HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Événement ▬ Carnaval
Événement ▬ Carnaval
Mar 13 Fév 2018 - 20:36
Messages : 1846

Admin

Admin

Carnaval à Minami !


Contexte
Cette semaine, c'est la fête à Minami ! Habitants et touristes de Mhyone, soyez les bienvenus au Grand Carnaval de l'archipel ! Mettez vos plus beaux costumes et venez vous amusez à la Place des Festivals !

Cette années, les habitants de la ville de Minami ont décidé d'organiser un grand festival qui allait durer toute la semaine de mardi gras pour célébrer le carnaval. Humains comme pokémons sont invités à venir déguisés pour profiter des différents stands installés sur la Place des Festivals qui ne peut pas mieux porter son nom qu'à cette occasion. Il y a des stands servant toutes sortes de nourriture venant de tous les différentes régions du pays. D'ailleurs, n'hésitez pas à passer au stand de crêpes de Cromlac'h la ville de Kalos ! Vous pourrez également y trouver toutes sortes de stands de jeux, mais aussi des parades et animations avec des fanfares et des danseurs dans tous les coins. Des performeurs sont là pour montrer leurs capacités ainsi que celles de leurs pokémons. L'ambiance est festive et tout le monde est là pour s'amuser.

L'animation principale de l’événement est un grand concours de déguisement auquel tout le monde participe. Lorsqu'ils quittent la place après une folle journée d'amusement, les visiteurs doivent voter pour le costume qu'ils ont préféré dans deux catégories distinctes. Il y a un vote pour le meilleur costume porté par un humain et un vote pour le meilleur costume pour pokémon. À la fin de la semaine, l'humain et le pokémon ayant obtenu le plus de voix se verront offrir une récompense !

Au milieu de la place et des festivités se trouve une tente rose décorée de motifs en forme de cœurs rouges. Celle-ci est fermée toute la semaine et impossible à ouvrir. Devant celle-ci, une pancarte indique que la tente ne sera ouverte que le mercredi 14 février et que son accès sera réservé aux pokémons. Qu'est-ce qu'il peut bien se passer dedans ?


Participation
▬ En RP, le Carnaval a lieu du lundi 12 février au dimanche 18 février.
▬ Vous pouvez décrire les activités, jeux, stands que vous voulez tant qu'ils restent sur la place.
▬ Pensez à vous déguiser pour participer au concours de déguisements. Pour celui-ci, c'est vous qui allez voter pour ceux que vous préférez. À la fin de la semaine, vous pourrez envoyer un MP au Maître du Jeu pour lui signaler quel costume vous avez préférés dans chacune des deux catégories : humain et pokémon.
▬ Vous pouvez poster dans le sujet autant de fois que vous le voulez, il n'y a pas de limite.
▬ La tente au centre de la place ne sera ouverte que le jour de la Saint Valentin. Vous trouverez toutes les informations la concernant dans cet autre sujet.
Re: Événement ▬ Carnaval
Jeu 15 Fév 2018 - 9:32
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
Carnavaaaaal ! - Event




Quelques jours avant le Carnaval, j’avais reçu un appel d’un numéro que je ne connaissais que trop bien. Il s’agissait des deux couturières qui s’étaient faite une joie de me parer pour Halloween, et qui, à leurs dires, voulaient renouveler l’expérience dans un nouveau style. Je devais bien avouer les avoir totalement oubliées dans la démarche, aussi, j’étais plutôt surpris de recevoir leur appel. Comme la première fois, je cédais bien vite devant leur insistance. Je n’avais pas vraiment prévu de me déguiser pour le carnaval, et de me contenter d’observer le concours de loin, mais je leur devais bien ça. D’une part, parce qu’elles avaient effectué gratuitement ce travail lors de la fête des morts, et d’autres part parce qu’elles n’avaient pas râlé le moins du monde sur l’état desdits habits à mon retour. Le tissu avait été particulièrement endommagé par notre mésaventure dans la maison hantée, et, même avec ça, elles ne s’en étaient pas plaintes.

Pressé par leur motivation, je me rendais donc à Médéa où je les avais rencontrées pour la première fois. Les deux jeunes femmes me firent un accueil chaleureux, avant de m’emmener directement dans l’arrière-boutique pour me montrer la création qu’elles avaient prévu pour moi. Alors qu’elles ménageaient le suspense, elles commencèrent à m’expliquer quel avait été le propos de leur création. Visiblement, elles étaient parties sur un hommage à une légende du peuple du désert qui vénérait Dialga. Ce peuple aurait eu, à tous les âges qu’il avait traversés, un humain élu par la créature elle-même. Cet humain revêtait alors une armure emblématique de leurs croyances, et c’était cette armure que les deux jeunes femmes avaient essayé de reproduire le plus fidèlement possible. A leur dire, si elle paraissait en apparence assez simple, tous les symboles réalisés avec une précision portée à l’extrême leur avait causé pas mal de problèmes. Elles avaient également dû faire appel à un spécialiste en métallurgie pour créer les plaques d’armures les plus réalistes possibles. En gros, elles s’étaient données un mal fou à réaliser ce travail. Je ne pus donc m’empêcher de leur poser la question.

« Vu le temps que vous avez passé là-dessus toutes les deux, vous pouvez m’expliquer pourquoi vous me laisseriez me pavaner avec totalement gratuitement ? » Leur demandais-je, à la fois amusé et gêné par la situation.

« Bah, parce que t’es une super vitrine en fait. » Répliqua Elia, la plus âgée des deux. « Après Halloween, on a eu pleins de commandes grâce à toi, donc là, on espère frapper un grand coup. Que tu gagnes ou pas le concours d’ailleurs, le but, c’est juste que tu puisses être vu. Deal ? » Je me résignais bien vite, sachant qu’elle ne changerait pas d’avis.

« Si vous voulez, après tout, je vous dois bien ça. J’espère juste pas l’esquinter celui-là. » Dis-je en grattant l’arrière de mon crâne.

Nous passâmes ensuite aux essayages. Comme le premier déguisement, Il était assez léger, découvrant la totalité de mon abdomen, et une épaule sur deux. La tenue paraissait être dessinée pour le combat, et la sensation que j’avais en la portant était plutôt curieuse. Déjà, au niveau du corps, elle était légèrement déséquilibrée. L’une des épaules n’était absolument pas protégée alors que l’autre était couverte d’une manchette qui allait de mon poignet à mon pectoral gauche, et était maintenue par une lanière qui entourait mes côtes, juste en dessous du haut de mon bras à l’opposé. La manchette était faite dans un tissu vert émeraude, parsemé de léger et discret motifs d’une épaisseur différente mais d’une couleur identique. La manchette servait également d’accroche aux pièces métalliques composées d’une épaulette et d’un brassard en acier. Les bordures de ces éléments étaient dorées, alors que leur parure était assortie à la couleur du tissu juste en dessous. Le métal était également orné d’un motif floral pour l’épaulette, et d’un autre pour le brassard, de deux couleurs différentes. Le premier était de couleur indigo, alors que le second était peint dans un bleu marin très esthétique, l’ensemble parfaitement assorti à la couleur verte prédominante sur les pièces du haut. Une autre lanière de cuir, laissée, elle, dans sa couleur naturelle, venait entourer mon épaule droite et mon flanc gauche. Au niveau de la lanière de cuir couleur vert émeraude était implémenté un léger bijou en or serti d’une pierre précieuse, venant donner la touche finale à la partie supérieure de la tenue.

Une ceinture en or cernait alors ma taille, elle aussi ornée d’une pierre précieuse, mais celle-ci était bleue, probablement une partie de tesson que l’on trouvait au fond de l’océan. A cette ceinture étaient accrochées de nouvelles pièces métalliques s’arrêtant à mi-cuisse, protégeant davantage le côté extérieur de ces dernières. Afin d’alléger cet assemblage de métal, un tissu blanc nacré descendait directement de la ceinture et recouvrait une partie des pièces d’armures, qui elles étaient toujours assorties au vert émeraude de la partie supérieure. Une lanière de cuir était également accrochée à la ceinture, servant probablement, comme sa consœur plus haut, de fourreau pour des armes de l’époque. Mes jambes étaient ensuite recouvertes par un tissu qui alternait des teintes orangées et indigo. Le tissu était le même que celui de la manchette, mise à part sa couleur, et couvrait mes jambes jusqu’aux chevilles. Au niveau des genoux, le pantalon était alors serré par des bottes métalliques dans les mêmes tons que les autres pièces de l’armure, dont la semelle extérieure avait toutefois été retravaillée pour permettre un plus grand confort. Le métal était aussi travaillé que le reste, et, juste en dessous des genoux, étaient serties de nouvelles pierres précieuses.

Autant dire que, contrairement à ce que pouvait laisser croire son apparence, la tenue complète était assez lourde à porter, et il me fallut quelques instants pour m’habituer à marcher avec. Quand ce fut fait, j’eu la surprise de comprendre que tout n’était pas encore fini. Il restait donc une sorte de collier dans les mêmes tons que l’armure, ainsi qu’une tiare qui reposait sur mon front. Elles m’apprirent ensuite comment réaliser la coiffure qui allait avec le reste, et me confièrent le dernier bijou censé tenir mes cheveux ensembles. En soit, malgré les nombreuses pièces et étapes à respecter, la tenue était bien moins complexe à revêtir que la première. Satisfaites, Elia me posa alors une question à laquelle je n’avais pas la réponse.

« Bon. Tu as pensé à un déguisement pour l’un de tes pokémons ? » Me demanda-t-elle.

« Euh, je t’avoue que non. Pas du tout même. Et puis je ne sais pas vraiment…Quoique… » Un sourire malicieux se dessina sur mon visage alors que j’entrevoyais une possibilité de vengeance.

___________________

Le Carnaval Mhyonais venait de débuter, et je déambulais déjà dans les rues bondées de Minami. La place du festival avait été prise d’assaut par un nombre incalculable de touristes et de visiteurs venus spécialement pour l’évènement. Les stands et les animations venaient redorer les festivités, mais, plus que tout encore, la plupart des Mhyonais avaient joué le jeu, et s’étaient parés de déguisements tous plus fantastiques les uns que les autres. J’avais aussi revêtu la tenue que m’avaient confié Elia et sa collègue, même si je devais bien avouer avoir eu beaucoup plus de mal qu’elles à le faire tout seul, notamment pour la coiffure. En revanche, je commençais à m’habituer à la marche avec les bottes métalliques et le reste des pièces d’armures, ce qui était un soulagement. Je n’allais surement pas beaucoup rester assis et il valait mieux pouvoir me mouvoir sans difficultés.

Je jetais alors un regard à Furfur qui me suivait en silence, et je me retenais de pouffer de rire. Ce que les filles avaient fait été littéralement génial. « Je te déteste. » Souffla alors une voix gutturale dans ma tête.  J’éclatais alors de rire, avant de lui répondre. « Oh, ça va. Tu te faisais un plaisir de nous mettre dans des situations embarrassantes et de te moquer, laisse-moi savourer un peu ma vengeance. » Quelques secondes de silence suivirent, puis la Kaorine reprit. « Je n’arrive pas à croire que tu aies réussis à me convaincre. » Je pouffais à nouveau. « C’est parce que je suis très convainquant comme garçon. Et puis, ça va. C’est la fête, et avoue quand même que c’est un peu marrant. » Pas de réponse. Mais je savais que, si la Kaorine n’avait vraiment pas envie d’être ici, elle pouvait se téléporter à n’importe quel moment.

Mais il fallait avouer que les deux stylistes avaient fait fort. Souhaitant conserver une idée proche de ma tenue, leur sang n’avait fait qu’un tour en voyant Furfur. Elles avaient donc essayé sur elle un tissu dont la couleur et la texture rappelait un tronc d’arbre, et, satisfaites du résultat, elles avaient enchainé. Le déguisement était moins complexe, mais beaucoup plus amusant, c’était une certitude. Elles avaient donc réalisé un ensemble de cache-œil Noeunoeuf qu’elles avaient apposé sur chacun des yeux de la Kaorine. Puis, touche finale, elles avaient réalisé de longues feuilles en tissu vert qu’elles avaient attaché au sommer du crâne du pokémon psy. Et voilà que je me baladais donc avec un magnifique Noadkoko volant, dont les paroles résonnèrent une fois de plus dans ma tête. « Rassure-toi, je suis déjà en train de réfléchir à une façon de me venger. »

Tenue : Alex:
 

Tenue : Kaorine:
 



© ANARCISS pour épicode

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Événement ▬ Carnaval G7bq
Re: Événement ▬ Carnaval
Mar 20 Fév 2018 - 0:12
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’avais lu dans la presse que des festivités allaient être organisées à Minami à l’occasion du Carnaval. De toute façon, même si je ne l’avais pas appris grâce aux journées, j’aurais été rapidement mis au courant puisque Ryan a inondé les conversations entre champions de messages pour nous prévenir de ce qu’il se préparait dans sa ville et nous dire qu’il fallait absolument qu’on vienne pour voir comment ça allait être. C’était la première année que cet évènement allait être organisé, mais le champion était déjà certain que ça allait être une véritable réussite. C’était amusant de voir à quel point il était plein d’énergie et joyeux à l’idée de se déguiser de voir les costumes de tous les gens qui viendraient. Après tout, c’était tout à fait normal puisque ce n’était encore qu’un enfant malgré son important rôle de champion d’arène. Pour qu’il arrête de nous harceler avec ça, on a tous fini par lui promettre qu’on passerait à un moment ou à un autre dans la semaine. Malheureusement, contrairement à ce qu’on pensait, ça n’a pas permis de lui stopper. Bien au contraire même puisqu’il a encore plus insisté en nous expliquant encore et encore comment on allait s’amuser et il nous a posé des tas de questions pour savoir si on allait se déguiser ou si on allait mettre des costumes à nos pokémons. Pff… Il était plus que fatiguant. Par contre, à côté de ça, il y avait un côté positif à toute cette histoire puisque ses parents s’étaient proposés pour loger tous les champions qui passeraient plusieurs jours en ville pour le Carnaval, ce que j’avais accepté avec plaisir.

Il ne restait plus que quelques jours avec le début des festivités alors il était vraiment temps que je finisse de préparer les costumes. Enfin… que je laisse Altesse finir de les réaliser. On ne s’en doutait pas, mais à force de se faire des déguisements de Pikachu, les Mimiqui étaient extrêmement doués pour coudre des costumes. C’est donc à la mienne que j’avais confié l’importante tâche de réaliser les costumes de ceux qui seraient intéressés par en porter un. J’avais demandé à tous mes compagnons s’ils voulaient se déguiser pour aller au Carnaval et je n’avais eu que deux réponses positives, Mimiqui elle-même et Princesse ma Momartik qui ne perdait jamais une occasion de se montrer et de se mettre en valeur. Enfin, je n’allais pas m’en plaindre puisque je préférais sincèrement dans cet état d’esprit là que dans celui dans lequel elle se trouvait pendant plusieurs mois suite à son enlèvement par la Team Anima et les expériences qu’ils lui avaient fait subir. Bien entendu, j’allais moi aussi mettre un costume, mais le mien serait bien plu simple que celui de mes deux amies pokémons. D’ailleurs, ce n’était pas Altesse qui s’en chargeait, mais je l’avais commandé sur un site du Pokéweb. Il n’avait rien d’exceptionnel mais ça m’allait bien comme ça à moi. Finalement, tout fut prêt et il était temps de se mettre en route en direction de Minami.

Une fois sur place, j’ai trouvé la maison de Ryan dont j’ai rencontré les parents. Le jeune champion était complètement excité et sautait dans tous les sens. J’étais le seul autre champion pour le moment, ce qui signifiait qu’il était tout le temps dans mes pattes à chercher à savoir ce que je faisais et pourquoi je le faisais. Pour une fois qu’il ne passait pas son temps coller à une de ses consoles, il fallait que ce soit quand j’étais là et qu’il passe son temps à me gonfler. Heureusement, ses parents ont fini par voler à mon secours pour lui dire qu’il était fatiguant et qu’il ferait mieux d’aller voir à son arène si on n’avait pas besoin de lui. Une fois le salle gosse parti, j’ai remercié chaleureusement ses parents qui comprenaient bien ce que j’avais ressenti depuis mon arrivée. Le reste de la journée s’est déroulée de la sorte, simplement ponctuée par une réponse à une de mes ventes sur le BonShop. C’était Alexandre qui voulait une CT et à qui j’avais proposé de la donner pendant le Carnaval s’il passait dans le coin. J’avais bien fait de prendre mes objets à vendre avec moi, même si je n’étais pas sûr qu’il allait pouvoir venir ou qu’il voudrait bien procéder à la vente ici.

Le lendemain matin, il était temps de se préparer pour aller directement sur la Place des Festivals et commencer à profiter des festivités. Ma préparation allait être un peu longue puisque j’avais prévu de tenter de mes cheveux par-dessus pas teinture bleuâtre habituelle. Cette fois je voulais avoir un dégradé de gris allant du blanc aux racines jusqu’à presque noir au niveau des pointes. Heureusement, les choses se sont plutôt bien passés et mes cheveux ont obtenus une teinte presque identique avec ce que j’avais envisagé de me faire. Il me restait encore à les coiffer correctement maintenant et c’est avec l’aide d’une grande quantité de gel et de laque que j’ai pu me faire des pointes retombant de tous les côtés de ma tête mais avec une mèche bien plus longue que les autres pour dissimuler toute la partie droite de mon visage. Le côté gauche était toujours visible et montrant clairement ma vrai couleur d’yeux à savoir le bleu. Désormais coiffé, j’ai revêtu mon costume qui me permettrait de ressembler à un scientifique puisque c’était ce que j’avais choisi. J’ai mis un jean slim noir sur lequel j’ai passé de longues bottes noires me remontant presque jusqu’au genoux. En haut, je portais une chemise dont la couleur tirait entre le gris et le marrant. Par-dessus tout ça, j’ai passé une longue blouse m’arrivant jusqu’aux chevilles, mais uniquement attachée entre le nombril et le milieu des cuisses. La touche finale de mon costume était un jabot violet qui dépassait de ma blouse et recouvrait une bonne partie de la chemise dans l’entrebâillement de ma blouse au niveau de col. J’avais fini de passer mon costume et j’étais prêt. Je n’étais pas extraordinairement déguisé, mais je portais un costume donc ça serait bien suffisait.

Costume Timothy:
 

De son côté, ma Mimiqui avait revêtu toute seule son costume dans un coin sombre pour que personne ne puisse voir ne serait-ce qu’un centimètre carré de sa véritable apparence qu’elle cachait à longueur de temps sous son costume de Pikachu. Cette fois, elle avait choisi de revêtir l’apparence d’un autre pokémon, à savoir un Lunala. Elle laissait dépassait sa griffe ombre par le dessous de son costume et avec celle-ci, elle tenait un arc de cercle jaune pour représenter la queue du légendaire pokémon de la Lune. De son côté, Princesse n’avait commencé à mettre son costume, attendait notre aide. Pour coller le plus prêt possible à son nom, on avait décidé de la déguiser en véritable princesse. C’est pourquoi j’ai commencé par lui passer des sortes de manchons violets sur les bras avant de lui enfiler une robe sur la partie principale de son corps. Il s’agissait de couches superposées de tissus rouge, puis jaune, puis violet et enfin bleu qui étaient tous de différents couleurs et ne faisant pas forcément le tour de tout son corps pour que l’on puisse distinguer les différents couleurs de ce qu’elle portait. Sa robe, dont le col jaune lui remontait haut dans le cou, tenait grâce à l’aide d’un long morceau d’étoffe enroulé à sa taille et noué en un énorme nœud dans son dos. Pour finir l’habillement, une ceinture rose et jaune avec un pendentif en forme de flocon avait été accrochée par-dessus cette étoffe. Mimiqui lui a ensuite accroché des accessoires sur les deux éclats de glace qu’elle a sur le haut de la tête. Sur celui de droite, elle a accroché un éventail blanc et bleu et celui de gauche a été prolongé par de la fausse glace sur laquelle des anneaux dorés ont été accrochés. Tous les éléments de son costume bien accrochés, il était temps de la maquiller. J’ai dessiné des flocons blancs sur ses cristaux de glace bleus, j’ai entouré ses yeux de bleu et j’ai terminé par un motif sur la partie violette au milieu de son visage.

Costumes Altesse et Princesse:
 

Tout le monde étant enfin prêt, nous avons pris la route en direction de la Place des Festivals où j’ai réussi à semer Ryan au milieu de la foule. J’étais enfin tranquille pour faire ce que je voulais et j’allais bien en profiter !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Événement ▬ Carnaval
Mar 20 Fév 2018 - 18:32
Région d'origine : Kanto
Messages : 126

Jeremiah Summers

Jeremiah Summers
Un carnaval ? mmmh.

Jem tient dans ses mains un flyer que William lui a apporté avec l'enthousiasme d'un Caninos rapportant un bâton. Sa première réaction a été de s'inquiéter d'où William avait pu le piquer, mais les flyers sont généralement faits pour qu'on les prenne. Sa bulbi ne semble donc pas avoir fait de bêtise. Pour l'instant.

Le flyer annonce qu'un carnaval a lieu la semaine prochaine dans la ville de Minami. Les festivités durent plusieurs jours, avec diverses activités et plein de bonnes choses à manger. Le flyer indique enfin qu'il est conseillé de venir déguisé et qu'il est possible de louer des déguisements sur place.

Jem passe les jours suivants à peser le pour et le contre. Ce sera sûrement amusant, mais aussi fatigant : du bruit, de la foule, ce qui implique de grandes chances de se retrouver poussé contre quelqu'un... Mais il y aura aussi probablement de la musique. Et puis, il n'est pas parti à l'aventure pour seulement se promener sur des routes désertes, non ?

Il n'est pas tout à fait sûr de s'y amuser, mais il décide au bout du compte de s'y rendre. Ce n'est pas loin, et ça ne coute rien d'y faire un tour. Si ça ne lui plait pas, il repartira, et puis c'est tout.

***

Le festival est... moins terrible que ce qu'il imaginait. Peut-être même pas terrible du tout. Tout est en plein air, ce qui signifie que le son ne se réverbère pas et n'est pas trop puissant pour lui. Il y a du monde, mais nulle part la foule n'est compacte. Il découvre des spécialités locales délicieuses, William fait la folle avec les autres pokémons et la foule bigarée est amusante à observer. Il tombe sur un stand proposant un atelier d'origami. Il prend quelques photos qu'il envoie à son grand frère, qui lui répond dans la seconde par un smiley thumbs-up. S'ensuit une courte conversation au bout de laquelle Jem achète un petit paquet de papiers colorés qu'il enverra à son frère plus tard.

Il passe à travers les différentes activités proposées, prenant une photo ça et là, mais rien ne l'intéresse vraiment assez pour s'asseoir et participer. L'après-midi s'étale, ponctué de friandises et de musique. Tout compte fait, c'est une bonne journée, et Jem est content d'avoir décidé d'y aller. Lorsqu'il s'arrête une nouvelle fois au stand de crêpes de Cromlac'h, il est servi par une jeune fille qu'il n'avait pas vue jusqu'ici. Celle-ci, alors qu'elle s'apprête à lui donner sa crêpe, s'arrête et le regarde de haut en bas. Jem serre les dents, s'attendant à un commentaire négatif sur sa tenue. Mais à la place, le visage de la jeune fille se fend d'un large sourire.

-Ça vous va bien, vous devriez porter des robes plus souvent !

Elle a un petit rire et, finalement, lui tend sa crêpe. Jem n'a pas le temps de réagir qu'elle est occupée à servir le client suivant. Il s'éloigne, penaud, et essaie de deviner s'il y avait de l'ironie dans la voix de la jeune fille. Il ne pense pas en avoir entendue. Est-ce que... Est-ce qu'elle a pensé qu'il portait un déguisement ? Il considère la possibilité tout en mangeant sa crêpe, et conclue que oui, c'est probablement ce qui s'est passé. Elle a certainement pensé qu'il ne portait cette robe que pour être déguisé pour les festivités, mais tout de même... ce n'est pas souvent qu'on lui dit que ça lui va bien.

Il marche au hasard entre les stands, le regard tourné en dedans, sa crêpe se finissant d'une main distraite. Même sa maman ne le complimente pas très souvent sur son apparence. Il reçoit parfois un commentaire positif sur ses coiffures, lorsqu'il se donne la peine de tresser fleurs et cheveux. Mais sur ses vêtements, c'est bien plus rare. Jem pondère le commentaire, et à mesure qu'il l'assimile, une douce chaleur se répand dans son torse. Un sourire gêné se peint sur son visage et il ne peut s'empêcher de se cacher derrière ce qui reste de sa crêpe.

Il continue de déambuler dans le festival, le sourire au lèvres, et il remarque deux ou trois autres personnes qui lui lancent un sourire en le croisant, un sourire qui semble franc. Maintenant qu'il y fait attention, les passants portent toutes sortes de costumes, certains ridicules, certains élégants, et nombreux sont ceux endossant un personnage de sexe ou de race différente de la leur. Il règne sur le festival une ambiance bonne enfant où le ridicule n'a pas lieu.

C'est avec une démarche sautillante, agitant son bâton de pluie joyeusement, que Jem retourne dans la zone des activités. Il s'arrête devant une boutique proposant des costumes à louer. Puisque tout le monde le croit déjà déguisé, pourquoi ne pas aller jusqu'au bout ? Les passants n'en penseront pas moins de lui. Il parcourt les rangées de costumes : blouse de scientifique, armure en mousse, masque de Noadkoko... Tout cela semble amusant à porter, mais pas très confortable. Soudain, il débouche sur un rayon rempli de robes. Des robes colorées, des robes à volants, des robes à faux-cul, des robes à jupons ! Des vêtements magnifiques qui n'ont rien d'un déguisement d'halloween. William est déjà en train de parcourir le rayon avec enthousiasme et Jem n'est pas loin derrière. Toutes ces robes sont magnifiques, et il n'aura sans doute pas une autre occasion de les essayer...

Jem se sent comme une adolescente au moment des soldes. Il prend une robe sur son cintre, parade devant un miroir en la tenant devant lui, en essaye une autre, prend une tonne de photos. Au début, les vendeurs le laissent tranquille, trop occupés avec les autres clients. Lorsqu'il voit une jeune femme très glamour l'approcher avec son "Je peux vous aider ?" il subit une petite montée de stress, momentanément honteux de s'être fait prendre là où il ne devrait pas être. Mais la jeune femme est tout sourire et n'hésite pas une seconde avant de lui suggérer "Le rouge serait plus dans vos tons". Jem passe des heures sur le stand, essayant vêtement après vêtement, prenant photo après photo. C'est presque avec regret qu'il décide qu'il a dérangé la vendeuse assez longtemps et qu'il faut qu'il arrête son choix sur un costume à louer pour les jours suivants.

Il hésite. Toutes ces robes sont magnifiques, mais ce ne sont pas vraiment des déguisements, quoi qu'en pensent les passants et la vendeuse. Après s'être autant amusé, il a envie d'aller jusqu'au bout. Mais les robes de déguisement, comme les robes de princesse, sont pour la plupart faites de satin de polyester qui évoque davantage le déguisement d'enfant pour halloween. Les vraies robes sont bien plus belles. Son regard danse entre tous les atours éparpillés autour de lui. Ses yeux s'arrêtent sur une superbe robe rouge et noire de flamenco. Elle lui évoque quelque chose...

Il n'a pas le nom du Pokémon en tête, et il lui faut un moment pour le retrouver sur le pokédex. Plumeline. Ce n'est certainement pas un pokémon plante, alors pourquoi est-ce qu'il... ? Ah, oui ! Son plumage et son apparence changent selon les fleurs dont il boit le nectar. Plusieurs formes sont répertoriées selon les régions. Son pouce fait glisser les différentes images, jusqu'à ce qu'il tombe sur celle qu'il avait en tête. Un oiseau rouge et noir, dont les longues primaires font penser à une jupe de flamenco. Voilà : ça c'est un déguisement.

Il montre l'image à la vendeuse qui a été si généreuse de son temps pour lui. Elle hoche la tête, et le dirige vers un autre stand, qui propose d'aider à coudre soi-même son costume. Une fois là-bas, il explique rapidement sa situation. Un homme d'âge moyen se frotte la barbe en examinant l'image du Plumeline flamenco. En quelques coups de crayon, il propose à Jem un croquis. Juste des manches pour ajouter à sa robe, reproduisant la forme des ailes du Pokémon. C'est tout simple, mais ça suffit à indiquer en quoi il est déguisé. Jem hoche la tête, et il se met au travail sous les instructions de l'homme barbu.

Il lui faut plusieurs essais pour maitriser la machine à coudre. La couture lui prend plus de temps qu'il ne le pensait. Lorsqu'il finit enfin ses deux ailes, la journée de fête touche à sa fin. Jem est frustré, mais le festival dure plusieurs jours après tout. Il remercie de multiple fois l'homme du stand de couture et retourne au centre pokémon, son ouvrage sous le bras.

William a passé la journée à courir partout et à jouer avec des chutes de tissu. Elle tombe endormie en un clin d'œil. Jem n'est pas aussi rapide. La journée était géniale, et si tout va bien, la suivante devrait être encore meilleure. C'était déjà amusant de faire tourner les volants de la robe flamenco autour de lui dans le magasin, ce le sera plus encore dans les allées du festival. Son regard se pose sur ses bouts de costume improvisés, soigneusement pliés sur la table. Malgré tout, l'aspect déguisement de sa tenue n'est pas très poussé. Ça manque de fleurs. Plumeline ne présente aucune fleur sur son corps, mais ce pokémon est tout de même très lié aux fleurs. Alors que le sommeil le prend, une idée lui vient. Ça ne lui fera pas davantage ressembler à Plumeline, mais c'est toujours mieux avec quelques fleurs...

Le lendemain matin, Jem est gonflé à bloc. Pour commencer, il décide de bricoler quelque chose pour William. La connaissant, ça devrait l'amuser. On est en février, ce n'est pas vraiment la saison pour les fleurs des champs. Mais on est aussi sur Mhyone, et l'hiver est doux. Il n'a pas de mal à rassembler assez de pissenlits pour faire deux petits bouquets et une couronne. Il dépose la couronne autour du bulbe de sa Bulbi, et lui donne les deux bouquets à tenir, un dans chaque liane. Enfin, il montre à William une image de Plumeline pom-pom sur son téléphone. Celle-ci regarde l'image, regarde les deux bouquets de pissenlits, regarde l'image... Et soudain, ça fait clic ! Elle pousse des "Bibibibibi !" qui ressemblent à un rire et essaie de marcher sur ses pattes arrière en agitant les bouquets. Elle finit assise sur les fesses et Jem ne peut s'empêcher de rire avec elle. Elle est tellement mignonne comme ça !

Il revêt une robe légère qui tiendra sans problème dans son sac, attrape ses bouts de costume, et se dirige non pas vers le stand de location, mais vers un fleuriste. Peu importe la saison, il est sûr d'y trouver des roses rouges. Ainsi préparé, il se dirige finalement vers la location de costumes.

Il y retrouve la jeune femme de la veille, et lui explique rapidement son plan. Il se change, serre les dents lorsque les doigts de la vendeuse effleurent son dos pour lacer le corsage, et accroche quelques roses autour de ses poignets. Enfin, il utilise une pince pour ramener une partie de ses cheveux en arrière, et utilise sa plus belle rose pour cacher la pince.

La vendeuse l'amène devant l'un des grands miroirs en pied. Jem s'examine d'un œil critique. On... ne dirait pas du tout un Plumeline. On dirait une danseuse de flamenco avec de grandes manches. Bah, ça fait un style. Il peut toujours s'amuser à faire tourner ses volants. Il demande à la vendeuse de prendre une photo (qui deviennent deux, puis dix) et règle la location à laquelle il ajoute un pourboire généreux. Enfin, il sort, prenant garde à ne pas marcher sur le bas de sa jupe, William le précédant en agitant ses pom-pom.

Jem est un peu gêné au début, mais le sentiment se dissipe vite. Il reçoit beaucoup de compliments, il y a même des gens qui veulent prendre des photos avec lui ! Il se demande s'ils cherchent à se moquer de lui, mais décide finalement qu'il s'en fiche. Il est là pour s'amuser et rien ne pourra gâcher sa journée ! Pratiquement personne ne reconnait son déguisement. Et personne ne reconnait celui de William. Peu importe. Jem danse devant les musiciens qu'ils croisent, William manque d'assommer quelqu'un avec son bouquet et il croise une demoiselle déguisée en Joliflor avec laquelle il prend des tonnes de photos.

Ce soir-là, il rentre épuisé au centre pokémon, complètement à cours de cuillers. Mais ça ne fait rien. Il s'est rarement autant amusé de sa vie, et il a hâte de remettre son costume le jour suivant.

costumes:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Re: Événement ▬ Carnaval
Jeu 22 Fév 2018 - 13:35
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
Carnavaaaaal ! - Event




Comme chacun des évènement Mhyonais, le carnaval était particulièrement animé. Des touristes et dresseurs étaient venus de toute la région pour profiter des festivités, alors que d’autres étaient même venus de l’autre bout du continent pour y participer. Quant à moi, je croisais bon nombre de têtes connues que je retrouvais avec grand plaisir, échangeant quelques mots avant de me remettre en route. Je n’avais pour le moment encore croisés ni Ivar, ni Artémis, qui devaient être tous les deux occupés ailleurs, ou en train de profiter du festival en amoureux. Je n’avais pas non plus encore croisé ni Tohkami, ni Akane, ni tous les autres dresseurs avec qui j’avais partagé des aventures particulières. Mais il fallait avouer que l’endroit était vaste et que le monde était au rendez-vous.

En revanche, j’avais reçu un SMS de quelqu’un que je n’avais pas croisé depuis bien longtemps. J’avais récemment publié une offre sur l’un des articles mis en vente par Timothy, et il m’avait finalement répondu. Chance pour nous deux, nous étions tout deux au même endroit au même moment, et nous pouvions donc nous retrouver pour en discuter de vive voix. Il restait toutefois à savoir où, car, finalement, il y avait tellement de stands différents que je peinais encore à me repérer. Je lui proposais alors un rendez-vous en fin d’après-midi au niveau de la grande tente réservée aux pokémons qui siégeait au centre de la place. C’était sans doute le lieu le plus remarquable et le plus marqué que j’avais pu voir, aussi, c’était l’idéal.

Mais je ne retrouvais pas seulement mon ami pour l’échange. J’étais aussi curieux de voir ce qui avait bien pu lui arriver depuis notre affrontement. Il fallait dire que nous ne nous étions pas affrontés ni vus depuis ce jour-là, où nous avions pu disputer un combat âprement serré. Il avait dû affronter beaucoup de dresseurs après mon passage, dont peut être certains que je connaissais, et j’étais curieux de connaitre son opinion sur eux. Quand bien même, nous avions beaucoup à nous dire sur tous les évènements survenus à Mhyone depuis le temps, et j’étais également curieux de savoir à quel point lui-même avait pu progresser. Les gens oubliaient vite, généralement, que les champions aussi s’entrainaient dur pour s’améliorer, et j’étais persuadé que Timothy ne faisait en rien exception à la règle. Et puis, je n’avais pu voir qu’une partie de son équipe qui avait également pu s’agrandir depuis le temps. En bref, nous avions énormément à nous raconter sur nos vies respectives, et pouvions profiter de cette occasion pour le faire.

En attendant, je laissais Shax profiter de la tente qui lui était réservée. Le Dragon n’avait pas eu l’air confiant à cette idée mais s’y était rapidement fait. Voir d’autres pokémon lui ferait du bien, et ni Caim, ni Zagan ne semblaient eux s’y être intéressés. Furfur restait avec moi, Zépar dormait et Paimon n’éprouvait pas non plus d’intérêts à ces rencontres futiles. J’avais donc poursuivi ma route de stands en stands, croisant des déguisements plus originaux les uns que les autres, jusqu’à la fin d’après-midi où je m’étais à nouveau dirigé vers la fameuse tente, attendant la venue de Timothy avec une certaine impatience.



© ANARCISS pour épicode

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Événement ▬ Carnaval G7bq
Re: Événement ▬ Carnaval
Sam 24 Fév 2018 - 19:00
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Messages : 131

Nina Collin

Nina Collin
Le Carnaval ! Le Carnaval ! J’aime le Carnaval. Le Carnaval c’est trop génial ! Le Carnaval c’est trop de la balle ! Nina chantait joyeusement cette ritournelle en boucle, en bondissant difficilement dans son encombrant déguisement au milieu de la foule compacte se baladant dans les rues de la ville. Car sautillant était un bien grand mot. Se dandiner serait plus juste est encore, la forme de sont déguisement ne le permettait pas trop. Il est vrai que se déguiser en Ronflex n’est pas la meilleure idée du monde surtout quand les rues sont bondées. Mais il aurait été difficile de nier que ce déguisement correspondait parfaitement à la rouquine. Toutes les proportions étaient gardées, si bien qu’elle marchait avec une raideur assez incommodante et un encombrement extrême. Mais aujourd’hui, elle ne recevait pas de regard fâché, car aujourd’hui, elle avait le droit d’être comme elle était, c’est-à-dire exubérante. Bien que même quand elle n’avait pas le droit, elle le faisait tout de même.

Toti, pour sa part, trônait sur la tête de la rouquine ou plus tôt se faisait secouer à chaque pas. Mais le petit Kaïminus semblait adoré ça, surtout qu’il était fier de son déguisement et passait son temps à rugir sur les passants qui rigolaient devant ce petit Pokémon déguisé en son évolution. En effet, Nina avait cousu un déguisement d’Aligatueur pour son compagnon de toujours qui adorait cela. Il n’en était que plus craquant ainsi.

Le duo se baladait dans les rues, vagabondant aux grés des odeurs des différents stands de nourriture. Ce qui représentait un vrai drame pour Nina, puisque son déguisement l’empêchait de se saisir de la nourriture. Fort heureusement pour elle, Toti acceptait parfait de lui donner un peu de ce qu’elle achetait, mais là encore, le gourmand petit Pokémon engouffrait la nourriture plus vite qu’il n’en donnait. Mais cela risquait de changer bien vite.

La rouquine aperçu une silhouette qu’elle n’ait pas prête d’oublier puisqu’il s’agissait de son meilleur ennemi, son adversaire, son rival, son ami. Elle avait vu Alexandre Diame, le futur maître de la ligue et baron du crime que Nina avait décidé d’affronter en tant qu’héroïne de dessins animés. Elle se dirigea vers lui en se dandinant. Alex ! Alex ! Comme ça me fait plaisir de te voir ! Ca fait pas mal de temps. Qu’est-ce que tu deviens ? Je ne m’attendais pas à te voir ici. Pas que tu ne sois pas du genre à ne pas aller à des festivités, mais… Wouah ! C’est quoi la probabilité que dans cette foule, on se croise. Tu penses quoi de mon déguisement ? Et toi ? Tu es déguisé en quoi ? Excuse-moi, je ne connais pas. Oh ! Mais tu tombes super bien en plus. Toti ne fait pas bien son boulot. Viens avec moi.

Elle essaya d’attraper le bras de son ami avec sa patte mais ce ne fut pas efficace puisqu’elle ne pouvait pas plier les doigts de son déguisement. Elle regarda son bras, celui d’Alex puis son visage. Tu veux bien m’accompagner, s’il te plaît ? J’ai besoin d’aide pour manger.


Déguisement de Toti:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Événement ▬ Carnaval
Sam 24 Fév 2018 - 22:22
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Messages : 172

Tohkami Itsuka

Tohkami Itsuka
J’avais entendu dire qu’il y aurait un grand festival  d’une semaine pour Mardi Gras à Minami. J’avais l’intention d’y aller pour me sortir un peu mais quand j’avais appris que c’était costumé, mon envie s’était envolée. J’étais nulle pour les déguisements et puis je n’en avais pas. Je m’étais alors dit que je pouvais juste y aller en tant que spectatrice mais je serai sûrement passée pour une lâche aux yeux des autres qui avaient eu le courage de se déguiser. J’avais donc décidé de me mettre au boulot pour me confectionner quelque chose, ou alors j’irai directement en acheter un dans un magasin. Tout cela dépendrait de mon courage, de mon temps et aussi de mon choix.

J’avais passé plusieurs heures à réfléchir et à retourner mon armoire pour voir si je n’avais pas des habits qui ne me servaient plus et voir si je pouvais en tirer quelque chose de créatif. Une fois la penderie triée, j’avais en ma possession du noir et du rouge pour faire un costume. Il ne me restait plus qu’à trouver quoi.

Avec le rouge, je m’étais créée une petite ceinture et j’avais aussi découpé de fines lamelles que j’avais cousues sur les bouts de manches longues, serrant un peu au niveau du poignet, d’une robe noire que j’avais retrouvé et qui descendait jusqu’aux chevilles. Cette robe allait donc être la base de mon costume. En plus d’être longue, elle avait un décolleté assez voyant et elle laissait une partie de mon dos à découvert.

Je m’étais ensuite attaqué à une écharpe noire faite d’une matière très fine qui allait me servir à relier mes bras avec mon buste afin de faire comme des ailes de chauve-souris. Je m’étais attelée à la couture de celle-ci qui était plutôt délicate, mais le résultat était malgré tout satisfaisant.

Pour moi, j’avais terminé le travail alors j’avais enfilé cette robe modifiée de mes mains afin de voir si elle me plaisait vraiment et bien évidemment pour voir si il ne manquait pas quelque chose. Et effectivement, un truc manquait mais je n’arrivais pas à trouver ce que c’était. Logan qui était avec moi depuis le début de cette journée me regardait d’un oeil interrogateur comme si il cherchait une réponse à ma question silencieuse. Puis il m’avait entraîné par le bras vers la porte de la chambre.

“- Où m’emmènes-tu ?” J’étais vraiment étonnée par sa réaction. Cela ne lui ressemblait pas.

Une fois arrivés dans la rue marchande, il s’était enfin décidé à me lâcher et me montrait un magasin. Voulait-il s’acheter quelque chose ? Mais je n’avais pas eu le temps de me poser d’avantage la question car il m’avait poussé à l’intérieur. Il y avait des chapeaux partout.

“-Pourquoi m’as-tu emmené ici ?” lui avais-je chuchoté pour que personne d’autre n’entende.

Pour toute réponse, il m’avait tendu un chapeau pour que je l’essaie, et c’est ainsi que j’avais compris la raison de notre présence ici. Il pensait qu’il m’en faudrait un pour compléter mon costume. J’en avais donc essayé plusieurs et notre choix s’était posé sur un chapeau à bord large accompagné d’un froufrou à plumes sur le coté.

Mon costume était donc complet avec ce dernier, mais quitte à être vers la magasin autant regarder ce que chacun proposait à travers les vitrines. Nous marchions tranquillement jusqu’à ce que Logan s’arrête devant une vitrine en prenant la pose. Je m’étais alors mise à le regarder bizarrement puis j’avais tourné la tête vers ce qui suscitait son intérêt. C’était un beau costard gris.

“- Mais que veux-tu faire d’un costume ?” lui avais-je demandé.

Ma question l’avait rendu triste. Il avait vraiment l’air de le vouloir, alors j’avais décidé de lui offrir en cadeau. Puis je m’étais souvent que l’on pouvait aussi déguiser nos pokemon pour le festival de Minami alors c’était l’occasion rêvée.

“- Je vais aller prendre ce petit costume pour toi, mais en revanche, je veux que tu m’accompagnes au festival cette semaine. Es-tu d’accord ?”

Logan était tellement content que j’avais pu apercevoir un large sourire, sur son visage tant renfermé habituellement, pendant qu’il avait hoché la tête pour me dire qu’il acceptait ma proposition. J’étais alors rentrée dans le magasin puis en étais ressorti en tenant une poche que je lui avais tendue et qu’il avait prit de bonne grâce.

Rentrés à l’hôtel, nous nous étions tous deux habillés et nous étions enfin prêt pour aller déambuler sur la grande place.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Je parle en #04B431


Événement ▬ Carnaval X6a7
Re: Événement ▬ Carnaval
Dim 25 Fév 2018 - 1:49
Région d'origine : Kanto
Messages : 404

Nana Kuroame

Nana Kuroame

Décidément, Mhyone avait l'air d'aimer les festivals. Il y avait deux mois de cela, il avait déjà participé au grand marché organisé pour l'occasion de Noel, et encore deux mois avant cela, une fête avait été organisée a Médéa pour fêter Halloween. Aujourd'hui, c'était a Minami qu'avaient lieu les festivité. Cette fois ci, pas de raison particulière, bien qu'une attraction était promise pour le jour de la saint valentin, juste un carnaval organisé pour le plaisir de se déguiser. Et en parlant de déguisement, un concours était organisé, et les Pokémons et dresseurs avec les plus beaux costumes pouvaient gagner un prix. Bien évidement, Nana ne comptait pas participer, il n'avait absolument pas les moyen de se payer un déguisement, ni pour lui, ni pour ses Pokémons.

Bien qu'il n'était pas spécialement intéressé par l'événement spécial Saint-Valentin, puisqu'il n'était pas en couple, Nana avait tout de même fini par arriver sur place le quatorze, principalement parce qu'il avait pris son temps pour s'entrainer en chemin, profitant du fait que le festival dure plusieurs jours. A vrai dire, il n'avait même pas spécialement l'intention de s'approcher de la tente ou tout cela allait se dérouler, préférant s'épargner la vision d'un troupeau de couple en train de roucouler. Du moins, il pensais ne pas s'y rendre, jusqu'a ce qu'il entende dire que le fameux événement était destiné aux Pokémons, et non aux humains.

Apparemment, cette tente était en fait une porte vers un espèce de monde créé par un Pokémons Psy, dans lequel les Pokémons pouvaient se promener a leur guise, et rencontrer d'autres Pokémons. Nana expliqua rapidement  tout cela a ses Pokémons a travers leurs Pokeballs afin de voir si l'un d'entre eux était intéressé. Sans trop de surprise, Kana se contenta de lui tourner le dos, sans même daigner répondre. Seuls Saya et Suba avaient l'air intéressés par l'expérience, bien que Kaku lui fit tout de même signe qu'il aimerait bien sortir un peu de sa Pokeball lui aussi.

Une fois Saya et Suba partis dans la tente et Kaku a ses coté, Nana repris sa visite du carnaval. Après une bonne dizaine de minute a se balader et a admirer les multiples costumes vêtu par les participant au concours, Nana se fit soudainement accosté par une femme. Cette dernière avait l'air d'avoir la cinquantaine, et avait un air bienveillant sur le visage, mais a vrai dire, Nana voyait mal ce qu'une telle personne pouvait bien lui vouloir.

- Excusez moi jeune homme, cela vous dérangerais de m'accompagner ?


- Euh, c'est a dire que ...

Avant que Nana n'ai le temps de refuser, celle ci l'agrippa par le bras et commença a le tirer derrière elle. Kaku commença a lancer un cri en direction de la femme, mais Nana lui fit signe que tout allait bien. Certes elle lui forçait un peu la main, mais Nana ne sentait aucune malice dans les actions de la femme. Et après tout, si elle avait vraiment envie de lui parler, autant la suivre, ce n'était pas comme s'il avait beaucoup mieux a faire de sa journée. Après avoir quitté la place du festival, ils parcoururent encore une bonne distance dans Minami, avant de finalement s'arrêter devant une grande maison. A la grande surprise de Nana, la femme sortie une clé de son sac et l'utilisa pour déverrouiller la porte, invitant ainsi le dresseurs a rentrer.

La maison était impressionnante, mais aussi assez étrange. Ou que le regard de Nana portait, il pouvait apercevoir des sabres accroché sur les mur ou posé sur les meubles. Après l'avoir guidé jusqu'à son salon, la femme partie préparer du thé, laissant a Nana l'occasion d'examiner de plus près la décoration de la maison. Outre les innombrables épées, Nana pu constater la présence de nombreuse photo d'homme a l'air assez agressif, ainsi que de vase ou de meuble qui avaient tous l'air plus cher les un que les autres. Nana commençait petit a petit a avoir une idée d'où il se trouvait, et il devait avouer que cela lui plaisait moyennement. Finalement, la femme revint avec le thé, et commença a expliquer son invitation.

Elle lui raconta que son marie, était le leader d'un business très lucratif, ce qui lui avait value la maison luxueuse. Malheureusement, celui ci semblait s'être fait beaucoup d'ennemi au cours de sa vie, et décéda il y a quelques années dans des circonstances assez étrange. Jusqu'ici, Nana ne comprenait toujours pas ce que tout cela avait a voir avec lui, jusqu'à ce qu'elle lui tende une photo. Sous les yeux de Nana se trouvait un homme au cheveux noir, recouvert de tatouage, et au regard menaçant. Et a ses cotés se tenait un Akwakwak, vêtu d'étranges vêtements, qui portaient sur eux des symboles semblables aux tatouages de l'homme. A vrai dire, en y regardant de plus prêt, Nana remarqua que cet homme et son Pokémon ressemblaient beaucoup a Nana et a Kaku. D'un coté les deux Akwakwak avaient le même visage sérieux et sévère, et de l'autre, les deux hommes avaient une carrure et une chevelure similaire.

- En vous voyant ainsi, j'ai cru que mon mari était revenu a la vie ! Mais ce n'est pas pour ça que je vous ai amené ici. Vous avez un déguisement pour le carnaval ?


Le changement de sujet fut si abrupte que Nana eu du mal a lui répondre immédiatement.

- Euh, non ...

- Parfait, je reviens tout de suite !

De nouveau, la femme disparu pendant quelques minutes, avant de revenir avec ce qui semblait être des vêtements dans ses bras. Elle les sépara en deux pile, qu'elle tendis a Nana et Kaku. Curieux, les deux les déplièrent, et purent constater que les vêtements étaient exactement les même que ceux sur la photo qu'elle leur avait montré un peu plus tôt. Nana lança un regard interrogateur a la femme, craignant de deviner ce qu'elle allait leur proposer.

- Utilisez ça pour le concours, je suis sur qu'ils vous iront parfaitement. Je vous en fait cadeau d'ailleurs, j'en ai encore plein de pareil qui sont resté dans sa chambre depuis sa disparition. Ca me ferais tellement plaisir de voir ces vêtements de nouveau vêtu, surtout par quelqu'un qui lui ressemble tant.

Présenté comme ça, cela devenait difficile a Nana de refuser. A vrai dire, les vêtements semblaient et très bonne qualité, et coutaient probablement assez cher, mais ce n'était pas vraiment ça qui l'embêtait. Ce qui lui posait problème, c'est qu'il ne faisait presque aucun doute ce le mari de la femme était un ancien chef d'un groupe de mafieux, et le blason du groupe cousu sur les habit ne faisait que confirmer cela. Malgré tout, il se laissa convaincre par les supplique de la femme, et enfila la tenu. Il remarqua rapidement qu'en plus des vêtements, la femme avait posé devant eux plusieurs accessoires. Des lunettes de soleils pour lui et Kaku, et un sabre pour le dresseur, en plus d'une montre qui avait elle aussi l'air assez cher.

Finalement, Nana vint se placer devant un miroir, Kaku a ses coté, et du avouer être assez surpris du changement qu'avaient  provoqué ses vêtements dans son apparence. Pour commencer, il n'avait plus l'air d'un mec qui passait la majorité de ses nuits a dormir dans la forêt. Le pantalon et la veste noir qu'il portaient lui donnait l'air même d'être dans une situation financière plus qu'aisée. De plus, la chemise ouverte révélant ses nombreuses cicatrice, le sabre attaché a sa ceinture, les lunettes de soleil, et l'emblème en forme d'Akwakwak stylisé dans son dos lui donnait un air assez peu rassurant. Sans doute l'effet recherché par l'ancien propriétaire des vêtements après tout.

Du coté de Kaku, lui aussi avait une veste, mais comme l'Akwakwak du mari, il la portait comme une cape, sans utiliser les manches, et portait également les lunette et le symbole sur la veste. A vrai dire, si les vêtements étaient assez étrange, Nana devait avouer qu'ils lui allaient plutôt bien. Il espérait juste que les porter ne lui apporterais pas trop de problème. Et tout cas, Kaku avait l'air satisfait de son coté. Après s'êtres fait remercié a plusieurs reprise par la femme, Nana fut finalement libéré, et pu rejoindre le festival. Par chance, la majorité des gens ne réagissaient pas spécialement en voyant son costume, mais Nana remarqua tout de même quelques personne avec un air inquiet sur le visage en le voyant approcher. Voyant cela, Nana laissa échapper un soupire. Décidément, quoi qu'il faisait, il se trouvait toujours embarqué dans des situations embarrassantes.
Re: Événement ▬ Carnaval
Dim 25 Fév 2018 - 12:30
Région d'origine : Mhyone
Messages : 312

Isara Nymly

Isara Nymly




Carnaval
à Minami

Si vous nous connaissez, vous devez vous demander pourquoi ma maitresse est vêtue de la sorte et surtout pourquoi elle sourit. C’est pas un truc naturel chez elle, tout ceux qui la fréquente pourront vous le dire…

Mais je vais peut-être commencer par le début de l’histoire, ce sera plus simple de comprendre. Salut, moi c’est Mimy, je suis une Mimiqui et depuis plusieurs mois, je suis Isara dans toutes ces aventures. Quand je parle d’aventures, vous vous dites surement que le mot est un peu fort, mais je vous assure qu’il nous est arrivé tout un tas de choses depuis que je suis à ses côtés. Je vais pas vous faire la liste de tout ce qu’on a traversé, ce serait long et vous en avez probablement rien à faire de toute façon. En tout cas, toutes ces péripéties nous ont menés ici, dans la ville qui s’appelle Minami. Et autant, en temps normal je suis plutôt discrète dans mon coin, autant quand j’ai vu les costumes de tout le monde, j’ai décidé de prendre les choses en main. Comme je l’ai dit plus haut, je suis une Mimiqui, coudre ça me connait et j’avais très envie de participer aux festivités, fierté de Mimiqui quoi ! Du coup, j’ai bien fait comprendre à ma maitresse ce que je voulais. Pour me faire plaisir, elle a pris une chambre à l’auberge du coin et j’ai pu passer la nuit à me faire un nouvel habit, différent de celui que je porte habituellement. J’étais censé ressembler à un de mes amis que j’avais laissé chez le premier humain qui s’était occupé de moi, un Pokémon feu qu’on appelle un Salamèche. Vous saviez que la vie des Salamèche dépend de la flamme de leur queue, s’ils sont malheureux ils ont tendance à la laisser baisser… Après tout, on est tous pareils, on veut juste être aimé… En tout cas, le lendemain matin quand mon amie se réveilla, j’étais parée de mon nouveau costume et elle s’extasia devant. Cela ne pouvait surement pas se voir derrière le tissu qui me couvrait mais j’étais ravie que celui lui plaise et j’arborai un sourire éclatant. Bon arrivé à cette partie de l’histoire, vous savez pourquoi moi je ressemble plus à un Salamèche qu’un Mimiqui !

Maintenant je vais vous expliquer comment Isara s’est retrouvée elle aussi vêtue de façon rigolote. C’est un peu beaucoup ma faute en vrai. On marchait toutes les deux dans les rues en nous amusant et en profitant des animations quand j’ai remarqué que les autres humains portaient aussi des tenues pas comme d’habitude. Du coup, j’ai utilisé mon charme légendaire auquel mon amie ne résiste pas pour la pousser dans un magasin de vêtements pour humain. A première vue, de ce que j’ai compris, il ne restait pas grand-chose à la taille d’Isara et elle a dû faire avec ce qu’on lui proposait. Je ne sais pas trop à quoi elle était censée ressemblée et ce que ça évoquait pour les humains, mais elle a fini par choisir tout en disant que « la serveuse, c’était la moins pire de ce qu’il y avait ». Les premières minutes, je voyais bien qu’elle était gênée, mais elle finit par oublier et par profiter des jeux. Et donc voilà, pourquoi Isara est habillée comme ça.

Quand au sourire, c’est parce qu’au bout de la rue, y a l’humain qui rend ma maitresse toute chose. Chaque fois qu’elle le voit, elle devient toute bizarre, fin encore plus que d’habitude. J’ai pas tout compris, mais je crois que c’est parce qu’elle l’aime bien. Sont bizarres ces humains, n’empêche ! Et voilà, vous savez tout maintenant et c’est pas que je m’ennuie à vous parler, mais j’ai des festivités qui m’attendent et pour ça, il va déjà falloir récupérer l’attention d’Isara ce qui va me demander toute ma concentration. A bientôt !


©️ Halloween


Costumes:
 




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Je vous prends la tête en #960018 !

Événement ▬ Carnaval Sprite_778_SLÉvénement ▬ Carnaval Sprite_682_XYÉvénement ▬ Carnaval Sprite_678_%E2%99%80_XYÉvénement ▬ Carnaval Sprite_006_XYÉvénement ▬ Carnaval Sprite_334_XYÉvénement ▬ Carnaval Sprite_546_XY

Autres comptes : Kylianne Sensei, Ash Lennart et Shelly Snozhanah
Re: Événement ▬ Carnaval
Mar 27 Fév 2018 - 11:20
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
Carnavaaaaal ! - Event




J’étais patiemment en train d’attendre Timothy, comme prévu, lorsqu’une voix m’interpella. Je parcourais la foule des yeux, curieux de savoir laquelle de mes connaissances j’allais encore bien pouvoir croiser, mais je ne vis à priori personne. Il fallait avouer que, puisque tout le monde était déguisé, il était bien plus difficile d’identifier les visages maquillés ou masqués. Pourtant, la face joviale qui avançait vers moi n’était en rien dissimulée. Pour le reste du corps, en revanche, c’était une autre question. Un énorme costume de Ronflex, qui paraissait totalement anti-pratique, était revêtu par Nina qui n’avait pourtant en rien lâché l’attitude que je lui connaissais. Je ne pus m’empêcher de légèrement pouffer de rire en la voyant arriver, accompagnée de son Toti qui était parfaitement adorable dans sa combinaison d’Aligatueur. Je la saluais donc avec un grand sourire, et la laissais parler. Elle n’avait pas du tout changé, et l’interrompre était de toute façon parfaitement impossible lorsqu’elle se lançait. Une fois qu’elle eut fini, je pus enfin prendre la parole.

« Salut Nina ! Et ça me fait plaisir aussi de te retrouver ! Je te rappelle qu’on est liés par le destin hein, donc c’est normal si on arrive à se retrouver aussi facilement. Ça me surprend que ça te surprenne. » Dis-je en la taquinant légèrement. « Sinon, ton déguisement est pas mal ! Je savais pas que tu étais fan des Ronflex, t’as pensé à en capturer un ? Pour ma part, je t’avoue que je sais même pas trop ce que c’est. Enfin, on m’a quand même expliqué et tout ça, que c’était une tradition d’un peuple qui vivait dans le désert et qui vénérait Dialga. Enfin, comme quoi il y avait une personne choisie à chaque époque, et que c’était en quelques sorte une tenue de cérémonie… Enfin bref, je rends simplement service à deux amies stylistes et ça me permet de pas avoir à chercher de déguisements pour ce genre d’occasions ! Au fait, le déguisement de Toti est adorable. Il pourrait avoir l’air d’une vraie terreur mais il est beaucoup trop mignon pour ça. »

Je ne pus m’empêcher d’être intrigué suite aux dernières paroles de la jeune femme qui avait tenté, sans succès, d’agripper mon bras, rapidement rappelée à l’ordre par son accoutrement qui ne le lui permettait pas du tout. Je compris donc un peu mieux ce qu’elle recherchait, et je la regardais, légèrement circonspect. Je devais attendre Timothy ici, et je ne pouvais pas trop m’éloigner.

« Euh… T’aider à manger ? Tu as pas pensé à enlever ton costume juste le temps de grignoter quelque chose ? Parce que j’attends un ami pour échanger une CT, et je peux pas aller trop loin… »



© ANARCISS pour épicode

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Événement ▬ Carnaval G7bq
Re: Événement ▬ Carnaval
Ven 2 Mar 2018 - 17:42
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Messages : 131

Nina Collin

Nina Collin
Nina était contente de voir Alexandre. Elle était d’une nature sociable et énergique, mais certaines personnes ne supportaient pas trop son surplus d’énergie. Ce qui n’était pas le cas du spécialiste du type Sol qui paraissait tolérer et même apprécier la folie de la rouquine. Et ouai ! C’est bien vrai. En faîte je suis venue de surveiller, mais silence c’est un secret. Je passe incognito avec mon déguisement super discret. Un Ronfex ! Personne ne pensera à me suspecter. Et je ne suis pas spécialement fan mais on peut dire que ce Pokémon s’approche de la vie parfaite, non ? Il passe son temps à dormir et à manger. Si il pouvait avoir une facette avec plus d’énergie, je serais prête à vivre avec eux. Mais bon, la paresse est le seul défaut de ce Pokémon énooooooooorme. C’est toujours bien de ne pas savoir en quoi on se déguise. Ça fait surprise. Tu devrais essayer d’inventer une histoire. Genre que tu es l’élu et qu’avec un instrument de musique genre un ocarina tu peux voyager dans le temps ou éveiller et endormir un Pokémon Légendaire. Oh ce serait génial ! Tu imagines, toi chevauchant Groudon et moi sur un Ronflex Géant et pif, paf, le combat de Titan. Je vois déjà ça. Avec les gros titres des journaux, les films qui en découleraient. On aurait nos tronches sur les paquets de céréales. Tu imagines ? Je pourrais manger des céréales à mon effigie ce serait tellement classe. Tu trouves aussi que Toti est adorable. Comment craindre une bouille pareille. Mais si je te montre mes bras tu y réfléchiras à deux fois avant de l’embêter. Il adore ce déguisement. J’ai tout de suite su qu’il allait aimer. Tu devrais le voir et l’entendre rugir sur les passant. C’est encore plus mignon.

Le sourire de Nina s’effaça devant l’hésitation de son compère. Prenant un air exagérément pitoyable, elle faille s’étaler de tout son long en essayant de se mettre à genoux, un chose que son costume ne lui permettait pas. Elle tenta une gaea bouille mais là encore les pattes de Ronflex faillir l’éborgner. S’il te plait Alexandre. Pour ton pire ennemi, tu peux faire ça. Je vais mourir de faim, si je n’ai pas ma dose de sucre. Regarde-moi, je fonds à vu d’œil. Bon okay, ça se voit pas trop à cause du costume mais je suis sûre que je n’ai que la peau sur les os maintenant. Et ce déguisement est tellement difficile à mettre et à enlever. Il y a tout un système de sangle et de courroux, de boutons, sans compter les coussins qui servait à me tenir au chaud et bien installer. Je passerai plus de temps à défaire et remettre mon déguisement à manger sauf si je décide de manger tout le temps. Or il y a aussi un autre problème.

La rouquine se rapproche encore un peu d’Alex. Elle prend un air embarrassé et murmure quelque chose. La voir dans cet état est assez rare et il est vrai que pour le coup Nina joue excellement bien la comédie bien que sa gêne soit partiellement réelle. Je ne peux pas enlever mon costume… Je… ne porte rien en-dessus. Se rendant compte de ce qu’elle venait de dire elle rougit violement avant d’agiter ses gros bras maladroitement. Ce n’est ce que je veux dire. Je veux dire que je n’ai pas de vêtements sous mon costume, enfin mais ce n’est pas décent, pas présentable. Je veux dire que je suis en pyjama. Je me suis dit que je n’avais pas besoin de m’habiller et en plus mes affaires ne sont pas en état d’être vraiment porter. Tu imagines si je devais m’exhiber en pyjama. Je vais mourir de froid avant d’avoir mangé. Par Arceus, je ne veux pas mourir le ventre vide. Ce serait trop horrible. C’est déjà trop tard. Je sais que je pars. Cette lumière, là-bas. Il fait si chaud, si froid, si sombre et si clair. Je me sens légère. Je vais rejoindre ceux que j’aime, maître Cristal, René des Musclés. Attendez-moi j’arrive.

La jeune femme se laissa tomber en arrière dans un geste dramatique, se retrouvant comme un Carapuce sur le dos. Toti, surpris par le renversement, sautant toutefois avec légèreté sur le sol avant de bondir sur le ventre de sa maîtresse. Celle-ci poussa un Argh et ferma les yeux en tirant la langue. Le Kaïminus prit une grande respiration mais Nina redressa tête et le fusilla du regard. Non, Toti. Je suis morte de faim par ta faute et ce n’est pas à toi de me sauver donc pas de jet d’eau. Sinon je te retire ton déguisement. Puis elle se remit dans sa position de morte. Le Kaïminus se tourna vers Alex avec un regard mi pitoyable, mi suppliant et mi incrédule.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Événement ▬ Carnaval
Ven 2 Mar 2018 - 20:54
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Cela faisait deux jours que je déambulais entre les stands répartis de tous les côtés sur la Place des Festivals et je n’avais toujours pas eu le temps de m’arrêter à chacun d’entre eux. Ce carnaval était bien plus gros que ce à quoi je m’attendais en venant. Tout autour de moi, il y avait des jeux, des animations, de la musique et des déguisements. L’ambiance était plus que festive et tout le monde semblait être en train de s’amuser. C’était très plaisant à voir et vivre, je passais vraiment un bon moment. Enfin, la plupart du temps puisque malgré tous mes efforts, je ne pouvais pas toujours échapper à Ryan. Cela voulait donc dire se trouver avec l’insupportable gamin dans les pattes pendant un certain temps jusqu’à ce qu’il se retrouve attirer par quelque chose et que j’en profite pour fuir le plus rapidement possible. Dans ces moments-là, j’espérais qu’il croise Mélodie, Steve ou Eliana pour qu’ils les suivent un moment à leur tour. Ce n’était pas sympa de ma part, mais je savais qu’ils pensaient exactement la même chose de leur côté puisqu’il leur faisait vivre la même chose qu’à moi depuis le début de la semaine.

En ce troisième jour du festival, qui coïncidait avec la Saint Valentin, j’avais rendez-vous avec Alexandre. Pas pour ce que vous pouvez croire en ce jour de fête des amoureux, mais pour un échange tout ce qu’il y a de plus commercial. Le spécialiste du type Sol était lui aussi présent pour le carnaval, j’allais donc pouvoir en profiter pour aller le voir et lui donner la CT qu’il voulait m’acheter. J’avais rangé le disque dans une poche intérieure de ma blouse et lâché Ryan dans un coin. J’étais donc prêt à me rendre au niveau de la tente installée au centre de la place. C’était d’ailleurs le jour où elle allait être ouverte au public, je comptais donc bien en profiter pour y déposer l’un de mes compagnons. J’avais réalisé une petite enquête auprès de mes pokémons et seule Princesse, ma Momartik avait semblait intéressé à l’idée de s’y rendre pour montrer son beau costume. Enfin, pas tout à fait… Vicomte aurait bien aimé, mais vu son agressivité et sa façon de se comporter, j’ai préféré ne pas prendre le risque de le laisser gambader librement là-dedans. Je n’avais pas vraiment envie d’entendre parler de mon Ossatueur qui agresse tous ceux qui pouvaient croiser son chemin. Du coup, il allait rester dans sa pokéball et j’espérais bien que ça lui serve de leçon pour qu’il change son habitude.

Après avoir laissé ma Momartik dans la tente, il ne me restait plus qu’à tourner autour pour essayer de trouver Alexandre. Normalement, ça ne devait pas être trop difficile à faire puisque des longs cheveux violets ça se repère de loin, même au milieu d’une foule colorée comme celle de ce carnaval. J’ai donc commencé mes recherches, Mimiqui et Momartik juste derrière moi. Après en avoir fait le tour complet, je ne l’ai pas trouvé, certainement parce qu’il n’était pas arrivé. Quelques minutes plus tard, j’ai refait le même tour et toujours pas la moindre trace d’Alexandre. C’était assez étonnant comme situation puisqu’il était l’heure de notre rendez-vous. Durant mon troisième tour, j’ai entendu une voix féminine et assez familière appeler un Alex. J’ai donc tourné la tête dans cette direction pour voir un énorme costume face à un jeune homme avec des cheveux blonds et à moitié nu. Il ne ressemblait pas au Alex que je cherchais, j’allais donc tourner les talons lorsque la fille dans le gros déguisement a continué à parler encore et encore. Cette fois, je n’ai pas eu trop de mal à reconnaître la personne. C’était cette Nina, la fille qui était montée en haut de la tour en construction à côté de Médéa.

Rien qu’en entendant sa voix, je n’ai pas pu m’empêcher de souffler face à mon manque de chance. Avec tout le monde présent, il fallait que je tombe sur elle ! En revanche, la réponse du blondinet qui lui servait d’interlocuteur me surprit tout autant. Cette voix-là aussi me disait quelque chose, elle ressemblait vraiment à celle d’Alexandre et ces propos ne laissaient plus vraiment planer le doute. Il attendait un ami pour lui échanger une CT, comme ça devait être le cas pour Alexandre. C’était donc lui et il n’avait plus du tout la même coupe de cheveux, il avait vraiment été loin dans son costume pour aller jusqu’à changer toute sa coupe de cheveux. Certes, moi je m’étais fait une couleur, mais ce n’était pas grand-chose à côté de lui qui avait tout coupé. L’ayant reconnu, je n’avais plus qu’à aller le voir même s’il était avec cette fille à moitié cinglée. J’allais donc m’approcher lorsque Nina a repris la parole dans un nouveau flot de paroles qui ne s’arrêtait pas. Ne cherchant même pas à comprendre ce qu’elle disait puisque j’étais sûr que ça allait me fatiguer, je suis resté en retrait à attendre qu’elle finisse son monologue. C’était long puisqu’elle ne semblait jamais vouloir s’arrêter, mais finalement la délivrance est arrivée. La cinglée s’est jetée en arrière dans son gros costume et un pokémon trop mignon dans son costume lui est monté sur le ventre. Elle semblait s’être calmée donc c’était le moment d’y aller. Je me suis alors approché d’Alex en disant :

-Salut Alexandre, je suis là. J’ai eu du mal à te reconnaître avec ce costume, ou son absence en partie, et cette coupe de cheveux que tu t’es faîte. Je ne pensais pas que tu irais jusqu’à tout couper juste pour un déguisement. Et bonjour Nina que j’ai eu beaucoup moins de mal à reconnaître.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Événement ▬ Carnaval
Mer 14 Mar 2018 - 15:12
Région d'origine : Kanto
Messages : 126

Jeremiah Summers

Jeremiah Summers
Les jours suivants se déroulent peu ou prou comme le second : il cueille des pissenlits pour William, qui les agite tellement qu'ils perdent tous leurs pétales à la mi-journée, enfile son costume, attache ses cheveux et déambule au milieu du festival en faisant danser les volants de sa robe de flamenco.

Bientôt, la semaine touche à sa fin. L'avant-dernier jour, il le passe seul dans sa chambre au centre pokémon pour recharger ses batteries. Puis le dernier jour il accorde un soin tout particulier à sa coiffure, sachant que ce serait sa dernière occasion de porter le costume avant de devoir le rendre à la boutique de location. Il ne lui restera que les ailes en souvenir, et comme elles sont encombrantes, il devra probablement s'en débarrasser également. Resteront les souvenirs, et une tonne de photos.

Jem déambule, danse, mange des frites, prend encore et encore des photos, et mange plus de frites. En fin d'après-midi la fatigue commence à se faire sentir, malgré sa pause du jour précédent. Il se dirige vers la boutique de location pour rendre le costume lorsqu'un message retentit dans les hauts-parleurs et la foule l'entraine vers l'estrade centrale. Cet endroit a accueillit divers spectacles durant le festival. Pour le moment, l'estrade est vide si ce n'est la présence d'une présentatrice tout sourire.

-Et maintenant, le moment que vous attendiez tous : les résultats du concours de déguisements ! Comme vous le savez, vous aviez jusqu'à aujourd'hui midi pour déposer dans l'urne le nom du dresseur ou du pokémon dont le costume vous a le plus charmé ! Dans ce concours, tout le monde participe, et tout le monde a une chance de gagner ! Ce qui rend le dépouillement difficile, croyez-moi, haha ! Mais les jeux sont faits, et nous avons nos grands gagnants !

Jem hausse les sourcils. Il a entendu parler d'un concours de déguisement, mais il pensait qu'il s'agissait d'un défilé à un moment donné auquel il fallait s'inscrire. Attendez une seconde. Est-ce que c'est pour ça que des gens m'ont demandé mon nom ? Attendez une seconde. Est-ce que des gens ont voté pour moi à un concours ?? Jem est un peu perdu. Il est assez courant de démarrer une conversation en donnant son nom, il n'en a donc pas pensé grand chose sur le coup... Oui, il se fait des idées, on lui a demandé son nom pour faire les présentations, pas pour ça. Sa curiosité est néanmoins piquée, et il décide d'assister à la cérémonie avant d'aller rendre son costume. William grogne à ses pieds, sans doute contrariée de ne pas pouvoir bien voir.

-Le concours est composé de deux catégories : une catégorie pokémon, et une catégorie humain ! Et cette édition est très spéciale, puisque dans chacune des deux catégories, les hasards du vote ont désigné deux gagnants ex-aequo ! Ce qui signifie mesdames et messieurs que nous avons aujourd'hui non pas deux, non pas trois, mais quatre gagnants ! C'est un jour très spécial !

La foule applaudit et rugit, et Jem doit se boucher les oreilles pour survivre. Heureusement, ça ne dure pas très longtemps et la foule est à nouveau silencieuse lorsque la présentatrice reprend la parole et que Jem peut déboucher ses oreilles.

-(...)ommencer par la partie pokémons ! C'est la section la plus difficile à dépouiller, car les surnoms de nos amis ont toujours des orthographes... variées. Je vous demande donc d'applaudir avant tout notre équipe de dépouillement qui a fourni un travail incroyable tout cet après-midi ! Un grand bravo à eux !

Les applaudissements sont plus fournis et Jem garde ses oreilles soigneusement fermées pendant plus longtemps que strictement nécessaire. Finalement, ce serait peut-être mieux de partir. Mais la foule est compacte et il lui serait difficile de s'esquiver sans devoir pousser quelqu'un. Ce qui est pire que devoir endurer du bruit.

-Sans plus attendre, le moment que vous attendez tous ! Nos deux pokémons gagnants, qui ont charmé le public avec leur costume sont... c'est quoi encore ce surnom... Furfur la Kaorine et Princesse la Momartik ! Venez sur scène pour recevoir votre prix !

Le bruit est assourdissant. Jem se recroqueville et se balance d'avant en arrière, s'efforce d'endurer la scène. Il se déconnecte plusieurs minutes, le temps que les choses se calment. Il s'oblige tout de même à jeter un regard aux gagnants, par politesse, et oui, leurs costumes sont très jolis. Le pokémon déguisé en Noadkoko est très amusant et son costume n'est pas mal fait non plus. La Momartik est sublime avec son costume plein de détails. Ils ont tous les deux mérité de gagner. Leurs dresseurs se tiennent sur le bord de la scène, pas très loin, mais leur laissant le feu des projecteurs. Jem déconnecte à nouveau et ne rouvre yeux et oreilles que lorsque le bruit est retombé. Des frissons commencent à courir le long de ses bras et il espère que tout ça ne durera pas trop longtemps.

-Encore toutes mes félicitations aux deux gagnants. Nous allons passer à présent aux résultats de la catégorie humains. Deux personnes ont suffisamment impressionné le public pour obtenir la première place à égalité. Sans plus attendre, je vais révéler leurs noms, et leur demander de venir sur scène pour recevoir leur prix et les applaudissements du public. Je vous demande donc un tonnerre d'applaudissements pour... Nana Kuroame et Jeremiah Summers !!

Jem est à deux doigts de se boucher les oreilles en prévision des applaudissements, et c'est tout juste s'il entend le deuxième nom. Il lui faut donc un quart de seconde supplémentaire pour que Oh, tiens, c'est mon nom ça. ... Attendez, quoi ?

Il reste stupidement planté là de longues secondes avant que la personne qui se trouve derrière lui ne le pousse vers l'avant. Il fait plusieurs pas en avant pour s'éloigner de la main qui l'a touché sans le prévenir, et puisqu'il en est là, il continue de marcher, complètement éberlué. Lorsqu'il arrive au niveau du podium, l'autre gagnant est déjà sur place à saluer le public. William et son enthousiasme habituel gravissent les escaliers à toute vitesse. Sa Bulbizarre agite ce qui reste de ses pissenlits pendant que Jem gravit à son tour les marches. Puis il se tourne vers le public.

Les applaudissements sont terribles, mais il se retient de grimacer ou de se boucher les oreilles. Il peut le faire, ça ne devrait pas durer longtemps. Il serre très fort son bâton de pluie contre lui pour se donner du courage. Il n'a aucune idée de quelle expression est affichée sur son visage et espère qu'elle n'est pas très bizarre, parce qu'il n'a absolument pas les neurones pour s'en composer une autre. L'intégralité de son cerveau est divisée entre Oh Arceus arrêtez d'applaudir pitié et Oh Arceus c'est moi qu'ils applaudissent. Parce que ma robe est jolie. Oooooh Arceus.

Pendant ce temps là, la présentatrice et l'autre gagnant disent des choses au micro et soudain la présentatrice est à côté de lui. Ooooh Arceus.

-Et vous Jeremiah, pourquoi vous êtes vous déguisé en danseuse de flamenco aujourd'hui ?

Jem la regarde. La présentatrice le regarde. Il y a un blanc. Les applaudissements ont fait place à un grand silence et finalement il préférait le bruit. Là, devant tout le monde, avec un micro sous le nez, il est tout à fait impossible qu'il réussisse à articuler quoi que ce soit. Alors il désigne sa gorge de l'index et forme une croix avec ses mains.

-Oh. Euh. Est-ce que vous êtes content d'être venu au festival ?
Jem hoche la tête.
-Et vous avez bien fait de venir ! Est-ce que vous vous attendiez à ce que tant de gens votent pour vous ?
Il secoue la tête et rigole. C'est plus un rire nerveux qu'autre chose, mais avec un peu de chance ça passera.
-Vous avez pourtant mérité le titre, c'est un superbe costume que vous portez. Est-ce que vous l'avez fait vous-mêmes ?
Il secoue la tête et essaie de se composer un visage gêné.
-Nous avons vraiment des artisans formidables à la location de costume ! J'espère que cela vous donnera l'envie de louer leurs services l'année prochaine, cher public ! Vraiment, quelle belle robe, faites un petit tour pour voir ?
Ça il peut le faire, il n'a fait pratiquement que ça de toute la semaine ! Il attrape ses volants et les fait danser autour de lui. Les jupes s'ouvrent comme des fleurs, et un "ooooh !" s'élève de la foule.
-Superbe, vraiment superbe ! J'espère que ça vous aura donné l'envie de revenir l'année prochaine ! Avec un autre superbe costume !
Il hoche la tête. Et sourit. Il peut faire un sourire.
-Et voici votre prix, qui devrait vous aider à confectionner un costume encore plus fabuleux l'an prochain !
Un prix ? Il y a un prix ? Jem prend l'enveloppe qui lui est tendue, et se retient d'en inspecter le contenu pour le moment.
-Ce sera tout pour aujourd'hui messieurs dames ! Merci encore à tous ceux qui ont revêtu un costume durant toute cette semaine, le carnaval de Minami ne serait pas le même sans vous ! Juste après, nous aurons un concert des Migaloss en gloss, suivi de la cérémonie de clôture. Si vous avez loué votre costume, n'oubliez pas que la plupart des stands ferment à 18 heures et que si vous n'avez pas rendu votre costume à ce moment là, des frais de retard pourront vous être facturés. Merci encore à tous, et amusez-vous bien pendant les dernières heures du carnaval !

Et en un instant, c'est terminé. Des bruits de conversation indistincts s'élèvent de la foule qui se disperse rapidement. La présentatrice parle avec une autre personne qui est montée depuis le côté de la scène, probablement une personne de l'organisation. Plus personne ne fait attention à lui, alors in ne se fait pas prier et descend de la scène le plus rapidement possible. Tout cela était un peu trop pour ses nerfs et il a besoin de s'isoler quelque part pendant quelques minutes. Mais malgré tout, ses idées flottent dans un bain d'euphorie. Des gens ont trouvé que sa robe lui allait bien. Des gens l'ont trouvé beau. Des gens l'ont trouvé suffisamment beau, ou stylé, ou peut-être drôle qui sait, pour voter pour lui dans un concours. Maintenant qu'il n'a plus des centaines d'yeux braqués sur lui, c'est comme si un ressort avait été lâché en lui : Il sautille de partout et agite son bâton de pluie dans tous les sens. William est encore plus démonstrative et fait un gros câlin à la personne la plus proche.

Jem est survolté. Il faut qu'il danse, qu'il fasse du bruit. Il sautille sur place, agite les mains, crie des voyelles indistinctes. Il saute et danse et crie et rit jusqu'à ce que son énergie se stabilise. Puis il s'assoit au sol, fatigué et heureux, et regarde William qui continue de danser de son côté. Le festival est terminé. Il va devoir rendre la robe, jeter les manches, classer les photos. Et ce ne sera plus qu'un souvenir. Une aventure de plus.

Ses pensées partent au loin, comme son regard qui examine les passants. C'est alors qu'il remarque deux jeunes femmes qui le regardent. Oh. Son petit numéro a du attirer leur attention. La gêne l'envahit et son regard se braque sur ses genoux. Il entend des pas. Oh-oh. Elles s'approchent ? Est-ce qu'elles vont lui dire quelque chose ? Ça ne s'annonce pas comme une interaction très marrante. Ni très amicale. Plus qu'à serrer les dents et attendre qu'elles partent.

-Bonjour, félicitations pour le concours. Tu as bien mis cette robe en valeur.
-Quand on t'a croisé dans les allées, on a tout de suite su que tu avais du potentiel.

Jem cligne des yeux, surpris. Elles ne sont pas là pour l'enguirlander ? Passée sa surprise initiale, il déniche rapidement son téléphone pour leur donner une réponse.
Merci, mais le mérite revient à la personne a qui j'ai loué la robe.
Après avoir lu le message sur l'écran du téléphone, l'une des deux femmes claque sa main contre l'épaule de l'autre.
-Je t'avais dit qu'il avait bien un moyen de parler.
-Je t'ai pas dit le contraire, je t'ai juste dit qu'on parlait pas la langue des signes !
-Oh, peu importe ! Donc, gamin, la robe est bien jolie, mais c'est surtout toi qui la porte très bien !
-Du coup, on a une petite proposition pour toi...
-Ça te dirait de porter une robe cousue pour un homme ?


Eh ? Jem n'est pas très sûr de comprendre ce qui est en train de se passer. Les deux compères ne lui laissent pas le temps de se reprendre. L'une d'elle sort un épais classeur de son sac et le lui met dans les mains, la page ouverte à... wow.


Événement ▬ Carnaval F7b9d6c1c416e2c82d7f4ca599cb0365--man-skirt-men-fashion

Événement ▬ Carnaval Kilt-541f4cd


L'une des deux femmes ouvre la bouche, mais s'arrête lorsque Jem se remet à tapoter sur son clavier.
C'est superbe.
Celle qui lui a tendu le classeur repousse le compliment d'un mouvement de main.
-Ce n'est pas très dur de faire quelque chose de convainquant dans ce style.
-Ça fait un moment qu'on réfléchit à une collection de jupes et de robes pour homme, mais impossible de trouver un mannequin qui fasse l'affaire.
-Enfin, pour le style punk ou gothique, ce n'est pas un problème, mais on n'ira pas bien loin dans cette direction.
-Toi gamin, ce style goth ne t'irait pas du tout. Et c'est exactement pourquoi tu nous intéresse !

Jem lève un sourcil interrogateur.
-Tu rock le style robe d'été gamin. Tu devrais porter des robes dans la vraie vie, tu as assez de style pour lancer une mode.

Jem laisse échapper un gloussement. Des couturières professionnelles, qui veulent l'utiliser pour lancer la révolution des robes ? C'est surréaliste.

-Je porte déjà des robes dans la vraie vie. C'est même tout ce que je porte. Je ne suis pas vraiment déguisé aujourd'hui.
Elles lisent le message, puis l'une claque des doigts alors que l'autre lance un "oooh."
-Maintenant que tu le dis, c'est évident. Ne change pas de style gamin, ça te va bien.
-Mais je parie qu'on peut faire en sorte que ça t'aille encore mieux. Pas de ces trucs sombres, avec ton teint ce serait terrible.

Elle reprend le classeur des mains de Jem et le fourre dans son sac.
-Une robe d'été légère et colorée, mais coupée de façon masculine. Mmmmh j'ai déjà des idées plein la tête.
-Tiens, voilà notre carte. Si ça te tente, passe nous voir !


Et elles repartent comme elles sont venues, laissant derrière elles un Jem très étonné et une carte de visite portant en lettres élégantes l'inscription :


Elia & Aina
une mode différente
vêtements fantastiques, costumes, créations


Sur le verso, une adresse et un numéro de téléphone.

Jem n'est pas très sûr de ce qui s'est passé. A la manière dont William le regarde, elle a encore moins compris que lui. Mais il semblerait qu'il emportera de cette journée un peu plus que quelques photos et des souvenirs...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Re: Événement ▬ Carnaval

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives Evènements :: Festivités de Mhyone-
Sauter vers: