:: Mhyone :: Méridian Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une demoiselle en détresse... Ou pas. [Pv Artémis]

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Expérience : 671
Ven 10 Nov 2017 - 23:36
Artémis Bleuette

Une demoiselle en détresse... Ou pas.

Artémis Bleuette et Alexandre Diame


Les paroles rassurantes d'Alexandre apaisèrent les inquiétudes de la jeune femme. C'est vrai qu'elle avait tendance à oublier que cette espèce de Pokémon était réputée pour être particulièrement difficile à dresser. Elle ne s'attendait certes pas à avoir un Pokémon aussi calme que Zagan dès ses débuts, mais le comportement de l'Embylex avait dépassé tout ce qu'avait pu imaginé la blonde. Ce dernier continuait de manger mais jetait parfois des regards vers Alexandre, curieux de connaitre ce nouvel arrivant qui semblait s'entendre avec sa dresseuse. Artémis soupira à nouveau de soulagement et se détendit. Quand Lewis était de sortie, la demoiselle était tendue comme un arc. Heureusement, il se tenait bien pour l'instant.

"Oui, je suppose que tu as raison. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre à vrai dire, mais vu les circonstances de sa capture... Elle grimaça un instant au souvenir de la Tyranocif dominante. On a pas trop eu le temps de faire connaissance avant la capture, on va dire. Ça explique peut être son agressivité... Il doit me voir comme celle qui l'a arraché à sa maison."

Artémis se massa la nuque. Elle pensait avoir capturé un nouveau né ce jour-là, mais par un mauvais retournement de situation, elle s'était retrouvé avec un Embrylex déjà grand et presque mature qui s'était mêlé aux autres dans la pagaille. Du moins, c'était la théorie de la jeune femme, car en plus d'être belliqueux, le Pokémon connaissait déjà beaucoup de capacité et se battait bien mieux qu'elle ne l'imaginait. Lorsqu'il y mettait du sien et écoutait un peu sa dresseuse, ils avaient réussi à faire des choses surprenantes. Les mises en garde d'Alexandre firent doucement rire la demoiselle. Sur ce coup là, elle était déjà bien au courant, après plusieurs coups de tête et autres, il fallait bien qu'elle apprenne à se méfier. Soudain, Artémis se souvint de quelque chose qui la taraudait depuis leur passage au magasin.

"Oh, au fait, commença-t-elle en farfouillant dans son sac. J'ai trouvé un ou deux trucs qui pourrait t'intéresser ! Je devais te les montrer avant mais j'arrête pas d'oublier ! Elle sortit quelques CT et un petit sachet pour les poser devant Alexandre. Et hop ! Alors eumh... Y a Toxik que j'ai deux fois, Danse-pluie, et d'autres.. Fin bref, tu vois par toi-même quoi. Et ça c'est le pokébloc du tournois ! J'ai choisi salé pour toi, on en avait pas d'autre en fait, dit la demoiselle en montrant les uns après les autres les différents produits. Du coup, si une des CT là t’intéresse on peut s'arranger. Je les fait à 175 sur le Pokéweb mais pour toi c'est 135, prix d'ami."

Artémis rit un peu en présentant les quelques disques argentés qu'elle possédait. Elle en avait tellement récupérer dans les vieilles affaires de ses grands-parents qu'elle ne savait plus quoi faire de tout le superflu. En avoir autant était inutile à la jeune femme, mais en regardant le bon côté des choses, elle avait une vraie mine d'or. Si elle trouvait le moyen de vendre toutes les CT qu'elle avait trouvé, c'était le début de la fortune. De plus, elle n'était pas certaine d'avoir fouillé tout les recoins du grenier ni de la cave... Autant dire qu'Artémis se voyait déjà riche grâce au commerce de capacité.

"Fait toi plaisir hein, je pensais en apprendre à Lewis mais on dirait qu'il n'y en a pas tant que ça qui sont compatibles."

A l'entente de son nom, le premier intéressé se retourna vers le dresseur de type Sol, une lueur mauvaise dans le regard. L'expression d'Artémis changea du tout au tout. Elle connaissait bien cette manière de dévisager et ça ne présageait rien de bon. Alex s'en sortirait, mais elle était moins sur qu'il soit aussi patient qu'elle avec la petite teigne, et voir son ami énervé était bien la dernière chose qu'elle voulait vivre aujourd'hui.

"Lewis ! Regarde ! dit-elle soudain en lui tendant le reste du malasada. Il y en a en-"

D'un coup rageur, le Pokémon fit voler le plat qui s'écrasa sur le sol. Artémis sursauta et son fronça le nez. Ce n'était vraiment pas bon, l'Embrylex semblait très remonté pour on ne sait quel raison, encore une fois. Pour une fois, sa colère aveugle n'était pas dirigée vers la dresseuse, mais plutôt vers son ami, ce qui était loin d'être rassurant. La tension était palpable. Artémis ne savait absolument pas quoi faire et jetait des regards dans toutes les directions, jouant avec ses doigts. D'un seul coup, la petit lézard se hissa sur la table et voulut se jeter sur Alexandre. Il eut à peine le temps de s'écarter qu'un Lewis enragé se relevait déjà de sa chute. Tout le monde dans le restaurant tourna son regard vers l'action, et avec les agissements du Pokémon turbulent, la sécurité ne tarderait pas non plus. L'Embrylex continuait de courser le pauvre jeune homme alors qu'Artémis tentait tant bien que mal de le calmer en vain.

"Lewis, revient ! finit-elle par dire en rappelant son compagnon dans sa Pokéball. Honteuse d'être passée pour une mauvaise dresseuse devant tant de personne, la demoiselle sortit à la quatrième vitesse du restaurant, le visage rouge pivoine : On ferait mieux d'y aller Alex !"

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3867
Lun 13 Nov 2017 - 15:45
Alexandre Diame
Demoiselle en détresse... Ou pas.



Artémis parue apaisée pour un temps au moins. Son explication tenait la route, car il était vrai que les circonstances de sa rencontre avec le pokémon sol étaient bien différentes de celles qui nous avaient réunis, Zagan et moi. Si l’Embrylex était effectivement moins jeune, il se pouvait parfaitement qu’il soit assez revanchard par rapport aux conditions de sa capture. Mais j’étais persuadé qu’il se rendrait rapidement compte du potentiel d’Artémis, et qu’il ne faudrait pas tant de temps que ça pour qu’il apprenne à lui faire confiance. Après tout, il n’était sincèrement pas à plaindre. Je souriais, offrant un hochement de tête enthousiaste à mon amie.

« T’inquiète pas, ça viendra. C’est vrai que vos conditions de rencontres doivent jouer, mais ça se dissipera avec le temps. » Lui dis-je, lui offrant un sourire confiant.

La jeune femme sembla alors vouloir changer de sujet. Elle farfouilla dans son sac pour en ressentir quelques disques aux reflets irisés, ainsi qu’un pokébloc qu’elle me tendait avec un grand sourire. J’avais totalement oublié cette histoire de Lot du tournois, car il fallait dire qu’il s’était tout de même passé beaucoup de choses depuis notre arrivée à Méridian. Mais ce cadeau allait s’avérer particulièrement utile pour la suite. Parlant de CT, je me demandais si je n’avais pas moi-même quelque chose qui pouvait l’intéresser. Suite à mon expédition dans la Canopée, j’avais obtenu un ticket de réduction plutôt intéressant, qui permettait d’avoir, à moitié prix, jusqu’à une bicyclette, une canne, ou une paire de skis. Je n’allais, pour ma part, pas l’utiliser, aussi, je pouvais très bien le proposer à Artémis en échange de l’une de ses CT. En parlant d’elles, je devais bien avouer avoir un petit faible pour Toxic, qui me permettrait de mettre plus de piment dans ma stratégie. Je souriais donc à la jeune femme, avant de lui répondre.

« Bah… Si ça t’intéresse, j’ai un bon qui permet d’acheter n’importe quoi à moitié prix, et, vu que ça ne m’intéresse pas trop, je peux te le donner en échange si toi ça t’intéresse ! Et je t’avoue que j’ai un petit faible pour Toxic, ça peut toujours être intéressant de pouvoir utiliser ce genre de capacités. Oh ! Et aussi ! » lançais-je, fouillant à mon tour dans mon sac. « J’ai récupéré une CT Rengorgement, je ne sais pas si ça t’intéresse, ou si tes pokémons peuvent l’apprendre, mais je te la donne au cas où ! » Finis-je, posant le disque sur la table.

Mon attention se porta alors à nouveau vers l’Embrylex qui commençait à me dévisager assez bizarrement. Lorsqu’il avait entendu sa dresseuse évoquer son nom, il s’était retourné vers nous, et ne me lâchait pas du regard. Je me retournais alors vers mon amie, l’interrogeant du regard. Lorsque je vis sa mine effrayée, je fronçais les sourcils, reportant immédiatement mon regard sur Lewis. Ce réflexe me sauva quelques côtes, car, au même moment où je lui prêtais de nouveau attention, il monta sur la table avant de me sauter dessus, visant mon torse. Je n’eu que le temps de me jeter sur le côté pour l’esquiver, et il s’écrasa au sol. Je me levais prestement, tout comme il le fit. Mais il n’avait visiblement pas fini d’en découdre, et il se jeta à nouveau sur moi, visant cette fois-ci mes jambes. Malgré sa petite taille, je savais que le pokémon pesait son poids et qu’il me serait difficile de le maitriser à main nue. Et je n’allais pas non plus faire appel à l’un des membres de mon équipe pour le calmer, ça aurait surement été un peu trop. Heureusement, Artémis, affolée, ne tarda pas à réagir. Elle rappela le turbulent type sol dans sa pokéball, et, rouge de honte, prit directement la direction de la sortie du restaurant, alors que tous les clients, incrédules, nous dévisageaient. Je pris rapidement sa suite, non sans avoir emporté le reste de mon diner que je prévoyais de partager avec mon équipe. Lorsque nous fûmes dehors, je me retournais vers Artémis, un sourire gêné aux lèvres.

« Bon… Je vois mieux ce que tu veux dire au sujet de Lewis. Mais au moins, il est énergique ! » Lançais-je, tentant de détendre légèrement l’atmosphère.





© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Expérience : 671
Jeu 7 Déc 2017 - 16:38
Artémis Bleuette

Une demoiselle en détresse... Ou pas.

Artémis Bleuette et Alexandre Diame


Rouge de honte, Artémis retrouva Alex devant le restaurant. Ce dernier arborait un sourire gêné qui fit soupirer la demoiselle. Elle aurait mieux fait de laisser Lewis dans sa Pokéball, il n'arrive jamais rien de bon lorsqu'il est de sortie. La remarque arracha un sourire à la blonde, qui tripotait toujours la capsule de son Embrylex.

"Énergique oui, on peut dire ça, répondit-elle en riant doucement. Vraiment, je suis désolée qu'il t'ait sauté dessus comme ça... J'aurais dû m'y attendre, mais je pensais qu'avec toi il se tiendrait un peu mieux. Apparemment non."

Elle haussa les épaules et rangea la Pokéball dans son sac. Autant oublié cet incident pour l'instant, elle avait encore des courses à terminer et un rendez-vous à préparer. Le regard de la demoiselle se posa alors sur le malasada d'Alex et elle haussa les sourcils.

"Oh, on devrait se poser quelque part pour que tu partages avec tes Pokémon ! Mh, il doit bien y avoir un parc pas loin, il y en a partout ici," ajouta-t-elle avec un fin sourire. En tout cas je saurais à l'avenir que Lewis n'aime pas les malasadas... Ou peut être que les cheveux violets l'insupportent."

Artémis gloussa à sa petite pique avant de faire signe à son ami de la suivre. En peu de temps, les deux jeunes gens trouvèrent un petit coin de verdure loin de la foule de touriste grouillante. L'endroit n'était certes pas calme à cause des jeux des enfants et des Pokémon, mais au moins Alexandre pourrait appeler ses compagnons sans provoquer une panique générale. Elle le laissa faire, allant s'installer pour sa part sur un banc non loin. Un sourire amusé fendit ses lèvres alors qu'elle imaginait déjà les enfants du parc venir embêter le dresseur et ses Pokémon gigantesques.

Une sonnerie la fit légèrement sursauter. Comme piquée au vif, Artémis se jeta sur son téléphone caché au fin fond de son sac. Dans sa précipitation, la blonde fit même tomber quelques affaires à elle sur ses genoux et à ses pieds, mais elle n'en avait que faire. Cet appel était très certainement celui qu'elle avait attendu ces derniers jours, et elle trépignait de savoir les nouvelles qu'on lui apportait. La jeune femme se redressa vivement, portable en main, et fit un grand geste à Alexandre pour lui signifier qu'elle s'absentait un moment pour répondre.

"Tu surveilles mes affaires hein ! Je reviens deux secondes !"

Et comme cela, Artémis s’éclipsa plus loin dans le parc, arrêtant enfin la sonnerie pour laisser entendre la voix singulière de la professeure régionale.

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3867
Ven 8 Déc 2017 - 13:06
Alexandre Diame
Demoiselle en détresse... Ou pas.



Si Artémis semblait avoir beaucoup de mal à se remettre de l’attitude qu’avait eu son pokémon à mon égard, ma remarque sembla toutefois la détendre légèrement. Il était évident que je ne lui en voulais pas le moins du monde pour les attaques répétées de Lewis à mon encontre, et que ce n’était en aucun cas de son ressort. Elle était tombée sur un pokémon particulièrement rebelle et difficile à dresser, et il y avait tout de même fort à parier que même moi j’aurais pu avoir du mal. Il n’y avec donc rien à excuser ici, de la part de personne. Je répondais alors avec un sourire amusé à Artémis.

« Avec moi, il se comporterait mieux ? Je suis un inconnu pour lui tu sais, et je suis très loin d’être magicien ! » Lui dis-je.

La jeune femme semblait vouloir oublier cet incident au plus vite, aussi, s’éloigner de son épicentre paraissait plus approprié. De toute façon, si je voulais espérer laisser mes pokémons goutter aux délicieuses Malasadas que proposaient le restaurant, et que nous avions pris soin d’emporter avec nous, il nous faudrait surement un endroit beaucoup plus tranquille que celui où nous nous trouvions. La remarque d’Artémis m’arracha un léger rire puis un regard faussement outré. Il n’était pas rare que mes amis plaisantent avec ma couleur de cheveu si particulière que je partageais avec le reste des membres de ma famille, et je n’allais certainement pas me formaliser pour si peu.

« Mes cheveux violets ? Impossible, je te rappelle qu’il te cause les mêmes problèmes quand je suis pas là. Je pense surtout que, vu la couleur, je faisais une cible bien plus facile à localiser que les autres, donc, par facilité, il m’a choisi ! C’est tout ! » Plaisantais-je.

Je suivais ainsi la blondinette vers le parc le plus proche. A mon grand regret, mais logiquement en cet après-midi, il n’était pas vide le moins du monde. Il possédait un grand parc de jeu pour les enfants, et ces derniers s’en donnaient à cœur joie, profitant du soleil et de la liberté du plein air. Alors que nous allions nous installer sur un banc, une sonnerie de téléphone nous surprit tous les deux. Je roulais un regard vers Artémis puisque, connaissant la mienne, je savais pertinemment qu’elle ne provenait pas de mon portable. Cette dernière observa un instant l’écran, puis s’écarta prestement pour répondre. J’en déduisais que l’appel devait être important, et décidais de rester légèrement en retrait pour ne pas déranger mon amie.

Pendant le temps de son appel, je fis sortir Zépar de sa pokéball. Les autres viendraient bien vite, mais c’était généralement une sorte de rituel que, pour l’heure du repas, il soit le premier. Sinon, il en faisait rapidement qu’à sa tête, ce qui ne m’aidait pas à dresser le mastodonte. Son arrivée pataude arracha quelques cris lointains des enfants, que je ne percutais pas immédiatement. Je glissais alors un gros morceau de mon repas dans sa gueule béante, lui flattant ensuite tranquillement le museau pendant qu’il dégustait lentement le met exotique. Bien vite, nous fûmes rejoints par quelques enfants qui, intrigués, encerclèrent l’Hippodoccus qui semblait s’en accommoder. L’un d’entre eux, plus courageux que les autres, vint me demander.

« Dites M’sieur, on peut lui donner à manger aussi ? » En voyant le regard de Zépar qui s’illuminait, j’éclatais de rire avant de répondre, amusé.

« Vous pouvez, mais il est au régime, donc pas trop ! » Leur dis-je.

A ces mots, les enfants dégarpirent récupérer des baies dans les environs, pour ensuite les amener au gros type sol qui paraissait parfaitement comblé par la situation. J’observais ce manège avec un œil amusé et attendrit, attendant qu’Artémis ait fini son coup de fil.





© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Méridian-
Sauter vers: