:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 6 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Nirondelle ne fait pas le Printemps - Ft. Nina Collin [Capture]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mar 24 Avr 2018 - 21:15
Max Lochlainn

Nina Collin & Ivar Northway
Un Nirondelle ne fait pas le Printemps


Ivar posait le pied au sol, venant flatter l'encolure de Hrafn de la main. Tout était calme dans la clairière, si des pokémons oiseaux avaient été présents, ils avaient du fuir en voyant la grande ombre du Roucarnage planer au-dessus de leur nids. Les arbres aux troncs épais dominaient la clairière, l'entourant comme une barrière protectrice. L'orme aux racines épaisses au centre était bien plus impressionnant que ses congénères des alentours et c'est ce qui avait intrigué le jeune homme, puisque ses branchages dépassaient largement ceux des autres. Alors qu'il s'en approchait, l'ornithologue se rendit compte que l'épais tronc de l'arbre était balafré en divers endroit. Posant la main sur le pauvre feuillu, Ivar examina les griffures dont la sève coulait encore. Surement les traces d'un Ursaring cherchant à atteindre une proie dans les branchages ou celles d'un rapace qui avait une bonne raison de s'énerver sur l'arbre.

La Route 6 regorgeait de pokémon oiseaux et certaines volées se battaient dans des guerres de territoires sanglantes. L'ornithologue avait lui même pu observer ses affrontements et en avait même profité pour rajouter un membre à son équipe : Feather. Depuis, le Furaiglon était devenu un féroce Gueriaigle. Les doigts du jeune homme frôlèrent les balafres de l'Orme, tandis qu'il les parcourait du regard, penchant plutôt pour la seconde solution. Peut-être un Rapasdepic ou bien un Etouraptor, ces rapaces n'étaient pas connus pour leurs gentillesse. Mais pourquoi s'attaquer à la base du tronc ?

C'était pour cela que le jeune homme s'était rendu sur la Route 6, cherchant à observer les divers groupes d'oiseaux que l'on pouvait trouver dans les environs. Pour le moment, il avait croisé des Yanma, un Roucool, des Hoothoot et des Furaiglon, mais il était persuadé que d'autres volatiles pouvaient se cacher dans les environs. Il ne comptait pas ajouter un nouveau membre à son équipe, seulement regarder, bien qu'il n’exclut pas cette possibilité. Hrafn pour sa part, était resté en bordure de la clairière, son regard vif fouillant les environs à la recherche d'une quelconque menace. Ivar lui jeta un regard rassurant avant de lever ses yeux gris vers les branchages du grand arbre. Il ne lui fallut que quelques minutes pour repérer le nid, vide dorénavant. De petite taille, il s'agissait certainement du nid de petits oiseaux.

Le jeune homme soupira avant de reporter son attention sur Hrafn.

"On dirait qu'ils nous on vu arriver. Peut-être qu'on a fait se déporter la bagarre ? Ou le prédateur ?"

Le Rapace plongea son regard perçant dans les yeux gris de son dresseur avant de tourner vivement la tête d'un côté de la clairière. Son attention avait été attiré par quelque chose que le jeune homme n'attendait pas encore. Cela ne l'étonna guère, les Roucarnage étaient connus pour leurs sens développés. Sur le qui-vive, le jeune homme fit un pas en avant, prêt à bondir en cas d'attaque. 


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Mar 24 Avr 2018 - 22:56
Nina Collin
Nina avait été réveillée le matin par la sonnerie tonitruante de son téléphone. Elle qui dormait profondément sur un tapi d’herbe, assez loin de la route, à l’abri des regards, avait bondi sur ses pieds, éjectant la couverture qui la recouvrait. Elle décrocha, pleinement réveillée. Sa période de passage de sommeil à éveillée était extrêmement courte. Aussi courte que son sommeil était profond. La jeune fille avait beau avoir un sommeil quasi imperturbable, d’une résistance à toute épreuve, lorsqu’elle s’éveillait, son énergie remontait immédiatement en flèche pour atteindre le summum de son potentiel, un summum qu’elle ne perdra pas.

Son Kaïminus, Toti qui dormait sur son torse se retrouva éjectait un peu plus loin. Contrairement à sa dresseuse, il lui fallait un peu plus de temps pour se réveiller, généralement il se rendormait profondément et c’était Nina qui le portait pour partir à l’aventure.

Ce matin-là, la forêt fut ébranlée par la sonnerie métal d’un appel entrant. Lorsque la rouquine décrocha, un terrible Yazaaaaa, retentit, un cri auquel Nina répondit. Il s’agissait de Blanche, une amie de Nina. Les deux jeunes femmes s’étaient rencontrées à Doublonville, à l’université. Spécialiste du type Normal, Blanche était la seule personne à réussir à suivre Nina dans ses bêtises et ses actions téméraires. La dresseuse aux cheveux roses était aussi une grande sportive, mais n’avait jamais réussi à battre la rouquine. Dans l’espoir de la battre un jour, elle avait défié Nina dans un combat Pokémon, mais Nina ne l’avait jamais relevé, prétextant que Toti ne se battant pas. Alors la rouquine avait promis de former une équipe de type Normal, pour rivaliser avec la nouvelle championne mauvaise perdante de Doublonville.

L’appel avait pour but de rappeler à Nina qu’il ne lui restait plus beaucoup de temps pour réaliser son pari. Une fois la bruyante discussion terminée, Nina réveilla Toti et décida qu’il devenait urgent de se former une équipe et de l’entrainer pour botter les fesses de Blanches. Elle se mit alors en chasse de Pokémons. Il ne fut pas difficile pour elle de les débusquer, par contre pour les empêcher de s’enfuir et surtout pour les attraper, c’était une autre histoire.

Nina n’y connaissait rien en capture de Pokémon. Elle ne s’y était jamais intéressée et n’en avait jamais senti l’utilité. Elle avait Toti, et c’était plus que suffisant pour faire ses bêtises et vivre des aventures incroyables. Certes, Toti ne se battait pas, mais c’était parce que la rouquine le refusait systématiquement, telle une mère beaucoup trop protectrice.

Elle vit un Nidoran, lui courut après. Mais ce n’était pas très efficace. Le petit Pokémon passait aisément sous les branchages et traversait les buissons facilement alors que Nina se griffait les jambes, les bras et était ralentie par ce qui lui semblait être la forêt entière.

Elle surgit dans une clairière et s’écrasa au sol, glissant légèrement, la tête contre le sol. Elle redressa la tête pour voir le Nidoran disparaitre dans les buissons. Reviens ! S’il te plaît, je veux juste être ton ami ! J’ai besoin de toi ! Reviens ! Malgré ses appels, le petit Pokémon ne revint pas. Par contre, un autre Petit Pokémon bondit sur le dos de Nina puis se posa sur sa tête. Toti, pourquoi les Pokémons ne veulent pas être nos amis ? On n’a pas ce genre de problèmes avec les humains.

La jeune fille roula sur le dos et remarqua un jeune près d’un arbre. Salut ! Comment vas-tu ? Je m’appelle Nina Collin, comme les collines pas sans le e. Dis-moi par hasard, tu ne saurais pas comment captuwouah !!!! Mais c’est un Roucarnage que tu as là ! Il est trop beau. On peut vraiment voler dessus, j’adore voler, c’est trop cool comme sensation. J’ai déjà fait du saut en parachute une fois. La seconde fois, ça ne s’est pas bien passé, j’étais trop excitée et j’ai sauté avec un sac incomplet. C’était juste énorme, il a fallu qu’on me rattrape sinon c’était la crêpe de Nina pour le dessert. Je te présente Toti, mon ami de toujours. Avec lui on a fait les quatre cents coups. Je ne te raconte pas tout ce qu’on a fait avant d’en arriver là. Tout en parlant, Nina se redressa et s’était approchée du jeune homme, Toti accroché à son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mer 25 Avr 2018 - 14:08
Max Lochlainn

Nina Collin & Ivar Northway
Un Nirondelle ne fait pas le Printemps


Bientôt, un bruit se fit entendre dans la direction dans laquelle regardait Hrafn. Celui-ci ne paraissait pas inquiet alors le jeune homme se détendit, venant croiser ses bras en attendant. Bientôt, un petit Nidoran surgit de la forêt, courant à toute allure pour finir par disparaître un peu plus loin. Une jeune femme finit par sortir elle aussi de la forêt, trébuchant pour s'écraser sur le sol. Un sourire jaillit tandis qu'Ivar reportait son attention sur Hrafn, qui observait la petite scène d'un calme olympien. Un autre petit pokémon bondit sur le dos de la demoiselle, que le jeune homme reconnut de suite puisqu'il s'agissait du "starter" de sa région natale. Alors qu'il s'approchait de la jeune femme, elle se mit à parler à un débit que le jeune homme n'avait encore jamais entendu.

"Salut ! Comment vas-tu ? Je m’appelle Nina Collin, comme les collines pas sans le e. Dis-moi par hasard, tu ne saurais pas comment captuwouah !!!! Mais c’est un Roucarnage que tu as là ! Il est trop beau. On peut vraiment voler dessus, j’adore voler, c’est trop cool comme sensation. J’ai déjà fait du saut en parachute une fois. La seconde fois, ça ne s’est pas bien passé, j’étais trop excitée et j’ai sauté avec un sac incomplet. C’était juste énorme, il a fallu qu’on me rattrape sinon c’était la crêpe de Nina pour le dessert. Je te présente Toti, mon ami de toujours. Avec lui on a fait les quatre cents coups. Je ne te raconte pas tout ce qu’on a fait avant d’en arriver là."

D'un mouvement lent, le garçon posa son index sur sa bouche, intimant à la demoiselle de faire moins de bruit.

"Du calme, du calme. Tu vas faire fuir les oiseaux", dit-il gentiment en se tournant complètement vers la nouvelle venue qui s'approchait de lui. Rousse aux cheveux ébouriffés, la demoiselle était quelques centimètres plus grande que l'ornithologue. On aurait dit une pile électrique.

"Je m'appelle Ivar, et oui, c'est mon Roucarnage. Et comme tu peux en juger à la selle qui traîne encore sur son dos, je vole très régulièrement avec lui et mes autres compagnons. Et pour répondre à ta première question, oui je sais comment capturer un pokémon. Tu as besoin d'aide ?"

Une débutante donc, on dirait bien que sa séance d'observation allait tourner à l'apprentissage. Hrafn déplia ses grandes ailes et vint se poster auprès de son dresseur qui posa naturellement sa main sur les longue plumes ornant son crâne, venant observer la demoiselle et son Kaiminus.

"Ah et je te présente Hrafn. Hrafn, voici Nina, on va l'aider à capturer un pokémon. Je vois que tu as déjà un Kaiminus, tu viens de Johto, n'est-ce pas ?


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Mer 25 Avr 2018 - 15:02
Nina Collin
En voyant l’inconnu posant son doigt sur la bouche, Nina retint un nouvel éclat de rire. C’était une réaction calme et adorable que celle-là. La rouquine aimerait bien se faire rembarrer de cette manière plus souvent. Pas d’agressivité et surtout une raison plus que logique. Pas de bruit, au risque de déranger les Pokémons. Et c’était bien la dernière chose qu’elle voulait puisqu’elle souhaitait en capturer un pour commencer sa carrière de dresseuse et de botteuse professionnelle de fesse. Surtout qu’il y avait une gamine qui n’attendait que ça à Johto.

Nina se dandina se place, passa d’un pied sur l’autre en sautillant, bouillonnant littéralement d’énergie. Elle voulait faire un tour sur le Roucarnage, elle voulait avoir un Roucarnage, ce serait plus simple. Elle explosa quand l’autre lui proposa son aide. Oui ! J’accepte ton aide volontiers. Je ne sais pas comment faire. On m’a offert Toti, quand j’étais toute petite, pas eu besoin de le capturer d’une Pokéball. Malgré mon doctorat, je ne sais pas du tout comment on fait pour ça. Ce serait vraiment génial de ta part. Parce que je ne fais pas ça pour le plaisir, bien qu’un nouveau compagnon ne serait pas de refus, mais parce que je dois relever un défi. Justement, avec une championne de Johto, car vois-tu je viens d’Ebenelle. Tu connais Johto, bah je viens d’un trou paumé dans les montagnes. Pour justifier son existence, le village s’est déclaré village de maître dragon. Ma mère en une mais moi, j’ai trop d’énergie pour ça. Je voyage donc avant de me poser et travailler dans un laboratoire. Et du coup, c’est à l’université que j’ai rencontré Blanche, la fille qui m’a défiée. Je l’ai toujours battu dans les compétitions sportives et comme c’est une super mauvaise perdante et que je ne me suis jamais entrainée pour être dresseuse elle pense tenir sa victoire. Mais ne te trompe pas, on est super pote toutes les deux, c’est juste que c’est une petite rivalité, tu sais ce que c’est, c’est bon pour le teint. Mais du coup par quoi on commence pour capturer les Pokémons ? On leur bondit dessus, on leur court après ? On chante pour les séduire ? Je te préviens tout de suite, j’ai déjà essayé et ça ne marche pas. Oh, je suis toute excitée. Alors, alors, alors, par quoi on commence !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mer 25 Avr 2018 - 16:06
Max Lochlainn

Nina Collin & Ivar Northway
Un Nirondelle ne fait pas le Printemps


Le débit de parole de sa nouvelle camarade était astronomique et l'ornithologue s'efforçait de retenir toutes les informations dont elle l'abreuvait. Elle était donc bel et bien de Johto et semblait entretenir une grande rivalité avec la Championne de Doublonville, Blanche. Lui-même connaissait la Championne, venant de la ville ou elle exerçait sa profession. Bien qu'il ne lui avait jamais parlé, leurs milieux sociaux était à l'époque très différent, le jeune homme était souvent aller regarder les matchs d'arène qu'elle livrait.

Nina venait d'Ebenelle, un petit village perdu dans les montagnes en effet. Ivar trouva que sa raillerie sur les Maître Dragon était un peu déplacée mais il n'en dit rien, attendant qu'elle finisse pour prendre la parole. Sa description de ses méthodes pour attraper des pokémons lui arrachèrent un sourire.

"Non, non. Il vaut mieux avancer doucement et observer son environnement. Souvent les pokémons viennent naturellement à nous, après ils ne se laissent pas tous capturer. Cependant, ceux d'ici sont particuliers, des volées de pokémons oiseaux se battent pour leurs territoires, on risque fort de tomber au milieux d'une rixe. Faudra faire attention."

D'un mouvement rapide, le dresseur dégaina la pokéball de son Roucarnage, le rayon rouge faisant disparaître le Rapace. Il se mit ensuite en route, faisant signe à Nina de le suivre avant de s'enfoncer dans la forêt, suivant un petit sentier.

"Sinon, je viens aussi de Johto, de Doublonville. J'ai donc eu l'occasion de croiser Blanche. Elle a un caractère disons...aussi spontané que le tiens, dit-il en parlant à voix basse, tout ses sens à l’affût. Si tu veux t'entraîner pour la vaincre, je te conseille de te lancer dans la ligue pokémon de Mhyone. Quoi de mieux pour battre une Championne que d'en combattre d'autre ? Sinon, tu as une idée du pokémon que tu cherches ?"

Sa voix se tût, tandis qu'il entendait un bruit, levant instinctivement ses yeux vers les frondaisons. Fausse alerte, seulement le vent. Il se remit donc en marche.

MJ:
 
 


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Jeu 26 Avr 2018 - 17:33
Administrateur

Des pokémons apparaissent !

   


Vous entendez soudain des piaillements aigus au-dessus de vos têtes et vous apercevez un nid rempli d'Etourmis. Ils ont l'air d'avoir peur d'un Cornèbre qui s'approche d'eux le long d'une branche. Il est rare de croiser un Cornèbre en plein jour, aurait-il été attiré par quelque chose dans le nid ?




Qu'allez vous faire ?
PS : Etourmi pour Nina et Cornèbre pour Ivar.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Mar 1 Mai 2018 - 10:14
Nina Collin
Avancer doucement. Voilà de quoi laisser perplexe la jeune fille énergique. Si elle aimait faire des blagues et surprendre ses amis, l’attaque furtive et prédatrice n’avait jamais été son fort. Rien de surprenant quand on voyait la pile électrique qu’elle était. Rester immobile, même pour une bonne blague était quasi mission impossible pour elle, et généralement elle fonçait dans le tas en hurlant, transformant la surprise prévue au départ, à de la panique liée à de l’incompréhension. Ses amis ne s’habituaient jamais à la capacité vocale de Nina.

Ouai, ça je sais qu’ils sont violents. Je me suis fait attaquer plusieurs fois sur la route. Heureusement j’ai rencontré une fille, Akane, qui a utilisé Mitochondrie pour nous téléporter, plusieurs fois. Mitochondrie, c’est son Alakazam. Il est trop puissant, je l’adore. Mais ouai, les Pokémons Vol se battaient sans raison apparentes mais en fait, il y avait des machines cheloues qui leur retournaient le cerveau, t’imagine ! Je me demande qui a bien manigancé un plan aussi machiavélique. Ce doit être un type génial. Oh oui… c’est vrai, le calme et le silence.

Nina avait commencé à suivre Ivar en sautillant avant de se rappeler que la chasse aux Pokémons devait se faire dans le calme. Elle se tut donc mais sans s’arrêter de sautiller à côté du jeune homme. Elle avait envie de chantonner mais se retint. C’était dur de rester concentrer et calme en même temps. Et même séparément. Son attention fut de nouveau mise à rude épreuve lorsqu’il Yvar lui annonça venir aussi de Johto.

Doublonville ! C’est là que j’ai fait mes études ! Et où j’ai rencontré Blanche. Quelle tête de lard celle-là. C’est ma super pote. Je peux t’assurer qu’on en a fait des bêtises. Wouah, je suis même surprise qu’elle était accepté comme championne. Parce qu’à l’époque et encore aujourd’hui, elle est vraiment intenable. Heureusement qu’il y avait le Pokathlon sinon on aurait rasé la ville. Et puis qu’on était pas dans les mêmes cours, sinon je n’aurai jamais fini mes études et surtout, on aura été tué par les autres. Ou ils auraient essayé. Est-ce que tu as déjà essayer de chevaucher un Tauros sauvage ? C’est vraiment une expérience à tenter une fois dans sa vie. Même plusieurs fois. Et… Oh regarde là-bas dans l’arbre !

Une Pokéball était déjà apparue dans la main de Nina et elle s’apprêtait à la lancer. Le seul problème était que son éclat de voix avait fait peur au Cornèbre, qui avait pris son envol et que les Etourmis se tassaient dans leur nid, complètement apeurés. La rouquine stoppa net son geste et jeta un regard à Ivar. Elle lui fit un grand sourire, de ceux qu’on a quand on sait qu’on a fait une boulette et qu’on ne s’est pas quoi faire d’autre. J’avais oublié. Discrétion et calme. Je vais y arriver. Je crois. Peut-être. Oh, je veux à Roucarnage comme Pokémon. C’est trop classe et plein de plume. Toti est adorable et classe mais il n’a pas de plume. Et… Oui, d’accord du calme.

Nina rangea sa Pokéball et se croisa les mains dans le dos, essayant de marcher normalement mais ne pouvant s’empêcher de faire un petit sautillement avant chaque pas, regardant dans les arbres et chantonnant la bouche fermée. C’était plus for qu’elle.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mar 1 Mai 2018 - 12:07
Max Lochlainn

Nina Collin & Ivar Northway
Un Nirondelle ne fait pas le Printemps


Le jeune homme n'en revenait pas du débit de parole de sa nouvelle camarade. Elle ne s'arrêtait tout simplement jamais, parlant bien souvent trop fort pour leur activité actuelle. La jeune fille lui racontait les différentes attaques qu'elle avait eut à subir sur la route, apparemment quelque chose avait rendu les oiseaux fous, des étranges machines : la team Anima ? Il haussa les épaules.
La demoiselle connaissait Akane et bien qu'Ivar ait eu le doute sur le coup, il sut qu'il s'agissait de la rouquine de Médéa quand Nina lui parla de Mitochondrie, son Alakazam. L'ornithologue ne put s'empêcher de se demander comment elle allait et si elle avait progressé. Il prendrait bientôt des nouvelles, après tout, il lui faudrait prendre sa revanche. Finalement, le monologue incessant continua sur Doublonville et sur les diverses expériences de la jeune femme avec Blanche. Nina semblait pleine d'entrain depuis toute petite au grand désarroi d'Ivar qui ne savait pas vraiment comment arrêter la machine. Ils n'attraperaient aucun pokémon à ce rythme là.

Les piaillements ne trompèrent pas Ivar, qui leva de suite les yeux vers les branches pour repérer le nid. Des petits Etourmi étaient en train de se faire malmener par un Cornèbre. Le jeune homme sourit et alors qu'il commençait à s'approcher pour pouvoir lancer sa pokéball sur l'oiseau noir, Nina se jeta en avant en criant pour jeter sa propre pokéball. L'ornithologue fit un pas en avant, armant son tir : il ne voulait pas rater une occasion pareille, mais trop tard, le pokémon s'était déjà envolé et il portait un regard courroucé sur Nina.

"Les Cornèbre sont difficiles a apercevoir de jour. Tu viens de faire s'envoler un pokémon rare, dit-il simplement, se retenant d'exploser. Il faut vraiment que tu ne leur sautent pas dessus à la première occasion en criant si tu veux un compagnon à plume. Surtout un Roucarnage."

Il soupira ensuite, déçu d'avoir laissé passer cette chance d'attraper un Cornèbre. Artémis elle-même en possédait un et c'était un type Vol qui aurait été très intéressant pour les stratégies d'Ivar. Mais au moins, il savait qu'il pourrait en croiser d'autres sur la Route 6 et reviendrait surement bientôt.

"Allez, on se remet en route. Dans le calme."

MJ:
 
 


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Mar 1 Mai 2018 - 12:25
Administrateur

Des pokémons apparaissent !

   


Alors que vous vous remettez en route, vous croisez un Yanma qui vous tourne autour, intrigué. En le suivant du regard, vos yeux se posent sur un Furaiglon tranquillement installé sur une branche. Il ne semble pas vous avoir vu.



Qu'allez vous faire ?

PS : Furaiglon pour Nina et Yanma pour Ivar.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Dim 20 Mai 2018 - 16:50
Nina Collin
Nina sentit qu’elle avait un peu exagéré dans sa réaction et elle en fut presque désolée, presque. Elle regarda son compagnon et professeur de capture avec un regard touchant. Désole. Ce n’était pas vraiment volontaire. Je vais essayer d’être plus calme pour éviter ce genre d’inconvénient. Tu sembles déçu, tu voulais le capturer ? Zut, si j’avais su, je lui aurais bondi dessus plus vite pour le tenir le temps pour toi de le capturer. Ah non, ce n’est pas la bonne méthode tu m’as dit. Bon, du silence, du calme et de la retenue. Rien que ça.

La rouquine inspira profondément en fermant les yeux puis expira lentement, comme si elle recherchait de la sérénité. Toti l’imita avec une certaine exagération. Cela allait être difficile pour Nina de ne pas s’extasier en voyant un Pokémon sauvage. Elle se mit en route calmement au côté d’Ivar. Elle regardait autour d’elle avec les yeux pétillants de curiosité.

Un Yanma vint tourner autour du petit groupe, faisant glousser Nina sous le vrombissement des ailes du Pokémon. Elle le suivit du regard et ses yeux se posèrent sur un Pokémon, sur une branche qui lui rendit son regard. La rouquine saisit le bras d’Ivar en pointant le Furaiglon du doigt. Elle chuchota toute à son excitation : Regarde ! Regarde ! Là. Il est trop mignon avec sa petite plume sur la tête. Il a l’air tout bête comme ça. C’est la première fois que je vois un tel Pokémon. C’est quoi. Je le veux ! Comment on le capture ! Il sera trop mignon avec… Un puissant jet d’eau vint frapper le Furaiglon.

Toti regarda sa maîtresse avec un regard jaloux pendant que le Pokémon Vol fuyait en râlant. Toujours en chuchotant, les yeux grands ouverts, la rouquine regarda son Pokémon. Mais pourquoi tu as fait ça ? Ne me dis pas que tu es jaloux ? Mais pourquoi ? Toutefois le Furaiglon n’arriva pas à s’envoler comme il fallait et s’écrasa au sol. Toti poussa un Tada en pointant le Pokémon vol puis une Pokéball.

Nina réagit au quart de tour et saisit la balle et la jeta sur le Pokémon déboussolait. Elle resta tendit en regardant la Pokéball s’agitait.

PS : Capture demandée s'il vous plaît.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Sam 26 Mai 2018 - 13:04
Max Lochlainn

Nina Collin & Ivar Northway
Un Nirondelle ne fait pas le Printemps


Le jeune dresseur commençait à être irrité par l'attitude de la demoiselle. Définitivement, elle n'arrivait jamais à s'arrêter de parler, enchaînant monologue sur monologue. Pour autant, elle semblait sincère dans ses efforts et cela était plus fort qu'elle. Aussi le garçon ne lui dit plus rien, la laissant évoluer à sa façon.

Le blondinet laissait son regard dériver sur les arbres, les sens bien moins aux aguets qu'avant. Il fourra les mains dans ses poches, ses pensées se vidant tandis qu'il se détendait. Nina semblait réussir à se calmer tandis que lui-même s'immobilisait, observant la silhouette bourdonnante qui s'approchait d'eux. Ivar n'eut aucun mal à identifier la bestiole, un Yanma, et celui-ci se mit à tourner autour d'eux, battant frénétiquement de la membrane transparente qui lui servait d'elle. Visiblement, ils étaient plutôt joueurs dans cette région ! Alors qu'il avançait son bras pour tenter de toucher le pokémon, Nina le lui saisit, ce qui le fit sursauter.

"Regarde ! Regarde ! Là. Il est trop mignon avec sa petite plume sur la tête. Il a l’air tout bête comme ça. C’est la première fois que je vois un tel Pokémon. C’est quoi. Je le veux ! Comment on le capture ! Il sera trop mignon avec…"

C'était un Furaiglon, Ivar lui même en possédait un, mais il n'eut pas le temps de répondre à la jeune fille qu'un jet d'eau fonçait déjà vers le pokémon, faisant fuir le Yanma au passage. D'un réflexe, il posa ses doigts sur la pokéball de Feather, prêt à la dégainer si cela chauffait, tournant sur lui-même à la recherche d'un éventuel Pokémon dangereux. Et pourtant, il ne s'agissait que du Kaïminus de la demoiselle qui venait de sniper le pauvre oisillon qui tombait de sa branche. Rapidement, une pokéball fusa et le blondinet la suivit des yeux avec un sourire. Il semblerait qu'elle sache comment attraper un pokémon, finalement.  


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Dim 10 Juin 2018 - 0:02
Administrateur

Lancer de pokéball !

   


La pokéball oscillait avec le petit Furaiglon à l'intérieur. Malheureusement, elle finit par s'ouvrir de nouveau pour en laisser sortir l'oisillon. Il n'avait pas l'air spécialement content d'être traité ainsi et décida de passer à l'attaque. C'est le bec en avant qu'il se précipitait vers Toti.

Qu'allez vous faire ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Collin
Région d'origine : Ebenelle, Johto
Dim 10 Juin 2018 - 15:13
Nina Collin
Nina fronça les sourcils lorsque la Pokéball se brisa et libéra le Furaiglon. Ce n’était pas cool. Elle n’aimait pas ce qu’elle était en train de faire, elle n’aimait pas ce qu’elle allait devoir faire pour y parvenir. Mais elle voulait vraiment devenir ami avec ce Furaiglon. C’était une action égoïste de sa part, mais elle verrait pour le relâcher si vraiment ça ne marchait pas entre eux. Mais pour l’heure, elle avait eu le coup de foudre pour ce Pokémon et il était hors de question de le laisser partir sans se battre.

Elle poussa un court soupir en fermant les yeux. Elle n’aimait vraiment pas ce qui allait se passer. Toti, utilise Morsure. Le Furaiglon chargeait déjà Toti de toute manière et ce dernier devait se défendre. Le Kaïminus reçut le coup de bec du Pokémon sauvage mais en profita pour le saisir dans ses puissantes mâchoires. Il secoua son infortuné adversaire avant de le lâcher contre un arbre.

Une nouvelle Pokéball vola vers le Furaiglon.

Toti sautillait de joie, heureux de pouvoir se battre. Je n’aime pas que Toti se batte. Pour plusieurs raisons. La première est que je le vois encore comme un bébé, malgré son âge, comme mon bébé. La deuxième est qu’un ami ne devrait pas se battre seul dans un combat qu’un autre à laisser. C’est la raison pour laquelle je ne fais pas de combat Pokémon, même si je vais devoir bientôt m’y mettre. Et la troisième, c’est le mélange des deux premières. Il n’y a pas de raison qu’il se batte sous prétexte que je l’ai décidé et je ne veux pas qu’il soit blessé sans raison suffisante autre que mon bon plaisir.

Nina avait parlé d’un ton sérieux en se tournant vers Ivar, comme pour se justifier. Pourtant, je sais qu’il aime ça, autant que moi. On s’est entrainer ensemble, il a déjà affronté d’autres Pokémons, mais… Je n’arrive pas à me faire à l’idée.

La rouquine reporta son attention sur la Pokéball qui s’agitait doucement.

HRP : Nouvelle capture please.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Mar 12 Juin 2018 - 11:11
Administrateur

Lancer de Pokéball !



Cette fois, le Furaiglon n'est pas en état de lutter, le choc contre l'arbre ayant été plutôt violent. La Pokeball se referme donc sur lui puis oscille doucement avant de finir par s'immobiliser. Félicitations, tu as attrapé un Furaiglon !

Tu dépenses 25 xp et 2 pokéballs.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Dim 17 Juin 2018 - 10:06
Max Lochlainn

Nina Collin & Ivar Northway
Un Nirondelle ne fait pas le Printemps


Ivar vint croiser les bras tandis que l'oisillon se libérait de sa pokéball. Les captures étaient rarement aussi simples. Visiblement énervé, le Furaiglon poussa un piaillement qu'il semblait vouloir terrifiant avant de foncer vers son adversaire, ce qui arracha un sourire au jeune homme. Il avait lui-même capturé un pokémon de cette espèce et connaissait bien leur combativité malgré leur petite taille. Le futur rapace ne se laisserait pas faire aussi facilement !

L'oiseau vint percuter le Kaiminus, qui, plutôt que de se laisser expulser, saisit le pokémon dans sa puissante mâchoire pour le secouer et l'expulser droit contre un arbre. Une nouvelle pokéball fila, venant percuter le Furaiglon pour tenter une nouvelle fois de le capturer. Toti sautillait de joie, content d'avoir réussi son coup.

"Je n’aime pas que Toti se batte. Pour plusieurs raisons. La première est que je le vois encore comme un bébé, malgré son âge, comme mon bébé. La deuxième est qu’un ami ne devrait pas se battre seul dans un combat qu’un autre à laisser. C’est la raison pour laquelle je ne fais pas de combat Pokémon, même si je vais devoir bientôt m’y mettre. Et la troisième, c’est le mélange des deux premières. Il n’y a pas de raison qu’il se batte sous prétexte que je l’ai décidé et je ne veux pas qu’il soit blessé sans raison suffisante autre que mon bon plaisir."

Le jeune homme arqua un sourcil sous le ton sérieux de la demoiselle, contrastant largement avec son attitude précédente. Il ne s'était pas attendu à un tel sérieux de sa part. Elle se tourna vers lui, continuant de parler.

"Pourtant, je sais qu’il aime ça, autant que moi. On s’est entraînés ensemble, il a déjà affronté d’autres Pokémons, mais… Je n’arrive pas à me faire à l’idée."

La pokéball gigote une fois. Puis une deuxième. Enfin, le bouton central de la sphère s'illumine d'une lueur rouge et le pokémon est capturé. Ivar lâche un sourire avant de poser son regard gris sur Nina.

"Tu sais, je comprends ton avis. Mais à mes yeux, il ne s'agit pas de laisser son compagnon se battre à sa place. Pourquoi crois-tu qu'un dresseur reste en arrière à donner ses ordres ? Ce n'est pas seulement pour commander, mais bien pour montrer la confiance qu'il à en son compagnon et l'aider à faire sortir tout son potentiel. Je pense que c'est en grande partie comme cela que la confiance se créée. Le combat se mène à plusieurs. Il est hors de question de laisser son pokémon faire seul."

Ivar soupira, s'approchant de la pokéball pour la saisir et la tendre à Nina. Il comprenait son avis, il y avait lui-même déjà pensé quand il avait rencontré Hrafn, alors qu'il n'était qu'un petit Roucool, le sauvant de malfrats qui le battait. Leur lien de confiance allait maintenant dans les deux sens et s'il avait eut à se sacrifier pour son Roucarnage, il le ferait sans hésiter.

"Mais tu as maintenant un nouveau compagnon et je te félicite, dit-il en déposant la pokéball entre les mains de Nina, souriant toujours. C'est un très bon pokémon Oiseau, tu as intérêt à en prendre grand soin."

Le jeune homme s'écarta ensuite de sa nouvelle camarade, avant de porter une main à l'une des pokéball à sa ceinture. L'instant d'après, le puissant Gueriaigle était libéré de sa prison rouge et blanche, ouvrant grand ses ailes pour saluer la jeune femme et Toti. Ivar posa une main sur l'encolure du rapace, venant poser sa tête contre la sienne.

"Je te présente Feather. Ton Furaiglon finira par ressembler à ça si tu l'entraîne suffisamment. Ce sont des pokémons féroces, de vrais champions des airs. Si tu as besoin de conseils pour son éducation, tu n'as qu'à demander.



©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 6-
Sauter vers: