:: Mhyone :: Méridian Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chatoiement de couleurs - Ft. Artémis Bleuette

avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Ven 20 Oct 2017 - 18:24
Max Lochlainn

Artémis Bleuette & Ivar Northway
Chatoiement de couleurs


Cela faisait presque une semaine que le garçon logeait dans cette vieille auberge de jeunesse miteuse et il faisait comme partie du paysage de celle-ci. Déjà parce qu'il était l'un des seuls résidents de celle-ci et avait sympathisé avec la vieille femme qui servait d'hôtesse d'accueil. Alors qu'il descendait, vêtu de sa chemise à carreaux verte et rouge rentrée dans son pantalon, sa longue veste noire sur les épaules, celle-ci ne put s'empêcher de faire une remarque.

"Alors jeune homme, vous avez rendez-vous ce soir ?"

"Oui, je mange au restaurant ce soir, j'ai un rendez-vous important répondit-il avec un sourire radieux en s'immobilisant devant l'hôtesse. D'ailleurs je ne vais pas traîner, sinon je vais être en retard !"

C'était évidemment faux, seulement, la vieille dame était du genre à aimer les ragots, même quand elle ne connaissait pas ses clients et ne les reverrai surement jamais et Ivar n'avait pas vraiment envie de lui raconter qu'il voyait son amante ce soir-là.
C'est rayonnant que le blond déboula dans la rue, tandis que rien ne semblait pouvoir le départir de son sourire. Marchant d'un pas rapide, il sifflotait dans la rue tandis que quelques passants l'observaient avec un regard étonné.

Le fond de l'air était frais, les nuits se rafraîchissant rapidement tandis que l'automne battait son plein. Les arbres commençaient à se déplumer, tapissant les routes pavés de la vieille ville de feuilles oranges piégeuses, recouvrant nids de poules et autres pièges. Durant ses pérégrinations dans la cité, le garçon avait apprit à repérer ces pièges et il riait toujours de bon cœur quand un pauvre bougre se retrouvait les quatre fers en l'air après une culbute. Un frisson le parcourut et il enfila son manteau, visiblement chaud. Il avait troqué son habituel pull en laine contre un vêtement lui tombant juste au-dessous des genoux, arborant un beau marron clair, faisant encore ressortir l'effort vestimentaire qu'il avait effectué pour la soirée. Ivar voulait faire plaisir à Artémis et la jeune femme avait des goûts particulièrement développés en matière de vêtements, il avait donc sorti toutes les pièces maîtresses de sa maigre garde-robe en une seule fois. Puis c'était certainement la dernière fois qu'il la voyait avant un bon moment, alors il se devait de marquer le coup.

En effet, dès le lendemain matin, il repartirait pour Nox Illum pour continuer son voyage. Cela faisait un moment qu'il était resté au même endroit et malgré la présence d'Artémis le blondinet n'arrivait plus à rester en place. Après tout, ce n'était que pour elle qu'il était resté mais il commençait un peu à saturer de l'ambiance médiévale de la ville. Aussi, il reprendrait la route dès le lendemain après avoir savouré une dernière soirée en compagnie de sa belle, rajoutant un élément précieux aux nombreux souvenirs qu'il commençait à partager avec elle.

C'était aussi lui qui avait choisit le restaurant, malheureusement, il ne pouvait lui promettre quelque chose d'aussi bon que l'établissement de ses grands-parents, surtout qu'il l'invitait de ses propres deniers, mais avait quand même voulu un certain standing. Son choix c'était porté sur un petit bistrot : L'aventure. Bien que modeste, l'établissement proposait des plats quelques peu atypiques, d'ou son nom et il espérait que celui-ci plairait à la demoiselle. Ils s'étaient donc donné rendez-vous là-bas et le jeune homme ne tarda pas à y arriver avec quelques minutes d'avance, ayant un instant hésité à acheter des fleurs pour la belle avant de se dire que c'était peut-être en faire un peu trop. C'est donc patiemment qu'il attendit Artémis, patientant tranquillement devant le restaurant.

Il ne tarda pas à la voir arriver et se dirigea donc vers elle à pas tranquilles. Alors que la silhouette éclairée seulement par quelques lampadaires s'approchait de lui, le regard gris du jeune homme se mit à la détailler. Comme à son habitude, la demoiselle était ravissante et Ivar vint déposer un baiser rapide sur ses lèvres avant de lui offrir son bras. Elle portait un chemisier au décolleté particulièrement attrayant ainsi qu'une jupe. Le jeune homme ne put s'empêcher d'avoir un regard sur le chemisier mais il ramena rapidement son regard sur le visage de sa dulcinée, plongeant ses opales gris dans les émeraudes.

"C'est une habitude pour toi, mais tu es magnifique ce soir, lui dit-il ragaillardit par la soirée à venir tout en lui offrant son bras. Sa bonne humeur était clairement palpable. J'espère que le restaurant va te plaire !"

Il l'emmena ensuite jusqu'au lieu qui était censé les accueillir et un serveur ne tarda pas à se présenter pour prendre leur réservation, installant les jeunes gens.



©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Sam 21 Oct 2017 - 15:17
Artémis Bleuette

Chatoiement de couleurs

Artémis Bleuette et Ivar Northway
Artémis descendit enfin les grands escaliers séparant l'appartement du restaurant. Elle avait passé sa journée enfermée dans la petite chambre d'ami de ses grands-parents afin de se préparer à la soirée à venir. Personne, pas même ses aïeuls, ne l'avait vu. Tous se doutaient qu'il se passait quelque chose, mais seuls les propriétaires connaissaient la vérité. Ils n'étaient pas dupes, et voir leur petite-fille rejoindre la salle commune du restaurant tout pimpante et fichée d'un sourire radieux n'avait que confirmer leur hypothèse. Artémis se dirigea d'un pas rapide vers ses proches, attirant les regards intéressés de certains clients.

"Alors ? Je suis comment ?
s'enquit-elle en se présentant face à ses juges. Le chemisier c'est pas trop j'espère."

La blonde fit une pirouette avant de rire doucement. Elle arborait le chemisier blanc qu'elle avait acheté avec Alexandre, à la seule différence qu'il était bien moins ouvert que lors de l'achat. Avec ça, une jupe d'un bleu qui avait charmé la blonde au premier regard. La tenue était plutôt classique mais dévoilait beaucoup du corps de la jeune femme. Artémis affichait un sourire légèrement crispé, perplexe quant au jugement de ses parents. Les connaissant, la réponse allait être très honnête, peut être trop. La première à s'exprimer fut la femme du couple, élevant la voix pour donner son avis.

"Oh que non, ma chérie, répondit aussitôt la grand-mère avec un sourire malicieux. Je trouve même que c'est trop chaste, ouvre moi ça enfin !
-Tu es magnifique Artémis, n'écoute pas ta grand-mère, suivit le mari de la première. C'est très bien comme ça.
-Ah ! Regarde le, ton vieux grand-père ! Il veut pas que sa petite fille se montre un minimum, alors qu'il était le premier heureux quand je faisais pareil à ton âge. Ecoute moi Arté, si tu veux te le mettre dans la poche le petit blond, va falloir sortir le grand jeu ! coupa la vieille femme en agitant ses mains pour inciter sa progéniture à faire ce qu'elle disait. Les hommes c'est tous les mêmes, faut le faire loucher ton petit copain là.
-Je sais même pas pourquoi je vous demande encore votre avis, j'y vais, finit-elle par dire sur un ton faussement exasperée.
-A demain, chérie ! répondirent-ils en voyant la blonde s'éloigner.
-J'en connais une qui va passer une bonne nuit ihih," ajouta tout bas la mère avant que son mari ne la reprenne.

Le vieux couple salua d'une même voix leur petite-fille alors que cette dernière se dirigeait vers la sortie. Artémis était à la fois exaspérée et amusée de voir ses grands-parents si excités. Ils avaient l'air de prendre très à cœur sa petite soirée avec Ivar, et cela faisait d'autant plus sourire la demoiselle. Avant de sortir, la blonde jeta un dernier regard aux propriétaires en enfilant sa veste. Ces derniers lui offrirent un sourire dont ils avaient le secret en agitant leur main. Artémis sortit en riant du restaurant.

Les rues de Méridian étaient bien vides en cette soirée d'automne. La chaleur de l'été laissait maintenant place à la fraîcheur de fin d'année. Peu d'habitants de la vieille ville n'osaient s'aventurer avec le vent froid qui se levait doucement, pourtant la saison des feuilles mortes étaient loin d'être la plus dure. Artémis trouvait d'ailleurs un charme particulier à Méridian lorsque les arbres prenaient des couleurs plus chaudes, perdant peu à peu leur feuillage sur les routes. Elle profitait donc seule du chemin vers le restaurant où l'avait invitée Ivar, affichant un sourire radieux à l'idée de retrouver son amant. L'aventure. Artémis ne connaissait pas l'établissement, du moins seulement de nom. Elle trouvait que le nom collait bien avec le personnage d'Ivar, un dresseur de Pokémon oiseau qui cherchait la liberté et l'aventure. La demoiselle trouvait tout cela poétique et très fleur bleu. Elle se sentait très niaise depuis sa rencontre avec le blond, mais d'un autre côté elle adorait ça. Jamais elle ne s'était sentie aussi excitée de revoir quelqu'un.

La demoiselle arriva enfin au lieu de rendez-vous. Avant de venir à la rencontre de son amant, la demoiselle suivit le conseil de sa grand-mère et ouvrit le décolleté de son chemisier. Après tout, elle était là pour plaire à son blondinet. Ivar l'attendait déjà devant le restaurant, et pendant un instant elle se crut en retard. Lorsqu'elle vit le jeune homme approché, toutes ses inquiétudes s'évaporèrent. Dans la faible lumière de la soirée, Artémis se mit à détailler son amant. Le regard émeraude de la belle se posa d'abord sur la tenue du jeune homme, avisant le grand manteau et la veste noire très classe. Voir le jeune homme en chemise et si fringant faisait un assez grand contraste avec ses habits salis par l'aventure. Certes, les deux avaient leur charme, mais Artémis préférait définitivement la chemise. Très vite, elle remonta pour voir le visage du blondinet, et son cœur manqua un battement. Il était vraiment beau, elle ne cessait de s'en étonner. Ivar fut le premier à complimenter la blonde sur sa tenue.

"Merci, tu es très beau aussi, répondit-elle en sentant ses joues rougirent. Elle prit le bras offert, un sourire radieux fendant ses lèvres l'instant suivant. Tu devrais mettre des chemises plus souvent. Et je suis sûre que le restaurant sera parfait."

Le couple s'avança donc jusqu'au hall d'entrée, où un serveur les prit en charge pour les diriger vers leur table. Une fois installés, Artémis put se rendre pleinement compte de l'ambiance du restaurant. Contrairement à celui de ses grands-parents, celui-ci était bien plus sobre. Pas de fioritures dorés ou de couleurs rappelant la royauté de Kalos, mais l'absence d'extravagance plaisait bien à la demoiselle. C'était également ce qu'elle aimait chez Ivar après tout.
©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mer 25 Oct 2017 - 12:08
Max Lochlainn

Artémis Bleuette & Ivar Northway
Chatoiement de couleurs


Le blondinet était content de l'effet qu'avait eu sa tenue sur la demoiselle, tandis qu'elle lui disait qu'il devrait mettre des chemises plus souvent. Malheureusement pour elle, c'était la seule qu'il possédait et en plus, il ne trouvait pas ce vêtement pratique pour partir à l'aventure. Enfin, il ferait peut-être l'effort d'en acheter d'autre la prochaine fois qu'il irait faire les boutiques.
Tandis qu'ils approchaient du restaurant, Ivar regardait la belle du coin de l’œil, profitant du contact de sa main sur son bras, comme d'habitude. Une fois devant le restaurant, un serveur les accosta.

"Bonjour monsieur, madame. Vous avez une réservation ?"

"Oui, pour deux. Au nom de Northway."

Et le serveur les intima de les suivre dans le restaurant, les faisant passer entre les quelques tablées en terrasse. Quelques couples mangeaient à l’extérieur, courageux ou plus simplement fumeurs. L'intérieur du restaurant était bien plus simple que "Le Parfait", la décoration étant surtout pourvue de boiseries, le lambris rappelant quelque peu l'intérieur d'un chalet, les tables rondes en bois étant clairement prévues pour des couples tandis que certaines, plus grandes et carrées étaient entourées de banquettes à l'allure confortable. L'ensemble donnait un côté très "hivernal" au restaurant, comme si les jeunes gens étaient allés se restaurer après une longue journée de ski. Seule une vieille armure de plaque, bien huilée et entretenue, entreposée dans un coin de la pièce rappelait que l'on se trouvait bien dans la cité médiévale de Méridian. Le jeune homme qui les guidait dans le restaurant les amena jusqu'à une table, un peu à l'écart ou les couverts étaient déjà installés, faisant s'asseoir les deux jeunes gens.

Ivar quitta sa veste et s'installa tranquillement sur sa chaise, penchant légèrement la tête en détaillant sa dulcinée à la lumière du restaurant. Elle était particulièrement magnifique ce soir et il fallait avouer que le décolleté attirait particulièrement le regard, le jeune homme essayant de s'empêcher de le fixer en s'accrochant aux émeraudes d'Artémis.

"Alors, tes grands-parents n'ont pas trop jasé de te voir partir pour manger dans un autre restaurant ? demanda le blondinet, le sourire aux lèvres. Ça m'étonnerait pas qu'ils t'aient laissé partir sans un interrogatoire musclé."

Les grands-parents de la belle pouvaient se montrer plutôt "envahissant", surtout quand Ivar était dans le coin, depuis le combat, le jeune homme avait l'impression qu'ils arrivaient toujours à se trouver exactement là ou on ne les attendaient jamais. Dans tout les cas, leur attitude amusait le blondinet, se disant qu'il agirait surement exactement de la même manière à leur place.
Le serveur ne tarda pas à revenir avec la carte, leur demandant ce qu'ils voulaient boire, le jeune homme laissant Artémis choisir leur apéritif. Les menus étaient garnis et le garçon désespérait de voir tout les plats qui se présentaient à lui, incapable de faire un choix. Les mets étaient essentiellement épicés ou à base de fromage, mais on y trouvait tout de même les grands classiques des petits restaurants, tels que les hamburgers ou les faux-filets.

Finalement, le jeune homme posa sa carte, son choix était fait : La fondue. Il posa une nouvelle fois ses opales gris sur la belle en face de lui, ne se lassant pas de la regarder.

"Tu n'es pas trop épuisée par le travail au restaurant ? Il doit te tarder de reprendre la route, à toi aussi."  



©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Mar 31 Oct 2017 - 19:18
Artémis Bleuette

Chatoiement de couleurs

Artémis Bleuette et Ivar Northway


Les tourtereaux furent guidés jusqu'à la table réservée, un peu à l'écart des autres. Artémis imita son amant et se débarrassa de sa veste pour ne rester qu'avec son chemisier. Alors que le blond face à elle continuait de l'admirer depuis l'autre côté de la table, le regard de la demoiselle vagabondait dans le restaurant, s'attardant sur des détails et admirant l’intérieur. Les constructions de bois et l'aspect chalet de l'établissement étaient nouveaux pour la jeune femme. Elle avait rarement été dans des restaurants avec une ambiance pareil, rappelant celle d'un chalet dans les montagnes enneigées de la Frescale. L'endroit sentait bon le fromage et le feu de cheminée, un peu comme un bon dîner en hiver avec la famille.

Pour ne pas paraître impolie, elle se retourna finalement vers son amant, un sourire fin courbant ses lèvres lorsque leurs regards se croisèrent. La question fit s’agrandir son sourire en un plus amusé. Ivar avait rapidement cerné les grands-parents de la demoiselle. Ces derniers n'étaient pas très subtiles, et encore moins depuis qu'ils avaient devinés qu'il se tramait quelque chose entre leur petite-fille et le jeune vainqueur du tournois. Entre les nombreux sous-entendus et les quelques moqueries, la demoiselle commençait à croire qu'ils étaient aussi épris d'Ivar qu'elle ne l'était. Artémis espérait toutefois que le comportement de ses aïeux ne dérangeait pas le blond.

"Ce n'est pas que je mange dans un autre restaurant qui les a vraiment intéressés, répondit-elle en jouant distraitement avec sa fourchette. Je pense que tu les connais assez bien maintenant, ils m'ont surtout posé des questions sur toi."

Peu de temps après s'être installés, les deux blonds constatèrent le retour du serveur. Il déposa la carte et demanda ce qu'ils voulaient à boire. La demoiselle hésita un instant, et ne sachant pas ce que préférait Ivar, elle choisit l'une des seules boissons qu'elle aimait. Après avoir commandé deux kir, Artémis se focalisa sur les différents plats proposés. La carte n'était pas aussi variées qu'au "Parfait", mais les mets proposés avaient l'air tout aussi appétissants. La demoiselle fut ravie de voir qu'il y avait du fromage, beaucoup de fromage. Encore quelque chose qui la rattachait à Kalos. Elle hésitait toujours lorsqu'Ivar choisit son plat. En l'entendant, la jeune femme se dit que la fondue n'était pas une si mauvaise idée et se tourna vers le serveur pour en commander une pour deux. Autant partager dans ces cas-la.

Le garçon repartit, Artémis se pencha en avant vers le blond, posant sa tête au creux de sa main. La question fit soupirer la demoiselle, qui répondit avec un léger sourire.

"Ah oui, le travail,
répéta-t-elle l'air ennuyée. Et bien ça se passe. Ce n'est pas non plus épuisant et j'ai encore beaucoup de temps pour entraîner mes Pokémon, donc ça va. Mais j'avoue avoir très envie de reprendre mon aventure là où je l'ai laissée," répondit la blonde en enroulant une mèche autour de son doigt.

Artémis continua de jouer distraitement avec sa chevelure, son regard se perdant un instant dans le vague alors qu'elle songeait. Maintenant qu'elle y pensait, elle était restée longtemps dans la ville médiévale. Cela l'effrayait un peu, car la demoiselle avait l'impression de faire la même erreur que durant son premier voyage, à s'enfermer dans le restaurant de sa famille par peur de l'inconnu. Ses yeux papillonnèrent alors qu'elle sortait de ses rêveries, plantant à nouveau son regard dans celui d'Ivar.

"Et toi alors ? Ça commence à faire pas mal de temps que tu es à Méridian aussi, dit-elle en prenant lentement conscience de sa situation. Je ne voudrais pas te freiner dans ton aventure hein ! Ne reste pas ici juste pour moi. Même si j'avoue que ça me fait très plaisir, je ne veux pas t’empêcher de voyager ahah."

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Jeu 2 Nov 2017 - 19:18
Max Lochlainn

Artémis Bleuette & Ivar Northway
Chatoiement de couleurs


Quand Artémis railla ses grand-parents, le garçon eut un léger rire. C'est vrai qu'au final, il devait déjà être connu par les vieux fouineurs, entre la scène à l'arène, l'invitation au restaurant et d'autres rendez-vous moins visibles, leur doutes avaient du se transformer en certitude depuis bien longtemps.

Finalement, ils commandèrent un grand plat de fondue, qu'ils partageraient tout les deux. D'après ce que savait Ivar du restaurant, les plats n'étaient certes pas des plus raffinés, mais au moins étaient-ils conséquents. Ils ne mourraient pas de faim ce soir. Artémis captait toute l'attention d'Ivar, penchant la tête sur le côté, détaillant sa belle en lui lâchant un sourire légèrement niais. Celle-ci lui racontait que malgré les activités du restaurant, la demoiselle avait encore le temps d'entraîner ses pokémons, bien que l'envie de reprendre son voyage se faisait grandissante et à cette affirmation, le blondinet ne put qu'acquiescer.

"Je suppose que l'heure du départ viendra bien assez tôt. Puis il faut que tu vois du pays avant de pouvoir ouvrir ton arène-restaurant ! Dit Ivar en riant légèrement. Il me tarde sincèrement que tu arrives à tes fins, tu m'as réellement impressionné au tournoi."

Le spécialiste repensa au combat qui l'avait opposé à la belle, Hrafn ayant eu beaucoup de mal à maintenir le niveau entre Alexandre et elle. Ainsi, plus que d'avoir de l'affection pour elle, Ivar respectait Artémis pour ses talents de dresseuse et il était impatient de pouvoir recroiser les combattants de la demoiselle, voir de venir la défier pour son badge. Mais en reposant ses opales gris sur Artémis, se furent d'autres pensées que ses obsessions pour le combat qui assaillirent son esprit et il rougit. Non, ce n'était pas son talent pour le dressage qu'il aimait chez elle, mais bien d'autres choses, sa douceur, son apparente naïveté et les conversations qu'il pouvait avoir avec elle, tout comme sa grande beauté. Il l'observait donc distraitement jouer avec une de ses mèches de cheveux pendant qu'elle semblait perdue dans ses pensées. Finalement, le regard émeraude d'Artémis revint se perdre dans le sien tandis qu'elle reprenait la conversation en abordant le sujet du départ imminent du garçon.

"Cela me fait du bien de passer du temps avec toi, une petite pause dans l'entraînement ne me fait pas de mal. Puis une fois que j'aurai reprit la route, ce sera plus compliqué de se croiser alors autant en profiter tant qu'on peut se voir !"

C'était maladroitement dit, mais le principal était là. Le jeune dresseur chérissait particulièrement les moments passés en la compagnie d'Artémis et rechignait à partir pour cette raison, de plus il savait qu'effectivement, une fois qu'il serait retourné sur les routes, ils ne pourraient pas prévoir avec certitude, ni quand est-ce qu'ils se reverraient, ni dans quel état et cela inquiétait légèrement le jeune homme.  

"Puis je repars demain, tu le sais bien. Même si j'avoue que quelques jours en plus ici ne m'aurait pas dérangé, il faut bien reprendre la route un jour ou l'autre. Cette fois-ci, c'est toi qui me rejoindra !"

Ivar ne put s'empêcher de penser que quand Hrafn et Feather auraient évolués, il serait plus simple pour lui de voyager et donc de revenir aux cotés d'Artémis quand cela lui chantait, ce qui serait un plus indéniable. Le Roucoups semblait apprécier la demoiselle, de surcroît, après tout, c'était l'être humain donc il s'était le plus approché et auquel il s'était le plus intéressé lors de leur première rencontre. Excepté Ivar bien entendu, qui était encore le seul à pouvoir toucher le rapace, très méfiant envers les humains. Quand à Feather, tout ce qui l'intéressait, c'était de montrer sa puissance à son dresseur, mais il faudrait bien qu'il s'habitue à la demoiselle. Et à ces pensées, en plus des souvenirs de leurs rencontre sur la plage, le jeune homme ne put s'empêcher de se demander ce que les pokémons de la belle pensait de lui, pensée qu'il chassa rapidement quand le serveur arriva, leur apportant les verre de Kir. Ivar saisit le sien, le tendant vers Artémis pour trinquer.

"Au bon repas qui nous attends ? Et à ta future arène surtout, lui dit le blondinet en lui souriant."
   


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Sam 4 Nov 2017 - 22:19
Artémis Bleuette

Chatoiement de couleurs

Artémis Bleuette et Ivar Northway


Le compliment d'Ivar ne manqua pas de faire rougir la jeune demoiselle. Il est vrai qu'au tournoi, le match avait été particulièrement serré et malgré qu'elle ait réussi à tenir tête à ses deux amis dresseurs, la jeune femme n'arrivait pas à se sentir prête encore. L'impatience de son amant quant à la possible ouverture d'une arène-restaurant provoqua une autre réaction forte chez la blonde. Son regard se fit fuyant cette fois. Si elle doutait de ses capacités en combat simple face à eux, l'idée de se battre face à des challengers l'effrayait encore plus. Elle ne se sentait pas à la hauteur d'un poste tel que championne finalement. Lorsque leurs yeux se croisèrent à nouveau, Artémis se sentit soudain allégée de ses inquiétudes. Après tout, si Ivar le pensait, c'est qu'il y avait une part de vrai ?

"Ahah, merci, mais ce n'était qu'un seul de mes Pokémon ! répondit-elle pleine d'une confiance nouvelle. Elle ajouta avec un clin d’œil : Je ne voudrais pas gâcher la surprise à un futur challenger, tu comprends ?"

Les inquiétudes concernant ses erreurs de voyage passées, ils continuèrent de discuter un instant, Ivar ne décrochant pas son regard de sa belle. Cette dernière ne pouvait que se sentir flattée d'attirer autant l'attention du jeune homme, et elle profita du silence qui s'était instauré l'espace d'un moment pour elle aussi dévorer son amant du regard. Si elle tentait d'être moins direct, elle n'en restait pas moins peu discrète, mais elle ne pouvait s'empêcher de fixer le visage du beau blond qui lui faisait face. Ces cheveux, ces yeux, ces lèvres... Tout chez lui éveillait en elle des sentiments qu'elle n'avait encore jamais éprouvé. Ses pensées dérivèrent bien vite, et pour ne pas se perdre dans son imagination indécente, Artémis relança la discussion.

Le jeune homme répondit aux inquiétudes d'Artémis assez maladroitement. Une pause dans l'entrainement n'aurait pas été les mots qu'elle aurait utilisé pour décrire les moments passés ensembles à Méridian, mais la demoiselle ne lui en tint pas rigueur. Un simple regard de la part d'Ivar suffisait à constater de son attirance pour la blonde, aussi elle n'avait pas le cœur à faire toute une histoire autour d'un mauvais choix de mots pour gâcher la soirée. Le rappel de la date de départ du dresseur mit tout de même un coup au moral de la blondinette. Elle venait de dire qu'elle aurait préféré le voir retourner sur les routes plutôt que rester rien que pour elle, et pourtant lorsqu'il annonça son départ, elle regrettait de ne plus le voir. Elle cessa de jouer du bout du doigt avec sa mèche et posa sa main sur le table en soupirant. Son visage témoignait clairement de ses pensées, mais elle ne dit rien.

"On se reverra bien assez tôt après tout, dit-elle comme pour se rassurer. Je partirais dans quelques jours moi aussi."

Le serveur ne tarda pas à revenir auprès du jeune couple pour leur apporter les verres de Kir. Le demoiselle remercia poliment le garçon avant qu'il ne s'éclipsa à nouveau. Elle leva son verre à la suite d'Ivar, venant trinquer avec le même sourire.

"Future arène qui pourrait arriver plus vite qu'on le pense, reprit-elle avec une expression mystérieuse. Et à cette magnifique fondue qui nous attend."

Artémis rit doucement avant d'apporter le verre à ses lèvres pour en boire une gorgée. Son regard croisa à nouveau celui d'Ivar, et la jeune femme contint un sourire amusé. Elle venait tout de même de lâcher une sacrée information. D'un geste lent, elle posa son verre et joua un instant avec, attendant une quelconque réaction du blond. Mais en même temps qu'elle faisait monter le suspens, son excitation augmentait également, et bientôt elle ne put se retenir de tout expliquer. Toute contente, elle joignit ses mains et se redressa sur son siège.

"Je peux pas le cacher plus longtemps. J'ai reçu une offre du professeur Acacia !
avoua la blonde avec excitation, des étoiles pleins les yeux. Elle m'a contactée parce qu'elle a vu l'évolution de mon équipe et je lui ai parlé de mes objectifs et... Bref, elle m'a proposé un poste de championne, tu le crois ça ? Je ne lui en avais jamais parlé et elle me propose ! continua la demoiselle, emportée par son récit. Oui, oui, du coup je lui ai dit qu'en effet ça m’intéressait et au final, elle m'a dit qu'elle me recontacterait quand mon équipe serait un peu plus entraînée et complète."

Artémis s'arrêta, fermant un œil pour reprendre le cours de ses pensées. Dans l'excitation elle avait l'impression de s'être perdue et d'avoir oublié d'en tirer l'essentiel. Presqu'agacée de ne pas se souvenir, la demoiselle se posa contre le dossier de son siège, pensive. Soudain, elle eut comme une illumination et elle retrouva la même exacte expression de joie en reprenant son récit.

"Ah oui ! Du coup, elle m'a demandé plein de trucs auquel je n'avais encore jamais pensé, comme où est-ce que je voulais installer mon arène si le projet aboutissait, ou encore si j'avais des demandes spécifiques pour le bâtiment, la forme du badge, les matériaux, la totale, continua-t-elle avant de se calmer un peu. Bref, tout ça pour dire que, j'en ai parlé à mes grands-parents juste après, et ils m'ont dit qu'ils avaient deux terrains libres sur Mhyone pour de futurs établissement. Un à Méridian et un à Canopée, la grande ville de Terra Nova. Je dois encore choisir, mais en gros... Tout est prêt ! Il ne me manque plus qu'à beaucoup m'entraîner pour atteindre le niveau des autres champions et c'est bon ! Tu le crois ça ?!"

La demoiselle s'était à nouveau emportée et se tut finalement, pinçant ses lèvres. Les yeux encore pétillants d'avoir annoncer la grosse nouvelle, Artémis fixait Ivar avec anticipation. Durant sa tirade, la blonde avait fait de grand geste et avait terminée penchée sur la table, toute heureuse de voir la réaction de son amant.

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Lun 6 Nov 2017 - 13:16
Max Lochlainn

Artémis Bleuette & Ivar Northway
Chatoiement de couleurs


Le jeune homme ne se départissait pas de son sourire, heureux que la demoiselle n'ait pas mal interprété ses propos maladroits. Pour lui, elle était bien plus qu'une pause dans l'entraînement, seulement, le garçon n'avait jamais été très doué pour s'exprimer clairement, surtout quand le sujet le rendait rouge pivoine. Il arrivait à ne plus être intimidé par ses sentiments nouveaux à l'égard d'Artémis, ce n'est pas pour autant qu'il était encore à l'aise avec le fait de les exprimer clairement.

Finalement la jeune fille trinqua avec lui, après lui avoir dit qu'il se reverraient bientôt. Mais Ivar sentait que la jeune fille lui cachait quelque chose, faisant tinter son verre contre celui du jeune homme avec une lueur d'excitation dans le regard. Cela le fit sourire, tandis qu'il attendait patiemment qu'Artémis ne crache le morceau, sachant pertinemment que la belle finirait par lui dire ce qui semblait lui faire tant plaisir. Alors même qu'Ivar faisait le lien avec la possible ouverture de l'arène, la demoiselle explosa d'excitation, se mettant à parler rapidement pour tout expliquer à son amant. Visiblement, le professeur Acacia l'avait à l’œil depuis un moment et surveillait les progrès de son équipe. Et elle lui avait même proposé le poste de championne d'arène ! La demoiselle ne tenait plus en place, cherchant le moyen de tout expliquer à son amant d'un seul coup, les yeux brillants de joie, puis elle ferma un oeil en se calmant légèrement pour réfléchir à la suite de sa tirade.

"Ah oui ! Du coup, elle m'a demandé plein de trucs auquel je n'avais encore jamais pensé, comme où est-ce que je voulais installer mon arène si le projet aboutissait, ou encore si j'avais des demandes spécifiques pour le bâtiment, la forme du badge, les matériaux, la totale, continua-t-elle avant de se calmer un peu. Bref, tout ça pour dire que, j'en ai parlé à mes grands-parents juste après, et ils m'ont dit qu'ils avaient deux terrains libres sur Mhyone pour de futurs établissement. Un à Méridian et un à Canopée, la grande ville de Terra Nova. Je dois encore choisir, mais en gros... Tout est prêt ! Il ne me manque plus qu'à beaucoup m'entraîner pour atteindre le niveau des autres champions et c'est bon ! Tu le crois ça ?!"

Plus la demoiselle en parlait, plus Ivar souriait, la voir ainsi heureuse l'épanouissait et il n'arrivait plus à s'empêcher de rire à la réaction de la belle, avec une absence totale de raillerie. Le jeune dresseur était seulement fier de sa dulcinée et surtout, fier d'avoir été choisit par une telle femme et l'idée de devoir la combattre plus tôt que prévu pour le badge lui donnait envie que ce moment rapidement. Persuadé que ce serait une grande championne, le garçon se laissa aller à la rêverie en observant la belle, essayant quand même de se montrer plus calme qu'elle à cette idée, sans succès visiblement.

"Au final, ça ne m'étonne pas tant que ça, finit-il par lui répondre avec un clin d'oeil. Ton équipe est déjà solide. De plus, je pense que tu as le caractère parfait pour devenir une bonne championne, tu es capable de te mettre au niveau de ton adversaire et assez puissante pour lui imposer un sacré défi. Dans tout les cas, je suis fier de toi ! Tu as réfléchi à l'endroit ou tu voulais installer l'arène alors ? La Canopée est une très jolie ville !"

Le garçon avait eu l'occasion de faire un crochet par la fameuse ville aux mille saveurs, alors qu'ils étaient allé régler un problème de vol d'olive dans le coin, Alexandre et lui. Le coin était particulièrement beau mais aussi particulièrement riche et dès le début, le jeune homme ne s'était pas senti à l'aise dans une telle opulence d'argent. Le mode de vie des habitants étaient bien loin de celui dans lequel il avait l'habitude de vivre. Pour autant il savait qu'Artémis pourrait s'y faire, pour peu qu'elle arrive à s'imposer au milieux des riches propriétaires, ce dont Ivar ne doutait pas.

"Et donc, tu as réfléchis à ce que tu voulais exactement faire de cette arène ? Comment tu comptais l'agencer ? finit par demander le blondinet, posant de nouveaux ses opales gris dans les émeraude de sa dulcinée. Ça doit pas être facile de décider de tout cela ! Tu devrais éviter les matériaux trop cassant, on sait jamais, si Alex venait à te rendre une petite visite."

Il rit alors à la référence à son ami, n'étant pas loin du compte. Alexandre avait un style de combat quelque peu explosif et il laissait souvent les arènes dans des états pas possible. Heureusement que la ligue veillait au grain pour les réparations, sinon le dresseur aux cheveux violet serait déjà sur la paille, ou maçon plutôt que dresseur.
 


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Lun 6 Nov 2017 - 20:12
Artémis Bleuette

Chatoiement de couleurs

Artémis Bleuette et Ivar Northway


Ivar semblait tout aussi excité par la nouvelle que la jeune femme, et même s'il le contenait, Artémis n'éprouvait que plus de joie en voyant que le sentiment était partagé. Avec un grand sourire d'enfant, elle écouta le blond la féliciter et la complimenter, ses joues prenant des teintes rouges. Il en vint ensuite à l'emplacement de l'arène, et la demoiselle perdit son sourire en faveur d'une expression pensive.

"Et bien.. Comme tu l'as dit, Canopée a l'air d'être une ville très jolie et touristique en plus de ça, répondit-elle en jouant du bout des doigts avec son menton. Méridian serait bien aussi, mais je n'ai pas envie de rester coincée pour toujours dans cette ville ensuite. En plus, je ne voudrais pas avoir mes grands-parents sur le dos à temps plein ! Non, je penche plus vers Canopée. Surtout que c'est considérée comme la capitale culinaire de Mhyone ! Je ne vois pas meilleur endroit pour nous installer !"

Artémis affichait à nouveau un air joyeux et déterminé, ne prenant pas compte de son petit lapsus. Il est vrai qu'au moment de l'appel, la jeune femme n'avait pas eu le temps de réfléchir plus que cela à un lieu pour monter son arène, mais depuis la révélation de ses grands-parents, ses pensées pesaient le pour et le contre en permanence. La balance penchait parfois vers Méridian et son caractère familier ainsi que la présence de sa famille, tantôt elle penchait vers Canopée, centre culturelle et culinaire de l'île et capitale de Terra Nova, encore inconnue de la jeune blonde. Elle n'était pas encore certaine, mais à cet instant, la ville à flanc de volcan l'attirait bien plus pour toutes les raisons qu'elle cita.

"Ce que je veux en faire, oui ! En fait tu le sais déjà, mais l'idée serait comme un restaurant de combat sauf que les combats, bah c'est mon arène, dit-elle contenant son excitation alors que son imagination lui faisait déjà voir des plans. L'agencer euh.. Pas vraiment, on va dire que je m'y mettrais sérieusement une fois que j'aurais l'équipe et le feu vert d'Acacia !"

La référence à Alexandre fit doucement rire la jeune femme. Doucement, car même si elle se doutait que le jeune homme ferait des efforts à son passage, elle craignait qu'il ne détruise son restaurant fraîchement ouvert et la moitié de Canopée avec. La blague du matériau faisait donc à moitié rire la jeune femme, car elle avait bien l'intention de faire les murs de son arène les plus résistants possibles ! Elle se souvenait encore de la tête qu'avait tirés ses grands-parents le soir du tournois, et même si elle trouvait que leur excès de zèle ce jour-là était déplacé, elle n'aimerait pas vivre la même chose.

"Ah pour ça, je vais me préparer comme je peux ! Et s'il réussit quand même à faire s'effondrer mon restau, il va lui falloir plus qu'une équipe de bourrins pour se protéger d'une Arté en colère ! fit-elle en fronçant les sourcils pour se donner un air énervé trahi par son grand sourire. Je te le dis, Ligue ou pas, je lui fais réparer les dégâts qu'il fait celui-là ! S'il sait pas se contenir ça va pas être la faute de mes pauvres murs non plus."

Artémis se laissa finalement tomber sur le dossier de sa chaise, un sourire moqueur sur les lèvres alors qu'elle s'imaginait Alexandre à quatre pattes en train de refaire le parquet. Elle gloussa discrètement de ses idées sadiques et se concentra à nouveau sur Ivar. C'est le moment que choisit le serveur pour revenir, les bras encombrés du fameux plat de fondue que le jeune couple avait commandé. L'odeur du plat de fromage fit saliver d'envie Artémis alors que l'homme posait tout le nécessaire, pain, charcuterie, patate et surtout, la casserole de fromage fondue au centre. La demoiselle approcha son visage du plat et le huma à nouveau avec un sourire grandissant.

"Ça m'a l'air délicieux ! Bon appétit ! dit-elle en s'armant de sa fourchette pour plonger un morceau de pain dans la casserole. Alors qu'elle le mettait en bouche, la jeune femme rougit et ajouta, la bouche pleine : Désolée, c'est vraiment pas sexy la fondue."

Elle pouffa de rire et cacha ses lèvres d'une main, gênée.

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mar 7 Nov 2017 - 19:33
Max Lochlainn

Artémis Bleuette & Ivar Northway
Chatoiement de couleurs


La bonne humeur et l'excitation d'Artémis, en plus d'être palpables, étaient contagieux et le jeune homme ne pouvait s'empêcher de rire tendrement en l'écoutant. Ainsi, elle arriverait bientôt à l'objectif qu'elle s'était fixée, bien plus rapidement que ne l'avait d'abord pensé Ivar.

Ainsi, la demoiselle renchérit sur les dires du garçon à propos de La Canopée : c'était en effet la Capitale culinaire de l'archipel et la jeune fille serait surement des plus épanouie là-bas et Ivar ne pouvait que comprendre l'argument de la demoiselle sur le fait de ne plus avoir ses grands-parents constamment sur son dos. Lui-même était heureux d'avoir quitté le nid familial et bien que ses relations avec ses géniteurs soient des plus normales, il appréciait grandement de pouvoir vivre sa vie comme il l'entendait. Dans son excitation, la jeune fille continua de discuter de ses hésitations quand à l'endroit ou installer son arène, faisant même un lapsus qui amusa grandement le blond qui la regardait toujours.

"J'espère que tu as prévu une volière dans ton arène, ce sera nécessaire si nous nous installons à la Canopée, répondit le garçon en riant légèrement, rebondissant sur le lapsus de la belle avec humour. Puis je suis un très mauvais cuisinier tu sais, je pourrai difficilement t'aider à tenir le restaurant."

Leur relation était encore jeune et il était tôt pour prendre une telle décision et pourtant, elle séduisait le blondinet qui en souriait alors. Artémis était une compagnie des plus agréables et ses sentiments à son égard ne faisaient que se développer, alors pourquoi pas, à terme, rester et se poser avec celle qu'il chérissait. Mais bien sûr, ils avaient encore du temps devant eux et le Destin ferait alors son affaire lui-même, Ivar lui faisait confiance pour cela.

La blonde continua sur ses prévisions concernant l'arène et son futur, rigolant avec le jeune homme de sa boutade concernant Alexandre, n'étant pas décidée à le laisser exploser son arène pour le moment inexistante si facilement. Le garçon riait encore quand le serveur arriva, sentant le plat arriver avant même de le voir et il saliva lorsqu'il vit le caquelon de fondue déposé entre eux, avec les assiettes remplies de charcuterie et de pomme de terre l'entourant. Un léger feu crépitait encore sous la machine, maintenant le fromage à l'état liquide pour que les jeunes gens puissent y tremper les aliments le plus simplement du monde. Artémis se rapprocha pour humer le plat et la fumée chaude lui rosit les joues avant qu'elle ne se saisisse de ses couverts pour attaquer le plat.

"Ça m'a l'air délicieux ! Bon appétit ! dit-elle en s'armant de sa fourchette pour plonger un morceau de pain dans la casserole. Alors qu'elle le mettait en bouche, la jeune femme rougit et ajouta, la bouche pleine : Désolée, c'est vraiment pas sexy la fondue."

Le jeune homme sourit, récupérant lui aussi une fourchette pour y tremper un morceau de pain, se servant en charcuterie dans son assiette pour déguster le tout. Bien plus maladroit que la belle, il essayait quand même de faire des efforts pour ne pas manger comme un Gruikui. Ce n'est pas parce qu'ils se pratiquaient depuis quelques jours qu'ils fallait arrêter de faire des efforts !

"On est rarement sexy quand on mange, il paraît. Puis j'aurai été étonné que tu le sois tout le temps aussi ! Je dois déjà fusiller du regard tout les hommes de notre âge qui passent pas loin, je vais pas non plus jeter des regards noirs à notre repas !"

La blague et le compliment cachés étaient encore une fois maladroits et le jeune homme rougit instantanément, perdant un instant sa contenance tandis qu'il se sentait un peu miteux. Deux gaffes en un seul repas ! Bravo Ivar ! Il reprit la parole après avoir avalé son morceau de pain avec un morceau de charcuterie.

"Non, la Canopée me paraît être le meilleur des choix, puis coupler arène et restaurant va de suite te mettre sur le devant de la scène par rapport aux autres établissements classiques. C'est une bonne idée !"
 


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Mer 8 Nov 2017 - 18:00
Artémis Bleuette

Chatoiement de couleurs

Artémis Bleuette et Ivar Northway


Artémis plissa les yeux alors que le fromage fondue encore chaud lui brûlait la langue. Elle s'éventa d'une main, plus amusée qu'autre chose, alors que déjà elle pensait à se resservir. Son regard n'avait pas raté les tentatives maladroites d'Ivar pour manger de manière distingué, ce qui arracha un petit rire de la part de la blonde. Il était adorable, et même si elle voulait lui dire de déguster comme il le voulait le plat, elle s'amusait bien à le regarder faire.

Le blond répondit finalement d'un compliment maladroitement formulé encore une fois. Pour ne pas perdre la face, Artémis s'arrêta de manger avant de pouffer de rire. Il est vrai que manger n'était pas l'activité la plus séduisante, mais la demoiselle n'osait pas imaginé sa tête lorsqu'elle prenait en bouche un morceau de pain dégoulinant de fromage. Elle imaginait que ce n'était pas fameux. La suite eut un peu plus de mal à monter à la tête de la blonde, qui se remit à rire tout en rougissant fortement. Un mélange de gêne, de joie et d’incompréhension se mêlait dans l'esprit d'Artémis. Elle ne l'avait jamais remarqué, mais elle se sentait très flattée qu'Ivar veille au grain et tente de dissuader la gente masculine. L'embarras passé, la demoiselle continuait de glousser. C'était amusant d'imaginer Ivar jouer les gros bras pour écarter ses concurrents.

"C'est quoi ces histoires de regards noirs ! Monsieur est jaloux ?
avança-t-elle avec un sourire amusé. Et je suis loin de l'être tout le temps,par exemple le matin c'est une horreur ! Quand je voyage aussi.. Et l'uniforme du restaurant ! Ohlala.."

La liste des situations dans lesquelles elle ne se sentait pas présentable terminée, la jeune femme secoua la tête pour se reconcentrer sur le repas. Son sourire ne la quittait plus, entre la nouvelle qu'elle venait d'annoncer et ce tête à tête avec Ivar, la demoiselle était aux anges. Il reprit la parole après s'être remis de ses émotions suite au compliment maladroit, revenant sur le sujet de l'arène. Apprendre que son idée de restaurant-arène était validée valait tout l'or du monde pour Artémis, et elle répondit avec le même entrain qu'auparavant.

"Oui ! Je me disais la même chose ! Et je compte bien faire une entrée fracassante ! Une grande cérémonie d'ouverture, buffet, invités, tout ! On pourra même faire un combat spectaculaire pour en mettre plein la vue ! Oh, j'ai hâte !"

La blonde tapa dans ses mains avant de s'armer à nouveau de ses couverts. Les idées venaient et se concrétisaient plus rapidement qu'Artémis ne pensait, mais finalement c'était cette rapidité et son impatience qui rendait les choses d'autant plus excitante. Après tout, c'était son objectif depuis maintenant quelque temps, il était normal qu'elle fut contacté. Entre deux bouchées, l'imagination de la demoiselle faisait encore des siennes, les images d'une cérémonie grandiose défilaient et lui plaisaient de plus en plus. D'un seul coup, elle se souvint de quelque chose qui la fit se pencher sur son sac en catastrophe.

"Ah oui ! Pendant que j'y pense, dit-elle avant de sortir deux disques argentés. Ta-dam~ La récompense du tournois et un petit bonus de ma part eheh. Abri et Aile d'Acier ! J'espère que ça te plait !"

Elle tendit les deux CT au jeune homme, un grand sourire aux lèvres. Elle espérait du fond du cœur que ces capacités lui convenaient, elle avait tout de même passé un sacré après-midi avec Alexandre à se creuser les méninges pour trouver une capacité potable.

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mer 8 Nov 2017 - 19:42
Max Lochlainn

Artémis Bleuette & Ivar Northway
Chatoiement de couleurs


Le garçon continuait à rire, entièrement dévoué à la bonne humeur de la demoiselle. Celle-ci le raillait en lui racontant toute les fois ou elle ne se trouvait pas sexy, ce qui fit rougir le jeune homme qui ne le voyait pas ainsi. Pour lui, peu lui importait la tenue de la demoiselle, qu'elle soit au travail ou non. Quoique à bien y réfléchir, le décolleté de la jeune femme attirait inexorablement son regard qu'il préféra diriger de nouveau sur la fondue, reprenant ses couverts pour manger.

"C'est seulement que j'ai été impressionné par le nombre de dresseurs qui sont venu au restaurant, seulement pour la récompense. Et je ne parle pas de la CT ! répondit le jeune homme sur le ton de la plaisanterie. C'est pas pour rien que j'ai fait autant d'efforts pour gagner."

Enfournant le morceau de pain au fromage coulant, Ivar écoutait Artémis revenir sur le sujet de l'arène après cette interlude de fausse jalousie. Le demoiselle semblait bien déterminée à se faire remarquer pour son arrivée à la Canopée, si elle venait effectivement à placer son arène dans cet endroit, parlant d'une soirée et même d'un combat d'ouverture pour inaugurer le lieux.

"Si tu organises un combat, tu seras obligée d'y participer en tant que maîtresse de maison ! Je pense que les dresseurs se presseront dans l'arène pour combattre la belle championne. Moi y compris !"

L'empressement de la belle était attendrissant et elle méritait amplement la proposition du professeur Acacia, il en était certain. Elle avait fait tant d'effort pour atteindre ce niveau et même si le chemin de l'obtention du titre de championne était encore long, elle s'en rapprochait à grande vitesse. Soudainement, la jeune fille se pencha pour fouiller dans son sac et en sorti deux disques argentés qu'Ivar reconnut, c'était des CTs ! Avec toutes ces histoires de récompenses et de baiser, le garçon avait complètement oublié les autres lots. Mais il se rappela ensuite qu'il n'y avait qu'une seule Capsule Technique comme autre récompense.

"Ah oui ! Pendant que j'y pense, dit-elle. Ta-dam~ La récompense du tournois et un petit bonus de ma part eheh. Abri et Aile d'Acier ! J'espère que ça te plait !"

"C'est parfait ! Merci beaucoup, Artémis, mais tu n'étais pas obligée tu sais ?"

Le garçon s'essuya les mains avant de venir récupérer les disques argentés qui reposaient dans leurs boites transparentes. C'était parfait, les deux capacités étaient exactement ce qu'il souhaitait, l'une pour se défendre et la seconde était une puissante attaque de type acier, comme son nom l'indiquait, qui lui permettrait de mieux toucher les pokémon de type Roche. La demoiselle avait pensé à tout et s'était décarcassée pour lui choisir ces lots. Le dresseur en rougit, il ne s'y attendait pas. Il observait son reflet dans l'une des CT tout en choisissant ses mots.

"Je ne sais comment te remercier, c'est exactement ce dont j'avais besoin !"
 


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Mer 8 Nov 2017 - 21:51
Artémis Bleuette

Chatoiement de couleurs

Artémis Bleuette et Ivar Northway


Prendre part aux combats d'ouverture était en effet intéressant, à la fois pour ajouter du panache à la cérémonie mais également pour parfaire l'arrivée d'une nouvelle championne en ville. Le terme maîtresse de maison plut beaucoup à Artémis, qui eut un sourire mesquin en s'imaginant déjà sur sa grande chaise à commander son armée d'employés. Le compliment de belle championne eut le même effet, la demoiselle rougissant légèrement à nouveau.

"Je compte bien participer, surtout si ça attire le client ! S'il le faut je serais prête à user de mes charmes même,
répondit-elle en jouant des épaules de manière suggestive avant d'éclater de rire. Mais bon, j'ai peur que ça ne plaise pas à certain, donc je vais m'abstenir."

Amusée de sa propre humeur taquine, la jeune femme continua de rire. Une fois les CT données, la blonde ne put contenir un sourire satisfait de fendre ses lèvres. L'attention avait l'air de plaire à Ivar et c'est ce qui comptait pour elle. Il semblait particulièrement heureux d'avoir reçu ces deux capacités, ce qui conforta la demoiselle dans ses choix. Un soupire soulagé lui échappa alors qu'elle observait le blond détailler les disques. S'essuyant la bouche puis les mains, Artémis décida de prendre une petite pause et se posa à nouveau le coude sur la table.

"Ah mais j'avais envie de te faire plaisir ! Et puis comme j'hésitais entre une capacité offensive ou défensive, j'ai finalement pris les deux, expliqua-t-elle. D'ailleurs tu remercieras Alex, c'est lui qui a trouvé Abri ! J'ai bien cru me perdre dans le magasin. Sinon pas besoin de me remercier je t'assure, c'était juste parce que eumh.. Bah, un cadeau."

Elle se sentit soudain très gênée. A vrai dire, elle n'avait pas de réelle raison d'ajouter une seconde CT si ce n'est qu'elle voulait voir Ivar content et l'aider comme elle pouvait dans sa quête d'optimisation et de puissance. D'une main, elle se massa la nuque et son regard se reporta ailleurs. Artémis se rendit alors compte que leur relation avait évolué à une vitesse folle et qu'elle n'avait aucune honte à montrer par des actions son affection pour Ivar, mais la formuler avec des mots étaient bien plus complexe. La suite du repas se passa tranquillement, ils continuèrent à discuter de tout et de rien, les sujets gravitant toujours autour de l'arène de la demoiselle ou de la suite du voyage du jeune homme. Au fur et à mesure que la soirée avançait, la fondue diminuait et bientôt, il ne resta que quelques morceaux au plat.

D'humeur joueuse et galvanisée par le repas passé, Artémis eut une idée qui fit se lever un sourire en coin sur son visage. Avec l'heure tardive et les quelques verres de Kir, la demoiselle se sentait inspirée. Elle attrapa sa fourchette, attrapa un morceau de pain, le trempa dans le fromage et se pencha vers le blonde pour lui tendre la bouchée.

"Fait aaaah !" dit-elle en haussant les sourcils et agitant son couvert.

Une mauvaise idée qui lui valut la première catastrophe de la soirée. A jouer ainsi avec la nourriture, elle ne récolta que ce qu'elle méritait, ou en tout cas, Ivar le reçut à sa place. Le morceau de pain couvert de fromage termina sa course droit sur la belle chemise du jeune homme. Artémis se redressa aussitôt, amenant ses mains à ses lèvres dans une expression surprise. Dans un geste précipité, la demoiselle posa sa fourchette et rejoint Ivar en se confondant en excuse.

"Oh pardon pardon... Quelle gourde, répétait-elle en frottant la chemise du jeune homme. Ohlala, je suis vraiment désolée, je.. J'aurais du faire plus attention."

Elle leva finalement son visage vers celui du jeune homme et se rendit compte de la proximité qu'elle avait instauré. Le visage d'abord rouge de honte d'avoir tâché l'habit prit une teinte écarlate lorsque le regard de la demoiselle se fixa sur les lèvres à portée et le regard gris d'Ivar. Paralysée par l’embarras, elle n'osait plus bouger, ne prenant toujours pas conscience de sa posture qui en dévoilait beaucoup à cause de son chemisier et de ses mains encore posées sur le torse du dresseur.

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Sam 11 Nov 2017 - 14:08
Max Lochlainn

Artémis Bleuette & Ivar Northway
Chatoiement de couleurs


Le plat de fondue ne tarda pas à se vider, quelques morceaux de pains trônant encore au fond du caquelon, plus trempés de vin blanc que de fromage. Les deux tourtereaux discutaient tranquillement, les verres vides s'étalant devant eux. Ivar avait les oreilles rougies par l'alcool et parlait d'une voix un peu plus fort qu'à l'accoutumée, ragaillardit par la chaleur procurée par l'alcool. Lentement, l'établissement se vidait et il ne tarderait pas à devoir fermer ses portes. Artémis prit alors ses couverts, venant saisir un morceau de pain pour le tremper dans le reste de fondue en le tendant à Ivar un étrange sourire sur les lèvres.

"Fait aaaah !" dit-elle en haussant les sourcils et agitant son couvert.

Ivar rit avant de s'exécuter, seulement le morceau de pain n'atteint jamais sa destination, tombant maladroitement pour atterrir sur la chemise neuve du jeune homme. Il eut à peine le temps de se remettre à rire que la demoiselle avait déjà accouru pour venir nettoyer la tâche de vin et de fromage sur la chemise du garçon qui semblait n'en avoir cure. Lorsqu'il tourna les yeux vers Artémis, espérant y trouver les yeux de la belle, il se retrouva nez à nez avec le décolleté de son chemisier, s'empourprant derechef avant de lever les yeux sur le visage de la belle. Elle aussi s'était empourprée, ayant arrêté de s'excuser pour rester complètement immobile, consciente de sa position suggestive.
Mais ce n'était pas le moment de se débiner, ce n'était qu'une petite tâche de rien du tout et c'était sa petite amie, il n'y avait donc aucune raison à une telle gêne lorsqu'ils étaient proches. Il prit une des mains de la jeune femme, pour la tirer doucement vers lui et la faire s'asseoir sur ses genoux, un léger sourire aux lèvres, les joues encore rouge. Rapidement, il rapprocha son visage de celui de la blonde pour venir l'embrasser, n'ayant cure qu'une telle scène soit indécente dans un restaurant.
Reculant légèrement la tête après un baiser bien plus fougueux que d'habitude, le garçon reprit la parole.

"Ce n'est rien pour la tâche. On va y aller, non ?"

Il se leva ensuite, non sans un baiser rapide sur la joue de la demoiselle, pour finalement se diriger au comptoir et payer le repas. Il tardait à Ivar de passer un moment plus tranquille et plus intime avec sa dulcinée.
 


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Dim 12 Nov 2017 - 16:53
Artémis Bleuette

Chatoiement de couleurs

Artémis Bleuette et Ivar Northway


La situation était d'autant plus embarrassante puisque le jeune couple n'était pas en privé. Artémis, d'abord rouge de honte devant sa posture des plus évocatrices, atteignait une couleur écarlate en sentant les regards des quelques clients encore présents. Par chance, leur table était à l'écart et il ne restaient que peu de personnes, mais tout de même. La blonde leva enfin son regard vers Ivar pour constater qu'il était tout aussi gêné. Un petit rire nerveux lui échappa, se sentant un peu moins seule.

Soudain, sans qu'elle ne s'y attende, la main du jeune homme attrapa la sienne pour la tirer contre lui. Avec un petit sursaut de surprise, elle se laissa porter par le mouvement pour finir sur les genoux de son amant. Les yeux écarquillés de la demoiselle croisèrent ceux d'Ivar. Un sourire charmeur aux lèvres et les joues encore rougis, il fixait Artémis du regard. La demoiselle sentit aussitôt son cœur s'emballer devant tant d'audace et lorsqu'il approcha son visage, s'en fut trop. Leurs lèvres se rencontrèrent en un baiser bien plus fougueux qu'à l'accoutumée, mais elle ne s'en plaignait aucunement. Oubliant complètement qu'ils se trouvaient dans un restaurant, Artémis prolongea leur échange en s'accrochant au cou de son amant. Le baiser ne dura en réalité qu'un instant, mais la blonde en sortit toute chamboulée. Le cœur battant et toujours tout contre le jeune homme, la demoiselle mit un instant avant de le laisser se relever.

"Oui," se contenta-t-elle de répondre en rabattant une mèche de cheveux derrière son oreille.

Ivar rejoint le comptoir pour régler le repas tandis que la jeune femme reprenait ses esprits et rangeait ses affaires. C'était la première fois qu'ils échangeaient un baiser si passionné, et elle ne savait trop ce que réservait la suite de cette soirée. Le rouge lui monta à nouveau aux joues alors qu'elle retrouvait son amant à la sortie du restaurant, habillée de sa veste et un sourire franc aux lèvres. Elle glissa son bras dans le coude que le jeune homme lui offrit.

"Eumh.. Ça te dérange si on va plutôt là où tu dors ? commença la jeune femme, un peu hésitante quant à sa proposition. La chambre d'ami de mes grands-parents laisse pas beaucoup d'intimité..."

Elle vira à nouveau au rouge pivoine en serrant un peu plus son étreinte sur le bras d'Ivar. Lorsque ce dernier accepta, elle se détendit légèrement. Ils continuèrent leur petit bonhomme de chemin dans la fraîcheur de la nuit, discutant durant le peu de route qui séparait l'auberge où restait le dresseur et le restaurant. En arrivant, les deux tourtereaux trouvèrent enfin leur intimité dans la chambre du jeune homme. C'était leur dernière soirée ensemble avant le départ du blond, ils usèrent donc du temps qu'ils leur restaient pour pleinement profiter de la présence de l'autre.

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Méridian-
Sauter vers: