HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]
La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]
Sam 9 Mar 2019 - 22:36
Région d'origine : Hoenn
Messages : 225

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno

Racaillou s'amusait à tourner-bouler sur la route sans s'arrêter, avançant naturellement plus vite que moi ainsi. Pour contrer cela, le caillou survolté s'amusait donc à revenir sur ses pas à intervalles régulières, faisant donc des allers retours constants dans un bruit grondant peu agréable, sur le pavé que constituait la route vers Médéa. Autant dire que les passants nous regardaient d'un œil pas vraiment indifférent : Au mieux, ils se demandaient ce que pouvait bien foutre le pokemon, et se demander pourquoi je ne semblais guère m'en soucier. Au pire... Le bruit les agaçait sévèrement et ils n'hésitaient guère à lâcher un "Dégénérés" à notre encontre. Surtout que le chemin était loin d'être désert : nombreux étaient les promeneurs en cette après-midi, et on pouvait clairement les comprendre : Ce chemin était des plus agréables, traversant les champs au rythme de quelques notes de musiques diffuses et semblant provenir de ces derniers. Les plantations, plus ou moins hautes, étaient le théâtre de fermiers s'attelant à la tâche... Un véritable visage de la campagne fermière en somme. Alors quand on passait du carillon des Eokos fermiers au grondement de Racaillou sur les pavés...

Ce fut après une énième remarque que je finis par m'arrêter, un peu excédé : J'étais tiraillé entre l'idée de laisser Racaillou, fraîchement intégré à l'équipe, pouvoir faire ce qu'il voulait comme il en avait l'habitude, et le fait de ne pas déranger les gens venus simplement se promener. Et c'est finalement ce que je me décidais à faire : Faisant signe à Racaillou de revenir vers moi tandis que nous nous éloignions un peu du monde, partant arpenter les petits sentiers entre les diverses plantations, je tâchais de lui expliquer : Ici, je l'autorisais à continuer ses petites roulades, mais à condition qu'il n'aille pas abîmer les champs. Il n'en semblait d'ailleurs pas spécialement ravi : Sans doutes, selon lui, cela bridait-il son entraînement effréné. Mais il était loin d'être bête ou complètement imbu de sa personne : Il comprenait bien le soucis, et puisque j'avais su lui prouver être une personne forte lors de ma capture, il sembla accepter de m'écouter pour l'heure.

C'était déjà ça de gagné ! Aussi, bien que cela nous éloignait de ma destination qu'était le Casino de Médéa, je décidais de retarder un peu notre voyage en arpentant les plantations locales, aux bruits des carillons. Il fallait bien que le pauvre bougre se défoule, et il dérangerait sans doutes moins les gens ici. Du moins c'est ce que j'avais cru...


[Message de Selena puis Apparition d'un Pokemon sauvage, merci d'avance ! o/]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]
Lun 11 Mar 2019 - 10:23
Région d'origine : Mhyone (Elerya)
Messages : 72

Selena Vigarde

Selena Vigarde
La symphonie du navet

Benjamin Makuno
Champs Sonnettes
Capture & HIstoire


Cela faisait un moment que je n'avais pas remis les pieds sur l'île Mirabèce. Si la tentation avait été forte de me rendre à Médéa après le combat contre le Metalosse Dominant, j'avais finalement abandonné l'idée pour essayer de me concentrer sur l'entraînement. Cela commençait tout juste à porter ses fruits et il n'était pas impossible que j'aille prochainement à la rencontre d'un champion d'arène pour évaluer où j'en étais.

Mais pour le moment je venais tout juste de dépasser Port-Mirage et je profitais du temps pour passer à travers les Champs Sonnettes. Seule Myrrh était de sortie car je voulais vraiment lui consacrer du temps. Elle avait progressé mais elle s'entêtait toujours à vouloir voler en sautant de n'importe où. Il fallait que je trouve quelque chose qui lui provoque un déclic. Une fois qu'elle aura évolué, les choses devraient aller mieux. Je le souhaitais vraiment pour elle car je souffrais de la voir s'acharner ainsi. Telle dresseuse, telle dragonne après tout...

Je profitais d'un rayon de soleil pour admirer le paysage mais ce fut la seconde d'innatention de trop. Myrrh avait disparu et la retrouver dans les champs ne serait pas chose aisée. J'entendis une sorte de cri de Pokémon et je me dirigeais dans sa direction. Bonne nouvelle, Myrrh était effectivement ici. Mauvaise nouvelle, le cri provenait d'un Racaillou d'alola sur lequel ma dragonne était montée. Ce n'était même pas assez haut... Pauvre Myrrh. Je récupérais mon Pokémon en faisant attention de ne pas me faire attaquer par le Racaillou mais celui-ci ne se montra pas agressif. Il était hyperactif et trépignais sur place mais aucune tentative d'attaque de sa part. C'est en voyant un jeune homme arriver que je compris qu'il s'agissait sûrement de son dresseur.

- Bonjour, je m'appelle Selena et voici Myrrh. Je suis désolé des ennuis que ma Draby a posé à votre Racaillou. J'ai un peu de mal à la tenir en place en ce moment !

Autant être honnête directement. Même si Myrrh n'avait pas forcément causé de tort, j'étais responsable d'elle. Et avec un peu de chance, un point de vue extérieur ne serait pas forcément de trop. Je sursautais en entendant du bruit dans un des champs. J'étais un peu tendue moi aussi en ce moment. Si je voulais vraiment devenir ranger, il fallait que je fasse mieux que ça...
La suite au prochain message...


Modération:
 
Re: La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]
Mar 12 Mar 2019 - 15:41
Région d'origine : -
Messages : 490

Maître du Jeu

Maître du Jeu

Des Pokémon apparaissent

Les bruits causés par les roulades du Racaillou puis par les pitreries de la Draby ont attiré sur vous l’attention de plusieurs pokémons alentours. Vous pouvez voir des Chétiflor passer leur tête jaune à travers les plantations et vous regardez l’air de se demander qui vous êtes et ce que vous faîtes. Mais ce n’est pas tout un Ceribou crapahute jusqu’à vos pieds également curieux…


Qu'allez vous faire ?

Chétiflor pour Benjamin
Ceribou pour Selena

Re: La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]
Jeu 14 Mar 2019 - 20:06
Région d'origine : Hoenn
Messages : 225

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno

Le vrombissement du corps de Racaillou roulant sur la terre rocailleuse des chemins arpentant les champs du coin se faisait de moins en moins présent : Le pokemon prenait désormais plus de liberté qu'il ne l'avait fait sur la route, s'éloignant de moi bien plus et s'enfonçant dans les plantations à la manière d'une fuite au travers d'un labyrinthe de culture. De temps en temps, il revenait vers moi, comme je le devinais à l'avance en me remettant à percevoir le roulis sourd de sa course au travers des carillons sonnant à intervalles presque régulières. Je ne m'inquiétais pas plus que ça de ces échappées : Le pokemon se défoulait et sa capture était encore récente. Je ne pouvais pas le brider de trop, alors que j'avais déjà constaté son tempérament énergique et son indéniable envie de progresser. D'un certain côté, il ressemblait pas mal à Yanmega... Mais pas complètement : L'insecte était fier et aimait grandement se donner en spectacle, ne supportant absolument pas que quelqu'un ne le défie ou suggère être supérieur à lui. Racaillou, pour sa part, aimait lui aussi le défi... mais il n'avait rien de hautain : Si il faisait des démonstrations de ses capacités, tout comme Alpha, c'était avant tout pour parfaire ces dernières et ainsi progresser. Son âme était plus sérieuse, plus rigoureuse, là où la détermination de l'insecte se ressentait plus au travers de sa hargne et de ses limites qu'il dépassait naturellement lorsqu'on venait à contrarier son ego.

Quand on y pensait, beaucoup de mes pokemons avaient au final un de mes traits de caractère, même si c'était de façon souvent exacerbée. C'était amusant à constater, et je n'y avais jamais réellement réfléchi... Mais si j'avais cru que c'était le moment pour, à ainsi vadrouiller entre les plantations aux sons de cloches et de petits moulins de bois, des cris de pokemons que je devinais être ceux de mon Racaillou, venaient justement de la direction vers laquelle il était parti. Allons bon, qu'est ce qui se passait, était il entré en rixe avec un des paysans du coin à cause du bazar qu'il pouvait bien causer ? J'osais espéré que le pokemon s'était bien cantonné à rouler sur les chemins de terre, comme je lui avais demandé, et non pas dans les champs où il risquait très fortement de ruiner les plantations...

En fin de compte, ce n'était visiblement pas un agriculteur qui avait croisé la route de mon pokemon rocailleux... mais plutôt une belle jeune femme et son petit pokemon dragon, un Draby. Alors oui, vous me direz qu'une belle jeune femme peut tout à fait être une agricultrice et vous aurez parfaitement raison... Mais en l’occurrence, la tenue de cette dernière ne collait pas du tout. Pas plus qu'elle ne semblait avoir d'outils quelconque, ou crottée de terre au niveau des pieds à marcher dans des terres aussi meubles, humides à cette saison. Quelle était donc l'origine de ce cri, alors ? Je pensais comprendre en voyant Draby tenter de jouer d’équilibriste, tandis qu'il se tenait debout sur Racaillou. Ce dernier semblait ne pas trop apprécier la présence du pokemon, mais avait visiblement choisi après un temps de réflexion de ne pas en tenir rigueur : Il recommença à essayer de se mettre à rouler, pensant probablement que garder un petit dragon en équilibre sur lui pendant cette escapade serait un bon entraînement d'adresse. Résultat ? Evidemment, l'invité tomba. A moins qu'il n'ai sauté de lui même ? Je n'arrivais pas trop à savoir. En tout cas, Racaillou avait arrêté son roulé boulé et s'était retourné vers Draby, se demandant visiblement si ce dernier allait réessayer de lui grimper dessus. Il semblait désormais décidé à le garder sur sa tête, maintenant...


- Bonjour, je m'appelle Selena et voici Myrrh. Je suis désolé des ennuis que ma Draby a posé à votre Racaillou. J'ai un peu de mal à la tenir en place en ce moment !

- Salutations. Mon nom à moi c'est Benjamin, et lui, c'est... un drôle de numéro. Je l'ai capturé y'a de cela que quelques heures, et il a bien l'air décidé à s'entraîner à rouler ad vitam eternam, vu comment il est parti... Sans prêter grande attention aux gens qui l'entourent. Excusez-le...



La voix de la jeune femme me sembla familière, et il me semblait avoir déjà vu son visage, par le passé... Mais où dont ? Difficile à dire. Mais tandis que nous échangions ces présentations polies teintées d'excuses mutuelles, et que nos deux pokemons semblaient mener leur vie à leur sauce, ce fut soudain toute une flopée de regards qui se tournèrent vers nous. Des regards qui n'avaient rien d'humains, néanmoins : En effet, parmi les plantations déjà hautes en cette saison, une flopée de petite têtes jaunes à l'air ahuri venaient de s'élever. Leur bouche digne d'un mauvais acteur mimant la surprise et leurs yeux vides d'expressions ne laissaient que peu de doutes : Apparemment, le coin abritait un bon paquet de Chétiflor, qui semblaient particulièrement interloqués par le remue ménage qu'avaient provoqué nos pokemons. Si ils auraient pu s'avérer hostile au vu du bazar que mettait mon Racaillou depuis tout à l'heure, il n'en était au final visiblement rien : Seul la curiosité semblait les animer, tout comme pour ce petit Ceribou qui dandinait en marchant à nos pieds, non sans prendre le risque qu'on écrase la pauvre bête par inadvertance d'ailleurs. Ah, c'est sur, c'était plus reposant que de se promener sur la plage et se retrouver à être sur le chemin d'un Racaillou en pleine roulade dans votre direction.


- Eh bien, on peut dire que cette rencontre attire les foules. Mais dîtes moi, Mademoiselle... Une question me taraude depuis tout à l'heure. Votre voix et votre visage ne me sont pas inconnus. On ne se serait pas déjà croisés ?


Cela faisait très charmeur démodé, avec le recul... Mais je n'avais pas vraiment réfléchi à cela. Un autre défaut ça, de ne pas forcément réfléchir avant de parler et de me retrouver dans des situations potentiellement gênantes... Ah bah tiens, comme Mime dans ses actions. Décidément...

Modération:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]
Jeu 21 Mar 2019 - 17:32
Région d'origine : Mhyone (Elerya)
Messages : 72

Selena Vigarde

Selena Vigarde
La symphonie du navet

Benjamin Makuno
Champs Sonnettes
Capture & HIstoire

L'inconnu s'appelait Benjamin et il venait d'attraper le Racaillou il y a seulement quelques heures. Il semblait que son Pokémon avait le même problème que Myrrh bien que lui préférait rouler que sauter. Avec un peu d'entraînement, on aurait pu en faire un duo d'équilibristes. Cependant, c'était sûrement ma dragonne qui avait commencé la première et il n'avait donc aucune raison de s'excuser.

- Ce n'est pas votre faute. C'est vraiment ma Draby qui a quelques soucis en ce moment !

C'est à ce moment-là que je vis le petit groupe de Chetiflor qui sortaient d'un champ. Ils s'approchèrent de nous, curieux tout en nous dévisageant. Ils n'avaient pas spécialement l'air aggressifs et mieux valait les laisser à leurs occupations. Ils finiraient bien par se lasser de nous regarder discuter à un moment non ? C'est ce que j'espérais mais Myrrh était d'un tout autre avis. Elle s'avança du petit groupe et commença à essayer de grimper sur leurs feuilles. Elle était sûrement bien trop lourde pour eux et je la récupérais dans mes bras avant qu'elle ne fasse la bêtise de trop. Elle aurait pu écraser le petit Ceribou qui déambulait lui aussi près de nous.

- Eh bien, on peut dire que cette rencontre attire les foules. Mais dîtes moi, Mademoiselle... Une question me taraude depuis tout à l'heure. Votre voix et votre visage ne me sont pas inconnus. On ne se serait pas déjà croisés ?

Un brin charmeur, ce garçon mais je n'étais pas du genre à hésiter ou réfléchir à un quelconque sous-entendu, je préférais répondre franchement surtout qu'il pouvait s'agir d'une véritable interrogation de sa part. Cependant, je n'avais pas spécialement souvenir de l'avoir déjà croisé. Bon, je n'avais pas plus que ça, la mémoire des visages donc autant dire que cela ne signifiait rien...

- Euh, je n'en ai pas le souvenir. Après, je suis apprentie ranger donc si vous passez souvent à Médéa ou près du centre des rangers, c'est possible. Sinon, je fais aussi partie de l'Emblème enfin pour le moment donc on s'est peut-être croisé à la réunion si tu y étais aussi sinon je vois pas trop. Je me balade pas mal donc ça peut être n'importe où ailleurs...

Bon, si son véritable but était d'en apprendre plus sur moi, je venais de lui filer deux, trois infos. S'il se posait vraiment la question, j'y avais répondu aussi honnêtement que possible et sinon, je n'avais aucune idée de ce qu'il attendait de moi. Pendant ce temps, Myrrh se débattait dans mes bras. Avait-elle senti quelque chose ou voulait-elle simplement retourner jouer ?
La suite au prochain message...


Modération:
 
Défis:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Selena parle en #4AA2C3
Re: La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]
Ven 29 Mar 2019 - 11:54
Région d'origine : -
Messages : 490

Maître du Jeu

Maître du Jeu

Des Pokémon apparaissent

Occupés que vous êtes à faire connaissance et à discuter, vous ne remarquez pas tout de suite que les roulades du Racaillou avait attiré un peu plus de pokémons que vous ne le pensiez. Et oui, des Ecrémeuh approchent curieux. A leur suite, se trouve une Apireine suivie de ses petits, bien décidée à protéger son territoire. C'est finalement un bruit de clochettes qui vous tirent de votre discussion passionnante. Une bande de Korillon sautillent dans votre direction !



Qu'allez vous faire ?

- Apitrini et Korillon pour Benjamin
- Ecrémeuh pour Selena
- Le dominant n'est pas capturable !
- Benjamin, le miel a été retiré de ton sac à dos.

Re: La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]
Jeu 4 Avr 2019 - 16:41
Région d'origine : Hoenn
Messages : 225

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno
La dénommée Selena semblait craindre que son petit pokemon dragon, joueur comme il l'était, ne se mette à faire une bêtise qui pourrait mener à des blessures, que cela soit pour lui ou pour les pokemons qui l'entouraient. Si je me doutais bien que cela ne concernait pas vraiment Racaillou, celui-ci étant fait de roche et visiblement bien content d'avoir trouvé un potentiel partenaire d'entraînement, c'était en effet nettement plus envisageable avec ce pauvre petit Ceribou par exemple. Pas timide pour un sou celui là... Au moins, l'armée de Chétiflor qui étaient apparus dans les champs pour nous épier avaient la présence d'esprit de ce tenir à bonne distance. Je jetais un regard appuyé à Racaillou pendant que Selena me répondait, visant bien à lui faire comprendre de ne pas importuner le petit fruit vivant : Ce n'était en rien un partenaire adapté. Le pokemon électrique ne sembla pas bien content de ma réponse, et il se remit à rouler un peu, sans s'éloigner trop tout de même, l'air bougon. Dans les bras de la jeune femme, son Draby se débattait, probablement pour pouvoir retourner jouer avec mon propre Pokemon... Du moins je le croyais au début.

Je m'apprêtais à répondre à Selena, une jeune Ranger qui appartenait visiblement jadis elle aussi à l'emblème. C'était probablement pour ça, elle devait être présente au moment de la Réunion. Au vu du petit bazar que j'avais pu causer à un moment lors de celle-ci, j'avais néanmoins des doutes : Elle ne me reconnaissait pas ? A vrai dire, c'était une bonne chose pour moi : Je n'avais pas vraiment envie de me prendre de nouveau une pluie de remarques sur l’indélicatesse d'utiliser des attaques sonores pour se faire entendre dans ce genre de situations... Chose probablement vrai, mais à laquelle personne n'avait réussi à me donner d'option alternative pour pouvoir se faire entendre dans ce genre de foutoir, ou pour ramener un semblant d'ordre. Et en parlant d'ordre et de foutoir... Je remarquais soudainement que l'agitation de Draby était bien plus prononcée que je ne l'aurais cru pour un simple jeu, et Racaillou s'était immobilisé, ses poings fermement encrés au sol, le regard fixe sur les champs.

Un vrombissement sonore commença à se faire entendre : Les Chétiflor s'étaient faits remplacés par un Troupeau d'Ecremeuh et une ribambelle de petits Korillons venus observer la situation, eux aussi. Pas un problème en soit, non ? Sauf que le vrombissement n'était pas du à leur présence, et il se fit de plus en plus prononcer... Jusqu'à ce que, sortant des plantations plus loin pour s'avancer rapidement vers nous, la menace ne se révèle clairement : Il s'agissait d'une colonie d'Apitrini, devancée par une Apireine... impressionnante.


- Ah... Elles ont pas l'air amicales elles.


Et pour cause : Si leur visage se faisait menaçant, c'était surtout certains d'entre eux qui semblaient particulièrement agacés, probablement par le bruit que n'arrêtait pas de causer Racaillou. Ses roulades faisaient sans doutes trembler le sol, et par concordance les ruches dans lesquelles ces pokemons pouvaient se reposer. Sauf que si tout aurait pu rentrer dans l'ordre assez facilement, ce ne fut pas aussi simple : Un ou deux Apitrini se mirent à commencer à souffler de petites Tornades sur le terrain. Rien de bien inquiétant, surtout pour mon pokemon... Mais au vu de son caractère de cochon... Visiblement peu ravi de se faire agresser, d'après lui sans motifs valables, le pokemon se mit à incanter une attaque Tonnerre en direction des coupables de cette agression. Le feu au poudre explosa alors rapidement : Apireine, jusqu'ici visiblement plus dans une optique d'impressionner que d'attaquer, sembla perdre son sang froid, et déclencha elle aussi les hostilités.

Faisant instinctivement signe à Selena de se protéger, alors qu'elle était Ranger et donc probablement plus à même de régler ce genre de problèmes, je me mis en position, prêt à me défendre contre les assauts à venir. Les écrémeuh et Korillon, eux, sentant que les choses étaient en train de dégénérer, en avaient profité pour prendre leurs jambes à leur cou... Ouf. Déjà qu'affronter autant de pokemons, surtout dominés par une Apireine visiblement extrêmement puissante, ne serait pas chose aisée... Pas besoin de renforts en plus du côté adverse. D'ailleurs, du côté allié, quelque chose de relativement inattendu se passa : Racaillou, toujours grondant à l'encontre de ses adversaires, les défiant du regard, fermement appuyés sur ses bras tendus contre la terre... Se mit soudainement à briller. Cette fameuse lumière d'un blanc si pur, si aveuglant... Je le reconnaissais aisément, bien que ne m'y attendant pas. La source lumineuse sembla croître un moment, avant de se tarir avec lenteur, révélant celui qui fut Racaillou : Désormais, il avait évolué en Gravalanch d'Alola, possédant une paire de bras supplémentaires. Il semblait chargé à bloc au vu des petits arcs électriques courant le long de ses pierres, et c'était loin d'être un mal.


- Tu plaisantes pas quand tu t'entraînes toi. Allez, dissuade les de t'attaquer en les intimidant avec Chargeur ! Puis focalise toi sur leur chef : Anti-Air, et Lame de Roc !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]
Ven 13 Sep 2019 - 18:55
Région d'origine : Mhyone (Elerya)
Messages : 72

Selena Vigarde

Selena Vigarde
La symphonie du navet

Benjamin Makuno
Champs Sonnettes
Capture & Histoire

Alors que nous étions en pleine conversation, deux groupes de Pokémon décidèrent de venir se mêler à cette petite réunion. D'un côté, il y avait des Ecrémeuhs qui nous regardaient l'air hagard tandis que de l'autre, des Korillons sautaient tout en faisant tinter leurs clochettes comme pour fêter notre présence. C'était plutôt absurde de voir tout cette faune venir nous observer mais quand la Apireine sortit d'un champ, je regrettais bien vite la compagnie des autres Pokémons. C'était sûrement elle que Myrrh avait senti et elle sauta rapidement devant moi pour me défendre. Les petits Apitrini commencèrent à lancer des attaques Tornade mais rien de bien violent. Nous n'avions qu'à nous éloigner et ils nous laisseraient en paix.

Malheureusement, l'idée semblait déplaisante pour le Racaillou qui lança les hostilités, déclanchant la colère du Pokémon Dominant. Je n'étais sûrement pas de taille face à lui, j'avais déjà eu affaire à un Muplodocus du même genre. Sauvée par deux autres dresseurs, j'avais décidé de m'entraîner pour éviter d'être à nouveau dans pareille situation mais j'étais encore trop faible. Une lueur me rappela à la réalité quand je vis le Racaillou évoluer. Son dresseur lui donna ensuite des consignes tandis que je m'apercevais que les autres Pokémons avaient déserté le champ de bataille. Je ne voulais plus perdre personne mais je ne pouvais pas rester à rien faire. Soudain, un des Apitrini se jeta sur moi mais Myrrh le repoussa d'un coup de tête. L'Apireine était aux prises avec le Gravalanch alors toute la bande d'Apitrini s'en prit à Myrrh. Elle lutta avec hargne et après un énième Coup de Boule, une lueur vint elle aussi l'entourer. Une coquille s'était formé et seules ses pattes dépassaient. Elle lança une myriades de Flammèche pour éloigner les insectes. Je devais reprendre mes esprits, je faisais une bien piètre dresseuse.

- Ok Myrrh, on y va alors. Utilise Dracosouffle pour dissiper les Apitrini puis Flammèche sur le Apireine.

Je fis ensuite sortir Yuki de sa ball et la Amagara courut aussitôt se placer derrière moi pour se cacher. Je lui caressais légèrement la tête pour la rassurer. Il fallait qu'elle soit courageuse aujourd'hui. Nous en sortirions tous plus fort et je n'allais pas la laisser tomber.

- Yuki, utilise Jet-Pierres pour finir les Apitrini et Cage-Eclair sur Apireine, nous devons la ralentir.
La suite au prochain message...


Défis:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Selena parle en #4AA2C3
Re: La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]
Ven 13 Sep 2019 - 20:58
Région d'origine : -
Messages : 490

Maître du Jeu

Maître du Jeu

Dominant

Les Apitrini se placent devant leur reine afin de la protéger de vos attaques. Rien ne l’atteint mais elle perd une partie de ses ouvrières qui sont au sol et qui ne bougent plus. Cela ne l'empêche pas de leur demander de vous attaquer. Un essaim d'Aptrini vous fonce donc dessus, dard en avant. Il n'est pas difficile de deviner qu'ils préparent une attaque Piqûre.

Qu'allez vous faire ?

- Apireine utilise Appel Défense et se protège de vos attaques.
- Apireine lance Appel Attak, une nuée d'Apitrini fonce sur vous.
- Apireine : 100%
- Pensez à faire un mini résumé à la fin de votre rp !

Re: La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]
Sam 14 Sep 2019 - 18:46
Région d'origine : Hoenn
Messages : 225

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno

Les autres cohortes de Pokemon avaient désertées le chant, tout comme les éventuels badauds que l'on pouvait autrement parfois croiser. Apireine était décidément plutôt dissuasive : La chef de la bande d'Insecte commandant tout l'essaim d'une main de maître, les Apitrini étant remarquablement bien coordonnés. Spectacle des plus intéressants... Elle se servait de ses nombreux sujets de manières soit défensives, à se regrouper autour d'elle pour créer un bouclier grouillant de vie... Soit offensive, en envoyant une multitude de ses compagnons charger en avant, tout Dard dehors dans le but de nous frapper avec Piqûre, visiblement sans distinguer de différence notable entre nos pokemons et nous même. Certes, ces créatures n'étaient pas extrêmement dangereuses, mais leur nombre les rendait clairement problématique. L'idéal aurait été d'arriver à neutraliser la coordinatrice de ces assauts, mais sa garde rapprochée était pour l'instant bien trop danse, et les attaques roches de mon Gravalanch ne parvinrent à atteindre que de vulgaires ouvrières, les neutralisant sur le coup. La belle affaire : Quand l'une tombait, deux autre semblaient prendre sa place...

Du côté de Selena, une évolution venait aussi d'avoir lieu : Son Draby, partenaire éphémère de jeu pour Racaillou, avait quasiment évolué en même temps que ce dernier. Très étonnant, trop peut-être. Y'aurait-il un lien de corrélation entre le déclenchement des évolutions, et l'énergie qu'elles pouvaient dégager ? Cela pouvait-il impacter d'autre individus ? Dur à savoir, et je n'avais pas vraiment le temps de m'y attarder, de toute manière. Comme Selena, qui avait manqué de peu de se faire frapper par la Piqûre d'un des Apitrini, je devais aussi me méfier : L'un d'eux était passé tout prêt de moi, et c'est Gravalanch qui m'épargna d'une belle blessure, Frappant d'un grand coup de poing rocheux un des assaillants juste avant que son dard ne m'atteigne au dos. Le point le plus problématique était d'ailleurs bien ici : Si ces pokemons n'étaient pas très résistants, leur nombre était un vrai gros soucis, et ils nous entouraient de toute part, rendant les esquives pas toujours aisées. Drakhauss et Gravalanch faisaient de leur mieux, mais j'allais devoir passer à la manière forte sur ce point. Attrapant la pokeball de Léviator, je le fis apparaître au dessus de nous.


- Léviator, fait nous place nette de ces petits gêneurs avec Blizzard, et disperse ceux autours de Apireine avec Vent Violent !


Ma puissante camarade poussa un rugissement de rage, visiblement pas ravie de voir que l'on se faisait attaquer par cette Apireine aux airs grandiloquents. Sa force de frappe pure serait un atout non négligeable dans cette bataille... Selena semblait elle aussi avoir amené la cavalerie, ayant fait appel à un Amagara, pokemon éteint dont le fossile était extrêmement rare. Autant vous dire qu'on avait pas l'occasion d'en voir souvent... Surtout que le sien prenait d'ailleurs un malin plaisir à se cacher. J'espérais qu'il saurait se montrer plus téméraire. Mais j'avais déjà assez à m'occuper, entre mes pokemons et les insectes qui tentaient de me frapper de leurs dards.


- Gravalanch, essaye de profiter d'une ouverture que Léviator pourrait te faire sur Apireine, et lance Cage-Eclair ! T'enchaîneras alors avec un Anti-Air pour la clouer au sol !


Modération:
 
Défi :
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]
Lun 4 Nov 2019 - 12:05
Région d'origine : Mhyone (Elerya)
Messages : 72

Selena Vigarde

Selena Vigarde
La symphonie du navet

Benjamin Makuno
Champs Sonnettes
Capture & Histoire

Cette Apireine était vraiment résistante. Enfin, elle devait principalement sa survie à ses Apitrini qui n'avaient pas hésité une seule seconde à lui servir de barrière. Je n'allais pas les juger car mes Pokémon avaient déjà fait pareil pour moi alors je pouvais comprendre ce qu'ils ressentaient. Mais nous devions tout de même la calmer. Qu'est-ce que je ne donnerais pas pour avoir un Capstick entre les mains à ce moment-là. Voyant qu'il fallait passer en force, Benjamin fit appel à un Léviator aux multiples couleurs. C'était à la fois magnifique et en même temps, le Pokémon Eau semblait moins impressionant qu'au naturel. Néanmoins, il semblait aussi fort que les autres.

- J'adore les couleurs de ton Léviator. Par contre, ce n'est pas super discret !

Mais nous n'avions que faire de la discrétion en ce moment même. Benjamin ordonna à son arc-en-ciel de lever un Blizzard ainsi qu'un Vent Violent et le temps changea alors du tout au tout. On se serait cru à Elerya en pleine tempête. Si Myrrh était gênée par tout ça, Yuki était parfaitement dans son élément.

- On va les soutenir Yuki ! Renforce le Blizzard avant d'utiliser Avalanche.

Le souffle de ma Amagara commença à créer un second Blizzard qui vnt se mêler au premier. Le but était de produire assez de neige pour l'attaque suivante. Grâce à sa capacité Avalanche, elle allait compacter la neige qui volait dans tous les sens avant de la laisser retomber directement au-dessus d'Apireine afin de l'ensevelir. Toute cette glace me rappela soudain que Myrrh venait elle aussi de la montagne et que sa Puissance Cachée en était issue.

- Myrrh, utilise ton attaque Puissance Cachée !

Plantant ses pattes dans le sol, elle se mit à charger son énergie avant de relâcher une onde de choc glacée qui fonça directement sur le Pokémon Dominant. J'avais cependant peur pour les cultures alentours car elles risquaient de ne pas apprécié la soudaine vague de froid que nous venions de créer mais aux grands maux les grands remèdes comme on dit !
La suite au prochain message...


Résumé:
 

Défis:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Selena parle en #4AA2C3
Re: La symphonie du navet [Capture /w Selena Vigarde]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: ILE MIRABECE :: Champs Sonnettes-
Sauter vers: