HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Problèmes psychique w/ Akane
Problèmes psychique w/ Akane
Dim 2 Déc 2018 - 20:58
Région d'origine : Kanto
Messages : 404

Nana Kuroame

Nana Kuroame

Les fêtes étaient une période merveilleuse pour se faire un peu d'argent, et par chance, la fin d'année était pleine de fête. Halloween venait de se terminer il y avait un peine un mois que tout le monde s'était déjà mis à décorer en préparation de Noël. C'était peut-être le seul avantage à ne pas avoir de maison, moins d'effort à faire à chaque événement du genre. Et en parlant de décoration, beaucoup de gens cherchaient de la main d'œuvre pour les aider à avoir la plus belle maison ou la plus belle ville. Evidemment, Nana n'avait pas perdu une seule seconde pour répondre à l'une de ces annonces. Pour ne pas changer, son porte-monnaie était pratiquement vide, et ses rations se faisaient également rare. En plus de ça, il ne pouvait pas se permettre de compter uniquement sur la chasse pour se nourrir, les Pokémons sauvage ayant tendance à se faire plus discret a cette saison, sans doute parce qu'ils hibernaient.

Le job que Nana avait déniché était au village de Noël, un étrange lieu qui n'était accessible que pendant le mois de décembre. A vrai dire, Nana avait déjà eu l'occasion d'y mettre les pieds l'an passé. On n'y trouvait pas grand-chose d'intéressant, de nombreux igloo, hébergeant différent commerce, tels que des cafés ou des boutiques de souvenirs, beaucoup de conifère, et des Cerfrousse et des Cadoizo en pleine balade. Finalement, comme son nom l'indiquait, c'était surtout l'esprit de Noël que le village avait à apporter. Malgré cela, celui-ci était plutôt populaire, et Nana avait pu y croiser plusieurs connaissance l'an passé. Il avait même eu l'occasion d'y croiser le champion de Medea.

Se rendre au village n'était pas un problème pour Nanan maintenant qu'il avait Saya, mais celui-ci restait assez difficile à trouver sans emprunter le sentier de la route 5, et il dut donc faire une partie du chemin à pied. Une fois sur place, trouver son client ne fut pas très difficile. Après tout, rien n'était difficile à trouver dans un village constitué en majorité d'igloo. Le client était une vielle femme qui comptait décorer la majorité des arbres de la ville en les recouvrant des décorations classiques de Noël. Pas le travail le plus facile, mais la paie était bonne, et Nana savait que ses Pokémons allaient pouvoir l'aider dans cette tâche. Plus particulièrement Maya, Suba et Saya.

Nana ne perdit pas de temps pour se mettre au travail. Les arbres qu'il avait à décorer étaient nombreux, et parfois très grand. Même avec Suba qui escaladait les branches, Maya qui se téléportait dans l'arbre et Saya qui aidait son dresseur à atteindre les branches les plus hautes, il en eu pout toute la matinée et une grande partie de l'après-midi avant de finir les arbres qui lui avaient été assigné pour la journée. M'enfin, à vrai dire, il aurait pu être bien plus rapide si Maya n'avait pas régulièrement perdu le contrôle de sa télépathie au court de la journée. A plusieurs repris, la Kirlia avait transmis directement dans la tête de Nana les émotions de Saya et de Suba, lui donnant l'envie de partir chasser à manger, ou de faire des trucs stupides pour impressionner ses Pokémons. La situation avait failli tourner au drame quand elle avait transmis les émotions de Suba a Saya, lui donnant soudainement envie de faire un looping, alors que Nana, à ce moment sur son dos, ne s'y attendait pas du tout.

A vrai dire, cela n'était pas la première fois que cela arrivait, et il était souvent difficile pour lui de garder totalement le contrôle de ses actions quand des émotions étrangères étaient transmises droit dans son esprit. La première fois que cela été arrivé, la colère de Kana l'avait poussé à tabasser un mec l'ayant agressé, et si Maya ne s'était pas interposé, il aurait pu aller trop loin et blesser gravement l'homme. En bref, cela commençait à devenir dangereux cette histoire, et Nana ne voyait pas bien comment faire pour aider Maya à mieux maitriser ses dons télépathiques. Heureusement, il connaissait une spécialiste des types psy qui pourrait peut-être lui venir en aide. D’ailleurs, ce serait l'occasion de lui présenter Maya, puisqu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de la rencontrer. Nana envoya donc un rapide message a Akane, lui expliquant brièvement qu'il avait besoin de son aide pour un problème de Pokémon psy, et lui donna rendez-vous dans l'un des igloo café du village.

C'était avec un pincement au cœur que Nana dépensa une partie de son salaire dans un chocolat chaud, dont il avait malgré tout bien besoin après une journée entière à travailler dans le froid. Afin de limiter au possible les incident télépathique, Nana avait décidé de ne garder que Maya hors de sa Pokeball. En effet, il avait remarqué que ces échanges incontrôlés d'émotions n'avaient lieu qu'entre les membres de l'équipe de Nana, ce qui signifiait que Maya avait sans doute encore du mal à créer des liens télépathiques avec des êtres qu'elle ne fréquentait pas régulièrement.

- Alala. Et dire que je pensais que tu serais mon Pokémon le moins problématique Maya.
Re: Problèmes psychique w/ Akane
Mar 4 Déc 2018 - 16:39
Région d'origine : Mhyone
Messages : 481

Akane Wise

Akane Wise
Problème psychiqueft. Nana
Les fêtes de fin d’année approchaient à grands pas. Cette année, Akane ne passerait pas seulement les réveillons avec ses pokémons mais également avec Alexandre. La jeune femme était déjà impatiente. Néanmoins, il fallait encore attendre plusieurs jours avant de pouvoir fêter quoi que ce soit.

Pour patienter un peu, la jeune femme décida de décorer sa maison pour Noël, sauf qu’il lui manquait quelque chose de crucial… les décorations ! Akane n’avait encore rien prévu, même pas le sapin. Néanmoins, elle comptait se rendre au Village de Noël. Comme l’année précédente, ce mystérieux village avait de nouveau fait son apparition. Si la jeune femme n’était pas aussi pragmatique, elle aurait juré à un enchantement.

Nana lui avait donc donné rendez-vous là-bas pour, apparemment, régler un problème avec un pokémon Psy. Si Akane avait accepté avec plaisir de lui venir en aide, elle n’était néanmoins pas certaine de pouvoir résoudre les soucis du dresseur. C’était la première fois qu’on sollicitait la jeune femme en tant que spécialiste Psy. D’une certaine façon, cela flattait la rouquine qu’on la considère comme telle, mais d’une autre elle se voyait endosser encore plus de responsabilités. Probablement qu’elle se faisait du souci pour rien, néanmoins elle ne savait pas réellement dans quel genre de problème allait mettre les pieds.

Cela faisait plusieurs mois déjà qu’elle n’avait pas revu Nana, par conséquence elle n’avait pas la moindre idée à quel pokémon de son équipe il faisait allusion. Elle souvenait seulement d’un Brutalibré aux couleurs particulières, d’un Akwakwak doué pour le combat, d’une Sonistrelle énergique et… d’une Mysdibule au fort caractère. Et encore, en ce qui concernait le dernier pokémon, Akane ne l’avait jamais vu non plus.

La jeune femme décida ainsi de faire une pierre deux coups. Elle se rendrait au Village non seulement pour venir en aide à Nana mais également pour acheter de quoi décorer sa maison pour Noël. Accompagné de Mitochondrie, Akane se baladait d’igloo en igloo. Pour l’occasion, l’Alakazam portait le bonnet de Noël que la rouquine avait gagné dans un paquet du Cadoizo, ainsi qu’une écharpe obtenue l’année précédente.

Dresseuse et pokémon avaient donc passé l’après-midi à choisir les boules et guirlandes qui viendraient décorer le futur sapin de Noël. Elles ressortaient toujours des igloos avec au moins un sac. La rouquine ne comptait même plus ce qu’elle dépensait. Néanmoins, elle commença à faire plus attention quand elle avait un peu trop de sac à porter à son goût. De plus, la fin de l’après-midi commençait doucement à pointer le bout de son nez et Akane n’avait pas oublié le rendez-vous qu’elle avait fixé avec Nana.

La spécialiste se rendit donc dans l’igloo que lui avait indiqué le dresseur. Il s’agissait en fait d’un café, Akane pu d’ailleurs remarquer Nana boire un chocolat chaud. Puisque les pokémons n’étaient pas admis au sein de la construction en glace, la jeune femme du se débrouiller pour porter tous ses sacs sans l’aide de son Alakazam. La jeune femme fut bien contente de s’assoir et de déposer tous ses achats après avoir porté autant de poids.

- Salut Nana ! Comment ça va ? Tu m’as dit que tu avais un problème de pokémon Psy…

Ne perdant pas de temps, la jeune femme rentra dans le vif de sujet. A vrai dire, elle avait surtout hâte de voir quel genre de pokémon psy composait l’équipe du dresseur. En ce qui concernait le problème, elle ferait évidemment de son mieux mais, pour autant, elle doutait de ses capacités…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Re: Problèmes psychique w/ Akane
Dim 9 Déc 2018 - 22:03
Région d'origine : Kanto
Messages : 404

Nana Kuroame

Nana Kuroame
Alors qu'il attendait la dresseuse rousse, Nana avait eu droit à une remarque agacé du propriétaire en voyant la Kirlia assise à sa table. A priori, l'établissement n'autorisait pas les Pokémons hors de leur Pokeball, et Nana avait loupé l'écriteau qui le précisait. Il aurait mieux fait de retrouver le café dans lequel il avait croisé Isara et Timothy, eux au moins étaient moins difficile sur la présence de Pokémons. M'enfin, maintenant que le rendez-vous avait été donné, c'était trop tard pour quitter le lieu. Nana dut donc se contraindre à demander à Maya de retourner dans sa Pokeball, avant de continuer à siroter son chocolat.

Après quelques minutes, Akane arriva finalement. Au vu de la quantité de sacs qu'elle transportait, celle-ci avait sans doute profité de son passage au village pour faire des courses de noël. Et vu ce qu'il voyait dépasser de ces sacs, Nana ne put que conclure qu'elle avait prévu de décorer avant les fêtes. Le dresseur détourna rapidement son attention des sacs. Il avait suffisamment vu de décoration de noël pour la journée, et il voulait éviter de penser à ses propres fêtes qu'il risquait de passer en tête à tête avec ses Pokémons. Heureusement, la spécialiste psy ne perdit pas une seconde pour poser ses sacs au sol et s'assoir à sa table.

- Salut Nana ! Comment ça va ? Tu m’as dit que tu avais un problème de pokémon Psy…

Eh beh, on dirait qu'ils allaient directement rentrer dans le dur du sujet. S'il ne se trompait pas, Akane n'avait pas encore eu l'occasion de rencontrer Maya. Elle était sans doute curieuse de savoir de quel genre de Pokémons il avait en tête lorsqu'il lui avait envoyé son message. Dans ce cas, autant ne pas la faire attendre plus longtemps. Nana attrapa la Pokeball de Maya et la posa sur la table entre les deux dresseurs.

- Salut Akane, ça fait un bail. Et ce fameux Pokémon psy est dans cette Pokeball. J'aurais bien voulu la faire sortir, mais je pense que le proprio va nous jeter dehors si je tente ça. Elle s'appelle Maya au fait.


Nana remarqua la Kirlia dévisager Akane à travers la vitre de sa Pokeball. Bien que pas aussi sociable que Suba, elle restait l'un de ses Pokémons les plus facile à présenter à d'autres dresseur, du fait qu'elle était généralement assez calme et affectueuse. Ou du moins, elle l'était tant que personne ne la contrariait elle ou son dresseur, comme elle avait su le montrer avec quelques membres du groupe Zygarde ou Alex.

- Je l'ai capturé il y a quelques semaines, et elle est sans doute la Pokémon la moins ... difficile à gérer de mon équipe. Le problème, c'est que depuis quelques temps, elle a commencé à développer ses pouvoir télépathique, et elle ne les contrôle pas du tout.

Nana marqua une courte pause pour reprendre son souffle. Maintenant qu'il y pensait, son problème n'était pas forcément évident à expliquer, et s'il avait bien quelques exemples à donner, aucun ne le mettaient réellement en valeur.

- Je sais pas si tu connais bien les Kirlia, mais ce sont des Pokémons capables de lire les émotions des gens. Le problème de ma Kirlia, c'est qu'elle a tendance à accidentellement forcer les émotions de mes Pokémons droit dans ma tête, ou vice versa. Je te laisse juste imaginer ce que ça a pu donner lorsqu'elle m'a forcé à avoir les émotions de Kana, ma Mysdibule.

Nana préférais ne pas se remémorer de la colère qui l'avait envahi ce jour-là. Il ne pouvait s’empêcher d’avoir un pincement au cœur à l’idée que sa Mysdibule passe son temps dans un tel état, mais il n'était pas là pour s'occuper de son cas aujourd'hui. Maya restait pour le moment un problème tout aussi urgent.

- En gros, c'est ça le fameux problème dont je voulais te parler. Comme tu peux l'imaginer, c'est assez handicapant par moment ...
Re: Problèmes psychique w/ Akane
Mar 11 Déc 2018 - 18:59
Région d'origine : Mhyone
Messages : 481

Akane Wise

Akane Wise
Problème psychiqueft. Nana
Akane se pencha légèrement pour mieux distinguer la forme qui se trouvait dans la Poké Ball que lui montrait Nana. La spécialiste reconnait aussitôt un Kirlia. Immédiatement, la rouquine pensa à la Pierre Aube qu’on lui avait échangée, il y a déjà plusieurs mois auparavant. Un Gallame aurait été le bienvenu de son équipe et c’était donc l’occasion pour la jeune femme de se familiariser avec cette espèce. Néanmoins, le regard peu avenant de Maya était loin de rendre justice aux autres représentants de son espèce.

La spécialiste écouta donc attentivement le problème du jeune homme. Jusqu’à présent, Akane n’avait jamais eu de soucis avec les pouvoirs télépathiques de ses pokémons, elle n’avait donc malheureusement pas de solution immédiate à proposer. D’ailleurs, aucun membre de son équipe n’avait réellement le don de réellement ressentir ou de transmettre les émotions. Probablement que les puissants pouvoirs psychiques de son Alakazam permettraient ce genre de chose mais la famille des Gardevoir était particulièrement connue pour être des éponges émotionnelles. Même avec un bon entraînement, Akane se doutait que les talents de Mitochondrie, dans ce domaine-là, ne surpassent pas ceux de ces pokémons.

L’exemple de la colère avec Kana interpella d’autant plus la rouquine. Mise à part à travers la coque transparente de sa Poké Ball, Akane n’avait jamais eu l’occasion de voir la Mysdibule du dresseur, démontrant bien de l’agressivité de celle-ci. Si Nana se laissait envahir par les sentiments négatifs du Pokémon Acier, Akane n’osait même pas pense à ce qui pouvait se produire.

- Oui, j'imagine bien… répondit la jeune femme, quelque peu peinée pour le dresseur.

Si la rouquine comprenait la situation dans laquelle Nana se trouvait, elle n’arrivait cependant pas à cerner l’ampleur du problème. Elle ne connaissait pas réellement tous les pokémons de l’équipe du dresseur et donc toutes les émotions que celle-ci devait ressentir en une seule journée.

- Et pour être honnête, c’est la première fois que je suis confrontée à ce genre de problème. Mes pokémons savent s’exprimer par télépathie mais… ça s’arrête-là. Ils ne savent transmettre d’émotion à personne, ça ne fait tout simplement pas partie de leur capacité. En fait, il n’y a que Mitochondrie qui sait lire dans les pensées d’autrui. Et à partir de là, elle peut tout au plus deviner ce que les autres ressentent. Mais, je pense, qu’en tant qu’Alakazam, elle ne pourra jamais vraiment ressentir les émotions ou sentiments.

La spécialiste se confrontait donc à un défi de taille. Heureusement, elle pouvait compter sur les pouvoirs télépathiques de sa petite équipe pour résoudre ce problème. Ce serait également une bonne opportunité pour en apprendre un peu plus sur les Kirlia et leurs capacités si particulières à ressentir les émotions.

- Ne t’inquiète pas ! se reprit immédiatement la rouquine. Je suis sûre qu’on trouvera une solution. Mais avant ça… je prendrais bien un chocolat chaud, parce qu’il fait trop froid dehors, se plaignit-elle. Tu veux quelque chose ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Défi:
 
Re: Problèmes psychique w/ Akane
Jeu 17 Jan 2019 - 21:35
Région d'origine : Kanto
Messages : 404

Nana Kuroame

Nana Kuroame
– Oui, j'imagine bien…

Akane faisait partie des quelques personnes qui avait eu l'occasion de voir les nombreuses cicatrices que la Mysdibule lui avait infligée, et elle devait donc plutôt bien imaginer de quoi Kana était capable.

– Et pour être honnête, c’est la première fois que je suis confrontée à ce genre de problème. Mes pokémons savent s’exprimer par télépathie mais… ça s’arrête-là. Ils ne savent transmettre d’émotion à personne, ça ne fait tout simplement pas partie de leur capacité. En fait, il n’y a que Mitochondrie qui sait lire dans les pensées d’autrui. Et à partir de là, elle peut tout au plus deviner ce que les autres ressentent. Mais, je pense, qu’en tant qu’Alakazam, elle ne pourra jamais vraiment ressentir les émotions ou sentiments.

Il ne put s'empêcher de grimacer légèrement en entendant les mots de la spécialiste. Il était vrai que malgré leur capacité psychique commune, chaque Pokémons psy fonctionnait de sa propre façon, et la faculté de ressentir les émotions était spécifique à la ligné de Gardevoir, et était loin d'être une capacitée communes aux Pokémons psy. D'une certaine façon, Nana était fier de posséder un Pokémon aussi unique. Il aurait juste préféré que le talent en question ne se retourne pas contre lui. Heureusement, malgré ses premières explications, Akane n'avait pas l'air de considérer son problème comme complètement insoluble.

– Ne t’inquiète pas ! Je suis sûre qu’on trouvera une solution. Mais avant ça… je prendrais bien un chocolat chaud, parce qu’il fait trop froid dehors. Tu veux quelque chose ?

– Ah, j'ai déjà ce qu'il faut, dit-il en pointant sa tasse du doigt. Je doute que mes économies me permettre bien plus qu'une boisson.

Nana disait cela sous le ton de la plaisanterie, mais ces paroles étaient loin d'être un mensonge. Comme toujours, ses finances n'étaient pas forcement au meilleur point.
Heureusement, l'état de son portemonnaie n'était pas à l'ordre du jour, et une fois la commande d'Akane passée, Nana décida de poursuivre la conversation. En attendant qu'il puisse enfin lui présenter Maya, autant lui donner une peu plus d'infos sur la situation.

– A vrai dire, Maya c'est un peu l'inverse de Mitochondrie. A ma connaissance, elle est incapable de savoir à quoi je pense. D'ailleurs, elle n'est pas plus capable de me communiquer la moindre pensée, ni la moindre chose qui ressemble à un mot ou à une phrase.


Nana pris le temps de prendre une gorgé de chocolat chaud, terminant au passage sa boisson, avant de poursuivre :

- Pour le moment, j'essaie de faire en sorte de ne pas l'avoir en dehors de sa Pokeball en même temps qu'un autre de mes Pokémons, puisqu'elle n'a l'air de lire les émotions que des personnes dont elle est assez proche. Mais je ne pense pas pouvoir faire ça très longtemps. Elle est devenue très amie avec Saya et apprécie beaucoup Suba, je doute qu'elle apprécierait de ne plus pouvoir les voir.
Re: Problèmes psychique w/ Akane
Mar 22 Jan 2019 - 13:15
Région d'origine : Mhyone
Messages : 481

Akane Wise

Akane Wise
Problème psychiqueft. Nana
Tout en sirotant sa boisson chocolatée, Akane écouta attentivement Nana. Une idée commença alors à se profiler dans le cerveau de la rouquine. Elle espérait sincèrement que cela pourrait régler ce problème. Si Nana continuait ainsi à enfermer la Kirlia dans sa poké ball, il y avait de grandes chances que la situation empire encore et encore, jusqu’à se retrouver dans un cercle vicieux. Il fallait donc reprendre la situation en main directement.
Quand sa tasse fut terminée, la rouquine la posa délicatement sur la table puis calla un billet de 5 pokédollars en dessous pour payer le compte.

- Je pense avoir une idée pour mieux cerner le problème, dit la jeune femme. Mais pour ça, on sera mieux dehors, pas trop près du Village, si possible.

Akane ne s’étendit pas plus longtemps sur son idée et laissa Nana finir sa boisson. Une fois l’addition payée en bonne et due forme, la spécialiste se dirigea comme convenu un peu à l’écart du Village de Noël.

- Voilà, ici c’est parfait.

Puis elle se tourna vers le dresseur brun. Quelques explications s’imposaient. Il était temps d’expliquer son plan.

- Grâce aux pouvoirs télépathiques de Mitochondrie, tu vas avoir l’occasion de parler avec ta Kirlia. Elle aussi pourra communiquer avec toi. Je pense que ce serait déjà un bon début de donner la parole à Maya je suis certaine qu’elle a plein de choses à dire. Comme on est l’écart, les seuls individus à qui elle peut te transmettre leurs émotions seront Mitochondrie et moi. Connaissant Mitochondrie, elle sait tout à fait rester neutre. Quant à moi, je me sens pas trop mal, ça devrait au moins éviter les émotions plus négatives, sourit la rouquine.

Pour la suite du plan, Akane aviserait. Pour l’instant, c’était surtout le ressenti de la Kirlia sur la situation actuelle qui l’intéressait. Si Maya arrivait à mettre des mots sur ses pensées, les deux dresseurs pourraient ainsi mieux cerner l’origine du problème.

La jeune femme commença en premier à sortir Mitochondrie de sa sphère bicolore. Après une brève explication de la spécialiste, l’Alakazam hocha simplement la tête pour montrer qu’il avait compris les directives.

- On attend plus que Maya, fit Akane sur un ton joyeux, impatiente de voir la fameuse Kirlia.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/color]
Re: Problèmes psychique w/ Akane
Dim 10 Mar 2019 - 20:57
Région d'origine : Kanto
Messages : 404

Nana Kuroame

Nana Kuroame
Après l’avoir attentivement écouté, Akane posa sa boisson, et annonça qu’elle avait peut-être une idée pour régler son problème. Il se disait bien qu’il avait bien fait d’aller la consulter. D’après elle, il valait mieux pour eux qu’ils s’éloignent du village, ce qui était loin de déranger Nana. Maya avait beau ne pas être agressive, si Akane lui demandait de sortir un autre de ses Pokémons, Nana préférerait autant qu’il y ait le moins de témoin possible en cas de nouvel incident psychique.

Après avoir réglé leur consommation, les deux dresseurs quittèrent donc le café, pour ensuite quitter le village, et se rendre dans une zone très légèrement boisée. A vu du tapis de neige intact qui les entourait, il n’y avait pas beaucoup de passage dans le coin, que ce soit d’humaine, qui n’avait pas trop d’intérêt à s’éloigner de la ville, ou de Pokémon sauvage, qui préféraient éviter de s’en approcher.


- Voilà, ici c’est parfait.

Vu son regard, Akane était enfin prête à lui expliquer son idée. Tant mieux, parce que depuis leur départ du café, Nana avait essayé d’imaginer ce que la spécialiste préparait, en vain. Il était donc très curieux d’entre ce qu’elle avait à dire.


- Grâce aux pouvoirs télépathiques de Mitochondrie, tu vas avoir l’occasion de parler avec ta Kirlia. Elle aussi pourra communiquer avec toi. Je pense que ce serait déjà un bon début de donner la parole à Maya je suis certaine qu’elle a plein de choses à dire. Comme on est l’écart, les seuls individus à qui elle peut te transmettre leurs émotions seront Mitochondrie et moi. Connaissant Mitochondrie, elle sait tout à fait rester neutre. Quant à moi, je me sens pas trop mal, ça devrait au moins éviter les émotions plus négatives.

- Oh !

A vrai dire, Nana ne savait pas trop quoi penser de cette idée. Il avait déjà eu l’occasion de parler à un de ses Pokémons à une occasion, par l’intermédiaire de Mahiro, le Lucario de Vixion. Ce jour-là, Kaku avait expliqué à Nana ce qu’il attendait de son dresseur, avec sa dureté habituelle. Ce n’avait pas été une discussion extrêmement agréable.
Mais d’un autre côté, il devait admettre que cette discussion avait aussi été ce qui l’avait poussé à faire son premier pas en avant en tant que dresseur, et qui l’avait permis de bien mieux s’entendre avec l’Akwakwak. Et puis, Maya n’avait pas du tout le même caractère que Kaku, et il n’avait de toute façon pas trop de mal à s’entendre avec elle. Peut-être que ce n’était pas une si mauvaise idée que cela finalement.

- Hum, pourquoi pas, je veux bien essayer.

Akane fit donc sortir Mitochondrie, son Alakazam, de sa Pokeball, et lui résuma la situation. Une fois le Pokémon psy mis au courant, elle se tourna de nouveau vers lui, et annonça :

- On attend plus que Maya.

Sans perdre plus de temps, Nana saisi la Pokeball de la Kirlia, et un éclair rouge plus tard, celle-ci apparu devant son dresseur.

- Et voilà. Maya, je te présente Akane et Mitochondrie.

Constatant qu’elle était face a un dresseur et son Pokémon, la Kirlia conclue immédiatement qu’ils allaient livrer combat, et se mis en garde. Au même moment, une voix résonna dans la tête de Nana, le faisant sursauter.

« Ok, cette fois ci, hors de question que je perde ! »

Il lui fallut une bonne seconde pour comprendre qu’il venait d’entendre la voix de son Pokémon par télépathie. Voyant que celle-ci n’avait pas l’air de comprendre la situation dans laquelle elle se trouvait, Nana s’empressa de lui expliquer.

- Ah, Maya, on n’est pas là pour se battre aujourd’hui. Akane et Mitochondrie sont là pour nous aider à faire en sorte que tu contrôle mieux tes pouvoirs télépathiques.

« Ah ? »

Maya avait l’air aussi perturbé que lui par cette situation. Il n’était pas du tout habitué à communiquer de cette façon, et les mots avaient du mal à venir naturellement. C’était sans doute une gêne passagère, semblable a celle qu’on pouvait ressentir lorsque l’on se retrouvait à adresser la parole a une personne après une longue séparation.

- Hum, pour commencer, tu as une idée de pourquoi tu me transmets par moment les émotions des autres membres de l’équipe.

Maya pencha la tête sur le côté, ayant l’air de réfléchir, avant que sa voix ne retentisse de nouveau dans l’esprit de Nana.

« Je ne sais pas trop. Depuis mon évolution, je me sens bien plus puissante, et je ressens bien plus les émotions de mon entourage. En général, ça ne pose pas de problème, mais quand les émotions sont trop fortes, c’est un peu comme si ça débordait ailleurs. Et les membre de l’équipe ont tendance à souvent avoir de fortes émotions. Comme Kana quand elle s’énerve, Kaku quand il s’agace, ou toi quand tu déprime à cause de ton amnésie. »

Nana ne pu s’empêcher de grimacer en entendant Maya parler de ses moments de mou, dont il n’était pas spécialement fier. Il lui fallut encore quelques secondes de plus pour réaliser que Maya venait de parler de son amnésie devant Akane, alors que jusqu’ici, il ne l’avait encore jamais mentionné devant qui que ce soit. A vrai dire ce n’était pas vraiment un secret, mais Nana avait toujours été assez gêné à l’idée d’en parler. Plutôt que de tenter de s’expliquer, il décida de faire comme si de rien n’était, et se tourna vers Akane.

- Ça te parle ces histoires d’émotions qui débordent ? J’avoue que pour l’instant son explication ne m’avance pas trop.
Re: Problèmes psychique w/ Akane
Dim 17 Mar 2019 - 14:48
Région d'origine : Mhyone
Messages : 481

Akane Wise

Akane Wise

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Problèmes psychiques

Une fois sortie de sa poké ball, la réaction de Maya surprit tout le monde. Akane avait certes l’habitude d’entendre la voix de ses pokémons dans son esprit mais elle ne s’attendait pas à une telle hargne pour un être aussi sensible qu’un Kirlia. Maya paraissait d’humeur à se battre et rejetait la défaite. Nana lui expliqua rapidement qu’il n’était pas question de combat, ce qui perturba d’autant plus le pokémon Psy.

C’était une situation nouvelle pour le dresseur et son pokémon qui avaient enfin l’occasion de s’exprimer sur un problème délicat. Du moins, Akane espérait que la communication puisse arranger les choses.

Puisque Mitochondrie créait le lien qui permettait de comprendre la Kirlia, la spécialiste psy entendait également tout ce que Maya racontait. Désormais qu’elle ressentait les émotions, elle avait beaucoup de difficultés à gérer celles des pokémons de son équipe mais également de l’amnésie de son dresseur. Face à cette révélation, Akane ouvrit grand les yeux, ne pouvant s’empêcher d’exprimer sa surprise. A bien y réfléchir, elle n’avait pas le sentiment de bien le connaître, alors qu’ils s’étaient déjà croisés quelques fois.

Quand le jeune homme se tourna vers la rouquine comme si de rien n’était, elle fut quelque peu décontenancée. Ce n’était pas tous les jours qu’on croisait des personnes amnésiques, éveillant ainsi la curiosité d’Akane. Néanmoins, elle décida elle aussi d’essayer de jouer l’indifférence.

- Euh… je…

Akane rassembla ses idées, son esprit étant parti ailleurs pendant quelques secondes. Il lui fallut un moment pour revenir sur cette histoire d’émotions. Elle croisa les bras et prit un air pensif.

- Donc quand Maya rencontre des émotions trop fortes, elles les renvoient sur d’autres pokémons ou humains. Pour ressentir ainsi les émotions, les Kirlia doivent être dotés d’un grand sens de l’empathie. Et encore à ce stade-là, je ne suis pas sûre qu’on appelle ça de l’empathie. Puis la rouquine se tourna vers le pokémon fée. En ce qui concerne ce pouvoir, je pense que tu ressentiras toujours ce qu’il y a autours de toi. Par contre, il y doit bien y avoir un moyen pour que tu puisses contrôler ces émotions et que tu ne les transposes pas sur autrui.

La spécialiste psy avait déjà une piste pour commencer. Elle ne pouvait pas garantir que cela fonctionnerait mais ce serait déjà un bon début.

- Généralement, les pokémon Psy ont des techniques, telles que Plénitude ou Yoga, qui leurs permettaient de se concentrer… et elles ne sont pas seulement utiles lors de combats, fit la rouquine avec un clin d’œil vers la Kirlia. Voici donc ce que je te propose : de vider ton esprit avec Plénitude et de te recentrer sur tes propres sentiments.

Bien sûr, Akane avait volontairement omis de dire la suite de son plan, le but étant de simuler une situation réelle, sans que la Kirlia ne s’y attende. La rouquine attendit donc que le pokémon se prépare mentalement. Quand elle le jugea suffisamment concentré, elle fit sortir son élément-clé : Proton-Electron. Les personnalités du Balbuto ne connaissaient que deux émotions : la tristesse infinie ou la joie intense. Non sans un certaine hésitation, Akane invita la poupée de sable à se joindre à eux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Re: Problèmes psychique w/ Akane
Dim 24 Mar 2019 - 12:42
Région d'origine : Kanto
Messages : 404

Nana Kuroame

Nana Kuroame
Nana ne manqua pas la réaction de surprise d’Akane lorsque Maya révéla son amnésie. Après tout, ce n’était pas comme s’il était vraiment possible de ne pas entendre une parole transmise par télépathie. Malgré tout, sans doute parce qu’elle avait constaté que Nana faisait en sorte de ne pas évoquer le sujet, Akane ne posa pas la moindre question. Il espérait au moins que ses émotions n’étaient pas transmises à la spécialiste et à son Pokémon à travers le lien psychique, parce qu’il avait beaucoup de mal à refouler ce sentiment de gêne qu’il avait depuis la révélation. D’ailleurs, vu le sourire en coin que Nana apercevait sur le visage de Maya, la Kirlia devait être bien consciente de ce qu’elle venait de faire.

Heureusement, Nana eu rapidement l’occasion de penser à autre chose quand Akane décida de lui présenter son opinion sur la situation de son Pokémon. A l’entendre parler, on sentait bien qu’elle avait bien plus d’expérience que Nana lorsqu’il s’agissait d’interagir avec des Pokémons psychiques. Elle se tourna finalement vers Maya pour lui expliquer qu’il existait sans doute un moyen pour elle d’améliorer son contrôle des émotions.

D’après elle, le meilleur moyen pour éviter de projeter des émotions dans tous les sens de façon incontrôlé, c’était encore de faire preuve de concentration. Et Maya connaissait justement l’attaque Plénitude, qui pourrait bien l’aider dans cet exercice.

- Ouais en effet, ça ne m’était pas venu à l’esprit d’essayer ça. T’en pense quoi Maya.

« J’imagines qu’on ne perd pas grand-chose à essayer »

Même si son ton pouvait laisser penser qu’elle n’était pas super intéressée par l’exercice, Nana savait bien que ce n’était pas le cas. Depuis quelque temps, elle prenait l’entrainement très au sérieux, surtout depuis sa défaite face à la Minotaupe d’Alexandre, et il ne doutait pas un instant qu’améliorer ses pouvoirs psychiques n’était pas sans intérêt pour elle. Après tout, même le fait de pouvoir transférer des émotions pouvait être utile en combat.

Maya ferma donc les yeux, et se mis à briller d’une étrange lueur bleutée. Evidement, ce n’était pas la première fois que Nana avait droit a ce spectacle, Plénitude étant une attaque qu’il utilisait assez régulièrement pour compenser la puissance de frappe limitée de la fée. Pour le moment, il était incapable de dire si l’idée d’Akane fonctionnait. Certes, il ne ressentait aucune émotion étrangère actuellement, mais tant que personne n’avait d’émotion forte, c’était assez normal. A la limite, il pourrait sortir Kana pour tester, mais il n’était pas sûr de vouloir prendre le risque de devenir berserk.

Cependant, Akane avait prévu le coup, et fit apparaitre un Pokémon que Nana n’avait pas encore rencontré. C’était un Balbuto, et a peine celui-ci apparu que Nana sentit un sourire apparaitre sur son visage, alors qu’il ressentait un intense sentiment de joie l’envahir. De toute évidence, Maya avait été prise par surprise par l’intensité de l’émotion, et avait relâchée sa concentration, comme pouvait en témoigner le regard étonné qu’elle portait sur le Pokémon sol.

- Maya, ta Plénitude !

« Oups »

Réalisant son erreur, la Kirlia détacha son regard du Balbuto, et repris sa concentration. Petit a petit, Nana sentit le sentiment de joie disparaitre, et poussa un soupire de soulagement. La joie avait beau être une émotion positive, ça n’en restait pas moins désagréable d’avoir des émotions étrangères dans sa tête.

- Bon, Prescience a l’air de fonctionner pour interrompre le flux d’émotions. Je pense pas que Maya pourra se balader avec un tel niveau de concentration en permanence, mais au moins, en cas de problèmes, je sais comment faire pour arrêter ce transfert d’émotion.

Nana marqua une courte pause pour réfléchir. Empêcher de transférer les émotions, c’était une chose, et a vrai dire, ça limiterait les situations embarrassantes dans lesquels il risquait de se retrouver, mais ce n’était pas encore idéal. Il y avait certainement beaucoup plus de chose qu’il pourrait faire à l’avenir avec les capacités de Maya.

- C’est peut-être un peu tôt pour y penser, mais je me demande si a l’avenir je ne pourrais pas faire plus que de bloquer ce transfert. Par exemple, ce serait l’idéal si Maya pouvait juste choisir les émotions qu’elle voulait me transmettre, et a quelle intensité. Rien qu’en combat, ça serait sans doute une façon utilise de communiquer sans se faire entendre par l’adversaire …
Re: Problèmes psychique w/ Akane
Lun 1 Avr 2019 - 12:52
Région d'origine : Mhyone
Messages : 481

Akane Wise

Akane Wise

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Problèmes psychiques

Légèrement perdu, le Balbuto regarda autours de lui. Silencieux, il jaugea ce qui l’entourait. Il se tenait face à un humain et un pokémon qu’il ne connaissait pas. Et puis, il y avait cette neige, tout un tas de neige.

- DE LA NEIGE ! PARTOUT !

La poupée se mit à se balancer joyeusement puis exécuta de mini Tour Rapide qui soulevèrent la neige autours du pokémon. Si Akane était amusée par le comportement enfantin du Balbuto, ce n’était probablement pas le cas de Nana. Le sourire qui s’affichait sur son visage ne semblait pas lui appartenir. Visiblement, Maya avait été saisie par la présence du pokémon Sol. Au vu de la réaction de celui-ci, il y avait de quoi.

- Mitochondrie, tu m’aides à faire un Balbuto de neige ?

La Kirlia se reconcentra et le sourire de Nana disparut. Le soulagement pour la rouquine fut immédiat. Au moins, son idée avait fonctionné, peut-être même mieux qu’elle ne l’imaginait.


- Disons que c’est mieux que rien, répondit Akane. Ça t’évitera certaines situations embarrassantes.

La spécialiste croisa les bras en entendant la réflexion du dresseur. Maya avait déjà certaines difficultés à gérer les émotions d’autrui, ce n’était probablement pas la peine de sauter les étapes. L’idée n’était pas mauvaise mais demanderait beaucoup de patience pour se réaliser.

- Ça pourrait effectivement fonctionner. Il faudrait déjà que Maya ne se laisse plus envahir par les émotions des autres, puis Akane s’adressa à la Kirlia, mais ça m’a l’air bien parti. Avec un peu d’entraînement, je suis sûre que ce problème ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

Pendant ce temps, Mitochondrie et Proton continuèrent leur pokémon de neige. Grâce à leurs pouvoirs psychiques, ils soulevèrent mentalement de petits amas de neige pour former une masse plus grande. Ils avaient déjà terminé ce qui ressemblait à un Balbuto et enchainèrent directement avec une autre sculpture givrée. Comprenant que la Kirlia ne s’exerçait plus, Proton s’approcha vers elle, se balançant toujours aussi joyeusement.

- Si tu veux, tu peux te joindre à nous. On fait un Kaorine de neige.

Comme pour obtenir l’approbation de son aînée, le Balbuto se tourna vers l’Alakzam. En guise de réponse, Mitochondrie hocha simplement la tête. Quant à Akane, elle regardait la scène d’un œil amusé, guettant à la fois la réaction du pokémon et du dresseur.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Re: Problèmes psychique w/ Akane

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: MHYONE :: Réseau routier :: Route 5 :: Village de Noël-
Sauter vers: