:: Mhyone :: Elerya :: Les Pistes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comme de l'électricité dans l'air [ft. Isara]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Jeu 7 Déc 2017 - 10:53
Alexandre Diame
Comme de l’électricité dans l’air




Après mon court, mais très mouvementé, passage à Bord-au-Vent, une chose était évidente. Rester en ville n’aurait été qu’une terrible erreur au vu de l’ambiance pesante qui y régnait, et il valait mieux que, pour un temps, je m’éclipse légèrement de la ville portuaire pour finir ma préparation avant ma cinquième arène. Après tout, il s’agissait – pour l’instant du moins – de l’avant dernière arène de mon parcours, qui voyait, doucement mais surement, son dénouement arriver. Mais il ne se finirait que pour laisser la place à une nouvelle voie, que j’étais encore bien incapable de connaitre. Défier Finn ? Tenter de finir la ligue d’Hoenn maintenant que mon équipe pouvait rivaliser ? Il y avait beaucoup de possibilités qui s’offraient à moi, mais il était encore trop tôt pour y penser.

J’avais donc pris la route d’Elerya, mon terrain d’entrainement favori, pour deux raisons. La première, c’était que les pistes de ski étaient ouvertes, ce qui allait surement attirer beaucoup de dresseurs. La deuxième, c’était que l’environnement y était particulièrement hostile pour mon type de prédilection, et c’était ce qui nous fallait afin de progresser encore un peu plus. D’une manière naturelle, peu de dresseurs étaient capables de rivaliser avec mon équipe dans des conditions normales, et partir avec un petit handicap ne serait que plus bénéfique. J’y étais donc arrivé rapidement, sur le dos de Shax, et avait pu commencer à m’entrainer sérieusement, alternant les séances de combat contre les dresseurs du coin, et celles d’entrainement solitaire dans la montagne, seulement accompagné de mes partenaires. C’était une formation à la dure, mais nous commencions à avoir l’habitude. Par ailleurs, je ne faisais pas partie des dresseurs à laisser seulement leur pokémons s’entrainer, en pensant que cela suffirait. Non, j’avais toujours mis un point d’honneur à vivre ce qu’ils vivaient, ce qui avait renforcé la confiance que nous pouvions avoir les uns dans les autres.

Un soir, alors confortablement installé dans l’hôtel ou je séjournais généralement, je reçu un SMS d’Isara, qui semblait totalement perdue par rapport à son Galvaran. Je n’avais vu le pokémon qu’une fois, et il ne m’avait pas semblé si véhéments lors de notre première rencontre. J’avais donc essayé de lui prodiguer quelques conseils par SMS, mais, à distance, il était bien difficile pour moi d’arriver à bien évaluer sa situation. Puisqu’elle avait pour projet de venir passer quelques temps à Elerya pour profiter des pistes de ski, je lui proposais de l’y retrouver pour voir plus facilement de quoi il en retournait. Après tout, j’étais peut-être celui qui risquait le moins le courroux du pokémon enragé, puisqu’il était de type électrique. L’histoire d’Isara me rappelait un peu celle d’Artémis et de son Embrylex, qui avait mis du temps à se calmer. Pourtant, à présent, Lewis était un Tyranocif bien plus mesuré, ce qui m’engageait à croire que la situation d’Isara était très loin d’être désespérée.

Le jour dit, je m’équipais d’habits chauds puis je me rendais en bas des pistes. Il était encore tôt, pourtant, l’endroit grouillait de monde, surtout de skieurs qui avaient visiblement envie de profiter au maximum de la gratuité des pistes. Je me posais donc dans le café, qui était en réalité celui d’un hôtel du coin, pour attendre, boots dans la neige, l’arrivée de mon amie. Cette dernière ne tarda pas à se montrer, et je lui fis de grands signes pour l’enjoindre à me rejoindre. Je me levais pour l’accueillir avec une bise amicale, avant de me rassoir en face d’elle.

« Ça va Isa ? ça fait un bail, ça me fait plaisir de te voir ! » Lui lançais-je sur un ton enjoué, avant de reprendre. « Alors, elle est là, ta terreur ? » Finis-je avec un clin d’œil.


© ANARCISS pour épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Sam 9 Déc 2017 - 18:47
Isara Nymly




Comme de l'électricité
dans l'air

Sunny. Mon occupation, mon inquiétude du moment. Depuis le coup d’état raté de la team Anima, j’avais bien des problèmes avec mon Pokémon. Jamais je n’aurais pensé que cela pouvait m’arriver, à moi. Alors que je faisais tout pour sauver ces petites bêtes des dresseurs abusifs. M’enfin, il en avait d’abord voulu à Mimy surement parce qu’elle était allée au combat contrairement à lui, puis à force d’être enfermé dans pokéball, il en avait voulu à tout le monde et en particuliers à sa maîtresse. Pour tenter de lui rappeler de bons moments et la raison pour laquelle il voyageait avec nous, j’étais retournée sur les lieux de sa capture, mais cela n’avait servi à rien. J’avais alors envoyé un message à Mutsumi et Alex, parce que j’étais à court d’idée. Mutsumi avait fini par me suggérer d’échanger le Galvaran afin qu’il puisse enfin être heureux. Je l’avais écouté et alors avait commencé une espèce de périple à travers Mhyone à la quête du dresseur à qui je ferais suffisamment confiance. Echec total encore.

Pire, au cours de mes allées et venues, j’avais décidé de laisser sortir une fois Sunny de sa ball et sans le courage de Vixion qui était intervenu pour me sauver, je n’étais pas certaine de ce qu’il serait advenu de moi. Le petit Pokémon électrique me détestait et pas qu’un peu. J’étais très reconnaissante au dresseur de type acier de ce qu’il avait fait pour moi et j’avais été contente de lui offrir un fossile que j’avais gagné à Halloween afin de lui faire plaisir. Cela m’avait permis en plus de payer ma dette, ce qui m’arrangeait bien. Depuis, je n’avais plus essayé de le faire ressortir. Et comme je ne trouvais toujours pas de dresseur, je n’avais aucune idée de l’état dans lequel il était, lui qui ne supportait pas de rester enfermé.

« Ça va Isa ? Ça fait un bail, ça me fait plaisir de te voir ! Alors, elle est là, ta terreur ? »

« J’ai connu mieux et toi ça va ? »

Alex venait de me rejoindre alors que j’étais perdue dans mes pensées. Je l’avais tenu au courant de mes multiples mésaventures par sms parce qu’il s’était vraiment intéressé à mon problème et même si je n’étais pas douée pour faire la conversation, je lui étais très reconnaissante de tenter de m’aider.

« Merci pour ton coup de main et ton soutien. Tu devrais sortir tes Pokémons si tu veux que je l’appelle, ce serait plus prudent. »

Je n’étais pas prête d’oublier notre dernière confrontation et la chance que j’avais eu que personne ne soit sérieusement blessé. En ne m’étant pas assez préparée à la fureur de Sunny, j’avais mis en danger un autre dresseur et ses Pokémons, je ne recommencerais pas de sitôt. Ma grimace était d’ailleurs suffisamment parlante. Après je faisais confiance à Alex, il n’était pas une brute mais je ne pouvais pas m’empêcher de m’inquiéter. Vixion avait été héroïque en trouvant une solution qui évitait de combattre mais tout le monde ne serait pas prêt à faire de même et à se mettre en danger juste parce que je n’avais pas envie d’attaquer le petit Pokémon électrique.


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Lun 11 Déc 2017 - 9:13
Alexandre Diame
Comme de l’électricité dans l’air




En entendant la réponse de mon amie, je fronçais légèrement les sourcils. Si, par le biais des SMS que nous nous étions envoyés, j’avais pu voir que ce problème l’affectait, je n’aurais jamais pu penser que ce serait à ce point. La situation paraissait l’affecter tout particulièrement, et j’espérais tout de même pouvoir lui être utile, même si je ne savais pas trop par où commencer. Je ne savais pas vraiment si elle souhaitait réellement le garder, comme Artémis qui avait eu un problème similaire avec Lewis, ou si elle voulait juste le calmer en attendant de lui trouver un ou une propriétaire. Il fallait avouer que, si elle avait déjà rencontré des dresseurs intéressés, l’attitude du petit pokémon ne devait pas vraiment avoir donné une bonne image, et, d’un côté, je comprenais tout de même qu’ils aient en final refusé.

La jeune femme semblait plutôt pressée de me montrer l’attitude de son pokémon, toutefois, je ne voulais pas me précipiter. Même si je ne m’inquiétais pas vraiment pour moi ou pour mes pokémons, sachant pertinemment lequel de mes compagnons j’allais utiliser pour tenter de palier au problème, mais il y avait beaucoup de monde aux alentours, et je ne voulais pas vraiment risquer que Sunny, constatant peut être son impuissance face à Zépar, ne soit tenté d’attaquer une autre cible que celle que j’avais prévue pour lui. Je souriais donc à Isara, avant de lui répondre.

« Si tu penses que c’est nécessaire, alors il est préférable de nous éloigner un peu de la foule, non ? » Lui lançais-je, accompagnant mes paroles d’un clin d’œil. « Que ce soit pour mes pokémons, ou pour Sunny, je n’ai pas vraiment envie d’attirer l’attention, surtout si tu me dis qu’il a tendance à attaquer dès qu’il sort de sa pokéball. » Mon ton était calme, et je résonnais par pure logique.

Je me levais donc de ma chaise, accompagné par la jeune femme. Au fur et à mesure de mes longs entrainements dans la région, j’avais appris à la connaitre de mieux en mieux, aussi, étant donné notre équipement de montagne plutôt rudimentaire pour ce jour, je savais parfaitement où aller. Peu de gens connaissaient l’existence d’un petit chemin qui lézardait entre les rochers pour arriver vers une petite grotte qui surplombait légèrement les pistes. Cachée par d’épais conifères, nous ne risquions vraiment pas une seule seconde d’être découverts. Ce lieu n’était qu’à une petite dizaine de minutes de marche, aussi, après avoir commencé à marcher, je me tournais à nouveau vers Isara.

« Alors, comme ça, tu as croisé Vixion ? » Demandais-je avec curiosité. « Lui non plus n’a pas vraiment trouvé de solution durable à ton problème ? Je veux dire, c’est un excellent dresseur, et je ne sais pas si j’arriverais à faire mieux. » Finis-je en souriant.



© ANARCISS pour épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Jeu 21 Déc 2017 - 11:00
Isara Nymly




Comme de l'électricité
dans l'air

« Si tu penses que c’est nécessaire, alors il est préférable de nous éloigner un peu de la foule, non ? Que ce soit pour mes pokémons, ou pour Sunny, je n’ai pas vraiment envie d’attirer l’attention, surtout si tu me dis qu’il a tendance à attaquer dès qu’il sort de sa pokéball. »

Alex n’avait pas tort et j’aurais dû y penser en premier. Sunny s’en était d’abord pris à Mimy, puis à moi dans un deuxième temps. Rien ne pouvait me certifier qu’il n’y avait pas une étape suivante où il s’en prendrait à la première personne qu’il verrait, surtout qu’il était maintenant enfermé dans sa ball depuis plusieurs jours. Je suivis donc le dresseur qui prenait un petit chemin à l’écart histoire de nous éloigner de la population de la ville. Ce n’était pas plus mal, il y avait beaucoup trop de monde pour moi à Elerya en ce moment de toute façon. Les fêtes et la location des skis offertes pour le mois de décembre avait attiré pas mal de touristes. J’étais quelque peu de mauvaise foi en râlant ainsi après les touristes, parce que j’avais fait comme tout le monde en me rendant dans les monts.

« Alors, comme ça, tu as croisé Vixion ? Lui non plus n’a pas vraiment trouvé de solution durable à ton problème ? Je veux dire, c’est un excellent dresseur, et je ne sais pas si j’arriverais à faire mieux. »

En entendant le nom du chercheur qui était venu à mon secours, je fus quelque peu surprise. J’avais surement mentionné son patronyme dans les échanges de sms qu’on avait eu avec Alex mais je ne pensais pas qu’il le connaissait aussi bien. Je commençais à me demander s’il y avait des dresseurs qui n’avaient pas encore croisé le spécialiste de type sol…

« Oh, tu connais… Vixion ? »


Bon, au vu de la soudaine chaleur de mes joues, j’avais surement rougis en prononçant son prénom. J’étais encore gênée de la situation dans laquelle je l’avais mis à cause de mes problèmes. Et pire, il s’était blessé en me venant à mon secours.

« Je ne lui ai pas demandé d’aide à ce sujet, il en avait déjà assez fait comme ça sans que je l’embête plus avec mes problèmes. »

Jamais je n’aurais osé abuser de la gentillesse du chercheur que je ne connaissais même pas au moment des faits. Depuis, je l’avais recroisé deux fois. Une première lors d’Halloween où j’avais pu le remercier de m’avoir secouru en lui offrant le lot que j’avais alors gagné. Et puis, il y avait peu lors d’un stage dans une auberge auquel j’avais dû participer à cause de mes parents. Si je leur en avais beaucoup voulu de base, je n’étais plus aussi en colère même si je ne reconnaîtrais jamais pourquoi. J’avais pu passer pas mal de temps avec Vixion et ainsi apprendre à le connaître mieux. Mais je n’avais même pas songé à parler plus en détail de ce sujet. Il faut dire que la plupart du temps, je me retrouvais à bégayer quand il s’adressait à moi parce qu’il me troublait beaucoup trop…


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Jeu 21 Déc 2017 - 14:24
Alexandre Diame
Comme de l’électricité dans l’air




Dans un premier temps, je fus surpris de voir que la jeune femme ne se souvenait pas le moins du monde m’avoir parlé de Vixion dans ses SMS. Pourtant, elle l’avait mentionné, peut être inconsciemment du coup, plusieurs fois au cours de nos échanges, et elle ne tarissait pas d’éloge sur le dit jeune homme. C’est lorsque, finalement, je vis ses joues s’empourpre d’une jolie et vive couleur rouge que je compris un peu mieux cette raison inconsciente qui l’avait poussé à parler de lui en de si bons termes, me remémorant une autre blondinette qui avait eu le même genre de réactions quelques mois plus tôt. Mon sourire s’élargit alors, de manière un peu inconsciente il fallait bien l’avouer, alors que je répondais à son interrogation.

« Et bien… Oui, je le connais. Enfin, c’est un ami, même si c’est un bien grand mot puisque nous nous sommes seulement vus deux fois. Mais nous avons combattu l’un avec l’autre une fois, au QG de l’emblème, donc ça rapproche pas mal. » Dis-je, en glissant un clin d’œil à la jeune femme.

La jeune femme était assez loin de tout me révéler, mais j’aurais largement le temps de la questionner à ce sujet lorsque nous aurions réglé son problème. Inconsciemment, je ne pus m’empêcher, en marchant, de me rendre compte des points communs que cultivaient les deux dresseurs. S’ils étaient tout de même assez différents, il fallait bien l’avouer, ils se rapprochaient sur bien des aspects de leur personnalité. Après tout, les valeurs d’Isara étaient assez proches de celles des chevaliers, dont Vixion ventait une future appartenance. Je sortais alors de mes pensées pour répondre à la jeune femme.

« Je vois. Je vais faire ce que je peux pour t’aider dans ce cas. Au moins, ton Galvaran ne risque pas de blesser mes pokémons. » Lui souris-je, comme pour la rassurer.

Nous arrivâmes rapidement à un petit plateau où aucune âme ne semblait se trouver. Puisque nous étions tranquilles, je fis sortir ma Kaorine de sa pokéball. C’était, sans doute, le meilleur moyen que j’avais en ma possession pour ne serait-ce que comprendre ce qui n’allait pas avec le petit pokémon électriques, et essayer de régler le problème. Ma partenaire avait pour avantage de pouvoir directement communiquer avec moi, ou Isara, ce qui était un avantage indéniable dans la situation. Furfur sorti alors rapidement de sa pokéball, avisant Isara de l’un de ses multiples yeux, et je pris les devants, faisant les présentations à voix haute.

« Isara, voici Furfur, la dernière venue dans mon équipe. Fur’, voici Isara, une amie qui a besoin d’un petit coup de main. » J’entendis alors la voix gutturale du pokémon sol répondre dans ma tête, et, voyant la réaction d’Isara, le message lui était également destiné. « Enchantée, Isara. Qu’est-ce que je peux faire pour t’aider exactement ? » Par politesse, j’attendis alors que mon amie réponde à ma partenaire en premier, pour lui exposer plus clairement, et surement de manière plus complète, son problème.




© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Lun 8 Jan 2018 - 19:32
Isara Nymly




Comme de l'électricité
dans l'air

« Et bien… Oui, je le connais. Enfin, c’est un ami, même si c’est un bien grand mot puisque nous nous sommes seulement vus deux fois. Mais nous avons combattu l’un avec l’autre une fois, au QG de l’emblème, donc ça rapproche pas mal. »

Je ne savais pas bien pourquoi mais j’étais curieuse d’en apprendre plus. Je ne m’attardais cependant pas sur cette étrange pensée qui me mettait mal à l’aise. Je devais reconnaître que ces derniers temps, je songeais beaucoup trop à Vixion. Un rien pouvait me le rappeler… Je n’avais aucune idée de ce qu’il m’arrivait…

« Je vois. Je vais faire ce que je peux pour t’aider dans ce cas. Au moins, ton Galvaran ne risque pas de blesser mes pokémons. »

Alex me ramena au présent et surtout au problème actuel en reprenant la parole. Clairement, je m’inquiéterais de Vixion plus tard, un souci à la fois. Et pour l’instant, mon Pokémon avait besoin de moi, même si j’étais incapable de comprendre ce que je pouvais faire pour l’aider.

J’étais tellement perdue dans mes pensées que je ne remarquais pas tout de suite que nous étions arrivés au niveau d’un petit plateau. Il n’y avait plus personne aux alentours et mon ami en profita donc pour faire sortir l’un de ses Pokémons de sa ball avant de me le présenter.

« Isara, voici Furfur, la dernière venue dans mon équipe. Fur’, voici Isara, une amie qui a besoin d’un petit coup de main. »

Ce qui arriva ensuite me surprit quelque peu. Je ne m’étais pas du tout attendue à ce que Furfur parle…

« Enchantée, Isara. Qu’est-ce que je peux faire pour t’aider exactement ? »

« Oh… Euh… Enchantée également… »


Je répondis plus par réflexe qu’autre chose. Il me fallut ensuite quelques minutes pour reprendre mes esprits et pour mettre de l’ordre dans mes idées afin d’expliquer de manière concise et efficace ce qui nous amenait à demander son aide. Je ne savais pas bien pourquoi Alex avait choisi ce Pokémon la précisément mais je lui faisais confiance.

« Chaque fois que je laisse Sunny, mon Galvaran, sortir de sa Pokéball, il s’attaque à nous. Dans un premier temps, il ne s’en prenait qu’à Mimy, puis à moi aussi. Si bien qu’il est devenu dangereux… Et je ne sais pas pourquoi, ni comment arranger les choses… »

J’inspirais profondément…

« Vous êtes prêts ? »

Un signe de leur tête et j’activais la Pokéball. Eclair rouge caractéristique de l’apparition d’un Pokémon. Eclair jaune dans ma direction caractéristique de l’apparition de MON Pokémon.


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Mar 9 Jan 2018 - 10:10
Alexandre Diame
Comme de l’électricité dans l’air




Isara paru extrêmement surprise par l’intervention vocale de Furfur. Il fallait bien avouer que, si je m’étais habitué à l’entendre directement dans ma tête, j’avais été aussi surpris que la jeune femme lors des premières fois où elle était intervenue ainsi. Dans tous les cas, Isara sembla se reprendre assez vite, parlant à voix haute pour expliquer son problème. Ce dernier me fit froncer les sourcils. Je ne comprenais pas vraiment la raison qu’avait son Galvaran de s’en prendre à sa dresseuse, surtout que, comme j’avais pu le constater à quelques reprises, Isara était très loin d’être une dresseuse qui avait vocation à maltraiter ses pokémons. Le problème était donc plus compliqué que ça, et Furfur, qui pourrait communiquer avec lui, nous permettrait plus facilement d’avoir accès à ses pensées. D’où d’ailleurs l’utilisation de cette partenaire bien précise.

Je hochais la tête en direction d’Isara pour la prévenir que nous étions prêts. L’intervention de Furfur pourrait surement prendre un peu de temps, mais je ne doutais pas qu’elle soit en mesure de le supporter. Elle avait beau n’être arrivé avec moi que depuis peu, elle avait déjà énormément progressé. Un éclair rouge sorti alors de la pokéball, dévoilant un petit pokémon rouge qui, instantanément, lança une attaque éclair sur sa maitresse. Mais, au vu de ce qu’avait pu me dire la jeune femme, je m’étais préparé à cette éventualité.

« FurFur, Téléport et intercepte l’attaque. » La Kaorine disparut instantanément pour réapparaitre devant Isara, encaissant de plein fouet l’attaque du Galvaran énervé. Pourtant, elle ne sembla en rien contrariée, ni même touchée par l’offensive électrique. Comme je l’avais prévu, Furfur n’y était en rien sensible. Elle se téléporta alors au contact du pokémon électrique, puis le téléporta avec elle légèrement plus loin. Ce dernier semblait toujours aussi colérique, et lançait de nombreuses offensives, inefficaces, sur la Kaorine. Pendant leur petit manège. Je me rendais tranquillement aux côtés d’Isara.

« Bon, je crois que c’est mieux de les laisser seul un moment. Sunny ne percera pas la défense de Furfur, donc tu peux être tranquille. Elle est capable de mieux ressentir que nous ce que peut penser un pokémon après tout, donc autant qu’elle ne soit pas dérangée. » Dis-je, lançant un clin d’œil à la jeune femme. « En attendant, pourquoi ne pas parler d’un sujet plus détendu… Voyons voir… Au hasard ? Peut être un dresseur qu’on connait tous les deux ? Alors dis moi Isara… Que penses-tu de Vixion ? » Lui demandais-je avec un grand sourire plutôt équivoque. Elle ne pouvait pas vraiment se permettre de fuir sans son coéquipier, et j’étais curieux de savoir ce qui avait bien pu se passer entre les deux.





© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Ven 19 Jan 2018 - 11:19
Isara Nymly




Comme de l'électricité
dans l'air

Sunny n’avait même pas pris le temps d’observer autour de lui et il m’avait cherché du regard avant d’attaquer. J’étais prête et j’avais roulé sur le côté en prenant bien soin de garder sa Ball dans ma main cette fois-ci. Je n’allais pas me faire avoir deux fois de la même façon et je commençais à devenir vraiment douée afin d’éviter les éclairs de mon petit Pokémon, une vraie ninja avec l’agilité et tout.

« FurFur, Téléport et intercepte l’attaque. »

J’aurais dû m’en douter. Alex aussi avait été prêt à intervenir et à me protéger. Finalement, j’aurais bien pu rester où j’étais car son partenaire s’était interposé entre moi et le Galvaran. Sunny ne s’attendait pas à ça et la surprise le déconcentra. Ce qui permit à Furfur de se téléporter à ses côtés et de l’éloigner des humains sans qu’il ne puisse rien faire.

« Bon, je crois que c’est mieux de les laisser seul un moment. Sunny ne percera pas la défense de Furfur, donc tu peux être tranquille. Elle est capable de mieux ressentir que nous ce que peut penser un Pokémon après tout, donc autant qu’elle ne soit pas dérangée. En attendant, pourquoi ne pas parler d’un sujet plus détendu… Voyons voir… Au hasard ? Peut-être un dresseur qu’on connait tous les deux ? Alors dis-moi Isara… Que penses-tu de Vixion ? »

J’étais loin d’être apaisée mais si le discours d’Alex se voulait rassurant. Je n’aimais pas demander de l’aide et j’appréciais encore moins de mettre en danger des Pokémons. M’enfin j’avais besoin de savoir ce qui n’allait pas et les talents psy du Kaorine allait être utile pour comprendre ce qui se passait dans la tête du type électrique donc autant laisser faire. Surtout que ce satané dresseur venait d’ajouter une dernière phrase qui avait parfaitement réussi à détourner mes pensées de la confrontation. Je m’étais pourtant promis de me concentrer sur Sunny alors qu’on marchait…

« Euh… Vixion… Mais pourquoi tu veux parler de lui ? »

Je posais la question mais je n’étais pas stupide. Je savais très bien que j’étais encore en train de rougir en prononçant son nom. Le chercheur avait le don de me mettre dans tous mes états et cela n’avait pas échappé à la perspicacité de mon ami. Maintenant que Vixion était de nouveau au centre la conversation, je ne pouvais pas m’empêcher de repenser à notre rencontre et pire, à la semaine qu’on avait passé à l’auberge. Si je racontais à Alex, j’étais foutue. Il allait nous imaginer en parfait petit couple…

« Bah… il est… gentil… On dirait un grand frère… »

Je bégayais et il était visible que la conversation ne me mettait pas à l’aise. Mais bon, Alex me connaissait assez bien pour savoir que je n’étais pas douée avec les mots ni avec les relations. Cela ne l’empêchait pourtant pas de continuer à me voir ce qui me surprenait même si je ne trouvais pas ça aussi désagréable que je l’aurais pensé… C’était plutôt sympa d’avoir quelqu’un à qui parler quand on avait des soucis…


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Mer 24 Jan 2018 - 10:07
Alexandre Diame
Comme de l’électricité dans l’air




Isara venait de mordre à l’hameçon, et mon sourire s’élargit davantage en voyant les joues rosies de la jeune femme. Une réaction légèrement sur la défensive, qui la perturbait suffisamment pour que le changement de sujet fasse effet et qu’elle ne se soucie plus de Sunny pour le moment. Car là avait été l’objectif principal, mais je ne pouvais m’empêcher d’en profiter et pour taquiner mon amie, et pour satisfaire ma curiosité. Mon hypothèse se confirmait doucement après la réaction d’Isara, et se ne furent pas ses derniers mots empreints d’hésitation qui me déstabilisèrent, bien au contraire.

« Oh… Un grand frère alors… Et pourquoi parler de Vixion ? Tout simplement parce que c’est un ami que nous avons en commun, pas vrai ? » Lui répondis-je avec un clin d’œil explicite. « Et parce que tu m’en as… Pas mal parlé par SMS à vrai dire, donc j’ai supposé que vous étiez des amis proches. En revanche… Gentil, c’est sûr qu’il l’est ! Mais ma question était moins globale… Je veux dire… » Je réfléchissais alors à une manière de dédouaner ma question bien que simplement l’envisager m’amusait déjà beaucoup.

« Je veux dire qu’il sera surement un futur champion d’arène, et que je suis un challenger, donc nous seront amenés à nous affronter un jour. Je n’ai pas eu l’occasion de beaucoup le côtoyer, et, vu que tu sembles plus proche de lui, c’est normal que je te pose la question ! Après tout, un combat contre un adversaire se prépare bien à l’avance tu ne penses pas ? » Lançais-je à la jeune femme avec un sourire en coin

Il était évident que je ne pensais pas à Vixion en ces termes, mais j’espérais faire réagir Isa, c’était aussi simple que ça. Je n’allais cependant pas insister par la suite, car elle était venue pour son Galvaran et surement pas pour que je la taquine sur un sujet qu’elle semblait trouver particulièrement gênant. Après tout, tout ça les regardait surtout tous les deux, et ma curiosité pourrait surement attendre quelques temps de plus s’il devait se passer quelque chose entre les deux tourtereaux. Ce qui ne faisait à mon sens aucun doute, mais, après tout, je pouvais toujours me tromper. J’attendais donc la réaction d’Isara, me retenant de sourire de trop pour garder un côté sérieux même si la chose était, pour le coup, particulièrement difficile à faire.




© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Sam 10 Fév 2018 - 10:06
Isara Nymly




Comme de l'électricité
dans l'air

Je n’eus pas le temps de m’attarder sur l’étrange pensée que je venais d’avoir. Pour une fois, que je m’apprêtais à reconnaitre que je n’étais pas si mécontente d’avoir une sorte « d’ami »… On ne me laissait même pas savourer cette sensation… En reprenant la parole, Alex me ramena bien vite sur terre et je me rappelais pourquoi j’aimais tant être seule !

« Oh… Un grand frère alors… Et pourquoi parler de Vixion ? Tout simplement parce que c’est un ami que nous avons en commun, pas vrai ? Et parce que tu m’en as… Pas mal parlé par SMS à vrai dire, donc j’ai supposé que vous étiez des amis proches. En revanche… Gentil, c’est sûr qu’il l’est ! Mais ma question était moins globale… Je veux dire… »

Vraiment ?! Alex ne pouvait pas avoir loupé ma gêne. Mon malaise était évident et au lieu d’avoir la sympathie de laisser tomber et de parler d’autre chose, il tournait en boucle sur le même sujet. Il prenait plaisir à me torturer ou quoi ? Honnêtement, à l’instant, je regrettais de m’être tournée vers lui, encore plus de lui avoir demandé de l’aide et il était clair qu’on ne m’y reprendrait plus à autant parler de moi ou de ma vie à quelqu’un.

« Je veux dire qu’il sera surement un futur champion d’arène, et que je suis un challenger, donc nous seront amenés à nous affronter un jour. Je n’ai pas eu l’occasion de beaucoup le côtoyer, et, vu que tu sembles plus proche de lui, c’est normal que je te pose la question ! Après tout, un combat contre un adversaire se prépare bien à l’avance tu ne penses pas ? »

En une seconde, je passai de « mal à l’aise » à « en colère ». J’étais hors de moi et il aurait été dur de le louper. Mes yeux lançaient des éclairs et j’étais tendue à l’extrême, mes poings serrés. Mes ongles se plantaient dans la paume de mes mains mais je n’y prêtais pas attention.

« Tu es sérieux là ? »

Il avait intérêt à ne pas l’être s’il voulait que je lui parle encore un jour. Pour qui me prenait-il ? Je croyais pourtant qu’il savait que je ne parlais pas à grand monde. Et surtout qu’il avait compris que j’étais quelqu’un d’honnête, une personne avec des principes et qui s’y tenait. Si je n’avais été autant furieuse, je crois que j’aurais été peiné qu’il puisse penser ça de moi…

« Tu crois vraiment que je suis du genre à te donner des informations sur Vixion pour que tu puisses préparer ton combat ? Et dire que je pensais que tu étais différent… Que même si tu t’investissais sérieusement dans tes combats, tu n’en oubliais pas le plus important… Laisse tomber, je me suis visiblement trompée… »

Comme toujours, je n’arrivais pas à exprimer clairement ce que je ressentais et c’était encore plus frustrant que d’habitude… Alex venait d’attaquer toutes mes convictions avec sa demande et je n’étais même pas foutue de lui dire qu’il n’était qu’un con… Je n’avais qu’une envie, récupérer Sunny et partir d’ici…


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Mer 14 Fév 2018 - 12:02
Alexandre Diame
Comme de l’électricité dans l’air




Je peinais énormément à dissimuler l’amusement que je ressentais, essayant de le feindre derrière la surprise que me procurait la réponse cinglante d’Isara. Tout dans son être trahissait sa colère intense quant à ma demande, et sa réaction était si excessive que je commençais à me demander si la plaisanterie n’était pas allée légèrement trop loin. Je devais également avouer ne pas savoir pourquoi ma taquinerie la mettait autant en rogne. Après tout, j’avais laissé suffisamment d’indices dans mes paroles et mon langage corporel pour laisser entendre que ça n’était qu’ironique. Même sans ça, c’était le genre de questions que l’on pouvait fréquemment poser, et qu’on m’avait également posée et posée à mon sujet. Rien de vraiment anormal, en somme. Du moins pour moi, car ce n’était visiblement pas l’avis de la jeune femme.

Mais j’avais bien du mal à intervenir pour calmer Isara qui, visiblement, avait extrêmement mal pris ma remarque. Elle était bien différente de mes autres amis, dans le sens où elle avait visiblement de la peine à se familiariser avec le second degré. Peine qui devenait d’autant plus difficile avec moi qui l’utilisait vraiment fréquemment. Rattraper la situation me paraissait bien difficile et bien inutile au vu de son état d’énervement, et je dus attendre qu’elle ait fini son laïus pour espérer finalement pouvoir lui répondre.

« Tu sais, c’était évidemment une blague. » Répondis-je sur un ton plus sérieux. « Si je souhaite obtenir des informations sur Vixion, je lui demanderais moi-même. Et puis, ça n’est pas si anormal que ça, de préparer ses combats. Tout le monde le fait, les champions y compris. C’est en quelque sorte le jeu, si tu savais le nombre de fois où j’ai rencontré des dresseurs qui s’étaient spécifiquement préparés pour nos affrontements, je crois que tu serais étonnée. » Dis-je, toujours souriant pour adoucir mes propos. « Je te taquinais simplement sur un sujet qui me rend curieux, parce que tu es mon amie, et c’est ce que font les amis après tout. Mais c’est sans doute moi qui me suis trompé, dans ce cas. Donc tu peux être rassurée, je n’insisterais plus sur le sujet s’il te gêne tant que ça. » Dis-je, toujours calme, sur un ton doux, avant d’ajouter.

« Mais, loin de moi l’idée d’être moralisateur, parce que ça me ressemblerait pas trop, mais la gêne que tu as quand on parle de Vixion n’est pas vraiment honteuse. Il n’y a rien de mal a avoir des sentiments après tout. » Dis-je en haussant innocemment les épaules.





© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Jeu 17 Mai 2018 - 9:52
Isara Nymly




Comme de l'électricité
dans l'air

Si ça n’avait pas été Alex face à moi, je serais repartie sans même un regard en arrière. Mais j’en étais venue à apprécier le dresseur à force de le côtoyer et je voulais lui laisser une chance de s’expliquer.

« Tu sais, c’était évidemment une blague. Si je souhaite obtenir des informations sur Vixion, je lui demanderais moi-même. Et puis, ça n’est pas si anormal que ça, de préparer ses combats. Tout le monde le fait, les champions y compris. C’est en quelque sorte le jeu, si tu savais le nombre de fois où j’ai rencontré des dresseurs qui s’étaient spécifiquement préparés pour nos affrontements, je crois que tu serais étonnée. Je te taquinais simplement sur un sujet qui me rend curieux, parce que tu es mon amie, et c’est ce que font les amis après tout. Mais c’est sans doute moi qui me suis trompé, dans ce cas. Donc tu peux être rassurée, je n’insisterais plus sur le sujet s’il te gêne tant que ça.  »

Le début du discours me calma un peu mais Alex enchaina rapidement sur ce qu’il considérait comme une normalité et j’eu de nouveau les nerfs à vifs. Je détestais cet univers qui consistait à trahir son prochain pour gagner. Surtout que ça leur apportait quoi à la fin ? Quand les combats avaient de vrais enjeux comme ceux qui nous avaient vus affronter la team Anima afin de protéger Mhyone, je comprenais l’importance de l’emporter. Et même juste l’importance de se battre afin de protéger ses valeurs… Mais quand ce n’était que par plaisir… Enfin bref, Alex connaissait mon point de vue…

« Mais, loin de moi l’idée d’être moralisateur, parce que ça me ressemblerait pas trop, mais la gêne que tu as quand on parle de Vixion n’est pas vraiment honteuse. Il n’y a rien de mal à avoir des sentiments après tout. »

Grrr, il me mettait de plus en plus mal à l’aise et je n’avais aucune idée de comment répondre. Il avait raison Vixion était un sujet délicat que même moi je ne comprenais plus. J’appréciais beaucoup le chercheur qui était pourtant aussi un combattant. Il visait une des arènes de Mhyone d’ailleurs et rien que ça aurait dû en faire mon ennemi… Alors que je me dandinais en cherchant quoi répondre, je fus sauvée par les deux Pokémons qui se rapprochaient de nous. Ils semblaient plus calmes et pour la première fois depuis très longtemps, je pus faire face à Sunny sans qu’il tente de m’électrocuter…

« Sunny ? »

Alors que je m’approchais de mon Pokémon, il recula me faisant ainsi comprendre que j’étais très bien à distance. Hum, rien n’était arrangé encore… Je me tournais alors vers Kaorine d’en l’espoir qu’elle pourrait m’aider à comprendre. Je me souvenais encore du Lucario de Vixion qui avait utilisé la même méthode et de mon Galvaran qui avait refusé de communiquer. J’espérais que cette fois, il avait été plus ouvert au dialogue.

« Tu as pu en apprendre plus ? »


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Lun 20 Aoû 2018 - 18:56
Alexandre Diame
Comme de l’électricité dans l’air



J’y étais sans doute allé un peu fort avec l’adolescente. Certes, notre incompréhension mutuelle nous empêchait certainement d’entendre ce que l’autre avait à dire, et certes, Isara pouvait être parfois assez susceptible, surtout lorsqu’il s’agissait de Vixion, mais ce n’était sans doute pas une raison de me montrer aussi désagréable avec elle. Surtout que, visiblement, elle ne savait pas trop quoi répondre, très mal à l’aise. Je soupirais devant mon propre manque de tact, avant de lancer sur un ton plus calme et plus doux.

« Ecoute, oublie ce que j’ai dit. On s’est simplement mal compris, je voulais juste te taquiner un peu et je ne pensais pas que ça te gênerait autant. Il n’y a rien de grave. » Fis-je avec un sourire, avant de me retourner vers les deux pokémons qui revenaient vers nous.

Sunny avait l’air beaucoup plus calme, et la poupée d’argile conservait son air parfaitement impassible. J’avais passablement hâte d’apprendre ses conclusions, voir si elles coïncidaient avec mes propres hypothèses. La voix gutturale de la Kaorine résonna alors dans notre esprit à tous les deux, alors que Sunny semblait observer une sorte de distance de sécurité avec le pokémon sol.

« Alors. » Commença-t-elle. « Il ne fallait pas vraiment être devin pour arriver à comprendre. En réalité, c’est tout simple. Isara, de ce que je comprends, tu n’aimes pas vraiment les combats pokémons. Lui, si. Il a envie de se mesurer aux autres, de se surpasser. Alors forcément, toi qui déteste le simplement fait de combattre, tu fais sans doute la pire dresseuse possible pour un pokémon comme lui. Tu devrais réellement songer à le relâcher où à le confier à quelqu’un de plus compétent pour ce genre de choses.»

Il était là. Le manque de tact absolument légendaire de la Kaorine. Les pokémons psy étaient bien particuliers, et ne s’embêtaient généralement que de peu de détours. Les propos étaient durs, mais reflétaient assez bien une certaine réalité, qui illustrait d’ailleurs un débat que j’avais déjà pu avoir avec la jeune femme. J’essayais alors d’adoucir un peu les propos de la poupée d’argile, en proposant une solution alternative.

« … Sinon, tu peux me le confier quelques temps. » Fis-je, alors que la Kaorine se tournait vers moi. « Il verra ce que c’est que le combat à proprement parler, et il décidera si c’est réellement ce qu’il a envie de faire. Et puis, j’ai une amie spécialiste de ce type de pokémons, elle pourra surement me donner un coup de main. »





© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Mar 21 Aoû 2018 - 10:15
Isara Nymly




Comme de l'électricité
dans l'air

Honnêtement je me doutais un peu de ce qu’allait dire le pokémon d’Alex mais je voulais comprendre à quel point j’avais merdé et surtout pourquoi le coup d’état avait déclenché cette fureur chez Sunny. Je ne voulais pas rester sur des suppositions, des impressions. J’avais toujours été nulle avec tout ce qui était sous-entendu ou double-sens, j’avais besoin qu’on me dise les choses clairement. Je pris donc une grande inspiration, me préparant à écouter attentivement ce qui allait suivre même si je me doutais que j’allais en prendre pour mon grade…

« Alors. Il ne fallait pas vraiment être devin pour arriver à comprendre. En réalité, c’est tout simple. Isara, de ce que je comprends, tu n’aimes pas vraiment les combats pokémons. Lui, si. Il a envie de se mesurer aux autres, de se surpasser. Alors forcément, toi qui déteste le simplement fait de combattre, tu fais sans doute la pire dresseuse possible pour un pokémon comme lui. Tu devrais réellement songer à le relâcher où à le confier à quelqu’un de plus compétent pour ce genre de choses.»

Argh, c’était pire que ce que j’imaginai. Honnêtement, j’avais espéré qu’on puisse trouver un terrain d’entente. J’étais triste de devoir me séparer du premier pokémon que j’avais capturé mais il était hors de question que je fasse passer ce que je ressentais avant son bien-être. Quant à trouver un dresseur pour le petit pokémon électrique, j’avais essayé mais je n’avais eu affaire qu’à des débiles. Je supposais qu’il allait falloir le relâcher et lui rendre sa liberté, même si je n’étais pas certaine que c’était ce qu’il voulait vraiment. Au moins, il serait plus heureux dans la nature qu’enfermé dans sa ball…

« … Sinon, tu peux me le confier quelques temps. Il verra ce que c’est que le combat à proprement parler, et il décidera si c’est réellement ce qu’il a envie de faire. Et puis, j’ai une amie spécialiste de ce type de pokémons, elle pourra surement me donner un coup de main. »

Malgré notre petite prise de bec au sujet de Vix, j’avais confiance en Alex et je le respectais. C’est d’ailleurs pour ça que je lui avais demandé de l’aide. Et puis, je pensais ses excuses sincères, j’avais surement réagi un peu trop vivement… Sa proposition n’était pas la pire solution. Je savais qu’il prendrait soin de Sunny en attendant que je lui trouve un nouveau dresseur digne de ce nom.

« Ce serait sympa de ta part… Mais ce n’est pas mon avis qu’il faut demander, c’est celui de cette petite terreur. »

Je me tournai alors de nouveau vers la Kaorine qui comprit ce que je désirais. L’échange silencieux entre les deux pokémons ne dura qu’un court instant avant que la Kaorine reprenne la parole en nous disant que cela convenait également à Sunny. Je tendis alors la ball à Alex.

« Je te le confie donc. Par contre, méfie-toi, je crois qu’il n’aime pas trop rester enfermé. Enfin, je suppose que je ne suis pas la mieux placée pour donner des conseils à son sujet… Donne-moi de ses nouvelles de temps en temps. Et de mon côté, je te dirais si j’arrive à trouver un dresseur pour s’en occuper de manière définitive… »


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Jeu 23 Aoû 2018 - 20:16
Alexandre Diame
Comme de l’électricité dans l’air




Isara avait raison. Si elle était d’accord, c’était déjà une bonne chose, mais le principal intéressé était après tout Sunny. La petite terreur avait beau s’être calmée au contact de la Kaorine, il n’était tout de même pas assuré que ses crises soient totalement passées. Et je n’étais pas aussi insensible à l’élément électrique que l’ensemble de mes partenaires. Il était donc bien plus prudent de s’assurer au préalable que le petit pokémon rouge était d’accord avec cette décision. Lisant dans mes pensées, la Kaorine s’empressa de répondre à cette question.

« Il est d’accord. Il veut bien essayer. » Fit-elle simplement.

L’affaire était donc entendue, même si je n’avais pas trop d’idée quant à la façon de m’y prendre. Je n’avais jamais entrainé ce type de pokémons auparavant, mais j’avais déjà une idée de qui pourrait m’aider. Il ne fallait pas oublier qu’un voyage important se profilait pour moi, et qu’il faudrait surement que Sunny soit entre de bonnes mains pour apprendre convenablement ce qu’était un combat pokémon. Je récupérais donc la ball à Isara, avant de lui répondre.

« J’essayerais de t’en donner le plus possible, c’est promis. Je passerais voir Mélodie à Nox Illum, elle sera sans doute ravie de donner un coup de patte… Si elle n’est pas trop occupée à faire la fête quelque part. »

J’accrochais un temps la pokéball à ma ceinture, bien averti qu’il serait sans doute plus serein de voyager hors de cette dernière. Mais, pour le moment, il semblait relativement calmé, ce qui allait me permettre quelques instants de répit. Une fois fait, je me retournais à nouveau vers la jeune femme.

« Et je prends note pour tes conseils, j’essayerais de te tenir au courant quand je le pourrais. Et ne t’inquiète pas, je ne vais pas le faire combattre contre des dresseurs lambda, mon équipe pourra servir de Punching Ball s’il veut se défouler en toute sérénité. » Dis-je, amusé.

« Ben voyons… » Conclut la Kaorine.





© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Elerya :: Les Pistes-
Sauter vers: