HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Silence in the Library ! [&Timothy]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Silence in the Library ! [&Timothy]
Dim 31 Juil 2016 - 2:00
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Silence in the Library ! [&Timothy] 187232Bibliothque

Ma rencontre assez inopportune avec Kaori hier avait mis des bâtons dans les roues de mes plans initiaux. Pas que je m'en plaignes, derrière son caractère bille en tête et ses pokémons aux traits marqués, j'avais beaucoup appris, juste en l'espace d'une journée et nous nous étions pour ainsi dire promis de nous retrouver demain. Mais bon, les bibliothèque était loin d'être son milieu naturel, ce n'était pas difficile à deviner... Et moi je voulais à tout prit prendre le temps de chercher quelques informations sur les Riolus, les Lucarios ou les pokémons de type Combat plus généralement. Si je voulais m'en faire une spécialité, il était nécessaire que je m'efforce d'augmenter mes bases de connaissances, leurs noms et leurs forces ou faiblesse ce n'était pas suffisant alors la très grande bibliothèque était l'endroit idéal pour perdre mon temps libre !

J'étais arrivée tôt le matin, et si Ani avait pris le temps de rester avec moi quelques heures, l'impatience et l'anxiété avait finit par le gagner et, alors que j'étais profondément plongée dans une de mes lectures, il en avait profité pour s'éclipser discrètement et commencer une petite exploration. Il avait bien compris que le mot d'ordre ici était le silence, la toute première remarque que lui avait fait l’hôtesse d’accueil aux cheveux gris et aux lunettes en demies-lunes restait marquée dans sa mémoire ; il faut aussi admettre qu'elle n'avait pas été tendre ou délicate... Une main de fer dans un gant de fer... Alors il se contentait de voyager entre les rayonnages mais bon, ça non plus ça n'avait qu'assez peu d'intérêt...
Et nous sommes à l'aire du numérique mes pauvres amis, les livres sont presque tous téléchargeables ou copiables via le pokéweb, les bibliothèques n'attirent plus vraiment les gens... Surtout gardé par le cerbère qui se trouve à l'entrée... Au final les lieux étaient déserts à première vue, il n'y avait que la vieille femme, lui et moi mais, alors qu'il allait s'aventurer dans un des coins du grand bâtiment il finit par tomber sur une silhouette inconnue ! Peut-être quelque chose qui allait enfin pouvoir le distraire...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Silence in the Library ! [&Timothy] Jflw
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Lun 1 Aoû 2016 - 2:34
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
La nuit avait été courte, mais je ne comptais pas passer la moitié de ma première journée complète à Méridian à dormir. Je me suis donc levé encore bien fatigué de mon manque de sommeil alors que l’on était déjà en milieu de matinée. Après m’être préparé, je suis descendu dans l’entrée de mon hôtel afin de me renseigner sur ce qu’il y avait  à faire dans la ville. Je ne comptais pas visiter le château tout de suite puisque la journée était déjà trop entamée pour profiter de la visiter et prendre mon temps. J’irais un autre jour, il me fallait donc une activité pour cette première journée. Quelque chose de pas trop fatiguant puisque dans le cas contraire, j’aurais pu finir par m’endormir quoi que je fasse. C’est ainsi que j’ai appris qu’il y avait une très grande bibliothèque dans cette ville avec de nombreux ouvrages sur de nombreux sujets. Ma première destination désormais choisie, je me suis rendu vers cette grande réserve de connaissances en tous genres.

Lorsque je suis entré dans le bâtiment, il n’y avait pas un bruit et je ne voyais personne dans les allées de livres. Le lieu semblait comme désert, ce qui n’était pas pour me déplaire, moi qui n’aimait pas la présence des autres. Faisant en sorte de ne pas attirer l’attention de la femme travaillant ici, je me suis installé à une table après avoir récupérés quelques ouvrages qui m’intéressaient. J’adorais apprendre alors cette endroit était un véritable paradis pour moi ! Malheureusement, ma fatigue a fini par prendre le dessus sur moi et je me suis endormi comme une masse sur un des livres. Je dormais depuis un moment lorsque Viskuse a profité de l’instant pour sortir de sa pokéball s’en y avoir été invité. Il avait envie d’attention et était donc sorti pour que je m’occupe de lui. Néanmoins, en me voyant dormir, le spectre prit la décision de ne pas me réveiller et d’aller explorer les lieux par lui-même…

Seigneur vagabondait à travers les allées, cherchant quelque chose à faire pour s’occuper. Il eut bien l’idée d’aller embêter la bibliothécaire, mais lorsqu’il vit le regard peu aimable de celle-ci, il changea bien vite d’avis et reparti dans la direction opposée. C’était lui le spectre, mais c’est elle qui semblait vraiment être la plus effrayante. Flottant de nouveau quelques instants dans les rayonnages, le pokémon aquatique finit par apercevoir quelqu’un d’autre. C’était une jeune femme qui avait l’air très concentrée dans ce qu’elle était en train de lire. C’était parfait pour Seigneur qui y vit alors l’occasion de s’amuser un peu. Dissimulé dans un coin sombre de la pièce, Viskuse se fendit dans l’ombre avant de secouer une étagère pour faire tomber assez bruyamment les livres qu’elle contenait. Il ne perdit alors pas de temps avant d’aller en attraper un dans chacun de ses tentacules et de léviter au dessus de ceux qu’il avait fait tomber pour faire croire que les bouquins étaient en train de voler par eux-mêmes. C’était son côté spectre, il ne pouvait pas s’empêcher d’essayer de faire peur aux autres. Viskuse n’avait pas regardé dans la direction de la lectrice et ne savait donc pas s’il avait réussi à l’effrayer ou non. Néanmoins, il redevint visible en souriant et en agitant toujours ses tentacules tenant les livres.

De mon côté, je dormais profondément en bavant sur le livre ouvert qui me servait d’oreiller. Je n’ai donc pas du tout remarqué le départ de mon pokémon. Ce n’est qu’en entendant des bruits de pas sur le sol pas loin de moi que je me suis réveillé en sursaut. J’espérais qu’il ne s’agissait pas de la femme de l’accueil. Je l’avais vu en entrant et elle était vraiment effrayante, je ne voulais pas qu’elle commence à me faire des reproches puisque je m’étais endormi sur l’un de ses livres. Heureusement, ce n’était pas elle, mais un petit pokémon bleu qui marchait sur deux pates. Je ne l’avais jamais vu celui-là, j’ai donc sorti mon téléphone et me suit rendu sur le pokéweb pour en apprendre plus sur lui : « Riolu, le Pokémon Emanation. Riolu peut voir et comprendre des émotions comme le bonheur et la colère grâce aux ondes qu’elles émettent ». C’était donc un petit pokémon de type combat. Il était mignon celui-là et semblait tout seul. Qu’est-ce qu’il faisait là ? Je me suis donc penché vers lui en souriant pour lui chuchoter :

-Coucou toi ! Qu’est-ce que tu fais là tout seul ? Tu te promènes dans la bibliothèque ?
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Lun 1 Aoû 2016 - 6:03
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Ani affichait son plus beau sourire. Enfin quelqu'un dans cet endroit qui faisait un petit peu attention à lui ! J'avais beau ne pas être méchante avec lui, je lui avais bien fait comprenne qu'aujourd'hui j'étais plutôt occupée par mes recherches, des recherches le concernant en plus, et c'est le fait que je le délaisse un peu qui l'avait incité à se balader. Et là, cet homme qui dormait à poing fermé il  a moins de vingt secondes n'hésitait pas et lui adressait la parole avec tout son cœur, et donc il lui faisait son plus beau sourire.
Il approuva de la tête, oui, il se baladait, même si il était évident qu'il était loin d'être à sa place... Il commença par faire un petit signe du doigt vers sa joue gauche, ne lâchant pas du regard son nouvel interlocuteur puisque, à force de dormir sur des livres et d'y baver on peut-être soumis à quelques désagréments... Sans s'en rendre compte, Timothy avait réussis la performance de s' imprimer de façon totalement illisible une partie du livre qu'il lisait sur la joue et si c'était amusant ça manquait singulièrement d’élégance... Un bon moyen d'engager la conversation.

De mon côté, j'étais toujours plongé au beau milieu de ma lecture, j'en apprenais de plus ne plus sur les Riolus et les Lucarios à chaque ligne mais je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce que la suite de mes lectures se passe comme ça...
Alors que se mettait à trembler toute une étagère remplie de livre je tournais naturellement la tête pour voir qui pouvait être responsable de ce tapage dans un endroit si calme. Mais personne. Évidement, ma curiosité était piquée au vif et je pris le temps de refermer l'ouvrage sur lequel j'étais penché histoire de comprendre ce phénomène. Plusieurs livres s'écroulèrent sur le sol, sans que j'arrive à saisir quoi ni comment mais quand ils se mirent à léviter je compris qu'il s'agissait de l’œuvre d'un pokémon, un pokémon qui avait la faculté de se rendre totalement invisible comme Kecleon ou la majeure partie des types Spectres. Je n'étais pas effrayée, ce n'est pas le mot, il en fallait tout de même un peu plus pour me prendre en défaut, mais j'étais au moins intriguée de me trouver un coupable et, alors que les formes arrondies d'un Viskuse prenaient forme, je lui fit un très large sourire. Ils vivaient pourtant près des points d'eau d'habitude, une bibliothèque n'est pas un leu dans lequel on espère pouvoir en trouver... Voilà qui ajoutait au mystère, mais j'avais bien l'intention d'obtenir quelques réponses.

_
Tiens donc... Tu t'es perdu toi ?..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Silence in the Library ! [&Timothy] Jflw
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Lun 1 Aoû 2016 - 23:26
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Je regardais le petit pokémon en attendant qu’il réagisse à ce que je venais de lui dire. Il était vraiment mignon tout plein, même si je n’appréciais pas tellement le type combat. Je trouve que les pokémons de cette catégorie sont beaucoup trop brutaux et agressifs en général. Même si je sais bien que la réputation des pokémons spectre que j’adore est bien plus mauvaise que la leur. Quoi qu’il en soit, ce Riolu semblait heureux que je m’intéresse à lui puisqu’il avait un grand sourire sur le visage. Il était loin d’être aussi violent que mon appriori du type combat. Après tout, quand on regardait une telle créature, on ne pouvait pas s’imaginer qu’il pouvait être violent. Pour répondre à ma question où je lui demandais s’il se promenait, le pokémon acquiesça de la tête. Il était donc en vadrouille dans les lieux et pas perdu à la recherche de son dresseur, ce qui était une bonne chose. Je me doutais bien qu’il n’était pas sauvage puisque ce n’était pas le genre de pokémon que l’on trouvait à l’état naturel dans une bibliothèque.

J’allais justement lui demander pourquoi il n’était pas avec son dresseur lorsqu’il me pointa avec sa patte comme pour dire quelque chose. Je ne comprenais pas vraiment ce qu’il voulait me dire, mais ça avait l’air d’être important puisqu’il ne baissait pas sa tête. Je penchais la tête sur le côté en l’observant pour essayer de comprendre ce qu’il voulait bien me dire. Il ne me montrait pas quelque chose aux alentours puisque c’est moi qu’il pointait et pas autre chose. Il me fallut plusieurs minutes de réflexion avant d’imaginer que je pouvais avoir quelque chose sur le visage et que c’était ce qu’il essayait de m’indiquer. Je me suis donc frotter les joues des deux mains avant de les regarder. J’ai ainsi pu me rendre compte que l’une d’elle avait désormais des traces d’encre qui devait probablement se trouver sur mon visage quelques instants plutôt. C’était donc ça que le pokémon m’indiquait, je devais être complètement ridicule et sans son aide je ne m’en serais pas aperçu. Heureusement qu’il m’avait prévenu ! Il fallait vraiment que je le remercie pour ça ! J’ai donc refermé mon livre avant de quitter ma chaise pour m’accroupir afin de me mettre à son niveau et lui dire gentiment :

-Merci beaucoup ! C’est très gentil de m’avoir prévenu !

Bien qu’il vienne de m’aider, je me demandais quand même comment un Riolu s’était retrouvé en vadrouille dans une bibliothèque sans être avec son dresseur. Il fallait que je me renseigne, histoire d’en apprendre plus sur ce qu’il se passait. Je me suis donc une nouvelle fois adresser à lui en lui tendant la main pour ne pas le toucher s’il n’en avait pas envie :

-Pourquoi est-ce que tu te promènes tout seul ? Ton dresseur t’a laissé explorer les environs ?

Pendant ce temps, de son côté, Viskuse espérait avoir réussi à effrayer la dame face à lui, mais il fut extrêmement déçu de la voir lui sourire. Il aurait préféré la voir pleurer à cause de la peur ou s’énerver contre lui pour ce qu’il avait fait, mais pas du tout… Elle avait l’air heureuse de le voir, ce n’était pas du tout comme ça que ça devait se passer ! Suite à son sourire la femme lui demanda s’il s’était perdu. Ce n’était pas le cas puisqu’il savait parfaitement d’où il venait et où je me trouvais pour me rejoindre quand il aurait fini sa promenade. Pour monter sa mauvaise humeur puisqu’il avait raté son coup, Seigneur croisa les deux tentacules qui lui servaient de bras avant de tourner le dos à la jeune femme en répétant rageusement son nom. Il était vexé et ne voulait pas interagir avec elle.
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Mar 2 Aoû 2016 - 0:12
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

En temps que pokémon, il n'était pas tous les jours facile de réussir à se faire comprendre de l'espèce humaine. Si tous les petits animaux, quels qu'ils soient arrivaient parfaitement à interagir entre eux, sans aucune barrière de langue ou de logique, dès qu'il s'agissait de communiquer avec des grands têtus et bornés comme nous qui se croyaient tellement supérieur et avec l'ouverture d'esprit d'un bulot trop cuit, on se contentera de dire que c'était loin d'être facile... Et qu'il fallait tout miser sur les apparences et les impressions. Aujourd’hui donc, on assistait à deux espèces de jeux de mimes aux deux différents extrémités de la bibliothèque sans que personne ne puisse en faire un rapprochement.
Ani avait dut mettre deux ou trois bonnes minutes à simplement faire réaliser à son interlocuteur qu'il était tout barbouillé, et même si il semblait sincèrement reconnaissant, mon pokémon aurait tout donné pour avoir un interprète... Heureusement, le garçon semblait avoir un minimum d'expérience en interaction humain-pokémon et il se contentait de poser des questions simples, auxquelles il était facile de répondre par oui ou par non pour faciliter les choses. Il commença donc par deux hochements de tête approbatifs distincts, histoire de confirmer que oui il se baladait en solitaire et que oui c'était sous l'égide de son dresseur - ou de sa dresseuse pour le coup - même si officiellement il ne m'avait rien demandé... Mais bon, il était mon ami, il n'était pas en prison, je n'aurai donc forcément pas eu de raison viable de le garder avec moi alors que j'avais prévu de me plonger au cœur des livres de la bibliothèque...
D'ailleurs la prochaine épreuve était là : Ani voulait faire comprendre à Timothy que j'étais en train de lire alors, de sa main qui lui avait servit à pointer la tâche qu'il avait sur la joue, il montra le gros volume que venait de refermer le dresseur, puis il montra une direction, vague, où je me trouvais à peu prêt. Restait à savoir si il réussirait à comprendre avec si peu d'indices...

En ce qui me concernait moi et mon "nouvel ami" Viskuse, il était évident qu'il était frustré, sans aucun doute parce que son entrée en scène rocambolesque n'avais pas fonctionné comme prévu, mais il en fallait bien plus que ça pour réussir à surprendre une ninja, même une apprentie telle que moi à qui il fallait encore un brin de pratique.
Je me mit donc à rire, et comme le pokémon de type Spectre m'entendait, même si il me tournait le dos, ça le vexait encore plus et, tentacules croisées, il me donnait l'impression de bouder.

_
Ne m'en veux pas... - lui dis-je de mon ton calme - ...J'ai travaillé avec de véritables experts pour affuter mes sens et résister à la surprise et la peur, ce n'est pas contre toi... Et d'ailleurs...

Profitant du fait qu'il était dos à moi, et donc qu'il me tournait le dos, je me glissais hors de ma chaise à pas feutrés pour aller me cacher. Un endroit aussi bondé de meubles, de livres, de ables ou de chaises était un véritable plaisir pour quelqu'un qui avait appris à se dissimuler et à marcher sans bruit tel que moi. Comme j'avais arrêté ma phrase en plein milieu, le pokémon Eau avait envie de savoir la suite et en se retournant il put voir avec un brin de surprise que je n'étais plus là... Il marqua un petit temps de latence alors qu'il me cherchait du regard, ces quelques seconde étant largement suffisantes pour que je le contourne et me positionne juste dans son dos avant de reprendre ma phrase en le faisant sursauter légèrement.

_
...D'ailleurs si tu veux je dois pouvoir te montrer quelques trucs !..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Silence in the Library ! [&Timothy] Jflw
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Mer 3 Aoû 2016 - 0:27
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’étais accroupi à côté du Riolu et l’observait pour voir ce qu’il allait répondre à mes questions. Celles-ci ne tardèrent pas à arriver puisque la petite créature hocha de la tête pour répondre affirmativement aux deux choses que je lui avais demandées. Cela voulait donc dire qu’il se promenait seul et que son dresseur était dans le coin et que celui-ci, ou celle-ci d’ailleurs je n’en savais rien, l’avait laissé se promener pour s’occuper. Je comprenais que rester dans une bibliothèque ne devait pas être forcément agréable pour un pokémon. Après tout, ceux-ci ne sont pas capables de lire et n’ont donc rien à faire pour s’occuper ici à par se promener entre les allées. En pensant à ça, je me suis dit que je pourrais faire sortir Seigneur de sa pokéball afin qu’il tienne compagnie au combattant. J’allais approcher ma main de ma ceinture pour récupérer la capsule rouge et blanche lorsque la créature bleue recommença à vouloir me dire quelque chose. Il montrait le livre que j’avais commencé à lire avant de m’endormir un peu plus tôt. Je cherchais alors ce qu’il pouvait vouloir me dire par là. Est-ce qu’il voulait que j’aille le ranger ? Ou que je continue ma lecture ? Ce n’était pas facile à comprendre avec ce seul geste. Heureusement pour moi, les signes du pokémon ne s’arrêtèrent pas là puisqu’il pointa dans la direction d’une allée. Le livre et la direction ? Je me demandais s’il voulait m’aider à ranger mon bouquin en m’indiquant par où il fallait que je me dirige, mais je savais que ça ne pouvait pas être ça puisque ce n’était pas là que je l’avais pris. Il voulait peut-être que j’aille avec lui dans cette direction, mais dans ce cas je ne voyais pas pourquoi il m’avait indiqué le livre. Ce n’était pas très clair, mais j’allais essayer de lui demander des précisions :

-Tu veux aller par là-bas ? Tu veux que je vienne avec toi ?

Suite à ces quelques mots, je me suis relevé pour me mettre debout à côté du Riolu et laisser ma main à côté de moi pour qu’il puisse l’attraper s’il voulait vraiment m’emmener quelque part.

De son côté, Seigneur le Viskuse avait les tentacules croisés et montrait qu’il était déçu de ne pas avoir réussi à effrayer la femme. D’ailleurs celle-ci avait commencé à rire comme si elle se moquait du fantôme aquatique, ce qui énervait encore plus le pokémon. Puisqu’elle agissait comme ça, il décida qu’il allait retourner auprès de moi puisqu’il savait que je n’allais pas me moquer de lui. En plus, puisque je dormais, il pourrait parvenir à me réveiller en sursaut, ce qui serait mieux que rien. Néanmoins, au moment où il allait flotter plus haut dans les airs pour s’éloigner, la femme s’était arrêtée de rire pour se mettre à lui parler. Elle lui dit qu’il ne fallait pas lui en vouloir parce qu’elle s’était entrainée à ne pas être surprise par quelque chose. C’était donc ça, il s’était attaqué à la mauvaise personne et n’aurait pas eu la moindre chance contre elle ? Cette idée rassura Seigneur qui se dit qu’il n’était pas si mauvais que ça finalement. Etrangement, la jeune femme s’arrêta de parler au milieu d’une phrase et ne fit plus un son. C’était assez étrange comme situation et cela piqua la curiosité du fantôme sous-marin qui décida de se retourner pour essayer de comprendre ce qu’il venait de se passer.

Après son demi-tour, le pokémon ne vit personne. La jeune femme avait complètement disparue et ne se trouvait plus derrière lui, ce qui expliquait pourquoi il ne l’entendait plus. En revanche, il ne comprenait pas la situation, il n’avait entendu aucun pas et ne comprenait donc pas comment elle avait fait pour disparaître de la sorte. Il balaya donc l’espace devant lui de son regard pour essayer d’apercevoir celle qui avait commencé à lui parler, mais il n’y avait personne. Elle avait tout simplement disparu. C’est alors que la voix se fit réentendre derrière Seigneur, le faisant sursauter. Il se retourna alors bien vite et fut extrêmement surpris de découvrir cette femme là alors qu’il était en train de regarder dans cette direction à peine quelques instants auparavant. C’était tout simplement incroyable pour une humaine ! Celle-ci lui disait d’ailleurs qu’elle pourrait lui monter quelques trucs. C’était vraiment une proposition très alléchante alors il exprima son envie en hochant plusieurs fois de la tête avant de se mettre à tourner autour de la femme en souriant du plus qu’il le pouvait. Il voulait apprendre ces nouvelles choses pour me les montrer afin que je sois fier de lui et des progrès qu’il aurait fait de son côté. Après plusieurs tours autour de la dresseuse, le pokémon Spectre/Eau s’arrêta en face de la dresseuse pour la fixer dans les yeux avec un air très studieux sur le visage. Il était plus que prêt à apprendre et espérait ainsi le montrer.
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Mer 3 Aoû 2016 - 9:21
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Ani lâchait un profond soupire désespéré... C'était encore plus difficile que ce qu'il pensait... Le jeune homme n'avait même pas compris qu'il ne parlait ni de lui ni de l'humain mais qu'il ne faisait que rebondir sur ce qu'il avait dit et qu'il voulait parler de moi...
Mais il était loin d'être du genre à se laisser abattre aussi facilement, il était presque aussi têtu que moi ! Alors il commença par faire non de la tête cette fois avant d'enchainer une nouvelle série de gestes qui seraient peut-être encore plus confus... Il pointait son index sur Timothy, sur lui puis sur sa pokéball puis il essayait de décrire une forme d’ensemble ; il n'avait pas mieux pour tenter de décrire les dresseurs. Puis il se désignait lui même du doigt ; pour un simple inconnu comme l'était ce gentil garçon, quelqu'un qui ne le connaissait pas, je n'étais moi même que son dresseur.
Il avait à peu prêt fixé le sujet de sa phrase, et maintenant il devait expliquer ce qui était important : ce que j'étais en train de faire. Il montra à nouveau le livre sur la table avant de joindre les paumes, l'une contre l'autre, et de les ouvrir en les tenant jointes par la tranche comme si il voulait y lire un texte imaginaire. Puis enfin, il donnait encore la direction approximative dans laquelle je me trouvais...
En résumé sa dresseuse à lui était en train de lire là bas... L''intention était louable mais il n'était pas certain que le message soit encore passé...

De mon côté, j'avais fait un heureux ! À cause de sa couleur azurée j'étais certaine que ce petit Spectre était un mâle, mais maintenant que j'étais aussi proche de lui je me rendais compte qu'il était beaucoup plus grand que ce que je pensais. Les images qu'on pouvait voir dans les livres ou dans le pokédex avaient ce défaut qu'elle ne remplaceraient jamais une expérience de première main et, même si l'ambiance n'était pas à ça de suite, l'idée de pouvoir essayer d'affronter un pokémon de ce type me passa par la tête... Avec un pokémon Combat comme le mien ce serait un vrai défi qui nous apporterait un vécu véritable.
Nous verrions plus tard, si l'occasion me serait donnée ou non mais pour le moment j'avais fait une sorte de promesse à demis-mots à ce gentil trublion et je devais l'assumer. Je me penchais en avant pour ramasser un des livre tombés par terre lors de son entrée en scène et, alors que j'en lisait la tranche pour pouvoir le ranger à sa place et recommencer, encore et encore, jusqu’à ce que tout soit en ordre, je commençait ma leçon du jour.

_
Déjà tu as un talent indéniable, le fait que tu arrive à te rendre invisible sera un atout véritable pour beaucoup de situations tu sait... Moi j'ai besoin d'être discrète ou de me faire oublier pour pouvoir prendre les gens par surprise mais toi, comme tu vole et qu'on ne peut pas te voir tu doit pouvoir t'approcher de beaucoup de gens sans te faire repérer. Pour ça tu avais bon, tu avais bien compris le principe.
C'est après que tu as voulu en faire un petit peu trop... Les livres qui tombent puis qui se mettent à voler sans raison c'était un petit peu "too much", si tu tombe sur une personne rationnelle comme moi la première des réflexion c'est que quelque chose se cache là dessous...


Pour le moment, je n'étais pas vraiment flatteuse, c'est vrai mais on pouvait sentir dans le ton de mon discours que mon entrée de dialogue n'était là que pour faire al navette jusqu'à ce qui était vraiment important et qui faisait partie de ma formation de ninja. Le vrai art de la Discrétion, avec un grand "D", ne consistait pas à juste disparaitre, c'était plutôt un savant mélange de diversions discrète et d'empathie qui permettait de jouer avec les perceptions des autres. Un ninja expert saurait être là, droit sous vos yeux alors que vous ne le verriez pas, comme pourrait le faire un magicien qui vous fait croire que le Laporeille est toujours dans le chapeau... Enseigner ça en quelques mots était tout bonnement impossible mais, comme mon élève du jour avais quelques facilités innées je pouvait sauter quelques étapes et aller droit à l'essentiel.

_
À mon avis tu devrai y aller plus doucement, plus sournoisement... Essaie de faire croire à des choses possibles et qui mettront la pression. Par exemple tu fait tomber un livre, un seul, et quand ta victime en profite pour le ramasser tu change la page de celui qu'il était en train de lire. Tu éteint une bougie, tu ouvre une fenêtre, tu remue un rideau, tu fait tourner un crayon sur une table, il y a plein de possibilités.
L'important surtout c'est d'y aller crescendo, commencer petit pour finir en apothéose. Entre chaque acte tu laisse un petit temps d'attente, il faut que ta victime se fasse des idées, qu'elle imagine le pire, que les deux parties de son cerveau, l'imaginaire d'une part et la raison de l'autre entrent en conflit parce que c'est si il n'est plus d'accord avec lui même qu'il sera le plus vulnérable à la terreur...
Et quand tu pense qu'il es mûr, tu bondit, tu apparait et tu le surprends avec ce que tu veux ! Quand l'intangible devient réel c'est généralement la goutte d'eau qui fait déborder le vase et qui le fera s'enfuir en courant...
Tu comprends ?..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Silence in the Library ! [&Timothy] Jflw
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Jeu 4 Aoû 2016 - 3:44
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Vu le soupire poussé par le Riolu, je n’avais pas compris ce qu’il avait essayé de me dire avec ses gestes. La communication n’était pas facile, mais le visage sérieux du pokémon me dit rire légèrement. C’était amusant de le voir tout tenter pour me faire comprendre ce qu’il voulait me dire. Il fallait donc que je fasse un effort pour l’aider dans sa tâche et ne pas le laisser se fatiguer à communiquer sans que je ne fasse quoi que ce soit pour essayer de le comprendre. Je le fixais donc avec attention, histoire d’être sûr de ne rater aucun de ses gestes. J’avais bien fait puisqu’il y eut beaucoup de mouvements de sa part, il essayait probablement d’être plus précis qu’il ne l’avait été précédemment. Il commença par me désigner moi et ma pokéball avant de se montrer de la patte. Cette fois, j’ai compris clairement le message, il me parlait de sa ball à lui. Suite à cela, le petit pokémon dessina les contours d’une forme plus ou moins humaine avant de se montrer de nouveau. Sa pokéball, un humain et lui ? Il n’y avait pas trop de possibilités non plus. Il devait probablement parler d’un humain qui possédait sa pokéball à lui, c'est-à-dire son dresseur. Les choses étaient de plus en plus claires, même si je ne voyais toujours pas où il voulait en venir en mentionnant son dresseur. Il m’avait confirmé qu’il ne s’était pas perdu alors il ne voulait certainement pas que je l’aide à retrouver son propriétaire, c’était autre chose.

Comme pour répondre à mes interrogations, le petit combattant continua ses gestes pour me dire ce qu’il y avait avec son dresseur. Il pointa de nouveau mon livre avant de mimer quelqu’un qui lisait. Tout s’éclairait dans ma tête, j’aurais du m’en douter bien plus tôt vu l’endroit où nous nous trouvions, son dresseur était en train, lui aussi, de lire un livre quelque part dans l’édifice. Pour terminer son explication, Riolu pointa de nouveau dans la direction qu’il avait désignée un peu plus tôt. C’était confus tout à l’heure, mais maintenant ça avait du sens, son dresseur était en train de lire un livre dans cette direction. Depuis tout ce temps, il essayait simplement de répondre à l’une de mes précédentes questions. J’avais été trop bête pour simplement y penser… Je lui fis donc un grand sourire pour lui montrer que j’avais compris avant de lui dire en rigolant :

-Désolé, j’ai été long à comprendre. Ton propriétaire est en train de lire un livre par là-bas, c’est ça ?

J’allais attendre sa réponse lorsque j’ai entendu un cri, que je reconnaîtrais entre mille, résonner dans la bibliothèque. C’était la voix de Seigneur, ce qui était tout simplement impossible puisqu’il se trouvait dans sa pokéball à ma ceinture. J’allais donc lui dire de sortir pour me rassurer sur sa présence, mais je me suis rendu compte que celle-ci était vide. Il n’était plus à l’intérieur et s’était échappé pour aller se balader dans les allées de la bibliothèque. D’ailleurs, il n’y avait plus aucun doute, c’était quasiment certain que c’était lui qui avait poussé le cri qu’on venait d’entendre. En colère contre mon poékmon qui avait agi sans mon autorisation en profitant de fait que je dormais pour faire son mauvais coup, je me rendis dans la direction d’où provenait le son. Etrangement, cela correspondait avec la direction où se trouverait le dresseur du petit Riolu. Je marchais rageusement, la tête fixant de tous les côtés en espérant apercevoir mon fantôme aquatique.

Des son côté, Seigneur était content que quelqu’un s’intéresse comme ça à lui. D’autant plus que c’était pour lui apprendre à être encore meilleur quand il voudrait essayer de faire aux autres. Il écoutait donc attentivement les conseils de sa nouvelle connaissance. Celle-ci commença par lui faire remarques sur ce qu’il avait raté de son coup dans la bibliothèque. Ce n’était pas spécialement agréable à attendre, mais c’était était important pour progresser que d’accepter ses erreurs. Suite à cela, la femme discrète commença à lui faire la leçon en lui expliquant qu’il fallait qu’il y aille doucement et qu’il commence par des petites choses avant d’augmenter progressivement la taille de ce qu’il faisait. Tous les arguments de la jeune femme étaient vrais et vu ce qu’elle venait de faire, mon pokémon allait écouter ce dresseur coûte que coûte pour essayer de devenir un peu comme lui. Seigneur acquiesça donc de la tête pour répondre à la question de la jeune femme avant de montrer son contentement en recommençant à tourner avant de crier son nom. Ce même cri qui m’a interpelé et entrainer vers l’endroit où nous nous trouvions exactement
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Jeu 4 Aoû 2016 - 9:47
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Ce soupire là était bien différent du précédent. C'était plus un soupire de soulagement et de contentement. Ani était bien plus satisfait maintenant que son interlocuteur au nom toujours mystérieux avait finit par comprendre le fond de sa pensée et le sourire qu'affichait mon pokémon, ce sourire si communicatif qu'il avait, était bien la preuve pour l'humain qu'il avait vu juste. Par contre, pas le temps de pousser la conversation plus avant, un petit cri de joie se fit entendre plus loin dans les rangées de livres et comme ça venait de l'endroit où j'étais, la curiosité poussé mon Riolu à venir... Avec Timothy du coup même si ce n'était pas très exactement pour les mêmes raisons...
De notre côté le petit Viskuse avait été extrêmement attentif à ma sorte de "leçon en bêtise" et il était évident que j'avais fait un heureux  ! Il donnait l’impression de danser et de chanter autour de moi en lévitant alors que j'avais terminé, une attitude qui me donnait le sourire à moi aussi puisque je venais de réussir à marquer des points auprès d'un nouvel ami.

C'est là qu'arrivèrent Ani et ce dresseur aux cheveux sombres. Je le dévisageait sans un mot pendant quelques secondes, le temps d'assembler les pièces du puzzle en observant la réaction de tous les présents. Ni lui, ni le Viskuse ne semblaient surpris de se voir l'un l'autre, et je me doutais déjà tout à l'heure que le pokémon bleu ne devait pas être sauvage ; il y avait donc de fortes chances que ces deux là se connaissent, sans doutes l'un était il le dresseur de l'autre... Ani lui était ravi de me voir sortie de mon bouquin, il se rapprocha de moi avec un sourire généreux et se planta à mes côtés, comme le faisaient les pokémons bien dressés, et ce même si je n'avais pas cette prétention : c'était juste mon ami.
Les relations étaient peut-être établies pour tout le monde mais, avant que je puisse interagir avec qui que ce soit, je fut coupée dans mon élan de sociabilité par un bruit de pas pressé et très peu discret qui se rapprochait et la fameuse hôtesse d’accueil au visage et au chignon aussi stricts l'un que l'autre déboula avant de nous faire un "Chuuuut !" énervé appuyé par un regard grave derrière ses lunettes en demies-lunes. "Il n'y a que nous ici !" pensais-je, "On ne dérange personne !" aurais-je dut lui rétorquer, mais j'étais bien trop introvertie et timide pour oser ce genre de choses alors que j'étais au calme...

_
Oui madame... Désolée...

Dis-je simplement au final, baissant un peu les yeux pour appuyer mes excuses même si ça n’adoucirait personne et qu'elle continuerait à entretenir dans son coin son côté misanthrope. Le suite de la conversation devrait se faire entre murmures et messes basses, ça aiderait peut-être nos deux timides à se dire bonjour non ?..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Silence in the Library ! [&Timothy] Jflw
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Ven 5 Aoû 2016 - 0:41
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Je me dirigeais vers la source du cri qui ressemblait à celui de Viskuse. Il valait mieux pour le spectre que ce ne soit pas lui ou il allait se faire sévèrement remonté les bretelles pour être parti sans m’en avertir. S’il me l’avait demandé, je ne lui aurais pas interdit de le faire, mais je n’acceptais pas qu’il fasse ça dans mon dos. La bibliothèque était grande alors je ne savais pas exactement où me diriger, mais quelques minutes de recherche finirent par me mener à l’endroit souhaité. Il était bien là, Seigneur tournait autour d’une femme que je n’avais jamais rencontrée auparavant. Lorsqu’il s’aperçut de ma présence, mon fantôme aquatique a arrêté de tourner pour me fixer, faisant la même chose que la femme à ses côtés. Il devait savoir que je n’étais pas de la meilleure humeur qui soit puisqu’il a rapidement baissé la tête en s’approchant de moi d’un air penaud. Pendant ce temps, Riolu s’était rendu aux côtés de la femme. C’était donc elle sa dresseuse qui était en train de lire un peu plus tôt. C’était assez amusant comme situation de savoir que son pokémon était arrivé auprès de moi alors que le mien était arrivé près d’elle. Il est vrai que vu qu’il n’y avait que nous dans la bibliothèque, il n’y avait vraiment d’autre possibilité en fait, mais c’était une coïncidence sympa quand même.

J’allais expliquer à mon pokémon ce que je pensais quand des pas se firent entendre. Ceux-ci s’approchaient de nous, assez rapidement d’ailleurs. Lorsque les pas furent à notre niveau, on vit qu’il s’agissait de la bibliothécaire au regard effrayant. J’étais sûr qu’elle avait entendu le cri de Seigneur et que c’était pour ça qu’elle était venue. Je ne me suis pas trompé du tout puisque elle nous demanda de nous taire tout en nous foudroyant du regard. J’avais dit qu’elle avait des yeux qui faisaient peur, mais là c’était pire que tout. En l’entendant, j’ai immédiatement baissé la tête de gêne, ma timidité reprenant le dessus. Je ne voulais qu’une seule chose, me faire oublier des deux femmes ici présentes. J’étais simplement venu pour voir si c’était bien la voix de Viskuse que j’avais entendu. Je préférais donc ne rien avoir à faire avec ces deux personnes. La dresseuse du Riolu s’occupa très bien de la situation puisqu’elle s’excusa auprès de la femme à lunettes sans que je n’aie besoin de dire quoi que soit de plus qu’elle. À l’intonation de sa voix, j’ai eu l’impression qu’elle était aussi gênée que moi de devoir lui parler. J’aurais presque cru m’entendre… Une fois que la femme se fut éloignée, je me suis retourné une nouvelle fois en direction de Seigneur en le fixant d’un regard noir pour lui die :

-Seigneur ! Je suis très déçu par ton comportement ! Tu es parti tout seul, sans me prévenir ! Je me suis inquiété en voyant que tu n’étais plus là ! Tu comprends pourquoi il ne faut pas faire ça ? La prochaine fois, il faudra venir me demander avant de partir en vadrouille. Je ne suis pas méchant et je ne vais pas t’en empêcher !

Pendant toute ma tirade, le pokémon Eau avait gardé la tête baissée, il savait qu’il avait fait une bêtise et s’en voulait. Il n’aimait pas savoir que je m’étais inquiété par sa faute et s’en voulait un peu. Néanmoins, il savait que je n’allais pas rester énervé bien longtemps et que les choses allaient revenir comme avant dans peu de temps. Quoi qu’il en soit, il fallait que je remercie cette femme d’être restée avec mon pokémon quand il s’était éloigné et d’avoir géré les remontrances de la gérante des lieux. Je me suis donc tourné vers elle, gardant la tête baissée en fixant mes pieds pour lui dire d’une petite voix :

-Mer… Merci de vous… de vous être occ… occupé de mon… mon… mon Viskuse. Je… je… je ne… ne savais pas qu’il… qu’il était parti. Merci aussi pour… pour… la bibliothécaire. Au… au fait, je… je suis… je… je suis Timothy Boot.
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Ven 5 Aoû 2016 - 2:13
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Une fois cette vieille acariâtre disparue au détour des travées, le pokémon Spectre avec qui j'avais créé tant de liens ses dernières minutes se fit sévèrement enguirlander ! Je ne savais pas qu'il s'était éclipsé sans l'accord de son dresseur et j'avoue que je comprenais un peu la réaction de ce dernier. Certes, Ani ne m'avait pas vraiment demandé ma permission non plus mais au moins je 'lavais vu partir ; ça n'avait pas l'air d'être le cas pour lui... Il faut dire que voir un pokémon invisible se faire la belle ce n'est peut-être pas facile tous les jours... J'en venait même à me poser une question, comme ça en passant, au sujet des spécialistes du type Spectre, si ils étaient tous aussi fripons et turbulents que celui là, ce ne devait pas être tranquille à chaque lever de soleil !
Mais passons, le jeune dresseur, un certain Timothy me remerciait de tout son cœur avec un ton encore plus timide que le miens... Je ne pensais pas que ce fus possible pour être honnête... Et je ne sais pas si c'est méchant ou non mais ça me donnait un peu plus confiance en moi de savoir que je n'étais pas la plus effrayée des deux dans cette conversation, je déglutit, comme pour me donner du courage, et je lui répondais donc du ton que je pouvais avoir de plus calme et posé :

_
Bonjour Timothy, je suis Shira, la dresseuse de ce gentil petit monstre... - je frottais la tête d'Ani entre les oreilles après ce compliment masqué d'ironie - Je vois que vous avez fait connaissance sans moi mais j'espère qu'il ne vous a pas embêté ?..

J'étais peut-être un petit peu sûre de moi en apparence et en surface mais, dan le fond je restait cette petite fille timide avec le cœur qui battait à la chamade à chacun de ses mots... J'essayais juste de faire mon maximum pour que ça ne se voit pas trop et, pour le moment, ça marchait assez bien.
C'était une première, totalement improvisée, voulait bien dire que Timothy allait me servir de cobaye pour mes expériences sociales... Je me sentais un peu malhonnête à bien y repenser mais je devais vraiment essayer de progresser dans ce domaine et l'occasion était trop belle ! Nous étions seuls tous les deux dans cette grande bibliothèque et j'étais face à cet homme qui ne devait pas être plus téméraire que moi... Il était tellement idéal, c'était tellement tentant que même si je me sentais un brin malhonnête je ne pouvais pas la laisser passer.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Silence in the Library ! [&Timothy] Jflw
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Sam 6 Aoû 2016 - 2:49
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
La jeune femme semblait m’avoir écouté pendant que je parlais, même si je n’en étais pas sûr vu que je fixais mes pieds depuis que j’avais commencé à m’exprimer. Mais comme elle ne m’avait pas interrompu, j’en avais déduit qu’elle m’avait écouté. Quelques secondes après que j’ai terminé de parler, la dresseuse du Riolu prit la parole à son tour pour se présenter. Elle dit s’appeler Shira avant de me préciser qu’elle était bien la dresseuse du petit pokémon bleu. Je ne m’étais donc pas trompé en pensant cela un peu plus tôt. De toute façon, c’était plutôt évident étant donné la façon dont le pokémon s’était placé à ses côtés dès notre arrivé sur les lieux. Shira ne s’arrêta pas là puisqu’elle ajouta ensuite qu’elle avait vu que j’avais rencontré son Riolu. Elle s’inquiéta ensuite de savoir si ce dernier m’avait embêté. Ce n’était pas du tout le cas, loin de là même, puisque c’était grâce à lui que je m’étais réveillé. Après tout, s’il n’était pas venu dans ma direction, je serais peut-être toujours en train de dormir la tête sur mon livre et de l’encre recouvrant la joue. Il fallait maintenant que je prévienne la dresseuse et assez rapidement pour ne pas qu’elle prenne mon silence comme une réponse positive à sa question. Je ne voulais pas qu’elle fasse des reproches à son Riolu qui avait été si mignon avec moi. Je pris donc une grande inspiration en relevant légèrement la tête pour montrer un léger sourire à Shira, bien que je garde mes cheveux devant les yeux. Je lui dis alors :

-Pas… pas du tout ! Il a… a… il a été très gen… très gentil. Il m’a mê… même éviter la hon… la honte.

J’ai laissé échapper un petit rire en disant ces derniers mots avant de très vite me raviser, le rouge me montant aux joues. Sous la gêne occasionnée de m’être mis à rire comme ça devant elle, j’ai immédiatement baissé la tête pour fixer de nouveau mes pieds. Je détestais me faire remarquer et voilà que je faisais ça devant une femme que je venais de rencontrer quelques minutes auparavant ! Je ne savais plus où me mettre tellement j’avais honte. Néanmoins, je savais que pour détourner l’attention de Shira de ce que je venais de faire, il fallait que je parle de quelque chose d’autre. Le seul problème était que je n’allais jamais osé lancer une conversation de moi-même. Après tout, je ne savais pas si elle allait accepter de parler de ça ou si elle allait trouver que j’étais stupide à propos du sujet que j’allais choisir. Je réfléchissais donc du plus que je le pouvais pour éviter de faire durer ce blanc gênant plus longtemps qu’il ne le durait déjà. J’ai alors eu une idée toute simple du sujet qui, je le pensais, pourrait nous intéresser tous les deux. J’ai donc encore dit d’une toute petite voix sans relever la tête :

-En… en parlant de… de Ri… de Riolu. Qu’est-ce… qu’il… qu’il… il est capable de… de faire ? Parce que il ne correspond pas du tout à l’idée que je me faisais des pokémone de type combat.

J’avais prononcé cette dernière phrase à toute vitesse, me rendant compte qu’elle pouvait être blessante pour la dresseuse d’un pokémon de ce type. J’enchainais les boulettes depuis le début de notre conversation. Je n’avais qu’une envie, partir en courant, mais je savais bien que Seigneur ne me laisserait pas faire. Quoi qu’il en soit, ce qui était fait était fait et je n’avais plus qu’à attendre la réaction de mon interlocutrice…
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Sam 6 Aoû 2016 - 11:56
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

_ "Éviter la honte", c'est gentil ça Ani, je suis fier de toi.

Dis-je à mon pokémon en continuant mes petites caresses affectives sur mon pokémon qui n'en demandait pas mieux. Il était fier que je le complimente parce que c'était la preuve que nous avions les mêmes valeurs et que mon dressage portait ses fruits de façon concrète. Justement, d'ailleurs, Timothy semblait vouloir parler de lui, autant que moi je voulais en savoir plus sur son Viskuse. Nous commencerions donc par parler de nous mais, avant ça, pour ne pas parler trop fort non plus et pour que ce soit un petit peu plus convivial, je m'asseyais autour de la table où je lisais plus tôt. Ani grimpa sur mes genoux alors que je décalais une autre chaise pour inviter Timothy à s'assoir.

_
C'est un pokémon très original il est vrai... Il a la noblesse et le courage qui caractérise tous les pokémons de type Combat, et si la majorité des gens ont les préjugés qui les pensent à croire que tous sont des brutes, la majorité ont un sens de l'honneur qui les rends bons... Et colérique aussi il est vrai...
Disons que comme pour toutes choses, ils sont comme des pièces, ils ont un côté pile et un côté face, et comme chez tous les autres vivants certains traits de leur caractère sont plus marqués que d'autres, ça dépends des spécimens...
Mais les Riolus ont des capacités que les autres pokémons n'ont pas et c'est ce qui les rends particulièrement rares, précieux et intéressants...


On sentait que Timothy avait mis le doit sur le sujet qui me passionnait, j'en était devenu presque intarissable et le fait que je reprenne ma respiration avant de continuer n'était clairement pas synonyme que j'avais finit.

_
...Ils ont un genre de sixième sens, une capacité de perception dont personne d'autre ne peut se targuer : ils ressentent les émotions fortes des gens qui sont proche... Ça marche bien entendu mieux avec les personnes qu'il connait bien mais, avec de la pratique il finissent généralement par y arriver avec n'importe qui. On a pas mal travaillé Ani et moi pour y arriver et aujourd’hui je pense qu'on est pas loin d'être au point... Il a dut ressentir que tu n'avais aucune intention mauvaise et c'est pour ça qu'il s'est approché et qu'il t'as parlé.
Il est devenu ton ami et comme on dit, les amis de mon amis...


Je ne terminais pas ma phrase et je lui tendais la main pour la lui serrer et rendre tout ça un petit peu plus officiel. J'avais bien compris qu'il était timide, d'autant qu'il avait même rougit tout à l'heure alors je voulais essayer de le mettre à l'aise en nous rapprochant mais... Est-ce que ça allait seulement fonctionner ?..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Silence in the Library ! [&Timothy] Jflw
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Dim 7 Aoû 2016 - 23:50
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Je m’en voulais terriblement pour ma remarque sur les pokémons de type combat. Je ne connaissais pas les goûts de cette femme et j’avais déjà commencé à juger le groupe auquel appartient sa créature. J’attendais donc en appréhendant la réaction de mon interlocutrice. Il n’y avait que deux possibilités pour moi. Soit elle le prenait bien et je pourrais être soulagé, soit elle s’énervait et je risquais de me renfermer encore plus sur moi-même. C’était vraiment du quitte ou double et je stressais énormément en attendant le moment de la révélation. Celle-ci n’arriva pas tout de suite puisque la dresseuse de Riolu alla s’installer devant une table avant de tirer une autre chaise pour que je m’installe à ses côtés. Voulant éviter de la contrarier davantage après ma réflexion, je me suis dépêché de m’exécuter et me suis assis sur le siège qu’elle m’avait attribué. Pendant que je m’installais, son pokémon avait fait la même chose que moi en s’installant sur les genoux de sa dresseuse. C’était vraiment mignon comme situation et j’étais un peu jaloux puisque je ne pouvais pas faire la même chose avec Seigneur. En parlant de celui-ci, il se déplaça de sorte à flotter tranquillement au dessus de la table qui se trouvait devant nous. Ainsi, il n’aurait qu’à baisser la tête pour pouvoir nous observer et écouter notre conversation.

Heureusement pour moi, quand Shira se mit à parler, elle ne me fit pas de remarque par rapport à ce que j’avais dit sur le type combat. Je me suis donc un peu détendu, même si j’étais toujours aussi stressé à l’idée de parler avec une presque inconnue puisque je ne connaissais que son nom après tout. Néanmoins, j’écoutais avec attention tout ce qu’elle pouvait bien me dire sur son Riolu, et elle avait l’air d’être passionnée par le sujet. En effet, elle m’apprit que son pokémon était comme les autres de son type, c’est-à-dire noble et courageux. Voilà donc la différence de perception entre un adepte du Combat et un autre dresseur qui ne lui porte pas plus d’attention que cela. Je n’avais jamais considéré les combattants comme cela, mais elle n’avait pas tort dans sa façon de penser. Elle parla ensuite du préjugé, que je croyais vrai je l’avoue, selon lequel ils seraient tous brutaux. Selon elle, ils avaient un véritable honneur, mais pouvaient également s’avérer colérique. En soit, d’après ce que j’en comprenais, les types Combat étaient, comme tous les autres types, plein de nuances et il ne fallait donc pas en faire des généralités. Shira ajouta également qu’ils étaient tous différents selon les espèces et avaient leurs propres caractères. Une fois sa présentation générale du type Combat terminée, la dresseuse se mit à parler plus précisément de Riolu, ce qui m’intéressait beaucoup plus puisque j’en avais un sous les yeux. Selon elle, Riolu avait des capacités qu’il était le seul à posséder, ce qui en faisait un pokémon rare, mais particulièrement intéressant.

Il y eut alors un blanc dans la conversation. Je croyais donc que mon interlocutrice avait terminé, mais ce n’était pas du tout le cas. En effet, elle s’était juste arrêtée le temps de respirer avant de reprendre son discours. Cette fois-ci elle m’expliquait cette fameuse capacité propre à Riolu. Apparemment, il serait capable de percevoir et lire les émotions des gens. Selon elle, il peut travailler cette capacité pour pouvoir s’en servir sur n’importe qui. C’était incroyable comme histoire, je n’avais jamais rencontré un pokémon avec de telles capacités. En tout cas, je n’aurais jamais pu imaginer un type Combat faire ce genre de choses, un Psy pourquoi pas, mais alors là, jamais. Suite à cela, elle ajouta qu’elle avait énormément travaillé avec son propre Riolu pour qu’il puisse maîtriser cette capacité, elle le pensait d’ailleurs presque au point. Finalement, elle me dit que si Riolu s’était approché de moi, c’est parce qu’il avait ressenti que je n’avais pas de mauvaises intentions envers lui. Ce qui était vrai pour plusieurs raisons, tout d’abord jamais je ne ferais de mal à un pokémon et ensuite, je dormais lorsqu’il est venu près de moi, je ne pouvais donc pas avoir un quelconque idée en tête.

Pour terminer son discours, Shira dit que puisque j’étais devenu l’ami de son Riolu, j’étais aussi devenu le sien. Elle prononça ces derniers mots en me tendant la main pour que je la lui serre. Je ne l’avais pas regardée tout le long de son discours, me contentant de fixer le petit combattant, mais j’ai tout de même aperçu le mouvement de son bras dans ma direction. La politesse voulait que je lui serre la main, mais ce n’était pas facile pour quelqu’un d’aussi timide que moi. Après tout, accepter d’être son ami voulait dire que je devrais m’ouvrir un tout petit peu à elle et ça me terrifiait. Néanmoins, j’ai pris mon courage à deux mains pour inspirer un grand coup et attraper la main tendue afin de la lui serrer. Maintenant que c’était fait, je devais faire un pas de plus en relevant la tête et en lui souriant. Au prix d’un difficile effort, j’ai fini par regarder dans sa direction, un sourire forcé sur le visage. Mon effort n’était pas exceptionnel puisque j’avais gardé une grande partie de mes cheveux pour me cacher les yeux et ne pas avoir à la fixer.

Maintenant que je lui avais serré la main, un silence lourd s’installer entre nous. Elle avait fini de parler de son Riolu et je ne réagissais pas à ce qu’elle m’avait dit. Dans un esprit de conversation, je savais que c’était à moi de prendre la parole maintenant, mais c’était difficile. J’étais de base peu à l’aise pour parler en public, mais c’est encore pire quand c’est à moi de relancer la conversation. Si je dois être obligé de parler, je préfère largement avoir à répondre à une question plutôt qu’en poser une. Néanmoins, j’avais déjà une idée de ce que je pouvais lui dire, mais je n’osais pas le faire. Il fallait juste que je me donne un coup de pied aux fesses pour me pousser et ce serait bon. Je finis après un certain temps par demander d’une petite voix et, comble du bonheur, je n’avais pas bégayé une seule fois :

-Les capacités de Riolu sont vraiment très intéressantes, mais mis à part la lecture des émotions, qu’est-ce qu’il sait faire d’autre ? Après tout, vu comment il a l’air bien dressé, j’imagine qu’il est aussi capable de se battre, non ? D’ailleurs, il n’a que le type Combat ou il possède un deuxième type ? Je n’en ai jamais rencontré auparavant donc je ne connais rien de ce pokémon mis à part les informations du pokéweb.
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]
Lun 8 Aoû 2016 - 11:19
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku
La conversation suivait son court, et si mon interlocuteur semblait toujours aussi tendu et stressé il outrepassait ça pour réussir à aligner quelques mots logiques et constructifs pour me pauser des questions sur un sujet que j'adorais : les pokémons ; mieux encore sur un sujet que je maîtrisais plus que les autres puisque c'était mon pokémon à moi. Il avait une foule de questions et, le meilleur moyen pour moi d'essayer de le mettre à l'aise, j'imagine que c’était de faire comme si de rien était et d'enchainer, non sans exiger une petite contrepartie !

_
D'accord, on parle de lui, mais retenez que je veux en savoir au moins autant au sujet de Viskuse !..

La demande implicite était faite, alors je pouvais me concentrer sur la première vague de la conversation et, l'idéal pour ne rien oublier, c'était de commencer par le début non ?.. Je prenais une profonde inspiration, mobilisant tous mes souvenirs le concernant alors que je passais ma main droite dans le pelage de Riolu avant de commencer :

_
Ani est mon premier pokémon, celui que m'a confié le professeur Acacia il y a un petit peu plus d'un mois, et depuis nous n'avons pas arrêté de nous entrainer et de nous perfectionner. Nous sommes des guerriers tout les deux, nous n'avons pour objectif que de combattre les arènes alors, oui, on sait se battre... Il est très fort d'ailleurs, avec des attaques rapides, d'autres puissantes et tout un panel de techniques défensives !
Pour le moment il n'est que du type combat, en effet, mais par contre ça change quand il évolue puisque Lucario gagne alors le type Acier. C'est un pokémon fidèle, loyal et perfectionniste qui a plus de courage que des armées entières. Il est considéré par beaucoup comme un bébé pokémon mais c'est une erreur de se borner à ça puisqu’il a bien plus de potentiel que ce qu'il parait et, quand il a la chance de pouvoir évoluer, quand ses liens avec son dresseur sont assez forts, il ne gagne pas qu'un nouveau type mais aussi de nouvelles facultés et de nouvelles attaques au point qu'il devient l'un des rares pokémons capable de méga-évoluer.
Est-ce que ça réponds à tes questions ?


J'avais parlé avec un ton un peu pressé, non pas que je voulais délibérément oublier des informations mais j'avoue que moi aussi j'avais envie d'avoir le plus de détails possibles sur ce pokémon qui avait un double-type tout à fait unique et original. Je voulais savoir quelles étaient ses possibilités, en et en dehors des combats puisqu'on ne sait jamais, peut-âtre aurais-je un jour à en affronter un et ce serait loin d'être perdu que d'obtenir une poignée de données, elles pourraient même me sauver la mise qui sait !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Silence in the Library ! [&Timothy] Jflw
Re: Silence in the Library ! [&Timothy]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: