HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Ven 12 Aoû 2016 - 5:21
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller

Direction Terra Nova
Event
Vendredi 05 Août 2016, Extérieur

Un vrai chaos miniature. Dans tous les coins, chacun s'affaire à remplir son rôle auto-attribué de grand défenseur du navire, comme si chaque dresseur sur place s'était trouvé une pulsion héroïque à assouvir de façon unanime. Je regrette un peu de m'être laissé entraîner dans la mêlée, mais dans la mesure où les sauveteurs improvisés réclamaient l'aide d'un pokémon costaud, je n'ai pas trop eu le choix. Même moi, alors que je m’efforce de faire preuve d'un certain sang-froid d'habitude, j'ai été emporté par toute cette euphorie de barrage compulsif, sans même penser à juger plus profondément la situation.

Je grimace. En quelques pas, je m'éloigne un peu de la porte où, sans réel besoin d'intervention de ma part, Orion tente vigoureusement de dégager l'entrée. Je malaxe une de mes mêches, le regard porté sur les agresseurs. J'essaye d'avoir une vue globale sur la situation, mais rien à faire : la foule et le tangage, plus intenses encore qu'auparavant, tabassent ma tête comme un Bétochef s'occuperait de sa besogne. Je m'agrippe à ce que je peux, et tout devient flou : le bateau, les dresseurs, nos adversaires, mon pokémon. Mes propres mains. Dans une dernière seconde de lucidité, je vois la porte s'ouvrir, sans pour autant être capable de distinguer ce qui en sort. Je vois Luna se précipiter là-bas, hurlant des choses inaudibles.

Et puis plus rien.

♦    ♦    ♦

Je cligne des yeux. Un peu compliqué de me repérer dans tout ce bazar, mais c'est mieux. J'ai peut-être sous-estimé mon mal de mer, et j'aurai quand même pu me passer d'un malaise à cet instant. Autour, rien n'a vraiment changé : la situation est toujours aussi inconfortable, avec des cohortes de pokémons et de malfrats qui encerclent les passagers, et les dresseurs qui tentent tant bien que mal de leur résister. Pour le coup, moi, j'essaye de me relever, et même si je suis encore pas mal hébété par ma mésaventure, j'arrive à tenir sur mes pattes. Je perçois une voix, mais mes oreilles sont bouchées, et ce n'est que lorsqu'une main me tire subitement que je réalise que Luna est venue me chercher.

Ren, tout va.. J'entend des bribes. S'est fait attaquer.. C'est le chaos !

Bon. Ça commence à aller mieux. Je retrouve petit à petit ma lucidité, et je remarque très vite qu'Orion a dégusté pendant mon absence. Heureusement, rien de grave, mais hors de question que je l'envoie davantage au front. Chose rare, j'attrape une des pokéballs à ma ceinture et laisse le Scarhino entrer dans son habitat, pour qu'il s'y repose. Vu l'état de la porte, il a assez travaillé comme ça, et si mes déductions sont bonnes, je n'ai pas envie qu'il se retrouve de nouveau nez-à-nez avec ces malades mentaux.

Et puis, je n'ai même pas le temps de chercher Luna du regard qu'un nouvel imprévu se présente. Un Abra, sûrement celui de la dresseuse que j'ai aperçu plus tôt, se téléporte juste à côté de moi, suivi d'un Têtarte qui, lui, n'a pas l'air très amical. Très vite, le pokémon eau se rue sur son adversaire, qui tente malgré la fatigue de l'esquiver à plusieurs reprises. Il faut que je me reprenne.

Je tapote mes joues. On m'a un peu poussé à rejoindre la mêlée, certes, mais maintenant que je suis lancé, il faut bien que je me rende utile d'une manière ou d'une autre. Je passe une main dans ma sacoche pour récupérer Aries, un peu endormie, et la place sur mon épaule pour la mettre à l'aise. Elle est encore jeune, je n'ai pas envie de la brusquer, mais la situation étant ce qu'elle est, j'ai besoin qu'elle me donne un coup de pouce. Je lui demande ma faveur, le ton aussi doux que possible.

Désolé de te déranger, je vais avoir besoin de toi. Tu veux bien ?

Elle hoche timidement la tête. Parfait. Je me tourne en direction de la bataille Abra-Têtarte, qui commence d'ailleurs à s'écourter dans la mesure où le pokémon psy ne peut jouer que la défensive. Je jette un rapide coup d’œil aux environs, et décision prise, je me lance dans une stratégie improvisée.

Abra ? Laisse-nous t'aider. Si tu veux bien, téléporte ce Têtarte contre la rembarre, on s'occupe du reste.

Je ne suis pas son dresseur, mais il a l'air de saisir la position dans laquelle il est. Utilisant les quelques forces qui lui restent, il parvient à téléporter son adversaire au lieu désigné, qui met d'ailleurs un moment à comprendre ce qui lui arrive. Encore un peu fébrile, je fais tout de même parvenir mon ordre à Aries.

Sécrétion ! Vise la bouche, puis ligote le reste du corps. Il ne faut plus qu'il bouge.

La Larveyette, assez motivée, se lance dans un fil continu de sécrétion qui, malgré sa hargne, finit par maîtriser le pokémon eau contre les barres de fer. Le Abra a l'air reconnaissant, et moi, j'ai déjà plus d'air pour réfléchir à la tournure des choses.

Je passe une main contre mon front. Tout ça me fatigue, et plus je réfléchis à l'issue que va prendre l'attaque, plus je me dis qu'il y a des chances que les choses tournent mal. Sans compter l'état d'Orion et le nombre grandissant des sbires, c'est mal parti. Le pire, c'est qu'à part prendre des dresseurs en otage, les abords du navire n'ont rien d'intéressant pour ces gens-là : ce qu'ils convoitent se trouve sûrement à l'intérieur, et pourtant ! Impossible de rentrer, avec le blocus. Pour passer, il faudrait que tous les dresseurs attaquent de concert.

Mais vu le chaos, ça sert à rien d'y réfléchir. Le Abra pourrait être très utile, mais je préfère le ménager. Il a assez essuyé d'attaques comme ça, et si il le souhaite, je préfère encore qu'il retrouve sa maîtresse, plutôt qu'il se jette dans la gueule du loup.

Je le regarde.

Tu devrais aller voir ta dresseuse, elle est peut-être en danger. Si tu vois des gens isolés, n'hésite pas à les regrouper avec d'autres personnes. Si tu t'en sens capable.

Je parle, je parle, mais je devrais faire de même. Je lève le regard sur les alentours, et après quelques petites secondes à projeter mes yeux partout, j'arrive enfin à retrouver Luna dans le tas de combats. Maintenant que je vais mieux, j'essaye de m'approcher d'elle pour lui prêter main-forte. Après tout, j'ai de vagues souvenirs de ce qu'il s'est passé plus tôt, mais j'ai comme l'impression d'avoir contracté une dette que j'aurai du mal à rembourser.

HRP:
 

Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Ven 12 Aoû 2016 - 15:16
Messages : 1843

Admin

Admin
Contexte

Intérieur
La porte est grande ouverte. C'est la cohue, les civils pris à l'intérieur se précipite vers l'extérieur en panique, bousculant tout ce qui se trouve sur leur passage. Même les pokémons des sbires se font balayés par la masse. Estelle, les sbires qui se trouvait autour de toi te confirme qu'ils ne feront pas de mal à quelqu'un qui ne résiste pas, et t'emmène vers un petit groupe qui a été maîtrisé. Leur but n'est pas de vous faire du mal.

Kaori, tu sors tes pokémons, et tu regrettes bien vite d'avoir sorti mirage. La foule, les nombreux pokémons autour et les gens qui courent sans réfléchir ne lui facilite vraiment pas ses mouvements. Quelque peu bloquée par sa propre taille, elle est assez limitée dans ses attaques et se retrouve bien vite submergée par le nombre. Ton équipe se consacre surtout à la défense.

Shinichi, tu t'apprêtes à saisir le sacro-saint bâton et à t'emparer de la récompense promise ! Seulement... Il disparaît sous tes yeux ébahis, avant de réapparaître quelques mètres plus loin, projeté en l'air par un autre pokémon. Tu peux croire à une mauvaise blague, mais une lapine le ramasse avant que tu n'aies eu le temps de dire ouf. C'est à peu près à ce moment là qu'un visage connu arrive pour t'aider. Ahatanaël t'informe que ce n'est malheureusement pas un jeu : il n'y a pas de récompenses ! Ce dernier se jette sur un sbire qui ne dit rien, comptant sur ses alliés pour venir l'aider. Seulement, Maïlys le protège plutôt bien, et ils sont clairement plus concentrés sur le bâton que sur le sauvetage d'alliés...

« Ben voyons, ça m'paraît évident ce qu'on veut ! Ce fichu bâton ! »

Le dit bâton est en train d'être utilisé contre l'ennemi. Un des coups trop violent sur le Racaillou ennemi le brise, et la partie supérieure pourvue du bout de gemme vole en l'air. Un court instant, le Maître se met à courir pour le récupérer, mais un pokémon ennemi se jette sur son dos pour l'empêcher de bouger. Son Armaldo est occupé à se battre, tandis que son Roigada tente de protéger la masse qui s'est jetée à l'extérieur. Le bout vol un moment, avant que l'un des sbires ne fasse un sourire carnassier au maître. Il n'a qu'à se pencher pour le ramasser, ce qu'il fait. Saisi de l'objet, il frime un moment en l'agitant devant le Maître immobilisé, mais bien vite ses alliés lui rappelle qu'il faut partir. Les sbires commencent à se retirer, et heureusement pour vous, c'est ce moment que choisi un Noctali pour bondir et mordre la main du sbire (on remercie très fort les déééés). A nouveau, l'objet vole un court instant et retombe au sol. Une partie des sbires est déjà parti, mais ceux présent réalisent l'horreur qui vient de se produire. Le pokémon défie du regard celui qui était en possession de l'objet, mais très vite se fait éjecter par un autre pokémon. Désormais en lutte, il ne pourra plus vous aider.
Du conduit, un nouveau pokémon émerge, cette fois un Mentali.

Extérieur
Luna, tu parviens jusqu'à Ren, et ton Sonistrelle lutte contre les sbires... Mais la porte s'ouvre en grand suite à une intervention interne, et la masse déboule sur vous. Toi et Ren, vous êtes les premières victimes de ce mouvement insoupçonné. Le Abra a vos côtés est cependant réactifs, et vous vous retrouvez bien vite sur le toit... Sans pokémons ! Larveyette et Sonistrelle sont restés en bas ! ... Attendez... Larveyette est resté sur ton épaule, Ren ! ... Pardon Luna.

Rachel, ton intervention permet à Timothy et Elisthel de résister à l'assaut. Tu luttes désormais contre les nouveaux envahisseurs, mais la masse affolée qui a déboulé à l'extérieur interromps quelque peu ce combat. Quelques secondes plus tard, tu vois des sbires commencer à se replier, et les gens descendus de l'hélicoptère ne s'intéressent plus à vous ; ils ont sans doute obtenus ce qu'ils cherchaient ! Timothy reste bien caché derrière toi, aussi (façon de parler, il a plus de pokémon).

Théodora et Allen, vous avez également réussi à repousser ceux qui se trouvaient autour, et ton coup de fil aux autorités ne sera pas inaperçu Allen. Certains sbires t'ont entendu, ont reconnus ton nom et savent que la menace doit être prise au sérieux. Ils considèrent donc qu'il y a un temps limite à leur présence (ils n'ont pas envie de se faire attraper !). Tout comme Rachel, vous voyez la masse qui sort de l'intérieur et les sbires commencer à se replier. Le gros de la bataille semble être passé.

Sous l'eau, Viskuse et Lokhlass repousse le Sharpedo, avant qu'il ne décide de s'en aller de lui-même. Il y a du mouvement, les bateaux commencent à bouger. Ils commencent à partir, et visiblement, personne ne les intéressent.


/!\ Le Maître du Jeu effectuera sa prochaine réponse le 15.08. N'oubliez pas que vous ne pouvez poster qu'une fois, et que vous avez le droit de poster même si vous n'avez pas participé aux tours précédents.
Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Ven 12 Aoû 2016 - 15:33
Région d'origine : Kalos
Messages : 65

Athanaël Denys

Athanaël Denys
Un passerouge dans le bâteau...
ft Athanaël x many ppl

Le bâton ? Le jeune homme releva les yeux vers le bâton qui se brise. Un éclat. Une gemme. Les idées du jeune hommes ne sont plus très claires.

« Parfois je me dis qu'il regarde là où ça ne le concerne pas. »

Un mauvais pressentiment lui tord les entrailles en même temps que sa mémoire le bombarde d'informations.

« Vous le savez peut être, à l'origine ces petites choses étaient des morceaux de l'Arme Suprême construite il y a des milliers d'années à Kalos... »

C'était peut être une hallucination, mais un bruit strident l'assaille à nouveau. Ses oreilles sifflent. Les mots "arme suprême" et "méga-gemme" retentissent dans son esprit.

« C'était quoi ?
-  Un petit problème imprévu.
»

Ces hommes ne lui disent rien qui vaille. Et personne ne veut une catastrophe, pas vrai? Il vaut mieux prévenir que guérir, non ? Le jeune homme, se relève, l'air décidé. Son environnement devient plus flou, les sons sont vagues. Les voix sont pourtant nombreuses. Mais rien n'y fait. Une sorte d'instinct le possède ; si Elistel ne lui avait pas fait voir cette expérience dans le labo de son oncle, jamais il n'aurait eu si peur.  Alors, le jeune homme joue le tout pour le tout. Un sprint efreiné. Ses pokémons ne comprennent pas tout d'abord. Mais ils le couvrent du mieux qu'ils peuvent. Espérons que Maïlys continue. Il n'a pas le temps d'expliquer ; tous les regards sont braqués sur la gemme au sol.

« Cela pourrait être une source d'énergie formidable ! »

A Kalos, il n'avait jamais fait de rugby. Mais il n'avait pas le choix. Son geste allait provoquer sûrement une mêlée, mais tant qu'il la bloquait sous lui, il y avait une chance pour que les autres réagissent à temps et que la pierre ne tombent pas entre de mauvaises mains. Le jeune homme s'élance. D'autres attaques volent toujours. Allait-il mourir comme ça, en courant ? Drôle de question, pour maintenant. Un bond. Une chute. Un claquement. Il pose fermement son torse contre le sol, où se trouve la pierre, pour la bloquer. Il sent celle-ci sous sa chemise ; il faudra le tuer, pour le déloger, désormais. Athanaël est prêt à tenir jusqu'au bout. Ses mains se referment sur son crâne et sa nuque, tentant de se protéger. Adamantia coure, projette un autre pokémon. Kaiser charge lui aussi ; le tout dans le but de protéger un dresseur qui a fait disparaître sous son corps, une gemme objet de toutes les convoitises.

HRP:
 
© Atios & Ash'

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Ven 12 Aoû 2016 - 18:48
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Eiki était donc en train d'exercer toute sa Frustration sur ce Racaillou à grand coup de bâton, sous le regard ahuri du Maître qui ne savait pas vraiment comment réagir fasse à cette situation totalement imprévue... Et ce qui devait arriver arriva, le sceptre de bois se rompit en deux contre la peau épaisse de l'adversaire de ma lapine et la partie avec la pierre volait au loin, attirant toute l'attention de tout le monde... Sauf d'Eiki qui se retrouvait déçue d'avoir perdu son joujou alors que son adversaire, bien énervé maintenant et pas plus blessé qu'avant avait bien l'intention de se venger !
Il commença par un Ultimapoing magistral qui cogna mon pokémone n plein dans le menton, le faisant décoller d'un bon mettre du sol avant que la chute ne la surprenne aussi. Bien entendu, il en fallait plus pour venir à bout de sa volonté et elle se redressait déjà, mais ce coup était une bien mauvaise chose pour le pokémon Roche aussi puisque ça avait énervé ma nouvelle amie au point qu'elle veuille utiliser son meilleur mouvement. Et en passant à une attaque de type Combat, les résultats n'étaient pas les mêmes que quand on recevait une série de Vive-Attaques ou d'Ecras'Face...
Après deux ou trois échanges de coups c'était finalement Eiki qui était victorieuse et sa lubie suivant était de me retrouver dans la mêlée pour se vanter de son exploit solitaire.

J'étais toujours au côté de mon Lucario, plus fraichement évolué que jamais, et nous venions d'être aux prises avec ce Tadmorv qui plus tôt avait tenté de m'occire et, pour le coup, nous avions eu de la chance. En gagnant le type Acier, Ani était devenu un adversaire redoutable pour les types Poison et ce tas de boue toxique ne pouvait strictement rien tenter face à nous maintenant. La victoire était donc presque écrite, puisque en plus il semblait que nous avions plus d'expérience que eux. C'était le dernier pokémon de ce sbire blessé qui se retrouvait donc à notre merci maintenant qu'il était ko et qui s'enfuit le plus vite que lui permettait ses jambes, profitant de la cohue de la foule et que j'avais encore fort à faire.
C'est là qu'Eiki nous rejoignait, torse bondé et ne prêtant même pas attention au changement évident que venait de subir son partenaire... Nous étions tous les trois maintenant, moi j'avais mon sabre et mes poékmons avaient leurs attaques alors on devait essayer de faire au mieux pour mes plans. Moi ce bâton n'était pas mon véritable soucis, je me doutais bien que même si cette opération avait pour bute d'obtenir cette pierre, ce n'était qu'un grain de sable das un plan plus ample et c'était à ce sujet que je voulais avoir des informations... À mes deux pokémons, je dit donc d'un ton grave :

_
Que ce soit nous ou la police, on aura besoin d'interroger un de ces mecs... On en neutralise un et on le met à l'écart de ses potes.

Laisser libre court à sa colère et son hyperactivité contre des humains fit apparaitre un sourire un peu sadique sur les lèvres de ma Laporeille alors que, de son côté, Ani sortit une paire de griffes brillantes aux reflets métallisés de chacune de ses pattes avant. Encore une nouvelle attaque, les Griffes Acier et qui soulignaient bien sa nouvelle acquisition de type. On passait au choses sérieuses, et tous ensemble !
Intérieur du navire:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova - Page 3 Jflw
Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Ven 12 Aoû 2016 - 20:49
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Kaori n'avait pas quitté sa pose. Cependant, le silence gênant autour d'elle ne lui échappa pas et c'est dans un haussement de sourcil qu'elle toisa sa petite bande.
— Quoi ?
Bien que Mirage lui jeta un regard joyeux, applaudissant cette originalité. Les autres ne semblèrent pas moins blasé. Kao' eut même le luxe de se prendre un jet d'eau de la part de sa Flingouste. Sait-on jamais. Peut-être qu'elle allait se ressaisir avec ça.

Jetant un regard qui foudroyait du regard la crevette, la McCain allait lui faire payer. Ne prêtant pas ou peu attention à ses adversaires, elle s'exclama, rageuse.
— Toi... J'vais t'embrocher salop'rie !
S'emparant de sa partenaire, elle lui tordit le cou, l'agitant dans tous les sens. Cette dernière, ne se laissant pas faire, commença à lui pincer le nez à l'aide de son énorme bras. Des "Aïe !" ,"Putain !" et autre mots plus ou moins garnis commencèrent à s'élever alors que les sbires observaient la scène dans le plus grand des calmes. Sur quoi ils étaient tombés ? Sur la saltimbanque du rafiot ou quoi ? Heureusement que ses pokémons étaient là pour remonter son niveau d'intimidation... Sinon, ils n'auraient pas hésité à attaquer !

Enfin, Arti et Kaori finirent de se crêper le chignon lorsqu'un des sbires questionna avec une pointe d'impatience dans la voix.
— Bon ? On s'fout sur la gueule ? Oui ou merde ?
Au mot "combat", les deux femelles s'arrêtèrent d'instinct, un regard surprit en direction de celui qui avait dit ça. Finalement, la Myokarienne lâcha sa crevette.
— Ohé ! Ça va v'nir mon p'tit pote. Tu fais la queue, comme tout l'monde.
Faisant craquer son cou, elle entrechoqua une paume avec son poing. Bon. Il ne fallait pas faire attendre ces messieurs. Sautillant sur place, elle regarda les pokémons qui lui faisaient face : Un Kraby, un Séviper et un Grahyena. Bien que l'un était un pokémon Eau, le typage du reste, lui était inconnu.

Impatient, ce furent les ennemis qui lancèrent l'assaut.
— Grahyena ! Morsure !
— Kraby ! Force poigne !
— Séviper ! Crocs poison !
Cette fois, pas question de faire l'abrutie. Un combat était un combat. Rester concentré. Ne pas baisser sa garde, à aucun moment. Telle était les règles et Kaori les avait bien inculqué. Le temps de la déconnade était terminée !
— Barrage avec Hydroqueue ! Thug, maintenant !
Rugissant de contentement, le Moustachu s'aida de ses nageoires pour prendre de l'élan et tournoyer sur lui même, son ventre lui servant de pivot. Il interposa alors sa queue enrobée d'un fourreau d'eau aux trois créatures qui refermèrent leurs crocs et guillotine dessus. Le Barbicha grimaça sous la douleur et se laissa emporter par son élan, renvoyant les pokémons un peu plus loin. Ils retombèrent sur leurs pattes, même s'ils sentaient un engourdissement à la mâchoire ou à la pince. Cette contre offensive ne les avait pas laissés indifférent...
— Mirage ! Vibraqua !
La McCain ne pouvait malheureusement ordonner plus à sa starter. Cette dernière, plutôt massive, prenait énormément de place, son corps allongé empiétant dans les pattes des passagers. Elle ne pouvait pas aller au corps à corps sans risquer de créer un chaos général...

La sphère aqueuse fut tout de même créée. Filant en ligne droite, elle s'abattit sur les ennemis dans une explosion vaporeuse.

Arti et Roi étaient en retrait, la Blonde préférant les avoir sous la main en cas d'une contre attaque subite de ses adversaires. La fumée commençait à se dissiper. Etaient-ils toujours debout ?
Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Tous mes Rps sont libres pour que vous vous joignez à Sarah sans me demander! Si vous êtes dans la même zone que moi, vous pouvez aller et venir comme bon vous semble! N'hésitez pas, ça me fera plaisir Very Happy!
Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Sam 13 Aoû 2016 - 19:45
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller

Direction Terra Nova
Event
Vendredi 05 Août 2016, Extérieur

Bon. Encore une fois, je pense qu'on s'en sort plutôt bien. Luna n'est plus encerclée, et même si la bataille fait toujours rage en contrebas, je peux profiter du calme pour réévaluer la situation. Sans tarder, je scrute les environs à la recherche d'une quelconque issue. Si on est pas trop regardants vis-à-vis du gros hélicoptère en vol stationnaire au-dessus du bateau, le toit a l'air dénué du moindre assaillant, et je pourrais même aller jusqu'à dire que, pour l'instant, l'endroit est sauf.

Mais ça n'empêche pas d'être inquiet, et je ne suis sûrement pas le seul. Pour le coup, j'ai jugé la situation, et donc remarqué les gros soucis qui faisaient tâche : premièrement, même si la plupart des sbires ont déjà débarqués, on est pas loin du moyen de transport et d'extraction de l'ennemi, ce qui constitue un danger en soi. Deuxièmement, le Abra a l'air trop fatigué pour tenter une nouvelle téléportation, donc descendre du toit sans se faire prendre risque d'être difficile. Enfin, et c'est sûrement le pire, Atalys n'a pas été téléporté avec Luna, ce qui implique qu'il est resté seul à l'extérieur contre plusieurs adversaires.

Je regarde Luna, soucieux.

Ça va aller ?

Même en y réfléchissant longuement, il n'y a pas trente-six solutions : il faut qu'on le retrouve avant que quelqu'un lui fasse du mal, et ça m'étonnerait que Luna ne soit pas d'accord avec ce choix. Pourtant, même si on arrive à le retrouver, la situation globale ne changera pas. Je suis d'avis que, avec l'avantage que nous avons d'avoir été téléportés sur le toit, il faut qu'on tente de renverser la vapeur, peu importe comment on s'y prend. Pour ça, j'ai un peu réfléchi, et j'ai peut-être un plan qui pourrait donner un coup de pouce à la résistance.

Ça se tente.

Pas le choix. Je libère Orion de sa pokéball, et bien que je m'étais promis de ne pas le faire combattre davantage, je fouille à contrecœur dans ma sacoche à la recherche de la dernière potion qu'il me reste. Je m'approche alors de Luna, une idée en tête, et lui fait parvenir mon plan à voix basse.

Je vais essayer de tracer l'hélicoptère avec mon portable. Dès que je serais en haut de la corde, si tout se passe bien, je te laisserais Orion pour que tu ailles retrouver Atalys. Je me dépêche, promis.

Je tourne alors la tête vers Aries, et lui murmure son rôle sans attendre. J'en profite aussi pour activer tous les économiseurs de batterie de mon téléphone, car même si la jauge était pleine au moment du départ, je préfère prendre mes précautions.

En soi, je n'ai besoin de mon Scarhino que pour me couvrir. Au moins, si je grimpe à la corde et qu'un sbire en haut me repère, il pourra l'attaquer avec un bon coup de Balle graine pour faire diversion. Quant à moi, j'ai du pain sur la planche, et si mes prévisions s'avèrent correctes, ça pourrait nous donner un avantage considérable. Avec Aries sur l'épaule, j’accoure en-dessous de l'hélicoptère et, avec plus de facilité que prévu, commence à grimper la corde. Merci les cours de gymnastique de Doublonville.

Aussi discrètement que possible, je continue mon ascension jusqu'à ce que je sois à portée de main des trains d’atterrissage, et refermant énergiquement mes jambes et ma main droite contre le cordage, je tend la gauche pour que la Larveyette, agrippée grâce à sa Sécrétion à mon smartphone, puisse atteindre la ferraille. Maintenant qu'elle y est, c'est à elle de jouer.

Comme je lui ai expliqué, Aries emmène mon téléphone de l'autre côté de la barre, là où il est plus difficile de l’apercevoir. Habilement, elle commence à l'enrouler dans sa Sécrétion pour qu'il ne soit plus discernable, et surtout, qu'il soit attaché solidement au train d’atterrissage. Pour la petite histoire, c'est les progrès de la technologie qui nous permettent cette tentative, car si les smartphone n'étaient pas tracés à l'heure qu'il est, tout ça n'aurait aucun sens. En gros, si ça marche, nous pourrons peut-être connaître la localisation des malfaiteurs. Et tant pis pour le portable.

Un peu rougit à force de tenir la corde mais toujours là, je tend le bras pour récupérer Aries après son opération commando. Je regarde alors en contrebas, qui n'est pas si loin que ça en soi, mais assez pour se faire un peu mal si jamais je chutais. Prenant une bonne inspiration, et toujours aussi discrètement que possible, j'entame alors la descente contre la corde. J'ai de la chance que le bruit de l'hélicoptère couvre celui de mes mouvements, mais la partie n'est pas terminée : si je n'ai pas de chance, il faudra compter sur ma chance pour s'en sortir indemne.

HRP:
 

Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Sam 13 Aoû 2016 - 19:47
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Enfin, un peu de sens commun. Ces gens n’étaient visiblement pas là pour nous faire du mal et ne comptaient pas attaquer une personne non-agressive. C’était maintenant confirmé : les passagers n’avaient absolument rien à faire là-dedans. Ils ne pensèrent même pas à me faire les poches. Raison de plus pour que je sois énervée, mais pas seulement contre ces fameux terroristes aux motifs encore douteux. J’étais encore plus en colère contre ce stupide maître de la ligue et/ou F. pour avoir su que les événements se dérouleraient de la sorte et tout de même avoir permis à des civils innocents de monter à bord. Les dresseurs Pokémon c’était une chose, mais une famille avec leurs enfants? C’était de l’irresponsabilité pure et j’avais dès à présent une dent contre cet homme qui, manifestement, était con. À voir tout le branle bas de combat pour son bâton, il était clair que c’est ce que les sbires voulaient. Mais alors pourquoi avoir emporté le fameux trésor sur le bateau? Sérieusement, s’il ne s’agissait pas d’une copie, le maître de la ligue allait vite perdre le peu de respect que j’avais encore pour lui. Comment pouvait-on être aussi prévoyant et aussi stupide en simultané? Enfin bref, il ne servirait à rien de m’emporter contre lui, surtout puisque je ne connaissais pas tous les tenants et les aboutissants de la situation. Ce qu’il pouvait se passer dans l’arrière-scène pouvait expliquer beaucoup ou, à tout le moins, je ne pouvais que l’espérer. Dans l’immédiat, néanmoins, je devais laisser le gamin que j’avais sauvé de la mêlée auprès des autres civils et aller retrouver Beast. Fort heureusement il y avait beaucoup de mouvement, des gens se précipitant vers l’extérieur et des sbires prenant leurs jambes à leur coup. Il fut aisé, dans la cohue, de m’éloigner du groupe de gens maîtrisés et de me faufiler dans la foule en direction du dragon, toujours en train d’en découdre.

Le Gible grognait, mordait, chargeait, se retournait et recommençait. Tous ceux qui avaient le malheur de porter le A inversé et de passer un peu trop près risquaient de se faire happer un mollet. Voilà de quoi me rendre fière de mon camarade, mais même lui commençait à fatiguer. Agrippant sa pokéball vide à ma ceinture, je me dis qu’il serait mieux de le rappeler. La plus grosse vague d’affrontements semblait en train de s’apaiser de toute façon, il avait bien mérité d’être rappelé au banc. Néanmoins, et j’aurais dû le savoir, courir comme ça à découvert n’était pas une bonne idée. Beast, sans doute m’ayant senti arriver, se tourna vers moi et ce qu’il vit le poussa à se mettre en branle. Ce qu’il se passait? Je ne le compris que trop tard, lorsque les reflets d’une attaque Thundershock illuminèrent ma silhouette et m'aveuglèrent momentanément. Merde! J’avais couru directement dans la trajectoire d’une attaque! Ne possédant aucun moyen de me défendre, je me contentai de fermer les yeux et de dresser les bras. Je n’espérais pas vraiment que ça change quelque chose, mais à ce stade-ci c’était surtout du stade du simple réflexe. La seule chose que je vis, derrière mes paupières closes, c’est une augmentation soudaine de la luminosité que j’attribuai d’abord à la dite attaque, attendant presque patiemment que le choc et la douleur arrivent. Sauf que ce ne fut pas le cas.

Un grand rugissement, un grondement bestial, résonna juste à mes côtés et j’ouvris timidement les yeux, encore repliée sur moi-même. Devant moi se tenait, droite et fière, une silhouette puissante aux muscles saillants et à la longue queue battant doucement l’air en un avertissement. Le petit pokémon ayant lancé l’éclair sursauta et retourna auprès de son dresseur à la course. Il n’était, pour lui, pas question d’affronter ce dragon au regard mauvais. Beast semblait furieux, prêt à en découdre et à abattre tous les sbires qu’il trouverait pour leur faire comprendre qu’ils n’auraient pas du oser attaquer sa dresseuse. La fatigue et les blessures ne comptaient plus pour lui et, du coup, je me retrouvais avec un problème majeur : la responsabilité de calmer le dragon me revenait à moi et à moi seule. J’étais probablement la seule qui pourrait s’en approcher sans représailles de toute façon. Je pris donc une grande inspiration et levai doucement les mains devant moi à la façon des dresseurs de lions (ou de vélociraptors). Déglutissant, je pensai à ce que j’allais dire une demi-seconde avant de réaliser que c’était stupide. Je devais agir plus vite que ça!

- Beast, calme-toi. Regarde, je suis là et je vais bien. Ne t’inquiète pas, tout va bien, d’accord mon beau? Tu as bien grandi, tu es magnifique, mais maintenant tout va bien. Je ne suis plus en danger, tu peux te calmer. Ça va aller.

Son regard s’était tourné vers moi, ses crocs encore sortis. Je continuai néanmoins à avancer, venant doucement lui toucher l’encolure avant de commencer à le caresser, continuant à parler avec tendresse. La bête commença à se calmer, sa respiration forte et sifflante indiquant que l’effort du combat ayant précédé y était forcément pour quelque chose. Heureusement aucun sbire ne fut assez stupide pour venir provoquer le dragon, leur fuite important plus que tout le reste au final. Il semblerait que nous ayons passé le pire, du moins c’est ce que j’espérais.



HRP:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova - Page 3 Miniat_6_x_445Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova - Page 3 Miniat_6_x_095Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova - Page 3 Miniat_6_x_129Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova - Page 3 Miniat_6_x_058
Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Sam 13 Aoû 2016 - 21:41

Anonymous

Invité
L'odeur du brûlé agressa les narines de Rachel tandis que le Pokémon du sbire glapissait de douleur. La jeune femme ne put retenir un frisson qui la fit trembler de la tête aux pieds. Oh elle savait que les combats entre Pokémons pouvaient se montrer violents. Mais là elle avait usé de son Funécire pour attaquer à vue, répliquer avant d'être agressé. N'aurait-elle pas pu user d'un autre moyen ?

« Inutile de chercher des excuses, ma fille. Tu pourras pas revenir en arrière. »

Le Pokémon du sbire – un Emplifor – fut rappelé dans sa Pokéball. Après un grincement expiré entre ses dents serrées, le sbire se replia. Rapidement suivi d'autres de ses compères qui refluaient, à l'image d'une énorme vague, tandis qu'une horde de civils prenait d'assaut le pont. Par réflexe, Rachel recula et posa sa main libre sur le bras de Timothy. La jeune femme tourna pour faire face à la foule, veillant à ce que Timothy ne soit pas emporté par la vague.

« Je ne sais pas ce qu'il se passe... » avoua Rachel. « Mais ça va aller. Restez derrière moi, à l'abri. »

Tournant la tête pour observer ce qui se déroulait hors de l’Éphémère, la jeune femme vit alors que les bateaux, conduits par les curieux individus, repartaient. Ce qui lui fit hausser un sourcil. Hormis les remous provoqués par les hélices des navires, la mer semblait être redevenue parfaitement calme.

« Vous devriez rappeler votre Viskuse. » Fouillant dans son sac en bandoulière, Rachel en sortit une Potion qu'elle mit, de force, dans les mains de Timothy. « Si jamais il a besoin de soins. »

Autour d'eux les civils se regroupaient, choqués. Des enfants s'agrippaient à leurs parents, des sanglots dans la voix. Après avoir veillé que Timothy n'ait rien, Rachel se rapprocha des civils, tentant d'apaiser tout ce beau monde.

« Vous n'êtes plus en danger. Qu'est-ce qui s'est passé ? »

Les confessions étaient confuses et hachées, entrecoupées d'éclats de voix, de sanglots, de pauses. Fébriles les civils tentaient d'expliquer une situation dont ils n'avaient que, chacun, vu un fragment. Quelques mots ressortaient : Maître, combats de Pokémons, bâton, pierre... Trop d'éléments confus qui n'avaient, quasiment, aucun sens aux oreilles de Rachel. Si confus que la jeune femme crut que les sbires étaient venus kidnapper le Maître. Quand elle formula son hypothèse, on lui répondit par des haussements d'épaule. Personne ne savait au final. Et personne n'aurait su lui dire s'ils avaient réussi ou non. Tout était si embrouillé.

S'ils étaient repartis, ce n'était pour quoi si ce n'est qu'ils avaient réussi leur but ?

Et que pouvait-elle faire, simple performeuse en apprentissage ?

« Vous ! » héla-t-elle en désignant Timothy. « Restez auprès des civils. Je pense que le plus gros est passé, et que le calme va revenir. Restez tout de même sur vos gardes. Je vais essayer de voir si je peux entrer... »

Une main l'agrippa – celle d'une femme aux yeux rougis par les larmes.

« Trouvez mon petit garçon ! Il est resté à l'intérieur ! »
« Je... Je vais essayer. »

Elle était Rachel, pas Wonder-woman ou Kaori. Il ne fallait pas lui demander la lune.

Remonter le pont jusqu'aux portes de la grande salle fut comparable à remonter un banc de Magicarpes en pleine migration évolutive – ce fut ardu. Les civils couraient, paniqués, les dresseurs finissaient de se protéger, des Pokémons tournaient en rond à la recherche de leurs dresseurs... Arrivée aux portes, Rachel put remarquer que l'entrée était encore blindée de monde. Elle ne savait même pas si elle pourrait passer.

Près d'elle, un Pokémon s'épanchait en cris, déboussolé. Un cri strident, pareil à celui d'une chauve-souris. Rachel remarqua alors le Sonistrelle qui voletait près d'elle, complètement perdu. Toujours perché sur son épaule, son Funécire tenta d'appeler le Sonistrelle qui répliqua. Rachel tendit la main vers le Pokémon.

« Tu as perdu ton dresseur ? On peut, peut-être, t'aider à le trouver. »

Le Sonistrelle se posa sur le bras tendu de Rachel, tentant de discourir avec la jeune femme par des cris aigus.

« Il est à l'intérieur ? Tu ne sais pas ? » L'idée lui vint de demander à la foule mais elle craignait de rajouter de la confusion en plus. « On va rester ensemble le temps de retrouver ton dresseur, ça te va ? »

De son côté, Hina, la Polichombr avait mené à bien son travail. Elle remercia même Watson, le Qulbutoké, de son aide précieuse. Voyant que la jeune femme que sa dresseuse lui avait dit de protéger était, désormais, bien entourée, la Polichombr prit congé. Non sans saluer une dernière fois Watson. Cherchant sa dresseuse au sein de la foule, le Pokémon Spectre lévitait au-dessus des têtes.

Résumé:
 
Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Dim 14 Aoû 2016 - 21:55
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’étais caché derrière cette jeune femme, dont j’ignorais le nom, pour à la fois me mettre à l’abri et ne pas la déranger dans son combat. Son Funécire prit rapidement la tête de l’affrontement avant que le dresseur adversaire ne rappelle son pokémon et parte rapidement dans la direction opposée. C’était étrange qu’il abandonne aussi rapidement, mais je n’allais pas m’en plaindre puisque cela signifiait que le danger s’éloignait avec lui. Il ne fut pas le seul à s’en aller puisque beaucoup de ces personnes habillées de la même façon commencèrent à quitter le navire. Je ne savais pas ce qu’ils étaient venus faire sur le bateau, mais cela semblait être terminé puisqu’ils quittaient les lieux aussi vite qu’ils étaient venus quelques minutes auparavant. Malheureusement, le danger s’éloignant, cela entraina l’arrivée de très nombreuses personnes qui déferlaient vers l’extérieur, bousculant tout le monde sur leur passage. Je craignais de me faire emporter par la foule, mais la dresseuse derrière laquelle je m’étais caché s’était accrochée à moi comme pour me retenir et m’empêcher d’être entraîné dans la cohue. C’est à ce moment qu’elle recommença à parler pour me dire qu’elle ne savait pas ce qu’il se passait, mais qu’il fallait que je reste à l’abri derrière elle. C’était assez gênant comme situation de devoir dépendre ainsi d’une inconnue, mais je n’avais pas vraiment le choix puisque j’étais sans défense.

Lorsque le plus gros de la foule fut passé, cette jeune femme me lâcha la main et me dit qu’il fallait que je rappelle mon Viskuse. Elle avait raison, je ne savais pas où il était et ça commençait très sérieusement à m’inquiéter. J’espérais qu’il ne lui était rien arrivé puisque dans l’eau, je n’avais aucune chance de le retrouver s’il était K.O. quelque part. Je commençais à me dire que j’avais été inconscient de le laisser partir seul comme ça. S’il lui arrivait quelque chose, je m’en voudrais toute ma vie. Suite à ce conseil, la dresseuse de Spectres me donna une potion pour soigner Seigneur en cas de besoin. C’était vraiment gentil de sa part. Je la remerciais donc d’un signe de la tête, bien trop timide pour lui adresser mes remerciements de vive voix. Une fois qu’elle m’a fait son cadeau, elle est repartie vers des personnes qui semblaient choquées de tout ce qui venait de se passer.

J’étais de nouveau seul, ce qui me faisait plus peur qu’autre chose aujourd’hui. C’était le contraire de mon état habituel, mais je n’étais pas sûr d’être en sécurité, ces personnes pouvaient encore être présentes dans le coin… Néanmoins, il fallait que je fasse ce que cette femme avait dit, à savoir faire revenir Seigneur auprès de moi. Je me suis donc rendu au niveau de la balustrade à laquelle je me suis accroché afin de regarder vers l’eau si je voyais mon pokémon. Ce n’était bien entendu pas le cas, vu sa couleur ce serait bien étonnant que j’arrive à le distinguer. Il y avait une forme assez grosse qui se déplaçait à proximité du bateau, mais c’était bien trop imposant pour être un Viskuse. Je savais que ça ne servirait à rien de l’appeler en hurlant puisque, sous la surface, il ne pourrait pas m’entendre. Je ne pouvais donc qu’attendre qu’il revienne de lui-même, en espérant qu’il soit en état de revenir. J’avais les larmes aux yeux à l’idée de ne pas le revoir. Heureusement pour moi, la jeune femme derrière laquelle je m’étais dissimulé me fit penser à autre chose en m’interpelant de loin.

Elle me demanda de rester auprès des gens qui n’avaient pas de pokémon. Elle ajouta qu’elle pensait que le danger était passé, mais ce n’était pas sûr et il fallait rester sur nos gardes. Je voulais bien rester avec eux, même si ce serait une véritable épreuve d’avoir toutes ces personnes autour de moi. En revanche, je ne voyais pas ce que je pourrais faire en cas d’attaque puisque j’étais autant sans défense qu’eux. Je n’ai pas eu le temps de le faire remarquer que la jeune femme m’avait dit que de son côté elle allait essayer de pénétrer à l’intérieur pour voir ce qu’il s’y passait. Sur ces mots, elle était partie sans attendre une réponse de ma part. Ne voulant pas faire paniquer davantage ces gens, je suis dépêché d’aller à leur niveau, sans pour autant les regarder. Je leur tournais le dos en scrutant la mer pour tenter d’apercevoir Seigneur. Cette fois-ci, la chance fut de mon côté puisque le fantôme aquatique finit par revenir jusqu’à moi après avoir terminé sa bataille subaquatique. Il avait l’air mal en point et fatigué, mais il était plus qu’heureux de me voir en bonne santé. Il se précipita donc vers moi et je le serrais dans mes bras dès qu’il fut à portée. Malheureusement, il émit un petit couinement de douleur lorsque je l’ai touché. Je l’ai immédiatement lâché avant de lui demander calmement d’utiliser sa technique Soin pour se soulager un peu avant que je n’utilise la potion sur lui. Seigneur s’enveloppa alors d’une lumière dorée pour guérir en partie ses blessures. Lorsqu’il ne fut plus capable de se soigner davantage, j’ai commencé à pulvériser la potion aux endroits où je voyais qu’il avait été le plus durement touché par le Sharpedo. Une fois que je m’étais assuré que mon pokémon allait un peu mieux, je l’ai fait rentrer dans sa pokéball pour qu’il puisse se reposer.

J’étais maintenant en compagnie de ces gens sur qui on m’avait demandé de veiller. Il ne semblait rien y avoir de problématique pour le moment, mais je restais tout de même sur mes gardes. Pas spécialement pour protéger ces gens, mais surtout pour me protéger moi-même d’une éventuelle seconde attaque de ces gens. On ne sait jamais ce qu’il va se passer…

HRP:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Dim 14 Aoû 2016 - 23:49

Anonymous

Invité
Takeshi avait cligné des yeux une fois, deux fois alors que le bâton était tombé dans les pattes d'un Laporeille. Ennemi ou allié ? Impossible de savoir vu que le Pokémon ne portait pas l'emblème des sbires, mais n'était pas accompagné d'un dresseur. Takeshi se facepalma lorsque le Pokémon entreprit d'user du bâton du Maître pour frapper un Racaillou. Soit ce Pokémon était idiot, soit il tentait, sciemment, de briser l'objet.

En tout cas ce fut la seconde option qui se réalisa. La pierre fut projetée dans les airs et happée par la foule. Takeshi n'aurait su dire où elle était tombée. Par contre il remarqua qu'un Pandarbare avait usé de l'attaque Plaquage sur le Maître, le clouant au sol. Hors de question de rester sans rien faire alors qu'un dresseur était en danger.

- Hime. Tu vois ce Pokémon ? Utilise Choc Mental sur lui. Alterne avec tes autres attaques Psy. Il doit lâcher prise sur le Maître ! 

La Gardevoir hocha la tête avant de s'en prendre au Pandarbare. Un duel opposant la Belle et la Bête qui se jaugèrent du regard alors que les vagues d'attaque psy déferlaient du Gardevoir. Takeshi profita que son Pokémon distrait son adversaire pour se rapprocher du Maître. Pliant les genoux pour être à sa hauteur, il ne put s'empêcher de lui demander.

- Besoin d'un coup de main ? 

Sentant que la blague allait être très mal prise, le dresseur s'empressa de saisir le Maître par les poignets, tentant de le tirer hors de l'emprise du Pandarbare. En espérant que les attaques de Hime sauraient troubler le Pokémon et le faire bouger.

HRP:
 
Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Lun 15 Aoû 2016 - 12:10
Région d'origine : Kalos.
Messages : 44

Maïlys A. Poesy

Maïlys A. Poesy


Mirabelle, présente !
 
Tout le monde à l’intérieur du navire pu voir la pierre voler dans les airs, et Maïlys aussi. A peine le Maître criant à l’importance de celle-ci, elle vit Athanaël se redresser et attraper celle-ci, plaqué au sol, ne la lâchant plus… Inversement, le Maître se retrouvait bloqué, et Maïlys entre les deux, ne savait plus quoi faire. Aider le Maître ? Protéger la pierre ? Elle ne connaissait ni l’un, ni l’autre et donc, ignorait la meilleure solution à prendre.

En voyant quelques sbires se mettre à courir vers Athanaël, preuve de l’importance de la pierre, elle comprit qu’il serait plus utile de la protéger.

« Quasar ! Mets-toi devant Athanaël ! »

Le petit dragon fila pour se mettre entre son ami, et les sbires, les défiant du regard de sa petite tête encore enfantine. Bon, ça allait être quitte ou double… Quasar commençait à développer doucement ses pouvoirs, et Maïlys ne lui avait pas encore demandé de telles attaques, mais en voyant l’agressivité des Pokémons et hommes qui cherchaient à récupérer les pierres, elle comprit qu’elle n’avait pas le choix. Courant vers Athanaël, la jeune femme s’interposa également, formant une barrière de plus pour atteindre la pierre.

« Quasar… Utilise draco-rage ! »

Le petit dragon écarquilla légèrement les yeux, jamais il n’avait testé cette attaque sur des êtres vivants, juste une ou deux fois contre des arbres, et encore… Mais il reprit rapidement ses esprits et se concentra de toutes ses forces, avant de lancer ton attaque dans un cri perceptible malgré la cohue. De violents rayons commencèrent à se diriger vers les sbires, Quasar tentant de viser tout autour de lui, tous êtres aux uniformes noirs… Maïlys se quittant pas sa position de barrière, tout comme les deux pokémons de son ami, le protégeant autant que Quasar.

« Continue, hors de question qu’ils récupèrent la pierre ! »

Résumé:
 



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Lun 15 Aoû 2016 - 16:57
Région d'origine : Mhyone
Messages : 48

Théodora Winchester

Théodora Winchester
A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova

Alfred cherche sa dresseuse dans la foule, il observe les différents combats qui semblent perdre en intensité. Plusieurs sbires semblent se replier et la porte du bateau s'ouvre d'un coup. Une marée humaine et pokemon en sort, menaçant de renverser Ren et Luna. Alfred se retourne légèrement et a un instant d'hésitation. Il ne serait pas très poli de laisser les deux personnes l'ayant aidé se faire écraser. Le Abra bondit rapidement sur les deux jeunes personnes et utilise son Téléport pour les amener sur le toit, à l'abri.
Alfred reprendre ensuite son souffle et observe les deux adolescents, ils n'ont rien. Il lève un pouce victorieux dans leur direction puis s'effondre en arrière, à bout de forces.

Sur le pont du navire Théodora reste aux côtés de Allen et Elisthel. Watson continu de parer les attaques des assaillants mais il commence clairement à fatiguer.

"Watson attention !"

Pas le temps de réagir pour le Qulbutoké, il est frappé de plein fouet par une attaque Ball'Ombre. Le pokemon psy fait un vol plané et s'écrase aux pieds de Théodora. La dresseuse aux cheveux mi-rose se précipite sur son pokemon. Le Qulbutoké lève une main tremblante et observe sa dresseuse. Il sourit, le sourire du devoir accompli, et son bras retombe, il est KO.

"Qul... Butoké..."

Théa grimace et ramène Watson dans sa pokeball avant de prendre son rôle et se met entre Elisthel et le pokemon Ténèbres qui l'a mis KO.

"Monsieur Wills... Je m'excuse mais je vais avoir besoin de vous... Vraiment..."

On peut sentir une légère panique dans la voix de Théodora, elle ne sait pas ce qu'est devenu Alfred et Watson est tombé inconscient, elle n'a plus d'options.

HRP:
 
Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Lun 15 Aoû 2016 - 17:48
Région d'origine : Sinnoh
Messages : 92

Allen Wills

Allen Wills
Une esquive sur le fil et Quartz se redresse pour lancer une Onde Vide sur son adversaire. Plus le temps passe, plus leur nombre diminue. Les sbires commencent à prendre la poudre d'escampette, ils rappellent leurs Pokémons les uns après les autres. Pour couvrir leur retraite, certains d'entre eux continuent de nous faire face, une décision judicieuse venant de leur part. De notre côté, les efforts se font sentir. Le Polichombr inconnu est parti, et le Qulbutoké de Théodora est au bord de la fatigue. Alors que j'analyse la situation, mon amie d'enfance se jette dans mes bras avec une expression complètement désespérée. Elle ne retrouve pas son Pokémon. Je la repousse de justesse afin d'éviter une attaque qui filait droit sur nous, mais la joue de la demoiselle a été touchée. Maudits bandits...

Les repousser n'est pas suffisant, le danger reste toujours présent. Il faut en finir une bonne fois pour toutes. Une attaque Ball'Ombre percute de plein fouet le Qulbutoké, désormais hors d'état de combattre. En derniers recours, la Winchester se place devant nous, pour nous protéger des éventuelles attaques à venir. Malgré tout, elle me demande mon aide, la voix et le corps tremblant de toute part, elle doit être terrifiée. Plus le choix. Je ne peux pas laisser ce chaos régner plus longtemps. Je place mes mains sur les épaules d'Elisthel avant de la regarder droit dans les yeux et d'essuyer le filet de sang qui coule depuis sa joue. Je la rassure en lui disant que l'on va retrouver son Pokémon, qu'il doit certainement être en bonne santé. Après, je me dirige vers la jeune femme aux cheveux à moitié roses et pose une main sur son épaule à son tour.

▬ "Ne t'en fais pas, je m'en charge."

L'air résolu, je m'avance jusqu'à me retrouver devant les deux demoiselles. La fête est terminée.

▬ "Quartz, Puissance puis Vive-Attaque."

L'Insécateur revient vers moi, croise ses griffes et concentre sa force. Un Malosse se tient directement devant lui, celui qui a mis K.O. Watson. Le chien des ténèbres relance son attaque Ball'Ombre, mais Quartz se déplace bien trop rapidement pour lui. Comme un éclair, il frappe son adversaire avec un tel impact que celui-ci est projeté sur son dresseur. Cette action est répétée sur trois autres dresseurs, les autres jaugeant la situation ou fuyant la queue entre les jambes. Rien ne passera à travers nous. Rien.

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Lun 15 Aoû 2016 - 19:19
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Les pokémons tombent les uns après les autres, la bataille ne cessant pas malgré le recul des sbires. Allen lui a essuyé la joue, comme si ça allait arrêter le saignement. Le geste qui se voulait rassurant n'a pas vraiment fonctionné : tout est trop agité ! Ce qui s'est vraiment passé est un peu flou, mais la jeune femme n'en démord pas. Watson exécute une action magistrale en la protégeant d'un pokémon de type ténèbres, et c'est ensuite Théodora qui vient se placer devant elle comme bouclier défensif. C'est là qu'Allen intervient, à l'aide de son Insécateur. Quant à Elisthel, elle porte un regard vers son Doudouvet. Ce dernier ricane avant de passer devant et d'utiliser à nouveau son attaque Eco Sphère. Les petites boules vertes volent dans tous les sens, mais le plus gros semble passé. La foule qui sort de l'intérieur paraît incohérente et paniquée, mais la jeune femme ne tient pas à se risquer à l'intérieur... Jusqu'à ce que Ori débarque. De l'intérieur du navire, le Noctali est entré en lutte avec un Métang. Le pokémon métallique poursuit le feint coureur en ne manquant pas de déformer les portes et en cognant de partout. Elisthel, préoccupeé, se met à courir et quitte Allen & Théodora sans prévenir, criant seulement le nom de son pokémon. Ce dernier réagit, ses oreilles à l'affût. Le combat peut désormais réellement s'engager. Pris d'un élan de courage, il réponds aux ordres de sa dresseuse, qui semble avoir retrouvé son calme dans la tempête. De son côté, Majora ricane et fait un tour sur lui-même, paraissant peu concerné par tout ceci.

Sous l'eau, la bataille était également terminée. Le Sharpedo était parti, et le petit Viskuse avait rejoint son dresseur en surface. La Lokhlass décida d'attendre encore un peu. Elle n'avait pas le loisir de remonter sur le bateau, et elle serait à la merci de quiconque une fois à la surface. Pour l'instant, elle allait se contenter d'attendre, et de surveiller les alentours.

Ori referma ses mâchoires sur la bête de métal, difficilement. Même s'il avait un avantage de type, le combat n'était pas gagné d'avance. Tout cela semblait ne pas prendre fin, et même Elisthel sentait que cela avait duré bien trop longtemps. En réalité, ça ne devait faire que quelques minutes, mais elles avaient été éprouvantes et le stress ne cessait de monter. Le Métang finit par lâcher l'affaire, pour rejoindre son dresseur. Elle se précipita pour attraper Ori.

« Ne pars plus comme ça sans rien dire ! Tu m'as fais une peur bleue ! Et s'il t'étais arrivé quelque chose ? »

Bien que légèrement penaud d'avoir autant inquiété la jeune femme, le Noctali se contenta d'un petit rugissement joyeux. La créature semblait ne pas avoir pris au sérieux tout ceci, mais la jeune femme n'avait pas le cœur à l'engueuler maintenant. Elle avait trop peur, trop besoin de le serrer contre elle.

HRP - Elle s'éloigne d'Allen et Théodora pour retrouver Ori. C'est tout.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova
Lun 15 Aoû 2016 - 19:47
Messages : 1843

Admin

Admin
Contexte

La scène se déroule au ralenti. Une attaque puissante te balaye, Athanaël, et tu viens t'écraser contre un mur, alors qu'un Neitram t'a propulsé et se saisit de la gemme avec ses pouvoirs psychiques. Mais le Armaldo du Maître le percute, détournant son attention, et faisant rouler l'objet au sol. Il rebondit, une fois, deux fois... Le Roigada du Maître s'en empare. Une sirène se fait entendre, et tous les sbires présents sur place se regardent, avant de décamper. Shira, tu essayes tant bien que mal d'en maîtriser quelques uns, mais tu n'y parviens pas, pas plus que tes pokémons. Le petit monde semble visiblement bien maîtriser l'expression prendre ses jambes à son cou, et bientôt, les bateaux disparaissent, l'hélicoptère repart. Les autorités n'arrivent qu'environ une heure après, à bord de trois hélicoptères. Globalement, on s'occupe des gens éventuellement blessés, on recueille des témoignages, on cherche à savoir ce qui s'est vraiment passé. Tous autant que vous êtes, vous expliquez votre version des faits, mais il manque un individu à bord du navire. Le Maître n'est plus là. Ni aucun de ses pokémons. Certains d'entre vous se souviennent l'avoir vu les rappeler, mais vous ne savez absolument quand il a disparu. A-t-il suivit les malfaiteurs ? Est-il parti comme un lâche ? La question reste sans réponses. Qui plus est, aucun des policiers et autres agents du gouvernements ne semblent disposés à vous expliquer qui était ces gens. Finalement, environ une heure avant d'arriver à bon port, un homme s'avance après vous avoir rassemblés à l'intérieur.

« Du calme, du calme... Les événements d'aujourd'hui ont été... chaotiques. Beaucoup d'entre vous sont sous le choc, ou perdu. Mais je vous assure que ces individus qui vous ont attaqués seront traqués et arrêtés. Ils ne resteront pas impunis. Nous ne savons pas grand chose à leur sujet ; ce sont des terroristes. … Nous vous garantissons que cela ne se reproduira plus. Nous allons renforcer la sécurité, de manière à ce que ces individus n'interviennent plus et-
- Et restez bien sagement dans votre coin à attendre que ça se tasse. C'est la seule chose que vous savez faire ! »

Un des civils n'a visiblement pas apprécié le discours. Des bruits s'élèvent dans la foule, et bien vite, l'homme se retrouve incapable de parler.

« Vous saviez qui ils étaient, et vous n'avez prévenus personne ! Vous êtes irresponsables !
- Ce n'est pas-
- Vous êtes un menteur ! »

Sous les exclamations de colère de la foule, un homme, de plus forte carrure et avec un regard plus assuré se met devant l'autre. Puis, sa voix grave met un terme au débat.

« Anima. Ils s'appellent eux-même la Team Anima. Si jamais vous les voyez à nouveau, appelez directement les forces de sécurité de votre secteur. Maintenant, nous allons accoster, et vous allez faire ce que vous aviez prévu de faire ; vous pouvez protestez, mais ce n'est pas de votre ressort. Qu'auriez vous bien pu faire contre une organisation ? Vous vouliez être prévenus ? Vous l'êtes. Alors maintenant que vous savez, qu'est-ce que ça va changer ? Vous allez commencer à vous méfier de tout le monde dans les rues ? Nous vous l'avons dit. Nous ne savons pas qui ils sont. De simples terroristes. Maintenant, nous avons à faire. »

Ils s'en vont. Ren, tu as beau insister auprès d'eux concernant ton téléphone, personne ne te dit quoi que ce soit à ce sujet. Non seulement tu ne le récupéreras sans doute jamais, mais en plus, tu n'auras pas le fin mot de l'histoire ! Le reste du trajet est plutôt calme. Peut être un calme malsain, d'ailleurs, tant les passagers semblent démoralisés. Bientôt, Port-Lilas entre en vue, et votre vie reprend son cours comme si de rien n'était...
Et pourtant maintenant vous savez.



L’événement est à présent terminé ! Vous pouvez continuez à répondre librement, mais il n'y aura plus d'interventions du MJ.
Re: Evénement : A bord de L’Éphémère - Direction Terra Nova

Contenu sponsorisé
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives Evènements :: Chapitre 1 : Anima-
Sauter vers: