HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
I've got you in my sights — Shinichi
I've got you in my sights — Shinichi
Jeu 15 Sep 2016 - 13:12
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller

Dimanche 11 Septembre 2016, 20h05

ENCORE ? Sérieusement, je crois que cette grotte est maudite. C'est la deuxième fois que je la traverse, et c'est la deuxième fois que je me perd. Comme est-ce qu'on a pu en arriver là ? Avec Estelle, on s'était pourtant assurés que tout se passe bien : je lui tenais la main, elle suivait le plan, et comme ça, tout le monde arrivait à bon port. Mais voilà, il a fallu que j'aille aux toilettes. Je m'éloigne deux secondes et impossible de la retrouver. Bravo ! Je salue mes compétences. Et j'aimerais qu'elles disparaissent, aussi.

Bon. Bah je suis perdu dans le noir.

Je glisse ma main à ma ceinture, et attrape une de mes pokéballs. J'en libère le contenu, sans trop savoir à qui je vais avoir affaire. Qu'est-ce que ça change, de toute manière ? Finalement, c'est Corvus, mon fossile, qui s'échappe du faisceau lumineux. Donc.. Nous sommes dans une sorte de.. tunnel ? Un véritable dédale, en tout cas. Il y a énormément de chemins qui partent dans tous les sens, et impossible de me repérer. On ne voit même pas à un mètre ! Et ça serait encore pire si nous n'avions pas pris une lampe torche en double. Louée soit notre prudence.

Je m'accroupis près du petit insecte. Il n'a pas l'air rassuré ? Pas étonnant, ça doit faire un choc d'être invoqué dans un environnement si peu accueillant. Le truc, c'est que si je n'ai pas de garde du corps, je ne pourrais pas me défendre si quelque chose de bizarre apparaît. Pour l'équipe d'Estelle, je ne me fais pas de soucis, mais la mienne, c'est une toute autre histoire. Mais là, c'est bizarre. Je le connaissais plus courageux, cet Anorith, et plus je le regarde, plus ses yeux globuleux s'agrandissent. Encore, et encore. C'est moi qui lui fais peur ?

Bonjour.

Je sursaute. C'est quoi ce.. ! Depuis quand on salue les gens en embuscade, comme ça ? Pour le coup, je ne sais pas si je me dois me sentir rassuré ou agacé. Un peu à cause de l'émotion, pas vrai ? Je dois reprendre mon souffle. Ce n'est pas le moment de me montrer à cran. Je tourne les talons, et je vois une silhouette qui, progressivement, s'approche de moi. Bon ! Au moins, on peut dire que je suis sauvé.

Et je le vois.

Mon cœur loupe un battement, et mon visage reste figé. Pas très différent de d'habitude, on me dira, mais là, c'est exceptionnel. Si je suis bloqué comme ça, c'est d'une part à cause de mon incompréhension, et de l'autre du fait de ma profonde angoisse. Je ne suis pas du genre à juger par les apparences, loin de là, mais franchement.. Ce gars ne transpire pas la confiance. J'espère simplement qu'Estelle n'est pas tombée dessus.

Néanmoins, je ne vais pas cracher sur un peu d'aide. Je me racle la gorge, et alors que je m'apprête à parler, je vois une deuxième silhouette, plutôt humaine, qui s'approche de l'inconnu. Encore un autre ? J'espère que celui-la ne sera pas aussi étr-...

Il est .

Je crois que, dans toute ma jeunesse à Johto, je n'ai jamais vu un M.Mime aussi glauque. Son œil droit, un peu décalé, lui donne un air sinistre comme jamais, tout comme ses mouvements rouillés, bien différents de la gestuelle fluide inhérente à l'espèce. La créature se stoppe directement derrière l'épaule de l'inconnu, et je comprend mieux. Ils sont tous les deux ensemble. Eh bien.. Comment dire.. C'est pas très engageant ? Je commence à me demander si je n'aurai pas préféré rester seul, et étant donné l'expression de Corvus, c'est sûrement le cas pour lui aussi.

Mais bon, il ne faut pas être timide.

Bonj-..

Tu veux jouer aux devinettes ? Hein ? Hein ? Hein ? Hein ? Hein ? Hein ? Hein ? Hein ? Hein ? Hein ? Hein ? Hein ? Hein ? Hein ? H-..

A vrai dire, je suis perd-..

Non. Tu veux jouer aux devinettes. Viens, viens, viens, viens, viens, viens, viens, viens.

Non. J'aimerais juste savoir dans quelle direction est la sortie.

Hey.. Non.. Non, non, non. Ce n'est pas bien, ça. Non, tu vas venir. On va jouer aux devinettes toute la nuit. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS.

Ok. Sans trop réfléchir, j'attrape mon Anorith dans mes bras et, pas l'un des tunnels qui s'offrent à moi, je prend mes jambes à mon cou. Pas question de rester une minute de plus en face de cet individu. Plus que louche, il est complètement fou, pas vrai ? J'ai plus l'impression de risquer ma peau en lui parlant qu'autre chose, donc rien que pour cette fois, on va fonctionner à l'instinct.

C'est bien, parfois. L'instinct.

Je trottine, faisant bien attention aux parois pour ne pas m'assomer, et finalement, après cinq bonnes minutes de course, je m'arrête net devant une silhouette, à un croisement. Est-ce qu'il m'aurait rattrapé ? Non. Celui-la a l'air plus petit, plus jeune, et surtout moins louche. Je m'approche suffisamment pour éclairer les environs.

Bonjour ? Tu es perdu ?

Et en arrière-plan, ça recommence. Il n'est pas prêt à abandonner, je crois.

.. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS. VIENS..

Je mime une quinte de toux.

J'aimerais bien m'inquiéter pour Estelle, mais présentement, c'est plus vis-à-vis notre sort que je me fais du soucis. De toute façon, on s'est promis de rejoindre la sortie de la grotte, celle qui mène à la route, peu importe comment la traversée se goupillerait. Mon équipe est avec moi, tout comme l'inconnu sur lequel je viens de trouver, donc avec un peu de chance, et sans croiser le gars bizarre, je devrais pouvoir retrouver la sortie rapidement. Elle n'aura pas à m'attendre longtemps.

J'espère.


Re: I've got you in my sights — Shinichi
Mer 21 Sep 2016 - 15:30
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Grotte du passage.


▬ Il était une bergère qui gardait ses Wattouat, qui gardait ses Wattouat. ♫
Aussi contradictoire que cela puisse paraître, je suis un grand amoureux du calme et de la tranquillité mais ne suis pas fan du silence. L'absence totale de bruit en est presque oppressante par moment et c'est pour palier à ça que je raconte n'importe quoi, me mets à fredonner même à chanter par moment.

Ça fait une heure que je récite des comptines pour enfant tout en suivant ce duo d'incompétents composé de Fandral et de Yogg. Les deux créatures sautillent joyeusement tandis que nous avançons dans une obscurité quasi totale. « Quasi totale » car l'écran de mon téléphone génère une source de lumière partielle me permettant de distinguer les objets et aventuriers à quelques mètres, pas plus. Soudain le Poussifeu s'arrête et piaille.
▬ Tu sais je comprends pas le Poussifeu hein. Donc je sais pas ce que tu veux. Fais des signes.
Le Pokémon soupire, désigne différents endroits du bec puis hausse les épaules.
▬ Où sommes-nous et où allons-nous ? C'est ça ta question ?
Le Pokémon sautille comme pour acquiescer. Son geste me fait grimacer un bon moment … Le type feu est-il idiot ou quoi ? C'est lui qui est censé connaître la route ! Pour cause, c'est Yogg et lui qui depuis tout à l'heure sont en tête de cortège.
▬ Hey mais attends. Ça veut dire que tout à l'heure quand tu es allé à gauche plutôt qu'à droite, tu as choisi au pif ?
Le Pokémon lève, la tête, ferme un œil et essaie de se remémorer la scène passée. Après quelques secondes d'intense réflexion, il hausse les épaules tout sourire. Maudit soit ce Poussifeu. En plus d'être un piètre combattant, il est idiot comme un manche à balai. J'ai toujours su qu'il ne fallait pas lui faire confiance. Agacé, je grogne et entends le Metamorph ricaner.
▬ Rigole bien toi. Dans quelques jours je ne verrai plus ta face et c'est moi qui vais me marrer à ce moment-là !
En effet dans quelques temps je serai à Minami. Là-bas je pourrais récupérer mon Psystigri et rendre cette chose rose et hideuse à Anne. C'est principalement pour cette raison que j'emprunte actuellement cette grotte.
▬ Du coup. Mh. Par où on va … Hum.
Je me gratte ma barbe imaginaire et médite sur la question. Le Poussifeu a l'air de vouloir aller à droite. Soudain, un éclair de génie traverse mon esprit pourtant si étroit d'accoutumé.
▬ Tu veux aller par là hein ? T'es sûr de toi ?
Fandral hoche la tête de bas en haut à plusieurs reprises. En agissant de la sorte, je présume qu'il répond à mes deux interrogations par la positive. Ah ça ! Il est sûr de lui le bougre ! C'est définitivement à droite qu'il irait s'il était seul. C'est pourquoi …
▬ Parfait. On va à gauche. À chaque fois que je te suis, je suis dans le caca. Donc peut-être qu'en faisant tout le contraire de ce que tu veux, ça va marcher.
Yogg se marre en entendant mon raisonnement. Je fais rentrer ce clown dans sa Pokéball et continue ma route. Après un bon quart d'heure de marche, je tombe sur un inconnu. Inconnu dont les traits me sont finalement familiers puisqu'il s'agit de Ren : un amateur d'insecte ami de Luna Faylinn. L'individu me demande si je suis perdu. Il y a quelques minutes, j'aurais répondu oui à sa question mais ce n'est plus le cas à mon humble avis. J'ai avec moi Fandral et je suis persuadé qu'en faisant tout l'inverse de ce qu'il préconise, je sortirai de cette grotte en moins de deux.
▬ Bien sûr que non. Et toi ? Que fais-tu là ? Tu te souviens de moi au moins ?
J'ai pas l'impression qu'il m'ait reconnu. Pourtant mon faciès, ma coupe de cheveux et mes vêtements ne sont en rien banals.
Re: I've got you in my sights — Shinichi
Sam 24 Sep 2016 - 2:03
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller

Dimanche 11 Septembre 2016, 20h29

Je plisse les yeux. C'est vrai que, en y regardant de plus près, les traits du garçon ne me sont pas inconnus. Où est-ce que j'aurai pu le croiser ? Ce n'est quand même pas le monsieur tout-le-monde qu'on croise quotidiennement dans la rue, mais je suis quasiment sûr de ne lui avoir jamais parlé en tête-à-tête. Si je l'ai connu quelque part, c'était forcément dans un rassemblement. Mais.. Ah !

C'est bon, je me souviens.

Oui. A Canopée, c'est ça ? Tu dessinais le Pyronille.

Bon. C'est à peu près tout ce que j'ai en tête, mais c'est déjà pas mal. Au moins, je suis tombé sur un visage plus ou moins familier, ça sera d'autant plus utile pour sortir de cette grotte. Et il a clairement l'air plus commode que le vieil homme précédent, même si, entre nous, ce n'est pas un exploit en soi.

En effet, je suis complètement perdu. Dis-je sur un ton convaincu. J'étais sensé traverser la grotte d'une traite, mais il y a eu des complications. Et il y a un individu bizarre qui me talonne, aussi.

Je n'ai pas le temps de voir l'incompréhension dans le regard du garçon que, dans mon dos, les sons se rapprochent au point de devenir oppressants. Comment est-ce qu'il a réussi à nous retrouver, d'abord ? Plus qu'être perdu, je n'ai juste pas envie de revoir son visage un deuxième fois, et loin de moi l'idée d'être médisant, c'est juste que j'aimerais éviter les insomnies. La tronche de cet homme, mêlée à son teint de voix, suffirait à faire cauchemarder un Darkrai.

Je n'ai pas envie de paraître impoli, mais.. Si tu connais la sortie, on ferait mieux de se dépêcher. Il ne v-..

Et là, je sens comme une sueur froide parcourir mon échine. Je sens comme un souffle par-dessus mon épaule, le silence s'installe.

Bonsoir. Vous voulez jouer aux devinettes ?

Je ne sursaute même pas. Instinctivement, je recule avec Corvus jusqu'aux côtés de mon camarade, et scrute les moindres mouvements de l'aliéné. Le contraire aurait été étrange, mais il n'a pas changé : toujours ce même sourire malsain, ces yeux presque hors de leurs orbites, et ce teint pâle comme on en fait plus. Par contre, je ne vois pas le M.Mime, mais si j'en crois les méthodes de ce gars-là, ça ne m'étonnerait pas qu'il ait emprunté un autre chemin pour nous contourner.

Profitant de notre court instant décontenancé, l'homme aux cheveux verts s'approche, le pas lent et le rictus figé, jusqu'à être assez près pour être audible. Il se racle la gorge, tendant les deux bras en avant, et s'exclame d'un ton guttural.

COMMENÇONS ! Fruit écarlate des lignes le matin, colère azurée du soir, je dévore mon bourreau. QUI SUIS-JE ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ?

Un instant, on ne s'entend plus penser.

L'homme se fige. J'en profite pour interroger le garçon du regard. J'ai déjà fui, et ça n'a pas marché. En soi, je ne connaissais pas le chemin vers la sortie, ce qui est le cas de mon camarade, mais vu la persévérance de l'homme aux devinettes, je ne sais pas si ça réglerait quoi que ce soit. Ça ne m'empêche pas d'être ouvert à toute initiative de fuite, mais si mon confrère du Sigle à une idée, alors c'est bien le moment pour l'exploiter. Notre interlocuteur, lui, a l'air de s'impatienter..

HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN ? HEIN....


Re: I've got you in my sights — Shinichi
Dim 25 Sep 2016 - 2:01
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Grotte.


Ren se souvient de moi. Nous nous sommes effectivement rencontrés à Canopée, lors de la réunion du sigle, et c'est bien moi qui dessinais le Pyronille du bègue dont le nom me fait défaut. Si mes souvenirs sont bons, lui et Ren avaient convenus de procéder à un échange. À sa façon de parler, j'imagine que l'opération n'a pas encore eu lieu ou a été avorté. En effet l'ami de Luna n'a pas dit : « mon Pyronille » mais « le Pyronille », ce qui laisse à croire que la créature n'est pas encore sienne. Je note par la même occasion que Ren est paumé. Selon ses propres dires, il s'attendait à traverser la grotte rapidement mais a eu quelques imprévus.
▬ Je connais ça. Moi aussi des fois mes calculs sont pas bons. Je me dis que je vais simplement rester cinq minutes sur une route et puis en fait, de fil en aiguille, parce que je suis allé à droite au lieu d'aller à gauche ou parce que je sais pas lire un panneau, je me retrouve à faire un détour d'une heure trente. Et parfois même ce détour d'une heure trente se transforme lui-même en détour du détour du détour de deux heures et parfois … 
Je crois que c'est le moment où je dois me taire. Mon interlocuteur n'a sûrement rien à faire de mes anecdotes ridicules ! Effectivement, j'imagine que notre amateur d'insecte se fiche de savoir que j'ai passé une journée entière sur la route six à essayer de retrouver mon chemin. Le brun me fait savoir qu'il aimerait regagner la sortie au plus vite, c'est pourquoi je presse le pas.

Je ne sais pas de qui il parle mais ce mystérieux personnage « le talonnant » doit vraiment être flippant pour que Ren ait à ce point envie de quitter la grotte. Nous sommes bientôt rejoint par l'individu en question. Je confirme les dires de mon collègue Roigada ; ce bon monsieur est plutôt laid. Moi qui pensais ne pas avoir été gâté par la nature, je relativise en voyant ce genre de personnage. Ses cheveux gras verdâtres me donnent la nausée mais j'aime les devinettes ! Je vais donc jouer ! Et puis … Ce n'est pas comme si nous avions réellement le choix.
▬ Fruit écarlate de … 
Wow. C'est compliqué cette histoire. Il aurait pas pu faire plus simple ? Genre qu'est-ce qui est vert, qui monte et qui descend ? L'énigme du monsieur est bien trop complexe pour moi. J'entrevois une multitude de réponses possibles mais aucune d'entre elle ne semble réellement convenir. L'inconnu poursuit et lâche un nombre incalculable de : « Hein ». Ces interjections répétées ne m'aident pas à me concentrer et je finis par rétorquer :
▬ Je peux passer un coup de fil à un ami ou demander l'aide du public ? Non ? Non ? … Non hein ? Hein ? Hein ? Hein ? 
Oui, moi aussi je parle beaucoup pour ne rien dire. L'inconnu au faciès ingrat répond négativement à mes demandes et s'exclame :
▬ Vous avez perdu. J'ai gagné ! Vous allez devoi…
J'interromps monsieur aux cheveux gras avant même qu'il ne termine sa phrase :

▬ Ah non non non ! Je connais le jeu et ses règles ! Même que j'y jouais quand j'étais petit. Vous avez pas gagné ! Non non non non non non. Ça marche pas comme ça. À nous de vous soumettre une devinette ! Si vous ne trouvez pas la réponse, vous ne gagnez pas. 
C'est d'une logique implacable et l'homme ne voit rien à y redire. Il semble confiant. Est-il si bon que ça aux devinettes ? J'imagine que oui. Si tel est le cas, je ne risque pas de gagner contre lui avec mon histoire de petit pois dans un ascenseur … Ceci-étant je me retourne et chuchote à Ren :
▬ Tu connaîtrais pas une bonne énigme toi ? À part celle du Metamorph collé aux fesses d'un Simiabraz et celle du petit pois, j'ai rien en stock. 

Re: I've got you in my sights — Shinichi
Sam 1 Oct 2016 - 15:22
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller

Dimanche 11 Septembre 2016, 20h38

Hm-Hm.. Ça me réchauffe le cœur. J'ai rencontré beaucoup d'individus sur ma route, et jusqu'ici, personne ne m'avait parlé d'un sens de l'orientation aussi mauvais que le mien. Tout à coup, je me suis senti moins isolé, comme.. un Apitrini qui aurait fini par retrouver une ruche après avoir passé toute sa jeunesse dans un élevage ? Enfin, ça peut paraître un peu égoïste, mais je suis heureux de ne pas être le seul à avoir été condamné par la providence. Pour autant, même si les dires du garçon se sont tracées un chemin au plus profond de mon âme et m'ont poussé à acquiescer vivement de la tête, le contexte actuel, lui, est déjà moins accommodant. Comme l’œil de l'étranger fonctionne de façon peu orthodoxe, j'ai eu un peu de mal à comprendre que, oui, il s'adressait à notre duo, et pas seulement à mon camarade. Je l'avais, la réponse à cette devinette : c'est Leviator, car il est rouge et péché le matin, c'est-à-dire pendant sa pré-évolution, et qu'il devient agressif et bleu le soir, mais.. Dans la mesure où je croyais que ce n'était pas mon tour, je n'ai répondu.

Tant pis ?

De toute façon, mon compagnon d'un jour a réussi à rattraper la chose. Il a précisé un peu le jeu, et même si je ne connais toujours pas les règles exactes, celle-ci nous a permis de gagner du temps. Un peu à court d'idées, le Roigada s'est tourné vers moi pour quérir mon aide. Peut-être que je devrais prendre plus d'initiatives ? Qui sait.. Je me serais trompé ? Dans le sens où, Ô malheur, les règles du jeu seraient banales, ou tout simplement inventées sur le tas ? Je me demande même si, par peur de rater mon coup, je ne me serais pas convaincu que l'étrange individu avait ses propres principes dans l’interprétation des devinettes. Mais ça, c'est réfléchir trop loin : il est bizarre, certes, mais ce n'est qu'un jeu, et il ne va sûrement pas nous manger si nous nous risquons à rendre les règles plus malléables. En tout cas, si mon raisonnement est le bon, mon camarade ne s'est pas privé, lui.

Un peu de souplesse, pour une fois !

Pas de soucis, j'en ai un bon paquet.

Je me tourne vers l'homme. Même si il a accepté nos conditions, son attitude témoigne clairement de sa frustration. Je ne sais pas de quelle manière il voulait nous punir, mais le fait qu'il doive s'abstenir pour quelques devinettes de plus n'a pas l'air de lui plaire : si ses yeux se sont anormalement agrandis, c'est sa bouche qui retient le plus mon attention. Le malade se ronge frénétiquement les ongles des deux mains, le regard rivé sur nous, plus silencieux encore qu'un Spiritomb, mais la mine pas moins morbide. Je me répète, je n'ai vraiment pas l'habitude de juger les gens sur leur apparence, mais celui-la bat assez de records pour ébranler mes convictions. Mais bon ! Il faut s'en sortir, d'une manière ou d'une autre. Je me racle la gorge, et articulant bien mes mots, je me lance dans ma locution.

«Trois printemps d'une affection jamais ternie.»

Le fait que je parle d'un pokémon est, selon moi, assez tacite pour que je n'aie pas à le mentionner. Il ne s'est pas privé, lui, et si il est aussi doué qu'il en a l'air, passé son anxiété un peu douteuse, il ne devrait pas avoir trop de mal à se triturer les méninges. Assez pour ne pas remettre en doute la difficulté de mon énigme, en tout cas. Et c'est le cas ! Il tourne les talons, et précédé de son M.Mime sorti des enfers, il commence à faire les cent pas en décrivant un joli cercle. Il murmure, se tord la tête, bouge ses mains, mais quoi qu'on en dise, il semble plus concentré que jamais. Moi, j'en profite pour me rapprocher un peu de mon camarade : c'est bien le moment pour débattre d'un plan, ou de quoi que ce soit d'autre. Déjà, comme il faut commencer par le commencement et que, la dernière fois, nous n'avons pas eu se plaisir, je démarre avec des politesses. Ça me permettra, en théorie, de connaître son nom.

Je crois que j'avais été présenté, la dernière fois.. Je penche légèrement la tête. Mais au cas où, tu peux m'appeler Ren.

Je regarde le garçon.

Donc. Tu sais par où est la s-..

Est-ce que c'est Dodrio ?

Gros silence. L'inconnu est planté à cinq centimètres de moi, je ne l'ai même pas entendu arriver. Il me fait sursauter, ENCORE, et je tourne vivement mon regard vers ses yeux agonisants, fronçant les sourcils. L'homme s'exerce la nuque, impatient de connaître ma réponse, et se montre de plus en plus insistant, coupant court prématurément à notre plan d'évasion. Corvus s'éloigne, un peu effrayé, tandis que moi, je me permet un discret sourire en coin. Raté ! C'était Kangourex. Est-ce que ça veut dire que nous sommes libres ? Si il perd dans les règles de l'art, ça m'étonnerait qu'il nous oppresse davantage.

Non, vous avez perdu. Désolé.

Perdu ? Non, non, non, non, non, non.. Il reste une manche pour nous départager. MA DEVINETTE ! Et après ça, on pourra s'amuser tous les trois. HEIN ? J'AI PLEINS DE JEUX AMUSANTS A VOUS PROPOSER EN COMPAGNIE DE MONSIEUR MOUCHOIR. Bon ? Vous êtes prêts ? Moi je me lance. Hein ? Vous êtes prêts ? Hein ? Hein ?

Oui.. Oui.

Je regarde mon camarade. Cette fois, même si on prend un peu plus de temps pour y réfléchir, il va falloir qu'on trouve la solution. Je n'ai pas envie de faire connaissance avec Monsieur Mouchoir, ni d'expérimenter la ribambelle de «Jeux amusants» que l'inconnu nous a préparé. En réalité, si je pouvais être aussi loin que possible de cet endroit d'ici dix minutes, je ne me plaindrais pas. Le pire, c'est que même le visage adorable d'Estelle ne suffira pas pour effacer la vision d'horreur qui me tourmente depuis que je suis dans cette grotte. Je n'ir-..

BIEN ! «Je suis le sommet de l'évolution : impénétrable, puissant, ma faculté à penser n'en demeure pas amoindrie.»

Il fait un grand sourire.

QUI SUIS-JE ?


Re: I've got you in my sights — Shinichi
Lun 10 Oct 2016 - 16:15
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
I’ve got you in my sights.

Je n’ai pas de devinettes à soumettre à cet étrange individu mais Ren en a je cite : « un bon paquet ». J’imagine donc que je vais laisser faire le brun. Au moins si nous perdons, je n’aurais rien à me reprocher. Ce sera entièrement de sa faute et je pourrais le blâmer pour son échec ! Le spécialiste des insectes semble plutôt doué matière de devinettes. En tout cas celle qu’il présente au mystérieux individu laisse pantois ce dernier. Le présumé psychopathe réfléchit, émet une proposition et échoue. Ce n’était vraisemblablement pas Dodrio. Ren ne donne pas la réponse à sa devinette.
▬ M’okay.
C’est compliqué cette histoire. Trois printemps ? … J’imagine que Ren parle là d’un Pokémon plante mais je n’en sais trop rien. De toute façon on s’en fiche, ce n’est pas nous qui devions trouver la réponse à cette énigme mais notre adversaire ! Notez qu’à mon avis je n’aurais pas trouvé la réponse si j’avais été à la place du dresseur de M. Mime. Celui-ci nous soumet une nouvelle fois une devinette :
« Je suis le sommet de l’évolution et ma faculté à penser n’en demeure pas moins amoindrie ».
▬ C’est quand même assez vague votre truc.
Le but d’une énigme est que la réponse soit logique, certes, mais aussi et SURTOUT qu’il n’y en ait qu’une de plausible. Dans le cas présent, je peux bien citer quinze Pokémons qui sont le « sommet de l’évolution » et ayant une faculté à penser exceptionnelle.
▬ A mon humble avis vos énigmes puent. Je dis ça en toute sympathie hein.
Mon interlocuteur n’a pas l’air d’apprécier mes réflexions et exige une réponse dans la minute. Je me creuse un peu les méninges. Procédons par élimination. Alakazam est très intelligent mais est-il le sommet de l’évolution ? Si l’on considère sa famille de Pokémons, oui mais à part ça … Bof. Roigada est le sommet de l’évolution puisqu’il résulte d’une fusion de deux Pokémons et est très intelligent mais mon petit doigt me dit que ce n’est pas lui. Ce serait un poil trop évident et j’ai du mal à croire que le Pokémon représentatif de notre faction soit la réponse à son énigme. Symbios est la fusion d’une multitude de Pokémon et est d’une intelligence sans pareille. Il pourrait donc correspondre aux critères. De même pour Métalosse. Enfin Porygon est un programme crée par l’homme. En ce sens, il est lui aussi « le sommet de l’évolution ».
▬ Mh.
Je n’arrive vraiment pas à départager Métalosse, Porygon et Symbios.
▬ Eurêka ! J’AI TROUVÉ. LAISSEZ-MOI CINQ SECONDES. Prends-en de la graine, Ren.
Je me tourne vers le saint Fandral et cite tour à tour les noms de Porygon, Porygon et Metalosse. En entendant le nom du premier, le Poussifeu hoche la tête. De même pour le second. En revanche le type feu n’est pas convaincu par la proposition « Métalosse ».
▬ Super. Merci pour tes conseils d’une sagesse infinie.
Je me retourne vers monsieur monchoir et dis :
▬ C’est Métalosse. Sûr à cent pour cent.
Re: I've got you in my sights — Shinichi

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: