:: Ile Mirabèce :: Médéa Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après l'effort, vient le réconfort... [Timothy]

avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Mar 14 Nov 2017 - 18:58
Isara Nymly




Après l'effort,
vient le réconfort...

J’étais encore sous le choc de tout ce qui s’était passé et je ne réalisais pas vraiment. Ma main me brulait un peu à cause de la gifle que je venais de donner et je la regardais sans vraiment comprendre ce qui m’avait pris. Elle était rouge ce qui démontrait également de la force de mon coup. On est tous d’accord qu’elle l’avait largement mérité mais de base je n’étais pas si violente. Oui, je pouvais facilement m’énervée dès que je trouvais uns situation injuste, en particulier si cela concernait des Pokémons. Mais je crois bien que c’était la première fois que je frappais quelqu’un, enfin d’aussi loin que je me souvienne.

J’étais dans le hall du Centre Pokémon et je regardais par la vitre l’agitation extérieur. J’étais plutôt contente de ne plus en faire partie. Les rangers arrêtaient un à un les membres de la team Anima présent à Médéa. Les civils qui n’avaient pas participés au combat observaient la scène, curieux maintenant que le danger était écarté. Si je n’avais pas été autant perdu dans mes sentiments, je crois bien que cela m’aurait énervé. Savoir que Mimy était entre les mains des infirmières parce qu’elle avait eu le courage de se battre alors qu’eux étaient resté bien gentiment cachés chez eux était insupportable.

« Misérables… »

J’allais d’ailleurs me retourner afin de plus avoir à contempler ce triste spectacle quand j’aperçus Timothy qui marchait dans ma direction. Il faut dire que sa Mimiqui bien que plus puissante que la mienne ne s’était pas plus relevée de l’attaque du Milobellus. Mais c’était aussi bien qu’il approche, je lui devais des remerciements. Après tout, c’est son Pokémon qui s’était interposé quand j’étais devenue la cible de l’idiote à la tête de l’attaque contre cette ville…


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Timothy Boote
Région d'origine : Unys
Dim 31 Déc 2017 - 18:14
Timothy Boote
Enfin c’était fini… Je ne m’attendais pas à une telle attaque de la part de la Team Anima sur Médéa, mais heureusement celle-ci avait échoué. Ils étaient arrivés en nombre, mais Médéa ne s’était pas laissé faire. Les habitants de la ville, des gens de passages, les rangers, Chris Kill et moi-même avons réussi à leur tenir tête et à finalement les mettre hors d’état de nuire. Le chef des rangers avait procédé à l’arrestation de la responsable de l’escadron criminel qui s’en était pris à notre ville. Ses sbires étaient quant à eux mis aux arrêts les uns après les autres par les rangers de Chris. J’observais les alentours avec attention pour m’assurer que les arrestations se passaient dans le calme. On ne sait pas ce qui aurait pu se passer pendant ce temps là et en tant que champion, je me devais de rester jusqu’à la fin de l’intervention dans le cas où ma présence serait requise. Plus le temps avançait, plus il y avait de monde dans les rues de la ville. Les gens sortaient des bâtiments où ils s’étaient mis aux abris pour venir voir ce qu’il se passait. J’aurais préféré qu’ils restent à l’intérieur pour le moment puisque ça nous aurait permis d’y voir plus clair dans les arrestations, mais je n’avais pas l’autorité nécessaire pour les faire rentrer chez eux. Certains de ces spectateurs avides du spectacle que constituait la fin de la Team Anima m’adressait la parole de temps à autre quand je passais près d’eux pour me remercier de les avoir défendus. Je ne prenais pas le temps de leur répondre puisque j’avas autre chose à faire pour le moment, je faisais comme-ci je ne les avais pas entendus, c’était ce qu’il y avait de plus simple. De toute façon, je n’étais pas seul à protéger la ville, loin de là ! Alors ce n’était pas parce que j’étais le champion et donc quelqu’un de médiatique qu’il fallait se comporter différemment avec moi.

Avant de commencer à vérifier que tout se passait bien, j’avais fait revenir Altesse dans sa pokéball pour m’assurer qu’elle ne souffrirait pas davantage que ce qu’elle avait déjà subi. Tous mes pokémons avaient vaillamment combattus et s’étaient pris des coups, mais c’était clairement ma Mimiqui qui avait été la plus blessée dans la bataille. J’avais très envie de l’emmener rapidement au Centre Pokémon qui était juste à côté, mais je ne pouvais pas laisser en plan ma mission de sécurisation. Le rôle de champion venait avec des devoirs qui m’obligeaient de temps à autres à faire des sacrifices et actuellement le moment était l’un d’entre eux. L’état d’Altesse me stressait vraiment alors les sbires d’Anima n’avaient pas intérêt à faire de vague et à se laisser arrêter le plus paisiblement possible s’ils ne voulaient pas payer pour ta la frustration que j’avais accumulée depuis un long moment déjà. Malheureusement pour un sbire quelque peu récalcitrant à se faire passer les menottes, c’est sur lui que s’est tombé. Je pensais que tout était enfin terminé et je me dirigeais donc vers le Centre Pokémon lorsque j’ai croisé sa route juste devant l’entrée de celui-ci. J’étais accompagné de mes sept pokémons encore en état de se battre qui se trouvaient juste derrière moi. Le voyant se débattre dans tous les sens, j’ai juste fait un signe de main à Vicomte qui n’attendait qu’une situation comme ça lui aussi. Mon Ossatueur n’a pas perdu une seconde pour allumer son os et partir en courant vers le sbire qui refusaient de se rendre. Arrivé à son niveau, il a fait un bon comme je ne l’avais jamais vu faire avant de lui asséner un violent coup de son os sur le dessus du crane. Le criminel n’a pas résisté et s’est effondré au sol inconscient sous le choc. Voilà une bonne chose de faite ! Malheureusement pour lui, j’étais énervé et j’ai donc laissé mon pokémon d’Alola faire pendant quelques secondes avant de l’arrêter. Vicomte a donc eu le temps de le frapper plusieurs fois de son os un peu partout sur le corps. Estimant qu’il en avait eu assez, j’ai à nouveau fait signe à Vicomte pour lui signaler de s’arrêter avant de reprendre ma route vers le Centre Pokémon.

En entrant à l’intérieur de celui-ci, mon regard à balayer la pièce et j’ai pu repérer Isara qui se trouvait près d’une fenêtre, elle avait donc certainement pu assister à la violence de mon Ossatueur… Arf… Tant pis, c’était fait de toute façon. Je ne me suis pas tout de suite dirigé vers elle puisque j’ai commencé par me rendre auprès de l’infirmière où j’ai fait revenir tous mes compagnons dans leurs pokéballs avant de les lui tendre pour qu’elle s’occupe d’eux et soigne leurs possibles blessures. Une fois fait, je me suis rendu auprès d’Isara pour lui dire :

-Salut Isara, tout va bien ? Toi et tes pokémons n’avez pas été blessés pendant l’attaque j’espère ? En tout cas, merci de nous avoir aidé à les arrêter !


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Dim 14 Jan 2018 - 15:27
Isara Nymly




Après l'effort,
vient le réconfort...

Sur le chemin du Centre, il ralentit afin d’aider à arrêter l’un des derniers sbires qui continuaient de se débattre. L’un de ses Pokémons attaqua… sauvagement le traitre et le mit à terre. Il n’était pas prêt d’essayer de s’enfuir celui-là, il faudrait déjà qu’il reprenne conscience. Un sourire mauvais m’échappa. Je n’en avais pas forcément l’air comme ça, mais je pouvais être une vraie garce à l’occasion et surtout quand on torturait les Pokémons sous mon nez. C’est d’ailleurs ce qui avait valu sa baffe à l’autre teigne. J’étais donc plutôt satisfaite d’avoir pu voir la scène qui venait de se dérouler ! Je regrettais presque de voir Timothy faire un signe pour stopper son partenaire avant de poursuivre sa route dans ma direction. Mais bon, ses Pokémons avaient besoin de soin et en particuliers, sa Mimiqui. C’était bien évidemment prioritaire… Je le vis d’ailleurs les confier à l’infirmière qui s’approchait avant de se tourner vers moi.

- Salut Isara, tout va bien ? Toi et tes Pokémons n’avez pas été blessés pendant l’attaque j’espère ? En tout cas, merci de nous avoir aidé à les arrêter !

Surprise, je regardais le Champion en me demandant s’il était sérieux. Il ne semblait pourtant pas du genre à arrondir les angles pour respecter les conventions. Mais après tout, je ne le connaissais que très peu, donc je l’avais peut-être jugé rapidement. Si l’un de nous devait remercier l’autre, c’était plutôt à moi de le faire. J’avais agis stupidement, je m’en rendais bien compte et il m’avait protégé sans même hésiter un seul instant.

« Euh… Je n’ai rien fait et j’ai plus été une gêne qu’autre chose ! »

C’était dans mon caractère d’être honnête et de dire ce que je pensais même si ça n’allait pas dans mon sens. Mes commentaires sarcastiques n’étaient pas seulement réservés à mes interlocuteurs, j’en étais tout autant la cible s’il le fallait.

« D’ailleurs, c’est plutôt à moi de te remercier… Sans toi, j’aurais pris l’attaque de plein fouet… »

Après avoir vu les deux Mimiqui tomber et ne pas se relever, je m’étais interposée pour protéger Mimy, mais aussi Altesse. Je ne supportais pas de voir un Pokémon souffrir sans rien faire, même si ce n’était pas forcément l’un des miens. J’étais presque certaine que j’aurais agi de la même façon si Mimy n’avait pas été au milieu du terrain. Mais je reconnaissais aussi que cela n’avait pas été malin, Timothy avait bien mieux réagi que moi et c’est grâce à lui, au final que les deux petits spectres s’en étaient sortis…

« Mimy est toujours avec les infirmières, donc je ne sais pas trop. Et Altesse, ça va ? »

Autant je pouvais facilement oublier le patronyme d’un dresseur, autant jamais je n’oublier celui d’un Pokemon ! Même si je n’avais rencontré Altesse qu’une fois et il y a de cela un moment, je me souvenais très bien d’elle !


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Timothy Boote
Région d'origine : Unys
Sam 27 Jan 2018 - 1:34
Timothy Boote
J’étais arrivé aux côtés d’Isara après avoir déposé mes pokémons à soigner pour aller prendre des nouvelles d’elle suite à tous les évènements qui venaient de secouer la ville. Après tout, elle s’était retrouvée au centre de l’action et avait risqué sa vie ainsi que celle des pokémons dans cette attaque. Je lui devais d’aller voir comme elle allait puisque c’était réellement le minimum que je pouvais faire. La jeune dresseuse avait l’air surprise de me voir arriver à ses côtés pour lui demander cela puisqu’elle a ouvert d’énormes yeux en m’entendant. Son expression était assez amusante et je n’ai pas pu m’empêcher de sourire légèrement en la voyant. Néanmoins, j’ai rapidement repris un visage neutre puisque la situation n’était pas propice à une telle expression. Après tout, nous étions entourés de pokémons blessés de tous les côtés, ce n’était vraiment pas une vision qui permettait de sourire, bien au contraire même. Je m’en voulais vraiment énormément ! S’ils avaient été blessés, c’est que j’avais échoué dans mon rôle de champion de la ville qui impliquait que je devais être en première ligne pour la défendre dans ce genre de situation. Je doutais vraiment de ma capacité à occuper une telle position suite à cette situation terrible. Enfin, ce n’était pas le moment d’y penser ! Médéa avait toujours besoin de son champion et c’était moi donc il fallait que je me ressaisisse et agisse en tant que telle pour le moment. J’aurais bien le temps de décider de mon avenir lorsque les choses se seraient calmées et que je serai certain qu’il n’y avait plus de risque pour la ville.

Comme pour couper le fil de mes pensées, Isara a pris la parole sans pour autant répondre à mes questions concernant sa santé et celle de ses pokémons. En effet, elle m’a dit d’une voix assez hésitante qu’elle n’avait rien fait mis à part gêner. J’étais étonné de l’entendre parler de la sorte et ça devait se voir puisque j’ai plissé les sourcils en l’entendant. Certes, c’est vrai qu’elle n’avait pas été d’une très grande utilisé, mais elle ne m’avait pas gêné pour autant étant donné que sa présence ne m’avait en rien empêché de faire tout ce que je voulais dans cette bataille contre la Team Anima. Pour moi, elle avait fait preuve d’un courage exemplaire en osant s’interposer physiquement contre la commandante de l’attaque sans craindre le pokémon de celle-ci. Personnellement, je n’aurais jamais osé y aller de la sorte, je me suis contenté de rester cacher derrière mes pokémons qui faisaient tout le travail. Néanmoins, il faut reconnaître que son courage pouvait aussi être interprété comme de la bêtise et des envies suicidaires puisqu'elle avait réellement risqué sa vie dans cette situtation.

Isara est d’ailleurs revenue sur ce moment puisqu’elle m’a dit que c’était à elle de me remercier puisque je l’avais protégé de l’attaque dirigée vers elle. Enfin, Seigneur l’avait fait sous mon ordre, mais sa revenait au même. Effectivement, il est vrai que c’était une bonne chose que j’ai réagi rapidement et que mon Moyade soit à proximité puisque, dans le cas contraire, je n’ose pas imaginer ce qui aurait bien pu arriver à la demoiselle qui se tenait face à moi. Cette attaque Hydroqueue l’aurait très certainement gravement blessée, et ça, dans le meilleur des cas… Finalement, Isara a répondu à une de mes questions en me donnant des nouvelles de Mimy sa Mimiqui. La type Spectre était toujours en train de faire soigner, ce qui signifiait que l’attaque qu’elle avait reçue avait vraiment provoquée de sérieux dégâts. Ça ne me rassurait pas puisqu’Altesse était probablement dans le même état étant donné qu’elle avait été touchée par la même attaque que la camarade de mon interlocutrice. Cette dernière devait d’ailleurs penser la même chose que moi puisqu’elle a fini en me demandant des nouvelles de ma propre Mimiqui. Suite à sa demande, je n’ai pas perdu de temps pour lui répondre :

-Je viens de la laisser aux soins de l’infirmière, mais elle n’avait vraiment pas l’air en bonne état quand je l’ai laissée. J’imagine qu’elle est dans le même état que Mimy quant tu l’as amenée. Cette attaque était vraiment violente et d’une puissance terrifiante.

Suite à cela, je n’ai pas pu m’empêcher de me taper le front en grognant entre mes dents :

-Il y a vraiment eu trop de pokémons blessés, c’est terrible ! J’ai échoué à protéger la ville et ça m’énerve ! Je suis vraiment un champion en carton… Enfin, pas la peine de me remercier pour l’intervention de mon Moyade, c’était tout à fait normal. Je n’allais pas te laisser te prendre l’attaque alors qu’elle n’allait pas blessé mon Seigneur, mais au contraire le soigner grâce à son talent.


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Ven 9 Fév 2018 - 17:29
Isara Nymly




Après l'effort,
vient le réconfort...

-Je viens de la laisser aux soins de l’infirmière, mais elle n’avait vraiment pas l’air en bonne état quand je l’ai laissée. J’imagine qu’elle est dans le même état que Mimy quand tu l’as amenée. Cette attaque était vraiment violente et d’une puissance terrifiante.

Je n’avais pas envie de m’attarder plus sur cette pensée. J’étais particulièrement inquiète pour mon compagnon et je comptais désespérément les minutes depuis que je l’avais remise entre les mains des infirmières. Je me rendais bien compte qu’elles étaient bien plus compétentes que moi afin d’aider Mimy pour l’instant mais je ne supportais pas d’être loin de mon Pokémon et encore de ne pas savoir comment elle allait après l’avoir vu tomber et ne pas se relever. Timothy avait raison, l’attaque qu’avait subi les deux Mimiqui avait été particulièrement violente et ce n’était pas étonnant que les deux spectres soient dans un état aussi grave. Cependant, je ne pouvais m’empêcher de m’en vouloir. Si Mimy s’était retrouvée au milieu du champ de bataille c’est parce que je l’y avais envoyé alors qu’elle n’était pas prête. J’aurais mieux fait de rester en dehors de tout ça et de laisser les combattants s’en occuper…

-Il y a vraiment eu trop de Pokémons blessés, c’est terrible ! J’ai échoué à protéger la ville et ça m’énerve ! Je suis vraiment un champion en carton… Enfin, pas la peine de me remercier pour l’intervention de mon Moyade, c’était tout à fait normal. Je n’allais pas te laisser te prendre l’attaque alors qu’elle n’allait pas blesser mon Seigneur, mais au contraire le soigner grâce à son talent.

Bien trop choquée par le discours de mon interlocuteur, je ne prêtais même pas attention à la fin. Je me stoppais à ces premiers propos et je le regardais ahurie.

« Tu es sérieux ? »

J’avais loupé une étape sans trop savoir laquelle. Comment pouvait-il sérieusement penser qu’il avait échoué ou bien qu’il n’assurait pas son rôle de Champion ?! Après tout, il s’était précipité à la rencontre de la team Anima, n’avait pas hésité à combattre et à se mettre lui et ses Pokémons en danger afin de protéger la ville et ses habitants. Les mêmes qui étaient restés planqués jusqu’à la fin et qui étaient ensuite sortis de leur demeure quand tout allait bien histoire de faire les curieux et d’avoir quelque chose de croustillant à raconter quand ils croiseraient une connaissance à la boulangerie…


« Hum, je ne suis pas du tout d’accord. Personnellement, j’ai surtout vu un courageux champion qui allait au-devant du danger afin de protéger la ville qui lui a été confié… »


Comme toujours avec moi, mes propos étaient maladroits et je n’arrivais pas à exprimer correctement ce que je ressentais et ce que je pensais. Je me rapprochais de lui et posais ma main sur son avant-bras dans un geste affectueux. Cela ne me ressemblait pas mais il me semblait important que Timothy comprenne qu’il n’avait rien à se reprocher.

« Toutes les personnes à Médéa, moi encore plus, te doivent beaucoup ce soir, tu nous as sauvé en te mettant toi et tes Pokémons en danger et c’est déjà bien plus que ce que beaucoup auraient fait à ta place… »


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Timothy Boote
Région d'origine : Unys
Mer 14 Fév 2018 - 23:55
Timothy Boote
Je venais de lâcher toute la frustration que je ressentais à mon encontre suite à tout ce qu’il s’était passé. J’estimais n’avoir pas été efficace et j’avais tout dit à Isara sur ce que j’en pensais. D’après l’expression de son visage et le regard plein d’incompréhension qu’elle m’adressait, j’ai vite compris qu’elle ne s’attendait pas à une telle remarque de ma part. Il faut dire que c’était la première qu’elle devait voir mon côté incertain et loin d’être sûr de moi-même. Quand j’ai fini de parler, mon interlocutrice n’a pas perdu une seconde avant de me demander si j’étais sérieux. Je devais avoir la même expression faciale qu’elle quelques instants auparavant puisque je ne m’attendais pas à ce qu’elle me parle de la sorte. C’était bien la première que je la voyais avec autant de force dans la voix et de confiance en elle-même. Habituellement, elle était bien plus réservée et délicate dans sa façon d’être et de parler.

Après quelques secondes de silence durant lesquelles, on s’est tous les deux regardés en se demandant ce qu’il pouvait bien se passer dans l’esprit de l’autre pour penser et parler de la sorte, Isara a repris la parole pour me dire qu’elle n’était absolument pas d’accord avec ce que je venais de dire. Pour elle j’avais fait preuve du courage en faisant face au danger pour protéger la ville. Sur ce point, elle n’avait pas tort, je m’étais mis en danger, mais quand on voit à quel point les résultats n’étaient pas concluants, ce n’était pas forcément une bonne chose que ce soit moi qui m’en sois occupé. Je suis sûr qu’à ma place, les autres champions auraient mieux géré la situation et évité qu’autant de pokémons et dresseurs soient blessés par la Team Anima. D’ailleurs, à ce propos, il faudrait que je prenne des nouvelles de tous mes collègues assez rapidement, c’est-à-dire dès que je serai de retour à l’arène. Je savais que les villes de certains d’entre eux avaient aussi été attaquées et je voulais en prendre des nouvelles pour m’assurer que tout c’était au moins aussi bien fini qu’à Médéa avec l’arrestation de tous les sbires et de leur commandante.

Après une nouvelle pause dans ses paroles, mon interlocutrice s’est approchée de moi avant de poser sa main sur mon avant-bras. Alors là, je devais avoir des yeux ronds comme des soucoupes puisque je n’aurais jamais pu imaginer Isara agir de la sorte. Heureusement que je n’avais plus mes anciens problèmes de timidité puisque là je pense que je serais tombé dans les vapes immédiatement. Suite à ce mouvement de sa part, je n’ai pas pu m’empêcher de la regarder avec un regard curieux pour comprendre ce qui avait bien pu lui passer par la tête pour qu’elle fasse ça. Ses propos expliquèrent tout ce qu’elle pensait puisqu’elle m’a expliqué qu’elle et les habitants de Médéa me devaient beaucoup à mes pokémons et moi puisqu’on s’était mis en danger pour eux. J’ai acquiescé lentement avant de lui adresser un léger sourire et de lui répondre :

-Merci c’est gentil, mais malheureusement ce n’est pas tout à fait vrai. Oui, je me suis mis en danger pour protéger la ville, mais je n’étais pas tout seul. Tu étais là toi aussi et toute l’équipe des rangers avec Chris aussi. C’est surtout à eux qu’on doit les arrestations de la Team Anima d’ailleurs. Sans eux, je n’aurais rien pu faire du tout. Je les ai plus soutenus qu’autre chose je pense. Enfin, de toute façon je ne vais pas pouvoir m’empêcher de penser que j’aurais pu faire mieux et me rendre plus utile.

Suite à ces quelques mots, j’ai fait quelques pas en direction d’un canapé à proximité pour m’y assoir, retirant mon bras de sous la main d’Isara par la même occasion. Une fois installé, j’ai poussé un long soupir de contentement. Qu’est-ce que ça faisait du bien de pouvoir se poser après toutes ses péripéties. Quelques instants de silence plus tard, j’ai repris la parole pour demander à Isara :

-Je suis désolé que tu te sois retrouvé au milieu de tout ça. Tu n’as vraiment pas choisi le bon jour pour venir à Médéa. Normalement c’est une ville vraiment sympa ! D’ailleurs, qu’est-ce qui t’a fait venir aujourd’hui ?


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Mer 16 Mai 2018 - 19:22
Isara Nymly




Après l'effort,
vient le réconfort...

Je remarquais assez rapidement le malaise du jeune homme aussi j’enlevais immédiatement ma main de son bras comme si le contact m’avait brulé. Et je sentis à la chaleur de mes joues que je devais quelque peu rougir. J’étais mal à l’aise de m’être laisser aller à une telle familiarité mais je devais beaucoup à Timothy. Puis bon avec tout ce qu’on avait traversé ces dernières heures, j’avais perdu la plupart de mes repères.

-Merci c’est gentil, mais malheureusement ce n’est pas tout à fait vrai. Oui, je me suis mis en danger pour protéger la ville, mais je n’étais pas tout seul. Tu étais là toi aussi et toute l’équipe des rangers avec Chris aussi. C’est surtout à eux qu’on doit les arrestations de la Team Anima d’ailleurs. Sans eux, je n’aurais rien pu faire du tout. Je les ai plus soutenus qu’autre chose je pense. Enfin, de toute façon je ne vais pas pouvoir m’empêcher de penser que j’aurais pu faire mieux et me rendre plus utile.

Je comprenais son point de vue puisque j’étais moi-même en train de m’auto flageller quand il était venu à ma rencontre. A mon humble avis dans ce genre de cas, on finissait toujours par regretter nos actes et surtout par refaire toute la scène en se disant j’aurais dû faire ça à ce moment-là. Il était difficile d’être parfait et encore plus dans l’urgence…

-Je suis désolé que tu te sois retrouvé au milieu de tout ça. Tu n’as vraiment pas choisi le bon jour pour venir à Médéa. Normalement c’est une ville vraiment sympa ! D’ailleurs, qu’est-ce qui t’a fait venir aujourd’hui ?

« Ne t’en fait pas, je ne jugerai pas la ville à ce que j’en ai vu cet après-midi. Surtout que ça fait plusieurs jours que je suis arrivée. »

D’ailleurs j’essayais de me rappeler ce qui m’avait mené ici au départ mais impossible de m’en souvenir. Je supposais que c’était juste une étape de plus à mon périple. Après tout, de base, je faisais le tour de Mhyone accompagnée de Mimy à la recherche d’autres amis ou pour sauver les Pokémons. Mes grandes idées venaient de se casser la figure… Dans les jours à venir, j’allais sacrément cogiter…

« Je n’avais pas de raisons particulières de venir… Oh mais tiens, l’autre jour j’ai aidé à trouver la cause des coupures d’électricité. Maintenant que j’y pense l’annonce faisait mention d’une possible accusation contre toi donc ça devrait te soulager de savoir que c’est réglé… »

Ce n’était pas dans mes habitudes de parler autant, il faut croire que décidément cette journée m’avait chamboulé !


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Timothy Boote
Région d'origine : Unys
Mar 31 Juil 2018 - 4:03
Timothy Boote
Je venais de dire à Isara qu’il ne fallait pas qu’elle ait une mauvaise image de Médéa à cause des évènements qui venaient d’avoir lieu car la ville n’était pas du tout dans cet état là habituellement. Heureusement, la jeune femme m’a assuré qu’elle n’allait pas juger la ville sur ce qu’il s’était passé durant cet après-midi que l’on peut décrire comme très particulier… Selon ses propos, elle y aurait déjà passé plusieurs jours. C’était plutôt une bonne chose puisque ça voulait dire qu’elle avait eu l’occasion de découvrir la ville dans une situation bien plus agréable et ainsi la voir comme elle est réellement dans toute sa splendeur ! Elle s’est ensuite occupée de répondre à la question que je lui avais posée concernant la raison de sa venue dans la plus grande ville de Mirabèce. Il semblerait qu’elle soit venue sans raison particulièrement, sûrement sur un coup de tête alors. Ce n’était pas spécialement étonnant, j’ai longtemps voyagé comme ça dans l’archipel avant que je n’obtienne mon poste de champion et que, par conséquent, je me retrouve obligé de me sédentariser dans mon arène à Médéa.

Elle a ensuite fait allusion à un évènement assez ressent dont j’avais beaucoup entendu parler étant donné les nombreuses perturbations qu’il a provoqué à Médéa pendant au moins un mois. En effet, elle me parlait des innombrables coupures de courant à répétitions. C’est vrai qu’elles avaient été bien embêtantes toutes ces coupures, mais le problème avait finalement été résolu puisque du jour au lendemain il n’y avait plus eu la moindre interruption de l’alimentation électrique. Je ne m’étais pas particulièrement intéressé au pourquoi du comment elle avait fini par stopper, mais d’après ce que je comprenais des propos d’Isara, elle n’y était pas pour rien. Elle m’a, en effet, annoncé qu’elle avait participé à la recherche de la cause du problème. C’était donc grâce à elle que tout était revenu dans l’ordre, je pouvais vraiment la remercier puisque c’était tout de même bien plus agréable au quotidien d’avoir un réseau électrique sans soucis ! Mon interlocutrice m’a également rappelé que j’avais été mêlé de loin à toute cette affaire puisque certains habitants de la ville pensaient que j’étais derrière toutes ses coupures puisqu’elles coïncidaient bien avec mon arrivée à Médéa. Je me souviens d’ailleurs très bien de l’annonce déposée par certain d’entre eux dans laquelle j’étais traité de gothique avec une armée de Motisma. Je n’avais vraiment pas apprécié ces accusations, même si je ne leur en avais pas fait part. En tout cas, je suis bien content que la vérité ait été rétablie pour prouver que je n’y étais vraiment pour rien. Il fallait que je remercie Isara pour ce qu’elle avait fait, je lui ai donc dit :

-Oh ! Donc c’est grâce à toi qu’il n’y a plus de coupure alors ! Merci beaucoup ! Tu ne peux pas savoir à quel point ça fait plaisir, et pas uniquement parce qu’on m’avait accusé. C’est principalement parce que j’étais moi aussi affecté par les coupures que je suis content qu’elles aient été réglées. En temps que champion, j’aurais pu chercher la cause du problème moi-même, mais comme tu viens de le dire, ils sont nombreux à avoir cru que c’était de ma faute et à m’insulter ouvertement… Du coup, j’ai fait ma mauvaise tête et j’ai tout simplement refusé de les aider. Mais merci à toi d’avoir prouvé mon innocence !

Suite à ces quelques mots, j’ai adressé un grand sourire à Isara montrant toute ma sincérité. C’est quelques minutes plus tard que mon téléphone s’est mis à sonner. M’excusant auprès de la jeune fille, j’ai décroché pour savoir de quoi il pouvait bien s’agir. Hochant de la tête, j’ai confirmé ma venue immédiate et j’ai raccroché. Je me suis alors levé de ma chaise en disant à mon interlocutrice :

-Je suis désolé, mais je dois te laisser. C’était les officiels de la Ligue et il va y avoir une réunion d’urgence avec les autres champions pour discuter de la situation. Je suis obligé de partir tout de suite pour l’arène si je ne veux pas rater ma visioconférence. Est-ce que je peux abuser et te demander de dire à l’infirmière que je viendrais chercher mes pokémons un peu plus tard s’il te plaît. Merci d’avance et bonne fin de journée !

Suite à ces quelques mots, je lui ai adressé un signe de la main avant de partir en courant en direction de mon arène.

HRP:
 


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Mar 21 Aoû 2018 - 10:44
Isara Nymly




Après l'effort,
vient le réconfort...

-Oh ! Donc c’est grâce à toi qu’il n’y a plus de coupure alors ! Merci beaucoup ! Tu ne peux pas savoir à quel point ça fait plaisir, et pas uniquement parce qu’on m’avait accusé. C’est principalement parce que j’étais moi aussi affecté par les coupures que je suis content qu’elles aient été réglées. En tant que champion, j’aurais pu chercher la cause du problème moi-même, mais comme tu viens de le dire, ils sont nombreux à avoir cru que c’était de ma faute et à m’insulter ouvertement… Du coup, j’ai fait ma mauvaise tête et j’ai tout simplement refusé de les aider. Mais merci à toi d’avoir prouvé mon innocence !

Je comprenais le point de vue du champion, bien plus qu’il ne l’aurait pensé. A sa place, je n’aurais pas plus aidé alors qu’on m’accusait injustement. Par politesse, je m’éloignai de quelques pas quand je le vis prendre son téléphone afin de répondre. J’avais peut-être des manières assez rudes et directes mais je ne me serais pas permis d’écouter la conversation téléphonique du jeune homme.

-Je suis désolé, mais je dois te laisser. C’était les officiels de la Ligue et il va y avoir une réunion d’urgence avec les autres champions pour discuter de la situation. Je suis obligé de partir tout de suite pour l’arène si je ne veux pas rater ma visioconférence. Est-ce que je peux abuser et te demander de dire à l’infirmière que je viendrais chercher mes pokémons un peu plus tard s’il te plaît. Merci d’avance et bonne fin de journée !

Il ne me laissa même pas le temps de lui répondre mais je ne lui en voulais pas. En effet, la ligue Pokémon allait avoir du pain sur la planche pour remettre de l’ordre dans la région après ce coup d’état avorté. Surtout que j’avais pu remarquer à la télé que Médéa était loin d’être la seule ville touchée. La team Anima s’en étaient d’ailleurs pris à l’arène de Méridian et sa championne, j’avais aisément reconnu ma ville même si les images diffusées ne montraient que des ruines. Mes parents habitaient en dehors de la ville, mais les connaissant ils avaient pu se porter au secours d’Elise. Alors que je sortais mon téléphone, l’infirmière revient vers moi, mon Mimiqui dans ses bras. Elle semblait allait bien mieux, ce qui m’enleva déjà un énorme poids de la poitrine. J’en profitais pour passer le message de Timothy. Je les lui aurai volontiers ramené moi-même car il allait être suffisamment occupé à tenter de remettre de l’ordre avec le reste de la ligue, surtout maintenant qu’on savait que le gouvernement de Mhyone était corrompu. Mais il y avait peu de chances qu’on me confit les pokémons du champion de la ville aussi facilement. Je repris donc la route de l’auberge où j’avais laissé mes affaires. J’en profitais aussi pour appeler mes parents. Comme je l’avais pensé, ils n’avaient pu rester tranquillement chez eux mais ils allaient bien et c’était tout ce qui comptait. Je leur promis de passer les voir à l’occasion puis je raccrochais. Une fois mon sac prêt, je laissais Médéa derrière moi sans savoir que mes ennuis se faisaient que commencer…


©️ Halloween


HRP:
 





Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Ile Mirabèce :: Médéa-
Sauter vers: