HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Le gringalet et le musclé [Joseph]
Le gringalet et le musclé [Joseph]
Jeu 1 Sep 2016 - 22:48
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’étais décidé à me rendre de nouveau à Méridian afin de retourner visiter le château avec la ferme intention de découvrir l’origine des ses rumeurs le disant hanté. J’étais certain que ce n’étaient que des pokémons Spectre qui cherchaient à s’amuser en faisant peur aux visiteurs qui passaient par là. Néanmoins, je n’étais pas encore arrivé puisque je n’étais qu’à Bord-au-Vent, soit de l’autre côté de l’île principale de Mhyone. Afin de m’y rendre, j’avais deux possibilités de chemins à prendre pour y arriver. L’un que j’avais déjà emprunté afin de prendre l’Ephémère et d’aller à Terra Nova, et l’autre que je n’avais encore jamais pris et qui passait par Minami. J’ai préféré laisser cette deuxième possibilité de côté puisque j’aurais certainement l’occasion d’aller visiter cette ville plus tard. Autant passer par Nox Illum que je connaissais un peu, histoire de ne pas risquer de me perdre dans mes envies de visites et de découvertes.

Pour aller de Bord-au-Vent à Nox Illum, il n’y avait pas trente-six chemins possibles, il fallait que passe par la Route 3 et que je traverse les Plaines Versatiles. Le trajet se fit assez calmement et sans encombre puisque ni humain, ni pokémon ne sont venus me déranger pendant ma marche à travers la campagne de l’île. C’était les moments que je préférais, moi seul en compagnie de Seigneur et du Pyronille, même si j’avais plus de mal à m’attacher à lui. Ce n’était pas qu’il avait quoi que ce soit qui n’allait pas, mais je n’avais aucune vraie affinité pour lui.

Plus j’approchais de la capitale de Mhyone, plus il y avait de monde qui marchait, faisait du vélo, courait, s’entraînait, combattait sur la route. J’allais bientôt retrouver la foule de la ville, ce qui commençait à me stresser, la sueur coulait sur mon front rien qu’à l’idée de me retrouver au milieu de plein d’autres personnes, des inconnus qui allaient peut-être me regarder, me bousculer ou pire encore, me juger ! Il commençait à y avoir tellement de monde autour de moi que mes vieilles habitudes ont repris le dessus. J’ai baissé la tête afin de fixer mes pieds de sorte qu’on ne voit pas mon visage. Bien entendu, toute personne avec un minimum de réflexion sait bien que regarder ses pieds en marchant est le meilleur moyen d’avoir des problèmes. Ce qui ne manqua pas d’arriver. En effet, ne voyant pas ce qu’il y avait devant moi, je ne savais pas vers quoi je me dirigeais. C’est lorsque je suis rentré de plein fouet dans quelque chose, ou quelqu’un, que je me suis rendu compte qu’il y avait un obstacle sur ma trajectoire. Le choc de l’impact me fit tomber en arrière, je me suis donc retrouvé sur les fesses, la tête de basse de gêne. J’espérais être rentré dans un arbre ou autre objet inanimé puisque si c’était un humain ou un pokémon, je ne saurais pas où me mettre…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Le gringalet et le musclé [Joseph]
Ven 2 Sep 2016 - 0:36
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
« Un ! Deux ! Trois ! Quatre ... »

Perdus en plein milieu de la route trois, un petit groupe passait pour des cinglés auprès des badauds qui se rendaient à Nox Illum. Tout les trois alignés, un blond en gi, un Chimpanfeu et un Meditikka faisaient des pompes en rythme, suivant les instructions vocales du blondin. Cela faisait bien une heure qu'ils étaient là. Il avaient commencé par un échauffement tranquille. Dix minutes de course lente suivis de toute une suite d'exercices pour échauffer leurs corps encore ensommeillés. Ils avaient ensuite commencé toute une routine d’entraînement à base de sprints, tractions et autres exercices que la plupart des gens ne faisaient qu'une fois de temps en temps pour se donner bonne conscience.

« … Et cinquante … Okay, cinq minutes de repos. »

D'un pas décidé, l'homme se dirigea vers un sac en toile posé non loin et en sortir une gourde et des fruits. Il partagea les petits plaisirs plein d'énergie avec ses camarades d’entraînement et but longuement avant de passer le conteneur aux autres. Il attrapa ensuite une banane et l'avala bien vite. La banane et son potassium, les meilleurs amis du sportif en plein entraînement.

« Okay ... Maintenant, Silam, tu vas viser Medla et lui lancer des Flammèches. Medla, ton travail va être d'esquiver le plus possible, bien entendu. Silam, doucement sur la puissance. Le but n'est pas de se blesser, d'accord ? »

Les deux pokémons opinèrent du chef. En les regardant s’entraîner, Joseph se dit qu'il était bien content de sa nouvelle recrue. Certes, d'un œil non avisé, on pourrait croire qu'il traînassait et n'était pas motivé, mais tel était le fardeau des Meditikka. Tirant leur pouvoir de leur méditation, ces pokémons vivent en utilisant le moins de mouvement possible. Pour l’œil avisé, c'était assez beau à voir. Plutôt que de sauter dans tout les sens comme des sauvages, les Meditikka laissaient très souvent les attaques les frôler, ne se déplaçant que de quelques centimètres pour toute défense. Bien sur, il ne fallait pas non plus rêver. C'était bien sur grâce à leurs pouvoirs psychiques, plus précisément à leur capacité à lire les esprits des pokémons adverses où a détecter leurs attaques.

Un craquement sinistre se fit entendre derrière Joseph, sur la route. Visiblement, deux personnes s'étaient rentrés dedans. Un jeune qui avait l'air pas forcément bien réveillé et un homme ventripotent ayant facilement le double de l'âge de Joseph. Le gros se mit à insulter le jeune. Autant en temps normal, Joseph n'en aurait rien eu à faire, autant le jeune avait des pokballs à sa ceinture. Si l'homme d'Argenta lui venait en aide, il serait peut être motivé pour un petit combat. D'un geste, Joseph fit s’arrêter ses camarades avant de s'approcher des deux hommes à terre. Il s'approcha du plus jeune et lui tendit la main en fusillant du regard le plus gros.

« Alors, il s'est passé quoi ici ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Le gringalet et le musclé [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: Le gringalet et le musclé [Joseph]
Sam 3 Sep 2016 - 3:27
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’étais assis par terre, la tête baissée et je n’osais pas bouger. Je ne savais toujours pas ce que j’avais percuté, mais ce n’était pas tombé au sol. On peut même dire que ça n’avait pas bougé d’un poil. Cette situation me laissa donc penser qu’il se pouvait que je me trouve en présence d’un arbre ou quelque chose du genre. J’ai donc levé légèrement les yeux pour me retrouver face à deux gros pieds qui soutenaient deux grosses jambes. Oh oh… Je n’étais pas du tout rentré dans un arbre, mais dans quelqu’un et du peu que j’en avais vu, il m’avait l’air d’être plus qu’imposant. À côté, moi qui n’étais qu’un simple gringalet risquant de s’envoler au moindre coup de vent, je devais être parfaitement ridicule. Je n’ai même pas eu le temps de m’excuser pour lui être rentré dedans que l’homme, puisqu’il avait une voix masculine, commença à m’insulter. Je ne vais pas reporter ici ce qu’il m’a dit puisque je n’ai pas envie de choquer les oreilles chastes de ceux qui pourraient écouter mes pensées en ce moment. Il faut juste savoir qu’il avait un langage tellement fleuri qu’il a employé des expressions que je ne connaissais pas même si je devinais qu’elles étaient particulièrement grossière. Je ne me sentais pas bien du tout, cet homme que je ne connaissais pas était en train de me pourrir, tout le monde était en train de nous regarder vu le bruit qu’il faisait, je ne savais plus du tout où me mettre.

Je me savais rouge au possible et j’avais les larmes aux yeux tellement j’étais paniqué. S’il continuait sur cette lancée, c’était sûr que j’allais me mettre à pleurer, ce qui n’aurait qu’une conséquence, empirer davantage ma situation. J’étais sûr qu’il allait se mettre à se moquer et pourquoi pas me frapper en constatant ma faiblesse. Heureusement pour moi, quelqu’un d’autre s’approcha de moi et mon obstacle vivant pour tendre une main dans ma direction en demandant ce qu’il s’était passé. L’homme dans lequel j’étais entré en profita pour ajouter une couche de reproches à mon encontre en répondant au troisième homme :

-C’est ce petit con qu’est pas foutu de regarder devant lui ! Il m’a foncé dedans comme si j’étais pas là. Je sais pas ce qui me retient de lui en coller une dans la gueule pour lui apprendre la vie moi ! T’es qui toi d’ailleurs ? Tu peux pas t’occuper de ton cul ?

En entendant les paroles de ce type, je n’ai pas pu m’empêcher d’adopter une posture défensive en laissant s’écouler quelques larmes, craignant qu’il ne fasse ce qu’il venait de dire, à savoir me frapper. Je me protégeais de mes bras comme je le pouvais avant de jeter un coup d’œil en direction de celui qui était venu interrompre le flot d’insulte. C’était un grand jeune homme blond avec des muscles partout. Je n’imaginais pas que ce soit possible d’en avoir autant. Je me disais que je pouvais avoir confiance en lui pour m’aider sur le moment. Je ne sais pas vraiment pourquoi je pensais cela. C’était certainement du au fait qu’il ait tendu la main vers moi pour m’aider à me relever et qu’il soit accompagné par deux pokémons qui avaient l’air plutôt en forme. C’était un dresseur qui semblait bien s’occuper de ses compagnons alors j’étais certain qu’il n’était pas mauvais.

Me forçant à mettre ma timidité de côté, j’ai attrapé la main qu’il me tendait afin qu’il m’aide à me redresser. Une fois debout, j’ai tourné la tête pour qu’il ne voie pas mon visage rouge aux yeux larmoyants, même s’il y avait de grandes chances que ce soit trop tard. Beaucoup de passants s’étaient arrêtés afin de regarder ce qu’il se passait à notre niveau et ça commençait à sérieusement me gêner. Je ne savais pas quoi faire pour fuir le regard de tous ces inconnus qui étaient en train de me fixer, de se moquer de moi, de me juger. J’étais comme paralysé par la peur, debout à côté des deux hommes et je sentais la crise de panique arriver. Je respirais de plus en plus vite et de plus en plus forme, les larmes sur le point de recommencer à couler…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Le gringalet et le musclé [Joseph]
Sam 3 Sep 2016 - 12:47
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Entendant la commotion, Silam et Medla s'approchèrent doucement de leur maître. N'importe qui aurait pu sentir l'agressivité qui émanait de l'homme à terre. Après avoir aidé le jeune à se relever et sans prêter plus attention que ça à son état, Joseph se tourna vers l'homme encore à terre. Vraiment un moins que rien. Joseph commença à faire bruyamment craquer ses doigts tandis que Silam soufflait un peu de feu. Medla, pas en reste, faisait doucement léviter des pierres avec son choc mental.

« Ce qui te retiens de lui en coller une ? Moi et mes pokémon, je pense. Je suis sur que t'es un mec malin. Tu as vraiment envie de menacer le mec qui a deux pokémons sortis et qui n'attends qu'une bonne raison pour te casser le figure ? »

Joseph lui lança un regard assassin.

« J'ai très peu de patience pour ceux qui interrompent mon entraînement, et encore moins pour ceux qui ne regardent pas où ils vont et se mettent à insulter les gens quand ils bousculent. Alors si je peux te donner un conseil d'ami : Prends ton lard et pars d'ici. »

La voix du dresseur était extrêmement dure et ne laissait pas vraiment place à la répartie, surtout qu'il roulait un peu des mécaniques, pour bien montrer qu'il ne faisait pas qu'aboyer et qu'il était tout à fait capable de mordre. L'homme à terre se releva et partit en courant, non sans faire comme un Pandarbare et lancer une dernière menace.

« Vas y, faites les malins, toi et ton pote. Vous allez voir ce que vous allez voir ! »

Joseph haussa les épaules et se tourna vers son peut-être futur adversaire, qui était en train de pleurer. Damn. Qui pleure pour si peu ? Ce garçon n'était sûrement pas un Ossatueur du coup. L’intérêt que Joseph lui portait fondait à vue d’œil. Mais bon, maintenant qu'il avait commencé à s'en occuper, il ne pouvait pas partir comme ça. Il lui tapota l'épaule.

« Et ben mon gars. Ca va ? Faut pas pleurer pour si peu. »

Gros effort de réconfort, vous pourrez l'accorder. Joseph regarda autour de lui et remarqua qu'une petite foule s'était formée autour d'eux. D'un ton agressif, il lança.

« Hey ! C'est fini le spectacle maintenant. Cassez vous ! »

Restait à voir si cela suffirait à disperser la foule. Il reporta son attention sur le dresseur en larmes.

« Allez, c'est fini maintenant. Respire un bon coup. Faut arrêter de pleurer. Les autres vont se moquer de toi. »

Gros tact. Très gros tact même.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Le gringalet et le musclé [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: Le gringalet et le musclé [Joseph]
Dim 4 Sep 2016 - 2:59
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Je paniquais, mais j’étais tout de même capable de comprendre ce qu’il se passait autour de moi. Je voyais que le blond avait l’air vraiment énervé par ce que venait de dire ce type. Il faisait craquer ses doigts et ses pokémons semblaient se préparer au combat eux aussi. L’un d’entre eux soufflait des petites flammes tendit que l’autre faisait léviter des morceaux de cailloux. Je sentais que ça allait chauffer, mais je ne comptais pas intervenir, de toute façon, j’en aurais pas été capable. Le blond qui venait de m’aider prit ensuite la parole pour lui dire qu’il ne valait mieux pas s’en prendre à moi s’il ne voulait pas avoir affaire à lui et ses pokémons. Je n’aimais pas la violence gratuite, mais là j’étais content d’entendre les propos tenus par le dresseur. Je sais que c’était de ma faute si on s’était percuté, mais ce n’était pas un raison pour se comporter de cette façon avec moi.

Suite à cela, il ajouta qu’il n’avait aucune patience pour les gens qui provoquaient des problèmes et n’assumait pas leurs actes. Il finit par lui dire qu’il valait mieux qu’il parte pour sa propre sécurité. Son intervention était vraiment sympathique, mais il y avait un léger problème dans ce qu’il disait, il semblerait qu’il n’ait pas bien compris toute la situation. Après tout, c’était moi qui avais provoqué le choc, pas ce type vulgaire… Ce dernier finit néanmoins par prendre la poudre d’escampette et partit en courant après nous avoir menacés. Celles-ci ne m’effrayaient pas vraiment puisque je ne comptais pas rester longtemps à Nox Illum et qu’il y avait presqu’aucune chance que je le recroise que ce soit ici ou ailleurs.

Suite au départ de l’autre individu, le blond musclé se tourna vers pour me tapoter amicalement l’épaule en me demandant si ça allait avant de me dire qu’il ne fallait pas que je pleure pour si peu. Il ne le savait pas, mais les pleurs venaient davantage de la panique due aux gens qui regardaient que de l’altercation avec l’obstacle humain. Je ne sais pas si c’est parce qu’il a compris la situation ou parce que la foule le dérangeait autant que moi, mais il finit par leur dire d’arrêter de nous regarder. Et il ne le fit pas de la plus aimable des façons, ce qui fut visiblement très efficace puisque la populace commença à se disperser assez rapidement. J’imaginais que c’était parce qu’ils ne voulaient pas se mettre mon sauveur à dos. Moi-même, il me faisait peur, malgré le fait qu’il me défende.

Nous étions plus tranquilles et l’homme en profita pour me dire que c’était terminé afin de me calmer. Il essayait de le faire comme avec un enfant en panique, ce que je n’étais pas loin d’être à ce moment, il faut bien l’avouer. Ecoutant ses conseils, j’ai pris de grandes inspirations avant de souffler longuement. Ce fut néanmoins ses derniers propos qui eurent un effet électrochoc sur moi, il ajouta en effet que les gens allaient se moquer de moi si je continuais à agir de la sorte. C’était ce que je craignais le plus et il était hors de question que ça arrive. Ces quelques mots furent donc suffisant pour me calmer et faire stopper le flot lacrymal qui s’échappait de mes yeux, bien que je sois toujours aussi rouge à cause de la gêne. À peu près calmé, j’ai estimé qu’il était temps pour moi de remercier cet inconnu qui était venu à ma rescousse. J’ai effectué quelques autres cycles respiratoires avant de dire d’une petite voix et la tête baissée vers le sol :

-Mer… mer… merci. Je... je vous suis… suis… je vous suis très reco… co… reco… reconnaissant pour l’ai… pour l’aide. Je ne… ne sais p… p… pas ce qui se… se… ce qui serait arrivé sans vo… votre inter… inter… inter… intervention.

Me tournant ensuite vers ses pokémons, que j’ai été capable de regarder directement contrairement à leur dresseur, je leur ai dit sans le moindre problème de diction :

-Merci aussi à vous d’avoir été prêt à combattre pour me protéger. Vraiment merci beaucoup !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Le gringalet et le musclé [Joseph]
Dim 4 Sep 2016 - 15:09
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Eh beh, tu parles d'un numéro. Qui pleure pour ce genre de choses ? Il avait des pokémons, non ? A moins qu'il ne se ballade avec des pokéballs vide à sa ceinture, il aurait pu se défendre lui même. Tsss. Jospeh se massa le menton. Non, le garçon n'était vraisemblablement pas un Ossatueur, très loin de là. Et si il en était un, Joseph devrait revoir à la baisse l'estime qu'il avait de son groupe. Cependant, malgré son désavantage naturel quand il s'agit de faire attention aux sentiments et réactions des autres, il avait remarqué que le gusse avait moins de mal à parler aux pokémons. Y avait il une lueur d'espoir pour lui ?

En tout cas, Silam avait remarqué qu'on l'avait remercié et commençait à rouler des mécaniques. Le pokémon singe aimait bien avoir des compliments, même si au fond, il savait qu'ils étaient creux. Medla, elle, était retombée profondément dans sa transe méditative et ne portait plus vraiment attention au monde réel, si ce n'est à la voix de son dresseur. On ne sait jamais, si il avait besoin d'elle.

Joseph prit la parole.

« Oh, tu sais, tout ce qui nous intéresse, c'est le combat. Sans notre intervention, j'pense qu'il y aurait eu au mieux des insultes. Je suis sur que ce mec, c'est un gros lâche. Vu comment il a détalé au moment où il a été menacé par un peu plus qu'une crevette comme toi … Sans vouloir te vexer hein. »

Effectivement, Joseph n'avait pas vraiment l'envie de faire du mal à son nouveau camarade, mais cela ne l'avait pas empêché de dire ce qu'il avait à dire. Un jour, il faudrait qu'il apprenne le tact et le respect des autres. Bah, il aurait le temps quand il serait Maître Pokémon, non ?

« Oh d'ailleurs, on ne s'est pas présentés. Je suis Joseph, un Ossatueur. Voila Silam le Chimpenfeu et Medla la Meditikka. On est sur Myhone depuis même pas une semaine. Je présume que t'es pas un Ossatueur toi. Heh, c'est pas grave, on peut pas tous l'être, je présume. »

Ouch. C'était peut être un poil plus agressif que ce qu'il aurait aimé.

« Et toi ? C'est quoi ta vie ? »

Joseph avait besoin de savoir si le jeune homme pouvait se montrer quelqu'un d'utile. Pas le temps de niaiser avec des gens qui ne servent à rien.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Le gringalet et le musclé [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: Le gringalet et le musclé [Joseph]
Lun 5 Sep 2016 - 4:09
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Suite à mes remerciements, le dresseur aux gros muscles me dit que s’il m’avait aidé c’était parce qu’il était toujours à la recherche de combats. Il ajouta qu’il ne savait pas ce qui ce serait passé sans son intervention. Je me le demandais vraiment, est-ce qu’il se serait arrêté aux insultes ou est-ce qu’il aurait osé aller jusqu’à me frapper ? C’était assez inquiétant de savoir que des gens comme lui existaient. Je ne comprenais pas comment on pouvait être stupide au point de s’en prendre physiquement et verbalement à quelqu’un pour un simple accident. S’il m’en avait laissé le temps, je me serais excusé avant de reprendre ma route sans plus de cérémonie. Tout aurait été beaucoup plus simple, mais ce ne fut malheureusement pas le cas avec cet imbécile. Le blond ajouta qu’il était certain que nous avions eu affaire à un lâche vu la façon dont il avait pris ses jambes à son cou en se retrouvant face à quelqu’un de plus imposant physiquement que moi. Il l’avait dit de façon assez brutale ajoutant qu’il ne voulait pas me vexer. Ce ne fut pas du tout le cas puisque je savais que j’étais petit et faible, il n’y avait donc aucune raison qu’il me blesse en énonçant une vérité visible par tous.

Le dresseur décida ensuite qu’il était temps de commencer les présentations. Il se prénommait Joseph et appartenait au Sceau de l’Ossatueur, le cercle du pouvoir. Immédiatement, je me suis dit que ça lui allait bien puisque mes aprioris me laissaient penser que les membres de ce groupe étaient tous brutaux, forts et avides de combat. Pour continuer sa présentation, Joseph nomma ses pokémons. Il avait donc un Chimpenfeu et une Meditikka, vu leurs allures respectives et les comportements qu’ils adoptaient, je n’ai pas eu trop de mal à définir qui était qui entre les deux créatures face à moi. Il faudrait que je trouve un moment pour en apprendre plus sur ces deux là puisque c’était la première fois que je les voyais étant donné qu’ils n’étaient pas originaires de la région d’Unys. Le dresseur ajouta ensuite qu’ils étaient arrivés sur l’archipel depuis très peu de temps avant de terminer en supposant que je n’appartenais pas à son groupe. Ses derniers mots furent une demande pour que je me présente à mon tour. Moment difficile en perspective, mais prenant mon courage à deux mains j’ai commencé à parler :

-En… en… enchanté. Je… je suis Timo… Timothy. Effe… effectivement, je ne… ne… je ne suis pas un O… O… Ossa… Ossatueur, j’a… j’appartiens au… au… au groupe du… du Roigada. Mon but est de… de… de… de tou… toujours en a… apprendre da… da… davantage sur le… sur le mon… mon… monde qui m’en… qui m’entoure. D’a… ailleurs, je dois re… re… regarder quel… quelque chose.

Suite à ces quelques mots, j’ai sorti mon téléphone afin de me rendre sur le pokéweb et obtenir de précieuses informations sur les pokémons de mon interlocuteur. J’ai ainsi tapé le nom du premier d’entre eux : «Chimpenfeu, le pokémon garnement, est la forme évoluée de Ouisticram. Chimpenfeu peut lancer de fulgurantes attaques aériennes du haut d’un toit ou d’un mur. Sa queue est une arme redoutable.» Hochant la tête après avoir entendu ces détails sur la créature, j'ai décalé légèrement mon regard pour qu’il se dirige vers le deuxième pokémon avant de lancer ma recherche. Celui-ci ayant l’air beaucoup moins nerveux que le précédent, j’attendais avec impatience d’en savoir plus : «Meditikka, le pokémon méditation. Meditikka médite afin de renforcer son énergie mentale. On dit qu’il se contente de manger une baie par jour.» Maintenant que j’avais obtenu mes informations, j’ai relevé la tête vers le dresseur des deux créatures, un sourire sur les lèvres, content d’avoir appris de nouvelles choses.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Le gringalet et le musclé [Joseph]
Mar 6 Sep 2016 - 0:12
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Roigada, eh ? Joseph s'en était douté. Au fond, Timothy représentait l'archétype même du même du sigle aux yeux. Maigrichon voir maigrelet, incapable de parler sans trembler et de se défendre soi même. Si il était méchant, Joseph irait jusque voir cela pathétique, mais bon. Au fond, c'est tant mieux ainsi. Pour qu'il y ait des forts, il faut qu'il y ait des faibles, non ? Cependant, une des actions du jeune homme avait tendance à irriter l'Ossatueur. Il se posta devant le membre du sigle et baissa avec un peu de force l'appareil du dresseur de devant ses yeux.

« HEY ! Je suis juste devant toi hein. Si tu as des questions sur mes pokémons, tu pourrais me le demander directement, non ? C'est extrêmement malpoli, tu sais ? »

Il s'en foutait qu'il soit timide. Il s'en foutait qu'il avait du mal à parler aux gens. La politesse reste la première des règles. Non mais dit donc. Franchement, les jeunes et leurs babioles électroniques, vraiment. Tout ça pour éviter de parler avec les autres. Silam se mit a cracher des flammèches de façon menaçante. Joseph posa la main sur le crâne de son pokémon. Pas besoin de recourir à la violence pour si peu voyons. Medla aussi se rapprocha de son dresseur. Il poussa un long soupir et prit une profonde inspiration abdominale.

« Désolé de m'être énervé pour ça. C'est juste que … Je sais pas, ça m'a blessé. Enfin, peu importe. Tu te dirigeais vers où ? Si tu veux, je peux t'accompagner. Avec un peu de chance, le gros viendra nous embêter. »

Joseph se frotta les mains. Il doutait que leur nouvel ami ne fasse déjà un geste, mais autant mettre un peu de pression sur Tim, non ? Une petite vengeance gratuite et méchante, comme il les aimait.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Le gringalet et le musclé [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: Le gringalet et le musclé [Joseph]
Mer 7 Sep 2016 - 2:13
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Alors que je relevais la tête suite à ma recherche d’informations sur les pokémons de Joseph, celui-ci se trouvait juste devant moi et abordait une expression pas forcément sympathique. En effet, celui-ci tendit la main vers moi et baissa avec force la main qui tenait mon téléphone. Effrayé par ce qui commençait à se passer, je n’ai pas résisté et me suis laissé faire. Il était beaucoup plus fort que moi, je savais que je n’avais aucune chance de résister s’il voulait que je fasse quoi que ce soit. Il m’expliqua ensuite pourquoi il venait de faire ça, il était énervé parce que j’avais cherché des informations sur ses pokémons alors que j’aurais pu lui demander à lui de me donner ses précisions. Il trouvait que ce que je venais de faire était vraiment très malpoli. C’était vrai, mais ce n’était pas de ma faute si j’étais timide à ce point. Lui poser la question aurait été un effort surhumain pour moi et je n’ai pas eu le courage de le faire. J’avais donc pensé tout naturel de satisfaire ma curiosité par moi-même, mais mon interlocuteur n’était pas du tout du même avis.

J’étais assez inquiet à l’idée qu’il s’en prenne à moi. Il n’avait pas eu la possibilité de se défouler sur le type de tout à l’heure et maintenant, il allait me frapper pour pouvoir cogner sur quelque chose. J’étais terrifié à cette idée et j’ai immédiatement pris une posture défensive en plaçant mes bras devant mon visage. J’attendais que les coups commencent à pleuvoir en recommençant à sangloter et à laisser s’échapper des larmes. La journée avait bien commencée, mais désormais les choses avaient bien changées. Il fallait toujours que je tombe sur des personnes qui se comportaient horriblement avec moi. Depuis mon retour sur l’île principale, je collectionnais les mauvaises rencontres entre Stanley, le gros et ce Joseph. Je ne comprenais pas pourquoi les gens ne pouvaient pas comprendre que je voulais être seul et que je n’aimais pas me retrouver en présence d’inconnus.

Bien qu’ayant les bras devant le visage, j’avais toujours la possibilité d’apercevoir ce qu’il se passait autour de nous. Les pokémons de Joseph, tout du moins son Chimpenfeu, semblaient être prêts à en découdre eux aussi. Je n’aimais vraiment pas ce qui était en train de se passer. Si ses pokémons se mettaient aussi à vouloir m’agresser, je n’allais pas du tout m’en sortir. J’étais seul face à eux et je me doutais qu’en cas de besoin, je n’aurais pas la possibilité de faire sortir Seigneur de sa pokéball pour qu’il me vienne en aide. Heureusement, les choses s’arrangèrent aussi vite qu’elles avaient pris cette étrange tournure. Le dresseur calma ses pokémons avant de reprendre la parole. Cette fois-ci, il semblait beaucoup plus calme et commença par s’excuser de s’être énervé pour rien. Il me dit qu’il avait été blessé par ce que j’avais fait. C’était possible, mais je ne comprenais pas qu’on puisse recourir à la violence pour autant. Comprenant que le danger était passé, j’ai baissé les bras pour retrouver une posture plus naturelle.

Dans la suite de ses propos, le dresseur aux cheveux blonds me demanda la direction dans laquelle je me dirigeais et me proposa si je souhaitais qu’il m’accompagne jusqu’à destination. Selon lui, il était possible qu’on recroise l’homme qui m’avait insulté quelques instants auparavant. Cette idée n’était pas pour me rassurer alors je me dis que c’était peut-être une bonne idée que je reste avec Joseph le temps d’arriver jusqu’à Nox Illum. Même s’il ne restait pas beaucoup de chemin, il était toujours possible pour que j’ai des problèmes, alors autant avoir quelqu’un capable de me protéger à mes côtés. Néanmoins, je me suis dit qu’il ne fallait pas que je ne compte que sur Joseph, autant avoir un moyen de défense à moi à côté. J’ai donc attrapé une pokéball et j’ai fait sortir Seigneur de la boule rouge et blanche. Le Spectre commença donc à voleter à mes côtés en observant ce qu’il se passait autour de nous. Me tournant vers Joseph, je lui ai alors dit :

-Dé… dé… désolé de vous… vous a… avoir blessé. Je… je… je… n’a… avais pas ré… ré… ré… réali… réalisé. Si… sinon, je… je… me rends à… à… à… No… Nox I… Nox Illum pou… pour le… le mo… moment. Et si… si ça vous… vous dé… dérange pas, je… je veux bi… bi… bien qu’on… qu’on y… y a… aille en… en… ensemble.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Le gringalet et le musclé [Joseph]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: