HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Ven 9 Sep 2016 - 15:53

Anonymous

Invité
La dernière recrue de l'équipe de la coordinatrice se montrait particulièrement revêche. Dès qu'il était en présence de Chandelle, l'épée spectrale tentait de l'attaquer, obligeant Rachel à rappeler un des deux Pokémons pour éviter coups et blessures. Même en tentant d'instaurer une situation propice au calme, comme simplement un repas, le Monorpale ne tenait pas en place. Rachel avait tenté de l'apaiser par elle-même. Sans succès. Le Monorpale s'était retourné contre elle, tentant d'envelopper de son bras avec son écharpe – au risque d'aspirer l'énergie vitale de sa dresseuse.

Rachel avait posé la question sur le channel du Pokéweb. Un membre du Sigle lui avait rétorqué que le souci venait peut-être du fait que le Monorpale et son Lugulabre étaient, tous deux, de sexe masculin. « Une guerre de territoire ou de domination » lui avait expliqué l'individu. « Il veut dominer et non être soumis. C'est une question de mâle alpha. » Nouvelle qui n'avait guère soulagé Rachel, mais elle avait écarté rapidement ce soucis en lisant un post de Timothy sur le Pokéweb. Lui aussi rencontrait des soucis avec son dernier Pokémon. Décidément, c'était à croire que les dresseurs type Spectre n'avaient pas de chance en ce moment. Acceptant le rendez-vous de Timothy, Rachel s'empressa de rejoindre le Centre Pokémon. Non sans vérifier, au préalable, que ses Pokémons étaient bien logés dans leurs Pokéballs respectives.

Méridian grouillait de touristes, comme à son habitude. Rachel louvoya dans la foule avant de pouvoir rejoindre le Centre et, surtout, Timothy qui l'attendait près de l'entrée. La Kalosienne le salua, hésita quelques secondes à lui serrer la main ou lui faire la bise avant de se rappeler de la timidité du garçon. Elle préféra ne pas le brusquer et lui laisser prendre une initiative s'il le désirait.

« Bonjour Timothy. J'ai fais au plus vite. J'espère que tu n'as pas attendu trop longtemps. » Le tout avait été prononcé dans un débit rapide. « Alors raconte-moi tout. Ton Ténéfix te fait des misères ? »

Rachel remarqua la veste et le tee-shirt de Timothy déchirés, presque lacérés comme si le garçon les avait passés dans un mixeur. Ou s'était jeté dans la cage d'un Ursagring.

« C'est... lui qui t'a fait ça ? » demanda-t-elle en désignant les vêtements d'un mouvement de menton.

Lui aussi avait des tendances de domination de territoire ?
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Ven 9 Sep 2016 - 18:15
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’étais à Méridian depuis quelques jours et j’ai plusieurs fois tenté de faire sortir Tenefix de sa pokéball. Chaque fois le résultat était le même, il avait un regard assassin et se jetait sur moi, toutes griffes sorties. J’avais espéré que le temps suffise à calmer sa colère, mais ça ne semblait pas être le cas. Il devait y avoir autre chose derrière tout ça, ce n’était pas possible autrement. Cependant, je n’avais pas la moindre idée de la raison d’un tel comportement puisque lorsque je l’ai laissé aux bons soins de l’Infirmière Joëlle, il n’y avait pas eu le moindre problème. Il ne l’avait pas attaqué ou menacé, il ne se comportait ainsi qu’avec moi et personne d’autre. Je commençais donc à penser qu’il me détestait pour une raison ou une autre, même si je ne voyais pas ce que j’avais fait pour mériter ceci. La seule chose pour laquelle il pourrait m’en vouloir remontait à la nuit de sa capture puisque je l’avais ébloui avec ma lumière. Néanmoins, je refusais de croire qu’il soit si violent, voire même dangereux pour une raison aussi futile que celle-ci.

J’ai donc pris la décision de demander de l’aide sur le Pokéweb. Malgré mes plutôt bonnes connaissances sur le type Spectre, j’étais dans une impasse. J’avais donc l’espoir que quelqu’un aurait les réponses que je désirais. Oser demander de l’aide à des inconnus sur le réseau global était une vraie épreuve pour moi, mais je me suis forcé à le faire pour mon propre bien. Rester sans agir aurait pu me mettre en danger si le type Ténèbres sortait de sa pokéball sans mon autorisation. Heureusement, la chance m’a sourie puisque ce n’est pas un parfait inconnu qui m’a répondu, mais quelqu’un que j’avais déjà rencontré par deux fois auparavant. Il s’agissait de Rachel, la dresseuse qui m’avait protégé sur l’Ephémère et avec qui je discutais lorsque j’ai capturé mon Pyronille. J’étais content que ce soit elle qui me réponde puisque cela voulait dire que je n’étais pas tombé sur un imposteur, mais sur une vraie spécialiste de ce type de pokémons. Je n’avais donc aucune raison de remettre ses déductions en cause. De plus, il se trouvait qu’elle se trouvait elle aussi à Méridian et qu’elle venait de capturer un Monorpale d’après ce qu’elle m’a dit. Néanmoins, il semblerait qu’elle aussi ait quelques difficultés avec son nouveau compagnon qui ne faisait que de se battre avec son Lugulabre. C’était tout aussi problématique que la situation dans laquelle je me trouvais. On n’avait pas de chance tous les deux. D’un autre côté, son message m’a appris que son Funécire que j’avais vu les deux fois précédentes avait évolué par deux fois depuis notre dernière rencontre. Je ne m’attendais pas à une telle progression de sa part, j’avais hâte de voir le pokémon lustre qui devait être magnifique.

Rendez-vous a donc été pris entre Rachel et moi pour que l’on se retrouve au Centre Pokémon le lendemain de notre échange de messages. Le matin venu, j’ai fait attention à choisir mes habits parmi les rares que Tenefix n’avait pas détruit de ses griffes. Ce n’était pas par coquetterie, mais plus par soucis de discrétion. En effet, j’estimais que j’attirerais moins les regards dans une tenue en bonne état que dans des morceaux de tissus déchirés de partout. Arrivé en avance sur le lieu du rendez-vous, je me suis dit que j’allais tenter une dernière fois de faire sortir le pokémon pour voir comment il se comportait ce jour là. Je n’avais clairement aucun espoir, mais qui ne tente rien n’a rien. Je ne me suis pas trompé, le double type s’est de nouveau jeté sur moi pour m’attaquer avec Combo-Griffe et déchirer les vêtements qui ne l’avaient pas encore été. Je me suis donc vu dans l’obligation de faire rentrer le Tenefix avant de pousser un long soupir de découragement.

Ce n’est que quelques minutes plus tard que Rachel arriva à mon niveau alors que je portais toujours mes habits déchirés de tous les côtés. L’autre spécialiste des Spectre commença à parler de façon très polie en vérifiant que mon attente n’avait pas été trop longue à cause d’elle. C’était vraiment très gentil de s’inquiéter de la sorte, ça faisait vraiment longtemps que je ne m’étais pas retrouvé en présence de quelqu’un d’aussi sympathique. Je lui ai donc adressé un grand sourire, bien que gardant les yeux baissés pour ne pas croiser son regard, avant de faire non de la tête. C’était plus facile de lui faire comprendre comme ça que de commencer à bégayer en essayant de lui parler. La dresseuse entra ensuite directement dans le vif du sujet en me demandant si mon Tenefix me menait la vie dure avant de me demander avec un peu d’hésitation si c’était lui le responsable des déchirures de mes vêtements. Relevant les yeux vers mon interlocutrice, j’ai pris une grande inspiration avant de lui dire :

-Bon… bonjour Rachel. Je suis con… con… content que vous soy… soy… soyez venue. Et ou… oui, c’est bi… bi… bien le Tene... Tenefix qui a fait… fait…. qui a fait ça. Et… ça au… aussi.

Après ces quelques mots, j’ai relevé ma manche gauche pour lui montrer la longue griffure rouge qui faisait toute la longueur de mon avant-bras. Heureusement, il n’avait pas été très profond et le médecin a dit que je n’avais donc pas besoin de points de suture. Néanmoins, on voyait toujours la marque de la première attaque du Tenefix la nuit de sa capture. Rebaissant ma manche, j’ai repris la parole :

-Je… je ne sais vrai… vrai… vraiment pas quoi fai… faire avec lui. Si vous vou… vou… voulez, je peux vous mon… montrer, mais pas… pas… mais pas ici. Il co… co… commence à y… à y… y a… y avoir beau… beaucoup de mon… monde dans le… le coin, ça… ça… ça pou… pourrait être dan… dan… dangereux.

J’avais vraiment fait un gros effort pour aligner autant de mots dans une seule phrase. Mais cette fois-ci, mon problème était trop important pour être bloqué par ma timidité.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Ven 9 Sep 2016 - 20:17

Anonymous

Invité
Rachel ne put retenir un cri interloqué à la vue de la blessure que lui exhiba Timothy. Pour qu'un Pokémon s'en prenne aussi violemment à son propre dresseur, c'est que le problème devait être bien plus important que ce qu'elle avait escompté. Ce n'était pas juste une histoire de caractère incompatible. La jeune femme acquiesça lorsque le dresseur proposa de trouver un lieu moins fréquenté. Mieux valait ne pas encourir le risque d'y impliquer de tierces personnes.

« Il y a une petite place à quelques rues de là. C'est très désert. Puis si ton Ténéfix s'attaque à toi, je ferais appel à mes Pokémons pour tenter de le canaliser. »

La violence n'était pas le fort de Rachel mais, parfois, seul un combat pouvait régler une situation aussi épineuse.

Ouvrant la marche, Rachel guida Timothy au sein des méandres de Méridian, profitant de la marche pour lui poser quelques questions. Comment s'était déroulée la capture ? Pensait-il avoir commis un geste envers le Ténéfix que le Pokémon aurait pu mal interpréter ? Est-ce qu'il était de sexe masculin ? Pour expliquer cette dernière question, Rachel lui fit part des informations qu'on lui avait donné et qui pouvaient expliquer le comportement de son Monorpale.

« Si ça se trouve, le Ténéfix te prend pour le mâle dominant et... il veut inverser cette tendance. Tu as aussi essayé de le faire sortir la nuit pour voir si ça changeait quelque chose ? »

Ils arrivèrent à l'endroit indiqué par Rachel. La ruelle débouchait sur une place enclavée par les vieux bâtiments qui constituaient le cœur historique de Méridian. Personne à l'horizon, pas même un Miaouss se dorant au soleil. Rachel fit sortir son Lugulabre, indiquant au Pokémon de rester à proximité.

« Comme ça, si ton Ténéfix lance une attaque, je pourrais rapidement réagir. »

Rachel inspira longuement, se préparant au pire.

« Allez, c'est parti Timothy. »
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Ven 9 Sep 2016 - 22:29
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Rachel ne devait pas s’attendre à une telle blessure provoquée par le Tenefix vu le cri de surprise qu’elle a poussé lorsque j’ai relevé ma manche. Suite à mes propos, elle sembla être d’accord pour qu’on s’éloigne de la foule avant de faire sortir le monstre de son antre. La spécialiste des Spectres m’annonça alors qu’elle connaissait une petite place déserte et située non loi de là. C’était le lieu parfait pour limiter les risques si le type Ténèbres voulait encore s’attaquer à moi. Ses possibilités seraient limitées à Rachel et moi, or celle-ci ajouta qu’elle demanderait à ses propres pokémons de tenter calmer ses ardeurs. C’était une bonne idée puisque je n’osais plus vraiment laisser sortir Seigneur pour m’aider dans cette situation. Vu comment mon Visksue s’était acharné sur mon agresseur lors de notre rencontre, je n’avais pas vraiment envie qu’il recommence au point de possiblement le blesser très gravement.

C’est ainsi que je me suis retrouvé à suivre Rachel à travers les petites ruelles de la vieille ville. Pendant qu’on parlait, elle n’arrêta pas de me poser des questions pour obtenir plus d’informations sur le pokémon et les circonstances de notre rencontre. Je notais dans un coin de ma tête tout ce qu’elle m’avait demandé afin de répondre à toutes ses interrogations en même temps plutôt que une par une. Alors qu’on approchait de la place où je pourrais laisser sortir le Tenefix, Rachel émit une hypothèse pouvant expliquer le comportement de mon nouveau pokémon. Selon elle, il était possible qu’il cherche à prendre ma place de mâle dominant. Je n’avais jamais pensé à cela puisque n’étant pas un pokémon, je m’imaginais difficilement pouvoir lui faire de l’ombre dans ce domaine là. J’aurais plus compris qu’il s’en prenne à Seigneur dans ce cas là, mais pas à moi. Néanmoins, c’était une possibilité à prendre compte, mais si elle s’avérait juste, il faudrait que je montre au Spectre que c’était moi qui dirigeait pour le calmer. Elle me demanda ensuite si j’avais pensé à le faire sortir de nuit pour voir si ça changeait quelque chose. L’ayant capturé de nuit, je n’y avais pas pensé, mais c’est vrai que ça pouvait être une idée. Néanmoins, ce serait quand même assez problématique que je ne puisse le faire sortir de sa pokéball que de nuit…

Lorsque l’on est arrivé où Rachel voulait aller, j’ai observé les alentours pour me rendre compte que c’était parfait niveau sécurité. Histoire d’éviter tout danger, Rachel fit appel à son Lugulabre pour se tenir prête à toute attaque du Tenefix selon ses dires. Je n’avais pas vu son pokémon depuis qu’il avait évolué, il était beaucoup plus impressionnant qu’à son époque de Funécire. Je l’observais quelques instants avant de me remettre dans ce qui nous avait vraiment amené ici lorsque Rachel me dit qu’on pouvait commencer. Néanmoins, je préférais répondre à ses différentes questions avant de laisser sortir le type Ténèbres puisque je me doutais que lorsqu’il serait là, ce ne serait plus du tout possible. J’ai donc pris une grande inspiration avant de lui dire :

-Avant de faire sortir la bête, je vais répondre aux différentes questions que vous avez posées. C’est bien un mâle et je l’ai rencontré de nuit après m’être perdu sur le Mont Kaygon. J’ai entendu du bruit alors j’ai envoyé le faisceau de ma lumière dans la direction et c’est là que je me suis rendu compte que j’éblouissais le Tenefix. Du coup, j’ai baissé ma lumière et là, il m’a sauté dessus. Sans l’aide de mon Viskuse, je sais pas ce qui ce serait passé. Depuis, chaque fois que je le sors de sa pokéball, il me saute dessus.

C’est lorsque j’ai fini de parler que je me suis rendu compte que j’avais réussi à aligner un long paragraphe sans bégayer ne serait-ce qu’une seule fois. J’étais tellement concentré sur ce qu’il se passait avec Ténéfix que je n’avais même pas réalisé que j’étais en train de parler avec alors que je ne la connaissais pas plus que ça. Ma réaction ne s’est pas faîte attendre, j’ai immédiatement rougi jusqu’aux oreilles en baissant la tête. Néanmoins, je ne pouvais pas rester comme ça plus longtemps, il fallait que je fasse sortir Tenefix de sa pokéballa. Attrapant celle-ci, j’ai dit à Rachel, retrouvant ma timidité habituelle :

-A… attention ! Je… je… je vais le… le fai… faire sortir. Pré… pré… préparez vous !

J’ai libéré le type Ténèbres qui semblait bien désorienté dans un premier temps. Il regarda tout autour de lui, s’arrêtant un instant sur Rachel et Lugulabre avant de se tourner vers moi. À cet instant, il a réagi comme les autres fois et a commencé à courir vers moi avec la ferme intention de me griffer…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Ven 9 Sep 2016 - 23:11

Anonymous

Invité
Rachel observa le Ténéfix avec un ravissement non dissimulé. La jeune femme put même voir son reflet dans les gemmes qui servaient d'yeux au Pokémon. Du moins un temps bref, juste avant que le Pokémon ne fit volte-face, s'élançant sur son dresseur, toutes griffes dehors. Sous l'injonction de sa dresseuse le Lugulabre s'élança pour se placer entre le Pokémon et Timothy, transformant son corps de ballon en un mur de protection. Le Ténéfix poussa des petits cris, agitant ses bras en l'air. Chandelle secoua son corps de gauche à droite en un signe de dénégation.

Rachel osa se rapprocher, posant même sa main sur la tête du Ténéfix. Le Pokémon leva la tête vers elle, continuant ses cris.

« Timothy est ton dresseur. Il ne te veut aucun mal. »

Ôtant son sac de son dos, Rachel fouilla à l'intérieur pour en extirper une boîte de Pokéblocs. Elle tendit l'objet à Timothy toujours dissimulé derrière Chandelle.

« On va tenter de rétablir le contact. Essaye de lui donner un Pokébloc. Il faut qu'il comprenne qu'il n'a rien à craindre de toi. » Rachel posa sa main sur le bras de Timothy. « Je reste à tes côtés. Si la douceur ne fonctionne pas, il faudra peut-être... que tu engages un combat Pokémon contre lui. Pour asseoir ta domination. »

Pourtant Timothy n'avait rien d'un mâle dominant avec ses bégaiements et sa volonté de bien faire avec ses Pokémons. On était loin de l'individu usant des poings ou des claquements de doigts pour se faire respecter par son équipe. Ce qui faisait douter de la cause d'une telle violence chez le Ténéfix. Rachel vit le Pokémon se tendre, prêt à bondir. Rachel tendit sa main, paume en avant.

« En voilà un garçon mal élevé. Tu dois du respect envers ton dresseur. Tu sais j'ai rencontré un dresseur qui, lui, a jeté un de ses Pokémons dans la lave d'un volcan. Estime-toi heureux de ne pas être tombé sur un tel individu mais sur Timothy. Un dresseur qui admire les Pokémons Spectre comme toi, en plus ! »

Rachel n'avait aucune idée de savoir si ses paroles avaient su toucher le Ténéfix. Elle ne possédait pas un diplôme en communication Pokémon. Elle se tourna vers Timothy, l'encourageant du regard à avancer.
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Sam 10 Sep 2016 - 1:04
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Le Tenefix fonçait vers moi, mais il n’est jamais arrivé puisque le Lugulabre de Rachel se positionna devant moi suite à la demande de sa dresseuse. Le spectre sur pattes ne semblait pas être content d’avoir été bloqué dans son attaque puisqu’il s’agitait dans tous les sens en poussant des cris. J’avais peur qu’il ne s’en prenne au pokémon Feu vu son caractère, mais ce ne fut pas du tout le cas. Il se contentait de rester au même endroit et à grommeler en bougeant dans tous les sens. C’est alors que j’ai vu que la dresseuse aux cheveux roses s’approcha du pokémon Ténèbres. J’allais lui faire signe de ne pas s’approcher plus puisque ça pouvait être dangereux, mais je n’ai même pas eu le temps de le faire. Rachel était arrivée à côté de lui et fut en mesure de le toucher sans qu’il ne lui saute dessus pour la griffer. J’ai ouvert de grands yeux, la bouche entre-ouverte sous las surprise. C’était vraiment incroyable qu’elle soit capable d’agir de la sorte, personnellement je n’aurais jamais pu faire ça sans qu’il me saute dessus pour m’arracher les yeux. Cela voulait donc dire qu’il avait vraiment un problème avec moi uniquement et pas les humains en général. J’étais plutôt dépité de découvrir ça de cette façon puisque je me demandais si j’arriverais à résoudre ce problème un jour.

Etant donné qu’elle pouvait approcher de mon Tenefix, Rachel s’adressa à lui pour lui expliquer que je ne lui voulais pas de mal et que j’étais son dresseur. Elle sortit alors des pokéblocs de son sac avant de me les donner en me disant d’en donner un à mon pokémon pour essayer de lui faire comprendre qu’il ne devait pas avoir peur de moi. Ce n’était pas une mauvaise idée, même si la seule pensée de devoir lui tendre ma main pour lui donner le bloc m’effrayait quelque peu… Suite à cela, elle m’annonça qu’elle allait rester à mon côté et qu’il faudrait employer la manière forte par un combat si le pokébloc n’avait pas d’effet. Selon elle, ça permettrait de lui montrer que c’était moi qui dominais. En soit, l’idée n’était pas mauvaise, mais le problème était que je l’avais déjà vaincu avant de le capturer, enfin question de parler.

Voulant suivre les conseils de Rachel, je m’apprêtais à tendre la sucrerie au Tenefix lorsque je vis qu’il se préparait à, de nouveau, me sauter dessus. Avant même qu’il ne se lance, Rachel le stoppa d’un geste de la main avant de lui faire la morale. Elle lui expliquait qu’il avait eu de la chance d’être tombé sur moi et pas sur quelqu’un de beaucoup moins sympathique. Cette histoire de pokémon jeté dans un volcan dont elle se servit d’exemple me glaça le sang. C’était horrible d’imaginer que quelqu’un ait pu agir de la sorte, ça me rendait malade. J’espérais que cet immonde dresseur avait été arrêté et serait lourdement condamné ou mieux encore, qu’il soit lui-même tombé dans le volcan après. Son explication terminée, la spécialiste des Spectres se tourna vers moi avec un regard signifiant qu’il était temps pour moi de tenter sa proposition. Néanmoins, avant de me lancer, je me suis tourné vers elle afin de la prévenir à propos du combat :

-Je… je pense que… que… que le… le comba… combattre ser… ser… servira à ri… rien. Je… je l’ai dé… dé… déjà vain… vaincu a… a… avant de le… de le ca… capturer. En… Enfin Seigneur a… a… a agi seul sans que… que… que je lui do… donne d’or… d’or… d’ordre.

Maintenant que c’était expliqué, j’ai pris le pokébloc dans ma main et je me suis approché tout doucement du Tenefix, un large sourire aux lèvres. J’avais le cœur qui bâtait à toute vitesse puisque je ne savais pas ce que serait capable de faire ce pokémon qui me détestait. Pas après pas, j’ai fini par arrivé juste devant lui et j’ai tendu la main contenant la friandise. Je tremblais, mais je continuais mon mouvement, je refusais de faire demi-tour. Le Tenefix me regarda quelques secondes avant de fixer le bloc et de se mettre à sourire. Je me disais que c’était gagné et un sourire commençait aussi à apparaître sur mes lèvres. Malheureusement, ce n’était pas un sourire gentil qu’il m’adressait, mais plutôt un sourire de malice… En effet, le type Ténèbres ouvrit grand la bouche pour la refermer violement sur ma main au niveau du poignet. J’ai hurlé de douleur et tenté de retirer ma main, mais il serrait fort et refusait de me lâcher. J’ai même essayé de secouer mon bras dans tous les sens, secouant le pokémon par la même occasion, mais ce ne fut pas suffisant, il était accroché et ne comptait pas me laisser.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Sam 10 Sep 2016 - 20:41

Anonymous

Invité
Les propos de Timothy firent bien comprendre à Rachel qu'instaurer un combat risquait de se solder par un échec. La jeune femme espéra, néanmoins, que Timothy puisse renouer un nouveau contact avec son Pokémon et que toutes ces attaques ne soient plus qu'un mauvais souvenir, relégué dans le passé. Elle en fut pour ses frais. Le Ténéfix goba le Pokébloc, et la main de son dresseur. Et ce n'était nullement une maladresse, ou un geste amical, un peu comme un Persian vous mordillant la main. Non, c'était une attaque pure et simple, preuve en était que le Ténéfix ne lâchait pas sa proie malgré les gesticulations de Timothy.

Se précipitant au secours du dresseur, Rachel se saisit du Ténéfix. Dans un premier temps, la jeune femme eut le réflexe de tirer. Sauf que ça ne fit qu'empirer la situation, le Ténéfix ne lâchant rien. Rachel émit plusieurs excuses d'une voix étranglée à Timothy.

« Désolé, je... On va trouver une solution ! »

Serrant les dents, la jeune femme tenta d'insérer un doigt entre les mâchoires closes du Pokémon. Mais autant forcer un mur à s'effriter à coups de poings. Avisant Chandelle qui ne savait que faire pour l'aider, Rachel eut l'illumination.

« Lance-lui une attaque Étonnement ! On va bien voir si un Pokémon Spectre peut en effrayer un autre... »

Le Lugulabre émit une profonde inspiration. Sa bouche entrouverte aspira l'air, gonflant son corps comme s'il n'était autre qu'un énorme ballon de baudruche. Bouche close, Chandelle se rapprocha du Ténéfix qui darda ses gemmes oculaires sur lui. Le cri du Pokémon explosa : aussi strident que des ongles striant un tableau noir, le souffle décoiffa Rachel. Le Ténéfix émit un cri, lâchant la main de son dresseur, tombant fesses sur le sol. Rachel alla immédiatement auprès de Timothy afin d'inspecter sa blessure.

« Il t'a pas loupé. Ne bouge pas. J'ai des bandages et du désinfectant dans mon sac. »

Quand on voyageait sur les routes, c'était le minimum à posséder sur soit – un petit bobo était vite arrivée. Désinfectant la blessure de Timothy, Rachel noua un bandage sommaire, et maladroit, autour de sa main.

« Le mieux ce sera d'aller voir un médecin. Je ne comprends vraiment pas cette violence qu'il a envers toi et... »

Elle sentit que quelque chose lui agrippait la jambe. Baissant la tête, le regard de Rachel croisa celui du Ténéfix qui levait la tête vers elle, ses mains accrochées à la jambe de l'humaine. Cette dernière ne put s'empêcher de se figer craignant, à son tour, être victime de la violence singulière du Pokémon.
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Sam 10 Sep 2016 - 22:18
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Je secouais mon bras pour le faire lâcher, mais ce n’était pas efficace le moins du monde puisque la saloperie de bestiole refusait de me lâcher. Heureusement pour moi, Rachel fut très réactive puisqu’elle se précipita sur nous afin de tenter de m’aider en me libérer de la mâchoire du pokémon. Elle attrapa le Tenefix puis commença à le tirer vers elle pour l’éloigner de moi. Malheureusement, ce ne fut pas vraiment efficace puisqu’elle emportait mon bras avec lui. Si elle continuait à tirer de la sorte, elle allait m’arracher l’épaule et c’était assez douloureux, il faut le dire. La dresseuse se rendit rapidement compte de ce qu’elle faisait puisqu’elle lâcha le type Ténèbres avant de commencer à s’excuser et de me dire qu’on allait trouver un moyen pour qu’il me libère. Elle essaya ensuite de me libérant en trifouillant quelque chose dans la gueule du pokémon, mais je ne voyais pas ce qu’elle voulait faire. De toute façon, cette tentative eut le même résultat que les essais précédents. Je me demandais si j’aurais un jour la possibilité d’être libérer du Tenefix.

Ce fut grâce à l’intervention du Lugulabre que j’ai finalement été libéré. En effet, suite à la demande de sa dresseuse, le pokémon lustre utilisa l’attaque Etonnement afin d’effrayer le Tenefix. Celui-ci poussa un cri sous la surprise, ce qui l’obligea à ouvrir la bouche et donc à lâcher ma main. Le petit pokémon se retrouva assis sur le sol, toujours dérouté par ce qui venait de lui arriver. Quant à moi, je regardais mon poignet et ce n’était pas vraiment beau à voir. En même temps, les Tenefix sont connus pour manger des pierres précieuses et mordre dans la roche alors mon petit poignet de gringalet devait être vraiment tendre pour lui. Je n’étais donc pas surpris le moins du monde en voyant l’état de mon poignet. Rachel vint très rapidement à mes côtés pour s’assurer de mon état physique. Elle me recommanda de ne pas bouger puisqu’elle avait de quoi me soigner dans ses affaires. Je ne la connaissais pas vraiment, mais je lui faisais confiance après tout ce qu’on avait vécu les fois où on s’était croisé tous les deux. Je suis donc resté comme j’étais, éloignant juste mon bras de ma veste pour éviter de mettre du sang dessus, même si vu son était de déchirement, ce n’était pas spécialement utile. La dresseuse nettoya donc ma blessure avant d’enrouler un bandage autour de ma main et de mon poignet. Ce n’était pas du travail de professionnel, mais c’était déjà plus que suffisant. Je n’allais pas non plus lui faire des remarques alors qu’elle s’occupait de moi sans y être obligé d’une quelconque façon.

Après s’être occupé de moi, Rachel me dit qu’il faudrait que j’aille voir un médecin. Je me disais que tant que mon Tenefix se comportait ainsi, j’allais souvent devoir y aller. Après tout, j’avais déjà été faire examiner mon bras suite à la toute première victime. La spécialiste des Spectres recommença alors à parler en me disant qu’elle ne comprenait pas la violence dont il faisait preuve avant de s’arrêter au milieu de sa phrase. Surpris, j’ai tourné mon regard vers elle et c’est là que je l’ai vu. Le Tenefix s’était accroché à sa jambe, le visage levé vers la dresseuse. J’avais vraiment peur qu’il tente quelque chose contre elle après s’en être pris à moi. Il en était hors de question qu’il blesse quelqu’un d’autre puisque j’étais responsable de ses actes. Cela voulait donc dire qu’il fallait que j’intervienne pour l’éloigner de Rachel. J’ai donc fixé le Spectre avant de dire d’une voix ferme :

-Non ! Non ! Lâche là ! Lâche là ! Seigneur, Vent Mauvais !

En finissant ma phrase, j’avais attrapé maladroitement la pokéball de mon Viskuse pour l’en faire sortir. Je n’étais pas très hardi de ma main gauche, mais je n’étais pas vraiment en mesure d’utiliser la droite pour le moment. Lorsque le Spectre aquatique fut libéré, il se tourna immédiatement dans la direction du Tenefix puisqu’il avait bien compris que c’était lui le problème. Tendant ses deux tentacules supérieurs devant lui, il créa un vent mauvais qu’il envoya en direction de l’autre Spectre. Celui-ci ne résista pas à la puissance du vent et fut propulsé plusieurs mètres plus loin après avoir été arraché de la jambe de Rachel. En faisant signe à mon pokémon d’arrêter son attaque, je me suis approcher de l’autre dresseuse pour lui demander :

-Vous… vous a… a… allez bi… bien ? Il ne… ne… ne vous a… a pas blé… blé… blesser ? Je pen… pense qu’il n’y a… n’y a plus ri… ri… rien à fai… faire. Je… je vais re… retourner au… au… au Mont Kay… Kaygon et lui ren… rendre sa… sa… sa liberté.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Lun 12 Sep 2016 - 21:33

Anonymous

Invité
Ce ne fut pas la violence de la bourrasque qui surprit Rachel mais la voix de Timothy. Le dresseur avait cessé ses balbutiements, débitant ses paroles sans le moindre heurt et avec une violence que Rachel ne lui connaissait pas. C'était le jour et la nuit. C'était à croire que, poussé à ses extrémités, Timothy dévoilait une toute autre facette de son caractère. Rachel entendit le Ténéfix laisser échapper un cri tandis que la bourrasque l'éloignait d'elle. Alors que le vent retombait, Timothy vint auprès d'elle, reprenant son tic de langage. Rachel cligna des yeux. Elle ne s'habituerait jamais à ce contraste bien trop saisissant.

« Oui, ça... va. »

Le regard de Rachel se posa sur le Ténéfix qui se relevait en titubant, encore sonné par l'attaque du Pokémon Spectre. Il fallait croire que la réaction de Timothy avait douché le Pokémon. Rachel retourna le dos à Ténéfix, se doutant qu'il ne représentait plus aucun danger.

« C'est dommage tout de même. Je suis certaine que tu aurais fait un excellent dresseur pour... »

La voix de Rachel s'était tue en sentant des pattes griffues lui saisir la jambe. Baissant la tête, elle remarqua le Ténéfix qui l'observait sans mot dire. Levant la main, elle fit signe à Timothy de ne rien faire, attendant de voir ce qu'allait accomplir le Pokémon. Levant une de ses pattes, le Ténéfix désigna la ceinture de Rachel où étaient accrochées ses Pokéballs. Détachant une Pokéball vide, Rachel la tendit au Ténéfix qui s'en saisit avidement, comme si on lui offrait là un cadeau.

Son regard de gemme se posa sur Timothy. Rachel crut, pendant un instant, que le Pokémon allait jeter la Pokéball à la figure de son dresseur. Mais loin de faire preuve de violence, le Ténéfix se mit à marteler le bouton qui enclenchait l'ouverture de la Pokéball. Rachel finit par s'agenouiller auprès du Pokémon alors que ce dernier venait de jeter, au sol, la Pokéball.

« Tu ne peux entrer que dans la Pokéball de ton dresseur. C'est à lui que tu appartiens. »

Le Ténéfix secoua la tête d'un geste négatif. Reprenant la Pokéball il la déposa, de force, dans la main de Rachel.

« Tu veux que je te captures ? » questionna Rachel avec étonnement. Sa surprise grandit lorsque le Ténéfix hocha la tête. « Mais... »

Relevant la tête vers Timothy, elle osa lui proposer l'unique solution qui se présentait à eux.

« Je ne sais pas pourquoi mais je crois qu'il veut changer de maître. Si on menait un échange, Timothy ? Le dernier Pokémon que j'ai capturé se montre particulièrement violent avec mon Lugulabre. On pourrait voir s'il s'entend bien avec toi et, si c'est le cas... On échangera nos Pokémons. »

Rachel rappela Chandelle dans sa Pokéball afin d'éviter toute friction entre les deux Pokémons Spectre. Raccrochant sa Pokéball vide à sa ceinture, la jeune femme libéra son Monorpale. L'épée lévitait, tournoyant pour observer ce public qu'il ne connaissait pas du tout.

Citation :
Et hésite pas si tu veux PNJiser le Monorpale !
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Mar 13 Sep 2016 - 15:52
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Rachel me dit qu’elle allait bien, même si ça façon de parler montrait qu’elle était encore un peu sous le choc. Il faut dire que se faire attraper la jambe par un pokémon aussi agressif que ce Tenefix n’arrivait pas tous les jours. Voyant que la dresseuse regardait en direction du pokémon, j’ai suivi son regard pour voir ce dernier se relever assez difficilement. Il faut dire qu’il avait été frappé de plein fouet par le Lugulabre et par Seigneur, il devait avoir senti passer les attaques. Rachel se remettant à parler, j’ai reporté mon attention sur celle-ci. Elle me disait que c’était dommage que je songe à abandonner le type Ténèbres puisqu’elle pensait que je pouvais être un bon dresseur. Une fois de plus, elle a été interrompue par mon pokémon qui s’accrochait à sa jambe. Il n’avait donc pas compris qu’il ne fallait pas qu’il s’attaque à elle comme ça. J’ouvrais la bouche pour dire à Seigneur de le repousser une fois de plus lorsque j’ai vu que la spécialiste des Spectres me fit signe de ne rien faire. Je trouvais cela extrêmement dangereux, mais c’était son choix. Si elle estimait qu’il ne fallait pas que j’intervienne, c’est qu’elle devait avoir une idée derrière la tête. Je l’avais fait venir pour m’aider à régler le problème, autant suivre ses idées pour y parvenir.

À ma grande surprise, le Tenefix n’était pas du tout agressif. Il se contentait simplement de fixer Rachel avant d’essayer de communiquer avec elle. Il désignait ses pokéballs jusqu’à ce qu’elle lui en donne une qu’il ne perdit pas de temps à récupérer. C’était étrange comme comportement, qu’est-ce qu’il pouvait bien vouloir faire de cette ball, ce n’était pas la sienne après tout. En le voyant faire, j’ai récupéré sa propre ball afin de l’observer quelques secondes. C’était exactement la même au premier abord alors ça ne voulait pas dire qu’il y avait un problème avec la mienne. Encore plus étrange, le type Spectre et Ténèbres tentait par tous les moyens d’ouvrir la capsule avant de finir par la jeter au sol à cause de l’échec. C’est à ce moment que l’autre dresseuse se baissa pour se placer à ses côtés. Je restais sur mes gardes puisqu’on ne savait pas ce qu’il avait dans la tête, il pouvait redevenir violent et s’en prendre à Rachel à n’importe quel moment.

Celle-ci lui expliqua alors que c’était impossible d’entrer dans une autre pokéball que la sienne et que c’était moi qui la possédais. Cela ne sembla pas plaire du tout au Tenefix qui faisait non de la tête avant de rendre la ball qu’elle lui avait donné à Rachel. Je ne voyais pas pourquoi est-ce qu’il souhaitait entrer dans une capsule autre que la sienne, ce n’était pas un comportement commun chez les pokémons. Celui-ci semblait avoir de gros problèmes de comportement, il faudrait peut-être que je l’emmène voir quelqu’un de qualifié dans le comportement des pokémons. De son côté, Rachel semblait avoir mieux compris la situation que moi puisqu’elle lui demanda s’il agissait ainsi parce qu’il voulait qu’elle le capture. La réponse positive du Tenefix me fit comme un coup de poing dans le ventre. C’était vraiment avec moi qu’il avait un problème. Il préférait partir avec une dresseuse qu’il avait rencontrée quelques minutes auparavant plutôt qu’avec moi. J’étais vraiment vexé par son souhait puisque je ne voyais rien dans mes actions qui justifiait un tel choix de sa part.

Après sa discussion avec mon pokémon, Rachel se redressa pour se tourner vers moi. Elle m’expliqua qu’elle ne savait pas pourquoi, mais que mon Tenefix semblait vouloir changer de dresseur. Elle me proposa alors une possibilité de solution qui pourrait régler le problème. En effet, elle me demanda si je voulais que l’on fasse un échange. Si c’était ce que voulait le pokémon, je n’avais aucune raison de refuser sa volonté. De toute façon, si je refusais pour le garder avec moi, il continuerait à s’en prendre à moi sans raison. Ce n’était donc même pas la peine de réfléchir, il fallait que j’accepte cet échange. Rachel m’expliqua ensuite que son dernier pokémon capturé ne s’entendait pas du tout avec son Lugulabre, elle me proposa donc de le rencontrer pour voir s’il s’entendait avec moi pour me le donner en échange de mon Tenefix. Ce n’était pas une mauvaise idée, j’attendais donc de voir quel était ce pokémon et comment il se comportait avec moi.

Je n’ai pas attendu bien longtemps puisque Rachel fit rentrer son Lugulabre dans sa pokéball avant de libérer son nouveau pokémon. Une épée avec un ruban bleu apparut sur la place, lévitant à la hauteur de mon visage. Il s’agissait d’un Monorpale et il était vraiment magnifique ! La lame fantomatique flottait tranquillement en regardant ce qu’il se passait autour de lui. Mis à part Rachel, nous étions tous des inconnus alors il nous fixait de son œil à travers le fourreau recouvrant sa lame. Je me suis donc approché lentement de lui pour ne pas l’effrayer et par inquiétude aussi. Sa dresseuse avait dit qu’il pouvait être violent alors je préférais éviter tout risque. Arrivé à son niveau, j’ai touché légèrement sa garde en faisant bien attention à ne pas effleurer son ruban puisque je savais ce qui pouvait se produire s’il l’enroulait autour de mon bras. Il n’avait pas l’air d’avoir envie de s’en prendre à moi et m’observait plus d’un air curieux, comme s’il se demandait ce que je faisais. Lui adressant un sourire, je me suis mis à lui parler :

-Bonjour toi. Je suis Timothy et là, à côté de moi, c’est Seigneur mon Viskuse. Là-bas, à côté de ta dresseuse, c’est Tenefix, il va rejoindre son équipe. D’ailleurs, j’ai appris que tu te battais souvent avec Lugulabre, pourquoi tu fais ça ?

J’avais parlé d’une voix claire, comme à chaque fois que je m’adressais à un pokémon, ma timidité de s’exprimant qu’envers les humains. De son côté, le Monorpale regarda les pokémons au fur et à mesure que je les lui présentais. Quand j’ai abordé ses disputes avec le type Feu, je le vis se pencher vers l’avant et fixer le sol, comme s’il était gêné que je lui parle de ça et en avait honte. Voyant le résultat de mes propos, Seigneur s’approcha de l’épée pour le réconforter en lui parlant et en bougeant ses tentacules dans tous les sens. Monorpale sembla être amusé par les mouvements de Viskuse puisqu’il commença à bouger son ruban de la même façon que les tentacules. Ils avaient l’air de bien s’amuser tous les deux à essayer de bouger de façon synchronisée. C’était vraiment positif puisque cela signifiait que les deux pokémons s’entendaient comme larrons en foire. Je ne voyais donc aucun problème à ce que le Monorpale vienne avec moi, enfin, il fallait que je lui demande d’abord son avis. J’ai donc recommencé à parler à l’épée :

-Tu as l’air de vraiment bien t’entendre avec Viskuse, qu’est-ce que tu dirais de pouvoir rester avec lui ? Si tu le veux, ta dresseuse et moi, on est d’accord pour que tu viennes avec moi à partir de maintenant. Comme ça tu n’auras plus de problèmes avec Lugulabre. Qu’est-ce que tu en dis ?

Suite à mes propos, l’épée resta silencieuse en me fixant un long moment avant de porter son regard sur Rachel puis sur Seigneur. Le pokémon devait être en grande réflexion pour savoir ce qu’il allait faire. Finalement, il se dirigea vers Rachel, lui adressa quelques mots, certainement pour la remercier, avant de lui faire une sorte de câlin et de revenir vers moi. Il se frotta à moi aussi quelques secondes puis retourna s’installer auprès du Viskuse pour recommencer à jouer. La situation était claire maintenant, Tenefix voulait aller avec Rachel et Monorpale acceptait de me rejoindre. Je me suis donc tourné vers la dresseuse pour lui dire :

-Et bien, je crois que c’est clair maintenant. Monorpale accepte de venir avec moi et Tenefix rêve de vous rejoindre. Je ne vois donc rien qui s’oppose à ce qu’on fasse cet échange.

J’étais étonné par moi-même, j’avais réussi à parler à Rachel sans bégayer. Cela ne pouvait vouloir dire qu’une seule chose, je commençais à faire confiance à la dresseuse puisque ce n’était pas la première fois que l’on se croisant. De plus, un échange ce n’était pas rien non plus.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Mar 13 Sep 2016 - 21:39

Anonymous

Invité
Rachel n'avait pu masquer son sourire en voyant le Monorpale entamer un dialogue animé avec le Viskuse, agitant son long ruban en rythme des tentacules de la pieuvre spectrale. C'était à croire que le destin avait réuni les deux dresseurs afin de mener cet échange. Il arrivait parfois que Pokémon et dresseur ne puissent pas cohabiter – un peu comme des colocataires dont les caractères étaient trop opposés. Si le Monorpale considérait qu'il se sentirait plus à l'aise en compagnie de Timothy et de Seigneur, la jeune femme ne le retiendrait pas. Elle ne voulait que son bonheur. Et elle était prête à le confier les yeux fermés à ce dresseur.

« Il faut croire que tout va bien se finir. Pour l'échange, il me semble qu'on doit procéder au sein d'un Centre Pokémon. Pour éviter tout trafic de Pokémons – ce qui peut malheureusement arriver. Et ainsi Monorpale t'appartiendra officiellement, de même que Ténéfix sera désormais dans mon équipe. »

Rachel marcha aux côtés de Timothy tandis qu'ils remontaient la rue menant jusqu'au Centre. Ténéfix demeurait derrière la coordinatrice, marchant dans ses pas, tel un enfant craignant de perdre de vue sa mère au sein de la foule. Monorpale continuait à deviser avec Seigneur – ils semblaient être fait pour s'entendre.

« Tu m'intrigues Timothy. » avoua Rachel alors que le Centre Pokémon se profilait devant eux. « Avec ton tic de langage, tu peux faire croire si facilement que tu es quelqu'un influençable, alors que tu caches une grande force de caractère. La preuve : tu parles de plus en plus sans bégayer. »

Poussant la porte du Centre, Rachel se rappela alors d'un détail.

« Oh et tu peux me tutoyer. Après tout on va mener un échange. On n'est plus des inconnus l'un pour l'autre. »

Le carillon en forme de Korillon tinta alors que la porte s'ouvrait, laissant entrer la petite troupe. Les dresseurs se massaient sur les sièges, attendant patiemment que leurs Pokémons soient soignés. Rachel avança jusqu'à une employée d'accueil qui s'occupait de l'accès à la salle des échanges. Après avoir vérifié les deux Pokémons concernés, ainsi que l'attirail des dresseurs, la femme s'effaça pour laisser entrer tout ce monde dans une petite pièce.

Un dispositif était placé en son centre. Chacun des dresseurs devait déposer sa Pokéball dans un emplacement, avec son Pokémon à l'intérieur. Le dispositif ferait en sorte que les Pokéballs soient inversés, permettant aux Pokémons d'entrer dans sa nouvelle équipe. Rappelant Monorpale, Rachel déposa sa Pokéball. Dès que Timothy en eut fait de même, la machine se mit en branle. Il y eut une série de « bip bip » tandis que les Pokéballs tournaient, celle de Rachel se retrouvant dans Timothy et inversement.

Voulant vérifier que l'ensemble avait bien fonctionné, Rachel appuya sur le bouton de sa Pokéball. Ténéfix en sortit. Le Pokémon se tourna vers Rachel, émettant une série de cris joyeux. Nul doute : il était content de ce changement de situation. Rachel se pencha pour poser sa main sur le sommet du crâne du Pokémon.

« En voilà un qui est ravi. Je suppose que ce doit être pareil de ton côté Timothy ? »

Citation :
Je pense que suite à ce post, l'un de nous deux peut poster dans les demandes d'échange pour officialiser le tout !
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Mer 14 Sep 2016 - 0:13
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Je venais de donner mon accord à Rachel pour procéder à cet échange entre nos deux pokémons. L’autre dresseuse me dit alors qu’il fallait que l’on se rende dans un Centre Pokémon pour réaliser cet échange. Elle m’expliqua également qu’il y avait tout une procédure à respecter pour éviter les trafics de pokémons. C’était une bonne chose que des règles comme celle-ci existent et je ne voyais donc aucun problème à les respecter. Rachel et moi sommes donc repartis en direction du Centre accompagnés de notre groupe de pokémons spectraux. Tenefix marchait collé à sa future dresseuse tandis que Viskuse et Monorpale flottaient à côté de moi et semblaient toujours plongés dans une grande conversation. Je ne sais pas ce qu’ils se disaient, mais ils avaient l’air de se raconter toute leur vie. Au moins, je n’aurais pas de problème de rivalité à régler avec ces deux là, c’était une bonne chose.

Alors que l’on s’approchait du Centre Pokémon, la spécialiste du type Spectre reprit la parole pour me dire que je l’intriguais. Cette remarque me surpris vraiment puisque je ne m’attendais pas à ce qu’elle dise cela à cet instant. Je ne dis rien et la laisse parler puisqu’elle m’expliquait ce qu’elle voulait dire par cela. Selon elle, ma façon de parler, certainement mon problème de bégaiement, me faisant passer pour quelqu’un de manipulable alors que ce n’était pas le cas et que je possédais une grande force de caractère. Elle justifia ses propos en me disant qu’elle le voyait puisque je ne bégayais plus lorsque je m’adressais à elle. L’entendre parler ainsi de moi me fit monter le rouge aux joues. J’étais gêné de l’entendre me parler ainsi, mais étrangement, cela ne me stressait pas comme ça aurait du le faire habituellement. Etant donné que je commençais à faire confiance à cette femme aux cheveux roses, je n’étais plus terrorisé par l’idée qu’elle commence à porter un jugement sur moi. Je voulais lui répondre qu’il y avait une raison logique à la diminution de mon tic verbal, mais je n’en ai pas eu le temps puisque nous sommes arrivés devant le Centre. En entrant dans le bâtiment, Rachel ajouta un dernier mot pour me dire que je pouvais la tutoyer puisque l’on se connaissait désormais. Ce serait extrêmement difficile pour moi puisque je n’avais jamais tutoyé personne auparavant mis à part mes parents. Néanmoins, si elle me l’avait demandé, il fallait que je fasse des efforts pour y parvenir.

Une fois à l’intérieur des lieux, nous nous sommes approchés de l’employée responsable du service des échanges. Elle nous laissa entrer dans la zone d’échanges après avoir vérifié que tout était en règle au niveau de nos identités et que nous étions bien les dresseurs des deux pokémons sur le point d’être échangés. La salle où on allait réaliser l’échange était assez petite et on ne devait pas tenir à beaucoup plus nombreux à l’intérieur. Pendant que Rachel faisait revenir le Monorpale dans sa pokéball afin de placer celle-ci dans la machine, je faisais de même avec Tenefix de mon côté. J’en ai également profité pour faire revenir Seigneur dans sa propre capsule afin de nous faire davantage de place dans la pièce. Lorsque la machine a terminé de réalisé l’échange, nous avons tous les deux récupérer la ball se trouvant de notre côté. Si tout avait bien fonctionné, je devais avoir le Monorpale dans ma main.

Après avoir récupéré sa ball, la dresseuse aux cheveux rose en fit sortir le pokémon qu’elle contenait. Il s’agissait bel et bien de Tenefix qui avait l’air extrêmement content de sa nouvelle situation vu la façon qu’il avait de pousser des cris de joie. Malgré tout ce qu’il m’avait fait, j’étais plus que content de le voir aussi heureux. Devant la réaction de son nouveau pokémon, Rachel se baissa pour lui frotter le dessus de la tête avant de me dire qu’il était extrêmement heureux et de me demander si c’était la même chose pour moi et Monorpale. Je n’avais qu’un seul moyen de le savoir et c’était en le faisant sortir. Je n’ai donc pas perdu une seconde pour sortir l’épée de sa pokéball. Celle-ci se mit donc à me tourner autour en regardant à droite et à gauche, je n’avais aucun doute sur le fait qu’il soit à la recherche de Seigneur. Je lui ai donc adressé un sourire avant de lui dire :

-Seigneur est dans sa pokéball parce qu’on était trop serrés ici. Tu vas bientôt pouvoir le revoir.

Me tournant de nouveau vers Rachel, mais en évitant de croiser son regard, je lui ai dit d’une voix calme, mais plus faible que quand je parlais au Spectre juste avant :

-Voilà, l’échange est terminé. Je pense qu’on peut sortir d’ici maintenant.

Suite à ces quelques mots, j’ai commencé à sortir de la salle des échanges et du Centre Pokémon tout en continuant à parler à Rachel pour faire écho à ce qu’elle avait dit avant notre entrée dans le bâtiment :

-Par rapport à ce que vous avez… pardon, tu as dit tout à l’heure sur mon bégaiement. Je vais vous… t’en expliquer la raison. J’ai beaucoup de difficulté à parler à des inconnus alors le stress prend le dessus et je n’arrive plus à parler. En revanche, quand je connais un minimum la personne, ça va beaucoup mieux et comme tu l’as dit tout à l’heure, on est plus des inconnus. Sinon, je me demande, maintenant que tu as Tenefix, qu’est-ce que tu voudrais faire ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Mer 14 Sep 2016 - 23:57

Anonymous

Invité
Rachel écouta les explications de Timothy, souriant en le voyant alterner le tutoiement et le vouvoiement. Elle pouvait comprendre son point de vue. Le stress pouvait vous faire perdre tous vos moyens et ce, en quelques secondes. Si le jeune homme arrivait à gagner en maîtrise et en confiance à lui, Rachel en était certaine, il deviendrait un redoutable dresseur. Et les gens se mordraient bien vite les doigts.

« Tout le monde n'a pas l'abord facile envers les inconnus. Personnellement ça ne m'a jamais gêné. Mais je viens d'une région où on adore le contact. Je pense que ça doit y jouer. »

Timothy souleva une question intéressante. Qu'allait-elle faire désormais avec sa nouvelle recrue ?

« Je pensais faire un crochet au château de Dulem. C'est là-bas que j'ai capturé ma Polichombr. L'endroit me plaît beaucoup par son ambiance. Et je me dis que l'environnement pourrait être idéal pour Ténéfix. Je vais pouvoir observer ses capacités de plus près, et commencer son entraînement. »

Le Ténéfix avait levé la tête vers sa nouvelle dresseuse, écoutant le programme qu'elle dévoilait. Le Pokémon effectua un bond, comme une manière d'approuver les propos de Rachel. Se rappelant quelque chose, la jeune femme sortit son portable.

« Et, au passage, est-ce que ça te gênerait que l'on garde contact ? Je me dis qu'on pourrait se donner des conseils, voire s'échanger des informations. Si jamais tu recherches certains Pokémons Spectre en particulier que j'ai déjà croisé, je pourrais t'indiquer les endroits où je les ai vus. »

Le regard de Rachel se posa sur le Monorpale qui semblait attendre impatiemment que son dresseur sorte à nouveau le Viskuse de sa Pokéball. L'épée spectrale ne cessait de jeter des coups d’œil aux Pokéballs de Timothy.

« D'ailleurs, si ce n'est pas indiscret, quels sont tes projets ? Tu veux devenir Champion spécialisé en type Spectre ? »
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Sam 17 Sep 2016 - 3:35
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’avais expliqué à Rachel les raisons de mes problèmes de bégaiements et pourquoi je commençais à parler plus facilement quand je m’adressais à elle. Elle répondit alors à mes propos en confirmant que ce n’était pas facile pour tout le monde de s’adresser aux autres, même si elle-même n’avait pas ce problème. Selon elle, cela venait du fait qu’elle venait d’une région où les gens avaient le contact facile. Je ne sais pas si c’était vraiment une raison pour qu’elle soit comme ça, mais ce qu’elle disait m’effrayait quelque peu. Je me disais que j’avais de la chance de ne pas être originaire de la même région qu’elle, même si je ne savais pas de laquelle il s’agissait. Si je venais de là-bas, je n’aurais jamais pu supporter que les gens viennent me parler en permanence. Pour un timide maladif dans mon genre, ça aurait été vraiment affreux.

Suite à ces quelques mots, elle m’annonça ce qu’elle comptait faire par la suite. Elle voulait retourner dans le Château de Dulem puisqu’elle l’appréciait et qu’elle voulait le montrer à son nouveau Tenefix afin de commencer son entraînement. De ce que j’en comprenais, elle y avait déjà passé beaucoup de temps et y avait même capturé un Polichombr. Je comprenais qu’elle appréciait y passer du temps, j’avais bien aimé les deux fois où je m’y étais rendu. Ce vieux château était un endroit parfait avec une ambiance bien lugubre, tout adorateur des pokémons Spectre devait l’apprécier. Malheureusement, lorsque je m’y étais rendu, j’avais été bien moins chanceux qu’elle puisque je n’avais pas croisé ne serait qu’un seul Spectre. J’ai encore de mauvais souvenirs de cette aventure avec les Nosferaptis énervés… En entendant les propos de sa nouvelle dresseuse, le pokémon Ténèbres sauta sur place, comme pour montré sa joie. J’étais vraiment content de le voir se comporter de la sorte, il était heureux et c’était le principal pour moi.

Quelques secondes après cela, l’autre dresseuse spécialiste du type Spectre sortit son téléphone afin de me demander si je voulais que l’on garde contact afin que l’on puisse s’échanger des informations sur les Spectres que l’on croise entre autre. C’était vraiment une bonne idée. Je n’ai jamais donné mon numéro à beaucoup de monde, à cause de mon problème, mais je ne voyais pas pourquoi je refuserais de le donner à Rachel. On s’était déjà vu plusieurs fois, on avait échangé des pokémons et on avait la même passion pour le type Spectre, alors on n’était plus vraiment des inconnus. J’estimais d’ailleurs que si je lui faisais assez confiance pour ne plus bégayer en lui parlent, je pouvais lui donner mon numéro sans crainte. Je lui adressais donc un sourire en hochant la tête, je sortais à mon tour mon téléphone lorsque la femme à la chevelure rose reprit la parole. Cette fois-ci, elle me demandait quels étaient mes projets à moi. Elle me demanda même si j’envisageais de devenir Champion d’arène.

Je ne m’attendais pas du tout à une telle question et je n’y avais jamais vraiment réfléchi. Pour tout dire, l’idée ne m’était jamais venue en tête puisqu’on ne pouvait pas vraiment me qualifié de spécialiste du combat pokémon. Je savais comment m’en sortir, mais je n’étais pas spécialement doué et ce qui m’intéressait le plus était de découvrir le monde et les pokémons qui le composent. C’était d’ailleurs pour cette raison que j’avais décidé de rejoindre le Sigle lorsque j’avais rencontré le Professeur Acacia peu après mon arrivée sur Mhyone. Néanmoins, les propos de Rachel firent germer une idée dans mes pensées. Une arène est un lieu où défilent de nombreux dresseurs en quête d’un badge. Or, qui dit dresseur, dit pokémons. Cela signifie donc qu’un Champion doit avoir la possibilité de rencontrer de multitudes de nouveaux pokémons en effectuant sa mission au sein de son arène. Il faudrait que je réfléchisse plus longuement à ce sujet…

Perdu dans mes pensées, je fus rappelé à la réalité par des chocs au niveau de ma taille. Baissant les yeux, je vis qu’il s’agissait de mon nouveau Monorpale, que j’avais décidé de surnommer Baron, qui donnait de légerss coups de sa pointe sur la pokéball de Seigneur. Il n’était pas difficile de comprendre qu’il voulait que je fasse revenir son ami pour qu’ils reprennent là où ils s’étaient arrêtés avant l’échange. J’ai donc laissé sortir le fantôme aquatique de sa capsule. Me tournant vers Rachel, je lui ai adressé un sourire avant de lui adresser la parole :

-Il n’y a pas de problème pour qu’on reste en contact. Je vais te donner mon numéro tout de suite.

Ouvrant mon téléphone suite à ces quelques mots, j’ai vérifié mon numéro étant donné que je ne le connaissais pas par cœur afin de l’annoncer à mon interlocutrice. Une fois ceci fait, j’ai reprit calmement la parole pour expliquer ma réflexion sur l’arène et poser une question sur ce même sujet à Rachel :

-Je n’ai qu’un véritable objectif en tant que dresseur, c’est de découvrir le monde et les pokémons afin d’en apprendre le plus possible sur eux. Sinon, pour tout te dire par rapport à cette histoire de champion, je n’ai jamais vraiment réfléchi à la question. Néanmoins, maintenant que tu en as parlé, l’idée a germé dans mon esprit. Sinon, pourquoi as-tu pensé à cette idée que je souhaite devenir champion ? Je ne pense pas vraiment avoir l’allure d’un bon dresseur de pokémon…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)
Sam 17 Sep 2016 - 11:39

Anonymous

Invité
Rachel enregistra le numéro donné par Timothy lui envoyant, dans la foulée, un sms afin qu'il puisse noter à son tour son numéro. Timothy ne savait pas de quoi il s'était engagé. Rachel ne perdrait pas une seconde à lui envoyer des photos de Pokémon Spectre croisés sur la route, ou une tonne d'informations. Il faut dire que le jeune homme était le seul, dans l'entourage de Rachel, qui partageait sa passion des Pokémons Spectre. Elle n'allait pas le lâcher de sitôt.

Les sourcils de Rachel s'arquèrent lorsque Timothy assura qu'il n'avait pas le profil pour être un bon dresseur. La Kalosienne se récria avec force.

« Mais bien sûr que si ! »

Rangeant son portable dans sa poche, la jeune femme saisit Timothy par la main. Réflexe Kalosien typique. Les habitants en usaient quotidiennement pour ferrer leur interlocuteur et l'empêcher de fuir. C'était une attaque très efficace.

« Et je veux pour preuve ton comportement envers Ténéfix. Tu aurais pu abandonner la lutte depuis le début. Mais non. Tu as cherché une solution, tu as tenté de faire au mieux, tu as pensé à son bien-être. Un mauvais dresseur ne se serait pas autant pris la tête. »

À la grande surprise de tous, le Pokémon concerné hocha la tête. Pour mieux sourire de toutes ses dents après, un sourire qui n'avait rien de rassurant, ni d'engageant. Rachel posa sa main libre sur le Pokémon, au cas où le Spectre aurait l'audace de tenter une attaque sur Timothy.

« En plus tu viens de me dire que tu cherches à en apprendre plus sur eux. Tu fais preuve d'ouverture d'esprit, de curiosité... Les mauvais dresseurs se moquent de tout ça, du bien-être des Pokémons. Ils les utilisent comme des objets, ou n'ont aucun scrupule à les épuiser sans songer à leurs limites. Tu es plein de bonne volonté Timothy et ça, ça paiera un jour. Que Électhor me foudroie maintenant, si j'ai tort ! »

Comme aucun orage ne se profilait, pas même un amas de nuages, Rachel considéra qu'elle était totalement dans son plein droit, et que ses paroles étaient avisées. La jeune femme finit tout de même par lâcher Timothy.

« Puis j'ai pensé Champion parce que c'est la voie recherchée par beaucoup de dresseurs. Surtout ceux qui se spécialisent en type. Pour ma part, je souhaite me lancer dans la coordination. Les Pokémons Spectre sont très sous-estimés dans cette discipline. »

Rares étaient ceux qui savaient voir la beauté dans le sourire d'un Ectoplasma.
Re: Des difficultés à élever un Pokémon (avec Timothy)

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: