:: Ile Mirabèce :: Médéa :: Arène Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[EVENT] Halloween 2018

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Maître du Jeu
Région d'origine : -
Mer 31 Oct - 22:00
Maître du Jeu

Halloween is back !


Contexte
Et oui, vous l’attendiez, Halloween est de retour ! Pour la deuxième fois consécutive à Mhyone, la terrifiante fête des spectres s’est établi à Médéa, autour de l’arène du champion. Depuis l’année dernière, l’évènement semble avoir pris beaucoup d’ampleur. On compte facilement le double de stands, et une affluence nettement supérieure. Beaucoup de touristes ont d’ailleurs fait le déplacement pour pouvoir profiter du festival, ou tout simplement pour proposer des stands atypiques issus de leurs diverses régions.

Comme l’année dernière, le festival s’est établi tout autour de l’enceinte du Manoir hanté de Timothy Boote, et de nombreuses attractions attendent les visiteurs. Le périmètre du parc de l’arène est cependant fermé pour l’occasion, que ce soit aux éventuels challengers ou simplement aux curieux venus visiter la demeure du spécialiste du type spectre. L’endroit est donc beaucoup plus calme, et une atmosphère plus qu’inquiétante s’en dégage. Difficile de deviner ce qui peut se cacher dans les ombres et dans l’obscurité…

Les pokémons spectres du champion déambuleront à nouveau dans l’antre des festivités pour offrir des tickets aux âmes quelles rencontreront. Toutefois, si c’est là leur fonction première, ces esprits sont farceurs et ne manqueront pas de terroriser les festivaliers isolés.  Gare à vous si vous vous écartez des stands illuminés !

Si vous avez la chance de faire partie de ceux qui se verront confier un ticket, il ne vous restera alors plus qu’à vous rendre dans l’antre du champion pour y récupérer votre dû. Mais attention, il parait que quelques imprudents qui s’y sont risqués n’en sont jamais revenus… (on parle notamment d'un dresseur d'oiseau blond)

Si vous décidez de jouer la prudence, et de rester proche des stands, vous pourrez profiter de ces derniers une bonne partie de la nuit, qui risque sans doute d'être bien plus longue que prévu...


Participation
▬ Tous les membres validés peuvent participer.
▬ Halloween a lieu le 31 Octobre.
▬ L'évènement se déroulera durant la soirée, mais vous pouvez parfaitement parler de la journée de votre personnage. Vous pouvz vous même décider d'installer votre stand dans la journée.
▬ Les activités seront situés autour de l'arène mais les festivaliers seront nombreux et autour de l'arène ne signifie pas "A moins de 500 mètres de l'arène".
▬ Pour l'occasion, chaque joueur pourra lancer le dé spécial "Halloween". Un lancer par personne. Comme l’année dernière, afin de s'assurer que personne n'obtienne deux lots, les Pokemons Spectres qui distribuent les lots vous apposeront une marque invisible à l'œil nu mais qui leur permettra de savoir qui a déjà eu un ticket. Si vous perdez votre ticket, c'est tant pis pour vous.
▬ Les Pokemons qui pourront vous donner un ticket sont Exagide, Momartik, Grodrive, Moyade, Desséliande Shiny (Blanc à feuilles rouges) et Ténéfix Shiny (Jaune). Irp, les lots sont à récupérer à l'arène.
▬ Pour lancer le dé, vous devez cliquer sur "Répondre" (situé tout en haut du sujet) afin de créer un nouveau post puis avant de cliquer sur envoyer, vous allez juste en dessous dans "Lancer de dés" et vous choisissez "Halloween 2018". Maintenant, vous pouvez envoyer, le lancer se fera automatiquement en dessous de votre message.
▬ Inrp, vous ne pouvez récupérer vos lots que jusqu’à minuit. Ce délai passé, il sera trop tard pour espérer récupérer une quelconque récompense !
▬ Amusez-vous ! Vous n'êtes pas obligés de faire un gros post. Et même si vous ne pouvez lancer le dé qu'une fois, vous pouvez poster plusieurs fois.
▬ Vous pourrez participer du 31 Octobre au 30 Novembre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nana Kuroame
Région d'origine : Kanto
Sam 3 Nov - 21:49
Nana Kuroame
Partout dans Mhyone, on pouvait voir des posters annonçant le prochain festival d'Halloween, qui cette année encore, se déroulerait a Médéa. Pour beaucoup, c'était une bonne nouvelle. Par Nana, c'était un rappel que cela faisait déjà environ un an et demi qu'il était a Mhyone, et qu'il n'avait toujours rien retrouvé de sa mémoire. C'était assez déprimant a vrai dire. Lors de son arrivé sur l'ile, il avait espéré que sa mémoire reviendrait s'il attendait un peu, mais après tout ce temps, ça n'allait évidement pas être aussi simple.

Alors que Nana broyait du noir, un appel le força a reprendre ses esprit. Celui ci venait du marionnettiste pour qui il avait travaillé l'an passé pendant les festivité. Celui ci lui expliqua qu'il avait pris du retard pour les préparation de cette année, mais qu'après avoir vu les performance de Nana pendant le précédant festival, il espérait pouvoir recevoir son aide pour préparer le stand et encore une fois, raconter les histoire d'horreur qu'ils auraient préparé. Nana accepta sans hésiter. Le marionnettiste était quelqu'un de passionné avec qui il était agréable de travailler. Et puis, cela lui permettrait de se concentrer sur autre chose que son amnésie.

Après avoir volé jusqu'à Médéa, quelques jours avant que les festivités ne commencent, Nana se rendit directement chez le marionnettiste. Après s'être salué et avoir discuté pendant plusieurs minutes autour d'un café, les des hommes se mirent au travail. Il restait encore beaucoup de choses a faire. S'ils pouvaient réutilisé la plupart des éléments du stand de l'année précédente, il leur restait tout de même un certain nombre de marionnettes a créer, ainsi que de décoration a faire. De plus, la marionnettiste n'avait pas encore suffisamment d'histoire a raconter pour tenir toute la soirée, et refusait de réutilisé une histoire qu'il avait déjà raconté lors d'un festival précédent. Selon lui, chaque expérience devait être unique.

Si Nana ne pouvait pas apporter une grande aide pour la création de marionnettes, il pouvait tout de même travailler sur toutes les autres taches a effectuer. Il passa donc une bonne partie de la journée a graver des sourire malveillant sur des citrouille, a s'assurer que toutes les ampoules qu'ils utiliseraient pour l'éclairage étaient fonctionnelles, et a apprendre les histoires. Une fois la majorité des travaux manuels effectués, les deux hommes décidèrent de finalement réfléchir a de nouvelles histoires. Quand le marionnettiste demanda a Nana s'il en avait quelques unes en tête, le dresseur réfléchit quelques instants avant de répondre :

- Hum, j'en ai vu quelques unes sur le Pokeweb, peut-être que cela pourrait nous servir de base. Une que j'avais particulièrement apprécié était l'histoire d'un homme devenu fou après avoir gardé une pierre comme porte bonheur sur lui, sans réaliser que c'était en réalité en Spiritomb.

- Hum, en effet, c'est pas mal, mais ça mériterais d'être développé.

Les deux homme continuèrent donc a travailler d'arrache pied, quand finalement, le jour du festival arriva. Celui ci ne commençait que dans la soirée, mais cela ne signifiait pas qu'ils allaient pouvoir se reposer jusque la. Ils avaient encore a mettre en place le stand a l'emplacement qui leur avait été attribué, et a effectuer les dernier test techniques d'éclairage, ainsi que des répétitions. Nana passa donc une bonne partie de la journée a faire des allées retour entre le stand et la maison du marionnettiste, tout en faisant de son mieux pour ne pas bousculer les autre propriétaire de stand. Tout le monde avait l'air également extrêmement occupé, et ils n'étaient apparemment pas les seuls a devoir transporter un certain nombre d'équipement. Nana remarqua même un homme transporter une brouette remplit entièrement d'imitation de bras humain. Enfin, a vrai dire, il fit un peu plus que l'apercevoir, puisque dans sa précipitation, le dresseur avait trébuché et était tombé tête la première dans la brouette. Heureusement, dans sa maladresse, il n'avait rien cassé, et pu immédiatement retourner a ses préparations.

Finalement, la soirée arriva. Contrairement a l'année précédente, la marionnettiste avait réussi a trouver a Nana un costume convenable. Une grande cape noir, une tenue sombre, et de fausses dent, un costume de vampire. A vrai dire, Nana avait proposé de faire quelques ajouts a l'aide de maquillage, tels que du faux sang au bords des lèvre, mais le patron s'était inquiété qu'il ne terrorise encore des enfant, et Nana avait donc laissé tombé l'idée. Quoi qu'il en soit, c'était l'heure pour lui de se donner en spectacle. De nombreux enfants étaient déjà présent devant le stand, a attendre que les histoires commencent. La plupart d'entre eux ne semblaient pas venir de Médéa, ce qui n'était pas une grande surprise, après tout, la ville accueillait pas mal de touristes a cette époque de l'année.

Nana commença donc a raconter l'histoire du Spiritomb qu'il avait préparé quelques jours plus tôt avec son patron. Cette fois ci, il fit de son mieux pour ne pas se montrer si effrayant que les enfants ne se mette a partir en courant. Pendant que Nana narrait l'histoire, les Pokémons spectres du patron faisaient flotter les marionnettes autour de lui, tout en contrôlant l'éclairage, afin de le faire clignoter ou de le réduire lors des moment les plus effrayant de l'histoire. Finalement, une fois son histoire terminée, Nana tourna un coup sur lui même, afin d'être caché sous sa cape, et rapidement, se pencha pour être caché derrière son pupitre. Dans le même temps, il ouvrit la Pokeball de Saya, et la Bruyverne bondit immédiatement dans les air, poussant un hurlement a glacer le sang. C'était une idée que Nana avait eu lors des préparation. Les vampires étaient censé pouvoir se transformer en chauve souris, et il avait justement un Pokémon chauve souris sous la main, l'occasion était donc parfaite. Et a en juger par les applaudissement en provenance du public, cette idée était un grand succès.

Après une dizaines d'autres spectacles du genre, le marionnettiste finit par annoncer a Nana qu'il allait pouvoir profiter du festival. En effet, ils avaient finit leur programme pour la soirée, et il était temps de fermer le stand. Bien que Nana insista pour aider pour le rangement, le marionnettiste refusa fermement son offre, annonçant qu'il l'avait déjà bien suffisamment aider, et qu'il serait dommage qu'il ne participe pas un peu aux festivité. Nana finit donc par céder, et après que les deux hommes se soient mutuellement félicité pour leur succès, Nana se mis a déambuler entre les différents stands.

C'est en mâchouillant des sucreries
, Nana avait eu un furieux creux après avoir travaillé toute la soirée, que Nana visita un a un les stands qu'il trouvait sur son chemin. Comme l'année précédente, on pouvait trouver de toute. Que ce soit de la vente de déguisement a la vente de friandise, en passant par toute sorte de démonstration, les habitant de Mhyone s'étaient donnés a fond pour faire de ce festival un réussite. Nana remarqua même que certain habitant de Médéa avaient transformé leurs demeures en maisons hanté pour l'occasion. Alors que le dresseur se demandait si cela valait le coup de visiter l'une d'entre elle, il sentit soudain quelques chose lui tirer la manche.

Cette choses qui tirait sur sa manche ne lui était pas inconnu. C'était un Tenefix chromatique, qu'il avait déjà rencontré l'année précédente, et qui lui avait confié un bon pour récupérer un cadeau a l'arène. A l'époque, Nana avait sérieusement envisagé d'enlever le Pokémon pour tenter de se faire un peu d'argent en le vendant. A vrai dire, il n'était pas beaucoup plus riche aujourd'hui, donc l'idée restait tentante. Malheureusement, il savait que le Pokémon appartenait a Timothy, le champion de la ville, et il préférait éviter d'avoir des problème avec lui avant d'avoir récupéré son badge. Avec un léger soupire de regret, Nana laissa donc le Pokémon partir vers une autre personne, et décida de se rendre a l'arène.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Région d'origine : -
Sam 3 Nov - 21:49
Maître du Jeu
Le membre 'Nana Kuroame' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Halloween 2018' :


Edit MJ : Sac à dos édité !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Lun 5 Nov - 21:37
Jeremiah Summers
Lorsque Jeremiah rentre au centre pokémon de Médéa il lui est impossible de rater les énormes affiches qui sont apparues sur les murs pendant la journée.

Pas de doute, Halloween approche.

Cela fait bientôt deux semaines que Jeremiah a élu domicile à Médéa afin d'explorer la flore particulière de la forêt Amarante. Il n'est pas le seul à explorer l'endroit. Après tout l'automne est la saison idéale si on est là pour apprécier le décor. La palette unique de l'endroit en devient spectaculaire. Jeremiah est plus intéressé par les minéraux contenus dans le sol et la manière dont ils influent sur la flore. Mais il doit reconnaitre que le paysage se prête à la carte postale.

Il sait donc très bien quelle est la saison mais les fêtes associées à l'approche de l'hiver lui sont sorties de la tête. C'est avec une vague curiosité qu'il examine les affiches dans le centre pokémon. Oh, un festival est organisé pour l'occasion, à Médéa même ? Oui, ça fait sens, les gens n'auront pas à aller loin pour aller se recueillir au cimetière le lendemain.

Halloween, ça ne lui dit trop rien. Il ne comprend simplement pas l'intérêt de jouer à se faire peur. Mais puisqu'il est sur place, il ira sûrement y faire un tour. L'affiche évoque la présence de stands. Qui sait, il pourrait y avoir quelque chose d'intéressant.

Les festivités l'intéressent si peu qu'il lui faut plusieurs jours pour se rappeler qu'Halloween est également une occasion traditionelle de se costumer. Ce n'est pas vraiment un de ses hobbies mais y penser le ramène au carnaval qui avait eu lieu quelques mois plus tôt. Sans le vouloir et à sa grande surprise il s'était retrouvé au milieu d'un podium avec un micro sous le nez. Ce souvenir précis est tout sauf joyeux, mais la semaine en elle-même était un très bon souvenir. Et parlant de souvenirs, il en avait récupéré un étrange sous la forme d'une petite carte de visite.

Il lui faut un certain temps pour remettre la main sur le bout de carton mais ses efforts ne sont pas vains. Assis sur son lit dans une chambre du centre pokémon il fait tourner la carte entre ses doigts, songeur. Au final, il n'a jamais recontacté ces deux couturières qui lui avaient parlé de lui concevoir des robes. Il n'y avait pas pensé, il n'avait pas vraiment d'occasion de le faire. Et puis, au fond, il n'en avait pas vraiment envie. Aller parler à de (quasi) inconnus est tout au fond de sa liste de priorités. Quelque part entre "faire des câlins" et "se décider à faire évoluer William".

Mais bon, là, il y a une occasion. Est-ce que c'est impoli de ne pas faire appel à elles ? Est-ce que c'est impoli de les contacter seulement parce qu'il a besoin d'elles ? Dans cette situation est-ce "avoir besoin d'elles" ou "leur donner du travail" ? Et dans ce contexte, "leur donner du travail" est-ce une bonne ou une mauvaise chose ?

Il n'a pas appris quoi faire dans cette situation et n'a aucune intuition. Alors il se rabat sur son plan de secours : demander à sa maman quoi faire.

Il passe une bonne partie de la soirée sur son téléphone à échanger des messages. Il essaie de retranscrire le plus fidèlement possible l'échange qu'il a eu avec les couturières. Lorsqu'il mentionne que lui, le festival et leur boutique se trouvent tous dans la même ville sa maman conclue pour lui qu'il est plus qu'approprié qu'il leur rende visite. Elle compose pour lui une phrase d'excuse polie pour ne pas les avoir contactées plus tôt. Jeremiah promet de lui envoyer des photos si tout cela aboutit sur un nouveau costume et ils se quittent sur des émojis en forme de cœur.

Tout ceci le fatigue d'avance.

Mais le carnaval était un bon souvenir. Alors le lendemain il rassemble ses forces et se rend à l'adresse indiquée sur la carte de visite.

***

La journée qu'il passe à la boutique est exténuante. Mais il s'y attendait, c'est au moins ça. Il se présente avec le message écrit par sa mère sur son portable et un bouquet d'œillets à la main. Les couturières ont l'air contentes de le voir et lorsqu'il mentionne la fête d'Halloween elles l'inondent d'idées. D'abord une robe vaporeuse aux multiples volants agrémentée d'une cape translucide, un costume de fantôme qui évoque à Jeremiah plutôt un nuage. Ce costume lui parait très bien, mais sitôt qu'il exprime son avis positif la couturière reprend le croquis pour lui en présenter un autre. Celui-ci représente une robe gothique accompagnée d'un large chapeau pointu indiquant sans erreur possible qu'il s'agit d'un costume de sorcière. Des Mimigals rouges et noirs sont représentés pendant aux bords du chapeau. Jeremiah espèce sincèrement qu'ils soient supposés être en plastique. Ce costume aussi lui parait très bien mais là encore lorsqu'il dit qu'il lui plait il s'en fait présenter un autre. Celui-ci ressemble au premier mais dans une palette de noir et de violet. L'une des couturières explique qu'il s'agit d'un fantominus et que les épaisseurs de tule et de voile représentent le gaz entourant le pokémon. Oh, d'accord, il n'avait pas compris de lui-même, mais même sans savoir de quoi il s'agit celui-ci est également très joli. Et il le dit, aussi clairement que possible. Mais elles le retirent et lui en montrent un autre.

Ce manège dure encore pour deux autres propositions avant que Jeremiah les arrête et demande à revenir sur le premier costume. Les couturières insistent pour en trouver un meilleur, Jeremiah répète que le premier est très bien et il leur faut encore un moment d'allers et retours pour qu'il comprenne qu'il ne doit pas exprimer son enthousiasme correctement. Peut-être que son "oui il est très joli" n'est pas assez teinté d'expression d'émotion et qu'il est donc interprété comme un agrément poli.

Il lui faut un certain temps pour leur faire comprendre que oui, vraiment, pour de vrai, il aime beaucoup le premier costume. Au bout du compte il n'est pas certain qu'elles acceptent de faire celui-là parce qu'elles le croient, ou parce qu'il n'y a que deux jours avant Halloween et qu'il faut qu'elles s'y mettent maintenant si elles veulent avoir terminé à temps.

Lorsqu'il part de la boutique il ne sait pas vraiment s'il doit ranger cette interaction dans la catégorie "ratée" ou "réussie". Alors il la range dans la catégorie où finissent la plupart de ses interactions : "aucune idée".

***


Deux jours plus tard il est de retour à la boutique. Les deux couturières empilent les étoffes autour de lui. Jeremiah est soudain moins à l'aise avec le tulle qui repose sur ses épaules et autour de ses bras. Les tissus sont légers mais à mesure que les couturières ajoutent jupon sur jupon le costume s'allourdit. Pour Jeremiah qui est habitué à être le moins habillé possible c'est loin d'être confortable. S'il n'avait pas face à lui un miroir pour lui rappeler que le costume lui plait il leur aurait demandé de tout annuler.

Enfin la capuche est posée sur ses épaules et les deux femmes se mettent à tourner autour de lui pour vérifier que rien n'est oublié. La capuche lui tombe devant le visage mais le matériau translucide lui permet d'observer son reflet. Par rapport au croquis, elles ont ajouté du voile sur ses bras qui couvrent ses mains et une capuche qui lui cache le visage. Avec ces modifications, il est d'accord que ça fait davantage fantôme que nuage. Il tourne sur lui-même en écartant les bras pour faire danser les manches. Il gifle accidentellement l'une des deux femmes avec le tissu mais elle sourit toujours alors il espère qu'elle n'est pas fâchée.

Pendant tout le temps que dure l'habillage William s'ennuie. Jeremiah ne le remarque pas tout de suite alors elle va farfouiller dans les chutes de tissu et de ruban qui jonchent la pièce. Lorsque son dresseur est enfin prêt et paré à partir il la siffle pour la voir arriver avec des rubans blancs emmêlés autour du bulbe dont elle mâchonne le bout. L'une des couturières s'esclaffe "Oh, on dira que c'est une momie !" alors Jem conclue qu'ils peuvent partir avec.

Ses autres pokémons sont dans leur pokéball respective : il a peur de les perdre de vue au milieu des stands. Costumé et avec William pour lui ouvrir le chemin il part enfin pour le festival avec les encouragements de ses habilleuses.

***


Lorsqu'il arrive sur les lieux du festival la soirée commence tout juste, il ne fait même pas encore nuit. Certains festivaliers sont en train de terminer de mettre en place leurs stands. Pour Jeremiah c'est parfait, ça signifie qu'il n'y a pas trop de monde. Il pourra s'habituer progressivement à l'arrivée des badauds et si la foule est trop dense et qu'il est obligé de partir il aura eu le temps de profiter du festival.

Étant donné la thématique il s'attendait à ce que tous les stands tentent de lui faire peur. Des gens se faisant passer pour des décorations qui surgissent soudain sur vous. Des nosferaptis qui vous volent dans les plumes. Une maison hantée à ciel ouvert en somme.

Et, certes, une bonne partie des stands suivent cette thématique. Mais il a autant l'impression d'être à halloween qu'à un festival de la moisson. Il y a des citrouilles partout, bien sûr, mais aussi des stands vendant des pommes d'amour, des marrons grillés, des brochettes de morceaux de fruits enrobés de chocolat, il y a aussi un artisan présentant des épouvantails de blé tressé, un jeu où il faut essayer d'attraper des pommes avec les dents et plusieurs stands de fermiers vendant simplement des produits locaux. Pommes, poires, prunes, fromages en tout genre, et bien sûr toutes sortes de courges de toutes les formes et de toutes les couleurs. Au final, il a l'impression que plus de la moitié des stands vendent de la nourriture.

Ça arrange bien William qui court partout en aillant l'air adorable pour que les vendeurs lui donnent des friandises. Mélofée l'étonne en s'échappant de lui-même de sa pokéball pour la rejoindre dans sa quête de friandise. Pourtant de tous ses pokémons Mélofée est bien le seul qui ne soit pas le genre à en faire à sa tête. Il faut croire que les friandises, ça le motive. Il est bien plus compétent que William pour avoir l'air adorable lorsqu'il quémande. Les vendeurs ne peuvent lui résister et Jeremiah se retrouve à devoir acheter un tas de sucreries pour éviter aux vendeurs d'être forcés de donner leur marchandise au Mélofée. Il se retrouve avec des bonbons plein les mains qu'il mange distraitement en regardant les stands.

Il s'arrête un moment pour observer l'étal d'un producteur de courges. Un beau spécimen de citrouille géante y est présenté. Le légume lui arrive facilement à la taille. Loin d'un record du monde, mais un très beau spécimen néanmoins. Sur le stand sont disposés une large variété de courges dont de très jolis pâtissons rayés. Il voit aussi de nombreuses variétés dont il ne connait pas le nom. Sur le côté se trouve une pile de citrouilles et un atelier jack o' lantern. La personne tenant le stand est en train de montrer à un adolescent comment tenir un couteau correctement tandis que deux enfants sont occupés à dessiner au feutre la bouille de leur jack o' lantern. William passe devant chaque courge sculptée en essayant d'imiter leurs grimaces. Mélofée est nettement moins enjoué à l'idée de dire bonjour à ces étranges créatures oranges. Il n'a visiblement pas envie de suivre la Bulbizarre dans cette aventure mais n'a pas envie non plus de rester tout seul derrière. Alors il se cache dans les jupons de Jeremiah à la place. Il frissonne et s'écarte lorsque le Pokémon tente de lui attraper la cheville pour se rassurer. Il ne réessaie pas une seconde fois et se contente de se cacher sous le tissu.

La personne s'occupant du stand a fini par donner un couteau à l'adolescent. Il se lève pour chercher son prochain client et son regard tombe aussitôt sur Jeremiah. Oh. Oh, il s'approche pour lui parler. Jeremiah se prépare mentalement.

"Joli costume dites donc. Ça fait un moment que vous regardez, vous voulez en faire une ?"

Jeremiah s'apprête à secouer la tête. Dans le dos du marchand, William agite ses lianes.

Jeremiah hoche la tête.

Il passe les quelques minutes suivantes à écouter attentivement ses recommandations sur la manière sécuritaire de tenir le couteau. Malheureusement William n'est pas attentive du tout et dès qu'elle a ses lianes sur le couteau elle s'attaque à sa citrouille avec une énergie un peu inquiétante étant donné l'activité. Jeremiah se dit que ça ne peut pas être plus dangereux qu'un combat pokémon et la laisse faire. Il la surveille quand même attentivement tout en sculptant sa propre citrouille. Il choisit de lui donner un sourire. Puis il soulève un peu le tissu de ses jupes pour montrer sa citrouille à Mélofée qui se cache toujours, en espérant que ça lui montre qu'il n'y a pas de quoi avoir peur. Mais la petite fée se cache de plus belle. Mmh. Peut-être qu'il a fait un sourire inquiétant par mégarde ? William de son côté fait... euh... de l'art abstrait ? En tout cas elle a l'air de s'amuser, c'est le principal. C'est une citrouille qui a l'air d'avoir rencontré une moissonneuse qui rejoint les rangs des jack o' lanterns du stand, juste à côté de celle souriante de Jeremiah.

Pendant ce temps la nuit est tombée et le festival commence à ses remplir. Jeremiah déambule dans allées, regarde s'il a raté un stand intéressant. Le reste n'est pas vraiment marquant. En dehors de la location de costume et de la nourriture il y a un théâtre de marionnettes devant lequel William s'arrête brièvement pour lancer des "Bababababa !" aux marionnettes. Un stand où on peut prendre des photos avec des pokémons spectre. Plusieurs personnes vendant des bijoux ou des accessoires n'ayant aucun rapport avec Halloween.

C'est lorsqu'il entre en collision avec un groupe de touristes évoluant comme un banc de froussardines qu'il décide que là, c'est bon, il y a trop de monde et il est temps de conclure la soirée. Ses deux Pokémons de sortie ont même failli se faire écraser et pas un de ces touristes ne semble l'avoir remarqué. Pour plus de sûreté il décide de les rappeler tous les deux au moins jusqu'à ce qu'il soit sorti du festival.

Alors qu'il tente de se frayer un chemin vers une sortie (ce qui n'est pas facile quand toucher un inconnu vous fait bien plus peur que la meilleure des maisons hantées) il sursaute lorsqu'il sent quelque chose lui toucher le bras. Il ramène son bras contre lui et fait vivement volte-face pour localiser l'origine de l'intrusion. Il s'agit d'un... euh... il suit des yeux le ruban non-identifié pour voir qu'il est attaché à un gros ballon volant au-dessus de lui. C'est un Pokémon ? Ça ne lui dit rien. Le ruban s'approche de lui à nouveau et cette fois-ci il fait un pas en arrière pour conserver une distance respectable. C'est là qu'il remarque le petit carton autour duquel le ruban est enroulé. Est-ce qu'il... essaie de lui donner ? Jeremiah ouvre sa main avec méfiance. Le ballon y dépose le carton et s'éloigne vers une autre personne, un nouveau carton étant apparu entre ses rubans.

De quoi s'agit-il ? Jeremiah fait tourner le mystérieux objet entre ses mains. D'un côté se trouve un numéro. De l'autre, des explications. Une loterie ? Ça dit de se rendre à l'arène pour récupérer le lot. Mmmmh il a bien envie de rentrer au centre pokémon pour se reposer. Il hésite à donner le carton à quelqu'un d'autre. Mais après tout, ça ne coûte rien de jeter un œil à l'arène. Il y aura probablement moins de monde qu'ici.


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Région d'origine : -
Lun 5 Nov - 21:37
Maître du Jeu
Le membre 'Jeremiah Summers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Halloween 2018' :


Edit MJ : sac à dos édité !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mar 6 Nov - 0:36
Max Lochlainn

Max Lochlainn
La fête du cauchemar


S'il y en a un qui faisait tâche dans la ville du luxe qu'était Médéa, c'était bien Max. Le jeune homme jurait parmi les grandes maisons aux décorations ostentatoires, déambulant dans les rues tel un spectre. Mais contrairement à ce qu'il pensait, il n'attira pas une seule fois les regards des habitants de la cité, passant même inaperçu au milieu des citadins déguisés pour les festivités. Cela aurait été différent s'il était venu visiter Médéa un autre jour.

L'événement se déroulait autour de l'arène du champion, un certain Timothy Boote, spécialiste du type Spectre. Son affinité pour ce type de Pokémon rendait logique la localisation de la fête des morts, les alentours du manoir s'ornant de banderoles noires et oranges, de citrouilles creusées dont les gueules béantes étaient illuminées d'une bougie. La population rivalisait d'ingéniosité avec les plus grand couturier quand il s'agissait de costume et en déambulant entre les stands, le loubard prit un jeune homme sur des échasses pour un Désséliande. Seul le manoir était réellement effrayant, sa silhouette sombre surplombant la foire.

D'abord réticent, la curiosité de Max prenait le dessus et l'avait emmené jusque dans la ville et maintenant, il se surprenait à apprécier les festivités, détaillant les costumes du regard, fasciné par l'insouciance de toute cette foule. Enfants et adultes riaient de bons cœur, collectionnant bonbons et jouets en menaçant les badauds d'un sort. Finalement, il décida de libérer Thug de sa pokéball, le Baggaïd montrant instantanément un engouement certain pour ce qui lui arrivait à portée de main. A deux reprises, le dresseur dû lui donner une tape sur la patte pour que le Pokémon ne vole pas les bonbons dans la citrouille d'un gamin qui passait par là.

Le jeune homme se promena longtemps entre les stands. Il s'arrêta un instant pour observer un spectacle de marionnettes avant de passer sa route, fourrant ses mains dans ses poches. Jamais il n'aurait pu vivre un tel événement s'il était resté à Nox Illum avec la Fratrie, sa seule et unique famille. Il se mit alors a regretter leur présence, imaginant Plo déambuler entre les stands, certainement déguisée et bien plus pleine de joie que lui même. Elle avait toujours rêvé de vivre de pareilles fêtes et serait sûrement verte de jalousie quand le loubard lui raconterait ce qu'il avait vu. Rim, son chef et l'un de ses plus proche frère d'arme serait sûrement resté derrière eux, se moquant du petit couple et surtout de Max, tiré d'un stand à l'autre par sa chère et tendre. Le loubard se mit alors à sourire, tandis qu'il imaginait chacun de ses frères et sœur de cœur avoir une vie des plus normale dans une fête annuelle.

Son regard se porta sur Thug qui courrait partout autour de lui, s'approchant rapidement des stands pour les examiner, particulièrement quand ceux-ci vendaient des sucreries pour Pokémon. La nostalgie cessa instantanément et le garçon se saisit de son téléphone pour filmer la scène a laquelle se livrait son compagnon. C'était une grande première et il comptait bien partager ce moment avec Plo, même si elle n'était pas avec lui en ce moment même.

Le petit Caïd montra rapidement de l'intérêt pour une petite boutique qui proposait un concours de sculpture de citrouilles. L'objectif était d'accompagner son Pokémon dans ce travail censé être de longue haleine et de proposer un record digne de ce nom. Le Baggaïd semblait vouloir participer, aussi le loubard se laissa-t-il tenter. Armé d'un couteau, il aida Thug dans la conception de son oeuvre d'art. C'était sans compter sur la force du Pokémon et son absence de technique de "coupe" qui rendit la tâche compliquée, le pauvre légume recevant surtout des coups de poings de la part de la créature. Elle finit par exploser, tâchant le loubard qui explosa d'un rire sonore tandis que les gamins qui l'observait se moquaient de lui. Ils n'eurent donc que le lot de consolation : une sucette orangée que le garçon fourra dans sa bouche avant de s'éloigner, le sourire aux lèvres. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas été aussi détendu, trop habitué à un style de vie radicalement opposé.

Finalement, il alla s'installer sur un banc installé pour l'occasion après avoir acheté quelques bonbons adaptés à son compagnon qui s'installa à côté de lui. Soudainement, le duo se sentit observé et se retourna d'un bloc, Pokémon comme dresseur cherchant à voir ce qui se tramait dans leur dos. Ils découvrirent alors un Grodrive qui les observait. Le Pokémon, en plus d'être grand, exhalait quelque chose d'un peu terrifiant. Il s'approcha alors d'eux et tendit l'un de ses étrange bras en direction du dresseur qui tendit lentement la main. Un petit coupon se posa alors dans celle-ci et Max le lu : un cadeau a aller chercher à l'arène. Lorsqu'il releva les yeux pour remercier le Grodrive, celui-ci avait disparut. Il se tourna alors vers Thug.

"Et bien, on dirait que nous allons devoir visiter l'arène plus tôt que prévu."

Défis:
 
  


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Région d'origine : -
Mar 6 Nov - 0:36
Maître du Jeu
Le membre 'Max Lochlainn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Halloween 2018' :


Edit MJ : sac à dos édité !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ash Lennart
Région d'origine : Mhyone
Mar 6 Nov - 16:26
Ash Lennart
img_rp
Halloween 2018
Arène de Médéa
Event

Ash devait digérer la nouvelle. La Fondation Olympe, c’était fini pour lui. Une autre enquête qu’il ne menait pas à bout. Voir Alexandre dans les bras d’une des dirigeantes du groupe lui avait donné l’impression de recevoir un couteau dans le dos. C’était lui qui avait levé les soupçons pesant sur le jeune garçon après Anima. Et voilà, qu’il prouvait combien le flic avait eu tort de lui faire confiance. D’autant plus qu’il avait pensé que c’était un ami et le combattant connaissait donc sa réelle identité. Bref la logique voulait qu’il se tienne aussi loin que possible d’Olympe afin de ne pas éveiller les soupçons de ses dirigeants. On lui avait dit de se renseigner sur les eco-terroristes qui avaient mis l’Aéroport de Nox Illum à feu et à sang. En quelques minutes, il était passé d’une mission à l’autre et pour n’importe qui ça serait arrêté là. Mais Ash lui avait l’impression d’avoir échoué une fois de plus. Il était hors de question que cela continue ainsi et il se promettait de ne plus jamais faire confiance à qui que ce soit. Son identité devait rester secrète ! Sa vie privée ne devait plus jamais empiéter sur son job !

Et dans ce but, Ash avait mis les bouchées doubles. Depuis son logement, il avait fouillé de fond en comble le Pokéweb histoire de trouver une piste, un commencement. Tout ce qu’il avait déniché, l’avait mené à la soirée d’Halloween se déroulant à Médéa. Il était hors de question qu’il la rate, aussi il s’était débrouillé pour trouver un costume histoire de se mêler facilement à la foule des badauds rassemblés pour l’événement. Il avait déjà eu plus fier allure que dans son déguisement de vampire mais il s’y était pris un peu tard pour avoir beaucoup de choix. Il se contenterait donc du costume noir avec quelques dorures et du faux col blanc avec la pierre rouge qui avait l’air tellement fausse qu’on se demandait si elle allait rester collée tout le long de la soirée. L’ensemble était assorti d’une cape rouge noir basique et de dents pointues en plastique. Mais quand il regardait autour de lui, Ash n’était pas certain d’être le plus ridicule. Il y avait une espèce de sac poubelle orange censée faire penser à une citrouille, un drap avec deux trous était visiblement un fantôme et ce n’était que les personnes les plus proches de lui.

Il fallait reconnaître que le festival était bien organisé et que les activités étaient tout aussi nombreuses que diverses. Visiblement il avait d’ailleurs déjà son public d’habitué et la réussite de l’année précédente avait attiré encore d’avantage de personnes. Ash ne perdait cependant pas son objectif de vue : le rendez-vous à minuit devant la mairie. Comme il n’était que vingt heure, il avait du temps devant lui pour profiter de l’évènement.

Le flic déambulait donc dans les rues de la ville comme n’importe quel passant, tout en tendant l’oreille. On ne sait jamais, il pourrait toujours grappiller des informations au passage. Une vieille sorcière lui tendit une marmite remplie de bonbons hideux en lui disant de goûter et en le tirant vers son stand. Ash n’eut pas d’autres choix que de manger les sucreries qu’on lui tendait. Les goûts étaient étranges en bouche, il se demandait même s’il ne reconnaissait pas de la courge et d’autres légumes. Il lui fallut bien dix minutes pour réussir à s’extirper des griffes de l’ancêtre. Mais ce fut pour se faire alpaguer sur un stand de concours de sculpture sur citrouille. A première vue, non n’était pas une réponse et il dut s’asseoir avec les autres. Finalement, il se prêta au jeu et fit un sourire denté à sa citrouille ainsi que des yeux en forme de chauve-souris. Enfin l’idée était là en tout cas, parce qu’Ash n’était pas vraiment artiste. D’ailleurs sans surprise aucune ce ne fut pas lui qui décrocha le gros lot.

Un peu encombré par sa sculpture qu’on lui avait remise à la fin du concours, le jeune homme s’éloignait du centre-ville, histoire de souffler un peu. La foule était enivrante autant à cause des bruits que des odeurs ou des couleurs. C’est à ce moment-là qu’un Tenefix jaune s’approcha de lui. Méfiant Ash se tint sur la défensive, après tout il était à l’écart dans une ruelle sombre et ce serait le moment idéal pour des détrousseurs de lui tendre un piège. Mais le Pokémon se contenta de lui remettre un coupon indiquant qu’il pouvait aller retirer son lot à l’entrée de l’Arène. Ash rigola de sa propre stupidité. Avec tout ça, il en avait presque oublié la fameuse loterie dont tout le monde parlait, y compris les flyers annonçant le festival…

Il marcha donc en direction du bâtiment qui se trouvait à l’autre bout de la ville d’un pas vif. Il commençait à manquer de temps s’il voulait rejoindre le bâtiment de la mairie suffisamment tôt pour en apprendre plus. Arrivée devant le stand, il donna son coupon à la demoiselle en face de lui tout en lui souriant, charmeur. Elle lui remit un autre ticket où était écrit le lot gagné, il n’avait plus qu’à le lire pour en prendre connaissance !




Défis:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Région d'origine : -
Mar 6 Nov - 16:26
Maître du Jeu
Le membre 'Ash Lennart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Halloween 2018' :


Edit MJ : sac à dos édité !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylianne Sensei
Région d'origine : Mhyone
Mar 6 Nov - 18:45
Kylianne Sensei


Halloween 2018
Cela faisait un petit moment que Kylianne était revenue à l’Observatoire histoire de consigner tout ce qu’elle avait découvert sur la route. Avec le temps qui s’était rafraichi, elle n’était pas mécontente de ne plus dormir à la belle étoile mais dans sa petite chambre. Et puis, elle avait profité de son séjour dans sa ville natale pour passer un peu de temps avec ses parents. Kylianne avait passé une semaine entière à se faire dorloter notamment par sa mère qui lui avait cuisiné tous ses plats préférés. La chercheuse avait eu du mal à se rappeler pourquoi elle n’habitait plus chez eux jusqu’à ce que sa mère se mette à la questionner sur sa vie amoureuse et propose de lui présenter le fils d’un tel, le cousin du voisin, le frère du charcutier, etc… Kylianne avait alors fuit vers son lieu de travail et sa petite vie pépère. Mademoiselle n’avait aucune envie de se marier ou de faire ses enfants. Sa vie était dédiée à la recherche, en tout cas pour l’instant !

Même si Kylianne appréciait la sédentarisation, il était temps de reprendre la route. Notamment parce qu’elle voulait rejoindre le vieillard qui l’avait questionné au sujet de l’évolution de son Osselait. Elle voulait assister à ce moment et voir si Nonoss allait prendre la forme d’Alola ou pas. Ensuite, elle partirait à la recherche d’un Osselait pour poursuivre ses recherches. Les Ossatueur d’Alola étaient encore méconnus et leur évolution étrange soulevait tout un tas de questions, elle espérait pouvoir répondre à certaines grâce à ce dresseur et son compagnon.

La jeune femme fit donc ses bagages pour Médéa, la ville de la mode. C’est en arrivant sur place et en remarquant les affiches collées un peu partout en ville qu’elle se rappela qu’Halloween approchait. Autant profiter des festivités puisqu’elle était là. Elle fit plusieurs boutiques pour se dénicher un déguisement et fini par choisir celui d’une sorcière japonaise. La tenue était très colorée, presque trop et c’est ce qui avait accroché son regard. Les accessoires composées d’un sac citrouille et d’une paire de chaussure rouge avec un nœud jaune-orangé étaient trop mignon pour qu’elle résiste même si elle ne passerait clairement pas inaperçus…

Le soir du trente-et-un, la ville changea totalement d’ambiance. Toutes les rues du centre-ville à l’arène étaient décorées aux couleurs de la fête des monstres. Les stands fort nombreux proposaient divers produits et animations et au vu de la foule, on aurait facilement pu croire que tout Mhyone s’était donné rendez-vous ici. Kylianne se balada un moment avant de se décider à laisser sortir Meta. Le farceur ne mit même pas deux minutes à trouver sa première blague et il enchaîna les pitreries afin d’effrayer ou de faire rire les gens. La plus marquante de ses inventions fut certainement sa métamorphose en citrouille. Le Pokémon avait copié l’une de celle vu sur un stand et s’amusait à voler près des gens puis à leur faire peur en les frôlant. Comme peu de personnes s’attendaient à voir une citrouille leur foncer dessus et voler à côté de leur tête, l’effet était garanti.

La nuit était déjà bien avancée et à force de marcher, Kyli commençait à avoir un peu faim. Malheureusement certaines soupes ou potions étranges proposées sur les stands ne lui inspirait pas confiance. Elle finit par acheter quelques bonbons en formes d’araignées, de citrouilles et de fantômes mais au bon goût de fruits. Elle en mangea une bonne dizaine et mit le reste dans son sac pour plus tard. Le sucre rapide lui fit le plus grand bien même si elle savait que l’effet ne durerait pas longtemps. C’est en cherchant un endroit pour manger un repas normal qu’elle croisa l’un des Pokémons Spectre distribuant les bons pour la loterie. Elle avait en effet remarqué sur les flyers l’inscription « Loterie Géante et 100% Gagnante » mais elle n’y avait pas prêté plus attention que ça. Enfin maintenant qu’elle avait le papier dans les mains lui indiquant de se rendre à l’Arène autant le faire.

Sur la route, elle croisa un groupe de personnes cherchant son chemin. Ils lui demandèrent où était l’Arène de la ville et tenait eux aussi des papiers en main. Comme elle s’y rendait, elle leur proposa de les y accompagner et en discutant avec eux, elle apprit qu’ils venaient de Kanto et qu’ils étaient en vacance dans la région. Naturellement, elle les inonda de questions. Par chance, un homme parmi eux était également chercheur et il lui répondit avec plaisir, tout en se renseignant également sur ce qui l’intéressait. Le trajet jusqu’au château hanté fut plus court qu’elle ne l’aurait souhaité et c’est à regret qu’elle salua les touristes avant de récupérer son lot. Elle échangea tout de même son numéro avec Grégoire, histoire de pouvoir continuer à discuter !
Event

Code de Frsoty Blue de Never utopia


Modération:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Région d'origine : -
Mar 6 Nov - 18:45
Maître du Jeu
Le membre 'Kylianne Sensei' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Halloween 2018' :


Edit Mj : Sac à dos édité !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Wise
Région d'origine : Mhyone
Mer 7 Nov - 10:28
Akane Wise
HalloweenEvent
La proposition d’Alexandre de prendre les Spectres à leur propre jeu tentait beaucoup trop la rouquine. L’idée semblait presque impossible à réaliser mais c’était ce qui plaisait le plus à Akane. D’un air sûr d’elle, elle prit le bras du jeune homme.

- Essayons de faire peur à un des Pokémon du Champion. Ça va être drôle !

La dresseuse était farouchement décidée à fêter Halloween comme il se devait. Après tout, c’était la seule fois de l’année où elle pouvait se permettre quelques blagues effrayantes, autant en profiter. Ainsi, elle embarqua le blondinet à travers les différents stands, à la recherche des Pokémons Spectre du Champion de la ville.

L’œil attentif de la jeune femme remarqua rapidement une masse jaune, se faufilant derrière un des stands. Pour l’avoir déjà vu de près, elle mettait sa main à couper qu’il s’agissait du Ténéfix chromatique de Timothy. Exactement ce qu’elle voulait. D’un signe de la main, elle montra l’étrange Pokémon à Alexandre puis l’enjoignit de le suivre. Akane suivit sur la pointe des pieds le Spectre. Il avait le dos tourné aux jeunes gens, et paraissait immobile.

Alors que la rouquine s’approcha silencieusement de sa future victime, elle sentit une masse visqueuse se poser sur son épaule, lui donnant la chair de Galifeu. Akane se retourna vivement et vit l’énorme visage d’un Moyade. L’effet de surprise fonctionna et la jeune femme ne put réprimer un cri de stupeur, accompagné du ricanement du Ténéfix. Ensuite, le Pokémon Eau déroula l’une de ses ventouses, dévoilant deux tickets de loterie pour les dresseurs. D’une main tremblante, Akane récupéra le sien.

- Mer-Merci… bredouilla-t-elle.

Et les Pokémons s’en allèrent, prêts à prendre d’autres proies par surprises. Alexandre avait plus que raison. Il était sûrement impossible de prendre les Spectre à leur propre jeu. En tout cas, Akane avait lamentablement échoué cette mission ardue. Néanmoins, elle se ressaisit rapidement. Désormais, elle était impatiente de connaître ce que ce ticket de loterie lui réservait.

- On devrait peut-être échanger notre ticket avant qu’il ne soit trop tard. Ensuite, on pourra profiter de la soirée, proposa-t-elle.

Remise de ses émotions, Akane vint entrelacer ses doigts avec ceux du beau blondinet pour aller jusque l’arène chercher leur lot.

© CRIMSON DAY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Région d'origine : -
Mer 7 Nov - 10:28
Maître du Jeu
Le membre 'Akane Wise' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Halloween 2018' :


Edit MJ : Sac à dos édité !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Mer 7 Nov - 11:37
Alexandre Diame
Halloween !



Akane semblait emballée par mon idée, et, peu étonné, je ne pus réprimer mon sourire. Il fallait dire que nous risquions encore de nous mettre dans une drôle de situation, mais, d’un côté, j’étais un peu soulagé. La relation que j’entretenais avec Akane avant que nos sentiments éclatent au grand jour était unique, et j’étais heureux de voir que sa récente évolution ne l’avait pas fondamentalement changée. La jeune femme sous le bras, je la laissais alors me guider à travers tous les stands du festival, décidé comme elle à réaliser l’impossible pour cette soirée d’Halloween : Faire peur à l’un des spectres du maitre des lieux.

Se fût d’ailleurs la spécialiste qui remarqua notre cible la première. Je ne connaissais pas bien le Ténéfix, car il me semblait qu’il n’était arrivé qu’un peu plus tard dans l’équipe du champion, mais il était parfaitement reconnaissable à la couleur étrange qu’il revêtait : un doré bien différent du mauve foncé habituel de son espèce. Nous nous décidâmes alors à le suivre. En un sens, il faisait la victime rêvée, car il nous semblait bien plus facile de le suivre avec sa teinte plus « flashy » que celle des autres pokémons de Timothy. Le Ténéfix s’écartait peu à peu des stands, nous emmenant légèrement plus loin dans la forêt, à l’abri de l’agitation. Si j’avais été légèrement paranoïaque, j’aurais même pu croire qu’il nous avait repéré, et que quelque chose dans notre dos nous observait. Je tâchais de faire fit de cette impression, même si l’obscurité soudainement environnante était très loin d’être rassurante, et donnait à la scène un petit côté film d’horreur parfaitement effrayant. Encore une fois, je m’ébrouais pour me concentrer sur le petit pokémon doré, bien décidé à le surprendre en m’approchant le plus silencieusement possible de lui.

Soudain, alors que le Ténéfix s’était immobilisé, le cri d’Akane me fit sursauter. Alors que je me retournais instantanément vers elle, prêt à intervenir, je pus constater en sursautant une deuxième fois que Seigneur, le grand Moyade, s’était glissé dans notre dos avant de poser l’une de ses curieuses pattes sur l’épaule de la belle rouquine. Le ricanement du Ténéfix retentit derrière nous, et le Moyade lui-même sembla comme s’esclaffer avant de nous tendre en silence les deux tickets pour la loterie que nous convoitions. Nous avions tenté d’affronter les spectres sur leur propre terrain, mais force était de constater qu’en matière de blague et farces d’Halloween, nous avions encore beaucoup de chemin à faire pour arriver à leur niveau. Me remettant ensuite de mes émotions alors que la jeune femme bredouillait une réponse au farceur, je pris l’un des deux tickets que nous offrait le pokémon eau. Les pokémons du champion n’avaient pas tardé à s’évanouir dans l’obscurité, nous laissant à nouveau seuls.

« Ça me va ! » Répondis-je, notre défaite prévisible n’ayant en rien entaché ma bonne humeur.

Main dans la main, nous nous dirigeâmes alors vers l’arène de Médéa. A force de mes divers séjours chez le champion, je commençais à plutôt bien connaitre l’endroit. Cependant, cette habitude n’enlevait en rien les frissons qui traversaient parfois mon échine alors que nous approchions de l’atmosphère lugubre du manoir hanté.

Défi:
 



© ANARCISS pour épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Région d'origine : -
Mer 7 Nov - 11:37
Maître du Jeu
Le membre 'Alexandre Diame' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Halloween 2018' :


Edit MJ : Jetons ajoutés !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Ile Mirabèce :: Médéa :: Arène-
Sauter vers: