:: Ile Mirabèce :: Forêt Amarante :: Centre des Rangers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entre deux ennemis [Solo]

avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 2887
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Jan - 11:31
Entre deux ennemis.




La demande avait été surprenante, c’était le moins que l’on pouvait en dire. Je m’entrainais déjà depuis plusieurs semaines en vue de mon affrontement avec Steve, le champion de l’arène de Bord-au-Vent. Je commençais à voir la fin de mon aventure, mais les étapes qui parsemaient encore mon chemin étaient de plus en plus difficiles. Et le neveu de l’ancien maitre ne ferait surement pas exception à la règle. Toutefois, j’éprouvais quelques difficultés pour cet entrainement. Bien que mes pokémons puissent se battre entre eux pour s’améliorer, ça ne valait en rien un combat contre un dresseur de haut niveau. Seulement, là était mon problème en réalité. Brynhild était introuvable, et Timothy surement trop occupé pour se livrer à ce genre d’activités. Mes pokémons devaient donc se contenter de s’affronter entre eux, mais ils commençaient aussi à se connaitre par cœur, ce qui limitait beaucoup l’intérêt d’une telle pratique. Je supposais qu’il faudrait s’en contenter, jusqu’à ce que je reçoive un coup de téléphone du professeur Acacia. Intrigué, je répondais rapidement.

« Allo ? Salut Alex ! Comment tu vas ? » Commença-t-elle

« Bonjour Prof’, ça va et vous ? Qu’est-ce qui me vaut le plaisir de votre appel ? » Répondis-je simplement.

« Et bah, moi ça va. Je voulais savoir si tu étais disponible en ce moment ! » Je fronçais légèrement les sourcils.

« Et bah… Disons à moitié. Je m’entraine beaucoup donc… » Elle ne me laissa pas le temps de finir qu’elle embraya directement.

« Tu t’entraines ? Parfait ! Alors j’ai quelque chose à te proposer. » Avant même de me permettre de répondre quoi que ce soit, elle continua. « C’est une demande un peu officieuse, et je sais pas trop, vu votre passif, si ça va te plaire mais… Chris Kill voudrait te voir au QG des rangers. Je t’arrête tout de suite, je sais que vous ne vous entendez pas vraiment bien, mais écoute au moins ce qu’il a à dire, ça avait l’air important. » Me lança-t-elle. Je grattais l’arrière de ma tête inconsciemment, avant de ui répondre.

« Bon… Je vais y faire un tour rapidement alors. » Finis-je par répondre.

« T’es un amour Alex ! Merci beaucoup ! » Répondit-elle joyeusement. « Allez, je te dérange pas plus, c’est la guerre ici au Labo. Bye ! » Encore une fois, je n’eus pas le temps de répondre que j’entendais déjà le bruit caractéristique du professeur qui raccrochait, me laissant seul, et circonspect, au milieu de mon terrain d’entrainement.

Je n’avais vraiment aucune envie de retourner au niveau du QG des rangers, où je m’étais presque juré de ne plus remettre les pieds suite à mon dernier séjour. Certes, j’avais obtenu ce pour quoi j’étais venu, mais j’y avais tout de même laissé quelques côtes fracturées ainsi que de nombreuses ecchymoses. En soit, je n’en voulais pas vraiment au chef des rangers, mais je ne le portais pas vraiment dans mon cœur non plus. Enfin, si je ne le faisais pas, la prof risquait de ne plus me lâcher non plus, et une petite, mais courtoise, visite ne pouvait pas vraiment faire de mal.

Je m’envolais donc le lendemain en direction de la forêt de Médéa qui abritait le centre des rangers dirigé par Chris Kill. Grâce à Shax, nous arrivâmes rapidement devant la bâtisse. Je pus alors constater que mon changement physique me servait visiblement très bien. Si, la première fois que j’étais venu, beaucoup de regards accusateurs s’étaient posés sur moi, il n’en était plus rien aujourd’hui. Aussi, mon arrivée n’aurait surement pas mieux pu se passer. Je m’annonçais, ne reconnaissant pas la réceptionniste, et cette dernière me mena devant le bureau du chef des rangers.

Comme à son habitude, Chris arborait un visage fermé, délibérément sérieux et indéchiffrable. Il fit alors un signe à la jeune femme qui m’accompagnait.

« C’est bon Zoé, tu peux nous laisser. » Cette dernière hocha la tête et sorti de la pièce, refermant la porte derrière elle. « Assieds-toi Alexandre, j’espère que tu as fais bonne route, ça fait un moment que nous ne nous sommes pas vus. » Me dit-il, toujours affublé d’un ton qui semblait ne laisser filtrer aucune émotion.

« Mhyone est une petite région à dos de Libégon. Donc oui, en quelque sorte, j’ai fait bon voyage. » Répondis-je en souriant. « Alors, il parait que tu as quelque chose à me demander. Ne te prive pas, je t’écoute. » Il parut hésiter un moment, avant de reprendre la parole.

« Heum. Je… Oui. En effet. J’ai une requête à te formuler. En ce moment, Nash, ainsi que les champions, est très occupée. Finn est difficilement joignable, comme à son habitude. Et j’ai besoin de m’entrainer pour rester au niveau. Mais, sans adversaire, il s’agit de quelque chose de plus compliqué, car je ne peux pas vraiment prendre des semaines pour progresser. Et j’ai cru comprendre que tu faisais face au même problème que moi. » Je commençais à voir où lui, et Acacia, voulaient en venir.

« Donc, tu voudrais que nous nous entrainions ensembles. C’est ça ? » Lui demandais-je, connaissant avec une quasi-certitude la réponse.

« C’est ça. Tout simplement. Je sais qu’on ne se porte pas mutuellement dans nos cœurs, mais j’ai la certitude que toi, au moins, tu ne te retiendras pas contre moi. Et puis, je pense que nous pouvons mettre nos différents de côtés afin de nous entraider. En revanche, je tiens à préciser une chose. Tout ça doit rester entre nous, tu t’en doutes. » Je hochais la tête, levant légèrement les yeux aux ciels avec un léger sourire. « Alors, partant ? » Me demanda-t-il, en me tendant la main.

Je marquais un instant pour réfléchir. Effectivement, je n’étais pas très proche du ranger, mais l’offre était intéressante. Il faisait surement parti des meilleurs dresseurs de Mhyone, et son expérience en tant que telle n’était pas négligeable. Et puis, ça n’était finalement pas différent de s’entrainer avec quelqu’un d’autre, tant que tout ça restait entre nous. Je serrais donc la main qu’il me tendait, avant de lui répondre.

« Ça me va. Quand veux-tu commencer ? » Lui demandais-je.

« Et bien, je travaille la journée, donc je suppose que des entrainements nocturnes seront davantage de rigueur. Commençons ce soir. » Il fouilla alors dans l’un des tiroirs de son bureau pour en ressortir une petite carte, qui paraissait représenter la forêt Amarante. « Retrouvons-nous ici à neuf heure, nous devrions être suffisamment loin du centre pour ne pas déranger les autres rangers. » Je pris alors la carte, me demandant bien comment j’allais pouvoir me débrouiller pour la déchiffrer, puis, après avoir salué Chris, je sorti de son bureau.

J’étais adossé contre un arbre, parfaitement vidé de mon énergie. La nuit commençait doucement à laisser place aux premiers rayons de l’aube, et il fallait avouer que nous n’avions pas beaucoup dormi. Pas du tout même. Et nous ne nous étions pas économisés non plus. Il y avait bien longtemps qu’un entrainement ne m’avait pas autant laissé sur les rotules. Ma seule satisfaction était que Chris ne paraissait pas en meilleur état que moi. Si nos premiers coups échangés avaient été hésitants, comme ceux de deux adversaires se jaugeant sans oser réellement passer à l’offensive, le ton était rapidement monté, et nous étions vite passé dans la phase où nous ne retenions plus le moins du monde nos coups. Et il était difficile de dire qui avait bien pu remporter le combat. Même nos Méga-évolutions respectives étaient rentrées dans la partie, ou du moins, l’une de celles de Chris puisqu’il en possédait au moins deux. Toujours était-il que nous étions lessivés, et je me demandais bien comment il allait faire pour tenir toute la journée. Je tournais alors la tête vers lui, qui était assis un peu plus loin.

« Tu vas vraiment aller travailler dans cet état ? On y est peut-être allés trop fort, non ? » Lui lançais-je, un léger sourire aux lèvres. Il mit quelques secondes, le temps de rassembler son souffle et de me répondre.

« Non. C’était ce qu’il me fallait. » Répondit-il simplement. « Tant pis pour le sommeil. Si je ne peux pas support quelques jours dans cet état, c’est que je ne mérite pas mon titre. »

Je levais les yeux au ciel, légèrement amusé par le ton presque grandiloquent de mon adversaire.

« N’abuse pas non plus. Personne ne te demande quoi que ce soit. Et puis… » Souris-je d’un air malicieux, sachant pertinemment que je toucherais un point sensible. « Que dirait Nash si elle te voyait dans cet état ? » Lançais-je avec un clin d’œil.

Chris me regarda avec des yeux ronds, ouvrant la bouche sans qu’aucun mot n’en sorte durant un court instant, ce qui me fit éclater de rire. Je me levais alors, époussetant mes habits, avant de prendre le chemin de la ville, saluant simplement sans me retourner le Chef des rangers.

« Allez, on se voit ce soir. Si tu veux pas dormir tant pis pour toi, mais moi, je vais pas m’en priver ! »


© ANARCISS pour épicode

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Ile Mirabèce :: Forêt Amarante :: Centre des Rangers-
Sauter vers: