HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Fight club [& Joichi]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Fight club [& Joichi]
Lun 15 Aoû 2016 - 12:21
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Fight club [& Joichi] 307844Dbugant
Mon entrainement d'hier, le premier depuis le débarquement, avait été un poil plus difficile que prévu... je me rendais compte qu'une foultitude de petits détails se cumulaient les uns après les autres pour venir changer les perceptions que j'avais des matchs avec mes pokémons et m'obliger à revoir, de mon côté, presque l'entièreté de mes stratégies si je voulais que nous restions aussi fluides dans nos actions aussi bien en combat qu'en dehors. Nous avions tous eu besoin de cette bonne et longue nuit de repos au centre pokémon puisque je comptait tenir exactement le même programme aujourd'hui, peut-être plus intensif encore pour rattraper le temps que j'avais l'impression de perdre !

Et pourtant, moi aussi j'étais fatiguée, même après ma douche d'hier soir et celle de ce matin j'avais toujours l'impression de sentir la sueur tellement j'avais transpiré hier, et aujourd'hui, alors que mon Lucario revenait à pied, accompagné d'un Nanméouïe qui tenait entre ses pattes rondelettes un petit plateau avec la pokéball de ma Laporeille je remarquais du coin de l’œil un pokémon qui pouvait faire changer mes plans...
Un dresseur était là, dans le centre pokémon, et à ses côtés se trouvait un Débugant, véritable emblème pour les dresseurs de type Combat comme je pouvais l'être puisqu'il pouvait évoluer en trois pokémons différents. D'un seul coup, mes plans changeaient, je voulais essayer de voir qui était ce dresseur, comment il avait obtenu ce pokémon, où, quand, histoire de pouvoir en débusquer aussi si un jour j'en avais l'envie.

Presque comme si mes jambes avaient choisies d'y aller d'elle même, Ani à mes côtés comme toujours, je m'avançais donc vers cet homme à la casquette et j'ouvrais, malgré mon ton bas en raison de ma timidité toujours aussi maladive la conversation.

_
Bonjour... Désolée... Je m'appelle Shira et... Votre... Votre Débugant est magnifique...

Comme si j'étais une gamine, j'avais des petites étoiles dans les yeux alors que j’observais sous toutes les coutures le petit guerrier. Toujours aussi sociable en ce qui le concerne, Ani, mon Lucario, s’approcha de ce nouveau pokémon et lui tendit une main respectueuse assortie d'un sourire pour entamer les présentations.
Les laissant commencer à discuter entre eux, je me tournais vers le dresseur à présent, espérant une forme de réponse quelconque puisque je dois avouer que j'étais tellement intriguée que j'en avais même mis de côté tous mes beaux projets d'entrainement...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] Jflw
Re: Fight club [& Joichi]
Lun 15 Aoû 2016 - 13:57
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Vous saviez que les pokémons pouvaient avoir le mal de mer ?

C'était une découverte dont Joichi aurait bien pu se passer. Pendant leur traversée en bateau vers Terra Nova, Balkie avait totalement refusé de rentrer dans sa pokéball, malgré son teint devenu d'un verdâtre presque shiny du plus bel effet. Joichi avait beau suppliquer, menacer ou qui que ce soit, rien n'y faisait. Balkie voulait profiter de cette occasion pour devenir plus fort et conquérir ses peurs et ses démons, et rien ne lui ferait changer d'avis.

Une fois arrivé, Joichi s'était rué au centre pokémon. Le teint étrange de Balkie ne voulait pas partir et il semblait vouloir rendre son petit déjeuner. De plus, cela lui donnerait un endroit où passer la nuit. Magnifique, non ?

Les infirmières semblaient sourire quand le dresseur leur expliqua la situation. Elles trouvaient cela amusant, qu'un si petit pokémon soit aussi courageux et déterminé. Joichi ne comprenait pas vraiment. Balkie ne s'était il pas mis en danger en faisant ça ? Bah, quoi qu'il en soit, le centre pokémon réussira a le mettre sur pied, non ?

Joichi passa la nuit roulé dans son sac de couchage dans la zone d'attente du centre. Le confort était plus que spartiate, mais la nuit était gratuite. Merveilleux, non ? Les finances du dresseur n'étaient pas au plus haut. Certes, il avait toujours la possibilité de demander de l'argent à papa, mais Joichi souhaitait le faire le moins possible.

Un lourd poids sur le entre réveilla HoJo. Balkie, visiblement bien plus en forme qu'hier, avait sauté sur son dresseur pour lui faire un câlin. Les doutes du dresseur sur la décision de son pokémon fondaient comme neige au soleil. Que les dieux maudissent le cœur trop mou du dresseur. Joichi alla faire sa toilette puis commença à se préparer pour partir, quand il entendit comme un voix basse.

Quoi ? C'était bien la première fois que quelqu'un utilisait le terme « magnifique » pour désigner Balkie. Joichi regarda la jeune femme et son étrange pokémon bleu. Au fin fond de ses souvenirs, il avait comme de vagues réminiscences sur le pokémon. C'était un pokémon de type combat. Le mot « bonheur » revenait aussi. Était-ce un pokémon qui évoluait par le bonheur ? Joichi était surpris d'avoir retenu cette information. Du coup, elle ne pouvait pas être mauvaise, non ?

« Heh, merci, mais c'est à lui qu'il le dire, hein Balkie ? »

Le Débugant, lui, fixait du regard le Lucario. Il sera la main du pokémon Aura avec force, mais sans brutalité. C'était une poignée de mains d'artistes martiaux, ferme et respectueuse, accompagnée d'un leger dodelinement de la tête.

« Mon nom est Joichi. Votre pokémon est un pokémon de type combat, non ? Il me semble en avoir déjà entendu parler. »

Il se gratta la tête.

« Je peux vous aider ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] 1488756902-tcardgeo
Re: Fight club [& Joichi]
Lun 15 Aoû 2016 - 15:25
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Pour la première étape, c'était fait, j'avais à peu prêt réussis à faire le premier pas et tandis que nos deux pokémons Combat échangeaient un regard empli de respect et d'honneur, ce jeune homme, Joichi puisque c'était son nom, regardait à son tour mon guerrier-loup et laissa parler ses premières interrogations. Très bien. Parfait même ! Si il y avait bien un sujet sur lequel je pouvais me montrer intarissable c'était mes pokémons, leurs espèces et leurs capacités alors, un petit peu souriante et augmentant mon ton de quelques légers décibels je repris :

_
Oui, bien vu. C’est un Lucario de type Acier et Combat. Il vient tout juste d'évoluer, il y a à peine quelques jours...

Cette question innocente pouvait vouloir dire une chose ou son contraire en fait... Si j'avais un petit peu de chance, ce jeune homme, à peu prêt du même âge que moi de ce que je pouvais estimer, était le premier vrai spécialiste des types Combat que je rencontrais, un moyen et un moment idéal pour créer une sorte de rivalité puisque nos objectifs finiraient forcément par se recroiser à un moment ou à un autre... Mais ça pouvait aussi juste être une personne cultivée qui avait déjà entendu parler des pokémons Aura et le type de son petit ami ici présent n'était qu'un hasard.
Je devais pousser un petit peu plus avant ma curiosité et mes investigations et, justement, comme Joichi me demandait si je pouvais l'aider, je me jetais à l'eau.

_
Vous pouvez peut-être en effet... Je suis encore une jeune dresseuse et je cherche à accumuler les connaissances au sujet des pokémons de type Combat... Votre Débugant a l'air plutôt bien entrainé, est-ce que vous pourriez m'en dire un petit peu plus à son sujet ?..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] Jflw
Re: Fight club [& Joichi]
Lun 15 Aoû 2016 - 19:17
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Lucario, eh ? Non, le nom ne disait rien au dresseur. Il ne devait ni originaire de Johto, ni de Kanto. Si oui, il ne fait nulle doute que Jasmine en aurait un, non ? Etant donné que l’apparence du pokémon Aura rappelait quelque chose ) Joichi, il devait en avoir simplement entendu parler. Bah, ce n'était pas si grave au fond. Avec plus de sept cent espèces, sans compter les formes différentes, on ne pouvait pas lui en vouloir.

Joichi sourit. On lui faisait rarement des compliments sur Balkie. Ce n'était pas un de ce pokémons beaucoup trop mignons ou beaucoup trop effrayants qui faisaient fureur. Non, c'était juste un simple petit pokémon combat sans prétentions. Alors voir quelqu'un qui reconnaissait la valeur de ce petit Débugant faisait chaud au cœur du dresseur.

« Que dire sur Balkie … Il m'a été offert par Maitre Kiyo lui même, lors d'une visite au dojo de Safrania. »

Joichi se gratta la tête sous sa casquette.

« Rien de bien fameux hein, c'est juste que ma mère l'ai aidé a faire des réparations dans son dojo, alors il nous a offert cette petite boule de muscle pour nous remercier. Sinon … Hum … Il m'a aidé a vaincre Blanche et Jasmine, même si c'était au fond plus de la chance que du talent … »

Joichi ne savait pas vraiment quoi dire. Le désavantage dut fait que personne ne prête attention à votre pokémon, c'est que quand ça arrive, vous vous retrouvez un peu perdu.

« C'est pas le plus fort des pokémons, mais il dispose d'une bonne endurance. Du coup, Cela marche bien avec mon style de combat. Et puis il est extrêmement gentil et travailleur. »

Le dresseur caressa la tête de son pokémon, qui adressa a tout le monde un grand sourire fier. Balkie aimait bien quand Joichi était fier de lui.

« Et puis, comme c'est mon seul pokémon, je peux bien m'occuper de lui. Et vous alors, votre Lucario ? Racontez moi, je suis friand de ce genre de détails. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] 1488756902-tcardgeo
Re: Fight club [& Joichi]
Lun 15 Aoû 2016 - 21:03
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Je m'attendais à une description générale de ce petit pokémon toujours aussi intéressant à mes yeux de profane concernée, mais je me retrouvais avec une véritable tranche de la vie de ce dresseur qu'au final j'avais du mal à suivre... J'avais crut comprendre qu'ils venaient de Kanto, ou peut-être bien de Jotho puisque j'avais lut quelque part deux ou trois choses sur le dojo de Safrania, ancienne arène et haut lieu pour les dresseurs de pokémons spécialisés comme je voulais le devenir, mais après, pour le reste, c'était un petit peu flou... Blanche et Jasmine par exemple, j'imagine que ce devait être ses sœurs ou des amies auxquelles il se comparait comme pour une échelle commune pour laquelle je n'avais pas l'échelle mai peu importe : j'avais tout de même une poignée d'éléments qui me seraient utiles. Il était endurant, courageux et travailleur et c'était le genre de chose qu'il fallait à un pokémon combat. Restait à voir et à savoir si c'était suffisant pour que je le considère comme un choix viable pour mon équipe ?.. Je devais encore réfléchir. Mais j'avais le temps surtout que, à présent, c'était à mon tour de parler des Lucarios alors...

_
Les Lucarios ne sont ni très imposant ni très musclés comme peuvent l'être certains pokémons de type Combat mais ils ont une agilité redoutable, surtout quand on sait qu'il bénéficie en plus des résistances aux chocs des types Acier. Mais leur principal atout réside dans leurs étonnantes perceptions...
On les appelle pokémons Aura, puisqu'ils ont la capacité de voir en tout humain et en tout pokémon une sorte d'aura dans laquelle ils peuvent lire les sentiments, les mouvements, voir même les intentions ou les pensées. En combat, les meilleurs et les plus entrainés sont capable de toujours avoir un temps d'avance, comme si ils pouvaient voir les gestes des gens à l'avance, un savant mélange entre un sens aiguë du combat et une maîtrise absolue de son propre corps... En plus ce n'est pas tout, ils arrivent à contrôler ces pouvoirs lier à l'aura pour lancer des attaques à la précision exceptionnelle comme pour Aurapshère par exemple.


Fight club [& Joichi] D2281cce64b9f6457f54d0100554f6c6-d9keidb
Aimant au moins tout autant que son vis-à-vis le fait d'être mis en avant, Ani pris l'initiative d'illustrer mon propos et accumulant une énergie pure et claire que même nous, humains, pouvions percevoir à mesure qu'il la concentrait, il créa une sphère parfaire au reflet iridescents entre ses deux paumes jointes. L'énergie, tantôt blanche et éblouissante, tantôt d'un bleu sombre et presque insondable, ondulait et vrillait sur elle même à la fois dans une impression de puissance et de contrôle. Il garda la pause pour présenter son attaque signature pendant une poignée de second puis, dans l'espace d'un long soupire, il dispersa son énergie et sa concentration petit à petit pour qu'elle disparaisse totalement et replonge le centre pokémon dans son calme habituel.

A force de parler de ce sujet qui me passionnait, j'en avais totalement oublié mon manque de confiance en moi, et cette petite démonstration avait été la goutte d'eau supplémentaire qui irrigua le flux de mon arrogance pour me permettre de passer directement plusieurs étapes plus loin et de me jeter à l'eau :

_
Pour être honnête, j'aimerai vous lancer un défi... J'ai un autre pokémon en court de dressage et je pense que votre Débugant serait un adversaire qui pourrait lui donner du fil à retordre... Vous serriez d'accord ?..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] Jflw
Re: Fight club [& Joichi]
Lun 15 Aoû 2016 - 22:56
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Joichi plissa des yeux. Si il se souvenait correctement de la table des types, le type acier donnait une faiblesse aux attaques des pokémons combat. Certes, il devait être plus résistant au type normal, mais bon, un dresseur de pokémons combat devait redouter ça, non ? En tout cas, ce n'est pas une chose qui plairait à Joichi.

Pareillement, lire l'esprit et les pensées, c'est pas un truc de pokémon psy ? Pour HoJo, l'important pour un pokémon combat était d'être capable de décrypter les intentions de son adversaire à ses mouvements. Pas des tours de passe passe. Joichi avait toujours admiré le Mackogneur d'Aldo. Sa capacité à anticiper la défense adverse, a savoir la traverser quels que soient les moyens mis en œuvre. Il y avait quelque chose de presque divin là dedans. C'était le pinacle du combat. Rien que des années d'entrainement et de répétitions pour arriver à un résultat tel : être capable de lire les mouvements de son adversaire simplement aux micromouvements de leurs muscles. Joichi rêvait d'arriver là un jour.

Autant dire que le pokémon Aura n'impressionnait pas vraiment Joichi. Enfin si. C'était un pokémon bien entrainé et sur de lui. Tout ce que Joichi pouvait respecter. Mais ses tours de passe passe et ses boules d'énergie … Il fallait que Joichi montre à la dresseuse la vraie valeur des pokémons combat.

Mais, a son grand plaisir, il n'eut pas à la défier. Non, c'était elle qui voulait se battre. Parfait. Elle voulait utiliser un pokémon en cours d’entraînement par contre. Joichi le pris un peu comme une insulte. Ne méritait-il pas de combattre contre le Lucario ? Debugant n'avait pas assez de tours de passe passe pour être digne ?

« C'est d'accord. Ce sera avec un immense plaisir. Mais pokémon en cours d’entraînement ou pas, je combattrai de la même façon. »

Joichi pouvait sentir d'ici le cœur battant de fougue de Balkie. Lui aussi voulait montrer qu'on avait pas besoin de tours de passe passe pour être un bon pokémon combat.

Sans plus attendre, Joichi sortit du centre pokémon. Pas question de se battre à l'interieur et d’abîmer le centre. I les dirigea vers une aire spécialement prévue à cet effet. Un carré d'une dizaine de mètre carrés prévue à cet effet. Il a alla enfin se placer d'un coté.

« Joichi Hojo de Johto, prêt au combat. »

Balkie trépignait.

« Deb deb DEEEB. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] 1488756902-tcardgeo
Re: Fight club [& Joichi]
Lun 15 Aoû 2016 - 23:32
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

En une poignée de secondes seulement le défi était donc lancé et il était relevé. Les pas qui menaient jusqu’à la zone de combat la plus proche ne furent pas longs surtout que les deux partis semblaient aussi motivés l'un que l'autre. Le petit terrain de combat en terra battue d'une dizaine de mètres de long pour sept ou huit de larges, avec un marquage au sol de simples lignes blanches peintes serait un parfait endroit pour voir s'affronter deux spécialistes des types Combat... Même si pour le coup j'allais faire appel au seul pokémon de équipe qui dérogerait à cette règle et qui n'était que de type Normal... Ma pokéball siffla dans les airs avant de laisser sortir, dans un claquement sec et un rayon de lumière vive, ma Laporeille dans ma moitié du terrain.
Eiki avait l'air déterminée, pour une fois que je l’appelais pour autre chose que de visiter un lieu quelconque ou faire des ronds de jambe devant un buffet ! Aujourd'hui elle allait pouvoir se battre et c'était de loin ce qu'elle préférait faire. Ani lui fit un petit geste de la main, toujours amoureux qu'il était, et il se fit une nouvelle fois totalement snobé... Le cœur à ses raisons que la raison ignore comme on dit, et je remarquais que mon pokémon bleu et noir ne baissait toujours pas les bras, malgré qu'il ne semble s'adresser qu'à un mur à chaque tentative... Lui qui pouvait lire les sentiments des gens est-ce qu'il ne comprenait pas que c'était peine perdue ?.. Ou alors voyait il quelque chose que tentait de me cacher ma Laporeille ?..

Peu importe, ce n'était pas vraiment l'endroit ou le moment d'y penser ! Alors que Balkie faisait la preuve de sa propre détermination, Joichi confirmait ce que je soupçonnais puisqu'il avouait bien être de Jotho. Si l'heure était au présentations alors je ne manquerait pas à la norme... Non sans finir par me faire interrompre par ma teigneuse petite amie...

_
Shira, de Bord-au-V...Lapo !

Je lâchais un petit soupire ; toujours aussi impulsive et incontrôlable celle là... Mais bon, je ne l'avais pas non plus choisie par hasard, il était bien plus que temps de tester si nos efforts depuis que je l'avais capturée allaient finir par pouvoir payer. Avec un pokémon comme Riolu, qui pouvait lire mes émotions les plus fortes, il avait été facile de mettre en place un code complet qui nous permettait de communiquer sans jamais que j'ai à énoncer à haute vois une stratégie ou le nom d'une attaque, mais pour quelqu'un de normal comme Laporeille, sans perceptions extrasensorielle ça avait été bien moins facile... On avait dut répéter encore et encore les enchainements sans se tromper, avec toujours Ani pour adversaire, mais aujourd'hui nous avions en face de nous quelqu'un qui rendrait les coups et qui n'hésiterai pas à nous en faire baver !
Nous étions devant un nouvel obstacle et je suis persuadée que Eiki aussi avait ce petit frisson qui lui parcourait l'échine de bas en haut alors que je claquais des doigts avec la main droite.
Il n'y avait rien eu de plus, c'était le seul signal qu'il fallait pour que mon pokémon se rue à l'attaque, de toute sa vitesse. Ses pattes arrière prirent une impulsion impressionnante, et si les Laporeilles étaient connus pour pouvoir faire des bonds magistraux en hauteur, quand ils les faisaient en avant comme maintenant ça pouvait se transformer en une Vive-Attaque des plus redoutables.
Est-ce que le fait que j'arrive à donner mes ordres à mon pokémon sans ouvrir la bouche, sans me démunir de ce petit sourire en coin allait perturber Joichi ? Ça ça restait encore à voir, mais ça ne me ferait pas changer d'avis ou de plan...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] Jflw
Re: Fight club [& Joichi]
Mar 16 Aoû 2016 - 0:05
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Quel étrange petit pokémon. Joichi n'en avait jamais vu des comme ça. Une petite boule de poil toute mignonne qui allait bien à un dresseur féminin. Cependant, ni HoJo ni Balkie ne se laissaient avoir. Si c'était ça la définition que la jeune femme avait de « encore en entraînement », il ne fait nul doute que les dresseurs de Myhonne étaient extrêmement redoutables.

La jeune femme claqua des doigts comme pour annoncer à son pokémon ce qu'il devait faire. Le Laporeille jaillit dans les airs comme une balle de revolver. Joichi ne savait pas si il s'agissait d'une attaque spéciale ou simplement de la vitesse naturelle du pokémon, mais il ne pouvait prier que pour que la première solution soit la bonne. Il n'arriverait jamais à vaincre un pokémon si rapide.

En tout cas, Joichi apprécia le lien entre la dresseuse et son pokémon. Réussir a deviser un plan d'attaque et le mettre en place aussi rapidement et sans mots, il fallait le faire.

« Bravo pour cette vitesse. Je comprends maintenant comment tu as un pokémon évoluant avec le bonheur. Cependant ... »

Joichi n'était pas un fin stratège. Il possédait certes une certaine connaissance de la théorie du combat pokémon, mais sans plus. Heureusement pour lui, il connaissait une chose. L'attaque Feinte était connue et reconnue comme étant l'attaque la plus rapide du monde, et ce pour une raison simple. C'était une attaque reflexe, qui ne fonctionnait qu'une fois par combat pour, encore une fois, une raison simple. En effet, elle était à moitié entre l'attaque normale et l'attaque de sacrifice. En attendant le dernier moment avant d'être frappé, le pokémon profitait de la micro-seconde d'autosatisfaction pour frapper. Bien sur, ce n'était pas une attaque extrêmement forte, loin de là, mais elle permettait de servir de très bon gambit d'ouverture pour lequel ils s'étaient entrainés sans relâche..

Juste un temps avant de subir l'impact de l'attaque du Laporeille, Balkie frappa dans ses mains avec vigueur, envoyant une onde d'air dans les yeux du pokémon normal, avant de sauter sur le coté pour éviter l'attaque.

« L'attaque Feinte est là. Bravo Balkie ! »

Cependant, Joichi avait bien remarqué que Balkie n'avait pas réussi à totalement esquiver l'attaque. Mais il avait vu pire. Joichi avait confiance en Balkie et Balkie avait confiance en Joichi.

« Maintenant qu'il est au sol, charge le Balkie ! »

Le pokémon Bagarreur s'élança sur son adversaire dans une attaque certes peu raffinée, mais tout de même assez lourde. Le style du jeune homme était beaucoup moins raffiné que celui de Shira, mais il remplaçait ce talent par une bonne dose de volonté et d'esprit shonen.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] 1488756902-tcardgeo
Re: Fight club [& Joichi]
Mar 16 Aoû 2016 - 11:52
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Je dois avouer que, même si je savais qu'on pouvait tout voir dans les matchs entre pokémons, si je savais que je devais tout faire pour rester attentive et ouvertes à tout type de stratégie ou de situation, je ne m'attendais pas à ce que ma Laporeille soit prise de vitesse au beau milieu d'une Vive-Attaque...
Elle avait été à deux doigts de toucher sa cible mais Débugant était bien entrainé et il maîtrisait parfaitement toutes ses attaques y compris ce mouvement très original qu'était Bluff. Je le connaissais même si je ne savais pas que le petit pokémon ici présent le maîtrisait et alors qu'il frappait dans ses mains et causait une poignée de petite dégâts - rien de bien insurmontable par contre - à mon amie, ça suffisait tout de même à lui faire fermer les yeux pendant la seule seconde qui était importante et pendant laquelle elle voulait frapper.
Balkie avait esquivé la plus grosse partie de notre première offensive et, tandis qu'elle faisait un petit dérapage, Eiki se retrouvait à moitié au sol, à un ou deux mètres de son vis-à-vis qui n'en demandait pas plus et se lança dans une nouvelle attaque physique, une Charge tout ce qu'il y a de plus classique.

J'avais beau être gentille, il était loin d'être dans mes habitudes de laisser les autres donner le ton et imposer leur rythme dans les matchs alors, voyant le Débugant courir en ligne droite, je laissais filtrer entre mes lèvres un petit sifflement avec un geste de l'index. Le message était passé et, s'appuyant sur une de ses longues oreilles préhensile Eiki donna l'impression de rouler sur elle même pour que, au final, elle se retrouve presque la tête en bas et roulée en boule. C'était sa fourrure épaisse et claire qui interceptait la Charge, comme une armure molletonnée et, l'air de rien, notre Boul'Armure avait payé et les dégâts totaux étaient presque anodins.
Nous devions contrattaquer à présent que nous avions réussis à étouffer cette attaque et je codais donc notre prochain mouvement, en mettant ma bouche en cœur, lâchant un son entre le sifflement et le simplement souffle mais qui résonnait de façon bien plus rauque que tout à l'heure et qui était le signal pour lancer la Frustration. Plus nos liens à Eiki et moi se resserraient, moins cette attaque se révélait efficace mais bon, des expérimentations que j'avais put faire elle était encore un tout petit peu plus puissante que les simples Ecras'face ou Vive-Attaque, pas de grand chose hein, mais juste suffisamment pour que ça puisse faire la différence quand on arrive au bout de l'endurance d'un adversaire. Se servant de ses longues oreilles et de l'allonge supplémentaire qu'elles apportaient ma lapine commença à marteler d'assauts presque frénétiques sa cible pour la faire reculer tout en lui imposant les vrais premiers dommages du match en notre faveur...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] Jflw
Re: Fight club [& Joichi]
Mer 17 Aoû 2016 - 0:57
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Une attaque boul'armure. Bien pensé. Malheureusement pour Balkie, il ne disposait pas vraiment d'options offensives autres que foncer dans le tas. Que faire maintenant ? Balkie pouvait bien continuer le pressing, mais attaquer un pokémon en position défensive était souvent un mauvaise idée : les pokémons capables d'utiliser ce genre de tactiques étaient de ceux qui étaient bons en défense. Les attaquer sans relâche signifiait bien souvent s'épuiser. Joichi connaissait bien cette façon de se battre car c'était plus ou moins sa façon habituelle de se battre, en comptant sur l'endurance naturelle de Balkie pour gagner.

Dans un sifflement strident et désagréable, la dresseuse intima a son pokémon de passer à l'offensive. C'était une attaque brutale et brouillon qui faisait un peu froid dans le dos de Joichi. Cela ne semblait pas vraiment être une attaque pokémon plutôt qu'un bref moment de colère de la part du Laporeille. Était-ce l'attaque Frustration ? Même si ça y ressemblait, Joichi n'osait pas vraiment y croire. Pour lui, utiliser cette attaque était comme un aveu de faiblesse, comme montrer à son adversaire son échec en tant que dresseur. Quoi qu'il en soit, c'était efficace, et la garde haute de Balkie menaçait de rompre a tout instant. Le pokémon combat attendait un ordre.

« Balkie, écoute avec les yeux de ton cœur ! »

Elle n'était pas la seul à avoir développé un sorte de lingo pour communiquer avec son pokémon. Utiliser les yeux de son cœur, c'était utiliser l'attaque Clairvoyance. Le maître Kiyo avait été clair là dessus. La plupart des attaques pokémon ont, inconsciemment, un rythme, une mélodie. Elle change souvent, même dans un combat. Il était tout a fait possible et même totalement recommander pour un pokémon de varier le rythme de ses attaques. C'est, de toute façon, un aspect naturel de toute créature vivante. Cependant, avec assez de concentration, il était tout à fait possible de trouver le rythme d'une attaque pour pouvoir passer outre. C'était ce que faisaient naturellement des pokémons tels que, justement, Lucario, ou bien encore les pokémons disposant de la capacité Anul Garde, comme Mackogneur.

Même si cela semblait être des billevesées aux yeux de Joichi, il fallait dire que cela portait ses fruits. Ce n'était bien sur pas aussi efficace qu'une attaque Détection, mais ça pouvait aider. Malgré le barrage de coup qui lui tombait sur le coin du nez, Balkie commença à faire le vide dans sa tête. Entendre son propre battement de cœur. Entendre celui de l'adversaire. Entendre sa respiration. Ressentir dans tout son être les chocs pour ne ressentir la logique.

D'un coup, les yeux brillant de la lueur rouge de Clairvoyance, Balkie se décala légèrement sur le coté, laissant une des frappes glisser sur lui. Profitant du déséquilibre ainsi créé dans l'attaque de son adversaire, Balkie sauta et le frappa du plat des pieds dans une Charge drop-kick du plus bel effet avant de l'éloigner.

Joichi laissa échapper un sourire. Balkie s'en sortait bien, même si il était sérieusement inférieur à son adversaire.

Prenant un garde de boxeur et semblant déborder d'énergie, le pokémon Bagarreur semblait faire fi des coups qu'il avait reçu et de la douleur visible qui traversait son corps. Balkie tourna la tête vers Joichi et lui adressa un petit sourire avant de reporter son attention sur le Laporeille.

D'un signe de la main, il lui fit signer de s'approcher si il l'osait.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] 1488756902-tcardgeo
Re: Fight club [& Joichi]
Mer 17 Aoû 2016 - 2:09
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Bon signe ou mauvais signe, cette attaque Frustration était de moins en moins puissante... Je dois avouer que je comptais un petit peu dessus, voulant garder notre botte secrète au cas où nous serrions vraiment au pied du mur, je comptais beaucoup sur ce mouvement mais il faut se rendre à l'évidence : sa puissance n'était plus que l'ombre que ce qu'elle avait put me montrer dans les premiers temps, quand elle se battait encore contre moi ou Ani à tout bout de champ sans vraiment profiter des entrainements... C'était une bonne chose puisque c'était là une preuve que, petit à petit, elle arrivait à s'habituer à notre entente, qu'elle abandonnait son indépendance maladive pour que nous travaillions en équipe. Le fait aussi que notre jeu de signaux fonctionne en était un indice supplémentaire, mais c'était aussi une mauvaise chose puisque maintenant, au beau milieu du combat, je devais changer mon fusil d'épaule pour adapter ma stratégie...
La Clairvoyance de Balkie était bien rodée, au moins aussi bien que les nôtres, et il permit au petit pokémon de trouver la faille en fin de timing et d'en profiter pour contrattaquer en repoussant Laporeille qui glissait dans la poussière de la terre battue. Par contre, il était évident que nous avions tout de même pris l'avantage, notre niveau et notre entrainement faisant la différence, puisque Boul'Armure resterait actif encore longtemps et que, même si il était parfaitement exécuté, le mouvement du Débugant n'avait pas causé trop de dégâts et se contentait de lui laisser la latitude de reprendre un peu son souffle.
Malgré l'apparence qu'il voulait rendre, malgré le fait que son endurance était son point fort, derrière cette garde de boxeur se cachait aussi un pokémon qui commençait un peu à fatiguer et qui, à rythme constant finirait par s'écrouler, presque tout seul... Mais je n'aurais pas été moi même si je l'avais laissé tomber aussi bêtement et facilement !

Si notre adversaire laissait une faille c'était à nous de nous y engouffrer et, comme son bluff ne marchait qu'une seule fois, il ne pourrait pas nous prendre de vitesse à nouveau. Je faisait claquer l'index et le pouce de ma main gauche, plus la droite comme tout à l'heure et le son devait être différent puisque ce n'était pas le même mouvement qui en sortit. Cette fois ci, Eiki se contenta de faire un pas de côté, puis un autre, un peu peu plus loin dans l'autre sens, et ainsi de suite, encore et encore au point que sa vitesse de déplacement augmentait à une allure ahurissante, occupant bientôt presque tout l'espace de l'ère de combat sans entrer dans la zone contrôlée par son adversaire. L'attaque hâte lui faisait atteindre des pointes de vitesse tellement impressionnantes que parfois nous, simples humains, elle donnait parfois l'impression de disparaitre et de réapparaitre subitement ; peut-être que la Clairvoyance permettait à Balkie de suivre encore un peu mais je n'avais pas du tout l'intention de nous arrêter là...
Le claquement de doigt venait de ma main droite cette fois. Vous le connaissez ce signal, c'était le premier que j'avais intimé à mon pokémon pour commencer le match sur les chapeaux de roues, et qui criait l'appel à la Vive-Attaque. Mais bon, le temps de le décoder, de le comprendre et de le réaliser il serait déjà trop tard évidement... Même si les yeux du petit pokémon Combat arrivaient à suivre les mouvements anarchiques de mon pokémon, cette fois c'est son corps qui ne serait pas assez vif pour bloquer et, avec l'aide de la vitesse, Eiki s'était penché en avant pour frapper de son oreille musculeuse le ventre du guerrier, passant en dessous de la garde de boxeur et lui coupant le souffle en vidant ses poumons d'un seul coup.

Elle s'arrêta au milieu de l'arène, là où se trouvait un peu plus tôt Balkie qui avait reculé, plus par réflexe qu'autre chose, et alors qu'elle affichait un sourire satisfait, heureuse qu'elle était de se battre, elle fit la preuve de son jeu de jambe tandis que ses deux oreilles frappaient l'air à la manière des poings d'un arpenteur de rings de haut niveau.
C'était son tour d'occuper l'espace, et histoire de conclure cette entrée en scène de ce nouveau rythme, elle fit un signe de la patte, le même que son adversaire un peu plus tôt, pour lui dire d'approcher et de se mesure à sa vitesse quand, enfin, elle se donnait à fond.
Est-ce que Bakie pouvait suivre quand on passait à son vrai niveau ?..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] Jflw
Re: Fight club [& Joichi]
Mer 17 Aoû 2016 - 2:50
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
La douleur était une force magnifique. Joichi aimait croire que c'était là la caractéristique principale des pokémons combat. Ils ne pouvaient pas tirer des rayons magiques ou frire des cerveaux avec des ondes psychiques. Tout ce qu'ils avaient, c'était un corps trempé par la douleur et l'entrainement. Ne pas lacher, ne pas abandonner, voir même se nourrir de la douleur qu'on ressent pour augmenter la puissance de son Poing, tel était, pour Joichi, la façon de faire du type combat.

Et Arceus savait que de la douleur, Balkie en ressentait à revendre. Il était arrivé à ses limites en tant que bébé pokémon. Lui comme Joichi le savaient bien. Le regard tordu par la douleur, Balkie regarda son dresseur. De tout son cœur, le pokémon combat implorait Joichi de le laisser faire un pas dans le futur.

Le genre de pas dont on ne revenait pas. C'était une décision difficile pour Joichi. Après tout, Balkie le Débugant était sûrement le seul ami d'Hana, feu la sœur de Joichi. L'autoriser à faire ce qu'il voulait faire ne serait il pas trahir un peu la mémoire de cette dernière ?

Cependant, Joichi pouvait sentir la passion brûlante de Balkie. Il sentait l'envie que le pokémon avait de devenir plus fort pour aider à porter le rêve joint de Hana et Joichi au plus haut dans le ciel. Peut être était ce enfin le moment ? Joichi abaissa un peu sa casquette devant ses yeux et esquissa un sourire. Quand il pensait à ça, il y avait toujours un souvenir qui lui revenait en tête.

« Très bien. J'ai entendu le cri ton cœur, mon ami. Fonce, Ebiwalar ! »

Le Débugant dressa son poing et leva le doigt qui lui servait de pouce en un signe réconfortant. Ils avaient beaucoup réfléchi a ce moment, Joichi et lui. Il savait ce qu'il avait à faire. Le Débugant commença a courir vers son adversaire alors qu'il fut nimbé d'une aura d'énergie aveuglante. Joichi n'avait pas baissé sa casquette pour rien.

« Je vais te décrire un pokémon en une phrase. Voyons si tu réussis à le reconnaître, Shira. Si je te dis « Flotte comme un papillusion, pique comme un Dardargnan », tu penses à ? »

La réponse était évidente. Petite jupette, poings engoncés dans une surcouche de peau ressemblant à du cuir, le Tygnon fraîchement évolué fonçait à toute allure vers le Laporeille. La légende raconte les Tygnons sont capable de frapper du poing tellement vite que c'en est invisible à l’œil nu. Est-ce vrai, Joichi ne le savait pas.

Ce qu'il savait par contre, c'est qu'en se ruant extrêmement vite sur Laporeille, la vitesse de son Poing distordait l'air autour de lui pour former l'illusion d'optique d'un poing géant derrière lui. Peut avant l'impact, Joichi se sentit d'expliquer.

« Maitre Kiyo m'a toujours dit que c'était une attaque que Tygnon avait inventé. »

Joichi plaça sa main devant son visage dans une pose aussi classieuse que ridicule et prononça distinctement deux mots.

« Mach. Punch. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] 1488756902-tcardgeo
Re: Fight club [& Joichi]
Mer 17 Aoû 2016 - 6:14
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Fight club [& Joichi] 306946Tygnon
_ Tygnon...

Répondis-je à la question rhétorique de Joichi alors que Balkie commençait à se ruer vers une Eiki un brin surprise, il se mit alors à briller, changeant d’apparence en même temps qu'il changeait de surnom...
Je claquais avec les doigts de ma main droite, étonnement plus fort que d'habitude puisque je devais recentrer l'attention de ma lapine sur le combat. Nous voulions un vrai match, nous voulions un défi digne de ce nom et bien nos prières avaient été entendues et la fin de ce match n'avait jamais été aussi incertaine que maintenant. Il fallait redoubler d'efficacité et de prudence, ne plus se laisser avoir par des petits tours de passe-passe sans quoi le fait qu'il évolue, qu'il gagne en force, qu'il gagne en mouvement et surtout qu'il devienne ce montre de rapidité qu'était le Tygnons, connus pour maîtriser un nombre d'attaque de priorité juste hors normes... Ne se laissant pas intimidée par le gain de taille de son adversaire Eiki poussa un rugissement de détermination alors qu'elle se ruait elle aussi à l'assaut ! Œil pour œil, coup pour coup ! Malgré l'illusion causée par la vitesse et la lumière intense due à l'évolution, Mach Punch n'était rien qu'un coup de poing, un coup de poing extrêmement rapide mais nous n'étions pas les plus lents non plus ; en se servant de sa Vive-Attaque nous tenions la cadence imposée par Ebiwalar - si j'avais bien saisis son nouveau nom - et les deux attaques se percutèrent de plein fouet.
On pouvait voir, même à l’œil nu, la déflagration d'air et de son qui se dégageait du choc des deux mouvements lancés à pleine vitesse et au final, après une ou deux secondes qui purent paraitre une éternité, où gants et oreille restaient à tenter de prendre l'avantage, les deux pokémons finirent par se repousser l'un l'autre dans un match nul... D'apparence du moins...

D'un regard un peu inquiet, je détaillais mon pokémon pour établir sa condition physique. Son oreille droite, celle qui venait de lui servir à contrer l'attaque contre laquelle elle avait un désavantage de type, tremblait encore. c'était très faible, presque infime, mais pas anodin... Maintenant que notre adversaire avait ce genre d'attaques, toute la balance des forces changeait et nous nous retrouvions en infériorité. Même si nous avions peut-être plus d'entrainement, même si notre niveau était peut-être plus important, je devais me concentrer sur le timing et la stratégie pour réussir à placer à coup sûr nos meilleures attaques ; Frustration ne suffirait plus, on devait utiliser nos mouvements les plus puissants, dans les meilleurs moments puisque c'était comme ça que l'on s'était entrainés, et ça commençait par jouer la carte de la défense en faisant croire à notre adversaire que l'on se trouvait au pied du mur. Un sifflement et un geste de l'index supplémentaire et c'était une nouvelle Boul'Armure qui venait encore une fois renforcer les capacités défensives de ma boule de poils. Il fallait bien ça pour essayer de combler le fossé du désavantage de type...

Nos deux pokémons venaient d'échanger un certain nombre de dégâts suite à ce choc frontal et je ne pensais pas que c'était en notre faveur. Eiki elle était plus prête que jamais ! c'était le meilleur match qu'elle ait jamais livré de toute sa courte vie, et victoire ou défaite ce serait un tournant crucial dans sa carrière de combattante. Non pas que je nous vois déjà perdantes, j'allais encore tout faire pour gagner, et si Joichi pensait que son évolution suffisait à nous intimider ou à lui assurer la victoire, nous allions devoir lui prouver qu'il se trompait !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] Jflw
Re: Fight club [& Joichi]
Mer 17 Aoû 2016 - 14:43
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Attaque contre attaque. Au moins, malgré son utilisation de Frustration, Shira avait quelque chose dans le ventre. Joichi sourit.

Le poing d'Ebiwalar fumait légèrement et le pokémon combat semblait avoir un peu de mal à plier son bras. Cependant, et Joichi ne savait pas si c'était la vérité ou si Tygnon faisait ça pour ne pas inquiéter son dresseur, Ebiwalar continuait à sautiller dans tout les sens, la volonté d'en découdre toujours au top. Ebiwalar voulait utiliser une des attaques les plus puissantes de son répertoire, mais il ne pouvait pas l'utiliser comme cela. Il regarda son dresseur.

Le Laporeille était visiblement aussi rapide que Ebiwalar et au moins aussi puissant. Si seulement il laissait une ouverture que Joichi pouvait utiliser. L'attaque Mitra-Poing était la plus puissante que Ebiwalar avait dans son répertoire. Cependant, elle n'était pas forcément la plus pratique. En effet, cette attaque nécessitait d'entrer dans un état second que Maitre Kiyo aimait appeler « Vision du Poing. » Malheureusement, si la Vision du Poing donnait à un pokémon une puissance inouïe pendant une fraction de seconde, c'était un état instable que le moindre petit truc pouvait briser. Mitra-Poing était une technique secrète des pokémons combat et avec raison. Elle était quasiment impossible à utiliser en combat.

C'est à ce moment que la dresseuse fit un signe de main qu'elle avait déjà fait auparavant, si Joichi se souvenait correctement. L'attaque Boul' Armure. Parfait ! Cela donnerait à Ebiwalar le temps de lancer son attaque.

« Ebiwalar, utilise le momentum ! »

Presque instantanément, le vide se fit dans la tête du pokémon Puncheur. Doucement, sûrement, une image de poing géant se forma dans la tête du Tygnon. Son esprit combatif montait à vitesse grand V. A cet instant précis, la vie de Ebiwalar était le Poing. Son sang était du Poing liquide Il allait combattre et, dans son esprit et dans son cœur résonnait sa volonté de partager son Poing avec la chair tendre du Laporeille.

« TYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY ! »

Le poing de Ebiwalar était maintenant baigné dans une énergie orange.Mais ce n'était pas assez, et le Laporeille aurait le temps de sortir de son startup de Boul'Armure. Le pokémon Puncher fonça vers son adversaire et commença a le frapper avec son poing pas chargé en poussant un cri de guerre.

« WAAAH …. TYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTYTY ! »

Chacun des légers impacts du poing gauche était accompagné d'un kiai pour en augmenter la puissance. D'un coup, le Tygnon frappa avec le poing droit, baigné d'énergie.

« WAAATY ! »

Il n'y avait plus qu'a espérer que ce soit assez.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] 1488756902-tcardgeo
Re: Fight club [& Joichi]
Mer 17 Aoû 2016 - 16:17
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Boul'Armure avait pour objectif de nous préparer à un petit prou tout ce qui pourrait nous tomber dessus, surtout parce que je m'attendais à ce que, comme les deux pokémons allaient fatiguer et craquer d'un moment à l'autre, le match arrive à son apothéose avant de très rapidement laisser retomber la pression sur un vainqueur et un vaincu. Tygnon et Joichi semblaient être du même avis aux vue de l'accumulation d'énergie que semblait vouloir créer le boxeur autour de son poing droit. Je n'avais jamais vu une attaque aussi puissante avant, d'ici on pouvait sentir la puissance palpiter au bout du membre du guerrier qui voulait en finir...
Nous aurions sans doute eu le temps d'interrompre sa canalisation, avec une attaque rapide, toujours appuyé que nous étions par notre attaque Hâte, mais mon choix de stratégie était différent. Je me raclais la gorge, je savais que tout serait une question de timing et je ne devais pas du tout rater l'opportunité que j'attendais parce que, sinon, ce serait se prendre la plus puissante attaque de Ebiwalar de plein fouet, avec un désavantage de type en prime !.. Laporeille voyait ce que je voulais faire, les entrainements et l'habitude commençant à payer puisque nous avions plus travaillé sur cette attaque que sur toutes les autres.

Elle ancra ses appuis dans les sol, ses pattes avant et ses oreilles presque à l'horizontal dans une position parfaite et Tygnon se mit à courir en criant, droit vers elle. Le poing de notre adversaire irradiait d'une énergie orangée, comme si sa détermination s'était matérialisée sous forme visible et je tapais dans mes mains, doigts tendus pour transmettre mon dernier ordre du match à mon pokémon et tout remettre entre ses mains. Elle bondit alors pour se mettre au niveau de son adversaire, plus grand qu'elle à présent et bandait son genou en avant. Notre attaque Pied Sauté était la plus puissante de notre arsenal mais aussi la plus risquée, et c'est pour ça que javais tenu à ce que nous nous entrainions autant à son sujet, j'avais compris qu'il il avait moyen, surtout avec un pokémon qui faisait preuve d'une dextérité, d'une agilité et d'une précision telle que celle de ma Laporeille, de transformer ce mouvement de bond en esquive avant de contrattaquer avec le coup en lui même. Et ça marchait !.. Presque...

En sautant Eiki avait réussis à éviter le poing du Tygnon et plus rien d'apparent ne faisait obstacle à son impact qui percuta le boxeur bien loin derrière sa garde, en plein menton, faisant vriller son cou et tordre son visage dans une grimace de douleur. A cet instant T très précis, il semblait que nous avions gagné mais, alors que le pokémon Combat tombait en arrière, sonné, toute l'énergie qu'il avait accumulé n'avait plus de maître et elle se contenta d'exploser en plein milieu de nul part... Le soucis c'était que Eiki était toujours en l'air, sans le moindre appui, sans la moindre défense et elle y fut cueillie comme du blé trop mûr pour être propulsée à son tour à plusieurs mètres de là, dans une vrille incontrôlé et des tonneaux toujours plus douloureux à force qu'elle labourait le sol.

Le temps suspendait son emprise alors qu'aucun de deux combattants ne semblait pouvoir se relever. C'était assez improbable, assez imprévisible aussi mais on dirait bien qu'aucun des deux n'avait l'énergie nécessaire pour fêter sa victoire et qu'on pouvait donc classer cet affrontement dans la catégorie des matchs nuls...
Je lâchais un profond soupire, laissant partir toute cette tension qui avait grimpée crescendo et, même si le résultat n'était pas aussi bon que ce que je pouvais espérer je ne pouvais pas m'empêcher de sourire.
J’allais ramasser tendre ment mon pokémon pour la remonter à hauteur de mes yeux. les siens papillonnaient, affaiblie qu'elle était, à un point tel qu'elle semblait peiner à maintenait ses paupières ouvertes sous sa petite bouille contusionnée. Je pris une voix basse et calme, soutenue par mon sourire sincère et je lui dit alors :

_
Tu as été parfaite, ne t'en fait pas... Repose toi, je t'emmène auprès de l'infirmière...

A ce moment là, je pense qu'elle ne demandait pas mieux et je la sentis se détendre au creux de mes coudes lovés autours d'elle. Moi, je me tournais vers Joichi, parce que je tenais tout de même à avoir son avis en ce qui concernait se dénouement. Lui et son pokémon avaient fait preuve d'un talent notable, il avait dut beaucoup travailler sur les possibilités de son pokémon après son évolution pour réussir à les maîtriser si rapidement ; c'était d'autant plus impressionnant quand on savait que Débugant pouvait évoluer dans trois formes différentes... Je respectait beaucoup cet homme, avec le temps ils deviendraient de véritables monstres de puissance et d'efficacité si ils ne désespéraient pas, et c'était avec ce genre de connaissances que j'étais impatiente de pouvoir constater mes propres progrès.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Fight club [& Joichi] Jflw
Re: Fight club [& Joichi]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: