HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Les morts, ça parle ? [Joseph]
Les morts, ça parle ? [Joseph]
Lun 5 Sep 2016 - 20:31
Région d'origine : Parmanie
Messages : 200

Esther Russell

Esther Russell
    J’ai récemment entendu dire qu’un garçon bizarre se balade sur les routes deux et trois en quête de défis. En fait, c’est le jeune homme en personne qui m’a envoyé un message sur le pokéweb, défiant tous les membres du sceau de l’ossatueur si j’ai bien compris. Sur le coup je ne pensais pas réellement être intéressée à le combattre, parce que cela m’écarte de mon objectif principal qui est de retracer ma maternel. Après quelques jours, l’idée me trottait encore en tête. La route trois était tout près de l’endroit où je me trouvais, à savoir Nox Illum. Je décidai de m’y rendre, un bon matin, alors que mes recherches n’avançaient point. Juste pour voir de quoi pouvait avoir l’air ce fervent adepte de baston.

    La route trois s’avérait être ensoleillée en cette matinée, l’astre solaire déchargeait ses rayons lumineux à travers les boisés et les plaines vertes. La rosée s’était évaporée à la chaleur. Pendant plusieurs minutes, je marchai sur le chemin de terre battue, explorant les environs. Sans m’écarter de la route, j’avais pu voir au loin quelques créatures, m’indiquant que la zone devait regorger de pokémons. Je mémorisai le tout pour une capture éventuelle.

    Une silhouette se détacha lentement à l’horizon. Il s’agissait d’un homme, aux larges épaules, vêtu de rouge et dont la tignasse blonde trônait sur son crâne. Je ne me posais même pas la question, il s’agissait bel et bien de l’individu en question, prénommé Joseph. Une fois à sa hauteur, je l’interpelai.

    – Alors, c’est toi qui défie les membres du sceau de l’ossatueur. Les traits de son visage me parurent familiers. Mon souffle fut coupé. Mes sourcils s’arquèrent. Attends… Joseph Johnson, originaire d’Argenta ? C’est impossible…

    Je connaissais cet homme. À prime abord, je n’avais pas fait le lien entre son invitation signée de son nom et le garçon qui s’avérait être mon voisin, auparavant. Des souvenirs me revinrent en tête. Joseph vivait à quelques maisons de la mienne, avec sa famille. Il l’avait quitté pour faire sa route et devait revenir un an succédant son départ. Hélas, le garçon n’est jamais revenu. Ses parents le vivaient mal. Nos géniteurs se connaissaient bien, étaient même amis, c’est pourquoi j’étais au courant de l’histoire. Je me pris le front de ma main gauche, déconcertée par la situation.

    – Tu sais que tes parents attendaient ton retour il y a de cela, attends voir, cinq ans ?! C’est dingue. [i]Je pris quelques instants pour l’observer.[/b] En tout cas… T’as pas mal changé, aussi. J’ignore si tu te souviens de moi, en fait. Je suis Andy Rockbiter. J’ai quitté Argenta il y a un an.

    Quand j’entendais les gens dire « le monde est petit » je ne comprenais pas vraiment à quoi ils faisaient allusion. Aujourd’hui cependant, c’est bien différent. Et ça me fait un peu peur, pour dire la vérité.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]
Mar 6 Sep 2016 - 0:53
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Cela faisait quelques jours que Joseph avait posté sur le pokéweb un message à l'attention de ses camarades du Sceau de l'Ossatueur et il n'avait obtenu absolument aucune réponse. Cela avait le don d'irriter le dresseur au plus haut point. Quel était l’intérêt de s'inscrire dans un groupe prônant les combats et la baston si c'était pour ne pas relever les défis qui se présentaient à eux.

Pour passer sa rage, il avait pris la décision de s’entraîner toute la nuit. Pas d’entraîner ses pokémons, non non. De s’entraîner lui, son pauvre corps d'humain. Il avait couru. Il avait fait des exercices. Il avait frappé des arbres. Oui. Il valait mieux ne pas être proche quand l'ami JoJo est colère. Puis la fatigue l'avait pris. Pendant une demi heure, il était resté assis dans la position du lotus. Le repos du guerrier.

Une voix le sortit de sa torpeur. Cependant, ce qu'il entendit réveilla son sang comme jamais. Se pourrait il qu'enfin quelqu'un avait eu les cojones de venir relever son défi ? Voulant ménager le suspense et l'ambiance, il posa son poing droite au sol avant de se relever en s'appuyant dessus. Dramatiquement, il se retourna pour regarder son adversaire.

C'était une fille. Pas vraiment laide, au fond, mais cela n'avait aucun intérêt aux yeux de l'homme, qui brûlaient d'une soif de combat presque berzerker. Un petit air de déjà vu vint cependant frapper le petit cerveau de l'homme. Marrant, comme parfois les gens peuvent vous donner ce genre de sentiment. En plus elle savait d'où il ven …

Attendez. Comment savait elle pour ses parents ? Joseph serra les dents. De quoi se mellaient-ils, eux ? Il ne leur avait jamais rien demandé. Pas un pokédollar, rien. Tsss. Il leur avait dit qu'il rentrait quand il serait devenu le meilleur. C'est eux qui avaient inférés que ce serait dans un an. Bon, certes, il avait peut être acquiescé en partant pour qu'ils acceptent, mais bon. Joseph fit craquer les jointures de ses doigts une par une avant de se mettre en garde.

« Ton nom me dit quelque chose, mais quand je suis parti, tu étais encore une gamine. Tu avais le même âge que ... »

Joseph marqua une petite pause.

« Que Théodule, non ? »

Joseph se doutait qu'il devait avoir l'air a moitié cinglé, avec ses mains sur lesquelles un peu de son sang avait coagulé, son gi a moitié mité et sa coiffure folle. Mais il s'en moquait. Son sang bouillonnait.

« Si tu veux faire causette, on aura tout le temps après. Là, c'est l'heure du combat de pokémons. »


D'un geste rapide, Joseph saisit une des pokéballs à sa ceinture et en libéra l'occupant. Le singe de feu s'étira d'un coup et sourit à la dresseuse avant de s'avancer vers elle tout sourire. Il l'avait reconnue, lui.

« Silam. Ce n'est pas le moment. On va se battre. »

Le singe regarda son dresseur, l'air surpris. Pour lui aussi, le combat était important. Mais enfin, c'était Andy, qu'ils n'avaient pas vu depuis des années. Ils pouvaient bien attendre cinq minutes avant de se battre, non ? Cependant, il reconnaissait le ton de la voix de Joseph. Le pokémon retourna a coté de son maitre. Il was time to do battle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Les morts, ça parle ? [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]
Mar 6 Sep 2016 - 1:25
Région d'origine : Parmanie
Messages : 200

Esther Russell

Esther Russell
    Il me reconnaissait, du moins le souvenir de son jeune frère lui rappela mon existence. Je pouvais percevoir la colère qui grandissait en lui petit à petit, son non-verbal s’avérait être très expressif. J’avais l’impression qu’il avait changé depuis ce qui s’était produit lors de son adolescence. La motivation qui semblait l’animer lorsqu’il disait que c’était l’heure du combat était impressionnante. Le maigrichon garçon d’Argenta s’était transformé en fier combattant et je devais avouer que cela me faisait sourire. J’étais contente pour lui, heureuse qu’il ait trouvé quelque chose qui le faisait vibrer d’envie.

    – Oui, Théodule et moi avions le même âge. Un silence s’en suivit. Un brin de tristesse s’éprit de moi. Cette histoire m’avait beaucoup choqué, auparavant. Excuse-moi de te ramener dans le passé avec ma venue.

    Je n’avais pas voulu le blesser ou le déranger en me rendant sur la route trois. Si j’avais su qu’il s’agissait du Joseph Johnson d’Argenta, je ne sais pas vraiment si je serais venue le défier. Comme je m’y trouvais déjà et qu’il avait l’air d’être prêt à se battre, j’allais me donner à fond. Le dresseur envoya une pokéball dans ma direction, de laquelle s’extirpa un singe enflammé que je reconnaissais. Je ne pus cacher le sourire en coin qui se glissa sur mes lèvres à sa vue et attrapai de même mon objet de capture avant de libérer Rexxar.

    Les deux créatures se connaissaient, tous deux ayant grandi respectivement avec chacun d’entre nous. Je notai une certaine excitation dans le regard de l’Osselait, qui demeura toutefois bien droit, par orgueil. Il balança son os sur son épaule et le garda appuyé là en attendant un commandement quelconque.

    – Puisque je n’ai qu’un seul pokémon, je propose un 1v1. Je suis certaine que tu es prêt et sache que je ne m’empêcherai pas de balancer toute la sauce, bien qu’on se connaisse ! De toute façon, j’imagine que c’est comme ça que tu penses aussi, n’est-ce pas ?

    Tout comme Rexxar, j’étais très excitée par ce qui allait débuter. Je savais que Joseph s’entrainait depuis six ans et qu’il devait être plus expérimenté que moi, toutefois j’étais certaine que j’allais apprendre beaucoup de cet affrontement. Mon organe cardiaque se contractait et se décontractait à une vitesse affolante dans ma cage thoracique. Mon système nerveux venait de passer du mode parasympathique au mode sympathique.

    – Rexxar, utilise Osmerang !

    Le pokémon lança son fémur dans la direction du chimpanzé avant d’exécuter un combo que lui et moi utilisons souvent. Pendant que l’os fonce vers l’ennemi il se met en position, la tête légèrement inclinée vers l’avant, et charge celui-ci. L’osselait s’exécuta, profitant de la diversion de l’os pour utiliser un coup d’boule droit sur Silam. J’observai l’action, attendant de voir si elle était effective ou encore une quelconque riposte de la part de Joseph et son pokémon.
[/b]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]
Mar 6 Sep 2016 - 2:08
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
L'homme n'en voulait pas à Andy. Même si la douleur était présente et avait effectivement ravivée par sa présence, c'était une douleur à laquelle il était habituée. Comme des rhumatismes. En vouloir à Andy, ce serait comme en vouloir au destin. Cela ne fait aucun sens si on ne peut pas le combattre. Et puis ses phrases suivantes firent plaisir à l'homme. Elle savait ce que c'était, le vrai combat. Bon, il n'était pas forcément fan de la règle du un contre un, mais bon. Dans un sens, c'était un peu jeter par terre les efforts que nécessitaient l'entretient de deux pokémons. Mais peu importe. Il voulait juste gratter ces croûtes qu'étaient l'envie du combat. C'était plus fort que lui.

Son cerveau se lança à fond. Osselait. Pokémon sol. Silam serait en désavantage si le combat se prolongeait. Il faudrait frapper vite et fort. Peut être même faire un peu peur à la dresseuse. Il savait qu'elle tenait fort à son pokémon. Était-ce un aspect sur lequel jouer ? A réfléchir. Joseph plissa les yeux. En avant.

Le petit pokémon lança son os vers Silam. Okay.

« Esquive ça Silam, et attention au retour !. »

D'un mouvement gracile, le singe esquiva le projectile. Cependant, cela ne le protégea pas du coup de boule, qui le repoussa a quelques mètres. Dang, un coup féroce. Silam secoua la tête et se releva. Toute compassion pour son adversaire s'était envolée alors qu'il arborait un masque aussi sauvage que son maître.

« Du coup, si tu ne compte pas changer de pokémons, je présume qu'on peut monter la température un peu alors, non ? Danse-Flamme ! »

Silam gonfla son ventre en aspirant une grande quantité d'air et sauta avant de cracher dans toutes les directions. Des gerbes de feu jaillirent de la bouge du pokémon de type feu, gerbes qui allèrent se poser un peu partout dans les environs sans pour autant enflammer le sol ou les arbres. Ces flammes se mirent à vibrer, ce qui créa des courants d'air brûlants dans ce qui servait d’arène pour ce jour. Il serait de plus en plus difficile pour Rexxar de combattre pendant quelques tours. De plus, les étranges flammes dansantes interféraient avec le rayon tracteur des pokéballs, bloquant littéralement la victime en combat. Le pokémon feu, lui, par contre, se sentait dans son élément. Joseph retira le haut de son gi et épongea son front, incommodé par la température et la fatigue. Cependant, son esprit de combattant était aussi affûté que jamais.

« Silam ! Utilise Acrobatie ! »

Les mains totalement vides, le singe grimpa à un arbre avec une facilité toute simiesque. Il passa ensuite d'arbres en arbres, attendant une ouverture pour fondre sur son adversaire. Malgré le désavantage de types, pour l'instant, Silam était encore en avantage comme le temps jouait pour lui. Pas besoin de se presser.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Les morts, ça parle ? [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]
Mar 6 Sep 2016 - 4:29
Région d'origine : Parmanie
Messages : 200

Esther Russell

Esther Russell
    Le combo fut un succès. Le ouisticram se concentra uniquement sur l’os utilisé comme boomerang, oubliant la présence de Rexxar l’espace d’un instant lui permettant de le toucher de plein fouet. Le singe fut expulsé quelques mètres derrière, mais se releva sans problème. L’expression sur son visage avait toutefois changé et l’osselait tout comme moi l’avions remarqué tout de suite. Les choses allaient s’enflammer d’un instant à l’autre et ce n’était pas peu dire.

    Le terrain fut soudainement plongé dans un autre univers, où les flammes et la chaleur régnaient. Rexxar était encerclé de flammèches brûlantes, qui réduisaient drastiquement ses déplacements. Le macaque, quant à lui, profita de son agilité fascinante pour se réfugier dans les arbres et observer la scène.

    Son tempérament sérieux et son sang-froid étouffèrent la panique qui a grimpé en lui pendant une poignée de secondes. L’osselait combattait depuis plusieurs mois et avait gagné une certaine confiance en soi. Quant à moi, j’avais de la difficulté à le percevoir en raison de la distance qui nous séparait. Il fallait agir, et vite.

    – Ne craint rien ! Utilise Massd’Os sur le sol pour faire lever la terre et le sable qui le recouvre !

    Le pokémon s’exécuta aussitôt, frappant violemment la surface de la terre. De la poussière et un mélange de sable s’éleva dans les airs, permettant d’étouffer une partie des flammes, du moins celles à proximité.

    – Lorsque l’oxygène vient à manquer, le feu s’éteint. On l’appelle le Triangle de Feu. Mais j’imagine que tu la connaissais déjà, non ?

    Rexxar profita de la poussière lévitant dans l’atmosphère pour balancer un Osmerang dans la direction du singe. Avec un peu de chance, il ne le verrait pas venir.

    Lorsque la poussière retomba, j’observai l’osselait, mon poing droit serré. Il s’était brûlé au niveau de la patte antérieure gauche, mais la blessure semblait être tolérable. Pour ce qui est du reste de son corps, il semblait intact. Quand nous combattons ensemble, il est primordial de tenter de mettre nos émotions de côté. C’était une des règles que nous a enseigné mon père, ex-militaire. C’est notamment celle avec laquelle j’ai le plus de difficulté. Comme il s’agit de mon meilleur ami – en fait le seul que je possède – j’ai toujours eu tendance à vouloir le protéger. Il s’agissait d’un point à travailler, ce l’a toujours été.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]
Mar 6 Sep 2016 - 12:56
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Malin, tenter d'éteindre les flammes. Si ça avait été du feu normal, ça aurait sûrement marché. Cependant, les flammes mystiques créées par l'attaque Danse-Flamme ont un peu plus résistantes. C'est un des effets de l'attaque. Vous avez déjà eu, sur votre gâteau d'anniversaire, ces bougies très énervantes qui ont le don de s'enflammer de nouveau malgré tout vos efforts pour les souffler ? Et bien les brasiers de Danse-Flamme, c'est pareil. Oui, les capacités récurrentes sont extrêmement énervantes.

Cependant, le léger brouillard avait tendance à brouiller les sens du pokémon singe. Si il avait été dedans, peut être qu'il s'en serait mieux sorti, mais de l’extérieur, la trajectoire de l'os était biaisée par la perspective et l'occultation. L'aller du boomerang osseux frappa le pokémon singe dans sa queue, la rendant inutilisable pour le reste du combat. Ça pouvait sembler futile, mais pour le Chimpenfeu, c'était comme perdre un bras ou une jambe. Son appendice caudal lui servait autant pour se déplacer que ses autres membres. Silam poussa un cri suraigu.

« Silam ! Maintenant ! Derrière toi ! »

Le regard furieux, le singe se retourna et intercepta l'os qui avait amorcé son mouvement de retour. Il serra les dents, une nouvelle vague de douleur parcourant son corps. Cependant, les années d’entraînement avait habitué Silam a ce genre de sensations. Utilisant l'os comme une perche, le singe s'élança en l'air. Son agilité simiesque lui permit de lancer l'os aux pieds de l'osselait avait de faire une pirouette et de foncer en piqué sur la blessure de son adversaire. Il entreprit ensuite un saut en arrière pour atterrir sur l'os, qui était planté dans le sol. Silam poussa un cri en ébouriffant ses poils pour avoir l'air le plus féroce possible.

« Roue de Feu ! »

L'air autour de Silam commença à s’assécher alors que les flammes de sa queues commençaient à l'entourer. Rapidement, le pokémon singe se mit a tourbillonner sur lui même. L'absence de sa queue pour aider la rotation se faisait sentir, mais Joseph espérait que la chaleur qui régnait déjà sur le terrain de combat aiderait Silam à frapper avec férocité. C'est une boule de flammes et de singe en colère qui fonça vers son adversaire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Les morts, ça parle ? [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]
Mer 7 Sep 2016 - 2:02
Région d'origine : Parmanie
Messages : 200

Esther Russell

Esther Russell
    L’attaque osmerang exécuta sa trajectoire en direction du singe et le toucha au niveau de la queue. La douleur se lisait sur son visage poilu et me fit un léger pincement au cœur. Le boomerang effectua un retour rapide, mais Joseph alerta Silam de ce qui allait se produire. Le Chimpenfeu, contre toute attente, s’empara de l’ossement avant de le lancer aux pieds de Rexxar, encore tourmenté par l’attaque danse-flammes précédente. Le singe, qui avait décidément vu la blessure de l’Osselait tout comme moi, en profita pour le frapper directement dessus. Mon pokémon ne put s’empêcher de lâcher un cri sonore au moment de l’impact.

    L’agile pokémon feu se dressa alors sur le fémur planté dans le sol, devant le pokémon de type sol. De toute sa hauteur, il se concentra pour utiliser sa prochaine attaque. Rexxar, déconcentré par la douleur infligée par l’impact sur sa patte gauche, ne voyait pas ce qui se préparait. Je lui hurlai de se jeter sur le côté, néanmoins il était trop tard. Le singe se gonfla et je n’eus qu’un instant pour attraper mon objet de capture et le rappeler dans sa pokéball.

    La roue de feu déferla directement à l’endroit où se tenait précédemment Rexxar, carbonisant les brins d’herbe qui se dressaient là. Je sentais mon cœur débattre dans ma poitrine et la sueur perler sur mon front. Mon rythme respiratoire s’était également accéléré. J’essuyai du revers de mon avant-bras les perles de liquide tandis que je tenais ma pokéball de la main.

    – Je t’accorde la victoire, félicitations. Silam et toi êtes très forts, c’est beau de voir la complicité que vous avez sur le terrain. Peut-être pourras-tu me donner des trucs pour que nous puissions à notre tour performer ?

    N’empêche que j’étais fière du travail de Rexxar. Il avait su répondre à mes appels et réagir lorsqu’il le fallait. C’était moi qui manquais de tact vis-à-vis ma façon de vivre l’affrontement. J’avais préféré ramener mon compagnon plutôt que de le voir rôtir devant moi, ce qui avait probablement altéré mon esprit et empêché de trouver une solution.

    – Tu sais, quand tu es partie sans revenir, je ne comprenais pas vraiment pourquoi. Je voyais les différents sentiments que ressentaient tes parents et t’en ai voulu pendant un moment de leur faire vivre ça. Cependant, en te voyant combattre avec Silam, j’ai réalisé que vous en aviez fait du chemin tous les deux. Que vous en avez vécu des choses. Je ne peux pas dire que je suis totalement d’accord avec ta décision, mais je respecte ton choix et suis impressionnée par le travail accompli.

    Ils avaient largement progressé, s’en était indéniable.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]
Mer 7 Sep 2016 - 18:15
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Je t'accorde la victoire ? Joseph claqua la langue. La décision ne lui appartenait pas vraiment. Pour qui se prenait elle ? Elle pensait faire acte de charité ? La victoire, il lui avait prise de ses propres mains. Il n'avait pas besoin qu'on lui donne. Non mais. Joseph fit un signe à Silam qui se dirigea vers son dresseur. Joseph le serra contre lui et lui grattouilla la tête avec gentillesse, une expression de pur bonheur et de pure bonhommie sur le visage. C'était rare. Il le fit ensuite rentrer dans sa pokéball. D'un seul coup, les flammes de son attaque, liées au corps du pokémon singe, disparurent. L'air repris presque instantanément une fraîcheur bienvenue.

« Tu m'excusera, mais je ne me souviens pas exactement de ton anniversaire, mais tu as 18 ou 19 ans, non ? L'âge que j'avais quand je suis parti. Pour en arriver où on en est, nous nous sommes entraînés tout les jours. Du lundi au dimanche. Sous la pluie, le soleil ou la neige. Y'a pas d'alternative. »

Joseph poussa un profond soupir.

« Tu sais, je ne suis pas sur que tu avais perdu le combat. Je pense que Rexxar aurait pu supporter l'attaque de Silam et l'avoir derrière. Autant je peux comprendre ne pas vouloir voir son pokémon souffrir. C'est normal. Autant ... »

Joseph passa sa main dans ses cheveux.

« Tu sais … Tu as toujours plus été amie avec Théodule qu'avec moi. Pour être franc, ce que tu penses de ce que j'ai fait dans ma vie, je m'en moque un peu. Je vis pour moi même. Je ne sais pas si tu te souviens comment c'était, quand la maladie est devenue trop importante.Ni lui ni moi n'avions le droit de sortir. Je peux comprendre ce que mes géniteurs ont pu ressentir. Mais si je les avait écoutés, je serais resté à la maison toute ma vie. »

C'était assez dur comme façon de parler, mais il fallait que ça sorte après tout.

« Par contre, je ne pensais pas que cela te ferait du mal. Tu étais plutôt populaire non, dans mes souvenirs. »

A vrai dire, Joseph ne s'était pas vraiment occupé de la jeune femme, si ce n'est pour se moquer gentillement des sentiments naissants que son petit frère nourrissait pour elle.

« De toute façon, que voulais tu que je fasse ? Que je t’emmène avec moi ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Les morts, ça parle ? [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]
Jeu 8 Sep 2016 - 16:10
Région d'origine : Parmanie
Messages : 200

Esther Russell

Esther Russell
    – Je viens tout juste d’atteindre mes dix-neuf ans, en effet. J’imagine qu’il faut une grande détermination pour en arriver à votre niveau.

    Le jeune homme m’expliqua que j’aurais clairement dû persévérer lors de notre affrontement et laisser Rexxar encaisser la roue de feu. J’hésitai pendant un instant, puis m’y résignai. C’était un conseil que j’allais tâcher de tenir la prochaine fois. Peut-être sous-estimai-je un peu trop l’endurance de mon fidèle compagnon, après tout.

    Joseph renchérit et m’ouvrit les yeux au sujet de leurs parents à lui et son frère Théodule. Leurs moments de tristesse, de colère et de regret m’avaient fait oublier la manière dont ils élevaient leurs enfants. Je me souviens du désaccord de mon père en ce qui concernait le fait de garder les jeunes à l’intérieur pour les protéger. Les parents de Joseph craignaient tellement d’accroitre la maladie ou qu’il n’arrive quoique ce soit à ce dernier qu’ils les enfermaient dans la maison. Aucun moyen d’en sortir. Mon regard fixa le sol l’espace d’un instant.

    – Je vois… Je suis désolée Joseph, je n’avais pas réalisé à quel point cela a pu être difficile d’avoir des parents craintifs et contraignants. Leur peine m’a fermé les yeux.

    Il se mit à parler de mon niveau de popularité. J’avais des amis, c’est vrai, toutefois cela n’excluait pas le fait que mon père parlait de leur situation une fois de temps en temps, à table.

    – Je ne pouvais pas partir. Je n’étais pas prête à laisser mon père seul à la maison. Après la disparition de maman… Il lui manque quelque chose. Cette pensée pour lui me fit réaliser qu’il me manquait beaucoup. De toute façon, je pense que nos chemins ne nous guident pas nécessairement au même endroit, bien que nous soyons tous deux des membres du sceau. Je ne possède pas une passion aussi importante que la tienne pour les combats. Il faut que je trouve ma mère, c’est mon objectif premier.

    Dieu sait où est-ce qu’elle se trouve à l’heure actuelle. J’enfonçai ma main dans l’une des poches de mon blouson pour en ressortir une petite photo où se tenait Sarah-Jeanne Rockbiter. Je la tendis à Joseph.

    – J’ignore si tu te rappelles de son visage, mais bon. Je te la donne. Si jamais tu pouvais me rendre service et me contacter si tu la croises, ce serait vraiment génial. En échange, je te promets de revenir te défier quand je me serai entrainé davantage.

    À l’endos, j’avais pris le temps d’inscrire mon numéro de messagerie, de sorte qu’il puisse me rejoindre à n’importe quel moment.

    – Elle travaillerait dans les affaires, toutefois je commence à douter que cette information soit véridique. L'as-tu déjà croisé ? ou as-tu une idée de ce qui fait que je retourne à la case départ à chaque fois ? Je commence à me décourager...

    Je pris deux minutes pour lui expliquer mon point de vue. Dans les affaires, tu commences au bas de l’échelle et plus tu avances, plus tu deviens connu. Le hic est que malgré mes recherches, je n’ai aucune piste la concernant. J’ai interrogé divers individus et ai tenté de fouiller Nox Illum, la métropole de Mhyone. Rien du tout.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]
Jeu 8 Sep 2016 - 18:37
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Joseph haussa les épaules et garda le peu de rancœur qu'il avait en lui. C'était facile ça, après coup, de se rendre compte des choses. Qui sait combien de temps elle avait passé à dire du mal de Joseph ou bien à acquiescer à ses géniteurs quand ils avaient parlé de leur salaud égoïste de fils ? Ce n'était pas le genre de choses qu'on pouvait pardonner facilement. Mais, de l'autre coté, Joseph n'avait jamais entendu toutes ces remarques blessantes, donc, au fond, il ne se sentait pas vraiment marqué. C'était juste les restes d'une fierté mal placée qu'il pensait avoir abandonné sur le pas de leur porte.

« Pas de soucis, tu sais. C'est sûrement plus facile pour tout le monde de me voir comme un fils démissionnaire. De toute façon, je n'ai rien à faire de leur avis, ou de tout ceux qui sont d'accord avec eux. Qu'ils aillent tous dans un feu, ça leur fera les pieds. Je suis ma voie comme je l'entends. Un point, c'est tout. »

Joseph regarda la photo et l'envers. Hum. Il la rangea dans un coin de son sac. Cela ne le concernait pas vraiment.

« Je ne suis presque pas resté en ville depuis mon arrivée, et je ne compte pas le faire. Donc la rencontrer, je doute vraiment. Par contre, ce que je peux faire, c'est l'envoyer à des gens. Je commence à avoir un petit réseau de quelques dresseurs. Si tu possède une version digitale de la photo, ça ne me coûterait rien de la faire tourner. »

Joseph croisa les bras.

« Par contre, ce que je peux faire, c'est t'aider à travailler ta volonté et ta puissance. Imagine que demain, tu rencontre l'éventuelle personne qui l'a enlevée ... »

Ce n'était peut être pas la façon d'aborder le sujet avec le plus de tact.

«  … Tu penses être assez forte ? Tu penses pouvoir la ramener ? A vrai dire, je ne sais pas moi même. Nous n'avons fait qu'un combat. Si c'est vraiment aussi … étrange que tu l'as dit, Arceus seul sait dans quoi tu risque de t'engager. Et si il faut vraiment, je présume que je pourrais t'aider. Mais c'est TON combat. C'est TA quête. »

Joseph marqua une petite pause et banda légèrement ses muscles pour paritaire un poil plus impressionnant.

« Ce que je peux faire, disais-je, c'est t'aider à t’entraîner. Un ou deux jours intensifs par çi par là. Ça ne me semble pas perdu, de toute façon. »


Ça semblait peut être peu, mais pour Joseph, c'était sûrement le plus qu'il pouvait offrir.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Les morts, ça parle ? [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]
Sam 10 Sep 2016 - 16:41
Région d'origine : Parmanie
Messages : 200

Esther Russell

Esther Russell
    Je songeai à ce que Joseph venait tout juste de me dire. Il m’avait ouvert les yeux sur une autre possibilité à laquelle je n’avais point réfléchie auparavant. Et si elle s’était fait enlever ? Et si quelqu’un avait décidé de modifier son avenir, de la restreindre à autre chose que ses desseins ? Cela expliquerait pourquoi mon père et moi n’avions reçu aucune lettre ou nouvelle témoignant de son existence. Je me grattai la tête, perplexe, me demandant le pourcentage de probabilité où une situation comme celle-là survenait. Je lâchai un profond soupir.

    J’envoyai le dossier digital dans laquelle était contenue la photo de ma mère à Joseph. S’il pouvait le transférer à ses connaissances, j’en serais très reconnaissante. Faire avancer ce dossier s’avérait être difficile, d’autant plus avec les nouvelles possibilités qui s’ajoutaient.

    – Je n’avais pas envisagé la possibilité qu’il lui soit arrivé quelque chose l’empêchant de nous contacter, ou autre. Ça vient compliquer le tout, je dois l’avouer. Considérant cela, ton offre devient beaucoup plus intéressante à mes yeux.

    Il avait raison. Pour mettre la main dessus, il allait falloir se battre. Ça impliquait donc de devenir plus forts, autant pour Rexxar que pour moi. Je souris à l’intention du jeune homme.

    – Actuellement, je ne miserais pas sur ma compétence à pouvoir la ramener. Cependant, avec ton aide, je suis certaine qu’on arrivera à quelque chose. Avec l’expérience que tu as et ma détermination réunies, Rexxar et moi parviendrons à nos fins.

    Je serrai le poing.

    – Dans l’état où est mon pokémon aujourd’hui, je pense que ça lui prendra du repos. Quant à moi, je suis prête à recevoir la leçon #1, si tu es d’accord bien sûr et si tu penses que c’est possible.

    S’il l’avait offert, c’était probablement parce qu’il en avait envie. Sinon, à quoi bon proposer son aide et offrir ses connaissances à un fantôme aperçu des années auparavant.

    – Sinon, j’imagine que tu vas changer de secteur pour ton propre entrainement ? Ou alors tu envisages rester entre la route deux et la trois pendant longtemps encore. Ton prochain objectif, c’est quoi ? J’ai appris qu’il y a quelques maitres d’arènes à Mhyone. Tu devrais tenter ta chance.

    Parce que oui, bien que j’aie ma propre idée de ce que je voulais accomplir, il fallait que je laisse Joseph suivre sa propre voie simultanément. Que visait-il, en s’entrainant ainsi ? Je le lui demandai.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]
Sam 10 Sep 2016 - 17:31
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Le visage de Joseph se déforma légèrement sous la surprise et l'incompréhension. Elle n'avait pas pensé à ça. Damn. Comme il était un garçon plus âgé, il n'avait jamais vraiment eu le droit de rentrer chez les Rockbiter. Il n'avait donc aucune idée de comment se passait la vie chez elle. Mais pour que la première solution à laquelle elle pense suite à la disparition de sa mère ne soit pas un enlèvement, que pouvait il bien se passer derrière la porte de leur demeure ? Mais bon. Peut importe. On s'en fout. C'est du passé. L'important, c'est de se tourner vers l'avenir. Et c'est ce qu'elle faisait. Bien.

« Mon objectif ? Facile. Devenir le meilleur, rien de moins. »


Un tel objectif pouvait tellement avoir l'air enfantin, incroyable. On attends des adultes qu'ils essaient de viser des choses plus basses, plus accessibles. De revoir leurs rêves à la baisse. Mais Joseph avait une façon de dire ça avec un tel aplomb, une telle confiance qu'on pouvait presque y croire.

« Je remonte justement vers Nox Illum pour aller tâter un peu Melodie, la championne d'arène. Je pense pouvoir la vaincre, mais on ne sait jamais. En tout cas, j'ai le FEU DIVIN. »


Il avait presque crié. Entendre Andy parler de sa volonté avait réussi a faire remonter la sienne en flèche, aussi incroyable que ça soit.

« Pour ce qui est de t’entraîner, le fait que ton pokémon ne soit pas en état est un soucis. Mes maîtres m'ont enseigné un style très particulier qui nécessite que les pokémons soient en forme. En effet, nous pensons que pour qu'un dresseur et son pokémon deviennent réellement plus forts, il faut qu'ils s’entraînent tout les deux. On peut remonter vers la ville et aller s’entraîner après si tu veux. On restera dans le coin de Nox Illum de toute façon. Qu'en penses tu ? C'est malheureusement le mieux que je puisse faire. »

Joseph lui tapota l'épaule.

« Je sens en toi une grande volonté Andy. Je suis sur que même si tu ne réussis pas ce que tu veux, tu as en toi cette force pour essayer le plus dur possible. Je le respecte. Mais ne compte pas sur moi pour être plus doux ou mou. Si tu deviens mon élève, prépare toi a suer, a saigner et a pleurer. L’entraînement ne s’arrête que quand on est physiquement plus capable de continuer. »

Bon, ça faisait moins peur à Joseph depuis qu'il avait déjà entraîné quelqu'un. Pour une raison qu'il ne comprenait pas, il fut pris d'une envie de la serrer contre lui. Parler avec elle avait fait remonter les souvenirs de la maison, de la jeunesse, de cette époque ou tout était plus simple. Peut être qu'après s'être occupé d'elle, il enverrait un message à ses parents, juste pour leur donner des nouvelles d'Andy. Il préféra s'éloigner un peu. Même si il avait confiance en sa volonté, autant ne pas trop la mettre en danger non plus.

« Alors, ça te tente ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Les morts, ça parle ? [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]
Mar 13 Sep 2016 - 23:13
Région d'origine : Parmanie
Messages : 200

Esther Russell

Esther Russell
    Devenir le meilleur ? C’était tout ce que voulait le blond musclé. J’avais de la difficulté à savoir s’il s’agissait d’une vieille blague ou si c’était vraiment son objectif premier. Joseph pensait qu’avait beaucoup d’entrainement, de la détermination et de l’expérience, il parviendrait à être le meilleur dans le domaine du combat de pokémons. La barre s’élevait à un bon niveau, à un seuil très élevé devrais-je en fait dire. La confiance qui baignait en ce jeune homme me faisait halluciner. Le Feu divin ? Ce devait être une expression bizarre pour dire qu’il avait la forme et l’esprit pour aller jusqu’au bout. Cela me fit sourire.

    Ce signe de bonne humeur s’effaça au moment où le membre du sceau de l’Ossatueur mentionna son impossibilité à m’enseigner dans l’immédiat ses connaissances. Rexxar devait être sur pied, tout comme moi d’ailleurs, pour que cela puisse être possible. En un sens, je comprenais l’importance de cette « règle » si je puis me permettre de l’appeler ainsi. Nous devions travailler ensemble pour ne former qu’un. Rendant compréhensible l’improbabilité d’avancer en travaillant seul.

    – J’ai déjà eu un avant-goût de ce que cela peut être de te côtoyer régulièrement avec cette rencontre. Je suis prête à en prendre le risque, peu importe ce que cela coutera. Et… à en juger, je vais mordre la poussière, ahahah.

    Ses manières, bien qu’encore inconnues, m’effrayaient, certes. Cependant, qui ne tente rien n’a rien, non ? Et encore… Pour mettre la main dessus, je suis prête à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour y parvenir. En acceptant l’aide de Joseph et en le considérant comme mon maître, je savais que j’allais devoir mettre les bouchées doubles et travailler en concomitance avec mon fidèle compagnon. L’aventure ne fait que commencer, dirons-nous.

    – Si ça me tente ? Mettons-nous en route tout de suite, senseï !

    Acquiesçai-je avec enthousiasme. Je pris une seconde pour observer ma pokéball, ornée d’une étoile jaune, avant de la ranger à ma ceinture. Premier arrêt : le centre pokémon. La santé de mon seul compagnon s’avérait être une grande priorité pour moi et je savais que mon ami d’enfance le comprenait également.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Les morts, ça parle ? [Joseph]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: