:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 4 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontres et coquelicots

avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Expérience : 180
Sam 30 Déc - 23:41
Jeremiah Summers
Jem sifflote, un pied devant l'autre. Les cigales craquettent, le soleil chante, William sautille, et le chemin est bordé de coquelicots. Il en a ramassé un petit bouquet, dont il grignote les pétales de temps à autre. Le paysage est magnifique.

Après avoir passé quelques jours à Nox Illum pour prendre ses repères, il a décidé de monter. Son guide touristique dit beaucoup de bien de la route qui serpente jusqu'à la montagne où se perche Elerya. Jem est d'accord avec le guide. Entre deux bois clairsemés, on peut voir toute l'île s'étendre devant soi. Les collines, Nox Illum loin dans la vallée, et l'océan miroitant qui s'étend à l'horizon. Il prend une photo qu'il envoie à sa maman. Il reçoit une longue ligne de cœurs.

Ça monte, ça monte doucement, ça monte sûrement. Bientôt, Nox Illum n'est plus visible, cachée derrière un repli de terrain. Ils n'ont plus devant eux que l'océan à perte de vue, et les coquelicots.

L'océan finit par disparaître derrière les arbres d'un petit bois. Les bruits de la forêt les entourent. Il peut entendre les roucools qui préviennent leurs congénères de leur arrivée. Et aussi d'autres cris, de pokémons qu'il ne reconnaît pas. Intrigué, il ralenti leur marche pour étudier le mouvement des branches à la recherche de plumages inconnus. William est irritée, elle aimerait avancer plus vite pour pouvoir découvrir davantage de ce nouvel endroit. Elle tire sur la bretelle de son sac, une fois, deux fois. Jem tend le bras et déplie ses doigts deux fois, le signe signifiant "vas-y". Un "bulba bulba !" enthousiaste lui répond et William se précipite pour se rouler dans l'herbe.


Jem regarde les branches, écoute les bruits inconnus, surveille William lorsqu'elle réapparait sur le chemin seulement pour aller voir ce qui se trame de l'autre côté. Parfois, il ne la voit pas pendant plusieurs minutes, alors il la siffle, et elle réapparaît au petit trot pour mieux disparaître ensuite. Somme toute, tout cela ressemble beaucoup aux balades qu'ils faisaient à la maison. C'est confortable.

Si confortable que Jem ne remarque pas tout de suite que cette fois ci, lorsque William déboule sur le chemin, elle a soudain l'air agitée. "Bizaaaarre !" s'écrie-t-elle, pour attirer son attention. Jem fronce les sourcils. S'est-elle blessée ? Lorsqu'il s'approche, elle attrape la bretelle de son sac avec sa liane et se précipite dans les bois. Jem est si surpris qu'il en laisse tomber tous ses coquelicots. Visiblement, elle n'est pas blessée. Mais alors, pourquoi toute cette agitation ? Et où l'emmène-t-elle ainsi ?


modération : apparition d'un pokémon sauvage s'il vous plait !


Présentation
T-card
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Expérience : 6563
Dim 31 Déc - 0:00
Maître du Jeu

Un pokémon apparaît !



Bulbizarre te tire vers le pied de l'un des arbres de la forêt pour te montrer quelque chose à son sommet avec l'aide de ses lianes. Il y a en effet un pokémon qui semble en difficulté en haut du feuillage, il n'a pas l'air capable de descendre. Enfin, ce n'est qu'une impression puisqu'il s'agit en réalité d'un piège tendu par un Emolga qui finit par s'élancer de l'arbre pour venir passer près de vous en libérant un peu d'électricité. Le pokémon avait simplement envie de joueur un tour à ceux qui passeraient à proximité. Il est d'ailleurs en train de faire demi-tour pour revenir passer près de vous...


Que vas-tu faire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Expérience : 180
Dim 31 Déc - 15:32
Jeremiah Summers
William court à toute vitesse à travers les sous-bois. Les buissons griffent la peau de Jem. Il sert les dents, puisque visiblement, il y a une urgence. Puis elle s'arrête, au pied d'un hêtre, si brusquement que Jem s'y prend les pieds et finit en roulé-boulé dans l'herbe.

Il grogne et recrache une feuille morte. Lorsqu'il se redresse, c'est pour adresser un regard peu amusé à son pokémon. Vraiment ?. Malheureusement ses sourcils froncés sont complètement ignorés par William, qui a ses yeux fixés sur les branches de l'arbre. Jem soupire. Très bien, très bien. Il se relève, s'époussette, ramasse son bâton de pluie, et scrute finalement les frondaisons à la recherche de la source de leur petite aventure.

Au milieu des branches se trouve un petit... euh... truc blanc. Un petit pokémon ressemblant à un rongeur. Il pousse de petits piaillements de détresse. Ah, voilà pourquoi William l'a amené ici. Elle veut secourir le pokémon coincé là-haut. Comment faire ?

"mh, mh-mh..." commence à chantonner Jem, tout en recherchant au sol un bâton assez long pour servir de perche. Un nouveau cri plus puissant le fait relever la tête, juste à temps pour tomber nez à nez avec l'écureuil lui fonçant dessus !

"Eeep !" s'écrit Jem ! Il protège sa tête entre ses bras. Le pokémon n'entre pas en collision avec lui, mais à la place, c'est une légère décharge électrique, comme de l'électricité statique, qui lui parcourt les bras. Un nouveau hoquet de surprise lui échappe, et il ne peut s'empêcher de se rouler en boule en sol pour se protéger de la situation inattendue.

Il entend William courir, ses lianes claquer, le pokémon sauvage piailler de plus belle. Lorsqu'il rouvre les yeux, c'est pour voir William pourchasser leur adversaire, tentant de l'atteindre avec ses lianes. L'écureuil slalome entre les attaques, et d'après les soubresauts qui agitent les lianes de William, n'hésite pas à lancer de nouvelles attaques électriques.

En fait... ils ont l'air de bien s'amuser.

Jem est à présent assis sur son séant, hébété, ne sachant trop s'il devrait les laisser s'amuser ou tenter de mettre fin à la situation avant que ça ne dégénère.

modération: on va RP avec ce poké, possiblement une demande de nouvelle apparition plus tard


Présentation
T-card
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 580
Ven 12 Jan - 17:21
Isara Nymly




Rencontres et coquelicots

Cela faisait plusieurs jours que j’étais de nouveau sur la route. En vrai, depuis le début de mon aventure, j’étais rarement restée au même endroit très longtemps. Il allait vraiment falloir que je me trouve un vélo pour me déplacer plus vite. Je savais que mes parents m’avaient inscrit au Stage pour ça, afin que je rassemble l’argent nécessaire à l’achat que je prévoyais mais bon ils auraient quand même pu m’offrir directement la bicyclette, c’était plus simple. Quoique… Je devais reconnaître que la présence de Vixion avait rendu la semaine plutôt agréable et que je n’étais pas mécontente d’avoir pu passer plus de temps avec le chercheur qui m’avait sauvé. Habituellement, j’étais plutôt du genre à fuir la compagnie humaine, mais Vixion avait quelque chose de vraiment attachant qui me donnait plutôt envie de passer de passer du temps avec lui…

En ce moment, je me trouvais donc sur la route 4 en direction d’Elerya. Et je regrettais bien moins la présence de ce vélo pour me faciliter mes voyages. Je n’étais pas certaine que j’aurais appréciée de grimper en pédalant, déjà qu’en marchant ce n’était pas mon truc. Je regardais Mimy, dépitée. Je l’adorais et je ne l’aurais échangée pour rien au monde, mais il était vrai qu’un Pokémon de type vol c’était pratique… Après j’aimais aussi voyager sur les routes et pas dans les airs afin de profiter des paysages et des rencontres Pokémons. Donc il m’aurait plutôt fallu un Bourrinos ou un Ponyta. Si j’avais la chance d’en croiser, je n’hésiterais pas une seconde.

« Bah tiens, Mimy, qu’est-ce que tu fais ? »

Mon compagnon était en train de ramasser des fleurs, des coquelicots tombés sur le bord de la route. C’était étrange, ils avaient été volontairement cueilli, donc pourquoi avaient-ils ensuite été balancé de la sorte. En les suivant à la suite du Mimiqui, je remarquai quelques branches cassées et l’herbe était écrasée par endroit comme si quelqu’un venait juste de la piétiner. Des bruits étranges me parvenaient, des sons presque humains, intriguée je suivis les traces laissées. La scène que je découvris était pour le moins étrange, difficilement descriptible. Je me trouvais dans le dos d’une jeune fille, affalée par terre, il était évident qu’elle était tombée. Un Bulbizarre lançait des coups de liane à un Emolga qui répondait avec ses attaques électriques. Il me fallut plusieurs secondes et surtout la réaction de Mimy pour comprendre qu’ils… s’amusaient.

« Hum… Tout va bien ? »

Je n’arrivais pas vraiment à jauger la situation et à savoir si la personne avait besoin d’aide ou pas. Il faut dire que j’étais bien plus habituée à être celle qu’il fallait sauver même si c’était passablement énervant de toujours se mettre dans des situations abracadabrantes dont je n’arrivais pas à me sortir toute seule.


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Expérience : 180
Ven 12 Jan - 18:47
Jeremiah Summers
« Hum… Tout va bien ? »

Jem sursaute et tourne la tête pour voir une dresseuse à quelques pas de là. Dans la confusion, il ne l'a pas vue arriver. Il est si surpris qu'il reste hébété plusieurs secondes avant de réaliser que la nouvelle venue lui a adressé une question.

Une question dont la réponse est, euh...

Il se tourne à nouveau vers William et l'écureuil qui se courent après. Ils n'ont pas l'air de s'infliger de blessures. Plus de peur que de mal donc. Après une hésitation, il tourne à nouveau la tête vers la jeune fille et hoche la tête.

La situation est assez embarrassante. Jem se sent rougir alors qu'il se relève, prenant garde à ne pas oublier au sol son bâton de pluie. Ils se sont bien écartés du chemin, est-ce que l'inconnue a été attirée par le bruit ? Probablement. Il lui fait un thumbs-up accompagné d'un sourire pour lui confirmer que tout va bien, puis se tourne vers sa Bulbizarre.

Bon. Il met les mains sur les hanches et soupire. Mieux vaut arrêter ça avant que ça dégènère. Il siffle William. En réponse, elle se tourne très brièvement vers lui, lâche un "Bulba !" et y retourne de plus belle. Jem soupire. Bon, une minute de plus ne fera de mal à personne. Et puis peut-être que la jeune fille voudra faire connaissance, pense-t-il tout en lui jetant un coup d'oeil. C'est à ce moment qu'il remarque le petit pokémon à l'allure étrange à ses pieds. Oh, une dresseuse donc. En même temps, c'était assez probable. Jem agite la main en un petit coucou en direction du pokémon. Les pokémons, c'est le lubrifiant social idéal, après tout.


Présentation
T-card
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 580
Ven 19 Jan - 10:59
Isara Nymly




Rencontres et coquelicots

Au son de ma voix, la dresseuse se retourna vers moi. Fin la dresseuse, visiblement j’avais plutôt affaire à un dresseur en robe, avec des cheveux longs. Ok, la situation n’était pas du tout étrange. J’avais l’impression d’être dans une réalité alternative où il n’y avait plus aucune logique. Tout était inversé. Je n’étais pas la personne à sauver. L’homme ressemblait à une femme. Et puis, il ne répondit même pas à ma question, se retournant pour dévisager à nouveau les Pokémons face à lui. Après quelques instants, je croisais de nouveau son regard et il hocha la tête. Est-ce que cela voulait dire que tout allait bien et que je pouvais poursuivre ma route ? Nan, parce que franchement je n’étais vraiment pas à l’aise du tout là, quelque chose clochait…

Il était déjà en train de se relever quand elle réalisa qu’elle aurait pu apporter son aide et lui tendre la main. Comme chevalier, elle ne valait rien en tout cas, aucune chance de la voir prétendre au titre ! Trop d’étrangetés pour qu’elle remarque le bâton de pluie dans la main du dresseur et s’en étonne. Elle observa plutôt son geste en direction de Mimy qui se cachait derrière ses jambes. Il faut dire qu’elle devait ressentir son anxiété et se demandait ce qui se passait. Mais après quelques minutes, elle avança en direction de l’inconnu et se posta face à lui en le dévisageant, histoire de chercher à comprendre ce qu’il lui voulait. Avait-il une friandise pour elle ?

« Je te présente Mimy, ma Mimiqui et moi c’est Isara… »

En voilà un comble c’est elle qui se retrouvait à tenter la conversation alors que l’autre ne parlait pas. Pendant quelques instants, elle eut presque pitié des gens qui croisaient sa route… Se retrouver pour une fois de l’autre côté de la barrière lui montrait combien c’était désagréable.


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Expérience : 180
Ven 26 Jan - 14:41
Jeremiah Summers
Jem et ses compétences sociales inexistantes ne remarquent absolument pas la gêne de la dresseuse. Isara, donc. Tout ce qu'il comprend, c'est qu'elle s'est présentée, et donc qu'elle veut entamer une conversation. Jem fait glisser son sac à dos sur son épaule pour récupérer son téléphone portable depuis l'une des poches latérales. Les mots qu'il rédige sont familiers et lui viennent sans effort. Quelques instants plus tard, il présente l'écran à la jeune femme.

"Jem et William. Enchanté !"

Il la gratifie d'un sourire. Puis récupère son téléphone pour taper la suite.

"Je n'ai jamais vu ce pokémon. De où qu'il" non, pas la bonne structure. Il efface. "Il de vient" Il efface. Il tire la langue sur le côté, se concentre. Finalement, il est satisfait de sa phrase, et redonne le téléphone à Isara.

"Je n'ai jamais vu ce pokémon. Il vient d'où ?"

En effet, la bestiole a une drôle d'allure. Difficile de lui deviner un type. Normal peut-être ? Le voilà curieux.

Pendant ce temps, William et l'écureuil continuent de se courir après, sans se soucier le moins du monde de l'arrivée de la deuxième humaine. Pour une fois que William ne se montre pas protectrice envers lui, évidemment, c'est parce qu'elle est trop occupée à faire des bêtises. Certaines choses ne changeront jamais, il suppose.


Présentation
T-card
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 580
Lun 5 Fév - 9:20
Isara Nymly




Rencontres et coquelicots

Faire l’effort d’engager la conversation était déjà beaucoup me demander, mais voilà qu’en plus mon interlocuteur ne me répondait pas. Il farfouillait dans son sac tout en m’ignorant royalement. Génial ! Même moi j’étais plus polie que ça… Je finis par comprendre ce qui se passait quand je vis qu’il me tendait un téléphone sur lequel était écrit : « Jem et William. Enchanté ! ». Ok, euh. Je craignais pour la suite de la conversation. A première vue, le jeune dresseur face à moi était muet… D’ailleurs, lequel était Jem et lequel était William ? Par logique, j’aurais dit que Jem ressemblait plus à un surnom, m’enfin je ne pouvais rien affirmer… Le temps que je réfléchisse à cette histoire de nom, l’étrange personne me tendit de nouveau son mobil pour me montrer une nouvelle phrase : « Je n'ai jamais vu ce Pokémon. Il vient d'où ? ». Hum, en vrai, je ne savais pas moi-même exactement puisque comme tous les dresseurs de la région, c’était le professeur Acacia qui m’avait remis mon premier Pokémon. J’avais donc juste rencontré Mimy dans son laboratoire.

« Hum, c’est le professeur Acacia qui me l’a confié donc je ne sais pas trop. »

Mon malaise était évident, déjà que je n’aimais pas parler aux gens, c’était encore plus difficile dans cette situation. Et comme à première vue tout allait bien, je n’avais aucune envie de m’attarder plus.

« Du coup, tu n’as à première vue pas besoin d’aide. Je vais pas te déranger plus longtemps… »

Tout en oscillant d’un pied sur l’autre, je me demandais comment m’éclipser sans passer pour une sauvage. C’était la journée des premières fois décidément. Parce qu’en temps normal, je n’aurais pas tant mis les formes.


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Expérience : 180
Ven 9 Fév - 15:06
Jeremiah Summers
« Hum, c’est le professeur Acacia qui me l’a confié donc je ne sais pas trop. »

Le professeur Acacia... Il est tombé sur ce nom en cherchant des informations sur Mhyone sur le pokéweb. Il se souvient avoir lu en passant qu'elle proposait un plus large éventail de starters que ses collègues. Le Mimiqui n'a pas vraiment une tête de type plante, eau ou feu, la rumeur semble donc fondée. Mais ça ne l'aide pas à deviner son type.

« Du coup, tu n’as à première vue pas besoin d’aide. Je vais pas te déranger plus longtemps… »

Oh, mince, oui, à en observer le petit pokémon, Jem en oublie sa dresseuse. Est-ce qu'elle est vexée ? Non, sa phrase est logique, ça ne semble pas être une excuse pour prendre congé. Ou peut-être que si ? Il n'est pas sûr, mais la solution la plus conservatrice est de suivre. Il tapote son clavier pour lui souhaiter une bonne journée, mais est interrompu par une décharge électrique surprise !

"Eeeeh !"

Il laisse tomber téléphone et bâton de pluie et ramène ses bras contre lui, ses yeux cherchant l'origine de l'attaque. William rapplique vers eux. Ses "Bulba bulba !" ont pris une coloration agressive et ses lianes fouettent l'air avec impatience. L'écureuil a visiblement mal pris de se faire ignorer par les deux humains. Il vole en cercles autour d'eux, délivrant des décharges électriques comme un postier délivre les publicités : deux par client pour deux fois plus d'efficacité. Les lianes de William sont rapides, mais pas assez pour attraper son adversaire au vol. Les chocs électriques ne sont pas assez puissants pour faire des dégâts aux deux dresseurs, mais la sensation est hautement inconfortable, surtout à l'égard des sensibilités de Jem. Il forme le signe de main signifiant rugissement et l'agite un peu fébrilement en direction de sa Bulbi. Ça n'arrêtera pas l'écureuil, mais ça limitera au moins cette sensation d'avoir des fourmis qui grouillent sous sa peau. Brrr.


Présentation
T-card
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 580
Mar 13 Mar - 21:54
Isara Nymly




Rencontres et coquelicots

Alors que je m’apprêtais à m’en aller, un éclair électrique fond sur l’étrange garçon. Le Bulbizarre qui jouait avec le Pokémon jusqu’à maintenant devint plus agressif. Je finis par deviner qu’il protège l’humain. Mimy aussi s’était mise devant moi alors qu’elle se contentait jusqu’à maintenant d’observer le jeu des deux autres à l’écart. Les attaques du Pokémon électrique n’étaient pas très puissantes et c’était plutôt comme s’il essayait d’attirer notre attention. Le Bulbizarre tenta de l’arrêter de ses lianes mais il n’était pas assez rapide. Son maître fit un signe avant qu’il ne lance un rugissement perturbant l’Emolga et aussi malheureusement ma Mimiqui. Je la connaissais assez pour savoir qu’elle en avait marre. Elle détestait le fait que je me fasse attaquer et le cri strident du plante vennait de finir de l’énerver. Ca ne manqua pas d’ailleurs. Je n’eus aucun ordre à donner. La petite Pokémon spectre lanca l’une des attaques dont elle avait le secret. Des griffes sombres s’approchèrent du Pokémon sauvage et l’emprisonnèrent dans une étreinte inconfortable. Mimy ne serra pas trop, le but étant d’effrayer l’Emolga pour qu’il s’en aille. D’ailleurs à peine l’eut-elle relâché que celui-ci s’éloigna sans demander son reste. Je détestais cette journée et surtout je détestais inverser les rôles. Dès que j’aurais réussi à m’éclipser, je passerai au moins une semaine sans parler à personne parce que j’avais eu largement ma dose d’efforts à faire pour communiquer ! M’enfin pour l’instant, je me sentais tout de même obligée de demander comment se sentait l’autre dresseur.

« Ça va ? L’Emolga ne t’a pas blessé ? »

Je priais pour que ce ne soit pas le cas, parce que je ne saurais pas quoi faire. Argh, je devais reconnaître que c’était égoïste… En même temps, j’avais jamais apprécié mes congénères et visiblement ce n’était pas aujourd’hui que cela allait changer. Même si la personne qui me faisait face ne m’avait rien fait et ne semblait pas méchante. Il était trop étrange et j’étais encore plus mal à l’aise que d’habitude… Des fois, j’aurais aimé être un Pokémon, leur vie semblait tellement plus simple…


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Expérience : 180
Mer 14 Mar - 9:43
Jeremiah Summers
La mimiqui vole à leur secours, l'écureuil bat en retraite, et Jem lâche un long soupir de soulagement. Les décharges électriques ont cessé, mais il sent toujours des frissons désagréables le parcourir. Il se frotte les bras fébrilement, pour remplacer la sensation par une autre.

La bulbizarre court après l'écureuil en criant des "Bulba ba ba !" qui ont une tonalité de "Et n'y reviens pas !". Dès qu'elle s'est assurée que le pokémon sauvage n'a, en effet, pas l'intention d'y revenir, elle retourne auprès des deux humains avec autant de prestance que si c'était elle qui l'avait fait fuir.

« Ça va ? L’Emolga ne t’a pas blessé ? »

Jem relève vivement la tête vers Isara. Avec tout ça il en avait presque oublié qu'il avait une interlocutrice. Les chocs électriques l'ont déboussolé et il ne sait plus du tout quoi faire face à cette inconnue. Il veut être seul un moment, prendre le temps de se recentrer, mais il n'a aucune idée de comment faire parvenir ce sentiment à l'autre personne. Ses yeux papillonnent, comme si la réponse était autour d'eux, clouée à un arbre, et son regard tombe sur son bâton de pluie oublié au sol.

Il s'accroupit pour le ramasser. Et il reste au sol. La posture est plus confortable. Il agite son bâton, se balance doucement d'avant en arrière, laisse le bruit des grains de riz laver l'angoisse de son esprit.

Mais il a toujours une interlocutrice. Il ne peut pas la laisser en plan comme ça. D'autant plus qu'il se calmerait plus rapidement si elle n'était pas là. Il doit lui dire... il doit lui dire qu'il va bien. Qu'elle ne s'inquiète pas. Qu'elle peut partir. Que ce serait mieux qu'elle parte. Quelle interaction foirée. Elle va le prendre pour un fou et l'éviter si ils se croisent à nouveau. Non, chut, ce n'est pas le moment d'angoisser, il faut gérer. Il faut... déjà, il faut la rassurer.

Jem se remémore la question qu'elle lui a posé un peu plus tôt. Il hoche la tête. Puis réalise qu'à cause du délai entre question et réponse, il y a peu de chances qu'elle le comprenne. Il faut... Il faut qu'il tape sa réponse. De la main qui n'est pas occupée à secouer son bâton de pluie, il ramasse son téléphone. Il doit écrire qu'il va bien. Mais ses mots sont loin. Trop loin. Il lui faut plusieurs essais. Il ne sait pas si sa réponse a du sens, mais c'est le mieux qu'il puisses faire. Toujours agenouillé au sol, il tend le téléphone à Isara. Il n'a certainement pas l'énergie de regarder qui que ce soit dans les yeux, alors il regarde son bâton à la place.

👍 suis ok merci 👋 bye


Présentation
T-card
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 580
Lun 19 Mar - 19:13
Isara Nymly




Rencontres et coquelicots

Ma question sembla rappeler ma présence à mon interlocuteur. Les chocs électriques qu’il avait reçus l’avaient visiblement déboussolé. Aucune réponse ne vint… Je le regardais s’asseoir, me demandant ce que je pouvais faire. Il se sentait peut-être mal et n’arrivait plus à tenir debout… Mon malaise était à son paroxysme et Mimy se rapprocha comme pour se mettre entre ce qui me dérangeait et moi sans vraiment comprendre ce qui n’allait pas. Pour elle, le danger avait été éloigné et elle n’avait pas tort. Ah, la complexité des rapports humains… Alors que j’étais occupée à tenter de rassurer mon compagnon du regard, l’étrange garçon lui jouait avec son bâton en m’ignorant royalement. C’est au moment où je m’apprêtais à m’en aller sans obtenir de réponse – visiblement ma présence n’était pas souhaitée - qu’il me montra son écran où était écrit les quelques mots qui me libérèrent.

Il allait bien, tant mieux. Pour moi, cela voulait dire que je pouvais enfin partir. Je ne demandais clairement pas mon reste et après un signe de la main, je m’éloignais par où j’étais venue. Je remarquais que Mimy adressait un dernier regard au Pokemon et son dresseur avant de m’emboîter le pas. Il ne me fallut pas longtemps pour retrouver la route de laquelle on s’était éloignées. Harassée par cette rencontre pour le moins bizarre, j’eus encore plus de mal à poursuivre mon ascension. Il était donc évident que je fus ravie d’apercevoir les premières habitations de la ville d’Elerya, indiquant que j’arrivais à destination et que cette maudite montée était enfin terminée. Le temps s’était passablement refroidi et j’étais contente d’avoir pensée à mettre mon blouson d’hiver sur moi. Je m’emmitouflais dedans tout en regardant autour de moi, à la recherche d’une auberge où je pourrais me reposer et boire une bonne boisson chaude. L’après-midi était loin d’être finie mais j’avais l’impression que la journée était d’une longueur à n’en plus finir et je ne rêvais que de me poser enfin…


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Expérience : 180
Ven 6 Avr - 13:19
Jeremiah Summers
Inspire : un... deux... trois... quatre...

Expire : un... deux... trois... quatre...

Lorsqu'il reprend la maitrise de lui-même, la forêt est silencieuse. Nulle trace de l'écureuil, ni de la dresseuse qui lui était venue en aide. Jem pousse un soupir. Ça aurait pu être pire.

William n'est pas là non plus. Cela inquiète vaguement Jem, même si elle sait se débrouiller. Mieux que lui en tout cas. Heureusement, ses petits pas bruissent dans les feuilles mortes. Elle s'approche de lui et dépose quelque chose à ses pieds.

Ses coquelicots oubliés.

Jem sourit. Est-ce qu'elle est retournée sur le chemin pour les chercher ? Ou est-ce que le pokémon... Mimiqui, c'est ça, est-ce qu'il les avaient ramassées ? Il ne s'en souvient plus.

Jem prend un coquelicot entre ses doigts. Il est abimé par la mésaventure, mais tous ses pétales tiennent encore. Il refait prudemment son bouquet, et certaines fleurs s'étiolent, mais il obtient un bouquet convenable si un peu froissé.

Il lève la tête. Le soleil est haut entre les frondaisons. La journée est encore jeune. Elle n'a pas très bien commencé, mais elle peut encore bien se finir.

Il agite son bâton de pluie, sifflote, et reprend sa route.

Peut-être que plus loin il trouvera des tournesols.

[RP terminé merci beaucoup !]


Présentation
T-card
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 4-
Sauter vers: