:: Mhyone :: Nox Illum Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fin du voyage [Pv. Ivar Northway]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3427
Mar 24 Avr - 16:24
Alexandre Diame
La fin du voyage.




Mon premier pas dans l’archipel de Mhyone depuis deux mois eut comme un goût de renouveau. J’étais parti sans crier gare, juste après mon défi d’arène contre Steve, et sans donner de nouvelles depuis à qui que ce soit, qu’il s’agisse de Tohkami, d’Ivar, ou encore d’Artémis. La raison de mon exil brutal était simple. Après avoir triomphé de Steve, non sans mal, il ne me restait plus que l’arène de Nox Illium pour en finir avec la ligue Mhyonaise. Mais, sans réellement savoir pourquoi, je n’avais nulle envie de mettre si vite un terme à cette grande aventure. Je m’étais alors souvenu d’une promesse faite à une jeune femme bien des mois auparavant. Cette promesse, j’étais finalement en mesure de la tenir, après tout ce temps passer à m’entrainer. Zépar était prêt, tout comme le reste de mon équipe, et je pouvais sereinement envisager ce fameux voyage à Sinnoh.

Toutefois, je choisissais de faire escale à Hoenn. Une occasion de revoir ma famille mais aussi de faire découvrir à Caim et Furfur le pays dont leur espèce était originaire. J’en profitais donc pour affronter une nouvelle fois le désert et passer quelques jours dans les ruines perdues au milieu du labyrinthe de sable. Il ne faisait nul doute que le combat à venir serait plus difficile que toutes les épreuves que j’avais pu traverser jusqu’alors, mais, en un sens, ça me convenait. Quelque puisse en être l’issue, il y avait de grande chance pour qu’il me fasse suffisamment progresser pour que je puisse finir la ligue Mhyonaise et accéder à la place que je souhaitais prendre depuis mon arrivée. J’avais donc, après être ressorti de l’enfer de sables volants, dis au revoir à ma famille, et pris l’avion en direction de Sinnoh, espérant tout de même ne pas avoir mésestimer mes forces.

Et j’étais aujourd’hui de retour à Mhyone, finalement victorieux d’un affrontement dantesque. Je savais mes coéquipiers plus prêts que jamais à en découdre, mais cette préparation et ce combat m’avaient également légèrement changé. J’étais plus calme, plus serein, et surtout bien moins impatient que je n’avais pu l’être par le passé. L’arène pouvait attendre quelques heures, et surtout quelques jours, le temps nécessaire pour que je puisse reprendre tranquillement mes marques dans la région qui était aujourd’hui la mienne.

Et je trouvais rapidement de quoi. Ce soir, ce qui ne me forçait donc à attendre qu’un couple d’heures, se tenait une soirée organisée par la championne Mélodie. Visiblement, un tournoi avait été mis en place à Nox Illium, et la fêtarde avait trouvé ce prétexte pour réunir, aussi souvent que possible, les anciens comme les nouveaux champions pour célébrer leur victoire. Nul doute que, venant de mélodie, il s’agissait surtout d’une manière de justifier une soirée de plus à son actif. Nous n’avions pas eu l’occasion de nous parler, et la seule fois où j’avais pu la voir était dans la tour du gouvernement, lors de l’invasion d’Anima. Et encore, depuis, j’avais considérablement changé en apparence avec ma couleur de cheveux et d’yeux redevenue naturelle. La soirée étant ouverte à tous, j’étais curieux de connaitre les dresseurs supposés être les plus forts de l’archipel. Je n’hésitais donc pas longtemps, et, juste après être passé à l’hôtel pour prendre une douche et enfiler une tenue décente – composée d’un jean foncé et d’une chemise blanche – je me rendis au sommet de l’un des buildings qui accueillait ce soir l’évènement.

La soirée battait son plein, et, pour cause, elle était tant bondée qu’il avait fallut au vigile refuser quelques personnes pour garantir la sécurité des invités. Heureusement, j’avais réussi à rentrer – sans utiliser d’artifices, pour une fois – et était tranquillement accoudé au bar. J’entamais mon deuxième verre lorsqu’une petite silhouette blonde me percuta sans le vouloir. Elle allait commander sans me prêter attention probablement un peu éméchée, lorsque je la reconnus. La championne de Nox Illium semblait particulièrement bien se remettre de ces émotions, et, connaissant ses aptitudes de réelle pile électrique sur pied, je profitais de cette occasion inopinée pour la saluer.

« Tiens, salut Mélodie ! » Dis-je en posant ma main sur son épaule, sans que cela ne paraisse pour une agression. « Tu ne dois pas me reconnaitre, mais je suis…- » Je me coupais dans ma phrase, voyant ses yeux inquisiteurs posés sur moi. Elle me dévisagea quelques instants, puis sa méfiance laissa place à de grands yeux étonnés.

« Alexandre ? Alexandre Diame ? C’est toi ? » Balbutia-t-elle. Je devais bien avouer être particulièrement surpris par la tournure des évènements. Même Artémis, qui me connaissait pourtant très bien, avait eu du mal à me reconnaitre. Et elle, qui ne m’avait encore jamais vu en vrai, y était arrivée en quelques secondes. Mais je n’étais pas au bout de mes surprises quand, sans aucun doute bien aidée par son état d’ébriété, la blondinette se jeta dans mes bras. Je ne parvenais pas à formuler une phrase intelligible, conscient que beaucoup des regards c’étaient tournés vers nous, et elle fut la première à prendre la parole, relevant la tête vers moi.

« C’est génial de te rencontrer ! Tous les champions parlent de toi et j’avais hâte que tu viennes à Nox. Je ne pensais pas attendre si longtemps par contre. » Me lança-t-elle, sur un air faussement accusateur. « Bref, je voulais juste te dire merci, pour l’autre fois, même si ça ne suffit surement pas à vraiment exprimer toute ma gratitude. Je… » Elle avait un débit impressionnant, et elle sembla soudain remarquer que davantage de regards s’étaient posés sur nous. Elle me prit alors par le bras.

« Viens, on va discuter dehors, en plein air, sinon, on ne va pas s’entendre. » M’adressant un clin d’œil, elle m’emmena sans attendre de réponse sur la terrasse en plein air. Il y avait bien moins de monde, et nos joues rougies par l’alcool bénéficiaient d’un courant d’air salvateur. Nous nous assîmes sur l’un des bancs de ce petit parc extérieur, et, cette fois, je pris la parole le premier.

« Je dois t’avouer que je ne m’attendais pas à un accueil si chaleureux. » Lançais-je, amusé. « Et je suis surpris que tu m’ais reconnu, étant donné que tu n’as du ne voir de moi que des images. Surtout maintenant que… » Dis-je, en désignant ma chevelure blonde. Elle éclata de rire, avant de me répondre.

« Tu penses vraiment qu’une teinture ou je ne sais quoi suffirait à te faire oublier, monsieur notoriété ? Tu es tellement une source constante d’histoires, de rumeurs et de ragots que je crois déjà te connaitre. » Fit-elle, amusée.

Nous plaisantâmes ainsi fraichement, ignorant le temps qui passait et la fête qui battait son plein, continuant sur une conversation humoristique des divers ragots et rumeurs qui circulaient dans l’archipel qui m’avait tant manqué.



© ANARCISS pour épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1313
Mar 24 Avr - 17:56
Ivar Northway

Alexandre Diame & Ivar Northway
La fin du voyage


Le jeune dresseur flânait dans les rues de Nox Illum, mains dans les poches. Les giboulées de Mars venait de laisser place à une fin de Printemps plus qu'agréable et la population se laissait aller aux vêtements d'été. Lui-même ne portait qu'un débardeur noir, faisant la part belle aux tatouages au style ancien représentant les oiseaux légendaires qui ornaient maintenant ses bras, une nouvelle acquisition pour marquer son amour des pokémon volants. Son casque sur les oreilles, Ivar jouait au badaud, se rapprochant des vitrines des différentes boutiques concernant le dressage de pokémon. Il finit par rentrer dans l'une d'elle pour refaire son stock de potions et de baies et reprit ensuite sa promenade, son sac rempli en mains.

Le jeune homme avait affronté Timothy Boote il y a peu, afin d'obtenir son second badge. Le combat avait été rude et le défi relevé. Depuis, il se laissait du temps avant de continuer sa quête des badges, être trop pressé ne l'aurait amené à rien de bon : seulement à se faire écraser. Alors il continuait son entraînement, volant quotidiennement avec ses pokémons et enchaînant les combats contre d'autres dresseurs, cherchant sans cesse un adversaire plus puissant pour parfaire ses techniques.

Surtout que depuis peu, une nouvelle obsession s'était insinué dans son esprit : celle de la méga-évolution. Hrafn devenait plus fort de jour en jour et ses puissantes ailes faisaient déferler des bourrasques auxquelles ses adversaires n'arrivaient à résister, de plus dresseur et pokémon se vouaient une confiance aveugle. Ivar était donc de plus en plus persuadé qu'il serait bientôt l'heure de rendre une petite visite à Chris, le chef des Rangers. Son entraînement et ses recherches se dirigeaient donc vers cet objectif : être prêt à recevoir sa gemme sésame le moment venu.

Son portable vibra dans sa poche, venant le sortir de sa rêverie. Le jeune homme s'arrêta en pleine rue, sous le regard courroucé des passants qui avaient dû revoir leur trajectoire de justesse. Ivar s'était attendu à recevoir un message d'Artémis, pourtant il n'en était rien. Il s'agissait d'un carton d'invitation venant de la part de Mélodie, qui conviait de nombreux dresseurs et concurrents à la ligue à venir festoyer tout en haut d'un immense building, à l'occasion d'un tournoi qui venait de se dérouler dans la Capitale. En quelques clics, le blondinet confirma sa participation : cela serait l'occasion de revoir ses amis du tournoi du Printemps. Il passa la prochaine demie-heure à leurs proposer de l'accompagner.

Quelques heures plus tard et après une longue montée dans le building, le jeune homme arrivait à la soirée. Bien plus présentable que dans l'après-midi, il avait revêtit une chemise blanche de belle facture et un veston qu'il avait fait laver pour l'occasion. La fête battait déjà son plein et les soûlards s'amassaient au comptoir avant de se jeter sur la piste de danse. De ses amis de Nox Illum, seule Daphnée avait pu l'accompagner, ayant participé au tournoi de la journée. La demoiselle était un joli bout de femme de petite taille, aux longs cheveux bruns et aux yeux bleu. Visiblement, Ivar avait été invité seulement grâce à sa victoire au Tournoi du Printemps et l'obtention de son badge ampoule.

La demoiselle était d'agréable compagnie et avait largement progressé depuis leur précédente rencontre. Ivar l'avait affronté lors des quarts de finale et bien que le combat n'ait pas été intéressé, la stratégie bien plus défensive de la demoiselle lui avait donné à réfléchir. Au final, c'était d'ailleurs Pel qui avait fait la différence, le jeune homme l'ayant forcé à sortir de sa zone de confort en l'obligeant à être bien plus offensive. Cette fois-ci, elle avait remporté le tournoi et exhibait fièrement sa médaille d'or. Les deux jeunes gens finirent par aller se chercher un verre, luttant contre la foule et riant des reclus qui se faisaient refuser l'entrée à cause du manque de place. Les jeunes aficionados de combats étaient venus nombreux pour tenter de passer une soirée avec le gratin des dresseurs de Mhyone. Après ces quelques éclats de rire, les jeunes gens décidèrent d'aller s'aérer sur la terrasse : plus il parcourait les cieux avec ses pokémons, moins Ivar était à l'aise dans les espaces confinés.

A l'extérieur, les fêtards avaient une vue magnifique sur toute la ville, de plus, seuls quelques fumeurs et badauds l'occupait. Le blondinet laissa dériver son regard sur le millier de lumière et les grandes artères de Nox Illum. Reportant son attention sur les fêtards et sur Daphnée, repérant Mélodie du coin de l’œil, qui discutait avec un jeune homme blond dont la stature n'était pas inconnue à l'ornithologue.

"Tiens, la reine de la soirée est ici. Tu crois que c'est son copain à côté ? demanda Daphnée qui avait elle aussi repéré la championne. Si c'est le cas, je l'envie ! Il est plutôt mignon."

"Je ne sais pas, il me semblait que son copain était brun la dernière fois que je l'ai vu. Mais je n'y parierai pas ma main. Surtout que ce mec me dit quelque chose."

La concernée ne tarda pas à les repérer, faisant de grands signes aux jeunes dresseurs pour qu'ils la rejoigne. Ivar passa une main dans ses cheveux pour refaire le chignon qui les maintenait en arrière et se mit en marche. C'est à ce moment là qu'il reconnut l'homme qui accompagnait la demoiselle et un grand sourire naquit sur son visage.

"Salut Ivar ! Dit-elle, enjouée en se tournant vers Alexandre. C'est un sacré bout de dresseur lui aussi ! Il n'est pas aussi connu que toi mais il commence à faire son petit bonhomme de chemin. Et la demoiselle, c'est la championne du jour ! Elle n'a pas encore de badges mais ira loin."

La concernée rougit, mais Ivar ne fit pas attention à tout ces détails : il ouvrait déjà ses deux bras pour venir étreindre son meilleur ami.

"Par Arceus, qu'est-ce que tu as changé ! Merde ! Comment tu vas depuis tout ce temps ? Demanda-t-il, fou de joie. Même pas un message pour me dire que tu étais ici ?! Ajouta-t-il en venant donner un léger coup de poing dans l'épaule de son camarade."

"Mais...vous vous connaissez ? Moi qui pensait faire se rencontrer deux bons dresseurs !"

"On se connait même très bien ! On était presque inséparables, comme ciel et terre avant que Monsieur ne se décide à disparaître, railla le spécialiste des pokémons Vol avec un clin d’œil." 


©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3427
Mer 25 Avr - 9:02
Alexandre Diame
La fin du voyage.




Je ne pouvais pas m’empêcher de trouver la compagnie de la championne particulièrement agréable. Mélodie et moi bavassions comme deux amis de longue date alors que nous venions à peine de nous rencontrer. Il fallait dire que, les premières gênes passées, l’énergie de la jeune femme était contagieuse. Nous nous racontâmes alors quelques anecdotes, que ce soit au sujet des pokémons ou de la vie d’une manière générale, prouvant que, malgré son poste plutôt sédentaire, la vie de Mélodie était sans doute aussi remplie que la mienne. Adorée par ses fans, et fêtarde invétérée, la sphère Mhyonaise semblait lui donner des allures d’idoles, bien contre sa volonté.

Durant notre passionnante discussion, la jeune femme s’arrêta soudain, son regard se perdant par-dessus mon épaule. Elle lança alors un signe et je me retournais, voyant qu’elle s’adressait à de nouvelles personnes et qu’elle leur faisait signe de nous rejoindre. Si je ne connaissais pas la jeune femme brune aux yeux bleus qui l’accompagnait, je pu en revanche sans mal découvrir avec surprise la présence d’Ivar à la soirée, ce qui ne m’étonnait qu’à moitié. Après tout, il n’était pas impossible que mon ami n’ait pas chômé durant ces dernières semaines, et qu’il ait fini par remporter l’un des tournois que cette fête venait de célébrer. Il restait maintenant à voir combien de temps il lui faudrait pour me reconnaitre, au vu de la réaction d’Artémis qui avait été particulièrement longue à la détente. J’écoutais donc, amusé, le discours de Mélodie en hochant la tête, comme si je venais effectivement de rencontrer le jeune homme. Mais ce dernier avait déjà réagi en s’approchant de moi pour une solide accolade. Je me levais pour lui rendre, ne jouant pas le même jeu qu’avec Artémis, simplement heureux de retrouver mon ami. Je saluais ensuite la nouvelle arrivante avec une bise amicale, avant de reporter mon attention sur Mélodie et mon ami, répondant en souriant.

« Il ne donne jamais de nouvelles, et c’est moi le bourreau, maintenant. » Le taquinais-je amicalement. « Et si je ne t’ai pas dit que j’étais là, c’est tout simplement parce que je suis arrivé de Sinnoh il y a quelques heures seulement. Je ne pouvais pas me douter que tu serais à côté ! » Dis-je, amusé.

« De Sinnoh ? » Demanda Mélodie, intriguée. « C’est ta région d’origine ? Tu étais en vacances ? »

« Pas vraiment, j’avais fait une promesse il y a longtemps à une amie, et je n’ai eu la possibilité de finalement la respecter que récemment. » Dis-je, restant énigmatique quant à la raison de mon voyage. Je bifurquais ensuite sur un autre sujet. « Et donc, Ivar, Mélodie, vous ne me présentez pas la championne du jour ? » Dis-je, sur un ton taquin. « Et j’imagine que, si tu es ici, c’est que tu as aussi remporté ce tournoi un jour ? » Finis-je, m’adressant directement à mon ami.

La jeune femme brune rougit davantage, avant de finir par timidement prendre la parole.

« J-je m’appelle Daphnée. Et… Oui, Ivar a déjà remporté le tournoi. C’est un dresseur vraiment exceptionnel, et je pense que peu d’entre nous arriveraient à rivaliser avec lui. » Lança-t-elle, convaincue, mais rougissant davantage. « Et… vous ? Vous n’avez jamais participé au tournoi ? Il est devenu très populaire, et… difficile à remporter maintenant que les dresseurs accourent pour y participer. Ou peut-être que vous n’avez pas réussi à passer les qualifications ? Si c’est le cas, ne vous découragez pas ! » Lança-t-elle, perdant peu à peu sa timidité. Visiblement, la jeune femme était à l’aise avec les combats pokémons, en attestait sa médaille par ailleurs. Elle me sourit gentiment, avant de reprendre sur un tout plus doux. « Si j’y suis arrivée, c’est que franchement tout le monde le peut le faire avec un minimum de volonté ! »

Je devais bien avouer que sa tirade m’avait surpris, et que je ne savais pas trop quoi répondre, tout comme mes deux autres comparses. N’arrivant plus à se retenir, Mélodie éclata de rire, posant son front sur mon épaule, n’arrivant pas à se retenir. Face à l’hilarité de la jeune femme, je tachais toutefois de conserver mon calme, un léger sourire naissant sur mes lèvres. Mais la championne ne semblait pas arriver à s’arrêter, ravivant le feu sur les joues de ladite Daphnée. Je tâchais alors de garder mes esprits, répondant à la jeune femme.

« Et bien… Merci Daphnée, c’est gentil mais…- » je fus coupé par Mélodie, qui, jouant le jeu de la nouvelle gagnante du tournoi, me donnait une accolade se voulant faussement réconfortante. « Mon pauvre Alexandre, tu sais, elle a raison, je suis sûre que si tu persévère et que tu crois en toi, tu pourras un jour...- » Elle ne parvint pas à finir sa phrase, repartant dans un nouveau fou rire.

La pauvre Daphnée ne semblait plus savoir où se mettre, et mon sourire s’élargissait malgré moi à cause de la proximité avec l’hilarité de Mélodie. Je me grattais l’arrière de la tête, légèrement gêné, répondant sur un ton à moitié amusé.

« Je dois avouer qu’on me l’avait jamais faite, celle-là… » Dis-je, légèrement circonspect, ravivant le rire de Mélodie.

« Je… Je ne comprends pas… » Commença Daphnée. « J’ai dis quelque chose de mal ? Vous avez déjà gagné le tournoi ? » Demanda-t-elle, visiblement confuse.

« Non, jamais, rassure-toi. Et tu peux me tutoyer tu sais. » Dis-je, avec un léger sourire. Mélodie semblait, elle, retrouver peu à peu ses esprits, essuyant une larme perlant au coin de son œil.

« Olalala, faut pas me faire des coups comme ça, c’est dangereux. » Lança-t-elle, encore hilare. « Disons que, Daphnée, la participation d’Alexandre à un tournoi comme ça ne serait pas… la bienvenue. » Finit-elle, avec un sourire énigmatique. Voyant qu’elle ne parviendrait pas à tirer les vers du nez à la championne, Daphnée se retourna vers Ivar.

« Je crois comprendre… C’est parce qu’il est presque aussi fort que toi, c’est ça ? »




© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1313
Mer 25 Avr - 13:44
Ivar Northway

Alexandre Diame & Ivar Northway
La fin du voyage


Les deux jeunes hommes, heureux de se revoir, se mirent à se railler comme s'ils s'étaient quittés la veille. Puis Alexandre se mit à parler de Sinnoh, expliquant qu'il avait finalement rempli la promesse de venir rendre visite à une amie à lui. Ivar allait lui demander de raconter son voyage, il n'avait jamais vu Sinnoh et aurait beaucoup aimé savoir ce que son ami en pensait, mais il n'eut pas le temps de poser sa question que Daphnée attirait l'attention du spécialiste des type Sol.

"Et donc, Ivar, Mélodie, vous ne me présentez pas la championne du jour ? Et j’imagine que, si tu es ici, c’est que tu as aussi remporté ce tournoi un jour ?"

La seconde question s'adressait à Ivar, qui laissa le temps à Daphnée de se présenter d'abord. La demoiselle semblait gênée et rougit instantanément.

"J-je m’appelle Daphnée. Et… Oui, Ivar a déjà remporté le tournoi. C’est un dresseur vraiment exceptionnel, et je pense que peu d’entre nous arriveraient à rivaliser avec lui."

Un grand sourire naquit sur le visage du blondinet, qui se retenait d'éclater de rire. Daphnée rougit d'autant plus, continuant sa tirade.

"Et… vous ? Vous n’avez jamais participé au tournoi ? Il est devenu très populaire, et… difficile à remporter maintenant que les dresseurs accourent pour y participer. Ou peut-être que vous n’avez pas réussi à passer les qualifications ? Si c’est le cas, ne vous découragez pas ! Si j’y suis arrivée, c’est que franchement tout le monde le peut le faire avec un minimum de volonté !"

Connaissant bien sa nouvelle amie, le jeune homme s'attendait à ce genre de tirade. Elle portait Ivar en très haute estime en plus d'avoir la volonté de motiver tout le monde autour d'elle. Elle ne savait simplement pas à qui elle avait a faire et c'en fut déjà trop pour Ivar alors que Mélodie rétorquait. Il éclata de rire, entraînant la blonde dans son fou-rire.

"Olalala, faut pas me faire des coups comme ça, c’est dangereux. Dit Mélodie, encore hilare.
Disons que, Daphnée, la participation d’Alexandre à un tournoi comme ça ne serait pas… la bienvenue."

Daphnée se tourna alors vers Ivar, cherchant son soutien. Essuyant une larmette de rire qui coulait encore sur sa joue. Le blondinet n'arrivait pas à se départir de son sourire et il eut un éclat de voix étrange quand il prit la parole.

"Disons que...la dernière fois que nous nous sommes combattus, Alex m'a littéralement écrasé, expliqua Ivar toujours en souriant. Tu as devant toi l'un des sauveurs de Mhyone et le détenteur d'au moins trois badges d'arènes. Et je suppose que s'il est ici, c'est pour obtenir celui de Mélodie. Quand aux tournois, s'il y participait, il n'y aurait plus de terrain !"

L'ornithologue tourna ensuite son regard gris sur Alex et la championne. Daphnée elle, n'en croyait pas ses yeux. Elle remettait doucement le spécialiste, l'ayant déjà vu à la télévision alors qu'il avait encore ses cheveux violet et être avec une telle sommité la fit passer de rouge à pivoine.

"Et je suppose que si je suis invité, c'est autant pour ma précédente victoire que pour l'obtention de ton badge, Mélodie."

"Tu as tout compris, gamin ! Pourquoi tu n'as pas participé aujourd'hui, d'ailleurs ? Je suis sûre que tu aurais toutes tes chances ! Ça t'aurais fait un bon entraînement pour la ligue. Daphnée à raison, le niveau des tournois s'est élevé avec leur popularité."

"Mh...Disons qu'en ce moment je passe plus de temps dans les airs que sur la terre ferme. Puis, j'ai un petit projet secret pour rattraper le niveaux d'Alex, railla ensuite le jeune homme, jetant un coup d’œil à la gemme sésame de son camarade si elle était visible."


©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3427
Mer 25 Avr - 15:01
Alexandre Diame
La fin du voyage.




L’hilarité d’Ivar et de la championne avait doucement finit par s’estomper, à mon plus grand soulagement. La pauvre Daphnée devait être complètement perdue et ça n’était pas un sentiment très agréable à vivre. J’avais réussi à conserver mon calme pour éviter de l’enfoncer, et Ivar avait reprit la parole, m’arrachant un soupir alors que je levais les yeux au ciel. Qu’est-ce qu’il ne fallait pas entendre. Et ses paroles ne devaient pas franchement aider Daphnée qui avait vu son teint rougir encore davantage. J’allais répliquer, mais mon ami me devança, préférant reprendre un sujet plus léger.

Mélodie avait, quant à elle acquiescé les propos d’Ivar, et je lui jetais un regard faussement courroucé. Ils s’étaient visiblement donné le mot, probablement à raison d’ailleurs, pour m’accuser de détruire tous les terrains que je croisais. Cette taquinerie était particulièrement récurrente, mais, au fond, elle était logique. Il fallait bien dire que l’état des arènes que je quittais laissait parfois à désirer, surtout au vu de ma spécialisation. Je me contentais donc d’arborer un sourire amusé, tandis que Mélodie s’amusait à taquiner Ivar, pourtant aussi vieux qu’elle.

La remarque de mon ami m’intrigua, mais je compris bien vite de quoi il en retournait lorsque j’attrapais son regard se posant sur mon avant-bras droit, là où se trouvait mon bracelet orné de ma méga-gemme. Si le jeune homme paraissait effectivement avoir suffisamment progressé pour tenir tête à de puissants dresseurs, alors il ne devait plus être très loin de pouvoir obtenir sa première méga-gemme, et je me doutais assez bien de quel pokémon allait en bénéficier. Une fois qu’il eut fini, je pris la parole à mon tour.

« Ne les écoute pas, Daphnée. » Dis-je, amusé, en portant mon attention sur la jeune femme rouge pivoine. « Ils me décrivent comme un monstre, mais je suis très sympa. Déjà, Ivar ne s’est pas fait écraser, comme il le chante à tour de bras. Le combat était tout de même relativement serré et il s’est très bien débrouillé. Ensuite, je ne suis pas un -Sauveur de Mhyone-, j’ai juste filé un coup de patte pour récupérer une blondinette enfermée dans une tour. » Dis-je, en faisant un clin d’œil à Mélodie dont les joues rosirent furtivement. « Et enfin, je ne suis pas encore là pour le badge la championne de Nox, mais pour profiter de vacances bien méritées. Par contre, Ivar se trompe, je n’ai pas trois badges, mais cinq, donc l’arène de Mélodie sera la dernière pour moi, je compte bien me préparer ! » Dis-je, amusé, en voyant le regard ahuri de Mélodie et Daphnée se poser sur moi.

« Tu es sérieux ? Je suis la dernière championne que tu dois affronter ? » Lança Mélodie, perplexe.

« Parfaitement, et prépare toi bien, parce que je sors d’un entrainement intensif et d’un affrontement contre Terry, à Sinnoh. Donc, même si on a un bon besoin de repos, ne t’inquiète pas que j’arriverais plus fort que jamais. » La taquinais-je avec un grand sourire, m’amusant de sa mine déconfite.

« J’espérais que Steve parviendrais à te stopper, ou, au moins, qu’il me préviendrait » Maugréa-t-elle.

« Oh… ? La championne aurait-elle des doutes sur ses chances de réussites ? » Dis-je, lui donnant un coup de coude amical, amusé par sa réaction. Mon action arracha un grand sourire à Mélodie, qui me poussa en riant.

« C’est ça, rêve toujours. Ne crois pas que je vais te laisser gagner facilement. Un combat est un combat, très cher, et ça fait un sacré bail que j’y suis pas allée à fond ! » Lança-t-elle, enthousiaste, plongeant un regard de défi dans le mien.

« Tant mieux, je n’aurais donc pas besoin de me mesure cette fois. » Lançais-je avec un sourire carnassier, soutenant son regard.

Nous fûmes rappelés à l’ordre par la voix balbutiant de Daphnée, et nous tournâmes la tête de nouveau vers Ivar et la championne du jour. Cette dernière semblait totalement déboussolée, incapable de savoir que dire. Je pris alors la parole.

« Et toi, Daphnée ? Tu as déjà prévu quel serait le champion que tu affronterais en premier ? D’ailleurs, je suis curieux de connaitre ta composition d’équipe ! » Lançais-je, avant de me tourner vers Ivar. « Et toi, tu as réussi à vaincre Timothy depuis le temps ? »

Volontairement, je ne parlais pas encore du regard que j’avais capté sur ma méga-gemme. C’était un atout puissant pour un dresseur, aussi, l’effet de surprise pouvait aussi sortir de certaines passes périlleuses. Je ne connaissais pas la relation qu’il avait ni avec Mélodie, ni avec Daphnée, aussi, j’attendais qu’il ouvre la conversation sur le sujet plutôt que de risque de le mettre dans l’embarras.




© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1313
Mer 25 Avr - 15:37
Ivar Northway

Alexandre Diame & Ivar Northway
La fin du voyage


Le "sauveur de Mhyone" répondit aux railleries de ses camarades en expliquant à Daphnée ce qu'il en était réellement. Alexandre n'avait jamais aimé être sous les feu des projecteurs, au grand plaisir d'Ivar qui en profitait pour constamment vanter ses mérites. Son ami en profita pour mettre à jour l'ornithologue quand à l'obtention de ses badges : voilà qu'il en possédait déjà cinq ! Il ne lui manquait plus que celui de Mélodie pour avoir défait tout les champions de Mhyone actuellement en fonction. Artémis s'étant désisté, cela faisait un badge de moins à obtenir. Mais avant tout cela, Alex voulait profiter de vacances bien méritées. Ivar aussi était dans cette optique et pensait se reposer un peu avant de partir à la conquête de son troisième badge. Tandis que Mélodie et le futur challenger continuait leurs railleries, le jeune homme laissa son regard gris dériver sur la ville, admirant la vue qui s'étendait sous eux. Très vite, l'envie de partir en virée avec ses pokémons se fit sentir.

Alexandre demanda à Daphnée ou elle en était de ses badges, montrant sa curiosité pour la composition de son équipe.

"Je n'ai encore aucun badge...répondit-elle, se rendant compte de qui elle avait en face d'elle. A vrai dire, je n'ai jamais quitté Nox Illum. Les combats pokémons sont surtout un loisir pour moi et j'attend de finir mes études avant de parcourir la région. Peut-être que quand je serai plus confiante en moi, je partirai à la conquête de la ligue !"

Elle lâcha un sourire à Alexandre, le détaillant du coin de l’œil.

"En ce qui concerne mon équipe, je ne suis pas spécialisée, contrairement à vous trois et j'ai seulement trois pokémons. Un Boguérisse, un Déflaisan et un Girafarig !"

Ivar reprit alors la parole.

"Elle joue les fausses modestes. Elle à déjà largement les capacités pour remporter son premier badge, répondit le blondinet, avant de boire une gorgée du verre qu'il tenait toujours dans sa main. Le combat contre Timothy était plus compliqué que je ne l'avais imaginé ! Mais oui, ça s'est bien passé. J'ai aussi rajouté un nouveau membre à mon équipe, qui ne te plairait pas des masses d'ailleurs, Alex."

Le jeune homme lâcha un sourire énigmatique, voilà déjà deux petites piques envoyées à son ancien camarade. Ivar aimait à lui rappeler qu'il suivait ses traces du plus prêt possible.

"J'ai aussi pu investir dans du matériel pour voler avec Hrafn. Il a maintenant sa propre selle et j'ai un masque à oxygène ! Tu verrais comment c'est là-haut, c'est indescriptible...Même Nox Illum paraît minuscule !"

Ivar s'arrêta, ne voulant pas partir dans ses éloges des cieux, il en parlerait toute la soirée sinon.

"D'ailleurs, Hrafn aurait bien besoin de se dégourdir les ailes contre un adversaire costaud à l'occasion. Et je ne vais pas tarder à avoir besoin de tes conseils, pour venir confronter Chris. Il paraît que c'est un homme...compliqué."

Le jeune homme ne laissait plus de doutes possibles, sachant pertinemment qu'une fois que ce serait fait, le secret de la méga-évolution ne tiendrait pas longtemps. A côté, les deux jeunes femmes s'étaient rapprochées et discutaient à voix basse. Ivar fit couler son regard gris sur elle, un sourire en coin sur le visage, se demandant ce qui se tramait. 


©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3427
Jeu 26 Avr - 8:59
Alexandre Diame
La fin du voyage.




J’écoutais Daphnée avec attention, toujours curieux de rencontrer de nouveaux dresseurs prometteurs. Sa composition d’équipe était pour le moins originale, et suffisamment polyvalente pour démontrée qu’elle avait été réfléchie un minimum. Si la jeune femme était déjà à ce niveau là sans avoir jamais mis les pieds hors de Nox Illium, alors je rejoignais l’avis d’Ivar et Mélodie. Elle était prometteuse, cela ne faisait aucun doute, et, de ce que je parvenais à comprendre, elle avait surtout d’ores et déjà le niveau pour défier son premier champion. Je lui souriais en retour, avant de lui répondre.

« Et bien… Tu as quand même réussi à remporter un tournoi que notre grande championne ci-présente elle-même trouve relevé. Pour moi, ça suffit à effectivement dire que tu as le niveau pour affronter ta première arène. » Dis-je, alors que Mélodie hochait la tête en souriant. « Et c’est plutôt cool ! Les premiers champions sont généralement un peu plus cléments avec toi, et, tu sais, lorsque j’ai affronté mon premier champion, je n’avais que deux pokémons : Shax, mon Libégon, et Caim, mon Laggron. Avec ton équipe, c’est largement jouable ! » Finis-je, faisant rougir une nouvelle fois la jeune femme.

Je reportais alors mon attention sur Ivar, alors que Mélodie et Daphnée se rapprochaient pour échanger des messes basses en nous jetant quelques regards furtifs. Je n’y prêtais pas attention pour le moment, bien trop heureux d’avoir des nouvelles de mon ami, et de savoir comment il se débrouillait. Son récit sur Timothy ne m’étonna pas. Le champion de type spectre était un adversaire on ne peut plus redoutable. Je remarquais d’ailleurs avec amusement que, pour le moment, il était le seul champion que nous avions en commun. La suite de la tirade d’Ivar aiguisa ma curiosité, mais je le laissais finir. Je n’étais guère étonné qu’un pokémon pouvant me mettre des bâtons dans les roues ait fini par rejoindre son équipe. Après tout, nous étions partis chercher un Léviator, enfin un Magicarpe, ensembles il y avait quelques mois de ça.

Je laissais toutefois mon ami terminer, me parlant de toutes les nouveautés dans sa vie depuis notre dernière rencontre. Je ne pus m’empêcher de sourire en pensant au pauvre Hafrn qui devait se plaindre de la selle posée sur son dos en permanence, mais le fait de pouvoir monter si haut dans le ciel qu’il n’y avait plus d’oxygène à respirer devait être une expérience qui valait le coup. Enfin, les propos du jeune homme confirmèrent les pensées qui m’avaient traversé l’esprit quelques secondes auparavant. Le jeune homme allait donc achever cette partie de son périple, et j’étais heureux d’être là pour le soutenir. Mettant de côté la discussion discrète de Mélodie et Daphnée, je répondais à mon ami.

« Tu sais, pour ton nouveau pokémon, je ne suis pas vraiment étonné. Je te rappelle que tu m’as emmené à la chasse au Magicarpe, donc j’étais préparé à ce qu’un pokémon qui me pose problème rejoigne tes rangs. » Le taquinais-je. « Mais ne va pas croire que j’ai chômé de mon côté non plus. Certes mon équipe est composée des même pokémons qu’avant, mais tu serais surpris de notre progression. » Fis-je, amusé.
« Pour ce qui est de Chris, je sais pas vraiment ce qui t’attend. J’ai cru comprendre que ça dépendait des gens. Je dois t’avouer que vu que les rangers ne m’aimaient pas trop à l’époque, enfin, quoique je ne suis pas vraiment sûr que ça ait changé, il avait essayé de me tuer, à peu de choses près. » Dis-je, amusé.

« Quoi ?! » S’exclama la voix de Mélodie, mettant en pause sa conversation avec Daphnée. « Tu rigoles j’espère ? » Me demanda-t-elle, avec un soupçon d’inquiétude et de sévérité.

« Euh… » Hésitais-je quelques instants. « Je dirais… à moitié. Disons que l’épreuve qu’il m’a imposé pour aller chercher ma méga-gemme était peut-être légèrement démesurée. Mais ça va hein ! De toute façon c’est fait, non ? » La jeune femme paraissait peu convaincue, mais n’insista pas, reprenant avec un léger sourire sa conversation avec Daphnée, alors que je reportais la mienne sur Ivar.

« Mais de toute façon, je te filerais un coup de main. En vérité, je sais presque déjà comment m’y prendre. » Dis-je, amusé, avec un sourire malicieux. « Il faudra palier l’un de tes points faibles, alors on fera ça quand tu veux. Et selon ta réussite, j’aurais même un petit cadeau pour toi. » Dis-je en lui lançant un léger clin d’œil. Je me retournais alors vers les deux jeunes femmes qui gloussaient légèrement, leur adressant un regard faussement vexé.

« Hey, vous le dites, si on dérange ! » Lançais-je.

« T’occupe, c’est une discussion de femme, tu pourrais pas comprendre. » Me répliqua Mélodie. « Quoiqu’à ce propos, on a une question à vous poser ! » Fit-elle d’un air légèrement mystérieux. « On se demandait si vous étiez célibataires, tous les deux. » Finit-elle par lâcher, pensant nous mettre dans l’embarras. Moi, je ne voyais là qu’une nouvelle occasion de taquiner Ivar.

« Oui, pour le coup, on est tous les deux libres comme l’air. Et vu le choix de ton cavalier pour cette soirée, j’imagine que ça te rassure, Daphnée, non ? » Lançais-je, alors que Mélodie éclatait de rire à nouveau.





© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1313
Jeu 26 Avr - 13:02
Ivar Northway

Alexandre Diame & Ivar Northway
La fin du voyage


Alexandre écouta son camarade jusqu'au bout, n'intervenant qu'à la fin pour lui remettre en mémoire leur petite chasse au Magicarpe. Ivar éclata de rire. Les deux jeunes hommes n'avaient pas croisés le moindre Magicarpe mais un Moyade et ses Viskuses les avaient attaqué. Pas de chance pour eux et le bateau qu'on leur prêtait, il s'agissait d'un pokémon Dominant et le jeune homme se serait retrouvé à l'eau s'il n'avait pas été capable de voler.

"Tu parles, tu passais plus de temps à chasser la fille du marin qu'à chasser le Magicarpe !" railla le blondinet.

Il laissant ensuite parler Alex, qui le rassurait sur son propre entraînement tout en restant évasif. Le nouveau blond aimait à ce que son réel niveau reste un secret, pour maintenir l'effet de surprise. Mais Ivar connaissait suffisamment son ami pour savoir que son entraînement avait été rude. Enfin ils parlèrent de Chris Kill.

Alexandre ne portait pas le Ranger dans son cœur, Ivar le savait déjà. Mais il resta une nouvelle fois évasif, expliquant que le maître de la Méga-évolution avait plus essayé de le tuer qu'autre chose. Au grand déplaisir de Mélodie qui réagit enfin ! Dans tout les cas, le spécialiste des type Sol accepta d'aider Ivar.

"Un de mes points faibles ? Lequel ?"

Mais Alex avait déjà reporté son attention sur les deux demoiselles.

"T’occupe, c’est une discussion de femme, tu pourrais pas comprendre. Quoiqu’à ce propos, on a une question à vous poser ! On se demandait si vous étiez célibataires, tous les deux." demanda Mélodie, l'air taquine.

"Oui, pour le coup, on est tous les deux libres comme l’air. Et vu le choix de ton cavalier pour cette soirée, j’imagine que ça te rassure, Daphnée, non ?"

Tandis qu'Ivar manquait de s'étrangler dans sa bière, la concernée rougit de nouveau, se mettant à balbutier.

"J-je ne suis pas intéressée par Ivar, dit-elle, baissant les yeux. Enfin si, mais pas comme ça...plus comme un rival. En plus il est déjà..."

"Tu l'as mit dans l'mille on dirait, Alex ! Et ne dit pas ça Daphnée, il est plutôt mignon avec son côté rêveur, renchérit Mélodie. Bon certes, il est petit comparé à toi, mais quand même."

Ivar n'en croyait pas ses yeux. Décidément l'alcool déliait les langues et le jeune homme éclata de rire. Il mit un moment à se calmer tandis que ses camarades l'observait. Il finit par s'incliner dans une révérence des plus gracieuse. Du moins c'est ce qu'il pensait.

"Veuillez m'excuser mesdemoiselles, mais je me dois de briser vos espoirs. Alexandre à seulement la mémoire courte, il semblerait. D'ailleurs, elle va te demander des explications quand à ton absence."

Le jeune homme souriait toujours en se redressant, posant sa bière vide sur la barrière avant de venir croiser les bras, observant ses camarades. Bien que toujours rouge, Daphnée riait à la tirade du blondinet. Il en était de même que Mélodie qui darda un regard rieur sur Alex.

"Non, mais Alexandre est vraiment libre comme l'air. Je n'ai encore jamais vu de filles se battre pour lui et j'avoue que je pense que le spectacle serait à voir une fois dans ma vie." Expliqua Ivar, prenant rapidement sa vengeance. 


©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3427
Jeu 26 Avr - 17:10
Alexandre Diame
La fin du voyage.



Je ne réagissais pas à la question d’Ivar, laissant planer le suspense. Le dresseur de type vol découvrirait bien assez tôt de quoi je pouvais bien parler, et c’était de toute manière évident. La raison pour laquelle je ne m’appesantissais pas sur la question était que nous étions en présence de Mélodie et surtout de Daphnée, qui, comme elle l’avait précisé juste avant, avait un Girafaring, un candidat donc idéal pour mettre en place la stratégie que j’avais employée contre mon meilleur ami. J’avais beau ne pas faire de cadeaux à Ivar en combat, je n’allais pas non plus le mettre possiblement en difficultés face à d’autres dresseurs.

Toujours était-il que mon intervention avait eu l’effet escompté, faisant remonter un joli rouge pivoine sur les joues de Daphnée, et Ivar manquant de s’étouffer avec sa boisson. La jeune femme brune tenta alors immédiatement de se justifier tant bien que mal, mais la championne l’avait prise en grippe, profitant de l’occasion pour immédiatement appuyer mes propos. Son intervention m’arracha un sourire. Il fallait avouer que Mélodie et moi avions le même genre d’humour, ce qui convenait plutôt bien à la situation.

Mais Ivar, lui, refusa de jouer le jeu, même s’il n’avait pas le moins du monde prit cette plaisanterie au sérieux, s’inclinant d’une élégante courbette, et mentionnant habilement sans l’évoquer que son cœur était déjà pris. Sa remarque anodine sur Artémis me fit éclater de rire. Mon amie était la spécialiste pour disparaitre sans donner de nouvelle, et qu’elle puisse me reprocher de faire la même chose était un comble.

« Il faudra que j’lui explique, en tout cas, avant qu’elle ne disparaisse à son tour. » Dis-je en riant.

Mais Ivar ne souhaitait visiblement pas en rester là, profitant rapidement de la situation pour tenter une vengeance. Cependant, je restais beaucoup moins gêné que Daphnée qui ne savait plus trop où se mettre, alors que Mélodie éclatait une nouvelle fois de rire.

« Si tu parles de combattre avec les pokémons, je pense qu’on peut dire que la championne de Nox Illium a gagné d’office, non ? » Lança la jeune femme, tirant ironiquement la langue à la brunette. Si cette dernière paraissait toujours un peu perdue, être relancée sur une discussion pokémon sembla la ragaillardir.

« Hey. C’est pas juste, j’ai commencé il y a moins longtemps que vous tous ici. Si vous ramenez tout sur ce terrain-là, soignez au moins sympa et laissez-moi vous rattraper ! Un peu de Fair-play ! » Lança-t-elle, souriante.

Ivar devait être satisfait, lui qui voulait tant cette bataille. Bien sûr, rien n’était vraiment sérieux dans tout ce que nous disions, mais nous étions tous légèrement éméchés et il était plus facile de déblatérer toutes ces bêtises. Je répliquais alors, souriant à Daphnée.

« Oh tu sais… Mélodie parle beaucoup, mais, si elle a perdu contre Ivar… C’est que tu dois pas être si loin d’elle que ça… » Lui dis-je, tournant un sourire carnassier vers Mélodie. « C’est un peu pour ça que c’était mieux de l’affronter en der…- » Je me coupais, atteint par une petite vague d’eau glaciale. Voyant que je la provoquais, Mélodie s’était emparée du premier verre venu et, après avoir reniflé ses effluves et vérifié qu’il ne s’agissait que d’eau, elle me l’avait lancé à la figure. Ma chemise blanche absolument trempée, je relevais un regard faussement mauvais vers elle. Daphnée, elle, restait bouche bée devant la scène

« Alors ça… » Fis-je en direction de Mélodie, qui souriait, triomphante. Je ne finis pas ma phrase, mon attention captée par la grande fontaine qui trônait au niveau du parc aérien. Mélodie suivi mon regard, comprenant à contretemps ce qui allait se passer. Elle fit un mouvement de recul.

« N’y pense même p-Ah ! » Je m’étais élancée vers elle, et avait réussit à l’attraper par la taille, nous dirigeant vers la fontaine. La jeune femme se débattait comme une diablesse, aussi, je lançais à mon partenaire.

« Ivar ! File-moi un coup de main ! » L’attention de la jeune femme se reporta sur le spécialiste du type vol alors qu’elle se débattait toujours, un air menaçant sur le visage.

« Ivar, si tu fais ça… »




© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1313
Jeu 26 Avr - 18:08
Ivar Northway

Alexandre Diame & Ivar Northway
La fin du voyage


La situation était drôle, bien qu'Alexandre ne se laisse pas embarquer dans la farce du blondinet, ce ne fut pas les cas des deux demoiselles qui semblèrent se tirer la bourre. Daphnée ne voulait pas se faire avoir par le fait que ce soit la moins expérimentée des deux dresseuses. C'était sans compter sur le caractère de Mélodie, qui renchérit immédiatement.

"Oh tu sais… Mélodie parle beaucoup, mais, si elle a perdu contre Ivar… C’est que tu dois pas être si loin d’elle que ça…C’est un peu pour ça que c’était mieux de l’affronter en der…"

Ivar avait repéré le mouvement de la demoiselle et affichait déjà un sourire en coin tandis que le liquide glacé se déversait sur son camarade, le trempant jusqu'aux os. Mélodie affichait un grand sourire triomphant alors qu'Ivar portait déjà son regard sur la fontaine au centre de la terrasse. L'ornithologue ne connaissait que trop bien son camarade pour ne pas deviner ce qu'il avait en tête alors qu'il attrapait Mélodie à bras le corps, la demoiselle se débattant comme une forcenée.

"Ivar ! File-moi un coup de main !"

Ca aussi c'était sûr. Alexandre avait le don de l'embarquer dans ces comiques situations. Le jeune homme ne put s'empêcher de penser que pour un dresseur du type Sol, son ami était bien à l'aise avec l'eau. Le regard de Mélodie se darda sur l'ornithologue, le défendant d'aider son ami. Bien sûr, le jeune homme prit cela pour un défi.

"Je vais t'aider Mélodie, t'inquiète pas, dit-il d'une voix qu'il voulait rassurante, s'approchant du couple au petit trot."

Il repéra rapidement le téléphone de la demoiselle, qu'il tenait néanmoins à sauver de la noyade. Le fourrant dans sa poche, le jeune homme vint ensuite immobiliser les jambes de leurs victime et aida Alex à la jeter à l'eau. En tombant, Mélodie ne manqua pas d'éclabousser les jeunes gens se relevant en pétards. D'instinct, Ivar fit quelques pas en arrière en sortant le téléphone de la championne de sa poche.

"Tu devrais me remercier, j'ai sauvé ton téléphone !" Lança le blondinet, le tenant devant lui comme une garantie anti-éclaboussures.

"Vous perdez rien pour attendre, vous deux." répondit leur victime, trempée tandis qu'elle se redressait dans la fontaine.

Mais la bataille n'était pas finie et soudainement, Daphnée surgit, se jetant sur le dos d'Alexandre pour le pousser lui aussi à l'eau. La protection d'Ivar semblait fonctionner à merveille et il recula de nouveau de quelques pas. Mais un mouvement attira rapidement son attention dans la périphérie de sa vue. Dardant ses yeux dans cette direction, le jeune homme avisa un vigile qui approchait d'eux, l'air mécontent.


©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3427
Ven 27 Avr - 13:52
Alexandre Diame
La fin du voyage.



Mélodie se débattait comme une diablesse, et, malgré sa relative petite taille, son énergie faillit me faire lâcher prise de nombreuses fois, mais je tenais bon. La blonde criait en riant en même temps, et, alors que Daphnée n’osait pas vraiment intervenir, Ivar s’approcha à son tour. Malgré son ton mielleux, je le connaissais suffisamment pour voir qu’il allait la trahir dès qu’il en aurait la possibilité. Et ce fut chose faite. Dès qu’il eut récupéré son portable, il prit les jambes de la championne qui le menaça de plus belle. Elle n’eut cependant pas le temps d’achever sa phrase qu’elle volait dans la fontaine, disparaissant un instant sous l’eau avant de réapparaitre, trempée de la tête aux pieds.

J’éclatais de rire, la voyant ressurgir la mine en colère, alors qu’Ivar se plaçait instinctivement derrière moi pour éviter toute représailles. La jeune blondinette furibonde changea un instant son visage, ce qui me laissa suspicieux. Mais je compris trop tard, soudain déséquilibré par une attaque dans mon dos, que Daphnée avait décidé de sortir de son mutisme pour me projeter dans l’eau, sacrifiant elle-même ses vêtements encore secs. Je m’écroulais dans la fontaine sans arriver à me rattraper, emportant la brune avec moi. Je me relevais rapidement en éclatant de rire, projetant une gerbe d’eau sur Mélodie qui riait à gorge déployée. S’ensuivit ensuite une bataille durant laquelle les deux jeunes femmes essayaient de me faire à nouveau tomber. Ivar était miraculeusement épargné, surement grâce à son statut de gardien des téléphones portables. Notre affrontement avait attiré une foule de curieux au niveau de la fontaine, qui regardait la championne s’adonner à une lutte sans merci avec deux inconnus. Et le combat était ridicule, l’eau ayant rendu parfaitement lisse le fond de ladite fontaine, nous passions plus de temps les quatre fers en l’air que debout, ignorant totalement que nous étions au centre de l’attention.

« Sortez immédiatement de là ! » Dit une voix claquante, nous interrompant dans notre jeu.

La situation avait de quoi amuser. J’étais à moitié allongé dans la fontaine, la championne à califourchon sur moi et Daphnée dans mon dos, alors que les deux essayaient de m’empêcher de me débarrasser de Mélodie pour la rouler à nouveau dans l’eau. Nos regards bifurquèrent alors vers l’homme qui venait de nous interpeller, et nous nous relevâmes précipitamment, légèrement penauds en apparence. Mais, si nous avions les yeux baissés, c’était davantage pour ne pas laisser voir au vigile notre hilarité au risque de l’énerver davantage. Nous exécutions alors ses consignes, avançant prudemment vers le bord de la fontaine sous l’œil attentif du vigile. Mélodie s’approcha alors de moi, me murmurant.

« T’as de la chance, j’étais en train de te mettre une raclée. » Fit-elle, un sourire en coin.

« Ah oui ? » Dis-je, sur un ton malicieux.

« Ou…-Aaah ! » Elle n’eut pas le temps de continuer sa provocation, que, d’un seul geste, je l’avais suffisamment déséquilibrée pour qu’elle tombe à nouveau. Cependant, par vengeance, elle crocheta ma jambe d’appui, me permettant d’à nouveau m’effondrer dans la fontaine. Nous nous relevions, hilares, mais il en était trop pour le vigile.

« Ça suffit ! Championne ou pas, vous sortez du bar pour ce soir ! » Lança-t-il.

« Mais… » Commença Mélodie, qui n’eut le temps de rien dire par la suite. Malgré nos protestations et nos excuses factices, nous fumes reconduits à la sortie alors que Daphnée était toujours avec Ivar. Elle n’avait pas réitéré, et le vigile semblait l’avoir oubliée. Toujours était-il que nous étions maintenant dans la rue, en pleine nuit, trempés des pieds à la tête. Même si les températures devenaient estivales, la légère brise avait de quoi faire grelotter la jeune femme de froid. Elle me glissa alors.

« Et, on fait quoi maintenant ? » Me dit-elle.

« Bah… J’en sais rien, je vais apeller Ivar, pour voir s’il veut nous rejoindre. » Lui dis-je, avant de me rendre compte que mon portable également était resté avec celui de la championne.




© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1313
Ven 27 Avr - 14:40
Ivar Northway

Alexandre Diame & Ivar Northway
La fin du voyage


Les jeunes gens se battaient dans la fontaine, sous le regard amusé du Gardien des téléphones. Les ayant subtilisé à l'insu de tous, le jeune homme profitait donc de son immunité diplomatique. Bien qu'il ne craignait en rien l'eau, il n'aimait pas être trempé pour rien. Bientôt les badauds s'attroupèrent pour observer la scène sans que le jeune homme ne comprenne pourquoi, avec l'alcool et la tournure que prenait la soirée, Ivar avait complètement oublié qu'il était en compagnie de la Championne de la ville et de la gagnante du tournoi du jour. Bientôt, les fêtards furent écartés par le vigile qui demandait aux trois amis de sortir de la fontaine. Ils s’exécutèrent mais c'était sans compter sur un Alex malicieux, bien décidé à ce que Mélodie boive la tasse. Un comble pour la Championne de type électrique.

"Ça suffit ! Championne ou pas, vous sortez du bar pour ce soir !"

Les jeunes gens furent donc éconduits et évidemment, Ivar et Daphnée en réchappèrent. Alors que le jeune homme observaient ses amis se faire mettre à la porte, le sourire toujours au coin des lèvres, Daphnée se rapprocha de lui.

"On devrait les suivre, non ? Tu as toujours leurs téléphones."

"Oh merde ! C'est vrai !"

L'ornithologue partit donc à leur suite après avoir rendu son téléphone à Daphnée. Les fêtards étaient toujours aussi nombreux, aussi il ne put rattraper ses camarades, d'autant qu'il faisait attention à ce que la star de la journée ne le perde pas de vue. Après avoir bataillé, les jeunes gens sortir finalement du bâtiment et ne tardèrent pas à retomber sur Mélodie et Alexandre.

"Vous avez pas l'impression d'oublier quelque chose ? dit le jeune homme, interrompant leur discussion en leur tendant leurs téléphones. Ce serait dommage de les perdre."

"Merci Ivar, mais compte quand même sur moi pour me venger ! le railla Mélodie, le sourire aux lèvres. C'était fourbe."

"On fait quoi, maintenant ?"

Ivar leva ses yeux gris en direction du ciel étoilé. Mhyone avait cela de beau, que même en pleine ville, les étoiles brillaient de mille feu. Il avait la même impression, dans l'autre sens, quand il volait avec son équipe et qu'il regardait Nox Illum. Une idée germa dans sa tête.

"J'aurai bien une idée, mais il faut pas que vous ayez le vertige, dit l'ornithologue, mesurant encore le pour et le contre de ce qu'il allait proposer. Nous sommes quatre et j'ai quatre pokémons, après tout. Si une ballade aérienne vous tente, je pense que des cavaliers ne les dérangeront pas."

Il posa ensuite son regard gris sur les deux jeunes femmes. Ivar savait qu'Alexandre volait régulièrement sur le dos de son Libégon, mais il n'en savait rien pour les demoiselles.

"Ne vous inquiétez pas, ils ont l'habitude et on s'y fait vite, rajouta l'ornithologue comme pour les rassurer. Et puis, ce serait dommage de terminer une soirée pareille sur une note aussi désagréable."


©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3427
Ven 27 Avr - 23:45
Alexandre Diame
La fin du voyage.



Mélodie et moi attendîmes patiemment qu’Ivar et Daphnée nous rejoignent. Nous n’avions de toute façon pas vraiment le choix, mon ami étant le dernier garant et possesseur en date de nos cellulaires respectifs. J’espérais tout de même qu’il ne mettrait pas trop de temps, car, si la championne avait déjà commencé à frissonner, je commençais moi aussi à ressentir les affres du froid. J’allais, tout en me demandant intérieurement comment tourner ça pour que ça ne paraisse pas suspect, proposer à la championne de venir se mettre au chaud dans la chambre de l’auberge située à deux pas du bar, lorsque nos deux compères apparurent. Je récupérais mon portable et Mélodie le sien, tout en remerciant mon meilleur ami d’avoir veillé sur mes affaires. La championne, après une dernière raillerie et menace envers le blondinet, se tourna vers Daphnée qui posait la même question que Mélodie quelques instants auparavant.

Mais Ivar fut le plus prompt à réagir, les yeux perdus dans les nuages. Je pensais deviner ce qu’il avait en tête, et ces propos me le confirmèrent. L’idée d’une balade dans le ciel était loin d’être désagréable, mais pas avant que nous soyons changés. Dans les airs, le souffle du vent était plus froid encore, et je n’avais nulle envie de voir les deux jeunes femmes tomber malades. Je les devançais donc, répondant le premier.

« Et bah… ça peut être grave sympa ! Surtout que comme ça je pourrais rencontrer le dernier de tes compagnons et élaborer une stratégie cette nuit pour le vaincre demain. » Lui dis-je, taquin, lui lançant un clin d’œil, avant de reprendre. « En attendant, on ne peut pas y aller dans cet état. On va littéralement geler là-haut. Ce que je peux vous proposer, c’est de passer à la chambre de l’auberge où je séjourne et de prêter des Tee-shirt à Mélodie et Daphnée. Ça fait un peu solution de secours, mais j’ai rien d’autre. » Dis-je aux deux concernées.

« T’inquiète, ça me va ! » Lança Mélodie, enthousiaste. « En plus, l’arène c’est pas la porte d’à côté, et j’ai pas envie de faire tout un chemin juste pour me changer. »

« Ça me va aussi. » Fit Daphnée, souriante. « J’habite encore plus loin d’ici que Mélodie. »

Nous partîmes ainsi nous sécher et nous changer rapidement dans l’auberge que je louais lors de mes séjours à Nox Illium. Cette dernière ne payait pas de mine mais était parfaitement confortable une fois correctement installé. Je donnais alors aux deux jeunes femmes des Tee-shirt trop grands pour elles, mais qui feraient l’affaire. Dans tous les cas, j’imaginais mal Ivar leur faire faire un baptême de l’air trop intense, si toutefois c’était leur premier vol. Une fois que tout le monde fut prêt, et après quelques chamailleries dans la chambre, nous sortîmes alors de nouveau dehors. Cependant, Daphnée et Mélodie paraissait désormais bien moins confiantes.

« Dit Ivar… Ils sont forts, mais… T’es sûr que ça va pas gêner tes pokémons que se soient nous qui volions sur leur dos… ? » Tenta Daphnée, timide.

« L’idée me botte bien… Mais je te rappelle que je te connais pas suffisamment bien pour monter sur le dos de l’un de tes compagnons et te faire pleinement confiance non plus. » Fit Mélodie, plus réservée qu’à l’ordinaire. Il fallait dire qu’avec les récents évènements, la méfiance de la championne avait du drastiquement augmenter. Après quelques secondes, je tentais de couper court aux débats.

« Et bien… Sinon on peut voler en tandem, pour la première fois. Je veux dire, ce ne sont pas mes pokémons mais j’ai un peu l’habitude de voler, ça devrait le faire ! » Dis-je, avant de me tourner vers Ivar. « De toute façon, preum’s sur Scale ! »



© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivar Northway
Région d'origine : Johto
Expérience : 1313
Sam 28 Avr - 1:20
Ivar Northway

Alexandre Diame & Ivar Northway
La fin du voyage


Ivar avait complètement oublié que ses camarades étaient trempé de la tête aux pieds, absorbé par la logistique que lui demandait l'organisation du vol. A peine avait-il énoncé la proposition qu'il s'était mit à réfléchir à quelle monture proposer pour quel cavalier. Les deux plus retors étaient Hrafn et Feather. Pour le premier, il était hors de question que quelqu'un d'autre qu'Ivar grimpe sur son dos, même si c'était le plus ancien des pokémons de l'ornithologue, c'était aussi le plus farouche avec les étrangers. Quand à Feather, il pouvait se montrer caractériel et partir dans de brusques envolées, seulement pour montrer ce dont il était capable. Cependant, Ivar était convaincu qu'en expliquant bien à son pokémon, celui-ci se montrerait conciliant, le jeune homme n'aurait qu'à prendre les devant et mener le rythme, comme il le faisait habituellement.

Les fêtards rentrèrent donc à l'auberge ou Alexandre séjournait pour que les filles puissent se changer, Ivar lui, les attendit dehors, faisant maintenant une carte mentale des endroits ou il pourrait les emmener. Son choix concernant les cavaliers était déjà fait. Les autres ne tardèrent pas à le rejoindre. Les filles avaient l'air bien moins confiante que plus tôt à l'idée de quitter le plancher des Ecremeuh.

"Dit Ivar… Ils sont forts, mais… T’es sûr que ça va pas gêner tes pokémons que se soient nous qui volions sur leur dos… ?"

"L’idée me botte bien… Mais je te rappelle que je te connais pas suffisamment bien pour monter sur le dos de l’un de tes compagnons et te faire pleinement confiance non plus."

Le jeune homme leur sourit, tandis qu'il portait la main aux pokéballs renfermant ses compagnons, pendant qu'Alexandre émettait l'idée du tandem avant de réserver une place sur le dos de Scale qui lui était d'office accordée. Le dresseur de type Sol volait régulièrement sur le dos de Shax et c'était exactement la même façon de se tenir, les deux dragons ayant la même morphologie.

"Ne t'en fais pas pour ça Daphnée, ils en sont tout à fait capables. Le seul qui refuserait est Hrafn et cela tombe bien, puisque c'est moi qui le monte. Alex, concernant le tandem, même Scale aurait bien du mal à vous porter tout les deux."

Puis ils ne seraient pas correctement installé, les écaille et la forte corpulence du Dracolosse rendant l'assise un peu plus complexe. Le jeune homme darda ensuite son regard gris sur Mélodie, son sourire s'élargissant, il était seulement heureux de leur faire découvrir ce qui faisait sa passion des pokémons volants.

"Je comprendrai Mélodie, auquel cas je te laisserai faire comme tu le sied. C'est à toi de me faire confiance ou non. Mais tu m'as vu combattre, tu sais que l'on ne connait réellement quelqu'un qu'à partir du moment ou on le confronte."

Pour la première fois depuis le début de la soirée, la demoiselle prit le temps de la réflexion, tombant dans le mutisme tandis qu'elle réfléchissait à toute allure. Ivar en profita pour faire sortir ses compagnons de leurs pokéballs, les uns après les autres. Hrafn était calme, fidèle à ses habitudes, dardant seulement son regard perçant sur les humains pour veiller à ce que seul Ivar l'approche. Feather sautillait sur place, aussi l'ornithologue vint le calmer en passant sa main entre les plumes pour le grattouiller sous la gorge, lui expliquant de quoi il en retournait. Scale croisa les bras, observant Alexandre une fois qu'il comprit que ce serait lui qui monterait sur son dos. Enfin Pel vint se poser non loin de Daphnée, qui était la seule personne qu'il connaissait dans tout ce petit monde, excepté son dresseur.

"Alors Mélodie, tu as fait ton choix ?"

"Oui, et j'accepte."

Ivar hocha de la tête et passa ensuite une bonne dizaine de minutes à montrer aux filles comment s'installer confortablement, ne se gênant pas pour replacer leurs bras ou leurs jambes. De toutes façons, Alexandre et lui veillerait au grain. Mélodie grimpa donc sur Feather qui semblait lutter pour rester calme, attendant les ordres de son dresseur. Quand à Daphnée, la plus petite des quatre cavalier, elle s'installa sur Pel. Enfin, l'ornithologue attendit que son ami s'installe à son tour sur le dos de Scale avant de prendre lui même place sur le dos de Hrafn. Le blondinet ne serra pas les sangles qui étaient censé le maintenir, pour montrer à Mélodie qu'aucune fourberie ne serait de mise. Maintenant qu'elle était sur le dos du Gueriaigle, son teint devint un peu plus pâle.

"Bien, si tout le monde est prêt, nous pouvons y aller. N'oubliez pas, on se tient avec les jambes, dit le jeune homme en se contorsionnant pour voir la petite équipée. Il fit un mouvement de mains rapide et les quatre pokémons déplièrent leurs puissantes ailes. Décollage."

Les ailes se mirent en mouvement et le souffle d'air fit se dresseur leurs cheveux sur leurs têtes en soulevant de la poussière. Ils prirent lentement de l'altitude, Ivar se postant face à ses élèves pour vérifier que tout allait bien. Bien qu'elles n'étaient pas à l'aise, les filles semblèrent se détendre un peu, regardant le sol s'éloigner. L'ornithologue guidait ses pokémons avec les deux mains, comme un chef d'orchestre.

"Tout va bien ? hurla-t-il pour être sûr qu'on l'entende, maintenant qu'une dizaine de mètres les séparaient de la terre ferme." 


©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3427
Dim 29 Avr - 10:38
Alexandre Diame
La fin du voyage.



Si les craintes de Mélodie étaient relativement justifiées, l’argumentaire d’Ivar se tenait également. Après tout, si Scale avait du mal à porter deux personnes, autant ne pas le forcer et risquer de lui faire mal. Et puis, Ivar et la championne n’étaient pas non plus de parfaits inconnus, comme le soulignait le jeune homme. Nous étions quatre, dans tous les cas, et Ivar et moi avions fait partie de la troupe qui s’était opposée à Anima, ce qui ne pouvait que la conforter dans son choix. Mon attention se reporta alors sur le Dragon qui me faisait maintenant face, les bras croisés, me dévisageant avec attention. J’avais déjà croisé Scale à de nombreuses reprise, mais, lors de notre seul affrontement, il n’était encore pas pleinement évolué, ce qui le changeait beaucoup.

Je m’approchais donc de lui, soutenant son regard inquisiteur. Les dragons étaient généralement caractériels, tout comme pouvait l’être Shax, et le Dracolosse paraissait hésiter. Une fois à son niveau, je tapotais son ventre écailleux, lui lançant alors.

« Salut mon gros, ça fait un bail ! » Lui dis-je, souriant, provoquant un petit cri de sa part. « Mais aujourd’hui, on combat pas, c’est dommage hein ? Je te propose un petit marché. » Je m’approchais alors de lui, Scale penchant sa tête vers moi pour m’écouter plus discrètement et attentivement.

« On va pas laisser ton collègue Harfn récupérer toute la gloire. On va montrer de quoi t’es capable à ton dresseur, ça roule ? » Lui dis-je, tendant mon poing devant lui. Après une seconde d’hésitation, le Dracolosse serra le sien et percuta le mien, visiblement enthousiaste à l’idée d’impressionner son propre dresseur.

« Par contre, on fait attention aux deux autres cavalières. Elles n’ont pas l’habitude. » Scale hocha la tête et, alors que Mélodie avait accepté la proposition d’Ivar, je grimpais agilement sur le dos de mon compagnon du jour. Il fallait dire que, si Ivar avait l’habitude de voler sur ses pokémons oiseaux, la mienne allait davantage vers les pokémons dragons. Je trouvais rapidement mes marques et pu ainsi éviter facilement de gêner les mouvements du Dracolosse. Ivar donna alors ses consignes, et notre petit groupe s’éleva progressivement dans les airs. Je tapotais le flanc du Dracolosse, qui semblait rapidement s’habituer à ma présence. Le pokémon était puissant, et, même si son niveau ne devait pas encore rivaliser avec celui de Shax, sa force et sa musculature étaient nettement plus développées que celles du Libégon, qui, en revanche, avait pour lui son agilité et sa vitesse.

Les filles semblaient prendre l’habitude, bien qu’elles ne fussent pas encore pleinement confiantes. J’en profitais pour dévisager le nouveau pokémon d’Ivar, beaucoup plus calme que ses confrères en apparence. Je connaissais bien les békipans qui étaient originaires de ma région, et, bien qu’il fut du type eau, Ivar ne pouvais pas savoir pourquoi sa présence ne me dérangeait finalement pas tant que ça. Je ne pus m’empêcher de sourire qu’il l’apprendrait sans doute, une nouvelle fois, à ses dépends lors de notre prochain affrontement. Les deux filles répondirent alors que tout allait bien à Ivar, et nous prîmes alors plus d’altitude. Une fois dans les airs, et, ainsi, dans le domaine de mon ami, je sortais mon pokédex, me renseignant alors plus précisément sur Scale, et, au final, changeant mon avis pour l’instant. Si une bataille aérienne éclatait, même amicale, Mélodie et Daphnée perdraient leur aisance, et il valait mieux oublier cette option. Guidant souplement Scale, je le dirigeais aux côtés d’Ivar.

« Et bah, si je n’avais pas eu un dragon dans mon équipe, je t’aurais surement demandé de me prêter Scale pour un temps. » Le taquinais-je. « Tu voles souvent sur son dos ? Il a l’air habitué ! »

Une voix retentit alors derrière nous, alors que les jeunes femmes revenaient tant bien que mal à notre hauteur, alors que la distance qui nous séparait du sol augmentait progressivement.

« Attendez-nous ! » Cria Mélodie. « C’est pas juste, vous avez l’habitude ! »



© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Nox Illum-
Sauter vers: