HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Les goûts et les couleurs [Callisto]
Les goûts et les couleurs [Callisto]
Ven 24 Juin 2016 - 16:25
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
La jeune femme sortit toute guillerette du magasin. Il lui avait fallu pas mal de temps avant de trouver quelque chose qui lui plaisait, mais elle s'était souvenue que la boutique à qui elle avait rendue service au début du mois lui devait une faveur. C'était parfait. A l'occasion du concours qui aurait lieu prochainement à Bord-au-Vent, Elisthel avait jugé qu'une tenue adaptée serait de mise. D'une part, elle se sentirait plus à l'aise sur scène si elle était un peu différente, un peu spéciale. Elle se souvenait bien de cette danse qu'elle avait effectuée avec Anne. Dans ses vêtements de tous les jours, il lui aurait été difficile de ne pas se sentir gênée. On l'aurait reconnu et aborder à chaque coin de rue. Là au moins, elle serait un minimum incognito. Avoir une image lui paraissait soudainement réconfortant. Et puis, elle avait aussi envie de se faire plaisir. La dresseuse ne l'avouerait sans doute jamais, mais elle aimait ce genre de robes travaillées un peu excentriques. Le truc, c'est qu'elle n'avait clairement pas le courage pour en porter chaque jour. Ses cheveux blancs comme neige l'avaient traumatisée. Déjà, quand elle avait effectuée la teinture, elle avait tant de remarques qu'elle avait presque regretté. Mais avec le temps, les gens avaient cessés de lui dire quoi que ce soit. Sans Acacia, elle serait sans doute restée enfermée dans une chambre.

Elle avait laissé John repartir là où il voulait, lui expliquant qu'elle souhaitait repasser par sa ville avant le concours. Il était assez grand pour retrouver son chemin. Ou tout du moins, elle l'espérait. Pixel était restée sagement dans sa chambre, jugeant qu'un repos bien mérité ne lui ferait pas de mal. Ses parents avaient eu l'air ravi de la revoir, et de voir ses nouveaux compagnons. Un mois déjà. Le temps passait vite, et elle avait eu l'impression d'avoir tant appris. Un vague tour un peu rapide de l'île principale. Elle n'avait pas eu le temps de passer autant de temps que ce qu'elle aurait espéré à Minami ou à Viridia. Elle n'avait même pas visité Elerya. Méridian par contre, c'était largement suffisant. Quant à Bord-au-Vent, elle y retournerait prochainement pour le concours. Elle devait repartir le lendemain, au matin. Puis, Nier se sentirait sans doute mieux dans un endroit avec beaucoup d'eau. Le Lokhlass avait eu l'air d'apprécier le jardin du professeur, mais elle ne pouvait pas squatter indéfiniment. Professeur qui, à sa grande surprise, était toujours en vie malgré le fait qu'elle ne soit plus là pour la nourrir. Comme quoi...

La jeune femme ne put s'empêcher de jeter à nouveau un œil à la robe qu'elle venait d'acheter. Bleue et orange, sans manche avec le haut de son dos dévoilé. Elle l'observa un instant dans un coin tranquille, s'imaginant lors du concours. Ce serait un drôle de moment. Sans nul doute. Elle soupira et commença à réfléchir à ce qu'elle allait bien pouvoir faire ce jour-là... La dresseuse n'avait pas encore de plan d'action quant à la démonstration qu'elle devrait effectuer... Ses pensées furent coupées court quand elle remarqua le garçon qui l'observait. Hm. Il semblait zieuter sa robe, à priori. Euh... Devait-elle l'aborder ? Se laisser aborder ? Comment ça fonctionnait, ces histoires de relations sociales. Un peu nerveuse, elle se rapprocha pour lui demander :

« Euh... Tu as l'air de me fixer. C'est peut être mon imagination, hein... Mais tu veux quelque chose ? »

Ouah. Dans le genre direct. Elle aurait pu trouver un prétexte. Lui demander l'heure. Ç'aurait été plus subtil.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Les goûts et les couleurs [Callisto]
Ven 24 Juin 2016 - 19:59
Région d'origine : Unys
Messages : 14

Callisto Meyer

Callisto Meyer
❝ les goûts et les couleurs × CALLIE&ELISTHEL;

Il est presque surpris quand il constate que depuis qu'il a posé les pieds sur Mhyone, tout est toujours sous contrôle. Certes, il a eu du mal à récupérer son sac dans la cabine de l'avion et il s'est fait accueillir à coups de « mademoiselle » par des personnes distribuant des flyers. Mais c'est tout, pas d'accidents majeurs, il est en vie et arrivé à bon port. Le rouquin passe donc la nuit dans l'endroit le plus près de l'aéroport histoire de ne pas pousser sa chance. Peu importe le prestige ou l'absence de prestige de l'établissement, Callisto a juste besoin d'un lit pour dormir. Il hume de contentement quand il trouve ce dernier après avoir soigneusement déposé son costume sur une chaise. Pour le moment tout va bien et son unique mission est de céder aux charmes de Cresselia en fermant les yeux pour accepter un repos bien mérité. Il le fait et tombe presque immédiatement.

Le réveil est quasiment aussi facile si on omet le fait que le rouquin ai ouvert les yeux dans le seul but de finir à paniquer sous sa couette. Ok, d'accord, c'était une mauvaise idée. Il s'en rend compte au fur et à mesure qu'il se prépare, profitant d'une toilette qu'il espère ne pas devenir rare. Il râle pour lâcher sa frustration, même en se brossant les dents ! Ce n'est pas malin et il est bon pour donner un coup d'éponge au miroir de la salle de bain. Callisto tente tout de même de se conforter dans son choix de réorientation quand il s'apprête. Une personne avec des cheveux si merveilleux et un maquillage si délicatement appliqué ne peut qu'être dans la coordination ! Sous une fausse satisfaction, il offre un sourire à son reflet avant de visser son chapeau et de tourner les talons. Objectif pour la semaine : se familiariser avec Nox Illum et commencer à récolter informations et inspirations.

Quand Callisto s'engouffre dans les rues et allées de la ville, c'est avec assurance. Monsieur tente d'avoir de la prestance : son plexus est ouvert, il regarde droit devant lui le menton bien relevé et n'hésite pas à faire claquer ses talons sur le pavé pour qu'on sache qu'il passe. Oscar n'est pas à ses côtés pour ce petit défilé, il est déjà perdu après dix minutes de show, le Caninos l’enfoncerait dans son embarras. Au moins il est dans une rue commerçante, le roux peut faire du lèche-vitrine et c'est toujours ça de gagné. Il s'arrête donc soudainement pour tâter les poches de son manteau et lâche un soupire de soulagement. Son carnet est bien là, fidèle au poste, attendant d'être dégainé à la moindre information à coucher sur papier. Jusque là, tout va dans son sens et c'est bien trop beau pour durer, aussi perd-il sa concentration dès qu'il aperçoit une jolie pièce du coin de l’œil. Toute son attention est désormais sur la robe que tient une jeune fille dont le minois n'est pas non plus déplaisant. Il ne dit rien cependant, les lèvres fermées en une fine ligne. Son regard retourne sur le vêtement. Callie apprécie le mélange de couleurs, sa coupe. Il imagine bien sa propriétaire dedans même si ça ne semble pas correspondre avec le style qu'elle arbore actuellement. Fait-elle de la scène ? Il va pouvoir lui demander en tout cas, vu que la miss s'est approchée. Elle lui a parlé aussi mais vu la soudaine proximité, le rouquin met un moment à procéder.

▬ .. Votre robe est adorable ?

Qu'il lâche après un moment d'hésitation, s'étant soudainement senti sous pression. C'était plus de l'ordre du murmure et de la question d'ailleurs. Il sent ses joues rougir d'embarras et tente tant bien que mal de se rattraper après avoir toussé derrière une main gantée pour cacher son visage. Pas un bonjour, pas un prénom, même pas un semblant de politesse. C'était cru et lui est cuit. Sa première véritable interaction sociale à Mhyone s'annonce charmante.

▬ Je veux dire, non. Je ne vous fixais pas particulièrement, votre robe m'intriguait. C'est tout.

Bravo. Dans le genre rude, monsieur ne pouvait pas faire plus condescendant même en le voulant. Sa main retrouve la poche de son pantalon et Callisto se refait plus grand même si l'assurance de tout à l'heure n'est plus. La façon dont il mord l'intérieur de sa lèvre le trahi, ça, et la façon dont il déglutit. Il essaye tout de même d'entamer un combat de regard avec la miss pour la convaincre de ne pas lui parler plus que ça, lui qui ne veut pas s'enfoncer. Ceci dit sa curiosité ne s'est pas envolée et c'est contraint qu'il se résigne à arrêter son cinéma pour reculer d'un pas et reprendre.

▬ C'est pour une amie ?

Ou un ami, ou une petite ami, peu importe. En posant cette question il voulait en savoir plus en la laissant le corriger. En espérant qu'elle le corrige car malgré ses paroles nettement moins adorables que son apparence, le jeune adulte l'imaginait toujours aussi bien dans cette tenue.

code by lizzou

Re: Les goûts et les couleurs [Callisto]
Ven 24 Juin 2016 - 22:35
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Les rougeurs sur les joues d'Elisthel apparurent presque immédiatement. Elle avait identifié le garçon comme quelqu'un de son âge, l'avait automatiquement tutoyé. Et lui, il la vouvoyait. La jeune femme se sentit mal à l'aise un instant, tentant de se recentrer sur la question. Mais il fallait d'abord qu'elle règle ça. Elle prit une inspiration, observa le garçon maladroitement.

« Hm, je... Enfin tu... vous... n'as... n'avez pas besoin de me vouvoyer. Je veux dire... On doit avoir à peu près le même âge, non... ? »

Elle se sentait si stupide, si maladroite ! Et pourtant elle avait une certaine aisance d’ordinaire. La question. Répondre à la question. Elle observa le bout de tissu qu'elle avait encore en main, et avec plus de confiance en elle-même, poursuivit :

« Non, c'est pour moi. Elle lui sourit. Il va y avoir un concours Pokémon à Bord-au-Vent sous peu. J'espérais pouvoir l'utiliser pour cette occasion. Elle marqua une hésitation, cherchant à comprendre le sens de sa question. … Ce serait bizarre si je la portais ? Peut être qu'elle serait mieux sur quelqu'un d'autre... ? »

Elle espérait que ce n'était pas ce qu'il avait voulu insinuer. Après tout, elle avait ressenti une telle joie en s'imaginant sur scène qu'elle serait un peu peinée que le premier inconnu qui passait lui annonce que ça ne lui allait pas. Il lui apparut alors comme étrange qu'elle se soucie soudainement autant de son apparence. Certes, elle allait se présenter devant des dizaines de personnes durant le concours, et elle avait envie de faire bonne impression. Mais pas de quoi en être si nerveuse ! Peut être cette histoire la tracassait-elle plus que ce qu'elle n'avait cru. Pensive, elle détailla un instant le garçon, réfléchissant à ce qui avait bien pu l'amener à dévisager le tissu. Elle avait bien quelques questions mais... Elle ne souhaitait pas se retrouver dans le même pétrin que tout à l'heure ! Elle devait faire attention à la formulation de ses phrases...

« Je ne pensais pas que quelqu'un ferait attention à cette robe à peine sortie du magasin. Euh... Je ne sais pas vraiment comment réagir. D'habitude, personne ne fait vraiment attention à ça... »

En même temps, vu le temps qu'elle avait passé sur les routes dernièrement, il y avait de quoi ne pas trop s'en soucier. Elle était souvent revenue avec les vêtements couverts de boue, ce qui n'aidait pas. Il y eut comme un blanc. La jeune femme ne savait pas quoi dire. C'était elle qui l'avait abordé, par curiosité, et maintenant elle se retrouvait planté là comme une idiote. Il l'intimidait légèrement, de par son allure et son assurance. Il n'avait pas froid aux yeux. Peut être devait-elle commencer par quelque chose de plus naturel. Bien évidemment. C'était une solution. Elle décida de briser ce moment de flottement.

« Je m'appelle Elisthel. Merci pour le compliment, pour la robe. »

Voilà. Cela lui paraissait être une meilleure manière de s'introduire. Depuis combien de temps était-elle partie pour devenir aussi timorée ? Nox Illum lui avait vraiment manqué. Et elle avait changée. Bien plus qu'elle ne l'aurait imaginée. Acacia avait raison. Voyager changeait tout.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Les goûts et les couleurs [Callisto]
Sam 25 Juin 2016 - 9:59
Région d'origine : Unys
Messages : 14

Callisto Meyer

Callisto Meyer
❝ les goûts et les couleurs × CALLIE&ELISTHEL;

Bon. Karma 1 – Callisto 0. Si le petit numéro de monsieur n'a pas eu dans l'immédiat l'effet plus ou moins escompté, il a bel et bien réussi à mettre mal à l'aise la demoiselle. Il déglutit à nouveau quand elle lui demande de ne pas la vouvoyer, parce qu'elle a du mal à formuler sa demande et que ça rend la chose un peu gênante vu que le sujet perdure. Alors pour satisfaire sa requête, il hoche simplement la tête en guise de « oui, sûrement ». De toute façon, il n'est pas sûr de pouvoir formuler une réponse à l'orale sans que sa voix parte dans les aiguës et l’enfonce un peu plus. Heureusement pour lui, pour eux, le vêtement est là pour changer la conversation. Ou la reprendre, tout dépend du point de vue. Le rouquin écoute donc sagement la miss répondre à sa question et il mentirait s'il disait ne pas s'être senti soulagé en la voyant sourire avant d'aborder le sujet avec un ton un peu plus confiant. Même si le véritable soulagement de son cœur d'amateur de belles choses est la confirmation que la robe est bien pour elle et, cerise sur le gâteau, il s'agit visiblement d'une coordinatrice. Au final, tout revient dans son sens ! Il prend en note le lieu du concours dans un coin de sa caboche. C'est trop tôt pour songer à participer mais il peut toujours y aller jeter un coup d’œil et voir les figures récurrentes de la scène à Mhyone, non ?

Trop satisfait avec la tournure des événements, Callie ne remarque pas vraiment que son interlocutrice a fait une pause. Il l'entend reprendre le sujet de la robe pour des questions auxquelles il ne s'attendait pas vraiment. Sur le coup, le rouquin la regarde avec un air peiné, il lui tapoterait presque la tête avant de l'enrouler dans une couverture fluffy. Mais Callie est Callie. Il ne sait pas vraiment comment gérer ces questions, y'avait pas ça dans le manuel au commissariat ! Il n'en n'a peut-être pas l'air, avec sa tête de Magicarpe hors de l'eau, et pourtant qu'est-ce qu'il panique. Intérieurement l'homme s'est flagellé vingt fois avant de s'immoler sur la place publique pour tout dire.

Mais les lèvres de la miss repartent à animer le dialogue empêchant le rouquin de penser à un éventuel retrait qui lui aurait permis d'éviter de rajouter de l'huile sur le feu. Il est toujours droit quand il encaisse la remarque sur la façon dont son attention s'est attardée sur la robe de la demoiselle mais ses joues le vivent moins bien et se font un peu plus brûlantes. Elisthel, puisque c'est son prénom, le remercie cependant de quoi le faire se sentir franchement bête. Tout de suite il se fait moins grand et lui offre un sourire timide qui témoigne de son mal à l'aise qui est encore et malgré tout d'actualité.

▬ De rien.

C'est la première chose qu'il arrive à dire. Sa bouche a l'air horriblement sèche sous le stress alors il sort ce qui est le plus logique, ce qui ne demande pas que le rouquin s'explique. Il sait qu'il va devoir se corriger pour que la demoiselle ne complexe pas devant la robe qui lui plaît tellement. Ce serait bien triste de déprimée une collègue avant un concours en plus. Alors il lâche un petit soupir mêlant amusement et résignation avant de bien vouloir tendre une de ses mains gantées pour se présenter en bonne et due forme, l'autre main s'afférant à ôter son Fedora.

▬ Callisto, je prévois aussi de participer à des concours.

Une main tendue, l'autre occupée à enlever son fedora pour saluer un peu plus poliment et le tour est joué. Un prénom à placer sur un visage et une profession c'est bien suffisant. Il ne pensait pas en donner tant. Puis ce n'est pas la première fois qu'il se retrouve dans une situation aussi embarrassante à cause de son attrait pour les vêtements, ce n'est sûrement pas la dernière. Il aimerait que tout soit aussi facile que quand il échangeait avec les dames de la maison de retraite. Quand il en accostait une pour la complimenter sur son chemisier, on le remerciait d'avoir pris la peine de remarquer que ce dernier était neuf. Il était content que ça les touche, aujourd'hui les gens trouvent ça légèrement étrange, quelqu'un qui fait aussi attention à ce qu'ils portent. Sans le connaître, il pourrait très bien être un sociopathe.

▬ Et désolé je me suis mal exprimé. Je ne doute pas un instant que cette robe t'ira. .. Bon j'avoue être curieux pour la coiffure par contre. Tu comptes laisser tes cheveux comme ça ?

Il essaye de ne pas le dire de façon trop rude en choisissant de ne pas accentuer un mot plus qu'un autre. Il s'est rapproché aussi, une fois son chapeau remis à sa place. Le rouquin lui tourne même autour quand il remarque avoir récupéré sa main, faisant à nouveau claquer ses talons au salon mais de façon moins rythmée. Finalement il s'arrête au bout de son sixième tour pour lui faire face les bras croisés, le visage tordu sous la réflexion. Ce n'est comme si sa coiffure actuelle cacherait, gâcherait le dos nu. Mais la demoiselle change autant de style vestimentaire, est-ce que le reste suit ? .. Est-ce qu'il peut poser une question sur les chaussures ou va-t-il vraiment finir par l'effrayer s'il continue comme ça ? .. Allé une dernière pour la route.

▬ Bonne chance pour le concours, d'ailleurs.

Qu'il souffle sans trop savoir pourquoi cet encouragement a pris la place d'une énième interrogation même si ce n'est pas si grave. Il peut bien être sympathique de temps à autre, ça ne lui fera pas de mal. Même si à sourire comme ça il commence à avoir vachement mal aux joues.

code by lizzou

Re: Les goûts et les couleurs [Callisto]
Jeu 14 Juil 2016 - 22:03
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Vu le style vestimentaire du garçon, la jeune femme aurait sans doute pu deviner qu'il avait l'intention de concourir lui aussi. Il se distinguait des autres, de ceux dans la foule, comme peu de gens savaient le faire. Et il s'appelait Callisto. Elisthel se savait intimidée. Elle ne savait pas trop pourquoi, en revanche. Parce qu'il était beau ? Parce qu'il était original ? Quoi qu'il en soit, la jeune femme fut soulagée qu'il avoue que la robe lui irait sans doute bien. Elle n'avait pas vraiment envie de se ridiculiser une fois sur scène, et même si ça venait d'un parfait inconnu, au moins, quelqu'un trouvait cela adapté. Cette histoire de prestation la rendait plus nerveuse que ce qu'elle avait bien voulu croire, et tout l'entraînement du monde n'avait clairement pas été suffisant. Et à mesure qu'il progressait dans la conversation, elle réalisa qu'elle n'avait pas pensé à sa coiffure.

« A dire vrai, je n'y avais pas pensé. Je ne pense pas que je les laisserais tel quels, mais je n'ai pas encore réfléchi à ce que je pouvais faire... »

La jeune femme réfléchissait activement. L'homme devant ses yeux ne ressemblait pas à tout ceux qu'elle avait connu jusque là. Son intérêt pour les vêtements et les accords à faire avec la tenue lui étaient totalement nouveau, ce qui la perturbait. Cela dit, sa curiosité avait été vaguement piquée. Elle ne savait trop comment réagir à cela ou même si elle pouvait se risquer à poser davantage de question. Elle décida de commencer en douceur, vers quelque chose de naturel. Cela lui paraissait approprié.

« Tu vas participer à des concours aussi ? Pourquoi ne t'es tu pas inscrit au concours de Bord-au-Vent, alors ? »

Ce n'était peut être pas très poli de le demander aussi ouvertement, mais la jeune femme n'était pas réputée pour son tact. Elle était souvent trop directe, et bien qu'on lui ait souvent fait la remarque, cette habitude n'avait jamais changée. Un peu nerveuse par son propre comportement, elle jouait avec ses mains de manière peu naturelle, mais décida d'embrayer rapidement.

« Enfin, si ça t'intéresse, tiens. Elle farfouilla un instant dans ses poches avant de tendre au garçon une petite carte de visite. C'est la carte du magasin où j'ai acheté la robe. Si jamais tu es intéressé pour des costumes, ou autre... Tu y trouveras sûrement ton bonheur ! »

Puis, la dresseuse lui sourit. Elle espérait qu'il ne la trouve pas trop bizarre. En tout cas, ce papotage  l'avait interrompue dans son action précédente, qu'elle avait totalement oublié. Elle savait qu'elle était partie pour faire quelque chose, mais quoi ? Impossible de se souvenir. Haussant les épaules, elle finit par conclure que ce ne devait pas être si important que cela, qu'elle finirait bien par s'en rappeler. En attendant, pourquoi ne pas rester un peu plus ?


HRP - Je suis vraiment navrée pour le temps et la longueur de la réponse. Je comprendrais si tu souhaites couper court au RP pour passer à autre chose, ce n'était vraiment pas sympa pour toi :/ J'ai eu du mal à répondre, j'ai manqué d'inspiration. J'ai fini par trouver quelque chose qui me plaisait, mais ce n'est pas folichon.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Les goûts et les couleurs [Callisto]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: