HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Présentation de Lochlainn Max
Présentation de Lochlainn Max
Ven 26 Oct 2018 - 20:01
Région d'origine : Mhyone
Messages : 449

Max Lochlainn

Max Lochlainn
Avatar
Nom : Lochlainn
Prénom : Max
Âge : 23 ans
Région d'origine : Mhyone
Palier 1 :
Archétype : Combattant
Feat : Gokudera Hayato - Reborn
Identité

Le regard vert de Max se posa sur le bâtiment en face de lui, copie conforme de toutes les autres tours qui se dressaient dans le quartier. Appuyé contre sa moto, le jeune homme mit la main à l’intérieur de sa veste, venant en sortir un petit paquet, l’ouvrant d’un doigt pour prendre une cigarette. D’un mouvement presque mécanique, il tira ses cheveux blancs en arrière, les attachant en une petite queue de Ponyta, quelques mèches récalcitrantes lui tombant sur son visage anguleux.

Une légère fumée grise sortit de sa bouche, tandis qu’il était perdu dans ses pensées, son regard blasé toujours tourné vers la porte du bâtiment. Il était difficile de rater cette silhouette débraillée qui se tenait toujours sur son véhicule, complètement immobile, faisant preuve d’une froideur certaine. De taille moyenne, le jeune adulte avoisinait le mètre quatre vingt et semblait en excellente forme physique. Ses vêtements larges le laissait paraître plus costaud qu’il ne l’était réellement. Il était clair qu’il ne donnait pas l’envie qu’on l’approche et ne semblait pas des plus sympathiques. Même lorsqu’on le connaissait, Max était considéré comme quelqu’un de froid, ayant pour seul trait d’humour ses remarques narquoises et beaucoup dans son quartier savaient ce qu’il en était : le jeune adulte savait se montrer violent quand on lui cherchait des noises.

Max a apprit à se débrouiller seul depuis son plus jeune âge, ce qui lui a forgé un véritable caractère de Grotichon. Solitaire et méfiant de nature, le jeune homme viendra rarement en aide à son prochain, a moins qu’il n’y trouve son compte. Après tout, il est rare de bien s’en sortir lorsque l’on ne grandit pas avec une cuillère en argent dans la bouche. Pour autant, son regard blasé ne trompe personne, c’est un garçon plein de confiance en lui, ambitieux et très énergique, capable de vifs traits d’intelligence et ses rares amis peuvent compter sur sa fidélité. Son apathie n’est donc que d’apparence. Il sait aussi faire preuve d’un très fort esprit de compétition et déteste se retrouver en bas de l’échelle.

Etrangement, son caractère change du tout au tout quand il est en contact avec des Pokémon. Ceux-ci étant, à ses yeux, moins limités que les humains, ils l’ont toujours fasciné et préfère leurs compagnie à celle de ses semblables. Il a même la sensation de mieux les comprendre que ce qu’il comprend la race humaine. Par la force des choses, il s’est rapidement montré être un bon stratège ainsi qu’un très bon dresseur.
Caractère et physique

Musique:
 

Le jeune homme finit par jeter son mégot de cigarette au sol, l’écrasant d’un coup de chaussure avant de se décoller nonchalamment de sa moto. Il se dirigea vers la porte, s'immobilisant une fois arrivé devant celle-ci. Le cadre de l’ouverture était le même que pour tout les autres bâtiments et pourtant, le garçon le reconnut de suite grâce à une petite inscription gravée à même le métal : Max & Plo. Il se revit marquer la porte sous le regard de la seule personne qui le connaissait vraiment, la rayant à l’aide de son cran d’arrêt. Il était alors âgé de seize ans et faisait déjà parti de la Fratrie.

Le loubard eut un sourire et poussa ensuite la porte, franchissant le seuil de l’immeuble de sa démarche chaotique. Le lieux était désert et dans un état de décrépitude avancé, la peinture du hall s’écaillait tandis que les nombreuses sonnettes avaient été arrachées, seuls les câbles dénudés pendaient encore. Max fourra ses mains dans ses poches, observant le hall de son regard blasé, un sourire en coin réchauffant son visage froid. Les vieux graffitis partiellement effacés reprenaient leurs couleurs, venant garnir l’antre grise d’une palette des plus chaotique. Un enfant aux cheveux blancs jouait à l’avion avec son père, écartant le plus possible ses petits bras tandis que celui-ci le soulevait. Il disparu ensuite, laissant place à un jeune garçon plus âgé, traînant dans le hall une cigarette à la bouche, observant la porte d’un oeil inquiet. Enfin, il fut remplacé par une image de lui, bien plus proche de son âge actuel, prenant un Baggiguane apeuré et frigorifié dans ses bras pour le réchauffer. Le gangster posa une main sur la pokéball à sa ceinture, par réflexe.

Max se mit à gravir les escaliers, sautant les marches deux à deux, les souvenirs se pressant dans son esprit à la vitesse de l’éclair. Il se revoyait descendre les escaliers pour rejoindre ses camarades de la Fratrie, son gang, qui l’attendaient assis sur les marches. Ce soir là, il avaient décidés d’aller profiter de la fraîcheur d’une nuit d’été pour boire un verre. L’histoire s’était bien entendue terminée dans le sang lorsqu’ils avaient croisés une bande rivale là où ils s’étaient installés pour boire. Malgré les souvenirs qui remontaient, le jeune homme ne s’arrêtait pas, continuant sa course jusqu’au dernier étage. Il se retrouva devant l’embrasure d’une porte. Le battant était fendu et couché au sol, résultat d’un bon coup de pied bien senti. Le même enfant se tenait dans les bras de sa mère, pleurant à chaudes larmes tandis que les policiers emmenaient son père. L’image fut ensuite remplacée par une copie de celle-ci, l’enfant était maintenant adulte et c’était la femme qui pleurait en essayant de faire revenir son fils à elle. Celui-ci s’excusait et finit par suivre calmement les officiers qui l’emmenaient, sans montrer de résistance, les menottes aux mains. L’histoire se répétait toujours.

Max pénétra dans l’appartement dans lequel il avait grandi, son visage ayant repris sa froideur habituelle. Il déambula dans les pièces vides depuis bien quatre ans, veillant à ce que personne ne se cache dans l’une des pièces : les lieux étaient devenus un squat. Son inspection continua un moment, l’appartement se réchauffant, les murs récupérant leur tapisserie d’antan. La poussière qui recouvrait les meubles laissa place aux nombreux bibelots que sa mère affectionnait, représentant les Pokémon légendaires du temps et de l’espace. La version miniature de lui-même continuait ses jeux, s’imaginant Maître Pokémon en faisant s’affronter deux peluches, celles d’un Ronflex et d’un Lugia. Mais le loubard ignorait maintenant ces souvenirs, cherchant des yeux une trappe dans le plafond. Il l’ouvrit et sauta pour s’agripper aux rebords de l’ouverture. Il ne se demanda même pas pourquoi l’échelle en avait été retirée, sachant pertinemment qui se trouvait sur le toit. Il tira sur ses bras, s’écorchant les mains au passage, pour se hisser au travers de la trappe.

La haute tour de béton donnait sur une vue particulièrement complète du quartier qui appartenait à la Fratrie. Il ne fallut que quelques secondes pour que le loubards repère du regard leurs différentes planques, continuant d’ignorer les échos du passé qui l'assaillaient. Son inspection des lieux avait prit plus de temps que prévu et le soleil commençait déjà à se coucher, teintant la grisaille qui l’entourait d’une belle teinte orange. Une silhouette se découpait à l’Ouest, ombre chinoise devant l’astre déclinant. Cette fois-ci, le jeune homme n’eut d’autre choix que de se laisser aller à ses souvenirs. Il avait vécu cette scène des centaines de fois et toujours de la même manière. Seulement, cette fois-ci, elle changerait du tout au tout. Toute sa vie était sur le point de changer.

Le bandit s’approcha de la silhouette, sans un bruit, venant s’immobiliser à sa gauche. La jeune femme tourna la tête vers lui. Elle était blonde, faisait une bonne tête de moins que lui et son visage d’ange était orné de deux magnifiques yeux bleus. Plo sourit à Max, celui-ci faisant alors pivoter son regard vers elle, sans détourner son visage de la ville. Il restèrent ainsi une bonne minute avant qu’enfin, la demoiselle rompt le silence.  

C’est bon, la Fratrie accepte ton choix, bien qu’à contre-coeur. Ils n’aiment pas beaucoup l’idée de perdre leur meilleur éleveur ainsi qu’un de leur meilleur combattant.” Dit-elle, tandis que son sourire s'effaçait. “Mais ils pensent que tu nous servira tout aussi bien à l’extérieur, en montrant que nous n’avons pas peur de sortir de notre quartier.

Je vois que les Chefs sont toujours aussi sages.” Répondit Max, un sourire narquois naissant sur ses lèvres. “Je nous serait plus utile à l’extérieur, c’est certain. Nous avons désespérément besoin de nous étendre et de ne plus rester enfermés entre ces blocs.” Il détourna ensuite le regard, le posant sur une bande d’adolescents en contrebas. Se demandant comment ils pouvaient être aussi innocents dans un tel quartier.

Ne me mens pas, Max. Je sais que tu ne fais pas cela pour nous mais uniquement pour toi même. Est-ce toi, ou la Fratrie qui a besoin de sortir de ces blocs ? Je te connais suffisamment pour savoir qu’il ne s’agit que d’une envie personnelle. Et nos Chefs le savent aussi. Ils espèrent seulement que tu reviendras.

Un silence pesant s’installa entre eux. La demoiselle approcha sa main de celle du loubard, glissant ses doigts fins entre les siens. Tout deux observaient le quartier dans lequel ils avaient grandi ensemble. Celui dont ils n’étaient jamais sorti, dont ils n’étaient pas censés sortir.

Ils ont surtout compris que ça ne servait à rien de t’en empêcher. Que tu partirais dans tous les cas. Et ils savent pourquoi tu le fais. Malgré ce que tu crois, nous commençons à te comprendre après toutes ces années.

Dans tout les cas, ils m’y autorisent parce que cela sert les deux partis.

Tu veux dire les trois.” Ajouta alors Plo en souriant tristement, resserrant son étreinte sur la main de Max. “Moi, ça ne m’arrange pas vieux crétin. Mais il va falloir que je fasse avec.

De nouveau, le silence. Seuls les bruits de la cité venaient troubler l’étrange paix qui les entourait. Les deux jeunes gens ne bougeaient pas d’un cil, observant leur jeunesse défiler depuis le toit du bloc numéro 493. La lune venait d’apparaître au-dessus de la tour de la fondation Olympe, mastodonte sombre qui était visible bien au-delà de leur quartier. Le temps s’écoulait lentement, comme si le lendemain ne devait jamais arriver. Enfin, la plus petite des silhouette se mouva, retirant sa main de celle de son compagnon avant de venir l’embrasser sur la joue.

Promets-moi que tu nous reviendra. Promets-moi que tu me reviendra.
Histoire



Surnom : Thug
Espèce : Baggiguane
Rang : B
Nature : Mauvais
Détails :
Pokémon


Surnom : Ivar
Âge : 25 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? Déjà là depuis un moment ! :°
Autre chose ?  C'est donc le reroll d'Ivar ! Merci pour tout ces beaux RP et toutes ces magnifiques modérations sur mon ancien personnage
IRL

Re: Présentation de Lochlainn Max
Sam 27 Oct 2018 - 19:52
Région d'origine : -
Messages : 490

Maître du Jeu

Maître du Jeu
Bienvenue sur Mhyone !


Alors je ne cache pas qu'Ivar va un peu me manquer mais tu nous proposes là un personnage très intéressant et original. Attention toutefois à ne pas trop abuser de ton côté loubard mais je te fais confiance à ce sujet. En tout cas, je te souhaite une bonne aventure sur Mhyone ! (ton xp et tes pokédollars ont été divisé par deux puisque tu as plus de six mois d'ancienneté)

Tu es dès à présent validé ! Nous espérons que tu t'amuseras sur Mhyone RPG. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à aller en poser dans la partie Question & Suggestions. Tu peux regarder les nouveautés pour connaître les événements en cours. Nous t'invitons à créer un sujet dans les T-Card pour regrouper toutes les informations nécessaires à ton voyage. Tu as désormais dans ton Inventaire 3 Pokéballs et un starter. Tu reçois aussi 100 Pokédollars pour commencer ton aventure.

Tu peux demander un RP ici, ou nous rejoindre sur Discord !
Bon jeu !
 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives Administratives :: Présentations-
Sauter vers: