HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Billie s'ennuie de la vie - Terminée
Billie s'ennuie de la vie - Terminée
Dim 21 Aoû 2016 - 20:42
Région d'origine : Kanto.
Messages : 5

Billie Young

Billie Young


  ▬ Nom : Young
  ▬ Prénom : Billie
  ▬ Âge : Vingt-deux ans
  ▬ Origine : Kanto
  ▬ Groupe : À vrai dire en tout début elle voulut rejoindre le groupe du sceau de l'ossatueur mais, sa mère appuyée du professeur Chen firent des pieds et des mains pour qu'elle rejoigne le sigle du roigada, ce qu'elle fit. Prenant ainsi en compte sa différence.
  ▬ Feat : Mariba Tachibana / Nisekoi
 

 

Surnom : Plic-Ploc
Espèce : Caninos
Nature : Bizarre, étrange, dérangeant, peu commun. Parce que par le passé ce pokémon avait déjà mordu et que depuis toujours il boitait tous se refusaient à s'en occuper. Billie ne faisait pas exception mais, si à présent ils se retrouvent ensemble c'est bien grâce à lui. À ses yeux elle était l'unique personne digne de rester à ses côtés. Peut-être la raison se cache-t-elle aussi dans le fait qu'elle ne leva pas la main une seule fois sur lui. Dans tout les cas ils sont à présent destinés à parcourir un long chemin ensemble. Pour le meilleur espérons-le. Il jouit d'ailleurs d'une liberté totale puisqu'il se doit en tout temps de l'aider dans son quotidien.
 

Billie s'ennuie de la vie - Terminée Tumblr_inline_n7ge41LC8j1suuiq8 Billie s'ennuie de la vie - Terminée Tumblr_inline_n7ge47bHC71suuiq8

Elle riait de la vie à ses dépens, elle qui en somme était de par nature si fragile. Elle moquait le quotidien, son quotidien à elle seule si étrange pour les autres. Elle pleurait de sa condition, que bien peu pour être honnête aurait envié. Billie sombrait peu à peu dans la mélancolie. Mais l'espoir continuait de vivre dans son cœur.

Billie n’est que sucre et douceur. Ses pas sont chaloupés, ses regards emplis de gourmandise, ses manières font fondre ses interlocuteurs, son sourire se déguste avec tendresse. Billie n’est qu’espièglerie et malice enfantine. Ses taquineries vous amusent, ses moqueries vous divertissent, ses fourberies vous égaient. Ses facéties vous dérident, ses farces vous occupent, ses plaisanteries vous ravie. Billie n’est que joie, gaieté, et allégresse. Le temps semble s’arrêter en sa présence. Elle le suspend le plus simplement du monde du bout des doigts, et vous fait revenir en enfance. Les problèmes qui peuvent vous nuire ne semblent plus que de moindres importances. Elle vous libère des normes imposées par la société. Parce que Billie n’est que légèreté et insouciance. Rien ne peut entraver ses mouvements emplis de frivolité, et de fantaisie.

Billie vous coupe du monde extérieur, vous endort, et vous ballade. Vous en redemandez, parce que la compagnie de Billie est dès plus agréable. Cela ne vous gêne aucunement, Billie à vos yeux n’est qu’une enfant. Un chérubin que vous vous devez de protéger. Elle vous semble si fragile, si délicate, tellement frêle en somme. Elle qui se fait si distraite, si étourdie, qui jamais ne regarde où elle va. Comme si le monde allait faire attention à sa petite personne. Billie se repose sur vous, sans honte aucune, elle vous fait endosser le rôle de parent sans se soucier le moins du monde de vos envies. Billie dépend de vous, et cela est dans la logique même des choses. Bien que dans les premiers temps elle vous agacera, voir vous handicapera, vous ne pourrez sans une méchanceté certaine vous débarrassez d’elle.

Parce que Billie n’est que gentillesse, une attention sans pareille envers vous. Elle se souciera de chacun de vos problèmes, prendra de vos nouvelles en tout temps, et remarquera chaque détails qui vous est propre. Billie aime tout savoir sur tout le monde, elle apprécie chaque nouveaux ragots, et met un point d'honneur à se tenir au courant des dernières nouvelles. Sa curiosité n’a aucune limite, elle en devient la plupart du temps déplacée, inappropriée, dérangeante. Billie n’arrive pas à se contenir, ses actions ont toujours pour origine une idée fugace qui aurait dû être abandonnée. Ses idées saugrenues autant que les vôtres l’enchante toujours un peu trop. Billie n’est qu’excès, elle se fatigue autant qu’elle vous fatigue.

Billie incarne la démesure et l'inconscience, sa liberté devant prévoir sur tout. La concernant nous ne pouvons appeler cela du courage car la réflexion ne trouve sa place à ses côtés. Billie agit sur le moment laissant son émotionnel contrôler le moindre de ses gestes. Billie en devient alors égoïste, égoïste car elle n'hésitera aucunement à vous embarquer dans ses mésaventures, se souciant de son besoin d'adrénaline avant le bien être de votre personne. Le sachant peut-être, elle ne l'avouera pas, même sous la torture. Sa fierté occupe une grande place dans son être. Elle déteste avoir tord, et avant tout qu'on le lui fasse remarquer. Si vous avez un temps soit peu de légitimité vous aurez la chance d'obtenir de sa part une sorte de grimace en guise de réponse, ne le prenait pas mal, elle vient d'acquiescer vos dires, à sa manière.

Les ombres du soir effraient Billie. Alors Billie se roule en boule, minaude et fait la moue et elle s'empêche de repenser à l'incident. Billie le cache, se le cache. Billie à peur de la peur et évite la terreur de prendre conscience de sa triste condition d’Homme. Billie se maudit bien plus qu'elle vous maudit. Billlie ne comprend pourquoi favoritisme il y eu. Billie se sent laissée pour compte, abandonnée. Billie s’angoisse quand elle reste un trop long moment sans la compagnie d’autrui. Billie se contredit, mais on ne le lui fait pas savoir parce que sinon Billie s’affole. On évite de briser le masque de Billie, elle en a grand besoin pour affronter ce monde qui l’épouvante. Billie sursaute quand le contrôle lui échappe, panique, s'effondre.

Et Billie par moment dans le plus grand secret se dit que parfois elle aurait mieux fait de ne pas venir au monde.

* À noter si cela n'a pas été assez claire que Billie est malentendante de naissance, sans ses appareils auditifs elle semble totalement coupée du monde. Par exemple pour attirer son attention il faudra crier très fort et alors elle se tournera vers vous. Elle peut lire sur les lèvres si l'on s'applique à bien articuler et parler lentement. Sinon la plupart du temps elle utilise un carnet pour communiquer avec autrui étant donné que peu de personnes ont connaissance du langage des signes. Pour les combats pokémons elle se place du côté de son adversaire et entame alors une composition florale pour lui transmettre ses directives, chaque fleur ayant une signification propre. Quand elle se retrouve dans la nature elle fait de même mais, sort alors sont nécessaire à peinture pour peindre les plantes lambda qui se trouvent près de sa personne. Si elle se retrouve prise au dépourvus Plic-Ploc saura tout de même agir, étant de par nature totalement autonome. Cela est certes un peu déstabilisant pour son adversaire mais, ça lui permet en tout cas de communiquer aisément avec son partenaire pokémon.

Billie s'ennuie de la vie - Terminée Tumblr_inline_n7ge3rGGBY1suuiq8 Billie s'ennuie de la vie - Terminée Tumblr_inline_n7ge613RvQ1suuiq8 Billie s'ennuie de la vie - Terminée Tumblr_inline_n7ge55hkMl1suuiq8 Billie s'ennuie de la vie - Terminée Tumblr_inline_n7ge52buVL1suuiq8

Sur les joues de Billie dégringolaient des perles azurines qui venaient s’éclater sur sa robe de soie blanche. Le long de la colonne vertébrale de Billie coulaient des sueurs qui faisaient coller à sa peau quelque peu dorée par le soleil des mèches de ses cheveux abricots. Sur le visage de Billie un horrible sourire venait déformer ses traits de part et d’autre. Sur les genoux de Billie deux délicates mains ne pouvaient s’empêcher de trembler. Dans la cage thoracique de Billie il y avait ce cœur déjà en miette qui menaçait à tout moment d’éclater. Et en conclusion la pauvre raison de Billie venait à tout jamais de basculer. D'entre ses lèvres perlées pas même une parole insouciante ne se risquera à présent à en sortir. Ayant honte d’elle-même elle camoufla son visage affreux à l’aide de ses mains. Son nez se boucha l’obligeant à renifler d’une manière horriblement grossière. La jeune femme de vingt-deux ans venait de disparaître au profit de la pâle figure d’une enfant ayant essuyé un quelconque refus. Elle voulait se calmer, plus que tout et s’obstinait pour cela à essuyer ses joues toutes trempées à l’aide de ses poignets, ne se rendant pas compte qu’agissant ainsi elle éraflait sérieusement ses pommettes.

Le temps vînt supprimer ses chagrins.

La radio diffusait en grande pompe le direct d'un concerto de classique. Les cuivres, les cordes et les bois se répondaient mutuellement. L'ensemble s'harmonisait à la perfection et avec le plus grand soin, un amateur du genre aurait été assurément ravi. Billie s'imaginait la scène, le chef d'orchestre au centre tout de sueur vêtu dirigeant d'une main de fer une myriade de fourmis toutes plus talentueuses les unes que les autres. Les percussions retentirent, puis vînt le tour du soliste. Les notes virevoltaient dans l'air puis se perdaient au loin sans forme de procès aucun, un véritable gâchis. La musique lui restait un langage totalement inconnu, elle le savait, l'assumait et s'assurait alors de ne pas aborder ce thème en société. Parfois un initié insistait tout de même, elle l'écoutait attentivement par simple respect pour l'effort fourni, sans pour autant en retenir quoi que ce soit. Je ne peux pas être bonne en tout, se disait-elle alors, se rassurant ainsi d'une certaine manière. La symphonie continuait, mais à ses oreilles elle se métamorphosait petit à petit en une cacophonie désagréable au possible. Soit, il lui suffisait d'enlever ses appareils auditifs, ce qu'elle fît. Si seulement tout pouvait se régler aussi simplement, la vie n'en serait que plus belle. Billie d'un petit saut se replaça dans le fauteuil, genoux ramenés sur la poitrine, bras droit dessous, tordant de la main gauche une mèche de cheveux, le regard vide, habitude de toujours. Le vent claquait les vitres, dehors il faisait froid et sombre, très sombre, les lampadaires n'émettaient plus de lumières depuis longtemps déjà.

« Billie évite de monter le son ainsi, tu n’es pas seule dans la maison. »

Sa mère referma soigneusement la porte derrière elle, retira ses talons et s'assit sur le fauteuil d'en face. Elle en profita pour éteindre la lumière principale et alluma de ce fait une lampe aux lueurs moins vives. Billie s'empara d'un biscuit contenu dans une boîte de fer ouvragé posée sur le milieu de la table basse et feignit de ne pas s'être aperçut de la présence de cette dernière. Elle le mit dans sa bouche dans un mouvement tout aussi rapide et empli d'une vive contrariété. Elle le dévora et se resservit, tout en mâchant d'une manière désagréable et bruyante. Elle voulait en agissant ainsi lui faire comprendre ô combien cette entrevue improvisée lui déplaisait. Un comportement qu'elle jugerait très certainement immature, mais de toute façon toutes deux le savaient : on ne pouvait attendre d'effort d'une Billie contrariée. Maman l'ignora donc comme à son habitude en détournant son attention par le biais du remplissage de sa tasse de thé. Elle trempa quelque peu ses lèvres, attendant que sa fille daigne se calmer. Irritante. Elle jeta un regard sur le carnet ouvert entre elles deux.

Maman ne parle jamais beaucoup, elle préfère admirer l’horizon au loin à un point tel que je me dois de lui tenir moi-même bien fort la main pour qu’elle ne parte pas. Je fais aussi tout attention pour qu’elle ne bouscule pas les gens dans la rue ni ne percute un véhicule quand nous traversons la route. Maman m’a bien éduqué, grâce à elle je peux me promener seule en toute sécurité dans la ville. Elle me laisse souvent sortir en toute liberté pour s’assurer  que je n’oublie  pas les règles et si j’ai le malheur de revenir à la maison avec les genoux et  les coudes éraflés elle ne me gourmande jamais. Voyez-vous c’est pour me permettre de me reprendre sans son aide et éviter que je réitère par suite. Maman m’éduque bien, il faut rappeler que je suis encore jeune et que j’ai encore tellement apprendre. Elle ne perd pas son temps comme certain parent à m’expliquer en long et en large le pourquoi du comment, elle me croit capable de tout assimiler sans plus d’aide que cela, elle nourrit de grands espoirs en moi. Je le crois aussi, mais un peu moins fort qu’elle. Je ne suis pas la plus intelligente des enfants donc j’ai un peu de mal, ça vous n’êtes guère obligé de le lui répéter par contre. Je fais de mon mieux pour ne pas la décevoir, donc évitez de réduire mes efforts je vous prie. Ainsi à votre question posée un peu plus tôt aux prémices de notre entretien je vous réponds : «oui, je suis bien venue par mes propres moyens et maman ne viendra pas, pas aujourd’hui». C’est intéressant à marquer sur votre carnet ça ? Décidément je nourrirais toujours pour vos gribouillages une curiosité certaine. Maman ne doit plus se soucier de moi, enfin elle ne doit pas se faire de soucis pour moi. Dites, vous ne la trouvez pas un peu bizarre ? Un peu vague, un peu éteinte, la tête droit dans les nuages, le regard vitreux. Maman à beaucoup de coupures  au niveau de ses poignets et avant-bras. Elle est maladroite de nature je le sais bien. Ça m’inquiète. Elle doit me tester. Me tester pour quoi ? Elle veut partir, comme papa. Papa aussi il agissait de cette manière avant son départ. Je sens quand ces choses là arrivent, je suis habituée à l’abandon maintenant, mais je suis pas une enfant malheureuse pour autant. Maman s’égare. Malgré tout on s’occupe de moi, on me console et on m’offre plus d’amours qu’il ne m’en faut. Ils ont peurs que je sois triste, il redoute mes larmes et mes lamentations. Alors je les rassure avec des sourires forcés, une joie de vivre feinte et une énergie débordante. Je ne suis pas heureuse et je n’ai pas le cœur à rire. Maman s’est éteinte depuis si longtemps déjà. Je l’accepte enfin et c’est cela le plus dur. Ils font tous semblants, ils n'ont que de la pitié à mon égard.

Billie ne jeta pas même un coup d’œil à sa génitrice qu'elle savait d’ores et déjà rouge de honte et au bord des larmes. Bien sur que cette mise en scène était préparé. Billie remuait certes le couteau dans la plaie mais, il le fallait pour en oublier sa colère. Elle jouait la mère modèle en dehors et s'évertuait en dedans à fuir sa fille. Elle ne communiquait que par le biais de mots n'ayant pas prit la peine d'apprendre le langage des signes. En agissant de la sorte elle s'évitait d'accepter une bonne fois pour toute les déficiences physiques de sa progéniture. Toujours plus dans le dénie de sa condition. La lettre qu'elle tenait depuis le début dans la main droite tremblait autant que sa personne. Elle l'a tendit enfin à sa fille bien que toujours hésitante dans le bien-fondés de sa décision prise sans la consulter. Au fond de son regard l'on pouvait y déceler une frayeur sans pareille. Billie abrégeant dans un élan de générosité ses souffrances s'empara du papier du bout des doigts. Elle lut, acquiesça et s'en alla se lover au creux des bras du sommeil. Ce torchon ne valait pas la peine de faire plus.

Ma chérie tu dois commencer à penser à ton avenir, pour ce fait il t’es préférable de partir de la maison. Je ne t’abandonne pas, on ne t’abandonne pas. Au contraire prendre une telle décision me déchire le cœur mais, pour ton bien être futur il le faut. Tu partiras pour l’archipel de Mhyone, des îles possédant le nécessaire pour t’accomplir en tant que dresseur. Remarque comme je n’ai pas oublié ton rêve d’enfance. Ton handicap ne sera pas un frein tu verras tu surpasseras les meilleurs grâce à lui, je crois en toi, nous croyons en toi. Le docteur est aussi de mon avis, même si depuis ton malheureux accident tu t’effraies des pokémons pour un rien nous avons pu constater des améliorations. Ton caninos en est la preuve. Je ne veux pas te cacher que cela fait partie d’une thérapie qui a pour but de te redonner foi ces merveilleuses créatures et foi en l’humanité. Que  par le passé l’on t’es agressé ne se reproduira pas, tu as été victime d’une regrettable malchance. Alors ressaisis-toi. Pour la préparation de ton départ ne t’occupes de rien, j’en fais mon affaire. Sur ce je te souhaite gloire et réussite.

IRL

  ▬ Surnom : Badaboom !
  ▬ Âge : Dix-huit ans
  ▬ Comment as-tu découvert le forum ? Top-sites !
  ▬ Quelque chose à ajouter ? J'aime. J'aime beaucoup. J'aime énormément.


Voir le profil de l'utilisateur
Re: Billie s'ennuie de la vie - Terminée
Dim 21 Aoû 2016 - 21:12
Région d'origine : Mhyone
Messages : 532

Evanna Rainsworth

Evanna Rainsworth

Bienvenue ♥
J'aime le surnom de ton Caninos... et ton surnom aussi xD
Courage pour ta fiche !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




T-CARDFICHE
EVANNA DISCUTE EN #C780A7
Re: Billie s'ennuie de la vie - Terminée
Dim 21 Aoû 2016 - 21:55
Région d'origine : Hoenn
Messages : 466

Brynhild Skarlati

Brynhild Skarlati
Bienvenue ! Very Happy

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


T-CARD

Billie s'ennuie de la vie - Terminée Q3bt
Merci Arya la T-Card ♥️
et aussi pour l'avatar !:
 
Re: Billie s'ennuie de la vie - Terminée
Dim 21 Aoû 2016 - 22:30
Région d'origine : Sinnoh
Messages : 173

Matthew Levy

Matthew Levy
Bienvenue à toi ! :3

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Billie s'ennuie de la vie - Terminée 1491976492-matthew-t-card
Re: Billie s'ennuie de la vie - Terminée
Lun 22 Aoû 2016 - 14:48
Région d'origine : Kanto.
Messages : 5

Billie Young

Billie Young
Ho merci les filles pour votre accueil vous êtes des amours ! ♥
*keur* *keur* *keur*
Luna j'aime aussi beaucoup ton nom ♥

Petit post pour signaler que ma fiche est finie ! En espérant qu'elle soit agréable à lire ♥
Re: Billie s'ennuie de la vie - Terminée
Lun 22 Aoû 2016 - 16:05
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
BIENVENUE SUR MHYONE



Bonjour et bienvenue sur le forum ! Ta présentation nous a particulièrement plu et nous te proposons donc de commencer ton aventure avec un Caninos shiny. Tu peux recolorer ce dernier comme bon te semble (tu n'es pas obligé de prendre le shiny du jeu en somme). Bien sûr si tu préfères avoir un Caninos "normal", c'est possible ! Nous te laissons choisir. En attendant ...

Tu es dès à présent validé ! Nous espérons que tu t'amuseras sur Mhyone RPG. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à aller en poser dans la partie Question & Suggestions. Tu peux regarder les nouveautés pour connaître les événements en cours. Nous t'invitons à créer un sujet dans les T-Card pour regrouper toutes les informations nécessaires à ton voyage. Tu as désormais dans ton inventaire 3 Pokéballs et un starter.
Bon jeu !

Re: Billie s'ennuie de la vie - Terminée
Lun 22 Aoû 2016 - 16:43
Région d'origine : Kanto.
Messages : 5

Billie Young

Billie Young
Ho je ... Je suis si contente ! Bien sur que j'accepte !
Merci beaucoup ♥♥♥
Par contre je dois m'absenter du coup je vais réfléchir à la nouvelle couleur en attendant (de toute manière je ne sais pas recolorer un sprite donc je passerai commande).

Enfin si cela ne dérange pas ! ♥

Merci encore ♥
Re: Billie s'ennuie de la vie - Terminée
Lun 22 Aoû 2016 - 17:31
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Je peux m'en occuper facilement, de la recolo. Lorsque tu auras une couleur en tête, n'hésite pas à me MP ! o/

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Billie s'ennuie de la vie - Terminée
Mer 24 Aoû 2016 - 23:36
Région d'origine : Unys
Messages : 119

Kyuku Oki

Kyuku Oki
Bienvenue (en retard oui je sais !) J'm'attendais vraiment pas à voir Marika ! Bon choix d'avatar !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Billie s'ennuie de la vie - Terminée Bmca
Re: Billie s'ennuie de la vie - Terminée

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives Administratives :: Présentations-
Sauter vers: