HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
You might wanna go get a day job. - Soburin
Aller à la page : 1, 2  Suivant
You might wanna go get a day job. - Soburin
Mer 14 Sep 2016 - 0:50
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Dans un café de la ville, un homme assez gros parlait avec des amis à lui.

« Ce salaud de Johnson. Je vous ai pas raconté ? Alors, je marchais tranquillement sur la route, sans rien demander à personne. Et là, un petit idiot me bouscule. Bon. Vous me connaissez. Je suis un mec gentil, je l'excuse. Mais ça devait être un traquenard, parce qu'a ce moment là, cet espèce de singe humain sort des fourrés en beuglant comme un idiot fini. Bas du front, tout muscle dehors, avec son costume rouge tout pourri, il prends la défense du gamin alors que je n'avais rien fait. Il m'insulte, il me menace. J'ai juste le temps de fuir. Une fois un peu loin, je palpe mes poches. Plus de porte feuilles. Je suis sur et certain que c'est ce salaud de Johnson qui me l'a pris. »

Le groupe d'ami pousse un petit cri de surprise. Diantre, pourquoi leur belle île devait être pourrie par de si affreux brigands ? Un autre du groupe prit la parole.

« Ouais, c'est vrai. En plus, plus tard, on a essayé de le corriger, histoire de lui montrer qu'on ne supporte pas gens comme ça par chez nous. Le mec, il a même pas hésité a envoyer ses pokémons nous attaquer directement. Il nous a même frappé le salaud. Vas y Edmond, montre lui le coup que t'as. »

L'homme enrobé leva son T-shirt pour montrer un hématome sur son ventre. Encore une fois, l'équipée eut un glapissement de surprise. Vraiment, quel fieffé salaud ce Johnson.

« On la vu dans le coin y'a pas longtemps, mais n'y allez pas les gars, c'est un vrai monstre ce mec là. »

Était-ce la vérité ? Pas vraiment. Effectivement, Joseph avait tendance à se mêler de ce qui ne le regardait pas. Et effectivement, Joseph avait combattu avec ces zigues. Bon, il n'était pas autant un salaud que ce que ces individus avaient pu dire, mais bon. Qui croirait une brutasse bas de plafond habillée comme un clochard par rapport à ces gentlemen bien sapés ? Bien sur, lâcher ce genre d'informations comme ça n'était pas sans but. Le bar était un repaire connu de membres de l'emblème du guerriaigle, et ils étaient venus pour prendre leur revanche par proxy. Jamais ce salaud de Johnson n'accepterait de se rendre bien gentillement, et quasiment tout mènerait à ce qu'il se mette a dos le groupe entier. Ils s'étaient renseignés.

Et d'ailleurs, qu'est-ce qu'il faisait, ce salaud de Johnson, en ce moment ? Et bien, il est venu en ville en reperages pour son combat d'arene. Il traîne dans le quartiers de bars pour récupérer le plus d'informations sur la championne. Pas discret pour deux sous, il ne fait nulle doute qu'une personne motivée pourrait le trouver sans soucis, ce salaud de Johnson.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


You might wanna go get a day job. - Soburin 1488756902-tcardgeo
Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Mer 14 Sep 2016 - 22:38
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda


Assise à la table d'un café, dégustant un thé - même s'il n'avait malheureusement rien à voir avec les délicieux thés de sa douce région - et quelques gâteaux légers, la jeune femme vêtue d'un kimono rouge aux différentes motifs floraux, Soburin prenait un peu de bon temps. Restée en ville pour un peu plus longtemps que prévu, la demoiselle tentait d'apprécier un peu de solitude et de calme, rêvassant. Cependant, des hommes discutaient bien forts, se plaignant, geignant. Soburin avait remarqué qu'ici, les hommes ne se gênaient guère pour s'adonner aux plaines, aux couinements. Cela l'avait au début un peu surprise puisque toute son enfance on lui avait inculqué bien d'autres valeurs mais bon, il fallait s'adapter aux différentes cultures, même si cela étonnait grandement au début.
L'un d'eux disait s'être fait volé par un "salaud". Soburin se fit la réflexion pour elle-même que, plutôt que de venir pleurer aux bras de ses confrères, pourquoi n'allait-il simplement pas le récupérer ? C'était étrange. Un autre renchérissait que ce même "salaud" l'avait attaqué à l'aide de ses Pokémon, que son compagnon avait été frappé... eh donc, qui pouvait bien être cette fichue brute ? La jeune femme à la longue crinière sombre se redressa tranquille de son siège et s'avança jusqu'au comptoir, délaissant quelques pièces afin de payer ce qu'elle avait consommé.

Son regard ébène - mais étrangement parcourut de reflets rubescents à la lumière - se posa sur les hommes présents juste à côté d'elle. Son faciès énigmatique les détailla et le plus gras de la bande frissonna légèrement lorsque ce regard trop sombre le parcourut. L'ancienne Kimono rentra tranquillement ses fines mains blanches au sein de ses larges manches, effectuant un salut des plus polis, abaissant son buste.

« Je vais m'occuper de récupérer votre porte-monnaie, et de corriger cet homme. Seulement, ayez en tête que mes services ne seront pas gratuits. »

Des rires commencèrent à prendre forme mais, bien vite, ils se s'arrêtèrent. Le regard, la stature noble et froide de Soburin les firent en effet cesser. Elle n'avait rien de bien impressionnant pourtant, paraissant même bien frêle... les types n'imaginaient pas qu'une jeune femme comme elle pourrait faire quoique ce soit face à leur "agresseur". La brune se déplaça doucement, ses geta à peine audibles tandis qu'elle plissait un peu ses yeux, s'arrêtant juste au niveau de la sortie.

« Je suis une membre des Guerriaigle, régler ces problèmes sont à ma porté. »

Certes, les autres membres de ce groupe ne faisait pas forcément payer leurs services... parce qu'en général, leur esprit de justicier les menait. Cependant Soburin avait choisit ce groupe plutôt par défaut ; les concours ne l'intéressaient pas, les arènes et la ligue non plus, et pas les recherches. Rechercher le plein potentiel de ses Pokémon ? Non, rien de tout cela. Pour avoir la paix, de la liberté, elle avait choisit ce groupe. Cependant notre jeune femme n'hésitait pas à aider autrui... si on lui assurait quelque chose en retour, que ce soit un peu de nourriture, un toit, un peu d'argent, n'importe quoi pouvant lui être utile.


**


Soburin avait demandé à plusieurs personnes s'ils avaient vu un homme s'apparentant à la description que les hommes du café lui avait offert avant qu'elle ne parte. Elle cherchait donc un colosse blond, en quelque sorte. La recherche ne fut pas bien longue, il arpentait apparemment les environs d'où elle se trouvait, cherchant des informations sur la championne d'arène. Certainement un Ossatueur donc.
La brune aperçut enfin sa cible. Le fameux "salaud" de Johnson. La demoiselle n'était pas du genre à juger directement autrui et ne comptait pas forcément s'attaquer au blond sans réfléchir, surtout que physiquement, elle ne faisait pas le poids. De toute manière, elle ne savait pas se battre et ne faisait le poids contre personne. Elle avait été (et était?) une artiste, pas une guerrière. La demoiselle qui ressemblait fort à une Geisha s'arrêta, fermant ses prunelles sombres, un léger sourire aux lèvres. Sa voix, presque trop douce mais qu'elle parvint à élever, interpella.

« Johnson, je présume ? Retournez-vous, je vous prie. »

Soburin rouvrit ses mirettes et attendit que l'inconnu se détourne afin d'abaisser solennellement son buste, saluant honorablement. Après tout, elle ne le connaissait pas, qui pouvait lui assurer que les paroles dites à son propos dans le café étaient exactes à cent pour cent ? Peut-être n'était-il pas vraiment comme ils l'avaient peint alors, il méritait un minimum de respect.
La jeune femme se redressa doucement.

« On m'a peint de vous un... sombre tableau. Je viens ici vérifier s'il est véridique, voler, user de ses Pokémon contre des humains, violence physique... est-ce vrai ? Si tel est le cas, je suppose que je me dois d'arrêter vos méfaits. »

Tout avait été dit dans un grand calme, toujours.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Jeu 15 Sep 2016 - 0:11
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Pardon ? Presque surpris par la demande de la voix dans son dos, Joseph se retorna. Si c'était quelqu'un de mal intentionné, elle n'aurait pas pris la peine de le prévenir comme ça, non ? Il détailla du regard la jeune femme. Plutôt jolie, dans son genre. Bon, habillée comme une clown, mais ce n'était pas un mec en gi pourri qui pouvait vraiment faire des remarques sur les vêtements, non ? Ce qu'elle dit le fit sourire de façon narquoise. Elle avait du toupet pour venir comme ça l'agresser. Si elle valait le coup, il aurait un certain plaisir à lui faire ravaler ses mots en même temps que ses dents. Mais à sa façon de parler … Dans un grognement, il lâcha :

« Je ne sais pas qui vous êtes, et je n'en ai absolument rien à cirer. Allez voir ailleurs si j'y suis, d'accord ? »

Il se retourna pour continuer ce qu'il était en train de faire. Dans son fort intérieur, il se disait qu'elle n'était pas le genre à lâcher l'affaire aussi vite. Sans daigner se retourner, il continua d'un ton dédaigneux.

« Je ne sais pas lequel des idiots qui m'en veulent vous ont envoyé, mais vous perdez votre temps. Je n'ai rien à faire des sbires dans votre genre. Si ils ont un soucis avec moi, qu'ils viennent m'en parler directement. A moins que les dernières fois que je leur ai cassé la figure leur a suffit ? En tout cas, j'espère que vous ne comptez pas avoir de traitement de faveur parce que vous êtes une femme. Tout ces déchets de Guerriaigles que vous êtes ne méritent même pas mon attention. Alors, de là a penser que vous puissiez profiter de ma mansuétude ... »

Il n'était pas sur que son interlocutrice soit de ce groupe maudit, mais au vu de son discours, il avait pensé ça. Pour lui, il n'y avait que ce groupe de dégénérés qui pouvaient penser avoir le droit de se mêler ainsi aux affaires des autres.

« Si j'avais été un criminel, je pense que les vraies forces de l'ordre de l'île m'auraient déjà arrêté, non ? A moins que vous pensiez vraiment être meilleurs qu'elle ? Pathétique. Pitoyable et pathétique. Maintenant, rendez nous service a tout deux et retournez dans votre trou, d'accord ? J'ai à faire moi. »

Le ton de Joseph était sans appel et peut être un peu agressif.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


You might wanna go get a day job. - Soburin 1488756902-tcardgeo
Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Jeu 15 Sep 2016 - 16:44
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda


Soburin resta de marbre, ne cillant même pas. Elle conserva son fin sourire, son air tranquille et posé, écoutant simplement les dires du colosse. Le ton changea vite, prenant un air dédaigneux alors qu'il ne la regardait même plus, reprenant simplement ce qu'il faisait précédemment. En dépit du ton sans appel et agressif, l'ex Kimono s'avança quelque peu sans pour autant trop approcher. La demoiselle optait pour rester méfiante et puis, il n'avait pas tout à fait tort sur certains points. Du moins, sur le fait que s'il avait été un véritable criminel, les forces de l'ordre se serait occupées de lui, non ? La brune fronça légèrement ses fins sourcils, finissant par relever un peu son menton.

« Tout d'abord, sachez qu'il est plus poli de regarder son interlocuteur lorsque l'on lui parle. »

Mais après tout elle n'était pas ici pour lui faire un cours de politesse et à tous les coups, il l'enverrait paître avec davantage de véhémence. Soburin, ne bougeant plus d'un poil, réfléchit un instant à quoi dire. Mieux valait ne pas trop le froisser même si apparemment... cela démarrait très mal sur ce point.

« Sachez que je n'attendais pas de traitement de faveur parce que je suis une femme. Cependant, je me demande bien pourquoi vous accordez autant de... dédain à mon groupe. Nous avons simplement des valeurs différentes, après tout, nous ne recherchons pas tous le plein potentiel nos compagnons. »

La jeune femme se déplaça légèrement de côté, soupirant tout doucement, s'asseyant tranquillement sur une large caisse posée là, négligemment. Bon, elle n'était pas non plus ici pour discuter de cela mais... elle n'avait pas réussit à s'en empêcher. S'empêcher de répondre à cette "agression" par rapport à son groupe. Mais dans son groupe, il y avait bien Shira, non ? Shira paraissait être une bonne combattante mais elle ne faisait tout de même pas partie des Ossatueurs.

« Mais vous avez raison, vous n'êtes sûrement pas un criminel, vous serez recherché sinon. Du moins, la police serait venue vous arrêter, à moins qu'elle ne vous ai pas encore trouvé. Cependant, je ne me pense pas meilleure que nos forces de l'ordre, ce serait une bêtise que de le dire. »

Conservant ses mains dans ses larges manches, elle conservant son regard ancré sur Johnson. Assise, droite, son air souriant toujours flanqué sur son faciès fin. Visiblement, elle ne comptait pas le moins du monde bouger de là.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Jeu 15 Sep 2016 - 21:05
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Joseph claqua de la langue. Pour qui le prenait elle ? Un idiot ? Il n'aimait pas les gens dans son genre. Tout gonflés de leur propre importance. Le genre à aimer s'écouter parler et à penser que n'importe qui avec un avis divergeant était un idiot. Bien sur, toute l'ironie de cette situation était perdue pour le jeune homme. Sans plus se retourner, il répondit.

« Je sais très bien ce qui est poli ou mal poli. Et je choisis ce que je dis et je fais avec un soin plus qu’extrême, si vous voyez ce que je veux dire. »

Il se tourna vers elle. Elle semblait si petite, si fragile, comparée à la stature plus que ridicule du dresseur spécialisé en type combat. Même si elle plaçait son énergie dans une cause qu'il trouvait plus que dévoyée, il pouvait, et devait, respecter la paire de testicules en titane que confronter Joseph devait nécessiter. Si seulement elle poursuivait des buts nobles.

« Ecoutez. Je n'ai que faire de ce que vous voulez, okay ? Ceux qui ne cherchent pas à tirer le plein potentiel de leurs camarades ne sont pas, dans mon livre, de vrais dresseurs. La beauté. La justice. Le savoir. Tout ce que vous autres cherchez. Inutile. Vain. Seule la puissance compte. Ce n'est pas spécialement contre vous hein. Et je sais très bien que vous n'êtes pas d'accord. Mais seuls sont qui sont plus forts que moi ont voix à mon chapitre. »

Ca pouvait sonner comme une sorte d'envie de se battre. Peut être qu'il avait envie qu'elle lui montre sa valeur. Peut être pas. Il s'approcha d'elle assez fort, entrant assez fortement ce qui était l'espace personnel d'un humain normal. Il était tendu comme un arc. L'idée, c'était de lui faire peur. Vous êtes vous déjà demandé ce qui pouvait se passer quand la Force Instopable rencontre l'Objet Inamovible ? Joseph s'accroupit pour mettre son regard au niveau de celui de la jeune femme. Il soutint son regard sombre et calme avec ses yeux clairs et brûlants. Il passa au tutoiement, qu'il jugeait moins formel et, dans un sens, peut être un peu plus respectueux.

« Maintenant, on a devant nous deux choix. Soit tu accepte le fait que tu n'as rien a faire avec moi, et tu pars gentillement en laissant la police faire son travail, donc absolument rien. Sois tu décide d'être un sbire de je ne sais quel idiot qui t'as envoyé au casse pipe contre moi, et dans ce cas là, je serais obligé de réduire ta jolie petite frimousse en miettes. Enfin, celle de tes pokémons. Je n'attaque pas les gens avec mes pokémons, moi. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


You might wanna go get a day job. - Soburin 1488756902-tcardgeo
Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Sam 17 Sep 2016 - 0:28
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda

Soburin retint un fin rire amusé devant l'attitude de l'homme à la crinière blonde, se contentant de sourire éternellement, ne quittant pas... le dos qui lui était présenté, du regard. Mais il daigna lui accorda un regard. Elle l'écouta, hocha simplement sa tête, appréciant simplement le point de vue de son interlocuteur, le comprenant sans forcément le repousser ou le juger. Après tout, chacun avait ses propres idées, qui était-elle pour venir moraliser sur les paroles de ce fameux Johnson ? Certes, elle n'appréciait pas forcément d'être ainsi traitée, du moins, elle n'avait pas vraiment aimé le précédent passage à coup de "pathétique" et "pitoyable".

Il s'approcha soudainement, peut-être un peu trop près mais Soburin n'esquissa aucun geste même s'il venait d'entrer dans son espace personnel un peu trop brusquement, l'envahissant complètement sans lui laisser la chance de répliquer. Une tension certaine s'étendait, voulait-il l'impressionner ? La grande brune conserva son calme, comme apaisée, soutenant sans problème les prunelles de fauve de son homologue. Ils semblaient se jauger ainsi, deux parfaits opposés, autant physiquement que mentalement.

« Un sbire ? Voyons, je n'ai guère envie d'être réduite à cela, je voulais surtout voir de quoi avait l'air celui qu'ils décrivaient comme le "salaud de Johnson". Je ne t'insulte pas, je ne le permettrais pas, ce sont simplement leurs paroles. »

Elle décida elle aussi de passer au tutoiement.
Visiblement, ce gars avait beau être parfaitement bourrin, il n'était pas forcément méchant, du moins, il n'avait pas un fond méchant. En tout cas elle le voyait mal envoyer ses Pokémon attaquer quelqu'un, certes, il avait peut-être frappé ces gars mais... il y avait-il une bonne raison ? Possible. Même si Soburin n'aimait pas le moins du monde la violence et abhorrait régler les conflits par les coups, elle ne jugeait pas - ou du moins essayait - les différentes réactions humaines.
La jeune femme ferma doucement ses prunelles sombres, soupirant doucement de satisfaction. Lorsqu'elles se rouvrirent, une petite lueur s'y alluma, de... la détermination ? Ou quelque chose comme cela.

« Combattons. Je désire voir ce que vous valez, toi et tes compagnons. »

Défaite, victoire, elle n'en avait rien à faire - ou presque, elle ne voulait pas s'en ficher totalement au risque de décevoir ses Pokémon - et à cet instant précis, sa rencontre avec Shira remonta dans son esprit. Des rencontres, des expériences, s'enrichir en combattant un panel de dresseurs différents. Cet homme l'intriguait et elle n'avait jamais combattu une telle personne, cela pouvait s'avérer intéressant.
La jeune femme sortit ses fines mains de ses manches, s'emparant de la sphère métallique de son cher Hiryō, elle appuya sur le bouton central et la lumière rouge cracha le jeune Sonistrelle à la mine aussi motivée que déterminée. Il fixa un instant le despote, l'air quelque peu intimidé mais il se reprit vite, venant se poser sur l'une des épaules de sa dresseuse. Cette-dernière se redressa tranquillement, finement prête.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Sam 17 Sep 2016 - 11:55
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Joseph plissa les yeux. Il ne comprenait pas vraiment comment on pouvait appeler quelqu'un « salaud » juste avant de dire qu'on ne l'insultait pas. Certes, il n'était pas le plus brillant des hommes, mais quand même. Cependant, il s'en moquait un peu au final. Maintenant, elle avait dans les yeux une flamme comparable à celle qui vivait dans ses propres lucarnes. Même s'il savait que ; d'une façon purement détachée, la jeune femme était classée dans les personnes belles, c'était sûrement la première chose que Joseph trouvait a peu près palatable.

« Normalement, je ne combat pas les gens qui ne sont pas de mon groupe. Mon temps est précieux et je n'ai pas envie de le perdre. Mais ... »

Joseph recula de quelques pas pour mettre un peu de distance entre la brune et son pokémon d'un coté et lui et le pokémon qu'il allait choisir de l'autre. Qui allait il sortir ? Le petit montre volant avait l'air assez bien entraîné. De plus, le fait que … et bien, qu'il volait laissait présager un monstre de type vol, qui était une faiblesse de ses pokémons. Il allait falloir frapper vite et fort. D' un geste, Joseph tripota la ball la plus proche de son centre de gravité, libérant un singe de feu sur le terrain. Il regarda ensuite son adversaire, une lueur qui pouvait se rapprocher de l'envie dans le regard.

« Allez. La dernière personne hors Ossatueur que j'ai laissé approcher s'est avérée être une disgrâce. Mais j'aime ce que je vois dans tes yeux. Allez, montre moi qu'il y a des dresseurs dignes de ce nom dans les autres groupes. S'il te plaît. »

Le langage qu'employait Joseph, que ce soit dans son physique ou dans ses mots, avait drastiquement changé. Il semblait plus calme, moins agressif. Presque comme si il avait acquis une petite quantité de respect pour son adversaire. Elle devait surement ne pas s'en rendre compte et s'en moquer, mais elle avait appuyé sur tout les bons boutons de Joseph en l'invitant à un combat.

« Silam ! Provoc ! »

Même s'il ne connaissait pas vraiment le pokémon en face de lui, car on ne peut pas vraiment dire qu'il avait pu apprendre des choses de celui de Main, il lui trouvait un air de ressemblance assez désagréable avec un pokémon natif de Kanto et qui rendait tout trajet dans les cavernes une véritable plaie. Si son raisonnement était ne serait ce que 10% bon, empêcher son adversaire d'utiliser des attaques non offensives était un bon plan. Pas envie de finir avec un Silam qui se tape lui même. Le pokémon feu se redressa et planta son regard dans celui de son adversaire, un air dédaigneux sur le visage. Il leva sa main gauche jusqu'à hauteur des épaules de Soburin et fit un petit geste des doigts pour l'inviter à s'approcher, si il l'osait.

« J'espère qu'un peu de chaleur ne te dérange pas, estimée inconnue. Danse Flammes ! »

Silam gonfla son ventre et crache une ribambelle de petites boules de flammes d'apparence assez peu naturelle. Avec la chaleur, Joseph pouvait sentir les autres effets de l'attaque se déclencher. Tout d'abord, le pokémon adverse serait incommodé par l'attaque. Ensuite, cette chaleur non naturelle interférait avec le fonctionnement des pokéballs. C’était maintenant entre Silam et le Sonistrelle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


You might wanna go get a day job. - Soburin 1488756902-tcardgeo
Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Dim 18 Sep 2016 - 3:19
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda


Face à son Sonistrelle, un étrange Pokémon arriva. Un espèce de singe à la queue enflammée. Donc au moins, la jeune femme savait que ce Pokémon était de type Feu, donc pas forcément dangereux pour son starter mais ce-dernier n'était pas non plus forcément très efficace face à cela. En tout cas les deux Pokémon semblaient aussi déterminé l'un que l'autre, s'observant, se jaugent. Soburin savait que de manière générale, sa chauve-souris mauve prenait les affrontements très au sérieux, désireux de se dépasser et de démontrer sa puissance. Ainsi la grande brune ne se permettait pas d'être en reste, s'obligeant - même si peu à peu, elle y prenait goût - à faire de son mieux.

« Je ferais de mon mieux pour t'offrir un beau match. Que dis-je... nous ferons notre possible. »

Oui parce que son Sonistrelle ferait également de son mieux, voir plus. Mais la jeune femme pu remarquer le changement d'attitude de son interlocuteur qui semblait plus calme que précédemment. Une bonne chose, songeait la demoiselle, satisfaite de ne plus à avoir affaire à une pure bestialité de la nature tentant de l'intimider. Même si cela avait été vain.
Mais trêve, le combat commençait et son adversaire était ingénieux, user de Provoc face à Hiryō était... une excellente chose. En effet, Soburin avait pour habitude de commencer les combats en demandant à son starter d'user de Hâte, voir de Confusion histoire de s'offrir un avantage dés le début. Elle avait été devancé, cette fois. Mais elle souriait tout de même alors que son Sonistrelle poussait un cri de guerre face à la provocation du Chimpenfeu.

Une gerbe de feu s'échappa de la gueule de l’adversaire, une attaque Danse-Flamme qui s’avérait également bien utile. Aucun switch ne serait possible et les flammes gênaient déjà le Pokémon volant qui paru grommeler.

« Il veut des attaques directes, donnons-lui en. Utilise Tranch'Air ! »

Soburin optait par ailleurs pour conserver une certaine distance : ce singe enflammé devait autant user d'attaques physiques de spéciales, il devait être bien agile également. C'était assez évident, en réalité. La jeune femme jaugea plus intéressant de conserver la distance, son petit dragon aurait un peu plus de possibilité de réagir, en plus.
En tout cas, il agita furieusement ses ailes, reculant un peu avant d'user de ses ailes membraneuses et acérées alors qu'il les envoyait soudainement vers l'avant. Des bourrasques aussi violentes que tranchantes filèrent droit en direction du singe, soufflant quelques unes de ces étranges flammes au passage Pour cette attaque, Soburin comptait sur les hauts taux de coups critiques qu'elle pouvait apporter : ce ne serait pas négligeable. Surtout face à un adversaire si coriace.

« Et maintenant, prépare Coupe-Vent. »

Une attaque qui se faisait en deux fois, c'était risqué mais bon, c'était à essayé. Un peu gêné et brûlé par la Danse-Flamme, son starter battait tout de même ses ailes, créant lentement un début de tourbillon, préparant son attaque avec soin. Se concentrant minutieusement, désireux de montrer sa force.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Dim 18 Sep 2016 - 11:05
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Une attaque de type vol. Damnation. Savait elle que Silam était de type combat ? Une bourrasque commença a s’élever du pokémon volant et vint frapper avec force les cotes de Silam, le lacérant et l'envoyant bouler contre un mur. Damnation. Soit il avait eu beaucoup de chance sur son attaque, soit ce petit pokémon était bien plus fort qu'il n'y paraissait. Joseph se maudit intérieurement. Il aurait du discuter avec Main quand il en avait eu la chance. Le pokémon feu se releva doucement, l'air assez énervé et, dans un sens, content. Si son adversaire était capable de faire bobo, il n'aurait alors aucune retenue dans ses attaques. Soburin annonça qu'elle souhaitait utiliser Coupe-vent. Joseph s'interrogea. Il doutait que ça puisse être plus puissant que la première attaque. En effet, contrairement à ce que de nombreux dresseurs pouvaient penser, Coupe-vent faisait appel au même type d'énergie que, disons, Ultralaser, plutôt que justement celle de Tranch'Air. De plus, ce genre d'attaque en deux temps redonnait un peu de momentum à Joseph.

« Silam ! Utilise paresse ! »

Cela pouvait sembler étrange, qu'un bourrin comme Joseph utilise ce genre d'attaques. C'est vrai qu'on aurait plus tendance à le penser capable uniquement d'utiliser les attaques les plus fortes, sans se soucier du reste. En temps normal, peut être. Mais son adversaire lui avait montré de quel bois elle se chauffait et il n'avait pas vraiment envie de devoir faire subir à Silam une autre attaque Tranch'air avec les défenses réduites qu'imposait Close Combat. De plus, Joseph sentait bien que son petit doigt lui avait dit la vérité. Tranch'air ? Coupe Vent ? Il mettrait sa main à couper que son adversaire était de type vol. Du coup, des attaques combat …

Silam regarda son adversaire d'un œil torve et s'allongea par terre, l'air finalement désintéressé par le combat. Bien sur, ce n'était qu'un jeu d'acteur. Il détendit ses muscles et respira doucement, laissant les capacités naturelles de son corps s’accélérer pour réparer les dégâts qu'il avait subi. L'endorphine ainsi libérée diminua la douleur. De plus, et ce n'était pas fait exprès, la position de Silam lui évita d'être totalement emporté par les vents comme avec Tranche'air. Silam se releva, un sourire carnassier sur les lèvres. C'était son tour maintenant.

« Okay Silam ! Utilise Acrobatie ! Maintenant ! »

Silam opina du chef et se dirigea vers la gouttière la pus proche. D'un bond, il s'y agrippa et commença a courir sur les toits pour augmenter son momentum. Une fois entouré d'une fine couche d'une énergie bleutée rappelant celle de Tranch'Air, Il sauta sur son adversaire. Totalement libéré de tout poids, il avait pu récupérer une quantité deux fois plus grande d'énergie Vol que normalement. Ca allait faire mal.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


You might wanna go get a day job. - Soburin 1488756902-tcardgeo
Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Dim 18 Sep 2016 - 18:26
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda


Soburin savait pertinemment que demander une attaque Coupe-Vent à son Sonistrelle serait délicat mais... elle n'aurait pas le moins du monde pensé que l'adversaire userait de Repos afin de se remettre en forme ! Quelle plaie, la grande brune fronça légèrement ses fins sourcils tandis que son starter libérait vainement son attaque, l'autre s'endormant tranquillement. Un peu déstabilisée par le fait que le singe de feu s'endorme, Hiryō la rata en grande partie.
La jeune femme soupira mentalement, quelque peu embêtée que cela n'ait pas fonctionné mais... nous ne pouvons pas toujours tout avoir, n'est-ce pas ? Ce petit mauvais pas était passé, il fallait maintenant se concentrer sur l'évolution de la situation. Soburin s'étonnait à être aussi motivée pour un combat, comme si l'envie d'être à la hauteur, de pouvoir offrir un beau match était sa priorité. Était-ce l'aura particulier que dégageait son adversaire qui l'influençait ainsi ? Peut-être qu'il y avait un peu de cela... mais pas seulement, son propre starter la motivait.

Sourire carnassier sur la faciès, le singe répondit directement aux directives de son dresseur pour une dangereuse attaque Acrobatie. Soburin n'eut aucune réaction mais dans sa tête, tout s'accélérait : elle connaissait cette attaque qui... faisait extrêmement mal. En particulier vu l'état actuel du surnommé Silam. En l’occurrence si Hiryō était touché maintenant par l'attaque du singe de feu, la première manche s'arrêterait peut-être déjà. Voir certainement. Seulement la jeune femme voulait offrir un match exaltant, pas question qu'elle soit obligée d'envoyer Ago maintenant !

« Évite ça, Hiryō ! Tu n'as pas envie de finir au sol maintenant. »

La petite chauve-souris se concentra longuement, scrutant le singe arriver habilement grâce aux toits, bondissant alors. Le Dragon ailé bougea rapidement sur le côté en se propulsant bien vite à l'aide de ses ailes... malheureusement, les flammes répandues autour de lui le gênèrent grandement dans cet acte et il se retrouva tout de même abîmé par Danse-Flamme. Certes c'était moins pire que de subir Acrobatie mais cela était tout de même embêtant. Surtout que toujours provoqué, Soburin ne pouvait pas encore demander à son starter d'user d'Atterissage.

« Dépêche toi, Cru-Aile. »

Elle avait parlé très vite et immédiatement, ignorant ses brûlures, le Sonistrelle fit demi-tour et tendit ses ailes, planant à une vitesse impressionnante en direction du Chimpenfeu. Ses petites ailes membraneuses et acérées s'étaient vu renforcées par la capacité.
Cru-Aile n'était pas aussi puissante que Tranch'Air ou Coupe-Vent mais au moins, cela offrait un peu de répondant et Soburin comptait bien essayer de profiter de la proximité de l'attaque. N'attendant guère de voir si le singe avait été ou non touché, la demoiselle en kimono poursuivit les directives de sa voix toujours posée.

« Profite de la proximité, Morsure. »


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Dim 18 Sep 2016 - 21:44
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
D'un geste gracieux, le pokémon volant esquiva l'offensive de Silam. Joseph grava tout ceci dans sa mémoire. Les mouvements d'un vrai pokémon volant étaient toujours utiles a retenir. Qui sait ? Peut être que Joseph et Silam pourront en adapter certains dans leur style de combat, non ? En tout cas, malgré tout, le sonistrelle ne s'en sortait pas indemne. C'était normal. Combattre dans une fournaise, quand on est pas habitué, c'est pas facile.  Joseph compta dans sa tête. Si il ne se tromperait pas, les flammes et la provocation du singe mourraient bientôt. Autant il pouvait se passer des flammes, autant la provoc semblait indispensable, même si il pouvait utiliser une éventuelle attaque Atterrissage contre son adversaire.

« Attention Silam ! »

Le singe se retourna pour voir son adversaire qu'il ui fonçait dessus en rase-motte. Plutôt que d'affronter l'attaque de plein fouet, Silam se laissa doucement emporter par l'attaque, limitant grandement les dégâts subis. Rien de bien affreux qu'une autre Paresse ne pourrait pas gérer. Mais c'était l'heure de contre-attaquer.

« Profiter de la proximité ? Tu ne sais pas qui nous sommes, non ? Mach Punch ! »

Allant aussi vite que le son proverbial, Silam fonça vers son adversaire qui avait commencé à ouvrir la bouche. Elle voulait que son pokémon morde ? Très bien. Qu'elle morde ça. Dans un craquement d'air, Silam enfonça avec force son poing dans le gosier de son adversaire, le repoussant de quelques mètres. Pas le temps de niaiser.

« Pour l'instant, le combat est … correct, je pense. Rien de bien glorieux, mais ça va. Par contre, autant tu as le droit de me traiter de salaud de Johnson tant que tu veux, autant, ne m'insulte pas en pensant que le combat rapproché est a ton avantage. Silam, encore une provoc, puis repose toi un peu. »

Bon. Il devait rester un tour de flammes. Silam, encore une fois, refit des gestes à la limite de l'obscénité pour forcer encore le pokémon adverse à ne faire qu'attaquer. Comme pour se moquer encore un peu plus, il poussa un long bâillement alors qu'encore une fois, l'attaque Paresse prenait effet.

« Allez. Le compte a rebours des flammes tourne. Ton pokémon commence à battre de l'aile. Je t'en prie, chère adversaire. Fais. Moi. Rêver. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


You might wanna go get a day job. - Soburin 1488756902-tcardgeo
Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Dim 18 Sep 2016 - 22:47
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda

Le Sonistrelle percuta le singe de feu qui fit une action propre à certains combattants, encaisser le coup avec ingéniosité afin de réduire les dégâts subis. Soburin avait déjà vu des humains agir ainsi, ne pas tendre ses muscles, se laisser aller. La grande brune eut un sourire agréablement surprit, appréciant les capacités de ses deux adversaires : ils se débrouillaient extrêmement bien, c'était inéluctable. Une évidence. Malheureusement, la jeune femme fit le deuxième faux pas : demander de conserver la proximité. Son starter se mangea le poing de Silam de plein fouet et il roula au sol, accusant le coup difficilement. La petite chauve-souris se releva péniblement mais sa motivation n'était pas ébranlée le moins du monde.

« Nous allons donc essayer de rendre ça plus motivant... Mais excuse moi, je ne t'ai pas insulté, je crains que tu ai mal interprété mes paroles. »

La grande brune fronça cependant ses sourcils devant le déroulement des choses : encore une attaque Provoc. Bon sang, c'était vraiment mauvais, son dragon était dans l'impossibilité de se poser pour utiliser Atterrissage qui aurait rendu tout cela un peu plus simple. Mais il y eut encore pire, voilà qu'après avoir glorieusement insulté Hiryō, le voilà qui baillait pour reposer à nouveau son corps.
La demoiselle leva une main jusqu'à son visage, se pinçant l'arête du nez à l'aide de deux de ses doigts tout en laissant un peu tomber sa tête vers l'arrière, ses prunelles d'ombres se fermèrent. Que faire ? Appart continuer d'harceler le Chimpenfeu... De plus son adversaire avait pleinement raison : Hiryō commençait à être un peu trop bousculé et ce, même s'il avait reprit son envol, l'air plus déterminé que jamais. Soburin relâcha son nez et observa son Pokémon, soupirant un bon coup.

Elle ressentait... elle ressentait... La motivation de son Pokémon, son ardent désir de faire de son mieux. Elle ressentait mieux ce lien invisible qui les liait, bien mieux que la fois où elle avait affronté Shira. Malgré cela, la brune doutait qu'ils puissent remporter cette manche... ô Arceus, elle ne devait pas douter. Il fallait qu'elle se donne à fond, sans penser à cet affreux doute qui risquait d'être ressentit par Hiryō, elle ne devait pas lui faire perdre cette force qu'il avait.

« Courage Hiryō, ne nous laissons pas abattre, montrons leur de quoi nous sommes capables. Tornade ! »

Le petit Sonistrelle réitéra son cri de guerre afin de se remonter à bloc, ses ailes membraneuses s'agitèrent plus vite, plus fort. Une petite tornade commença à se créer, tourbillonnant furieusement, grossissant avant qu'un ultime coup d'aile ne la fasse foncer droit en direction de l'ennemi. Cependant... Cependant la véritable attaque, celle en qui Soburin mettait tout son dévolu, arrivait juste après. La tornade n'était qu'une diversion - mais si elle touchait, c'était encore plus formidable.

« Maintenant. Tranch'Air. »

Les prunelles dorées de la chauve-souris s'enflammèrent, il ouvrit la bouche et créa des bourrasques enragées qui sifflèrent leur furie, les vents tranchants foncèrent droit en direction de Silam, prêts à le taillader.
Un coup critique. Soburin espérait sincèrement, le cœur battant, se laissant davantage gagner par l'affrontement.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Dim 18 Sep 2016 - 23:28
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Joseph trépignait visiblement, un large sourire sur les lèvres. Presque instinctivement, il reproduisait les mouvements de son pokémon. Peu importe les groupes. Peu importe la vie. Joseph était à fond dans le combat. Le même genre de lien que celui qui liait Soburin et son pokémon reliait le dresseur et son pokémon, même si celui Joseph/Silam était, si pas forcément plus fort, là depuis plus longtemps et invoqué plus naturellement. En tout cas, il commençait à apprécier la jeune femme. Elle avait cette flamme en elle. Bon, il faudrait encore la couver et l'attiser, mais elle était là.

« Okay Silam, fais attention à ça, d'accord ? »

Le pokémon singe opina du chef et chercha un moyen d'éviter la tornade. Il jeta son dévolu sur un poteau non loin. Rapidement, il le grimpa à l'aide de ses cinq membres préhensiles avant de sauter pour éviter la tornade. Le gros de l'attaque lui passa en dessous, mais des bourrasques déstabilisèrent quand même le Chimpenfeu, qui ne put que prendre le Tranch'Air quasiment de plein fouet. Alors qu'il s'attendait à être envoyé voler au loin comme la première fois, le miracle ne se produisit pas. Silam tint bon malgré les nouvelles entailles qui commençaient à souiller son pelage.

« Et bien alors ? On fatigue ? Et la fougue du premier Tranch'Air, elle est passée où ? »

Joseph semblait véritablement déçu. Ses paroles n'étaient absolument pas moqueuses. Il sonnait comme un jeune homme dont l'aimée lui avait promis la lune avant de se raviser. Il s'était juste rendu compte que le premier assaut avait bénéficié d'un effet que certaines appellent « Coup Critique », une attaque que le pokémon réussissait particulièrement bien et qui était sensiblement plus puissante. Cependant, un petit signe alerta Joseph. La flamme au bout de la queue de Silam avait sensiblement grandi. Cela signifiait que le pokémon feu avait activé sa capacité spéciale, Brasier. Il n'était donc pas forcément loin du KO.

« Okay, okay, très bien. Tu as réussi à pousser Silam dans ses derniers retranchements. Malheureusement ... »

Silam avait compris ce que Joseph allait lui demander et fonça vers son adversaire, profitant du fait que voler avec des ailes brûlées, ce n'est pas le plus facile.

«  … Malheureusement, je vais devoir utiliser maintenant la plus puissante attaque de mon répertoire. C'est un compliment, tu sais. D'habitude, je ne réserve cette attaque qu'aux plus puissants adversaires. Soyons francs, tu n'est pas, et de loin, l'adversaire la plus forte que j'ai rencontré. Mais cette passion … C'est peut être parce que tu avais l'air si froide. Tu es magnifique. Ton pokémon aussi. Mais il en va de notre honneur de dresseurs que je ne te laisse aucune chance si je le peux. »

Silam s'abaissa une fraction de secondes dans un salut avant de sauter sur le Sonistrelle, un poing en arrière. C'était l'heure de la curée et le pokémon vol allait sûrement passer un mauvais quart d'heure.

« Silam ! Close-Combat ! »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


You might wanna go get a day job. - Soburin 1488756902-tcardgeo
Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Lun 19 Sep 2016 - 0:06
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda

Cela avait fonctionné. Si l'énergie du Sonistrelle avait la première fois été suffisante pour permettre un coup critique, cette fois n'avait pas été la bonne, la chauve-souris fatiguait trop et si elle prenait un autre coup, cette manche finirait. Cependant la technique avait porté ses fruits et Soburin était fière des progrès d'Hiryō. Ce-dernier s'était d'ailleurs replacé, l'air toujours aussi sérieux bien que son vol se faisait moins assuré, moins vif, moins puissant.
Mais les paroles de son adversaire firent sourire la demoiselle, ils avaient... réussis. Réussit à affaiblir Silam, à le pousser dans la cage. La jeune femme était sincèrement fière de son starter et le regard doré de celui-ci le capta lorsque son regard croisa celui de sa dresseuse.

Mais déjà, avant qu'un ordre ne soit donné, le singe enflammé se mit à courir droit en direction d'Hiryō. Que comptaient-ils faire, tous les deux ? Soburin écouta les dires du blond, comprenant, ressentant une pointe de stress au fin fond de son cœur même si son minois n'exprimait en rien cette nervosité. Mais elle comprenait, c'était normal, Johnson et son Pokémon devaient se battre de toutes leurs forces, c'était comme ça lorsqu'on s'engageait dans un combat, normalement. Soburin elle-même et son starter en avait fait de même en débutant les hostilités à coup de Tranch'Air critique. Mais que faire ?

Silam arrivait déjà droit en direction de la petite chauve-souris qui serrait les dents. La jeune femme n'eut le temps de rien dire que Hiryō prit l'initiative lui-même, il savait qu'il allait se rétamer mais... il voulait agir seul. Cette fois. Il eut le temps de tendre ses ailes, les battant une fois pour prendre un élan puissant avant de les tendres.

Close Combat et Cru-Aile se rencontrèrent de plein fouet.

Soburin ferma un bref instant ses prunelles sombres, les rouvrant lentement pour découvrir le spectacle. Sa petite chauve-souris était au sol, les ailes écartées, complètement incapable de continuer l'affrontement. Et même s'il avait encore voulu, brûlant de détermination, la grande brune lui aurait refusé cela.
Elle prit la sphère bicolore de son Sonistrelle, un fin sourire aux lèvres.

« Tu as été bien vaillant, c'était très bien. »

Jusqu'à maintenant, aucun de ces combats n'avait été aussi galvanisant. Elle glissa son regard jusqu'à Johnson, souriante.

« Votre puissance est fantastique, sublime. Je sais pertinemment que je suis plus faible que la plupart des dresseurs que vous avez dû affronter mais... tu es le plus impressionnant que moi j'ai pu affronter. »

Après tout, il s'entraînait clairement depuis plus longtemps qu'elle, il avait plus d'expérience, de connaissance. Elle n'avait fait ses débuts en tant que dresseuse que depuis... Quatre mois ? Cinq mois ? Ou quelque chose comme cela, elle ne comptait plus.
Tout en disant cela, la demoiselle prit la Pokéball d'Ago, sa petite Griknot. Elle avait combattu par deux fois avec elle, elle l'avait entraîné avec Hiryō ou seule, elle avait aussi assisté à un puissant combat entre le Sonistrelle et un autre Pokémon mais... serait-elle à la hauteur, cette fois-ci ? Ils verraient bien.

La petite Griknot apparut en tout cas sur le terrain, la gueule ouverte, visiblement prête à en découdre. Quel serait donc ce second adversaire ?


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: You might wanna go get a day job. - Soburin
Lun 19 Sep 2016 - 0:52
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Dans ce genre d'affrontement, ce n'était plus la tactique qui comptait. Toutes ces heures d’entraînement. Tout ça passait à la trappe. Il n'y avait que la force physique qui comptait. La puissance brute. La hargne. La rage. Et à ce jeu là, Silam était malheureusement le plus fort. Tenter de contre-attaquer avec un Cru Aile était une bonne idée. La meilleure sûrement dans ces conditions. Mais les premiers coups de Silam, bien plus rapide au final, brisèrent l'attaque comme la dune brise les vagues. Ensuite, le singe cogne. Fortement. Durement. En visant les brûlures. Les coups que le sonistrelle avait déjà reçu. Ce n'était pas les actions d'un pokémon ténèbres, qui appuyait par haine. Non. C'était emprunt de respect pour son adversaire. En frappant les coups de son adversaire, Silam ne voulait pas faire mal pour faire mal, mais mettre le plus rapidement son adversaire hors d'état de nuire. Dans le respect le plus profond.

Silam exulte. Comme un singe, il frappe son torse de ses poings en poussant un hurlement rauque. Soburin ne le sait pas, mais c'est une forme de compliment. Il ne fait ça qu'après un combat qu'il juge bon, digne du nom de combat. Joseph sourit en entendant les paroles de la jeune femme. C'est dommage qu'elle ne soit pas un Ossatueur. Elle en a le sang. L'âme.

« Oh, tu sais, nous ne sommes pas fantastiques. Loin de là. Nous n'avons même pas un badge encore. Mais merci du compliment, même si, dans un sens, ça m'attriste. Si c'est moi le meilleur que tu as rencontré, comment vais je progresser ? »

Ça pouvait sembler méchant. Méprisant. Mais il y avait vraiment une forme de détresse dans la voix du comatant. Il ne souhaitait que la puissance et savait pertinament qu'il ne pouvait progresser qu'en affrontant des adversaires toujours plus puissants. Il ne pouvait pas déjà avoir atteint le summum de l'île, non ?

« Bah, je présume que tu n'as pas encore rencontré tout le monde. En tout cas, une chose est sure. Je VEUX tes coordonnées. Je m'en fout si tu n'es pas Ossatueur. Sous tes airs de douce froide et fragile, je sens l'âme du guerrier sommeiller en toi. Je veux me battre contre toi quand tu seras devenue encore plus forte. Je veux voir ton pokémon encore plus fort. Je veux que Silam se confronte encore à lui. »

Il fit un signe à Silam en voyant l'autre pokémon arriver sur le terrain. Joseph ne se rendait pas compte que ses mots étaient étranges. Que des personnes au cerveau ravagé par l'inutilité et la médiocrité pourraient voir dans ses mots une forme d'attirance pour la jeune femme. Mais non. Tout ce qu'il voulait, c'était de bons combats, et elle pouvait lui en donner.

« Allez Silam, reviens près de moi. Je ne voudrais pas que tu te blesses avant d'aller combattre Melodie. En avant, Medla. »


Joseph libéra son autre pokémon, qui se mit a flotter en l'air dans la position du Lotus. Elle semblait ailleurs, mais la Meditikka était prête au combat.

« Allez ! Acupression ! »

Dans des gestes doux et fluides, à l'opposée de ceux de Silam, les bras de Medla prirent une position rappelant les étoiles de la grande Ourse. Ses mains ses mirent à briller d'une lueur bleutée et elle effleura doucement certains points de son corps. L'énergie s'y déversa, augmentant un des aspects du guerrier du pokémon psy. Elle était parée au combat maintenant.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


You might wanna go get a day job. - Soburin 1488756902-tcardgeo
Re: You might wanna go get a day job. - Soburin

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: