HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Noël avec Hitomi
Noël avec Hitomi
Lun 7 Jan 2019 - 21:08
Région d'origine : Kanto
Messages : 404

Nana Kuroame

Nana Kuroame

Yo Kuroame

J'imagine que tu seras seul ce Noël, donc fêtons le ensemble cette année.

Retrouve-moi au centre du village de Noël le 24 au soir. J'ai quelque chose pour toi, donc t'as intérêt à me trouver aussi un cadeau.

Hitomi.


Ça pour une surprise. Le message qu'il venait de recevoir provenait de la seule personne de la région à connaitre son passé précédant son arrivé à Mhyone, et aussi celle qui refusait de lui en parler. Nana n'était pas sûr d'être extrêmement heureux à l'idée de la revoir, surtout après la défaite cuisante qu'elle lui avait infligé lors de leur rencontre. D'un autre côté, elle avait raison sur le fait qu'il n'avait rien de prévu pour le réveillon. Comme l'année précédente, il avait imaginé passer le 25 à s'entrainer à l'écart des villes ou tout le monde était occupé à s'échanger des cadeaux. Autant la rejoindre alors. Et puis, il n'avait pas grand-chose à gagner à froisser la dresseuse. Le seul problème, c'était qu'il allait devoir lui trouver un cadeau.

Comme promis, Nana se rendit sur la place du village le 24 au soir, et n'eut aucun mal à trouver Hitomi. Il avait beau ne l'avoir rencontré qu'une seule fois, cette rencontre avait été suffisamment marquant pour que le visage de la jeune fille se grave immédiatement dans la mémoire de Nana. Il fallait avouer que sa petite taille et ses long cheveux noir la rendaient assez facilement identifiable. Alors qu'il s'approchait pour la saluer, Nana constata que c'était la première fois qu'il ne la voyait pas en colère. Il fallait avouer que quand son visage n'était pas déformé par la colère et l'inquiétude, elle était plutôt mignonne. Il se demandait bien quel genre de relation il avait eu avec elle avant sa perte de mémoire.

- Salut Hitomi, j'espère que je ne t'ai pas trop fait attendre.

- Ah, Kuroame, contente de te voir ! T'es la seule personne que je connaisse dans la région, je me disais que ça serait plus sympa de passer le réveillon avec un ami amnésique que seule.

Ah, donc ils étaient amis. Evidemment, ce n'était pas une information qui allait lui permettre de se souvenir de quoi que ce soit, mais au moins, il serait plus confortable à l'idée de passer la soirée avec la jeune fille en ayant confirmation de la nature de leur lien.

- Et disons qu'en tant qu'amnésique je n'ai plus des masses de connaissances, Ducoup à part une amie que j'ai oubliée, je n'ai pas grand monde avec qui réveillonner. D'ailleurs, comment tu as eu mon numéro de téléphone ? Je suis à peu près sûr de ne pas te l'avoir donné lors de notre dernière rencontre.

En entendant la remarque de Nana, Hitomi se contenta de hausser les épaules.

- Bah, t'inquiètes pas pour ce détail, j'ai mes sources. Bref, restons pas là, on se les gèle dehors. J'ai réservé un restaurant, ça nous fera du bien un bon repas. Ah, et comme j'imagine que tu roules pas sur l'or, c'est moi qui invite ce soir.

En entendant parler de nourriture, Nana emboita le pas à Hitomi sans hésiter une seconde. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas eu un repas digne de ce nom, ses maigres finances le forçant à se nourrir régulièrement de Pokémon qu'il chasse lui-même ou de plantes sauvages. L'idée même de mettre les pieds dans un restaurant le faisait baver. Celui-ci ne se trouvait pas très loin de la place centrale, et en y pénétrant, Nana constata qu'il était quasiment désert. En même temps, la plupart des gens faisaient la fête chez eux ou chez leur famille, rare étaient ceux qui décidaient de le fêter à l'extérieur. Mais évidemment, Nana et Hitomi n'ayant pas de logement sur Mhyone, ils n’avaient pas spécialement le choix.

Malgré son amnésie, Nana constata pendant le repas qu'il n'avait aucun problème pour communiquer avec Hitomi. A vrai dire, la jeune femme se comportait de façon si naturelle avec lui qu'il avait du mal à se sentir face à une inconnue. Il avait beau ne se souvenir de rien, le comportement de la jeune femme ainsi que l'étrange sentiment nostalgique qu'il ressentait depuis qu'ils avaient commencé à discuter lui assuraient qu'ils étaient bel et bien amis. Malheureusement, Nana remarqua aussi rapidement qu'Hitomi faisait pour ne pas trop parler de leur passé respectif. Evidemment, il ne s'en plaignait pas. Il voulait vraiment retrouver la mémoire, mais Hitomi lui avait déjà posé ses conditions, et il ne voulait pas ruiner l'ambiance en la forçant à parler. D’une certaine façon, il était déjà très content de pouvoir échanger ainsi avec elle.

- D'ailleurs Kuroame, tu as pu commencer ta quête des badges depuis le temps ?


Avant de répondre, Nana glissa sa main dans sa proche, et en sortit les quelques badges qu'il avait emporté depuis son arrivée à Mhyone, et les posa sur la table.

- J'ai commencé ouais, m'enfin, il me reste du chemin à faire.

- Ouais, t'en as même pas encore la moitié. M'enfin, t'inquiètes pas Kuroame, je suis sûre que tu vaincras les autres champions en un rien de temps.

Nana marqua une légère pause avant de lui répondre. Il y avait une question qui le taraudait depuis sa première rencontre avec Hitomi, et bien que ce n'était sans doute pas la plus importante des questions, il se décida tout de même de la poser.

- Ça fait un moment que je me le demande, mais pourquoi tu ne m'appelles que par mon nom de famille ?

Ce fut au tour d'Hitomi de marquer une pause, pour lui adresser un grand sourire.

- Ah, c'est vrai que je ne te l'avais pas expliqué la dernière fois. A vrai dire, toi aussi tu m'appelles par mon nom de famille. Mon prénom, c'est Nana. Comme nous sommes des homonymes, on a pris l'habitude de s'appeler par nos noms de familles.

Surpris par cette information, Nana ne put s'empêcher de dévisager Hitomi pour s'assurer qu'elle ne se moquait pas de lui. Cependant, malgré son sourire, elle avait l'air tout à fait sérieuse. Décidément, cette fille était pleine de surprise. Et en parlant de surprise, elle n'avait pas fini de l'étonner.

– Tiens d'ailleurs, je t'avais promis un cadeau. Je pense que cela devrait t'aider à remporter les badges de la région.

A ces mots, Hitomi posa une boite sur la table et fit signe a Nana de l'ouvrir. Sans perdre un instant, Nana en souleva le couvercle, pour constater que celle-ci contenait un petit pierre ronde brillante. Curieux, Nana saisi la pierre entre ses doigts, et la porta au niveau de ses yeux pour l'observer de plus prêt.

– Hum, qu'est-ce que c'est au juste ? Ça a l'air précieux.

– Tu as peut-être déjà entendu parler des Méga Evolution ? Cette pierre, c'est une méga gemme, une Mysdibulite plus exactement. C'est l'un des composant essentiel pour accéder à la Méga Evolution de ta Mysdibule.

La Méga Evolution. Au cours de ses aventures a Mhyone, Nana avait rencontré deux fois cette étrange transformation, et il avait pu être témoin de la puissance qu'elle permettait à un Pokémon d'obtenir. Jusqu'ici, les seules utilisations de la Méga Evolution qu'il avait pu observer était par la team Anima, et par des moyens assez peu conventionnels, qui avait pour défaut de grandement faire souffrir le Pokémon. Cependant, en étudiant, il avait découvert qu'il existait également une méthode plus saine pour accéder à cette transformation. Cependant, pour l'utiliser, il fallait remplir à préalable trois condition. La première était d'obtenir la Méga-Gemme correspondante au Pokémon à faire méga évoluer.

– Malheureusement, cette gemme ne suffira pas. Il faudra aussi que tu obtiennes une gemme sésame, mais je sais que le chef ranger de la région en donne aux dresseurs suffisamment bon. En tout cas, c'est lui qui m'a confié la mienne. Pour finir, le point qui pose généralement le moins de problème, il faut également avoir un lien assez solide avec son Pokémon pour qu'il méga évolue.

Et évidement, le point le plus facile serait sans doute pour lui le plus difficile. Hitomi avait déjà pu observer le comportement de Kana, et il comprenait que le don de cette Mysdibulite était aussi sa façon de l'encourager à se réconcilier avec son Pokémon. D'une certaine façon, cela rendait Nana encore plus reconnaissant.

– Merci. Crois-moi, j'en ferais bon usage. Laisse-moi encore un peu de temps pour progresser, et on s'affrontera de nouveau. Tu verras que je n'en suis plus au même point que lors de notre dernière rencontre.


Hitomi lui montra un nouveau sourire avant de s'exclamer :

– Ah, mais je n'en doute pas un instant !

Ayant reçu son cadeau, Nana se mis à fouiller dans son sac pour retrouver ce qu'il avait préparé pour Hitomi. Il en sortit finalement un sac en papier, qu'il tendit à son amie.

– Je ne suis pas venu les mains vides moi non plus, mais j'ai bien peur que mon cadeau ne vaille pas le tiens. Et désolé pour l'emballage, dresseur est un métier moins rentable que ce que j'avais anticipé.

Le jeune dresseur observa son amie ouvrir le sac et découvrir l'écharpe et le bonnet qu'il avait réussi à acheter quelques jours plus tôt. N'ayant aucun souvenir d'Hitomi, il avait été difficile pour lui de trouver un cadeau qui lui ferait plaisir, ou qui collerait avec ses passe-temps. Il avait donc décidé de se rabattre sur la solution sure qu'était les vêtements d'hiver.

– Bah, t'inquiètes pas pour ça, je sais ce que c'est que d'être dresseur. Puis t'as réussi à plutôt bien choisir le cadeau malgré le fait que je t'ai prévenue au dernier moment, donc je ne peux pas trop t'en vouloir.

Elle marqua une pause, avant de continuer :

– Tu sais, ça pourrait te faire du bien de te trouver un job. C'est important que tu continues à t'entrainer pour retrouver ta mémoire, mais je suis sûre que tu t'en sortirais mieux si tu pouvais avoir un rythme de vie sain. Je suis sûre que tu as a moitié vécu dans la nature ces derniers mois.

Nana se contenta de hausser les épaules. Il ne pouvait pas vraiment le denier, son train de vie avait été assez catastrophique ces derniers temps, et il sentait bel et bien la fatigue s'accumuler. C'était sans doute pour ça qu'il avait craqué à l'époque d'Halloween. S'il ne se reprenait pas rapidement, il risquait de ne pas survivre à sa conquête des badges.

– Ouais, t'as sans doute raison. Je vais y réfléchir.

Ils continuèrent ensuite leur discussion jusque tard dans la soirée, jusqu'à ce que le propriétaire vînt leur annoncer que le restaurant allait bientôt fermer. Ils quittèrent donc les lieux, pour retourner sur la place principale du village de Noël.

– Bon, j'imagine qu'il est temps de se quitter …

– Bah, tire pas cette tronche Kuroame, maintenant que t'as mon numéro, tu peux m'appeler quand tu veux, ça me dérange pas qu'on se revoie. Je reste a Mhyone pour le moment de toute façon.

Elle marqua une pause pour réfléchir, et ajouta finalement :

– D'ailleurs, tiens-moi au courant de ta progression, que ce soit pour tes arènes ou pour ta mémoire.

Nana acquiesça, et ils se séparèrent finalement. N'ayant nulle part où dormir, Nana se rendit au centre Pokémon le plus proche, en se remémorant les paroles d'Hitomi. Peut-être serait-il temps qu'il se trouve un logement, ou au moins qu'il se trouve suffisamment d'argent pour se permettre de dormir dans des auberges ou des hôtels. Quoiqu'il en soit, il était heureux d'avoir pu passer ce moment avec Hitomi. D'une certaine façon, savoir qu'il pouvait parler à quelqu'un l'aidait à se sentir moins seul dans cette vie temporaire qu'il avait à Mhyone.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: MHYONE :: Réseau routier :: Route 5 :: Village de Noël-
Sauter vers: