:: Terra Nova :: Champ Fleuri Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Requête] A fleur de peau - Ft. Artémis Bleuette

avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1514
Mar 7 Nov 2017 - 22:15
Ivar Northway

Artémis Bleuette & Ivar Northway
A fleur de peau


Les saisons continuaient doucement leur course et le temps se refroidissait déjà tandis que l'hiver commençait à pointer le bout de son nez. Pourtant, il faisait beau ce jour-là, seule une légère brise soufflait, rafraîchissant encore l'air ambiant déjà bien froid. Quelques nuages se délitaient dans le ciel, poussés par les bourrasques qui devaient être bien plus fortes à haute altitude. C'est d'ailleurs le regard rivé vers eux, qu'Ivar pédalait pour faire avancer sa bicyclette, visiblement peu à l'aise sur le véhicule à deux roues, emmitouflé dans un épais manteau marron qui lui tombait presque jusqu'au genoux, le nez sortant tout juste d'une grande écharpe rouge, ses cheveux tirés en queue de ponyta comme à son habitude. Pour l'occasion, le jeune homme avait libéré ses pokémon volants, afin qu'ils profitent de l'espace qui s'offraient à eux pour se dégourdir les ailes. Hrafn ne s'éloignait pas de son dresseur, volant juste au-dessus de lui, dardant son regard perçant dans toutes les directions tandis que Feather et Scale survolaient les champs de fleurs en rase-motte, la grâce du serpent géant contrastant naturellement avec le vol bien plus rigide du Gueriaigle. Ivar quand à lui, se maintenait au niveau de sa dulcinée, sans pour autant parler intempestivement, profitant du calme qui régnait autour d'eux pour se détendre et souffler un coup, le parfum sucré qui flottait dans l'air l'y aidant. Cela changeait drastiquement des odeurs de la ville, de plus, ils étaient seuls au monde.

C'est que le jeune spécialiste n'avait pas réellement eut le temps de souffler depuis son combat contre Alexandre qui le taraudait toujours. Depuis, il s'était énormément calmé et se montrait bien plus pensif qu'à l'accoutumé. Cependant, il commençait doucement à reprendre du poil de la bête, en grande partie grâce à l'aide d'Artémis avec laquelle il passait le plus clair de son temps ces dernières semaines. La présence de la jeune femme suffisait à elle seule à rassurer le blond qui l'aidait de son mieux dans ses entreprises tout en reprenant doucement l'entraînement de ces pokémon. Il fallait dire que cette pause improvisée lui faisait le plus grand bien après cette première réelle défaite et plutôt que la rancœur, c'était le calme qui avait repris sa place dans le cœur du jeune homme qui restait cependant pensif, se ressassant régulièrement les évènements récents pour comprendre ce qui n'allait pas.

Ses petites vacances avec sa dulcinée les avaient mené jusqu'à Médéa, ou ils avaient participé au festival en l'honneur de la fête des morts. Ils s'étaient ensuite dirigé vers la Canopée, voulant visiter la ville aux milles saveurs en vu d'y installer l'arène d'Artémis. Un premier contact avec les lieux s'imposaient donc. C'est donc naturellement que les deux amoureux avaient décidé de se promener un peu sur Terra Nova, pour visiter l'île et pas seulement la Canopée, chose qu'Ivar n'avait pas réellement eu le temps de faire pendant sa première venue sur l'île avec Alexandre. De plus, les jeunes gens avaient apprit que des événements étranges avaient lieux dans le Champ Fleuri, certaines fleurs perdant leurs pétales et d'autres disparaissant. Pour que cela soit notable, c'est que le phénomène ne devait pas être naturel, aussi, les deux amants avaient décidés de joindre l'utile à l'agréable en allant voir de plus près ce qui se tramait dans les champs qui ne manquaient pas de romantisme. Respirant un grand coup, laissant le parfum des fleurs faire leur effet, Ivar tourna ensuite la tête vers sa dulcinée et lui lâcha un sourire.

"Décidément, on dirait que cette île est faite pour t’accueillir. Ton choix pour l'arène se précise avec tout ça ? lui demanda le jeune homme, curieux de savoir si la belle arrivait à prendre sa décision. En tout cas cet endroit me plaît bien, il y a de la place pour mes pokémon et il y règne un calme que j'apprécie. Il me tarde que tu vois la Canopée, tu y es déjà allée ?"

Le silence et l'absence de brutalité l'aidait à faire le calme dans son esprit et il était heureux de profiter de ce moment avec Artémis, se montrant dès lors bien plus joyeux que ce qu'il l'avait été récemment, venant presque à en oublier cette histoire de fleurs qu'ils allaient pourtant devoir mettre au clair. Il se mit donc à rêvasser, oubliant complètement de regarder la route, pédalant machinalement en discutant avec la belle.
 


©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Expérience : 671
Jeu 9 Nov 2017 - 18:30
Artémis Bleuette

A fleur de peau

Requête avec Ivar Northway


Rien n'était plus agréable qu'une balade en bicyclette pour Artémis. Depuis son plus jeune âge, la demoiselle aimait beaucoup parcourir les routes entourant la Frescale sur son vélo, y trouvant un autre moyen de s'évader et de profiter de la beauté de sa région natale. En grandissant, elle ne perdit en aucun cas son amour des balades et même si elle ne put profiter de Mhyone à bicyclette, il n'était pas trop tard pour le faire maintenant. Ainsi, malgré la bise fraîche qui accompagnait le froid mordant de l'hiver, Artémis appréciait pour la première fois une des merveilles de Terra Nova accompagné d'Ivar. La pratique du vélo ne se perdait pas et la jeune femme était parfaitement à l'aise contrairement à son compagnon. Elle se permettait donc de fixer son regard sur le magnifique paysage qui s'offrait à elle. Un parterre de fleur qui ne semblait pas avoir de fin, des couleurs pastelles rendus plus ternes par l'arrivée de la saison rude et des pétales volant au grès du vent. Tout était si beau et si atypique, Artémis pensait observer un tableau. Le regard émeraude de la demoiselle se posa enfin sur le Draco qui glissait gracieusement au ras des fleurs, accompagné du Guériaigle. Les deux créatures volantes jouaient dans les airs, soulevant avec leur grand mouvement de nouveaux pétales. Un coup d’œil vers le ciel confirma la présence de Hrafn au dessus de son dresseur, veillant au grain. L'avancée fulgurante du jeune homme dans son voyage ne cessait de l'impressionner. Il semblait toujours vouloir plus, mais Artémis trouvait déjà extraordinaire qu'il possède trois compagnons aussi bien entraînés en si peu de temps, là où elle avait attendu une éternité pour attraper ses deux derniers Pokémon, sans compter leur assimilation laborieuse à l'équipe. Ivar était un dresseur talentueux, ce que la belle admirait et lui enviait un peu.

Comme pour renforcer cette impression d’infériorité, seul le petit Cornèbre de la demoiselle l'accompagnait, volant très près de sa dresseuse. La corneille était loin d'avoir les grandes ailes du Roucarnage, ni l'imposante stature du Guériaigle ou même la grâce naturelle du Draco. Ce n'était qu'un oiseau au plumage noir, qui ne brillait en aucun cas au milieu de ces géants du ciel. Artémis se mordit la lèvre lorsque le regard cramoisi de Charlie croisa le sien. Elle détourna aussitôt son attention, sentant toujours que le Pokémon l'observait. Plus important que la différence physique, le lien d'amitié entre Ivar et ses Pokémon était un autre point qui impressionnait la jeune femme. Après tout le temps passé avec lui, Artémis s'était rendu compte que son amant était particulièrement proche de ses compagnons. Encore quelque chose qui lui faisait défaut. Lewis était encore une vraie teigne, Ray avait encore ses habitudes de Pokémon sauvage et sa cécité n'arrangeait rien. Seule Ella, la Grotadmorv, était agréable et docile avec la demoiselle. Mais même le confort de sa relation avec la seule femelle du groupe ne comblait pas l'absence de complicité entre Artémis et son tout premier Pokémon. Le Cornèbre était toujours aussi distant et étrange, il ne montrait aucun signe d'affection envers sa dresseuse, rien. Elle avait le sentiment que la corneille ne l'aimait pas, et cela lui fendait le cœur.

Un caillot fit tressauter la roue avant de la demoiselle, qui fut tiré de ses pensées brusquement. D'un geste, elle essuya ses yeux embués de larme. Juste le froid, qu'elle murmura à elle-même. Pour ne gâcher la promenade, Artémis se concentra sur l'un des objectifs de cette sortie. A savoir, s'occuper de l'étrange disparition de fleurs dans le champ. Un problème qui ne sembla pas flagrant au début de la balade, mais qui s'imposa à la vue de la demoiselle une fois avancée dans l'étendue fleurie. Les trous sombres se faisaient de plus en plus nombreux en s'éloignant de la ville et il était finalement compréhensible que les habitants finissent par s'inquiéter. La bonne humeur d'Ivar réveilla une seconde fois Artémis, qui se tourna vers le jeune homme, légèrement surprise.

"Euh oui, oui ça se confirme, répondit-elle l'air absent avant de laisser un petit sourire fendre ses lèvres. Non, jamais, c'est la première fois que je viens à Terra Nova, et pourtant c'est l'île qui m'attire le plus depuis le début de mon voyage."

Alors que la balade avait très bien commencé pour Artémis, ses états d'âme commençaient à se faire trop présent dans son esprit, et elle ne se sentait plus si à l'aise. La demoiselle ne savait quoi faire et se contentait d'observer la route d'un air distrait et inquiet. Devait-elle faire part de ses pensées à Ivar ? Était-ce si important finalement ? Elle devait encore faire toute une histoire de peu de chose. Les deux jeunes gens continuèrent leur chemin, le blond discutant joyeusement avec une Artémis qui faisait de son mieux pour ne pas paraître trop distraite.

Mais alors que tout se passait pour le mieux, un mouvement rapide attira l'attention de la demoiselle, qui n'eut pas le temps de prévenir son compagnon inattentif. Ce dernier heurta la créature qui s'était manifestée sur la route de plein fouet. Le jeune homme perdit l'équilibre et le contrôle de sa bicyclette, entraînant dans sa chute la blonde à ses côtés qui poussa un cri de surprise. Sans qu'elle n'eut le temps de voir la source de cet incident, Artémis fut happée avec son compagnon sur le bord de la route, roulant dans un nuage de poussière jusqu'à rejoindre le parterre de fleur. Dès qu'elle retrouva ses esprits, une douleur familière s'éveilla dans son bras gauche encore fragile. Une expression crispée sur le visage, elle se redressa en position assise en se tenant le bras. Elle était couverte de terre et s'était fait quelques égratignures dans sa chute, mais rien de bien grave. Charlie ne tarda pas à la rejoindre, pas le moins du monde inquiet de l'état de sa dresseuse, et se posa sur la bicyclette face à elle. Se retenant de sangloter, la jeune femme tenta de ne rien montrer.

"Tout va bien ? demanda-t-elle d'une petite voix qui la trahissait. Qu'est-ce que c'était là haut ?"

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1514
Sam 11 Nov 2017 - 14:37
Ivar Northway

Artémis Bleuette & Ivar Northway
A fleur de peau


Quand elle lui répondit, le regard dans le vague, le garçon sentit que quelque chose tracassait la belle. Comme pour lui, cela arrivait souvent ces derniers temps et Ivar se disait que c'était le stress de l'arrivée imminente de son titre de champion d'arène qui la perturbait. S'il y avait autre chose, il ne voyait pas quoi et n'osait demander à la belle ce qui se passait, si elle voulait lui en parler, elle le ferait d'elle-même et il ne souhaitait pas la presser ou la stresser encore plus pour sa quête de réponse. Ayant lui-même bien assez à penser, il remerciait Artémis de ne pas le harceler et de simplement le rendre heureux et supposait qu'elle appréciait la même attention.

Le choc fut violent et Ivar ne se rendit même pas compte de ce qu'il se passait qu'il roulait dans le ravin, provoquant un nuage de poussière. Tout était flou autour de lui et il ne comprenait pas ce qui se passait alors qu'il roulait. Une fois au sol, sur la bordure qui menait aux fleurs, le garçon se redressant en se frottant l'arrière du crâne. Il s'était écorché les mains et l'arcade dans sa chute, sentant le liquide chaud qui lui coulait sur la joue. Mais il y avait plus important pour l'instant et le jeune homme se redressa vivement pour rejoindre Artémis non loin, le mouvement lui arrachant une grimace. La demoiselle s'était redressée en position assise et ne semblait pas blessée, bien qu'elle se tenait le coude, la douleur de son épaule devait s'être réveillée après la chute. La corneille d'Artémis ne tarda pas à les rejoindre, talonnée par Hrafn et les autres pokémon d'Ivar qui se posèrent autour d'eux, aux aguets. Mais pourquoi le Roucarnage n'avait-il rien vu ?

"Tout va bien ? demanda-t-elle d'une petite voix qui la trahissait. Qu'est-ce que c'était là haut ?"

Ivar jeta un regard inquiet à sa belle, sentant les sanglots retenus dans sa voix. Levant ensuite les yeux vers le haut du ravin pour voir si la chose qui les avait percuté était toujours là, il constata qu'il n'y avait nulle trace de ce pokémon et que du moins il avait du disparaître dans les fleurs.

"Oui je vais bien, mais toi, comment tu te sens ? demanda le jeune homme inquiet reposant son regard sur la belle. Tu m'as fait une de ces peur ! Ton bras ne te fait pas trop mal ?"

Plutôt que de foncer voir ce qui se passait là-haut, le dresseur attendit qu'Artémis ne se remette de ses émotions, venant l'aider à se relever une fois cela fait. Il ne supportait pas l'idée qu'elle soit blessé et malgré les quelques mois qui s'étaient écoulés depuis les événements du Coup d'Etat, l'épaule de la jeune femme la lançait encore. Ivar savait qu'une luxation était longue à soigner, pour lui même en avoir subie une au coude, lors d'une mauvaise chute alors qu'il était encore à Doublonville. Enfin, Artémis se releva, aidée par son amant et le garçon se précipita sur la route sans même prendre le temps de ramasser son vélo. Il n'y avait aucune trace de la chose qui les avaient percuté et le blond était certain qu'il ne s'agissait pas d'une vulgaire erreur d'inattention. Ce qui l'intriguait encore plus, c'était l'absence de trace d'un quelconque projectile ou de traces de pas. Si c'était un pokémon, il ne marchait pas mais volait ou lévitait et s'il avait s'agit d'autre chose, il y aurait des restes de l'attaques ou des munitions utilisées. Retournant au rebord du ravin, le jeune homme fit signe à Artémis qu'il ne voyait rien avant de descendre la rejoindre, Hrafn, Scale et Feather étant resté avec elle.

"Je ne sais pas ce que c'était, et s'il s'agissait d'un pokémon, il n'y en a nulle trace. Mais on approchait de l'endroit ou les fleurs commençaient vraiment à disparaître non ? Et si ce n'était pas une coïncidence ?"

Le garçon jeta un regard inquiet à la demoiselle, s'enquérant de son état de façon muette. Non elle ne semblait pas blessée, mais il savait aussi que la demoiselle le lui cacherait si c'était le cas. Alors il lui sourit pour la rassurer.

"Comment tu te sens ? Tu veux que nous continuions ?"



©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Expérience : 671
Dim 12 Nov 2017 - 17:52
Artémis Bleuette

A fleur de peau

Requête avec Ivar Northway


Malgré sa question, la demoiselle n'eut pas la force de lever le regard vers la piste cyclable. Au lieu de cela, elle porta son attention sur son épaule endolorie, qu'elle avait maintenant du mal à bouger sans ressentir une légère douleur. Grimaçant devant ses analyses, Artémis se tourna finalement vers son compagnon qui s'était précipité vers elle. Ce dernier assura n'être aucunement blessé et s'enquit plutôt de l'état de sa dulcinée, visiblement elle ne faisait pas un bon travail à cacher ses séquelles. Elle se contenta de hocher la tête, massant toujours son épaule d'une main dans une tentative d'apaiser la douleur. Le jeune homme l'aida à se relever avec une délicatesse qui toucha particulièrement Artémis. Un léger sourire illumina le visage de la demoiselle. Malgré la situation, elle était heureuse d'avoir Ivar à ses côtés.

A peine fut-elle debout que le jeune homme détalait déjà, grimpant avec précipitation le ravin. Confuse, la dresseuse suivit ses actions du regard, les quatre Pokémon avec elle faisant de même. Alors qu'il inspectait la route, probablement à la recherche de ce qui avait causé leur chute, Artémis ramassait les bicyclettes qui n'avaient miraculeusement rien de cassé. Elle s'assit sur la selle de son vélo et pour oublier son épaule, elle perdit son regard dans le vague. Les couleurs pastelles du paysage se firent plus flous et la jeune femme avait la sensation qu'elle allait s'endormir à tout moment. D'étranges remous dans les pétales colorés l'éveillèrent toutefois, attirant également l'attention des volatiles d'Ivar. Comme piquée au vif, Artémis se redressa un peu trop brusquement et manqua de perdre l'équilibre avant de s'approcher. Plus rien. Elle était certaine que le Pokémon ou quoique ce soit d'autre qui ait causé la chute du couple s'était réfugié parmi les fleurs. Avec un soupir agacé, la demoiselle se tourna dans la direction d'Ivar pour le voir s'agiter. Apparemment il n'y avait aucune piste sur la route non plus. Elle l'observa descendre le ravin pour les rejoindre et l'écouta exposer sa théorie. Un peu perdue mais toujours prête à s'occuper de l'affaire, Artémis oublia un instant sa douleur au bras et répondit.

"Je ne sais pas.. Ça pouvait juste être un Pokémon qui traversait la route ?
fit-elle pensive. Enfin, j'avoue que c'est étrange. En plus, Hrafn aurait du voir la menace non ? Sauf si elle s'était cachée spécifiquement pour nous attaquer.."

Artémis retint un sourire amusé. Elle avait l'impression d'être une détective privée à s'imaginer des scénarios pareil. Un coup monté d'un Mystherbe ? Pourquoi pas une conspiration de Rubombelle aussi ! Autant d'idées qui firent doucement rire la jeune femme, effaçant toute trace de douleur ou tristesse. Elle se sentait de meilleure humeur d'un seul coup, et ce, malgré le manque totale d'attention de son propre Pokémon à son égard. Le doux sourire d'Ivar rassura la demoiselle. Même si elle avait bien ri, elle était toujours couverte de terre et rouge de sa chute. Le jeune homme avait l'air toujours aussi inquiet, et Artémis tenta de détendre son expression pour montrer qu'elle allait mieux.

"Oui, ne t'inquiète pas pour moi, je vais bien, assura-t-elle avant de poser son regard sur l'arcade du jeune homme. Elle perdit immédiatement son sourire en se redressant pour venir examiner la blessure ensanglantée : Mais qu'est-ce que c'est que ça ! Tu m'as dit que tu allais bien ! Oh par Arcéus... Ça saigne, je.. Euh, j'ai mes affaires de premiers soins dans mon sac, laisse moi juste... Elle farfouilla dans son sac à dos quelques instants, continuant sur un ton plus irrité. Et tu oses me dire que tu vas bien ? Regarde-moi ça ! Ohlala.."

Artémis s'arrêta brusquement de fouiller et posa sa main contre ses lèvres. Elle passait d'une émotion à une autre sans transition. Peut être était-ce la douleur dans son bras, ou ses pensées négatives de plus tôt qui la bouleversait tant, mais tout ce qu'elle savait c'est qu'elle se trouvait maintenant les larmes aux yeux devant la blessure de son amant. La blonde se retint toutefois de pleurer. Ce n'était pas le moment ni l'endroit pour.

Comme pour le confirmer, les mouvements dans les pétales reprirent. Plus gros, plus fort et plus visible, il semblait que le Pokémon responsable de la chute des amants étaient revenus avec du renfort. Du moins c'est ce que pensait Artémis. Les Pokémon d'Ivar furent les premiers à prendre conscience de l’intérêt que pouvait présenter cette manifestation, mais lorsque l'un d'eux tenta d'approcher par le voie des airs, le groupe de créature caché se déplaçait. La blonde essuya rapidement ses yeux et se concentra sur leur mission.

"On devrait peut être suivre cette piste..? On en a pas vraiment d'autre. Mais, enfin je propose seulement, si tu as une meilleure idée..."

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1514
Lun 13 Nov 2017 - 21:47
Ivar Northway

Artémis Bleuette & Ivar Northway
A fleur de peau


Heureusement, Artémis ne semblait pas trop souffrir de son épaule endolorie ce qui rassura le blondinet jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'il saignait à l'arcade. Lui-même ne s'en était pas rendu compte et il eut un mouvement de surprise quand la demoiselle se jeta sur lui pour l'examiner, oubliant complètement sa douleur. Une nouvelle saute d'humeur la fit s'immobiliser les larmes aux yeux, observant son amant les doigts sur la bouche. Décidément, elle était lunatique aujourd'hui.

Un bruit dans le champ de fleurs les obligea à sortir de cet état étrange en attirant leurs attention et celle de leurs pokémons. Instantanément, Hrafn s'éleva dans les airs pour voir de quoi il s'agissait, malheureusement, il n'arrivait pas à voir tant les créatures semblaient bien cachées dans les fleurs, se déplaçant selon la présence du grand rapace. Ce qui se tapissait dans les fleurs ne semblait pas vouloir être vu mais ne fuyait pas pour autant, ce qui poussait le jeune homme à se demander s'ils n'étaient pas sur le territoire d'une bande de pokémon qui se demandait encore à quelle sauce ils allaient les manger.

"On devrait peut être suivre cette piste..? On en a pas vraiment d'autre. Mais, enfin je propose seulement, si tu as une meilleure idée..."

"C'est la meilleure chose à faire je pense, détective Arté ! Nous finiront soit par comprendre ce qui se passe si nous les suivons. Ils n'ont pas l'air décidés à nous attaquer tout de suite..."

La belle l'avait devancée sur la proposition et le jeune homme lui sourit après sa raillerie. Elle manquait cruellement de confiance en elle alors qu'elle était très capable et peut-être que la réussite de cette petite mission lui ferait du bien. Le garçon prit alors la décision de lui laisser prendre les devants et de couvrir ses arrières.

"On devrait suivre Hrafn ! Je ferme la marche pour éviter que l'on se fasse attaquer à revers. Tu es sûre que tu te sens d'attaque ? Je n'ai aucune idée de ce que nous allons suivre ! Et nous devrions laisser les vélos ici."

Ivar voulait tout de même vérifier que la belle se sentait prête à continuer la marche. Une fois cela fait, les deux tourtereaux se mirent en marchent, suivant Hrafn qui lui-même suivait l'étrange bruit dans les fleurs. L'air était entêtant, chargé du parfum des fleurs qu'ils essayaient tout de même de ne pas trop abîmer et la douce et agréable odeur commençait à gêner le jeune homme qui sentait le mal de tête poindre. Les créatures ne se montraient pas et continuaient à les fuir. Ou à leurs montrer le chemin, Ivar n'arrivait pas à savoir, puisqu'elles les attendaient lorsqu'ils traînaient un peu ralentis, par les fleurs.

Doucement, sans que le jeune homme ne s'en rende compte, les fleurs se raréfiaient. Certaines étant seulement fanées, d'autres tout simplement absentes des bosquets. Il ne le remarqua que lorqu'ils mirent les pieds dans ce qui semblait être une clairière. Au second coup d’œil, le blond remarqua qu'il s'agissait d'un large cercle ou les fleurs avaient été volées ou piétinées, les tiges et quelques pétales reposant encore sur le sol, froissées par le passage de créatures. Hrafn poussa un cri strident, tandis que sur l'un des côtés de la clairière apparaissait trois petits pokémon tenant chacun une fleur d'une couleur différente : des Floette. Les types Fée, à l'allure d'habitude enjouée et naïve, ne semblaient guère enclin à la camaraderie, puisqu'ils regardaient les intrus avec un regard sombre, dardant rapidement leurs grands yeux sur le grand dragon qui volait derrière les deux tourtereaux. D'instinct, Ivar se plaça aux côtés de sa belle, de sorte à pouvoir se jeter devant elle si elle se faisait attaquer.

"Je crois que la piste se resserre, qu'en penses-tu ?"

Il régnait alors un parfum étrange, beaucoup moins agréable. Le blondinet plissa le nez alors que celui-ci se renforçait devenant rapidement pestilentiel et il plongea ses narines dans son écharpe. De nouveaux bruissements de feuilles se firent entendre et deux Rafflesia ne tardèrent pas à rejoindre les Floette, l'air tout aussi peu commode. La bande et les intrus se regardaient en Rocabot de faïence, Ivar ne sachant quoi faire quand soudainement, les pokémon les attaquèrent lançant Tranch'Herbe. L'attaque fut rapidement exécutée et le jeune dresseur en aurait été impressionné si seulement elle avait visé ses pokémon dans un combat à la loyale et non lui et sa dulcinée.

"Scale ! Abri, devant nous !"

Le long corps du dragon passa devant eux, leurs cachant la vue un instant tandis que la tempête de feuille ricochait contre la barrière d'énergie que produisait le Draco.



©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Expérience : 671
Lun 13 Nov 2017 - 23:41
Artémis Bleuette

A fleur de peau

Requête avec Ivar Northway


Artémis retrouva finalement le sourire suite à la plaisanterie du jeune homme. Sa main toujours posée sur son épaule endolorie, la demoiselle acquiesça silencieusement alors que son amant reprenait la parole. Ses marques d'inquiétude à l'égard de la blonde continuaient à se manifester, et la jeune femme ne savait plus où se mettre. Elle n'avait pas assez mal pour freiner leur mission, de plus la douleur s'atténuerait avec le temps, elle devait juste se changer les idées. Et quoi de mieux pour cela que suivre le plan.

"Oui, t’inquiète pas, ça va," répondit-elle à nouveau d'une voix plus assurée cette fois-ci.

Elle lui adressa un léger sourire avant de suivre la piste de Hrafn. Charlie rejoint enfin sa dresseuse sans un regard vers cette dernière, mais restant à proximité. Artémis comprit cela comme une démonstration maladroite ou inconsciente de l'envie protectrice de son Pokémon, ce qui lui arracha un regard attendri vers la corneille. Même si ce n'était probablement pas le cas, cette petit marque d'affection avait mis du baume au cœur de la jeune femme, qui se sentit ragaillardit. L'arôme sucré des fleurs, autrefois doux lors de la balade en bicyclette, devenait de plus en plus fort à mesure que le couple s'enfonçait dans les profondeurs du champ. Bientôt, les effluves naturels devinrent insupportables à Artémis, qui se mit à éternuer à plusieurs reprises. Malgré tout cela, les deux tourtereaux continuaient de suivre inlassablement les créatures cachés dans les pétales, ces dernières se montrant étrangement coopératives.

Alors qu'ils avançaient de plus en plus loin dans le champ fleuri, s'éloignant de la route et donc de leur seul point de repère, les deux jeunes gens remarquèrent que les trous dans le parterre colorés étaient de plus en plus nombreux. Un nombre grandissant de fleurs croisés étaient fanés ou mortes, voir arrachés du sol. Aucune trace de Pokémon, mise à part les étranges manifestations que le couple suivait. Les fortes senteurs florales laissèrent cette fois place à une odeur désagréable qui força Artémis à froncer le nez. Son Pokémon à ses côtés sentaient également le changement d'atmosphère et se posa sur l'épaule valide de sa dresseuse, croassant doucement en remuant son bec. Lorsque le Roucarnage se manifesta dans un grand cri strident, Artémis sursauta de stupeur. Elle constata l'énorme cercle de fleurs volées et piétinées qui les accueillaient maintenant, perplexe, et se tourna vers Ivar puis le Pokémon de ce dernier. Un mouvement attira le regard émeraude de la demoiselle : trois silhouettes porteuses de végétal se démarquaient dans le paysage et lévitaient doucement vers le centre de la clairière. Les Floettes arboraient un air peu amical, ce qui prit de court Artémis, d'autant plus qu'ils avaient tout de même mené le petit groupe jusqu'ici. Était-ce une tentative de piège pour éliminer les dresseurs un peu trop avancés dans la recherche de la cause des pertes ? Ivar se posta au côté de sa dulcinée dans un mouvement protecteur, il avait lui aussi remarqué les petites Fées.

"Pourquoi veulent-ils nous attaquer après nous avoir guidé jusqu'ici...? se contenta-t-elle de répondre, un peu comme une réflexion à vois haute. Mais tu as raison, on dirait qu'on approche du but."

Artémis eut un léger sourire, observant les minuscules créatures tentant d'être intimidante. Voir la petite bouille adorable d'un Floette si énervé et crispé lui donnait presque l'envie de rire, envie qui fut vite refoulée par l'accentuation de l'odeur nauséabonde. La demoiselle releva le col de son haut pour cacher son nez et plissa les yeux pour trouver ce qui pouvait causer une telle horreur de se propager. Les fautifs ne tardèrent pas à sortir à leurs tours des fourrés, deux Rafflesias aux pétales écarlates débarquant en renfort accompagnées de leurs effluves peu ragoutant. Incrédule, les dresseurs restèrent un instant à observer l'alliance incongrue se former. Ce moment de latence offrit une ouverture aux adversaires, qui prirent les devants en envoyant une salve de feuilles tranchantes en direction du couple. Ivar fut plus rapide à répondre, ordonnant à son Draco de s'interposer à l'aide d'Abri. La blonde souffla par le nez, amusée de voir que la CT offerte n'avait pas été inutile, et se concentra sur l'affrontement.

La tempête florale ennemie s'écrasa sur le mur invisible du dragon, ce qui valut un second sursaut d'Artémis. Elle s'en remit assez vite toutefois, pensant déjà à la suite du combat. Les Floettes allaient évidement être une sacrée paire de manche vu leur type, mais les Rafflesia étaient des cibles bien plus intéressantes déjà. Autant commencer par les mettre hors combat avant de s'occuper des Fées.

"Ivar, on ferait mieux de se débarrasser des euh, Rafflesia, ça devrait être rapide à nous deux, proposa-t-elle alors que la barrière impénétrable de Scale disparaissait. Je m'occupe de créer l'ouverture ! Charlie, Psyko et provoque les Floettes !"

L'objectif de la blonde était de préparer au mieux le terrain pour qu'Ivar puisse terminer les adversaires d'une puissante attaque. Le connaissant bien maintenant, elle savait que ses Pokémon connaissaient des capacités aux effets dévastateurs, bien plus efficace que les magouilles et les coups-bas de son Cornèbre. Ce dernier prit son envol pour décrire des cercles autour de ses premières cibles : les Rafflesias. Ces dernières n'eurent pas le temps de lever leur regard que le volatile envoyait déjà des vagues psychiques puissantes pour déstabiliser au mieux les grosses fleurs. De l’extérieur, l'attaque n'avait rien d'extraordinaire, si ce n'est d'étranges reflets violacés dans l'air entourant Charlie. Les plantes vivantes restèrent un moment hébétées, confuse après l'assaut particulièrement efficace de type Psy.

La corneille ne s'arrêta pas là, fendant les airs pour rejoindre cette fois les triplettes fleuries, laissant libre court au génie destructeur d'Ivar et ses Pokémon pour terminer le travail. De son côté, le Cornèbre se mit à harceler les Fées de coup de bec et autres jacasseries. Les porteuses de fleurs n'appréciaient pas les provocations de l'oiseau noir, et ce dernier, dans ses tentatives de garder l'attention des petites créatures, se prenait parfois des attaques Vent Féerique plutôt efficientes qui finiraient par gravement l'affaiblir. Artémis se mordit la joue. A ce rythme, son Pokémon n'arriverait pas à supporter les contres-attaques plus longtemps, il fallait s'occuper de ces Floettes maintenant.

"Charlie ! Aile d'Acier ! Sépare-les pour mieux les avoir," ordonna-t-elle avant de jeter un regard vers Ivar et sa situation.

Voyant qu'il s'en sortait bien seul, la blonde se détendit un peu et posa son regard sur les ailes de son volatile brillant d'un éclat métallique. Quelques coups bien placés plus tard, et les Floettes étaient éparpillées sur la clairière de fleurs mortes, supportant mal les assauts type Acier de Charlie. Artémis crut un instant reprendre l'avantage, mais elle déglutit rapidement en voyant les trois petites créatures lancer au même instant ce qui s'apparentait à une puissante attaque Pouvoir Lunaire qui ne présageait rien de bon pour la corneille déjà faible. Alors qu'elle s'apprêtait à hurler à son Pokémon de se protéger, une mouvement furtif dans les fleurs déconcentra l'espace d'une seconde Artémis, qui s'en voulut automatiquement.

"Vite, utilise Abri !" Mais l'ordre arriva trop tard. Les attaques étaient lancés, et sauf miracle, le Cornèbre risquait de prendre gros même s'il tentait d'esquiver du mieux qu'il peut. Trop préoccupée par ce qui arrivait à son pauvre compagnon, Artémis ne remarquait pas l'arrivée discrète de l'ombre qui s'était profilée plus tôt. Le Papinox qui s'était frayé un chemin discrètement, approchait dangereusement des deux dresseurs pour tenter de les assommer à l'aide d'un puissant Choc Mental.

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1514
Jeu 16 Nov 2017 - 20:24
Ivar Northway

Artémis Bleuette & Ivar Northway
A fleur de peau


La tempête de feuille se brisait sur le corps du Draco qui leur bouchait la vue. Ivar mit son bras devant son visage par réflexe alors que les feuilles meurtrières ne l'atteindrait pas. La question d'Artémis n'était pas dénuée de sens : il était étrange qu'ils les attaquent après les avoir ainsi guidés jusqu'à cette étrange clairière. Cela dit, l'endroit était propice à une embuscade. A moins qu'il n'y ait autre chose ?

Dans tout les cas, ils allaient devoir se battre contre les pokémon Fée et Plante qui leur faisait face. Scale n'était pas le plus avantagé du groupe face à ces adversaires, mais Ivar savait qu'il aurait de quoi se défendre. Il coula un regard à sa dulcinée, l'air de lui dire qu'il fallait commencer le combat au moment ou le grand dragon cessa de les protéger après la tempête de verdure.

"Ivar, on ferait mieux de se débarrasser des euh, Rafflesia, ça devrait être rapide à nous deux, proposa-t-elle alors que la barrière impénétrable de Scale disparaissait. Je m'occupe de créer l'ouverture ! Charlie, Psyko et provoque les Floettes !"

La jeune femme décidait donc de laisser l'offensive à son amant, lui créant une ouverture pour que les Floettes ne soient pas trop gênants pour Scale qui n'aimerait pas leurs attaques. Tout en gardant un oeil sur les actions de la belle, le blondinet passa à l'attaque. Un frisson lui parcourut l'échine alors qu'il tendait le bras pour indiquer les Rafflesia, son plan s’échafaudant rapidement dans sa tête. Sur l'ordre de son dresseur, le grand serpent bleu s'élança entre les Floette pour rapidement se mettre entre eux et les grandes fleurs à l'odeur nauséabonde.

"Maintenant, Lance-Flamme !"

Au moment ou Scale reculait sa grande tête pour donner plus d'élan à son souffle, Charlie sortit de nulle-part, déstabilisant les Rafflesia avec ses puissantes ondes psychiques qu'elles craignaient tant. Hébété, le duo de fleur ne put réagir et le puissant jet enflammé les enroba de toute sa chaleur, leurs causant de gros dégâts. Quand le Draco cessa son attaque, les deux plantes tombèrent sur le côté sévèrement brûlées. Bien qu'Ivar rechignait à blesser des pokémon sauvages gratuitement, celle-ci leur avait tendu une embuscade et elles n'étaient pas prêtes d'oublier la leçon.

De son côté, Artémis ne rechignait pas à la tâche, Charlie fendant une nouvelle fois les airs en harcelant les Floette à grands coups d'Aile d'Acier. Malheureusement, de plus en plus d'attaques l'atteignaient et les type Fée lui causaient du dégât. Cependant, la petite Corneille tenait le coup pour le moment.

Quand le jeune homme reposa les yeux sur le grand dragon, celui-ci tombait soudainement au sol, complètement endormi sans qu'Ivar n'ait vu la moindre trace de nouvel adversaire. Jetant un nouveau coup d'oeil à Charlie, il vit que la Corneille était dans le pétrin et risquait de terminer K.O, des attaques Pouvoir Lunaire ne tarderaient pas à le toucher.

"Hrafn ! Vive-Attaque, attrape Charlie et éloigne-le !"

Le grand Roucarnage s'élança pour tenter de rattraper le petit volatile et l'aider à esquiver l'attaque tandis qu'Artémis lui ordonnait de lancer Abri. Mais le blondinet n'eut pas le temps de voir si l'action fonctionnait qu'il entendait un grand cri strident derrière lui. En se retournant à la volée, le jeune homme sentit une vague de chaleur et la température monta avant de chuter drastiquement à nouveaux. Un grand Papinox tombait au sol, Feather le surplombant en battant de ses grandes ailes. Le rapace avait couvert leurs arrières pendant qu'ils se battaient et cela tombait à point nommé.

"Merci mon beau !" Cria Ivar en se retournant de nouveau en direction du combat, voir si Hrafn avait réussi à aider son camarade.



©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Expérience : 671
Sam 2 Déc 2017 - 12:22
Artémis Bleuette

A fleur de peau

Requête avec Ivar Northway


La bataille faisait rage dans le champ fleuri. Les nombreuses attaques soulevaient des nuages de pétales et de feuilles en s'écrasant sur le sol ou leurs ennemis. Artémis avait du mal à suivre tout les fronts. D'un côté, le Draco d'Ivar carbonisait les Ortides, de l'autre, son Cornèbre risquait beaucoup en s'exposant aux Floettes, sans oublier les menaces qui pouvaient sortir de nulle part. Bien plus paniquée que son amant, la blonde réagit trop tard pour sauver son Pokémon. Heureusement pour elle, Ivar avait ordonné à Hrafn de s'élancer pour sortir la corneille du pétrin. A une vitesse phénoménale, le grand rapace happa le corbeau avec lui, loin des rayons combinés des Fées. Artémis n'eut le temps de se réjouir qu'un cri aiguë la fit se retourner brusquement.

Tout ce qu'elle aperçut de l'action fut la silhouette familière d'un Papinox qui s'écrasait au sol suite à la vague de chaleur très certainement envoyée par le Gueriaigle d'Ivar. Ce dernier se montrait d'ailleurs victorieux, battant puissamment des ailes au dessus de son adversaire terrassé. Artémis crut enfin trouvé un instant de répit pour lâcher un soupir de soulagement avant de faire à nouveau face au front principal. En l'absence temporaire de leurs dresseurs, les deux volatiles s'étaient débrouillés pour esquiver les assauts répétés des Floettes, effectuant des pirouettes élégantes dans les airs. Malgré cela, les petites créatures à fleur tenaient bon et continuaient de harceler l'ennemi. Artémis s'accorda un instant pour réfléchir à la situation. Pourquoi ces Pokémon s'acharnaient-ils ? Des créatures sauvages banales se seraient déjà enfuis devant la démonstration de puissance des dresseurs, et ces trois Fées n'étaient certainement pas des Dominants, pourtant ils en avaient le tempérament. Elle fronça les sourcils. Quelque chose clochait dans cette histoire.

"Charlie, Ball'Ombre ! lança-t-elle alors que la corneille se trouvait à portée. Ivar, tu ne trouves pas bizarre qu'ils continuent de se battre ? Je ne suis pas sûre, mais on dirait une manière de gagner du temps.."

Elle se massa la nuque d'une main, posant son regard émeraude sur les nombreuses ouvertures par lesquelles pouvaient arriver une multitude de Pokémon bien plus dangereux. Après l'apparition inattendue du Papinox, la demoiselle se sentait de moins en moins en sécurité au milieu de cette clairière. Ils étaient comme au milieu d'une cible.

Comme pour confirmer ses inquiétudes, un bruit sourd s'ajouta à l'odeur pestilentielle de l'environnement. Un bruit qui s'apparentait à un bourdonnement ou des battements d'ailes, quelque chose de rapide et bruyant approchait. Artémis sur le qui-vive tourna la tête dans toutes les directions, se désintéressant d'un seul coup des Floettes résistants. Son regard ne tarda pas à définir la silhouette imposante d'un Pokémon caché dans l'ombre d'un grand arbre. La demoiselle plissa les yeux, cette créature avait-elle épié les affrontements depuis longtemps ? Ce qui était certain, c'est qu'elle n'était pas à l'origine du bourdonnement assourdissant qui s’amplifiait jusqu'à empêcher la suite des combats. Privilégiant la sécurité, Artémis ordonna à son Pokémon de revenir près d'elle. Sans savoir si son partenaire en avait fait de même, la jeune femme tenta à nouveau de trouver la source et l'aperçut enfin. Un essaim de Dardargnan volait à toute vitesse en direction du champ de bataille. La panique gagna rapidement les troupes de Floette et Artémis, qui se tourna vers Ivar pour trouver une forme de soutien.

"Tu vois ça ?! Qu'est-ce qu'on fait ? demanda-t-elle en attrapant l'épaule du jeune homme un peu trop brusquement. Ivar ! Qu'est-ce qu'on fait !"

La blonde se laissait aller à la panique, et rien n'allait en s'arrangeant. Les insectes ne tardèrent pas à arriver, se jetant sans scrupule sur les Floettes sans même un regard pour les dresseurs. Artémis recula de quelques pas tout de même, observant la scène d'un air apeurée. Les frelons lançaient des attaques à répétition sur les pauvres Fées, qui se montraient bien moins belliqueuses qu'auparavant. Mais alors que tout faisait croire à une victoire écrasante des Dardargnan, le Pokémon caché sortit enfin de l'ombre pour intervenir. L'énorme Bouldeneu apparut de derrière son arbre, gardant toutefois ses distances. La dresseuse jetait des regards partout, confuse et paniquée, cherchant à comprendre ce qu'il pouvait bien se passer. Sans qu'ils ne voient rien arriver, les frelons aux dards acérés se trouvèrent bombardés par une pluie de rochers flottants. Eux qui venaient d'arriver pour attaquer par surprise les Floettes, il semblerait que la roue ait tourné en leurs défaveurs, sans qu'Artémis ne sache quoi faire ou qui défendre. A nouveau, elle se tourna vers Ivar, cherchant toujours une réponse à sa dernière question.

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1514
Jeu 7 Déc 2017 - 15:09
Ivar Northway

Artémis Bleuette & Ivar Northway
A fleur de peau


La scène ne tarda pas à devenir dangereuse sinon, apocalyptique. Les combats avaient lieux dans tout les sens, Charlie et Hrafn esquivant désespérément les attaques des Floettes tandis que Feather venait de protéger leurs arrières, le grand dragon déchaînant de puissantes traînées de flammes sur les Ortides qui n'arrivaient pas à se défendre.

Ivar reconnut de suite le bourdonnement qui se fit entendre : celui d'un essaim de Dardargnan qui fondait sur ses proies. Les dards acérés s'abattirent sur les Floettes, les attaquants avec force. Mais comme si cela ne suffisait pas, un grand pokémon sortit de sa cachette pour se porter au secours des créatures attaquées par les insectes géants. Le Bouldeneu lançait d'énorme rochers, les assaillants disparaissant sous les poids des projectiles. Artémis observait son compagnon, l'air paniquée, lui demandant désespérément ce qu'ils devaient faire mais le jeune homme n'arrivait pas à dégager son regard du spectacle qui se déroulait sous ses yeux, à la fois fasciné et apeuré par la puissance du Bouldeneu qui mettait à terre ses adversaires les uns après les autres.

Finalement, il fit dériver son regard gris dans celui d'Artémis.

"Il faut partir d'ici ! Je ne sais pas ce qu'il se passe, mais ça nous dépasse complètement !"

Puis il la prit par le bras pour l'entraîner dans le champ de fleur, en courant sans faire attention ou non à les écraser. Les quatre pokémon volants les suivaient, couvrant leurs arrières. En se retournant un bref instant, Ivar vit une langue de flamme embraser une zone du champ tandis que d'autres pokémon insectes s'enfuyaient sous l'effet de la chaleur. Scale venait de les mettre en déroute et se montrait de plus en plus féroce face à ses assaillants, qui pourtant, se rapprochaient des jeunes gens. D'un rapide dérapage, le jeune homme s'arrêta, attrapant sa belle par les épaules tandis que Hrafn et Feather se posaient à côté de lui.

"Grimpe sur Hrafn, nous irons bien plus vite comme ça !"

D'autres Dardargnan, visiblement mécontents surgirent de toutes parts, attaquant le Draco tandis qu'il revenait vers son dresseur. Le jeune homme vint à sa rencontre, lui criant son ordre, une langue de flamme faisant alors éclater l'essaim une nouvelle fois avant qu'il ne se reforme. Le grand serpent bleu encaissait les coups du mieux qu'il pouvait et commençait à fatiguer.

"Vite Artémis ! Grimpe ! Cria-t-il en se mettant entre elle et le Draco pour faire face à l'essaim qui arrivait à toute berzingue sur eux. Scale Abri !"

Les Dardargnan vinrent s'éclater sur le dôme qui venait d’apparaître autour du Dragon, reculant derechef pour préparer un nouvel assaut groupé. L'essaim était bien plus important que le premier qu'il avait affronté sur la Route 1 quand il commençait son voyage. Mais ici, c'était différent, les insectes mit en déroute par le Bouldeneu s'attaquaient à une proie qu'ils jugeait plus facile, pourtant ils ne semblaient pas défendre leurs territoire, cela semblait être pour une toute autre raison.  


©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artémis Bleuette
Région d'origine : Kalos
Expérience : 671
Mer 10 Jan 2018 - 14:19
Artémis Bleuette

A fleur de peau

Requête avec Ivar Northway


Lorsqu'Ivar tourna son regard vers celui d'Artémis, cette dernière y lut la même panique qu'elle ressentait à cet instant. Comme elle, il ne comprenait pas les enjeux de ces batailles entre Pokémon et ne cherchaient qu'une chose : fuir. Il attrapa le bras de la demoiselle sans la moindre délicatesse et la tira avec lui dans une course folle. La jeune femme suivit tant bien que mal le rythme imposé et jetait des coups d’œil apeurés derrière elle, inquiète de découvrir l'essaim de Dardargnan à leurs trousses. Heureusement pour son moral, elle n'aperçut que les silhouettes rassurantes des grands rapaces de son compagnon. Leurs présences atténuaient en partie appréhension d'Artémis, et elle reprit de plus belle sa course.

Soudain, la dresseuse se sentit déraper, perdit l'équilibre et manqua de tomber face contre terre. Ivar ne manqua pas de rattraper sa dulcinée malgré que son attention soit portée vers les poursuivants, et la demoiselle retrouva rapidement ses esprits. Les yeux écarquillés, elle observait le chaos qu'était maintenant le champ de fleur. Sa contemplation coupa court alors que de puissantes ailes venaient bloquer son champ de vision. Les Pokémon d'Ivar s'étaient posés face aux dresseurs, ce qui intrigua la blonde l'espace d'un instant. Très vite, elle fronça les sourcils après la demande de son compagnon. Monter sur un Pokémon oiseau ? Voler ? Artémis se crispa mais fit un pas en avant. Elle n'était pas certaine d'être prête pour ce type d'activité, mais la situation lui imposait un baptême de l'air qui promettait d'être mouvementé.

Le bruit sourd de Dardargnan s'écrasant contre l'Abri du dragon bleu acheva l'hésitation d'Artémis qui s'approcha du Roucarnage avec plus de précipitation. Elle s'accrocha comme elle put au dos du Pokémon, veillant à ne pas lui faire de mal. Comme pour la rassurer dans ses gestes, sa corneille vint à sa rencontre en volant, l'encourageant en croassant à tue-tête.

"C-C'est bon Ivar !"

La jeune femme ne se sentait pas particulièrement à l'aise et tentait de cacher tant bien que mal sa panique à l'idée de décoller. L'atmosphère tendu des alentours n'aidait en rien Artémis qui ne se sentait que plus stressée.

©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Terra Nova :: Champ Fleuri-
Sauter vers: