HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Tour 1 : Elisthel VS Anne
Tour 1 : Elisthel VS Anne
Lun 27 Juin 2016 - 3:27
Messages : 1843

Admin

Admin
CONCOURS : BORD-AU-VENT


Le grand jour est arrivé ! Les projecteurs s'allument, la présentatrice commence son discours. Peut être vous sentez vous nerveux, peut être que c'est au contraire de l'enthousiasme. Les matchs du tournoi ont été dévoilés, et bientôt, vous allez monter sur scène avec un adversaire inconnu, ou pas. Vous devrez impressionner les juges, faire preuve d'imagination ! Utilisez correctement vos pokémons, et n'oubliez pas que sur la scène, vous êtes deux dresseurs. Faites tout pour lui piquer la vedette !

Vous avez le droit à 3 post chacun sur ce sujet. Les juges donneront leur verdict quant à ceux qui passent au tour suivant une fois que tous les participants se seront produits. Vous n'avez le droit d'utiliser qu'un seul pokémon pour la démonstration en cours, que vous choisirez au moment de monter sur scène. Vous avez le droit de perturber la démonstration adverse, de vous en servir à votre avantage, mais en revanche, vous n'avez pas le droit d'affronter directement le pokémon adverse ou le dresseur.

PARTICIPANTS APPELÉS :

Elisthel Firefly
VS

Anne Nichols

Re: Tour 1 : Elisthel VS Anne
Lun 27 Juin 2016 - 17:34
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
La scène de Bord-au-Vent. Son cœur battait la chamade et la jeune femme continuait de regarder ses pieds dans la salle d'attente. Elle avait enfilé la joli robe qu'elle avait acheté à Nox Illum, accompagné de petites bottines à talons, de chaussettes montantes et de mitaines qui montaient elles aussi. Elle ressemblait à une vraie petite coordinatrice. Ses longs cheveux avaient fini en une drôle de coiffure, à moitié chignon, à moitié couettes. Elle n'était pas parvenu à en garder la totalité dans un chignon. Il y en avait beaucoup trop. Résultat, ses cheveux retombaient parfois ça et là, dans un côté artistique amusant et agréable. Mais rien de tout cela ne lui importait réellement. Elle s'était entraînée avec ses pokémons, pourtant n'arriver toujours pas à décider qui devait être celui qu'elle utiliserait pour le premier tour. Lorsque les noms étaient tombés, elle avait pensé qu'elle avait eu de la chance. Elle était dans un groupe avec moins d'adversaire. Mais contre Anne. Elle ignorait tout des talents de l'enfant en terme de coordination, mais elle n'avait pas envie que cela brise quoi que ce soit entre elles. Elisthel n'avait pas non plus envie de perdre. C'était une situation qu'elle voyait comme compliquée. Et plus le temps passait, plus elle stressait. C'était sans aucun doute le moment le plus stressant de toute sa vie. Elle observait les autres participants dans la salle. Tout aussi nerveux, parfois au contraire très sûrs d'eux. Et puis, il fallait qu'elle monte sur scène. Elle balbutia quelque chose, comme j'arrive, hésita sur la porte à emprunter. Ses pas étaient pressés, nerveux. Comment faire ? Comment faire ? Elle entendait le bruit de ses légers talons sur le sol. Il y avait un grand calme, comme celui d'avant une tempête. Elle grimpait les marches. Anne ne devait pas être très loin... Elle fut éblouie.

Eblouie par la lumière vive des projecteurs, par le soleil qui était haut dans le ciel, juste au dessus de leur tête, mais aussi par la salle, pleine, qui hurlait. La foule applaudissait et criait des encouragements. Des gens qu'elle ne connaissait pas. Passionnés de concours, amateurs ou juste curieux. Ils l'observaient. La pression monta davantage, et Elisthel se sentit écrasée par l'atmosphère. C'était très différent de la petite danse qu'elle avait effectué, en compagnie d'Anne d'ailleurs. Son cœur accéléra davantage encore, et les juges et la présentatrice parlaient. Mais Elisthel n'entendait pas ce qu'ils disaient. Ses pensées étaient comme bloquées, tourbillonnantes et percutantes à la fois. Des dizaines de mots s'entrechoquaient sans pour autant trouver de sens, dans un chaotique silence qui cherchait un moyen de crier. Anne était là. Anne concourait aussi. Elle observa l'enfant. La dévisagea. La scène. La foule. Toutes les deux sur la scène. Elle inspira. La présentatrice continuait de parler. Elle exprima ses pensées à Anne.

« Anne. Je ne perdrais pas. »

C'était une sorte d'encouragement. Une invitation à donner le meilleur de soi-même. Elisthel avait essayé plein de combinaisons. Elle avait tout donné pour que ce soit l'un des plus beaux moments de sa vie. Elle ne s'arrêterait pas là. Il y avait le stress, il y avait la pression. Et puis, il y avait sa volonté. C'était mentir que de dire qu'elle n'était pas nerveuse. Mais désormais, elle ne pouvait plus que jouer la pièce, celle qu'elle avait prévu, et espérer que ce serait suffisant. Nouvelle inspiration.

« […] nos candidates, Elisthel Firefly, et Anne Nichols ! Que la démonstration commence ! »

Ce fut comme un rappel à la réalité. Il fallait désormais se soucier de son pokémon. Elisthel attrapa la pokéball qu'elle avait choisie, la lança, et dans un rayon de lumière, Nier apparut. La Lokhlass dodelina de la tête, agitant vaguement ses nageoires avant de lâcher un léger cri mélodieux. Il fallait dès à présent prendre avantage du terrain. Nier était grande, même comparée à Anne ou Elisthel. Elle éclipserait donc totalement la prestation de sa camarade. La jeune dresseuse monta sur le dos de son pokémon, prenant de la hauteur avec un sourire, levant un bras. Comme prévu, Nier lâcha sa brume. Le sol se recouvrit lentement d'un nuage clair, éclipsant les nageoires du pokémon eau. Ne resta visible que le haut de son dos, son long cou et sa tête. Elisthel, sur son dos, était elle aussi visible. En revanche, Anne devrait être éclipsée en grande partie par la brume qui envahissait le terrain. Et puis, Nier se mit à chanter. La Berceuse. Deuxième moyen de pression sur son adversaire, qui serait soumis à rude épreuve à ne pas tomber de sommeil. Maintenant que l'ambiance était là, elle pouvait commencer. Le costume d'Elisthel ressortait de la brume, bleu et orange. Lokhlass commença à glisser sur le sol, ou marcher, mais comme ses nageoires n'étaient pas visibles, cela donnait une impression de mouvement fluide, comme s'il surfait. La dresseuse avait travaillé cette effet pour donner cette impression que le pokémon était parfaitement à sa place. On passait à la phase 2.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Tour 1 : Elisthel VS Anne
Mar 28 Juin 2016 - 4:01
Région d'origine : Hoenn
Messages : 93

Cécile Kerria

Cécile Kerria
DÔME, BORD-AU-VENT ★

Le grand jour est arrivé, le concours de Bord-au-Vent est lancé, Anne est désormais prête, ou presque...
★ FIRST POST ★

Nous y voila. Le moment que nous attendions tous, l'ouverture du Grand Concours Pokémon de Bord-au-Vent. Prendre une grande inspiration, fermer les yeux, ne penser à rien d'autre qu'à moi-même, voici le remède que j'ai trouvé pour faire face à cette interminable attente. Je ne peux qu'imaginer l'état des autres concurrents, en fait non, je ne peux pas. Il doit bien y avoir des vétérans dans le tas, des surexcités qui ne subissent pas la pression, voire même des Ramoloss perdus qui ne se rendent pas compte de la situation. Et moi dans tout ça ? Je ne sais pas, je ne sais plus.

Les tirages au sort sont tombés. Je ne sais pas si mon imagination me joue des tours, mais j'ai cru entendre les prénoms de Shinichi et de James dans le lot. Non, impossible. Peut-être pour Shinichi, mais mon frère ? Non, ça ne peut tout simplement pas être lui. Leur présence ou absence reste cependant le cadet de mes soucis, car le prénom qui a le plus résonné dans mes oreilles n'est autre que celui de mon opposante : Elisthel. Un simple coup d’œil suffit pour tomber sous le charme de la jeune fille. J'ai du mal à l'admettre, mais Elisthel est magnifique.

Je sais. Je sais que je n'ai rien à lui envier. Un petit haut blanc parsemé de dentelles, une jupe courte noire et rouge à carreaux, accompagnée de bottines et de bas noirs. Des mitaines rouges aux motifs en forme de cœur, des rubans pour mes couettes, le haut et la jupe, et le tour est joué ! La collision des styles est inévitable, mais je garde confiance en moi. Je peux y arriver.

▬ "Oui !"

Répondis-je à l'appel de mon prénom. Prendre une grande inspiration, mais cette fois les yeux grands ouverts, les choses sérieuses sont sur le point de commencer. Je redéfinis ma détermination à chacune des marches que je grimpe, mon esprit rappelant à lui tous les souvenirs de ces derniers jours. Nos entraînements matinaux, nos heures passées sur nos chorégraphies, il est temps de montrer tout ça à ce public survolté, déchaîné. Leurs voix et applaudissements emplissent le Dôme d'une énergie sans pareille, c'en est presque intimidant.

Désormais, quelques pas me séparent de ma concurrente, un peu comme la prestation surprise que l'on a du faire il n'y a pas si longtemps, à Nox Illum. Je me risque à lui jeter un regard, alors que la présentatrice continue de nous présenter. Elisthel me lance LA phrase la plus efficace que j'ai entendue jusqu'à présent, suffisamment pour me déstabiliser, aussi bien qu'en guise de réponse je n'ai pu lui rétorquer qu'un sourire à peine convaincant. Ça s'annonce mal.

▬ "[…] nos candidates, Elisthel Firefly, et Anne Nichols ! Que la démonstration commence !"

Les dés sont jetés. Pratiquement au même moment que l'autre dresseuse, je décroche une Pokéball de ma ceinture avant de la lancer énergiquement vers le ciel. De celle-ci apparut mon fidèle ami et partenaire, sautillant joyeusement sur la scène avant de finir son entrée par un tour sur lui-même, j'ai nommé Clafoutis ! Bien, il est temps de commencer notre petit pas de danse, et de▬... quoi ? Qu'est-ce qui se passe ? D'un seul coup, une brume assez dense surgit du sol pour finalement s'élever légèrement au-dessus de ma tête. Je ne vois plus les alentours ni le public, juste une silhouette qui baigne allègrement sous les feux des projecteurs, cela ne signifie qu'une seule chose.

Elisthel a commencé sa prestation bien plus rapidement que moi, et elle ne ménage pas ses atouts. Cette brume m'éclipse de la scène, comme si je n'avais jamais été là. Mais ce n'est pas tout. Son Pokémon, un Lokhlass, se met à chanter, un chant que je reconnais aisément comme étant une Berceuse. Tout va de travers ! Dépassée, angoissée, je me rapproche de mon Stari qui dandine sous l'effet de la chanson. J'ai envie de crier, de hurler, en vain. Des larmes commencent à perler sur mes joues, est-ce déjà la fin pour moi ? Je savais de quoi était capable l'amie de mon frère, mais je ne pensais pas être aussi humiliée. Avec une certaine frustration, j'attrape Clafoutis dans mes bras, le serrant si fort qu'il finit par se libérer de lui-même. Il était réveillé. Mais trop tard... Mes nerfs lâchent, je ne vois aucun moyen de revenir dans le ▬ SBAFF !

Une main sur la joue, je viens de réaliser ce qui vient de se produire. Clafoutis m'a donné une claque. L'étoile de mer sautille de plus belle, avant de se retrouver devant moi. Si je pouvais voir ses yeux, j'y verrai surement des flammes. Haha. Qu'est-ce que je fabrique ? Je ne suis pas venue là pour tenir la chandelle à quelqu'un d'autre. Non. A mon tour ! Je sèche mes larmes et me redresse fièrement, en murmurant un "Merci Clafoutis." inaudible. Le bras levé, le sourire confiant, j'arrive Elisthel !

Stari saute par dessus la brume, au-dessus de ma tête, en entamant une rotation rapide et ascendante. Le nuage blanchâtre vient épouser son mouvement, créant ainsi une tornade sans précédent. Moi, au centre, je me laisse guider telle une toupie par le vent, une jambe fléchie, le bras toujours levé. Le public ne peut apercevoir que l'ombre de ma silhouette, alors que des éclats lumineux commencent à sortir de la dite tornade. Ces éclats, ce ne sont que de simples gouttes d'eau illuminées par les projecteurs, issues d'un Pistolet à O lancé au sommet de la tornade. Et puis BAM ! Tout s’arrête. Clafoutis, la tornade, moi. Le Pokémon aquatique retombe. Les jambes peu écartées, les bras grands ouverts, je rattrape mon ami contre moi en poursuivant le geste d'un petit tour, pour finir à genoux en face du public. Waw.
Re: Tour 1 : Elisthel VS Anne
Mar 28 Juin 2016 - 4:47
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Anne s'en était bien sortie. Trop bien sortie. De sa brume était née une tornade, une tornade accompagnée de gouttelettes, qui se réfléchissaient sous les projecteurs. C'était beau. Pire même ; c'était magnifique. Elisthel sentit la pression lui retomber sur les épaules, le goût amer de la défaite la menaçant. Mais Nier dodelina de la tête vers sa dresseuse, lui arrachant un léger rire au passage. Ce n'était pas fini. Il fallait encore s'amuser. Le terrain était désormais mouillé. Avantage à utiliser. La partie continuait. Elisthel ne pouvait déjà plus rien faire à la petite prestation d'Anne. La tornade de brume s'était évaporée aussi rapidement qu'elle était apparue, et s'était désormais complètement dissipée du terrain. Elisthel se ressaisit. Maintenant que le terrain est un peu moins rude, Nier devait pouvoir glisser dessus sans trop de soucis. La jeune dresseuse descendit d'un léger bond, ne manquant pas de saluer le public. Et elle se met à faire des signes.
La vraie démonstration commence maintenant.
Un, deux, trois ! La jeune femme effectua un tour sur elle-même, son Lokhlass glissant à vive allure sur le terrain. Là où elle dérape, des giclées d'eau viennent retomber sur le public proche, reproduisant les gouttelettes d'Anne sous les projecteurs.

« Onde Folie. »

Elisthel savait que cette attaque était à double tranchant. Elle nécessitait un adversaire. Ou pas. L'orbe flottante de couleur violacée se mit à flotter autour de la jeune femme. Puis une deuxième, une troisième. Nier continuait de tourner autour elle aussi, ajoutant davantage de vitesse aux orbes. Ces dernières prirent une couleur plus vive, plus rougeoyante. C'était le moment du splash. Elles n'allaient pas tarder à imploser. Elisthel prit de l'élan et sauta. Nerveuse, la jeune femme savait qu'elle devait se réceptionner et grimper à nouveau sur le dos de Nier. C'était un timing serré, difficile. C'est à cet instant précis que Nier dérapa sur scène, ouvrant sa bouche plus amplement. L'attaque Vibraqua était prête. Son dos était si proche. S'y agripper, fermement, et observer la suite. La boule d'eau fine mais rapide fonça droit sur les sphères, et la collision s'effectua. L'eau de l'attaque commença à se déverser, se relâchant de la bulle de Vibraqua. Les orbes explosèrent, dans des éclats rouges et violacés...

« Éclats Glace. »

Et aussitôt, le tout fut emprisonné. Comme un tableau, comme une œuvre d'art. Enfermé dans une sphère relativement petite. La glace allait se briser. Ce court instant éphémère fut bientôt suivis d'autres éclats qui se plantèrent dans la boule, l'éclatant en des centaines de petits morceaux colorés. Imprégnés des orbes, porté par la déferlante d'eau qui recouvrit davantage le terrain. Une légère vague colorée, profitant notamment des projecteurs, se répandit un instant. Et à son sommet, Nier. Nier, sous un déluge d'eau et de glace. Les éclats qui retombaient, la vague qui se brisait. Des petits éclats colorés, pareil à des étoiles, mais de glace. Et elle était à son summum. Elisthel était accrochée à son cou, et elle espérait sincèrement que les gens qui regardaient pouvait voir ce qu'elle avait toujours vu en son pokémon. Un être formidable. Pourvu de nombreux talents et d'une gentillesse sans égale. Et à nouveau, elles touchèrent le sol. Une petite pirouette, accompagnée d'un léger dérapage. Elle glissait, elle vivait sans égal sur la scène. Ce n'était plus une scène. C'était un terrain amenagé pour permettre à la Lokhlass de se mouvoir avec aisance et grâce. Et alors qu'elles virevoltaient encore, sur ce terrain désormais coloré de milles étoiles, Nier rugissait, d'un son mélodieux propre à son espèce.

Elisthel se sentait essoufflée. Ce petit enchaînement avait été dur. Terriblement dur. Son Pokémon était resté calme tout du long. Parce qu'elle avait plus d'expérience, parce que Nier savait déjà ce que son corps pouvait faire. Mais sa dresseuse l'ignorait. Ses yeux brillaient encore de l'excitation de l'enchaînement. Un autre, une petite voix lui hurlait. Je veux en faire un autre. Et son cœur battait, encore et encore. Et son sourire grandissait, encore et encore. Elle s'amusait. Elle s'amusait tellement. Même si ce n'était pas exactement ce qui était prévu. C'était excitant. Exaltant. Comme Anne avec sa tornade, elle voulait briller.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Tour 1 : Elisthel VS Anne
Dim 3 Juil 2016 - 16:27
Région d'origine : Hoenn
Messages : 93

Cécile Kerria

Cécile Kerria
Hoy, hoy. Je n'ai clairement pas le temps de souffler. L'euphorie de ma prestation retombe en douceur alors que je me relève gracieusement, et puis un et deux et trois pas en arrière, me voila repositionnée, Clafoutis fixe le public en sautillant sur place comme à l'accoutumée sur les devants de la scène. Si beaucoup pensent que je me suis bien débrouillée pour me sortir de cette situation désespérée, d'autres savent que tout ceci est loin d'être terminé.

Allez, une petite inspiration, et c'est reparti. Il semble évident qu'après avoir ruiné les plans de ma concurrente, celle-ci ne va pas rester les bras croisés. Alors qu'elle s'affaire à mettre en place sa prestation, je commence par la même occasion la mienne. Quelques pas de danse, mon Stari virevolte autour de moi. A la fin de ma chorégraphie, je reçois une poignée d'applaudissements, tout le reste du public aussi silencieux qu'un Amphinobi embusqué. Pourquoi ? Il me suffit d'un simple regard vers le ciel pour comprendre. Un orbe gelé, un Lokhlass et une Elisthel dans les airs. L'orbe se brise en un millier d'éclats de cristaux, et le tout retombe en une magnifique peinture vivante. Le tout... LE TOUT ! L'eau qui a servi à les porter se déverse sur la scène. Je sautille, imitant presque mon compagnon Pokémon, afin d'éviter de me retrouver les pieds complètement trempés.

Une ovation. C'était tout simplement époustouflant. Mon sentiment d'insécurité était bien plus que justifié. Si je ne fais rien, je vais me faire dévorer comme un Pachirisu face à un Rexilius. Que faire ? A ce rythme, je vais devoir sortir le grand jeu. Non, il doit bien y avoir quelque chose que je peux faire pour retourner la situation. Je recule d'un pas, avec cette horrible sensation de marcher sur l'eau, c'en est perturbant... Mais oui !

▬ "Clafoutis, Charge."

L'étoile de mer s'élance non pas tout droit, mais en un grand cercle autour de moi. Il commence lentement, puis de plus en plus rapidement. Sa rotation soulève petit à petit un peu plus d'eau, alors que je le suis en tournant à mon tour. Le sillage créé à partir de la fine couche d'eau de la scène est irrégulier, mais suffisant conséquent pour que le public arrive à décerner quelque chose. Je tape des mains plusieurs fois, et Clafoutis se retourne pour continuer sa course à reculons, puis de nouveau vers l'avant, et ainsi de suite au rythme de mes mains. Après un tour complet, je m'accroupis en arrêtant ma rotation dos au public, mais le Pokémon quant à lui continue, cette fois-ci à reculons, en laissant échapper de grosses bulles d'eau claires et cristallines. Elles flottent en suivant la courbe du cercle, illuminées par le rayon perçant des projecteurs. A moi maintenant.

J'entame une nouvelle chorégraphie, éclatant quelques bulles au passage. Danser, danser, danser. En dansant, j'ai l'impression que tous mes soucis s'évanouissent, que le reste du monde n'existe plus. Mais je ne dois pas fuir la réalité, surtout pas aujourd'hui. Je m'arrête. Mon bras continue de suivre mon partenaire, et avec un petit mouvement de la tête, je le fais comprendre que la suite arrive. Je lève d'un seul coup mon bras, et l'étoile de mer bondit en une montée verticale, tout en tournant sur lui-même. Son atterrissage se veut direct, chacune de ses pattes le plus écarté possible. Je me trouve derrière lui, dans la même position. C'était moins spectaculaire que la prestation qu'Elisthel, mais le public arbore quelques sourires et laisse résonner leurs mains en un tonnerre d'applaudissements. Désormais, la dernière ligne droite est lancée.
Re: Tour 1 : Elisthel VS Anne
Dim 3 Juil 2016 - 18:15
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Battement de cil. Le hurlement du public, le brouhaha mêlé d'applaudissements et de cris enthousiastes. Battement de cœur. Les lumières éblouissantes des projecteurs, l'air humide et le regard des juges posés sur leurs notes, sans même leur jeter un regard. Les jambes qui semblent si faibles, le corps qui tremble sans même savoir pourquoi. Elisthel se sentait épuisée. Tous ses sens lui disaient quelque chose, elle avait chaud et froid en même temps, elle était trempée, essoufflée, souriante et pourtant elle avait la sensation de se détacher de son propre corps, comme si l'instant durait. Tout lui apparaissait si clairement, pourtant éparpillé en des petits morceaux, des brides de perception. Là, un gamin qui sautillait, excité. Ici, Son Lokhlass qui lui souriait. Là-bas, Anne qui finissait sa prestation. Tout était confus et évident. Cette étrange bizarrerie s'étant emparée de son cœur, elle hésitait encore sur la marche à suivre. La minuterie sur l'écran géant au dessus de leurs têtes pris fin et soudain, elle réalisa.
Tout ceci n'avait duré qu'un instant. Deux minutes, deux longues et intenses minutes.  Les bruits, les couleurs, les lumières... Tout ses souvenirs tout neufs semblaient déjà emmêlés. Pourtant, ils brillaient, ils apportaient une chaleur dans son être. Déjà, elle aimait cela. Elle aimait cela et regrettait profondément de ne pouvoir rester davantage. Elisthel en avait désormais la certitude.
Elle était amoureuse de la scène. De l'adrénaline puissante, de cette chose qui prenait possession de ses veines et de ses mouvements. De cette excitation latente qui montait à chaque instant, qui la faisait vibrer et lui donnait l'impression d'exister. Sur la scène, elle avait l'impression d'être réelle, et pas seulement pour elle-même. Pour tous les gens qui la voyaient. Elle existait aux yeux du monde. Il lui fut difficile de reprendre ses esprits. Elle cligna des yeux à plusieurs reprises, comme pour reconnaître le monde autour d'elle, la situation dans laquelle elle était. Nier dodelina de la tête, se collant à sa dresseuse trempée. Son rythme cardiaque irrégulier et ses inspirations rapides l'informèrent qu'elle n'avait pas encore tout à fait récupéré. Mais la jeune femme n'arrivait plus à penser. Elle caressa son pokémon du bout des doigts, lui sourit, d'un sourire vrai et exténué, puis fit un dernier geste à la foule qui l'observait. Et alors qu'elle descendait de la scène, elle aurait juré que le Professeur Acacia souriait.
L'adulte irresponsable avait encore gagné. Elle ne se trompait jamais, plus encore maintenant qu'Elisthel savait. Elle ne voulait plus s'arrêter. Rentrer à la maison et faire comme si tout ça n'avait jamais existé ? Reprendre une vie classique, normale ? Non. Hors de question. Jamais.
Ça, c'était sa vie.

Lorsqu'elle rentra dans la pièce réservé aux candidats, on la dévisagea à peine. Certains plus longtemps que d'autres, mais ce fut à ce moment qu'elle comprit. Ce qu'elle avait fait là sur scène, ce n'était qu'une banalité pour ces gens là. C'était leur quotidien. Ils avaient dû voir plus impressionnant, plus enrichissant, plus beau. Et les juges étaient restés impassibles, sans dire un mot. Ignorant si elle devait perdre toute confiance ou au contraire commencer à s'en bâtir une nouvelle, elle s'assit dans un coin de la pièce. Tous les événements se rejouaient dans sa tête, chaque instant qu'elle chérissait. Elle redressa la tête, observant l'écran. Il restait encore des numéros. Les résultats ne seraient pas dévoilés avant encore un moment. Elle se releva, cherchant un endroit pour passer les appels. Aussi stupide que cela puisse paraître, elle avait besoin de parler à sa mère, maintenant. De l'entendre, de savoir si elle était aussi enjouée qu'elle, si elle pourrait accepter ses choix, si elle serait heureuse en la voyant ainsi. Elle ressentait le profond besoin de lui exprimer ce qu'elle ressentait. Car elle était restée silencieuse, des années durant. Car elle était l'incarnation du pessimisme et du scepticisme. Car d'un seul coup, elle se sentait différente et souhaitait simplement partager ça avec quelqu'un. Elle envoya bien évidemment un message à John et James. Elle voulait connaître leurs impressions. N'étaient-ils pas amis ? Ce genre de chose se demandaient !
Et lorsque enfin, le visage de sa mère apparut sur l'écran téléphonique, Elisthel sut qu'elle n'avait nullement besoin de mots.
Car seul un immense sourit ravi et fier, apaisé, se dressait sur les lèvres de sa mère.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Tour 1 : Elisthel VS Anne
Dim 3 Juil 2016 - 20:45
Région d'origine : Hoenn
Messages : 93

Cécile Kerria

Cécile Kerria
Bien ! Après ça, il ne me reste plus qu'à... Quoi ? Quel est ce son ? Non... c'est fini ? A cette pensée, tout devient noir le temps d'une seconde. Ce qui me ramène à la réalité, c'est le bruit du public qui applaudit de toute son âme. Des cris, des pleurs, des très enthousiastes, cette cacophonie résonne comme des vibrations sur mon corps. J'affiche mon pplus gros sourire, agite mes bras et termine par une révérence. Je me dirige ensuite vers les escaliers en faisant bien attention à ne pas glisser. Des hommes et femmes habillés en bleu et portant également une casquette s'affairent vers la scène, ils en ont de l'eau à éponger. Clafoutis emboîte mes pas, j'ai oublié de le rappeler dans sa Pokéball. Je ne pense qu'à sortir le plus rapidement possible de la scène, histoire que l'on ne voit pas l'expression que j'arbore à ce moment précis.

Une fois dans la salle où tous les autres candidats attendent leur tour, certains applaudissent, sans doute par respect pour mon sauvetage in extremis de prestation. Les autres ne daignent pas me lancer un seul regard, soit parce qu'ils sont concentrés sur leur propre passage, soit tout simplement parce que je n'en vaux pas la peine. Je m'avance vers la petite loge où je me suis maquillée, toujours suivie de mon ami Pokémon. Hop, j'attrape une serviette, m'assoit pour finalement me déchausser. J'éponge ma tête, mes jambes et mes pieds, m'arrêtant dans mon mouvement. Le Stari se place devant moi, inquiet de me voir dans cet état.

▬ "Haha, ne t'en fais pas Clafoutis, tu as été parfait ! Je suis fière de toi ! Je..."

Les mots ne viennent plus. Ils ne veulent plus sortir. Cette sensation qui me bloque la gorge et irrite les yeux, je n'arrive plus à la contrôler. Quand je repense à ce qui s'est passé un peu plus tôt, à ces deux très courtes minutes qui se sont passées, je n'arrive qu'à une seule et unique conclusion. Je n'ai rien fait. Je n'ai pas su gérer le temps de mes prestations, j'ai été complètement détruite par ma concurrente. Je regrette sincèrement d'être aussi faible. Sans plus attendre, Clafoutis me saute sur les jambes, pour coller son joyau contre moi. Il clignote d'une lumière chaleureuse, comme si son but était de me réconforter. J'attrape mon Pokémon avec mes deux bras, pour le serrer très fort contre moi. Non, je n'abandonnerai pas la scène ! Il ne s'est pas rien passé là-haut. Ces sentiments, ce plaisir, ce n'était pas une illusion. Je veux danser, je veux sauter, je veux m'amuser avec mon Pokémon.... Je veux gagner.

Je me ressaisis, encore une fois grâce à mon partenaire, puis je sors de la loge, de nouveau rechaussée. Je vais m'asseoir sur un banc placé en face d'un des grands écrans, il me faut regarder les autres prestations, il me faut tout vivre jusqu'au bout. C'est mon univers, mon domaine, mon combat. J'irai jusqu'au bout !
Re: Tour 1 : Elisthel VS Anne

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives Evènements :: Festivités de Mhyone-
Sauter vers: