HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Histoire de fantômes ▬ Takeshi et Lazuli
Histoire de fantômes ▬ Takeshi et Lazuli
Lun 11 Juil 2016 - 22:38

Anonymous

Invité
Mhyone regorgeait de festivals. Même au sein de Kalos, Rachel ne se souvenait pas en avoir vu autant. Les habitants de l'archipel semblaient vouloir fêter le moindre événement – ce qui devait expliquer le nombre de touristes malgré les récentes déconvenues concernant les navires faisant le relais avec les autres îles de l'archipel. Ce qui ne gênait nullement Rachel. Au contraire, curieuse d'en apprendre plus sur la culture de Mhyone, elle tentait de fréquenter la moindre fête.

Lorsque une festivité fut annoncé au sein même de la capitale, Rachel sauta sur l'occasion, et y mena Takeshi presque de force. « Tu seras mon guide ! » qu'elle déclara tout de go tandis qu'elle fouillait dans son armoire, cherchant la tenue adéquate. Un yukata d'été – parfait.

Vêtue de pied en cap d'un yukata léger violet, sa chevelure tirée en un chignon, Rachel emprunta les ruelles de la capitale aux côtés de son ami. L'air frais lui chatouilla la nuque, mais elle n'y prêta cure, émerveillée qu'elle était par les lampions qui décoraient les rues. Malgré l'obscurité, on pouvait avancer dans une lueur tamisée.

« Une ambiance parfaite pour se raconter des histoires de fantômes. Tu en dis quoi, Takeshi ? » Laissant à peine le temps à son ami de répondre, Rachel précisa. « Mais à deux ça risque d'être court. Il nous faudrait une troisième personne. Il doit bien y avoir quelqu'un ici qui serait d'accord... »

Ils venaient d'entrer dans une ruelle animée où s'alignaient de multiples stands de nourriture – comme des beignets d'Octillery – ou d'autres vendant des masques représentant des Pokémons. Les ignorant, Rachel chercha un énième participant à son jeu. Un enfant ? Trop jeune et trop impressionnable. Il lui fallait quelqu'un qui ne fuirait pas à la première histoire racontée. Elle crut trouver son bonheur à la vue d'un jeune homme qui observait un stand de pêche de Lovdisc.

Rachel tira la manche de Takeshi pour l'interpeller avant de se porter vers le jeune homme. Elle se posta à ses côtés, souriante.

« Bonjour. Pardonne-moi si je suis indiscrète mais... Avec mon ami, on cherche quelqu'un pour jouer avec nous aux histoires de fantôme. Est-ce que ça t'intéresserait ? »

Rachel n'aimait pas tourner autour du plat.
Re: Histoire de fantômes ▬ Takeshi et Lazuli
Mar 12 Juil 2016 - 21:10
Région d'origine : Mhyone
Messages : 21

Lazuli Newgate

Lazuli Newgate




Habitant de Nox Illum depuis toujours, ou depuis ma naissance, je connaissais la capitale de Mhyone presque comme ma poche, mais pas seulement les rues et les bâtiments, mais aussi la date des nombreux festivals. Or, qui dit festival, dit aussi nourriture. Vous voyez où je veux en venir, pas vrai ? C'est lors de ce genre d'événements que non seulement je peux nous rassasier moi et mon pokémon (pourtant insattiable), mais aussi connaître de nouveaux goûts et apprendre de nouvelles recettes. Recettes qui n'auront jamais été plus honnorées qu'avec les deux gloutons que nous étions.

Dans les habits traditionnels, je m'étais rendu à l'une de ces fêtes. Comme d'habitude, j'avais scotchée ma pokeball pour éviter que le monstre ne s'en échappe sans que je ne m'en aperçoive. Si ça avait été le cas, j'aurais eu beaucoup trop de problèmes. Et puis, il était hors de question de le laisser chez moi ! J'étais donc maintenant prêt à me balader. Dans cette tenue, j'étais incapable de courir efficacement, alors je dûs marcher jusqu'au lieu de la fête. Mais pire que cela, c'est que je m'ennuyais terriblement ! Il fallut me rappeler l'objectif de cette marche (indice : estomac), pour me motiver et ne pas m'endormir sur place !

Une fois arrivé, je ne fus pas déçu. Tout dans l'athmosphère était propice à une bonne chasse à de nouvelles saveurs ! En plus des autres nombreux stands, qui assuraient une animation plus que parfaite, avec des masques, des peluches et des jeux ! J'étais comme un enfant, tout excité ! Si je pouvais rester indéfiniment dans ce genre d'endroit, je ne m'en serais pas privé ! Heureusement que je ne m'étais pas endormi en route...!

Je fis ainsi le tour de tous les stands que je pouvais apercevoir, jusqu'à trouver sur l'un d'entre eux une peluche Goinfrex. La pancarte à côté affichait dix points. Hum... C'était un stand de pêche de Lovdisc ! Apparemment, il fallait en capturer un certain nombre avant d'obtenir un prix !

Bonjour monsieur ! Je voudrais faire une partie !

Euh... Bonjour... Vous savez que c'est généralement des jeux réservés aux enfants, au moins...?


Bah, si ce n'était que ça... Je me mis sur les genoux, comme si j'allais avoir davantage l'air d'un petit garçon, avant de regarder l'homme avec un mélange d'insistance et d'envie. Au bout de quelques instants, il finit par craquer, me disant que je pouvais jouer, mais qu'il fallait que je fasse le double du score que je voulais obtenir ! Alors, je pris une canne à pêche et je me concentrai sur le bassin : la langue sortie en l'air sur le côté droit, les yeux rivés sur les mouvements des poissons roses et les genoux bien ancrés, j'étais fin prêt.

Avec détermination, je réussis à obtenir le score exact qu'il me fallait. Ouf ! La poupée Goinfrex fera sans doute plaisir à mon Pokémon, ou au moins à moi, si ce n'est pas à lui ! Je saluai le tenancier après l'avoir payé, puis j'attrapai la peluche et la mis contre mon ventre (ce qui étoufferait peut-être un peu ses bruits), plaçant également ses bras au dessus des miens, croisés sur la petite boule de poil.

C'est à ce moment qu'une femme, d'une dizaine d'années de plus que moi, vint me voir pour me proposer de jouer à se raconter des histoires de fantômes avec son ami, qui semblait traîné de force. La moindre des choses que je pouvais faire par solidarité masculine, c'était de ne pas le laisser seul avec cette inconsciente qui parlait à des inconnus ! C'était dangereux, avaient dit mes parents, et il ne fallait le faire qu'en dernier recours. Évidemment qu'obtenir une peluche Goinfrex était nécessaire et en faisait donc parti ! Par contre, je ne savais pas s'il y avait prescription... Mes parents m'avaient dit ça il y a plus d'une dizaine d'année... Bah, en tout cas, ils n'avaient pas l'air méchants. Et puis, l'activité qu'ils proposaient était intéressante, je me demandais si j'étais capable de faire peur à qui que ce soit, ceci dit...

Bonjour. Oui, pourquoi pas, ça peut être amusant.


Avais-je finis par dire, au bout de quelques secondes gênantes et d'un air totalement détaché de la réalité. Ça n'allait pas être amusant, mais terrifiant. En fait, je commençais même à avoir déjà quelques idées...

Je vous suis ! Je m'appelle Lazuli, au fait.
Re: Histoire de fantômes ▬ Takeshi et Lazuli
Mer 13 Juil 2016 - 15:41

Anonymous

Invité

Takeshi s’était retrouvé à sortir de force pour une raison qui avait l'air de rendre Rachel aussi excitée qu'une gamine au matin de Noël pour aller au pied du sapin. Ce festival avait lieu tous les ans et Takeshi n'avait, du coup, pas le même entrain que son amie, à qui il devrait servir de guide. Cela le fit soupirer mais Rachel, le tirant par le bras, l'amena dehors.

— Il te va bien ton yukata. C'est rare de te voir habillée de la sorte. Je ne savais même pas que tu en avais un.

Takeshi avait dit ce petit compliment en le pensant. Mais les couleurs trahissaient sa passion pour les Pokémons spectres, ce qui ferait peut être peur à d'autre que lui. Quand Rachel déclara vouloir faire une soirée spécial fantôme le jeune homme se frotta la nuque pour lui dire ce qu'il pensait.

— Avec toi tout est un bon prétexte pour faire quelque chose qui se rapproche aux Pokémon spectres. Mais pourquoi pas si tu y tiens. Mais ne viens pas pleurer parce que tu as peur.

Quelques minutes plus tard le duo était arrivé dans le festival. Et à peine arrivé que Takeshi acheta de quoi se remplir l'estomac : une barquette de ventouses d'Octillery, des beignets de Krabboss ainsi qu'une salade de racines de Mystherbe et de feuilles de Bulbizarre pour Rachel.

Puis celle-ci, avant même qu'il puisse commencer à manger, tira sur sa manche lui montrant un garçon plutôt petit et chétif, qui avait un peu l'air… à l'ouest. Takeshi soupira un grand coup, sa main sur son visage à cause de la façon dont Rachel avait abordé un parfait inconnu.

Et à la grande surprise de Takeshi celui qui se présenta comme Lazuli accepta l'invitation sans même connaître leur nom.

— Vous alors j'vous jure, pas un pour rattraper l'autre. Je te présente Rachel et je suis Takeshi. Tu devrais faire gaffe. On ne suit pas forcement les gens qu'on connaît pas, surtout avec cette…

Takeshi se retint de dire « Sevipére» en parlant de Rachel sinon elle allait encore une fois lui mettre un coup dans les genoux.

— Bref je connais un coin pas loin d'ici : un terrain de basket pas trop fréquenté avec peu de lumière. Ça peut être sympa comme lieu pour se faire peur, non ? J'ai de quoi nous remplir le ventre sur place aussi.
Re: Histoire de fantômes ▬ Takeshi et Lazuli
Mer 13 Juil 2016 - 19:11

Anonymous

Invité
Pendant quelques instants Rachel crut que l'inconnu allait la planter là, sans aucune cérémonie. Ce qui aurait pu être compréhensible – ah les différences culturelles, propres à des situations gênantes. Mais le jeune homme répondit favorablement, même si ses paroles ne suintaient pas la joie. Il avait même une expression si neutre que Rachel se demandait presque s'il était humain. On aurait dit un Ronflex, un Ronflex qui aurait pris forme humaine. Rachel se retint de le dire ne voulant pas vexer le jeune homme. Néanmoins elle ne put se retenir de lever les yeux au ciel lorsque Takeshi y ajouta son grain de sel.

« Ce n'est pas comme si j'avais l'air louche. » se récria-t-elle. « Ne l'écoute pas. » précisa-t-elle à Lazuli. « Il est parfois aussi mal léché qu'un Ursaring. »

Néanmoins la jeune femme approuva le choix de Takeshi concernant le lieu des prochaines festivités. Même si Rachel aurait préféré un endroit plus typique de ce genre de soirées comme un vieux temple abandonné, mais elle n'allait pas faire la fine bouche. Elle emboîta le pas à Takeshi qui les guidait, marchant aux côtés de leur invité de la soirée.

« Tu es d'ici Lazuli ? Je viens de Kalos pour ma part. Ne t'inquiète pas si je suis très... expressive. Dans ma région on est tous comme ça. Ça nous a donné la réputation d'être particulièrement tactiles. Il ne faudra pas hésiter à me le dire si ça te gêne. »

Peu à peu ils s'éloignaient de la foule et leurs pas résonnaient au sein du silence des ruelles. Le terrain de basket se montra à eux avec ses paniers et un ballon abandonné là. Rachel l'évita, s'asseyant sur un des bancs qui flanquaient le terrain. Se saisissant de sa Pokéball, la dresseuse l'ouvrit pour en faire sortir son Pokémon. Auréolé d'une lueur violette, le Funécire se posa sur les genoux de Rachel, lorgnant les deux autres dresseurs sans mot dire.

« Bien. Qui veut commencer du coup ? » lança Rachel comme s'ils se trouvaient autour d'une tasse de thé.
Re: Histoire de fantômes ▬ Takeshi et Lazuli
Jeu 14 Juil 2016 - 13:37
Région d'origine : Mhyone
Messages : 21

Lazuli Newgate

Lazuli Newgate




Immédiatement après avoir annoncé que je les suivais, l'homme qui accompagnait celle qui m'avait accosté les présenta : Takeshi et Rachel. Oh. C'est vrai que c'est mieux de connaître les noms des autres personnes. Au moins, son attitude montrait que j'avais rien à craindre d'eux. En tout cas, même s'il semblait réticent à jouer à ce jeu, il proposa un terrain de basket, pas loin d'ici. Ça voulait dire quitter toute cette nourriture... Ça me rendait triste... Heureusement, il enchaîna en disant qu'il aurait de quoi manger sur place, ce qui me rassura ! Quant à l'endroit, je me doutais duquel il parlait. Après tout, je connaissais tous les lieux où l'on pouvait faire du sport à Nox Illum.

Rachel prit ensuite la parole pour réprimander Takeshi sur sa façon de parler. Ils avaient l'air... *Ils seraient ensembles ?* Avais-je finis par penser totalement innocemment et ne me doutant absolument pas des conséquences que pourrait avoir cette question sur leur relation. J'étais juste curieux et je me contentais d'observer les apparences... Je la leur poserais peut-être plus tard. Rachel me demandait d'où je venais car elle était de Kalos et c'était pour cette raison qu'elle était un peu surexcitée.

J'habite à deux rues d'ici, j'ai toujours habité sur l'archipel.


On s'éloigna de la fête pour retrouver le lieu de nos prochaines frayeurs. Le terrain était complètement abandonné, au point même qu'une balle y était encore. Qui aurait oublié sa balle ? Rachel ne se posa pas de question, elle, et s'installa sur le banc d'où elle invoqua un Funécire. Un pokémon de type spectre, une dresseuse en violet, qui aime les histoires d'horreur ? Oh non, j'allais pas dormir cette nuit, moi, avec ce genre de personnes, si elle savait vraiment plein d'histoires de spectres et de fantômes... Enfin, quitte à ne pas dormir, moi, je savais déjà quelle histoire j'allais raconter en premier ! Alors, quand la fan de spectres demanda qui voulait commencer, je souris en levant la main, avant de m'asseoir à même le sol. Je toussais un coup pour m'éclaircir la voix, tout en voulant la faire plus sombre. Je parlais lentement, afin de laisser le temps à l'ambiance de s'alourdir...

Musique à venir (j'abandonne de faire la balise iframe manuellement et je peux pas l'obtenir sur la version portable de youtube...)




Il était une fois, un jeune homme, un peu ivre, qui rentrait d'une soirée bien arrosée. La nuit était sombre et les quelques lampadaires éclairant son chemin n'étaient pas des plus fonctionnels, mais ne révélaient aucune présence dans la rue. Alors qu'il marchait pour retrouver son domicile, il croisa un vieil homme à la silhouette squelettique, assis au bord de son chemin. Le liquide nocif dans les veines, notre homme ne s'était pas rendu compte de la présence de l'autre individu et trébucha sur celui-ci. Alors qu'il se relevait pour regarder ce qui avait provoqué sa chute, il remarqua enfin le vieil homme dont le regard était noir. Il ne semblait pas posséder d'yeux, remplacés par des fosses obscures, sans fond, deux abysses qui aspiraient la conscience du jeune jomme. Soudain, il s'écroula sous son propre poids, ne pouvant soutenir davantage le regard horrifiant du vieillard. Il s'évanouit.

Quelques instants plus tard, il se releva. L'autre présence avait disparu. Peut-être n'avait-ce qu'un rêve, après la chute ? Alors, il remarcha en direction de son chez lui, dans une ambiance tendue. Il avait sans doute halluciné à cause de l'alcool. Alors, il se plongea au fond de son lit pour ne plus y penser... Enfin, jusqu'à ce qu'il l'aperçoive. Le vieil homme. Un frisson parcouru son échine. Le vieil homme était apparu à sa fenêtre ! Il n'avait pas rêvé. Les yeux obscurs, inexistants, il les aurait reconnus entre mille. Ses rideaux avaient bougé à l'instant même où il avait vu l'être, qui avait instantanément disparu. Qui pouvait-il être...? Sa tête le faisait souffrir, mais il s'efforça de tenter de trouver le sommeil, bien que son regard semblait comme aimanté aux rideaux.

Le lendemain, en se réveillant, il vit son lit en désordre. Il n'avait pas bien dormi... Mais au moins, son cauchemar était passé. Si c'en avait été un. La journée passa normalement, bien que l'homme était fatigué par sa dernière nuit. À l'approche du soir, l'anxiété refit surface. Le doute, ce sombre mal qui planait au dessus de lui, le suivait encore. Tant bien que mal, il essaya de dormir. Mais une fois encore, il vit la silhouette particulière du vieillard. Ses creux, encore une fois, le transperçèrent jusqu'au fond de son âme. Le rideau était agité, bien qu'aucun courant d'air ne passait. C'était son ombre. Elle était là. Il le regardait. Il était là, lui aussi.

Il ne parvint pas à dormir, cette fois-ci. La nuit avait été longue et terrifiante. Mais il n'allait pas se laisser faire. Lorsque les ténèbres revinrent le soir suivant, il était prêt. Armé d'un couteau, il voulait en découdre avec sa peur. Personne n'avait voulu le croire, mais lui, il l'avait vu, cet homme qui sondait l'âme d'un regard vide, qui ne pouvait qu'être rempli avec ce qu'il absorbait... Et encore une fois, l'ombre vint sur les plis du rideau. Alors, le couteau fendit le tissu. Mais il n'y avait rien derrière. L'homme partit se coucher, pensant être enfin débarassé de ce qui le suivait comme... Une ombre... Enfin, alors que Morphée lui tendait les bras, une voiture illumina sa chambre par le biais de sa fenêtre, de laquelle il put voir le vieillard, dont le sourire édenté s'étendait largement et dont les yeux étaient toujours plus obscurs, toujours plus noirs, toujours plus terrifiants. Il disparut en même temps que la lumière.

Encore une fois, l'homme ne put dormir. Son esprit était trop agité. Quand le Soleil se leva enfin, il dut se lever pour aller travailler, avec des poches sous les yeux. Il était tellement fatigué, il avait tellement peur... Qu'il décida de dormir dans un hôtel, cette fois. Mais, le regard sombre le suivait. La nuit tombée, les rideaux de sa chambre d'hôtel furent encore une fois agités, encore plus intensément. Il lui semblait même y voir des yeux. On l'observait. Le vieillard l'observait. Ne pourrait-il plus dormir ?

Il eut beau changer de logement, rien n'y faisait. Alors, il partit. L'homme s'en alla aux confins du monde et s'installa dans une mansarde. Ici, il pensait être à l'abri. Il avait fuit le regard. Il avait fuit son cauchemar...

Quelques jours plus tard, on découvrit un cadavre dans la mansarde. C'était cet homme qui s'y était installé. Il avait les yeux fatigués, de larges poches sous ceux-ci et un regard étrangement sombre. Il s'était apparemment pendu avec des rideaux ; un suicide ? En tout cas, chose étonnante, il n'y avait pas une seule fenêtre dans cette chambre.


Mon histoire était terminée. J'espérais que ça avait marché... En tout cas, la fin n'était pas claire, c'était à eux de faire leur propre opinion de l'histoire et c'est ce que j'appréciais vraiment dans celle-ci. Le vieil homme était-il réel ? Ou n'était-ce qu'une hallucination ? Personellement, j'aimais penser qu'il s'agissait de la personnification de ses propres peurs, de sa propre ombre, qui l'avait mené à sa perte...

C'était pas trop ennuyant, j'espère ? À votre tour.


Inspiration:
 
Re: Histoire de fantômes ▬ Takeshi et Lazuli
Jeu 14 Juil 2016 - 18:27

Anonymous

Invité

Quand Lazuli avait dit vivre dans la ville et en plus près d'ici, Takeshi ne put se retenir d'exprimer son étonnement. Il n'avait encore jamais vu cette tête bleue avant aujourd'hui. Il précisa qu'il était lui aussi de cette île et vivait aussi dans cette ville, mais de l'autre coté.

Takeshi prit le ballon de basket et le fit rouler jusqu'au poteau du panier le plus proche pour que ce dernier ne les gêne pas. Rachel et Lazuli étaient déjà installés. Takeshi précisa qu'il préférait rester debout, alors que Rachel sortait son Pokémon.

— Tu veut nous mettre dans l'ambiance ? Ça nous fera un peu plus de lumière remarque.

Puis Lazuli désira commencer à raconter son histoire. Takeshi n'y voyait aucun inconvénient et le laissa commencer.

Le jeune homme écouta attentivement et se concentra bien sur chaque parole. L'histoire était intéressante et bien racontée, bien qu'il n'eut aucun sursaut ou qu'il n'avait pas transpiré une goutte de sueur du au stress. La fin de l'histoire laissait chacun se faire son propre avis. Elle était vraiment sympathique, mais ne lui avait pas fait peur.

— Elle est sympa ton histoire. Personnellement je n'ai pas eu peur. Je ne sais pas ce que notre experte en la matière en pense, mais je peux t’assurer que, bien que je n'ai pas eu peur, j'ai trouvé ton histoire vraiment intéressante avec une fin qui peut laisser à chacun le soin d'imaginer la chose. Moi je pense juste que l'homme s'est toujours vu lui même dans un reflet aussi bien en ville, que dans les fenêtres de sa maison. Et quand il a compris ça, il ne se supportait plus ce qu'il était devenu, mettant fin à ses jours.

Takeshi applaudit un peu des deux mains.

— Non franchement j'ai vraiment aimé ton histoire. Et toi Rachel tu en as pensé quoi ? Tu penses faire mieux que Lazuli ?

Takeshi savait bien que Rachel ne supportait pas de perdre dans deux domaines : la mode et les choses liées aux Pokémons spectre comme les histoires d'horreur. Cela allait devenir intéressent. Du coup Takeshi déballa les deux sachets de nourriture qu'il avait acheté au festival, proposant à qui veut de se servir sans se soucier de qui avait payer, qu'il ne fallait pas sans formaliser et qu'il espérait juste que ça n'avait pas trop refroidi.
Re: Histoire de fantômes ▬ Takeshi et Lazuli
Jeu 14 Juil 2016 - 23:30

Anonymous

Invité
Rachel avait écouté le récit sans mot dire, emportée par l'histoire. La jeune femme avait posé son menton entre ses mains en coupe se laissant bercer par la voix de Lazuli. La lenteur qu'il mettait dans ses paroles rendait le suspense encore plus insoutenable. Un sourire flotta sur les lèvres de la jeune femme. Elle évita d'applaudir comme Takeshi ne voulant pas briser l'ambiance posée par Lazuli. Mais elle hocha la tête, avec un sourire ravi.

« N'avait-il pas été victime d'un Zorua ? Ce Pokémon peut changer d'apparence. Non en fait mieux vaut ne pas connaître la clé de l'énigme. Ça ruinerait toute l'histoire. »

Rachel remercia Takeshi lorsqu'il délivra la nourriture, se saisissant des barquettes de légumes qu'elle croqua avec avidité. Après quelques bouchées, la jeune femme se remit droite sur son banc. Elle souleva son Pokemon, Chandelle, entre ses mains le positionnant devant son visage. La flamme répandait une lueur violacée qui déformait les traits de la jeune femme.

« Tout commence au sein d'une montagne. » La voix de Rachel était basse, presque un chuchotement. « Une montagne où la neige était éternelle, et l'hiver si rude qu'il était quotidien d'y perdre un doigt. Un village subsistait au pied de la montagne. La vie y était rude, mais personne ne se plaignait. »

Rachel se leva, main tendue en avant où se tenait le Funecire qui oscillait lentement, de gauche à droite, jetant des reflets sur le visage de sa dresseuse.

« Un jour un étranger vint au village et demanda à dormir à l'auberge. Il fut accueilli, nourri, logé comme un prince. L'hiver était encore plus rude que d'habitude cette année-là, obligeant chaque jour l'étranger à rallonger son séjour. Ce qui ne lui déplaisait guère. Car il avait jeté son dévolu sur une des filles du village. Une beauté froide, aussi glaciale que la montagne, à la peau blanche, aux profonds yeux noirs... »

Rachel fit bruisser son yukata. Elle s'agenouilla devant Lazuli, la flamme de Chandelle manquant de lui lécher le nez.

« Il finit par obtenir qu'elle vienne le voir une nuit à l'auberge. Dans ses bras, elle était froide – aussi froide que la neige. Ils s'aimèrent toute une nuit mais, au matin, elle n'était plus là. »

Rachel se releva continuant son histoire d'une voix un peu plus forte.

« L'étranger la chercha. Personne au village ne sut lui dire où se trouvait la femme. Personne ne semblait la connaître. Pourtant il se souvenait encore du contact de sa peau, de ses lèvres. Il la chercha, tant et si bien, qu'un matin on le retrouva, gisant dans la neige. Le corps gelé, bleui par le froid. Au loin, à l'horizon, les villageois virent alors une silhouette dans un kimono aussi blanc que la neige... Un Momartik. Et ses pleurs les touchèrent jusqu'à l'âme. »

Son récit terminé, Rachel fit mine de saluer son public.
Re: Histoire de fantômes ▬ Takeshi et Lazuli

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: