HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Tout ce qui brille ... [Illya]
Tout ce qui brille ... [Illya]
Sam 25 Juin 2016 - 12:44
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
« Encore un mon lieutenant. Cette fois ci, c'était un Hélionceau. Le monsieur dit l'avoir acheté il y a une semaine auprès d'un jeune homme. Au premier lavage, le pelage du pokémon perdit sa couleur. C'est vraiment fou. »

Sur un banc accolé à la façade du poste de police, un jeune homme mangeait un sandwich. Manchonnant distraitement le pain au poisson, Andrew écoutait ce que pouvaient bien dire les agents de la maréchaussée. C'est comme ça qu'on entends ce qui pouvait intéresser un super-héros en herbe. Le cerveau du jeune homme tournait aussi vite que possible. De ce qu'il avait pu entendre, combiné à la petite enquête qu'il avait mené, voilà ce qu'il avait compris.

Depuis quelques mois, un jeune homme blond, entre 18 et 22 ans, rentrait en contact avec les notables de la région avec une offre. Contre une (pas si) modeste contribution pécuniaire, le jeune homme pouvait leur fournir un pokémon chromatique. Tout ceci ne serait pas si « grave » pour les nouveaux propriétaires, sauf qu'au premier lavage, la jolie coloration alternative de leur nouveau compagnon partait comme une mauvaise teinture. Peu des clients lésés avaient contacté la police, et ceux qui l'avaient fait avaient demandé une discrétion extrême. Le soucis, avec cette volonté de discrétion, c'est que personne n'avait fait d'avancée. Les victimes, prenant leur temps pour contacter les forces de l'ordre, causaient la disparition d'une grande partie des traces.

D'un bond, le jeune dresseur décida de passer à l'action. Il avait l'adresse de la dernière victime, qui était venu déposer plainte le matin même. Dimanche n'aidant pas, la police avait demandé à la petite vieille de revenir le lendemain. Dire que certains se demandent pourquoi Andrew n'avait pas continué pour travailler dans la police.

Andrew dressa un plan d'action. Tout d'abord, aller voir la dame. Elle avait l'air toute triste et assez énervée devant l’inaction de la police. Peut être voudrait elle bien de l'aide d'un super-héros ? Peut être pourrait il trouver des indices. Le mieux serait de trouver des restes de la teinture. Le fait que la police n'ait jamais trouvé de traces laisse entendre qu'elle a tendance à vite se dégrader. Avec un peu de chance, la pauvre victime n'aurait pas totalement lavé son pokémon. Heh, on ne sait jamais.

Cependant, un soucis se posait au dresseur de type combat. Comment retrouver la trace de cette teinture ? Ce n'est pas comme si Sawk se débrouillait très bien dans l'eau. Et puis le pokémon Karaté n'avait pas forcément les talents nécessaires pour ce genre de travaux. Il lui fallait trouver un assistant avec un pokémon de type eau.

Après s'être changé en Pokéman, Andrew commença ses recherches. Il lui fallait trouver une personne assez impressionnable avec un pokémon de type eau. Tant qu'a faire, si le pokémon pouvait déjà être sorti, ça lui éviterait de devoir raconter ce qu'il avait prévu à trop de gens. Qui sait qui était de mèche avec les bandits ?

D'un coup de chance, le super-héros aperçut une jeune femme avec un pokémon bleu pataugeant dans une flaque de boue. Bleu et boue, c'est l'eau, non ? Il s'approcha.

« Bonjour mademoiselle ! Souhaitez vous aider la justice, elle a besoin de vous !»
Re: Tout ce qui brille ... [Illya]
Dim 26 Juin 2016 - 21:21
Région d'origine : Johto
Messages : 57

Anna Fyore

Anna Fyore
D’après ce qu’Illya savait, les Gobou n’étaient pas toujours les plus friands d’eau claire. Comme leur nom l’indiquait, ces petites créatures bleues préféraient de loin les zones boueuses, probablement au grand dam de leurs dresseurs par moment. Néanmoins, Muddy aussi fan de la boue soit-il, ne s’était jamais montré capricieux à ce sujet. Il pouvait très bien barboter des heures durant dans une baignoire ou se rouler avec la grâce d’un Ronflex dans la première marre qu’il remarquait.

Pourtant, aujourd’hui, quelque chose n’allait pas. Muddy, après avoir repéré une flaque d’eau (probablement un vestige d’une pluie récente ou alors un pokémon eau s’était amusé il y a peu), s’en était gaiement approché pour finalement s’arrêter à un pas, l’air perdu et attristé.

-Ça va pas ?
demanda sa maîtresse en se penchant à ses côtés.

Le Gobou se contenta de la fixer à son tour, son constant sourire s’était inversé et il avait la bouche ouverte, un assez mauvais signe.

Illya examina la flaque de plus près. Il ne lui fallut pas longtemps pour remarquer que quelque chose clochait avec l’eau. Elle avait un aspect terne, un peu brouillée. La jeune fille grimaça.

-Y’a peut-être des saletés dedans Muddy, vaut mieux en trouver une autre.

Le jeune pokémon la suivit sans rechigner, bien qu’il continua de fixer d’un air choqué la minuscule étendue d’eau jusqu’à ce que sa tête ne puisse plus tourner suffisamment.

Il ne fallut pas trop longtemps au duo pour trouver un coin beaucoup plus intéressant. De la boue en quantité suffisante pour satisfaire pleinement un gobou, Muddy s’y rendit en sautillant après avoir (enfin !) attendu l’approbation de sa dresseuse. À peine quelques secondes plus tard et on aurait dit on pokémon bleu et brun, mais la joie évidente du reptile qui se roulait dans tous les sens ne donnait pas l’impression que le lavage qu’il faudrait probablement lui donner par la suite était cher payé.

Illya en profita pour se reposer, venir faire un tour à Minami n’avait pas été de tout repos et elle ressentait encore les effets du voyage. Heureusement que Muddy était toujours aussi plein de vie, à croire qu’il est était difficile de voir son moral baissée avec une telle créature à ses côtés.

Son repos fut toutefois de courte durée. Rapidement, un… étrange énergumène vient l’interpeller.

-Bonjour mademoiselle ! Souhaitez-vous aider la justice, elle a besoin de vous !

Assez surprise sur le coup, Illya leva la tête pour apercevoir…

-Euuuuuuuuuuuuuuh… ?


Un jeune homme, vraisemblablement. Grand (du moins, selon la jeune fille), cheveux sombres… portant un masque et habillée d’une façon aussi surprenante qu’indécente. Illya faillit se frotter les yeux, pensant rêver. Au lieu de ça, elle se retrouver à fixer son torse dévoilé, les yeux écarquillés et la bouche entrouverte, pendant un peu trop longtemps pour son confort mental.

-Je… je… euh… hein, quoi ? débrouilla-t-elle en secouant la tête pour remettre de l’ordre dans ses pensées toutes chamboulées.

Elle sentit Muddy se mettre contre sa jambe, comme pour la protéger de cet étrange inconnu.

Bon, pas besoin de baisser la tête pour s’imaginer que ses bottes étaient maintenant recouvertes de boue. Arf. Au moins, cela acheva de la ramener à la réalité. Son cerveau eut enfin l’occasion d’analyser vaguement ce qu’il avait dit. Aider la justice ? De quoi parlait-il ? Peut-être s’agissait-il d’un numéro, comme pour un spectacle ou… va savoir, peut-être une publicité ou un truc du genre. Ou alors cette étrange personne avait vraiment besoin de son aide pour quelque chose, bien qu’Illya avait beaucoup de mal à s’expliquer le costume. C’est sûr qu’elle se trouvait dans une ville inconnue avec des coutumes qu’elle ne connaissait pas…

Sérieusement, c’était très bizarre à ses yeux.

-La justice a besoin de… ? Euh, d’accord ? Qu’est-ce que je peux faire ? demanda la jeune fille avec encore une trace de confusion et un soupçon de perplexité.
Re: Tout ce qui brille ... [Illya]
Lun 27 Juin 2016 - 21:41
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
A y regarder de plus prêt, Pokéman sentit son petit cœur fondre en une petite mare d'amour. Comment une chose pouvait être aussi mignonne ? Il y avait dans ses yeux quelque chose d'intelligent, de fort malgré ce petit corps frêle. D'un bond, Pokéman se mit a genoux devant la jeune femme, le regard perdu dans celui du Gobou. Il tendit la main vers le pokémon avant de se raviser. Il avait l'air d'avoir un peu peur.

« Et bien alors mon grand, tu as peur de moi ? Pourtant, je suis sur que tu es assez fort pour défendre ton amie, n'est-ce pas ? »

Andrew avait eu un véritable coup de cœur pour le pokémon Poissonboue. Il resta à le fixer pendant quelques secondes en essayant de graver la bouille du petit pokémon bleu dans sa tête. Pour un peu, il en oublierait sa mission et qu'il était en train de passer pour un idiot auprès d'Illya. Avec un peu de regret dans le cœur, le jeune homme se redressa.

« Tout d'abord, laisse moi me présenter ... »


Pokéman prit sa pause super-héroique basique, les mains fermement posées sur les hanches.

« Je suis Pokéman, défenseur de la justice ! Je suis le protecteur des petites gens, bouclier de ceux qui ne peuvent se défendre seuls contre les griffes amères des criminels ! »

Andrew adressa un grand sourire à la jeune femme avant de prendre un air plus sérieux.

« Un groupe de vils sacripants font commerce de pokémons dans la région. Déja ceci n'est pas très jojo, mais en plus, il teignent la robe de ces pokémons pour les faire passer pour des pokémons chromatiques. »

Andrew laissa un petit blanc pour laisser l'information rentrer dans le cerveau de la jeunette. Au faciès du jeune homme, il n'avait vraiment pas l'air content, surtout sur la partie « vente de pokémons ».

« Le problème, c'est que même si pour l'instant, il n'y a pas eu ce genre de soucis, il reste le fait que ces … saligauds mettent des produits chimiques sur la peau de pauvres pokémons. Qui sait, peut être que ce mélange va se révéler un jour toxique pour une pauvre victime. »

Pokéman croisa ses bras sur son torse, l'air pas jouasse.

« Le principal soucis, c'est que personne n'a réussi à mettre la main sur un peu de ce produit. Le temps que la police réagisse, toute la teinture avait eu le temps de disparaître dans la nature. C'est la que ce charmant petit pokémon entre en scène. »

Le super-héros pointa du doigt la petite boule de mignonitude.

« J'avais espéré qu'il réussisse à retrouver la trace de ce produit dans le coin, dans une des flaques ou que sais-je. Une des victimes à été vendue dans le coin. Ensuite, on pourra donner un échantillon à la police et peut être chercher d'autres indices et, qui sait, retrouver les salauds qui osent faire ça à de pauvres pokémons.»

Encore une fois, Pokéman se pencha devant le pokémon Poissonboue.

« Alors mon grand, tu veux aider la justice ? »

Re: Tout ce qui brille ... [Illya]
Ven 1 Juil 2016 - 21:07
Région d'origine : Johto
Messages : 57

Anna Fyore

Anna Fyore


Illya pourrait difficilement être plus confuse qu’en ce moment. Muddy n’avait pas l’air dans un meilleur état sincèrement, se demandant probablement pourquoi l’énergumène était à genoux en train de le regarder comme si ses adorables petits yeux contenaient les secrets de l’univers. Troublé par cette présence inhabituelle et un peu trop intimidante à son goût (ce n’était pas comme si des inconnus s’approchait souvent de lui comme ça), le Gobou recula de quelques pas pour se retrouver partiellement caché derrière les bottes (qui s’en retrouvèrent encore plus souillées au passage) de sa maîtresse.

Illya fronça les sourcils. Le jeune homme avait beau offrir des paroles rassurantes à pokémon, elle songea tout de même qu’elle avait un assez bon angle pour lui balancer un coup de pied en pleine figure si jamais il tentait quoi que ce soit. Bon, quant à savoir si elle serait capable de mettre en œuvre une attaque physique de ce genre, ça restait à voir, mais on disait que l’adrénaline pouvait faire des miracles. Sinon, elle pouvait toujours dire à Muddy de lui balancer un jet d’eau pour l’éloigner.

Heureusement, l’inconnu se redressa pour enfin répondre à quelques-unes de ses questions avant qu’Illya ne songe sérieusement à mettre en place un plan de fuite.

Celui qui se faisait ainsi appeler « Pokéman » se présenta donc d’une façon assez théâtrale, se décrivant entre autres comme un défenseur de la justice. Un héros local on dirait bien donc, ce n’avait après tout par l’air d’un enfant qui jouait au super-héros.

La situation au moins partiellement éclairée, Illya se gratta tout de même la joue, toujours en proie à une légère confusion. La bonne nouvelle, c’était que Pokéman paraissait maintenant moins suspect. Néanmoins, ça ne retirait que peu de l’aspect irréel de la situation. De son côté, Muddy sortit timidement de sa cachette de fortune, son regard oscillant entre la dresseuse qui s’occupait de lui et du vilain monsieur qui faisait peur. Illya baissa la tête et lui offrit un demi-sourire suivit d’un haussement des épaules.

-Tout va bien on dirait.

Le héros troqua son aspect dramatique pour quelque chose de plus sérieux qui surprit presque la jeune fille.

-Un groupe de vils sacripants font commerce de pokémons dans la région. Déja ceci n'est pas très jojo, mais en plus, ils teignent la robe de ces pokémons pour les faire passer pour des pokémons chromatiques.

Oh. OH. Ça, ça piquait vachement son intérêt. Elle avait déjà entendu des histoires de pratiques illégales de vente de pokémons. Les pauvres bestioles ne semblaient pas souvent être traitées avec les soins qu’elles méritaient, et on pouvait facilement avoir des doutes sur les gens qui profitaient de ce genre de services. Imaginant déjà des scénarios plus de déplaisants, Illya ne put retenir une grimace et se rapprocha de son propre pokémon comme si quelqu’un risquait de foncer vers eux pour le lui piquer. Elle chercha aussi dans son esprit si elle avait vu quoi que ce soit de suspect, mais la mention de l’apparence chromatique l’arracha automatiquement de ses pensées.

Faire… passer des pokémons… pour des… chromatiques ? Comment pouvait-on faire ce genre de chose !? Enfin, physiquement ET moralement. Il ne devait vraiment pas être simple à la base de réussir à reproduire une telle apparence, mais même le faire était dégoûtant. Non seulement ceux derrière tout ça faisaient du trafic, mais en plus en faussant ce qu’ils vendaient et faire passer un pokémon pour un d’une couleur incroyablement rare ne devait pas être joyeux pour la victime de ce procédé. Illya grimaça encore plus avant que son expression se teigne de tristesse alors que son cœur se serrait. La police devait y faire quelque chose en ce moment même, non ?

Puis, Pokéman mis en lumière quelque chose d’encore plus terrifiant.

Et si le produit utilisé était dangereux ? Mettre de la peinture sur un pokémon n’était pas exactement l’idée du siècle, effectivement. Illya porta sa main devant sa bouche, laissant un échapper un « Oh non… » troublé. Mais un certain soulagement la parcourra lorsqu’il fit mention du manque de résistance du produit, cela pouvait sous-entendre que le mélange n’était pas quelque chose de très fort, ce qui diminuait les risques de problèmes à court ou long terme. Pas totalement, certes, mais c’était toujours ça de pris.

Restait qu’à espérer que les maîtres ne s’en prennent pas à leurs « achats » après s’être rendu compte qu’ils s’étaient fait rouler, raison de plus pour arrêter ce commencer ignoble.

Bon, facile à dire, mais l’adolescente ne savait pas trop ce qu’elle pouvait faire contre tout ça. Elle n’avait même rien à témoigner pour le justicier.

Sauf que, la dresseuse n’était pas ce qui avait attiré l’attention de ce dernier on dirait bien.

-C'est la que ce charmant petit pokémon entre en scène
, s’exclama-t-il en pointant… un Muddy qui le fixait maintenant avec une expression neutre, la tête penchée sur le côté.

-Eh ?

-J'avais espéré qu'il réussisse à retrouver la trace de ce produit dans le coin, dans une des flaques ou que sais-je. Une des victimes à été vendue dans le coin. Ensuite, on pourra donner un échantillon à la police et peut être chercher d'autres indices et, qui sait, retrouver les salauds qui osent faire ça à de pauvres pokémons.

Ah… oui, ça pourrait fonctionner. Les Gobous étaient reconnus pour pouvoir détecter l’eau à proximité et diverses informations dessus. Si un produit suspect s’était retrouvé dans de l’eau par hasard, il devrait remarquer quelque chose de bizarre avec de la chance.

Pokéman s’adressa au principal (?) intéressé pour demander son avis, ce qui fit arquer un sourcil à sa maîtresse laissée un peu de côté pour le coup. Évidemment, Muddy ne répondit pas, mais regarda Illya comme pour savoir quoi faire. Cette dernière se pencha à son tour et mit sa main sur le dos encore boueux de son protégé.

-Tu veux qu’on fasse une chasse au trésor pour aider le monsieur et plein de pokémons ?

Muddy resta silencieux environ trois secondes avant de pousser un petit cri en se levant sur ses pattes arrières un instant. Illya eut un sourire avant de se retourner vers l’homme masqué.

-Il a l’air d’accord pour être de la partie… et, euh, moi aussi… si je peux aider… euh, monsieur Pokéman.

Elle se releva.

-Je m’appelle Illya et il s’appelle Muddy, enchantés. On, hum, on vient d’arriver dans le coin… juste… juste pour prévenir.


Elle jeta un coup d’œil au Gobou, celui-ci était en un train de se passer un patte sur le visage, retirant ainsi des restes de boue.

-Va aussi falloir que Muddy se lave un peu si on va voir l’acheteur. Enfin… on vous suit.

Peut-être que ce genre de personne ne méritaient pas qu’on lui épargne des traces de boue, mais bon. Ça ne devrait pas être difficile de trouver un coin pour le laver, sinon Muddy pouvait bien faire sa toilette tout seul.

Après une petite seconde de réflexion, Illya sortit son cahier pour prendre des notes. On ne savait jamais.

-On en sait plus sur le produit utilisé au fait ? Je suppose que ce n’est pas de la peinture basique, ça serait probablement bien trop difficile de reproduire l’apparence d’un chromatique avec ça, hum…


Elle réfléchit. Mine de rien, s’il s’agissait d’un produit spécial, peut-être que des scientifiques pourraient lui trouver une utilisation plus… utile et morale.

L'important restait par contre d'arrêter ceux qui étaient derrière tout ça. Le cœur d'Illya se mit soudainement à battre plus vite alors qu'elle réalisait qu'elle venait peut-être de s'embarquer dans quelque chose de gros.
Re: Tout ce qui brille ... [Illya]
Mar 5 Juil 2016 - 23:58
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Illya et Muddy. Intéressant.

« Héhé, n'aie aucune crainte, cela ne fait même pas deux semaines que je suis l'île non plus. Nous sommes tout les deux des nouveaux il semblerait. »

Pokéman avait dit ça avec un tel aplomb … La plupart des gens auraient sûrement caché ce genre de choses quand ils se faisaient passer pour le défenseur de la justice du coin. Mais, tel Rocky dans la chambre froide, Pokéman s'en battait les steaks. De une, il ne voyait pas l’intérêt de mentir sur ce point. De deux, pas besoin de connaître les gens pour souhaiter la justice. Elle était tout ce qui importait.

« Le soucis avec cette peinture, teinture ou colorant, c'est que personne n'a pensé à en garder un échantillon, comme je te l'ai dit. Entre le fait que, un fois découvert, les acheteurs aient l'humanité de vouloir retirer ce produit de leur pokémon et le fait que la police de par ici pourrait bien être en état de mort cérébrale … De ce que j'ai pu entendre, le produit ne survit pas longtemps dans la nature. »


Pokéman se massa le menton.

« Mais effectivement, ça ne peut pas être de la peinture normale. Mais c'est quand même triste. Je veux dire, quelqu'un capable d'inventer ce genre de produit devrait être capable d'utiliser son génie pour des choses non criminelles. »

On pouvait presque sentir une forme de colère dans la voix du super-heros.

« Choisir sciemment de faire le mal et de mettre les pokémons et les gens en danger, cela me met hors de moi. »


Après avoir laissé le temps au pokémon poissonboue de faire une toilette, Pokéman dirigea le petit groupe vers la maison de la dernière victime. C'était une grande maison, presque un manoir. Entouré d'une haie assez haute, seul un portail en fer forgé permettait d'entrer dans le jardin. Heureusement pour les enquêteurs en herbe, ce portail était ouvert. Il y avait un joli jardin entourant la maison. De jolis petits bosquets de fleurs, quelques arbres et une balançoire. On pouvait aussi voir dans le coin un panneau indiquant qu'ici était enterré un récolteur d'eaux usées. En effet, la maison était assez loin de la ville et plutôt vieille.

La maison en elle même était magnifique. Un petit chemin en terre battue reliait le portail à la porte d'entrée, qui était sous un porche soutenu par une petite colonnade. La porte en elle même semblait être en essence rare et délicatement décorée. Une petite tête d'Arcanin en bronze trônait fièrement au milieu de cette porte, un anneau du même matériau dans sa bouche. Pokéman s’empara de l'anneau et l'utilisa pour cogner sur la porte. Une petite femme d'entre cinquante et soixante ans ouvrit la porte. Elle avait l'air gentille comme ça, comme une mamie gâteau. Elle semblait avoir beaucoup pleuré récemment. Cela n’empêcha pas Pokéman de la regarder avec un air sévère. D'un ton un peu froid, il s'adressa à la femme.

« Bonjour madame. Excusez nous de vous déranger, mais j'ai cru comprendre que votre époux avait eu des soucis avec un pokémon qu'il avait acheté. Je suis Pokéman et derrière moi se trouve Illya. J'ai appelé au téléphone il y a peu. Nous sommes ici pour vous aider. Pouvons nous entrer ? »

La femme sembla ne pas ressentir l'amertume marquée du jeune homme lorsqu'il parla d'achat de pokémon. Elle devait être encore trop bouleversée. D'un geste, elle invita les deux jeunes gens à entrer. Gentleman, Pokéman proposa à sa camarade du jour d'entrer en premier.
Re: Tout ce qui brille ... [Illya]
Sam 16 Juil 2016 - 23:16
Région d'origine : Johto
Messages : 57

Anna Fyore

Anna Fyore
Ah… Pokéman serait donc un nouvel arrivant sur l’île. Hum, Illya songea un moment qu’il devait avoir plus marqué les esprits des gens présents en deux semaines que bien des gens qui y vivaient depuis bien plus longtemps. Du moins, dans son cas, elle pourrait difficilement oublier une personne aussi… extravagante. Enfin, elle était plutôt surprise (agréablement) qu’un étranger s’implique autant dans les affaires des environs.

Il devait s’agir du genre de personne qui ne pouvait s’empêcher d’aider. La jeune fille eut un petit sourire avant d’écouter attentivement les informations que l’étrange super-héros pouvait lui fournir.

Elles étaient assez maigres au final. Rien de bien surprenant quand on y pensait, la situation serait bien moins compliquée si les gens savaient à quoi s’en tenir. Néanmoins, il y avait quelques pistes de réflexions intéressantes. Quant au reste, il faudrait probablement que des scientifiques utilisent leur expertise pour obtenir des conclusions convaincantes sur le produit en tant que tel.

Et, pour ce faire, il fallait bien que quelqu’un trouve ledit produit, non ? Cette importante et périlleuse (faites que non) mission était tombée sur les épaules des deux jeunes gens présents semblerait-il.

C’était vrai que la police ne faisait pas grand-chose au fait ? C’était étrange, presque offensant.

-Muddyyy, désolée de t’embêter aussi vite avec ça, mais va falloir que tu te laves un peu, on va faire une petite visite chez quelqu’un, ok ?

Le pauvre trésor n’allait malheureusement pas pouvoir profiter de son nouveau camouflage naturel, Illya en était un peu triste pour lui, mais la boue n’était pas connue comme étant appréciée des gens. Surtout si elle se retrouvait à l’intérieur de leur domicile.

Mais Muddy n’en fit pas de cas et fit une petite roulade pour se retrouver sur le dos. Un jet d’eau s’échappa rapidement de sa bouche béante pour retomber presque aussitôt sur la créature, offrant ainsi un lavage discutable mais suffisant après un moment pour se débarrasser des traces boueuses. Le laissant à son affaire, Illya se mit à rédiger dans son cahier, continuant alors que le duo dresseure-pokémon suivait docilement l’étrange personnage.

« Traffic de Pokémons faussement chromatiques »


Résumé de la situation initiale : (XX/XX/XXXX) Arrivés à la ville de Minami un peu avant midi, un jeune homme masqué se présentant sous l’identité « Pokéman » est venu à notre rencontre pour demander notre aide (estimation de l’heure : quelque temps après midi). Nous nous dirigeons maintenant vers le domicile d’un des acheteurs pour interrogation.

Un produit inconnu serait présentement utilisé pour fausser l’apparence de pokémons et les faire paraître chromatiques. Ces pokémons sont ensuite vendus, le produit se retirerait très facilement (volontairement ou non) par la suite. Aucun échantillon récupéré d’après les informations fournies (police peu sollicitée ?).

(Produit potentiellement nocif pour les pokémons ?)
(Intérêt scientifique d’un tel produit possible.)


Hum, ça semblait faire le tour pour le moment. Illya rangea son crayon dans son sac pour éviter de le perdre et tient son cahier avec un bras ramené contre elle, sans doute aurait-elle l’occasion de le réutiliser très prochainement. De l’autre bras, elle laissa Muddy grimper sur son perchoir habituel, tenant les pattes arrière sur sa main et une patte avant sur son épaule. Le pauvre avait déjà bien marché, et il allait avoir besoin de son énergie plus tard.

Le petit groupe arriva enfin devant une… impressionnante demeure, pour ainsi dire. La jeune fille eut un petit moment d’émerveillement. À défaut d’être simple, l’endroit réussissait à avoir un grand charme tout en montrant la richesse des habitants sans pour autant paraître surchargé. Un magnifique petit coin calme et douillet qui fit rêver Illya quelques secondes avant qu’elle ne se rappelle les raisons de sa présence ici et se hâte de rejoindre Pokéman, sans toutefois se gêner pour admirer les lieux.

Une dame assez âgée et visiblement pas dans son meilleur état leur répondit lorsque le héros cogna à la porte. Illya se sentit un peu mal en la voyant, elle semblait gravement affectée par sa situation et voir quiconque ainsi n’était pas exactement quelque chose d’agréable. Néanmoins, d’après ce que l’adolescente savait, le pokémon devait bien aller, non ? Il y avait-il eu un problème avec le produit ?... Ou alors c’était simplement le fait de ne pas avoir obtenu un précieux chromatique qui donnait l’impression qu’elle ait perdu un proche ? Ça ne pouvait pas être que ça, non ?

Illya reporta son attention sur Pokéman lorsque celui-ci prit la parole. Ses mots étaient polis, mais son ton n’était pas exactement raccord avec ce qu’il disait. Il n’était pas content, et ça se sentait. Pourtant, la dame n’en fit pas de cas et les invita à entrer sans poser plus de question.

La jeune fille aux cheveux argentés eut un petit sourire en direction de son collègue du moment lorsqu’il lui fit signe d’y aller en premier. Par contre, elle dut prendre un léger moment pour retirer ses bottes sales afin d’éviter de tâcher l’intérieur (disons qu’elle avait l’impression que cela passerait mal comme comportement) avant d’entrer.

Évidemment, l’intérieur était au moins aussi joli que l’extérieur. Les jeunes gens se retrouvèrent dans un passage aux couleurs claires. De nombreuses photos, anciennes comme récentes à première vue, ornaient les murs aux côtés de quelques petites peintures décoratives alors qu’un tapis moelleux accueillait les pieds des visiteurs. Même les manteaux et les chaussures de sortie bien arrangés près de la porte d’entrée trahissaient une grande aisance chez les maîtres de maison. Illya eut un petit « Woah » intérieur en suivant la dame qui les guida jusqu’à un « petit » salon qui semblait être fait pour prendre le thé avec des amis ou se détendre en lisant un beau livre, une bibliothèque remplie bouquins qui semblaient assez vieux trônait dans un coin. Presque par réflexe, Illya chercha du regard la présence de pokémon mais n’en trouva malheureusement aucun.

D’une voix faible, la dame murmura qu’elle allait chercher son mari et de faire « comme chez soi » (cela voulait probablement dire de s’asseoir gentiment et d’attendre en ne touchant à rien) en attendant. L’adolescente ne se fit pas prier pour poser cahier et Gobou (dont la tête tournait dans tous les sens, probablement pour examiner les environs) sur ce qui devait être le sofa principal avant de s’asseoir à côté avec un petit sourire. Décidément, elle ne pensait pas faire le tour d’une telle maison aujourd’hui, c’était presque étourdissant.

-Tout va bien pour le moment on dirait, déclara-t-elle tout haut plus pour se donner du courage que pour informer le défenseur de la justice.

Mais bon, c’était vrai. Ils auraient pu refuser de les voir.

Le soulagement passé, Illya baissa momentanément la tête en se mordant doucement la lèvre inférieure. Elle sentit Muddy se coucher et se blottir contre sa jambe, attendant qu’il se passe quelque chose.

-Euh… Ahem, Pokéman ? (pendant une seconde, elle chercha son vrai nom avant de se rappeler qu’elle ne le connaissait pas) Je… je comprends ton ressenti sur la, hum, sur la situation mais… je crois qu’il faudrait être plus… plus… diplomatique, non ?

Ils ignoraient pas mal tous sur ces gens mis à part les faits qu’ils étaient probablement assez fortunés et qu’ils étaient passés par un trafic pour se procurer un (faux) pokémon chromatique. Néanmoins, l’adolescente se doutait qu’avoir l’air d’être « contre » eux, dans le sens où ils étaient peut-être des victimes, mais leur situation était un peu plus proche du gris que du blanc, n’allait pas leur plaire. Et ne pas faire une bonne impression pour un interrogatoire n’était pas vraiment un bon point pour obtenir autant d’informations que possible.

-Pour le bien des pokémons… et pour avoir le plus de chances de trouver le criminel… vous ne pensez pas ?

Elle fixait ses maintenant chaussettes. L’idée de proposer de poser les questions lui passa rapidement par l’esprit mais sortit aussi vite. Elle avait trop peur de faire une boulette si elle prenait plus ou moins le contrôle. On lui avait demandé de l’aide à cause de son pokémon en plus, par pour ses talents de détective en plus. On pouvait aussi supposer que Pokéman avait au moins un peu plus d'expérience qu'elle dans ce domaine... du moins, elle espérait.

Au pire, si les choses commençaient à mal aller, elle pourrait toujours… essayer d’y aller par la douceur et la complaisance ?

… Hum, essayer.
Re: Tout ce qui brille ... [Illya]
Mer 20 Juil 2016 - 18:33
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Au plus profond de son cœur en Justicium massif, Andrew pouvait sentir que sa camarade du jour avait raison. Le couple de personnes âgées étaient autant coupables que victimes dans cette affaire. D'un point de vue purement logique et rationnel, il ne devrait pas être aussi ouvertement critique envers eux. Il était là pour les aider après tout. Mais, et il ne pouvait retirer cette pensée de son cœur, qui dit « autant coupables que victimes » dit « coupables », et c'était quelque chose avec le super héros avait beaucoup de mal. Peu de choses étaient plus haineuses pour le jeune homme que le trafic de pokémons, et même si les vieux ne voyaient pas le mal dans ce qu'ils faisaient, il fallait, pour Pokéman, avoir un cœur résolument maléfique pour avoir l'idée d'acheter un autre être vivant.

« Oui, tu as raison, excuse moi. Je vais essayer d'être un peu plus gentil. »

Doucement, le ventre du super héros sembla se lever pour ensuite retrouver sa position normale. Il respirait avec le ventre. C'était une des techniques qu'il avait pour rester calme.

Un vieil homme d'apparence irascible entra dans la pièce. Pokéman adressa à la jeune femme un sourire pour lui signifier qu'il allait s'occuper de l’interrogatoire. Le vieux les détailla de haut en base, l'air extrêmement peu content de la situation. Il alla s'asseoir dans un fauteuil à l'apparence confortable et continua à fixer les deux jeunes personnes pendant une minute qui s’avéra extrêmement désagréable. D'un ton dédaigneux, le vieil homme prit la parole.

« Vous êtes pas de la police il me semble, non ? Qu'est-ce que vous faites là ? »

Pense aux pokémons Andrew. Pense aux pokémons. Ne va pas secouer le vieillard comme le vieux prunier désagréable qu'il est. Pense aux pokémons.

« Et bien, comme je l'ai expliqué à votre épouse au téléphone, j'ai pensé que vous … »

Le vieil homme le coupa.

« Pensé ? Pensé à jouer aux héros ? Tu penses que l'on a besoin d'aide de deux morveux dans votre genre ? »

Andrew poussa un long soupir. Il cherchait la bagarre là, non ?

« Avec tout votre respect monsieur, les deux morveux sont les seules personnes qui ont accepté de vous aider. Je sais que vous avez appelé la police. Pourtant, y'a t'il un agent dans le coin ? Je peux vous laisser le temps d'aller vérifier, si vous voulez. Nous sommes la seule chance que vous avez d'obtenir justice, alors je vous demanderai d'être un peu plus … courtois. »

Un froid de mort sembla s'installer pendant quelques secondes dans la pièce alors que vieux et jeune homme se livraient un combat de regard. Au bout de ces quelques secondes, le vieil homme éclata de rire.

« Hahaha, on peut dire que tu as du courage, pour un petit jeune. J'aime bien les jeunes dans votre genre. Vous laissez pas les conventions vous arrêter. Vous me rappelez moi quand j'étais plus jeune. »

Intérieurement, Andrew soupira profondément. Pendant quelques secondes, il avait failli à la promesse qu'il avait faite à Illya et pensait qu'ils allaient se faire jeter dehors manu militari.

« Elizabeth, fait venir Leo, au cas où ces jeunes gens voudraient l'examiner. »

La vieille dame entra dans la pièce avec un petit Hélionceau dans ses bras. Blotti contre la vieille dame, le dénommé Leo semblait a la fois très jeune et très terrorisé. Visiblement, se faire peindre avait été une expérience traumatisante pour le pauvre petit pokémon. Pokéman se retourna vers Illya.

« Je te laisse examiner le pokémon pendant que je vais faire le tour du jardin. Je vais peut être trouver des choses. »
Re: Tout ce qui brille ... [Illya]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: