HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
I don't see a team, I see coattail passengers. - Rachel 2
I don't see a team, I see coattail passengers. - Rachel 2
Jeu 15 Sep 2016 - 23:45
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Ego ? Ego ? Où était l'égo dans les paroles de Joseph ? Il bouillonnait intérieurement. Typiquement des paroles de faibles. L'égo, c'est quand on est pas capable de délivrer sur ce qu'on dit. Et Joseph était tout a fait capable de mettre le poids derrière tout ses coups de poing. Non mais. Voila pourquoi les membres des autres groupes étaient des incapables. Tout ce qu'ils voyaient, c'était les résultats, et pas tout les efforts qu'il a fallu fournir pour y arriver. Une fois arrivé devant l'entrée, tout bouillonnant, il n'en pouvait plus. Il avait besoin de dire ce qu'il avait à dire.

« Excuse moi Rachel, tu veux bien t'approcher un peu ? »

Il attendait un peu à coté de la porte du centre pokémon.

« Je n'ai absolument pas aimé ta remarque sur mon supposé égo. Ouais. Je dis ce que je pense. Je parle de ce que je sais faire. Quand tu aura fait un centième de ce que j'ai fait pour en arriver là où je suis, tu auras le droit de parler d'égo, okay ? »

Malgré son mal de crane, Joseph continuait a déblatérer ses idioties.

« Je les connais, les gens comme toi. A penser que les gens naissent fort. C'est facile de me voir tel que je suis maintenant. Ouais, je suis fort. Je suis pas le plus fort, certes, mais je suis fort. Assez fort pour m'occuper de mes soucis. »

Cela n'allait pas faire avancer son cas.

« Mais pourquoi je suis fort ? Parce que j'ai passé près de six ans à m’entraîner d'une façon qui ferait passer notre course de tout à l'heure pour un pré-échauffement gentil. Ouais, je suis fier de ma force. Je suis fier de la force de mes pokémons. Mais j'ai mérité de l'être. J'ai versé plus de sueur, fait couler plus de mon propre sang, fourni plus d'efforts que la majorité des autres dresseurs de cette île. C'est ça, la voie de la force. L’entraînement, l’entraînement, l’entraînement. »

Il poussa un soupir. Etait il déçu ? Un peu. Mais il n'était pas surpris. Était ce le mal de crâne qui l'avait fait prendre les paroles de son élève trop à cœur ? Sûrement. Mais tant pis.

« Alors attention. Je ne remet pas en cause ton parcours. Mais si tu avais suivi le même genre de parcours que le mien tu ne serais sûrement pas venue me voir dans le but exprès de me demander mon aide. »

Il posa ses mains sur les hanches.

« C'est ça, Joseph Johnson. De l'égo, peut être. Mais avec de quoi valider ses dires derrière. Si ça ne te plait pas, si tu ne peux pas le comprendre, je suis au regret de te dire que tu n'as pas ce qu'il faut pour devenir une bonne dresseuse. »

Et ouais. Il est comme ça.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


I don't see a team, I see coattail passengers. - Rachel 2 1488756902-tcardgeo
Re: I don't see a team, I see coattail passengers. - Rachel 2
Ven 16 Sep 2016 - 22:03

Anonymous

Invité
Elle se doutait bien que les quelques mots qu'elle avait lâché n'allaient pas être bien pris. Rares étaient ceux qui acceptaient la critique. C'était dans la nature même de l'humain que de se braquer, de renâcler face à une remarque. Chacun possédait un peu d'orgueil, et son échelle variait selon les individus. Rachel écouta donc Joseph vider son sac se faisant la réflexion que, tout de même, il se prenait bien trop la tête pour quelques mots. La jeune femme attendit que le monologue se soit stoppé pour parler, posément.

« Si je vous ai vexé, ce n'était pas du tout mon intention. Mais je ne retirerais pas ce que j'ai dit. Car vous l'avouez vous-même. Vous avez trop d'orgueil. Nous avons tous des défauts. J'espère simplement que votre entêtement ne vous jouera pas des tours. Vous savez, demander de l'aide ce n'est pas avouer une faiblesse. Et la force ne se mesure pas à l'aune de grammes de muscles, ou de compétences sur le terrain. Je pense que chacun possède sa propre force. Et elle se présente sous une forme différente selon l'individu. »

Rachel le sentait. Ils se tenaient chacun d'un côté d'un ravin, chacun refusant d'emprunter le pont suspendu pour rejoindre l'autre. La jeune femme ne voulait, de toute façon, pas pousser Joseph à la rejoindre. Elle exposait simplement son point de vue. Car il avait beau dire, il ne savait rien d'elle. Il ne faisait qu'asséner des théories qu'il prenait pour des vérités.

« Après vous êtes assez grand pour savoir comment vous conduire. Je ne suis pas là pour jouer les moralisatrices. Et je respecte les choix de chacun. Tant que personne ne m'impose sa théorie de la vie ou ne critique la mienne en la rabaissant. »

Car le respect se devait d'être mené dans les deux sens. Rachel inclina brièvement la tête.

« Sur ce vous m'excuserez, mais la santé de mes Pokémons passe en priorité. Et je dois aussi consulter une infirmière au sujet de l'attaque Psy que j'ai subi. »

Rachel poussa la porte du Centre Pokémon faisant tinter le carillon. Chance, le Centre était pratiquement désert. Il faut dire que Viridia était un petit village et que ce n'était pas le lieu le plus touristique de l'archipel. La dresseuse alla déposer ses Pokémons, tout en profitant de l'occasion pour parler de ce qu'elle avait subi face au Psystigri. L'infirmière roula des yeux, proprement estomaquée.

« Je dois avoir des soins dans la réserve. Allez vous asseoir, je vous emmène cela. »

Rachel précisa qu'un autre homme avait subi une attaque Psy avant de suivre les directives de l'infirmière.
Re: I don't see a team, I see coattail passengers. - Rachel 2
Sam 17 Sep 2016 - 0:04
Région d'origine : Kalos
Messages : 345

Georges de Jocquevillard

Georges de Jocquevillard
Tsss. Encore des gens qui parlaient de ce qu'ils ne connaissent pas. Bien sur que la force se mesure aux muscles et aux compétences sur le terrain. Comment la mesurer sinon ? Demander de l'aide, c'est une béquille qu'utilisent les faibles pour survivre. Tant mieux pour eux. C'est même pour ça que les forts ne doivent pas demander de l'aide. Pour que ceux qui ont besoin d'aide puissent bénéficier de l'aide.

Mais peu importe. Sa première impression était la bonne au final. Il sentit un petit picotement au cœur. Dans un sens, il aurait aimé avoir tort. Il aurait aimé qu'elle montre cette fortitude mentale qu'il appréciait tant chez les gens. Mais non. Elle était une faible. Qui ne comprenait rien à la force. Très bien. Qu'elle reste dans sa petite vie stupide de faiblesse.

Il entra dans le centre pokémon et se dirigea vers l'infirmière avant de lui tendre ses pokéballs avec gentillesse. D'un ton beaucoup plus gentil que d'habitude, il dit

« Bonjour. Veuillez prendre grand soin d'eux. Ils se sont bien battus. Enfin, excusez moi. Votre soin normal est déjà d'excellent facture. »

Il lui adressa un grand sourire. L'infirmière le regarda en plissant des yeux. Peut être que c'était lui qui avait reçu une attaque psy. Ça expliquerait pourquoi il disait des bêtises comme ça. La voix légèrement inquiète, elle s'adressa au dresseur.

« Excusez moi monsieur, mais la dame là bas nous a parlé d'un homme qui avait été victime d'un choc mental. Seriez vous cette personne par le plus grand des hasards ? »

Joseph soupira. De quoi se mêlait elle ? Elle pensait qu'en agissant comme ça, il pardonnerait sa non-compréhension de la vie ? Tsss. Elle ne comprenait vraisemblablement rien à l'homme. Il posa sa main sur l'épaule de l’infirmière et lui adressa un sourire.

« C'est bon, ne vous inquiétez pas pour moi. Ça commence déjà à passer. De toute façon, si je me sens mal, je viendrai vous voir, d'accord ? »

L'infirmière haussa les épaules. Elle n'aimait pas cet homme et n'avait pas vraiment envie de se battre pour l'aider. Joseph alla se poser dans un coin et s'assit par terre avant de se mettre dans la position du lotus. Doucement, il commença à calmer sa respiration. Ses épaules bougèrent de moins en moins, remplacées par le gonflement doux et régulier de son ventre. Son mal de crâne diminuait un peu. Il lui faudrait encore pas mal de méditation pour nettoyer complètement son esprit, et surement un bon repas et une bonne nuit de sommeil. Pas besoin de l'aide de l'infirmière. Autant qu'elle s'occupe des pokémons.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


I don't see a team, I see coattail passengers. - Rachel 2 1488756902-tcardgeo
Re: I don't see a team, I see coattail passengers. - Rachel 2
Sam 17 Sep 2016 - 11:15

Anonymous

Invité
La jeune femme s'était servie un Soda Cool au distributeur présent au sein du Centre. Malgré qu'elle avait le dos tourné à la scène qui se jouait entre l'infirmière et Joseph, elle en percevait tout le contenu. Se retournant, elle vit le dresseur se positionner dans un coin. Vu qu'il n'avait tenté aucune prise de parole, ni même geste à son encontre, Rachel en fit de même. C'était comme vouloir aborder quelqu'un qui se plongeait sciemment dans son livre, ou détournait la tête : entrer dans une sphère privée sans être invité c'était manquer de respect. Rachel alla donc s'asseoir dans un des sièges inoccupés, sirotant son Soda en attendant la fin des soins prodigués à ses Pokémons.

L'infirmière la héla au bout de quelques minutes déposant, en plus des Pokéballs sur le comptoir, un tube empli de pastilles médicamenteuses.

« Pas plus d'une dose toutes les deux heures. » précisa l'infirmière tandis que Rachel raccrochait les Pokéballs à sa ceinture. « Si les symptômes persistent au bout de quelques jours, allez consulter un médecin. »
« Merci. » Rachel tendit à l'infirmière de quoi payer les soins et le médicament. « Je voulais vous demander. Il y a un poste de police dans ce village ? J'ai croisé des dresseurs mal intentionnés sur la route et j'aimerais mener une déposition. Ils utilisent leurs Pokémons pour attaquer les autres dresseurs. »

La consternation de l'infirmière était palpable. Rachel put voir son visage rougir de fureur face à un tel comportement. Derrière elle son Leveinard secoua la tête de gauche à droite, tout bonnement dépité.

« Quel comportement inconcevable ! Viridia possède un petit commissariat oui. Tournez à gauche en sortant vous arriverez à la place du village. Le commissariat se trouve juste là, vous ne le raterez pas. »
« Merci ! »

Glissant une pastille sous sa langue, Rachel se dirigea vers la sortie passant à côté de Joseph toujours plongé dans sa méditation. Même si la fracture était évidente, la jeune femme ne niait pas qu'elle devait demeurer polie. C'est pourquoi elle adressa quelques mots au dresseur.

« Prenez soin de vous et... merci malgré tout. »

La porte se referma derrière elle en carillonnant. Suivant les directives de l'infirmière, Rachel s'avança en direction du poste de police.
Re: I don't see a team, I see coattail passengers. - Rachel 2

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: