Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 :: Mhyone :: Minami Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rendez-vous avec un maire inconnu /w Ash Lennart [Requête]

avatar
Benjamin Makuno
Région d'origine : Hoenn
Lun 3 Sep 2018 - 22:14
Benjamin Makuno
La météo était encore au beau fixe malgré la fin proche de la saison estivale, dont les premiers auspices pouvaient se lire dans la durée d'ensoleillement des journées, déclinantes peu à peu. D'ordinaire, la Plage des Secrets, où j'avais passé une bonne partie de ma journée, aurait du être prise d'assaut par de multiples touristes. Mais c'était un été triste pour le commerce, à Mhyone : Les touristes avaient fuit l'archipel comme la peste après les attentats à l'encontre de l'Aéroport de l'île, se précipitant sur les premiers bateaux venus pour pouvoir quitter la région à la première occasion. Un mouvement de foule compréhensible, et qui était rejoint par la plupart des habitants, dont le sentiment d'insécurité avait été ravivé, l'affaire rappelant tristement le coup d'Etat de la Team Anima contre le gouvernement quelques mois auparavant. Néanmoins, cela faisait plus de deux mois désormais, et les choses avaient eu le temps de s’apaiser. Je savais, tout comme les autres personnes présentes lors de l'interpellation du prétendu cerveau de cet attentat, que le repos était censé être de courte durée, le véritable coupable n'étant pas tombé. Néanmoins, peu à peu, les gens oublièrent d'y penser, et la vie reprit son cours de façon normale. Certes, le tourisme n'était pas reparti suffisamment pour compenser la désertion de l’île, mais au moins, ça avait un effet positif : J'étais tranquille, à la plage.

Tandis que le soir était désormais bien tombé et que je me rendis compte m'être endormi sur le sable, j'avais décidé de retourner en ville, afin d'aller chercher de quoi me sustenter et regagner ma chambre au Centre Pokemon de Minami, où je devais passer une dernière nuit. Que faire ensuite ? Bonne question. Je savais que j'allais devoir reprendre l'entraînement, malgré la pénibilité de la tâche que représentait la saison. Sans doutes devrais-je aussi me renseigner sur cette fameuse Fondation Olympe, qui outre ses airs mystérieux semblait servir un but des plus nobles. Et quoi d'autre ? Hmmphf, bonne question... Je n'avais rien de spécialement précis en tête, mis à part cela. D'ailleurs, pas plus que je ne savais précisément comment m'occuper ce soir : Flannant dans les rues de la ville après être aller manger en compagnie de mes pokemons, je finis par arriver par le plus grand des hasards au panneau d'affichage où étaient regroupées les diverses petites annonces des habitants de l'archipel. Jetant un coup d'oeil curieux, je scrutais les différentes affiches. La plupart étaient de terribles banalités qui ne m'occuperaient pas bien longtemps. Retrouver un chat perdu, Un vieux monsieur demandant de l'aide pour tondre son jardin, une famille cherchant une nounou pour leurs gosses... Pas des plus intéressant.

Je marquais néanmoins l'arrêt sur une note attachée au panneau, que je me décidais à retirer pour mieux y voir, piqué d'intérêt par ce qu'il me semblait y'avoir lu. Un homme riche, propriétaire récent d'une petite île au large de la ville, semblait avoir trouvé de quoi faire fortune. Cool pour lui me direz vous à raison, mais cela n'était pas le genre de choses qui me concernaient... Aux premiers abords. Car visiblement, l'île abritait au moins une grotte sous-marine, et le type demandait de l'aide de dresseurs pour l'explorer. Récompense à la clé. Tiens dont... Outre le fait que me faire un peu d'argent ne serait pas chose malvenue au vu de mes récentes entrées de liquide, il fallait avouer que j'étais intrigué de savoir pourquoi cet homme, apparemment considérablement fortuné, avait besoin d'explorer cette grotte sous-marine... Mais surtout pourquoi il lui faudrait l'aide de dresseurs ? Bah, sans doutes le genre de questions que j'aurais l'occasion de lui poser le moment venu.

Rangeant en effet la brève dans ma poche, la froissant au passage, je m'étais décidé : Moi qui cherchait de quoi m'occuper dans un futur proche, c'était parfait. Visiblement, un homme attendrait le lendemain, sur le port de Minami, à bord d'un petit bateau vert. Parfait, ça m'occuperait ! Et puis Monsieur Mime serait sans aucuns doutes ravi... Ainsi, je retournais flâner à gauche à droite avant de retourner me coucher au centre pour une bonne nuit de sommeil. Au petit matin, le lendemain, je peinais à me réveiller : Plutôt du genre à veiller tard et à me lever en adéquation avec ce rythme de vie, il m'était toujours assez ardu de me lever tôt. Et en l’occurrence, l'aube se levait à peine. Quelle idée de maltraiter ainsi ses futurs employés... Me préparant et ramassant mes affaires, je me dirigeais donc en direction du port, tandis que la cloche des huit heures se mettait à sonner. Jetant un regard rapide sur les bateaux présents dans le port à cette heure ci, je ne voyais pourtant pas de bateau vert.

L'aurais-je loupé ? Jetant de nouveau un regard à la brève de ma poche, tentant de la défroisser du mieux que je pouvais, je relisais avec attention. "Un petit bateau vert"... Relevant la tête, je ne voyais pourtant p... Je marquais un arrêt. C'était CA, ce petit bateau vert ? Une chaloupe ?... En tout cas, c'était la seule chose flottante verte, dans les environs... Soufflant de dépit en espérant que l’île n'était pas trop éloignée, je me dirigeais en direction de l'embarcation. Personne pour l'instant. Personne n'était supposé attendre ? Bon... Peut-être était-il en retard. Attendant au cas où avant de monter à bord, préférant éviter de créer un quiproquo si ce n'était pas la bonne barque, je m'asseyais sur le bord du ponton, attendant en regardant l'horizon sous les piaillements des Goélise. Elle était quand même vachement cool cette ville... Pourquoi j'm'étais lancé là-dedans moi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ash Lennart
Région d'origine : Mhyone
Mer 12 Sep 2018 - 12:30
Ash Lennart
img_rp
Rendez-vous

avec un maire inconnu
Minami
Benjamin Makuno

Son enquête sur la Fondation Olympe piétinait, il devait l’avouer. En plus de deux mois, il n’avait pas avancé d’un poil. Aucun moyen de s’infiltrer dans leur locaux et plus il galérait, plus cette institution lui semblait suspecte. Ce n’était pas normal qu’une entreprise à but caritative refuse l’aide de chercheurs et encore moins d’ingénieurs puisqu’ils cherchaient des solutions alternatives et viables à la pollution. Or c’était ce qu’il prétendait être, il s’y connaissait suffisamment pour pouvoir donner le change et travailler dans une équipe. Leur recruteur aurait dû sauter sur l’occasion sauf qu’il avait reçu un refus poli mais certain à sa candidature. La soirée de présentation du Conseil 4 ne l’avait pas plus aidé. Certes, il avait pu remarquer la présence d’Akane Wise, l’une des têtes pensantes, parmi les dresseurs présents, mais il n’avait eu aucune chance de l’approcher de manière discrète et efficace. Comme rien n’indiquait une possible évolution dans les jours à venir, ses supérieurs l’avaient envoyé s’occuper d’une autre mission en attendant.

Un excentrique propriétaire d’une petite île au large de Mhyone avait des envies de grandeur et se proclamer maire de son domaine. A première vue, il avait trouvé moyen d’y faire fortune. Il avait posté une annonce demandant de l’aide à des dresseurs afin de fouiller une grotte marine en échange d’une récompense. Là-haut, on s’inquiétait de tout ce qui semblait anormal. Les récents évènements avaient créé une paranoïa plus ou moins compréhensible au commissariat et on enquêtait sur tout et rien du moment que ça pouvait créer une situation compliquée.

D’après les informations récupérées, il devait se rendre au port de Minami et monter à bord d’un bateau vert en partance pour cette île mystérieuse. En arrivant, Ash regarda autour de lui et tout ce qu’il remarqua ce fut une chaloupe de la couleur voulue et un jeune homme assis sur le bord du ponton à ses côtés. Il s’approcha silencieusement et toussa légèrement afin d’attirer l’attention de la personne sur lui sans pour autant le surprendre. Ce serait tout de même dommage qu’il tombe à l’eau.

« Salut. C’est vous qui devez m’amener sur la fameuse île qu’il faut fouiller ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Benjamin Makuno
Région d'origine : Hoenn
Sam 15 Sep 2018 - 13:35
Benjamin Makuno

L'été avait beau être encore théoriquement présent sur le calendrier, il aurait été illusoire de se cacher derrière ces faits pour nier que les matinées se faisaient tout de même de plus en plus fraîche. Si si se trouver assis sur un quai à l'aube n'était pas le moyen le plus évident de conserver la chaleur estivale, j'arrivais malgré tout à clairement sentir une différence par rapport aux autres jours que j'avais passé à Minami ces derniers temps, jours assez nombreux. L'automne approchait à grands pas... Et ce n'était visiblement pas le seul à s'approcher, bien que je n'avais pas immédiatement remarqué le bruit de pas qui résonnait sur le ponton, derrière moi, trop occupés à regarder l'océan d'un air absent. Il y'avait quelque chose à mi chemin entre l'hypnotique et le fascinant dans cette vision, mêlant à la fois l'inconnu, le danger des eaux et un profond sentiment de liberté à la fois. Je n'avais pas particulièrement le pied marin, mais je devais bien admettre que perdre la mer me manquerait malgré tout. Que voulez vous, en tant qu'originaire d'Hoenn, j'imagine qu'on ne se refaisait pas...


- Salut. C’est vous qui devez m’amener sur la fameuse île qu’il faut fouiller ?


Ah, oui, les bruits de pas! Ils s'étaient montrés si discrets que je les avais oubliés aussi rapidement que je ne les avait entendus ! Me tirant de la nostalgie inévitable à observer l'océan au petit matin, je me tournais vers celui qui venait de m'interpeller, me relevant au passage en veillant à ne pas basculer au passage pour me vautrer connement dans l'eau. Face à moi se tenait un homme blond, qui ne devait pas être beaucoup plus age que moi. Mais qui semblait considérablement se fourvoyer sur la raison de mon attente.


- Salut. Euh, j'crois que y'a erreur : J'attends quelqu'un qui doit me mener sur une île au la...

- Oh bah sont d'jà là les jeunes ! On a pas idée d'se lever à c't'heure là... M'enfin, allez v'nez dont.


Un vieil homme à l'allure assez négligée, caractéristique des clichés de marins avec leurs barbes broussailleuses, venait de débarquer également sur notre ponton. Il fit signe de s'avancer pour monter sur la barque à moteur verte que j'avais repéré quelques temps plus tôt. Oh, c'était donc lui le passeur ? Mais alors, l'autre... Je compris alors : L'île que voulait fouiller le blond, était sans doutes la même que celle sur laquelle je devais me rendre. Cela serait donc une mission en duo ? Boarf, nous serions sans doutes plus efficaces de la sorte. M'installant en premier dans la barque étant donné ma proximité avec cette dernière, je tâchais de ne pas prendre trop mes aises, trois personnes devant loger sur l'embarcation. Une fois tous installés, le vieux marin s'étira avant de faire démarrer le moteur bruyant de notre magnifique paquebot, qui ne tarda pas à vrombir avant de doucement se mettre à glisser sur l'eau. Heureusement que la machinerie était bruyante, d'un certain côté, cela évitait le silence pesant qui régnait sur notre groupe...


- Bon, eh bah je suppose qu'on va pouvoir pouvoir travailler ensemble sur cette affaire ! Benjamin Makuno, scientifique à mes heures perdues et dresseur à plein temps.


J'avais tenté cette manœuvre de discussion, le dialogue n'étant pas toujours bien évident à instaurer lorsque l'on ne connaissait aucune des personnes présentes dans l'endroit où l'on se trouvait. Ajoutez à cela le bruit d'enfer provoqué par le moteur sautillant à l'arrière du bateau, menaçant d'exploser à tout moment au vu des tremblements qui le parcouraient... Vous obtenez un cocktail où la discussion n'est pas aisée. Sans compter que ce marin n'avait pas l'air du type le plus agréable du monde, à en jurer par la tronche qu'il tirait. Heureusement, la barque avançait tout de même assez vite, et c'est au bout d'un voyage qui avait du durer à vue de nez une trentaine de minutes que nous arrivions en vue d'une petite île entourée de récifs, surmontée d'une grande propriété, unique, à l'allure de château. Bon, au moins, on allait vite pouvoir s'échapper de cette atmosphère en se mettant au travail... En espérant que le "maire" ne soit pas aussi austère que son employé de marin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ash Lennart
Région d'origine : Mhyone
Mer 3 Oct 2018 - 17:24
Ash Lennart
img_rp
Rendez-vous

avec un maire inconnu
Minami
Benjamin Makuno

L’individu que venait d’apostropher Ash se leva et lui fit face, l’air passablement surpris. Le flic réalisa donc qu’il avait dû se tromper avant même que son interlocuteur lui réponde…

- Salut. Euh, j'crois que y'a erreur : J'attends quelqu'un qui doit me mener sur une île au la...

- Oh bah sont d'jà là les jeunes ! On a pas idée d'se lever à c't'heure là... M'enfin, allez v'nez dont.

Ok. Donc si l’on récapitulait, le premier arrivant semblait être là pour les mêmes raisons que lui, enfin officiellement du moins. Et le marin typique qui parlait comme s’il n’avait jamais été à l’école allait les emmener vers le fameux maire. Ou plutôt vers le possible psychopathe qui avait interpellé ses supérieurs. A choisir, Ash préférerait avoir affaire à un excentrique hurluberlu plutôt qu’à la première option. L’histoire serait plus simple à gérer et surtout à régler. Sans compter que la présence d’un tiers risquait de le gêner dans son enquête…

- Bon, eh bah je suppose qu'on va pouvoir travailler ensemble sur cette affaire ! Benjamin Makuno, scientifique à mes heures perdues et dresseur à plein temps.

« Ash Lennart, également dresseur ! Quant au boulot, je suis touche à tout… »

Quand il devait s’infiltrer, Ash utilisait une autre identité mais là, on avait jugé que ce n’était pas forcément utile. Ce qu’il risquait fort de regretter plus tard… En fait, il commençait déjà à se mordre les doigts. Il n’avait pas prévu de rencontrer un autre dresseur en venant.

« On a de la chance, il fait beau. Cela rend la traversée plus agréable ! »

…et plus sûre au vu de l’état du rafiot dans lequel ils avaient embarqué. Ash n’avait même pas été certain que le vieux bateau supporterait la traversée avec les trois hommes à son bord quand il l’avait vu un peu plus tôt. Il semblait pour l’instant tenir bon et heureusement pour eux tous, ils pouvaient apercevoir une ombre au loin.

Avec le raffut du moteur et le caractère peu sympathique du marin, la conversation n’était pas aisée et le policier avait vite abandonné. Il préféra sortir de son sac, le journal du jour qu’il avait récupéré sur la route. Quand il était en mission, il achetait la Pokésphère tous les jours afin de rester au courant de ce qui se passait dans la région. Même s’il fallait reconnaître que le côté scandaleux de celui-ci n’en faisait pas une source d’information très sûre… Il n’y avait pas grand-chose d’intéressant aujourd’hui. Il faut dire que comme lui, les journalistes n’arrivaient pas à approcher la fondation Olympe. La première page était consacrée à l’arrivé des trois nouveaux champions dans la ligue de Mhyone. Il y avait une petite description de chacun ainsi que leur spécialité et le lieu où l’on pouvait les rencontrer. Ash se trouvait à la soirée de présentation de la ligue et du coup, des nouveaux. Ils avaient donc eu l’occasion de les voir même s’il n’avait parlé avec aucun. Il fut surpris de découvrir que le grand brun borgne adorait les papillons. Et qu’au contraire le calme était adepte du type Dragon. Comme quoi, il ne fallait pas juger à l’apparence…

Le temps de finir sa lecture, ils étaient arrivés au ponton de l’île. Sans un mot, ils débarquèrent… Le vieux ne leur laissa même pas le temps de le remercier ou de le saluer, il avait déjà fait demi-tour. Benjamin et lui se retrouver donc coincé ici pour le meilleur et le pire.

« Je suppose qu’il faut aller à la rencontre de la personne ayant posté l’annonce… »

De loin, ils avaient pu voir que la bâtisse principale de l’île se trouvait à son sommet. Mais maintenant qu’ils étaient plus proches, la forêt devant eux leur cachait leur destination. Ash montra l’exemple et commença l’ascension. Le couvert des arbres permettaient de protéger les marcheurs des rayons du soleil mais cela ne les empêchaient pas de souffrir de la chaleur. Au bout d’une bonne heure, le jeune homme n’en pouvait plus et il s’affala afin de souffler.

« Il fait trop chaud et ce chemin me semble trop long. On aurait déjà dû atteindre le haut… »

Quelque chose n’allait pas. Il carapatait depuis trop longtemps. A croire qu’ils s’étaient perdus alors qu’ils ne s’étaient pourtant pas éloignés du seul chemin existant depuis la plage…



Modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Benjamin Makuno
Région d'origine : Hoenn
Dim 4 Nov 2018 - 19:59
Benjamin Makuno

Heureusement que j'avais pu profiter de l'arrivée sur l'île pour estimer la position du Château de ce riche type, car une fois à terre la tâche s'avérait être bien moins aisée : Tandis que la chaloupe venait amarrer à un petit ponton qui s'avançait parmi un sable gangrené de multiples arbres, Ash et moi même ayant à peine le temps de poser pied au plancher que le vieux marin aux airs aigris était déjà reparti, n'ayant même pas pris la peine de couper son moteur. Pas un geste de la main, pas une parole... Eh bien, on ne pouvait pas dire que c'était la politesse qui l'étouffait. Au moins, ils semblaient nous avoir mené à bon port, et c'était déjà ça de gagné, surtout vu l’État du rafiot qui nous avait servi de monture pour la traversée.


- Je suppose qu’il faut aller à la rencontre de la personne ayant posté l’annonce…


C'était mon collègue imprévu qui venait de prendre la parole, pour dire quelque chose qui ma foi tombait un peu sous le sens. D'après ce que j'avais compris sur le port avant de partir, il se prénommait Ash Lennart et... c'est à peu prêt tout ce qu'il savait sur lui. Pas bien bavard le bonhomme, à première vue tout du moins. Je ne lui en voulait pas pour autant : Je n'avais pas fait beaucoup plus d'effort pendant la traversée, et il était vrai que ce grognon de marin n'avait pas aidé à installer un climat agréable à cette rencontre. Qu'à cela ne tienne, on semblait avoir de la route avant d'atteindre le sommet de l’île, de toutes manières, voilà qui nous laisserait suffisamment de temps pour tailler la bavette. Réaffirmant ma prise sur mon sac, je me décidais donc à me mettre moi aussi en marche, suivant le blondinet qui avait visiblement décidé d'ouvrir la marche. Le sentier semblait au moins relativement clair, c'était toujours cela de gagné : Si la végétation nous cachait grandement la visibilité, au moins, nous étions aptes à ne pas nous perdre.

...

Du moins étais-ce ce que j'avais cru dans un premier temps : La marche s'éternisa plus que de prévu : Si nous parvenions de manière générale à prendre de la hauteur, du moins de ce que je pouvais ressentir dans mes cuisses en terme de dénivelé, il n'y avait toujours pas la moindre pierre de château en vue. Ajoutez à cela le climat étouffant et le silence qui s'était imposé au vu de l'effort physique que représentait la marche... Mouais, fallait le vouloir ce petit job quand même.


- Il fait trop chaud et ce chemin me semble trop long. On aurait déjà dû atteindre le haut…

- J'sais pas qui est ce type, mais j'avoue qu'il pourrait agencer un peu mieux l'entrée visiteurs...


Nous longions depuis un certain moment ce qui s'apparentait à une grande falaise de pierre, et je spéculais fortement sur la présence du Château tout en haut de ce dernier. Mais était-ce encore loin ? Les arbres bouchaient toujours la visibilité, et l'air marin semblait particulièrement leur réussir tant ils ne perdaient pas en densité malgré notre montée, bien que timide. Qu'à cela ne tienne, il était grand temps d'envoyer un éclaireur : Brindibou serait parfait pour cela, aussi me décidais-je à le sortir de sa Pokeball.


- Bon, Brindi', on va avoir besoin de toi ! J'voudrais que tu montes au dessus des arbres et que tu me dises si tu vois un chateau, si oui, en est-on encore loin, et si ce foutu chemin y mène bien. Tu veux bien ?


Visiblement assez fier d'avoir été appelé à la rescousse, Brindibou restant quelques instants à bomber le torse, posé sur une des branches de l'arbre à côté duquel nous nous trouvions, avant de prendre son envol. Le suivant des yeux quelques instants, je ne tardais pas à le perdre entre les feuillages locaux, et ce n'est qu'une minute ou deux plus tard que l'oiseau ne nous revint. Tendant mon bras pour qu'il vienne se poser dessus comme il aimait parfois le faire, celui ci nous indiqua la paroi rocheuse en hochant la tête de manière positive, avant de montrer le chemin, puis de faire un geste de spirale avec son aile, mimant... moi en train de râler ? Je fronçais les sourcils, pas tant face à cette imitation foireuse que face à la confirmation de ce que je pensais : Le chemin menait en effet au château, mais prenait un malin plaisir à montrer très lentement en effectuant de grandes boucles autour de la base du bâtiment. Quand même, il aurait pu nous donner quelques informations et aides en plus, ce "Maire", ou au moins son employé de marin aigri. Soupirant, j'essayais d'expliquer la situation à Ash, une idée me traversant l'esprit. Fatigante, un poil dangereuse, mais il semblait relativement sportif et capable à la tâche. Pour ma part, depuis mon ermitage au Mont Kaygon, se ne serait sans doutes pas un problème non plus.


- Bon : Effectivement, ce chemin finit bien par mener au château mais y'a une sacré trotte avant d'y arriver. Apparemment, ils trouvaient ça malin de le faire tourner encore et encore tout autour du piton où se trouve la baraque du type de l'annonce. Du coup, on en a encore pour un bon moment, à moins d'escalader. Qu'est ce t'en dis ?


A vrai dire, je n'avais pas vraiment attendu sa réponse pour me préparer à le faire moi même : Je ne voyais pas vraiment de raisons à ce qu'il ne refuse, si ce n'est pas flemme, mais la marche serait encore bien plus long. Et puis, ne s'était il pas présenté comme "Touche à tout" ? La façade rocheuse était qui plus est relativement propice à l'escalade : Usée par le temps, de nombreuses aspérités offrant de bonnes prises se trouvaient par bon nombre, et il y'avait même de petites corniches, que je suspectais être la suite du chemin après une nouvelle boucle. Aussi commençais-je à escalader la paroi, en évitant de me précipiter néanmoins : C'était une paroi d'escalade aisée, pleine de petits lieux de poses et de branchages non loin pour se rattraper en cas de glissade, mais ce n'était pas non plus une raison pour prendre des risques. Par contre, maintenant qu'on avait réussi à dialoguer un petit peu, il serait quand même dommage de rompre le lien oral pour une bête escalade...


- Sinon, Ash, dit-moi : Pourquoi t'es venu te perdre sur cette foutue île toi ? Passionné de grottes Sous-Marine ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ash Lennart
Région d'origine : Mhyone
Jeu 15 Nov 2018 - 13:16
Ash Lennart
img_rp
Rendez-vous

avec un maire inconnu
Minami
Benjamin Makuno

- J'sais pas qui est ce type, mais j'avoue qu'il pourrait agencer un peu mieux l'entrée visiteurs...

Son compagnon de fortune n’avait pas tort. Mais lui sentait qu’il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond avec cette histoire. Et il commençait à se demander dans quel guêpier, il s’était fourré. Ash priait intérieurement pour que Benjamin est un niveau correct, il n’était pas homme de terrain et était loin d’avoir une équipe de Pokémons surentraînés. Zede était son équipière depuis un moment donc elle était réactive mais Capo boudait plus qu’autre chose.

Après ce qui était arrivé à ses parents et dont il ne parlait jamais – il évitait même d’y penser en règle général - le jeune homme avait rêvé de devenir une sorte de justicier, d’arrêter les méchants. C’est pour ça qu’il avait intégré les rangs de la police de Mhyone, c’est aussi à cause de cette raison qu’il était devenu un infiltré. Mais s’il avait, en effet, eu des débuts prometteurs maintenant tout partait à volo… Son grand rêve était un peu en train de se casse la gueule… Pourtant, il ne pouvait pas s’empêcher d’y croire encore. C’est ce qui lui permettait d’avancer, lui donnait un but…

- Bon, Brindi', on va avoir besoin de toi ! J'voudrais que tu montes au-dessus des arbres et que tu me dises si tu vois un chateau, si oui, en est-on encore loin, et si ce foutu chemin y mène bien. Tu veux bien ?

C’était une bonne initiative auquel le flic n’aurait pas pu penser puisqu’il n’avait pas un seul Pokémon de type vol. Il devrait peut-être songer à y remédier. En tout cas, c’était certainement le meilleur moyen de savoir où ils étaient et à quel distance du domicile du pseudo maire de l’île.

- Bon : Effectivement, ce chemin finit bien par mener au château mais y'a une sacré trotte avant d'y arriver. Apparemment, ils trouvaient ça malin de le faire tourner encore et encore tout autour du piton où se trouve la baraque du type de l'annonce. Du coup, on en a encore pour un bon moment, à moins d'escalader. Qu'est ce t'en dis ?

A moins d’escalader ? Ash en avait marre de cette forêt, marre de cette île, marre de marcher par cette chaleur, marre de ne pas avancer dans son enquête sur Zyagrde et marre de perdre son temps ici. Alors l’option raccourci lui semblait tout indiquer surtout qu’il était plutôt sportif, l’effort ne lui faisait pas peur du tout !

- Sinon, Ash, dit-moi : Pourquoi t'es venu te perdre sur cette foutue île toi ? Passionné de grottes Sous-Marine ?

« Non pas vraiment, j’avais juste besoin d’argent et la récompense semblait intéressante. »

Ash fit le mec gêné d’avouer sa situation en se frottant l’arrière de la nuque. Et pour augmenter encore l’effet, il enchaîna rapidement sur autre chose.

« Si ça te va, l’escalade me semble une meilleure option. J’avoue en avoir ras-le-bol… »

Mine de rien, ils étaient déjà fatigués par leur longue marche. Grimper fut plus dur que ne l’avait pensé Ash. Benjamin allait finir par vraiment penser qu’il était sauvage et désagréable mais il manquait de souffle pour poursuivre la conversation. Ils continuèrent sur leur lancée pendant une bonne demi-heure, glissant sur la pente escarpée. Ash faillit même chuter, il ne dut qu’à ses réflexes de se rattraper à une branche. Le temps d’arriver au sommet, il était vraiment énerver et ça n’allait pas s’arranger. Un Spectrum les attendait en les narguant de son sourire méprisant et derrière se trouvait un vieux monsieur.

« Je veux voir ce que vous valez ! Attaque Zading ! »

Ok. Ash avait atteint un stade d’énervement suffisant pour ne plus se poser de questions. Il attrapa la ball de Zede et se fit un plaisir de l’envoyer au combat sachant que son adversaire avait une faiblesse au type ténèbres.

« Utilise Feinte et mets moi ce Pokémon k.o ! »

Le ton était donné…



Modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Minami-
Sauter vers: