:: Mhyone :: Elerya :: Mont Kaygon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre autour d'un Steak [Capture] [/w Nana Kuroame]

avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 168
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Oct - 20:59
C'est épuisé que je m'affalais au coin du feu de fortune que j'avais réussi à bricoler, l'aide de Brindibou ayant été cruciale à sa conception tant il avait eu du mal à prendre. Difficile de trouver du bois dans cette région rocheuse, qui plus est du bois qui n'était pas complètement trempé par la neige qui commençait à recouvrir par endroits le paysage, et qui finirait sans doutes par tout supplanter. Je sortais tout juste d'un entraînement, et bien que je n'avais pas pu moi même participer activement, si ce n'est en aidant à déplacer les pierres qui servirent à border le feu de camp et à démonter la toile de tente que nous avions planté la veille, j'étais déjà épuisé. Mes côtes me faisaient toujours souffrir, et le moindre effort physique avait tendance à jouer sur moi avec le double de l'impact habituel, au minimum, malgré mes efforts pour ne pas trop faire travailler mon buste. Comme à son habitude, Mimiqui était encore un peu en retard dans son entraînement, n'ayant pas encore écrasé chacun de ses reflets à l'aide de son redoutable Martobois. Ce n'était pas bien grave cela dit : Si l'heure du repas était arrivé et si Brindibou l'avait bien compris, mon pokemon spectral s'en fichait pas mal, ce dernier n'ayant pas à se sustenter de par sa condition de créature d'un autre monde... Pratique.

Néanmoins, pour ce cas précis, cela risquait d'être légèrement problématique, et ce pour une raison simple : J'avais, quelques heures plus tôt, eu l'occasion de tomber sur un met de choix pour ce repas que j'avais prévu à l'avance, et le morceau de viande que j'avais pu en récupérer était d'une belle taille... Bien plus que ce qu'il ne nous fallait, à Brindibou et moi. Je voyais pourtant mon oiseau lorgner sur le morceau de viande que j'avais mis à griller d'un air qui ne me plaisait guère. Lui tapant d'un petit geste sec sur le crâne pour lui signifier qu'il n'avait pas intérêt à attaquer le morceau avant que je ne lui en donne l'autorisation, je lui intima de patienter le temps que la cuisson se fasse, chose qu'il fit en retournant à l'entraînement, balançant ses feuillages sur le dernier reflet de Mimiqui restant. Ce qui ne plut d'ailleurs pas trop à mon Spectre, qui émit des grognements inquiétants en direction de l'oiseau qui semblait s'en amuser, avant de créer une nouvelle fournée de clones pour tout recommencer, visiblement mécontent de s'être fait voler sa dernière cible. De mon côté, l'inquiétude tendait plutôt quand au feu de camp : N'ayant pas trouvé de baies, et y préférant la viande, je devais bien le reconnaître, j'avais du chasser pour le repas du midi, tant et si bien que la nécessité de faire un feu était devenue évidente, ne pouvant, contrairement à mon oiseau, manger la viande crue. Mais il y'avait un soucis majeur à ce problème : La fumée. Moi qui préférait éviter de me faire repérer dans ces montagnes dangereuses, c'était un risque non négligeable... Mais ce n'était pas vraiment comme si j'avais le choix après tout : Ne pas se nourrir se révélerait être bien plus problématique si nous venions à rencontrer une menace. Je laissais de toutes manières ces considérations quelques instants, ma garde se baissant un peu au passage : La viande semblait suffisamment cuite, et il était temps de la découper et d'entamer les hostilités !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 541
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Oct - 22:21
La montagne était loin d'être aussi déserte que Nana avait pu l'imaginer. Evidement, personne n'osait résider dans une montagne peuplée de Pokémon dragon, mais celle ci était un lieu d'entrainement assez réputé. Ainsi, au cours de la semaine qu'il avait passé sur la montagne, Nana avait eu l'occasion de croiser plusieurs dresseurs en quête de challenge pour mettre leur équipe a l'épreuve. Et a vrai dire, la raison de la présence de Nana dans ces montagnes était très similaire. Depuis son départ de Médéa, il avait pris la décision que la montagne serait la première étape de son tour d'entrainement de Mhyone.

Ce que Nana n'avait pas prévu cependant, c'était que la team Anima décide de prendre d'assaut l'observatoire pendant sa courte halte a Elerya. Ainsi, Nana s'était retrouvé de nouveau impliqué dans un conflit qui le dépassait, et avait eu l'occasion de croiser de nombreux dresseurs et Pokémon bien meilleurs que lui et son équipe. Il avait également eu l'occasion de constater de nouveau la puissance de la Mega-Evolution, et avait découvert les attaques Z. Finalement, ce contretemps lui avait fait réalisé que ces Pokémons n'étaient pas les seuls a avoir besoin de progresser, lui même devenait devenir un meilleurs dresseur.

Ainsi, la semaine de Nana consista a s'entrainer sans arrêt avec son équipe, sans jamais redescendre en ville. Et a vrai dire, cela lui posa quelques problèmes. Après tout, il n'avait pas d'argent. Donc évidement, il avait entrepris l'ascension de la montagne sans vivre. Et sans surprise, nourrir quatre bouche pendant une semaine entière, c'était une tache assez difficile. Ainsi le projet d'entrainement de Nana se transforma rapidement en stage de survit. Plutôt que d'affronter des Pokémons sauvage pour acquérir de l'expérience, ils les chassaient pour se nourrir. Plutôt que de courir pour booster l'endurance de l'équipe, ils effectuaient de longues marches a la recherche d'un endroit pour dormir. Certes, c'était bien différent de ce que Nana avait imaginé, mais il fallait l'avouer, les relations entre les quatre équipé avaient commencé a se renforcer. Pour commencer, la rivalité entre Kaku et Suba était devenu moins agressive, et les deux Pokémons se comportait enfin comme des camarades. Kaku avait également retrouvé de l'estime en son dresseur, en le voyant diriger l'équipe avec efficacité et détermination au cours de la semaine. Kana, quand a elle, se montrait bien moins agressive envers les deux autres Pokémons, et se laissaient enfin approcher par Nana. Certes, elle n'était certainement pas amical, mais elle avait finit par reconnaitre que dans des situation difficile, l'union faisait la force.

Malgré ça, leur situation restait précaire, et un jour, Nana ne parvint pas a trouver de Pokémon sauvage pour se nourrir. Puisant de l'énergie qui leur restait, l'équipe parvint a trouver un endroit sur pour se reposer, mais le matin suivant, la faim était toujours la, et plus présente que jamais. A vrai dire, le seul a vraiment avoir faim était Nana. La veille, il avait décidé de partager les quelques restes des jours précédent, mais au vu des faibles quantité, il avait décidé de laisser sa part a ses Pokémon. S'ils voulaient continuer l'entrainement, ils en aurait bien plus besoin que lui.

Progresser dans les montagne était bien plus difficile le ventre vide, et l'équipe n'avait toujours pas déniché de Pokémon sauvage qui pourrai lui servir de repas. Par contre, Nana repéra de la fumé noir s'élever un peu plus loin. Avec un peu de chance, cette fumée avait été causé par de petit Pokémon dragon jouant a cracher des flammes. Un repas potentiel donc. A vu de nez, il pourrait rejoindre la source de la fumée en un bon quart d'heure de marche. Sans hésiter plus longtemps, Nana se mis en route. Alors qu'il approchait, il remarqua une odeur familière. De la chair de Pokémon grillé ! Quelqu'un cuisinait a quelque mètre d'ici. D'anticipation, le ventre de Nana se mis a grogner. Le dresseur fit signe a ses Pokémons de rester sur ses gardes. Finalement, au détour du rocher, il aperçu un autre dresseur, apparemment en plein entrainement et sur le point d'entamer son repas. Nana décida de se diriger vers lui pour le saluer, et tenter de lui faire partager sa nourriture.

- Salut ! Ca fait plaisir de croiser un autre dresseur dans le coin ! Est-ce que ...

Malheureusement, Nana n'eu pas l'occasion de finir sa phrase, voyant des Pokémons sauvage d'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 6157
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Oct - 22:48

Des pokémons apparaissent !

   


Alors qu'un Pokemon surgit, ce n'est finalement qu'un honorable Draïeul qui arrive dans votre direction. Il a l'air complètement pacifique et vous regarde avec sagesse. Alors que vous vous détendez en l'absence de menace, des cailloux commencent à glisser du flanc de la montagne. Soudain, un rocher en forme de lune commence à s'agiter. Lorsqu'il ouvre les yeux, vous découvrez un Séléroc et ce dernier est très en colère. Vous ne savez pas si c'est vous ou autre chose qui l'avait dérangé mais s'éveiller ainsi en pleine journée le rend fou de rage.


Qu'allez vous faire ?

PS : Seleroc pour Ben et Draïeul pour Nana.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 168
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Oct - 23:53

Ce morceau de viande colossal était une aubaine que je n'avais à vrai dire même pas espéré : J'étais tombé sur ce pokemon sévèrement blessé un peu plus tôt, et j'avais décidé de l'aider à mettre fin à son agonie tout en lui permettant d'accomplir une bonne action pour mon estomac et celui de Brindibou. Il ne s'en était pas plaint, n'en avait pas eu la force, et à vrai dire, il n'en aurait de toutes façons plus l'occasion : C'était donc une affaire close ! Salivant à l'odeur du met qui terminait de rôtir sur sa broche en faisant couler son suc dans le feu, un léger son de cuisson humide s'élevant à chaque goutte, je m'attaquais donc au découpage, tandis que mon Brindibou, le regarde toujours aussi vide, revenait dans ma direction, le regard dans la direction de la pièce, bien qu'il ne semblait pas vraiment la regarder de prime abord... Il louchait d'ailleurs un peu, non ? Il avait faim le pauvre bestiaux... C'est vrai qu'on avait pas vraiment manger comme des rois, ces derniers temps. Mais qu'importe, le plus important était que nous mangions suffisamment pour survivre. Et avoir les forces de nous entraîner. Me tordant afin de récupérer la machette qui se trouvait à côté de moi, je grimaçais légèrement de douleur tandis que je m'attaquais au découpage du morceau, que j'avais au préalable sorti du feu : Le temps de cuisson était important dans l'apport énergétique qu'une viande pouvait offrir, et dieu sait que nous en aurions surement besoin. Je terminais de découper le premier morceau, celui de Brindibou, bien épais et pourtant ridicule face à ce qu'il restait, quand j'entendis une voix derrière moi.

Me tournant précipitamment en direction du type qui venait de m'interpeller, ayant légèrement sursauté face à cette interruption imprévue, je constatais rapidement qu'il s'agissait d'un dresseur, sans doutes venu comme beaucoup d'autres, dont moi, s'entraîner en ces lieux. Trois pokemons l'accompagnaient, à raison d'un Mysdibule, d'un Akwakwak et d'un Brutalibré aux couleurs étonnantes. Un de ces fameux spécimens Shineys ? Rare. Je m'apprêtais à lui rétorquer d'éviter de faire flipper quelqu'un qui était en train de manipuler un couteau la prochaine fois qu'il voudrait s'adresser à quelqu'un, mais mon attention fut attirée soudainement par de nouveaux mouvements un peu sur ma gauche. Me tournant dans cette direction, ma main toujours machinalement serrée autour de mon couteau à pain,  je vis un grand pokemon avancer vers nous. Visiblement draconique, la créature avait le regard ampli de sympathie, et n'avait visiblement aucune motivation hostile à notre égard... Un des fameux Draïeuls peut être ? Cela m'en avait tout l'air, et si mes études commençaient à remonter, je croyais me souvenir de cette sagesse et de ce calme. Au contraire du Séléroc qui venait soudainement d'apparaître, le long d'un des escarpements qui nous entourait, créant un mini éboulement au passage. La créature psychique, visiblement agressive au vu des bruits qu'elle poussait et de l'air menaçant qu'elle nous affichait, n'avait visiblement pas aimée être réveillée à cette heure de la journée.


- Ah euh ouai salut, dit moi, tu voudrais pas m'filer un coup de main par hasard ? T'as l'air d'avoir des pokés costauds, et j'pense ça va pas être de trop pour calmer c't'excité.


"Des pokés plus costauds que les miens", avais-je pensé un instant sans le dire à haute voix, de peur de froisser mes petits compagnons. Je tournais mon attention vers eux, voyant avec joie que Mimiqui s'était détourné de son entraînement pour regarder d'un air dubitatif le Séléroc quelques instants, avant de se jeter sur lui avec une rage inattendue, à grands coups d'Ombres Portées. Brindibou lui...


- Euh... Brindibou ?... Brindibou ?... BRINDI... Baah, laisse tomber.


Le pokemon était visiblement complètement ailleurs, les yeux toujours rivés sur le steak, comme hypnotisé, bien que n'y touchant étrangement guère. Ne voyait-il pas qu'il y'avait plus urgent ? Bah, qu'à cela ne tienne, je reportais mon attention sur Mimiqui et sur l'inconnu, ce dernier ayant visiblement entrepris de bouger également.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 541
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Oct - 0:24

Le Pokémons qui interrompis Nana en plein milieu de sa phrase était un gigantesque Pokémon dragon. Au premier abord, Nana commença a se demander comment il allait réussir a terrasser un tel colosse. Mais rapidement, il constata que le Pokémon n'avait rien d'agressif. Bien au contraire d'ailleurs, le Pokémon était d'un calme que Nana avait rarement vu chez un Pokémon jusqu'ici. D'un coté, Nana était presque déçu. Si le Pokémon avait décidé de les attaquer, le tuer lui aurait permit de nourrir l'équipe plusieurs jours. Mais vu le pacifisme du Pokémon, Nana préférais éviter de risquer sa vie inutilement.

Nana eu a peine le temps de laisser sa tension retomber que d'un coup, de nombreux rocher commencèrent a chuter d'un flanc a quelques mètres d'eux. Et évidement, puisque ce n'était pas suffisant, un Pokémon en colère surgit des roche et fonça droit sur les deux dresseur, l'air très en colère. Peut être que l'entrainement de l'autre dresseur l'avait dérangé ? Quoi qu'il en soit, le Pokémon fonçait droit sur eux, mais surtout en direction du steak qui était peut être le seul repas sur lequel Nana pouvait mettre la main avant un moment.

- Ah euh ouai salut, dit moi, tu voudrais pas m'filer un coup de main par hasard ? T'as l'air d'avoir des pokés costauds, et j'pense ça va pas être de trop pour calmer c't'excité.


- Je suis déjà sur le coup ! Kaku, viens avec moi se débarrasser de ce Pokémon. Kana, Suba, protégez le steak !


Les deux petit Pokémon prirent place autour de l'imposante part de viande, a coté de laquelle l'un des Pokémon du dresseur était resté. Sans perdre un instant, Kana se mis a grogner sur le Pokémon inconnu, afin de lui faire comprendre qu'il avait tout intérêt a ne pas trop s'approcher d'elle, tandis que Suba se contentait de faire gonfler ses muscles, au cas ou quelqu'un regarde dans sa direction.

Du coté de Nana et de Kaku, le combat fut très rapide. Pour commencer, le Mimiqui les devança en projetant de nombreuses ombres en direction de la pierre lune. Nana essaya d'en profiter pour la plaquer au sol, mais un violent assaut psychique le poussa en arrière. Heureusement, Kaku se tenait prêt, et l'instant suivant, de nombreuses attaques Vibraqua fusèrent droit sur le Pokémon rocher. Les assaut combiné des deux Pokémon ne tardèrent pas. Comprenant rapidement qu'il n'était pas a son avantage dans ce combat, le Pokémon décida de tourner rapidement les talon, et quelques secondes plus tard, étaient hors de vue.

Nana décida donc de retourner vers le dresseur, et de renouveler sa demande :

- Eh beh, il était pas de bonne humeur celui la. Bref, salut, j'm'appelle Nana. J'voulais te demander ...

Encore une fois, Nana n'eu pas l'occasion de terminer sa phrase. Décidément, les Pokémons sauvages étaient légion dans ce coin de la montagne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 6157
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Oct - 0:42

Des pokémons apparaissent !

   


Cette fois, c'est une horde de Zarbis qui déboulent complètement paniqués. Les battements d'ailes que vous entendez indiquent une horde de Sonistrelle mais vous n'avez aucune idée de pourquoi ils poursuivent les Zarbis. Entre temps, le Draïeul a continué sa descente de la montagne et n'est plus là.



Qu'allez vous faire ?

PS : Zarbi pour Ben et Sonistrelle pour Nana.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 168
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Oct - 22:06
Si le vénérable dragon ne s'était arrêté que quelques instants pour nous regarder de son œil bienveillant, avant de reprendre sa descente de la montagne pour aller chercher de la végétation à son goût, il n'en était pas de même pour le Séléroc. Celui-ci semblait d'une humeur particulièrement agressive, et mettre cela sur l'heure de la journée inadaptée à son éveil n'était sans doutes pas saugrenu. Qu'à cela ne tienne : Si il cherchait la bagarre , il allait l'avoir... C'était ce que j'aurais aimé dire avant de me lancer aux côtés de mes compagnons dans la bataille. Sauf que Mimiqui n'avait pas attendu mon ordre pour aller l'attaquer avec acharnement, là où j'avais mes côtes cassées, m’empêchant de me joindre réellement à la bataille. Quand à mon autre pokemon... Mon regard s'attarda quelques instants sur le petit oiseau tandis que le dresseur passait à côté de moi avec son Akwakwak pour se défendre du Séléroc : Je commençais à percevoir ce qui était semblable à de l'écume au coin du bec de mon volatile, tandis que ses plumes semblaient roussir de plus en plus et que son regard, toujours aussi affreusement vide, semblait loucher en direction de la pièce de viande. Son étât était préoccupant. Il n'était pourtant pas si affamé que cela, il avait pu se nourrir convenablement la veille... Bientot rejoint autour du feu par le Mysdibule et le Brutalibré si particulier de l'inconnu, je m'attendais à ce que mon pokemon réagisse, mais il n'en fit rien, ignorant totalement leur présence... Ne sachant plus vraiment si je devais m'inquiéter de son état ou bien abandonner face à l'étrangeté de mes compagnons de voyage, je décidais d'adopter cette option en reportant mon attention sur Séléroc.

Le type semblait plutôt bien gérer son coup, même si il du faire face à une méchante offensive psychique qui le repoussa en arrière : Son Akwakwak, visiblement plutôt puissant, harcelait sans interruptions son adversaire de ses Vibraqua, là où Mimiqui enchaînait les ombres portées. Visiblement excédé et acculé, le Seleroc ne resta pas bien longtemps menaçant et préféré prendre la poudre d'escampette, lévitant loin par delà la crête rocheuse se trouvant non loin de nous, se perdant à notre vue. Toujours aux aguets, au cas où l'action ne soit que feinte, je ruminais de ne pas avoir pu être plus impactant sur cet assaut. Au final, sans l'intervention de ce type, je n'aurais sans doutes pas fait long feu, avec mon pokemon qui y restait cantonné d'un côté, et celui qui se jetait dans la mêlée sans qu'on lui demande à la manière d'un Grahyena enragé. Et puis moi, au milieu, avec le bâton qui me sert de canne, peinant déjà à marcher et m'asseoir... Pitoyable. Quoi qu'il en soit, le combat semblait loin maintenant, et je reportais mon attention sur l'inconnu, qui se présenta comme s'appelant Nana. Il fut néanmoins rapidement de nouveau coupé, des cris commençant à se faire entendre au loin, provenant de la direction où avait fuit Séléroc.

Une volée de créatures étranges et des plus rares surgit alors de derrière la crête rocheuse : Des Zarbis voletaient dans le ciel, groupés dans un amas de lettres difforme, et visiblement, paniqué... Non sans raisons : L'origine des cris n'était pas celle des Zarbis, mais bel et bien due aux nombreux Sonistrelles qui semblaient avoir pris en chasse les petits pokemons pour une raison qui m'échappait. Je reculais de plusieurs pas, relativement impressionné en voyant les Zarbis voltiger au dessus de nous, passant au dessus du feu et de son repas tant convoité. Cela ne sembla pas émouvoir le moins du monde Brindibou, qui commençait à chanceler dangereusement, bien que toujours stoïque... Toujours effrayant. Et cela ne changea pas lorsque le Mysdibule et le Brutalibré se mirent à attaquer les Sonistrelles à la poursuite des Zarbis, ces derniers étant sans doutes passés trop prêt de mon feu de camp, que leur dresseur leur avait demandé de défendre. Très sympathique de sa part d'ailleurs, de penser à mon repas... Mais se battre à côté n'aiderait pas à sa protection. Alors que je m'apprêtais à donner ordre à mon Brindibou, je constatais rapidement que Mimiqui avait profité de ce combat initié cette fois malgré lui pour foncer dans l'action, griffant à l'aide de ses ombres tout les pokemons volants qui pouvaient passer à sa portée. Heureusement que ceux-ci s'étaient divisés d'ailleurs, la majorité ayant préféré poursuivre les Zarbis, là où certains s'étaient retrouvés visés, ou avaient préférés aider leurs camarades attaqués. Néanmoins, malgré cette scission, ils n'en gardaient pas moins une large supériorité numérique.


- Benjamin Makuno, enchanté. Brindibou ? BRINDIBOU ! Bordel, tu vas réa...


D'un geste d'une rapidité surprenante, d'autant plus au vu de son comportement et de son faciès, Brindibou venait de bondir, récupérant la pièce de viande afin de l'amener un peu plus loin, la posant doucement au sol : Il venait de lui éviter un sort funeste, une des attaques de la mélée venant de s'écraser à son emplacement précédent quelques centièmes de secondes après le passage de mon oiseau.


- Woah, bien joué Brindibou ! T'as d'sacrés réflexes. C'est bien d'protéger notre mangé, mais faudrait peut être que t'ailles aider Mimiqui, hein Brindibou ?... Hein ?


Me frottant les yeux d'un geste fatigué, je constatais rapidement que mon pokemon était rerentré dans sa transe étrange, sa tête se trouvant maintenant à moins de dix centimètres de la pièce de viande qu'il avait posé au sol sans l'entamer. Héroïque, oui, mais en voilà un qui n'allait pas aider à nous débarasser de ces maudits dragons. Heureusement que Nana semblait plus apte à la réaction guerrière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 541
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Oct - 23:48
Cette fois ci, ce ne fut pas deux Pokémons qui décidèrent d'interrompre grossièrement Nana, mais bien une armée entière de petit Pokémons ressemblant a des lettre de l'alphabet. Nana connaissait ces Pokémons, c'était des Zarbi, des Pokémon réputé pour être aussi faibles que mystérieux. En général ils étaient assez discret, et c'était la première fois que Nana en croisait au cours de sa semaine dans la montagne. A vrai dire, c'était très étrange de les voir se comporter ainsi.

Mais la cause de la panique des Pokémons alphabet devint vite évidente, quand une horde de Sonistrelle apparu a leur poursuite. Peut être avait-ils décidé que les Pokémons psy feraient un bon repas ? Quoi qu'il en soit, les deux groupes fonçaient droit sur eux, et très rapidement, Nana et l'autre dresseurs se retrouvèrent au milieu d'une tempête de Zarbi et de Sonistrelle. Par chance, ils ne semblaient pas avoir l'intention de s'arrêter pour eux. Tant mieux.

Sauf qu'évidement, Nana avait oublié un détail. Il avait demandé a Kana et Kaku de garder le steak. Et l'un comme l'autre, en voyant des Pokémons voler un peu trop près d'eux, ils n'hésitèrent pas. Kana avait enfin quelque chose pour se passer les nerfs, et attrapa plusieurs Pokémons dragon dans sa mâchoire. Suba quand a lui, il voulait sans doute juste faire le malin en montrant qu'il était capable d'intercepter plusieurs Pokémons en un bond. D'ailleurs, encore une fois le Mimiqui était sur le coup, et rejoint immédiatement la mêlée que les deux Pokémons de Nana avaient provoqué.

Seuls quelques Sonistrelle restèrent en arrières pour affronter leurs agresseurs, mais évidement, ils restaient plus nombreux que les Pokémons présent. Voyant la situation, Kaku avait commencer a aider ses collègues en tirant des Vibraqua dans le nuée de Pokémons dragon. Quand a Nana, il se contenta de remuer sa batte habituelle, espérant toucher quelques Pokémons. A ce moment la, il entendit l'autre dresseur s'adresser a lui :

- Benjamin Makuno, enchanté. Brindibou ? BRINDIBOU ! Bordel, tu vas réa...

Du coin de l'œil, Nana remarqua le Brindibou, qui n'avait pas bougé depuis son arrivé, attraper le morceau de viande pour l'amener loin de la mêlée. Malheureusement, il remarqua autre chose. Kana aussi avait aperçu l'action du Pokémon. Et si l'appétit de son dresseur l'intéressait assez peu, elle n'appréciait pas du tout qu'un Pokémon qu'elle ne connaissais pas du tout décide de s'emparer d'un objet qu'elle devait protéger.

- Woah, bien joué Brindibou ! T'as d'sacrés réflexes. C'est bien d'protéger notre mangé, mais faudrait peut être que t'ailles aider Mimiqui, hein Brindibou ?... Hein ?

Le Brindibou était de nouveau en train de fixer le morceau de viande. Quand a Kana, disons qu'elle venait de se débarrasser du dernier dragon qui la gênait et fonçait droit sur le Brindibou, qui ne voyait rien venir. Un grand coup de tête plus tard, et le Brindibou roulait plus loin, laissant Kana dominer triomphalement la pièce de viande. Du moins jusqu'a ce qu'un éclair violet passe devant ses yeux, et qu'un Sonistrelle s'envole avec le steak. En voyant la scène, Nana jeta sa batte et attrapa une Pokeball. S'il voulait sauver le morceau de viande, c'était la seule solution qui s'offrait a lui. Il lança la sphère en direction du Pokémon, en constatant avec tristesse que le Sonistrelle avait déjà presque fini son repas

[Tentative de capture de Sonistrelle, vu que Kaku était gratuit ça me coute 45xp]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 6157
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Nov - 11:36

Lancer de Pokéball !



Alors que la Sonistrelle dévore la viande, elle ne voit pas ta Pokéball arriver et elle se retrouve enfermée. La Pokeball tombe au sol à côté des restes de viande avant de finir pas s'immobiliser complètement. Félicitations Sonistrelle est capturée.

Tu dépenses 1 Pokeball et 45 xp.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 168
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Nov - 17:47
Lorsque je parlais de réaction guerrière, j'évoquais littéralement l'attitude du dénommé Nana qui faisait ici office de compagnon d'infortune : Le dresseur était en effet debout, visiblement solide sur ses appuis, une batte dans les mains, visiblement prêt à dégommer tout pokemon volant passant trop prêt de lui. C'était un peu barbare de premier abord, mais il fallait bien reconnaître que ce n'était après tout pas nous qui avions attaqué ces Sonistrelle en premier... Quoi que si. Mais ce n'était en tout cas pas nous les premiers à avoir fait preuve d'agressivité, même si celle de nos adversaires ne nous était pas du tout destinée à la base. Voir un dresseur prêt à faire le nécessaire quand il le fallait n'était pas pour me déplaire, beaucoup se seraient sans doutes contentés dans sa situation de beugler des ordres sans réellement agir derrière... Comme moi en ce moment même en fait. Mais c'était différent, j'étais blessé, et j'essayais de sortir Brindibou de se transe carnassière. En tout cas, l'aide du dénommé Nana n'était pas de trop dans cette situation, face à cette horde de Sonistrelle en furie que je n'aurais sans aucun doute pas pu contenir seul... Bien que ce soit l'offensive irréfléchie d'un des pokemon de cet inconnu qui avait été à l'origine de cette altercation, les dragons n'étant pas venus pour nous. Mais qu'à cela ne tienne, il m'avait tiré d'un mauvais pas juste avant, j'allais l'aider dans celui-ci à mon tour, juste retour des choses.

Mimiqui du moins l'aiderait, et il fallait bien reconnaître que le pokemon se démenait comme un beau diable qu'il était sans doutes : C'était une véritable furie de coups de griffes et d'ombres claquantes qui pleuvaient en tout sens sur les Sonistrelles passant à portée de mon pokemon spectral, qui encaissait les coups comme si ceux-ci ne l’atteignaient pas vraiment. Ce qui était sans doutes vrai d'ailleurs, son talent Fantomasque et sa nature spectrale aidant grandement à cet effet. Les pokemons de Nana n'étaient pas en reste non plus, Brutalibré, Akwakwak et plus particulièrement Mysdibule faisant en effet preuve d'une remarquable rage de combat. Peut être même un peu trop à vrai dire... Alors que les effectifs adversaires diminuaient à vue d'oeil, fuyant au compte goutte en voyant qu'ils était face à une véritable résistance, le pokemon acier eu une réaction pour le moins inattendue... Et particulièrement dérangeante, me faisant passer d'un sentiment de gratitude à l'égard de mon camarade à celui de colère et de dédain.


- Nan mais bordel tu m'expliques ce qu'il fout ton Mysdibule ?! Il a la rage ou quoi ton pokemon ? Faut qu'tu lui apprennes à pas attaquer n'importe qui p't'être, nan ?!


Le pokemon acier venait en effet de fendre l'air à la suite de l'action héroïque précédente de Brindibou... Sauf que son action à lui était tout sauf héroïque, se rapprochant bien plus de la traîtrise absolue : C'était mon pokemon oiseau que venait de frapper violemment le pokemon de Nana, ce qui fit voler Brindibou à plusieurs mètres, ce dernier étant visiblement trop concentré sur le steak pour s'être attendu à un assaut de la part d'un allié... Qui aurait pu lui en vouloir ? De ne pas s'attendre à l'assaut d'un allié bien sur, la focalisation sur la viande était un autre soucis... En tout cas, c'était clairement une attitude qui me révoltait au plus haut point. Mimiqui n'était pas un modèle d’obéissance non plus, mais il avait au moins le bon goût de ne pas attaquer sans raisons ses collègues. Sauf Brindibou parfois, mais cela s'améliorait un petit peu... Moi qui m'apprêtait à les inviter à manger, pensais-je. Néanmoins, Nana ne semblait pas pleinement préoccupé par l'attitude de son pokemon, ce dernier venant de dégainer à grande vitesse une pokeball qu'il se dépêcha de lancer sur le Sonistrelle qui avait profité de cette cacophonie pour s'emparer du steak, l'entamant au passage de façon non négligeable. La sphère percuta avec précision le dragon, transformant ce dernier en rayon rouge qui rentra dans la pokeball, cette dernière chutant au sol en même temps que ce qui restait d'un steak autrefois majestueux. Un tremblement. Deux tremblement. Trois tremblements. Puis un bruit métallique. Ouah, il l'avait capturé ! Super ! Sauf que cela, je m'en foutais un peu, j'avais toujours en travers de ma gorge l'agression traître du pokemon, ce qui avait d'ailleurs permis au dragon de s'emparer du steak et d'ainsi presque entièrement dévorer mon repas.


- J'espère que t'arriveras mieux à t'faire obéir de ce Sonistrelle au moins, parce qu'attaquer les pokemons d'un type qui aide à réparer les conneries de tes pokemons, c'est quand même pas super cool.


J'étais relativement énervé, c'était vrai, un peu plus que de raison sans doutes. Mais cela passerait sans doutes rapidement... Pour ma part. Du côté de Brindibou par contre, rien n'était moins sur : Le pokemon venait de se relever et fonçait à toute vitesse sur Mysdibule, percutant ce dernier dans une charge qui sembla surprendre le pokemon acier, le faisant nettement reculer, bien que le pokemon plante sembla relativement sonné suite au choc. Après quelques instants à reprendre ses esprits, ce dernier reprit son vol stationnaire à quelques mètres devant Mysdibule, ayant pris de la hauteur pour dominer ce dernier, fronçant les sourcils et piaillant à n'en plus s'interrompre, montrant au passage d'un mouvement de bec ce qui avait été autrefois les promesses d'un repas frugal... On n'avait décidément pas fini d'en entendre parler. Ni d'en entendre piailler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 541
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Nov - 14:03

Après quelques soubresaut, la Pokeball arrêta finalement de remuer. Pour être honnête, Nana n'avait pas spécialement réfléchit en la lançant, mais a priori il avait un nouveau Pokémon dans son équipe désormais. Pour ce qui était du steak, et bien disons qu'il n'en restait plus grand chose. Nana poussa un léger soupire, et maintenant que le nuage de Sonistrelle s'était dispersé, il se décida finalement a porter son attention sur ce qui était désormais son principal problème. Si Kana avait déjà eu du mal a supporter de voir le Brindibou partir avec le morceau de viande, le fait qu'un Sonistrelle ai réussi a s'en emparer l'avait rendue folle de rage. Par chance, elle n'avait pour l'instant rien a porté de mâchoire, mais Nana allait bien finir par devoir récupérer la Pokeball qui était tombé a coté d'elle.

- J'espère que t'arriveras mieux à t'faire obéir de ce Sonistrelle au moins, parce qu'attaquer les pokemons d'un type qui aide à réparer les conneries de tes pokemons, c'est quand même pas super cool.

Ah oui, il devait s'occuper de ça aussi. Il avait entendu le dresseur pousser des cri indignés quand Kana était passé a l'attaque un peu pus tôt, mais dans le feu de l'action, il n'avait pas vraiment eu le luxe de faire attention a ce qu'il racontait. A vrai dire, il n'appréciait pas vraiment que ce Benjamin mette en question les capacité de dresseur qu'il ne pensais de toute façon pas avoir. Mais il devait tout de même admettre que son Pokémon était clairement en tord dans cette histoire. Pas le choix, il allait devoir s'excuser.

- Désolé pour c't'incident ... Disons que Kana est une Mysdibule assez difficile a contrôler.

De toute évidence, le dresseur n'était pas le seul a être énervé. Le Brindibou, qui venait finalement de se relever suite au coup de Kana, décida de faire la pire chose possible. Il s'éleva dans les air, et fonça droit vers la Mysdibule, la percutant avec violence et la faisant reculer de quelques pas. A vrai dire, le Brindibou avait l'air d'avoir plus souffert de l'impact que sa cible, mais ce n'était pas vraiment la chose importante ici. Alors que le Brindibou commença a prendre de l'altitude et de piailler sur Kana, cette dernière lui lança un regard furieux et commença a courir dans sa direction.

- Oh non... Kana, stop !

Evidement, la Mysdibule ne prêta pas la moindre attention a son dresseur. Nana porta rapidement sa main a sa ceinture, et constata que le Pokeball de Kana ne s'y trouvait pas. Il l'avait sans doute fait tomber alors qu'il affrontait la horde de Sonistrelle. Dans ce cas, pas le choix, il allait devoir la stopper elle même, sinon il ne resterait du Brindibou que des plumes. Par chance, Nana était capable de courir bien plus vite que la petite Mysdibule, et parvint a la rejoindre juste au moment ou elle bondissait en direction du Brindibou, mâchoire en avant. Nana l'attrapa pas le bras, a la grand surprise de Kana qui vit son ascension s'interrompre brusquement. Cependant, dès qu'elle compris ce qui lui arrivait, la Mysdibule se mis a se débattre, sa gigantesque mâchoire manquant a plusieurs reprise de frapper Nana au visage. Dans un moment de panique, il cria :

- Rappelle ton Pokémon, je pourrais pas la retenir plus longtemps !

Alors qu'ils prononçât ces paroles, la mâchoire frôla une nouvelle fois son visage, manquant de le frapper de justesse. Du coin de l'œil, Nana apercevait Kaku et Suba qui, ayant compris la situation, foulaient les environs a la recherche de la Pokeball de Kana. Finalement, la Mysdibule en eu marre de se débattre, et opta pour une approche dont elle avait plus l'habitude. Sa mâchoire s'ouvrit en grand, pour commencer a se refermer sur la tête de Nana. Dans un moment de panique, le dresseur utilisa sa main encore libre pour la repousser, mais malheureusement pour lui, ce fut finalement son bras qui se retrouva pris dans les mâchoires. Comme d'habitude, la douleur fut intense, et Nana laissa échapper un cri de douleurs, lâchant le bras de Kana pour tenter de forcer sa mâchoire ouverte avec sa main libre, en vain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 708
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Nov - 16:40


- Cela fait partie de l'entraînement de devoir retrouver quelqu'un dans la montagne en ne suivant aucune piste ?

Bien que je savais que la question était plutôt sérieuse, je sentis une pointe d'humour dans la voix de Mahiro. Il faisait de plus en plus d'efforts pour ne pas m'appeler Maître à chaque phrase et il essayait d'apprendre les subitilités du langage humain. Certes, j'étais le premier content de cette évolution car j'étais celui qui lui avais demandé d'essayer de ne pas me montrer trop de respect non plus car j'étais assez gêné par tout ça mais en même, me rappeler que j'avais complètement oublié de demander son numéro à Nana avant de le rejoindre au Mont Kaygon, c'était pas forcément la meilleure chose à faire. Surtout qu'il y avait une chance pour qu'il soit déjà redescendu ou alors qu'il m'attende à Elerya pour commencer à grimper.

- Pas vraiment, mais on va voir le bon côté des choses et on va s'en servir comme tel. Tu peux arriver à le localiser ou du moins localiser d'autres humains ?

En effet, quitte à être perdu, autant en profiter pour s'entraîner. Et puis, j'avais commencé l'escalade du Mont Kaygon le matin même dans ce but précis. Je n'avais pas croisé grand monde d'ailleurs depuis le début de mon ascension. J'imaginais que le Mont regorgerait plus de dresseurs en quête d'entraînement mais ils devaient sûrement se trouver plus dans les hauteurs, là où on trouvait les dragons. A côté de moi, Lucario venait de fermer les yeux afin d'exploiter au mieux son aura. Je décidais de m'appuyer contre un rocher en attendant que Mahiro est fini sa recherche. Il lui fallait du temps afin de projeter son aura et de parcourir la zone autour de nous. Il rouvrit soudainement les yeux.

- J'ai repéré des humains ainsi que des Pokemons. Mais j'ai comme l'impression qu'un combat a lieu sauf qu'un des Pokemon attaque un humain. Que faisons-nous ?

- Guide-moi, on y va !

Lucario se mit alors à courir pour rejoindre la zone du conflit, je ne savais pas si j'allais devoir m'interposer ou non mais je ne pouvais pas attendre à rien faire. Je me lançais donc à sa suite en espérant que nous pourrions arriver à temps en cas de soucis. Finalement, la course ne dura pas très longtemps car au détour d'un chemin, nous arrivions finalement à l'endroit que Lucario avait repéré. J'analysais rapidement la scène devant moi et je constatais que le Pokemon qui attaquait un humain n'était autre que la Mysdibule de Nana qui s'en prenait à Nana lui-même. J'avais cru comprendre qu'effectivement Nana avait des soucis avec son équipe mais je ne pensais pas que c'était aussi grave. Pas très loin de lui se trouvait un autre dresseur qui n'avait pas trop l'air de savoir comment réagir tandis qu'il retenait son Pokemon de s'en prendre à la Mysdibule. Vu la taille du petit hibou, ça n'aurait fait qu'aggraver la rage de la Mysdibule.

Face à une telle situation, je fis appel à Galeking afin qu'il écarte les mâchoires de la Mysdibule afin d'essayer de libérer Nana sans lui arracher le bras. Aaron attrapa les mâchoires de la Mysdibule tandis que Mahiro retenait le reste du corps de la Mysdibule qui semblait complètement enragée. La douleur devait être immense pour Nana mais perdre son bras aurait été pire. Je ne devais plus douter de mes décisions. Cependant, je n'avais absolument prévu la Fracass'Tête du Galeking afin de calmer la Mysdibule. Certes, la surprise était là mais ça avait au moins le mérite d'avoir étourdi le Pokemon enragé. J'aidais Nana à se relever tandis que ses Pokemons revenaient en tenant une Pokeball.

- Euh, il s'est passé quoi ici ? Attends, j'ai sûrement de quoi soigner une morsure dans mon sac.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 168
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Nov - 21:56
Brindibou était dans une colère noire, telle que je ne lui en avais à vrai dire jamais connu. Était-ce seulement à cause du coup que lui avait infligé de Mysdibule, ou cela avait-il un rapport avec le morceau de viande qui s'était retrouvé dévoré par un Sonistrelle suite à la stupidité de ce même Mysdibule ? Si les causes n'étaient donc pas tout à fait très claires, les sentiments, ou le cas échéant, les ressentiments, étaient quand à eux pour le coup bien présents. L'oiseau s'égosillait à plein poumons, manquant d'ailleurs de s'enrouer à un moment, ayant visiblement du mal à se souvenir qu'il était préférable de faire des pauses pour respirer entre deux piaillements suraigus. Si je le défendais sur le principe, je devais bien admettre que cela avait le don de me casser les oreilles... Mais je ne m'attendais pas à ce que l'action ne dégénère de la sorte : A peine avait-il capturé Sonistrelle que le dénommé Nana s'était excusé de l'action irréfléchie de son pokemon. Ce qui eu d'ailleurs pour effet de faire apparaître sur mes lèvres une légère moue coupable : J'avais peut être été un poil agressif et insistant dans mes propos sur ses talents de dressage. Il avait visiblement des soucis à contrôler sa Mysdibule, chose qui ne me semblait pas si incompréhensible que cela, moi même n'étant pas toujours très écouté par mes compagnons, surtout Mimiqui.

Jusque là, vous me direz que l'action ne semblait pas avoir dégénéré outre mesure... Sauf qu'évidemment, avec le caractère exécrable qu'avait visiblement cette Mysdibule, il n'y avait rien d'étonnant à voir celle-ci s'énerver suite à la charge de Brindibou, et ce dernier avait beau se tenir à une hauteur relativement respectable, le pokemon acier ne semblait pas enclin à passer l'éponge. Ce dernier se jeta sur l'oiseau au moment exact où Nana se jetait sur son pokemon, ayant sans doutes perçu dans son regard ce qui se tramait, comprenant sans doutes mieux son pokemon que bien d'autres. Suite à cela, Brindibou reprit un peu plus de hauteur, se mettant hors de portée en continuant de piailler à pleins poumons, tandis que Nana tenait fermement les jambes de son pokemon acier pour l'empêcher d'attaquer mon pokemon. Cela aurait pu être un acte héroïque, à quelques détails prêt. Brindibou était à mon sens de toutes manières bien trop haut, ayant prit soin de narguer le pokemon fée sans que ce dernier ne puisse rétorquer. Mais si la possibilité que l'un de ses attaques ne l'atteigne malgré tout, c'était surtout la suite de la lutte entre Nana et son pokemon qui vint à faire passer cet héroïsme pour le coup de départ d'un drame en devenir : La mâchoire titanesque du pokemon féerique venait de se refermer sur Nana, et le pokemon ne semblait pas décidé à lâcher son dresseur, loin de là, une rage folle semblable à celle que j'avais pu observer parfois chez Mimiqui semblant l'avoir prise. Sauf que Mimiqui n'avait jamais essayé de me dévorer...


- Brindibou, arrête ça ! Mimiqui ! Viens m'aid...


Alors que je me précipitais du mieux que je pouvais au vu de mon état en direction de la scène d'horreur, sous les piaillements qui ne s'interrompaient pas pour autant de Brindibou, et sous l'air tout au plus intrigué de Mimiqui qui traînait la patte à l'idée de briser une telle ode à la violence, ce fut une scène toute autre qui vint mettre fin à l'action : un Galeking venait en effet de débouler avec force, faisant trembler la terre à chacun de ses pas lourds, ce qui manqua d'ailleurs de me faire choir, mon équilibre n'étant pas des plus grands avec cette blessure. Massif, le pokemon écarta de force les mâchoires du pokemon de Nana, qui semblait passablement amoché, tandis qu'un Lucario que je n'avais même pas vu arrivé était en train de tenir également le pokemon féerique. Peinant à s'extraire, Nana parvint cependant à se retirer, alors que Galeking calma Mysdibule au moyen d'un puissant Fracasse'tête. Le pokemon fut littéralement écrasé contre le sol, cessant soudain tout mouvement agressif. Je soufflais de soulagement, remarquant du coin de l’œil le dresseur à l'origine du sauvetage prendre la parole, demandant ce qu'il s'était passé... Sous les piaillements toujours aussi incessants de Brindibou. N'y tenant plus, un mal de tête carabiné commençant à naître dans mon esprit après toutes ces émotions, je rappelais le pokemon qui en avait bien assez fait dans sa pokeball avant de m'asseoir, prenant un temps pour souffler avant de répondre au mystérieux sauveteur, mes côtes recommençant à faire parler d'elles suite au mouvement brusque que m'avais arraché la tentative d'héroïsme de Nana.


- C'est... un peu compliqué. Disons que nos pokemons ne semblent pas toujours réagir comme on le voudrait.


C'était plutôt bien résumé... Même si cela n’éclairerait sans doutes pas trop le sauveur de Nana. Je me tournais cependant vers ce dernier avant de répondre à l'inconnu.


- Tu sais, t'étais pas obligé de sacrifier un bras pour t'excuser, c'est pas dramatique. Mais au moins, t'as prouvé qu'effectivement, ta Mysdibule est clairement... taciturne. J'te proposerais bien un morceau de steak pour te remettre d'aplomb, mais je crois que ça va être compliqué.


C'était le moins que l'on puisse dire, la carcasse de ce qui avait été jadis un morceau de viande capable de faire rêver un mystherbe gisant sous un tas de poussière et de graviers, non loin de l'endroit où le drame avait failli se dérouler, et où un Galeking et un Lucario trônaient maintenant de toute leur splendeur, leur dresseur pas très loin d'eux.


- Décidément, y'a un sacré paquet de monde dans ces montagnes en fait. Benjamin Makuno, enchanté. Pareil, désolé mais j'crains d'pas pouvoir t'offrir non plus le repas... Toi aussi tu es un dresseur qui venait s'entraîner, et qui s'est retrouvé mêlé à cette sanglante histoire de steak par le plus grand des hasards ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 541
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Déc - 22:57

Alors qu'il se débattait désespérément avec Kana pour lui faire lâcher prise, Nana entendit l'autre dresseur crier quelques choses, sans vraiment réussir a en saisir le sens. Quelques instant plus tard, il sentit le sol trembler, et finalement, l'emprise de Kana commença a lentement se relâcher. Avec surprise, Nana constata que deux Pokémons avaient rejoint la mêlé. Le premier, un Galeking qui lui semblait familier, faisait de son mieux pour ouvrir la mâchoire de Kana sans arracher au passage le bras de son dresseur. Ce fut le deuxième Pokémon que Nana reconnu immédiatement. Mahiro, le Lucario que Vixion lui avait prêté lorsqu'il avaient eu a affronter la team Anima, retenait Kana afin de faciliter le travail de son coéquipier. Finalement, après quelques secondes a batailler, les deux Pokémon de Vixion parvinrent a décrocher Kana de son dresseur, et le Galeking décida de frapper la Mysdibule d'un grand coup de crane afin de la calmer un peu. Au même moment, Kaku rejoint son dresseur, la Pokeball de la dites Mysdibule a la main. Après un lancer de précision de la part du Pokémon eau, la menace se trouvait enfermé dans sa sphère rouge.

- Euh, il s'est passé quoi ici ? Attends, j'ai sûrement de quoi soigner une morsure dans mon sac.

Nana saisit la trousse de soin que Vixion venait de lui confier sans un mot, trop concentré a serrer les dent pour ne pas grogner de douleurs, et entrepris de s'appliquer les premiers soin. De façon presque mécaniques, tellement il avait l'habitude de le faire, Nana enleva son T-shirt, afin de pouvoir accéder facilement a la plaie, révélant au passage de nombreuse cicatrice sur ses bras et sur son torse causée par de précédentes attaques de Kana. Après l'avoir examiné, Nana examina rapidement sa blessure. Elle était profonde, et certainement pas net, mais par chance, les croc de la Mysdibule n'avait pas endommagé de muscles. Cependant, la blessure allait sans aucun doute ajouter au nouvelles cicatrice a la collection de Nana.

Lorsqu'il essaya de se relever, Nana se rendit compte qu'il allait avoir bien du mal avait son bras qui le faisait encore souffrir. Heureusement, Kaku remarqua les difficultés de son dresseurs, et agrippa son bras intact pour l'aider a se relever. Une fois sur ces deux pieds, Nana fouilla rapidement dans sa son a la recherche d'un T-shirt de rechange, et se rhabilla aussitôt. Moins longtemps il laissait les marques de ses échecs en tant que dresseurs visible, miens il était. Alors qu'il reprenait petit a petit ses esprit, Benjamin lui adressa la parole.

- Tu sais, t'étais pas obligé de sacrifier un bras pour t'excuser, c'est pas dramatique. Mais au moins, t'as prouvé qu'effectivement, ta Mysdibule est clairement... taciturne. J'te proposerais bien un morceau de steak pour te remettre d'aplomb, mais je crois que ça va être compliqué.

- Au moins on pourra dire qu'on a tous perdu quelques chose aujourd'hui, toi ton repas, moi un membre.

Nana tenta de répondre par un léger sourire, mais il ne réussi qu'a grimacer de douleur. Il avait beau avoir l'habitude, il tel blessure faisait toujours aussi mal.

- Décidément, y'a un sacré paquet de monde dans ces montagnes en fait. Benjamin Makuno, enchanté. Pareil, désolé mais j'crains d'pas pouvoir t'offrir non plus le repas... Toi aussi tu es un dresseur qui venait s'entraîner, et qui s'est retrouvé mêlé à cette sanglante histoire de steak par le plus grand des hasards ?

Evidement, Nana connaissais ce dresseur. Après tout, c'est lui qui l'avait invité a le rejoindre sur la montagne. Du coin de l'œil, il aperçu Suba s'approcher de Mahiro pour le saluer. Les deux s'étaient battu cote a cote face a un grand nombre de Pokémon quelques jours plus tot, donc Nana pouvais comprend que le Brutalibré soit content de retrouver l'autre Pokémon combat. Quand a Nana, il était plutôt content de voir Vixion aussi, même s'il aurait préféré que ce soit dans de meilleurs circonstances.

- Salut Vix. Désolé pour ce spectacle, ma relation avec Kana est assez tendue, et ce depuis que la prof Acacia me l'a confiée. J'ai beau avoir tenté de me rapprocher d'elle depuis, rien a changé ...

A vrai dire, Nana n'aimait pas spécialement parler de ses problèmes entre lui et ses Pokémons, a tel point qu'assez peu de gens étaient au courant de sa relation difficile avec sa Mysdibule. Mais maintenant que les deux dresseurs avaient été témoin de la violence que le Pokémon pouvais utiliser envers son dresseurs, il estimais qu'il n'avait plus grand chose a cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Elerya :: Mont Kaygon-
Sauter vers: