:: Mhyone :: Elerya :: Les Pistes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre sous haute tension !

avatar
Maître du Jeu
Région d'origine : -
Mer 19 Déc 2018 - 19:20
Maître du Jeu

DRAGON !!!



Il neige, tout le monde fait du ski. C'est la joie et la bonne humeur. Soudain les flocons se changent en goutte et l'air devient très humide. Des cris vous parviennent et vous vous retrouvez face à un Muplodocus mesurent entre trois et quatre mètres de haut. C'est sûrement lui qui a invoqué la pluie. En tout cas, il semble fou de rage et il fauche tous les arbres à portée avec sa queue.


Qu'allez-vous faire ?


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Jeu 3 Jan 2019 - 10:52
Alexandre Diame
Rencontre sous haute tension


Noël approchait à grand pas, et je devais bien avouer être d’excellente humeur. L’année se finissait en douceur, malgré les quelques nouvelles inquiétantes de la Pokésphère, mais je ne me sentais pas vraiment concerné pour le moment. La raison était simple : je préférais me concentrer sur cette période des fêtes car, comme l’année précédente, j’avais décidé de passer Noël à Mhyone. Sauf que, depuis, tout avait changé, et l’idée de passer la saint sylvestre avec Akane me réchauffait le cœur. Son cadeau était totalement prêt, et la surprise attendrait obligatoirement le réveillon. Du moins, la plus grosse partie, car, au milieu du mois de Décembre, j’avais décidé d’emmener la belle rouquine à Elerya. La première raison était qu’en cette période de fête, la ville était absolument magnifique. La deuxième était que, depuis que j’étais arrivé à Mhyone, je n’avais pas encore eu le temps de m’essayer au ski. En réalité, je savais très bien ce qu’allait donner l’activité me concernant, mais je n’allais pas non plus ne jamais essayer. Après tout, je n’étais pas non plus à l’abri d’une bonne surprise, même si je devais avouer en douter fortement.

Après avoir réservé une chambre dans l’un des rares hôtels disponibles de la ville, et avoir réunit toutes nos affaires d’hiver, nous nous téléportâmes à Elerya. Comme prévu, l’endroit était bondé de monde, et l’ambiance été exactement celle à laquelle je m’attendais. Outre toutes les décorations, les sapins et les cadeaux factices qui nous entouraient, c’était surtout les sourires, les chants et les batailles de boule de neige qui me faisaient immédiatement revenir en enfance. Après avoir posé nos affaires dans la modeste auberge qui allait nous accueillir ces quelques jours, et fait en sorte que nos équipes respectives ne causent pas trop de problèmes, nous nous dirigeâmes vers le magasin de location de skis et de chaussures. Comme à l’extérieur, l’endroit était bondé de monde, et nous dûmes attendre une bonne trentaine de minutes avant d’être finalement pris en charge par un vendeur. Il ne fallut alors pas longtemps pour nous trouver un équipement adapté – si toutefois il existait une telle chose – et je me dirigeais vers la caisse pour régler notre location, ou du moins son avance. Après tout, cette petite virée en amoureux faisait partie du cadeau que je comptais offrir à la jeune femme à Noël, même si je ne lui en dévoilais pas davantage. Le reste serait pour plus tard.

Même si la pression de cette nouvelle activité était un peu présente, mon humeur enjouée ne semblait pas vouloir redescendre. En passant à côté d’une petite chorale qui répétait un classique de Noël, je ne pus m’empêcher de me glisser derrière eux, entrainant Akane avec moi. Après avoir temporairement débossé nos skis fraichement acquis debout dans la neige, nous nous glissâmes derrière le petit groupe pour entonner leur petit chant. A la différence prêt que je semblais volontairement incapable de chanter juste, et que je ne connaissais qu’une partie des paroles.

“Jingle bells, jingle bells, jingle all the way!
Oh, what fun it is to lalala lala lala lala la.
Jingle bells, jingle bells, jingle all the way!
Oh, what fun it is to lalala lala lala lala la.”

Les chanteurs surprise se retournaient un à un vers nous, et nous décidâmes de prendre la poudre d’escampette, et de nous diriger vers les pistes de ski. A l’aide de Furfur, nous évitâmes ainsi les télésièges, téléskis ou tout autre invention sordides qui auraient eu lieu de m’humilier dès mes chaussures à peines enclenchées sur mes skis. Il valait mieux, pour ça, un peu d’intimité. Comme pour le vélo, les premières chutes seraient au moins plus discrètes. Nous commençâmes alors un semblant d’initiation et, curieusement, il s’avéra rapidement que j’étais bien plus doué pour le ski que pour le vélo. Bien sûr, la matinée fut relativement longue et riche en chutes et gamelles, mettant ainsi à mal mon image de prince charmant, si tant est qu’il existait une telle chose.

Après ces quelques heures, nous décidâmes de rentrer à la station en ski pour profiter d’un bon repas. Nous fîmes tout de même attention à ne percuter personne sur le trajet car, sur les pistes régulières, la foule était beaucoup plus importante. L’endroit respirait la joie de vivre, et les vacanciers s’en donnaient à cœur joie. Pourtant, alors que les chalets en bas de la station étaient visibles, le ciel se noircit soudain. Les flocons qui tombaient tranquillement jusque-là se changèrent brutalement en gouttes d’eau, puis se multiplièrent en une véritable averse. Mais nous n’eûmes pas davantage le temps de nous interroger sur ce qui était en train de se passer. Un puissant rugissement nous parvint, venant de la forêt qui entourait les pistes. Je n’eus que le temps de freiner pour m’arrêter qu’un immense Muplodocus, visiblement particulièrement en colère, faisait voler les derniers arbres qui le séparait des pistes, terrorisant visiblement les touristes qui tentaient de s’enfuir. Pour ceux qui avaient déjà dépassé l’endroit, ça n’était pas bien difficile. Mais pour ceux qui venaient d’en haut, c’était une autre histoire. Je déchaussais rapidement, m’avançant vers l’immense pokémon dominant. Il était bien plus gros que tout ceux que j’avais croisé jusqu’à présent et un curieux sentiment m’habita soudain. Je n’avais pas eu l’occasion de profiter de la saveur d’un vrai combat depuis longtemps, et il était temps de rectifier tout ça. Je tournais à moitié mon visage trempé par la pluie vers Akane, un léger sourire aux lèvres.

« Il a l’air plus impressionnant que le Galopa. Je prends, t’es avec moi ? »

Ici, il n’était plus question d’entrainement comme lors de notre escapade au volcan. Cette fois, le pokémon était bien trop proche de la civilisation pour ne pas représenter un danger. Comme lorsque nous avions voyagé sur le Chenal, nous ne pouvions pas risquer de perdre cet affrontement. Alors que le Muplodocus fonçait visiblement sur nous, je fis d’abord apparaitre Baal, Bridank et Murmur, les gardant près de moi.

« Vous n’avez jamais vraiment pu voir l’équipe des grands se battre ensembles. C’est l’occasion. » Leur dis-je en souriant. « Ensuite, vous pourrez prendre votre décision. »

J’alignais ensuite les cinq autres pokéballs, Furfur étant déjà hors de sa pokéball, faisant apparaitre tout à tour Shax, Caim, Zagan, Zépar et Paimon. Il était rare que tous mes partenaires combattent réellement côté à côte, mais depuis tout ce temps, ils se connaissaient par cœur. Je devais aussi prendre en compte qu’Akane était là, et que je ne pouvais pas risquer de la blesser ou de blesser ses pokémons. Mais c’était un élément avec lequel nous avions l’habitude de composer. La pluie n’était pas un élément qui nous avantageait réellement, surtout que je me souvenais très bien de la capacité du Muplodocus de Lucia à se régénérer sous la pluie, mais l’un de mes partenaires allait drastiquement pouvoir répondre à cette composante. Il restait maintenant à définir le rôle de tous ses coéquipiers. La stratégie se mit en place dans ma tête. Lorsque je fus sur de ce que je voulais tenter, je découvrais la pierre ancrée dans le bijou que je portais au niveau de mon avant-bras, et je me concentrais sur cette dernière pour entrer en résonnance avec la Méga-Gemme de Caim. Une puissante lumière blanche recouvrit alors le Laggron, laissant ensuite apparaitre un Méga-Laggron de plus de deux mètres. Son talent Glissade allait nous permettre de composer avec la pluie, mais il ne serait pas le seul à affronter le dominant.

« Shax, Vent Arrière. Envole-toi et tourne autour de lui pour perturber ses défenses. Caim, Bélier, tu prends la ligne de front. Arrange-toi pour le tourner dos à nous. Furfur, tu restes en appui pour contrer altérations d’état avec reflet Magik. Assiste Paimon avec Rayon signal sur les Mucuscules pour les empêcher de voir venir ses attaques. Pai’, les pokémons qui protègent le dominant sont pour toi. Tu dois les neutraliser rapidement pour qu’ils soient hors d’état de nuire sans troubler notre offensive. Utilise Danse-Lame, puis Tunnelier pour te rendre rapidement au contact, puis enchaine avec tes griffes d’acier. Repassons au groupe d’attaque sur le pokémon dominant. Zagan, assiste Caim en utilisant Provoc’ sur lui, on s’épargnera les mauvaises surprises. Puis porte toi au contact lorsqu’il sera de dos. Zépar, tu restes en soutient. Ton rôle consiste à me protéger d’éventuels assauts directs, et à protéger Akane au besoin. Tiens toi prêt à intervenir. On y va ! »

Un puissant vent se leva alors dans notre dos, Shax faisant battre ses ailes à grande vitesse pour améliorer considérablement la vitesse de l’équipe. Puis le Libégon s’envola dans les airs, suffisamment haut pour rester hors de portée d’un coup direct du Dominant, tournant autour de lui. De l’autre côté, la vitesse colossale du Méga-Laggron sous la pluie lui avait permis d’être déjà au contact de son adversaire. N’attendant pas de savoir si sa charge avait fait mouche ou même blessé son adversaire, il s’était positionné derrière le Muplodocus, le forçant, s’il voulait le toucher, à se retrouver dos au groupe. L’attaque avait été rapide, et Zagan, qui avait lancé sa provocation en entame de combat, commençait déjà à s’approcher de son adversaire. De l’autre côté, Paimon avait elle aussi suivi mes consignes. Après avoir fait briller ses lames d’une couleur blanc nacré, elle avait plongé sous le sol pour ressortir au milieu du Banc des Mucuscules, tâchant de focaliser leur attention. Elle utilisa alors ses griffes d’acier pour commencer à les neutraliser, aidée par les rayons insectes de la Kaorine qui restait relativement en retrait, prête à annuler les attaques de statut qui viendraient du dominant. Mes partenaires étaient désormais positionnés autour du dominant, et il était temps de porter notre offensive.

« Zagan, Crocs glacés! Caim, Poing Glace! Shax, Dracosouffle ! Fur’, Anti-soin ! » Lançais-je à mes partenaires.

Ainsi, l’attaque viendrait de trois angles différents, augmentant nos chances de faire mouche. Le Libégon déversa un puissant jet de flammes violettes sur son adversaire, le Tyranocif bondit alors sur le Muplodocus pour planter ses crocs dans sa peaux visqueuses, et le Méga-Laggron décocha un puissant direct du droit en direction de la tête du pokémon dominant.

Résumé:
 

Défis:
 


© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Wise
Région d'origine : Mhyone
Dim 6 Jan 2019 - 10:55
Akane Wise
Rencontre sous haute tension !ft. Alex & Ash

Plus elle pensait à Noël, plus Akane ne pouvait s’empêcher d’être heureuse. Il y avait, bien entendu, ces quelques tensions entre la Fondation Olympe et le groupe écologiste de Taupier. Néanmoins, les fêtes approchaient à grand pas et l’heure était à l’allégresse.

La jeune femme n’en revenait toujours pas de la surprise d’Alexandre : un séjour à Elerya. C’était l’occasion rêvée pour les tourtereaux de s’essayer au ski. Aucun des deux n’avaient jamais eu l’opportunité de pratiquer ce sport de montagnes, les chutes risquaient donc de rythmer leur intrépide journée. Cependant, cela importait peu Akane. Elle était simplement heureuse de passer du temps avec l’élu de son cœur.

Comme le climat de la région était relativement doux, la seule chance de voir de la neige sur Mhyone était de se rendre sur les hauteurs. Touristes et insulaires se rendaient ainsi au même endroit. A cette période de l’année, Elerya voyait son nombre de visiteurs drastiquement augmenter. Les rues de la ville se retrouvaient alors bondées. Au magasin, les amoureux devaient donc attendre patiemment leur tour avant de pouvoir bénéficier de conseils pour choisir leur paire de ski. Akane se sentait terriblement gênée qu’Alexandre prenne en charge tous les frais. Elle avait beau insisté pour payer sa part, il semblerait néanmoins que fasse également partie du cadeau de Noël. La jeune femme n’en demandait pas autant et elle se sentait presque coupable avec son petit Phanpy.

Néanmoins, la rouquine oublia rapidement ces sentiments négatifs, envahie par la magie de Noël. Les deux jeunes gens se retrouvèrent mêler à une chorale. Il ne fallut pas longtemps aux chanteurs pour comprendre que des intrus semèrent la dissonance dans leur beau chant de Noël. Sans demander leurs restes, les tourtereaux s’enfuirent dans un éclat de rire.

Le temps de reprendre leur souffle, les dresseurs pouvaient désormais s’essayer à la glisse. Akane aurait aimé prendre le télésiège mais Alexandre préférait garder ses pieds sur la terre ferme. Grâce à Furfur, ils rejoignirent le sommet des pistes en un rien de temps. Néanmoins, la spécialiste Psy ne se découragerait pas. La prochaine fois, elle convaincrait le blondinet de monter dans l’un de ces engins.  

Les amoureux passèrent leur matinée à essayer de maîtriser leurs skis. Comme l’avait prévu Akane, les chutes se succédèrent, si bien que la rouquine ne savait plus qui en faisait le plus, entre elle et le blondinet. Après ces quelques heures mouvementées, la faim commençait à se faire sentir et les jeunes gens décidèrent de descendre les pistes pour manger un bout.
Alors qu’ils s’approchèrent de la station, de menaçants nuages gris masquèrent le ciel et la pluie commença soudainement à tomber. Face à ce changement brutal de météo, qui n’était d’ailleurs pas prévu, les deux jeunes gens s’arrêtèrent. Ils eurent à peine le temps de s’interroger qu’un rugissement leur parvinrent. Les arbres qui séparaient la piste laissaient désormais place à un immense Muplodocus enragé.

Alexandre n’hésita pas et enleva ses skis pour se dresser face au Pokémon sauvage et sa horde. Seule, Akane n’aurait pas pris le risque d’envoyer sa petite équipe face au géant mais, une fois n’est pas coutume, elle suivait le blondinet.

- Tu ne devrais même plus poser la question, sourit la dresseuse.

Contrairement à l’épisode du Volcan, l’enjeu était beaucoup plus important. Le dominant se trouvait bien trop proche de la ville que pour fermer les yeux sur la situation. Akane ne connaissait pas suffisamment ce Pokémon et laissa d’abords le dresseur blond établir une première stratégie.  

A côté des six titans du spécialiste Sol, la rouquine tenta de placer judicieusement ses trois combattants : Mitochondrie l’Alakazam, Synapse la Charmina et Myocarde le Darumarond. Désormais qu’Alexandre avait placé ses propres Pokémons, Akane pouvait faire de même.

- Mitochondrie, va te placer près de Furfur et utilise Protection. Ensuite, affaiblis le dominant avec Eclat Magique. Synapse, prépare-toi avec Yoga puis utilise Poing-Glace sur le dominant. Quant à toi Myocarde, tu aides Paimon à repousser les Mucuscules avec Poing de Feu.

Immédiatement, chacun des membres de l’équipe de la dresseuse se mirent à leur place respective. Mitochondrie vint se téléporter aux côtés de son amie Furfur puis créa un fin bouclier psychique autours de ses partenaires de combat pour consolider un peu plus leur défense. Après s’être rapidement échauffée, Synapse rejoignit le cercle formé par Caim, Shax et Zagan, tandis que Myocarde allait aider Paimon à neutraliser le groupe de Mucuscules.

Dans un même mouvement, les Pokémons des deux dresseurs entamèrent leur attaque, assaillant de par et d’autre le dominant. Le combat faisait rage et il valait mieux rester éloigner pour éviter un coup malencontreusement perdu. Pourtant, une silhouette attira le regard d’Akane, qui se mit alors à crier dans sa direction.

- Euh… Monsieur ? – ce n’était pas évident de reconnaître une personne quand elle était habillée avec d’épais vêtement-. Vous devriez rentrer à la station, c’est dangereux par ici !

© CRIMSON DAY

Modération:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Elerya :: Les Pistes-
Sauter vers: