:: Ile Mirabèce :: Médéa :: QG de la Rune Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Première visite [Nina]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Mar 19 Déc - 11:40
Kilian Viltaria
Médéa. Kilian avait fini par se rendre enfin dans cette ville, après avoir loupé le festival d’Halloween. Mauvais timing à ce moment-là. Le jeune dresseur n’avait pas eu envie de démarrer son aventure trop rapidement, et se précipiter pour un tel évènement. Il comptait bien y participer l’année suivante toute simplement. Cette destination avait un but extrêmement simplement : visiter enfin le QG de la Rune. Son groupe dans le Poryweb. De nombreuses choses semblaient tourner autour de cette organisation, à laquelle il ne prêtait guère d’attention pour le moment. Comme tout le monde, il y jetait un œil de temps en temps pour y trouver les informations nécessaires.  Récemment, le Poryweb lui avait été utile pour trouver une requête et se faire un peu d’argent. L’occasion de croiser à nouveau Charlotte, et surtout de faire de nouvelle découverte sur les Pokémons. Par la suite, le jeune dresseur avait pris le temps de s’entraîner avec ses Pokémons. Tout seul sans autre envie que de découvrir leur force et leur faiblesse, ainsi que les attaques qu’il connaissait. Sur ce dernier point, son éducation s’était avérée particulièrement utile. Ses parents avaient toujours eu à cœur qu’ils les apprennent et les observent attentivement pour les améliorer et surtout les connaître parfaitement. Le minimum pour un éleveur selon eux. Cela l’énervait parfois de se dire qu’ils l’avaient finalement bien préparé pour cette aventure. Un peu comme si il avait finalement fait ce qu’ils souhaitaient. Enfin ses pensées furent vite chassées en observant ses Pokémons.

Deux compagnons de route. Chacun avec son caractère propre. Kilian était content de sa petite équipe pour le moment, et surtout que les deux créatures s’entendent aussi bien. Il avait déjà vu les ravages d’une compétition entre coéquipier. Galatea s’était réellement calmée, et se révélait plus digne aussi… tout en restant aussi fière malgré tout. La forme diurne possédait cet avantage sur les autres formes. Cette obéissance et cette loyauté infaillible. Lyra découvrait le monde, et se montrait de plus en plus assurée et ouverte. Pour le moment, le Lougaroc marchait à ses côtés et le Goupix allait de droite et de gauche pour renifler les odeurs, explorer les environs tout en prenant soin de toujours être à portée de vue. Un changement avec le Rocabot pré-évolution, qui s’enfuyait à la moindre occasion. Ils arrivèrent à Médéa après plusieurs jours de voyage, suite à leur requête sur la plage des secrets. Il pouvait remercier les navettes de bateaux entre les îles. Kilian regarda son morceau de papier avec un plan pour rejoindre le quartier général. Un bâtiment aux abords de la ville. Plongé dans son observation, le dresseur n’avait pas vu que ses Pokémons s’étaient arrêtés pour observer quelqu’un. Lyra avait fait apparaître des boules de neiges autour d’elle. En avançant, Kilian avait marché sur une boule et était tombé violemment sur le sol. Ses yeux s’ouvrirent sur la tête de ses Pokémons.


_ « Tu pourrais faire attention. Merde. » Son ton trahissait sa colère, tandis qu’il se redressait petit à petit en se frottant la fesse. « Je t’ai déjà dit pas dans la passage Lyra. »

Son regard se posa sur la jeune Goupix, et il fit un sourire forcé pour la rassurer. La douleur était trop violente pour le moment, et il n’avait pas pu garder son calme. Son Pokémon avait fini par le rejoindre, et le dresseur avait caressé sa petite tête en signe de paix. Rapidement, comme si il venait d’être frappé par une idée, Kilian regarda dans son sac et grommela. Quelques affaires avaient été écrasées par le choc, dont une partie de la nourriture pour ses Pokémons. Il se dirigea ensuite vers son plan et le ramassa. En se redressant, son regard croisa celui d’une jeune femme qui l’observait… probablement la raison de la pause de ses Pokémons.

_ « Désolé je ne vous avais pas vu »

Kilian se trouvait actuellement face à l’entrée du QG de la Rune. Son attention se porta d’ailleurs sur la porte d’entrée. Au moins il était arrivé, et pourrait refaire ses stocks. Enfin il l’espérait. Rien n’était sûr pour le moment.


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Expérience : 380
Mer 20 Déc - 8:06
Nina Collin
Il y avait trop de choses à voir, trop de trucs à découvrir. Nina avait rapidement fait un tour, un petit tour de la grande île où elle était arrivée, pour enchainer avec impatience par un voyage jusqu’à l’île de Mirabèce, où se trouvait le Quartier Général de la Rune Feunard. Nina n’avait absolument rien saisi à cette histoire de runes. Peut-être parce qu’elle n’avait pas lu le dépliant, ou pas vraiment écouter les explications. Il y avait tant à voir et elle avait tellement de questions qu’elle sortait en général tout d’un coup en un flot continue. Rare avait été les gens assez patients pour la renseigner efficacement. Mais probablement qu’au QG, elle aura des réponses.

En arrivant sur l’île, elle eut la merveilleuse surprise de voir la neige. Elle adorait la neige. Elle en mangerait, d’ailleurs, elle en a mangé. A peine le bateau amarré, Nina avait bondi pour atterrir sur les quais et courir dans la neige imitée, par Toti. Elle avait joué quelques temps dans les rues, lançant des boules de neiges à son Kaïminus et avec des gamins qu’elle avait croisés. Elle s’était baladée ainsi, faisant des anges dans la neige sur le bord de la route. Et c’est ainsi et pour cette raison, que la rousse arriva à l’entrée de QG complètement trempé avec de la neige dans les cheveux et portant un Toti dans sa veste légère.

Elle ne s’attendait pas à ce qu’il fasse froid aussi vite. En fait, si mais elle avait toujours repoussé l’instant d’achat de vêtements chaud, convaincue qu’elle avait encore le temps. De plus, avec toute ses visites, elle n’en avait pas trouvé ni prit le temps. Pourvu que ce soit chauffé. Pensa Nina. Elle tremblait légèrement tout comme son compagnon. Mais avant d’entrer dans le bâtiment, elle entend quelqu’un jurait. Elle regarde dans la direction du cri et vit un jeune homme et un Goupix. Ses yeux s’agrandirent en remarquant la couleur du Pokémon. Le jeune homme la remarqua et Nina considéra ça comme une invitation.

Elle se précipita vers la Goupix qui bondit en arrière. Voyant qu’elle effrayant le Pokémon, Nina s’arrêta. C’est un Goupix d’Alola ? C’est un vrai Goupix d’Alola ?  Genre, tu viens d’Alola ? C’est vrai qu’il y fait toujours chaud ? Ce doit être bien d’avoir chaud toute l’année. Quoi que dans ce cas, vous ne devez pas avoir de la neige. Il neige à Alola ? J’adore la neige. Je viens d’Ebenelle dans la région de Johto. C’est dans les montagnes du coup, tous les hivers, on ski et y a de la neige. D’un autre côté sans neige, on ne peut pas skier. Bon, il fait froid ici, non ? Tu es venu pour visiter aussi ? T’es de la Rune Feunard aussi ? Bah fait pas ton timide, entre avec moi. Nina attrapa la main de cet inconnu qu’elle avait pris pour cible de sa volubilité et le traina derrière elle, dans le bâtiment. D’ailleurs, moi, c’est Nina. Nina Collin, comme une colline, mais sans le e à la fin. D’ailleurs, je me suis toujours demandé pourquoi on dit colline au lieu colin. Mais bon. Ca c’est Toti. Et toi, c’est comment ?

Ils entrèrent dans le bâtiment avant que le jeune homme ne puisse répondre. Nina poussa un « Wouaaaaaah » ébahi. Ca à l’air trop cool ici ! Mais, à quoi ça sert en fait ? [/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Jeu 21 Déc - 12:45
Kilian Viltaria
Visiter le quartier général de la Rune. Après une requête et un entraînement riche en enseignement, Kilian avait jugé bon de se rapprocher un peu de son groupe sur le Poryweb. Et puis ce serait agréable de se poser quelques jours pour s’entraîner avec ses Pokémons et apprendre à faire connaissance. C’était important de les voir en action. De découvrir leur force et leur faiblesse ainsi que leurs atouts. Son affrontement contre Alexandre et la requête lui avaient montré de façon évidente cette simple vérité. Cela lui avait confirmé aussi son impression de devoir passer par la case dresseur. Ne pas simplement envisager le côté éleveur mais penser autrement dans un premier temps. Rien de mieux qu’un lieu un peu plus confortable pour faire le point. Kilian se retrouvait donc à Médéa avec un plan dessiné sur un morceau de papier, d’après des explications trouvées sur le Poryweb. Autant dire que ce n’était pas très précis et un peu confus. Ses deux Pokémons étaient libres à ses côtés, et ne s’intéressaient guère à la direction suivie. Ils vaquaient simplement à leurs occupations. Galatea n’avait jamais été dans sa pokeball, et Lyra commençait à prendre cette même habitude. Heureusement ce n’était pas des Pokémons aussi encombrant que ceux d’autres dresseurs, et ils passaient plutôt inaperçus dans une ville. Les Pokémons s’étaient arrêtés pour observer quelqu’un et Lyra avait fait apparaître des boules de neiges pour se rafraîchir ce qui provoqua la chute du dresseur.

Quelques jurons et une petite réprimande furent les premières réactions de Kilian. Ses affaires étaient en morceau pour le moment. Il ramassa sa carte de fortune et remarqua enfin la présence de la personne ayant attiré l’attention de ses Pokémons. Une excuse de circonstance. La jeune femme face à lui se précipita vers Lyra qui eut un mouvement de recul dans un premier temps, tandis que Galatea tourna la tête de l’autre côté un peu vexée de ne pas être le centre d’attention. Un sourire s’afficha sur le visage de Kilian devant le long discours de son interlocutrice. Il n’avait même pas le temps de répondre à la moindre question pour le moment. Il se retrouva happé par la main et entraîné dans le bâtiment au milieu discours. Ce ne fut qu’une fois à l’intérieur du bâtiment qu’il eut enfin l’occasion de répondre. Ses deux Pokémons avaient réussi à suivre. Lyra observait la jeune femme avec la tête sur le côté, et Galatea commençait déjà à avancer dans le bâtiment comme si elle était chez elle.


_ « Je vais peut-être pouvoir répondre du coup. » Il prit le temps de réfléchir et reprit rapidement avant qu’elle ne l’interrompe encore. « Dans l’ordre. Oui c’est un Goupix d’Alola. Un vrai. Je me suis pas amusé à le teindre en blanc. Je viens effectivement d’Alola, mais j’ai grandi à Kalos. De ce que mes parents m’ont dit, il fait toujours chaud à Alola mais il y a aussi une zone avec de la neige. Je ne connais pas Ebenelle  ni Johto. Mais je te fais confiance du coup. » Il marqua une pause pour reprendre sa respiration avant de continuer. « Oui je suis de la Rune, et oui je suis venu pour visiter et me reposer quelques jours aussi. Je m’appelle Kilian Viltaria. Le Lougaroc c’est Galatea et le Goupix c’est Lyra. Content de faire ta connaissance. »

Lyra s’était approché à présent, prête à faire connaissance. Galatea était déjà en train de faire le tour de la pièce. Kilian jeta un coup d’œil au Pokémon de son interlocutrice. Un Kaiminus. Il en avait déjà rencontré un par hasard dans l’élevage de ses parents. Kilian se demandait si ils s’étaient choisis à cause de leur caractère. Le Kaiminus qu’il avait rencontré s’était montré très hyperactif. Le jeune dresseur pénétra un peu plus dans le bâtiment et reprit enfin la parole.

_ « C’est vrai que ça a l’air chouette… Et je ne sais pas à quoi ça sert. En tout cas, j’ai juste cru comprendre que ça servait de refuge ou de point de chute pour des membres de la Rune. Pour ne rester des vagabonds à longueur d’année peut-être. » Il se contenta de sourire et ajouta. « Nouvelle aussi je suppose. C’est ma première visite ici… J’avoue ne pas avoir encore bien saisi ces histoires de Rune. Mais ça l’air plutôt sympa et agréable. »

Son regard se posait tout autour de lui. Il s’interrompit pour interpeler Galatea, qui tentait déjà d’ouvrir une porte menant vers une autre pièce. Son regard donna l’impression qu’elle haussa les épaules, mais elle revint aux côtés de son dresseur tout simplement. Tout en observant le bâtiment, Kilian pensa à un détail à ajouter.

_ « Ah et tant que j’y pense. Le Goupix je l’ai attrapé sur les pistes de ski à Mhyone. Si ça t’intéresse. »


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Expérience : 380
Sam 30 Déc - 17:45
Nina Collin
Nina s’était retournée vers son nouvel ami. L’amitié se construisait rapidement avec elle. Si chez certains dresseurs, un regard qui se croise signifie duel, chez Nina, cela signifie qu’on devait devenir pote et faire un truc stupide ensemble. Pour l’instant, elle n’avait qu’une envie, se réchauffait. Le bâtiment était agréablement chaud et la neige qu’elle avait dans les cheveux commençaient à goutter parterre. Pendant que Kilian commençait à répondre à ses questions, la jeune fille s’ébroua, envoyant des gouttelettes un peu partout. Comme elle avait les cheveux relativement courts, ce ne fut pas les grandes eaux, mais cela surpris deux personnes qui passaient à ce moment-là. A ses pieds, Toti l’imitait, mais l’effet était encore plus dérisoire, le Kaïminus n’ayant pas de poils, la neige avait glissé sur ses écailles.

Elle écouta en souriant le jeune homme. Son cœur s’accéléra légèrement à l’évocation du Goupix. Elle avait toujours rêvé d’avoir un Goupix, et elle trouvait les Goupix d’Alola très mignon. Mais bon, elle trouvait beaucoup de Pokémon mignon et si Toti ne ressemblait pas à une peluche duveteuse, il avait en tout cas assez de folie pour imiter sa dresseuse et se secouer en pousser un bruit étrange. Après un regard à sa dresseuse, le Pokémon Eau partit à la poursuite du Lougaroc. Nina aurait dû peut-être s’inquiéter de voir s’éloigner son compagnon, si elle était responsable. Mais au moment de la distribution, elle devait être en train de faire autre chose, si bien qu’elle ne regarda pas Toti commençait à embêter Galatea.

La rouquine, tout en écoutant Kylian et après avoir secoué sa petite crinière, s’était agenouillée pour attirer le Goupix et le caresser. Lyra semblait moins surprise par la jeune femme dont le regard brillait à mesure qu’elle câlinait le Pokémon. Teindre un Pokémon ? Quelle idée étrange. Ce serait drôle. Un sourire en coin, son regard se posa sur Toti qui sautillait autour du Lougaroc et elle l’imagina peint en rose ou en vert. Ce serait drôle de voir la réaction de son compagnon devant cette transformation. Nina reporta son attention sur Kylian et sur la maison.

Le QG de la Rune était presque décevant. Avec un nom pareil, on s’attend presque à un immeuble high tech, pas à une petite maison perdue aux abords de la ville. Mais au moins, il y faisait chaud. Oui, je suis aussi nouvelle. Je m’appelle Nina, mais je te l’ai déjà dit. Mais je ne sais pas, la façon dont tu as parlé, ça m’a donné l’impression qu’il fallait que je présente. Mais ouai, c’est assez bizarre mais sympathique. Je ne comprends pas vraiment le fonctionnement. Y a quelqu’un ? Cria Nina à la volée avant de revenir et de se redresser. Attends, y a des pistes de ski à Mhyone ? Y a des pistes à Mhyone et je n’y suis toujours pas allée ? Mais il n’y a pas à hésiter, je retourne sur l’île sur la porte.

Nina passa à côté de Kylian pour rouvrir la porte. Puis la referma. Elle se retourna vers son nouvel ami en tremblant un court instant. Plus tard. Je repartirais plus tard. Pas qu’il fasse froid, Mais il fait super froid dehors. Et je ne pense pas avoir de vêtements chauds. Ou de vêtements de pluie. Je n’ai pas pensé qu’il puisse faire aussi froid. Enfin, si, mais je n’ai pas vu le temps passer. C’est déjà l’hiver, non ? Je n’ai pas fait attention. Enfin si un peu, mais je n’ai rien prévu pour me protéger du froid. Bon je verrais pour plus tard. En attendant qu’est-ce qu’on fait ? Y a un dortoir ? Une cuisine ? Un registre de pointage ? Une échelle ? Un téléphone rouge ? J’ai un peu faim, pas toi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Dim 31 Déc - 10:40
Kilian Viltaria
Kilian s’était retrouvé pris dans une sorte de tornade humaine. Incapable de résister ou de parler tant qu’elle ne lui en laissait pas l’occasion. Cela l’amusait beaucoup. D’un autre côté, il préférait ce type de rencontre aux autres. Le dresseur avait un peu de mal avec les personnes un peu distante et froide, ne sachant comment réagir ni quelle attitude adopter. Au moins, cette fois, la situation était claire dès le début. On le considérait comme un ami directement, sans lui laisser le choix en réalité. Il pénétra dans le QG de la Rune en compagnie de la demoiselle et de ses deux Pokémons. Lyra observait cette étrangère attentivement, comme si elle l’étudiait avant de choisir sa réaction. Galatea, comme à son habitude, était déjà partie en exploration de la pièce. Kilian put enfin prendre la parole et répondre aux différentes questions de son interlocutrice. Il tentait de se souvenir de tous les sujets qu’elle avait abordé si rapidement quelques secondes plus tôt. Tout suivre n’avait pas été une chose aisée. Pendant son discours, la Goupix s’était enfin décidée et elle s’approcha de la jeune femme. Son regard se posa sur elle et il repensa à l’idée de la peindre. Ce serait effectivement très étrange. Le Kaiminus de sa nouvelle amie sautait autour de Galatea, qui prenait soin de l’éviter… Pokémon Eau. Plus elle l’évitait et plus il semblait s’amuser. La pauvre.

Kilian dut empêcher Galatea de pénétrer dans une pièce adjacente. Trop curieuse celle-là. Nina reprit la parole et confirma ses premières impressions. Elle le fit encore une fois sourire. Un tel débit de paroles était impressionnant quand même. Son regard se porta autour d’eux, comme si il s’attendait à ce que quelqu’un leur réponde. Un guide pour leur montrer les lieux ou pour leur expliquer les choses plus clairement. Mais rien. L’information sur les pistes sembla l’intéresser, peut-être plus que le fait de trouver un Goupix dans cette zone. Immobile et toujours amusé, il l’observa se diriger vers la porte avant de faire demi-tour. Il se contenta de sourire en prenant son sac à dos. Kilian fouilla dedans. Quelques gouttes lui tombèrent dessus tandis que la dresseuse et son Pokémon s'ébrouait comme des animaux. Un pull et une paire de gant fut lancée à Nina.


_ « Tiens prends ça. Des cadeaux de mes parents trop prévoyants qui m’envoient tout en double à chaque fois. Ça t’aidera pour le moment. »

Kilian commençait à prendre l’habitude de se contenter du minimum durant son voyage, et puis ces affaires prenaient de la place dans son sac déjà bien rempli et lourd. Ce n’était pas indispensable d’en avoir plusieurs, et dans le pire des cas, il se plaindrait à sa mère ou son père. Le dresseur s’était promis de ne pas leur demander de l’aide ni de l’argent, mais lui envoyer ses affaires ne posait aucun problème dans cette optique… Et puis il n’allait pas choper un rhume ou pire par fierté. Ce serait stupide.

_ « Enfin tu devrais bien te couvrir, surtout si tu veux aller aux pentes de ski. Et prévois de l’argent pour les skis aussi. » Il se redressa et remit son sac en lançant simplement. « Bah maintenant qu’on est là et qu’il n’y a pas de guides. Explorons les lieux tout simplement. » Il se tourna vers la Lougaroc et ajouta rapidement. « Trouve-nous la cuisine ma grande. On va manger. »

Galatea jappa un grand coup, et sa queue remuait dans tous les sens. Même Lyra commençait à s’agiter. Kilian avait beaucoup de lacune mais il savait très bien préparer les plats pour ses Pokémons selon leur goût et leur préférence. De quoi les rendre accro. En tant que futur éleveur, c’était le minimum syndical selon lui. Ses deux Pokémons se mirent à courir et ouvrir une porte pour prendre un couloir. Avec un sourire, le dresseur lança à Nina.

_ « Suivons-les où ils vont nous semer… »

Sans attendre, Kilian s’élança à la poursuite de ses Pokémons avec un large sourire. Il restait encore un jeune homme finalement, et la légèreté de sa nouvelle amie l’amenait à se détendre un peu. Après un tournant, le dresseur tomba à nouveau sur ses Pokémons bloqués devant une porte. Les trois se retrouvèrent emmêler au sol.

_ « Vous avez décidé de me maintenir au sol… » Son ton n’était pas énervé mais plutôt amusé. Son regard se posa sur Nina. « Je pense qu’on y est. »

Kilian se redressa et vérifia l’état de ses Pokémons. Qu’aucun d’eux ne soit blessé. Il ouvrit alors la porte et ils se retrouvèrent dans la cuisine. Vide pour le moment. Le dresseur commença à regarder autour de lui… C’était parfait pour préparer la nourriture pour ses Pokémons et pour lui-même d’ailleurs. Son estomac gronda légèrement comme si il sentait que c’était le moment parfait pour s’exprimer.


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Expérience : 380
Lun 1 Jan - 17:07
Nina Collin
Nina grelotta quelques instants, le temps pour la maison de la réchauffer. L’insouciante remarqua enfin qu’elle était complètement trempée et que s’exposer au froid dans son état n’était absolument pas raisonnable, pas agréable et pas drôle. Elle allait devoir se changer et elle eut envie d’une bonne douche chaude. Son ventre se mit à gargouiller, la plaçant devant un dilemme devenu habituel pour elle : manger ou faire autre chose. Il était rare qu’elle fasse autre chose que manger une fois que son estomac s’était fait entendre. Elle était pleine d’énergie, d’insouciance et avait un appétit de Ronflex. Elle s’apprêta à insister sur la nécessité de se procurer de la nourriture lorsqu’elle réceptionna le paquet lancé par Kylian.

Après avoir vu de quoi il s’agissait, ses yeux s’agrandirent légèrement. Un pull et des gants, voilà ce qu’elle avait laissé à Ebenelle. Et cet inconnu lui en offrait comme si c’était naturel. Il lui prodiguait des conseils même, comme son père, sauf que Kylian s’attendait probablement à ce qu’elle les respecte. Elle essayera, comme toujours, mais si une idée était trop alléchante, elle risque juste d’oublier de s’habiller pour l’essayer dans l’instant. Elle allait remercier Kilian lorsqu’une question lui vint à l’esprit. Mais quel âge a-t-il ? Il ne me parait pas si vieux que ça ? Je reçois des conseils d’un gamin si ça se trouve. Ce serait ridicule mais pas surprenant. Le meilleur moyen de savoir, c’est de lui demander.

Nina s’apprêtait à lui poser la question lorsque Kilian prononça l’une des phrases préférées de la rouquine. On va manger. Elle se jeta dans ses bras. Mon héros. Tu sais parler aux femmes, dis donc. Ou bien tu lis dans min esprit mais en tout cas en avant pour la cuisine. Le ventre de Nina émit un gargouillis approbateur et la jeune femme suivit son nouvel ami en sautillant et en chantonnant.

Le trajet ne fut pas long et au détour du petit couloir, Kilian trébucha sur ses Pokémons. Toti en profita pour s’en servir de tremplin et bondit dans les bras de Nina en poussant un cri de joie. La rouquine le réceptionna et aida Kilian à se relever. Les yeux de Nina s’allumèrent d’envie à l’ouverture de la porte. La cuisine était équipée et spacieuse, tout ce dont Nina rêvait depuis son départ de chez elle. Il était très difficile pour la jeune fille de combler son appétit lorsque son seul moyen de cuisine efficace est un réchaud au gaz sans gaz et rouillé. C’est… trop… Génial !

Nina bouscula Kilian pour rentrer la première et faire le tour de la pièce en courant. Elle s’extasia devant les plaques chauffantes, devant le frigo, son enthousiaste fut un peu douché en le trouvant vide, de même que les armoires. Toutefois, son bonheur remonta en flèche alors qu’elle s’agenouillait devant le four. Kilian, il y a un four. Tu sais ce que ça veut dire. Ca veut dire qu’on va faire de la pâtisserie ! Mais d’abord, nourriture !

La jeune femme posa bruyant son sac sur la table et Toti atterrit à côté, lui aussi tout excité. Elle l’ouvrit et en retira des vêtements en vrac, et non pliés qu’elle jeta au sol. Puis délicatement, elle tira une grosse boîte en métal puis une seconde. Elle réfléchit deux secondes. Je pense que c’est bon si on utilise le matériel d’ici non ? Le mien est trop petit pour une personne déjà, alors si je dois en nourrir deux, on ne va pas s’en sortir. Que dirais-tu de manger… hum… Elle ouvrit les deux boites dans lesquelles étaient parfaitement rangés différents aliments et condiments. Tout était à sa place ainsi que quelques ustensiles, et un tablier que la rouquine enfila et sur lequel était écrit : ça va chauffer. Avant de continuer sa phrase elle consulta du regard Toti qui lui pointait du riz de la patte. Bonne idée Toti. Que dirais-tu d’un risotto à la Nina ? Tu vas voir, c’est parfait pour les gros appétits, pas vrai Toti. Je n’en ai pas fait depuis que j’ai quitté Ebennelle, du coup je profite d’avoir une superbe cuisine pour en faire. Mais c’est comme le vélo, le ski, le roller, le rodéo sur Tauros, ça ne s’oublie pas. Tu n’as pas d’allergie alimentaire j’espère. Rien contre le fromage, la viande, les légumes, le riz. J’adore cuisiner. Tu peux me passer les tomates. Merci. Maman dit toujours qu’on devrait installer ma chambre dans la cuisine pour espérer de la voir ranger. Ce à quoi papa réplique toujours que si on fait ça, il faudra remplir le frigo tous les jours, et qu’on finira pour se déplacer en roulant. Ils sont convaincus que même en dormant je serai capable de manger. Ce qui est bizarre parce qu’ils disent aussi que même une attaque Ultralaser d’un Rayquaza lancé à côté de mon oreille ne pourrait pas me réveiller. Il parait que mon appétit et mon sommeil sont proportionnels à l’énergie que je peux déployer à faire des bêtises, même à 25 ans. Je ne suis pas d’accord, car je ne fais aucune bêtise, seulement des expériences in vivo. Bon d’accord il m’arrive de faire des bêtises, mais c’est parce que c’est drôle. Tout le monde fait ça, non ? D’ailleurs, tu as quel âge ? Ca fait longtemps que tu parcours le monde ? Tiens coupe-moi ça en petit cube. Pour ma part ça fait moins d’un an. Je veux profiter un peu de ma jeunesse pour découvrir le monde et récolter des données sur le terrain. Plus tard, peut-être je me poserai quand je me serai assagie, mais les Insolourdos voleront le jour où ça arrivera. Où alors j’aurai trouvé un super poste dans un super laboratoire, avec des supers équipements. Là ce sera sympas.

Tout en parlant, Nina s’activait dans la préparation du repas. Sortant les casseroles, cuillères et autres outils nécessaires à la cuisine, elle mélangeait les aliments et surveillaient leur cuisson séparait, faisait la vaisselle d’un outil dont l’utilisation était terminée. Rapidement, le plat pris forme et ce n’était plus du tout celle d’un risotto. Si l’aliment de base était le riz, et qu’il avait d’abord était cuit comme il fallait, d’autres aliments l’avaient vite rejoin : lardons, courgettes, aubergines, tomates, fromage et d’autres, en quantité plus ou moins importantes. Finalement elle gouta son plat et s’estima satisfaite. Elle posa la grosse casserole sur un dessous de plat au centre de la table. Bien, c’est terminé. Bon, ce n’est pas très joli, mais ça cale bien. Par un temps aussi neigeux, c’est ce qu’il nous faut. Tu ne parles pas beaucoup comme gars. Enfin, je dis ça, mais je sais que je parle trop. Ca ne te dérange pas tout de même. Passe-moi ton assiette s’il te plait. Non Toti, toi tu n’en as pas le droit. Dans la seconde boite, papier blanc gros gourmand, je les ai achetés discrètement pour toi. Toti n’a pas le trop au riz et aux légumes, ça lui donne des gaz et ça le rend malade. Mais il rafole des filets de Bargantua. On en a très peu à Kanto, mais j’ai réussi à lui en trouver sur Mhyone. Tes Pokémons mangent comme nous où tu veux le faire quelque chose d’autres ?

Nina servit Kilian tout en parlant, d’une bonne ration puis mit dans son assiette le reste du plat. Je pensais en avoir fait plus, mais bon. Bon appétit. Elle commença à manger sans un bruit et proprement, chose surprenante par rapport à la brusquerie et l’énergie qu’ele déploie normalement en dehors de repas. Mais chez elle, manger c’est sacré, et ça se fait proprement. Après leur repas, ils n’auront que la casserole et leur couvert à nettoyer, tout le reste était déjà lavé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Mer 3 Jan - 10:43
Kilian Viltaria
Un petit cadeau pour cette nouvelle connaissance. Un geste tout simple de sa part et qui lui parut normal tout en lui permettant de vider un peu son sac surchargé depuis quelques jours. En tout cas, Nina était un sacré numéro du peu qu’il connaissait d’elle pour le moment. Il avait l’impression d’être trop sérieux à côté d’elle et pus âgé, tout en se faisant la réflexion qu’il devait être plus jeune probablement. Difficile à dire dans ces circonstances. Le dresseur se permit même des petits conseils. Ce n’était pas de l’arrogance de sa part mais simplement l’envie de de venir en aide à une autre personne comme on l’avait aidé à son arrivée. Les personnes rencontrées l’avaient toutes guidé et conseillé à leur manière. Cela lui semblait normal de rendre la pareil à son tour devant une personne débarquant comme lui. Certes ses connaissances n’étaient guère nombreuses mais elles semblaient plus nombreuses que celles de la jeune femme pour le moment. Sur la région en tout cas. Manger. Kilian était d’accord avec ce projet comme ses Pokémons d’ailleurs. Nina se jeta dans ses bras et il se contenta de sourire trop surpris pour une autre réaction. Galatea ne lui laissa guère le loisir de se poser plus de questions et elle s’élança dans un couloir avec Lyra sur ses talons. Il les suivit très rapidement avant de les perdre dans le QG de la Rune.

La cuisine trouvée, Kilian termina une nouvelle fois au sol emmêlé avec ses Pokémons. L’arrêt avait été trop soudain et trop brutal. Nina l’aida à se relever. Le dresseur commença à ouvrir la porte, mais il ne put finir son geste car la jeune femme le bouscula pour passer devant lui. Une véritable gamine. L’estomac du jeune homme se mit à s’exprimer comme pour lancer le top départ du repas. Nina semblait être totalement aux anges, comme si cette pièce était le cadeau du siècle. Il l’observa en souriant et se contenta de hocher la tête pour confirmer ses paroles.


_ « T’es bien motivée d’un coup… »

Nina entreprenait déjà de sortir des affaires sur la table, en posant bruyamment son sac. La cuisine si propre quelques secondes plus tôt se transforma en chambre d’adolescente. Des vêtements à terre et d’autres affaires trainant un peu partout. Kilian observa autour de lui et ajouta simplement entre deux pauses de son interlocutrice.

_ « Vu le principe des groupes. Je pense qu’on peut utiliser les affaires sans problème. »

La jeune femme repartit dans l’un de ses longs discours, où il ne pourrait pas en placer une. Kilian avait déjà pris le pli et se contenta de l’observer en s’installant face à elle. Sa tête posée sur ses mains fermées, tandis qu’il était accoudé tout simplement. Ses deux Pokémons observaient cette tornade commencer à préparer la nourriture. Le dresseur fut surpris quand elle s’adressa à lui et il eut un léger sursaut en tentant de suivre son rythme effréné. Il se retrouva dans la position d’un commis de cuisine sans avoir le choix. D’un autre côté, c’était la moindre des choses vu qu’elle leur préparait à manger. Kilian eut du mal à suivre tout le discours de Nina, tout en accomplissant les quelques actions qu’elle lui demandait. Son âge passa très rapidement, et il comprit simplement qu’elle était plus âgée que lui. Comme il l’avait pensé.

_ « 19 ans… Quelques mois. »

Deux réponses que Kilian réussit à glisser au milieu de la conversation, sans être persuadé qu’elle les avait entendus. Il avait du mal à imaginer Nina en scientifique. Rester sur place à observer ou étudier des choses pendant des heures ne semblait pas lui convenir du tout. La cuisson et la préparation avancèrent à un rythme soutenu. Le dresseur en fut impressionné. Installé à table, elle le servit tout en continuant ses explications et ses questions. Il attendit simplement que ce soit à son tour de parler, un sourire aux lèvres comme depuis les débuts de leur rencontre. Nina commença directement à manger. Kilian prit un peu de nourriture de son assiette, tout en regardant la quantité dans celle de la jeune femme. Où pouvait-elle cacher un tel appétit. Il proposa la nourriture à ses Pokémons, mais ces derniers se contentèrent de nifler et de se reculer.

_ « A priori elles ne sont pas intéressées par ton plat. » Kilian l’observa et mangea sa première fourchette. « C’est délicieux. Ça ne paye pas de mine mais c’est bon. »

Le dresseur continua avec un peu plus d’entrain et d’appétit. Après tout, Kilian avait douté des capacités de la jeune femme mais elle semblait en mesure de l’assommer de paroles tout en faisant autre chose. Un drôle d’énergumène quand même. Il termina rapidement son assiette en silence, puis il se leva à son tour et fouille dans son sac pour en sortir quelques boîtes. Ses deux Pokémons s’animèrent. Kilian prit deux assiettes et déposa la nourriture dedans avant de les tendre à Lyra et Galatea. Elles inversèrent naturellement leur position reconnaissant leur nourriture. Dévorer fut le terme le plus approprié pour leur attitude. Le dresseur se retourna vers Nina et le Kaiminus avec une troisième boîte.

_ « Il ne manque des filets de Bargantua. Mais ça pourrait l’intéresser. » Il montra la troisième boîte. « On avait un Kaiminus à l’élevage, et il devenait complètement fou devant cette nourriture. »

Kilian la posa devant Nina et lui laissa le choix de la proposer ou non à son Pokémon. Ce n’était guère son rôle de le faire. La dresseuse prendrait la décision. Elle était étonnement calme et propre en cet instant, comparativement aux minutes précédentes. Un peu comme si ce n’était pas la même personne. Le dresseur reprit sa place.

_ « Pourquoi ne pas devenir cuisinière plutôt que scientifique dans un laboratoire. On ne se connait pas tellement mais j’avoue avoir du mal à t’imaginer immobile à la même place pendant toutes une journée. » Il sourit simplement et ajouta rapidement. « Et rassures-toi. Cela ne me dérange pas que tu parles beaucoup… Je ne suis pas forcément très bavard ni silencieux, mais j’ai du mal à suivre ton rythme en toute honnêteté. Alors quels sont tes projets sur Mhyone ? »

Kilian était toujours curieux de connaître les projets des autres. Non pas pour les copier mais pour en apprendre plus et surtout ouvrir un peu plus sa vision des choses. Son avenir lui avait toujours semblé évidemment jusqu’à maintenant.


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Expérience : 380
Mer 3 Jan - 14:59
Nina Collin
Nina parlait beaucoup et avec un très fort débit. De plus elle s’activait beaucoup comme une tempête hyperactive remuait, touillant, goûtant, rajoutant, coupant. Toute cette activité ne l’empêcha pas d’entre les rares réponses que Kylian réussissait à lui glisser. Si elle n’avait pas tant été affairée par la préparation de son repas elle aurait tout cessé pour s’extasier devant l’âge de son compagnon. Dix-neuf ans ? Mais il est méga jeune. Tiens ça manque de sel. Et quelques mois seulement de voyage. Ça ne fait pas beaucoup plus que moi mais déjà suffisamment, ou alors il a voyagé les même quelques mois que moi. Mais il est incroyablement jeune. Qu’est-ce que je faisais à son âge ? Oh, oui, des bombes puantes et colorantes naturelles qu’on avait lancé sur le doyen de la faculté. Il était resté marron pendant un mois et l’odeur était restée légèrement pendant six. Heureusement qu’on n’a pas été pris ce jour-là. Qu’est-ce qu’on a ri. Attends, cette année-là, on n’a pas libéré une nuée d’Obalie en plein cours magistral ? La patinoire du siècle que c’était. Et ils étaient trop mignon ! Bon ça c’est cuit, et on ajoute du ça et du ça.

Les Pokémons de Kilian refusent la nourriture de Nina, ce qui ne la gêne pas puisque ça lui en faisait plus. Ce n’est pas ce que je fais de meilleur, mais ça fait partie des choses les plus bourrative que je sais faire. J’avais tellement faim, ça creuse de se rouler dans la neige, hein Toti. Le Kaiminus se régalait avec son poisson lorsque Kilian proposa une boite à Nina pour son compagnon. Les deux se regardèrent surpris et alors que Nina allait se saisir de la boîte pour regarder ce que c’était exactement, Toti referma sa mâchoire dessus, manquant de happer la main de sa dresseuse qui poussa un petit cri de surprise en la ramenant vers elle. Toti, mais ça ne va pas bien dans ta tête. Lâche cette boîte tout de suite. Je vais te l’ouvrir. Arrête de va en mettre partout. La rouquine et son Pokémon commence à se chamailler l’une tirant sur la boite et l’autre la secouant avec sa mâchoire. Nina et Toti se mirent la tête contre la tête et tous les deux grognèrent. Puis le Pokémon Eau lâcha brutalement et la rouquine tomba à la renverse. Elle se releva en portant triomphalement la boîte, complètement déformée. J’ai gagné, haha. Je suis la meilleure. Bon, l’ouvre-boite.

La rouquine sortit du tiroir un ouvre boite simple qu’elle avait repéré un peu plus tôt. Elle s’apprêta à faire usage de sa nouvelle arme lorsqu’elle remarqua l’état de la boite. Elle la lança doucement à Toti. Bon d’accord, c’est toi qui a gagné. Essaye de ne pas en mettre partout s’il te plait, on n’est pas à la maison, je n’ai pas envie de tout nettoyer. Merci pour lui, en tout cas. Kaïminus ouvrit la boite avec ses dents comme si c’était pain et commença à manger en poussant des petits bruits de bonheur. Il faudra que tu me dises ce que c’est, il aime vraiment ça. Bon, on fait la vaisselle, je range mes affaires et on fait quoi ? Oh je sais, tu as bien dit qu’on pouvait dormir ici. Vu la taille, ça doit être des chambres à plusieurs. Vient on prend une chambre à deux. Ca te dit ? Et si on allait voir les chambres justement ce ne serait pas mal non ? Et la salle de bain. Je rêve d’un bon bain chaud. Tu crois qu’il y a des baignoires ici ? Bon, je me contenterai d’une douche, bien qu’avec Toti, j’en ai très souvent, surtout quand je n’en veux pas. Et une buanderie, je dois faire une lessive, ça commence à craindre un peu l’état de mes vêtements. Bon, plus vite finit, plus vite tranquille. Tout en parlant, Nina avait rassemblé ses affaires et mis les assiettes dans l’évier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Jeu 4 Jan - 18:40
Kilian Viltaria
Hyperactive. C’était le qualificatif qui convenait le mieux à Nina. Ce n’était pas pour déplaire à Kilian, mais il se fit la réflexion qu’au quotidien, cela devenait rapidement épuisant. Pour le moment, elle lui était très sympathique et l’amusait beaucoup. En l’observant, le dresseur se fit la réflexion qu’il paraissait vraiment trop sérieux comparativement à elle… A croire que leurs âges auraient dû être inversés. La nourriture fut prête très rapidement. Il en fut impressionné d’autant qu’elle avait parlé tout du long de sujets divers et varié, totalement sans rapport avec son activité. Ils s’installèrent pour manger. Nina fit le service. Galatea et Lyra refusèrent la nourriture, attendant simplement celle préparée par Kilian. L’un des avantages d’avoir grandi dans un élevage. Il savait faire à manger, pour les Pokémons, et connaissait plutôt bien leur goût même si des adaptations devaient être faites selon le caractère et l’attitude. Mais les goûts restaient globalement les mêmes. Le repas fini, Kilian donna à manger à ses Pokémons et proposa une autre préparation pour le Kaiminus de la cuisinière. Cela devrait normalement convenir à ses goûts. Etrange coïncidence. Il avait eu les ingrédients nécessaires, et il se conservaient mieux préparés que crus. Un sourire accueillit les paroles de la jeune femme. Son plat était effectivement bourratif, et encore elle avait mangé bien plus que lui. Tout semblait un peu disproportionnée chez son interlocutrice, et il se demandait dans quel autre domaine elle pouvait être aussi surprenante.

Kilian regarda l’attitude du Kaiminus et se contenta de sourire. Il était ravi de son intérêt, et surtout que ses souvenirs étaient encore bons dans ce domaine. Une satisfaction personnelle. Ses deux Pokémons mangeaient tandis que son interlocutrice et Toti se chamaillaient concernant la boîte qu’il venait de tendre. Le dresseur les observa tous deux un peu dubitatif… Et sa boîte était en morceau. Malgré lui, sa main atterrit sur son franc.


_ « Belle victoire… »

Ce fut le seul commentaire qu’il put faire avant de hocher la tête en réponse aux remerciements. Comment expliquer qu’elle avait tenu la boîte à l’envers, et que l’ouverture se trouvait de l’autre côté. La nourriture n’était pas de l’industrielle mais une de ses préparations. Enfin le plus important était de voir le Kaiminus apprécier son repas. Une consolation suffisante. De toute manière, un simple appel suffirait pour que sa mère lui en envoie une bonne dizaine supplémentaire. Elle n’arrêtait pas de lui en proposer. Et Nina repartit dans l’un de ses monologues, et Kilian se contenta de l’aider à débarrasser la vaisselle en attendant son tour pour parler. Il se plaça derrière l’évier et commença à faire la vaisselle, comme il avait l’habitude de le faire avec sa mère. Quand il eut l’impression qu’il pourrait répondre, il reprit la parole.

_ « Je suppose que ça doit effectivement être des chambres à plusieurs… Comme un dortoir. Quoi qu’il n’y ait pas l’air d’avoir grande monde. Ça fonctionne peut-être comme un refuge. » Il marqua une pause et prit quelques secondes pour réfléchir. « Pourquoi pas une chambre à deux… Pour la visite, terminons déjà ici avant de nous lancer dans l’exploration. Pour la salle de bain. De l’eau chaude ce serait déjà du luxe. »

Kilian afficha un large sourire à l’attention de son interlocutrice. Bain ou douche revêtait moins d’importance quand on était sur les routes. Après il pouvait parfaitement comprendre son envie. Ils seraient rapidement fixés de toute manière. Pour la lessive même constat. Quoi qu’il eût lui aussi pas mal de choses à nettoyer. Dans le pire des cas, cela se terminerait à la bonne vieille méthode avant l’invention des machines.

_ « Tu me garderas une place dans la machine alors… Moi aussi j’ai pas mal de chose à nettoyer. Moi ce n’est pas les douches auxquelles j’ai droit, mais plutôt au bain de poussière ou de boue selon les cas. » Son regard coula légèrement vers Galatea qui leva le nez quelques secondes, et recommença à manger. « Ah et tant que j’y pense pour la nourriture. Je pourrais t’apprendre à la préparer si tu veux… Je me suis dit que ça lui plairait comme le Kaiminus qu’on avait chez nous. Ce n’est pas compliqué mais c’est plutôt les ingrédients qui sont parfois compliqué à avoir dans cette région… » Il leva les yeux vers le plafond et réfléchit à nouveau avant d’ajouter. « Si ça t’intéresse, je demandais à ma mère de me les envoyer… ou même d’envoyer les préparations directement. » Il prit un air un peu plus gêné avant d’ajouter. « Et accessoirement je te montrerais l’ouverture de ces boîtes de métal… Pas compliqué quand on le sait… En tout cas je demanderais à ma mère demain, et on avisera le moment venu. »

Ou quand on prend le temps de regarder un peu mieux. Cette dernière partie ne fut pas prononcée haute voix, et Kilian se concentra sur la vaisselle afin d’avancer le plus rapidement possible. De l’eau chaude et un bon lit. Cette perspective était alléchante en tout cas. Les choses avancèrent rapidement. Ses Pokémons terminèrent le repas, et ils rentrèrent tous deux dans leur pokeball n’ayant guère envie d’explorer maintenant qu’ils avaient l’estomac plein. Une fois les mains essuyées, le dresseur récupéra son sac et lança simplement.

_ « Allons-y pour trouver un lit et une baignoire dans le meilleur des cas. » Il sourit et reprit rapidement. « Direction le Hall. Ce sera sûrement plus simple en passant par là. » Il se dirigea vers la porte de la cuisine et l’ouvrit avant de se tourner. « Euh on est arrivé de quel côté déjà … »


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Expérience : 380
Ven 5 Jan - 15:40
Nina Collin
Kilian s’installa pour faire la vaisselle pendant que Nina rangeait ses affaires. Alors qu’elle déposa délicatement ses affaires de cuisine et fourrait ses vêtements dans son sac elle n’avait pas arrêté de parler. Toti qui avait fini son repas lécher l’intérieur de la boite pour ne rien perdre. La rouquine vient s’asseoir à côté de levier, sur le plan de travail, les jambes bougeant dans le vide et laissa enfin le temps à son nouvel ami de répondre. Une chambre rien qu’à deux. Ouhou, grand fou, on se connait depuis si peu de temps. Elle frotta son épaule contre celle du plongeoir en lui faisait une imitation de la séductrice exagérée. Puis elle éclata de rire. Me voilà en train de séduire des enfants maintenant. Oh oui, de l’eau chaude. Si ce n’était pas illégal, je tuerais pour un bon bain chaud. Dans des sources chaudes ça doit être génial. Attend, je rigole. Bien sûr que je ne tuerai pas pour ça. C’est une expression. Par contre je tuerai pour un Bœuf en Sauce comme fait ma mère. Je ne suis pas partie depuis longtemps de chez moi mais ça me manque déjà. Quoi que comme tu as pu le voir, j’aime bien manger. Mais il en faut de l’énergie pour m’actionner sinon, je suis… toujours aussi active, mais en plus je suis grognon. Et… je parle trop c’est ça. Encore. On me fait souvent le reproche. C’est ma plus grande qualité et mon plus grand défaut. Les gens me disent, tu es super agréable sociable et tout, mais Nina, qu’est-ce que tu es chiante à toujours parler et à courir partout. Calme-toi, qu’ils me disent. Mais c’est plus fort que moi. Et je parle encore beaucoup trop c’est ça ? Ok, je dis plus que le strict nécessaire. Rien de plus, rien de moins. Je réponds à tes questions et je t’en pose, c’est tout. Pas de divagations superflues et je te laisse le temps de répondre. Et je parle encore trop. C’est trop dur. Bon, motus.

Nina fit mine de se coudre la bouche, de la fermer à clé, de la fermer à la fermeture éclair, et une autre série de gestes complètement étranges. Kilian eut donc l’occasion de continuer à parler et reprendre sur la lessive. Nina regarda son sac puis de nouveau Kilian. Ca dépend de la taille de la machine mais je n’ai pas beaucoup d’affaire alors, je ne pense pas que ça pose un problème quelconque à ce que tu mélanges tes slips avec mes culottes. Après m’avoir proposé une chambre rien qu’à deux, plus rien ne me surprend de ta promiscuité. Nina parlait d’une voix bien plus calme et tranquille avec un air moins fou, même si on pouvait ressentir sa retenue dans sa conversation.

Par contre, Kilian cherchait aussi les ennuis. Nina explosa de nouveau de joie lorsqu’il évoqua l’idée de lui apprendre la recette. C’est vrai ! Tu ferais ça. Ce serait trop super génial. Regarde Toti. Bon, comme moi il lèche toujours son plat une fois fini, tu devrais voir ça, sa langue et énorme. Mais là, il continue alors qu’il n’y a plus rien à manger. Alors soit il s’amuse avec la boîte, soit il adore ce qu’il y avait dedans. Et comme je le connais, je pense qu’il serait plutôt en train de faire du rodéo sur tes Pokémons plutôt que jouer avec une boite. Mais si j’apprends à faire ça… Tu pourrais même m’apprendre d’autres recettes. Oh, je sais, on va s’échanger nos recettes. Tu vas voir je fais des pâtisseries à tomber. Et ne t’inquiète pas, si un ingrédient existe, je le trouverai, ou le remplacerai. Mon père dit toujours : ce que Nina veut, Nina l’obtient, sinon ça va barder. Mais c’est vraiment adorable de ta part, mais je ne voudrai pas embêter ta mère. On se connait à peine et tu m’offres un pull, m’invites dans ton lit et me propose de m’apprendre à cuisiner. Maintenant c’est la présentation aux parents. Si ça continue dans dix minutes tu me demandes en mairage. D’accord j’exagère et j’amplifie tout. C’est pour rire. Et je parle trop. Encore. C’est ça. Roooh, mais c’est trop dur. Comment vous faîte pour être tout le temps… Mou, ennuyeux, lent, déprimé. Voilà les mots qui lui vienrent à l’esprit. [/b][/color]calme. Moi il me faut un bon livre où alors une manipulation compliquée. Et même dans le cas de la manipulation compliquée, j’arrive encore à parler. Bon, allez, je refais un effort. [/b][/color]Elle fronça les sourcils comme sous le poids d’un gros efforts puis sourit de toutes ses dents à Kilian. La vaisselle était faite et Nina fut surprise de voir les deux compagnons de Kilian retourner dans leur Pokéball. Elle ne voyait pas vraiment pourquoi et Toti et elle se regardèrent un peu surpris. Toti avait une Pokéball, quelque part au fond du sac de Nina, si elle ne l’avait pas oubliée quelque part. Mais dans sa mémoire, le Kaïminus n’y avait jamais mis les pieds. Dès son adoption, les parents de la rouquine n’avaient pas jugé nécessaire par le professeur Orme de se fatiguer à le recapturer, préférant laisser leur fille et son nouveau compagnon de jeu courir et s’épuisait ensemble. Car s’il y avait bien un truc qu’ils avaient retenu de Nina, c’est qu’elle n’avait de l’énergie à l’infini et c’était tant mieux. Et elle s’épuisait un peu plus vite avec Toti. Pas beaucoup mais chaque seconde comptait quand on vivait avec Nina.

Finalement le retour à l’exploration fut lancé. Ils repartirent tous les deux plus Toti dans les bras de Nina dans le Hall. On vient de par là. Je pense que les chambres sont à l’étage. Donc… Toti, escalier. Le Kaïminus confortablement lové dans les bras de sa dresseuse bondit sur ses patte, huma l’air puis courut vers une porte. Quand Nina l’ouvrit, elle menait à une cage d’escalier et Toti jubilait de joie. Elle expliqua d’une voix sérieuse à Kilian. C’est quelque chose que je ne m’explique pas. Toti adore les escaliers et a un don pour les trouver. C’est… surréaliste. Au lieu de trouver de l’or, il trouve des escaliers. Et regarde-le. Il aurait trouvé la Panacée qu’il serait moins heureux. Bon, allons choisir notre chambre.

Ils montèrent ainsi, Nin bouillonnant de calme, pour ne pas de nouveau assommer son ami de parole et Toti bondissant à chaque marche et poussant des cris de joie. Ils arrivèrent à un premier étage et après deux portes tombèrent sur ce qui devait être une chambre inoccupée avec trois lits. Nina ne put résister et courut vers le plus éloigner et se jeta dessus. Elle rebondit plusieurs fois sur le ventre puis sur le dos et sur le ventre, ainsi de suite pour finalement s’écraser le visage dans le coussin. De là, Kilian put distingue les paroles de Nina, étouffées. C’est trop confortable et tout doux. Tu devrais essayer. Elle tourna sa tête vers le jeune homme. Vas-y essaye c’est trop cool. . Toti s’allongea sur le dos de sa dresseuse.

Quelques secondes plus tard, un léger ronflement se fit entendre. Nina venait juste de s’endormir habillée sur le lit, avec ses chaussures et ses vêtements encore humides de ses batailles d’eau. Un bras pendait hors du lit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Sam 6 Jan - 14:00
Kilian Viltaria
Faire la vaisselle. Il ne manquait plus que la voix de sa mère lui donnant des conseils pour avoir l’impression d’être à la maison. Quoi qu’il manquerait encore des Pokémons courant un peu partout pour jouer, et tenter de le faire tomber en passant dans ses jambes. Nina rangeait ses affaires pendant ce temps. Elle s’installa à côté de l’évier et offrit le loisir à Kilian de répondre et surtout prendre enfin la parole. Il commençait à choper le rythme de la jeune femme dans ce domaine. Trouver le bon moment pour glisser un mot et répondre à ses questions. On pouvait assimiler cette discussion à un entraînement sur le timing d’une certaine manière. Sa réaction l’amusa puisqu’elle avait proposé de prendre une chambre à deux avant qu’il ne confirme cette idée. Le dresseur l’accompagna dans son fou rire après son coup d’épaule. Ce n’était pas dans ses intentions. De toute manière, depuis qu’il commençait à voyager, Galatea venait régulièrement se blottir contre lui la nuit. Et même après son évolution, elle continuait de veiller sur lui-même pendant son sommeil. Le dresseur eut à peine le temps de glisser un « Hé !!! » quand elle le compara à un enfant. Il était plus adulte qu’elle en tout cas. Mais Nina continua et rebondit sur l’évocation de l’eau chaude. Kilian secoua la tête quand elle parla de le tuer. Sa manière de voir les choses était un peu étrange quand même.

Son esprit donnait une nouvelle fois l’impression de fonctionner à plein régime, se perdant dans les méandres des pensées entrant dans son cerveau. Elle passait d’une idée à l’autre très rapidement. Trop parfois. Kilian n’arrivait pas à lâcher son sourire à chaque fois qu’elle prenait la parole. Quand elle tenta de se taire et de se fermer la bouche pour ne plus parler. Il répondit alors.


_ « Fais-toi plaisir. Ça ne me gêne pas, et je ne suis pas spécialement un grand bavard. »

Kilian lui donnait l’autorisation pour l’assaillir de paroles et de questions. Il lui répondrait dès qu’il le pourrait tout simplement. De toute manière, à la maison, ses parents ne lui laissaient guère de place pour parler. Toujours en train de s’opposer et de se disputer sur des sujets différents concernant toujours les Pokémons. Ils évoquèrent la lessive… Le dresseur s’intéressa un peu à l’odeur de ses vêtements, et proposa à Nina de faire la lessive ensemble tout simplement. Un nouveau rire accueillit sa manière de présenter les choses. L’éleveur en herbe proposa à Nina de lui apprendre à préparer ce qu’il avait donné au Kaiminus. Elle ne put alors plus résister à sa bonne résolution, et redevint cette personne hyperactive qu’il avait rencontré plus tôt. Il confirma d’un mouvement de tête son envie de lui apprendre à préparer la nourriture pour son Pokémon. Un échange de bon procédé entre dresseurs. La vaisselle fut terminée pendant la conversation, et les deux Pokémons de Kilian revinrent dans leur pokeball. L’expression de Nina en disait plus que tout un discours.

_ « C’est pour digérer… Ils ont pris l’habitude de faire ça. Comme ça c’est moi qui marche pendant qu’ils digèrent tranquillement le repas. » Il sourit et ajouta rapidement. « Va pour l’échange de recette dans ce cas. Et non pas de mariage ni aucune proposition bizarre… J’ai parlé de partager une chambre et non pas un lit. En tout cas disons que tous ceux que j’ai rencontré ont été aimable et serviable avec moi. Je tente simplement d’en faire de même. Ma mère me passerait un savon si je ne le faisais pas de toute manière. »

L’exploration des lieux put reprendre. Kilian lança le départ se montrant un peu plus à l’aise dans les lieux, et surtout auprès de Nina. Ils avaient partagé un repas. Grâce à la jeune femme, le duo retourna dans le hall. Maintenant il fallait prendre une décision et trouver un chemin pour rejoindre une chambre et une salle de bain surtout. Ce fut Nina qui fut la première à parler. Le dresseur se montra dubitatif devant son discours… Mais l’attitude du Kaiminus et les explications le firent sourire.

_ « Des choses étranges pour des créatures étranges. » Il sourit simplement et ajouta. « C’est parti pour les chambres dans ce cas. »

Kilian suivit Nina tandis que le Kaiminus sautait de marche en marche comme un enfant. Sa joie et son bonheur étaient touchante. Certaines chambres semblaient occupées… Puis ils trouvèrent une chambre vide avec trois lits. Parfait pour eux. Avant même de pouvoir parler ou agir, Nina courut et sauta dans un des lits. Elle l’invita à faire de même… Cela n’avait jamais été dans ses habitudes. Kilian se contenta de s’approcher et de se mettre dos à l’un des lits avant de se laisser tomber dedans. Il rebondit une fois avant de se poser tranquillement sur le dos. Son regard fixant le plafond. Deux lumières rouges apparurent. Galatea et Lyra se posèrent sur le dresseur, qui se redressa rapidement et grogna légèrement. Ce n’était pas des poids plumes. Les deux Pokémons descendirent rapidement et tournèrent un peu dans la chambre, avant de sauter dans le troisième lit pour se coucher. Ils étaient repartis dans leur sommeil de digestion. Des ronflements attirèrent son attention. Kilian se redressa et l’observa dormir en souriant. Il se leva et tira légèrement la couverture pour couvrir sa nouvelle amie. Il prit le temps de sortir quelques affaires avant de sortir de la chambre. Une douche. Kilian ouvrit plusieurs portes pour trouver son bonheur et reçut quelques reproches des rares personnes présentes pour la nuit. Une seule lui indiqua la salle de bain.

Après une bonne douche chaude, Kilian revint dans la chambre une serviette sur la tête. Tout le monde semblait encore endormi. Il caressa la tête de ses deux Pokémons avant de se coucher à son tour. Ses yeux se fermèrent tout seul et il s’endormit sa serviette sous la tête. Un short et un t-shirt tout simplement. Quelques secondes plus tard, Galatea le rejoignit et se coucha à ses côtés. C’était parti pour une nuit de sommeil réparateur. La nuit passa rapidement. Du bruit vint le réveiller aux petites heures du matin. Galatea le recouvrait à moitié. Il s’étira et tenta de se réveiller.


_ « Hello tout le monde. »

Ses yeux avaient du mal à s’ouvrir. Il se demandait si Nina dormait encore ou non. Ce ne serait pas étonnant de la voir déjà parti ou en exploration sans lui. Lyra dormait toujours sur le troisième lit. Finalement le dresseur ouvrit les yeux sur la chambre et observa autour de lui se remémorant différents éléments.


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Expérience : 380
Jeu 11 Jan - 15:44
Nina Collin
Nina avait un sommeil de plomb, mais pas silencieux. Sans vraiment être une grosse ronfleuse, elle respirait bruyamment. Pour certains c’étaient une gêne, pour d’autres c’était un bruit rassurant. Pour certaines personnes, c’était une terreur constante, la peur que ce bruit s’arrête annonçant le réveil du Némélios. Toutefois, en général, si elle faisait du bruit au réveil, Nina ne se permettait pas volontairement de réveiller les autres, bien au contraire. Elle avait appris à respecter le sommeil des autres et était capable d’être extraordinairement silencieuse, un don encore plus incroyable quand on connaissait sa propension à faire du bruit.

Ce matin-là, elle s’éveilla dans la même position que celle où elle s’était endormie. Elle se retourna en faisant tomber Toti sur le lit. Le sommeil du Kaïminus n’en fut pas pour autant perturbé et il resta profondément endormi. Encore un détail qui le faisait vraiment ressembler à sa dresseuse. La jeune femme s’assit sur son lit en commença à s’étirer et s’apprêta à poussait un bâillement de satisfaction sonore lorsqu’elle se souvint où elle se trouvait et surtout avec qui. Elle s’arrêta net dans son geste et mis ses mains sur sa bouche. Aucun son n’en sortit et elle ne fit aucun bruit non plus. Elle sortit silencieusement de son lit et déposa Toti sur l’oreiller. Elle le regarda dormir en souriant puis regarda Kilian. Le garçon dormait encore, c’est deux Pokémons lovaient contre lui. Bon, j’ai des trucs à faire. D’abord une douche, puis une lessive puis manger. Non, manger, puis une et enfin une lessive. Elle sentit le T-shirt qu’elle portait. Bon, finalement douche puis manger.

Elle remarqua qu’elle portait toujours ses chaussures et les vêtements de la veille. Par respect pour son compagnon et pour préserver sa vie et ses narines, la rouquine estima que le retrait de ses chaussures attendra. ]Bon la douche c’est pour tout de suite alors. Elle posa son sac sur le lit et en sortit une serviette blanche, sèche et propre ainsi que sa trousse de toilette. Elle partit avec son équipement pour trouver la salle de bain. Le bâtiment était silencieux et elle chercha une porte sans serrure mais avec un verrou. Ce ne fut pas compliqué, et elle entra dans la salle d’eau. La douche fut délicieuse et longue.

Une demi-heure plus tard, elle revint dans la chambre, une serviette autour de la poitrine ses affaires sales en mains. Elle n’avait pas pensé à prendre du change et vu l’état de crasse de ses vêtements de la veille, pas question de les remettre après une douche. Elle entreprit donc un tri de ses affaires propres et sales. Elle sortit donc tous ses vêtements de son sac et les posa en vrac sur le lit. Elle prit des sous-vêtements au hasard et un pantalon pas trop sale puis commença à sentir ses autres tenues. La lessive va devenir une mission vitale pour le bien de l’humanité.

Alors qu’elle reniflait un T-shirt blanc avec une tête de Pikachu dessus, elle vit que Kilian se réveillait. Bonjour, bien dormi ? Je t’attendais pour déjeuner et trouver la laverie. Elle contint son flot de paroles, bien que le jeune homme ne lui ait pas reproché de trop parler. Le matin, il faut savoir ménager les gens. Elle trouva finalement un T-shirt uni rose qui ne sentait pas trop mauvais et qu’elle aspergea de déodorant. Puis elle regarda Kilian. Quoi ? J’ai plus rien à me mettre. Je ne vais pas schlinguer jusqu’à ce qu’on trouve une laverie, si ? Et puis tourne toi, je vais me changer. A moins que tu ne veuilles regarder petit coquin. Au vu de tes avances d’hier, ça ne me surprendrait pas.

Elle se tourna aussi et entreprit de s’habiller. Un T-shirt rose avec un jean. Pas ce qu’il y avait de plus joli, mais moche non plus. Son ventre se mit alors à gargouiller bruyamment. Elle jeta un œil à Toti, mais cela ne semblait pas l’avoir réveillé pour l’instant. Dans cinq minutes ce ne sera plus le cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Ven 12 Jan - 18:24
Kilian Viltaria
Son sommeil avait été long mais dérangé parfois par une respiration un peu forte. Cela ne l’avait pas réveillé complètement, juste sorti de ses rêves à quelques reprises. Les cheveux en bataille. La bouche pâteuse. Kilian se redressa sur son lit bousculant au passage ses Pokémons. Il se passa la main dans les cheveux et se gratta le sommet du crâne tout en baillant. Un étirement pour s’éveiller et il salua toutes les personnes présentes. Il se souvenait de la soirée de la veille, et de la personne avec qui il partageait sa chambre. Quand Nina le salua, il l’observa et constata qu’elle sortait de la douche. Elle devait être debout depuis quelques minutes maintenant. Elle parla très rapidement, et il se contenta de hocher la tête n’étant pas encore totalement éveillé. Assis sur le bord de son lit, et prenant son temps, Kilian regarda sa colocataire d’un soir fouiller dans ses vêtements. Son regard en disait long sur la manière dont il voyait la situation. La réponse lui vint rapidement quand elle aspergea de parfum l’un de ses t-shirt. Un haussement d’épaule fut sa première réaction. Un sourire accueillit la suite de ses paroles, puis il se tourna vers le mur en observant attentivement ses pieds. Ce n’était pas l’envie qui lui manquait mais il ne tenterait pas de regarder. Ce serait inconvenant de sa part et il n’avait pas non plus envie de donner plus de raisons à son interlocutrice de croire qu’il lui faisait du rentre dedans.

_ « On n’a pas le même concept d’avance… Mais bon. Sinon cela pourrait peut-être t’aider, mais je suis tombé sur une machine à laver hier soir en allant à la douche. »

Son linge aussi avait besoin d’un bon coup de machine. Le ventre de Nina gargouilla et celui de Kilian donna l’impression de lui répondre. Le dresseur se retourna et éclata de rire en regardant la jeune femme. Il sortit de son lit et fouilla dans ses affaires pour trouver des vêtements propres. La mission paraissait plus simple que pour la jeune femme. Il avait eu l’occasion de nettoyer certains lors d’une escale pendant son voyage. Heureusement que certaines personnes de Mhyone pouvait se montrer généreuse. Une fois le choix fait, Kilian commença à retirer son t-shirt pour en mettre un propre puis il s’arrêta avant d’enlever son pantalon.

_ « Euh à ton tour de te retourner à moins que tu veuilles jouer les voyeuses. »

Il se contenta de sourire mais il attendit qu’elle ne le regarde plus avant de continuer. Kilian fut changé rapidement. Il avait pris une douche la veille et ne voyait pas l’utilité d’y retourner ce matin. De toute manière, le dresseur comptait rester plusieurs jours dans le QG de la Rune pour s’entraîner. Son ventre se remit à gargouiller.

_ « Et si on allait se faire à manger maintenant. » Sur ces mots, les oreilles de ses deux Pokémons se levèrent et ils sautèrent du lit tous les deux. Prêt à manger à nouveau. De vrais gourmands parfois. « Tu as une préférence… Je fais la cuisine ce matin pour te remercier d’hier soir. »

Et puis Kilian avait aussi envie de se préparer un déjeuner comme il en avait l’habitude chez lui. Profiter du confort au maximum pendant son séjour. C’était son objectif. Son regard se posa sur Nina pour attendre sa réponse, et il hocha la tête pour confirmer qu’il serait capable de le faire… Tout dépendait évidemment des ingrédients présents dans la cuisine. Tout en descendant vers la cuisine, il reprit.

_ « Tu comptes faire quoi aujourd’hui et dans les jours à venir ? Je pense que je vais me chercher une chambre si tu comptes rester, j’aimerais bien profiter des jours à venir pour m’entraîner avec ces deux zigotos. Il faut qu’on fasse des progrès pour continuer à avancer. »

Kilian était curieux de connaître les projets de Nina. Après tout il savait qu’elle venait vivre une aventure sur Mhyone, mais qu’est-ce que cela signifiait réellement pour elle dans le fond. Que comptait-elle faire.


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Expérience : 380
Mer 17 Jan - 11:36
Nina Collin
Une machine à laver ! Le monde est sauvé ! Et je te vois essayer de détourner le sujet avec ta machine à laver. Nina fit un clin d’œil à Kilian. Mais je ne peux qu’imaginer la difficulté de ne pas t’extasier devant un corps comme le mien. Je sais c’est difficile, mais il faut que tu l’acceptes. Je suis parfaite et rejeter tes pulsions ne fera que les exacerber. Alors accepte-les. Sache que je ne te jugerais pas pour tes faiblesses. Nina déclama sa phrase telle une actrice de tragédie, courbée en arrière, le poignée sur le front, l’autre bras ballant. Reprenant son sérieux. Ca ne change toutefois rien au fait que tu te tournes. Lui lança-t-elle avec un grand sourire et un nouveau clin d’œil.

Après l’habillage de la jeune fille et un rappel à l’ordre de son estomac, se fut au tour de Nina de se retourner sans avant avoir ostensiblement dévisagé de haut en bas le jeune homme en haussant les sourcil d’un air gourmand puis éclater de rire. Elle se retourna en disant Ça pourrait être intéressant. Ou alors très décevant, qu’en penses-tu ? Puis repartit d’un éclat de rire en réveiller doucement Toti. Le Kaïminus s’étira en se frotta les yeux et se lova dans les bras de sa dresseuse pour gagner quelques minutes de sommeil chaleureux. La jeune femme déposa un baiser sur le museau de son Pokémon qui répondit pas un grognement satisfait.

Une fois Kilian prêt, il posa une question stupide. Tout ! Je veux tout manger. Miam miam. Bon d’accord c’est impossible. Surprends-moi ! Je mangerai un Ponyta en salade avec les sabots tellement j’ai faim. Si tu veux une idée, des crêpes ça ira très bien. Si tu veux je peux les faire aussi Et Toti adore ça aussi, n’est-ce pas petit gourmand. Te sens-tu les épaules de nourrir des Goinfrex réincarnés. Le challenge est important car le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée et je respecte toujours cela. Et comme les autres repas sont aussi très copieux, tu imagines le petit déj que je me prends. Un jour, je vais finir par rouler sur moi-même ou bien je vais exploser. Mais mes parents m’ont toujours dit qu’avec l’énergie que je dépense, je suis encore en sous-alimentation. Tu imagines ! Moi ! En sous-alimentation ! Rien que de penser à la quantité de nourriture que je pourrais ingurgiter pour être en alimentation normale, ça me donne l’eau à la bouche. Le Pokémon Eau s’était pleinement réveillé à la prononciation du mot crêpes. Dire qu’il aimait cela eut été un euphémisme de même que pour sa dresseuse. C’était un plat simple, et rapide à faire avec en bonus la possibilité de les manger à mesure que ça cuit. D’abord laverie, comme ça le linge se lave pendant qu’on mange.

La rouquine déposa Toti sur le tas de linge avant de saisir ce dernier à bras le corps. Le Kaïminus se chargea de remettre tout ce qui tomba en place avec de sauter sur le tas de linge et de s’installer en équilibre sur la tête de sa dresseuse. Ca ne va pas être pratique dis donc. Elle s’engagea tout de même dans le couloir et suivit Kilian jusqu’à la machine à laver. Arrivée là-bas, elle mit en vrac ses vêtements dans une machine avant de se rendre compte qu’elle avait oublié sa lessive. Un aller-retour en sprint plus tard, elle revint avec une capsule qu’elle déposa avec son linge. Mais après avoir reniflé le bac, en mettre une seconde lui parut une bonne idée. Elle refit donc un aller-retour. Une fois satisfaite, elle laissa Kilian mettre ses affaires avec les siennes et lança la machine. Bien, ça c’est fait. Maintenant, à table.

Toti ne se le fit pas dire deux fois et se précipita vers les escaliers qui s’amusa à descendre et remonter plusieurs fois pendant que Nina répondait à Kilian. Je ne sais pas encore. Je vis carrément au jour le jour, voir même à la minute. J’hésite entre me reposer un peu, j’ai un superbe livre sur la biologie végétale moléculaire qui revoit les principes de bases pour aller plus en profondeur. J’en connais déjà une bonne partie mais c’est intéressant de revoir tout ça et ça peut donner des idées ou même corriger des erreurs, un mauvaise compréhension d’un texte. Bon, le livre n'est pas à moi, mais à la bibliothèque de Nox Illum, je l’ai emprunté. Mais je compte bien le rendre quand j’ai fini. Sinon, probablement jouer dans la neige avec Toti et pourquoi d’autres personnes dont toi et tes Pokémons si le cœur t’en dit. Je devrai entrainer Toti suite à u pari stupide que j’ai fait avec Alex, un gars que j’ai rencontré y a quelques mois, pas loin de… bah de Nox Illum d’ailleurs. J’ai parié que je l’empêcherai d’être maître de la ligue et baron de la drogue. Mais, je n’aime pas l’idée de faire combattre Toti sans raison, de le mettre en danger ou de le forcer à se blesser pour pas grand-chose. Je ne dis pas que je suis une dresseuse exemplaire, loin de là. Nous avons fait des bêtises suffisamment énormes qui aurait dû nous coûter la vie et j’ai passé pas mal de temps à l’hôpital. Mais dans ces cas-là, Toti ne m’a pas toujours suivi, ou avait eu l’idée ou l’a fait pour rester avec moi. Jamais, nous ne l’avons fait seul ou contre notre gré. Or, un combat, c’est surtout un qui donne des ordres, et l’autre qui réagit. Je ne crois pas en la symbiose qui fait que le dresseur ressente la douleur de son Pokémon. Mais c’est un débat un peu trop triste. Changement subtil de sujet ! Pourquoi pas jouer ou s’entrainer ensemble gentiment. Toi, que veux-tu faire plus tard ? Un objectif dans la vie ? Une volonté ? Si tu veux devenir baron du crime, dépêche-toi, parce que le poste pour devenir ma Némésis est bientôt pourvu. A ce moment -là, ça deviendra complexe de participer à ma lutte épique et pleine de punch-lines de l’infini. Ou alors tu deviendras mon side-kick rigolo. Ce sera mal payé mais tu pourras avoir un peu de ma gloire. Qu’en dis-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Jeu 18 Jan - 18:37
Kilian Viltaria
Nina semblait persuader d’avoir raison concernant les avances, à tel point que même la précision sur la machine entrait dans sa justification. Kilian préféra ne pas insister. C’était flatteur en soi mais il la connaissait à peine. Elle l’amusait mais il se disait qu’elle devait être épuisante à la longue surtout pour une personne appréciant le calme de façon générale. Le jeune homme commença à s’habiller à la suite, moins pudique au départ jusqu’à ce qu’ils doivent retirer son pantalon. C’était un peu le problème quand on prenait l’habitude d’être seul, on oubliait parfois les personnes autour de soi. La réponse de Nina fut accueillie par un haussement d’épaule après un large sourire amusé. Il jugeait préférable de ne rien répondre pour le moment. Pendant ce temps, les deux estomacs exprimaient parfaitement leur mécontentement et leur impatience. Les deux dresseurs avaient faim. Le Kaiminus était enfin éveillé et l’annonce du petit déjeuner termina de réveiller complètement l’étrange équipe. Kilian avait envie de préparer le petit déjeuner pour la remercier de son repas la veille au soir. Il le faisait aussi par plaisir et envie. Chez lui, on le chargeait régulièrement de ce repas. Ses parents étaient souvent occupés à soigner ou dresser les Pokémons. Nina repartit dans une de ses tirades, et il se contenta de sourire en hochant de temps en temps la tête.

Toujours aussi impressionnante sur son débit de paroles. Des crêpes dans ce cas. Rapide et pratique à faire. Il s’était imaginé quelque chose de plus surprenant et saugrenue vu le comportement de la jeune femme. Mais cela lui convenait parfaitement et visiblement les trois Pokémons étaient aussi de cet avis. Avant la cuisine, Nina souhaitait faire la lessive. Il ne l’avait pas imaginé capable de retarder un repas. Kilian emporta ses vêtements sales aussi et la conduisit vers la machine qu’il avait vu la veille. Heureusement il se souvenait encore du chemin. Les affaires furent mélangées pour optimiser le temps. Direction la cuisine par la suite. Le jeune dresseur reprit la parole pour lui demander ce qu’elle comptait faire. Cette fois il s’était préparé à sa longue réponse. Un prénom attira son attention… Alex. Se pourrait-il qu’ils aient une connaissance en commun. La réponse attendrait le bon moment. Un léger rire ponctua la fin de sa phrase.


_ « Merci pour la proposition mais je me vois dans l’obligation de décliner. » Il continua d’avancer et se retrouva dans le fameux hall de la veille. « Pas de projets précis pour le moment alors… » Il prit la direction de la cuisine. Cette fois il était un peu plus sûr de lui. « Pour ma part, j’aimerais être éleveur comme mes parents. Enfin c’est ce que je pensais en partant de chez moi… Mais pour le moment je pense passer les épreuves de la ligue et j’aviserais ensuite. Désolé je suis moins spontané que toi… »

Ils étaient arrivés à la cuisine, et Kilian entreprit de trouver ce dont il avait besoin pour préparer ce petit déjeuner. Heureusement la cuisine était plutôt pleine. Il allait d’ailleurs devoir en profiter pour faire des courses et rendre tout ce qu’il avait emprunté jusque maintenant. Il commença à préparer les ingrédients.

_ « Donc des crêpes on a dit… Et une bonne dose. » Il fit un clin d’œil à son interlocutrice et sourit avant de continuer. « Pour le jeu et l’entraînement je veux bien. Ça nous fera du bien et c’est toujours mieux que le faire seul. » Il marqua une pause et reprit alors. « Le Alex dont tu parles… ce ne serait pas Alexandre Diame par hasard ? Si c’est le cas je le connais un peu. Et si c’est le même tu t’es lancée un sacré défi car ce n’est pas un adversaire facile. »

Tout en parlant Kilian continuait de préparer les crêpes. Cela se voyait qu’il était à l’aise et avait l’habitude d’en préparer. Ses Pokémons observaient le moindre geste en quête d’un morceau à chiper, surtout Galatea. Une véritable gourmande. Le dresseur était curieux d’entendre la réponse de Nina sur sa dernière question. Ce serait drôle qu’ils aient tous les deux rencontrer le même dresseur à leur arrivée sur l’île… ou à défaut dans la même ville.


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Ile Mirabèce :: Médéa :: QG de la Rune-
Sauter vers: