HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Combats au fil de l'eau
Combats au fil de l'eau
Jeu 14 Mar 2019 - 10:30
Région d'origine : Kanto
Messages : 126

Jeremiah Summers

Jeremiah Summers
Jeremiah est surpris par l'arrivée du printemps.

Il n'est pas encore tout à fait habitué au climat insulaire de la région, où les hivers sont doux et ne tardent pas à faire place à la belle saison. Et tout le monde autour de lui s'accorde à dire que cette année le printemps est particulièrement précoce. Jeremiah n'a pas à s'en plaindre. Cela lui permet de repartir plus tôt sur les routes.

Dans la campagne, la nature qui ne s'était jamais vraiment endormie n'a pas tardé à s'éveiller. Jonquilles, crocus, jacinthes et pulmonaires fleurissent au milieu de l'herbe tendre. Ses pokémons sont surexcités et courent partout le long du chemin. Difficile de suivre à pied le mouvement imposé par leur énergie débordante. C'est donc le moment idéal pour étrenner le vélo qu'il a reçu à noël.

La piste arc-en-ciel porte bien son nom. Les ruisseaux gonflés par la fonte des neiges scintillent de mille éclats. Herbizarre court après son vélo ce qui a l'air de beaucoup l'amuser. Granivol surfe sur le vent montant de la mer. Mélofée et Tournegrin restent sagement assis dans le panier à bagage et échangent de grands éclats de rire avec Herbizarre. Tournegrin, surtout, est extatique. Durant l'hiver elle ne pouvait guère rester plus d'une heure en dehors de sa pokéball sans s'épuiser. Mais maintenant les rayons du soleil brillent sur ses feuilles et la gorgent d'énergie.

Ils croisent de nombreux ruisseaux descendant de la montagne. Puis la piste rejoint la plus large Rivière Sérénité. L'eau cristalline attire de nombreux pokémons sauvages, autant là pour s'abreuver que pour jouer avec l'eau. Les pokémons de Jeremiah lui font bruyamment savoir qu'eux aussi aimeraient bien descendre au bord de l'eau. Pour profiter de sa fraicheur, ou pour se frotter à quelques pokémons sauvages ? En tout cas, Jeremiah doit reconnaitre que l'eau transparente donne envie d'y tremper les pieds. Le ciel est d'un bleu sans tache. Même si l'eau est froide, il n'aura sans doute pas de mal à se sécher...

Sa décision prise, il laisse sa bicyclette appuyée contre un arbre non loin de la piste et descend précautionneusement un petit sentier menant à la rive.

Ses quatre pokémons se précipitent directement à l'eau. Même Mélofée quitte sa prudence habituelle, enhardit par la présence de ses compagnons et par la chaleur du soleil.

Herbizarre s'élance dans un grand éclat d'eau qui fait s'éparpiller les pokémons sauvages les plus proches. Elle ne nage pas très bien, gênée par le poids de sa fleur au-dessus de la surface de l'eau, alors elle reste là où elle peut ramper sur le sol boueux. Granivol, Mélofée et Tournegrin n'ont pas de problème et nagent avec plaisir. Granivol éclabousse tout le monde en faisant tourner ses feuilles dans l'eau. Mélofée nage d'un bout à l'autre de la largeur de la rivière, explorant les rochers et les roseaux. Tournegrin sautille pour rester à la surface de l'eau et Jeremiah s'inquiète qu'elle se noie. Il la surveille donc de près. Quant à Jeremiah lui-même, il lui suffit de tremper sa main dans l'eau pour constater qu'elle est encore beaucoup trop froide pour un humain. Il se contente donc de retirer ses sandales et d'y tremper les pieds.

Quel temps magnifique, songe-t-il en surveillant les jeux de ses pokémons. Il ne faut pas très longtemps pour que les pokémons sauvages s'habituent à leur présence et reviennent profiter des lieux. Si tous les pokémons cohabitent pendant un temps, il ne faut pas longtemps pour qu'une troupe de Yanmas ne vienne leur chercher des noises. Après tout, ils sont chez eux. Jeremiah a plutôt dans l'idée de repartir et de laisser les pokémons sauvages tranquilles. Mais les Yanmas n'attendent pas pour se mettre à attaquer les intrus et Jeremiah n'a d'autre choix que de réagir.

Insecte / Vol. Ils ont une résistance à la plante, mais sont sensibles aux poudres. La première chose à faire c'est de sortir de cette rivière pour que ses pokémons puissent se déplacer correctement et pour éviter de répandre des poudres dans l'eau. Jeremiah saute sur ses jambes, sort son sifflet du col de sa robe, et siffle à ses pokémons de revenir vers lui. Dans le même mouvement il rappelle son Tournegrin dans sa pokéball : le pauvre petit n'a encore quasiment pas eu l'occasion de livrer un combat. Avec toute une troupe en face, Jeremiah a peur de ne pas réussir à garder un œil sur lui et à le rappeler en cas de besoin.

Herbizarre utilise ses lianes pour aider ses camarades à sortir plus rapidement de l'eau. Dès qu'ils sont sur la terre ferme Jeremiah siffle à Mélofée t'entamer avec rune protect, boul'armure et par ici. C'est la commande qu'il connait le mieux et il l'exécute promptement. La troupe de Yanmas se concentre alors sur lui, laissant à ses compagnons toute la place d'agir.

Jeremiah a pu constater à force de l'essayer que poudre dodo fonctionne rarement correctement en situation réelle. Le fort bourdonnement produit par les insectes ne manquera pas de réveiller les premiers qui s'endormiront. Et il rechigne à utiliser poudre toxik sur des pokémons qui ne pourront pas se soigner à la fin du combat. C'est donc à Granivol qu'il demande de lancer para-spore. Par chance celle-ci s'exécute et la poudre paralysante se répand dans l'air. Les yanmas ont tôt fait d'en être couverts. Mélofée aussi puisqu'il est au centre de leurs assauts, mais cela ne devrait pas le gêner outre-mesure dans ce combat, et Jeremiah a de quoi le soigner après coup dans son sac. Les yanmas par contre ont des difficultés à voler. Leurs ailes fragiles se figent par bref à-coups. Ils sont déstabilisés mais n'en stoppent pas pour autant leurs attaques sur Mélofée.

Bon, et bien il ne reste plus qu'à les attaquer directement pour leur faire comprendre qu'ils feraient mieux d'abandonner. Étant donné leur type la puissance cachée roche d'Herbizarre devrait faire le ménage facilement. Mais il a un peu peur d'en faire trop. Ce ne sont que des pokémons sauvages qui défendent leur territoire après tout. Du coup il choisit de siffler la commande pour tranch'herbe. L'attaque plante ne devrait pas trop les blesser. Et s'ils s'entêtent il pourra lancer l'attaque roche sans remords.

Par chance les Yanmas savent reconnaitre qu'ils sont en mauvaise posture. Paralysés, leurs ailes entaillées par la tranch'herbe, avec Mélofée à peine importuné par leurs attaques, il y a peu de chances qu'il parviennent à retourner la situation. Alors ils lancent des cris probablement remplis d'imprécations à l'encontre de ces rudes envahisseurs. Puis ils prennent la fuite et vont se cacher sous le couvert d'un saule enraciné un peu plus loin sur la rive.

Jeremiah pousse un soupir de satisfaction. Voilà un combat rondement mené ! Il applaudit ses compagnons et commence à fouiller dans son sac à la recherche d'un anti-para pour Mélofée, sa victoire lui faisant un peu oublier de surveiller les alentours...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Re: Combats au fil de l'eau
Sam 16 Mar 2019 - 21:29
Région d'origine : Alola
Messages : 73

Joshua Javier

Joshua Javier
Combats au fil de l'eau

Jeremiah Summers
Rivière Sérénité, route 6
Histoire

Drôle de fille que cette Nina que j'avais rencontré. Mais maintenant je reprenais tranquillement ma route le long de la route 6 en direction de Minami. Danceflor se baladait à côté de moi, en dansant bien entendu et cela me faisait bizarre de voir une Ortide danser. Je me demandais ce qu'elle était capable de faire et j'aurais sûrement le loisir de répondre à cette question plus tard. Le temps était toujours superbe et il commençait à faire un peu chaud. Mara semblait se liquéfier dans mes bras et Leaf s'abritait comme elle pouvait sous sa feuille pour ne pas brûler. Avisant la rivière un peu plus loin, il ne me fallu que quelques secondes pour me décider à aller piquer une tête.

Je laissais mon sac sur la rive, Chicorée et Danceflor préférant rester à côté que se baigner. Mara plongea rapidement et il semblait heureux de pouvoir nager, activité qu'il n'avait pas forcément eu l'occasion de souvent pratiquer. Je nageais un peu avant de rester à un endroit où j'avais pied tandis que je tenais Leaf pour éviter qu'elle ne coule. Elle était encore très petite alors je la surveillais avec attention. La surveillance c'est d'ailleurs ce que j'aurais du faire avec Mara qui avait décidé de descendre la rivière à la nage. Ni une ni deux, je sautais sur la terre ferme et je me lançais à sa poursuite tandis que Macronium récupérait mon sac et que Ortide se demandait ce qu'il se passait. Finalement, déposais Leaf au sol et je sautais dans l'eau pour attraper le fugitif. C'est à ce moment-là que je vis le combat qui se déroulait à quelques mètres de notre position. Une jeune femme, plutôt mignonne, semblait mettre en déroute tout un groupe de Yanma. Je sortais finalement de l'eau, récupérant Larveyette sous un bras tandis que je tenais Nenupiot dans l'autre.

- Bonjour, veuillez m’excuser mais j'ai assisté au combat et je dois vous avouer que je suis impressionné. Je m'appelle Joshua, puis-je connaître le nom de la charmante demoiselle à qui je parle ?

Lorsque la jeune femme se retourna, je me sentis devenir rouge. Oui, en faisant un peu plus attention, il s'agissait d'un homme. Je ne savais plus quoi dire après ma gaffe monumentale et finalement en voyant Chicorée s'approcher du Herbizarre, j'optais pour un moyen de détourner le sujet très rapidement.

- Oh, désolé, je vous ai pris pour quelqu'un d'autre... Il est impressionant votre Herbizarre. J'aime beaucoup les Pokémon Plante vous savez...

To be continued…


Défis:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Combats au fil de l'eau 9m35
Re: Combats au fil de l'eau
Mar 26 Mar 2019 - 21:21
Région d'origine : Kanto
Messages : 126

Jeremiah Summers

Jeremiah Summers
Jeremiah sursaute si fort qu'il en laisse tomber le para-spore dans l'herbe ! Il se retourne pour tomber sur un garçon trempé sortant de la rivière qui lui fait des compliments. Ce n'est pas tout à fait la première fois qu'on l'appelle une charmante demoiselle de dos, mais c'est la première fois que quelqu'un se dit impressionné par un de ses combats. C'est plutôt bon signe. Jeremiah apprécie le compliment, même s'il est un peu décontenancé par l'apparition soudaine du jeune homme littéralement sorti des eaux.

Mais avant qu'il ait eu le temps d'avoir une réaction l'inconnu reprend la parole. Pris pour quelqu'un d'autre ? Oui, c'est difficile de reconnaitre quelqu'un par derrière, il n'est pas très étonné. Et il aime les pokémons plantes... Le regard de Jeremiah s'attarde sur le Larveyette et le Nénupiot dans les bras de l'inconnu, puis sur le Macronium qui s'approche. Oh, un autre spécialiste plante ? Le visage de Jeremiah se fend d'un sourire et il secoue les mains joyeusement pendant une seconde.

Oh, il faut qu'il lui dise bonjour ! Mais Mélofée est toujours en attente de son anti-para. Jeremiah agite la main pour le saluer et se penche pour ramasser l'anti-para tombé au sol. Il vaporise le produit rapidement et Mélofée se masse vigoureusement les membres pour faire partir les derniers spasmes. Jeremiah prend le temps de l'applaudir rapidement pour avoir parfaitement exécuté ses ordres. Enfin, il prend son téléphone en main et s'approche de l'autre dresseur. Il sait qu'il l'a déjà fait attendre le temps de soigner Mélofée et que puisqu'il ne parle pas, l'autre va commencer à s'impatienter. Alors il s'efforce de faire vite.

Lorsqu'il arrive au niveau de l'autre son message est prêt et il retourne son écran vers lui pour le lui montrer.

'Je m'appelle Jeremiah. Merci pour le compliment. C'est la première fois que je croise un autre spécialiste plante. Ton Macronium est très beau. Il a évolué il n'y pas très longtemps n'est-ce pas ? C'est la bonne saison pour.'

Pendant ce temps Herbizarre observe avec curiosité le pokémon qui l'approche. Elle n'en a jamais vu de tel, mais elle sait instinctivement qu'ils ne sont pas très différents l'un de l'autre. Ravie de pouvoir faire connaissance elle dégage un léger parfum amical. Elle sort ses lianes et effleure la feuille du Macronium, les bourgeons autour de son cou. Puis elle désigne de la liane sa propre fleur en bouton avec un "Zar zar zar", apparemment très fière d'elle-même.

Mélofée, comme à son habitude, est nettement moins enthousiaste à l'idée de rencontrer des inconnus. D'autant plus qu'il est tout de même un peu blessé par le combat. Alors plutôt que d'aller saluer les inconnus il trottine pour se cacher derrière les jupes de Jeremiah, d'où il observe la situation d'un air circonspect.

Granivol, enfin, s'intéresse soudain à ce qui se passe et s'approche elle aussi du Macronium avec curiosité. Elle se contente de sautiller tout autour du pokémon pour l'examiner, puis s'approche des deux dresseurs pour en faire de même. Pour l'instant elle ne fait rien de bizarre et Jeremiah espère que ça va durer. Il ne voudrait pas donner une première impression trop bizarre...




[HRP Excuse-moi du délai l'irl est un peu compliqué pour moi en ce moment, je risque de te répondre avec la même lenteur pour les quelques prochains messages. J'espère que ça ne te dérangera pas !]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Re: Combats au fil de l'eau

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: MHYONE :: Réseau routier :: Route 6 :: Rivière Sérénité-
Sauter vers: