:: Mhyone :: Nox Illum Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Explication [/w Ivar Northway]

avatar
Benjamin Makuno
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 205
Jeu 28 Sep - 10:51
Benjamin Makuno

Après avoir cherché mon chemin non sans difficulté tant le laboratoire de la Professeur locale était grand, cette dernière n'ayant pas pu me raccompagner à la sortie suite au Rendez-Vous urgent qu'elle avait sur le feu, je parvenais enfin à passer par le corridor d'entrée dans le sens inverse, plongeant de nouveau dans cette fourmilière agitée qu'était Nox Illum. On avait beau être au beau milieu du matin, visiblement, les gens adeptes de la grasse matinée n'étaient guère légion dans cette région. Ou du moins, pas ici... Je n'avais beau pas être habitué, la vie à Hoenn étant en effet souvent plus calme et à la fois plus sauvage, du moins à l'origine, je n'avais heureusement pas de réels soucis à supporter un tel afflux de peuple : L'agoraphobie était une maladie qui pouvait sans aucun doute être fatal ici, pensais-je. Mais un tel brouhaha n'aidait en rien à me concentrer sur ce que j'allais désormais faire, et je me lançais donc dans la foule à la recherche d'une petite ruelle plus tranquille où je pourrais me poser. Je finis par trouver mon bonheur, les gens empruntant généralement plutôt les grands boulevards, ne cherchant pas à fuir, eux, la cacophonie ambiante à laquelle ils s'étaient accoutumés. M'asseyant sur le rebord d'un petit muret qui empiétait légèrement sur la ruelle, je pris le temps de faire le point sur le torrent de nouvelles informations que l'on m'avait donné, et sur ce qu'il convenait de faire désormais...

Et j'étais paumé. Ma vie d'avant, si elle ne m'était plus vivable, avait au moins le privilège de ne pas demander énormément de réflexion quand à ce que je devais faire : Il fallait que j'agisse, que je lutte contre les crimes, que je me batte contre ces organisations criminelles qui tachaient à tout moment de semer la zizanie dans ma belle Région d'Hoenn pour des idéaux fous, qu'ils soient pécuniaires ou fanatiques. Mais maintenant que j'avais relâché mes nombreux pokemon là bas, maintenant que j'arrivais dans ces îles inconnus... Pour la première fois depuis longtemps, je me devais de réfléchir vraiment à ce qu'allait être mon avenir. On m'avait dit que je devais m'inscrire à ces groupes étranges afin de concourir pour la ligue. Certes, c'était une chose... Mais où étaient les arènes ? Y'en avait-il seulement, ou était-ce un autre système, tel que celui dont j'avais entendu parler dans les archipels d'Alola ? Et quand bien même il y'aurait des arène, serait-ce les mêmes règles que dans ma région ? Ces groupes, quels étaient leurs utilités ? Il me semblait avoir entendu parler de QG... Ce n'était donc pas un simple choix d'équipe, mais bel et bien toute une organisation ? J'étais un peu perdu, et il me fallait de l'aide, des explications...

Soudain, en faisant rouler dans ma main d'un geste machinal la pokeball de Mimiqui, j'eu soudain une idée : Sortant le Pokenav que je traînais toujours avec moi après sa récupération à Mérouville, dans mon pays, je décidais de tenter d'accéder à ce fameux Poryweb. Un peu par curiosité dans un premier temps, me demandant un peu si j'allais réussir à me "connecter". Mais il s'avérait que cela était plutôt intuitif et simple d'utilisation. J'avais apparemment un profil qui avait été créer lors de mon entrevue précédente, et je voyais défiler nombre de messages, de demandes, de propositions sur l'écran de mon appareil... Un tel réseau de dresseur ne serait peut être pas si mal après tout, cela me changerait de la vie solitaire que je pouvais mener par le passé. Aussi, je me décidais à mettre en oeuvre l'idée que j'avais eu précédemment. Elle me demandait de ravaler un peu ma fierté, mais je me consolais en me disant qu'il n'y avait pas de honte à demander de l'aide, parfois... C'était ce que m'avait dit l'ami de mon père qui travaillait au Centre Météo de Hoenn, un jour... Et il avait sans doutes raison.


<< Bonjour à tous. Je suis un dresseur en quête de renouveau, et je viens de débarquer dans la région, mais je dois bien avouer être un peu perplexe quand aux différentes règles d'ici, et quand à ces histoires de symboles. Cela m'ennuie, mais quelqu'un aurait-il un peu de temps à m'accorder pour aider à m'éclaircir l'esprit, s'il vous plaît ? >>


Relevant la tête en descendant de mon murée d'un geste machinal pour me dégourdir les pattes, je pensais soudain à un point important : Si quelqu'un répondait à ma demande, il valait mieux convenir d'un lieu de Rendez-vous... aussi précisais-je dans mon message me trouver non loin du Laboratoire de la ville, vers lequel je me redirigeais donc. Une ruelle n'était pas vraiment l'endroit le plus adapté pour une rencontre après tout, que ce soit au niveau de l'image comme au niveau de la facilité de géolocalisation. Mais je me demandais tout de même... Était-ce vraiment une démarche normale ? Je l'avais supposé, oui, au vu de ce que j'avais cru comprendre sur cette histoire de groupes, mais tout de même, soyons réaliste : Peu de chance que quelqu'un rép... Je m'interrompis dans mes pensées, mon Pokenav venait de vibrer. "Vous avez 1 nouvelle réponse"... Eh bien, quelqu'un allait venir, finalement ! Souriant et répondant au message que la personne venait de me renvoyer, je m'assis donc légèrement en retrait de la rue, sur un banc qui longeait le bâtiment, attendant mon sauveur. J'avais un peu l'impression d'être passé du Grand Héros Régional à un Petit Enfant perdu, mais après tout, n'étais-ce pas moi qui avait voulu renouer avec mon innocence ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1333
Jeu 28 Sep - 13:28
Ivar Northway

Benjamin Makuno & Ivar Norhway
Explication


De nouveaux les bains foule et les emplettes à Nox Illum. Le jeune homme était de retour là-bas, autant pour se reposer un peu que pour faire quelques emplettes. Il s'était passé beaucoup de choses depuis la dernière fois qu'il y était passé et le jeune dresseur devait refaire le plein de nourriture comme d'objets.
Depuis qu'il avait commencé son voyage, Ivar avait vécu pas mal d'aventure, la dernière en date étant le sauvetage d'un Joliflor attaqué par un essaim de Dardargnan. Il y avait rencontré Isara, une jeune fille peu sociable. Peu avant il avait participé à un tournoi avec Artémis et Alexandre. Bien des événements qui l'avait fait progresser en tant que dresseur.

Ceux qui avaient le plus progressé, c'était ses pokémons. Hrafn venait d'arriver à son stade maximal d'évolution et pouvait maintenant le transporter dans les airs. Avec l'aide d'un dresseur de type Vol, le jeune blond avait apprit à voler sur le dos du rapace et à le diriger de façon précise, apprenant à s'accrocher de telle façon à ce que l'oiseau soit libre d'exécuter un maximum de mouvements sans faire tomber son dresseur.
Enfin Feather avait disputé ses premiers combats, mais celui-ci était encore trop impétueux au goût d'Ivar. Le petit oiseau ne voulait pas se battre, sauf lorsque l'adversaire représentait un défi qu'il estimait à sa mesure. Le petit pokémon perdait donc souvent ses combats, refusant tout simplement les adversaires à sa taille. Le jeune dresseur ne savait comment lui faire passer cette habitude et c'est ainsi qu'il se retrouva sur le poryWeb, à la recherche d'informations sur l'éducation des Furaiglon.
Et c'est en fouillant sur l'espace réservé à l’Emblème que le jeune homme tomba sur le message d'un nouveau dresseur qui venait tout juste d'arriver à Mhyone.  

<< Bonjour à tous. Je suis un dresseur en quête de renouveau, et je viens de débarquer dans la région, mais je dois bien avouer être un peu perplexe quand aux différentes règles d'ici, et quand à ces histoires de symboles. Cela m'ennuie, mais quelqu'un aurait-il un peu de temps à m'accorder pour aider à m'éclaircir l'esprit, s'il vous plaît ? >>

Ivar se sentait d'humeur à faire découvrir la région à un débutant. Après tout, il avait été à la place de ce fameux Benjamin quelques mois plus tôt. Il lui répondit donc rapidement.


|Salut ! Je te rejoins devant le laboratoire. Je te ferai visiter Nox Illum et je t'expliquerai tout ce que je sais sur la région, le système de groupe et le reste. Laisse-moi seulement le temps de venir. Bienvenue à Mhyone et à l'emblème par la même occasion !|


Rapidement, le blond prit son sac à dos et sortit du centre pokémon, libérant Hrafn et sautant sur son dos pour gagner du temps. C'était certes un moyen de transport un peu ostentatoire, surtout en ville, mais bien pratique quand le jeune homme était pressé. Il était content de partir à la rencontre du dresseur encore inconnu, voulant faire le maximum pour lui être utile et le pauvre bougre attendait déjà devant le laboratoire.
Le Roucarnage ne volait pas très haut, pas assez pour dépasser les immeubles, le jeune homme s'attirant les regards de la population quelques mètres en dessous de lui. Il arriva rapidement au niveau du laboratoire Hrafn se posa rapidement. Ivar le rappela dans sa pokéball et s'approcha du jeune homme esseulé qui semblait attendre son arrivée.

"Salut ! Je suis Ivar, le type qui t'as répondu sur le Poryweb. Bienvenue à Mhyone ! dit-il en tendant sa main au dresseur en face de lui. Tu verras, tu vas te plaire ici, j'en suis sûr."

Il posa ses yeux gris sur son interlocuteur, pour le détailler et ancrer son physique dans sa mémoire, pour être sûr qu'il le reconnaîtrait à l'avenir. Benjamin avait les cheveux noirs et était fin, plus qu'Ivar, mais disposait quand même d'une certaine carrure.

"Bon, par quoi veux-tu commencer ? Tu as déjà l'air de savoir comment fonctionnent les groupes.
"



©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Benjamin Makuno
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 205
Ven 29 Sep - 13:12
Benjamin Makuno

Je n'eu pas à attendre bien longtemps, ainsi posé sur mon banc (ce qui ne me dérangeait de toutes manières pas) : Alors que j'observais les grattes-ciels en m'étonnant de l'envergure de la ville, qui me rappelait un peu la capitale Unysienne, Volucité, mon regard fut attiré par une forme volant dans le ciel, entre les tours. Plissant les yeux et apposant ma main à mon front afin de me protéger des rayons du soleil, je reconnu rapidement la silhouette d'un pokemon volant au plumage impressionnant... Roucarnage. Un pokemon que l'on ne trouvait une fois de plus pas à Hoenn. Voilà un autre point positif de cette région que j'avais rapidement pu constater : La diversité des espèces qui la peuplait semblait sans précédents... Une aubaine pour quelqu'un comme moi, qui cherchait à reprendre ses recherches tout en explorant et développant une nouvelle équipe. Il était cependant étonnant de voir un Roucarnage voler si bas entre les buildings, cette espèce préférant en général plutôt la tranquillité des forêts. La raison de cette erreur au tableau était néanmoins toute simple, et je pu le constater lorsque la forme se rapprocha de ma direction, et que les passants qui se trouvaient non loin de moi se mirent eux aussi à lever la tête en pointant du doigt l'oiseau... Et son "passager". Ou dresseur, plutôt, diront nous, car un Pokemon n'est en rien comparable à un vulgaire moyen de transport.

Fonçant à vive allure, le jeune homme que je cru reconnaître comme blond et aux cheveux relativement longs semblait particulièrement apprécier cette forme de voyage. Et qui pourrait lui donner tord ? Je me rappelais comme si c'était hier (et ça l'était presque) de la sensation de liberté intense que j'éprouvais en chevauchant Dracaufeu... et de celle beaucoup moins glorieuse, mais néanmoins drôle et unique, où j'étais le passager du bec de mon Bekipan. C'était un réel bonheur, auquel je comptais bien renouer un jour. Mais pas pour l'instant, pensais-je... Il y'avait encore bien du chemin. Je n'eu de toutes manières pas le temps d'y réfléchir plus que cela puisque le dresseur qui chevauchait Roucarnage était visiblement venu... Pour moi. En effet, celui-ci s'était posé près de moi après avoir plongé en piquet d'une façon plutôt impressionnante, je me devais bien de le reconnaître. Jetant un regard à mon Pokenav, je remarquais rapidement qu'il s'agissait là du membre de ce fameux emblème qui m'avait contacté et proposé de l'aide. Un dénommé Ivar. Il me confirma tout ça de façon orale, d'ailleurs, se présentant à moi et me tendant la main avec courtoisie. Je me levais et m'empressait de répondre à son geste amical.


- Enchanté Ivar, et Merci. Je m'appelle Benjamin Makuno, ex-dresseur Hoennien venu reboot sa vie ici. Désolé de t'accaparer ton temps, mais tu me sauves la mise : C'est vrai que j'suis assez paumé, avec les obligations d'ici. C'est très différent de chez moi...


Mon interlocuteur semblait légèrement plus jeune que moi, encore que cela ne crevait pas les yeux tout de même. Bien blond par contre, contrairement à moi.Il me semblait discerner ce qui devait être des cicatrices, au niveau de ses joues, mais la barbe naissante qui les recouvrait ne rendait pas cette observation aisée... Et ce n'était de plus pas très cordial de fixer quelqu'un de la sorte, heureusement que j'étais discret. Il semblait avoir vécu, lui aussi, malgré son jeune age. Une qualité indéniable, pensais-je.


- Bon, par quoi veux-tu commencer ? Tu as déjà l'air de savoir comment fonctionnent les groupes.

- Un café peut être ? Une bière ? Ou autre ? Après tout, je te dois bien cela pour m'accorder du temps, et on y sera plus à l'aise qu'ici, en pleine rue si animée... Par contre, si tu en connais un, je te suis...


J'avais sourit d'un air gêné en me grattant la tête d'un geste instinctif en terminant ma phrase : Il était vrai que je lui proposais cela sans même connaître la destination à prendre pour cela... Mais bon, nul doutes qu'il y'en avait beaucoup dans les environs. Attendant sa réponse concernant le fait de boire un verre et l'invitant à passer devant d'un geste cordial, je lui répondais tout de même à la question qu'il m'avait posé, ce dernier ne voulant sans doute surement pas perdre trop de temps avec un inconnu.


- Pour te répondre, non, pas vraiment, je n'ai pas tout compris à ces histoires de groupes, justement... C'est uniquement une façon de désengorger les serveurs et de feindre de classer par caractère, ou ça va plus loin qu'ça ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1333
Ven 29 Sep - 20:21
Ivar Northway

Benjamin Makuno & Ivar Northway
Explication


Le jeune homme était bien le nouveau qu'Ivar devait aider. Bien que son allure était sombre, il avait l'air aimable et ne semblait pas perturbé par l'arrivée du jeune dresseur sur le dos de sa créature. Quand il lui expliqua qu'il était un ancien dresseur, venu tout droit de Hoenn, le garçon comprit pourquoi son nouveau camarade semblait déjà avoir l'habitude des pokémons. Il répondait déjà à Ivar.

"Un café peut être ? Une bière ? Ou autre ? Après tout, je te dois bien cela pour m'accorder du temps, et on y sera plus à l'aise qu'ici, en pleine rue si animée... Par contre, si tu en connais un, je te suis... "

"Oui, j'ai eu le temps de côtoyer quelques bars depuis que je suis arrivé ici, répondit le blond en souriant. Suis-moi, je connais un pub sympa et pas trop cher."

Et il se mit en marche, guidant Benjamin à travers la foule et les buildings. Il avait pas mal pratiqué la ville ces derniers temps et avait eu le temps de s'y habituer se faufilant aisément entre les agglutinements de gens. Son nouveau camarade lui avoua ne pas réellement savoir comment fonctionnait le système de groupe et semblait être venu chez les Gueriaigle un peu au hasard. C'était normal après tout, Ivar ne connaissait pas bien le professeur Acacia mais il savait qu'elle pouvait se montrer...vive dans ses explications.

"Non, c'est plus compliqué que ça. Chaque groupe dispose d'un Quartier Général, le notre est à Bord-aux-vents, c'est une cabane perchée dans les arbres, dit le garçon en souriant. Je ne me souviens plus ou sont les autres, par contre. Du coup, le système de groupe permet de prendre contact avec les autres membres comme tu as pu le voir, mais aussi de prendre part à des requêtes. Les habitants de Mhyone demandent souvent aux groupes de régler des problèmes pour eux."

Le jeune homme fit une pause dans son récit alors qu'ils tournaient à l'angle d'une rue. Le pub se dévoilait devant eux, tout en bois et en verre, avec ses vitres colorées et son lambris sombre et abîmé. Le décor semblait vieux, et pourtant Ivar savait que ce n'était qu'une façade et que le bar était très bien entretenu. Seulement les pub cherchaient surement à garder un coté un peu vieillot. Ivar entra donc dans l'établissement et se dirigea vers le comptoir, appelant le serveur.

"Pour moi ce sera une bière."

"Et qu'est-ce que je vous sert ? demanda le tenancier à Benjamin, un homme fort dont la bedaine devait sortir de son tee-shirt."

Une fois servi, le jeune homme s'en alla s'installer à une table, demandant à son nouveau camarade s'il avait besoin d'autres explications concernant le système de groupe.


©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Benjamin Makuno
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 205
Sam 30 Sep - 18:21
Benjamin Makuno
Légèrement en retrait par rapport à celui qui avait volé à mon secours, littéralement, je me tenais néanmoins à côté de lui tandis que nous nous étions mis en route vers un pub que le dénommé Ivar semblait connaître, à mon plus grand bonheur. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu l'occasion d'aller traîner dans un bar accompagné de quelqu'un, et même si il ne s'agissait pas pour l'heure de ce que je pouvais qualifier d'un ami, cela n'en restait pas moins une présence humaine, et cela me changeait quelque peu. Et puis, si Hoenn n'était pas une région sauvage au point de ne pas posséder de bars, nous n'étions tout de même pas des monstres, il semblait y'en avoir une profusion dans cette ville, au vu des devantures devant lesquelles nous bifurquions. Ivar nous menait dans cette ville d'une main de maître, là où j'étais bien plus à mon aise dans une vraie jungle, non humaine, tels que pouvaient l'être les paysages aux environs de Cimetronelle.

Tandis que nous marchions en direction de la fontaine sacrée de l'homme, Ivar commença à m'expliquer les rudiments de ce qu'étaient réellement les groupes. Ainsi donc, ce n'était visiblement pas seulement un simple nom que l'on choisit au hasard, puisqu'il semblait définir bon nombre de choses, tel que le cercle de personne avec qui on risquait d'avoir à travailler en cas de besoin des populations, besoins qui se faisaient ressentir par le biais de requêtes... Du mercenariat de petites annonces en somme, même si cela n'était pas dit de la sorte. Je grimaçais dans un premier temps à l'idée de retomber dans le rôle du valeureux chevalier devant sauver un tel et un tel, sans se soucier de quelconques retours, comme si tout cela n'était qu'un dû. Mais c'était là différent : Plus encadré, plus officiel aussi, ces fameuses requêtes qui semblaient pulluler dans la région semblaient trouver parti dans les deux sens, ce qui me convenait bien mieux. Quel avare, devez vous vous dire... Mais cela n'avait rien à voir.

Il était aussi question de QG, visiblement. Ainsi, tout cela n'était pas qu'une simple connexion virtuelle entre dresseurs n'ayant pas grand chose à faire ensemble. Apparament, celui de l'Emblème de l'Aigle semblait se situer dans un lieu nommé Bord-Au-Vent... Il allait falloir que je retienne ce nom, qui ne me disait pour l'heure pas grand chose. Voilà ce qu'il allait falloir que j'achète : Un plan, un vrai. Et que je vois si une fonction GPS ne pouvaient pas être implémentée dans mon Pokenav au passage, ça ne serait sans doutes pas du luxe, n'ayant pas le loisir de faire appel à mes compagnons volants pour m'emmener repérer les lieux depuis le ciel, ici. Mais alors que je réfléchissais à tout cela, nous arrivismes bientôt face à une devanture de bois vieillissant, bien qu'il semblait en émaner une ancienne stature. Un vieux pub miteux comme on en faisait pas assez, en somme. Le garçon à ma gauche prit commande (Une bière, homme de goût) tandis que le barman, un homme bedonnant mais pas moins souriant, s'adressa à moi pour savoir quel allait être mon moyen d'hydratation.


- Oh, comme le monsieur. Blonde, s'il vous plaît.


Sortant de ma poche quelques pièces tirées des économies plutôt convenables qui me restaient de ma vie Hoennienne, je payais le tenancier pour nos consommations et attendit que nous n’eûmes nos pintes entre les mains avant de me diriger avec mon camarade à une table de bois patiné, situé dans un des coins du vétuste bâtiment. Les banquettes étaient assez dures et les chaises légèrement branlantes, la peinture s'écaillait ci et là... Mais c'était ça, le charme d'un pub, non ? Levant mon verre légèrement à la santé de l'homme assis en face de moi, je bus une bonne gorgée tandis qu'Ivar me demandait si j'avais d'autres questions en ce qui concernait le système de groupes.


- Eh bien, si j'ai tout compris, nous sommes des sortes d'équipes qui nous serrons les coudes entre nous, avons un foyer commun... Une sorte de simili-famille, en quelques sortes. Le concept est original, et plutôt sympa, faut l'avouer. Mais quelles sont les relations, entre les groupes ? Et, d'ailleurs... Lorsqu'elle m'a expliqué les groupes, le professeur Acacia a perdu le file à un certain moment, et j'ai cru comprendre qu'il n'y a pas si longtemps que ça, un autre groupe existait...


Rebuvant une gorgée pour s'hdrater au milieu de sa phrase, Benjamin plissait les yeux quelques instants afin de se souvenir du nom qu'il avait cru voir passer dans la base de donnée du Professeur, à un certain moment...


- Le sigle, un truc comme ça ? J'ai cru comprendre que c'était un sujet assez délicat, et je ne sais d'ailleurs même pas si t'en sais quelque chose mais... qu'est ce qu'il c'est passé, au juste ?


Il est vrai que sa curiosité était légèrement déplacée, et il ne savait même pas si Ivar n'allait pas s'offusquer qu'un parfait étranger vienne se mêler d'affaires qui ne le concernait pas du tout, ou même d'ailleurs si il avait la moindre idée de quoi il parlait... Néanmoins, il fallait avouer que mon passé à me mêler d'affaires importantes et ma curiosité naturelle me poussait à investiguer quelques peu sur ce qui semblait être une affaire délicate. Néanmoins, je souriais à mon interlocuteur d'un léger sourire en coin, qui avait à la fois pour but de s'excuser de la question peut-être gênante, mais également celui de lui confirmer qu'il pouvait lui dire sans que je ne prenne peur ou je ne sais quoi... le tout mêlé d'une pointe d'amusement presque enfantin... Si c'était effectivement une affaire délicate, fallait dire que j'en avais vu quelques unes...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1333
Mar 3 Oct - 21:02
Ivar Northway

Benjamin Makuno & Ivar Northway
Explication


C'est donc après une légère attente, le temps que le gérant du pub ne les servent, que les deux jeunes hommes allèrent s'asseoir à une table. La chaise d'Ivar était branlante et dans un geste complètement inconscient, il se mit à lentement se balancer dessus. Son nouveau camarade ne tarda pas à s'installer en face de lui et ils trinquèrent, le jeune dresseur venant légèrement toucher le verre de Benjamin en réponse à son geste.

"A ton arrivée à Mhyone !"

Le blond posa son regard pâle sur la peinture écaillée d'un des murs, gardant son camarade de la journée dans la périphérie de celui-ci. Habitué aux remarques sur la pâleur de ses yeux et leur côté dérangeant lorsqu'il fixait quelqu'un, le jeune homme évitait les contacts visuels trop longs.

"Eh bien, si j'ai tout compris, nous sommes des sortes d'équipes qui nous serrons les coudes entre nous, avons un foyer commun... Une sorte de simili-famille, en quelques sortes. Le concept est original, et plutôt sympa, faut l'avouer. Mais quelles sont les relations, entre les groupes ? Et, d'ailleurs... Lorsqu'elle m'a expliqué les groupes, le professeur Acacia a perdu le file à un certain moment, et j'ai cru comprendre qu'il n'y a pas si longtemps que ça, un autre groupe existait..."

Ivar reporta son attention sur le jeune homme, tandis qu'il lui parlait. Celui-ci plissa légèrement les yeux tandis que le dresseur blond vint croiser les bras. Bien qu'arrivé sur Mhyone après toutes ces histoires avec la Team Anima, le jeune homme en avait rapidement entendu parler au détour d'un bar ou d'un Centre Pokémon. Des histoires de criminels qui faisaient des expériences sur les pokémons et qui perpétraient des vols. Mais apparemment,
ils avaient récemment disparus. Et en effet, il avait entendu parler de ce fameux groupe qui avait été dissout parce que ses membres avaient eut des liens avec la Team Anima. Comment c'était déjà ? Ah oui, le...

"Le sigle, un truc comme ça ? J'ai cru comprendre que c'était un sujet assez délicat, et je ne sais d'ailleurs même pas si t'en sais quelque chose mais... qu'est ce qu'il c'est passé, au juste ?"

"Je n'en sais pas beaucoup plus, je suis arrivé à Mhyone après toutes ces histoires et le sigle avait déjà été dissout et leurs Q.G brûlé, répondit le garçon sur un ton neutre, après tout ces histoires ne le concernait pas et tant qu'Anima ne réapparaissait pas, il ne s'en souciait guère. D'après ce que l'on m'a dit, certains membres du Sigle du Roigada aurait aidé une bande de criminel locale. Je t'avoue ne pas avoir tout retenu et ne pas m'être posé plus de questions que cela. Je pense seulement qu'une bonne partie du Sigle devait être impliquée pour que la décision de les dissoudre soit prise."

Ivar reposa son regard sur son interlocuteur alors qu'il le voyait sourire et vint boire une gorgée de sa bière. Benjamin avait été prudent dans sa question, comme s'il avait peur de froisser le jeune homme sur une histoire qui le laissait complètement indifférent. Mais le jeune dresseur comprenait sa prudence, lui-même avait été rabroué par les Mhyonnais quand il avait demandé de quoi il en retournait à quelques-uns d'entre eux et n'avait pas pu en apprendre plus que cela. L'histoire était encore récente et avait durement marqué les esprits. Le blond finit par sourire de nouveau.

"Je suis désolé de ne pas plus t'informer sur le sujet. Je ne suis pas là depuis très longtemps. Et je dois t'avouer que je ne sais pas comment je réagirai s'ils venaient à resurgir. Par contre en ce qui concerne les autres groupes, il y a une petite guéguerre enfantine pour savoir lequel est le meilleur, pour autant, tout le monde semble bien s'entendre."

C'était vrai, Ivar ne savait pas comment il réagirait si la Team Anima venait à se dévoiler de nouveaux au grand jour. Il supposât qu'il se battrait contre eux, à cause de ces histoires d'expériences secrètes, cependant, il n'était pas face a ce problème et était loin de s'en inquiéter, tout entier dévoué à son entraînement.
Concernant les autres groupes, ses deux plus proches amis étaient respectivement du Sceau et de la Rune et il n'avait jamais senti d'inimitié entre les dresseurs à ce niveau là.

"Alors ? Tu sais dans quelle voie tu veux te pencher ? Possiblement un nouveau spécialiste de type ? demanda le jeune homme pour changer de sujet, arborant un autre sourire."



©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Benjamin Makuno
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 205
Mar 10 Oct - 19:28
Benjamin Makuno
Ma bière descendait à vue d'oeil, ce qui n'était pas vraiment pour me satisfaire. Déjà car c'était toujours triste de voir arriver la fin de sa nounouze, mais aussi et surtout car je risquais de transparaître comme un assoiffé aux yeux de mon interlocuteur... Et pourtant. Sans doutes cela était-il du à la durée relativement longue qui séparait ma pinte du moment à la dernière que j'avais pris le temps de savourer... Aller au pub n'était pas quelque chose que je faisais souvent, à Hoenn, de par les responsabilités qui m'y incombaient. Je me revoyais encore, il y'avait de cela quelques jours, en train d'attendre qu'une nouvelle mauvaise nouvelle ne se pointe à l'horizon, du haut de ma Tour... Je chassais ces sombres souvenirs rapidement en reprenant une gorgée : Je ne voulais surtout pas donner également l'image d'un dépressif qui ruminait son passé d'un oeil sombre... Sans doutes trop tard, pensais-je : Ivar semblait légèrement fuir mon regard, bien que celui-ci semblait faire des efforts. Je l'avais donc déjà mis mal à l'aise... Quel crétin. Il devait bien regretter de m'avoir accordé du temps... Je remarquais d'ailleurs, alors qu'Ivar s'apprêtait à me répondre, que ses yeux étaient d'un bleu tout à fait particulier, extrêmement clair. C'était... Assez déroutant, je devais l'admettre.

Peut être était-ce donc ceci qui le faisait détourner le regard, étant peut être mal à l'aise avec l'image qu'il renvoyait... Nous voilà deux, pensais-je. Ou alors, c'était tout bonnement ma question précédente, à propos de ce fameux Sigle du Roigada, le groupe disparu. Il ne semblait pour autant pas mal à l'aise du tout, du moins vocalement, lorsqu'il me répondit à ce propos, bien que je cru percevoir une diminution dans l'intensité de ses propos. A moins que cela soit mon imagination. En tout cas, il n'avait visiblement pas beaucoup plus d'informations que moi, même si il en avait tout de même : Par exemple, il m'apprit que le QG de ce quatrième groupe avait brûlé, et qu'une bonne partie de ses membres semblaient avoir aidé une organisation criminelle locale. Ah... Voilà qui expliquait la dissolution. Cependant, cela n'expliquait pas nécéssairement l'origine de l'incendie. Ou du moins, cela pouvait l'expliquer... Mais ce n'était pas très louable. En effet, il aurait été plus logique que le QG ne brûle si les membres du Sigle avaient ouvertement résisté à cette organisation criminelle. Nul doute que des gens aussi peu respectables auraient alors pu, par vengeance, cramer le point de réunion de ceux qui leur avait fait face... Mais puisqu'ils étaient reconnus pour avoir aidé cette organisation criminelle, alors le feu venait d'ailleurs... Soit un moyen pour ce fameux groupuscule d'effacer des preuves sur leurs activités, soit une vendetta de personnes opposées à cette aide malfamée... Un autre groupe ? Cela restait envisageable. Mais je préférais éviter de trop creuser le sujet.

De toutes façons, Ivar disait ne pas avoir plus d'informations que moi à ce sujet, ce dernier n'étant visiblement arrivé dans la région que peu de temps avant moi, et j'étais tout disposé à le croire. Tout le monde n'était pas si maladivement attaché à ces histoires géopolitiques et aux exactions des criminels que moi... Heureusement, car cela avait vite tendance à bouffer la vie. D'ailleurs, Ivar sembla préférer changer de sujet, et je ne voyais aucune raison d'insister.


- J'te remercie. J'dois avouer que j'ai la fâcheuse manie de m'mêler de c'qui me regarde pas, surtout quand ça concerne des mystères aux allures géopolitiques et criminelles... Une vraie commère.


Je souriais à mes propres mots : Je m'en rendais moi même compte en le disant. Un malaise était vite arrivé au cours d'une conversation, surtout quand il s'agissait de la première avec une personne, et je n'avais pas envie de laisser ceci s'installer. Après tout, si je me comportait de nouveau comme un type solitaire alors que je venais d'arriver dans une nouvelle région pour ne plus l'être, c'était vraiment que je le faisais exprès...


- Oh, non, pas vraiment. J'ai jamais été spécialisé dans un domaine, j'suis un peu touche à tout. La dernière fois que j'me suis enfermé dans un rôle, c'était avec mon ancienne équipe, à Hoenn, pour défendre la veuve et l'orphelin. C'est bien d'le faire, mais faut pas non plus s'enfermer uniquement là d'dans, ça bouffe vite la vie. Pour ça que j'ai débarqué ici : Refaire ma vie, et renouer avec mon rêve de gosse : La recherche. Même si j'en oublie pas le dressage, ça fait partie de moi... d'ailleurs, j'sais que j'suis un peu chiant avec mes questions de touriste, mais comment ça se passe, la quête de la Ligue, ici ?


Je portais d'un geste machinal ma pinte à mes lèvres, avant de constater qu'elle était désormais vide. Souriant d'un air coupable à mon interlocuteur qui n'avait certainement pas vu ce magnifique fail, je levais le bras afin d'appeler le barman qui passait non loin, venant de prendre commande auprès d'une table voisine où venaient de s'installer deux types à la mine patibulaire. Lui commandant deux nouveaux breuvages et après lui avoir donné de quoi se rémunérer, je reportais mon attention sur mon... "Camarade" de l'Emblème ? Mon sauveur, en tout cas.


- M'enfin j'suis là à raconter ma vie mais... Et toi en fait ? Tu m'as dit que t'étais arrivé ici y'a pas longtemps... mais pour quoi faire, au juste ? Serais-tu par le plus grand des hasards toi aussi un dresseur en quête de la reconnaissance suprême qu'est la ligue ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1333
Jeu 12 Oct - 10:43
Ivar Northway

Benjamin Makuno & Ivar Norhway
Explication


Benjamin était insatiable et n'hésitait pas à demander des informations sur la situation politique de Mhyone pour étancher sa soif de connaissance et le jeune homme était désolé de ne pouvoir lui donner plus d'informations sur celle-ci. Ivar n'avait cure des débats politiques, tant qu'on ne l'empêchait pas de vivre selon ses envies, cela lui allait très bien.
Visiblement, le dresseur brun n'en était pas à son tout premier voyage, expliquant qu'il avait déjà pas mal baroudé. Le garçon crut comprendre que son camarade de la journée s'était souvent confronté à des personnes mal-intentionnées, se spécialisant même dans le sauvetage de la veuve et de l'orphelin, comme il le disait avec un trait d'humour.

"Je comprends ce que tu veux dire, répondit Ivar tout en lui souriant. Personnellement, je ne m'occupe que peu de ces histoires politiques, tant qu'on me permet de continuer mon voyage."

C'était exactement ça, tant qu'on ne l'embêtait pas, il se tenait tranquille et ignorait les politiciens et autres bavards.
La discussion en vint ensuite à la ligue, Benjamin voulant savoir si elle se différenciait d'autres régions.

"La ligue de Mhyone est très jeune, nous n'avons pas de Conseil des quatre. Mais nous avons bel et bien un Maître, Finn, répondit le jeune dresseur. Sinon, comme ailleurs, nous avons des champions d'arènes qui testent la puissance des dresseurs qui viennent les affronter."

Ivar trouvait la question un peu idiote, n'importe qui pouvait se renseigner sur ce genre de choses et, à ses yeux, c'était la première chose que devait faire un dresseur avant d'arriver dans une nouvelle région. Lui-même avait passé une bonne semaine à choisir sa destination en fonction de toutes ces données, dans la ligue faisait partie. Enfin, ce n'était pas grave. Au moins était-il au courant, maintenant.
Les questions de Benjamin en vinrent au jeune homme, lui demandant s'il était lui aussi un dresseur en quête des badges et de la reconnaissance de la ligue. Le jeune homme souriait encore plus à cette question.

"A la base, je voulais seulement voir ce qu'il y avait ailleurs. Maintenant, je suis un spécialiste du type Vol et je ne vais pas tarder à partir à la conquête de mon premier badge."

Durant ces discussions, le jeune homme avait terminé sa bière et n'hésita pas à héler le serveur afin de lui demander une autre tournée.




©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Benjamin Makuno
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 205
Sam 21 Oct - 19:16
Benjamin Makuno
Le barman n'était pas avare en alcool, ce qui était après tout normal, car Ivar et moi n'étions pas non plus spécialement avare en descente. Il fallait dire que parler avait la fâcheuse manie de donner soif, et j'avais tendance à un peu trop profiter de cette première venue dans un bar depuis fort longtemps désormais. Non pas que j'étais ivre. Loin de là, à vrai dire, la bière goutue que proposait le Barman n'était pas vraiment très relevée. Par contre, elle était désaltérante, et ce n'était pas de trop lorsque l'on passait beaucoup de temps à discuter. Avec un membre du groupe que l'on venait de choisir sans trop comprendre à la base ce que cela représentait, par exemple. Désormais, néanmoins, je devais bien reconnaître qu'Ivar m'était d'un grand secours. Il avait réussi à éclaircir les questions qui m'étaient venues naturellement à propos de ce système de groupes si différent de ce que je connaissais de la région d'Hoenn (et qui n'était, à ma connaissance, présent dans aucune autre région que celle-ci), et avait même pu me renseigner quelques peu sur ce fameux "Sigle" dont le nom semblait avoir échappé au Professeur Acacia. Moi qui avait quitté les complots pour me mettre au vert, voilà que j'allais visiblement être servi dans cette région... J'essayerais sans doutes de ne pas trop m'impliquer, si je pouvais l'éviter.

Celui qui se révéla être un dresseur spécialiste des pokemons volants répondit également à mon interrogation concernant la ligue régionale : Il y'en avait bel et bien une, et si elle était encore fraîche et constituée d'un Maître sans Conseil pour l'entourer, elle n'en restait pas moins bien établie. Des champions d'arènes... Le schéma classique. Au moins, je n'allais pas perdre la totalité de mes repères. J'allais devoir me remettre sérieusement à l'entraînement dès que possible si je voulais pouvoir un jour concourir pour le Titre de Maître de la Ligue... Sans compter que bon nombres de dresseurs de talents arpentaient sans doutes la région, qu'ils soient natifs d'ici ou non d'ailleurs. Il n'y avait qu'à voir Ivar : Je n'avais vu qu'un seul de ses pokemon, un Roucarnage, mais ce dernier s'était déjà révélé être des plus impressionnants... Et il était de l'emblème, pensais-je en souriant, conscient que je commençais déjà à me faire à cette histoire de groupe. Voilà qui allait surement se montrer amusant. Risqué, mais amusant. Mes anciens compagnons n'étaient plus avec moi, mais je savais qu'ils auraient souhaité que l'amusement ait une part plus importante dans ma vie. Et moi même, j'y étais résigné.


- J'imagine donc que cela fait de nous deux postulants au titre de Maître... Mais tu sembles avoir une longueur d'avance.


Un sourire amusé au coin des lèvres, je jetais un regard à la pendule poussiéreuse qui logeait sur un mur de la pièce, miraculeusement intacte malgré sa position proche du jeu de fléchette du bar. Le temps filait, et j'avais retenu mon camarade depuis au moins deux bonnes heures déjà... Bien plus de temps qu'il n'en était courtois. Finissant d'une traite la fin de ma pinte, je reportais mon attention vers mon interlocuteur, reposant mon verre dans un choc sourd.


- En tout cas, je te remercie de ton aide : Je comprends mieux les différentes spécificités de la Région, désormais. Et puis, tu m'as fait découvrir ce troquet ! Mais j'ai déjà trop abusé de ton temps, je vais donc te laisser un peu tranquille. Sans doutes aurons nous l'occasion de se recroiser. Au plaisir, camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Nox Illum-
Sauter vers: