HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Food wars — Allen, Elisthel & Theodora
Food wars — Allen, Elisthel & Theodora
Lun 22 Aoû 2016 - 18:26
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller

Mercredi 10 Août 2016, 18h31

Il me reprend la main. Pas de déclaration, pas de confession d'aucune sorte, juste un autre match. Il lève mon poing au ciel, signe indiscutable de la victoire. Les jury ont rendus leur verdict. J'ai encore gagné. Moi, je ne sais même pas ce que je fais là ! Impossible de voir au travers de cette foule qui encercle la place, et encore moins pratique d'entendre avec un présentateur enflammé. Pour le coup, je n'ai plus qu'à continuer de faire ce que je fais, en espérant que ça s'arrête aussi vite que possible. C'est vrai ! Quand on m'a rameuté dans ce petit groupe, on m'avait promis un seul et unique match, pas un véritable tournoi de cuisine. Et pourtant, la récompense en vaut la peine : un couteau en céramique, décoré aux couleurs d'Insécateur. Incassable, coupant comme un rasoir, et avec style. Comment refuser ?

DEUX VICTOIRES DE SUITE ! NOTRE CHAMPION RESTE EN LICE ! QUI SERA SON PROCHAIN ADVERSAIRE ?

Ce sera moi.

Un homme s'approche, se frayant un passage entre les spectateurs. Impossible de le rater, avec la lumière : il a la peau mât, des yeux bleus profonds et des cheveux blanchâtres, comme s'il venait d'un autre monde. Je n'ai pas spécialement l'intention de mesurer mes talents, mais il difficile de ne pas admettre que le garçon a de la bouteille en voyant sa démarche. Il a la tête haute, l'air assuré, et semble confiant en sa cuisine. Je me demande à quoi ressembleront les thèmes, cette fois ?

COMME D'HABITUDE ! UN PLAT, UN THÈME. IL SERA GOÛTÉ PAR TROIS JUGES CHOISIS AU HASARD OU PAR VOLONTARIAT DANS LES SPECTATEURS. PRÊTS ?


Oui.

Oui.


Le jury est arrivé, et les ustensiles ont été nettoyés en un temps record. Bon ! Visiblement, je ne peux pas y couper, donc je vais faire de mon mieux pour le reste de la soirée. Et puis, ça faisait longtemps que je n'avais pas cuisiné autant. Elle commence à être loin, cette époque où je m'occupais moi-même des repas de la maison, tout ça car maman était trop fatiguée et que mes sœurs étaient incapables de faire cuir un steak. Ça commence à dater, mais tant que je n'oublie pas mes recettes, alors je n'ai pas de soucis à me faire.



LE THÈME SERA LE CURRY. VOUS AVEZ UNE HEURE ET DEMI !

Pas un mot. Je me lance dans ma préparation. Le curry, ce n'est pas ce qu'il y a de plus dur à faire : c'est un plat familial, assez rapide à concocter et qui plait à la plupart des personnes. Le bémol, c'est que pour impressionner le jury, il faudra être un tantinet plus original que le curry traditionnel. Pour ça, je vais modifier la forme plutôt que le fond de la recette. Je commence par les bases, c'est-à-dire couper les carottes et les pommes de terre, pas en cube comme le voudrait la recette de base, mais plutôt en lamelles moyennes, un peu comme pour les oignons.

Je lance ma poêle et fouille dans les placards de la cuisine improvisée, jusqu'à trouver le pain que je souhaite. Alors que je commence à faire frire mes légumes, j'allume une autre casserole afin de, dans la continuité de mon plan, préparer l'eau et le curry où mijoteront mes légumes. J'ajoute assez peu d'eau, mes épices, ainsi qu'un peu de Maizena et de lait pour épaissir mon curry. Ça prend bien ! J'ajoute mes légumes. A côté, je découpe un peu de salade fraîche, puis je fais cuir mon poulet avec une panure à base de levure afin de lui donner un côté croquant.

Plus qu'à attendre.

♦    ♦    ♦

Je donne mon vote au.. Euh.. Au candidat numéro un ! Le curry revisité du candidat numéro deux était délicieux, mais pas très original.. Par contre, un burger de poulet au curry pané, c'est la première fois que je vois ça ! La sauce, consistante, se tenait bien avec les légumes coupés en tranche, et le tout était pratique à manipuler.. Et, euh.. Je me suis sentie transporter dans les quartiers des épices de Volucité, avec la générosité d'un burger savoureux..

Oui. C'est comme si nous voyagions de régions en régions, en quête du puissant artefact de protection des pokémons. Le burger de poulet au curry pané.

LE CANDIDAT NUMÉRO UN EST DÉCLARÉ VAINQUEUR UNE NOUVELLE FOIS ! QUI ARRÊTERA SA SÉRIE DE VICTOIRES ?


Eh. Il faudra que je garde la recette, pour ce burger.

Je regarde la foule. Est-ce que ça va s'arrêter ? Apparemment, un petit groupe indiscernable se dirige vers le présentateur, mais je suis un peu trop loin pour les voir. Pour le coup, si j'affronte quelqu'un de nouveau, j'aimerais un thème plus proche de mes habitudes. Je suis en terrain inconnu, depuis tout à l'heure.


Re: Food wars — Allen, Elisthel & Theodora
Mar 13 Sep 2016 - 2:19
Région d'origine : Sinnoh
Messages : 92

Allen Wills

Allen Wills
PLACE, CANOPEE ★ 18H33

Allen se retrouve sur une des nombreuses places publiques de la ville de Canopée.
★ FIRST POST ★

Des murmures, des sourires, des coups d’œil discrets, il y en a pour tous les goûts. Tout ce monde n'est attiré que par une chose : moi. Non, ce n'est pas de la prétention, car il ne s'agit pas vraiment de ma personne, mais plutôt de ma situation. Un jeune homme torse nu portant dans ses bras un Doudouvet endormi, il est vrai que ce n'est pas une occurrence familière dans les environs, ni nulle part j'imagine. "Pourquoi est-il torse nu ?" se demandent-ils, la réponse à cette question repose, dans tous les sens du terme, dans mes bras. Si certains n'y voient qu'un Pokémon adorable, seules les victimes ainsi que moi-même connaissons la vérité.

Ce Doudouvet s'appelle Majora. Il appartient à Elisthel, qui me l'a laissé de peur qu'il ne reste tout seul. Au départ j'avoue avoir exprimé mon incompréhension totale envers ce sentiment, mais une journée avec cette créature a été bien plus que suffisante pour comprendre l'ampleur du calvaire. Je ne peux compter le nombre de cascades, de sauvetage, d'excuses et bien plus encore que j'ai du effectués en l'espace de quelques heures. Sa dernière farce a complètement brûlé mon t-shirt, je n'ose même pas raconter comment. Bref, avec toutes ces péripéties et cette dépense d'énergie, le petit Majora s'est finalement laissé bercer par l'appel de Munna. Désormais, ma priorité est de trouver ne serait-ce qu'un endroit vendant d'autres t-shirts.

▬ "Je ne comprends pas comment Eli' fait."

Au recoin d'un marché, ma quête se termine avec succès. Un t-shirt d'un blanc unicolore et simple fait l'affaire. Maintenant que j'y repense, je me suis aventuré un peu plus profondément dans le centre-ville, pourquoi ne pas en profiter pour visiter les environs. Le Doudouvet somnolant contre moi, j'avance à travers la foule à petits pas légers. Nul besoin de se presser, je suis censé retrouver les filles dans le coin plus tard dans la soirée. Mon errance me conduit près d'un attroupement assez particulier de personnes, tous excités par un évènement se déroulant sous leurs yeux, sans doute. Cependant, un autre détail notable ne m'échappe pas, c'est cette odeur, ce doux parfum chargé en épices qui ne peuvent ne rappeler que du curry. Une démonstration ? Un stand ? Une émission télévisée ? Je ne saurais dire ce qui se passe là-bas avec précision.

Toutes ces questions restent en suspens, car alors que je m'apprête à passer mon chemin, Majora se réveille avec sursaut et m'échappe des bras. Le Pokémon rebondit de lui-même pour se diriger vers le centre du spectacle - ou quoi qu'il y ait d'autres. A ses trousses, je bouscule, pousse des personnes, mais je m'excuse automatiquement à chacune d'entre elles. Cette course infernale prend fin quand je mets de nouveau la main sur le Pokémon, qui s'était figé pendant au moins trois secondes.

▬ "Je te tiens !"

▬ "MESDAMES, MESSIEURS !! UN NOUVEAU CHALLENGER FAIT SON APPARITION !!"

▬ "N-Non je -"

▬ "MAINTENANT QUE NOUS AVONS NOTRE COMPÉTITEUR, C'EST A VOTRE TOUR PUBLIC !!"

Maintenant que le commentateur a annoncé les tenants et aboutissants de cet affrontement, il pointe du doigt plusieurs personnes issues du public afin de désigner des juges. Parmi eux, Elisthel et Théodora, il ne me reste donc plus aucune échappatoire. Avec dépit, j'approche la propriétaire de cette catastrophe vivante et le lui tend, avant de repartir me placer derrière le plan de table vacant. Une compétition de cuisine, hm ? Mon expérience dans une cuisine avoisine l'ordre du zéro, de quoi anéantir toutes mes chances de victoire. Je sais malgré tout préparer le strict nécessaire pour survivre, grâce à mon grand-père, mais je suis loin des plats dignes de restaurants à étoiles. Cela risque d'être folklorique.

Qui dit compétition dit adversaire. Mes iris bleutés se lèvent alors vers la personne censée représenter l'autre partie, et quelle surprise de constater en fait qu'il ne s'agit de nulle autre personne que Ren. Arceus ne cesse de jouer des tours, mais là il a fait fort. Ce jeune homme, je l'ai rencontré dans la soirée d'hier, à l'heure de mon bain dans les sources chaudes, pour une conversation des plus intéressante, je dirai. Son aura n'a rien avoir avec celle d'hier, on dirait presque celle d'un Champion d'Arène près à affronter son challenger. Il est donc cuisinier ? Je ne le savais pas.

▬ "LE THEME DE CETTE MANCHE SERA... LA CÔTELETTE DE BŒUF !! VOUS AVEZ UNE HEURE ET DEMI !!"

Re: Food wars — Allen, Elisthel & Theodora
Jeu 29 Sep 2016 - 22:26
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
La longue journée touche à sa fin, et c'est le ventre bien plein et de bonne humeur qu'Elisthel et Théa rejoignent l'auberge. Enfin presque. Sur le chemin, un attroupement se fait rapidement voir. La jeune dresseuse renifle, curieuse, et cela ne peut pas la tromper. Plus de nourriture. Bah, il doit bien lui rester une petite place ! Elisthel agrippa Théa par le bras pour la tirer vers l'attroupement afin de comprendre de quoi il était question. Avec plus de conviction, Elisthel apperçoit enfin le spectacle. Et du curry ! Depuis combien de temps n'avait-elle pas mangé de curry ?! Toute excitée, elle sautille sur place et observe les gens qui goûtent le plat. La chance ! Heureusement pour elle, son excitation a raison du présentateur qui remercie les juges de la manche et commence à désigner des gens du public pour le prochain plat. Difficile de ne pas remarquer la jeune femme, et c'est ainsi qu'elle embarque Théa dans ce processus, sous le regard un peu surpris du présentateur.

« Mais je n'ai désigné que-
-Maiiis ! C'est mon amie, je ne vais pas la laisser seule quand même ? »

Technique des yeux doux. Elisthel se concentre très fort et observe le présentateur avec insistance, qui déglutit légèrement.

« Sans challenger cela risque de... OH ! »

Il s'est précipité sur un garçon qui est sortit de la foule pour se présenter en challenger, apparemment... Mais... ? Allen ? Surprise, Elisthel observe le jeune homme avancer vers elle d'un air dépité en tendant son Doudouvet, Alfred sur les talons. Elle prend la boule de coton et soupire. Visiblement, le challenger est plus dû à une nouvelle farce de Majora qu'autre chose. Enfin ce n'est pas plus mal.

« Je te ferais goûter, Majora. Viens Théa, on doit se mettre là ! »

Des chaises ont été installées derrière une table. Trois chaises, trois personnes. Hormis Théa et elle, un homme jugera également. Un vieil homme. Le papy se pose sur la chaise en tremblant, malgré un sourire évident sur son visage. En fait... Il tremblait tout le temps ! Ouah.. C'était pas drôle de vieillir. Le patient vieillard l'observe avec un sourire, si bien qu'elle s'en sent intimidée. Ce genre de choses arrivait-il tous les jours ici ? Finalement, le thème est annoncée, et la mâchoire d'Elisthel manque de tomber par terre. QU-QUOI ?! UNE HEURE ET DEMIE ?! Elle va devoir attendre une heure et demie sans rien faire là ? L'impatience monte en elle progressivement, mais disparaît tout aussi rapidement. En effet, ils cuisinent sous ses yeux. D'ailleurs.. L'autre garçon... Sa tête lui rappelle un truc ? Hm.... Perplexe, elle se tourne vers Théa.

« Hmm... A ton avis, qui fera le meilleur plat ? Tu as déjà jugé, c'est ce que tu avais dit plus tôt ! Tu dois avoir des conseils à donner ! »

En effet, Théa lui avait raconté plus tôt quelques unes de ses expériences gastronomiques. La jeune femme ne pouvait qu'envier cela, mais cela ne la dérangeait pas tant que cela au fond. Dans tous les cas... Maintenant, il fallait attendre le plat.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Food wars — Allen, Elisthel & Theodora

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: