HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Mar 23 Aoû 2016 - 20:25
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Les grands esprits se rencontrent.



Je sais faire du vélo et tout va plus vite dorénavant. En quelques jours seulement, j'ai traversé une ou deux routes et visité des endroits que je n'avais encore jamais exploré jusqu'à maintenant. Ceci-étant, je suis confiant quant-à mon aptitude à rejoindre Canopée à temps pour la réunion ! De quelle réunion suis-je en train de parler ? Et bien de celle des Roigada pardi ! Plusieurs membres du sigle ont eu la bonne idée d'organiser un petit quelque chose sur la nouvelle île ! Je ne sais pas encore ce que nous allons faire – probablement converser – mais je suis curieux de voir ce qui a été préparé. Luna et plusieurs autres membres du groupe sont attendus.

Deux jours avant la réunion, j'arrive à Bord-au-Vent ! Fiou. Ce fut compliqué. Plus compliqué que prévu puisque je me suis malencontreusement perdu en cours de route mais je suis dans les temps … Du moins j'espère. J'emprunte un ferry et réalise la traversée à bord de ce dernier. Une fois à Port-Lilas, je me repose avant de repartir pour un nouveau voyage. Heureusement qu'Anne m'a appris à faire du vélo et que mon père m'a acheté cet engin. Sans lui je serai dans de beaux draps et ne pourrai assister à temps à cette convention.
Au final, j'arrive à Canopée deux ou trois heures à l'avance. Je sors mon téléphone et demande à un des Roigada – vraisemblablement plus informé que moi – où va se dérouler la réunion ! D'après lui, la mairie de Canopée a cédé une salle de fête pour la journée à notre collectif. L'adresse de ladite salle est facilement trouvable sur la « conversation spéciale ». Il ne m'en dit pas plus de sorte à ne pas me révéler d'informations trop importantes. À en juger par le ton employé, j'ai l'impression qu'il me prend pour une taupe.

Quoiqu'il en soit, je vais sur la fameuse conversation et fais défiler les messages. L'un des organisateurs mentionne effectivement une adresse. Au fil des messages, je m'aperçois même qu'un code est nécessaire pour pouvoir entrer … « L'artichaut du Canarticho de la route quatre est chaud. »
▬ Mon dieu. Ils sont timbrés.
Je me gratte la tête et me rends au point de rendez-vous. Une fois arrivé à destination, je vois deux jeunes hommes à lunettes garder l'entrer. J'attache ma bicyclette à l'entrée et les entends toussoter.
▬ Je dois sérieusement dire cette phrase ?
Les deux gus continuent de me fixer. C'est sûr ils ne me laisseront pas entrer si je ne leur dis pas le « code ». Je sors mon téléphone, vais sur mon profil et tends mon appareil de sorte à ce qu'ils puissent voir l'écran :
▬ Vous voyez c'est moi. Regardez cette coiffure, ce style vestimentaire, ce corps de lâche. C'est moi, pour sûr ! Et là. Roigada. Vous voyez. Allez maintenant laissez moi entrer.
Les deux gardes sont muets comme des tombes et bloquent toujours le passage.
▬ L'artichaut du Canarticho de la route quatre est chaud.
Enfin ils s'écartent et me laissent entrer dans la salle. Cette dernière est étonnamment spacieuse et une allée permet de rejoindre une cour. De la nourriture est présente en grande quantité et nous sommes nombreux à être venus. Moi qui pensais que ça allait être un flop et que beaucoup de membres rechigneraient à prononcer une telle phrase, je me suis vraisemblablement trompé. Je reconnais ci et là des membres du sigle que je salue d'un signe de main évasif. Dans la foulée, je m'assieds à une table en partie vide. « En partie » car il y a un jeune homme à ma gauche. Il est seul.
▬ Salut ! Moi c'est Shinichi. Tu es là depuis longtemps ? J'ai rien raté d'important, si ?

Spoiler:
 
Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Mer 24 Aoû 2016 - 16:36

Anonymous

Invité

Takeshi avait fait escale à Canopée pour visiter la ville mais, surtout, pour le rendez-vous d'aujourd'hui : une réunion entre membres du Sigle. Il était tombé là-dessus en étant sur le net, pour lire les dernières informations qui se disaient sur le coin privé du Sigle. Il était important de se tenir à jour : les rumeurs, les connaissances mises sur le net, les recherches ou trouvailles, le quotidien du Cercle du Savoir.

Par contre il avait besoin d'un mot de passe : « L'artichaut du Canarticho de la route quatre est chaud ».

Voilà un mot de passe qui le fit bien rire sur le coup. Sans parler qu'il aimait la route quatre. « L'artichaut du Canarticho ». Il y en avait un qui avait un bon sens de l’humour sérieusement. Enfin à chaque groupe son mot de passe. L'Emblèmeavait bien eu le « Passerouge » de ce qu'il avait compris pendant l'attaque de l’Éphémère.

Enfin le dresseur du Sigle avait bien dormi, bien mangé. Une journée qui s'annonçait on ne peut mieux.

Takeshi avait pris avec lui ses trois Pokeballs, laissant tout le reste de ses affaires à l’hôtel, pour se diriger vers le lieu du rendez-vous. Mais sur le chemin le dresseur, qui aimait plus que tout manger, eu une idée en passant devant une boulangerie où il entra faire quelques achats.

Takeshi arriva à l'entrée du lieu où il devait se rendre pour dire le mot de passe. Mais rien que de penser au dit mot de passe, après avoir repris son souffle, il était arrivé à enfin dire le mot de passe d'une traite

— L'artichaut du Canarticho de la route quatre est chaud.

Les deux hommes en noir s’écartèrent et laissèent passer le dresseur. Takeshi entra dans le lieu réservé par le Sigle et, à sa grande surprise, il y avait déjà du monde.

— Salut tout le monde. J'ai ramené des viennoiseries : des croissants de Seleroc. On parle mieux le ventre plein non ?

Takeshi avait dit ça en parlant à tout le monde et à personne à la fois. Ils étaient tous du même groupe donc pas de chichi entre eux. Enfin il espérait. Surtout que niveau nourriture il y avait un buffet gratuit...
Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Ven 26 Aoû 2016 - 1:31
Région d'origine : Mhyone
Messages : 532

Evanna Rainsworth

Evanna Rainsworth

Les grands esprits se rencontrent


Aujourd'hui, à l'horaire, il y avait la rencontre organisée par les membres du Sigle du Roigada, à Canopée. Je devais d'abord et avant tout aller rejoindre Ren, pour qu'on puisse se rendre ensemble à l'endroit du rassemblement. Je regarde mon portable. Je mémorise le lieu et l'adresse, mais un détail que je n'avais pas vu attire mon attention. Il y a un code, un mot de passe verbal, qu'il faut prononcer avant de pouvoir entrer dans la salle en question, apparemment ; L'artichaut du Canarticho de la route quatre est chaud. Marrant. Même si Canarticho n'a jamais tenu d'artichaut sous son aile, il s'agit d'un poireau ! Un poireau les gars ! Mais passons.

J'ai entrepris de laisser mes pokémons dans leurs pokéballs, contre mon gré, car bon... Au final, je ne connaissais pas en détail l'idée de cette rencontre, mais je pense que si tous les dresseurs laissent vagabonder leurs pokémons un peu partout, nous allions rapidement être envahis.

J'ai pris mes affaires, c'est-à-dire... pas grand chose, et j'ai entamé d'un pas déterminé une marche en direction du centre Pokémon de Canopée. Pourquoi le centre ? Parce que c'était le lieu où je devais retrouver l'adepte des pokémons insectes. Ayant perdu son portable pendant l'incident sur l'Éphémère, - le pauvre -, il avait plus de chance de trouver son chemin si j'étais avec lui. Parce que pour une fois... j'avais le chemin de notre destination ! Et oui.

Arrivée devant le bâtiment orangé, j'ai franchi la porte à la recherche de mon partenaire. Il y avait peu de monde, alors je l'ai retrouvé facilement. Je me suis précipitée vers lui pour le faire sursauter (oui, je suis une enfant).

« SALUUUUUUUUUUUUUUUUUT ! »

J'étais en forme aujourd'hui je crois.
De plus, j'avais mis une fleur de cerisier sur une mèche de mes cheveux, un petit clin d’œil à notre participation antérieure au cours d'ikebana. Mais aussi parce que je trouvais ça joli. Mais vraiment.

« Tu vas bien ? T'es prêt pour la fameuse rencontre ? »

Prêt pas prêt, j'y vais.

[...]

« Le poireau du Canapoireau de la route quatre est chaud ! »
« ... »
« ... Elle a pas tort, hein. »
« C'est pas le code. »
« Oui, mais... »
« C'EST PAS LE CODE ! »
« C'est bon, c'est bon. L'artichaut du Canarticho de la route quatre est chaud. »

Après ce petit numéro, nous sommes finalement entré dans la fameuse salle destinée à la réunion du Sigle. Je me demandais ce à quoi cela allait ressembler, et j'avais hâte de voir qui étaient les autres dresseurs faisant partis du même groupe que moi.

Un peu plus loin, un buffet. Il y avait déjà quelques personnes d'arrivées. J'ai remarqué que Shinichi faisait parti du lot. Il s'adressait à un autre dresseur. J'ai tenté de le saluer d'un geste de la main, je ne sais pas s'il m'a vu. Je n'osais pas vraiment aller voir qui que ce soit, à vrai dire. Mais bon, j'ai tout de même tenté de me faufiler parmi cette toute petite foule peu nombreuse pour me rendre au buffet. J'espérais que Ren me suive, je ne voulais pas avoir l'air d'une gourmande. J'ai également remarqué qu'un jeune homme avait pris la peine d'apporter à manger, des croissant Seleroc.

« Belle initiative ! Je peux ? »

Non crétine. Il avait apporté de la nourriture pour qu'on l'observe, et non pour la manger. Réalisant ma question un tantinet idiote, j'ai timidement attrapé l'une des viennoiseries. Elle était délicieuse, et sur le coup, je m'en voulais presque de n'avoir rien apporté.

Histoire de briser un petit peu le silence, j'ai pris la parole afin de poser une question que, probablement 98,9% des dresseurs présents dans cette salle se posaient également.

« Alors... quel est le programme exactement ? »

Je m'étais adressé à tout le monde, sans pour autant savoir si je m'étais fait entendre. Je ne savais aucunement si les organisateurs de cette rencontre étaient présents, d'ailleurs. J'allais probablement le savoir sous peu, et j'allais, par la même occasion, connaître l'identité des autres dresseurs.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




T-CARDFICHE
EVANNA DISCUTE EN #C780A7
Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Ven 26 Aoû 2016 - 23:47
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’avais dit sur le Pokéweb que j’allais me rendre à cette rencontre, il fallait donc que je tienne mon engagement, même si cela m’effrayait au plus haut point. Je ne savais pas combien de membres du sigle comptaient s’y rendre, mais je me doutais bien qu’ils seraient nombreux. Cela voulait donc dire qu’il y aurait toujours quelqu’un assez proche de moi pour m’entendre ou me regarder… J’avais vraiment horreur de ça, mais il était maintenant trop tard pour faire demi-tour, je devais prendre mon courage à deux mains et aller à la rencontre. Je consultais donc mon téléphone pour obtenir des informations concernant le lieu exact de la réunion et des conditions pour y entrer. Elle aurait lieux dans une salle des fêtes et il faudrait donner un mot de passe pour être autorisé à pénétrer à l’intérieur. Ce mot de passe était complètement stupide d’ailleurs, je me demandais bien qui pouvait avoir eu une telle idée. Le groupe du Roigada était connu pour contenir des gens intelligents en majorité alors ce principe ne ressortait pas vraiment quand on voyait une phrase aussi vide de sens… Enfin, je ne pouvais pas juger, j’aurais juste à appliquer les consignes même si ça voulait dire devoir parler à quelqu’un pour annoncer ce mot de passe. Ce serait un moment difficile à passer avant même le commencement de cette réunion. Dans quoi est-ce que je m’étais embarqué ?

Je finis par arriver devant la porte du lieu du rendez-vous où se trouvaient deux personnes qui gardaient l’entrée. Quand je voyais leur carrure, je me demandais s’il pouvait vraiment garder quelque chose puisqu’ils étaient autant musclés que moi, c'est-à-dire, pas du tout. Enfin, je n’étais pas là remettre en cause leurs capacités, mais pour entrer dans la salle. Cela voulait donc dire qu’il fallait que je leur adresse la parole. J’ai donc pris mon courage à deux mains pour leur dire d’une petite voix :

-L’a… l’a… l’arti… l’artichaut du Ca… Ca… du Canarticho de la rou… route qua… quatre est… est… est… est... est chaud.

Après que j’ai dit le mot de passe, les deux gardes se sont écartés pour me laisser pénétrer dans le bâtiment. Il y a déjà beaucoup de monde installé ici et là, j’aperçois un buffet dans un coin. Les choses ont été faîtes en grand pour nous accueillir et tout simplement bien organisé, même si je n’avais vraiment aucune idée du pourquoi du comment on avait été réuni ici. Quoi qu’il en soit, je ne comptais pas rester au milieu de la foule, c’était trop difficile pour moi. Je me suis donc approché d’une table libre pour m’assoir dans l’un de ses coins. J’étais seul et c’était bien comme ça. Néanmoins, j’ai eu une idée sur le moment. Etant donné qu’il y avait de très nombreux dresseurs aux alentours, je pouvais en profiter pour vérifier s’il y avait des gens qui pouvaient être intéressé par l’insecte que j’avais capturé en chemin. Je n’en revenais toujours pas d’avoir lancé une pokéball sur ce truc… Je fis donc sortir le Pyronille de sa pokéball afin de le laisser devant moi sur la table. Je me disais que si quelqu’un le trouvait intéressant, il viendrait surement me voir. Après tout, ce serait la réaction classique d’une personne normale, il n’y aurait que moi qui n’oserais pas s’approcher dans une situation identique.

J’étais au calme depuis quelques minutes lorsqu’un jeune homme vint s’installer à la même table que moi. Il s’est assis à ma droite et s’est tourné vers moi pour commencer à parler. J’imaginais que c’était à propos du type Feu installé devant moi, mais ce n’était pas le cas puisque ce n’est pas du pokémon qu’il commença à me parler. En effet, il commença par se présenter avant de me demander si j’étais là depuis longtemps et s’il avait manqué quelque chose d’important. Je me demandais pourquoi ce garçon était venu me voir moi alors qu’il y avait plein d’autres gens dans la salle. C’était loin d’être mon jour de chance, mais maintenant qu’il était là, il fallait que je lui répondre. Rester silencieux serait vraiment malpoli et malgré ma timidité, je me refusais d’agir de la sorte. J’ai donc pris une grande inspiration avant de me tourner dans sa direction pour lui répondre en chuchotant afin que lui seul entende :

-Bon… bonjour. Je… je suis Ti… Ti… Timothy et… et non, je… je… je suis… je suis pas là de… depuis longtemps. Du… du coup, je pen… pense que… que… que… que vous avez ri… rien man… man… manqué.

Peu de temps après avoir fini de répondre à ce Shinichi, j’ai entendu un autre homme dire qu’il avait ramené des croissants. J’étais envieux de la façon dont il était capable de parler ainsi à tout le monde et n’importe qui à la fois. Jamais je n’aurais le courage de faire la même chose, ce serait beaucoup trop difficile pour moi. Quelques instants après l’annonce de celui-ci, une jeune fille demanda à voix haute quel était le programme de la journée. Comme moi, elle n’avait aucune idée de ce qui allait se passer et j’attendais donc avec impatience que quelqu’un lui réponde pour avoir moi aussi les informations.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Sam 27 Aoû 2016 - 18:47
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller

Les grands esprits..
Classique
Samedi 20 Août 2016, 14h03

Ô miracle, Luna a accepté de m'accompagner. Si elle n'était pas aussi aimable, qui sait à quel endroit je me serais retrouvé en pensant atteindre le lieu de rassemblement. Le volcan ? Une autre île ? Clairement, avec le manque d'une carte et d'un smartphone, c'est la deuxième fois que ma camarade me sauve la vie. Pour le coup, je me suis posé sur un des petits canapés du centre, et je bouquine patiemment en attendant que Luna pointe le bout de son nez. J'ai choisi de laisser Orion, Pavo et Aries dans leur pokéball, pour cette fois, car avec toute les mésaventures de la veille, je n'avais plutôt pas intérêt à les déranger davantage.

C'est dire ! Le débarquement a été compliqué, et j'ai même réussi à me perdre sur ce même chemin que j'avais emprunté la dernière fois, après l'attaque du yacht. Avec Pavo au-dessus de ma tête et Aries dans ma sacoche, je me suis donc retrouvé aux abords de Port-Lilas, jusqu'à ce que je me trouve un petit coin de repos ou, pendant deux bonnes heures, j'ai lu une multitude d'histoires du recueil que j'avais gardé pour le voyage. Et puis, comme par hasard, c'est quand un petit groupe de Poichigeon affamés s'est jetés sur Pavo que ma bien aimable Larveyette s'est décidée d'évoluer en Couverdure.

Je n'aime même plus envie de me souvenir de la suite. J'ai dû rentrer à quoi, vingt-trois heures ?

SALUUUUUUUUUUUUUUUUUT !

Je sursaute.

Tu vas bien ? T'es prêt pour la fameuse rencontre ?

Ça va. Je n'ai pas beaucoup dormi, c'est tout. Je laisse échapper un bâillement. Ça a l'air d'aller, toi.

Je souris. Ça me fais plaisir de revoir Luna, malgré tout ça. Si on exclue l'épisode du bateau, nos dernières aventures étaient amusantes, et ça m'arrange d'avoir quelqu'un d'intéressant avec qui discuter pour le trajet. Du coup, pas de temps à perdre, on se met en route. Je me lève difficilement et, accompagné de ma camarade, commence à marcher vers la sortie.

♦    ♦    ♦

Me voilà devant le buffet. Un peu malgré moi, dans la mesure où le regard insistant de Luna m'y a un peu poussé. Disons que ça me donne une bonne vue d'ensemble sur la salle ! Et puis, les croissants sont pas mal. Pas mal du tout. Aussi, la route jusqu'à Canopée a été calme, et j'ai eu le temps de discuter de tout et de rien avec ma camarade. J'ai pu, entre autres, lui raconter la capture de Pavo ainsi que mon escale mouvementée dans cette même ville. Après tout, ça fait déjà dix jours que le concours culinaire s'est déroulé.

Le temps passe vite.

Alors que Luna oscille entre manger et demander le programme, je m'occupe à balayer la salle du regard. Beaucoup de personnes sont présentes, toutes inconnues au bataillon, et ça me conforte d'autant plus sur mon choix d'être venu accompagné pour ce congrès incognito. Pourtant, tandis que je jette un œil à tout ce qui se trouve dans les parages, un détail blanc et rouge attire mon attention. Sur une table, posé là, un PYRONILLE ME FIXE. Je plisse les yeux, et sans que je puisse rien y faire, l'excitation monte en flèche. Je détourne le regard, comme pour me changer les idées, et le porte sur les cheveux de Luna.

Eh. J'ai remarqué la fleur, tout à l'heure. Ça te va bien. Très bien, même. Je cligne des yeux. Et puis ces croissants sont parfaits. Et.. Je m'approche à portée de murmure. Il y a un Pyronille sur une table, plus loin. Tu crois que c'est le moment d'aller embêter son dresseur ?

En règle générale, j'aurai foncé, mais ne sachant comment la suite des opérations va se dérouler, je préfère demander conseil à Luna. Je n'ai pas envie de commencer sur une fausse note, ni de rater mon occasion d'en savoir plus sur ce magnifique spécimen. Et puis, je n'ai pas envie non plus de laisser Luna toute seule au buffet. Qu'est-ce que je dois faire ? C'EST UN PYRONILLE, PARBLEU !

Je malaxe une de mes mèches.


Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Ven 2 Sep 2016 - 2:25
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Les grands esprits se rencontrent.


Mais d'où il sort celui-là ?
Pourquoi il chuchote comme ça ? Je tends l'oreille et écoute ce qu'il a à me dire. Si ça se trouve il s'apprête à me relever un secret des plus importants … Ah bah non. Que dalle. Le jeune homme a simplement décliné son identité et affirmé que rien ne s'était passé. Génial. L'espace d'un instant je songe à lui répondre en chuchotant et en bégayant moi aussi mais il risquerait de mal prendre ma plaisanterie. Je me gratte la tête et réponds très sobrement :
▬ OK.
Il est vraiment bizarre celui-là. Tout comme son compagnon. Cette chose mystérieuse assise sur la table ne me dit rien du tout. Il s'agit d'un Pokémon, pour sûr ! Mais je ne connais ni son type ni son nom d'espèce. Pourtant j'ai vu pas mal de créatures durant mon voyage. Il doit s'agir d'une bestiole rare. Ça me donne envie de le dessiner ! Je sors mon carnet et entends un jeune homme passer une annonce : il a amené des viennoiseries et veut savoir qui cela intéresse. J'ai un peu faim mais je vais m'abstenir, je préfère dessiner. Je cherche dans ma sacoche mon super cahier quand j'entends une voix familière ; celle de Luna. Pourquoi sommes-nous là ? Ah bah oui. En voilà une bonne question. Je pose le cahier sur la table où se trouve la créature blanche et rouge et demande au bègue :
▬ C'est vrai ça. Pourquoi on est là ?
Loin de moi l'envie de critiquer cette petite réunion car après tout il y a à manger et tout est gratuit – j'insiste sur l'importance de la gratuité des mets – mais les gens qui nous ont invité devaient bien avoir une petite idée derrière la tête, non ? D'ailleurs l'espace d'un instant je songe au pire. De nombreux dresseurs membre du sigle sont présents et, au risque de prendre mon cas pour une généralité, je ne crois pas que nous autres membres de cette faction soyons parmi les plus forts de la région. Il se peut de fait que ce soit un énième piège de la Team Anima visant à nous voler nos Pokémons ou que sais-je encore.

Mon interlocuteur n'a pas le temps de répondre qu'un autre individu prend la parole. Il s'agit vraisemblablement d'un des organisateurs de cette petite réception.
▬ Nous sommes là pour nous rencontrer, échanger, nous amuser et discuter d'un projet qui a germé dans notre esprit il y a peu.  
Croyez-en mon expérience, quand ça parle de projet, c'est que ça sent mauvais. Ceci est encore plus vrai quand l'investigateur dudit projet est un grand blond aux yeux verts. Ils ne m'inspirent pas confiance ces gens-là.

▬ Beaucoup de nos conversations sur le Pokéweb ont lieu car nous cherchons à obtenir quelque chose : De l'information. La plupart du temps, nous demandons ces infos sur les channels que nous pensons être les bons mais combien de fois a-t-on été déçu ou mésinformé volontairement ou involontairement par autrui ? Nos demandes peuvent être de différents types comme : « Est-ce qu'il y a des Pokémons sauvages à tel endroit », « La cuisine de ce resto' est-elle bonne ? ». Dans tous les cas, les réponses se doivent d'être au plus proche de la réalité. Le savoir c'est le pouvoir. Nous avons donc pensé qu'il serait bon de créer un registre. Un document que chaque Roigada pourrait consulter et modifier partiellement. Dans ce dernier, nous pourrons consigner ce que nous voulons. La faune locale, la nature de la flore, les Pokémons rencontrés ou capturés par untel, les dresseurs rencontrés, les signes distinctifs desdits dresseurs, leurs défauts, leurs qualités, leurs vices, leur caractère, leurs possessions, tout. Nous pouvons tout noter pour tout savoir.

Je me gratte la tête. C'est pas si débile que ça comme proposition au final. Je ne suis pas sûr de bien comprendre tout ce que cela peut vouloir dire mais si ce registre ne peut être consulté et modifié que par nous autres Roigada, pourquoi pas. En outre je peux peut-être me rendre utile … « Tout noter » c'est à peu près ce que je fais depuis mon arrivée à Mhyone. En effet j'ai pris l'habitude de dessiner les lieux que je rencontre et, parfois, les Pokémons que je croise. D'ailleurs cela me fait penser :

▬ Hey ça te dérange si je dessine la chose qui est sur la table ? Je connais pas ce Pokémon et j'aime bien dessiner. C'est marrant.

Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Sam 3 Sep 2016 - 21:57

Anonymous

Invité

Takeshi avait apparemment attiré l'attention de quelques personne avec ses croissants. Une jeune femme lui demanda si elle pouvait se servir. C'est avec plaisir qu'il ouvrit la boite pour qu'elle se serve à son grès. Quelques minutes après Takeshi alla poser ce qu'il avait ramené avec le reste du buffet.

Takeshi, qui ne connaissait personne, attendit adossé contre un mur, observant les personnes qui étaient dans la salle. Il y avait toutes sortes de personnes avec tous leurs comportement et leurs caractères. Certains avaient même l'air de se connaître. Du moins c'est l'impression que cela lui donnait.

Le dresseur aperçut, face à deux personnes, un Pokémon qu'il ne connaissait pas du tout. Il se doutait que ce devait être un Pokémon Insecte vu la tête du dit Pokémon. Le jeune homme sortit son Pokédex des temps modernes, c'est à dire son téléphone, et pointa l’objectif en direction de l'insecte. En effet il s'agissait là d'un Pokémon insecte et feu. Un Pokémon pas si facile à trouver. Était-ce pour cela que son dresseur l'avait fait sortir de sa Pokéball ? Pour montrer qu'il avait trouvé un Pokémon pas commun ? C’était dans son droit après tout si il avait envie d'attirer l'attention sur lui.

Puis la jeune femme qui a voulu goûter les croissants demanda quel était l'objectif de cette  réunion. Ses propos furent appuyés par une deuxième personne. Ce fut à ce moment là qu'une personne prit la parole et exposa son point de vue. Ce n’était pas une mauvaise idée. Mais Takeshi voyait une faille dans ce raisonnement.  Il prit la parole et exposa son point de vue.

— Bonjour à tous. Je suis Takeshi Yamaguchi. Enchanté. Votre idée et intéressante, bien que quelque part ce qu'on trouve est aussi fait pour être partagé avec les autres. Si je comprends bien il n'y aurait que notre groupe qui pourrait avoir les informations ? Je comprend votre point de vue. Mais il y a, selon moi si je puis me permettre, un problème qui touche directement la réunion.

Takeshi avança un peu plus au centre de la salle, pour que tout le monde puisse l'entendre correctement.

— Vous dites, à juste titre, qu'il arrive d'avoir de mauvaises informations. Ou que d'autres groupes peuvent avoir les informations de notre groupe grâce au chat. Mais si les information sont privées, qui nous dit que certains ne vont pas vendre des informations ? Qui nous dit que toute personne ici présente est bien un Roigada ? Je veux bien faire confiance à tout le monde. Mais si on vous écoute on doit faire attention car le chat n'est pas sûr dans l’état actuel. Et donc qui nous dit qu'il n'y a pas une personne infiltrée qui a eu le mot de passe on ne sais comment ?

Takeshi allait sûrement passer pour un parano. Mais comme il l'avait dit, en écoutant les organisateurs parler, le chat n’était pas sûr à 100%. Alors comment croire que tous ici étaient bien des Roigadas ? Comment pouvait il lui même prouver qu'il en était un ?
Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Dim 4 Sep 2016 - 1:59
Région d'origine : Mhyone
Messages : 532

Evanna Rainsworth

Evanna Rainsworth

Les grands esprits se rencontrent


Ren me faisait bien rire. Impossible de résister dès qu'il voit un Pokémon Insecte. C'était même chou, à vrai dire. J'ai détourné le regard vers la table où se trouvait le Pyronille. Le dresseur en question était à côté de Shinichi. Mh. Je pourrais aller le saluer en même temps, pourquoi pas ? Je savais que Ren n'oserait pas aller voir le dresseur, en même temps, ce serait étrange de sortir de nulle part et dire : « Bien le bonjour ! Mais vous avez un bien beau Pyronille, ma foi ! » Bof bof. Je pense que je ferais mieux d'aider mon ami pour ce coup là, j'espère qu'il ne m'en voudra pas trop. Jouer les entremetteuses, ce n'est pas tellement mon genre, mais bon !

« Viens, suis-moi ! »

Je prends le poignet de mon camarade et le tire avec moi jusqu'à la table où les deux dresseurs se trouvaient. Ouais, je commence à avoir l'habitude de faire ça avec lui. C'est marrant ! J'espère sincèrement qu'il ne va pas trop m'en tenir rigueur, je veux simplement l'aider.

Nous arrivons à la table. Je salue Shinichi officiellement, et me retourne vers le dresseur qui était près de lui.

« Bonjour ! Moi c'est Luna, et voici Ren. Je pointe mon compagnon du doigt, même si tout le monde sait que ce n'est pas bien de pointer les gens. Désolée Ren. Il est à toi ce Pyronille ? Il est mignon. Tu ne trouves pas Ren, toi qui aimes bien les Pokémons Insectes ? »

Peu de temps après que j'aie prononcé ces mots, l'un des organisateurs de la rencontre prend la parole. Je ne l'avais même pas remarqué, mais c'était l'occasion de comprendre la raison de cette réunion. J'étais donc toute ouïe.

...

Alors donc, on nous demande notre avis sur un certain futur registre qui pourrait servir exclusivement aux Roigada. Je ne vois pas en quoi cela serait une mauvaise idée, c'est même plutôt ingénieux. J'adepte. Après tout, personne n'est obligé d'y poster si celui-ci ne veut pas ! Cependant, l'un des membres de notre réunion prend part à la discussion, semant le doute dans mon esprit de dresseuse aux cheveux roses. Peut-être y-a-t'il une personne ici présente, ne faisant pas parti du Sigle, qui souhaitait retirer des informations de cette rencontre ? Je ne vois pas qui voudrait faire ça, mais nous nous devons d'être vigilants, effectivement. Je décide donc de m'avancer, à mon tour, près du dénommé Takeshi.

« Tu n'as pas tort. Je propose que nous prouvions donc tous notre identité. Je sors mon portable, et mon profil de dresseuse. Je m'appelle Luna Faylinn, et je fais bien partie du Sigle du Roigada. »

Je montre mon portable aux autres afin qu'ils puissent constater les faits. Il s'agit d'un profil officiel du Pokéweb, il est donc impossible que quelqu'un ait pensé en créer un faux. Si quelqu'un ne faisait pas parti du Sigle, nous le saurions bien assez vite.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




T-CARDFICHE
EVANNA DISCUTE EN #C780A7
Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Dim 4 Sep 2016 - 23:22
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Suite à ma réponse à sa question, le jeune homme s’est simplement gratté la tête avant de laisser échapper un simple petit mot pour me signifier qu’il avait entendu ce que j’avais dit. Comme pour confirmer les dires de la femme qui avait demandé les raisons de notre présence, le garçon à mes côtés me posa la même question. Malheureusement, je ne savais pas plus que lui et n’était donc aucunement capable de répondre à sa question. Afin de ne pas avoir à lui adresser de nouveau la parole, j’ai simplement haussé les épaules pour signifier mon ignorance sur la question. D’un autre côté, ce Shinichi semblait très intéressé par le Pyronille vu qu’il n’arrêtait pas de le fixer de puis un moment. J’avais peut-être trouvé quelqu’un pour s’occuper de son pokémon comme moi je ne pourrais pas le faire. Néanmoins, tant qu’il ne me parlait pas de l’insecte en premier, je n’allais pas le faire. Ce n’était pas mon genre d’agresser quelqu’un pour lui demander s’il voulait faire un échange afin de récupérer ce type Feu.

Peu de temps après, j’entends des pas arriver du côté de la table, me faisant baisser les yeux. On ne pouvait pas me changer et la timidité était bien présente. La, ou les, personne(s) arrivant de notre côté semblai(en)t connaître Shinichi puisqu’ils se saluèrent avant qu’une voix féminine ne s’adresse à moi. Bien que difficile pour moi, je me suis forcé à lever la tête afin de jeter un coup d’œil aux personnes devant moi. En remontant le visage dans leur direction, j’ai fait attention à garder mes cheveux devant les yeux avant de cacher un minimum mon visage de leur regard. Celle qui m’avait parlé était une demoiselle à la chevelure rose qui répondait au prénom de Luna. Elle en profita ensuite pour me présenter Ren, le garçon qui l’accompagnait. Tournant mon regard dissimulé par ma chevelure dans sa direction, j’ai eu le souffle coupé. Je ne comprenais pas ce qui était en train de m’arriver, c’était la première fois que je ressentais une telle chose, mais je rougissais encore plus qu’à l’accoutumée tandis que de grosses goûtes de sueur commençaient à perler sur mes tempes. J’avais la bouche sèche et légèrement entrouverte alors que je ne parvenais pas à détourner mon regard de ce garçon. Je n’étais pas dans mon état normal et n’arrivait même plus à baisser la tête pour me dissimuler au regard de ces gens.

Après avoir présenté ce garçon qui me troublait, Luna commença à me parler de Pyronille en me demandant s’il m’appartenait avant de dire qu’elle le trouvait mignon. Ne perdant pas une seconde, elle se tourna vers son camarade pour lui demander son avis puisque d’après ses dires, il serait amateur des pokémons Insecte. En entendant cela, un large sourire est apparu sur mon visage, peut-être que lui serait intéressé à l’idée de récupérer ce pokémon. Avant même que je puisse répondre aux questions de la jeune femme, quelqu’un d’autre pris la parole dans la salle. Parlant d’une voix forte, il énonçait les raisons de notre venue à tous ici. Il disait que nous étions réunis pour se rencontrer et échanger sur un projet qu’il avait en tête. Il n’a ensuite pas perdu une seconde pour énoncer son fameux projet, il souhaitait que tous les membres du Sigle s’associent pour créer une immense base de données regroupant toutes les informations que nous avons obtenus durant nos recherches et explorations. L’idée était vraiment intéressante et m’enthousiasmait même si je ne devais pas le laisser paraitre physiquement étant donné que j’étais toujours en plein bug de fixation sur ce Ren. Pour quelqu’un comme moi qui adore en savoir toujours plus, une telle base de données ne pouvait être qu’une aubaine !

D’après les retours, il semblerait que tout le monde ne soit pas aussi enthousiaste que moi. Un certain Takeshi prit la parole pour dire qu’il trouvait l’idée intéressante, mais qu’il voyait un problème possible sur la confidentialité des informations. Selon lui, il était possible que des dresseurs d’autres groupes utilisent nos informations. Il abordait un sujet intéressant puisque pour moi, ce n’était pas grave que la base de données soit visible de tous puisque les connaissances sont faîtes pour être transmises. En revanche, le fait que d’autres puissent la modifier était bien plus problématique puisqu’on ne pourrait pas être capable de vérifier toutes les informations. La situation était délicate et je ne savais pas vraiment quoi en penser au final. De toute façon, mon avis importait peu puisque je n’aurais jamais le courage de le partager avec les autres.

Suite à l’intervention de ce Takeshi, Luna partit dans sa direction pour lui parler, même si je n’écoutais pas vraiment ce qu’elle me disait étant donné que Shinichi recommençait à me parler. Il me demanda si je voulais bien qu’il dessine Pyronille puisqu’il n’en avait jamais rencontrés et aimait bien dessiner. Je n’y voyais aucun problème puisque le dessiner ne risquait pas de porter atteinte à l’Insecte. Il fallait donc que je prévienne ce garçon qu’il pouvait faire ce qu’il voulait du moment qu’il ne faisait pas de mal ou dérangeait le type Feu. C’est donc sans détourné mon regard, toujours dissimulé, de Ren que j’ai pris une grande inspiration avant de dire :

-Ou… ou… oui. Pas de… de… pas de pro… problème. Tu peux le… le dessi…si… dessiner si tu veux. Tu... tu… tu peux mê… même le prendre en… en… en photo ou le… le fil… filmer. Tant que… que… tant que tu le dé… dérange pas, il y au… aura pas… pas… pas de pro… problème.

Maintenant que j’avais commencé à parler, autant que j’en profite pour faire par à cet amateur d’Insecte ce que je comptais faire de celui qui était devant moi sur la table. M’adressant à Ren, j’ai donc parlé d’une voix encore plus petite qu’habituellement. Je ne savais pas pourquoi je réagissais ainsi à lui, mais c’était plus qu’étrange :

-J’ai… j’ai… j’ai ca… capturé ce… ce Pyro… Pyro… Pyronille, mais je sais qu… que je vais pas… pas… pas être ca… capable de bi… bien m’en… m’en… m’en occu… occuper. Du… du coup, je… je cher… cher… cherche un… un dresseur qui… qui… qui… qui vou… voudra bi… bien le pren… prendre a… a… a… avec lui en… en… en me l’é…é… en me l’échangeant.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Lun 5 Sep 2016 - 11:36
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller

Les grands esprits..
Classique
Samedi 20 Août 2016, 14h15

Oh. OH ! Bien joué, Luna. Je n'ai pas le temps de formuler mes intentions que, en un éclair, mon amie me prend la main et m'emmène voir les dresseurs proches du Pyronille. C'est pratique, ça. Je m'étais mis en tête de réfléchir à un plan d'approche, dans un genre de tactique sociale, mais je n'aurai même pas à me triturer l'esprit. Comme quoi, je peux compter sur elle pour décoincer les situations. Je me retrouve donc face aux dresseurs, et alors que Luna fait les présentations, je me permet de détailler discrètement l'allure de ces deux inconnus. L'un n'est pas un modèle d'extraversion, certes, mais il a l'air plutôt ouvert tandis que l'autre, au contraire, semble plus réservé. Ils m'ont l'air tous deux sympathiques, et alors que ma camarade m'introduit, je gratifie chacun d'un sourire poli.

Pendant ce temps, ça s'agite au centre de la salle. Ils parlent de registres, de failles de sécurité, et même si tout ça me semble assez intéressant pour être remarqué, je préfère me concentrer sur la présente discussion. Luna, elle, file au cœur de la mêlée, et tandis que nos regards se croisent, j'atteste un clin d’œil et d'un discret pouce vainqueur. De son côté, le garçon plus timide autorise l'autre à dessiner son pokémon, et se montre d'ailleurs plus précautionneux que je ne l'aurai pensé avec le Pyronille. Il a bien raison ! Cette espèce est très fière, et l'observer, la toucher ou lui parler sans qu'elle le veuille, c'est directement la déranger dans son bien-être. Mais bon ! Pour l'instant, le spécimen m'a l'air plus détendu qu'autre chose, donc je ne pense pas qu'il y aura de soucis.

Sauf que maintenant, c'est à moi que s'adresse le dresseur. Il bégaie un peu, mais ça lui donne un petit côté franc qui, de mon humble point de vue, se veut rassurant. Moi qui ai des difficultés à juger les gens, ce garçon-là me semble plus digne de confiance que la norme. Il m'explique, Ô bonheur, qu'il cherche un dresseur pour s'occuper de son pokémon, et tandis que je me retiens d'illuminer mon visage comme jamais, je m'efforce d'acquiescer simplement de la tête, comme n'importe quelle personne civilisée le ferait. Bon sang ! Un Pyronille à étudier, c'est ce dont j'ai toujours rêvé, pas vrai ? Le pokémon insecte le plus noble, et aussi un des plus rares, là, à quelques centimètres de moi. Et son dresseur lui cherche un acquéreur.

Le retour de karma sera violent.

Je me racle la gorge, et comme le jeune homme n'a pas l'air forcément à l'aise, je me muni d'une mine qui se veut.. Bienveillant ? Presque, en tout cas. J'ai déjà vu mieux, comme expression faciale, mais si je peux installer la confiance d'une manière ou d'une autre, alors le tour est joué. L'autre dresseur est occupé à dessiner le pokémon, et il n'y a plus que nous deux. Je passe à l'action.

Je comprend. Moi, je suis bien embêté quand je dois m'occuper d'un pokémon qui n'est pas de mon type préféré. Qui plus est, et bien que ça dépende de l'individu en question, les Pyronille ne sont certainement pas réputés pour être les insectes les plus dociles. En général, ils sont très fiers.

Je souris.

Comme l'a sous-entendu Luna, je dresse et étudie les pokémons insectes. C'est ma passion. Si tu as vraiment du mal avec ton Pyronille, je veux bien me porter volontaire pour m'en occuper à ta place. Par contre.. Je n'ai rien à te donner en échange, pour le moment. C'est toi qui vois.

Mais bon. Je ne rechigne pas à la tâche, et surtout pas face à mes dettes. Si le garçon s'intéresse à un pokémon en particulier, rien ne m'empêche de jeter un œil aux rumeurs et, sac sur le dos, aller me promener sur l'île pour le dénicher. Chacun à ses préférences, et si on peut se rendre service l'un à l'autre, alors ça sera un accord parfait. D'ailleurs, d'une pierre deux coups, j'aimerais m'assurer d'une subtile curiosité.

Mais.. Tu m'as l'air plutôt méticuleux. Est-ce que tu t'intéresses à un type en particulier ?

Ça expliquerait certaines choses.


Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Sam 10 Sep 2016 - 15:45
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Les grands esprits se rencontrent.


▬ Il est vrai que des Roigada ici pourraient être tentés de vendre des informations aux autres. Je n'ai pas pensé à cela. C'est effectivement un danger. Je préfère cependant croire qu'aucun de nous ne ferait ça. S'il s'avère qu'un membre du Sigle vend la mèche, il nous suffira de lui supprimer les accès à la base de donnée et de le bannir socialement de notre communauté. À noter que partager les infos avec les autres en soi ne me dérange pas tant que ça. Toutefois garder un minimum le contrôle de ce qui est donné et de ce qui ne l'est pas est essentiel à mon sens. Ensuite, il est vrai que le risque zéro n'existe pas. Il y a peut-être parmi nous des gens infiltrés mais j'aime à croire que les gardes à l'entrée ont fait leur boulot. Avant d'aller plus loin, je suggère effectivement une vérification de vos identités à tous. Je vais passer vous voir un à un et m'assurer que tout est en ordre. Nous sommes nombreux et cela prendra un peu de temps mais bon. Je crois que c'est ce qu'il y a de mieux à faire.

Sur ces mots, le « chef » de la réunion salue chacun des membres présents et vérifie leur appartenance à notre sainte communauté. Timothy est d'accord pour que je dessine la bestiole qui l'accompagne. Je sors donc de mon sac un carnet et des crayons puis me mets à murmurer :
▬ Bien bien. Alors tu seras page trente six, à côté du Ratata moche que j'ai vu sur la route je sais plus combien.
Après seulement deux ou trois coups de crayon, je vois différentes personnes s’agglutiner autour de mon modèle. Parmi celles-là, il y a Luna et une de ses connaissances : un jeune homme vraisemblablement amateur d'insecte – oui oui, ce genre d'individu existe.

Timothy et le fameux Ren entament une conversation portant sur le Pyronille. Le bègue a, semble-t-il, quelques difficultés à s'occuper de son Pokémon et aimerais par conséquent s'en séparer. J'avoue ne pas trop comprendre sa façon de penser. En effet si je devais me séparer des Pokémons dont je m'occupe mal, mon équipe se résumerait à … Mon starter. Et encore !
Quoiqu'il en soit, cela tombe « bien » si je puis dire car l'ami de Luna est intéressé par l'étrange créature. Les deux partis se mettent à parler d'échange tandis que je poursuis mon œuvre en silence. Au bout de quelques minutes, je m'arrête et lâche un :
▬ C'est bon.
Je n'ai pas dessiné tous les détails mais je les ai en tête et ai représenté l'essentiel. Le chef de la réunion s'approche de notre table et nous demande de nous présenter. Il a vraisemblablement fait le tour de la salle et c'est maintenant à notre tour de décliner notre identité. Luna ayant sorti son téléphone et l'ayant montré à tout le monde auparavant, elle n'a pas à réitérer le procédé. Je tends mon smartphone au blond et range mon carnet.
Après nous avoir contrôlé, le Roigada aux pupilles émeraudes conclu :

▬ Après vérifications, je peux affirmer qu'il n'y a pas d'intrus dans la salle.

Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Lun 12 Sep 2016 - 0:44

Anonymous

Invité

Takeshi avait eu peur qu'on le traite de fou ou de paranoïaque. Mais apparemment son point du vue avait fait sens dans la tête de plusieurs personnes ici présentes. Dont Luna qui eut même la superbe idée de sortir son téléphone, montrant sa carte du Sigle.

L’organisateur de la réunion fit le tour de toute personne dans la salle, dont bien sûr Takeshi qui montra, sans aucun problème, à son tour, son téléphone. Bien sûr il était en règle. Takeshi remercia rapidement Luna pour l'idée du téléphone. Mais il y avait du monde à côté d'elle. Ils donnaient l'impression de tous se connaître. Du coup Takeshi ne se sentait pas de rester à côté de la jeune fille.

Le dresseur se dirigea vers le buffet et prit une limonade. Rien de tel pour se rafraîchir un bon coup.

— Si tout le monde est donc en règle comme vous nous le dites, quel est le programme pour la suite ?

Takeshi aimerait bien savoir si ils avaient déjà prévu quelque chose de concret ou si cela n’était qu'un projet. S'ils avaient, par exemple, déjà réservé un serveur, et créé un site pour recueillir toutes ces informations. En parlant d'informations, il venait de penser à certains faits arrivés récemment.

— Dites moi est-ce-que vous auriez des informations sur la team Anima ? Ils ont récemment attaqué le bateau qui relie l’île principal à Terra Nova. Mais même la police n'a l'air d'avoir aucune information. Est-ce que vous auriez des informations sur le sujet qu'on pourrait peut être partager sur ce site qui serait géré par les Roigadas ?

Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Lun 19 Sep 2016 - 22:30
Région d'origine : Mhyone
Messages : 532

Evanna Rainsworth

Evanna Rainsworth

Les grands esprits se rencontrent


Ma proposition a visiblement eu du succès, et les organisateurs ont vérifié l'identité de tous les membres présents. Conclusion : nous faisons tous bel et bien partis du Sigle du Roigada. Tant mieux, il n'y aura donc pas de problème ! Je jette un regard en direction de Ren, et je le vois en pleine discussion avec le détenteur du Pyronille. Je souris, je suis contente pour lui, car je ne crois pas qu'il aurait osé aller entamer une discussion si je ne l'avais pas fait. Ah, que ferait-il sans moi, celui là ? Je me le demande.

Bon, c'est bien joli tout ça, mais maintenant : la suite ? Je veux dire, nous ne sommes pas simplement venu ici pour vérifier notre identité et échanger des croissants, si je ne m'abuse. L'homme dénommé Takeshi semble partager ma pensée, et demande la suite du programme. Je l'appuie d'un hochement de tête. Il parle ensuite de la mystérieuse Team Anima que nous avons malheureusement rencontré à bord de l'Éphémère il y a quelques temps. Je n'y avais pas songé, mais il est vrai que connaître plus d'informations sur ce groupe de terroristes serait un atout pour contre-attaquer s'ils reviennent. Je n'ai pas envie de fermer les yeux si un acte comme tel se reproduit. Je m'avance aux côté du dresseur.

« C'est vrai. Nous ne savons rien sur eux, ils peuvent être n'importe où, et nous ne connaissons pas leurs objectifs. Ils pourraient resurgir n'importe quand... »

Ne souhaitant pas semer le doute et la paranoïa au sein du groupe, je jette un regard autour de moi avant de poursuivre.

« Je ne pense pas que cette réunion n'avait pour but que de parler d'un registre. D'ailleurs, j'ai l'impression qu'aucun d'entre nous ne vous connais. Je regarde les organisateurs. Comment savoir si nous pouvons réellement vous faire confiance ? »

Cette histoire de Team Anima m'a peut-être un peu trop monté à la tête, je commence certainement à m'imaginer des choses. Mais réfléchissons. Si ces types sont capables de créer un registres disponibles uniquement pour notre groupe, ils peuvent certainement se faire passer pour des Roigadas eux aussi. Nous ne savons rien d'eux, et je commence à me demander s'il est juste de mettre notre entière confiance en ces personnages. Je m'égare sûrement, et je dois probablement divaguer, je pense qu'ils sont sincères, mais en ce qui concerne les précédents événements, on est jamais trop prudent...

Mh. Moi qui voulait éviter de semer le doute dans la salle, je crois que j'ai plutôt réussi à faire l'inverse.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




T-CARDFICHE
EVANNA DISCUTE EN #C780A7
Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Jeu 22 Sep 2016 - 19:37
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Je venais d’expliquer à ce garçon ce que j’avais à dire à propos du Pyronille et j’attendais de voir sa réaction à mes propos. Une espèce de sourire se dessina sur son visage pendant que le garçon assis à côté de moi baragouinait quelque chose à propos d’un Ratata et d’une route. Je ne comprenais pas tout, mais il avait pris son crayon et commençait à dessiner l’insecte de feu. Je n’avais donc pas à me préoccuper davantage de lui pour le moment. Tant qu’il était occupé avec ça, il ne s’intéressait pas à moi et c’était une bonne chose. Moins j’avais de monde à me regarder ou à m’écouter et mieux je me portais. Néanmoins, j’étais toujours autant stressé par la simple présence de ce garçon qui m’avait paralysé de sa simple présence. J’étais toujours plongé dans sa contemplation lorsqu’il se mit à me parler, ce qu’il n’avait pas encore fait depuis son arrivé. Sa voix aussi était vraiment agréable à entendre, ce qui faisait que j’écoutais avec attention le moindre de ses mots.

Il m’expliqua ainsi que lui aussi avait des problèmes lorsqu’il devait s’occuper d’un pokémon n’appartenant pas à son type de prédilections, à savoir les insectes si j’avais bien compris. Il me parla ensuite des Pyronille en général et m’expliqua qu’ils étaient loin d’être les insectes les plus faciles à élever étant donné qu’ils étaient des créatures fières. Ce n’était vraiment pas une bonne nouvelle puisque ça voulait dire que je me retrouvais avec un pokémon qui n’allait probablement pas m’écouter. De toute façon, je ne comptais pas forcément m’en servir, mais ce n’était tout de même pas quelque chose que j’avais souhaité entendre. Suite à ces quelques mots, un vrai et grand sourire s’étala sur son visage, comme s’il était content de me parler de ça. Je pense que je comprends ce qu’il ressentait à ce moment là, ça devait être la même chose que lorsque c’est moi qui parle des pokémons Spectres. Continuant sur sa lancée, le garçon aux yeux verts m’annonça qu’il étudiait les Insectes et qu’il voulait bien s’occuper du Pyronille pour moi si je le souhaitais. C’était vraiment une bonne nouvelle et entendre ses propos fit apparaître un grand sourire sur mon faciès à moi aussi. Il ajouta cependant qu’il n’avait rien en sa possession pour réaliser un échange. De toute façon, même s’il avait eu en sa possession un pokémon à échanger je me doutais bien qu’il n’y ait que peu de chance qu’il m’intéresse.

Comme pour palier à ce manque, ce magnifique spécialiste des insectes me demanda si j’étais moi aussi spécialisé dans un type de pokémon en particulier. J’ouvrais la bouche pour lui répondre lorsque le dessinateur exprima de vive voix le fait qu’il avait fini sa réalisation. Je n’ai pas eu le temps de regarder ce qu’il avait fait puisque l’un des organisateurs de l’évènement est arrivé à notre niveau pour contrôler nos identités. Je n’avais pas vraiment suivi ce qu’il se passait, mais je ne voulais pas me faire remarquer alors j’ai obtempéré en sortant mon téléphone pour mon montrer les éléments souhaités à l’organisateur. Il semblerait qu’on était à la dernière table à être contrôlé puisque l’individu qui avait tout vérifié annonça alors à voix haute qu’on était tous membres du Sigle ici. Maintenant que nous étions de nouveau tranquilles, j’ai reposé les yeux sur la créature face à moi pour répondre à sa précédente question :

-Si… si… si vous ê… êtes in… intéressé à l’i… idée de vous o… o… occuper de lui, je vais vous le… le… le lai… laisser a… avec plai… plaisir. Je suis sû… sûr qu’il se… se… sera bi… bien mieux a… avec vous… avec vous qu’avec moi. Sinon, je… je… je me suis spé… spécialisé dans les po… pokémons Spectres. Ils me… me… me fa… fascinent pa… par leur ca… ca… capacités et les lé… légendes qui les en… en… entourent.

Je me suis arrêté là puisque je savais que j’étais capable de continuer sur ma lancée et de me mettre à disserter sur les pokémons Spectres. Je me suis arrêté de parler à temps pour entendre le garçon qui s’était inquiété de la sécurité un peu plus tôt demander aux gens s’ils avaient des informations sur la Team Anima. Il semblerait que lui aussi était sur le bateau au moment de l’attaque et qu’il cherchait davantage d’informations sur ces gens qui nous avaient attaqués. J’étais vraiment intéressé tout d’un coup, je voulais vraiment en savoir plus sur tout cela. Après tout, les connaître nous permettrait peut-être d’être bien plus en sécurité. Les propos de cet homme furent confirmés par la jeune femme qui avait amené ce dénommé Ren jusqu’à nous. Elle alla même beaucoup plus loin en accusant les organisateurs de ne pas être très nets et de peut-être caché quelque chose. Je me disais qu’elle allait vraiment loin et qu’elle s’inquiétait peut-être pour pas grand-chose là. Mais bon, mieux vaut prévenir que guérir comme le dit le dicton. J’ai donc détourné mon attention vers la personne qui avait contrôlé nos identités pour voir comment elle allait réagir…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]
Mer 28 Sep 2016 - 22:35
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller

Samedi 20 Août 2016, 14h29

C'est bien ce que je pensais. Hochant la tête, je le gratifie d'un discret sourire. Il n'a pas l'air très à l'aise, et j'ai du mal à savoir si c'est moi qui l'intimide ou si c'est simplement dans son caractère. Toutefois, j'ai bien perçu dans sa voix que, bégaiements ou pas, son adoration pour les pokémons spectres était bel et bien palpable : moi-même étant passionné, j'ai toujours eu des facilités pour identifier les personnes qui, de près ou de loin, étaient dans le même système de pensée que moi. Forcément, les avis divergent selon les caractères et le courant ne passe pas à chaque fois, mais je crois pouvoir m’enorgueillir d'être assez perspicace vis-à-vis de ces gens-là.

Enfin ! Il a accepté ma proposition avec plaisir, ce qui me comble de joie, bien évidemment. J'ai toujours voulu étudier un Pyronille, alors maintenant que j'en ai l'occasion, ça ne pourrait pas être autrement. Pourtant, l'accord spontané du garçon m'a plongé dans une myriade d'interrogations, précisément sur le côté éthique de ma proposition. L'échange serait bon pour le pokémon, certes, mais sans contrepartie, mon interlocuteur perdrait trop pour qu'il y ai un semblant d'équivalence. Est-ce que ça me va ? Quand je me veux honnête, c'est non-seulement avec les mots, mais aussi par mes actes : c'est un détail, mais si je ne suis même plus capable de retourner les faveurs qu'on me fait, alors à quoi bon traiter avec les autres ? Je n'ai pas été élevé comme ça. Ne pas offrir de contrepartie, ça me ferait l'effet d'un vol, et bien que je ne connaisse pas le garçon d'un pouce, et que je sois quasi-certain de ne jamais le revoir par la suite, j'ai le devoir de me comporter comme il se doit.

Eh bien..

Je penche légèrement la tête.

On pourrait s'échanger nos mails, si ça ne te dérange pas. Je me sentirais mal de ne rien te donner contre ton Pyronille. Je vais chercher une contrepartie, et je te tiendrais au courant par le pokéweb. Ça te va ?

Je marque une pause.

Pour ce qui est du pokémon en question, si tu as peur de mal t'en occuper, tu peux toujours le déposer dans une boîte électronique de centre pokémons. Les habitats sont fait pour ça.


Je lui adresse un sourire poli.

Je te laisse y réfléchir.

Mails échangés ou pas, je ne l'embête pas davantage. J'ai bien entendu ce qui se tramait dans la salle, et le discours d'une certaine personne m'a fais dresser l'oreille. Un homme, plus de la vingtaine, semble être à la recherche de renseignements sur la team Anima. Les connaissances que je possède, donc ? Je fais un petit signe de la main au garçon timide, et je commence à me diriger vers le centre de la salle. Tout dire ? Ne rien dire ? C'est compliqué. En réalité, je connais déjà la marche à suivre : il ne faut jamais trop s'avancer quand on ne dispose pas de toutes les informations, mais en contrepartie, il ne faut pas non plus écarter les individus qui, d'une façon ou d'une autre, pourraient faire avancer l'enquête.

Pour ça, je choisis d'aller à la rencontre de l'homme qui, d'une part n'est pas en proie aux soupçons comme l'organisateur, et de l'autre me semble tout indiqué pour je partage mon semblant d'informations. Arrivé à portée, je le salue poliment : l'attention est focalisée sur le membre du Sigle bavard, donc c'est le moment de glisser mes suggestions. L'invitant à se rapprocher, je passe aux murmures.

J'ai réussi à me procurer quelques indices intéressants après l'attaque du bateau, mais j'ai besoin de temps pour les vérifier.

Je le regarde.

Si ça vous intéresse, on peut échanger nos adresses pour que je vous communique tout ça dès que j'en aurai terminé. Ça risque de prendre un peu de temps, mais j'aurai besoin de savoir vers qui me tourner le moment venu.

Si je lui avoue tout ça, c'est également parce qu'il a l'air assez impliqué. Peut-être que je me trompe lourdement, et que je m'adresse simplement à la mauvaise personne, mais que ce soit le cas ou non, je n'ai rien à y perdre. Je ne compte pas m'y mettre dès maintenant, de toute façon, et si je fais ça, c'est plus en gage de préparer l'avenir.


Re: Les grands esprits se rencontrent [Roigada]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: