HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
maybe a lil bit messy ◈ callie
maybe a lil bit messy ◈ callie
Ven 24 Juin 2016 - 2:50
Région d'origine : Unys
Messages : 14

Callisto Meyer

Callisto Meyer

Nom : Meyer
Prénoms : Callisto Lú.
Âge : Vingt ans
Origine : Unys
Groupe : Cercle de la Grâce – Rune du Feunard
Feat : Nakahara Chuuya – Bungou Stray Dogs

Surnom : Oscar
Espèce : Caninos
Nature : Doux
Mais aussi canin bipolaire aka pokémon qui sera heureux et baveux jusqu'à ce que son jouet finisse sous un meuble, là il révisera ses choix de vie et méditera sur ses erreurs.
Vous n'aimerez sûrement pas vous retrouver nez à nez avec Callisto dans une ruelle sombre, mais soyons francs, lui non plus.
Le rouquin a souvent l'air désagréable et de mauvaise humeur mais uniquement dans un soucis d'efficacité. Admettons une seconde que monsieur vous face l'immense honneur de vous afficher un visage souriant et de vous saluer poliment, il y a de fortes chances qu'une conversation s'engage. Ce n'est pas qu'il est associable, disons juste que chouchou a un planning qu'il adore et si vous vous mettez entre eux.. Tout de suite ça peut, ça va poser problème. Et il ne se sentira pas désolé si ses mots dépassent sa pensée, jeune personne dépourvue d'empathie qu'il est. Il en a eu avant de se rendre compte que tout le monde avait son lot de choses pas marrantes à porter au quotidien et que s'il s’apitoyait sur chaque individu croisé, ça allait vite faire trop pour ses petites épaules.
Oh. Parlons de sa taille. Callie est connu pour être quelqu'un qui s'aime beaucoup, un véritable petit narcissique. Ceci dit, il sait aussi apprécier le physique d'autrui peu s'en prendre en compte les merveilleux critères sociaux. Du coup si vous le croisez en dehors de son emploi du temps, monsieur vous agressera peut-être avec un ou deux compliments avant de repartir aussi vite qu'il est apparu. Il est vite embarrassé et embarrassant. C'est là que vient en jeu sa taille, son petit mètre soixante, le seul et l'unique complexe du rouquin qui tente misérablement de tricher à coups de talonnettes et de chapeaux en tout genre. ( Et à chaque fois qu'une personne plus grande que lui s'en sert comme accoudoir un Evoli meurt, attention guys ).
D'ailleurs le jeune adulte aime se donner de grands airs et agir comme s'il était tout le temps en parfait contrôle des événements. Il fera par exemple mine de ne pas retenir votre prénom pour vous affabuler un surnom histoire de vous rendre chèvre ou de gérer sans aucune appréhension sa reconversion dans le milieu de la scène. En vérité s'il ne le faisait pas, ça lui rappellerait à quel point monsieur est une flippette face au changement. Se lancer dans une nouvelle aventure à vingt piges alors qu'il avait un emploi stable chez lui ? Il s'en arrache encore des cheveux mais ne reviendra pas pour autant sur sa décision. C'est qu'il est buté l'animal en plus d'être une boule de frustration prête à exploser.
M'enfin. Comme dit plus haut notre spécimen a une certaine sensibilité pour tout ce qui est esthétique, humains compris. Peut-être qu'un jour il élira domicile dans un centre commercial ou se mariera avec tant il fréquente ces endroits à la recherche d'inspiration. Il sait aussi coudre même s'il fini souvent les doigts délicatement noyés sous une pluie de pansements car pour quelqu'un sachant marcher en talons, il est nettement moins doué avec ses mimines. Si pour se coiffer et passer un trait d'eye-liner ça passe encore, donnez-lui la mission de se raser seul et constatez l'étendue des dégâts.
Pour conclure nous ajouterons simplement qu'il est, quand il le veut uniquement, un être humain plutôt décent et ça, c'est l'essentiel.
Posons de suite les bases : la vie de Callie est ennuyeuse. Certains auront fait l'effort de pimenter un peu la leur en prenant soudainement les rênes, lui s'y est pris si tard qu'arrivé à ce passage on ne peut que lâcher un soupir de contentement tant le reste est plat. Courage.

Quand Callisto est venu au monde un matin de printemps, c'était avant tout pour parfaire l'idéal de la vie de couple de ses parents, eux qui ne savaient plus comment se prouver leur amour après un mariage un peu rapide. Le petit rouquin fut nommé Lú dans l'irrespect le plus total car les deux imbéciles heureux lui servant de géniteurs ne voulaient pas quelque chose de trop compliqué. Il grandit à Pavonnay où il passa le plus clair de son temps à être poussé dehors pour aller jouer. Sa petite taille avait contribué à ce que le surnom « Petit Lu » lui soit attribué mais ses parents l'assuraient qu'en prenant l'air, il aurait bien une poussée de croissance à l'adolescence. ( spoiler : il ne l'a pas eu ) Alors le garçon jonglait entre l'école et jouer avec les autres enfants, simplement. Lú était un enfant sage, un peu trop même. Il n'était pas doué pour faire des blagues et finissait la plupart du temps rouge comme une tomate à bégayer la charade. Sortir ? D'accord, mais il était déjà très pointilleux sur son apparence et voulait se salir le moins possible, quitte à se mettre à l'écart de temps à autres.

Vers ses dix ans, Lú commença à développer un goût prononcé pour sa personne si bien qu'il ne voulait plus vraiment sortir. Les rares fois où ses parents n'avaient pas leur enfant à la maison étaient quand celui-ci avait élu domicile quelques rues plus loin dans une maison de retraite. Le garçon s'était mis à préférer la compagnie de vieilles actrices plus ou moins désenchantées par la vie qu'elles avaient mené. Elles parlaient tout de même de leurs années de gloire, le conseillant pour qu'il fasse de même tout en lui apprenant à coudre et à boire le thé. Ici il n'était pas un petit lu, les dames le trouvaient mignon et même si aujourd'hui, avec du recul, Callie trouverait ça flippant, à l'époque ça le confortait. Ses parents tentèrent tout de même une ultime approche pour déloger leur fils des séances bingos en lui offrant à Noël une petite boule de poils. Oscar n'était pas l'image du compagnon que le garçon s'était faite avec ses connaissances de la maison de retraite. Le Caninos était baveux, le poil toujours emmêlé et ne coopérait jamais.

Ceci dit, le goût du challenge avait fait que Lú ressortait dans le seul but de dresser le chiot.

Cependant, à ses douze ans, il n'était toujours pas parti de chez lui pour explorer la région comme tous les autres enfants de la ville portuaire. Non, lui il restait devant son miroir à façonner une image qui lui permettrait d'aller au PokéWood sans craindre l'échec. Il fallut attendre qu'une de ses connaissances ne soit pas tendre avec lui pour qu'il prenne le bateau direction Volucité, un an plus tard. Il n'avait pas encore assez vu pour émouvoir, il ne pouvait pas parfaire son personnage en se la jouant ermite ! Alors il avait avalé sa fierté, fait son sac avant de partir sans rechigner. Son périple dura plus ou moins deux ans. Il y avait des périodes où il prenait la peine d'envoyer de ses nouvelles, de dire où il en était. Puis il y avait les périodes où c'était silence radio pendant des semaines qui devenaient des mois. Il y a eu des moments où il ne savait plus trop ce qu'il faisait là, loin de chez lui. Des instants où tout s'écroulait quand on lui envoyait un message, toujours avec la même forme, pour dire qu'une de ses mentors, de ces femmes qu'il voulait impressionner, n'était plus. Jusqu'à ce qu'il apprenne à ignorer ces nouvelles.

A seize ans, il arrêta tout pour préparer son avenir à Volucité. Au diable le PokéWood ! Il ne voulait pas finir comme ses vieilles amies à parler d'une gloire éphémère lui qui était prêt à donner tellement pour y goûter. Devenir dresseur ? Il n'avait jamais combattu, même sur la route. Puis pour faire quoi après ? Perdu dans les « et si », confus à ne plus savoir où donner de la tête, le rouquin pris le premier travail qu'on lui proposa : assistant puis secrétaire administratif dans le commissariat de la grande ville. Il logeait trois étages plus haut dans le même immeuble. Ses parents, toujours aussi qualifiés pour ce poste, décidèrent que puisque leur fils s'était pris en main, ils pouvaient joyeusement se barrer eux aussi pour déménager à Papeloa, dans le plus grand des calmes.

La stabilité et la sécurité ont conforté le rouquin un temps jusqu'à une cuite mémorable où ses collègues ont pu apprendre à quel point Callisto ( qui avait totalement renié son prénom il y a déjà un moment, ne le jugeant pas à sa hauteur ) était un triste ivrogne. Plus il enquillait des verres, plus le désormais adulte se lamentait sur son sort en pleurant et en se mouchant sur la personne la plus proche de lui. Il s'était vu star de cinéma et au lieu de ça, monsieur passait ses journées à récupérer des objets perdus, faire remplir des formulaires et apporter des glaces aux agents. Puis après il y a eu un moment assez gênant où il est parti à faire un discours sur le fait qu'il gâchait son parfait petit minois et ce qu'il avait plus ou moins réussi à tirer d'Oscar dans un local où même un suicidaire ne souhaiterait pas se pendre.

Il n'a toujours pas l'alcool joyeux par ailleurs.

Mais bon ! Cette petite crise de la vingtaine passée, Callie fut plus qu'encouragé par le commissariat de filer. Il pouvait toujours devenir coordinateur ! Où ? Assez loin pour qu'il ne soit pas tenté de revenir ! Il n'était plus si bien façonné avec son langage cru de citadin pressé mais pour le bien de son lui bourré, il allait tenter de faire le maximum pour ne pas regretter. Quitte à tout planifier dès son arrivée, en ignorant soigneusement les journaux et leur contenu qui auraient pu le rebuter.
IRL

Surnom : Uncle Fail
Âge : Majeur et toujours pas vacciné
Comment as-tu découvert le forum ? En stalkant fortement
Quelque chose à ajouter ? Je n'sais pas si je suis amoureux du système ou si je le crains
Re: maybe a lil bit messy ◈ callie
Ven 24 Juin 2016 - 3:20
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
BIENVENUE SUR MHYONE




Petit Lu quoi ... Si un jour ça s'apprend, tu seras la risée de tout Mhyone ! Quoiqu'il en soit bienvenue sur le forum. Ta fiche est sympathique et tout est en ordre !

Tu es dès à présent validé ! Nous espérons que tu t'amuseras sur Mhyone RPG. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à aller en poser dans la partie Question & Suggestions. Tu peux regarder les nouveautés pour connaître les événements en cours. Nous t'invitons à créer un sujet dans les T-Card pour regrouper toutes les informations nécessaires à ton voyage. Tu as désormais dans ton inventaire 3 Pokéballs et un starter.
Bon jeu !

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives Administratives :: Présentations-
Sauter vers: