HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Jeu 14 Juil 2016 - 17:58
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda
se prélasser au sein de Nox Illum

Assise à la terrasse d'un café, une carte entre les mains, Soburin évaluait vers quel endroit elle partirait en premier. Depuis son arrivée à Nox Illum, la brune avait compté sur l'accueil d'un vieil ami à son père, les deux hommes ayant énormément explorés les différentes régions dans leur jeunesse. Ainsi, Barney avait accepté sans souci d'héberger la fille de son ancien ami quelques jours le temps qu'elle prenne enfin son envol. Ainsi, Soburin n'avait exploré que la ville et un peu ses environs, ayant tout de même effectué un bout de chemin jusqu'à Viridia avant de revenir à Nox Illum. Avant tout, l'ex Kimono se devait de finaliser ses préparatifs. Prendre assez de vivres pour tenir jusqu'à la ville prochaine, un sac assez grande pour y glisser ses affaires et surtout, se munir d'autres vêtements que des kimono et des yukata. Il fallait tout de même se rendre à l'évidence : elle avait beau adorer ces habits traditionnels de son ancienne ville, porter un énorme sac de voyageur habillé d'un kimono n'était nullement pratique. Soburin avait tout de même besoin de prendre une tente pliable, une couverture, quelques vêtements, de la nourriture, sa carte, ses Pokéballs et les éventuels objets dont elle se munirait tout le long du commencement de son aventure.

Ainsi, pendant que la jeune femme songeait à tout cela, son Sonistrelle décida de s'éloigner un peu. A vrai dire, son regard ambré avait été attiré par la vision d'un gamin portant un ballon au bout d'un long fil. Hiryō volait à sa suite, en oubliant complètement sa dresseuse qui buvait tranquillement un thé à sa petite table de café. La chauve-souris finit par se perdre dans la foule, observant tranquillement les alentours, tentant d'apercevoir Soburin au milieu de ce véritable labyrinthe humain.

Pourtant, son attention fut de nouveau dérobée par quelque chose. Ou plutôt quelqu'un. Un autre gamin qui mangeait en souriant une magnifique glace ! Le Pokémon Vol et Dragon se précipita dans sa direction en battant un peu plus vite des ailes, son arrivée brutale surprit le gosse qui hurla soudainement, se reculant d'un coup et manquant de goûter le bitume. Hiryō fut tout aussi surprit, se jetant légèrement en arrière et percutant violemment quelqu'un. Le jeune Pokémon se retourna d'un coup, ses prunelles s'agrandissant un peu sous la gêne qui s'emparait de lui. Celui qu'il venait de percuter paraissait jeune mais déjà plus âgé que les humains qu'il avait suivit jusque là. Le Sonistrelle baissa un peu la tête, penaud, laissant un petit cri désolé s'échapper de sa gorge.

Soburin, de son côté, était déjà partie à la recherche de son Pokémon après avoir payé et prit ses affaires, ayant repéré plus ou moins la direction qu'avait emprunté son starter.


(c) chaotic evil
Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Ven 15 Juil 2016 - 2:22
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’étais arrivé depuis quelque temps à Mhyone et j’étais prêt à commencer à découvrir la région. Cependant, je ne pouvais pas me lancer à l’aventure comme ça sans me préparer avant. Il me fallait du matériel pour manger et dormir entre autre. Je profitais donc de ma présence à Nox Illum pour faire tous les achats que j’avais à faire. Ce n’était pas simple puisque qui dit achat, dit magasin et qui dit magasin, dit vendeur. Cela voulait donc dire qu’il fallait que je parle avec les commerçants pour payer mes achats ce qui ne plaisait pas du tout. Néanmoins, je n’avais pas d’autre choix que de le faire alors j’ai pris mon courage à deux mains et me suis mis en route à travers les rues de la ville. Il y avait beaucoup de monde, ce qui pouvait être un avantage pour un timide comme moi. Après tout, plus il y a de monde, moins il y a de chance que l’on me remarque au milieu de tous les autres. Je marchais donc tranquillement à travers la foule pour me rendre dans les différents magasins.

Assez bêtement, je n’ai pas fait attention à l’ordre de visite des différentes boutiques. Je me suis donc retrouvé en premier lieu dans la boutique d’articles de camping où je désirais m’acheter une tente et un réchaud. Etant sur place, j’ai sélectionné mes produits dans les rayons avant de me rendre à la caisse. Le visage rouge de gêne, j’ai dû m’adresser à la vendeuse pour lui présenter les objets afin qu’elle m’annonce le tarif. Me contentant de timides et discrets, bonjour, merci et au revoir, je ne me suis pas attardé longtemps pour éviter qu’elle ne se préoccupe de moi plus longtemps. Malheureusement, mes achats étant assez encombrants et n’étant pas encore habitué à les porter sur mon dos, je me suis retrouvé quel que peu déséquilibré dans ma façon de marcher. Il fallait que je fasse bien attention à chaque pas pour ne pas me retrouver les quatre fers en l’air à la merci des moqueries des autres passants.

Je me dirigeais vers une deuxième boutique lorsque j’ai entendu un enfant hurler de peur. C’est en me retournant vers la source du bruit pour voir ce qu’il se passait que j’ai pris violement quelque chose dans le visage. Je n’avais pas eu le temps de voir ce dont il s’agissait, mais la force du choc, couplé au poids que j’avais sur le dos m’entrainèrent vers l’arrière et je suis donc retrouvé assis par terre de façon assez violente. C’était douloureux, mais supportable. Ce qui ne l’était pas en revanche, c’est la façon qu’avaient les gens à me regarder par terre. Je n’aimais pas être au centre de l’attention, il fallait que je me relève rapidement et parte immédiatement avant qu’ils ne commencent à se moquer. C’est donc le visage rouge de honte que je me suis difficilement relevé à cause de mon sac à dos. Une fois debout, je m’apprêtais à partir lorsque j’ai entendu un petit cri venant d’au dessus de moi. En regardant vers le ciel, j’ai aperçu un Sonistrelle qui me regardait. En y réfléchissant quelques secondes, je me suis dit que c’était probablement lui qui m’avait foncé dessus alors qu’il devait voler sans regarder où il allait. Néanmoins, son expression montrait qu’il avait l’air désolé de ce qu’il avait fait. Ce n’était pas bien grave puisqu’il y avait eu plus de peur que de mal. Par contre, je me demandais ce qu’il pouvait bien faire là. Après tout, on ne croise pas souvent des pokémons de type dragon en pleine ville comme ça. Il y avait peu de chances qu’il soit sauvage, mais personne ne semblait vraiment faire attention à lui. Où était donc son dresseur ? La petit chauve-souris s’était elle perdue ?

Adressant un sourire à la petite créature, j’ai tendu le bras vers elle pour qu’elle se pose si elle en avait envie. Pour la mettre en confiance, il fallait néanmoins que je lui parle et pas que je me contente de lui faire des gestes. Ayant toujours trouvé plus facile de parler avec des pokémons qu’avec des humains, je n’ai eu aucun mal à m’exprimer sans chuchoter et sans bégayer :

-Coucou toi ! Ne t’inquiète pas pour mon visage, je n’ai rien, tu vois ? Mais qu’est-ce que tu fais là tout seul ? Tu t’es perdu ? Tu veux que je t’aide à retrouver ton dresseur ?

Je venais de faire une proposition au petit monstre, mais s’il acceptait je n’avais aucun moyen de trouver son dresseur à part me balader dans les rues au hasard en espérant que Sonistrelle finisse par savoir où aller ou qu’on croise la personne recherchée. Mais on n’y était pas encore puisque j’attendais que la chauve-souris se décide sur ce qu’elle allait faire.
Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Ven 15 Juil 2016 - 22:28
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda
se prélasser au sein de Nox Illum

Hiryō se sentit directement rassuré à la vue du sourire du jeune humain face à lui ; pas de réprimandes agressives ou de réactions démesurées en dépit qu'il était tout de même tombé sur son arrière-train. Pour sa maladresse, la petite chauve-souris avait déjà eu des soucis ou attirer un peu de problèmes à sa dresseuse face à des homologues moins conciliants, il poussa un léger cri enjoué. Et en plus, l'humain lui présentait son bras ? Hiryō eut un large sourire, si immense que ses grandes prunelles ambrées se fermèrent tandis qu'il se posait délicatement sur le bras tendu, escaladant un peu pour se placer complètement sur l'épaule du garçon. Nullement sauvage ou méfiant, le Sonistrelle avait toujours été tactile et plein de joie lorsque les humains face à lui lui inspiraient confiance. Le voilà qui en oubliait presque Soburin mais, les paroles du garçon l’inquiétèrent alors. Hiryō rouvrit ses yeux et poussa un léger cri alors qu'il scrutait les alentours, tentant de repérer le yukata blanc - dont les motifs étaient plus ou moins colorés - de sa dresseuse.

Absolument rien en vu. Le Sonistrelle s'apprêtait à faire résonner ses bruits extrêmement désagréables caractéristiques de son espèce à l'aide de ses oreilles énormes et rondes. Seulement, heureusement pour Timothy, le petit Pokémon volant se rappela à temps que vu la proximité qu'il avait avec les oreilles du jeune garçon, il risquait carrément de le rendre sourd. Hiryō se secoua un peu avant de tendre son aile membraneuse gauche vers la direction d'où il venait - du moins, il le croyait, il n'en était pas assuré -, poussant un nouveau cri après avoir tourné sa tête pour observer un peu le jeune garçon.

Soburin de son côté tentait de ne pas s'affoler, conservant un faciès tranquille et fendu d'un léger sourire, observant minutieusement tout autour d'elle. De temps à autre, elle élevait un peu sa voix légère en disant le nom de son premier Pokémon, demandant parfois aux personnes autour d'elle s'ils n'avaient pas, par hasard, croisé la petite chauve-souris trop curieuse. L'ex Kimono finit par se faire entendre du gamin qui avait été apeuré en tombant nez à nez avec le Sonistrelle, celui-ci expliqua ce qu'il s'était déroulé, montrant du doigt d'où il venait.
Seulement, Hiryō avait montré une direction totalement opposée qui l'éloignait lui et Timothy de Soburin plutôt que de les en rapprocher.

La petite chauve-souris souriait finalement, désireuse de ne pas s'inquiéter : il avait trouvé quelqu'un de confiance, bien sûr qu'ils allaient retrouver Soburin !
Il tendit un peu son aile droite, poussant un cri s'apparentant presque à un rire tandis qu'il s'appliquait à vouloir faire aussi rire Timothy en le chatouillant au niveau de son à l'aide de son aile. Véritablement, le petit Pokémon volant paraissait totalement insouciant, dans sa tête, il avait plutôt trouvé un compagnon de jeu.


(c) chaotic evil

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Sam 16 Juil 2016 - 0:53
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’attendais, le bras tendu vers Sonistrelle qu’il prenne une décision sur ce qu’il allait faire. L’attente ne fut pas longue puisque la petite chauve-souris s’est posée délicatement sur mon bras après avoir poussé un petit cri. Se sentant comme chez elle le pokémon n’a pas hésité une seconde avant de se déplacer le long de mon bras pour s’installer confortablement sur mon épaule. Il n’y avait plus aucun doute à avoir, il n’était pas sauvage puisqu’il avait vraiment l’air d’être habitué à la présence d’êtres humains. J’ai vu du coin de l’œil, que le petit dragon regardait tout autour de lui, sans doute pour retrouver son dresseur. Cela ne sembla pas être très utile puisqu’il resta sur mon épaule sans s’envoler vers l’un des passants. Son propriétaire n’était pas dans les parages… Après quelques instants, Sonistrelle tendit son aile dans une direction avant de pousser un cri et de me fixer. Il essayait de me dire quelque chose, probablement qu’il venait de cette direction et que son propriétaire devait s’y trouver.

Je regardais la rue qu’il me montrait et bien entendu, il s’agissait d’un des plus gros axe de la ville donc avec beaucoup de monde qui s’y pressait. Retrouver quelqu’un dans cette foule ne serait pas une partie de plaisir, autant chercher une aiguille dans une botte de foin… Perdu dans mes pensées, je n’ai pas remarqué le manège de la chauve-souris qui était en train de me chatouiller avec son aile en poussant de drôles de petits cris. Il n’avait pas vraiment l’air paniqué de ne pas savoir où se trouvait son dresseur. C’était une bonne chose puisque la recherche serait plus facile avec un Sonistrelle joueur qu’avec un dragon à consoler de son chagrin de ne pas trouver son maître. Ne m’attendant pas aux chatouilles du pokémon, j’ai commencé à rire légèrement avant de me calmer et de le regarder en souriant pour lui dire :

-Tu es vraiment un drôle de pokémon toi ! Si on partait à la recherche de ton dresseur maintenant ? Tu es d’accord ?

Sans même attendre la réponse de Sonistrelle, J’ai attrapé la pokéball accrochée à ma ceinture pour en faire sortit mon Viskuse. L’expression de celui-ci lorsqu’il vit le dragon sur mon épaule me fit une nouvelle fois rire. Il ne devait certainement pas s’attendre à me trouver en présence d’un autre pokémon que lui. La façon dont il a plissé les yeux montraient une certaine forme de jalousie que ce ne soit pas lui qui soit sur mon épaule. Voulant éviter tout mal entendu avec mon fantôme, je l’ai immédiatement rassuré en lui expliquant la situation :

-Ne sois pas jaloux Seigneur ! Ce Sonistrelle n’est pas à moi, il s’est perdu et ne sait pas où se trouve son dresseur. Du coup, je lui ai proposé de l’aider à le retrouver ! Tu veux bien nous aider ?

Devant l’acquiescement du pokémon aquatique qui était rassuré de voir que je ne m’étais pas plus attaché à un autre que lui, j’ai repris la parole pour lui dire ce qu’il devait faire :

-Seigneur, tu vas partir par là-bas et essayer de voir si tu peux trouver un dresseur qui cherche un pokémon. Si c’est le cas, essaie de le ramener ainsi pour qu’il puisse récupérer Sonistrelle. Moi, je vais rester ici comme ça tu seras où je suis pour ne pas te perdre aussi. Tu fais attention d’accord ?

Le Viskuse me fit signe qu’il avait compris avant de s’élever dans les airs et partir dans la direction indiquée par l’aile du Sonistrelle un peu plus tôt. Lorsqu’il eut le dos tournée, je n’ai pas pu m’empêcher d’ajouter une petite phrase pour taquiner mon starter :

-Au fait, j’ai vu comment tu regardais mon épaule ! Tu pourras pas t’y installer, tu es beaucoup trop grand pour ça. Désolé !

Suite à cette dernière réflexion, Viskuse se retourna pour me lancer son attaque écume au visage avant de partir pour réaliser la mission que je lui avais confié. Pendant ce temps là, je caressais la tête de la chauve-souris pour essayer de la rassurer en attendant le retour de Seigneur, avec je l’espérais, le dresseur de Sonistrelle.

De son côté, Viskuse s’était élevé au-dessus de la foule et regardait les gens qui marchaient en-dessous de lui. Personne ne semblait chercher un pokémon puisqu’ils marchaient tranquillement sans avoir l’air paniqué. Ce n’est qu’après plusieurs minutes qu’il repéra une femme en blanc qui appelait quelqu’un à intervalle régulier. Elle s’éloignait de l’endroit où se trouvaient Timothy et Sonistrelle, mais elle avait vraiment l’air d’être à la recherche de quelqu’un. C’était peut-être la personne qu’il cherchait, le pokémon spectre descendit alors rapidement vers le sol pour se placer devant la jeune femme et lui parler tout en bougeant ses tentacules dans tous les sens. Bien entendu pour quelqu’un ne parlant pas le pokémon, on n’entendait que quelque chose ressemblant à Viskuse Kuse Kuse Vis Viskuse Viskuse. Parfaitement incompréhensible donc. Ne sachant pas s’il était parvenu à se faire comprendre, Seigneur ne voulut pas perdre de temps et essayer d’enrouler l’un de ses tentacules autour du bras de la femme pour la tirer dans la direction de Timothy.
Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Sam 16 Juil 2016 - 4:15
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda
se prélasser au sein de Nox Illum

Hiryō fut bien intriguée lorsque le jeune homme libéra son propre Pokémon qui était très... bleu ? La petite chauve-souris poussa un nouveau cri plein d'entrain à la vue de Viskuse : il ressemblait énormément au ballon de tout à l'heure ! Mais le Sonistrelle resta tout de même sur son perchoir, s'amusant plutôt de la réaction de son homologue Pokmon lorsqu'il le vit aux côtés de son dresseur. Heureusement, ce-dernier clarifia bien vite la situation et la suite des choses puis s'embrayer bien vite, le Viskuse fut envoyé à la recherche de Soburin. Le Pokémon Dragon et Vol souriait, content d'être tombé sur de telles personnes.
Il battit un peu des ailes et décolla lorsque le Viskuse piqué au vif se retourna pour cracher quelques bulles au visage de son dresseur, le faciès amusé, la petite chauve-souris se reposa sur son perchoir. Lorsqu'il sentit la caresse sur sa tête, Hiryō sembla presque roucouler, levant un peu la tête tout en la penchant afin d'acquérir davantage de caresse sur le crâne ; l'endroit qu'il préférait en matière de caresses. Définitivement, il adorait déjà ce jeune garçon aux yeux aussi ambrés que les siens ! Le Sonistrelle ferma ses mirettes, décidé à attendre la suite des choses, comptant sur le drôle de ballon aquatique pour retrouver sa dresseuse.

Soburin, d'ailleurs commençait vraiment à s'inquiéter du fait que personne ne soit capable de lui donner une petite indication. Elle n'arrivait même pas à harponner beaucoup de monde (tous semblaient bien pressés et ne lui prêtaient guère attention). Bien vite, les souvenirs de son second jour au sein de Nox Illum revinrent, le gamin qui s'était vu voler son Pokémon : et si Hiryō aussi avait été volé alors qu'il se promenait innocemment ? La brune perdait peu à peu ses couleurs - du moins, si elle en avait, sa peau avait toujours été très blanche - et son cœur battait de plus en plus fort, vite.
C'est alors qu'une forme bleutée tomba juste devant elle, la surprenant suffisamment pour que la demoiselle effectue un léger pas en arrière, écarquillant un peu ses yeux. Soburin était habituellement calme et posée à toute épreuve mais, il fallait avouer que c'était la toute première fois que son Sonistrelle ne donnait aucun signe de sa présence. Et puis, quel était donc ce drôle de Pokémon bien agité ? Il agitait ses tentacules, l'air de savoir quelque chose. Soburin sourit alors d'espoir, et si ce Pokémon avait vu son Sonistrelle ? En tout cas, le Viskuse - tel devait être son nom vu à quel point il le répétait, comme Hiryō le faisait aussi souvent - enroula un tentacule au bras de l'ex Kimono, l'emmenant à sa suite.

Soburin n'hésita aucunement à le suivre, s'accrochant à l'espoir de retrouver sa petite chauve-souris perdue. Et en effet, au bout de nombreux mètres, Soburin aperçu la silhouette violette et noire, les deux immenses yeux ambrés. Un large sourire de pur soulagement fendit son visage en deux alors que le Sonistrelle poussait un cri heureux, donnant un petit coup de nez affectueux à Timothy avant de décoller vivement, volant droit vers sa dresseuse. La jeune femme s'empressa de l'enfermer dans ses bras, le serrant un peu contre son cœur sans trop appuyer pour ne pas non plus l'étouffer.

« Mon petit Hiryō ! Tu m'as fait peur, tu t'en rends compte ? Tu as réussis à me faire peur... Aaah... quelle idée de partir seul ! »

Mais Soburin ne lui faisait pas vraiment de remontrances, souriant finement alors qu'elle avait plongé son regard sombre dans celui d'or de sa chauve-souris souriante. La jeune femme le relâcha alors et s'approcha un peu du Viskuse, fléchissant légèrement les jambes afin d'être à sa hauteur, posant sa main sur sa tête et la lui tapotant amicalement, souriante.

« Merci à toi Viskuse ! »

Puis Soburin se redressa un peu et joignit ses fines mains devant elle, regard brièvement Timothy avant de s'abaisser afin de présenter autant un salut poli - du moins, un salut typique de sa ville qu'on lui avait apprit - et des remerciements sincères.

« Et surtout merci à vous d'avoir attendu avec Hiryō et d'avoir envoyé votre Pokémon me trouver, je suis certaine qu'il est tout aussi reconnaissant que moi. »

Le Pokémon volant poussa un cri de joie, revenant voler autour de la tête de Timothy afin de le chatouiller de nouveau. Puis, il descendit un peu afin de se mettre à la hauteur de Seigneur, essayant tout autant de la chatouiller. Soburin planta ses mains sur ses hanches, fronçant légèrement ses fins sourcils sans vraiment être courroucée.

« Ne l'embête pas tant... Ah, désolé, il est vraiment trop espiègle parfois. Oh, laissez-moi faire quelque chose pour vous remercier... hm... avez-vous par exemple envie de manger ou boire ? Je vous dois bien ça, je ne sais pas ce que j'aurais fait sans Hiryō. »

Soburin avait reprit une attitude posée, glissant sa main droite dans la large manche gauche de son yukata et inversement. Son coeur reprenait peu à peu un rythme normal.

« Oh, je ne me suis pas présentée : je suis Soburin Ikeda et voici... Hiryō donc, vous avez dû le comprendre. »

La brune parlait rarement autant mais il fallait avouer que la brusque montée d'émotions lui avait délié la langue un instant.



(c) chaotic evil

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Lun 18 Juil 2016 - 3:35
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Seigneur tirait la femme par le bras et semblait avoir trouvé la bonne personne puisqu’elle le suivait sans résister. Il n’aurait même pas eu besoin de s’accrocher à elle, mais il préférait ne pas la lâcher pour éviter qu’il se sépare et qu’il ne doive la rechercher à nouveau. Le pokémon aquatique avait reçu pour mission de l’amener jusqu’à Timothy et il ne comptait pas décevoir son dresseur. Il l’entraîna donc à sa suite sur de longs mètres avant de finalement parvenir à l’endroit d’où il était parti en laissant attendre Timothy avec le Sonistrelle. Il comprit qu’il avait trouvé la bonne personne lorsqu’ils arrivèrent à destination et que le petit dragon poussa un cri avant de se précipiter vers la femme. Seigneur libéra donc le bras de celle-ci avant de flotter tranquillement vers son dresseur un sourire sur le visage attendant des félicitations de sa part.

J’étais toujours en train de caresser la tête du Sonistrelle lorsque j’ai vu mon spectre arriver en tirant une jeune femme par le bras. J’espérais qu’il s’agissait bien de la bonne personne et pas de quelqu’un qu’il a croisé au hasard de ses déplacements. Dans ce cas là, je me serais retrouvé bien embêté à devoir m’excuser auprès de cette femme pour l’erreur de mon pokémon. Je n’avais pas du tout envie de m’infliger ça alors je croisais les doigts pour qu’il ne se soit pas trompé. Heureusement, la chance fut de mon côté puisque le pokémon sur mon épaule a poussé un hurlement de joie, directement dans mon oreille d’ailleurs, avant de frotter son museau à moi et de partir à toute vitesse vers cette femme. Celle-ci n’a d’ailleurs pas perdu une seconde avant de serrer la créature contre elle en lui disant qu’elle avait eu peur. Tout était bien qui finissait bien puisque dresseuse et pokémon s’étaient retrouvés et semblaient heureux de cette situation. En parlant de duo dresseur/pokémon, je vis le mien s’approcher de moi en souriant, fier de ce qu’il avait fait. Lorsqu’il fut à mes côtés, je l’ai attrapé par le tentacule pour lui frotter affectueusement la tête et le remercier de son travail :

-Bravo Seigneur ! Grâce à toi, ils se sont retrouvés et c’est formidable. Tu es vraiment le meilleur !

Peu de temps après avoir relâché l’étreinte qu’elle exerçait sur son Dragon, la femme s’est approchée de Viskuse pour le remercier en lui tapotant la tête. Elle avait l’air d’être une femme qui aimait les pokémons vu sa joua de retrouver le sien et la façon dont elle a remercié le mien pour ce qu’il avait fait. Elle était vraiment reconnaissante et mon tour fut venu pour les remerciements. En effet, la demoiselle s’inclina devant moi pour me remercier d’être resté avec son Sonistrelle et d’avoir envoyé Seigneur à sa recherche. Elle ajouta qu’elle était certaine que son pokémon était tout aussi reconnaissant pour mes actions. Ce n’était rien de spécial pour moi et la voir me remercier de la sorte me gênait au plus haut point. Je sentais le rouge me monter aux joues d’être ainsi le centre de son attention. Comme pour confirmer les dires de sa dresseuse, la petite bestiole volante est venue tourner autour de ma tête avant d’essayer de chatouiller Viskuse qui bien qu’habituellement mal à l’aise en présence d’autres pokémons se laissa faire sans rien dire.

En voyant faire sa chauve-souris, la dresseuse lui demanda de les laisser et s’excusa de son comportement. Ce n’était pas bien grave pour moi, ça m’amusait même de voir un pokémon avec une telle joie de vivre. Elle me proposa ensuite de faire quelque chose pour me remercier comme l’inviter à manger ou à boire un verre. Là, c’était beaucoup moins amusant d’un coup. Je n’aimais pas me mêler aux autres et là j’étais clairement invité. J’avais l’impression de revivre une scène semblable que j’avais vécue quelques jours plus tôt à l’aéroport avec Lazuli. Un simple coup d’œil en direction de Viskuse me fit comprendre que je n’avais pas intérêt à refuser où il serait prêt à me refaire la même chose que la dernière fois. En effet, son regard était fixé sur moi et il avait enroulé son tentacule autour de mon bras pour m’empêcher de prendre la fuite. Il me connaissait beaucoup trop bien et était maintenant capable de prévoir mes réactions. Suite à son invitation et avant que je ne lui réponde, la jeune femme se présenta à moi comme Soburin Ikeda et précisa que son Sonistrelle s’appelait Hiryō. Je pouvais enfin mettre un nom sur le pokémon qui avait passé tellement de temps sur mon épaule. Je savais qu’il était maintenant temps pour moi de me présenter à mon tour. Je pris donc une grande inspiration avant de relever le visage (rouge de gêne) vers mon interlocutrice et lui dire tout doucement, presque en chuchotant :

-En… En… Enchanté… De… De vous rencontrer. Je… Je suis… Je suis… Je suis Timothy Boote et vous connaissez déjà… vous connaissez déjà mon partenaire Seigneur.

À l’annonce de son nom, le Viskuse adressa un signe d’un de ses tentacules libres pour dire bonjour avant de resserrer son emprise sur mon bras pour me forcer à continuer la discussion :

Heu… Je… Je viens bien venir manger quelque chose avec… avec vous si vous… si vous… si vous le proposez si gentiment. Où vou… Où voulez-vous qu’on aille ?

Intrigué par tout ce qu’il venait de se passer, j’ai décidé d’ajouter une question aux deux pauvres phrases que j’ai eu des difficultés à sortir sans m’arrêter à cause de ma timidité :

-D’ailleurs, je… je voulais savoir comment Hiryō s’est retrouvé tout seul comme ça ? Vous… Vous avez l’air de vraiment tenir à lui pourtant ? Désolé… Désolé si la question vous dérange, vous n’êtes pas… Vous n’êtes pas obligée de… de répondre.
Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Mer 20 Juil 2016 - 5:35
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda
se prélasser au sein de Nox Illum

Soburin fut quelque peu amusée devant la gêne intense du jeune garçon mais n'en laissa rien paraître, conservant un faciès neutre orné d'un simple fin sourire. Il s'appelait donc Timothy Boote et son Pokémon aux allures de pieuvres, Seigneur. Soburin avait bien comprit que le Pokémon était de l'espèce des Viskuse mais cela lui était totalement inconnu et bien entendu, la brune avait encore une fois complètement oublié d'emmener son Pokédex. Ce-dernier ne devait pourtant pas la quitter, lui avait-dit avec tout le sérieux du monde, Keigo, son père. Malheureusement, la demoiselle n'avait tellement pas l'habitude de cette machine qu'elle l'oubliait sans cesse sur la table principale du salon du meilleur ami de son père.
Tant pis, elle finirait bien par ne plus l'oublier une fois qu'elle serait fin prête pour quitter Nox Illum et ses environs afin de visiter le reste de la région ! La brune hocha élégamment la tête pour "réponse" au salut du Viskuse et sa petite chauve-souris laissa sortir un cri perçant avant de lever son aile droite, l'agitant pour répondre au Pokémon spectre et eau.

« Où aller... »

Soburin fit disparaître son menton au sein de sa paume, fronçant un peu ses fins sourcils. Elle avait en effet proposé cela sans vraiment réfléchir, la demoiselle ne connaissait pas du tout les bars, cafés, glaciers ou autres de Nox Illum. Barney n'avait guère prit le temps de lui faire visiter la ville à cause de son emploi du temps chargé et Soburin depuis son arrivée avait tenté d'explorer un peu par elle-même. Cela avait donné suite à des rencontres d'ailleurs mais... retenir les endroits où se remplir l'estomac n'avait pas été sa priorité.
L'ex habitante de Jotho finit par s'extirper de ses réflexions lorsque Timothy recommença à tisser ses phrases avec une difficulté certaine. Il n'était clairement pas sûr de lui, d'une timidité à couper le souffle que la brune avait rarement eu la possibilité d'observer. A vrai dire, ce jeune homme contrastait à un point fou avec la première rencontre que la brune avait pu faire ici mais... était-ce possible de comparer une rousse survoltée à ce pauvre jeune garçon emplit de gêne ?

« J'étais occupée et ce jeune curieux en a profité pour suivre je ne sais qui ou je ne sais quoi. Tout l'intéresse et le surprend alors il a dû suivre ce qui l'intriguait jusqu'à se perdre je pense. D'habitude je fais plus attention mais comme je préparais mon départ j'étais plus concentrée que d'habitude. »

Le Sonistrelle retourna auprès de sa dresseuse, venant se poser sur l'une de ses épaules afin de quémander des caresses. Soburin le regard de côté en souriant tendrement, levant sa main droite et tendant un doigt afin de gratter la gorge de la chauve-souris violette. Elle reposa ensuite son regard sur le jeune garçon aux prunelles d'or.

« Ne t'inquiète pas, cela ne me dérange pas du tout de répondre aux questions ! Mais allons donc trouver un endroit où manger quelque chose... de quoi as-tu envie ? »

La jeune femme débuta la recherche, elle passa non loin de Timothy afin de l'encourager à prendre sa suite, lui offrant un sourire réconfortant afin d'essayer de le mettre un peu à l'aise.

« Oh mais en fait... peux-être viens-tu d'ici ? Si c'est le cas, tu dois bien connaître un endroit sympathique non ? »


(c) chaotic evil

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Ven 22 Juil 2016 - 0:07
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’avais posé mes questions et j’attendais maintenant que mon interlocutrice me réponde. Déjà, celle-ci n’a pas réagi aux hésitations dans mes paroles. On pourrait presque croire qu’elle n’a pas entendu, mais c’est tout simplement impossible que ce soit le cas. Elle ne devait donc pas s’en préoccuper puisque son visage resta identique à ce qu’il était avant que je ne commence à m’exprimer. Elle n’avait pas sauté sur la première occasion pour se moquer de moi donc c’était déjà un point positif. Ce n’était pas pour autant que j’étais rassuré de devoir tenir une conversation avec elle. Je ne la connaissais pas, mis à part le fait qu’elle possédait un Sonistrelle, je ne savais rien d’autre. Je ne pouvais donc pas lui accorder ma confiance comme ça et devais rester sur mes gardes et éviter les situations gênantes en sa compagnie.

Entre deux prises de ma part, la jeune femme en face de moi n’a dit que deux mots montrant qu’elle réfléchissait à un endroit où nous pourrions aller. Elle semblait être plongée dans une intense réflexion puisqu’elle avait posé son menton dans sa main en fronçant les sourcils. C’était assez étonnant comme situation puisqu’elle lui avait proposé quelque chose sans avoir au préalable réfléchi à l’endroit où on pourrait aller. J’avais clairement compris que prise par un élan de bonheur d’avoir retrouvé son pokémon, elle m’avait invité, mais à ce moment là, elle se retrouvait bien embêtée de ne pas savoir où on devait se rendre. Ce n’était pas bien grave pour moi. Après tout, j’ai accepté d’aller avec elle pour faire plaisir à Seigneur, alors si elle revenait sur son invitation, ça m’arrangeait même. Ainsi, je n’aurais pas eu besoin de discuter avec elle et j’aurais pu retrouver ma solitude adorée.

Interrompue dans sa réflexion par ma question, Soburin m’expliqua comment son Sonistrelle s’était retrouvé tout seul avant qu’il ne rentre dans le visage quelques instants auparavant. C’était tout bête, puisqu’occupée à quelque chose, elle n’avait pas remarqué que sa chauve-souris était partie explorer en perdant son chemin. À l’entendre, j’étais plutôt content que Seigneur ne soit pas trop curieux. Je ne sais pas comment je ferais si je devais passer mon temps à le chercher. Pire encore, si je devais demander à des gens s’il ne l’avait pas vu ! Rien que m’imaginer devoir parler à autant d’inconnus me fit frissonner d’angoisse. Un regard sur Viskuse me rassura tout de suite puisque que je savais que lorsqu’il n’était pas dans sa pokéball, il ne s’éloignait pas trop de moi. Comme à cet instant où il avait un de ses tentacules enroulé autour de mon bras. Bon d’accord, ce n’était pas parce qu’il voulait être en contact avec moi, mais pour m’empêcher de m’échapper de la conversation dans laquelle j’étais piégé. Peu importe la raison, il restait auprès de moi et c’était tant mieux !

Suite aux paroles de sa dresseuse, le petit dragon s’est posé sur l’épaule de sa dresseuse pour quémander des caresses qu’il a bien rapidement obtenu. C’était vraiment une créature très affectueuse. Tout en s’occupant de son pokémon, la demoiselle me regarda de nouveau pour me dire que ça ne la dérangeait pas de répondre à mes questions. Elle ajouta ensuite qu’il fallait aller trouver un endroit pour manger en me demandant ce dont j’avais envie. Je ne savais pas quoi lui répondre, et de toute façon, je n’aurais jamais osé donner mon opinion. Je suis plus un suiveur qu’un meneur, donner mon avis n’était pas quelque chose que je faisais très souvent, on peut même dire jamais. Après avoir posé sa question, la dresseuse en blanc a commencé à marcher dans ma direction et sourire en passant à côté de moi. Mon fantôme aquatique profita donc de l’occasion pour flotter à la suite de celle-ci tout en m’emmenant avec lui. J’avais compris qu’il ne me lâcherait pas tant qu’on ne serait pas arrivé. C’était déjà la deuxième fois qu’il me faisait ce coup là et j’espérais qu’il n’allait pas le faire à chaque fois que quelqu’un venait me parler….

Après quelques pas, la femme que je suivais me demanda si j’étais originaire de la région parce que si c’était le cas, j’aurais une idée de l’endroit où me diriger pour le repas. Cela signifiait donc qu’elle n’était pas de l’archipel non plus. Peut-être était-elle originaire d’Unys aussi. Il fallait que je lui demande pour le savoir. Malheureusement, ce ne serait pas forcément facile à faire puisqu’il faudrait que je recommence à parler avec elle. Je pris donc une grande inspiration pour me calmer et je me remis à parler tout en continuant à marcher derrière elle. J’aimais bien cette situation puisqu’en regardant devant elle, elle n’avait pas la possibilité de me regarder :

-Je… Je n’ai pas… pas d’envie particulière. Et… Dé… Dé… Désolé… Je ne viens pas de Mhy… de Mhyone. Je suis ori… originaire de la région de… de la région de… de la région de Unys. Je suis à Nox Illum depuis… depuis seulement… quelques… quelques jours. Je ne peux donc pas… t’… vous aider à choisir le lieu. Je suis… Je suis… Je suis vraiment… désolé…

Mes paroles ne ressemblaient vraiment à rien, ce qui me gênait encore plus que devoir lui parler. Je sentis lentement le rouge me monter aux joues. C’était tellement souvent qu’on pourrait clairement croire que c’était ma couleur de peau normale… Malheureusement, ce n’était pas le cas puisque c’était la couleur de ma timidité. Avant que Viskuse ne recommence à me forcer à parler, ce que je me doutais aller arriver, j’ai pris les devants en demandant à l’autre dresseur ses origines :

-Du coup… J’ima… J’imagine… que vous… que vous n’êtes pas originaire de… de l’archipel non plus ? Si c’est pas trop indiscret…Est-ce… Est-ce que… vous… Vous pouvez me dire d’où vous… d’où vous venez ?
Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Dim 11 Sep 2016 - 20:05
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda
se prélasser au sein de Nox Illum

Un ancien d'Unys ? Soburin avait déjà entendu parler de cette région de part les aventures de son père, ce-dernier lui avait rapporté de fabuleuses histoires à propos des mythes d'Unys. Reshiram, Zekrom, Kyurem et d'autres. Une autre région extrêmement touchée par ces récits, quelques statues y étaient d'ailleurs visibles d'après son père.
La brune leva un instant les yeux au ciel, repensant brièvement à tout cela quand son Sonistrelle la sortit de ces rêveries qui pouvaient durer bien longtemps... il lui mordilla discrètement une oreille afin que la jeune femme porte attention au reste des paroles du jeune homme.

Visiblement, il restait extrêmement gêné face à la jeune femme toute vêtue de blanc. Cette-dernière n'y prêtait pas le moins du monde de grande attention, se disant qu'il finirait peut-être par apaiser ces bégaiements incessants. Mais un rapide coup d’œil au jeune garçon lui fit remarquer qu'il avait complètement viré au rouge, peut-être un peu plus que tout à l'heure ? Soburin ne quitta cependant guère son faciès habituel et laissa vagabonder ses prunelles abyssales afin de tenter de trouver un endroit agréable.

« En effet, je ne suis pas d'ici... Et je ne suis d'ailleurs pas du tout habituée à si grande ville. »

La demoiselle eut un espèce de rire court et bref, comme un léger pouffement alors qu'elle avait à peine tourné la tête vers Timothy, camouflant le bas de son visage derrière le long drap de ses manches. Une simple habitude qu'elle avait conservé d'avant, comme tant d'autres choses.
Son regard sombre mais tout de même chaleureux ne quitta pas Timothy alors qu'elle baissa sa main et sa manche de son visage afin de parler plus librement.

« Je ne sais pas si tu connais mais je viens de Jotho. Une région assez... campagnarde ? Je veux dire... la plus grande ville que nous ayons s'appelle Doublonville et elle n'est clairement pas aussi grande que Nox Illum. Jotho est une région assez sauvage et très imprégnée par les légendes et la culture. »

Qu'est-ce qu'elle aimait sa région... Certes, elle avait peu de bons souvenirs en présence de sa mère mais jamais Soburin ne nierait aimer Jotho, ses gens, ses coutumes, ses personnalités, ses légendes, ses trésors, sa faune et sa flore, ses Pokémon.
Son regard fut alors attiré par une devanture de restaurant dont le nom était simplement "Chez Peter &co". Un panneau indiquait ce qu'il était possible de déguster ici, ils proposaient autant de vrais plats que des choses plus sobres. Quelques tables étaient présentes à l'extérieur. Soburin s'arrêta finalement et arqua un sourcil, paraissant un instant jauger la devanture. Certes, il n'y avait personne devant mais peut-être que les gens avaient préférés être à l'intérieur ?

La demoiselle sourit doucement à Timothy puis s'approcha de l'endroit, poussant la porte tandis qu'un léger tintement de clochette fut audible. Mais pas de visages souriants et chaleureux pour les accueillir, juste la mine dépité d'un homme -peut-être le propriétaire?- et celles de trois serveuses. Soburin s'arrêta tandis que l'homme s'approchait de Soburin et Timothy.

« Excusez-moi... J'ai oublié de mettre que nous étions fermé... Nous avons un léger problème... Mais... Etes-vous des dresseurs ? »

L'homme n'était pas particulièrement âgé, peut-être avait-il la trentaine. Ses cheveux étaient châtains et aucune mèche blanche ne venait déranger cette couleur, ses prunelles grises venaient de s'allumer d'espoir.

« Hm... Dresseur... Oui, en quelque sorte. Enfin, nous avons des Pokémon, oui. Pourquoi donc ? »

Dans un sourire soulagé, l'homme se tourna vers ses trois serveuses et le garçon de salle avant de reposer son regard sur les deux jeunes. Alors qu'il ouvrait la bouche pour parler, un cri strident provint des cuisines avant que les portes de l'endroit ne s'ouvrent d'un coup, laissant sortir le chef cuisinier. La toque à moitié tombée, rouge, essoufflé, il était sale d'une drôle de substance violette.
Le propriétaire soupira, jetant un bref regard à son chef cuisinier.

« Il y a une heure, trois Pokémon violets sont sortis d'on ne sait où... Ils ont fait fuir nos cuisiniers et nous n'arrivons pas à les faire sortir de là. Ils sont faits d'une drôle de substance, ils sentent mauvais, salissent tout et sont extrêmement agressifs ! On ne peut rien faire ! Aidez-nous avec vos Pokémon... S'il vous plaît... »

Soburin n'avait rien d'une justicière ou quoi et cette histoire l'ennuyait déjà. Une envie ? Tourner les talons et trouver un coin où ils pourraient manger tranquillement.

« Si vous y arrivez... Nous vous offrirons un repas ! C'est promis ! »

L'un des sourcils de la brune s'arqua et elle laissa glisser son regard sur son jeune acolyte.

« On peut... peut-être faire quelque chose ? »

____
Voici enfin ma réponse, désolé du délai (entre les vacances et le temps de récupérer..), en espérant que tu ais toujours envie de poursuivre ce RP (et si tu veux que je modifie un truc, dis-le... genre si l'idée de taper du Tadmorv te déplaît !)


(c) chaotic evil

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Lun 12 Sep 2016 - 16:54
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Pour répondre à ma question, la dresseuse de Sonistrelle me dit qu’elle n’était pas originaire de Mhyone et qu’elle n’avait pas l’habitude de se trouver dans une si grande ville. Elle avait de quoi être perturbée alors puisque Nox Illum était une ville gigantesque. J’avais déjà passé quelque temps à Volucité lorsque j’étais encore à Unys, j’avais donc déjà eu l’occasion de voir une grande ville. Néanmoins, cela ne m’informait pas réellement sur ses origines, j’aurais préféré qu’elle me dise de quelle région elle venait par exemple. Suite à ses quelques mots, la dresseuse laissa échapper un léger rire en se dissimulant le visage de sa manche. C’était assez étonnant avoir puisque je n’avais jamais vu quelqu’un agir de cette façon. Je ne me suis pas attardé plus longtemps sur ce détail puisque Soburin reprit la parole. Cette fois-ci, elle répondit réellement à la question posée. Elle était donc originaire de la région de Johto qu’elle décrivait comme très rurale. Elle justifia ses propos en disant que la seule grande ville, Doublonville, était bien moins grande que Nox Illum. Je comprenais donc pourquoi elle se disait non habituée à se trouver dans une aussi grande cité. J’avais des notions de base en géographie et avait donc une idée de ce qu’était la région de Johto, même s’il est vrai que c’était vraiment très basique comme connaissances.

Après ces quelques échanges de parole, j’ai suivi Soburin pour qu’elle nous mène jusqu’à un restaurant où l’on pourrait s’arrêter manger. Si ce n’était pas pour Seigneur, jamais je n’aurais accepté l’invitation, mais il ne m’avait malheureusement pas vraiment laissé le choix. La jeune femme s’arrêta finalement devant une enseigne dans laquelle en pénétra après m’avoir adressé un sourire. Lorsque nous sommes entrés dans le bâtiment, il n’y avait aucun client, juste quelques employés qui avaient une mauvaise tête. Ils n’avaient vraiment pas l’air heureux, comme si quelque chose les tracassait. Lorsqu’il nous vit, l’une de ces personnes s’approcha de nous pour nous informer qu’ils étaient fermés à cause d’un problème et qu’il avait oublié de prévenir. Ce n’était vraiment pas de chance, mais nous n’avions pas vraiment le choix, il fallait aller ailleurs. Je commençais à me retourner lorsque l’homme termina sa phrase en nous demandant si nous étions dresseur. Il n’était pas vraiment très perspicace pour poser cette question, après tout Viskuse et Sonistrelle n’étaient pas dans leur pokéball respective et se trouvaient donc à nos côtés.

Soburin répondit donc pour confirmer que nous étions effectivement des dresseurs avant de lui demander pourquoi est-ce qu’il se demandait cela. Alors qu’il allait nous répondre, un cri se fit entendre un peu plus loin dans le restaurant. Des portes s’ouvrirent à la volée et un homme, certainement le chef vu sa tenue, en sortit l’air complètement paniqué et recouvert d’une drôle de substance. Lorsque le calme fut quelque peu revenu, l’homme put enfin nous dire ce qu’il voulait. Il nous expliqua ainsi que des pokémons nauséabonds et agressifs avaient pris le contrôle des cuisines. Il finit par nous demander de l’aider en les chassant avec nos pokémons. Pour nous convaincre, il nous promit de nous récompenser en nous offrant notre repas. Je n’ai même pas réfléchi à la question puisque je savais que je serais bien trop timide pour donner mon avis à Soburin. J’attendais donc qu’elle prenne une décision et j’allais faire ce qu’elle souhaitait.

Elle me dit alors qu’on pourrait peut-être faire quelque chose. Si tel était son choix, j’allais le suivre. J’ai donc hoché légèrement la tête avant de garder celle-ci baissée et de me diriger d’un pas rapide vers les portes menant en cuisine. Je ne voulais pas que ces gens me regardent plus longtemps. J’avais gardé mon calme en évitant de croiser leur regard, mais le temps commençait à être long devant eux. Je ne savais pas si Soburin me suivait, mais j’avançais d’un pas décidé. En entrant dans la pièce, je vis dans quel état elle se trouvait. C’était répugnant et ça sentait vraiment très mauvais. En revanche, je ne voyais pas les pokémons enfin, pour le moment. J’ai donc fait signe à Seigneur de se tenir prêt.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Mer 14 Sep 2016 - 22:10
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda

Soburin sourit doucement au propriétaire avant de se lancer à la suite du jeune garçon, son Sonistrelle sur les talons. Ils avancèrent d'un bon pas jusqu'aux cuisines où se tramait tout le drame, ils y entrèrent et bien vite les orbes sombres aux étranges reflets de la jeune femme balayèrent les environs. Une odeur nauséabonde s'élevait, des traces violettes étaient visibles ci et là et un chaos sans nom y régnait... Soburin songea que même s'ils arrivaient à faire fuir les quatre Pokémon de là, il faudrait bien nettoyer tout cela avant de pouvoir faire à manger. Et la brune n'avait pas forcément envie d'aider. Pas à nettoyer ce carnage.
Elle fit encore quelques pas, croisant le regard doré de son starter qui s'était posé sur un plan de travail, la mine intriguée. Soburin s'apprêta à parler à l'attention de ses compagnons quand une espèce de boule de boue vola jusqu'à elle, frôlant de peu sa tempe gauche avant de s'exploser mollement contre une porte de placard. L'ex Kimono resta de marbre, ses fins sourcils légèrement froncés tandis que Hiryō avait reprit son envol et cherchait, en poussant des cris perçants, qui avait bien pu s'en prendre à sa dresseuse.

Soburin eut un léger sourire crispé, glissant ses prunelles en direction de Timothy.

« Eh bien... Ces Pokémon n'apprécient visiblement pas la compagnie des humains... »

Ils devaient êtres particulièrement perdus aussi, débarquer dans des cuisines de restaurants...? Par où avaient-ils donc pu entrer ? Peut-être que l'odeur les avaient attirer bien qu'en vu de la description qu'il leur avait été faîte, Soburin commençait à se douter de la nature de ces fameux tas violets. Et en effet, sortant de "l'ombre", trois Tadmorv arrivèrent, l'air énervé. La jeune femme recula légèrement, observant les trois gluantes bestioles qui étaient maintenant immobiles, jaugeant autant Timothy qu'elle. Son Sonistrelle se plaça juste devant elle, portant une patte à son petit torse, le tapotant par trois fois d'un air fier, preux chevalier du ciel qu'il était. Soburin se détendit quelque peu, amusée par l'attitude de son starter.

« Bien... écoutez vous trois, si vous comprenez... vous n'avez absolument rien à faire ici, cet endroit n'est pas approprié pour vous. Si vous avez faim nous pouvons vous donner quelque chose mais vous devrez ensuite partir. Nous ne sommes pas obligés de recourir à la fo- »

Mais notre jeune dame n'eut pas le temps de terminer son petit discours, déjà, l'un des Tadmorv cracha un gaz toxique, plissant encore plus ses yeux. Hiryō poussa un cri de guerre et battit férocement ses petites ailes membraneuses, prenant de l'élan avant d'agiter ses ailes comme s'il tranchait l'air avec, envoyant de furieuses bourrasques droit en direction des trois Tadmorv. Touchés. Mais pas que. En effet, quelques instruments de cuisine tombèrent dans un lourd fracas, faisant grincer Soburin des dents.

« Trop impulsif, mon petit. Et puis, nous ne sommes pas ici pour faire empirer l'état de cet endroit, prend garde à tes attaques... Timothy ? J'espère que tu es prêt, avec ce que mon petit dragon vient de faire, je crains que discuter sera vain. »


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Sam 17 Sep 2016 - 1:17
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Soburin ne tarda pas à me rejoindre à l’intérieur de la cuisine. Elle venait d’avancer de quelques pas lorsque de la boue passa à quelques centimètres de son visage pour aller s’écraser contre l’un des meubles situés derrière elle. Je n’avais pas vu les pokémons, mais j’ai l’impression que de leur côté, ils nous avaient vu. Le Sonistrelle de la dresseuse s’excita tout d’un coup, il ne semblait pas avoir apprécié que l’on s’attaque de la sorte à sa dresseuse. La chauve-souris poussait des cris stridents pas forcément agréables à entendre qui couvraient en partie ce que sa dresseuse essayait de me dire. Néanmoins, j’ai tout de même réussi à comprendre ce qu’elle disait. Elle faisait une simple constatation du fait que les pokémons qui avaient pris possession de la cuisine ne semblaient pas apprécier les humains. Ce n’était pas peu dire quand on voyait qu’il venait de l’attaquer et qu’elle ne réagissait pas plus que cela. Moi, à sa place, j’aurais pris peur et regardé tout autour de moi pour essayer de trouver la source de l’offensive.

J’avais le regard tourné vers la source du projectile qui avait failli toucher Soburin quand les trois pokémons agressifs ont fini par se montrer. Ils n’étaient vraiment pas beaux à voir. C’était trois espèces de tas violets qui dégoulinaient en laissant des traces violettes derrière eux. Je ne savais pas de quoi il s’agissait, mais vu l’odeur, il n’était pas difficile de comprendre qu’il s’agissait de types Poison. Viskuse étant de type Spectre, il ne craignait pas vraiment ce type d’offensives. Ce serait donc un avantage dans le combat qui, sans aucun doute, se profilait devant nous. Je n’étais visiblement pas le seul à le penser puisque le pokémon volant se plaça entre nous et les trucs violets, prêt à se lancer dans la bataille. Néanmoins, Soburin ne semblait pas si pressée que ça de commencer un combat puisqu’elle tenta de calmer la situation par la parole. Elle demanda aux pokémons de partir en leur proposant de la nourriture. Pendant qu’elle parlait, je me doutais qu’il n’y avait aucune chance pour que sa tentative aboutisse. Je ne me suis trompé, elle ne put même pas terminer sa phrase puisque l’une des bestioles ouvrit la bouche pour souffler un nuage nauséabond dans notre direction.

Heureusement pour nous, l’intervention du Sonistrelle qui se mit à battre des ailes pour envoyer des bourrasques de vent empêcha le gaz d’arriver jusqu’à nous. Le vent était si violent qu’il fut capable de frapper les trois types Poison d’un seul coup. Cela fut même assez puissant pour faire tomber au sol tous les instruments se trouvant dans le trajet de l’attaque. Le bruit était assourdissant, décidément cette créature était vraiment la source de beaucoup de bruit par rapport à sa petite taille. Sa dresseuse ne semblait pas ravie de l’action de son pokémon qui avait agi de son propre chef, sans attendre les instructions. Quoi qu’il en soit, celle-ci me dit qu’il fallait que je me prépare à l’affrontement. Le moment était donc venu pour moi aussi de passer à l’attaque. J’adressa donc un léger signe de tête à l’autre dresseuse pour lui montrer que j’avais compris avant de me tourner vers Seigneur pour lui faire un signe de la main afin qu’il se place aux côtés du petit Dragon.

Le combat se lança immédiatement puisque l’un des adversaires commença à avancer dans notre direction avant de se jeter sur Viskuse dans le but de l’écraser. Je ne savais pas vraiment ce qu’il utilisait comme attaque, mais ça ne me semblait être rien de vraiment particulier. J’ai donc présumé que c’était de type normal alors je n’ai donné aucun ordre à mon pokémon. Pour cette fois, je ne me suis pas trompé puisque le type Poison passa directement à travers de mon type Spectre sans lui infliger le moindre dégât. Le seul problème désormais, c’était que cette créature se trouvait entre mon pokémon et moi. Je me suis donc adressé à Seigneur sans bégayer :

-Seigneur ! Retourne-toi et utilise Ecume !

La pieuvre fantomatique s’est donc retournée d’un coup avant d’ouvrir la bouche pour cracher une sorte de mousse blanchâtre sur son adversaire. Le truc violet, perturbé par le fait d’avoir traversé Seigneur, n’eut pas le temps de réagir et se retrouva frapper de plein fouet par l’écume avant d’en être complètement recouvert. Le voir disparaître sous la quantité de mousse me fit esquisser un léger sourire. Occupé avec ce pokémon, je n’avais pas suivi les actions de Soburin, je me suis donc tourné vers elle pour lui demander :

-Vous a… a… allez bi… bien ? Vous… vous en… en… en so… sortez ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Dim 18 Sep 2016 - 17:58
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda

Soburin jeta un œil au combat que menait Timothy face à l'un des Tadmorv enragé, il se débrouillait avec brio et la grand brune nota qu'il ne bégayait pas le moins du monde lorsqu'ils s'adressait à Seigneur. En tout cas le statut de Spectre de ce dernier était formidablement utile et le tas violet passa au travers, juste face... à Timothy. Heureusement son Pokémon réagit parfaitement à sa demande et le Tadmorv se retrouva tout mousseux.
Du côté de la jeune femme qui avait lâché du regard ses deux acolytes, cela se déroulait plutôt bien également et en particulier grâce aux capacités de son Sonistrelle lui permettant d'attaquer deux cibles à la fois... malheureusement, les puissants vents faisaient vibrer un peu tout dans la grande cuisine.

« Allez, Tranch'Air encore une fois ! Puis utilise Cru-Aile sur l'un d'eux. »

Les bourrasques acérées tranchèrent les deux tas mauve qui "sifflèrent" d'agacement, se lançant directement à l'offensive. Une première attaque Détritus fila droit en direction de la chauve-souris qui s'était lancée droit vers ses adversaires. Ailes tendues, prêt à frapper, Hiryō évita aisément l'attaque qui vint s'étaler sur une porte de placard. Le second Tadmorv essaya de frapper l'ailé avec Ecras'Face lorsque le petit dragon passa mais il rata sa cible. Faisant demi-tour, le Pokémon de la jeune femme frappa finalement de plein fouet le Tadmorv le plus proche avant de reprendre de la distance, l'air fier.
Entendant la voix du jeune garçon aux prunelles dorées, Soburin détourna son faciès souriant vers lui.

« Tout se passe plutôt bien... Hiryō est plus rapide qu'eux, ça l'avantage grandement. »

Ce-dernier repassait déjà à l'action sans même attendre les directives de sa dresseuse, complètement galvanisée par l'affrontement, fou de joie de pouvoir prouver sa puissance même face à deux ennemis, le Sonistrelle repassa à l'assaut. Il tenta de mordre l'un des Tadmorv mais... ce qui devait arriver arriva, baigné dans son arrogance, la chauve-souris fut frappé au menton par une attaque Ecras'Face. Le second Tadmorv essaya de continuer sur cette lancée en crachant une nouvelle attaque Détritus mais heureusement, le Dragon Vol évita l'attaque de peu, l'air frustré.
Soburin eut un air amusé, observant un peu son starter.

« Hiryō, attends un peu... Ils sont tous de même deux, ne soit pas si sûr de toi, d'accord ? Mieux vaux être prudent, prépare une attaque Coupe-Vent, laisse le champ libre à Seigneur. »

D'un grincement quelque peu dérangeant, le Sonistrelle battit un peu plus fort des ailes, se servant des légères brises arrivant par les fenêtres, les transformant peu à peu en petite tornade qui serait par la suite... délicieusement puissante. Les vents qui s'en détacheraient seraient forts utiles pour éventuellement en finir avec les Tadmorv. Mine de rien, la grande brune en yukata commençait un peu à avoir faim...


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Mar 20 Sep 2016 - 0:36
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Je venais de poser ma question à la demoiselle en blanc pour voir comment elle s’en sortait de son côté. Je n’ai pas attendu la réponse très longtemps puisqu’elle s’est retournée vers moi afin de me répondre avec un grand sourire. De son côté, ça allait plutôt bien aussi grâce à la vitesse de son petit Dragon qui pouvait se déplacer plus rapidement que les envahisseurs de la cuisine. Sachant que celui qui se trouvait sous l’écume n’en sortirait pas tout de suite, j’ai porté mon attention sur Sonistrelle pour voir comme il se débrouillait. La chauve-souris était en train de foncer à toute allure sur l’un des tas violets, mais il ne parvint pas à terminer ce qu’il avait commencé puisque l’autre pokémon le frappa pendant que l’autre lui crachant dessus. Heureusement pour la créature volante, il ne parvint pas à la toucher grâce à une esquive réussite. Ce n’était pas passé la loin, il avait vraiment eu de la chance sur ce coup là. En même temps, il était seul pour affronter deux adversaires, ce qui n’était pas forcément très évident.

Soburin semblait d’accord avec moi puisqu’elle signala à son pokémon qu’il devait faire attention à ce qu’il faisait étant donné qu’ils étaient deux face à lui. Elle lui demanda donc de se préparer à utiliser son attaque Coupe-Vent en laissant de la place à Seigneur pour attaquer. Je ne savais pas vraiment ce qu’allait faire le Sonistrelle, mais les propos de sa dresseuse laissait supposer qu’il s’agissait d’une attaque nécessitant un certain temps de préparation. C’était donc à moi de faire en sorte qu’il ne soit pas interrompu dans sa préparation. Il fallait que je réfléchisse vite à ce que je pouvais demander à mon Viskuse de faire puisque je n’avais pas toute la journée devant moi. Fixant les deux pokémons adverses, j’ai dit d’une voix claire :

-Seigneur ! Ombre Nocturne !

Mon fantôme aquatique s’est immédiatement retrouvé enveloppé d’une sorte d’aura oscillant entre le rouge et le violet avant d’envoyer un rayon d’ombre en direction des deux pokémons face à lui. Il ne visait pas vraiment, mais espérait au moins en toucher un le temps que Sonistrelle soit prêt à lancer son attaque à son tour. Le rayon d’obscurité frappa l’un des types Poison de plein fouet et le propulsa contre le four qui se trouvait derrière lui. Cette fois, c’était moi qui avais causé davantage de salissure sur l’un des appareils de la cuisine. Enfin, ce n’était qu’un détail sur le moment. Après tout, le principal était de se débarrasser de ces trois machins là. Malheureusement pour moi, j’étais trop concentré sur les deux adversaires pour vérifier ce qui arrivait au troisième sous l’écume. En effet, celui-ci était parvenu à se libérer et se trouvait donc face à moi, dans le dos de Viskuse. Il ne perdit pas une seconde avant de se jeter brutalement sur moi. Je n’ai pas eu la force de résister et me suis retrouvé allongé au sol avec le pokémon sur le ventre qui me regardait d’un œil mauvais. Le souffle coupé par le choc, je n’ai été en mesure que de lâcher un simple petit :

-Ho !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy
Mer 21 Sep 2016 - 12:40
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda

Pendant que le Sonistrelle préparait son attaque, Timothy ordonna à Seigneur d'affaiblir davantage les Tadmorv, ils en finiraient ainsi bien plus vite ! Soburin attendit que le Viskuse soit hors de l'attaque de sa chauve-souris avant d'offrir un regard entendu à Hiryō, ce-dernier poussa son cri habituel de guerrier avant de faire mine de trancher sa tornade. Les rafales foncèrent droit sur le premier Tadmorv, le balançant plus loin et tranchant le second... Bien, normalement, ils devraient être tranquille avec ces deux...

« Timothy... ? »

La demoiselle avait entendu son cri à travers le sifflement du vent, elle se détourna vers lui et ses prunelles s'alarmèrent à la vue du Pokémon Poison qui l'avait directement attaqué ! La grande brune se précipita en direction de son homologue, hésitante, observant... que faire ? Mieux valait agir vite avant que le Tadmorv ne finissent pas empoisonner le jeune garçon. Ne perdant pas de temps à attendre Seigneur et Hiryō, Soburin plongea une main dans le corps visqueux du Pokémon qui poussa un cri outré, détournant son visage vers la jeune femme qui grimaça de dégoût. Vraiment, cette substance étrange était... horrible.

« Vous deux, arrêtez de toiser les deux autres, venez nous aider. »

Soburin retira sa main du corps du Pokémon qui avait alors arrêté de scruter avec hargne Timothy pour plutôt préparer une attaque à cracher droit sur celle qui avait osé "perforer" son drôle de corps. Heureusement, deux attaques venant des deux Pokémon alliés éjectèrent bien vite le Tadmorv du corps du pauvre Timothy !
La jeune femme soupira doucement, tendant ensuite une main au jeune homme afin de l'aider à se redresser... voilà qu'il était également sale, la brune également avait récolté un peu de violet au passage. Cette-dernière rit doucement, relâchant la main du jeune garçon pour plutôt s'approcher du lavabo, nettoyant rapidement son bras à l'eau claire.

« Je crois... Que nous avons terminé avec eux... »

Souffla t-elle tandis qu'au fond de la cuisine, les trois Tadmorv qui venaient de se prendre une belle raclée filaient le plus discrètement possible par la porte ouverte, ne demandant pas leur reste. Soburin se détourna vers tout le monde, souriante... Jusqu'à que le propriétaire et ses employés ne débarquent dans les cuisines, interpellés par le fait que le calme soit enfin revenu.

« Ils sont... partis ? »

Soburin hocha légèrement la tête, glissant son regard en direction de Timothy afin de vérifier qu'il n'avait rien.

« Mais c'est... c'est dégueulasse ici ! Comment on va faire à manger dans ce bordel ? Ça va prendre des heures de tout nettoyer ! »

La grande brune perdit lentement son sourire, arqua un fin sourcil sombre. Elle croisa ses bras, soutenant le regard du propriétaire qui démontrait pour le moment très peu de gratitude.

« Peut-être mais nous... Nous désirons notre repas offert. »

Le propriétaire soupira doucement, se passant une main sur le visage avant de regarder tour à tour les deux dresseurs. Il prit un ton suppliant, joignant ses mains sous son menton.

« S'il vous plaît... encore un petit peu... aidez-nous à nettoyer tout ça... Après tout, avec vos Pokémon, vous avez aussi mis le bazar ! »

Sérieusement ? Soburin resta un instant interdite, clignant plusieurs fois des yeux avant de regarder Timothy. Était-il d'accord ? En tout cas, le type ne semblait pas d'accord pour leur donner à manger sans qu'ils ne participent au nettoyage... Sale gars...


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Se prélasser au sein de Nox Illum « pv Timothy

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: