:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 6 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reprise d'envolée [Capture]

avatar
Benjamin Makuno
Région d'origine : Hoenn
Dim 9 Sep 2018 - 18:35
Benjamin Makuno

J'avais passé un bon moment à traîner dans les environs de Minami : Ces derniers jours, j'y avais flanné sans forcément grands but, mais c'était désormais enfin chose révolue ! En tant que jeune chercheur dans le domaine scientifique, encore peu rôdé à la tâche, je ne me voyais pas confier de missions officielles de la part de l'Observatoire de Jerry, ni même du Laboratoire d'Acacia. C'était une chose logique, et je ne m'en plaignais pas vraiment : Il était après tout évident que je devais faire mes preuves avant de monter dans l'échelle des responsabilités qu'on viendrait à me confier... Mais cela avait un défaut majeur : Je n'avais pas vraiment de réelle entrée d'argent ces derniers temps. Mon long passage au Centre Pokemon de Minami m'avait coûté une bonne partie de l'argent que j'avais mis de côté au cours de ces derniers temps, et je peinais à trouver des tournois où j'avais possibilité de briller, et surtout de me faire du bénéfice : Mon équipe avait beau commencer à prendre doucement forme si on ne prenait pas en compte ma relation avec Mimiqui, et Monsieur Mime avait beau avoir fait des progrès certains et être un allié de choix... J'étais encore un peu limité en terme de puissance de feu pour faire progresser ma carrière de dresseur. D'un côté, ma facette scientifique se heurtait à la réalité de l'expérience... De l'autre, ma facette de dresseur n'avait pas vraiment subit de réelle progression non plus, mon équipe étant encore limitée en terme de nombre.

C'est alors que j'avais repéré une véritable aubaine pour ma situation : Une petite annonce avait été postée sur le Pokeweb par l'observatoire d'Elerya. La mission ? Etudier un peu sur le terrain les querelles d'espèces dont été victime la Route 6, au nord de Minami. En effet, cette route était réputée pour être le théâtre d'un affrontement à grande échelle entre diverses familles de pokemon vol, mais pas uniquement, dont la lutte territoriale semblait être exacerbée. Une mission ouverte aux étudiants chercheurs, l'Observatoire peinant à trouver suffisamment de personnel actuellement pour mener à bien toutes les missions qui leurs incombaient. Oh, le salaire à la clé n'était pas bien mirobolant, et dépendrait surtout de la pertinence des observations menées... Mais c'était toujours mieux que rien, et ce n'était après tout que secondaire : C'était l'occasion rêvée pour essayer de se démarquer par mes travaux, et le cadre était sans doute suffisamment agressif pour que des affrontements risquent d'éclater, ce qui serait potentiellement l'occasion rêvée d'entraîner ma petite troupe, voir l'agrandir. Quel outil formidable que le Pokeweb, tout de même... Les gens avaient beau dire que c'était mieux avant, la toile restait un outil indétrônable en terme d'utilité, que cela soit en terme de recherche de boulot, d'informations, ou même de potins. On pouvait dire merci à AI...

La décision avait donc été rapide à prendre : Rangeant mon barda dans mon sac en quittant la chambre du Centre que j'avais occupé trop longtemps à mon goût de toutes manières, je m'étais préparé à rester potentiellement un sacré bout de temps dans les collines de la Route 6 que j'arpentais désormais, venant de dépasser le panneau de cette dernière depuis peu. La vie sauvage m'avait un peu manquée, tout comme elle avait manquée à mon portefeuille : Moins de tentations, moins de nécessités. Si se nourrir en ville revenait à faire ses courses, et se loger à prendre des chambres de gîtes ou d’hôtel, la nature elle, me permettrait de dormir à la belle étoile et de trouver moi même de quoi me nourrir, ce qu'il n'était pas... décent d'entreprendre en milieu citadin. Parfait ! Faisant sortir Monsieur Mime de sa pokeball pour qu'il puisse profiter de ce paysage, aussi nouveau pour lui que pour moi, je savais pas avance lui faire plaisir tant il aimait découvrir de nouvelles choses. Brindibou était également de sortie, bien que j'eu besoin de le briffer quelques temps pour lui demander de ne pas s'éloigner de moi sauf sur demande express, voulant éviter de déclencher une querelle inutile avec les différents volatiles qui arpentaient les lieux... Et connaissant l'animal, je ne doutais pas que même en restant exclusivement auprès de moi, cela risquait d'arriver.

Voilà qui dénaturait quelque peu mon objectif d'observation de la vie sauvage à l’état pur en ces lieux... Mais cela permettrait peut être à Brindibou d'apprendre à se contenir en présence d'autres pokemons. Ou d'autres êtres vivants, d'ailleurs... Ce ne serait pas du luxe. Réaffirmant ma prise sur mon sac que je tenais d'une bretelle sur mon épaule, je me lançais donc à l'assaut de la Route 6 : Après tout, si je restais à l'entrée, je ne risquais pas de voir grand chose de la vie qui régnait ici... Et mieux valait partir tôt. Plus j'aurais de temps pour observer les lieux, plus j'en aurais pour observer les comportements des espèces locales... et pour trouver un petit coin sympa pour bivouaquer, aussi...


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Dim 9 Sep 2018 - 22:11
Administrateur

Des pokémons apparaissent !

   


Tandis que tu progresses sur la route, tu entends soudainement un bourdonnement assez important ! Tu es soudain dépassé par un groupe de Yanma qui a l'air de s'entraîner à réaliser des figures acrobatiques en groupe !


Que vas-tu faire ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Benjamin Makuno
Région d'origine : Hoenn
Mar 11 Sep 2018 - 20:16
Benjamin Makuno

Il n'y avait pas bien longtemps que je m'étais mis en marche au milieu des collines verdoyantes bordées de falaises de la Route 6, deux ou trois heures tout au plus. L'air frais était battu par des grands vents salés, provenant de la mer qui frappait les falaises à l'ouest de la route. Un cadre somme tout très sympathique, et assez dépaysant. Voilà qui me ferait un travail pas des plus désagréable... En théorie, à moins qu'une nuée de créature volantes ne viennent s'en prendre à ma personne. Ainsi donc, les espèces locales avaient une tendance territoriale très prononcée ? Je constatais bien vite que les rumeurs étaient loin d'être infondées : Bien plus loin, près des récifs, je pouvais apperçevoir une foule de Goélise tourner en rond dans les cieux au dessus de ce qui devait être leur repère, poussant de grands cris dissuasifs à l'encontre des Furaiglon ou Etourmi qui avaient le malheur de passer trop près d'eux, surtout que la plupart semblaient se déplacer uniquement par bandes. Les pokemon vol ne semblaient pas être des plus solitaires, visiblement... Me décidant à prendre de la hauteur parmi les collines tout en restant non loin des falaises, je me mis en quête d'un tel poste d'observation dans les plus brefs délais. Bien sur, si il était à l'abri du vent, c'était encore mieux, mais ne soyons peut être pas trop gourmands non plus, il était déjà bien que je ne me sois pour l'heure pas encore fait attaquer par une horde de créatures ailées.

Et une fois n'était pas coutume, j'aurais mieux fait de ravaler mes pensées avant qu'elles ne me viennent : Tandis que j'escaladais l'une des collines verdoyantes de l'ouest de la route pour tâcher d'avoir un point d'observation plus élevé, je me mis à entendre un bourdonnement. D'abord très faible, celui ci ne tarda pas à s'élever lourdement, tant et si bien que j'eu à peine le temps de me retourner pour en voir l'origine : Une colonie de grosses créatures ailées, rouges, me passa au dessus avant d'entreprendre un looping. Rapides ! Leurs mouvements de vol était incroyablement... déroutant, leurs virages à angles très fermés censés être impossibles pour la très, très large majorité des créatures ailées de ce monde... Sauf cette espèce, loin des oiseaux traditionnels. Il s'agissait là d'une créature insectoïde, que je ne tardais pas à reconnaître après un petit temps à me remettre de la surprise qu'avait été leur venue. Très intéressant... Et donc, elles semblaient prendre un malin plaisir à employer des angles de vol impromptus, tout en enchaînant loopings, accélérations et vol statique, non loin de nous ? En voilà au moins qui ne semblaient pas dérangés par la présence d'un être inconnu sur leur territoire... Et je n'allais certainement pas m'en plaindre.

Griffonnant avec frénésie des notes sur le comportement des Yanma sur mon carnet d'Etude, j'observais d'un œil captivé le ballet volant des Yanmas, et constatais que mes compagnons ne semblaient pas moins ébahis par ce qu'ils voyaient. Mime, bien évidemment, n'avait d'yeux que pour ce spectacle, et il aurait été bien étonnant du contraire... Mais Brindibou semblait également particulièrement enjoué, et cela faisait considérablement plaisir ! D'habitude le regard mort, perdu dans le vide, la créature ailée se laissait surtout posséder par la colère lorsque ses émotions venaient à reprendre le contrôle. Mais cette fois, c'était la joie : Sautillant dans de grands mouvements sur mon épaule, je le voyais s'agiter de plus en plus... Jusqu'à ce que le prévisible n'arrive.


- Eh nan Brindi' attends !...


Trop tard : L'oiseau venait de prendre son envol de son épaule, fonçant avec joie sur le groupe d'insectes volants dans de grands cris enthousiastes... Un enthousiasme qui, si il était agréable à voir, se révéla très vite bien plus problématique lorsque l'un des Yanma, dans un nouveau looping céleste, vint percuter de plein fouet l'oiseau par l'arrière, ne s'attendant visiblement ni l'un ni l'autre à ce que le voisin ne se trouve si près. Dans un piaillement paniqué de Brindibou (Quelque chose devant ressembler à "Bouboubouuuuuuu !"), la créature se mit à chuter au sol accompagné de l'un des Yanma. Tout deux déséquilibrés par surprise dans leur vol, Brindibou s'écrasa de façon nette au sol tandis que Yanma parvint à reprendre son vol à quelques centimètres du sol. Je vis ses comparses fuir face au choc, abandonnant visiblement au passage le Yanma toujours au sol. Voilà qui était bien plus sympathique de leur part... Peut être se regroupaient ils seulement pour parader, alors, et étaient plutôt du style solitaire ? En tout cas, l'insecte qui me faisait face ne semblait pas plus choqué que ça de voir ses comparses partir. Voletant dans tout les sens, je le vis foncer rapidement sur le Brindibou au sol.


*M.Mime, vite !*


Le pokemon psychique avait réagi juste à temps : Il parvint à créer un grand mur invisible alors que l'insecte ne se trouvait plus qu'à un mètre du pokemon plante. Résultat des courses... Crac ? Non : Avec des réflexes incroyables, l'insecte effectua un virage à 90° le long du mur pourtant invisible, en direction du ciel, avant de revenir se positionner un peu plus loin dans un de ses fameux loopings. Fixant Monsieur Mime tandis que Brindibou semblait toujours un peu sonné, je constatais bien vite que l'affrontement allait se révéler inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Mar 11 Sep 2018 - 20:16
Administrateur
Le membre 'Benjamin Makuno' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Capture simple' :



Edit MJ : Félicitations ! Xp et sac à dos édités !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Benjamin Makuno
Région d'origine : Hoenn
Mar 11 Sep 2018 - 22:16
Benjamin Makuno
Monsieur Mime semblait avoir perdu son air niais habituel, coutumier des moments où il observait tout ce qui pouvait l'entourer d'un regard vagabond. Désormais focalisé sur son adversaire volant, je pouvais le sentir désormais clairement déterminé : Sa façon à lui de reconnaître bien volontiers la puissance de son adversaire. Et il était vrai que ce Yanma était d'une vitesse et d'une agilité déconcertante... L'aisance avec laquelle il avait ressenti le mur invisible de mon pokemon psychique avant de l'esquiver dans un mouvement aérien des plus improbables... Du grand art. Quelque part en moi, quelque chose s'éveillait : Ainsi donc, il semblait vouloir se challenger à nous... Ça me plaisait ! Un grand sourire me fendant les lèvres tandis que Brindibou se relevait, je lui fis signe de reculer, ce qu'il accepta de faire non sans grognements de râles mêlés à de la douleur. Il devait bien se rendre à l'évidence, ce Yanma était un trop gros morceaux pour lui... Moi par contre, ce défi m'amusait grandement, et cette malencontreuse bousculade allait me permettre de voir ce qu'avait cette espèce dans le ventre de façon plus... probante.


- C'est un duel que tu veux ? Eh bien j'en serais ravi, tu me plais bien !


Le pokemon face à moi bomba le torse de défi, tandis qu'il se mit à voler en zigzaguant, gardant son vol stationnaire pour le moment néanmoins. Alors que j'ordonnais à Monsieur Mime de tracer une Protection sur le terrain, ce dernier eu à peine le temps d'achever son attaque qu'une violente Cru'Aile vint traverser le mur invisible qu'avait construit précédemment mon compagnon psychique, le faisant voler en éclat au passage : Avec une vitesse vertigineuse et qui semblait augmenter de plus en plus, l'insecte s'était jeté en avant au moyen de son attaque cruelle, parvenant à briser le mur invisible au passage pour venir frapper Monsieur Mime, qui encaissa aisément l'attaque : Protection avait réduit considérablement l'impact, et la force nécessaire pour passer le mur invisible avait été autant de puissance qu'il avait manqué à l'assaut pour sévèrement menacer mon compagnon psychique. Impressionnant néanmoins...


- A notre tour !


Monsieur Mime était un pokemon dont les capacités défensives étaient considérables, surtout lorsqu'il s'agissait d'assauts à distance... Mais il était loin d'être inutile d'un point de vue offensif également ! Suite à mon ordre, mon compagnon chargea un violent Choc Psy sur le pokemon sauvage... Qui parvint à esquiver sans trop de mal l'assaut mental. Ce qui m'arracha un sourire, et le Yanma sembla perturbé : En reculant pour esquiver l'assaut, le pokemon avait heurté ce qui restait du mur invisible précédemment établi, ce dernier n'ayant été que partiellement détruit au niveau de l'endroit où il était passé pour utiliser sa Cru'aile.


- Maintenant !


Profitant de la situation et de l'élément de surprise qu'elle avait suscitée, Monsieur Mime utilisa de son attaque Toxik, qui vint à percuter l'insecte de plein fouet. Il avait beau être aussi rapide qu'il le voulait, sa course contre la montre n'allait plus être si simple, désormais. Rageur mais loin de s'avouer vaincu, Yanma détruisit ce qui restait du mur avant de se mettre à voler dans tous les sens autour de M.Mime, qui se contentait d'observer la situation, tout comme moi, pour essayer de comprendre ce que préparait notre adversaire. De multiples images du pokemon se mirent alors à miroiter dans le ciel... Une vitesse si folle qu'elle laissait des images rémanentes ? Oui, sans doutes en partie... mais pas que : Il y'en avait bien trop. Le pokemon avait sans doute utilisé Reflet, et les multiples images bougeant dans tout les sens tout autour de Monsieur Mime, bien trop vite pour qu'il ne puisse les suivre, allait être un vrais soucis. A moins que...


*Les Yanma sont connus pour leurs capacités sonores... tu sais ce qu'il te reste à faire si tu en perçois une ?*


Cela n'y manqua pas : Bientôt, une puissante Sonicboom fendit pour venir percuter de plein fouet le pokemon psychique, qui... ne bougea même pas ? Mon sourire, disparut un moment suite à la redoutable tactique de Yanma, se fit néanmoins plus doux, presque peiné : Si l'insecte n'avait jamais rencontré de Monsieur Mime, il était peu probable qu'il connaisse la faculté Anti-Bruit... Grave erreur de sa part, même si c'était plus une malchance. Quoi qu'il en soit, en combat pokemon, il fallait savoir saisir chaque moment : Monsieur Mime déchaîna une attaque Feuillemagik, qui virevolta entre les différents reflets, avant de venir percuter Yanma. Cela ne l'avait sans doutes que peu affaibli... mais ce n'était pas le but de la manœuvre : D'un mouvement de paume se refermant, Monsieur Mime venait de sceller son sort sur le pokemon sauvage. Encore.


- J'ai bien peur que ça n'en soit finit pour toi désormais... Tu as livré un beau combat, et si tu n'avais pas joué de malchance sur ton adversaire, tu aurais sans doutes était très difficile à arrêter. Mais le poison ne va pas tarder à jouer contre toi et te mener lentement à ta chute. Je te conseille de fuir, désormais, il n'y'aurait aucune honte à avoir.


Je marquais un arrêt, toisant le pokemon sauvage dans les yeux, qui avait arrêté de tourner autour de la tête de mon pokemon. Revenu en vol stationnaire près du sol, il jetait un regard de défi à mon compagnon psychique autant qu'à moi même. Il était vrai que Monsieur Mime était sans doutes l'un des pires adversaires possible pour les créatures de cette espèce... Il était redoutable. Ne me connaissant que trop bien, je ne pu retenir un petit rire envers moi même, tandis que ma main s'approchait de ma ceinture, ou une pokeball vide était accrochée en permanence. Moi qui avait parlé d'agrandir la petite équipe... N'était-ce pas là un compagnon de choix ? Il ne pouvait pas gagner face à son adversaire, certes... Mais sans le Toxik, Monsieur Mime n'aurait jamais pu toucher Yanma, désormais, et le combat aurait été sans fin. Le nom de cette caractéristique me revenait : Il s'agissait de Turbo, un talent propre à certaines espèces qui les rendait de plus en plus rapide au fil du temps... Quel spécimen intéressant.

Ma pokeball fendit les airs tandis que je continuais de fixer le Yanma, qui me le rendait bien. Le regard toujours encré de défi, ce dernier ne chercha pas à esquiver la sphère de capture. Celle ci vint heurter la tête du pokemon insecte avant de chuter dans l'herbe au sol. Un mouvement, puis deux, puis trois... puis le calme. Nouveau petit rire de ma part, tandis que je m'approchais de la pokeball encore au sol. Puissant, rapide, Déterminé, et Forte tête par dessus le marché... Tout ce que j'aimais, en soit. Tandis que je ramassais la pokeball, j'entendis Brindibou râler derrière, visiblement pas très satisfait que celui qui ne l'ai bousculé rejoigne l'équipe. Bah, il aurait tout le temps de lui pardonner... Monsieur Mime, lui, semblait assez satisfait, et était retourné à son observation des lieux avec une vitesse surprenante. Mieux valait que je fasse pareil... J'avais pu étudier de façon très pertinente le comportement des Yanma, et j'aurais tout le loisir du monde de le faire encore d'avantage désormais, ce qui consistait en un travail des plus respectables en soit... Mais qui n'était pas celui demandé. Aussi, n'oubliant pas de chercher au passage des baies afin de préparer de quoi soigner le poison de Yanma, je me décidais à finir de grimper cette colline : J'avais encore un coin de bivouac à trouver pour plusieurs jours, autant que des pokemon vol à observer... Et territoriaux, cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 6-
Sauter vers: