HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
du savoir à la réalité - [Joseph]
du savoir à la réalité - [Joseph]
Ven 9 Sep 2016 - 15:05
Région d'origine : Kalos
Messages : 6

Dune Strauss

Dune Strauss
Cela faisait presque vingt-quatre heures que Dune était coincé sur la route 3. Voyageur paumé, sans aucun sens de l'orientation, le jeune homme n'avait fait que tourner en rond depuis son arrivé. Guidé jusqu'ici par des âmes plus que charitables – a moins que ces dernières n'aient agis par pur pitié, il s'était retrouvé là, sur cette parcelle de chemin qu'il connaissait désormais mieux que sa poche.

Mais dans un sens ou dans l'autre Dune restait perdu. Chacun de ses pas le mené face à un nouvel obstacle. Du fameux cul de sac aux routes infranchissables, le jeune dresseur n'en finissait pas de revenir a son point de départ. Mais plus encore que ce soucis d'orientation, sa vision commençait à baisser.

La faim était là et elle frappait fort.

Il avait faim, les crocs, la véritable dalle. Rien, pas même un biscuit n'était venu lui remplir le bide depuis son arrivé à Mhyone. Perdant ses sens les uns après les autres, Dune s'avança à corps perdu dans les hautes herbes dans l'espoir de dégoter dans les divers buissons des baies qui seront le remettre en forme. Cependant il n'avait jamais cueilli ni même mangé la moindre baie de sa vie. Bien entendu, il en connaissait les formes, les couleurs, les effets, pour avoir lu multiple ouvrages a leurs sujets... Mais que fut sa surprise de voir que ce qui était écrit dans les livres étaient bien loin de la réalité.

D'un pas maladroit à un autre, perdant progressivement conscience Dune s'enfonça dans la broussaille avant de tomber lourdement sur quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Son corps était venu s'écraser sur la tête rugueuse et solide d'une Meditika en pleine méditation.

Re: du savoir à la réalité - [Joseph]
Ven 9 Sep 2016 - 17:14
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Dans une clairière de la route 3, le maître de Medla dormait profondément. Allongé dans une position bien plus confortable que raisonnable, il ronflait lourdement, ce bruit de moteur éloignant les pokémon sauvages. A ses cotés, aussi allongé dans une position qui ne faisait absolument pas sens, Silam dormait aussi, faisant visiblement de son mieux pour ronfler aussi fort que son maître et camarade. Seule Medla ne dormait pas. L'avantage de passer son temps à méditer, c'est qu'une fois passées les crampes et la faim, on se retrouvait dans un état second où le sommeil n'était plus vraiment nécessaire.

Cependant, elle commençait à s'ennuyer ferme. Regarder les deux zigues dormir, c'était bien cinq minutes, mais bon. Tout d'abord, elle avait eu l'idée de mettre une petite feuille d'arbre devant la bouche de son dresseur, pour voir si ses ronflements réussiraient à maintenant la feuille en l'air. Elle tenta ceci aussi avec Silam, mais dans son sommeil, il arrivait au pokémon singe de relâcher quelques flammes. La feuille n'avait, et pour une fois c'était presque au sens propre, fait long feu.

Bon, pensa Medla. Et si elle allait faire un tour ? Ce genre de pensée n'aurait sûrement jamais atteint Silam mais, malgré tout les efforts que Joseph avait mis dans l’entraînement de son pokémon, elle restait encore un peu sauvage.

Doucement, elle se mit à vagabonder, lévitant a quelques centimètres du sol, les yeux fermés, limitant sa perception de son entourage au minimum. Elle aimait ce genre de sensations, complètement coupée de la réalité. Elle se sentait comme un morceau de bois dans une mer déchaînée, bien loin de son état de contrôle quasi total habituel. Malheureusement, quand on ne fait pas attention à où on va, on risque parfois de tomber dans des ennuis.

Ennuis du genre une lutte entre un Mangriff et un Serviper. Et c'est encore pire quand ils décident de se retourner contre vous. En prenant, de façon imagée, ses jambes a son coup, Medla fonça dans l'autre direction, espérant semer ses poursuivants. Concentrée sur la poursuite, elle ne vit pas le jeune homme qui la télescopa. Damn.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


du savoir à la réalité - [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: du savoir à la réalité - [Joseph]
Sam 10 Sep 2016 - 13:27
Région d'origine : Kalos
Messages : 6

Dune Strauss

Dune Strauss
La chute était inévitable. Gringalet comme il était, Dune n'avait pas fait long feu. Il était tombé, buste en avant, dans un buisson qu'il traversa à son insu, pour finalement écraser de son poids mort un pauvre pokemon. A ce même moment, comme si le destin les avait prit en pitié,  Xerxès se libéra de sa pokeball. Dans un flash lumineux, le Salamèche  apparu, presque triomphant. Le feu flamboyant au bout de sa queue sut faire freiner les assaillants de la Meditika. Il fit même mine d’inspirer profondément pour préparer une vague de flammes surpuissantes, mais tout ça n'était que du bluff... Cependant Xerxès étant plus imposant que la majorité des Salamèche, il y avait quand même de quoi être méfiant.

Mais ne nous voilons pas la face ! Comme si toute cette performance de torse gonflé allait intimider un Seviper et un Mangriff ! Déglutissant face aux adversaires, Xerxès se retourne et vit le « cadavre » de son dresseur soulevé par la Meditika. Eh? EH ?!! D'une seule main, non, mieux que ça ; sans AUCUN usage de la force, la pokemon combat s'était libérée.

Impressionnant. C'est le mot qui s'était accroché aux regards de chacun. Du Seviper au Mangriff, passant par les mirettes ébahis du Salamèche, tous, sans exception regardèrent le corps de l'humain flotter dans les airs. Q-qu'est qu'elle comptait faire avec?! Elle n'allait tout de même pas leur jeter dessus, si ? Ni une ni deux les deux ennemis naturel prirent la décision de faire demi tour et d'aller se crêper le chignon ailleurs.

Xerxès quand à lui resta figé. Non pas de terreur – quoi que, mais par méfiance. S’inquiétait-il pour Dune ? Pas vraiment... Peut-être un peu, enfin, là n'était pas la question. Il ramassa plutot tout son courage pour balancer ces quelques mots : « J-J'étais pas avec eux OK! A-alors fais gaffe a ce que tu vas faire avec c-cet h-humain !! » Il savait, le lézard, que ce Pokemon était plus fort que lui, qu'en un combat 1vs1 il n'avait tout simplement aucune chance.

Re: du savoir à la réalité - [Joseph]
Sam 10 Sep 2016 - 16:24
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Purée purée purée ! Une petite graine de panique commença à être plantée dans le cœur de Medla. Avec l'homme qui tombait, elle devait faire un choix. Soit elle interceptait la chute, soit elle pouvait se défendre. Même si ses instincts de pokémon sauvage n'étaient pas encore complètement vaincus, c'est son âme de pokémon dressé qui prit le dessus. Tant pis, elle subira quelques attaques le temps de mettre l'humain en sûreté. Avec délicatesse, Medla utilisa ses pouvoirs psychiques pour ralentir la chute de Dune et le maintenir en l'air. Medla ferma les yeux et attendit les attaques de ses adversaires.

Qui ne virent pas. Medla n'avait pas remarqué qu'un autre pokémon avait été invoqué par la chute du dresseur. Le petit lézard de feu, bien que visiblement pas très fort, avait réussi a faire fuir les deux pokémons. Impressionnant, pour un débutant. Xerxès s'adressa ensuite au pokémon au double type, lui demandant de poser son dresseur. Elle hésita à simplement lâcher son fardeau. Mais Medla, au dernier instant, réussit à contenir son caractère de merde. Elle regarda aux alentours pour trouver un petit buisson à l'allure confortable et y déposa Dune avant de s'essuyer le front. Rester aussi concentrée pendant aussi longtemps n'était pas facile.

« Voila, ton dresseur est sain et sauf, petit pokémon. »

Medla adressa un petit sourire au salamèche. Elle aimait son style. Même si il devait bien sentir que d'un simplement mouvement elle pouvait transformer son petit corps orange en une pulpe enflammée assez ridicule, il était prêt a se mettre en danger pour aider son dresseur. Et ça, elle respectait. Doucement, elle s'approcha du pokémon feu.

« Je ne sais pas combien de temps ton dresseur restera sur le carreau, mais on ne peut pas laisser ces deux pokémons sauvage comme ça. Ils savent où est l'humain. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'ils ne reviennent. Tu veux bien m'aider à les chasser ? »

Le crane de Medla envoyait des ondes psychiques de chaleur, comme pour se montrer plus gentille et agréable envers le salamèche. De plus, elle ne mentait pas. Certes, son envie principale était de tout simplement tabasser et s’entraîner sur les pokémons sauvages, mais bon. En plus, elle ne dirait pas nom à rester un peu plus longtemps avec le salamèche. Et puis, de l’entraînement ne lui ferait pas de mal à ce gringalet.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


du savoir à la réalité - [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: du savoir à la réalité - [Joseph]
Dim 11 Sep 2016 - 14:19
Région d'origine : Kalos
Messages : 6

Dune Strauss

Dune Strauss
Il était sur ses gardes, le Xerxès, il était prêt à cracher flammes et griffer tout ce qui approcherait, la Meditika comprise, surtout si elle faisait un geste de travers, quitte à se prendre la mandale de sa vie. C'est vrai que Dune et lui ce n'était pas la plus grande des histoires d'amour, qu'ils ne se connaissaient qu'a peine, mais il allait pas non plus l'abandonner... si ? Alors, jouant les braves, le Salamèche se contenta de la fixer, de son petit air suffisant, faussement sûr de lui.

- A-a-attention hein ! Si-Sinon j'te crâme ! Crache-t-il, laissant entre ses mots rouler une minuscule flamme rousse.  Il tenta de sourire, imageant la rouste qu'il pourrait bien lui donner si il était un peu plus...fort. Mais un sursaut le rattrapa quand Dune fut déposé dans un buisson.  La Meditika aborda alors le Salamèche de façon calme et sereine, utilisant une voix anormalement douce. Berner Xerxès de cette façon ? Peu probable ! Il serra ses griffes contre sa paume et releva son museau vers le ciel, s'entêtant a montrer un peu de sa fierté.

- J-J'espère bien ! Cependant quand vint le mot « petit », le reptile de feu ne sut contrôler ce petit excès d’orgueil et grogna suffisamment fort, de quoi faire trembler les moineaux des arbres voisins. - Et je ne suis pas petit ! Mais où est le respect, j'vous jure.

Tandis que son attention s'était maladroitement détourné vers son dresseur, Xerxès ne vit pas la Meditika s'approcher. Encore tout tremblant de frousse, il retroussa ses babines et sous la peur vit sa flamme au bout de sa queue s'embraser avec une vivacité soudaine.

- W-wooaah ! Eh oh. T-t'approche pas trop ok...j-j-je mord !


Futile menace que la pokemon Combat ignora tout simplement en s'appliquant a tenter de détendre l'atmosphère avec son interlocuteur. Sentant sa propre animosité faiblir, le Salamèche se mit a fixer l'endroit par où les deux autres pokemon sauvages étaient partis.

- L-les chasser ? S’inquiéta le starter l'espace d'un petit instant avant de rembourrer son torse de toute l'arrogance dont il disposait. - M'enfin, si tu penses que c'est une bonne idée je te suis.  Pas très envie de te contredire à vrai dire, s'empressa-t'il d'ajouter dans ses pensées.

Re: du savoir à la réalité - [Joseph]
Dim 11 Sep 2016 - 15:48
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
C'est une menace ? Medla sourit intérieurement. Effectivement, le pokémon de type feu avait un tempérament qui semblait coller à sa nature. Même si il devait se sentir sérieusement inférieur, il n'hésitait pas à montrer une façade de bravoure. Intéressant. Dommage qu'il appartienne déjà à un dresseur, elle aurait aimé le voir s'améliorer. Medla s'assit doucement sur le sol et commença à méditer. Doucement, avec un petit bourdonnement, Elle s’éleva du sol. Ça ne fait pas de mal de se la péter un peu, non ?

Pendant le trajet, qui fut assez facile car les combats de pokémon ont tendance à laisser des traces, Medla passa le petit dragon à la question.

« Alors ? Je m'appelle Medla, et toi ? Ça fait longtemps que tu as été capturé ? Moi ça fait quelques semaines. Comment s'appelle ton dresseur ? Il est comment ? Il a pas l'air très doué ? Il sait bien se battre ? Le mien est un peu simple, mais il s’entraîne beaucoup, donc ça devrait aller pour lui. De toute façon, il a la tête trop dure pour avoir mal. Tu es de quel type ? Tu aimes bien te battre ? C'est quoi ta nourriture préférée ? »

Qui aurait cru que Medla aimait tant discuter ? Et bien c'est facile. De base, elle n'est pas forcément grande fan de parlotte, mais il fallait dire qu'avec Silam et Joseph, elle avait trouvé le gros lot. Ils parlaient très peu, préférant utiliser leur énergie pour s’entraîner. Du coup, pour parler, bof bof. En temps normal, cela ne la gênait pas. Mais là, à avoir un partenaire de discussion …

Une fois proches du lieu où s'étaient arrêtes leurs proies, ils purent voir que cette fois ci, le serpent avait eu raison de la mangouste. Medla réfléchit. Si ses sens ne la trompait pas, le Serviper était plus fort que son nouvel ami, mais il était blessé. Medla fit naître une lueur au bout de ses doigts et toucha Xerxès a plusieurs endroits, le chargeant d'énergie avec l'attaque Acupression, avant de le pousser vers le Serviper, qui cracha dans la direction du lézard. Voyons ce qu'il vallait.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


du savoir à la réalité - [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: du savoir à la réalité - [Joseph]
Dim 11 Sep 2016 - 17:17
Région d'origine : Kalos
Messages : 6

Dune Strauss

Dune Strauss
Bon bah, quand faut y aller, il faut y aller non ? C'est ce qu'on dit souvent dans les films nanars du professeur Platane. Xerxès est tout de même hésitant à laisser Dune ici. Le Mangriff et le Seviper étaient, il est vrai, un soucis majeur, mais qu'arriverait-il a la carcasse de son dresseur si quelque chose de plus dangereux encore traîné dans le coin ? Il déglutit à la simple image d'un Ursaring ou Pangoro dévorant avec gloutonnerie son humain. Gloups. Ne pas y penser, ne pas y penser !

Jetant un dernier coup d’œil à Dune qui, toujours dans l’inconscience, s'enfoncer d'avantage dans le buisson, Xerxès lui promis silencieusement qu'il reviendrait le chercher une fois qu'il aurait combattu le mal ! Des paroles presque insensées mais qui avaient au moins le mérite de lui donner un peu plus de courage.

Sur le chemin que le Salamèche ne fit que suivre grâce à la Meditika, cette dernière s'empressa de lui poser tout un cas de questions qui le laissa sur le cul. Qui aurait crut qu'elle était aussi pipelette ! Il la dévisagea d'abord par surprise, puis s'adoucit lentement, préparant déjà quelques réponses dans un coin de gueule.

-Euh... ah...A mon tour alors, hm.. Mon nom à moi c'est Xerxès ! D'aussi l-loin que je m'en souvienne, je n'ai jamais été sauvage. Mon dresseur s'appelle Dune, enfin je crois. Et le tiens ? Le miens n'est pas très causant. Je n'ai encore jamais combattu avec lui, mais son regard sérieux et son air strict annoncent des entraînement acharnés ! Bah là il a l'air de pas se sentir super bien. Peut-être qu'il a mangé la mauvaise baie. En tout cas j'aimerais bien voir ton dresseur !

Il fit un pause, regardant à droite comme a gauche avant de continuer.

- Je suis de type feu. Il lui montre sa flamme pour appuyer ses propos. Toi tu dois êtes de types psy ! Sinon tu ne floterais pas comme ça. Pour ce qui est des combats, j'pense aimer ça ! Même si j'en ai pas fais beaucoup. Pour la nourriture hm. Je dirais la viande grillé ! et toi ?

La conversation avait détendu le Salamèche au point qu'il ne faisait plus réellement attention à son entourage et surtout pas au Seviper qui avait eu raison du Magriff. Ils y étaient, juste là, devant la tanière de l'ennemi. Xerxès n'était pas prêt, et puis, il était seul. Qui lui dirait quoi faire ? Non ! Il ne fallait pas penser comme ça. Malgré son envie de reculer, faisant trembler ses jambes comme des feuilles, il tenta de rester droit et brave face au gros serpent. Avec l'aide de la Meditika qui s'était rapproché de lui, sur qui il pesta en bégayant, il sentit une nouvelle force l'envahir.

Se sentait-t-il prêt ? Pas le moins du monde ! Griffes froussardes et posture maladroite, le type feu, se retrouva devant l'adversaire. Il était un peu plus grand Xerxès, c'est vrai, mais le Seviper lui semblait tout simplement gigantesque. Sa gueule ouverte aurait put l'avaler en une seule bouchée ! Allez ! Il fallait être brave ! Si Dune venait a se réveiller et a le trouver là, entrain d'affronter un adversaire de taille, sans doute serait-il fière de lui ! Peut-être même qu'il arriverait à lui décrocher un véritable sourire, si il gagnait !

Le Salamèche attendit alors l'offensive du Seviper pour lui cracher à la figure une bonne dose de brouillard épais. Si son adversaire était aveuglé, il aurait peut-être un chance ! Préparant sa prochaine attaque, gonflant son thorax pour lancer ses flammes, Xerxès ne vit pas venir le coup de queue de son adversaire qui le faucha comme du blé. Respiration coupé, le lézard de feu fut propulsé en dehors du nuage de fumée et alla s'écraser un peu plus loin dans la clairière. Et dire qu'il y croyait...
Re: du savoir à la réalité - [Joseph]
Dim 11 Sep 2016 - 19:03
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Alors, voyons ce que le pokémon feu avait dans le ventre. Après tout, si son dresseur était un adepte du combat comme Joseph, regarder de quoi était capable Xerxès devenait primordial. Un jour, ils seraient peut être amenés à se battre. Autant prendre de l'avance aussi vite que possible, non ?

Medla regarda donc le début de combat. Le Serviper avait l'air fatigué, mais étrangement, Xerxès avait l'air encore plus mal en point. En tout cas, il avait l'air d'avoir reçu un peu d'enseignements de stratégie. L'idée d'un nuage de brouillard n'était pas mauvaise. Le lézard se prépara à une nouvelle offensive sans bouger. Medla se gratta la tête. Normalement, quand on réussit à désorienter l'adversaire, il faut ensuite bouger, car un des premiers réflexes est d'attaquer directement où l'on a vu l'adversaire en dernier, non ? Bon, certes, d'accord. Quand on est un pokémon psy capable de lire légèrement les esprits, il est plus facile d'anticiper les mouvements, mais …

Ce qui devait arriver arriva. Comme un ressort, ce qui devait être la queue du pokémon serpent frappa de plein fouet le petit lézard de feu. Nooooooon. Légèrement surprise, Medla ne put que regarder Xerxès voler comme un bouchon de champagne avant de venir attérir d'une façon peu glorieuse dans un buisson. Visiblement énervé par l'attaque, le serpent se dirigea vers sa nouvelle proie, surement pour l'achever. MAIS PAS SI VITE !

Medla posa ses jambes au sol et fonça vers le serpent, qui devait ne pas s'attendre à ça. D'un geste gracieux, elle étendit son bras devant elle et toucha le coté de son adversaire. Pendant une fraction de secondes, on aurait pu penser que rien ne s'était passé, mais une forme de bras fantomatique apparut et sembla recréer le mouvement de Medla. C'est a cet instant que le Serviper poussa un cri de douleur et fut projeté sur le coté. C'était très loin de suffire pour mettre le pokémon poison KO, mais ça leur donnait un peu de répit.

Elle retourna vers Xerxès et lui demandé, légèrement inquiète et moqueuse. Elle lui tendit la main, au cas où il avait besoin d'aide pour se relever.

« Ça va ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


du savoir à la réalité - [Joseph] 1488756902-tcardgeo
Re: du savoir à la réalité - [Joseph]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: