:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Genèse

avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Expérience : 274
Mar 13 Mar 2018 - 12:43
Jeremiah Summers
Au commencement, il n'y avait rien.

Arceus créa Dialka, Palkia, et Giratina ; et leur donna pouvoir sur le temps, l'espace et l'autre monde.

Arceus créa les pokémons et les humains. Il créa Créhelf, Créfollet et Créfadet ; et donna aux êtres vivants connaissance, volonté et émotion.

Arceus créa pokémons et humains imparfaits. Il appartient à chacun de rechercher la connaissance, cultiver la volonté et dominer les émotions. Ainsi seulement l'être peut surpasser sa nature imparfaite et devenir digne d'Arceus qui l'a créé. Libéré du joug de l'ignorance, de la paresse et de l'emportement, l'être peut alors devenir un guide pour ses pairs et les aider à atteindre l'illumination. Ainsi, nous serons tous un jour dignes d'Arceus.

Ainsi méditait la servante d'Arceus. Il y a fort longtemps, elle renonça à son nom, car la conscience du soi n'est qu'une illusion qui masque la vérité : que nous sommes tous partie du monde d'Arceus. Dans sa narration intérieure, elle se désignait simplement comme la servante. Aussi, c'est ainsi qu'elle sera ci-après désigné.

Donc, la servante méditait. A vrai dire, la servante passait la majeure partie de ses journées à méditer, et ceci depuis de nombreuses années. Lorsqu'elle ne travaillait pas à renforcer son esprit, elle travaillait à renforcer son corps. Et lorsqu'elle ne travaillait pas à renforcer son corps, elle dormait. Ou mangeait. Et elle ne faisait pas grand chose d'autre.

La servante vivait seule au sommet d'une montagne. Enfin, pas tout à fait au sommet, parce qu'il faisait froid là-haut, et que la servante était de type plante. Gravir la montagne en guise d'épreuve de temps en temps c'est déjà bien assez. La servante vivait donc seule au bord d'une montagne, dans un coin avec des arbres, une petite rivière et très peu de voisins. Un endroit assez charmant, où la servante se serait volontiers installée même sans vœu de piété, pauvreté, ascétisme, etc. Pour une ascète, la servante vivait donc une vie plutôt confortable. S'il en était autrement, ce serait faire fi des multiples cadeaux d'Arceus, ce qui n'aurait pas été très poli.

La servante, donc, méditait. Elle méditait sur les bienfaits d'Arceus, la faiblesse des êtres vivants, le sens de la vie, et tout le reste. Mais surtout, elle méditait sur la manière de venir en aide aux êtres vivants et de les guider vers l'illumination. C'était son sujet de méditation favori, sur lequel elle revenait généralement plusieurs fois par jour. La raison en était simple : là était sa destinée. Celle-ci lui avait été révélée par Arceus il y a fort longtemps, et depuis, elle travaillait chaque jour à devenir digne de cette tâche. C'était pourquoi elle entrainait son esprit et son corps chaque jour pendant de longues heures, et ne faisait pas grand chose d'autre de ses journées.

Ses entrainements avaient porté leurs fruits : Sa force, ses réflexes, et sa flexibilité étaient remarquables. Surtout en considérant sa petite taille et ses tous petits membres. Son esprit, surtout, était affûté, et capable de méditer du lever du soleil au coucher du soleil (sauf pour les pauses pipi). Mais malgré ses prouesses, la servante continuait de travailler sans relâche. Car Arceus n'était pas encore apparu pour la sommer d'entreprendre son périple vers l'illumination. Ce qui signifiait qu'elle n'était pas encore prête. Ce qui signifiait qu'elle devait d'entrainer davantage. Ce qu'elle faisait donc : en méditant. Et en ne faisant pas grand chose d'autre.

Ce jour là, donc, elle méditait. Nous y venons. Mais ce jour là n'était pas un jour comme les autres. Car au moment où le soleil toucha l'horizon, au terme d'une journée que la servante avait passé à méditer et à ne pas faire grand chose d'autre à part une pause déjeuner et une sieste, un éclat de lumière explosa à l'horizon. Soudain, sa méditation changea, devenant plus claire et plus vive. Et Arceus apparu devant elle.

Du moins, c'est ce à quoi elle s'attendait. A la place, ce fut Meloetta qui apparu. Arceus était probablement occupé ailleurs. En un mot comme en mille, Meloetta lui indiqua qu'elle avait passé suffisamment d'années à entrainer son esprit et à entrainer son corps, et qu'il était temps de faire un peu autre chose de ses journées. Le moment était venu. Le moment de descendre de sa montagne, de prêcher la vérité d'Arceus, d'aider les êtres vivants à atteindre l'illumination, et de protéger la veuve et l'orphelin pendant qu'elle y était.

La servante, grâce à ses longues années d'entrainement dans la maitrise de ses émotions, baissa gracieusement la tête (et le reste de son corps, puisque son corps n'était en fait constitué que de sa tête) et accepta sobrement sa mission. Ce n'est qu'après que Meloetta se fut retirée et sa méditation terminée que la servante s'autorisa à sautiller de joie. Brièvement. Puis elle recomposa son calme olympien et entreprit la longue descente vers le monde des pokémons et des humains.

La descente n'était, à vrai dire, pas si longue que ça, puisqu'elle ne vivait pas très haut sur cette montagne, comme mentionné précédemment. Bientôt, elle se retrouva au milieu d'une forêt chatoyante. Elle pouvait sentir autour d'elle les auras de multiples pokémons (il faut dire aussi qu'on entendait leurs cris aux alentours, ce qui aidait) qui étaient certainement dans le besoin. Besoin d'être secouru d'un vil agresseur, ou juste d'un petit coup de pouce sur la voie de l'illumination. Elle s'affaira donc à suivre l'aura (et les bruits. surtout les bruits en fait) d'un pokémon proche, qui aurait, sans nul doute, besoin de son assistance.


Et c'est ainsi qu'un Granivol pas très équilibré entama son périple à travers Mhyone, et plus généralement, le monde. Sauvera-t-il la veuve et l'orphelin ? Ce RP aura-t-il un rapport avec mon personnage ? Vous le saurez (probablement pas) dans le message suivant !


modération : apparition d'un pokémon sauvage s'il vous plait


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Expérience : 6929
Mar 13 Mar 2018 - 19:39
Administrateur

Des pokémons apparaissent !

   


Le périple du Granivol fut soudainement interrompu par une horde de Caratroc. L'avaient-ils confondu avec une baie ? Venaient-ils en ami ?


Que vas-tu faire ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Expérience : 274
Mar 13 Mar 2018 - 20:38
Jeremiah Summers
Avançant fièrement à travers bois, confiante en son destin et certaine que rien ni personne ne peut se mettre en travers du chemin de la volonté d'Arceus, et incidemment d'elle-même, la servante déboucha sur une scène non moins étrange : des pierres qui roulent.

Voir rouler des pierres n'est pas si étrange, en haut de sa montagne (enfin pas en haut). Mais en ce bas lieu, le sol était plat, aussi il était étrange de voir des pierres rouler sans l'assistance de la gravité. La servante plissa très fort des yeux, et remarqua que de gros vers rampaient à la surface des pierres. La situation curieuse était devenue encore plus curieuse. La servante alla donc investiguer.

Lorsqu'elle s'approcha des pierres, l'une s'arrêta de rouler face à elle et se stabilisa. L'un des gros vers jaunes la regarda, et la servante fut bénie d'une révélation arceusienne : les vers, la pierre, il s'agissait en réalité d'un seul et unique pokémon. Ah, que les créatures d'Arceus sont variées, et euh, originales.

-Ô créature d'Arceus, je viens au nom de ton père pour t'aider à résoudre tous tes problèmes. Que celui qui souffre parle, et sa souffrance ne sera plus.
Le pokémon cligna lentement des yeux.
-Ben, moi, ça va. C'est gentil de t'inquiéter mais on fait ça souvent, on maîtrise.
-Vous... souffrez souvent, c'est ça ? Je comprends, ainsi est le joug de la créature qui...
-Nan, je veux dire, rouler. On fait un concours de roulades. Tu veux rouler avec nous ? T'es toute ronde, je suis sûr que tu roule bien !
La servante fronça les sourcils (comme elle n'avait pas de sourcils, elle se contenta de plisser les yeux, c'est l'intention qui compte).
-Oh, je vois. Vous vous adonnez à un exercice de renforcement physique. Vous mettez également à l'épreuve votre sens de l'équilibre en enchainant rapidement postures droite et retournée. C'est un exercice intéressant. Il semble difficile de méditer tout en réalisant la figure, c'est tout à votre honneur de parvenir à maintenir votre concentration.
-Mer... ci ? C'est pas très difficile, vraiment : il suffit de rouler. Comme ça.

Le pokémon effectua une révolution autour de la servante et s'arrêta à nouveau face à elle. Il ne semblait pas particulièrement désorienté par l'exercice. Un second pokémon, un peu plus petit que le premier, remarqua leur conversation et vint s'arrêter à côté de son ami.

-Coucou ! Tu viens rouler avec nous ? Plus on est de fous plus on rit !
-En effet, l'enseignement d'Arceus nous apprend que la force est dans le nombre, et l'amitié le chemin le plus sûr vers la félicité.
Le deuxième pokémon adressa un regard interrogateur au premier, qui lui répondit par un haussement de tentacule.
-J'ai pas tout compris ce que t'as dit, mais tu es la bienvenue pour rouler avec nous.
-Le chemin vers la compréhension de la vérité est long et semé d'embuches.
-Pas d'embuches sur notre terrain de roulades, promis.
-Et celui qui arrive à rouler le plus longtemps doit boire tout son jus de baie et réussir à faire dix tours de plus sans tomber ! Alors tu relèves le défi ?
-Avoir un objectif défini aide à rassembler les esprits du débutant. Je vois que vous formez un groupe discipliné aux bases solides. Vous êtes en bonne route sur le chemin de l'illumination, aussi, je servirai mieux la cause auprès d'autres enfants d'Arceus. Néanmoins, je vais me livrer à votre exercice. Qui sait, celui-ci pourrait être utile à un disciple futur.
-Donc. Euh. Mh.
Et la servante se mit à rouler.

L'exercice était plus ardu qu'il n'y paraissait : afin de ne pas briser sa série, il convient de s'élancer dans un équilibre précis, sans quoi après quelques tours le corps est entrainé d'un côté ou de l'autre et bloque le mouvement. La servante s'y reprit à plusieurs essais, mais même après ses longues années d'entrainement au sommet de la montagne (ou presque) elle n'avait pas le doigté et l'expérience de ses nouveaux camarades. En particulier, celui des trois pokémons qui n'avait pas interrompu l'exercice pour la saluer réalisait régulièrement des séries de dix ou vingt roulades. Sa concentration indiquait un état de méditation avancé. C'était probablement le professeur des deux autres. Avec un guide aussi expérimenté à leurs côtés, c'était sûr, ceux-là n'avaient pas besoin de la servante. En leur temps, ils atteindraient l'illumination.

La servante leur souhaita félicité et détermination, et repris son chemin sur la voie qu'Arceus avait tracé pour elle.

En roulant.




modération : fuite des caratrocs et apparition d'un nouveau pokémon s'il vous plait.


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Expérience : 6929
Mer 14 Mar 2018 - 19:42
Administrateur

Un pokémon apparaît !



ALors que Granivol roule sur le chemin de sa destinée, il entre en collision avec quelque chose. Il s'agit d'un Coxy complètement paniqué qui semble chercher son chemin.


Que vas-tu faire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Expérience : 274
Jeu 15 Mar 2018 - 14:12
Jeremiah Summers
roule roule roule roule roule roule roule bonk.

Zut alors, c'était pourtant une série bien partie. Un peu bougonne, la servante cherche des yeux le caillou qui interrompu sa série de roulades. Sauf qu'au lieu d'un caillou, c'est un pokémon. Oh ! Arceus a placé ce pokémon sur son chemin. Voilà qui change tout.

-Holà créature d'Arceus ! Parle ; dis-moi quelle est ta souffrance, et si Arceus le veut, je te relèverai de cette souffrance.
-Ouïlle ouïlle... Ben là j'ai surtout mal à la tête ! Il faut regarder où tu vas, c'est dangereux enfin !
-Nul besoin, car Arceus guide mes pas.
-Ben faut qu'il te guide mieux que ça si ça te fait rentrer dans les gens.
-Notre rencontre était voulue, c'est ainsi. Que puis-je faire pour toi mon enfant ?

Le Coxy se frotte la tête avec mauvaise humeur. Mais en entendant la question, il jauge la Granivol du regard.
-Ça dépend. Tu es du coin ?
-Je ne suis étrangère à nul endroit, car partout où je vais, je demeure dans le jardin d'Arceus.

Le Coxy lui adresse un regard soupçonneux. Puis il soupire.
-Oh, au point où j'en suis... Voilà : j'étais descendu à la rivière pour me désaltérer, et j'ai été surpris par un humain qui a tenté d'engager un combat. Bien naturellement, je me suis enfui dare-dare. Mais dans ma précipitation, je n'ai pas regardé où j'allais, et maintenant je suis perdu. J'ai fait mon nid près du bosquet des peupliers. Est-ce que tu vois où c'est ?
-Mmmh. Voilà un cas auquel mon entrainement ne m'a pas préparée. Voilà une belle leçon d'humilité que m'envoie Arceus : en certaines choses, chacun demeure incompétent. Chacun doit rencontrer une épreuve qu'il ne peut surmonter. Je tâcherai de garder cela en mémoire. Merci, Arceus, pour cette leçon que tu nous offre. Toi aussi, petit Coxi, médite là-dessus. Cette épreuve semble-t-il insurmontable est peut-être le premier pas vers ton propre périple. Je te souhaite qu'il te mène sur le chemin de l'illumination.


Et sur ces bien belles paroles, la servante roula au loin, espérant trouver, cette fois-ci, un être qu'elle pourrait aider à trouver son chemin.

-... mais je suis toujours perdu moi...


modération : fuite du pokémon et fin du topic. Merci !


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1-
Sauter vers: