:: Mhyone :: Viridia :: Forêt de Tilleul Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La tranquillité de la nature / Feat Alex Diame

avatar
Tohkami Itsuka
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Ven 17 Aoû 2018 - 9:53
Tohkami Itsuka
Voilà déjà presque deux semaines que j'étais revenue à Bord-au-Vent avec mes pokemons et je n'arrivais pas à reprendre le vie plutôt tranquille que j'avais il y a un an avant mon départ. La vie dans les arbres et dans la nature en général me manquait. J'avais donc envisagé d'aller me balader dans la forêt de Tilleul avec les seuls bruits de la faune et de la flore. Cependant, y aller seule ne m'enchantait guère. J'avais pris l'habitude chez mon père qu'il soit toujours avec moi à m'accompagner.

La nostalgie des aventures en duo commençait à me peser sur le moral. C'est alors que l'image d'Alex m'était venue en tête. Peut-être accepterait-il de venir avec moi vu qu'il aimait beaucoup se lancer des défis, se surpasser, partir à l'aventure et puis j'appréciais sa compagnie. Il arriverait sûrement à me remonter le moral. J'avais donc été cherché mon portable que j'avais abandonné sur mon lit afin de lui envoyer un sms pour savoir s'il accepterait de venir avec moi.

Trois heures plus tard, alors que je somnolais sur un bouquin, mon portable s'était mis à sonner. C'était Alex qui m'avait répondu. Il me disait qu'il était partant pour la forêt de Tilleul. Nous avions donc décidé d'y aller en fin d'après-midi et de se rejoindre là-bas.

J'avais passé une bonne partie de l'après-midi à préparer mon sac et surtout à vérifier qu'il ne manquait rien. Mais au moment de partir, j'avais eu la sensation d'oublier quelque chose. Cependant, comme je n'avais plus le temps d'y réfléchir, j'avais espéré ne pas en avoir besoin.

Une fois arrivée à destination, j'avais cherché Alex des yeux, mais il n'était apparemment pas rendu. J'étais donc montée dans un arbre et m'était posée sur une branche en attendant qu'il arrive. Mais je m'étais assoupie.


Je parle en #04B431


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Lun 20 Aoû 2018 - 18:46
Alexandre Diame
La tranquillité de la nature.




J’avais finalement repris l’entrainement de manière plus intensive, et retrouvé le plaisir et la liberté de ses moments passés uniquement en compagnie de mes partenaires. Il fallait dire que nous n’avions que peu eu le temps de prendre quelques moments pour nous ces dernières semaines, et que, de surcroit, nous ne pouvions pas réellement nous entrainer n’importe où. Nous devions nécessairement nous trouver dans un lieu éloigné où d’éventuels dégâts collatéraux ne seraient pas trop voyants. Et ces lieux étaient généralement plutôt rares et difficiles d’accès, ce qui m’empêchait de prévoir mes séjours au jour le jour.

Mais cette vie me convenait plutôt bien, malgré une envie qui grandissait chaque jour. Mhyone n’était pas ma région natale, mais bien la région dans laquelle je souhaitais continuer à vivre. Si je n’avais, au début, entrepris ce voyage que d’une manière initiatique, je ne me voyais désormais plus vivre ailleurs que dans la région insulaire. J’avais rencontré trop de gens, vécus trop d’aventures pour ne pas considérer Mhyone comme ma patrie légitime. Ainsi, je voulais m’installer un peu plus dans la région. Profiter des centres pokémons ne m’irait sans doute pas toute ma vie, et il était sans doute temps de commencer à me chercher un chez moi. Du moins, ce qui s’en rapprochait le plus. Il fallait certes pour ça un salaire et donc un emploi stable, ce qui n’était pas vraiment concordant avec le fait d’être un simple dresseur, mais, si je parvenais à atteindre mon but, ce serait sans doute bientôt chose faite.

Mais pour l’heure, j’avais encore un palier à franchir, et ne pouvait me permettre de m’y soustraire. Il fallait donc pour ça que je continue à m’entrainer, surtout qu’en réalité, je n’avais aucune idée de ce qui pouvait bien m’attendre par la suite. Mais ça ne m’inquiétait pas plus que ça. Après tout, j’avais tellement progressé depuis mon arrivée à Mhyone que je ne me souciais plus de ce qui pouvait, ou ne pas arriver. Mon équipe semblait l’avoir compris, elle qui, aussi, voulait viser plus loin. C’était sans doute ce qui constituait la majeure partie de l’explication de cette progression. Pas l’entrainement, pas le talent, juste l’harmonie et nos volontés convergentes.

La session d’entrainement fut sans doute bien plus intense que les autres, sans doute grâce au plaisir que nous avions pris à retrouver ces moments qui se faisaient de plus en plus rares. S’étaient ensuivie une session bien plus calme de repos entouré de l’ensemble de mon équipe. Appuyé sur le ventre de Shax, et entouré du reste de mon équipe, je m’autorisais une petite sieste au soleil, avant d’être réveillé par le son de mon téléphone portable. Après les quelques grognements de mon équipe endormie, je sortais le dit objet de ma poche, constatant que j’avais reçu un SMS de Tohkami. Légèrement surpris, j’en détaillais rapidement le contenu. Je n’avais pas vu la jeune femme depuis un bail, et elle m’offrait une occasion de rattraper ce retard, ce qui ne me laissa pas hésiter bien longtemps.

Curieux de savoir ce qu’elle avait en tête, je me préparais succinctement le jour dit, avant de prendre la direction de la forêt de Tilleul. La destination ne m’avait, elle, pas tant étonné. Je me souvenais que Tohkami était originaire de Cimetronelle, ville réputée pour ses maisons bâties en haut des arbres. C’était donc un environnement serein et naturel pour Tohkami. Pour moi, et même si j’avais d’ores et déjà visité la dite ville, la cime des arbres n’était pas mon élément naturel. Mais j’avais plaisir à retrouver mon amie, et n’était pas non plus effrayé par de simples grosses branches, ni même par la gravité.

Je parvins sans trop de difficulté à notre lieu de rencontre, mais je n’y trouvais pas la jeune femme. J’étais sans doute arrivé trop tôt. Je décidais alors de m’assoir au pied d’un arbre, m’adossant contre le tronc dans l’attente de Tohkami. Cependant, en levant les yeux, je remarquais rapidement une forme bien connue, assoupie dans les branchages. Décidément, elle se sentait bien plus à l’aise en hauteur. Je fis alors sortir Furfur, ma Kaorine, de sa pokéball. Elle n’eut qu’à lire mes pensées, sans un mot, et me téléporta sur des branches non loin de la jeune femme. Je croisais alors les bras sur une branche voisine, à la hauteur du visage de l’assoupie, tout sourire, avant de lancer avec douceur.

« Et bah, je savais que les arbres c’était ton truc, mais de là à t’endormir à cette hauteur… » Fis-je, avec un ton malicieux.



© ANARCISS pour épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tohkami Itsuka
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Dim 26 Aoû 2018 - 23:14
Tohkami Itsuka
A peine m’étais-je assoupie que je m’étais mise à rêver ou plutôt à me remémorer les moments que j’avais passés avec mon père en pleine nature. Nous grimpions dans les arbres comme de vrais singes, nous faisions des caches-caches dans les forêts (et oui, on a toujours une part enfantine en nous, quelque soit l’âge), nous dessinions ensembles, nous nous couchions côte à côte dans l’herbe fraiche le soir pour regarder le coucher du soleil et plein d’autres choses encore que j’avais rarement eu l’occasion de faire en sa compagnie.

Mais un bruit m’avait sorti de ma rêverie. Un bruit de petites branches qui craquent sous le poids de quelqu’un. J’avais donc pensé à Alex qui devait me rejoindre et j’avais ouvert les yeux, du moins essayé car un rayon de soleil m’arrivait pile dans les yeux et me gênait. Puis quelque chose avait caché ce rayon car j’avais senti la lumière décroître d’un seul coup derrière mes paupières.

J’en ai donc profité pour ouvrir intégralement mes yeux afin de voir qui était là. C’était Alex qui était rendu et qui se trouvait maintenant devant moi mais sur une autre branche d’arbre. J’étais gênée de mettre endormie alors que c’est moi qui lui avait proposé de sortir ici. En revanche, lui, ça le faisait rire de me retrouver endormie sur une branche d’arbre à une certaine hauteur.

“- Ayant habité à Cimetronelle pendant toute mon enfance, j’ai appris à me débrouiller dans la nature et surtout à dormir dans les arbres. Donc tu sais, on ne change pas les habitudes en claquant des doigts. Tu devrais essayer parfois, c’est vraiment décontractant.” en esquissant un léger sourire. “Sinon, bonjour. Comment vas-tu ?” lui avais-je dit en me relevant. “Prêt à te balader d’arbre en arbre aujourd’hui ?” Je lui avais posé cette question en me doutant de la réponse car Alex était de nature à tout accepter et à ne jamais baisser les bras. Mais bon, on ne peut pas toujours prévoir à l’avance les réactions des autres.

“- D’ailleurs, comment es-tu monté si haut … ?” J’avais regardé un contre-bas tout en parlant. Puis j’avais vu un des pokemons de mon compagnon d’aventure et avait laissé ma phrase en suspens. C’était son Kaorine. Étant de type psy, il avait dû s’en être servi pour se téléporter à côté de moi. Je m’étais donc retournée vers lui avec une mine désespérée. “Tu t’es réellement servi de ton pokemon pour me rejoindre sur cette branche ?”


Je parle en #04B431


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Mar 28 Aoû 2018 - 20:17
Alexandre Diame
La tranquillité de la nature.




Mon introduction avait eu son petit effet, et avait au moins permis de réveiller Tohkami qui semblait si profondément endormie. Elle me parla alors de son enfance à Cimetronelle et de son affection pour les hauteurs et les arbres, ce qui ne me surprenait pas vraiment. Après tout, j’étais moi-même bien plus à l’aise dans les landes arides et désertiques qui revêtaient pour moi un caractère bien plus poétique qu’une ville ou une simple route, alors il était logique qu’il en soit de même pour elle. Sa remarque m’arracha ensuite un léger sourire. J’avais déjà pu m’exercer à l’escalade à de nombreuses reprises, et n’avais pas vraiment peu des hauteurs, mais je préférais tout de même largement profiter de la terre ferme.

« Très peu pour moi. » Dis-je, amusé, pour la taquiner. « Chacun sa spécialité ! Moi, je préfère nettement le plancher des écremeuh, et profiter d’une plage de sable pour d’une lande aride pour me reposer. » Continuais-je. « Et sinon, je vais très bien, je te remercie ! Et toi alors, quoi de neuf depuis le temps ? Et c’est donc ça que tu as prévu pour aujourd’hui, une sorte… d’accrobranche c’est ça ? »

L’idée me tentait bien, je devais l’avouer. Cela faisait un bon moment que je n’avais pas eu l’occasion de profiter d’une activité sans réel rapport avec un quelconque pokémon. En d’autres termes, sortir un peu de mes entrainements et de mes divers combats pour faire quelque chose de différent. C’était parfait. Je fus alors sorti de mes pensées par la remarque de Tohkami. J’allais m’expliquer lorsque je compris qu’elle avait elle-même fait le lien entre la présence de la Kaorine et ma présence aussi aisée sur les hauteurs. Devant son air désespéré, je ne pus m’empêcher d’éclater de rire.

« Fais pas cette tête ! Chacun ses techniques ! Et puis c’était pour gagner du temps, tout simplement. » Dis-je avec un sourire. « Je te promets de ne pas faire appel à son aide pour le reste de la journée si ça te va. Et puis, c’est pas comme si on avait déjà commencé ! » Finis-je avec un clin d’œil.

Je regardais ensuite autour de nous, histoire de voir ce que la jeune femme voulait dire en parlant de se déplacer d’arbre en arbre. J’ignorais qu’il y avait une éventuelle zone réservée dans le coin, ou alors peut être qu’elle souhaitait simplement faire ça d’une manière plus « sauvage », et bien moins sécurisée. Dans les deux cas, le scénario m’allait assez bien. Je me tournais donc à nouveau vers la jeune femme.

« Alors ? Où est-ce que tu veux aller ? Je te suis sur ce coup-là ! »



© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tohkami Itsuka
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Lun 3 Sep 2018 - 18:11
Tohkami Itsuka
Comment Alex pouvait-il préférer une plage de sable où règne soit le silence absolu, soit un bruit infernal dû aux touristes. Et puis, le sable ça se glisse partout et ça gratte. Certes l'endroit est idéal pour profiter au mieux du soleil, mais moi je préfère largement m'étendre sur une pelouse d'herbe fraîches comme je le faisais gamine.

-" Moi, ça fait à peine deux semaines que je suis de retour à Mhyone et j'ai un peu de mal à reprendre le cours de ma vie. J'étais partie rendre visite à mon père et j'y suis restée une année complète, d'où mes difficultés à reprendre mon train-train quotidien en solitaire. J'ai donc pensé à toi pour cette journée afin de me motiver à sortir un peu d'entre les murs. Quant à la forêt, elle est assez dense pour faire de l'accrobranche, exactement. Mais avec nos propres moyens."

Alex avait l'air très motivé et très enthousiaste. D'ailleurs, il avait éclaté de rire devant mon regard rempli de désespoir quand j'avais vu sa Kaorine peu après avoir posé ma question. Puis son visage avait repris ce fameux sourire que j'avais l'habitude de voir à chacune de nos retrouvailles. Était ensuite venu un léger clin d'oeil quand il m'avait promis qu'il ne ferait pas appel à son pokemon de la journée pour l'aider.

Il regardait autour de nous l'air sceptique, comme s'il réfléchissait, puis s'était tourné vers moi pour me demander où je voulais aller. Je n'avais évidemment pas fait de plan, d'itinéraire ou quoi que ce soit d'autre. Ne sachant donc pas quoi répondre car je n'avais rien prévu, j'avais commencé à escalader un peu plus l'arbre sur lequel je m'étais endormie en espérant que mon compagnon me suivait.

Après avoir changé d'arbres deux ou trois fois, je m'étais arrêtée pour savoir où il en était et si il ne galérait pas trop. Cependant, je ne le voyais plus et il n'y avait plus un seul bruit. Je l'avais donc appelé angoissée en espérant une réponse de sa part. Mais rien du tout. J'allais donc le rappeler mais le craquement de la branche sur laquelle je me trouvais m'en avait dissuadé. Je m'étais alors retournée lentement pour en connaître la cause mais personne n'était en vue. Quelques secondes après, une main s'était posée sur mon épaule me faisant sursauter. C'était Alex.

-" Ça va pas la tête, tu m'as fait une peur bleue. En plus, je croyais qu'il t'était arrivé un truc. Ne me refais plus jamais ça." avais-je dit avec colère accompagné d'une pointe de soulagement. "Au faite, je n'ai aucun sens de l'orientation alors j'espère que toi tu en as." avais-je repris toute fière de moi une fois le stress, l'angoisse et la colère passés.


Je parle en #04B431


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Mer 5 Sep 2018 - 19:41
Alexandre Diame
La tranquillité de la nature.




Tohkami avait donc décidé que notre épopée serait plus « sauvage » que contrôlée, et, en soit, son choix m’allait plutôt bien. La canopée était dense, et offrait de nombreuses prises diverses et variées autour de nous. La balade promettait donc d’être intéressante, et, surement, pleine de surprises diverses et variées. Je ne perdais pas de vue le fait qu’Acacia m’ait demandé de continuer, quand je le pouvais, d’appréhender les environs Mhyonais, et de lui donner des informations sur les variations d’espèces comme celle de mon Laggron. Mission que j’acceptais avec joie, puisqu’elle me permettait, entre autre, de pouvoir avoir un salaire régulier non négligeable.

La jeune femme, elle, avait déjà commencé son ascension dans ce qui semblait être son élément de prédilection. C’était loin d’être le mien, comme je l’avais déjà dit, mais l’escalade était loin de m’être inconnue pour autant. Après tout, j’avais dû considérablement renforcer mes techniques d’alpinisme pour atteindre les zones les plus éloignées du Mont Kaygon, nécessaires pour que mes pokémons puissent s’entrainer sans retenue. Aussi, même si monter aux arbres n’était pas tout à fait pareil, j’étais loin d’être effrayé par les hauteurs. Et puis, pour qui devait régulièrement affronter les tempêtes et les tremblements de terre, il fallait avouer que mon équilibre naturel s’était vu naturellement renforcé au fur et à mesure que je progressais avec mes partenaires.

Mais, alors que je suivais la jeune femme, mon regard fut attiré par une sorte de petit pokémon blanc un peu plus loin. Me remémorant la demande du professeur Acacia, je maugréais avant de prendre rapidement sa direction. Une photo suffirait surement pour ce cas bien précis, mais, lorsque j’aperçu l’espèce, je ne pus m’empêcher de sourire avec nostalgie en pensant à ma région. Un petit Grainupiot blanc se prélassait tranquillement sous un léger rayon de soleil, accroché à la branche d’un grand arbre. Je me rapprochais le plus possible sans l’effrayer, et profitais de l’appareil photo de mon téléphone pour prendre en photo le petit pokémon si particulier. Je l’envoyais ensuite à Acacia, avant de me retourner. J’avais perdu Tohkami de vue, mais j’avais noté la direction qu’elle avait prise.

Contrairement à la grâce et à l’agilité naturelle de la jeune femme pour se mouvoir dans l’arbre, je comptais davantage sur mon équilibre et ma puissance musculaire pour me hisser vers la cime de l’arbre dans lequel je m’étais installé. Une fois là-haut, j’eu plus de facilités à me repérer. Je continuais donc sur les deux arbres suivant en gardant la même direction, puis je vis finalement la chevelure foncée de mon amie apparaitre entre les feuillages. Me glissant dans son dos, je posais ma main sur son épaule pour signaler ma présence. Je fus plutôt surpris de voir un visage angoissé se tourner vers le mien, et je compris bien vite que la jeune femme était inquiète de ce qui aurait pu m’être arrivé si j’avais chuté plus bas. Je lui fis alors l’un de mes incontournables clins d’œil amusés.

« Oh, il faut pas t’en faire pour moi ! J’avais repéré quelque chose, et je suis allé jeter un petit coup d’œil avant de te rattraper. » Lançais-je, tout sourire. « Et… j’ai un bon sens de l’orientation quand je suis en bas, sur le plancher des écremeuh, pas perdus dans des branches et des feuilles. Mais c’est ce qui est marrant non ? Après tout, c’est pas comme s’il y avait de vrais dangers ! » J’observais ensuite le reste de la Canopée qui s’étendait face à moi.

« Alors ? Quelque chose te tente en particulier ? Je t’avoue que je ne serais pas contre un petit challenge si tu as une idée. »




© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tohkami Itsuka
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Dim 30 Sep 2018 - 17:01
Tohkami Itsuka
-” Tu aurais au moins pu me prévenir que tu allais voir un truc. Je n’étais pas si loin que ça de toi. Je t’aurai entendu et j’aurai attendu que tu reviennes.”

Décidément, ce mec m’étonnera toujours. Il était plus ou moins à l’aise dans n’importe quel environnement et faisait attention à tout, même aux petits détails. Alors que moi, j’étais dans mon petit monde à divaguer dans mes pensés à chaque activité plaisante. Il n’était pas aussi agile que moi dans les arbres mais il se débrouillait plutôt bien. Il y avait même quelque chose d’attirant dans sa façon de se mouvoir dans les hauteurs qu’il n’avait pas au sol.

-" Effectivement, il n’y a aucun vrai danger pour toi car tu sais te défendre et tu as surtout des pokemons entraînés. Mais ce n’est pas le cas pour tout monde." Me sentant démunie par cette phrase, j’avais tourné le dos à Alex pour ne pas qu’il lise le désespoir dans mes yeux. “ Quant au sens de l’orientation, au pire, si on se perd, tu appelleras Shax pour qu’il nous sorte d’ici par-dessus la forêt.” Avais-je ajouté sans même me retourner.

Shax était extraordinaire. Il nous avait sorti de la panade au volcan quand on se faisait courser par un magmar en colère et avait accepté que je monte sur son dos pour me ramener à Bord-au-Vent car j’étais épuisée. Il était tellement fluide dans ses mouvements que je m’étais endormie sur lui avec Alex qui me tenait. Et depuis ce jour, je n’ai qu’une envie, c’est de remonter sur son dos pour m’envoler.

Les questions d’Alex m’avait ramené à la réalité, mais pas avec délicatesse car une fine branche venait de casser sous mon pied et j’avais atterri un cran plus bas puisque j’avais réussi à me rattraper de justesse à une autre branche. En revanche, en tombant, la partie de la branche encore qui était encore accrochée à l’arbre m’avait éraflé le flan gauche qui commençait à me brûler intensément et avait même déchiré mon tee-shirt et une partie de mon jogging.

-" Un challenge ? Eviter de tomber comme une merde comme je viens de le faire." En lançant un sourire mêlé de souffrance à Alex. " Plus sérieusement, je te laisse décider du challenge qui te ferait envie." En m’asseyant correctement sur la branche pour me soigner.

Les blessures n’étaient pas profondes mais plutôt étendues sur la longueur. J’avais dû déchirer encore plus mes vêtements afin de les voir entièrement et surtout pour qu’ils ne frottent pas et ne me gênent pas.


Je parle en #04B431


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Mar 2 Oct 2018 - 12:19
Alexandre Diame
La tranquillité de la nature.




Les paroles de Tohkami m’arrachèrent un sourire. Elle n’avait fondamentalement pas tort, j’agissais souvent sur un coup de tête, et peu de choses étaient capables de me retenir. En revanche, et contrairement à d’autres personnes beaucoup plus téméraires que je ne l’étais en réalité, il était rare que je ne maitrise pas un minimum les situations auxquelles je me retrouvais confronté. Même si mes actes témoignaient souvent d’un côté « tête brulée », ce n’était en pratique que très rarement le cas. En revanche, la jeune femme se trompait sur le fait que je ne veille pas également sur ses arrières. Après tout, en territoire sauvage, mes partenaires étaient très rarement dans leurs pokéballs respectives, et préféraient souvent vagabonder dans un petit périmètre. L’élément central était la Kaorine. Après tout, c’était elle qui pouvait rapidement coordonner mes équipiers, même à distance, et je pouvais la deviner en train de veiller sur tout ce petit monde, y compris nous, à l’abri des regards. Les risques étaient donc parfaitement maitrisés pour le moment.

J’allais répondre à la jeune femme avec un ton amusé lorsque je fus brutalement interrompu. Contre toute attente, la branche sous les pieds de la jeune femme avait cédé et je l’avais vu soudainement disparaitre. Le temps de réagir et elle s’était déjà rattrapée un cran plus bas, avec, heureusement, plus de peur que de mal. Je descendais donc prudemment pour ne pas risquer le même sort, ou pire, de l’entrainer dans une chute éventuelle. Certes, Furfur assurerait surement un atterrissage en douceur, mais il ne fallait pas abuser. J’évaluais alors l’ampleur des dégâts avec elle. Une longue et profonde estafilade parcourait sa peau, sans doute plus douloureuse que dangereuse pour sa santé. Elle avait visiblement également bien amoché sa tenue du jour, et je détournais les yeux quelques instants pour la laisser se soigner et se remettre d’aplomb, ne voulant pas vraiment la déranger. Une fois que ce fut fait, et qu’elle eut arrangé ses vêtements pour réduire les frottements, je lui répondis avec un sourire.

« Y’a pas de mal à tomber, surtout que là, c’était plus une question de chance qu’autre chose. La branche a cassé, t’y peux rien ! » Lançais-je, sur un ton réconfortant. « Ça va quand même ? Tu es sûre de ne pas vouloir redescendre un moment pour te soigner ou pour continuer de manière plus tranquille ? » Continuais-je, plongeant mon regard dans le sien pour essayer de voir si elle souffrait beaucoup.

« Pour en revenir à notre sujet, mes loulous ne doivent pas être loin… » Glissais-je, amusé par ce soudain surnom que mes partenaires ne manqueraient pas de me faire regretter. « Ils doivent se balader, et Furfur, que tu as vu, veille au grain pour tout le monde, toi y compris. Par contre, pour le challenge, je sais pas trop ce qu’on peut faire dans le coin. Disons que ce n’est pas l’endroit que je connais le mieux, à Mhyone. » Fis-je amusé.

« Il y a un fleuve, un lac, ou une rivière pas loin ? J’avoue que le fait d’être en haut d’un arbre me donne des envies de plongeons. Enfin… Tu n’es pas obligée non plus ! »



© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tohkami Itsuka
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Dim 14 Oct 2018 - 17:23
Tohkami Itsuka
Alex était descendu à mes côtés pour évaluer mes blessures. Constatant qu’elles n’étaient pas très graves, il s’était retourné pendant que je me soignais car j’avais à moitié enlevé mon haut pour en déchirer une partie. Son geste m’avait d’ailleurs fait sourire car il semblait être gêné que je me déshabille près de lui.

Une fois mes soins terminés, il avait essayé de me rassurer en me disant que ce n’était pas ma faute, que c’était juste de la malchance et non de la maladresse. Cependant, il semblait vraiment inquiet pour moi car même après avoir vu que mes blessures n’étaient rien de grave, il m’avait demandé comment ça allait et m’avait proposé de continuer notre avancé au sol quelques instants pour laisser le temps à la douleur de s’estomper.

-” Ne t’inquiètes pas trop pour moi. Ca devrait le faire, ce n’est pas la première fois que je me blesse et ça ne sera probablement pas la dernière.” J’avais essayé d’être le plus convaincante possible malgré la douleur qui était plus que présente sur mon flanc gauche.

J’avais toujours essayé de cacher aux gens mes blessures, mes problèmes, mes souffrances, …, et ce n’était pas aujourd’hui que ça allait changer même si j’appréciais beaucoup Alex et que j’avais une totale confiance en lui. Et puis, il m’avait déjà suffisamment aidé par le passé. Et de toute manière, comme il venait de le dire, ses pokemons n’étaient pas très loin, donc en cas de besoin, je n’avais rien à craindre. J’espérais néanmoins ne pas avoir à recourir leur aide.

Pour en revenir au challenge, il m’avoua que la forêt n’était pas un endroit de Mhyone qu’il connaissait beaucoup. En même temps, ce n’était pas un de ses endroits de prédilection. Il n’avait donc aucune idée de ce qu’il pouvait bien y faire d’exceptionnel. Il me demanda ensuite si il y avait un point d’eau pas très loin, un lac, un fleuve, une rivière, pour aller y faire trempette.

-” Un point d’eau dans la forêt ? Je n’en sais rien du tout. En tout cas, je suis partante pour en chercher un. Je pense que ça me fera le plus grand bien et je pourrai également nettoyer mes plaies correctement. Le mieux serait que l’on se sépare pour avoir plus de chance. Et dès que l’un de nous deux à trouver, il prévient l’autre par sms. Ensuite, tu demandes à ton Kaorine de nous téléporter l’un à côté de l’autre. Il devrait bien être capable de le faire vu que c’est un type psy, non ?” J’espérais qu’il me réponde “oui” pour m’éloigner afin qu’il ne me voit pas souffrir car je commençais à avoir du mal à faire semblant que tout allait bien.


Je parle en #04B431


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Aujourd'hui à 14:52
Alexandre Diame
La tranquillité de la nature.



Les blessures de la jeune femme avaient beau être légères, elles semblaient particulièrement la faire souffrir. Il fallait dire que, même bénignes, ces blessures étaient généralement plutôt douloureuses, et étaient rapidement gênantes. Toutefois, je me gardais bien d’insister. Tohkami n’était pas en danger et, si elle voulait le cacher, je n’allais pas aller à l’encontre de sa volonté. Si notre balade s’était passée au début de mon aventure, j’aurais sans aucun doute refusé la proposition de mon amie, ne voulant pas la laisser seule avec ses douleurs. Mais, aujourd’hui, c’était un peu différent. Je savais que Furfur veillait silencieusement quelque part, et, qu’en cas de problèmes, elle n’aurait pas vraiment de difficulté à venir en aide à la jeune femme. Je glissais alors mentalement au pokémon psy quelques mots.

« Tu peux veiller sur elle le temps qu’on se retrouve ? »

« Pas de problèmes. Je lis dans tes pensées je te rappelle. » Fit alors la voix gutturale de la Kaorine, m’arrachant un léger sourire. Je me tournais alors vers mon amie, pour lui faire part de ma réponse.

« Ça me va, si tu me promets de faire attention ! » Dis-je en lui lançant un clin d’œil. « Je pars par-là du coup, et, pour le SMS, même pas besoin. Fur’ lit dans nos pensées de toute façon, elle t’avertira ou elle m’avertira quand l’un de nous aura trouvé ! »

Sur ces paroles, je laissais la jeune femme avant de prendre de l’élan pour atteindre une nouvelle branche située un peu plus loin. Je n’avais jamais vraiment utilisé ce type de déplacement, mais je le trouvais plutôt amusant. Il fallait dire que l’adrénaline que l’on pouvait ressentir était plutôt agréable, et différente de celle que j’avais en volant sur le dos de Shax. C’était donc une sensation plutôt nouvelle, et je me plaisais à la découvrir.

Je tâchais toutefois de faire attention à chacun de mes appuis. Après tout, un accident pouvait vite arriver, même chez quelqu’un qui avait l’habitude, et je ne voulais pas inquiéter la jeune femme plus que de raison. Je continuais donc ma progression de la manière la plus sécurisée possible, avant de finalement tomber, par hasard, sur ce que nous recherchions. Une petite rivière lézardait tranquillement entre les arbres. Si elle n’était pas très profonde à l’endroit où je la découvrais, j’eus tôt fait, en suivant son cours, de trouver un endroit où il me semblait apercevoir environ deux mètres de profondeur, ce qui était idéal. Je contactais alors mentalement ma Kaorine.

« Je crois que j’ai trouvé Fur’ ! Tu peux ramener Tohkami ! »

Aucune réponse ne me vint, mais j’avais l’habitude. Elle s’était sans doute simplement contentée d’envoyer mon message à la jeune femme. Pour faciliter la téléportation de cette dernière, je choisis alors de redescendre au sol, me retrouvant sur la plage de galets qui entourait le cours d’eau. Il fallait dire qu’être téléportée pour la première fois n’était pas toujours facile, et la réaction qu’avait eu Nina en attestait lourdement.




© ANARCISS pour épicode

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Viridia :: Forêt de Tilleul-
Sauter vers: