:: Mhyone :: Nox Illum Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Samares et vents turbulents

avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Mer 22 Nov 2017 - 15:45
Jeremiah Summers
Il prend une inspiration.

Bloque.

Un. Deux. Trois. Quatre. Cinq. Six. Sept.

Et expire.

Enfin fini

Le voyage en avion est cauchemardesque. Trop de bruits, trop de gens, trop de lumières. On lui demande de parler. On lui demande de poser son bâton de pluie. On lui demande de mettre William dans sa pokéball. Il passe le voyage à tourner son bâton de pluie, en équilibre précaire sur la limite du meltdown.

Il ne perd pas l'équilibre.

L'avion se pose, les bruits diminuent, les gens s'en vont. Il trottine nerveusement, à la recherche d'un coin calme où se recentrer. Il ne sait pas trop quand ni comment, mais il est sorti de l'aéroport et s'est trouvé un coin tranquille entre deux bâtiments.

Il enfonce ses mains dans l'herbe.

Il expire.

Enfin fini

Une minute ou une heure plus tard, il se lève, secoue la terre accroché à sa robe, et sort la pokéball de William de son sac. Il commence enfin à se sentir excité d'être là. Il est temps de découvrir ce nouvel endroit non ?

La lumière aigue de la pokéball laisse place à une William visiblement bougonne. La pokéball, ce n'est pas trop son truc. Jem s'accroupit et lui gratouille la tête du bout du bâton. Un "bulba", William s'ébroue, et Jem sait que tout est pardonné. Sa bulbi était la plus excitée des deux à l'idée de venir ici, et n'a pas de temps à perdre à rester fâchée. Elle se met aussitôt à cavaler dans une direction aléatoire, prenant juste le temps de jeter un coup d'oeil par dessous son bulbe pour vérifier qu'elle est bien suivie. Jem pouffe et lui emboite le pas.

Il y a beaucoup de gens. Beaucoup de panneaux. Jem agite son bâton de pluie et trouve une navette conduisant en ville. Ca sonne comme un bon point de départ, "en ville". Il pourra sans doute trouver un plan de l'île, qui lui permettra de faire un plan de route, et peut-être même un plan d'action. Et ensuite, ils choisiront une route à prendre. Il y aura des pokémons sauvages pour William et des fleurs pour Jem. Peut-être les deux en même temps, qui sait ? Il fait beau, le vent est léger, ils ont toute la journée devant eux.

La ville n'est pas pire que l'aéroport.

C'est déjà un très bon point.

La navette les jette dans une gare routière. Des gens, des bruits, du béton, mais Jem s'accroche à son bâton, et William accroche sa liane à une bretelle de son sac pour que Jem ne se perde pas. Ils essaient de trouver un plan. Le problème, c'est qu'ils en trouvent quinze. Un plan de ville, un plan de lignes, un plan de région. Ils ont tous plein de couleurs qui crient, et il y en a même un avec des lumières orange. Jem secoue son bâton et fait claquer sa langue, mais ça n'aide pas vraiment.

Jem veut juste un chemin avec des pokémons pas trop méchants et quelques coquelicots. Sur les plans, il y a beaucoup de mots qui se croisent dans tous les sens, mais pas de "chemin avec des pokémons pas trop méchants et quelques coquelicots". Jem danse d'un pied sur l'autre. Il pourrait toujours aller droit devant lui et voir où ça mène. Ca marchait plutôt bien à la maison. Mais dans une région totalement inconnue, ce n'est pas forcément une bonne idée. Il a repéré un kiosque où il pourrait poser des questions. Mais il y a une longue queue. Non seulement Jem n'aime pas faire la queue (il y en a toujours un pour le coller, brrr), cela signifie que la personne de l'autre côté du comptoir n'aura pas la patience de le laisser taper ses questions.

Cela fait maintenant 10 ou 30 minutes que Jem secoue son bâton devant un plan de l'île. William commence à s'agiter, à tirer sur son sac. Elle veut bouger, très bien, il a compris.

Mais vers où ?

____

(Problème, truc à changer... n'hésite pas à me le dire !


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alnorra Foster
Région d'origine : Unys
Ven 24 Nov 2017 - 18:14
Alnorra Foster

Jeremiah Summers & Alnorra Foster
Samares et vents turbulents


Alnorra sortait de la chambre de l'hôtel qu'elle occupait avec son Mustébouée. La journée de la veille, après l'étrange incident au parc, avait été occupée à prévoir son voyage à l'avance. Le calme de la jeune femme ayant complètement disparu, elle hésitait entre les destinations, changeant d'avis aussitôt, la curiosité l'envahissait. Elle voulait tout voir tout de suite et cela n'était pas dans ses habitudes.

Finalement, après de longues heures de conversations solitaires, elle avait décidé de suivre les conseils du professeur Acacia et de partir à Médéa, profiter de ce festival organisé pour Halloween. Le problème était de partir de Nox Illum pour arriver à la destination convoitée et la demoiselle ne savait ni quelle route prendre, ni ou elle devrait monter dans le bâteau, ni même si un ferry lui permettrait d'y aller. Et pour la première fois, l'aide qu'elle trouvait habituellement sur son téléphone n'en était pas une, tant les choix qui s'offraient à elles étaient nombreux. Tout les avis divergeaient dans les nombreux commentaires qu'elle faisait défiler sur l'écran tactile du téléphone.

Finalement, elle prit la décision d'aller se renseigner de son propre chef, se dirigeant vers la gare routière de Nox Illum : un office de tourisme se trouvait non loin. Des professionnels seraient plus aptes à la renseigner que des dresseurs facétieux qui disaient à qui mieux mieux qu'il valait mieux voyager à dos de pokémon. C'était hors de question pour elle, ne possédant pas de compagnon capable de voler ou de la porter. Son premier et unique pokémon était un Mustébouée, qu'elle découvrait petit à petit durant leurs promenades et leurs premiers combats. Le mustélidé se montrait enjoué et curieux et surtout être une véritable pile électrique, à l'opposé du caractère de la rouquine. Mais la créature sur-excitée avait souvent besoin d'un bon somme pour se reposer de tout l'air qu'elle brassait constamment, aussi, Koca dormait énormément et Alnorra le laissait souvent dans sa pokéball pour qu'il se reposât lorsqu'ils étaient à l'extérieur.  

Mais ce n'était pas le cas aujourd'hui et la demoiselle, serrant son manteau contre elle, avançait dans la ville, son pokémon la devançant, courant par moments pour ensuite l'attendre, l'observant avec un regard indéchiffrable, l'air de dire : "Tu es trop lente, bouge-toi un peu !"
Au moins, la créature n'était pas farouche et ne lui attirerait probablement pas de gros problèmes d'élevage.

Finalement, la demoiselle arriva à la station, cherchant des yeux un guichet ou une longue file d'attente les attendait elle et Koca. C'est avec un soupir que la demoiselle s'en approcha, observant son pokémon du coin de l'oeil qui paraissait soudainement beaucoup pressé. Finalement il s'immobilisa en levant la tête vers sa maîtresse, se rapprochant d'elle de sa démarche pataude, la mine déconfite. Au moins était-il expressif.

"Ne t'en fais pas, tu vas pouvoir jouer pendant que je fais la queue." Lui dit la jeune fille en se penchant légèrement pour rapproche son visage du museau du mustélidé, le caressant juste sous le menton. "Tant que tu ne t'attire pas les mêmes ennuis qu'hier, n'est-ce pas ?"

Il n'en fallu pas plus au pokémon pour qu'il s'enfuit pour aller se rouler dans l'herbe, tandis que la rouquine allait rejoindre la queue, le regard rivé sur lui. Pataud lorsqu'il marchait sur deux pattes, les choses changeaient lorsque la créature se déplaçait sur ses quatre membres, se montrant alors beaucoup plus agile et cascadeur. Mais là ou il excellait, c'était dans l'eau et il lui avait fait une démonstration très impressionnante la veille. La jeune fille savait qu'avec un peu d'entraînement, il deviendrait un très bon pokémon.

C'est alors que le Mustébouée partit en courant, hors de la vue de la demoiselle qui quitta la file à regret. Alors qu'elle le cherchait des yeux, marchant à grandes enjambées, elle le retrouva en train de tourner autour d'un dresseur et de son Bulbizarre. Le jeune...garçon ? Il semblerait oui, bien qu'il portât une robe et un bâton de pluie, se tenait devant un tableau d'affichage, secouant son bâton. Le mustélidé semblait avoir été intrigué par l'étrange objet qu'agitait le jeune homme et le suivait des yeux comme des pattes, comme s'il comptait l'attraper. Le Bulbizarre à côté semblait calme. En deux grandes enjambées, la rouquine s'approcha.

"Koca, ne part pas comme ça ! J'ai eu peur ! S'exclama Alnorra en houspillant légèrement son pokémon. Elle se mit à genoux devant lui tandis que le mustélidé se tournait vers elle, l'air hagard. Je suis désolé, j'espère qu'il ne vous a pas trop embêté, ajouta-t-elle en levant les yeux sur son interlocuteur."



©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Lun 27 Nov 2017 - 18:42
Jeremiah Summers
Un "bulba" soudainement intéressé attire l'attention de Jem vers le sol. William a ce frétillement caractéristique qui l'anime à la vue d'un potentiel adversaire. Jem n'a pas à chercher bien loin pour trouver le centre de son attention. Un pokémon roux à quatre pattes s'est faufilé à travers la foule et fonce droit vers eux. Jem a un mouvement de recul lorsqu'il arrive à leur niveau et se dresse sur ses pattes arrière comme pour lui sauter dessus. William se place en protectrice devant lui, le défendant de faire un pas de plus. Heureusement, il ne leur faut pas longtemps pour comprendre tous les deux que le nouveau venu n'est pas là pour leur chercher des noises. Il pousse un couinement curieux, son regard fixé sur le bâton de pluie.

Jem sourit. Il remplace le mouvement distrait qui accompagne chacun de ses pas par un mouvement sec et expérimenté. Il tient le bâton à l'horizontale et produit un bruit de percussion qui ne ressemble pas du tout à de la pluie, mais n'en est pas moins intéressant. Le pokémon (un mustebouée, Jem finit par replacer ; ce n'est pas un pokémon courant à Kantô) semble doublement intéressé et tend les pattes pour tenter d'attraper l'instrument.

C'est à ce moment qu'une jeune femme sort de nulle part et dispute fermement le moustebouée. Sa dresseuse, sans doute ? Jem espère qu'il n'a pas attiré des problèmes au pokémon par inadvertance. Mal à l'aise, il garde son bâton de pluie contre lui et fait cliquer ses ongles contre le bambou.

La dresseuse s'excuse auprès de lui pour le dérangement. Jem n'a pas vraiment été dérangé, et secoue la tête pour signifier que ce n'est rien. Il ajoute un thumbs-up pour être sûr de s'être fait comprendre.

Il s'en voudrait que le mustebouée s'attire des problèmes. Il était juste curieux. Jem pointe vers son bâton, l'agite brièvement, et pointe vers le mustebouée avec un sourire. Le bref son renouvelle l'intérêt du pokémon. Sa réaction provoque chez Jem un bref grognement de rire. Il s'accroupit, puisqu'il est le dernier debout, et recommence à agiter le bâton devant les yeux du pokémon roux. Il ne refuserait jamais le meilleur son du monde à un public enthousiaste.

William se rapproche de lui, observant le moustebouée avec un soupçon de suspicion. Elle ne relâche pas sa garde, on ne sait jamais, ça pourrait être une ruse pour attaquer son dresseur !


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alnorra Foster
Région d'origine : Unys
Mer 29 Nov 2017 - 16:34
Alnorra Foster

Jeremiah Summers & Alnorra Northway
Samares et vents turbulents


Dans un réflexe protecteur, le Bulbizarre s’était mit devant son dresseur et empêchait Koca de s’en approcher, sans pour autant l’attaquer. Le petit pokémon roux et rusé tentait de feinter son adversaire de jeu pour quand même rejoindre l’inconnu et son bâton étrange, sans y parvenir. Les deux créatures faisaient peut-être la même hauteur, mais le Bulbizarre restait plus massif que le mustélidé, tout en longueur. C’est au moment ou l’étrange jeune homme au bâton de pluie se rendait compte que Koca n’était pas menaçant qu’Alnorra arriva, s’agenouillant aux côtés de son pokémon pour l’empêcher de nuire à l’étranger, se confondant alors en excuses.

Mais l’inconnu esquisse un mouvement de tête et lève son pouce, comme pour rassurer la dresseuse que se posait alors mille questions. Était-il muet ? A moins qu’il n’ait décidé de ne pas parler pour une raison particulière ? Et puis, pourquoi porte-t-il une robe alors qu’il est clairement un garçon ? Jeune certes, et de loin on pourrait le prendre pour une femme. Mais il s’agit bel et bien d’un garçon. Les interrogations faillirent franchir les lèvres de la demoiselle qui se retint, jetant néanmoins un regard curieux sur son interlocuteur. Voyant que celui-ci et le Bulbizarre ne semblent pas gêné par son compagnon, redoublant même d’effort pour le faire jouer avec son bâton en s’accroupissant en face de lui tout en agitant l’objet tant convoité. Cela fit sourire la jeune femme qui observait la scène alors que Koca penchait la tête sur le côté pour comprendre ce qui se passait dans cet étrange objet, ses deux queues touffues fouettant l’air de contentement. Finalement, il s’assit sur son séant, continuant d’observer l’objet, heureux d’entendre ce son, sûrement parce que celui-ci lui rappelait la pluie. Son pokémon adorait l’eau et cela ne l’étonnerait pas qu’il aime également les temps pluvieux d’Automne. Alnorra, elle, observait le jeune homme, penchant la tête sur le côté à la manière de son pokémon avant de jeter un regard au Bulbizarre, qui semblait avoir gardé son attitude protectrice.

Vous semblez nouveaux dans la région, tout les deux, déclara-t-elle d’une voix intelligible, se demandant si le garçon l’entendait ou s’il avait seulement comprit son intention plus tôt. Ça tombe bien, nous aussi ! Nous sommes arrivés hier.

La rouquine remit une mèche de ses longs cheveux en place avant de s’asseoir complètement dans l’herbe. Elle pencha une nouvelle fois la tête sur le côté, guettant la moindre réaction de l’étrange dresseur et de son pokémon, cherchant à les analyser, intriguée par leur caractère étrange. Elle gardait cependant une expression sympathique sur le visage, souriant doucement. Loin d’elle l’idée de prendre l’inconnu pour un simple d’esprit ou un idiot, elle était curieuse, voilà tout.

Je me nomme Alnorra, enchaîna-t-elle d’une voix plus douce que précédemment. Et la petite boule de poils rousse, là, c’est Koca.

A l’entente de son nom, le mustélidé lança un petit couinement joyeux, posant son regard expressif sur le Bulbizarre.  


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Mer 29 Nov 2017 - 17:36
Jeremiah Summers
Le mustebouée finit par s'asseoir, ce qui rassure William sur ses intentions. Les voilà, tous les quatre dans l'herbe, à écouter le son de la pluie. Jem est plus détendu qu'il ne l'a été depuis qu'il est arrivé à l'aéroport à Kantô le matin même. Finalement, ce n'est pas une si mauvaise journée...

"Vous semblez nouveaux dans la région, tout les deux. Ça tombe bien, nous aussi ! Nous sommes arrivés hier.”

Jem hoche la tête. En effet, ils sont plus que nouveaux. Jem se demande s'il devrait sortir son téléphone. Apparemment, ils sont en train de démarrer une conversation. La dresseuse le regarde, attendant un réponse ? L'observant ? Sans doute les deux.

“Je me nomme Alnorra. Et la petite boule de poils rousse, là, c’est Koca.”

Ok, ils sont en train de démarrer une conversation. Il lève l'index, et ramène son sac à dos devant lui pour y dénicher son téléphone. Il ne l'a pas encore utilisé depuis qu'il a atterri, et y découvre un message de sa mère, probablement voulant s'assurer qu'il est arrivé sain et sauf. Il l'ignore pour le moment. Les gens n'aiment pas qu'on réponde à ses messages au lieu de leur parler.

Il lance l'application de bloc-note, et compose ses mots. Taper sur le petit clavier tactile ne lui pose pas de problème, il a l'habitude. Mais trouver et organiser ses mots lui prend toujours un peu de temps, quel que soit le médium. Il ne veut pas trop faire patienter la dresseur, alors au diable les phrases pour le moment. Lorsqu'il retourne l'écran pour le présenter à Alnorra, une quinzaine de secondes plus tard, il n'affiche que trois mots.

"Jem"

Il pointe vers lui.

"William"

Il pointe vers bulbizarre.

"Enchanté"

Il lui adresse un sourire radieux.

Puis il reprend son clavier en main. Il peut répondre un peu plus précisément à la question précédente. Deux mots, une phrase simple, des choses qui sortent facilement et dans le bon ordre.

"Arrivés aujourd'hui ! Je cherchais un plan"

Ca parait un peu stupide, étant donné qu'ils sont tous accroupis en face d'un énorme plan. Jem lance un regard au dit plan, avec toutes ses stations qui se bousculent, et fait claquer sa langue contre son palais. Visiblement, il s'occupera de ça plus tard. Parler à des gens, ça fait partie de ce dans quoi il s'est lancé. Et pour l'instant, la dresseuse a l'air plutôt sympa. Autant en profiter !

_____
(personnellement, je préfère faire des rp courts pour que la conversation se suive plus facilement, mais si tu préfère faire des rp plus longs avec plusieurs paires de question/réponse par post, tu me le dis !)


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alnorra Foster
Région d'origine : Unys
Mar 12 Déc 2017 - 23:12
Alnorra Foster

Jeremiah Summers & Alnorra Foster
Samares et vents turbulents


La jeune femme observait son interlocuteur d'un oeil curieux, se posant mille questions à son encontre. A commencer par son âge, celui-ci semblait jeune, plus qu'elle en tout cas. Il avait des allures étranges avec sa robe et son bâton de pluie que Koca ne lâchait plus des yeux.

L'inconnu vient fouiller dans son sac après avoir levé rapidement l'index, signalant apparemment à Alnorra d'attendre quelques instant. Finalement, il en sortit son téléphone, et vint tapoter sur l'écran tactile avant de le lui montrer : C'était donc ainsi qu'ils allaient communiquer. Le garçon s'appelait Jem et son Pokémon William. Après leur avoir adressé un sourire joyeux, Jem leur expliqua qu'il était actuellement à la recherche d'un plan.

"Un plan de Nox Illum ou de toute la région ? demanda Alnorra, en gardant le doux ton qu'elle avait employé plus tôt. Puis elle vint poser son index sur le téléphone de Jem. Je suis sûre que tu peux trouver tout ceci sur le Pokéweb. Ou du moins de quoi t'en sortir."

Elle sourit ensuite au jeune garçon, continuant de le détailler avant de se rappeler qu'elle même avait une tâche à accomplir. Tout en se redressant lentement, la demoiselle regardait autour d'eux pour guetter les différentes files d'attentes.

"Je dois moi-même m'enquérir d'une information pour me rendre à Médéa. Si tu veux, nous pouvons faire l'attente ensemble."

Koca se redresse lui aussi, venant se cacher entre les jambes de sa dresseuse, sa tête seule dépassant entre les deux mollets tout en observant le Bulbizarre. Alnorra, elle, soupira. Oui il y avait toujours du monde, visiblement la saison d'hiver attirait les visiteurs. Ou bien s'en allaient-ils, seuls eux pouvaient le savoir.
 


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Mar 19 Déc 2017 - 10:59
Jeremiah Summers
Alnorra le lit, et Alnorra répond, le plus naturellement du monde.

Jem décide qu'il l'aime bien.

Sur le pokéweb, donc... ? Jem n'avait rien vu que des généralités sur la région lorsqu'il avait regardé. Peut-être que maintenant qu'il y est, il a accès à davantage d'informations ?

Avant qu'il puisse le vérifier, Alnorra se relève. Ah, leur conversation est terminée ?

"Je dois moi-même m'enquérir d'une information pour me rendre à Médéa. Si tu veux, nous pouvons faire l'attente ensemble."

Ah, non, elle n'est pas terminée. Jem regarde la file d'attente, puis regarde Alnorra. Il fait cliquer ses ongles le long de son bâton de pluie. Oui, avec une alliée, ça peut aller... Il hoche brièvement la tête, et lui emboite le pas.

La file n'est pas trop compacte. Personne ne le touche, personne ne le bouscule, alors ça va. Il y a deux enfants qui jouent un peu plus loin en criant. Jem agite son bâton et fait claquer sa langue pour essayer de couvrir le bruit. Ca aide un peu.

Le pokéweb. S'il peut avoir ses informations directement sur son téléphone, il ne va pas se priver. Il serre son bâton contre lui et ouvre l'application. Il lui faut fouiller un peu dans les rubriques, mais il fini par trouver exactement ce qu'il voulait : un plan de l'île détaillant les localités avoisinantes. Il y a plusieurs villes aux alentours à quelques heures de bus, ou quelques jours de marche. Vers la montagne ? Peut-être pas. Un bois, un lac, le bord de mer... Ce serait bien s'il y avait quelques photos, pour l'aider à choisir.

Oups, il en oublie sa compagnie. Il faut continuer la conversation. Il switche vers le bloc-note, et tape.

"Tu as déjà visité"
Il tapote ses doigts sur l'écran, cherchant ses mots.
"Tu as déjà visité ces endroits ?"
L'un des enfants pousse un cri raide, qui lui fait rentrer la tête dans les épaules quelques instants. Il fait cliquer ses ongles quelques instants.
"Tu peux me conseiller ?"

Il oriente son téléphone en direction d'Alnorra, et donne un petit mouvement de tête pour l'inviter à lire. Lorsque c'est chose faite, il ramène la carte qu'il a trouvé au premier plan, et fait un vague mouvement de main autour des localités voisines.


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alnorra Foster
Région d'origine : Unys
Dim 3 Juin 2018 - 16:35
Alnorra Foster

Jeremiah Summers & Alnorra Foster
Samares et vents turbulents


Son nouveau camarade sur les talons, Alnorra se dirigea vers la file d'attente. Le pauvre semblait être perdu et la demoiselle comptait bien l'aider à décider ou il irait. Elle-même se demandait quel endroit visiter en premier. Ils se mirent donc à attendre, tandis que Jeremiah semblait observer son environnement. Il rentra la tête dans les épaules alors que des enfants jouaient non loin, produisant des sons dont seuls les marmots ont le secret. La rouquine en conclut que son nouveau camarade était particulièrement attentif au son, avant de continuer de l'observer cliqueter sur son écran. Koca, quand à lui, vint se blottir entre les jambes de sa dresseuse.

Quelques instants après, le jeune homme invite Alnorra à lire ce qu'il à écrit sur son téléphone. A la première question, la demoiselle hoche de la tête de gauche à droite.

"Je suis nouvelle dans la région, moi aussi. Quand à te conseiller, je ne saurai dire. Quels endroits t'attirent le plus ? Peut-être les lacs ?"

La dresseuse réfléchissait à toute vitesse, cherchant soigneusement ses mots. Elle ne s'était jamais retrouvée en pleine nature, entourée de pokémons et ne savait pas non plus ou est-ce qu'elle voudrait aller en premier. Peut-être en bord de mer ? On raconte que le mouvement des vagues avait le don de calmer les mœurs.

"Ou bien la mer ? Tu y es déjà allé ?"



©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Dim 8 Juil 2018 - 19:45
Jeremiah Summers
La mer...

Jem l'a aperçue au hublot de l'avion. Cela fait bien longtemps qu'il n'a pas vu la mer. Elle n'est pourtant pas si loin, juste au Sud de Jadielle. Juste trop loin pour y aller à pied, et personne à la maison n'a vraiment demandé.

Mais maintenant, il est sur une île. Il ne va quand même pas voyager sur une île sans jamais voir la mer. Et William, sans doute que ça lui plairait.

Il décide finalement de hocher la tête. Oui, ça lui parait une bonne idée. Et il peut sûrement même y aller à pied. Il zoome sur la carte affichée sur le téléphone qu'il tient toujours entre eux deux. L'échelle s'affiche dans un coin, mais il n'a jamais appris à les lire. Sur la carte, ça n'a pas l'air très loin, mais...

"Suivant !!"

Jem sursaute et son téléphone lui échappe des doigts. Il le rattrape in extremis et "Mesdemois... messieur dame c'est à vous!" zut il n'a pas préparé ce qu'il doit demander et il ne sait plus ce qu'il voulait dire. Il regarde l'employée, panique, regarde Alnorra et fait un mouvement de main désespéré pour l'inciter à passer devant. Zut, zut, il voulait... il voulait une carte, mais il en a une dans les mains. Est-ce qu'il voulait autre chose ? Réfléchis, réfléchis vite, sinon tu devras refaire la queue et faire attendre Alnorra et...

Un plan des bus. C'est l'autre chose dont il a besoin pour pouvoir se déplacer comme il le souhaite. A moins que l'île soit suffisamment petite pour se déplacer à pied ? Mince il ne sait plus et il n'a pas le temps de réfléchir. Alnorra a déjà fini avec l'employée et se retourne vers lui. Ok, demander le plan des bus. S'il y en a un. Il ouvre la bouche, essaie de dire "bus", mais tout ce qui en sort est un bruit aigu.

Zut zut zut zut. Ses doigts font glisser frénétiquement les applications de son téléphone. Normalement, il ne perd pas ses moyens aussi facilement. Mais entre l'avion, la nouvelle région, l'inconnue, faire la queue... Et il a déjà fait une crise d'angoisse aujourd'hui. Ses nerfs arrivent au bout de leur maigre endurance. Il parvient tant bien que mal à taper "bus ?" sur son téléphone et à retourner l'écran en direction d'Alnorra.

Calme calme calme. Avec l'aide d'Alnorra, il peut le faire !


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Nox Illum-
Sauter vers: