:: Mhyone :: Nox Illum Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fraichement débarquée - Kylianne

avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Mer 20 Déc 2017 - 13:35
Nina Collin
Mhyone prends garde. Car je suis arrivée ! Toti en route pour l’aventure. Quelques passagers regardent surpris ou méfiant, cette jeune femme rousse qui s’exclame et fait des grand gestes sur le tarmac de l’aéroport. Son voisinage proche du trajet accueille même avec un certain soulagement leur atterrissage. Nina n’avait cessé d’alterner le voyage entre des « Oooooooh ! » et des « Aaaaaaaah » émerveillés avec des questions sur tous les sujets possibles. On aurait dit une petite fille curieuse de tout, même si parfois ses questions étaient censées et très pointues. C’était assez perturbant de l’entendre sans cesse poser des questions. Bien sûr, il y a eu des moments de calmes où Nina avait le nez fixer au hublot et regardait la mer de nuages, et elle avait su garder un volume sonore respectable une bonne partie du voyage. Elle s’était montrée très sympathique mais beaucoup trop envahissante.

Nina s’engagea donc dans la ville après l’avoir rallié par bus. Avec son sac de randonneur, les lunettes de soleil sur le haut de son front, son regard émerveillé, elle avait tout d’une touriste. Il faut dire qu’elle n’avait pas non plus où souvent l’occasion de voyager loin. Les vacances c’est bien gentil, mais on reste au même endroit et sa famille avait ses habitudes. Et pendant ses études, elle n’avait pas vraiment eu le temps de partir à l’aventure à temps complet. Aujourd’hui, elle était libre de voyager et d’aller où elle voulait. Son ventre émit un grand gargouillis pour montrer son accord et lui rappelait qu’il était plus que l’heure de manger. Le plateau repas de l’avion n’avait pas été très nourrissant.

Toutefois, elle ne pouvait pas aller comme ça dans un restaurant et elle ne voulait pas manger un snack sur le pouce. Il lui fallait un vrai repas pour son premier jour sur Mhyone. Donc, sa première mission était de trouver l’hôtel qu’elle avait réservé. Elle sortit donc un plan de son sac et commença à le consulter. Malgré tous ses efforts, impossible de trouver la rue dans laquelle elle se trouvait. Allons sur une grande artère se sera peut-être plus simple.

Toti sur le sommet de son sac à dos et lui triture les cheveux pendant qu’elle cherche désespérément des repères. Mais c’est pas vrai ! C’est quoi ce plan ? Il date d’un millénaire, ou quoi ? Y a rien qui correspond. Nina replie le plan quelque peu excédé et cherche la date de parution. Sur l’entête on peut lire : Plan de Celadopole. La rouquine poussa une petite plainte et ses épaules s’affaissèrent. Je me suis trompée de plan. J’ai quitté la maison en prenant le mauvais plan. Pourquoi ! Des gens regardèrent dans la direction de la jeune femme qui surjouait beaucoup. Elle trouvait ça amusant de jouer une tragédie pour quelque chose d’aussi futile. Mais bon, ça ne changer rien au fait qu’elle était donc complètement perdue.

Son ventre lui rappela combien elle avait faim. Ou envie de manger plutôt. Le problème, le vrai drame, c’est qu’elle était dans une rue commerçante certes, mais il ne semblait pas y avoir le moindre restaurant ouvert, sa montre indiquait 17h14. Pourquoi il n’y a rien à manger pour 17h14. Il y avait du monde partout, c’était la cohue et la rouquine se tenait immobile au milieu de la foule. Il fallait bouger, mais par où. Manger ou déposer ses affaires avant ? Le dilemme entre le ventre et la tête. Il fallait faire quelque chose. Nina arrêta la première personne qui passa à côté d’elle. Une jeune femme ‘à peu près son âge.

Salut, excuse-moi de te dérange. Je viens d’arriver en ville et je suis complètement perdue. Est-ce que tu voudrais bien m’aider ? Je cherche mon hôtel. Il est rue des Queuloriors. C’est rigolo comme nom, c’est en relation avec des peintres ? Mais plus important, il me faut de la nourriture. S’il te plait mène jusqu’à un restaurant. Je vais mourir d’inanition si tu ne fais rien. Aide-moi, s’il te plait. D’abord souriante, Nina prit une expression exagérément suppliante la lèvre inférieur en avant en essayant d’avoir le regard d’un petit chaton.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylianne Sensei
Région d'origine : Mhyone
Mar 2 Jan 2018 - 12:03
Kylianne Sensei


Fraîchement débarquée
Kylianne était partie sur les routes pour rejoindre le village de Noël sur la route 5. La jeune femme adorait cette période de l’année et il était hors de question qu’elle reste à l’Observatoire et qu’elle loupe la moindre manifestation ! En plus, elle devait passer à Nox Illum pour rencontrer une personne à propos de ses recherches. Elle avait donc pris ses affaires et était descendue des monts vers les plaines. Son rendez-vous s’était bien passé, elle l’avait quelque peu expédié, impatiente de se rendre à son lieu de destination. Mais cela ne l’avait pas empêché de récupérer toutes les informations dont elle avait besoin. Si elle se dépêchait, elle arriverait surement avant la fermeture du marché.

Salut, excuse-moi de te dérange. Je viens d’arriver en ville et je suis complètement perdue. Est-ce que tu voudrais bien m’aider ? Je cherche mon hôtel. Il est rue des Queuloriors. C’est rigolo comme nom, c’est en relation avec des peintres ? Mais plus important, il me faut de la nourriture. S’il te plait mène jusqu’à un restaurant. Je vais mourir d’inanition si tu ne fais rien. Aide-moi, s’il te plait.

Le premier réflexe de Kylianne fut d’éclater de rire et Meta lui se changea en en plat chaud et fumant pour se moquer gentiment de leur interlocutrice ce qui aggrava encore l’hilarité de la chercheuse.

« Hum, désolée pour la blague de Metamon, mon compagnon de recherche, c’est un farceur ! »

Kylianne fit une pause pour réfléchir, elle n’avait aucune idée d’où se trouver la rue des Queuloriors. Vu qu’elle n’était pas de Nox Illum, elle était loin d’en connaître les moindres de détails. Par contre, elle se souvenait être passée devant une boulangerie qui dégageait une bonne odeur quelques allées plus tôt.

« Une boulangerie, ça t’irait ? Au fait, je suis Kylianne et toi ? »
Nina Collin

Code de Frsoty Blue de Never utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Sam 6 Jan 2018 - 11:01
Nina Collin
Le cœur de Nina s’emplit de bonheur et son Kaïminus grimpe sur sa tête en voyant le plat fumant et alléchant qui vient d’apparaitre. Est-ce une déesse ? Une magicienne ? A-t-elle lu dans ses pensées ? Ce plat est une bénédiction parfaite. C’est inespéré. Il n’est jamais très dur d’amadouer Nina. Bavant presque sur cette vision, son Pokémon sur la tête, elle ne voit pas le filet de baveux coulant de la bouche de Toti. Elle tire une mine atterrée en voyant le plat laissé place à un Métamorph. La déception est absolue, et suivi de la bave de Kaïminus sur sa joue. Toti ! Tu es dégoutant, mais qu’est-ce que tu fais ? Garde ta bave ! Elle se secoua, provoquant les cris amusés du Pokémon qui s’accrochait au cheveux de sa dresseuse qui s’essuya avec ses mains.

Nina ramena son attention sur sa fausse sauveuse. Cette trahison. Son regard était pitoyable pendant que la jeune fille réfléchissait. Puis un nouveau sourire apparu sur le visage de la rouqine à l’évocation d’une boulangerie. Elle bondit sur place. Oui ! Absolument, une boulangerie ! Je te suis. Moi c’est Nina Collin. Comme une colline mais sans le e. Je viens d’arriver en ville directement de Johto. Je viens des montagnes, du village d’Ebenelle. Tu connais, c’est un village où on élève des dragons. C’est super joli mais super isolé. On est vraiment perdu au milieu des montagnes, pour faire les courses je ne te dis pas le trajet. Alors qu’ici on est vraiment bien placé. Il y a tout ce qu’on veut à porter de main. C’est super grand en plus comme ville. Je me demande si ça tient la comparaison avec Doublonville. Je ne sais pas la taille respective de chaque ville. Mais c’est impressionnant. Tu viens d’ici ? Je ne pense pas que j’aimerai vivre en ville, j’aime trop les grands espaces. Oh, vous avez des Rhinocornes, j’ai une expérience à faire avec eux. Je l’ai déjà fait avec des Tauros mais mon père m’a dit que ça se fait mieux avec des Rhinocornes. En prévision, il y a un hôpital dans les environs ? Juste au cas où. Oh, c’est ça là ta boulangerie. Elle est géniale.

Nina se précipita vers la vitrine avant de revenir prendre la main de Kyllianne. Viens avec moi. Elle entra avec sa compagne, Toti sur le sac. Elle commença et parler avec la boulangère et prit un assortiment de pâtisserie assez conséquent. Ses achats faits, elle ressort toujours trainant son nouvel ami derrière elle. Tu n’as rien contre partagé quelques gâteaux avec moi ? Je te dois au moins ça. Tu m’as sauvée d’une fin atroce et horrible. Ou plutôt d’une longue quête qui m’aurait envoyée dans les tréfonds sombres et terrifiants de cette ville tentaculaire. J’aurai dû me battre pour ma survie et me nourrir de détritus arrachés aux mains gluantes et toxiques des Tadmorv. Mais tu es venue, comme une Lanturne dans les abysses, pour m’apporter la sainte pâtisserie. Bon, objectif parc, arbre, soleil et manger. C’est par où ? Tout en parlant, Nina avait ouvert la boîte de gâteaux, en avait donné un aux baies à Toti et s’enfournait un éclair à la vanille. Puis en proposa à Kylianne. On ne parle pas la bouche pleine chez Nina et sans le gâteau, elle aurait pu continuer à parler sans laisser le temps à le jeune femme de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylianne Sensei
Région d'origine : Mhyone
Ven 19 Jan 2018 - 12:06
Kylianne Sensei


Fraîchement débarquée
Oui ! Absolument, une boulangerie ! Je te suis. Moi c’est Nina Collin. Comme une colline mais sans le e. Je viens d’arriver en ville directement de Johto. Je viens des montagnes, du village d’Ebenelle. Tu connais, c’est un village où on élève des dragons. C’est super joli mais super isolé. On est vraiment perdu au milieu des montagnes, pour faire les courses je ne te dis pas le trajet. Alors qu’ici on est vraiment bien placé. Il y a tout ce qu’on veut à porter de main. C’est super grand en plus comme ville. Je me demande si ça tient la comparaison avec Doublonville. Je ne sais pas la taille respective de chaque ville. Mais c’est impressionnant. Tu viens d’ici ? Je ne pense pas que j’aimerai vivre en ville, j’aime trop les grands espaces. Oh, vous avez des Rhinocornes, j’ai une expérience à faire avec eux. Je l’ai déjà fait avec des Tauros mais mon père m’a dit que ça se fait mieux avec des Rhinocornes. En prévision, il y a un hôpital dans les environs ? Juste au cas où. Oh, c’est ça là ta boulangerie. Elle est géniale.

Alors qu’elles marchaient en direction de la boulangerie dont Kylianne venait de lui parler, l’autre dresseuse meublait le silence en disant certainement tout ce qui lui passait par la tête. Et pendant ce temps, la chercheuse tentait tant bien que mal de dissimuler l’hilarité que lui causaient les propos de l’affamée. Elle avait abandonné dès les premiers instants l’idée d’en placer une pour lui répondre vu que l’autre enchainait bien trop vite. Et dire qu’on la trouvait pipelette, elle venait de trouver son maitre !

Viens avec moi.

Ce n’était pas une question et Nina ne lui laissa pas du tout le choix. Eh bah, tant pis, elle devait abandonner l’idée de se rendre rapidement au Village de Noël. Ce n’était pas bien grave après tout et puis la jeune femme l’amusait grandement alors ce n’était pas du temps de perdu. Tirée par le bras, elle la suivit donc dans le magasin, le temps qu’elle fasse ses achats. L’énergique jeune femme la traina ensuite à sa suite dehors avant de reprendre son flot de parole inarrêtable.

Tu n’as rien contre partagé quelques gâteaux avec moi ? Je te dois au moins ça. Tu m’as sauvée d’une fin atroce et horrible. Ou plutôt d’une longue quête qui m’aurait envoyée dans les tréfonds sombres et terrifiants de cette ville tentaculaire. J’aurai dû me battre pour ma survie et me nourrir de détritus arrachés aux mains gluantes et toxiques des Tadmorv. Mais tu es venue, comme une Lanturne dans les abysses, pour m’apporter la sainte pâtisserie. Bon, objectif parc, arbre, soleil et manger. C’est par où ?

Ok, c’était plus possible ! Kylianne avait clairement atteint ses limites et alors que Nina s’était enfin arrêter de discourir, elle était morte de rire, si bien qu’elle était juste incapable de répondre pour l’instant. Elle indiqua, du coup une direction avant de se mettre à marcher.

« Tu parles toujours autant ?  »

Kyli avait enfin réussi à calmer son fou rire, même si cela n’avait pas été évident du tout. Il faut avouer que Nina était un sacré numéro, une vraie tornade. Il faudrait qu’elle la présente à ses parents à l’occasion, histoire de leur montrer qu’en fait, elle avait été une enfant calme ! Maintenant qu’elle mangeait, elle avait enfin cessé de déblatérer de tout et de rien, ce qui laissait enfin à Kilyanne l’occasion de s’exprimer.

« On peut se poser ici, je pense. Et donc, je ne connais que la théorie et ce que j’ai pu lire pour mes recherches. Je suis de Mhyone, Elerya plus précisément. Et désolée pour le reste des questions, mais je crains d’avoir perdu le fil et de ne plus me souvenir de tout ! »

Les deux dresseuses étaient arrivées dans un petit parc et la chercheuse avait désigné l’une des tables de pique-nique à son interlocutrice. Meta à ses côtés s’amusait comme à son habitude à prendre la forme de tout ce qu’il voyait.
Nina Collin

Code de Frsoty Blue de Never utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Lun 29 Jan 2018 - 14:49
Nina Collin
Tout à sa mastication, Nina fit mine de réfléchir, puis hocha vigoureusement la tête pour affirmer les dire de Kylianne. Oui elle parler toujours autant, sauf quand elle dormait, ou lisait. Mais même en dormant, on ne pouvait pas avoir complètement la paix car elle respirait bruyamment et parler parfois dans son sommeil donc ce cas-là n’était pas certain. Par contre, les parents de la rouquine l’avaient découvert très rapidement, Nina était curieuse, très curieuse et avait envie d’apprendre que ce soit par l’expérience ou par la lecture. Dès qu’elle avait pu déchiffrer trois mots, ça lui a plu et elle se mit à dévorer les livres, quel que soit leur sujet. Dans sa passion, elle reste ainsi silencieuse et calme, si calme que le monde pourrait bien s’écrouler qu’elle ne s’en rendrait pas compte. Et cette concentration lui permet de retenir tout ce qu’elle lit avec efficacité. C’est d’ailleurs grâce à ça qu’elle a si bien réussi en cours, car une jeune fille comme elle est difficile à maintenir en place. En classe soit elle dormait, soit elle était exclue. Rare était les professeurs à avoir réussi à capter son attention aussi efficacement qu’on livre.

Le fou rire de sa compagne fit sourire Nina. Elle était contente d’avoir rencontré cette fille qui semblait apprécier son caractère volubile extrême. Qui plus est, si elle parlait bien de recherche scientifique, cette Kylianne serait une consœur chercheuse ? Bien que Nina ne fasse pas de recherche en ce moment, vu qu’elle était en voyage d’agrément. Mais c’était un heureux hasard que les deux jeunes femmes se soient croisées.

Nina s’assit en finissant sa seconde pâtisserie et présentant la boîte à sa nouvelle amie. Toti se saisit d’un muffin à la Nananab au passage et commença à l’engouffrer dans son immense mâchoire. Le Pokémon Eau raffolait de la nourriture autant que sa maîtresse. Là-dessus, ils étaient faits pour s’entendre. Et sur beaucoup d’autres points aussi.

Nina déglutit, annonçant la reprise de ses longs monologues. Je ne connais pas Elerya, c’est où ? Oui désolé j’ai tendance à trop parler, c’est parce que il y a énormément de choses qui me traverse l’esprit et comme je suis curieuse et pas spécialement patiente, j’ai toujours tendance à poser toutes mes questions d’un coup. Tu parles de recherches. De quel genre de recherches tu parles ? Tu es chercheuse aussi ? Pas que j’en soit une, puisque je n’ai pas de post, mais je viens de finir mon doctorat en biologie. Je suis Docteur Collin mais appelle-moi Nina, ça suffira. En ce moment je suis en voyage, mais je me tiens au courant de ce qui se fait et d’un potentiel poste quelque part, même si ce n’est pas dans mes intentions premières. D’ailleurs il est trop cool ton Métamorph, il peut vraiment se changer en n’importe quoi ? Genre vraiment tout ? Je me demande quel goût il peut avoir. Nina fit un sourire malin en prononçant ses mots. Comme si jamais j’ai faim, il n’aura qu’à se transformer en viande et je le mangerais. La rouquine éclata de rire puis reprit. Sinon dans l’ordre, c’était quoi mes questions ? Oh, oui sur les Rhinocornes. Parce que, vois-tu, mon père m’a dit un jour qu’il avait chevauché des Rhinocornes et même fait du rodéo dessus. Alors j’ai déjà essayé mais il n’y avait que des Tauros alentours. C’était rigolo, mais un peu douloureux. Alors je me dis que le faire sur des Rhinocornes serait moins dangereux qu’en penses-tu ? Mais bon, ça n’urge pas, y a assez de truc marrant à faire. Tu as peut-être des idées non ? Qu’est-ce qu’il y a de bien à faire en ville ? Ces gâteaux sont carrément trop bons. La jeune femme reprit un genre de cake et commença à le manger avidement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylianne Sensei
Région d'origine : Mhyone
Ven 9 Fév 2018 - 18:05
Kylianne Sensei


Fraîchement débarquée
Kylianne profitait des quelques instants de calme qu’elle avait obtenu pendant que son interlocutrice se nourrissait. Quelque chose lui disait que le flot de paroles allait reprendre de plus belle et les minutes qui suivirent confirmèrent son intuition.

Je ne connais pas Elerya, c’est où ? Oui désolé j’ai tendance à trop parler, c’est parce que il y a énormément de choses qui me traverse l’esprit et comme je suis curieuse et pas spécialement patiente, j’ai toujours tendance à poser toutes mes questions d’un coup. Tu parles de recherches. De quel genre de recherches tu parles ? Tu es chercheuse aussi ? Pas que j’en soit une, puisque je n’ai pas de post, mais je viens de finir mon doctorat en biologie. Je suis Docteur Collin mais appelle-moi Nina, ça suffira. En ce moment je suis en voyage, mais je me tiens au courant de ce qui se fait et d’un potentiel poste quelque part, même si ce n’est pas dans mes intentions premières. D’ailleurs il est trop cool ton Métamorph, il peut vraiment se changer en n’importe quoi ? Genre vraiment tout ? Je me demande quel goût il peut avoir. Comme si jamais j’ai faim, il n’aura qu’à se transformer en viande et je le mangerais. Sinon dans l’ordre, c’était quoi mes questions ? Oh, oui sur les Rhinocornes. Parce que, vois-tu, mon père m’a dit un jour qu’il avait chevauché des Rhinocornes et même fait du rodéo dessus. Alors j’ai déjà essayé mais il n’y avait que des Tauros alentours. C’était rigolo, mais un peu douloureux. Alors je me dis que le faire sur des Rhinocornes serait moins dangereux qu’en penses-tu ? Mais bon, ça n’urge pas, y a assez de truc marrant à faire. Tu as peut-être des idées non ? Qu’est-ce qu’il y a de bien à faire en ville ? Ces gâteaux sont carrément trop bons.

Tout en écoutant attentivement afin de rien louper, la Chercheuse faisait mentalement une liste des questions auxquelles elle allait devoir répondre. Elle refusait de se faire avoir une deuxième fois en perdant de nouveau le fil de la discussion. Il fallut attendre que la jeune femme assise en face d’elle reprenne un gâteau pour qu’elle se taise et que Kyli puisse en placer une. C’est maintenant qu’on allait voir si elle avait réussi le défi qu’elle s’était lancée !

« Petit un, Elerya est au nord de Mhyone, c’est une ville dans les Montagnes avec toujours de la neige. Petit deux, mes recherches portes sur les types Pokémons, en particulier sur les doubles-types, pourquoi les Pokémons apprennent des attaques qui n’ont rien à voir avec leur type et aussi pourquoi un même Pokémon peut avoir plusieurs formes/types en fonction de certaines conditions. Petit trois, du coup, oui je suis une vraie chercheuse. La plupart du temps, je travaille à l’Observatoire d’Elerya, la ville dont je suis originaire et qui possède un pôle de recherche assez important. Petit quatre, Meta peut en effet se changer en tout ce qui passe sous ses yeux, il peut même reprendre des formes qu’il connait bien même s’il ne les a pas en visuel mais ça demande pas mal d’entrainement pour que ce soit réussi. Petit cinq, hum aucune idée, personnellement je n’ai jamais songé à faire du rodéo sur des Rhinocornes. Petit six, je n’ai aucune idée de ce qu’il y a de bien à faire en ville vu que je ne viens quasiment jamais à Nox Illum et que je connais mal la capital. »

Tout en parlant, Kylianne comptait sur ses doigts pour voir si elle avait bien abordé tous les points qu’il fallait. Elle avait aussi tentait d’être aussi complète que possible dans ses réponses, histoire de ne pas se faire assaillir sous davantage de questions.

« Oh oui, je crois que j’ai réussi à suivre ce coup-ci !!! »

C’était plus une exclamation de joie destinée à elle-même qu’à Nina Collin. Kylianne n’était pas forcément du genre à s’auto-congratuler mais elle faisait une exception pour cette fois, assez fière de ce qu’elle venait d’accomplir. Quelque chose lui disait qu’il était rare qu’on arrive à suivre le rythme hallucinant de parole de sa rencontre…
Nina Collin

Code de Frsoty Blue de Never utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Mar 13 Fév 2018 - 8:32
Nina Collin
Nina applaudit la réussite de cette nouvelle amie. C’est tout bon, félicitation ! La foule est en délire ! Kylianne, Kylianne ! Ouaaiiii ! Kylianne présidente ! Nina agita un drapeau invisible en prenant une voix de foule en délire. Mais tu es tombée dans mon piège. En répondant à mes questions, tu en as réveillé des centaines, non, des milliers d’autres. Bon, je les ai déjà oubliées mais ce n’est pas ça l’important. Nina fit un grand sourire à son interlocutrice avant de mordre dans sa pâtisserie. Une fois sa bouchée avalée, elle reprit.

L’important, c’est que le hasard fait incroyablement bien les choses tu ne trouves pas ? J’espère que je ne te dérange pas, ou que tu n’avais rien d’urgent à faire. Je t’ai tout de même kidnappée en pleine ville pour manger des gâteaux. Bon, y a pire comme kidnapping mais bon, tu avais peut-être autre chose de prévu. Mais qu’est-ce que je disais déjà ? ah oui, le hasard fait bien les choses. Je débarque tout juste dans le pays et la première personne que je croise vient des montagnes, fait de la biologie, a un Métamorph et ne connait pas Nox Illum. Le seul mauvais point pour toi est que tu n’as jamais pensé à faire du rodéo sur un Rhinocorne. Mais quelle personne sensée ne pense pas à faire du rodéo sur Rhinocorne. Ou bien faut-il prendre la question à l’envers ? Quelle personne sensée ferait du rodéo sur un Rhinocorne ? Je ne sais pas, ma mère m’a déjà posée la question il y a presque dix ans. Et je n’ai toujours pas la réponse. Mais comme tu ne connais pas, ça te dirait de visiter avec moi ? Sauf si bien sûr tu as autre chose à faire. Oh ! Tu voudrais bien me faire visiter ton laboratoire ? Est-ce que je pourrais lire ce que tu as déjà fait ? Pas que je sois spécialiste dans ce domaine, je fais plutôt dans la génétique. Comment à partir de Mew on a obtenu autant de Pokémons différents et comment extraire leurs caractéristiques pour créer des objets organiques avec leurs compétences. Comme le velcro. Faire des améliorations génétiques enfin, ce genre de choses, je ne sais pas encore trop, il y a tellement de trucs que je voudrais faire. Mais en ce moment, je voyage histoire de vivre des aventures. Et qui sait, peut-être que je trouverai mon sujet sur la route. Alors ? Tu es d’accord ?

Le débit de parole était aussi rapide et brouillon que ses pensées et sa passion pour… à peu près tout. Ses yeux s’étaient illuminés en parlant de recherche. Elle était curieuse de tout et avant soif d’apprendre et découvrir. C’était d’ailleurs pour cela qu’elle avait entrepris les études longues et fastidieuses de biologistes. Un domaine qui l’amuse beaucoup et dont les années d’université ont été semées d’embûches. Embûches que Nina avait pris soin de placer elle-même, juste pour s’amuser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylianne Sensei
Région d'origine : Mhyone
Mer 16 Mai 2018 - 11:26
Kylianne Sensei


Fraîchement débarquée
C’est tout bon, félicitation ! La foule est en délire ! Kylianne, Kylianne ! Ouaaiiii ! Kylianne présidente ! Mais tu es tombée dans mon piège. En répondant à mes questions, tu en as réveillé des centaines, non, des milliers d’autres. Bon, je les ai déjà oubliées mais ce n’est pas ça l’important.

Rien d’étonnant et en soit, Kylianne ne considérait pas vraiment être tombée dans un piège, elle était juste assez fière d’avoir réussi à répondre à toute une diatribe de son interlocutrice. M’enfin, une fois lui avait suffi et elle ne comptait absolument pas remettre ça !

L’important, c’est que le hasard fait incroyablement bien les choses tu ne trouves pas ? J’espère que je ne te dérange pas, ou que tu n’avais rien d’urgent à faire. Je t’ai tout de même kidnappée en pleine ville pour manger des gâteaux. Bon, y a pire comme kidnapping mais bon, tu avais peut-être autre chose de prévu. Mais qu’est-ce que je disais déjà ? Ah oui, le hasard fait bien les choses. Je débarque tout juste dans le pays et la première personne que je croise vient des montagnes, fait de la biologie, a un Métamorph et ne connait pas Nox Illum. Le seul mauvais point pour toi est que tu n’as jamais pensé à faire du rodéo sur un Rhinocorne. Mais quelle personne sensée ne pense pas à faire du rodéo sur Rhinocorne. Ou bien faut-il prendre la question à l’envers ? Quelle personne sensée ferait du rodéo sur un Rhinocorne ? Je ne sais pas, ma mère m’a déjà posée la question il y a presque dix ans. Et je n’ai toujours pas la réponse. Mais comme tu ne connais pas, ça te dirait de visiter avec moi ? Sauf si bien sûr tu as autre chose à faire. Oh ! Tu voudrais bien me faire visiter ton laboratoire ? Est-ce que je pourrais lire ce que tu as déjà fait ? Pas que je sois spécialiste dans ce domaine, je fais plutôt dans la génétique. Comment à partir de Mew on a obtenu autant de Pokémons différents et comment extraire leurs caractéristiques pour créer des objets organiques avec leurs compétences. Comme le velcro. Faire des améliorations génétiques enfin, ce genre de choses, je ne sais pas encore trop, il y a tellement de trucs que je voudrais faire. Mais en ce moment, je voyage histoire de vivre des aventures. Et qui sait, peut-être que je trouverai mon sujet sur la route. Alors ? Tu es d’accord ?

Ecouter Nina lui rappela qu’en effet de base, elle avait été interrompue dans sa journée parfaitement chronométrée par la furie. Elle fit la grimace parce que mine de rien, elle aurait apprécié continuer à discuter avec la jeune dresseuse surtout que celle-ci venait de lancer le sujet de leurs recherches. Kylianne adorait en parler et elle était presque aussi intarissable que Nina quand on la lançait. Zut !

« Hum, en vrai, je partais de Nox Illum après un rendez-vous quand tu m’as intercepté… »

Si elle continuait à tarder, elle arriverait au Village de Noël de nuit et la majorité des échoppes seraient fermées. Ce ne serait aussi pas évident de trouver un endroit où dormir et il faisait trop froid pour camper. Et puis, Kyli n’avait aucune envie de repousser son voyage à demain, elle était bien trop impatiente depuis qu’elle connaissait l’existence du Village pour ça.

« Par contre, j’aimerai poursuivre cette conversation et puis, c’est avec plaisir que je te ferais visiter l’Observatoire. Ecoute, je te passe mon numéro et si tu passes par Elerya, tu me fais signe ! »

Sur ces mots Kylianne tendit à Nina sa carte de visite où l’on pouvait voir son nom, l’adresse de son bureau à l’Observatoire et surtout son numéro de portable. Puis elle salua la dresseuse et reprit sa route. Direction le Village de Noël !!!
Nina Collin

Code de Frsoty Blue de Never utopia


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Nox Illum-
Sauter vers: