HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Une rouquine sans âme, il paraît ▬ Maika Fyora [Terminée]
Une rouquine sans âme, il paraît ▬ Maika Fyora [Terminée]
Mar 30 Aoû 2016 - 5:45
Région d'origine : Kanto
Messages : 121

Alyce Wilde

Alyce Wilde

Nom : Fyora
Prénom : Maika
Âge : Dix-huit ans
Origine : Romant-sous-Bois, Kalos.
Groupe : Interessée par le Sceau de l'Ossatueur, Maika a plutôt décidé de rejoindre l'Embleme, parce qu'au final, elle s'en fout complètement et n'a rien à prouver à personne. Selon ses mots.
Feat : Sakura Chiyo - Gekkan Shoujo Nozaki-kun

Surnom : Munchies
Espèce : Caninos
Nature : Brave, le canin de feu ne recule devant rien. Il est dévoué, courageux, mais également très protecteur envers sa dresseuse. Il n'a pas froid aux yeux, et c'est un gentil toutou. Mais si vous l'énervez, le meilleur conseil pour vous sera de courir. Ah oui, aussi : il est très, très gourmand.
Une éternelle sociopathe, détestant 95% de la population terrestre, froide et distante, arrogante et franche, ce sont à peu près les « qualités » que je possède. Je sais, ce n'est pas vraiment des qualités, mais... je suis comme ça. J'peux rien y faire, hein. Sache que les personnes que j'apprécie sont très rares, précieuses, et même légendaires. Tellement légendaires qu'il faudrait plus qu'une masterball pour les choper. Fidèle je-m'en-foutiste, il n'y a pas grand chose qui parvient à m'atteindre. Je suis comme un mur. Un mur de pierre. Mais ne vous en faites pas, je sais être gentille. D'ailleurs, je suis parfois même hypocrite. Je sais comment vivre en société, je vais pas me mettre à t'insulter dans la rue hein, je vais seulement le penser. Mais non j'déconne. Ou pas.

Bon, pour être plus sérieuse. J'ai beaucoup d'énergie, et j'adore par dessus tout les pokémons. Surtout si on parle de pokémon de type feu. Je ne fais aucunement confiance aux inconnus. Je suis extrêmement susceptible, mais au fond de tous mes airs, j'ai un petit cœur qui ne demande qu'un petit peu d'honnêteté et d'affection dans ce monde cruel. Attention hein, je suis difficile à apprivoiser. Je n'ai pas ma langue dans ma poche, mais je n'ai pas mauvaise foi. J'ai un passé douloureux, mais je sais être attachante. Quand on me connaît bien, et qu'on me la fait pas à l'envers. Car t'inquiètes pas, si tu me fais un sale coup, ce sera le premier, et également le dernier ! Et oui, je suis rancunière aussi. La liste de mes défauts est longue, mais tu dois savoir que je suis protectrice envers ceux que j'aime bien. Enfin, je crois. C'est arrivé si peu souvent. Je suis un mystère pour moi-même parfois, ce qui ne rend la chose assez perturbante, et compliquée. Je vais conclure en te disant que tu découvriras chaque parcelle de ma personne en même temps que moi, pour la plupart. Ça promet.
« T'es la seule de la classe qui a les cheveux oranges, tu le sais ? »
« Tu ressembles à une citrouille, t'es au courant que l'Halloween c'est en octobre au moins ? »
« Sale rouquine va ! T'as pas d'âme, va pourrir en Enfer ! Ah ah ! »

Ouais, ça, c'était à peu près mon quotidien au collège. Je sais, je sais, c'est carrément cliché. La rouquine qui subit de l'intimidation à cause de sa tignasse. Bah ne vous inquiétez pas, je m'en serais également passée.

J'étais différente des autres, toujours dans mon coin, à observer cette bande de crétins sans ambitions se moquer des autres pour paraître intelligents. Tu parles. Enfin bref, j'en ai plus rien à foutre aujourd'hui, mais dans ce temps là, ça m'atteignait beaucoup, j'vais pas mentir.

Je vivais à Romant-sous-Bois, à Kalos. Par contre, j'étudiais à Illumis. Si vous saviez le paquet de snobinards qui se cachent là-bas, vous seriez surpris. Surtout ceux qui habitaient Illumis ! Alors eux, c'était les pires. Mais je ne suis pas là pour parler de ces débiles profonds. Je dois parler de moi, il paraît.

Mes parents travaillaient à Illumis. Tous les deux. Ils faisaient des recherches, ou je sais pas trop quoi. Non, je ne m'en intéressais pas. Du moins, j'ai arrêté de m'intéresser à leur métier lorsque j'ai compris qu'ils n'avaient jamais de temps pour leur propre fille, à savoir moi. J'ai toujours eu l'impression de devoir compter que sur moi-même, je n'étais pas encadré par mes parents. C'était presque aussi ridicule que ça :

« Alors Maika, ça se passe bien à l'école ? »
« Bof. La majorité de la classe me traite de poil de carotte et disent que je n'ai pas d'âme. Sinon, ça va. »
« Ah, les jeunes de nos jours, ils ne savent plus quoi inventer ! Allez, mange, tes pâtes carbonnara vont êtes froides. »

Je ne me fiais plus vraiment aux dires de mes parents à cet époque, ils ne réalisaient pas l'ampleur de ce que je vivais. D'accord, ce ne sont que des mots, ce n'est pas si grave... Mais au lycée, c'était autre chose.

Un classique, vous savez. Les adolescents disaient que « les rousses ce sont toutes des petites cochonnes ! », des trucs dans le genre. Sans vouloir manquer d'humilité, vers mes seize ans, j'étais plutôt jolie. J'étais même très jolie. Rousse aux yeux bleus violacés, un corps féminin assez développé, une belle peau... Autant dire que j'étais un morceau de viande. Les crétins de lycéens me sifflaient sans cesse, et je ne savais pas quoi dire, alors je poursuivais mon chemin. Une petite tape sur les fesses par-ci, une main baladeuse par là... Ils ne se gênaient pas. À cet époque, j'étais renfermée, et je ne m'affirmais pas réellement. Mais un jour, j'ai craqué.

Depuis toute petite, j'ai toujours été une adoratrice des pokémons de type feu. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être l'ambiance automnale de ma ville natale, que j'ai toujours bien aimé d'ailleurs. Mais pas que, il y avait comme un petit truc qui... m'attirait chez eux. J'aimais tous les pokémons, bien sûr, mais ce type m'inspirait. Il m'a peut-être trop inspiré d'ailleurs, parce que j'ai menacé le plus insistant des lycéen avec un briquet. Je lui ai dit que s'il continuait à m'harceler, j'allais cramer ses bouquins. Il s'est foutu de ma gueule, et ses potes également. À savoir que ses amis n'étaient pas plus intelligents que lui. J'ai brûlé son cahier de note.

Bizarrement, on ne m'a plus jamais adressé la parole. Et franchement, ça ne me dérangeait pas du tout ! Je préférais autant être seule que mal accompagnée, et encore aujourd'hui, c'est le cas.

Mais comme si ce n'était pas déjà assez, mes parents voulaient absolument que je bosse à la même place qu'eux. Je leur disais que je ne voulais pas, que mon objectif était de devenir dresseuse. Ils ne comprenaient pas. Ils m'ont laissé partir, en me souhaitant tout simplement bonne chance, et en me disant que si je voulais, j'étais la bienvenue n'importe quand. Étonnement, l'indifférence de mes parents m'a bouleversée, et j'étais plutôt triste. Cependant, je n'ai pas baissé les bras, j'ai pris ma voie en main, et j'ai entamé mon aventure en tant que dresseuse. Direction Mhyone.

Arrivée à Nox Illum, je suis directement allé voir ce soit disant professeur Acacia, et ô miracle, je l'ai trouvé sympathique. Elle était compréhensive et attentive, j'ai apprécié. Je ne me suis pas vraiment confiée à elle, je n'en voyais pas l'intérêt, je ne la connaissais pas. Au bout de plusieurs minutes de blabla, elle m'a tendu une pokéball. Mon cœur s'est emballé, j'allais recevoir mon tout premier pokémon.

À cet instant, je me fichais de l'espèce du pokémon que j'allais recevoir. Mais j'ai été loin d'être déçue, j'étais même extrêmement heureuse. Un Caninos ! Un pokémon de type feu, et pas n'importe lequel ! J'adorais ce pokémon. Je l'ai accueilli à bras ouvert, en me tournant vers le professeur pour prononcer des mots que je n'avais pas dis depuis des lustres :

« Merci. »

IRL

Surnom : Patate
Âge : Vingt ans et toujours pas originale avec mon : et toutes mes dents !
Comment as-tu découvert le forum ? Ici le DC de Luna, cher peuple Mhyonien.
Quelque chose à ajouter ? J'aime les pois-chiche.
Re: Une rouquine sans âme, il paraît ▬ Maika Fyora [Terminée]
Mar 30 Aoû 2016 - 10:21
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller
*Fangirling intensifies*
Re: Une rouquine sans âme, il paraît ▬ Maika Fyora [Terminée]
Mar 30 Aoû 2016 - 14:25
Région d'origine : Kanto
Messages : 121

Alyce Wilde

Alyce Wilde
Mooooh <3
C'est l'effet cheveux roux ça, ça ne rate jamais ! ~

Fiche terminée, d'ailleurs.
Postée et terminée, c'est pas merveilleux ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Une rouquine sans âme, il paraît ▬ Maika Fyora [Terminée]
Mer 31 Aoû 2016 - 21:08
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
BIENVENUE SUR MHYONE



Tout est bon ! Je te met ton groupe tout de suite.

Tu es dès à présent validé ! Nous espérons que tu t'amuseras sur Mhyone RPG. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à aller en poser dans la partie Question & Suggestions. Tu peux regarder les nouveautés pour connaître les événements en cours. Nous t'invitons à créer un sujet dans les T-Card pour regrouper toutes les informations nécessaires à ton voyage. Tu as désormais dans ton inventaire 3 Pokéballs et un starter.
Bon jeu !


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Une rouquine sans âme, il paraît ▬ Maika Fyora [Terminée]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives Administratives :: Présentations-
Sauter vers: