HAUT
BAS

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Décompte de fées (Arène #2)
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Décompte de fées (Arène #2)
Dim 2 Déc 2018 - 2:26
Région d'origine : Hoenn
Messages : 201

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno
Après un certain temps passé à me prélasser dans les plaines verdoyantes qui entouraient la petite ville de Bord-au-vent, bien moins impressionnante que ne pouvait l'être Médéa, Nox Illum ou même Minami, je m'étais enfin décidé à passer à l'action. J'avais en effet profité de la matinée pour que mes pokemons puissent se reposer au possible avant de partir à l'assaut de l'arène locale... Mais pas seulement : Même si il n'était jamais bien sûr de prévoir ses matchs à l'avance, l'action laissant la plupart du temps les plans sur le bas côté, j'avais au moins pu réfléchir à deux trois petites choses à l'avance. Déjà, contrairement à Ryan, que j'avais déjà eu l'occasion d'affronter avant même d'aller le défier dans son arène, je n'avais jamais affronté Steve, pas plus que je n'avais eu l'opportunité d'échanger avec lui d'ailleurs, ou même de le croiser. Un inconnu complet donc. Enfin, oui et non : Je savais au moins qu'il s'agissait d'un champion réputé fin stratège, traditionaliste, et adepte des fées. Nouvelle ne m'ayant d'ailleurs pas particulièrement enchanté : Mon équipe n'était pas sur le papier la mieux taillée pour affronter de tels adversaires, bien que l'absence d'avantage de type se compensait au moins par la toute aussi présente non-faiblesse. De quoi partir sur un pied d'égalité donc ?

Sauf qu'il s'agissait d'un champion, et si il était de la même trempe que Ryan, nul doute que son arène et ses conditions ne seraient pas du tout à mon avantage, bien que ça ne pourrait sans doutes pas être beaucoup plus contraignant que la foutue piscine de ce gamin. Quand à savoir ma stratégie à proprement parler... Eh bien, ne connaissant pas les pokemons du bougre, il était compliqué d'en instaurer une. Oh, bien sur, j'avais une petite idée des pokemons qui auraient l'occasion de se battre lors de cette rencontre, Leviator étant sans doutes un peu trop récemment arrivée dans l'équipe pour me permettre de la mêler à des combats de ce niveau... Pour l'ordre, par contre, ce serait la totale surprise. Mais qui ne le serait plus pour longtemps... Tandis que je recensais les différentes informations que je possédais, j'avais pénétré l'arène du champion, à la décoration simple, minimaliste mais élégante. Bonne surprise : Le terrain ne semblait à première vue pas particulièrement avantageux pour qui que ce soit. Plat. Neutre au possible... Un petit manque de personnalité chez ce champion peut-être ? Boarf, si il aimait...


- Steve ? Je me présente, Benjamin Makuno, originaire d'Hoenn... Et dresseur en reconstruction. Aussi, tu te doutes bien que je suis pas venu ici pour enfiler des perles donc... "Je te défies" !


A peine avais-je fini de parler qu'un arbitre sorti d'une porte dissimulée sur l'un des côtés de l'arène, tandis que Steve faisait son apparition de l'autre côté du bâtiment, depuis l'ombre d'un couloir. Eh bien, on ne pouvait au moins pas critiquer sa ponctualité... Contrairement à sa coupe de cheveux des plus... Atypiques. Étonnant d'ailleurs, pour un type qui semblait aussi traditionaliste et sobre. M'enfin, on avait tous nos parts de mystères sans doutes. Celui ci sembla me considérer un moment, le regard sérieux, avant de répondre à mon défi d'un simple lancé de pokeball dans les airs, tandis qu'il venait de rejoindre son emplacement sur le terrain. Tandis qu'un Azumarill apparaissait sur le terrain, l'arbitre profita du moment pour rappeler les règles de ce genre de match... Deux pokemons de chaque côté ? Comme pour Ryan quoi, ce qui m'arrangeait pas mal. Mais analysons plutôt la situation... Azumarill ? Un pokemon que je n'avais jamais eu l'occasion d'affronter, bien que connaissant quelques petites choses sur le pokemon. Une grande puissance physique si le pokemon venait à posséder un certain talent, notamment... Voilà ce qui pourrait être dangereux face à Mime. Et puis, autant changer par rapport à Minami...


- Alpha, ça va être à toi d'ouvrir le bal ! Commence par utiliser Reflet !


Le pokemon venait à peine d'arriver sur le terrain qu'il était, comme à son accoutumée, prêt à prouver sa supériorité à quiconque oserait défier le contraire... Et son opposant était par défaut dans cette catégorie. Faisant signe à mon pokemon de rester bien haut afin d'avoir le maximum de champ d'esquive possible face à son adversaire, je devais bien avouer miser pas mal sur la vitesse de mon pokemon. Je savais les Azumarill, bien que capables de déployer une colossale force physique, bien moins à l'aise à se mouvoir rapidement, surtout sur la terre ferme. Une vitesse moindre ? Autant miser là dessus, surtout avec Turbo. Tandis que Alpha était en train de commencer à déployer de fausses images de lui même un peu partout dans les airs, je tâchais déjà de lui donner les consignes de ce qui suivrait.


- Bien, utilise Toxik, puis Zenith !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Décompte de fées (Arène #2)
Dim 2 Déc 2018 - 9:45
Région d'origine : -
Messages : 375

Maître du Jeu

Maître du Jeu

Match d'arène - Steve


Le champion fut rapidement mis au courant qu’un challenger vient le défier, et ne tarda pas à se diriger vers le terrain de combat en compagnie de l’arbitre officiel. Il se positionna avant de te dévisager calmement, son attitude contrastant largement avec la fougue de son jeune homologue de Minami. Il attendit patiemment que tu ais finis ta tirade, puis te salua et te répondit sur un ton courtois.

« Bienvenue dans mon arène Benjamin. Donne tout ce que tu as, et je suis sur que notre combat en sera grandi. J’ai hâte de voir à quel thé tu vas tenter de me boire. » Dit-il avec un petit sourire.

Il appela alors son Azumarill sur le terrain, et observa ton Yanmega. Son sourire s’agrandit légèrement lorsqu’il vit que tu ne perdais pas de temps à te lancer dans l’affrontement, préparant soigneusement le terrain. Le reflet allait rendre ton partenaire plus difficile à toucher, tandis que le Toxic compliquerait considérablement la tache de l’Azumarill. Sous le soleil brillant, le champion se mit alors à réfléchir à toute vitesse, puis réagit rapidement.

« Tunnel pour esquiver Toxic. »

L’Azumarill plongea alors dans le sol, ressortant quelques mètres plus loin. Le champion savait qu’il ne pourrait pas réellement toucher l’insecte avec cette attaque compte tenu de son type, mais avait néanmoins réussit à s’éviter un empoisonnement dès le début du combat.

« Boul’Armure. Enchaine avec Roulade »

Une aura blanche entoura alors le pokémon eau, puis l’Azumarill se roula en boule, prenant une vitesse considérable avant de se lancer dans les airs pour percuter le Yanmega.

Re: Décompte de fées (Arène #2)
Dim 2 Déc 2018 - 17:04
Région d'origine : Hoenn
Messages : 201

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno
"J'ai hâte de voir de quel thé tu vas tenter de me boire"... Je devais bien avouer avoir bugué au moins deux trois secondes sur l'expression, avant de laisser éclater un petit rire pas forcément voulu. Ce n'était pas de la moquerie à proprement parler, juste de l'amusement : C'était quel genre d'expression ça ? En tout cas, le type était bien plus proche de ce qu'on pouvait espérer d'un Champion d'arène que ne l'avait été Ryan lors de notre dernière rencontre... Pas de console dans les mains, déjà, ce qui aidait pas mal. Mais surtout : accueillant, souhaitant voir un beau combat, calme... Ça faisait quand même sacrément plus plaisir qu'un gamin impatient dont la seule volonté semblait être de vouloir jouer à sa Game Boy. Néanmoins, si il était bien différent sur le plan du caractère, il était fort aussi probable que le combat n'ai rien à voir non plus. Ryan avait été une formalité, mes pokemons n'ayant quasiment pas été touchés par ceux du champion aquatique... J'allais devoir me montrer ici bien plus méfiant : Face à un adversaire plus posé et qui ne se laissait pas emporter par son impatience, il faudrait faire preuve de d'avantage de prudence. Après un bref sourire amical signifiant à l'autre que nous étions prêt, l'arbitre abaissa son drapeau d'un mouvement sec : Let's go.

Yanmega avait prévu et, comme à son habitude, joua de sa rapidité pour agir avant même que son adversaire ne soit prêt à se lancer. C'est ainsi qu'il se mit à se démultiplier, voletant dans tout les sens afin de laisser plétaure d'images rémanentes de lui même dans les airs, à différents niveaux de hauteur et sur une bonne partie du terrain. Reflet... Excellente attaque pour semer la confusion dans l'esprit d'un adversaire. Mais ce n'était pas ce qui allait le faire gagner, et il le savait bien : Aussi, le pokemon se concentra avant de cracher un jet d'immondices sur l'Azumarill. Toxik. Sauf que le résultat ne fut pas celui escompté, et j'en fus à vrai dire presque rassuré quand au niveau des champions d'arène, qui ne m'avaient pas été très bien vendus par Ryan. En effet, le pokemon aquatique venait de plonger dans le sol au moyen d'une attaque Tunnel, lui permettant d'esquiver l'assaut toxique. Il ne s'en servit guère pour frapper, bien conscient qu'il ne pourrait pas atteindre Alpha avec une telle attaque. Malin. Et il n'en resta pas là : Tandis que Yanmega installait tranquillement le soleil au moyen de son Zenith, créant une boule de feu artificielle qui se mit à léviter juste en dessous du toit, le lapin bleu sembla s'en inspirer, se mettant lui aussi en boule.

Boul'armure hein ? Cela lui permettrait d'augmenter sa capacité à encaisser les assauts physiques... Hmm, oui, c'était toujours ça de prit pour lui, mais mon pokemon, bien qu'ambivalent sur son style d'attaques, était tout de même un peu plus porté sur les assauts à distance. Néanmoins, c'est en l'entendant demander à son pokemon d'utiliser Roulade que je compris le rapprochement. Mais c'est bien sur ! Boul'armure avait la faculté d'augmenter considérablement la puissance de l'assaut rocheux, et c'était là exactement le type d'assaut qu'Alpha aurait du mal à encaisser... Heureusement néanmoins qu'il avait préparé le terrain. Bien que plus rapide que son adversaire, il ne l'était pas encore suffisamment pour le mettre complètement dans le vent, son talent Turbo n'ayant pour l'heure eu que peu le temps de s'installer. Contrairement aux reflets : Le pokemon de Steve venait de sauter dans les airs en gagnant un peu en vitesse, d'une manière assez surprenante d'ailleurs, pour venir percuter de plein fouet un des Yanmega qui volaient. Pas le bon, bien heureusement pour moi : L'image s'effaça à la manière d'un mirage, et je me décidais à saisir le moment pour répliquer.


- Yanmega, profites qu'il soit en l'air et donc vulnérable : Cyclone !


Je comptais bien aller faire s'écraser la petite boule bleue contre le mur de l'arène, profitant de son manque de résistance à la puissance du vent tant qu'il était dans les airs. L'intérêt ? Faire cesser sa roulade, bien sur... et le sonner un peu de son vol plané. De quoi ouvrir une fenêtre de tir parfaite.


- Profites de son état de choc, et balance lui Lance-Soleil ! Enchaîne avec un Ultrason !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Décompte de fées (Arène #2)
Mer 5 Déc 2018 - 10:37
Région d'origine : -
Messages : 375

Maître du Jeu

Maître du Jeu

Match d'arène - Steve

 

Le champion observe la réaction de ton pokémon insecte avec un œil impassible. In extremis, le cyclone parvient à repousser l’Azumarill et son attaque roche, mais il s’en est fallu de peu. Toutefois, cette dernière a perdu l’équilibre, et ne peut réellement contre-attaquer. En voyant l’attaque que tu utilises, le champion ne semble pas perdre sa sérénité. Le lance-soleil percute de plein fouet le pokémon eau, mais ce dernier semble encore pleinement conscient et utilise Tunnel pour éviter l’ultrason naturellement. Comme la première fois, elle ne peut pas réellement toucher le Yanmega et se contente d’esquiver.

« Utilise Anneau Hydro, puis reprend ta roulade. »

Le champion sait que sa capacité va gagner en force de tour en tour, et que le cyclone ne sera sans doute plus capable de la repousser d’ici peu de temps. Pour l’instant, son partenaire n’a subi que peu de dégâts, et il compte bien en profiter pour reprendre l’avantage. L’Azumarill, semblant reboostée à bloc par ce premier assaut, s’entoure d’un voile d’eau visant à le faire récupérer son énergie perdue, puis se remet à rouler en direction de ton Yanmega, l’attaque roche semblant désormais bien plus puissante que la première fois.


Re: Décompte de fées (Arène #2)
Dim 6 Jan 2019 - 13:51
Région d'origine : Hoenn
Messages : 201

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno
L’œil impassible de Steve aurait pu m'alerter si je n'avais pas manqué d'observation à ce sujet. Evidemment, après un premier combat d'arène m'ayant opposé à un gamin pas plus mature que les collégiens de son age, j'avais eu tendance à négliger le champ de l'observation du dresseur, me concentrant un peu trop peut-être sur ce qu'il se passait au niveau du terrain en lui-même. J'avais conscience qu'il s'agissait là d'un problème, et lorsque Azumarill se mit à bondir dans les airs pour venir frapper de pleine poire Alpha à l'aide de sa roulade, mon compagnon insecte envoya valdinguer le lapin d'eau dans le mur du bâtiment, profitant que ce dernier ne touche plus le sol. Assez satisfait de la violence du choc, et tandis que mon compagnon chargeait un puissant Lance-Soleil qu'il ne tarderait pas à relâcher sur la fée, profitant du Zenith, je profitais de l'occasion pour observer la réaction du champion. Comme attendu, ce dernier sembla beaucoup moins sujet aux petites crises de nerfs de mauvais perdant, comme l'avait pu être Ryan. Il était beaucoup plus calme, impassible... Peut être même trop calme. Était-ce même un sourire que j'avais cru percevoir ? Probablement m'étais-je trompé...

Je ne compris pas tout de suite, et ne pu qu'un instant jubiler intérieurement du dévastateur Lance-Soleil qui vint percuter de plein fouet le pokemon aquatique encore à moitié encastré dans le mur. La lumière envahit le terrain avec force tandis qu'un bruit d'explosion au niveau du point d'impact se fit entendre. On ne voyait même plus le pokemon aux grandes soleil sous ce torrent d'énergie lumineuse. Celui-ci finit néanmoins par s'estomper, révélant alors ce que je m'attendais être un pokemon déjà sévèrement amoché par l'assaut... Tandis qu'un Toxik lui fonçait dessus à toute vitesse, je plissais les yeux d'étonnement en voyant le pokemon aquatique bouger avec rapidité, encore entouré d'un semblant d'aura verdâtre, plongeant dans le sol à l'aide d'un Tunnel simplement pour éviter l'assaut. Il ressortit avec une fougue qui me laissait passablement choqué, avant de s'entourer d'une nouvelle couche protectrice, non pas à l'aide de Boul'armure cette fois-ci mais bien de Anneau Hydro. L'aura semblait avoir disparue, tout comme la nonchalance de Yanmega qui ne comprenait pas bien mieux que moi. Que c'était-il passé ? Il aurait du être, si ce n'est KO, complètement dévasté par une telle attaque, dans une telle situation ? Nous n'avions pas vu le moindre abri, la moindre défense...

Quelque chose avait du m'échapper sur ce pokemon, et c'était effectivement la clé de l'énigme. Je le compris lorsque le champion demanda à son pokemon de reprendre sa folle Roulade, qui semblait étrangement plus lourde et rapide que la précédente malgré l'interruption prolongée de l'assaut, et la perte de vitesse qui en avait résulté. Comment diable pouvait-il se montrer plus dangereux, comme si il avait augmenté ses capacités au lieu de subir la puissance du Lance-Soleil ? Je compris alors, mettant en relation avec l'impassibilité de Steve et l'aura verdâtre que j'avais cru voir. C'est bien sur... Yanmega était de plus en plus rapide grâce à sa capacité Turbo, qui déjà commençait clairement à montrer sa puissance. Mais il n'était pas le seul à posséder une capacité spéciale. Lorsque l'on me disait Azumarill, à l'époque où j'étudiais ce spécimen, je pensais indubitablement à Coloforce, le talent le plus réputé chez ce pokemon, qui lui permettait de mettre des baffes monumentales pour sa petite taille... Mais il existait également un autre talent tout aussi efficace, qu'on retrouvait notamment chez les Zebibron. Après m'en être occupé d'un pendant si longtemps dans ma jeunesse, j'aurais pu m'en douter... Herbivore. Cela rendait les capacités plantes inefficaces, et pire encore, augmentait la puissance de celui qui se les mangeait, dans tout les sens du terme.


- Alpha, Détection !


Tout ceci avait brassé un moment dans mon cerveau, et j'en avais presque oublié que le match n'était pas en pause pour autant. La roulade de notre adversaire avait repris de la vitesse et il avait trouvé le moyen de, de nouveau, essayer de sauter pour venir percuter mon insecte dans les airs. Ne souhaitant pas prendre de risque à tenter une esquive malgré la différence colossale de vitesse, je préférais jouer la carte de la sécurité... Surtout que cela aurait certainement l'intérêt de bloquer l'assaut au corps à corps directement. Parfait pour enchaîner avec ce que je voulais.


- Alpha, profite qu'il soit face à toi et Hypnotise le, puis écrase le au sol en lui balançant une Lame d'air par le haut !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Décompte de fées (Arène #2)
Lun 7 Jan 2019 - 18:10
Région d'origine : -
Messages : 375

Maître du Jeu

Maître du Jeu

Match d'arène - Steve

 


Steve reste impassible, mais te dévisage pour chercher à savoir si tu à compris ce qui vient de t’arriver, où si la situation t’a suffisamment déstabilisé pour qu’il puisse prendre l’avantage. Il voit néanmoins à ta réaction rapide à son attaque roulade que tu n’as pas perdu tes moyens, et admet avec un léger sourire en coin que tu as bien joué.

Car l’offensive qu’il prépare depuis quelques tours vient d’être réduite à néant avec ta capacité détection, ce qui ne l’arrange pas vraiment, bien au contraire. Il peut également voir, à ta riposte, que tu as parfaitement compris pourquoi le Lance-soleil n’a pas vraiment eu d’impact sur sa partenaire. Mais le champion a lui aussi plus d’un tour dans son sac.

« Ne regarde pas ses yeux et bouche toi les oreilles ! » Lance-t-il à sa partenaire.

Cette dernière lui obéit aveuglément, et grâce à ça, parvient à esquiver l’hypnose du Yanméga. Cependant, sa garde est désormais totalement ouverte, et elle ne peut rien faire contre les lames d’air qui la propulsent lourdement sur le sol. L’Azumarill se relève, durant touchée mais encore d’attaque, et peut désormais répliquer.

« Utilise Mimi-queue ! Puis enchaine avec Laser-Glace ! »

Le petit pokémon eau se met alors à se dandiner en face de toi, puis, sans crier gare, enchaine avec un puissant laser gelé qui fuse vers ton pokémon insecte. Mais le champion ne semble pas en avoir fini pour autant, et veut profiter de l’occasion pour attaquer.

« Câlinerie ! Maintenant ! »

Vive, l’Azumarill se précipite au contact après avoir fini son laser. L’attaque n’est certes pas super efficace comme sa capacité précédente, mais le champion compte profiter des défenses potentiellement affaiblies du Yanmega pour frapper un gros coup.

Re: Décompte de fées (Arène #2)
Jeu 10 Jan 2019 - 16:24
Région d'origine : Hoenn
Messages : 201

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno
C'est avec une force grandie de par mon manque de discernement sur son talent que Azumarill fonçait pleine bourre sur Alpha : Ayant préalablement prit soin d'user de Boul'armure pour augmenter d'autant plus la puissance de son assaut de type roche, le pokemon eau de Steve semblait prêt à en découdre. Heureusement, la détection de Yanmega fut utilisée juste à temps pour mettre fin à l'assaut effréné de son adversaire. Tandis que le pokemon fée était sur le point de frapper de plein fouet mon compagnon insecte dans les airs, Alpha vint stopper net la course de son adversaire en le bloquant à l'aide de ses pattes avant que le choc n'ait lieu. Ne perdant pas de temps, il usa alors de sa capacité d'Hypnose : Arriver à endormir le pokemon du champion serait un atout non négligeable, qui permettrait de gagner un temps précieux pour reprendre une avance perdue en ce début de combat. Mais ils n'étaient pas nés de la dernière pluie... Alors que les yeux d'Alpha se mettaient à luire d'une envoûtante aura psychique aux reflets violacés, le lapin ne perdit pas un instant et se hâta de se couvrir les yeux à l'aide de ses oreilles, elles même fermement bouchées par ses mains. Il se mettait une fois de plus en boule, en somme... Pas bête.

Mais à vrai dire, je ne m'attendais pas vraiment à ce que l'assaut ne fonctionne : C'était le genre d'attaque difficile à placer, et si le scénario n'était pas trop défavorable pour pouvoir l'utiliser dans ce genre de cas, le pokemon aquatique toujours dans les pattes de mon type vol, cela restait difficilement réalisable. Pas grave : Au moins, il se privait de son analyse du combat et de tout moyen de défense en adoptant ce genre de comportement. Aussi, Yanmega lâcha son adversaire avant d'immédiatement effectuer un salto pour se retrouver au dessus du Pokémon aquatique, la tête à l'envers. Ne perdant pas de temps, il fit alors vrombir avec force ses ailes, fendant les airs d'une lame d'air descendante sur Azumarill, qui ne put ni réagir, ni même voir arriver l'assaut, et vint s'écraser avec force contre le sol. J'aurais espéré que cela soit suffisant pour sonner un moment le pokemon du champion, mais il était encore trop tôt... Il s'agissait au final du premier assaut encaissé par le pokemon féerique, et ce dernier était loin d'être un pokemon sauvage pas forcément roué à l'art du combat. Se relevant promptement, le pokemon se mit à agiter la queue sur injonction de son dresseur dans une danse attendrissante : Mimi-queue.


- Ne détourne pas le regard !


Si Alpha aurait clairement pu esquiver la tentative de sabotage défensif de son adversaire, ne serait-ce qu'en fermant les yeux ou en détournant le regard, j'avais pourtant pertinemment demandé au pokemon d'endurer le spectacle, quitte à amoindrir sa capacité défensive. Peut-être était-ce fou, mais je m'attendais surtout à ce qui allait suivre... Si j'avais pu attaquer violemment mon adversaire en lui détournant son attention quelques secondes plus tôt, il était prévisible que mon adversaire soit capable du même genre de stratagème. Mieux valait donc éviter de se mettre en danger inutilement... Et je ne m'y étais guère trompé : Aussitôt son petit spectacle terminé, le pokemon de Steve se mit à canalyser un rayon d'énergie bleuté que je reconnus rapidement, tandis que ce dernier fusait déjà en direction de mon pokemon. Laser Glace, capacité redoutable contre Yanmega... Mais qui nécessitait une bonne précision de par son statut de rayon, loin d'être aussi global qu'un Blizzard n'aurait pu l'être. Aussi, ayant heureusement réussi à rester concentré sur le combat, Yanmega esquiva l'assaut de son adversaire d'un tonneau aérien, et ce assez facilement : Quelques coups avaient déjà pu être échangés, et la vitesse du pokemon, de par son talent Turbo, n'avait plus rien à voir avec le début du combat où il se montrait déjà bien plus prompt que son adversaire.


- Alpha, att... !


Trop tard. Excès de confiance commun de notre part sans doutes, l'esquive du laser glace s'était retrouvée suivie d'une bien plus mauvaise surprise, à savoir une câlinerie du pokemon adverse qui vint percuter de plein fouet mon pokemon, au contact. Sa défense avait été baissée par la Mimi-queue, et l'assaut fut assez coriace à encaisser, à croire que le pokemon était presque vulnérable aux assauts féerique. Mais il en faudrait plus pour l'abattre. Après tout, lui aussi n'essuyait ici que premier assaut, tout comme son adversaire, et il avait encore de la ressource. Mieux encore, son adversaire était désormais littéralement sur lui... Ce qui ouvrait un champ de possibilités certain. Maintenant que le pokemon avait augmenté ses capacités offensives, il serait de bon aloi de le contraindre à la confusion...


- Vite Alpha, Ultrason ! Puis profite qu'il soit collé à toi pour remettre une couche de Cyclone pour l'envoyer voler dans les airs ! Il n'aura alors plus de moyen de se terrer pour s'enfuir d'un bon Toxik, cette fois !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Décompte de fées (Arène #2)
Ven 11 Jan 2019 - 18:23
Région d'origine : -
Messages : 375

Maître du Jeu

Maître du Jeu

Match d'arène - Steve

 


Même si la réussite n’a pas été totale, le champion est tout de même parvenu à durement frapper le Yanmega. L’attaque est certes bien moins efficace que sa consœur de type glace, elle lui permet toutefois de blesser pour la première fois le pokémon insecte. Il peut donc désormais plus facilement observer ta réaction, car son œil avisé et expert n’a pas manqué de remarquer que c’est surtout votre léger excès de confiance qui lui a permit de réussir à frapper. En entendant que tu comptes utiliser ultrason, le champion réagit au quart de tour. Le Yanmega a beau avoir vu sa vitesse grandement augmenter, l’espace relativement réduit de l’arène impacte un peu sur son agilité.

« Tunnel ! »

Plus petite et à l’aise au corps à corps, l’Azumarill s’enterre rapidement pour éviter les ondes sonores. Alors qu’elle remonte immédiatement pour contrattaquer, elle est propulsée dans les airs par le cyclone, et durement frappée par l’attaque poison. Le champion le sait, son temps est désormais compté.

« Piège la salle avec des bulles d’eau, et enchaine avec Laser Glace. »

L’Azumarill empoisonné obéit instantanément à son dresseur, et, après une profonde inspiration, envoie une grande quantité de bulle partout à travers la salle. Censées baisser la vitesse de leur cible, elles ont néanmoins une double utilité puisqu’elles sont capables de flotter dans les airs, et d’éventuellement gêner le pokémon insecte s’il bouge trop. Le pokémon eau vise ensuite ton partenaire et lui envoie un puissant rayon glacé. Si sa cible bouge, elle sera gênée par les bulles d’eau qui se transformeront alors en véritables petites balles de glace.


Re: Décompte de fées (Arène #2)
Ven 11 Jan 2019 - 19:55
Région d'origine : Hoenn
Messages : 201

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno

Le choc de la câlinerie s'était montré violent, et Yanmega avait fait une erreur certaine en esquivant par le bas le rayon givré du Laser Glace, s'exposant ainsi inutilement à une câlinerie qui n'avait pas tardé à suivre. Je ne pouvais néanmoins pas spécialement lui en vouloir : Il n'avait combattu qu'une fois un Champion d'arène, et son combat s'était révélé bien moins délicat qu'il ne s'y était attendu. De plus, lorsque l'on connaissait le caractère d'Alpha, il n'y avait rien d'étonnant à le voir pêcher par orgueil... Chose que j'avais eu également tendance à faire. Mais il n'y avait que les machines pour ne pas faire d'erreur, et le champion s'était également exposé en fonçant ainsi au corps à corps de mon compagnon volant. Du moins c'est ce que j'eu la faiblesse de penser un moment : J'avais demandé à Alpha d'user de ses puissants Ultrasons sur son adversaire, qui au vu de ses capacités physiques accrues se serait retrouvé bien dans l'embarra face à une confusion inopinée. Néanmoins, et avec une rapidité qui me scotcha littéralement pour un Azumarill, le pokemon aquatique ne manqua pas de plonger dans le sol à vitesse grand V dans un nouveau Tunnel, esquivant une fois de plus l'assaut en se planquant sous terre. Décidément, voilà une attaque qui était on ne peut plus insupportable, mais contre laquelle je ne pouvais pas vraiment faire grand chose...

Sauf l'attendre à la sortie bien sur : Je commençais à être rodé à cette mécanique, ce dernier n'arrêtant guère de l'utiliser depuis le début de l'affrontement. Et Yanmega était loin d'être né de la dernière pluie : Parfaitement conscient que le pokemon féerique ne pourrait de toutes manières pas l'inquiéter en sortant directement du sol, l'insecte se contenta d'attendre la sortie du pokemon champion. Un grondement sourd, de la terre qui bouge rapidement, un bout d'oreille qui dépasse, du bleu, un bidon blanc : Il n'en fallut pas plus. Avec vigueur, Yanmega envoya bouler son adversaire d'une nouvelle attaque Cyclone, le faisant voltiger dans les airs. Hors dans les airs, il était évidemment bien plus dur de creuser un tunnel... Aussi, Alpha en profita pour balancer le jet de toxines que représentait son attaque Toxik à son adversaire, l'empoisonnant violemment sous le fulgurant poison de l'attaque. A moins que le pokemon ne trouve une solution rapide pour se remettre, et ce malgré son petit anneau aquatique déjà affaibli par le soleil. Il n'était plus qu'une question de temps avant qu'il ne tombe au combat, Toxik ayant la particularité fort appréciable de se faire de plus en plus virulente au fur et à mesure que le temps ne passait.


- Piège la salle avec des bulles d’eau, et enchaîne avec Laser Glace.


Mais Steve ne semblait pas être du genre à se laisser démonter par la fatalité, et il comptait visiblement bien tout mettre en place pour pouvoir emmener au tapis Alpha avant que son propre pokemon ne sombre. Se relevant avec détermination malgré les toxines qui lui rongeaient désormais les veines, Azumarill mit en place sa stratégie : D'un puissant souffle, le pokemon répandit une myriade de petites bulles dans l'espace du terrain, en hauteur comme prêt du sol. Voilà qui était sommes toute original... Je doutais un moment de l'efficacité de l'action, ces dernières risquant surement de s'envoler au simple passage de Yanmega de toute manière, et au pire de s'écraser bêtement sur sa carapace sans lui causer bien du tort... Une baisse de vitesse, à la limite ? Yanmega avait de toute manière atteint une rapidité que Azumarill ne pourrait plus jamais rattraper, quand bien même il essayerait de réduire un peu l'écart. Non, le danger venait surtout du Laser glace qui s'en suivant : Les bulles faisaient alors plus de sens. Voilà qui effectivement, serait plus dérangeant pour le vol de mon compagnon. Sauf bien sur si une fois de plus, on s'exposait volontairement, nous permettant de répliquer plus efficacement tout en faisant une pierre deux coups.


- Atterrissage !


Déjà très prêt du sol, Yanmega se posa en se mettant à luire d'une énergie curative tandis que son adversaire lançait son Laser Glace, qui vint de se fait toucher purement et simplement un pokemon immobile, posé au sol... Et perdant de ce fait son type vol ! Autant dire que l'assaut fut dès lors bien plus facile à encaissé, surtout que le pokemon avait grâce à sa petite pause pu récupérer un paquet d'énergie. Les bulles, elles, étaient toujours vaguement dans les airs, mais finiraient sans doutes par disparaître trop ou tard, balayées par les courants d'airs dus aux affrontement ou aux vibrations... Bonne idée d'ailleurs ça, les vibrations !


- Reprends ton envol bien haut en lui balançant de nouveau Ultrason, ça permettra en plus de péter les bulles. Puis lance un bon Brouhaha ! Si il a le malheur de se cacher dans un tunnel, ça ne fera qu'empirer les choses pour lui !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Décompte de fées (Arène #2)
Mar 15 Jan 2019 - 7:26
Région d'origine : -
Messages : 375

Maître du Jeu

Maître du Jeu

Match d'arène - Steve

 


L’Azumarill a déjà subit bon nombre de dégâts, et est sensiblement moins puissante et résistante que son adversaire. En voyant que ton Yanmega avait réussit à se poser et récupérer une partie de son énergie, le champion sait qu’il n’a désormais plus de cartes à abattre, ayant utilisé au maximum le potentiel de sa partenaire pour une deuxième arène. Les Ultrasons la frappent sans qu’elle ne puisse réellement espérer esquiver, et elle est tout aussi incapable d’esquiver l’attaque sonore qui achève finalement de la mettre au tapis. Steve fait revenir sa partenaire dans sa pokéball, avant de reporter son attention sur toi.

« Tu as très bien combattu, mais le combat est loin d’être fini. Ne te laisse pas attendrir et ne sous-estime pas mon prochain partenaire ! Sucroquin, c’est à toi ! »

La petite boule rose jaillit alors de sa pokéball, d’une taille presque insignifiante par rapport à celle du pokémon insecte. Pourtant, le petit pokémon ne semble en rien stressé par la situation.

« Spore coton, Croco-Larme. » Lance simplement le champion.

Rapidement, et partout dans la pièce, de lourdes boules de cotons commencent à envahir l’espace. A la différence des bulles d’eau relativement friables, il est certain que le moindre contact avec ces dernières ralentira drastiquement le Yanmega. Le pokémon fée enchaine ensuite en se mettant à pleurer pour attendrir l’insecte, menaçant de réduire tout aussi drastiquement sa défense spéciale.

« Lance-flamme ! »

Après avoir fini son attaque, le Sucroquin propulse un puissant jet de flamme sur son adversaire.


Re: Décompte de fées (Arène #2)
Mer 16 Jan 2019 - 22:29
Région d'origine : Hoenn
Messages : 201

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno
Voir mon pokemon encaisser le Laser Glace bien plus aisément qu'il ne l'aurait dû grâce à l'Atterrissage sembla saper totalement les forces d'Azumarill, visiblement bien secoué par ce qu'il avait pu endurer depuis le début de ce combat. Alpha, loin d'être dupe, savait pertinemment se saisir des moments de faiblesse de ses cibles pour en tirer un maximum de réussite. C'est sans doutes pour cette raison que cette fois-çi, Azumarill n'avait pas pu se cacher dans le sol à l'aide de sa très dérangeante attaque Tunnel. Non, cette fois, c'est de plein fouet que le pokemon prit l'onde sonore qui sembla lui atteindre le cerveau. Paniqué, le pokemon féerique se mit à regarder dans tout les sens, à la recherche de ce qui était censé focaliser toute son attention. Sauf que Alpha n'était pas du genre à laisser souffler sa proie, même lorsque celle-çi était en proie à ce genre de tourments, et quand bien même elle pouvait être blessée. Aussi, n'étant pas du genre à faire traîner les choses, le pokemon s'activa pour balancer un puissant Brouhaha en direction du pokemon aquatique, qui mangea de plein fouet cette nouvelle agression sonore de par le biais de ses deux grandes oreilles qu'il n'avait même pas pris le temps de replier sur elle-même.

Le résultat fut sans appel : Tombant au sol, la face dans la poussière qu'avaient soulevé les innombrables assauts, Azumarill était hors de combat, et ce malgré ce petit filet d'eau, Anneau Hydro, qui continuait de tournicoter autour de lui avant la chute. C'était fort... Mais les toxines l'étaient plus encore. Steve eut un sourire amical, que je me permis de lui rendre : Je savais pertinemment que les champions ne donnaient pas le meilleur d'eux même pour le genre d'affrontements que pouvaient être les premières arènes. Néanmoins, même en sachant cela, je fus tout de même surpris de voir débarquer au plein milieu du champ de bataille... Un Sucroquin. L'amateur de thé avait retiré sa créature marine, puis s'était empressé de la remplacer par cette sucrerie rose sur pattes... Rien de bien affolant sur le papier. Mais je n'étais pas dupe, et était loin d'en être à mon premier combat. Ce pokemon pourrait sans doutes se révéler dangereux sur bien des plans.

J'en eu la preuve lorsque le pokemon fraîchement arrivé se mit à faire flotter, dans tout les sens, de drôle de petites boules duveteuses... Spore Coton. Voilà qui risquait d'abaisser fortement la vitesse vertigineuse de mon compagnon volant. Pas plus inquiétant que cela en soit. Mon pokemon s'en reçut effectivement, mais ce n'était pas bien grave : Tandis que Sucroquin était en train de changer de cible, voulant désormais mettre à mal ma défense en usant de ses Croco Larmes, je pris cependant une décision. Ce petit jeu n'était marrant que cinq minutes.


- Alpha, Demi-Tour !


Tandis que le pokemon de sucre était en train de chialer comme une madeleine de Proust, mon pokemon se jeta sur lui avec vitesse pour venir le frapper de plein fouet, envoyant valdinguer son petit corps tout mou. Il lui en faudrait bien plus que cela pour être mis à mal, mais c'était surtout histoire de rappeler mon compagnon pour laisser à d'autre le loisir de s'essayer au combat de haut niveau. Aussi, à peine avait-il frappé qu'Alpha pivota, revenant pleine bourre vers moi, tendant la pokeball face à moi. A quelques centimètres de mon pokemon, et sans même que ni lui ni moi ne bougions pour éviter un impact pourtant trop attendu, le pokemon vol se changea en rayon de lumière, et il revint sagement se mettre au chaud. Il avait livré un très bon travail, en fin de compte, et ce malgré la pénibilité de son adversaire. Restait à voir si pour son premier match officiel, Léviator se montrerait aussi peu reprochable. Je la fis apparaître en lançant la sphère que je tenais dans l'autre main, prêt à synchroniser pour rendre le mouvement fluide.

Apparaissant sur le terrain, le léviathan aux milles couleurs poussa un puissant rugissement, caractéristique de ceux propices à l'Intimidation. Un talent utile, mais pas forcément non plus indispensable face à ce type d'adversaire. Ça tapait plutôt de prêt ou de loin, ce machin rose ? De loin visiblement : La fée venait de balancer un puissant Lance-Flamme, tant et si bien que mon pokemon apparut plus ou moins dedans. Eh bien, décidément, voilà un adversaire plein de surprises... Pas très agréable comme entrée en matière. Mais Léviator savait encaisser, et cela n'eu pour effet que de la mettre d'avantage en rogne. Nouveau rugissement déterminé... Il était temps de calmer le dessert.


- Séisme, puis profite du choc, Toxik !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Décompte de fées (Arène #2)
Ven 18 Jan 2019 - 19:03
Région d'origine : -
Messages : 375

Maître du Jeu

Maître du Jeu

Match d'arène - Steve

 


Ta réaction a été plutôt rapide, pourtant, le champion conserve son côté impassible malgré un haussement de sourcil. Il faut dire que le Léviator est plutôt voyant, dans son style, et ne peut pas vraiment passer inaperçu, diminuant au passage l’attaque de son partenaire. Pourtant, même si tu as choisi de faire revenir ton premier partenaire, pour le Sucroquin aussi le combat ne fait que commencer. Le demi-tour ne semble pas lui avoir causé des dégâts irraisonnables, et il peut donc aussi tôt contrattaquer.

« Utilise Spore coton encore une fois ! »

Si l’attaque semble identique de prime abord, tu peux rapidement constater que ce n’est pas le cas. Au lieu de viser ton partenaire, le petit pokémon fée choisir de lancer une nuée de boules de coton sous ses pieds, formant ainsi un nuage qui absorbe une partie des dégâts et du choc du séisme et lui permet d’éviter l’empoisonnement. Rebondissant sur le matelas de coton, le Sucroquin passe à l’offensive.

« Croco-Larme, et enchaine avec éclat magique ! »

Une nouvelle fois, le petit pokémon se met à pleurer puis, au dernier moment, retrouver un visage plus sérieux. Une nuées d’éclats féériques se créent à ses côtés puis fondent sur le pokémon volant.


Re: Décompte de fées (Arène #2)
Sam 19 Jan 2019 - 17:54
Région d'origine : Hoenn
Messages : 201

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno
Les cartes étaient rebattues, désormais, et le match s'ouvrait sur un tout nouveau chapitre. Yanmega avait combattu avec vaillance son adversaire aquatique et avait réussi à le mettre hors d'état de nuire sans trop de casses, ce dernier ayant partiellement réussi à récupérer des quelques coups qu'il avait pu recevoir et qui ne semblaient pas tant, à ses yeux. Rien d'étonnant quand on connaissait la nature du pokemon insecte... Désormais, les pokemons qui se battraient allaient pouvoir mener à un match sans aucun doutes bien différent. J'avais pour ma part misé sur Léviator, la plus imposante des pokemons qui m'accompagnaient : D'un naturel protecteur au possible, elle n'était pas non plus rechignante à l'idée de se battre, et saurait sans doutes encaisser un maximum de part sa stature, prédisposée à ce genre de choses. Son genre à elle n'était pas d'installer un terrain propice à ses assauts, d'harceler ses adversaire d'attaques techniques et de pièges, en comptant sur la vitesse. Non, elle, c'était la force brute : Taper fort. Encaisser. Taper encore plus fort, puis encaisser... Et ainsi de suite. Ce qui dénotait d'ailleurs considérablement avec son adversaire, Sucroquin : La créature sucrée semblait en effet au contraire plutôt du genre à utiliser plétaure de capacités plus saugrenues les unes que les autres... Dangereux. Je le préférais quand il attaquait...

Le premier Lance-Flamme à encaisser fut un jeu d'enfant pour le gigantesque pokemon aquatique. Et désormais, elle allait pouvoir montrer à son adversaire quel était son genre de stratégie à elle : Poussant un puissant cri, Léviator se mit à en appeler à la puissance tellurique, battant le sol de sa puissante queue prismatique. Un séisme ne tarda pas à se déclencher sur le terrain, tandis que je ne m'inquiétais qu'alors de constater être dans un bâtiment... Fort heureusement, les arènes semblaient être construites de façon à ne pas être inquiétées de ce genre de désagrément, et la seule chose qui fut dangereuse fut éventuellement un bruit de porcelaine lointain qui n'avait peut être pas apprécié les remous du Séisme, si faibles soient-il à cette distance... Oups, il risquait peut être de lui manquer une tasse sur son service à thé... Mais si la provocation était une technique envisageable face à un gamin tel que Ryan, je préférais éviter de m'y verser face à Steve, infiniment plus mature. Mieux valait me taire sur le sujet, surtout qu'il ne semblait pas spécialement avoir entendu.

Qui plus est, j'allais avoir de toutes manières de quoi m'occuper l'esprit : Tandis que la terre se mettait à trembler, des morceaux du sol de l'arène se détachant pour valdinguer dans tout les sens, Sucroquin trouva une ingénieuse parade : Il usa de nouveau de sa capacité de spores, les amassant cette fois-çi entièrement sous ses pieds afin de créer une sorte de matelas-trampoline, sur lequel le pokemon ne tarda pas à se mettre à rebondir bien haut. Ce qui lui fit non seulement esquivé les dégâts provoqués par l'attaque sol, mais également le jet de toxines que Léviator venait de cracher aux pieds du pokemon... Au moins, cela détruirait sans doutes au moins son matelas, il fallait bien se rassurer comme on pouvait. Surtout quand l'on voyait bien que le pokemon fée avait encore bien plus d'un tour dans son sac : Ce dernier se remit à geindre, comme précédemment, des larmes semblant couler sur son pelage de sucre... Eh merde, si cela avait atteint Yanmega qui ne vivait que pour le défi, il était probable que Léviator, mère poule de son état, n'y resterait pas insensible non plus...


- Vite Léviator, utilise Grimace !


Il voulait jouer à ce genre de petit jeu visant à réduire le potentiel de son adversaire ? Je pouvais également le faire. Non pas sur un point de vue défensif cette fois, mais sur celui de la vitesse : Voir venir plus aisément la fée serait non seulement utile pour faciliter les esquives ou les parades, mais également et surtout pour rendre plus ardu les siennes. Je ne savais pas bien si l'assaut avait marché ou non, mais ce que je vis par contre bien, c'est la myriade d'étincelles rosâtres qui vinrent percuter le titanesque pokemon aquatique... Ah. Cela ne sembla pas lui faire du bien, mais alors vraiment pas. Mais le cri de douleur se transforma peu à peu en cri de rage... Tiens, la Léviator au tempérament maternel était en train de s'énerver... Et c'était chouette !


- Balaye le d'une Hydroqueue, et enchaîne le directement avec Puissance Cachée ! Ne le laisse pas souffler !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Décompte de fées (Arène #2)
Jeu 24 Jan 2019 - 17:52
Région d'origine : -
Messages : 375

Maître du Jeu

Maître du Jeu

Match d'arène - Steve

 


Les attaques du Léviator semblent faire mouche. La grimace diminue effectivement la vitesse du pokémon fée et, et son Hydroqueue, et sa puissance cachée, percutent le petit pokémon en sucre. Cependant, deux constats peuvent s’offrir à toi. Le premier, c’est que le petit pokémon est toujours debout. Le deuxième, c’est que l’Hydroqueue du Léviator semble avoir été moins rapide que prévu. Et pour cause, elle est désormais recouverte par de grosse boules de coton que le Sucroquin a généré au dernier moment. Alors que le pokémon eau est relativement proche, le champion réagit.

« Enchaine avec Doux Parfum, il ne pourra presque plus esquiver tes attaques vu que sa vitesse et son esquive sont diminuées ! Et enchaine avec Eclat Magique, encore une fois ! »

Un puissant parfum commence alors à se dégager du pokémon fée, et, sans attendre, ce dernier fait apparaitre une myriade d’étoiles féériques qui fondent à nouveau sur le pokémon vol.


Re: Décompte de fées (Arène #2)
Jeu 24 Jan 2019 - 22:16
Région d'origine : Hoenn
Messages : 201

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno
Ce combat prenait doucement l'apparence d'une course à celui qui frapperait le plus fort le plus rapidement possible, et il fallait bien avouer que sur le papier, cela m'était plutôt avantageux. Néanmoins, mieux valait se méfier : Si mon adversaire ne payait vraiment pas de mine à première vue, il faisait trop souvent à mon goût usage de capacités comme Spore Coton ou Croco Larme, et cela risquait fort de me nuire si le combat venait à s'éterniser. Raison de plus pour en finir le plus rapidement possible, en somme. Léviator l'avait d'ailleurs bien compris : Alors qu'il venait d'utiliser Grimace pendant que son adversaire utilisait ses Croco Larmes, se mangeant par la suite la puissante capacité Éclat Magique de son adversaire, Léviator décida de faire goûter à son adversaire le goût de ses propres offensives. C'est ainsi que le puissant pokemon aquatique vint frapper la fée à l'aide de sa lourde queue entourée d'eau tourbillonnante. Au vu de la différence de taille entre les deux, cela ne dut pas lui faire du bien, et le pokemon voltigea sur plusieurs mètres. Mais ce fut encore pire quand, encore en plein vol plané, le pokemon de Steve vint se faire percuter par une myriade de petites sphères aux reflets argentés : La Puissance Cachée acier de Léviator, redoutable contre ce genre d’adversaire féeriques.

Projeté encore un peu plus, le pokemon féerique retomba au sol de façon bien moins brutale que je l'aurais cru néanmoins : Bien que sévèrement touché par les différents assauts, celui ci percuta le sol en rebondissant, sans doutes à l'aide du sucre qui lui servait de "carapace". Voilà qui atténuait un peu les chocs, sans doutes... Mais ce n'était pas le plus gênant : Sucroquin avait été considérablement ralenti par la Grimace, mais Léviator avait également subit une chute de vitesse, dans l'histoire. La cause ? Sans que je ne le remarque de prime abord, le pokemon de Steve avait relâché un Spore Coton au moment de se faire percuter, ce qui ne l'avait protégé en rien mais avait permis d'atteindre directement le pokemon aquatique. Bon, eh bien nous voilà revenu au point de départ, en gros. Sauf que le Sucroquin ne semblait pas d'avis à laisser les choses ainsi : Déjà qu'il avait pu réduire considérablement les capacités défensives de ma Léviator, le voilà qui commençait à répandre son Doux Parfum ? Etonnant. Léviator n'était pourtant pas trop du genre à esquiver, mais plutôt à dévier ou affaiblir les assauts adverses. Qu'à cela ne tienne, j'allais en profiter.


- Léviator, essaye de balayer son assaut d'une Hydroqueue !


En effet, Sucroquin était déjà en train d'utiliser Éclat Magique, encore cette saleté d'attaque féerique... Plein de petits reflets miroitant d'une lueur rosâtre se mirent à flotter dans les airs autour de mon adversaire, avant de foncer en direction de ma camarade. Elle avait du mal à esquiver à cause de cette odeur sucrée qui flottait dans les airs, mais cela ne l’empêchait pas d'essayer de contrer les assauts adverses. Et cela s'avéra particulièrement efficace : Alors que les reflets roses arrivaient à pleine balle vers mon pokemon, Léviator fit pivoter avec force sa queue, l'entourant de son habituelle enveloppe d'eau tourbillonnante. La vitesse du mouvement vint s'opposer avec force à l'assaut adverse, et les éclats volèrent dans diverses directions, déviés. Oh, bien sur, mon pokemon avait tout de même encaissé en partie l'assaut, mais de façon bien moindre que si il s'était contenté de courber l'échine, et c'était ce qu'il me fallait. D'ailleurs, il allait être temps de faire plier celle d'un dessert un peu trop habile.


- Puissance Cachée, et frappe le d'un Séisme dès qu'il se mange tes sphères !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Décompte de fées (Arène #2)

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: MHYONE :: Bord-au-Vent :: Arène-
Sauter vers: