HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Souvenirs, instant présent [Shira]
Souvenirs, instant présent [Shira]
Dim 21 Aoû 2016 - 2:24
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Le champ fleuri. L'endroit était magnifique. Accessible uniquement grâce à son précieux vélo, l'endroit était classé, expliquant les restrictions le concernant. Il était situé au bout d'une très longue route, et l'on avait refusé de construire de quelconques refuges autour. La route devait donc être effectuée d'une traite, et l'on souhaitait éviter les voitures, d'où l'idée de la bicyclette. Elisthel ne s'était pas trop préoccupée des formalités ; elle pouvait comprendre à voir ce grand champ où les fleurs ballottaient au vent. C'était quelque chose de beau, de précieux d'un certain point de vue. Préserver cela signifiait également préserver l'île elle-même.

Ori était à ses côtés, en train de courir après un brin d'herbe. Le farceur Majora était également là, n'ayant visiblement pas renoncé à jouer ses tours à quiconque croiserait sa route. Mais aujourd'hui, elle était là pour rencontrer quelqu'un. Elle se souvenait bien de Shira Kujaku. Elle avait été une adversaire terrible en demie-finale du concours. Elisthel se souvenait s'être emportée ce jour-là. Même si elles avaient communiqués sur les réseaux par la suite, elle ne l'avait pas revue depuis le dit concours. Et beaucoup de choses s'étaient écoulées entre temps, qui avait poussé à la remise en question de la jeune femme. Sur le chemin à suivre, sur les désirs de ses pokémons. Puisque son amie – pouvait-elle l'appeler ainsi ou risquait-elle de se prendre un méchant regard noir ? - n'était pas encore là, elle décida de faire sortir Velvet.

L'Absol n'avait pas changé d'un pouce depuis ce jour-là. Fidèle à lui-même, il avait observé les changements sans sembler les vivre. La vue du champ ne sembla pas l'inspirer plus que cela, et la jeune femme compris qu'elle l'avait peut être trop négligé. Elle força un câlin à son pokémon qui fit sembler de grogner, mais se laissa néanmoins faire. Les lilas qui étaient vendus à Port-Lilas devaient être pris directement dans le champ. Certaines fleurs s'envolaient parfois, lorsqu'un souffle brutal de vent s'abattait sur la plaine. Elle allait bientôt rentrer, de toutes façons... Vraiment ? Cette pensée lui fit mal au cœur. Elle n'avait pas vraiment envie de quitter Allen et Théa. Elle n'avait pas envie de rester seule, mais que pouvait-elle faire à l'heure actuelle ? Ils étaient embarqués dans des affaires plus importantes.

Tout le monde semblait étrangement emportés par des affaires plus importantes, pendant qu'elle était à l'arrêt, à se demander quel chemin prendre et vers où avancer. L'avenir avait toujours paru relativement incertain à la jeune femme, mais aujourd'hui plus que jamais. Devenir la meilleure dresseuse ? Coordinatrice ? Championne d'arène ? … Ou Maître ? Cette idée lui avait déjà traversé l'esprit plusieurs fois. Avaient-elles les capacités nécessaires à devenir la grande championne de Mhyone ?

Beaucoup de dresseurs devait l'espérer. Mais pour Elisthel, cela avait un je ne sais quoi de plus. C'était pour se tester elle-même, pour s'assurer qu'elle pouvait vivre de ses pokémons. Qu'elle pourrait rester avec eux, sans que jamais on ne le lui reproche. Ses lointains rêves d'enfant. Elle n'aimait pas les études. Pas après ce qu'elle avait vu. Il lui fallait plus, et c'était un moyen de l'obtenir. Mais franchement... Elle n'avait aucune idée du poids qui pouvait bien peser sur un tel rôle. Perdue dans ses pensées, elle sursauta lorsqu'elle réalisa que la jeune femme qui lui avait donné rendez vous était arrivée. Surprise, elle balbutia quelques syllabes sans queue ni tête, avant de s'éclaircir la gorge et d'arriver à former une phrase correcte.

« Shira ! Je ne t'ai pas vu arriver, désol- C'est là qu'Ori bondit des fleurs pour faire tomber sa dresseuse au sol, des lilas plein les poils. … Euh. J'ai fais une chute inattendue. Ori ! Le Noctali redressa les oreilles, observant l'arrivante. Il se décala à peine, autorisant la jeune femme à se redresser. Excuse la pagaille, les derniers pokémons que j'ai capturé sont plutôt intenables et-.... Oho. J'ai perdu Majora. Elle jeta un regard à droite, puis à gauche. Velvet était assis, bâillant. Hm. Si tu vois un Doudouvet, méfie-toi. Il est très farceur. Enfin bref ! Tu as trouvé le chemin, c'est l'essentiel. Je n'avais jamais mis les pieds ici. C'est très sympa comme endroit. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Souvenirs, instant présent [Shira]
Dim 21 Aoû 2016 - 10:44
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Souvenirs, instant présent [Shira] 735594Champfleuri

Je n'avais pas besoin d'être arrivée pour sentir le vent battre mon visage et m’apporter jusque sur la route le parfum des fleurs sauvages. Je marchais tranquillement, poussant mon vélo neuf histoire de progresser en profitant du décor... Une bonne excuse surtout puisque je redoutais surtout ce que je trouverai au bout du chemin...
Elistel Firefly. Elle était une coordinatrice très talentueuse, la dernière gagnante du concours de Bord-au-Vent auquel j'avais été inscrite par mon père, et l'une des seule personne sur terre à avoir vu mon côté sombre... C'est cruel et méchant à dire mais la très grande majorité des personnes qui avaient vu ce côté de ma personnalité n'étaient plus dans la possibilité de s'en vanter et, le fait de lui avoir montrer, sous un coup de stress, sous un coup de trac avait été la première erreur depuis que j'avais commencé mon voyage, la seule erreur importante...

J'avais repensé à mon accès de colère juste après que ma défaite contre elle en demie-finale eut été annoncé, j'avais fait le choix de m'excuser et elle l'avait fait aussi mais, dans le fond, je ne me sentais pas vraiment accomplie, je ne me sentais pas vraiment pardonnée... c'était peut-être juste moi, mais j'avais besoin de me trouver en face d'elle, de m'incliner et de lui dire de vive voix que j'étais sincèrement désolé de mon écart de conduite puisqu’elle ne se rendait sans doute pas compte elle même d'à quel point ça aurait put déraper...
Anxieuse, je ne faisais donc que marcher et pousser mon vélo depuis quelques minutes déjà, non sans m'approcher aprce que je le devais, mais sans m'approcher trop vite parce que j'anticipais un peu la situation désagréable qui m'attendait. Dans un aspect plus pratique, ça permettait aussi à Ani de reprendre un petit peu son souffle... Je le gardait toujours à mes côtés, comme d'habitude, mais comme aujourd'hui j'avais dut faire un long chemin à vélo, lui, il avait dut courir et même si il avait eu plusieurs jours pour s'habituer à sa nouvelle forme, son corps était tout de même bien plus lourd et ne manquait pas d'entamer son endurance ; marcher lui permettait donc de se rétablir un petit peu.

Les premières fleurs n'attendaient pas d'être au niveau du champ pour s'établir, il était donc temps que je tienne une autre promesse. J'attrapais ma pokéball, la seule qui était pleine dans mon attirail à ce jour, et je laissais sortir Eiki. J'avais beaucoup parlé de cet endroit à ma Laporeille, elle qui derrière son caractère de battante implacable aimait beaucoup les jolies et les bonnes choses, et c'était pour lui faire découvrir ce que les guides touristiques - vous savez, ceux qui ne sont pas vendus, ceux qui vous sont offerts par l'ami d'un mai d'un ami... - répertoriaient comme l'un des endroits les plus beaux et les plus paisibles du monde. Des gens s’affairaient à protéger cet endroit, à le rendre difficile d'accès et à le garder beau, pur et sauvage, et cette définition m'avait fait penser à ma dernière pokémon en titre. C'est pour ça que j'avais particulièrement choisis ce lieu pour le rendez-vous d'aujourd'hui.
Sortie, fraiche et dispose, elle ne me posa par la moindre question et se pencha, truffe en avant, pour humer le parfum des premiers lilas sauvages avant de nous emboiter le pas et que nous arrivions finalement à trois devant le havre de paix.

Elistel était là, perdue dans ses pensées, au point que je ne voulais pas l'en déloger ; mais en posant mon vélo en douceur sur le sol, essayant d'épargner au maximum les fleurs je fit le petit bruit de trop qui la fit se retourner et la fit tomber dans l'embuscade de son Noctali. Un pokémon magnifique, assez joueur visiblement qui ne manqua pas de se tourner vers nous en penchant la tête sur le côté, curieux, alors que sa dresseuse se relevait à peine.
Ani, toujours le même malgré qu'il soit maintenant un Lucario, s'approcha donc des deux pokémons de type Ténèbres qui se trouvaient là pour créer des nouveaux liens, se faire de nouveaux amis, puisque le Absol qui nous avait administré cette défaite sur l'île principale était assis dans l'herbe aussi.

_
Je resterai sur mes gardes... Désolée de t'avoir surprise...

Décidément, déjà des excuses... Je n'avais pas finit si je commençait pour ces broutilles alors que je devais le faire pour quelque chose de bien plus important à mes yeux mais ce n'était pas trop le moment... Moi aussi j'avais mes nouvelles captures, et moi aussi elles étaient "intenables"...
La Laporeille s'approchait aussi des deux pokémons présents mais avec un air d'impératrice, bondant le torse, les oreilles soigneusement tendues pour paraitre le plus grande et imposante possible, elle avait ce regard dédaigneux qui voulait persuader qu'elle était la meilleure et... L'attaque surprise fut pour elle évidement...
Doudouvet,Majora, avait cette chance d'être parfaitement dans son élément ici et d'avoir réussis à se camoufler totalement. Il était tout proche de nous et pourtant nous n'avions pas la moindre chance de le voir et son attaque sournoise à grand coup de spores cotonneuses n'avaient pas la moindre chance d'échouer. Eiki fut dépassée dès que la première se cola à ses poils, elle tirait dessus mais c'était comme essayer de retirer un sparadrap sans être épilé et son hésitation laissa tout le temps aux autres d'arriver... Rapidement, la petite lapine fut recouverte de la tête au pied, elle ne pouvait presque plus bouger ses bras, toute encombrée et se tourna vers moi avec un air triste et dépassé, des grands yeux humides alors qu'elle avait perdu toute sa superbe d'un seul coup...
Moi je souriais, pas parce que son malheur me rendait heureuse, juste parce que la situation était amusante. Je m'approchais d'elle, sans arrêter de sourire et je lui dis calmement :

_
Hé, tu étais prévenue après tout...

Je ne connaissais pas bien Doudouvet mais Annie, ma nourisse quand j'étais petite, avait un Farfaduvet, sa forme évoluée. J'avais encore quelques souvenirs de moi, pas plus haute que ça, en train de faire la sieste lovée contre le corps doux et chaud du pokémon Fée et, si j'avais bonne mémoire il suffisait d'un petit peu d'eau pour leur enlever leur aspect collant. Un petit passage de ma gourde plus tard, j'avais réussis à défaire Eiki de sa douce prison et, trempée, elle s'ébrouait avant de se mettre derrière ma jambe ; elle ne se laisserai plus avoir, ne quittait pas Majora des yeux et devait cogiter à un moyen de lui rendre la pareille... Mais inutile de dire qu'on la voyait venir de loin...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Souvenirs, instant présent [Shira] Jflw
Re: Souvenirs, instant présent [Shira]
Lun 22 Aoû 2016 - 18:25
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Shira semblait un peu nerveuse, du point de vue d'Elisthel. Cela étant, elle fut rapidement absorbée par les deux pokémons de l'arrivante. Son Riolu avait évolué. Elle avait devant-elle un Lucario bien posé sur ses pattes. Elle l'admira un instant, n'osant trop s'approcher, mais son Noctali fut bien plus rapide qu'elle. Il était déjà aux côtés de la créature, la reniflant avant de pencher la tête sur le côté, intrigué. Il ne l'avait jamais vu après tout. Velvet par contre vint l'observer et se permit un mouvement de tête poli. Il avait beaucoup grandi. Beaucoup évolué. Il devait être bien plus fort qu'auparavant. Cette pensée agaça le type ténèbres, qui souhaitait lui aussi devenir plus fort. Mais sa dresseuse actuelle avait déjà du mal à maîtriser tout ce beau monde... Il lui serait difficile de faire de les aider à devenir meilleur encore. Nier ne s'en plaignait sûrement pas, mais celui qui l'effrayait le plus, c'était sûrement Ori. Le Noctali semblait gagner en puissance sans même y prêter attention. Il était insouciant au possible, et pourtant, parvenait à accomplir des tours de forces sans sourciller.

La Laporeille de Shira fut la malheureuse victime de Majora. Le Doudouvet effectua un tour sur lui-même en ricanant en voyant la petite coincée dans les spores. Lui semblait bien s'amuser de la situation. Il voyait bien dans son regard qu'elle avait l'intention de se venger, mais très franchement, le pokémon foufou n'y prêtait pas attention. Il avait déjà fait des farces à bien plus fort que lui, et il s'en était toujours sorti. Elisthel se sentit navrée pour la petite créature. Elle devait être jeune. Cela lui rappelait le Laporeille de la route 4, celui qui l'avait suivi de partout. Un petit pincement au cœur se fit sentir. Elle préférait ne pas se souvenir de ses débuts. Cela avait quelque chose d'agaçant, par rapport à Pixel. Fort heureusement, sa camarade eut un bon réflexe en utilisant de l'eau pour alourdir les spores ; elles tombèrent au sol. Majora ricana à nouveau, comme fier de lui. Sa dresseuse lui intima d'arrêter, mais il ne l'écoutait pas, de toute évidence.

Elisthel avait toujours eu le coup de main avec les pokémons. Les très nombreuses années passées à traîner au laboratoire du professeur Acacia l'avait aidé à mieux comprendre les créatures, et en tant que dresseuse, la plupart de ses pokémons lui obéissaient sans problème. Son Noctali, bien que jeune, était pourvu d'une très grande fidélité – après tout, c'était une évolution qui ne s'obtenait qu'à force de confiance. Les pokémons qui évoluaient par bonheur étaient toujours les plus fidèles – mais Majora lui posait véritablement souci. Jeune, très puissant et farceur, il ne saisissait sans doute pas pourquoi il aurait eu à l'écouter. Elle ne pourrait jamais s'imposer en tant que dresseuse, il lui fallait devenir une amie. Et ça, c'était compliqué. Les deux mots avaient à peu près le même sens chez la jeune femme. C'était elle qui peinait à comprendre ce qu'elle ne faisait pas correctement.

Finalement, elle se concentra sur son rendez-vous du jour. Shira n'avait pas vraiment ouvert le dialogue, malgré le fait que ce soit elle qui lui ai demandé de venir. Mal à l'aise ? La question demeura sans réponses. Ses yeux mordorés se portèrent sur le Lucario, qui semblait sympathiser assez facilement avec Velvet. Ce dernier semblait plutôt heureux de revoir un ancien adversaire. Ori se frotta contre ses jambes en lui jetant un regard sérieux. Intrigué ? Elisthel sourit.

« Eh bien, félicitations pour l'évolution de ton Lucario. Déjà qu'en Riolu, il était puissant... En plus, il a l'air de s'entendre facilement avec les autres pokémons. Elle marqua une pause, ses pupilles se fixant dans les yeux de Shira. Bon courage avec ta Laporeille, elle a l'air aussi sympa que mon Doudouvet. Majora se permit un tour sur lui-même, comme flatté. Ce n'était pas un compliment ! Tu voulais parler de quelque chose ? »

Elle espérait ainsi l'encourager à dévoiler le fond de sa pensée sans stresser. Le Noctali fixait désormais la dresseuse, attentif. Il ne comprenait pas très bien la situation. Ani lui paraissait sympathique, mais il ignorait d'où sa dresseuse connaissait tout ce petit monde. Il lui fallait être patient pour comprendre.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Souvenirs, instant présent [Shira]
Mar 23 Aoû 2016 - 11:12
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Nos poékmons faisaient donc connaissance pour ceux qui ne s'étaient jamais vus, ou se saluaient de façon respectueuse pour le Absol et mon Lucario. Moi, j'avais toujours du mal à ouvrir la bouche et ça devait se voir, suffisamment pour que Elistel me prenne en pitié et engage la conversation avec une paire de questions... Éludant la principale, je commençais par parler de mes pokémons puisque le sujet d'introduction était là.

_
Oui, Ani a toujours été très sociable... j'imagine que le fait qu'il puisse ressentir les émotions des gens aide beaucoup... Et Eiki est assez téméraire mais dans le fond son caractère de feu n'est qu'une muraille, elle est extrêmement gentille et bienveillante... Même si ce qu'elle préfère c'est se battre...

Détournant le regard de celui de la coordinatrice, plus volontairement qu'autre chose, je le posais sur mon pokémon Normal, toujours derrière ma jambe en train de maugréer...
Maintenant, j'étais au pied du mur ; l'introduction étant faite, je devais rentrer dans le vif du sujet et expliquer la raison de sa convocation ici... je déglutit avant de parler, visiblement encore bien tendue.

_
Et bien je voulais te féliciter pour le concours de Bord-au-Vent et... Et m'excuser aussi...
Je sais que je l'ai fait par mail mais ça ne me semblait pas assez... J'ai vraiment été mauvaise et colérique avec toi et c'est une mauvaise habitude que je dois perdre... J'imagine que le stress ne m'aidait pas, comme je n'avais pas vraiment choisis de m'inscrire et que c'était loin d'être mon élément mais ça n pardonne pas tout... Bref, je suis désolée de la façon dont je t'ai parlé cette fois là, et je tenais à te le dire en face...


Et sur ces derniers mots je m'inclinais doucement en avant, pliant la totalité du corps depuis les hanches, droite comme un "i" avec les bras le long de mes flancs. c'était très solennel sans aucun doute mais, même pour un regard extérieur, on pouvait voir que ça me tenait à cœur, que c'était vraiment important pour moi.
Souvenirs, instant présent [Shira] 712429Joliflor
Mais même si elle en avait eu envie, Elisthel n'aurait pas eu le temps de me répondre... Un petit pokémon, totalement on sur ton avec le décor sortis à notre portée des fleurs hautes pour venir jusqu'à nous. Il tomba, s'étalant de tout son long devant notre petite réunion et il n'avait pas l'air bien... Contusionné en plusieurs endroit, il avait aussi une sévère brûlure sur l'un de ses petits bras et semblait même avoir du mal à reprendre son souffle... Il s'était battu ou il avait été sévèrement malmené ce qui ouvrait de très nombreuses question en plus de soulever l'inquiétude des dresseuses que nous étions...
Je ne sais pas pour elle mais moi, en l’occurrence, j'étais curieuse de savoir ce qui avait put faire tant de mal dans un endroit pourtant réputé pour son calme !.. Même si il fallait s'occuper de ce Joliflor avant toute autre chose...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Souvenirs, instant présent [Shira] Jflw
Re: Souvenirs, instant présent [Shira]
Sam 27 Aoû 2016 - 17:26
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Elisthel se contenta d'un sourire devant le discours de Shira. Elle ne lui en avait pas tenu rigueur, et cet événement s'était terminé depuis un bout de temps désormais. La jeune femme n'avait pas spécialement l'intention de revenir dessus ou d'essayer de mettre une pression quelconque à sa camarade. Mais avant même qu'elle n'ait eu le temps d'exprimer sa pensée, elle fut interrompue par un pokémon sauvage. Un peu amoché, le Joliflor semblait ressortir d'un combat très éprouvant. Un peu paniquée, la jeune femme chercha rapidement dans son sac à la recherche de quelque chose qui pourrait l'aider, pendant que le groupe de pokémons se rassemblait pour aider le blessé du jour. Majora usa de l'attaque Coup d'Main, et au début, Elisthel ne comprit pas. Il lui fallut quelques secondes pour réaliser que c'était une attaque qui transmettait la force d'une pokémon à un autre, et donc permettrait au pokémon de tenir un peu plus longtemps. Ori l'imita rapidement, et ce fut le temps nécessaire pour qu'elle trouve une Potion dans son sac. Elle l'utilisa sur le pokémon sauvage qui broncha un peu – ça piquait, ce n'était pas très agréable – mais c'était nécessaire.

« Repose toi un peu, et ça ira mieux ! Le Joliflor fit un petit sourire reconnaissant, avant de profiter du champ pour faire une sieste. Eh bien... Je savais que ça arrivait que les pokémons sauvages se battent entre eux, mais je n'imaginais pas que cela pouvait être aussi violent... Après tout, ça avait l'air d'un coin plutôt calme. »

Comme pour chercher une source d'ennuis, ses yeux mordorés se perdirent dans l’immensité florale qui lui faisait face. Mais à première vue, rien du tout. Ce fut au bout de quelques secondes qu'elle parvint à distinguer des pleurs. Un Helionceau errait dans les herbes, lui aussi blessé et visiblement coupé à certains endroits. Et c'était sans doute l'adversaire du Joliflor. Le petit lion semblait trop fier pour oser demander de l'aide, mais ses grosses larmes ne laissaient pas place au doute. Elisthel entreprit de soigner le pokémon, mais à peine eut-il vu le pokémon plante que ces deux là commencèrent à hurler dans tous les sens. Ils ne s'entendaient pas, c'était une évidence. Tous deux très grognon, ils semblaient prêt à recommencer leurs attaques, jusqu'à ce que Velvet intervienne. Le type ténèbres lança un regard noir aux deux sauvageons, qui semblèrent légèrement intimidé. Groz'Yeux alors ? La jeune femme retint un léger rire du mieux qu'elle pût, observant la suite de la scène. Le canidé s'assit entre les deux, comme attendant une explication. Chacun se mit à parler tour à tour, et quelques minutes plus tard, ils boudaient chacun dans un coin. Au moins, ils ne se tapaient plus dessus.

« Eh bien... Ces deux là m'ont l'air d'être de bons amis. Ori la regarda, interloqué. On ne se dispute qu'avec des amis, Ori. Ils ont sûrement fait quelque chose qui n'a pas plu à l'autre. En tout cas, cet endroit regorge de surprises. Je ne m'attendais pas à tout ça en venant ici. Elle tourna son regard vers Shira. Ce n'est pas grave. J'ai déjà oublié tout ça depuis longtemps. Et moi aussi, j'ai présenté des excuses, tu te souviens ? Le stress, ça nous rend tous un peu fou. Comme ces deux là. »

Le petit Hélionceau léchait ses plaies en regardant du coin de l’œil le pokémon plante. De son côté, le type plante faisait semblant de dormir, tournant vaguement la tête de temps à autre vers le type feu. Elisthel trouvait la situation amusante, ce qui la fit sourire davantage. Belle journée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Souvenirs, instant présent [Shira]
Mar 30 Aoû 2016 - 22:23
Région d'origine : Mhyone
Messages : 353

Shira Kujaku

Shira Kujaku

Souvenirs, instant présent [Shira] 273122Helionceau
Même si je n'avais toujours pas de réponse officielle, le problème qui nous tombait dessus était de toute évidence beaucoup plus urgent. Mais bon, il faut avouer qu'il ne semblait pas y avoir quoi que ce soit de trop grave de toute façon... Un petit Hélionceau sortit pour ainsi dire du même endroit que Joliflor et ils commencèrent à se chamailler comme de chiffonniers aigris et Elisthel qui avait déjà commencé à soigner le pokémon Plante mis le doigt sur quelque chose d'important : ils devaient être de bons amis si ils en étaient venus à se disputer comme ça...
Restait donc la question de la raison de cette bagarre et ce ne serait sans doute pas facile à décrypter pour nous, pauvres humains qui ne pouvaient pas comprendre le moins de leurs mots ou de leurs maux...

Je pris tout de même le temps de sortir de mon sac une baie Fraive de mon sac puisqu’il en poussait tellement sur cette île que l'on aurait crut à du chiendent, j'en avais déjà ramasse plusieurs comme ça sur la Route cendrée et il était heureux que je trouve à les utiliser avant qu'elle ne se perdre puisque, comme souvent, j'avais eu les yeux plus gros que le ventre et j'en avais peut-être pris beaucoup...
Cette brûlure allait se résorber d'elle même avec les vitamines qui se trouvaient dans ce fruit et, bientôt, Joliflor n'aurait plus qu'un mauvais souvenir de ce combat. Littéralement.
C'est là qu'Elisthel m'enleva ce poids qui restait sur mon estomac depuis ce jour de concours, elle mis l'accent sur le fait que le stress nous faisait faire tout et n'importe quoi et, pour le coup, elle avait bien raison. Je me sentais beaucoup plus décontractée alors qu'elle acceptait mes excuses et je ne put m’empêcher d'afficher un sourire avant de dire d’une voix sereine, sur le ton de la maxime :

_
Quand on se fâche avec un ami, c'est qu'on a trop d'appétit...

Ma mère avait toute une tripotée de phrases toutes faites comme celle ci qu'elle répétait en toute situation, pour dire quelque chose ou son contraire et au final, à force de vivre avec elle, j'en avais hérité certaine... Surtout celles qui avaient un rapport avec la cuisine maintenant que j'y repense...
Joignant donc l'acte à la pensée, puisque les deux pokémons sauvages se faisaient toujours la tête, je sortis ma table de voyage que je dépliais progressivement, quelques tabourets de tissus tendus - très appréciés par les pêcheurs - que je déposais ça et là et surtout mon réchaud à gaz et tout mon matériel de cuisine. J'avais sur mois plein de nouveaux ingrédients savoureux que j'avais ramassé à la Canopée et mon envie de cuisiner me prenait comme un coup de trique !

Petit à petit, les environs tout entiers commençaient à être pris dans une succession d'odeurs différentes, depuis les oignons qui poussaient aux larmes jusqu'aux pommes de terres ridiculement petites que je venais d'éplucher et qui commençait petit à petit à cuire dans cette sauce crémeuse qui dégageait de plus en plus de fumet. J'avais déjà remarqué une paire de fois que les pokémons sauvages aimaient beaucoup les plats cuisinés, mais là, mon intention était tout autre, je voulais essayer de calmer les esprits belliqueux en les faisant se concentrer sur autre chose puis en les réunissant autour d'une assiette où ils pourraient s'exprimer, calmement et détendus...
Mais il me faudrait encore un peu de temps pour finir de préparer tout ça et je n'étais pas sûre que ça fonctionnerait cette fois encore... Mais bon, au moins on aurait de quoi manger dans le pire des cas...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Souvenirs, instant présent [Shira] Jflw
Re: Souvenirs, instant présent [Shira]
Ven 9 Sep 2016 - 14:48
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Elisthel n'avait jamais entendu l'expression de Shira auparavant. Un peu perplexe, elle sembla réfléchir quelques minutes, mais revint au monde réel grâce à l'aide son pokémon ténèbres, qui sautillait déjà sur place. Curieuse, son regard se tourna vers sa camarade qui avait sorti un tas d'attirail plus vite que la lumière. Les deux autres étaient tout aussi curieux, et la petite meute s'était rapprochée pour observer tout ceci de plus près. Le grand défaut du monde. La curiosité. Shira était en train de cuisiner. Un peu perplexe quant au plat en question, rapidement le fumet dégagé par le plat en préparation attirèrent l'attention d'Elisthel. Son ventre répondit fidèlement à l'appel, et elle se rapprocha de Shira pour lui chuchoter.

« Dis, dis... Il y en a pas que pour les pokémons hein ? Je pourrais manger aussi, hein ? Au moins goûter ? Une petite bouchée ? »

Ori poussa contre les jambes de sa dresseuse comme pour lui dire de laisser tranquille la cuisinière. Un peu dépitée, Elisthel revint se mettre aux côtés de ses camarades, observant chacun des mouvements de l'artiste jusqu'à ce que le plat fut prêt. Les deux pokémons étaient trop intéressés par la cuisine pour revenir à leur précédent dispute, mais aucun d'entre eux ne se regardait pour autant. Quelques coups d’œil discrets survenaient parfois, mais rien de trop évident. La cuisine sembla mettre tout le monde d'accord ; lorsqu'ils goûtèrent au met de Shira, une expression de satisfaction s'empara d'eux. C'était visiblement très crémeux, faisant comme fondre les pokémons qui mangèrent avec une rapidité effrayante les assiettes posées devant eux. Elisthel ne fut pas en reste non plus ; elle dévora littéralement le plat que lui présenta sa camarade. La gourmande avait eu en grande partie son lot à Canopée, mais elle n'était jamais contre un petit casse-croûte de plus. Après tout, il ne fallait pas vexer Shira, et c'était un excellent moyen de montrer qu'elle se sentait concernée. Ce n'était pas du tout par gourmandise. Elle ne trompait personne, évidemment, et son Noctali soupira en voyant sa dresseuse se goinfrer. Heureusement, il eu le droit à sa part, comme les pokémons de Shira.

« Mmh ! Dis donc, t'es loin d'être mauvaise en cuisine ! Ce doit être un sacré avantage ! Moi je ne suis pas très douée pour ça... »

En revanche, elle engloutissait bien les plats. Cette pensée mise de côté, l'après-midi s'annonçait beau et sans encombres, si l'on excluait la petite dispute des deux pokémons. Enfin, après ce repas, ils semblaient tout deux calmés et se chamaillait gentiment. Paisible, Elisthel soupira lorsqu'elle se sentit décoller légèrement du sol. Ouah. Quelque chose de gros, très gros arrivait. Et vu comment le sol tremblait, ce n'était pas forcément une bonne nouvelle. Devant elles, un énorme Ronflex, plus gros que la moyenne, se tenait, visant avec ses grosses pattes les restes du plat de Shira. Le pokémon dormeur devait avoir été attiré par l'odeur du plat. Il déversa le contenu qui restait dans son estomac, sans la moindre gêne, avant de s'effondrer lourdement au sol. Un peu choquée, Elisthel n'osa trop rien dire, observant le mastodonte qui n'avait pas eu l'air de les considérer le moins du monde.

« J-Je... Je crois que ta cuisine est plus populaire que prévue. »

Ah ça... Le Ronflex recommençait déjà à ronfler. Sa vie avait l'air passionnante, vue comme ça.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Souvenirs, instant présent [Shira]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: