HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Présentation de Mahauariki Tahia
Présentation de Mahauariki Tahia
Lun 31 Déc 2018 - 16:32
Région d'origine : Mhyone
Messages : 1

Tahia Mahauariki

Tahia Mahauariki
Avatar
Nom : Tahia
Prénom : Mahauariki
Âge : 19 ans
Région d'origine : Mhyone
Palier 1 : Choix 1
Archétype : Dresseur
Feat : Vaiana - Disney
Identité

Joël venait d’arriver à Mhyone, et, en tant que grand spécialiste des cultures insulaires, il s’était naturellement dirigé vers le village Athiki, première de ses nombreuses étapes, avant même le chemin sacré qui attirait lui aussi beaucoup son intérêt. Le jeune scientifique avait donc posé le pied à terre à l’embarcadère de l’île qui, s’il était d’ordinaire assez calme, regroupait ce matin-là une grande partie des pêcheurs insulaires. L’ambiance était presque festive, et le timide chercheur posa un œil amusé sur l’agitation. Toutefois, avant même qu’il n’eut le temps d’esquisser le moindre geste, son ouïe perçu une voix cristalline dans son dos.

« Dégagez le passage ! »

Soulevant quelques cris indignés, une silhouette féminine se mouvait avec rapidité et agilité dans la foule. Malheureusement pour le jeune homme, il était sur sa trajectoire, et il n’eut que le temps d’apercevoir les beaux yeux bruns d’une jeune femme à la peau brune avant que cette dernière ne le percute légèrement. Emporté par le poids du sac sur ses épaules, Joël perdit l’équilibre et tomba lourdement sur le postérieur. Légèrement sonné, il releva les yeux juste à temps pour voir que la jeune femme s’était retournée un instant, sans pour autant cesser d’avancer à reculons.

« Désolée ! » Prit-elle le temps de lancer.

Elle disparût bien vite dans la foule, et le jeune homme la perdit de vue aussi vite et brutalement qu’il s’était aperçu de sa présence. Avant qu’il n’ait pu se relever, un bras se tendit devant lui l’aidant à se relever. Joël posa alors ses yeux sur un solide pêcheur souriant, qui avait visiblement assisté à toutes ses mésaventures. Voyant le regard légèrement perdu du jeune scientifique étranger, l’originaire de l’île éclata de rire.

« Ça va ? Rien de cassé ? » Lui demanda-t-il après avoir cessé de s’esclaffer.

« Non je… » Commença-t-il, cherchant ses mots. « Disons que je ne m’attendais pas vraiment à ça… »

« A l’arrivée de Tahia vous voulez dire ? » Dit-il en lui lançant un clin d’œil. « Ne vous inquiètez pas, on s’y fait rapidement. Elle n’est pas méchante ! »

« Je… Je n’ai pas dit qu’elle était méchante… Enfin je n’en ai pas eu l’impression. » Lança Joël, souriant finalement. « Juste un peu… vive peut être ? »

« Ah ça ! Elle est énergique notre Tahia, y’a pas de doutes ! Mais au fond, c’est un vrai petit trésor. »

« Vous parlez comme si vous étiez son père. C’est peut être le cas ? » Taquina légèrement Joël.

« Oh vous savez… » Commença le pêcheur en se grattant l’arrière de la tête. « C’est un peu comme si c’était la fille du village tout entier en final. Faut’ dire que sur l’île, on est plutôt soudés. Et puis… Tahia est assez proche de toutes les familles d’Athiki. Elle adore aider les autres, que ça soit pour des travaux manuels ou simplement pour garder les enfants. Elle est assez douce quand il faut l’être, minutieuse quand le travail l’exige, mais, surtout, elle est toujours souriante. C’est sans doute pour ça qu’elle a beaucoup d’amis. Je crois qu’il n’y a personne, dans le village, qui ne l’apprécie pas. C’est même tout l’inverse. »

« J’ai presque l’impression que vous me décrivez une personne absolument parfaite… » S’amusa Joël, alors que l’homme éclatait à nouveau de rire.

« Parfaite ? Non, j’dirais pas que ça va jusque-là. Remarque, je ne pense pas que Tahia ait vraiment un côté sombre, ou, en tout cas, en une vingtaine d’année, je ne l’ai jamais vu. C’est plutôt que, comme vous avez pu le remarquer, c’est parfois une tête-brûlée et une fonceuse. Même si je pense qu’elle adore son village, une partie d’elle-même est très aventurière. Pour être sincère, ça nous inquiète un peu parfois… »

« Pourquoi ça ? » Demanda le scientifique, curieux.

« Parce que Tahia est téméraire, peut être un peu trop parfois. Et que sa volonté d’aider les gens peut parfois trop la mettre en danger. Elle n’a qu’un petit compagnon comme seul équipier, et, s’ils sont courageux tous les deux, ils ne sont pas non plus de taille à rivaliser avec de puissants dresseurs ou pokémons. Mais, la connaissant, on sait très bien que le raisonnement de Tahia ne s’arrêtera pas à ce genre de constat. Enfin bref. Elle a de la ressource quand même, c’est ce qu’on se dit pour se rassurer. Et puis, c’est pas non plus une va- en-guerre. Elle est suffisamment maligne pour se sortir du pétrin. Faut dire qu’elle a l’habitude, vu l’environnement hostile qui entoure le village. »

« Effectivement. » Dit Joël avec un petit sourire. Le scientifique connaissait parfaitement la réputation du marais et des nombreux dangers qui s’y trouvaient. « Ça ne doit pas être facile de partir à l’aventure dans un lieu qui regorge de pokémon dangereux. »

Le pêcheur opina du chef.

« C’est ce qu’on se disait au début aussi. Mais, curieusement, Tahia semble avoir le don d’apaiser les pokémons qui l’entourent, même les espèces les plus agressives. Enfin je ne l’ai jamais vu de mes yeux, mais d’autres oui. Mais force est de constater qu’elle n’a jamais été blessée ou très rarement. Ça veut soit dire qu’elle est suffisamment intelligente pour éviter les pièges et les agressions, soit que les pokémons ne l’attaquent pas. Ou les deux. » Fit l’homme d’une voix amusée.

« Ou les deux. » Répéta le jeune scientifique. « En tout cas, elle a l’air d’être un sacré phénomène. En revanche, je suis vraiment désolé, mais j’ai une journée chargée qui m’attend. »

« Oulah, pas de soucis ! Et je vous embête avec mes histoires moi, alors que j’ai un bateau à décharger. » Les deux hommes se serrèrent la main, et le pêcheur retourna à son travail, non s’en s’être retourné une dernière fois. « Et faites attention à vous ! »

Joël lui sourit en opinant du chef, avant de reconcentrer ses pensées sur son travail. L’embarcadère serait finalement son premier petit lieu d’étude sur les coutumes locales. La pêche n’était peut être pas au centre du mode de vie du village, mais semblait en faire tout de même partie. Il s’agissait donc d’une chance pour le scientifique de rencontrer davantage d’insulaires qui ne semblaient pas aussi rudes et fermés que leur réputation ne pouvait le laisser paraitre…

Après avoir vagabondé une grande partie de la journée et glané quelques informations çà et là, Joël se retrouva de nouveau au port alors que le soleil se couchait. Il était sans doute temps pour lui de se rendre à son auberge pour se reposer, mais son caractère curieux attira une dernière fois ses yeux vers les pontons de bois qui accueillaient les derniers bateaux qui revenaient de la pêche. Parmi eux, une embarcation plus singulière accosta finalement, et le jeune chercheur reconnut la silhouette qu’il n’avait aperçu qu’à l’occasion d’une brève bousculade plus tôt dans la journée. Tahia posa un pied agile sur le plancher des écrémeuh, regardant autour d’elle avec un léger et beau sourire aux lèvres. Dans ses yeux amande se reflétait le soleil fatigué, donnant une lueur nostalgique et douce au regard de la jeune femme. Secouant la tête, elle fit tomber en cascade ses long cheveux bruns bouclés pour les recoiffer rapidement, leur côté sauvage adoucit par la présence d’un bijou végétal, une fleur aux reflets irisés, qui venait parachever sa coiffe. A ses côtés, un petit Gruikui semblait ravi de retrouver la terre ferme, tournant vivement autour de sa dresseuse et passant entre ses jambes protégées par une robe particulièrement colorée. Sa tenue était complétée d’un léger bustier assorti à la longue robe légère qui couvrait le bas de son corps, laissant une partie de son ventre et ses épaules à l’air libre. Eclatant d’un rire cristallin en voyant le manège de son partenaire, la jeune femme mit quelques secondes à l’attraper avant de le serrer doucement contre elle, témoignant d’un lien indéfectible avec son compagnon.

Comme hypnotisé, Joël mit un moment à se détacher de la scène. Il soupira, puis fit demi-tour. Si l’envie d’aller lui parler ne manquait pas, c’était déjà trop d’émotions pour une seule et même journée.



Caractère et physique

Chapitre I - Enfance

Certains auraient pu dire que la vie de Tahia n’a pas très bien commencée. Alors qu’elle était âgée de seulement une petite année, ses parents disparurent en mer au cours d’une tempête d’une rare violence. Ce fut dont sa grand-mère qui fut chargée de l’élever à l'aube de sa vie. Mais ce que nous n’avons pas connu ne saurait nous manquer, aussi, l’histoire de la jeune femme est très loin des tons mélodramatique que pourraient lui prêter un départ aussi sombre. Élevée par son aïeule, donc, l’enfance de la jeune femme fut un véritable océan de douceur et d’amour. Les habitants d’Athiki, peinés par une histoire semblant aussi tragique, se lièrent rapidement d’affection pour la petite fille.

Curieuse, pleine de vie, rieuse et souriante, Tahia n’hésita pas dès son plus jeune âge à découvrir les métiers de la mer, cultivant donc rapidement un instinct d’aventurière et une maturité assez rare pour son jeune âge. Passionnée par l’océan, rien ne lui faisait plus plaisir que de passer ses journées entières sur les bateaux de pêche, donnant de petits coups de mains dans la mesure de ses capacités. En réalité, la jeune fille était pour les pêcheurs plus un soutient moral qu’autre chose, tant elle passait ses journées à rire et encourager les valeureux pêcheurs partis à l’assaut des bancs de poissons Mhyonais. Au fil du temps, on en vint même à oublier le dramatique début de sa vie, Tahia devenant alors une enfant du village, et, en ce sens, un peu la fille de la plupart des familles d’Athiki.

Chapitre 2 – Adolescence

Si elle était pleine de vie, l’adolescence de Tahia accentua toutefois le côté sauvage et indomptable de la jeune femme. Elle était à la fois présente aux côtés des habitants et absente, parfaitement insaisissable, et ne se plaisait pas à rester avec les jeunes de son âge. Si elle prêtait toujours main forte au pêcheurs traditionnels d’Athiki, elle semblait apprécier de plus en plus ses excursions en solitaires. Ses proches eurent alors l’impression qu’elle se refermait sur elle-même mais, après de nombreuses interrogations, il s’avéra en réalité que la jeune femme ne souhaitait justement qu’élargir ses horizons. Voyager toujours plus loin, sans jamais oublier le village qui avait profondément ancré ses traditions ancestrales en elle.

Lorsqu’elle eut une douzaine d’année, on lui offrit alors un compagnon de route. Keahinui, un petit Gruikui jovial et plein d’énergie, plu tout de suite à sa dresseuse. Alors que la jeune adolescente grandissait, elle développa une relation particulièrement forte avec le petit pokémon feu qu’elle ne quittait absolument jamais. Sa présence eut l’effet d’un déclic pour la jeune femme qui devint plus téméraire, s’aventurant dans le marais Sombrétoile sur l’embarcation en bois solide qu’elle avait reçut le même jour. S’ils se firent de belles frayeurs, il semblait toutefois que, peu à peu, la faune sauvage et dangereuse des marais s’habituait à la présence de Tahia.

Mais Tahia ne se contenta pas d’errer dans les marais. L’appel de l’océan était bien plus fort, et elle travailla à améliorer son embarcation. Le résultat était sans doute loin des monstres d’aciers qui sillonnaient les mers, mais il était suffisamment solide pour permettre à la jeune femme de s’évader lorsqu’elle le souhaitait pour de longue balades au fil de l’eau en compagnie de son partenaire. Bien que de type feu, le Gruikui semblait parfaitement s’accommoder à la vie en mer, soucieux d’accompagner sa dresseuse absolument partout où cette dernière voulait aller.

Chapitre 3 – Début du voyage

Le dix-neuvième anniversaire de Tahia fut un déclic pour la jeune femme. Toujours poussée par son goût prononcé de l’aventure et de la découverte, et malgré son profond ancrage au village ancestral, la jeune femme avait pris sa décision. Mhyone était trop vaste pour qu’elle ne puisse se contenter que de simples balades autour de l’île Eschine. Elle voulait faire un vrai voyage, rencontrer la population hétéroclite qui composait Mhyone et, surtout, tous les pokémons qui avaient trouvé refuge ou venaient simplement de l’archipel. Personne ne contesta sa décision. Tahia était un esprit libre et, surtout, têtue comme un Tiboudet. Tout le monde s’attendait de toute façon à ce que la jeune femme prenne un jour son envol, et, comme une évidence, au matin du premier jour de printemps, la jeune femme embarqua sur son embarcation. Après un dernier regard à son village natal, un grand sourire aux lèvres, elle prit finalement la mer.

Histoire

Surnom : Kehahinui
Espèce : Gruikui
Rang : D
Nature : Jovial
Détails : Un pokémon jovial, énergique, n'ayant absolument pas peur de l'eau. Il est très sociable avec la quasi-totalité des autres pokémons. Il n'est en revanche pas entrainé et ne demande pas spécialement à l'être.
Pokémon

Surnom : Alex
Âge : 1500 ans.
Comment avez-vous découvert le forum ? J'étais déjà là, chef.
Autre chose ? Coquillage et Crustacés.
IRL

Re: Présentation de Mahauariki Tahia
Ven 22 Mar 2019 - 13:20
Région d'origine : -
Messages : 490

Maître du Jeu

Maître du Jeu

Bienvenue sur Mhyone

Petit Message

On manquait de tornades sur le forum, je crois que le souci est réglé. Elle a l'air sympathique et j'ai hâte de voir comment elle va évoluer et quel sera son parcours.

Validation


Tu es dès à présent validé ! Nous espérons que tu t'amuseras sur Pokémon Mhyone. Il est obligatoire de créer un sujet dans les T-Card pour regrouper toutes les informations sur tes Pokémon. Tu as désormais dans ton sac à dos 3 Pokéballs et un starter. Tu reçois aussi 100 Pokédollars pour commencer ton aventure. Penses à aller recenser ton avatar dans le bottin.

Tu peux demander un RP sur le forum ou tu peux contacter les joueurs sur Discord. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à aller la poser dans la partie Question & Suggestions ou à contacter un membre du staff.
Bon jeu !


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives Administratives :: Présentations-
Sauter vers: