HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Un lapin dans la ville
Un lapin dans la ville
Mar 9 Aoû 2016 - 1:00
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Je voulais toujours continuer de descendre depuis Elyria jusqu'au Sud, jusqu'à Bord-au-Vent où j'étais sensé prendre le navire qui me mènerai jusqu'à l'île de Terra Nova. Et ce passage passait obligatoirement par la métropole agitée et bruyante qu'était Nox Illum. J'y voyais là une occasion parfaite alors je me permit d'agrandir la seule pokéball que j'avais à la ceinture et qui contenait un pokémon et d'en faire sortir Eiki, ma toute nouvelle Laporeille. Elle regarda à droite, à gauche, essayant de comprendre où elle pouvait être et ce qu'elle pouvait bien faire ici et finit bien évidement par constater qu'elle n'avait pas d'adversaire, qu'elle n'était pas là pour un match...

 _
Et oui, lui dis-je pour lui confirmer ce qu'elle savait déjà, on ne se bat pas aujourd'hui... Je t'avais promis de te faire voir du pays alors ça commence par ici.

Elle se tourna vers moi, un peu surprise et un peu blasée, comme elle en avait l'habitude dirais-je, mais au moins elle n'avait pas l'air en colère et c'était un assez bon point. Elle accepta de me suivre dans cette petite promenade au travers des néons et des bruits de klaxonne et, comme c'était loin d'être sa forêt natale, elle n'était pas rassurée et se collait à moi comme jamais elle ne l'avait fait. Une très bonne chose, je n'aurais jamais une meilleure occasion pour lier connaissance avec ma petite têtue que, pour l'instant, j'avais du mal à approcher et à appréhender... Il est vrai que lors des combats c'était une battante, à la témérité infernale et avec tellement de hardiesse qu'elle pouvait même en devenir imprudente mais, si elle aimait et écoutait mes conseils lors des entrainements, pour la simple raison qu'elle avait compris que ça la rendait plus forte, dès qu'elle était opposé à un adversaire de chaire et de sang elle était juste incontrôlable, elle n'agissait que par elle même et je n'arrivais pas à me faire écouter d'elle...
Qu'un pokémon avec une telle ouïe reste sourde à mes appels c'était presque un comble vous ne trouvez pas ?..

Bref, le fait qu'aujourd'hui elle soit si proche de moi par l’appréhension de son environnement, non sans montrer une petite pointe de curiosité intéressante, était une très bonne chose puisque je n'aurais jamais de telles occasions avant un moment... J'essayais de ne rien rater de tout ce qu'elle pouvait regarder, de tout ce qui attirait son intérêt pour savoir ni nous pouvions trouver un terrain d'entente toute les deux et, finalement, tous mes rêves et mes espoirs prirent forme quand elle s'arrêta devant une petite boutique. Tout à fait le genre de boutique devant lesquelles je ne me serait jamais arrêtée en temps normal, sauf en cas d'infiltration... Un magasin tout ce qu'il y a de plus à la mode, un magasin pour les filles, pour les fifilles comprenez moi bien... Bérets saillants, écharpes à froufrous et tout le reste, mais à la façon dont ses yeux étaient serties d'une myriade de petites étincelles, je savais que je n'y couperait pas...
Je prenais une profonde inspiration et, avec un ton qui redoutait la réponse, je finis par lui demander :

_
Tu veux qu'on ailles voir ?..

Il ne fallait pas le lui demander deux fois, elle partis si vite vers la porte de la boutique qu'elle me trainait presque derrière elle de force, moi qui l'agrippait par sa toute petite patte et voilà que je me retrouvais dans mon enfer personnel... Une bonne heure d'essayage en tout genre, de tissu et de dentelles et Eiki semblait adorer ça...
Je compris que c'était ça, l'indice que je cherchais, Eiki était et resterait surtout une fille ; je devais la considérer et la traiter comme telle, ne pas reproduire bêtement le même schéma que j'avais fait avec Ani. Elle était là ma leçon de dresseuse, celle qui me ferait progresser et, même si c'était une évidence logique et implacable, chaque pokémon au monde avait sa propre façon d'être, son propre caractère et ses façons de faire. Mon rôle à moi en temps que dresseuse était de réussir à les mettre en accord avec mes méthodes et mes ambitions sans quoi, je n'arriverai jamais à rien.

Eiki avait finit par s'arrêter sur un charmant petit nœud rose qui lui plaisait vraiment beaucoup, je lui fit donc un large sourire et ce serait son tout premier cadeau de ma part... L'un des derniers aussi, il ne fallait pas que je gâte trop mes pokémons, moi qui était plus souvent sur la paille que ce que je voudrai avouer, mais avoir quelque chose à soi c'était important aussi. Ani avait le collier que m'avait offert ma mère pour mon dixième anniversaire, Eiki aurait ce ruban ; peut-être un peu moins personnel pour l'instant mais la valeur qu'on lui donnerai grandirait avec le temps.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Un lapin dans la ville Jflw
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: